SYSTEME SEQUENTIEL : LE GRAFCET

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYSTEME SEQUENTIEL : LE GRAFCET"

Transcription

1 Lycée J HAAG AUTOMATIQUE STI SYSTEME SEQUENTIEL : LE GRAFCET -Dans un sysème séqueniel, l éa des sories dépend de la combinaison des variables d enrées de la parie commande mais aussi de l éa précéden du sysème. On uilisera des mémoires d éapes pour réaliser les acions d'une séquence. - Grafce du poin de vue sysème Il décri sommairemen les âches réalisées par le sysème e les condiions d évoluion (écriure liérale). Serrage Perçage Pièce - Grafce poin de vue parie opéraive: Le grafce PO de ype décri les différens mouvemens des effeceurs ou de la maière d œuvre. (écriure liérale) Effeceur : élémen de la PO en conac avec la maière d œuvre. Le grafce PO de ype décri les différens mouvemens des acionneurs du sysème. (écriure avec des mnémoniques) Bouons A- A- c d Fore A+ A s s Mors Moeur M - Grafce du poin de vue parie commande Il défini les élémens de commande du sysème. (écriure avec des mnémoniques) C d s V KM Conaceur de commande du moeur s V- A s s A+ A A Dépar de cycle appui sur les deux bouons Avancer mors s A s c.d A+ c.d V- V- V V- Serrer la pièce mors avancé s s Pièce chargée Pièce percée Percer la pièce Tourner fore fore descendu e fore en roaion Moner fore fore moné Descendre fore Arrêer fore s s M : = A+ A- M : = s s KM V- Désserrer la pièce Reculer le mors A- V- Pièce désserrée mors reculé s s Grafce poin de vue sysème Grafce poin de vue parie opéraive de ype Grafce poin de vue parie opéraive de ype Grafce poin de vue parie commande ère AII Page sur

2 Lycée J HAAG AUTOMATIQUE STI LES ELEMENTS DU GRAFCET : - L éape : L éape correspond à une acion du sysème, réalisée pendan le cycle de foncionnemen. Eape iniiale : elle caracérise le débu d' un cycle auomaisé (aene, mise en posiion de dépar...). Eape (normale) : elle caracérise une ou plusieurs acions dans une séquence auomaisée. Le poin es un repère d' acivaion. Foncionnemen de l éape : - Une éape es acive quand l acion es en cours. - Une éape es inacive dans le cas conraire. - Les éapes son acivées les unes après les aures ; jamais en même emps dans une même séquence. - Acions associées à l éape : A chaque éape es associée une ou plusieurs acions. L acion correspond au mouvemen ou à la marche d un acionneur : moeur, vérin, résisance de chauffage... Avancer A Avancer B Acion incondiionnelle : Tourner B Acion condiionnelle : Reculer A si d d Reculer A d ère AII Page sur X B X A

3 Lycée J HAAG AUTOMATIQUE STI 7 Acion reardée : Avancer B reard =8s / x7 / 8s 7 Avancer B Acion limiée : X7 B s 7 Avancer B limiaion = 8s / x 7/ 8s X7 s 7 Avancer B B Acion mainenue non mémorisée : X8 8 Avancer A X9 9 Avancer A Avancer B A B Acion mainenue mémorisée : à l'acivaion 6 Acion A := 6 Acion A := à la désacivaion X Acion A := X X X Acion A := A ère AII Page sur

4 Lycée J HAAG AUTOMATIQUE STI - Transiion e récepivié : La ransiion correspond à une foncion logique qui auorise le passage à l éape suivane : Transiion Eape précédene acive Récepivié & Eape suivane acive a.b Récepivié 6 T T( s) La récepivié es une condiion logique associée à une ransiion, elle Correspond aux capeurs qui donnen des informaions sur l éa du sysème. Elle es du ype : - binaire - numérique - bi inerne - bi d éape Récepivié emporisée : 6 T/X/s Récepivié sur fron : a b 6 s/x X X6 X6 a X7 b X8 Remarques :.... s ère AII Page sur

5 Lycée J HAAG AUTOMATIQUE STI K.b X k b X Récepivié oujours vraie : X X - Les liaisons orienées : Les liaisons corresponden aux différenes voies d évoluion d un sysème. ère AII Page sur

6 Lycée J HAAG AUTOMATIQUE STI - Règles d évoluion : () Siuaion iniiale : Elle correspond à l ensemble des éapes acives au débu du foncionnemen. Elle radui généralemen un comporemen de repos caracérisé par l acivaion incondiionnelle des éapes iniiales. () Validaion des ransiions : Une ransiion es validée lorsque oues les éapes immédiaemen précédenes son acives : a.b= a.b= Transiion non validée Transiion validée e non franchissable () Franchissemen d une ransiion : Une ransiion es franchissable lorsque la récepivié es saisfaie ; le franchissemen enraîne l acivaion de oues les éapes immédiaemen suivanes e la désacivaion de oues les éapes immédiaemen précédenes : a.b= Transiion franchissable () Evoluion simulanée : Plusieurs ransiions simulanémen franchissables son simulanémen franchies : (a) 6 a.b (b) Transiion implicie () Acivaion e désacivaion simulanées : Si au cours du foncionnemen une même éape doi êre acivée e désacivée simulanémen, elle rese acivée. ère AII Page 6 sur

7 Lycée J HAAG AUTOMATIQUE STI Principe du foncionnemen des éapes : Désacivaion de l' éape par l' acivaion de X a.b X acion Eape précédene acive Récepivié saisfaie Eape acive Logigramme des deux éapes ci-dessus : sorie vers l' acionneur acivaion de l' éape & X récepivié : a.b X & X désacivaion de l' éape > > alim. alim. désacivaion de l' éape précédene ARU désacivaion par l' éape suivane Les foncions réalisées : - Mémorisaion de l acion pendan le emps de son exécuion (on uilise une mémoire bisable). - Acivaion de l éape par les informaions : éape précédene acive e Récepivié saisfaie (on uilise une foncion logique ET). - Désacivaion de l éape acive par l éape suivane "OU" par une informaion exérieure au sysème (arrê d urgence : AU). Technologie uilisée : ère AII Page 7 sur

8 Lycée J HAAG AUTOMATIQUE STI -6 Srucure graphique de base : -6- Séquence unique : sm s s r - L'évoluion se fai éape par éape ; la séquence es acive si au moins une éape es acive. - Une éape devien acive, quand la précédene es acive e la récepivié saisfaie. - Le franchissemen d une ransiion enraîne l acivaion de l éape suivane e la désacivaion de l éape précédene. Exemple : -6- Séquences simulanées (parallélisme) : k - La récepivié k provoque l acivaion simulanée de e. - Les deux séquences évoluen de manière indépendane. - Lorsque e 6 son acives, c.d = enraîne l acivié de 7. - L éape 7 désacive e 6 simulanémen. Exemple : 6 c.d 7 a -6- Sélecion de séquence (choix de séquence : l alernaive) : 8 9 a _ -Les récepiviés a e a permeen un choix de séquence vers ou vers 9. - b = ou c = perme l acivaion de. - L éape va désaciver l éape ou l éape, suivan la séquence parcourue. b - La simulanéié des séquences es inerdie. c Exemple : ère AII Page 8 sur

9 Lycée J HAAG AUTOMATIQUE STI La sélecion es exclusive : a./b /a.b La sélecion es prioriaire : a /a.b -6- Sau d éapes (choix de séquence) : b b _ - Il y a sau de l éape à l éape si la récepivié b es vraie. - l éape désacive l éape. - Pour_ la récepivié b = il y a évoluion de vers. - b ou b perme un choix de séquence. Exemple : m -6- Reprise de séquence (répéiion) : A parir de_ l éape, il y reprise de la séquence si la Récepivié f es vraie. - Il y a évoluion de l éape vers l'éape si la récepivié f es vraie. - Quand il y a reprise de séquence ; l éape 8 désacive l éape. Exemple : f f ère AII Page 9 sur

10 Lycée J HAAG AUTOMATIQUE STI APPLICATION : Presse à riveer : Maière d œuvre : Vérin Parie de opéraive frappe ( A non ) définie Riveur Effeceur : Rive Pièces à river Les foncions réalisées : - La double frappe es réalisée par la parie opéraive non définie à ce insan de la descripion du sysème. - La mise en place de la pièce e le dépar du cycle son assurés par l opéraeur. - Un voyan indique l éa iniial du sysème. - Grafce poin de vue sysème : Grafce poin de vue parie opéraive de ype ère AII Page sur

11 Lycée J HAAG AUTOMATIQUE STI - Grafce parie opéraive, grafce parie commande : -- Codage des informaions : Choix echnologique pour saisfaire le déplacemen du riveur. A Capeur P Commande :... sorie de la ige :... récepivié :... Commande :... renrée de la ige :... récepivié : Grafce parie opéraive, grafce parie commande : Grafce poin de vue parie opéraive de ype Grafce poin de vue parie commande Foncions de l éape iniiale : ère AII Page sur

12 Lycée J HAAG AUTOMATIQUE STI Condiions de foncionnemen : Eape Acivaion de l éape par Désacivaion par Disribueur acif Repère du piloe Equaions des piloes : Eape Piloe V V V- = V- = ère AII Page sur

ANALYSER ou decrire UN SYSTEME. EVENEMENTIEL par le grafcet

ANALYSER ou decrire UN SYSTEME. EVENEMENTIEL par le grafcet SSI SCIENCES DE L INGENIEUR. Inroducion : Un GRAFCET perme de décrire le foncionnemen séqueniel d un sysème évènemeniel. Le GRAFCET es un ouil qui perme la programmaion de sysèmes uilisan un Auomae Programmable

Plus en détail

Rappel sur le GRAFCET

Rappel sur le GRAFCET Rappel sur le GRAFCET rial GRISLIN 1. Cahier des charges 2. Le GRAFCET: ouil de descripion d un cahier des charges 3. Elémens du GRAFCET 4. Règles du GRAFCET 5. Srucures de base: 6. Acions associées 7.

Plus en détail

Automatisation de processus industriels Eléments de base

Automatisation de processus industriels Eléments de base Auomaisaion de processus indusriels Elémens de base Nicolas Vandenbroucke Auomaisaion de processus indusriels Nicolas Vandenbroucke 1 Plan du cours Inroducion des élémens Divergence en OU Divergence en

Plus en détail

DECRIRE UN SYSTEME AUTOMATISE D UN POINT DE VUE FONCTIONNEL ET TEMPOREL

DECRIRE UN SYSTEME AUTOMATISE D UN POINT DE VUE FONCTIONNEL ET TEMPOREL MI IV - 110A DECRIRE UN SYSTEME AUTOMATISE D UN POINT DE VUE FONCTIONNEL ET TEMPOREL MAINTENANCE INDUSTRIELLE Niveau IV 2006 CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baize - CP201-69336 Lyon

Plus en détail

Lycée Vaucanson Tours. Automatique Systèmes séquentiels. Philippe Bourzac 2006

Lycée Vaucanson Tours. Automatique Systèmes séquentiels. Philippe Bourzac 2006 Lycée Vaucanson Tours / / Auomaique ysèmes séqueniels Philippe Bourzac 26 Auomaique ysèmes séqueniels AUTOMATIUE YTEME EUENTIEL. Insuffisance des sysèmes logiques combinaoires. On souhaie réaliser la commande

Plus en détail

ENSIL 1 ère année - Automatismes Industriels UE-TC-S2

ENSIL 1 ère année - Automatismes Industriels UE-TC-S2 ENSIL ère année - Auomaismes Indusriels UE-TC-S2 Pariel du mercredi 8 juin 27 - Durée H 3 Documens non auorisés Barème indicaif sur 3 poins ETUDE D UNE MACHINE A MARQUER LES ŒUFS / Approche foncionnelle

Plus en détail

CI-1 : AMÉLIORER LES PERFOR-

CI-1 : AMÉLIORER LES PERFOR- CI- : AMÉLIORER LES PERFOR- MANCES Objecifs ANALYSER-MODELISER-SIMULER-VALIDER-OPTIMISER A l issue de la séquence, l élève doi êre capable de : décrire l éa du sysème en uilisan des mémoires déerminer

Plus en détail

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE Auomaique e Informaique Indusrielle LA LOGIQUE SEQUENTIELLE SOMMAIRE Tire Page I. Définiion (rappel) : Sysème séqueniel 2 II. Prise en compe du emps 2 a) foncion mémoire 2 b) foncion(s) reard(s), emporisaion

Plus en détail

Le GRAFCET. La description du fonctionnement d'un automatisme logique peut alors être représenté graphiquement par un ensemble :

Le GRAFCET. La description du fonctionnement d'un automatisme logique peut alors être représenté graphiquement par un ensemble : 1. : Inroducion Le grafce es le résula du ravail bénévole d'une commission réunissan, l AFCET (Associaion Française pour la Cybernéique Economique e Technique), l ADEPA (Agence pour le DEveloppemen de

Plus en détail

A. Méthodes d'analyse, de Représentation et de Conception des Automatismes Combinatoires.

A. Méthodes d'analyse, de Représentation et de Conception des Automatismes Combinatoires. A. Méhodes d'analyse, de Représenaion e de Concepion des Auomaismes Combinaoires. I. Définiion. Sysème puremen combinaoire II. Rappel de logique combinaoire. II.1. Les foncions logiques. Remarques 1 II.2.

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage»

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage» Logique Séquenielle - foncion «Regisre à décalage» 1. Inroducion Les bascules son rès uilisées comme élémens de mémorisaion de données ou d informaion. Le sockage des données a généralemen lieu dans des

Plus en détail

Etude de FP2 «Elaboration de la base de temps

Etude de FP2 «Elaboration de la base de temps BAC STI Élecronique Sysème echnique : «Arroseur auomaique» Page 1/10 Eude de FP2 «Elaboraion de la base de emps» Eude de FP2 «Elaboraion de la base de emps I) Présenaion du sysème : «Arrosage auomaique»

Plus en détail

DECRIRE UN SYSTEME AUTOMATISE D UN POINT DE VUE FONCTIONNEL ET TEMPOREL

DECRIRE UN SYSTEME AUTOMATISE D UN POINT DE VUE FONCTIONNEL ET TEMPOREL MI IV - 110A DECRIRE UN SYSTEME AUTOMATISE D UN POINT DE VUE FONCTIONNEL ET TEMPOREL MAINTENANCE INDUSTRIELLE Niveau IV 2006 CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baize - CP201-69336 Lyon

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. FONCTION RETARD ou TEMPORISATION

DOSSIER TECHNIQUE. FONCTION RETARD ou TEMPORISATION DOSSIER TECHNIQUE Foncion FONCTION RETARD ou TEMPORISATION La foncion reard ou emporisaion es une foncion dans laquelle oue ransiion d enrée (commande) se radui par une ransiion reardée de l informaion

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «mémoire»

Logique Séquentielle - fonction «mémoire» Logique équenielle - foncion «mémoire» 1. Inroducion Logique combinaoire : Un sysème logique es di combinaoire si à ou insan, le résula logique en sorie ne dépend que de l éa de ses enrées. L élémen de

Plus en détail

3) Logique séquentielle

3) Logique séquentielle 3) Logique séquenielle able des maières Définiions 2. Logique séquenielle................................. 2.2 Chronogramme................................... 2.3 Niveau logique vs fron...............................

Plus en détail

CHAPITRE II : SYSTEMES SEQUENTIELS : LES BASCULES

CHAPITRE II : SYSTEMES SEQUENTIELS : LES BASCULES CAPITE II : YTEME EUENTIEL : LE BACULE I. Foncion mémoire élémenaire. Inroducion Un inerrupeur, qui commande l allumage e l exincion d une lampe élecrique es une mémoire mécanique. L informaion es conservée

Plus en détail

Logique séquentielle

Logique séquentielle Logique séquenielle Pour cerains opéraeurs, l éa de la sorie dépend non seulemen de la combinaison appliquée à l enrée (logique combinaoire) mais aussi de l éa précéden des sories du circui : ils son dis

Plus en détail

CHAPITRE III : LES COMPTEURS

CHAPITRE III : LES COMPTEURS CHAPITRE III : LES COMPTEURS I. Inroducion Dans de nombreuses applicaions on es amené à faire des compages d impulsions dans un emps donné pour la mesure de fréquences (par exemple) ou ou simplemen comper

Plus en détail

Logique séquentielle Fonction Mémoire

Logique séquentielle Fonction Mémoire ciences de l Ingénieur Page 96 1 Inroducion Logique combinaoire : Logique séquenielle Foncion Mémoire Logique séquenielle : Exemple : Télérupeur, commande TO de machine ouil, GAFCET 2 Foncion mémoire élecromécanique

Plus en détail

Première partie : Analyse fonctionnelle globale. Deuxième partie : Étude de la fonction Adapter la vitesse d entraînement des feuilles

Première partie : Analyse fonctionnelle globale. Deuxième partie : Étude de la fonction Adapter la vitesse d entraînement des feuilles CORRIGÉ ET BARÈME Première parie : Analyse foncionnelle globale Quesion.A : Voir corrigé sur le documen DR. Deuxième parie : Éude de la foncion Adaper la viesse d enraînemen des feuilles Éude du hacheur

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «mémoire»

Logique Séquentielle - fonction «mémoire» Logique équenielle - foncion «mémoire» 1. Inroducion Logique combinaoire : Un sysème logique es di combinaoire si à insan, le résula logique en sorie ne dépend que de l éa de ses enrées. L élémen de base

Plus en détail

TEMPS DE REPONSE D UNE CHAINE FONCTIONNELLE

TEMPS DE REPONSE D UNE CHAINE FONCTIONNELLE I NOTION D TMP D RPON : Le emps de réponse Tr de la chaîne foncionnelle es le emps nécessaire enre le momen où une cible es déecée e le momen où l effeceur agi sur la maière d œuvre. Cee représenaion insise

Plus en détail

TC 313 TC 313. Entrée E 1. Entrée E 2. Forçage marche. Forçage arrêt. luminaires visualisation. Autorisation S 1. Commande S 1. Indication état S1

TC 313 TC 313. Entrée E 1. Entrée E 2. Forçage marche. Forçage arrêt. luminaires visualisation. Autorisation S 1. Commande S 1. Indication état S1 sysème d insallaion série TC logiciel d applicaion 3 enrées/3 sories avec auorisaion, e indicaion durée de foncionnemen famille : Inpu / oupu ype : Binary / binary TC 313 environnemen TC 313 B.P. inerrupeur

Plus en détail

Chapitre 2 : LOGIQUE SÉQUENTIELLE

Chapitre 2 : LOGIQUE SÉQUENTIELLE Chapire 2 : Logique séquenielle Chapire 2 : LOGIUE ÉUENTIELLE INTODUCTION Dans le chapire précéden, nous avons considéré des sysèmes don le comporemen es qualifié de combinaoire dans la mesure où les évoluions

Plus en détail

Les systèmes séquentiels Bascules et compteurs

Les systèmes séquentiels Bascules et compteurs si Les sysèmes séqueniels Bascules e compeurs Applicaions Ces exercices d applicaion son faculaifs. 1. rucures à base de bascules (bisables) Exercice 1 Compléer le chronogramme ci-dessous. Exercice 2 A

Plus en détail

3) Logique séquentielle

3) Logique séquentielle CRA2 : Auomaismes 3) Logique séquenielle. Définiions... 2.. Présenaion... 2.2. Chronogramme... 2.3. Niveau logique vs fron... 2 2. Les bascules RS (ou SR)... 2 3. emporisaeur... 3 4. Monosables... 3 4..

Plus en détail

Université de Bretagne Sud - Lorient. Logique séquentielle. Nathalie Julien

Université de Bretagne Sud - Lorient. Logique séquentielle. Nathalie Julien Universié de Breagne Sud - Lorien Logique séquenielle Nahalie Julien juille 2003 Plan Chapire 1 : Inroducion aux bascules I. Bascule RS 1. Principe 2. Consiuion en pores NOR 3. Foncionnemen 4. Chronogrammes

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

Remarque préliminaire : les parties de TP repérées par un trait vertical «

Remarque préliminaire : les parties de TP repérées par un trait vertical « STRUCTURE ET PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UN AUTOMATE PROGRAMMABLE INDUSTRIEL (API) Remarque préliminaire : les paries de TP repérées par un rai verical «ravail préparaoire à faire à la maison.» corresponden

Plus en détail

Démarrage direct, deux sens de rotation

Démarrage direct, deux sens de rotation Dae: Page : sur 6 Démarrage direc, deux sens de roaion Démarrage direc, deux sens de roaion. Problémaique Le schéma uilisé dans le cours précéden ne permeai que la roaion dans un seul sens. Il arrive que,

Plus en détail

Démarrage direct, deux sens de rotation

Démarrage direct, deux sens de rotation Dae: Page : sur 6 Démarrage direc, deux sens de roaion Démarrage direc, deux sens de roaion. Problémaique Le schéma uilisé dans le cours précéden ne permeai que la roaion dans un seul sens. Il arrive que,

Plus en détail

Démarrage direct des moteurs

Démarrage direct des moteurs Page : sur 6. Problémaique Nous allons éudier la moorisaion d un malaxeur de faible puissance el que ceux uilisés dans les laboraoires de développemen de produis cosméiques. La faible quanié de produi

Plus en détail

Ouvre portail. 1. Présentation du système

Ouvre portail. 1. Présentation du système Ouvre porail TD 1. Présenaion du sysème L ouvre-porail auomaisé éudié perme l ouverure e la fermeure d un porail chez les pariculiers de façon auomaique ou semiauomaique. L ouvre porail es ariculé sur

Plus en détail

Fiche de synthèse Bascules «RS» et «

Fiche de synthèse Bascules «RS» et « emarque : Aenion, ces noions de cours ne son pas à apprendre il fau connaîre les principes de la logique séquenielle e savoir lire une able de vérié faisan apparaîre les noions de frons, éas précédens,

Plus en détail

2/20 1) L e L s di ff f érent n s t ypes de ystèmes 2) L e L s s ystèmes as servis 3) S i S gnau x c anon on que qu s d ent n rée 4) C r C itères de

2/20 1) L e L s di ff f érent n s t ypes de ystèmes 2) L e L s s ystèmes as servis 3) S i S gnau x c anon on que qu s d ent n rée 4) C r C itères de 2/20 1) Les différens ypes de sysèmes 2) Les sysèmes 3) canoniques d enrée 4) Crières de qualié 5) Sabilié 6) Précision 7) Rapidié 8) Amorissemen 1) Les différens ypes de sysèmes 3/20 Vous avez di «sysème»???

Plus en détail

Ch 5 ETUDE DES CIRCUITS SEQUENTIELS

Ch 5 ETUDE DES CIRCUITS SEQUENTIELS C 5 ETUE E CICUIT EUENTIEL I) Eude des bascules. La bascule es un circui bisable pouvan prendre deux éas logiques "0" ou "". L'éa de la bascule peu êre modifié en agissan sur une ou plusieurs enrées. Le

Plus en détail

TB 360 TB 360. Entrée 1. Entrée 2. Entrée 3. Entrée 4. Maintenance

TB 360 TB 360. Entrée 1. Entrée 2. Entrée 3. Entrée 4. Maintenance enrées/sories série TB logiciel d applicaion 4 enrées marche / arrê famille : Inpu ype : Binary inpu, 4-fold TB 360 Environnemen TB 360 Enrée 1 Enrée 2 sories 230 V Enrée 3 Enrée 4 Mainenance visualisaion

Plus en détail

C 652 Automates programmables industriels

C 652 Automates programmables industriels C 652 Auomaes programmables indusriels Alessandro GIUA LSIS UMR-CNRS 6168 Cours 8h 3A - Génie Indusriel e Informaique Polyech' Marseille 2013 1 References I. Bergougnoux. A.P.I. Auomaes Programmables Indusriels.

Plus en détail

L. S. Cherarda. DS N 3. Matière : Technologie..Niveau : 2Sciences.. AS : 2013/2014. Professeur : BAAZAOUI. Abderraouf

L. S. Cherarda. DS N 3. Matière : Technologie..Niveau : 2Sciences.. AS : 2013/2014. Professeur : BAAZAOUI. Abderraouf RØpublique Tunisienne MinisŁre de løducaion Lycée Secondaire Cherarda Kairouan A.S :213/214 Devoir de synhèse N 3 TECHNOLOGIE Durée : 2H Classes : 2 ème Sciences Professeur : BAAZAOUIABDERRAOUF Noe :./

Plus en détail

Logique Séquentielle

Logique Séquentielle Plan du cours Logique équenielle Inroducion : créaion de circuis. Codage de l Informaion 2. Algèbre de Boole 3. Aspecs echnologiques des circuis 4. Les Circuis combinaoires : Transcodeurs, Aiguilleurs,

Plus en détail

MEMORISATION UNITAIRE

MEMORISATION UNITAIRE Mémorisaion uniaire Page 1 MEMORISATION I/ GÉNÉRALITÉS I.1/ Définiions UNITAIRE Une foncion de mémorisaion uniaire es capable de mémoriser un seul éa logique à la fois (un seul bi). Les srucures associées

Plus en détail

Les fonctions logiques & l algèbre de Boole

Les fonctions logiques & l algèbre de Boole Les foncions logiques & l algèbre de Boole 1 - Algèbre de Boole Hisorique : Georges BOOLE, philosophe e mahémaicien anglais, publia en 1854 un essai sur les raisonnemens logiques poran sur les proposiions

Plus en détail

Structure et propriétés des systèmes asservis. Si les entrées et sorties sont discrètes on a un système logique ou séquentiel.

Structure et propriétés des systèmes asservis. Si les entrées et sorties sont discrètes on a un système logique ou séquentiel. Sciences Indusrielles de l Ingénieur CPGE - Sain Sanislas - Nanes Srucure e propriéés des sysèmes asservis 1.1- Définiion d un sysème auomaisé 1- Définiion Un sysème auomaisé es un sysème qui à une(des)

Plus en détail

PARTIE G Le contrôle et la régulation

PARTIE G Le contrôle et la régulation Terminale STL SPCL Sysèmes e procédés Fiche de synhèse - PARTIE G : le conrôle e la régulaion PARTIE G Le conrôle e la régulaion 1. La régulaion : présenaion 1.1. Bus Mainenir une (ou plusieurs) grandeur(s)

Plus en détail

Démarrage direct des moteurs

Démarrage direct des moteurs Page : sur 6. Problémaique Nous allons éudier la moorisaion d un malaxeur de faible puissance el que ceux uilisés dans les laboraoires de développemen de produis cosméiques. La faible quanié de produi

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

UNITÉ D USINAGE DE PIÈCES

UNITÉ D USINAGE DE PIÈCES Nom Prénom :................................................... N :... Classe : S.. Nom :.................... DEVOI DE SYNTHÈSE N 2 École préparaoire 7 Novembre 87 KOBA Prénom :................. Labo de

Plus en détail

Fonctions 2 pour moteurs asynchrones 2 Altivar 11

Fonctions 2 pour moteurs asynchrones 2 Altivar 11 Foncions 2 Variaeurs de viesse pour moeurs asynchrones 2 Alivar Récapiulaif des foncions Gamme de viesse de foncionnemen page 6255/3 Temps des rampes d'accéléraion e de décéléraion page 6255/3 Deuxième

Plus en détail

MOUVEMENT UNIFORME ET UNIFORMEMENT VARIE

MOUVEMENT UNIFORME ET UNIFORMEMENT VARIE TERMINALE S.T.I. MOUVEMENT UNIFORME ET / hp://perso.orange.fr/herve.jardin-nicolas/ MOUVEMENT UNIFORME ET mv uniforme e uniformemen I. Domaine d applicaion de ce cours Ce chapire sera relaif d une par

Plus en détail

Démarrage statorique

Démarrage statorique Page 98 Communicaion echnique Démarrage saorique 1. Problémaique Les produis volails uilisés par la SPCC dans la fabricaion des parfums impliquen une aéraion fore afin d évacuer les vapeurs qui peuven

Plus en détail

TB 362. Associé au produit 4 entrées à encastrer ou au récepteur radio 4 entrées, le logiciel assure les fonctions suivantes :

TB 362. Associé au produit 4 entrées à encastrer ou au récepteur radio 4 entrées, le logiciel assure les fonctions suivantes : 1 2 3 4 A B 3 4 5 6 7 8 C Enrées/sories Série TB Logiciel d applicaion 1 commande de variaion + 2 commandes marche/arrê famille : Inpu ype : Binary inpu, 4 fold TB 362 Environnemen BP câblage sur TB 024

Plus en détail

LES COMPTEURS. A Mise en situation : Montre électronique :

LES COMPTEURS. A Mise en situation : Montre électronique : LES OMPTEURS Mise en siuaion : Monre élecronique : Une des applicaions les plus couranes des compeurs es la monre élecronique où l heure du jour es indiquée au moyen de chiffres : deux chiffres pour les

Plus en détail

1/20 1) L e L s di ff f érent n s t ypes de ystèmes 2) L e L s s ystèmes as servis 3) S i S gnau x c anon on que qu s d ent n rée 4) C r C itères de

1/20 1) L e L s di ff f érent n s t ypes de ystèmes 2) L e L s s ystèmes as servis 3) S i S gnau x c anon on que qu s d ent n rée 4) C r C itères de 1/20 1) Les différens de sysèmes 2) Les sysèmes 3) canoniques 4) 5) Sabilié 6) Précision 7) Rapidié 8) Amorissemen 1) Les différens de sysèmes 2/20 Vous avez di «sysème»??? SYSTEME Ensemble d élémens liés

Plus en détail

CI-5 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRI-

CI-5 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRI- CI-5 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRI- FIER LES PERFORMANCES DES SYS- TÈMES COMBINATOIRES ET SÉQUENTIELS. CI-5-2 MÉMORISER L INFORMA- TION. PRÉVOIR, SIMULER ET VA- LIDER UN SYSTÈME SÉQUENTIEL Objecifs MODELISER-SIMULER-VALIDER-OPTIMISER

Plus en détail

Annexe 1 : Plan du «système de tri»

Annexe 1 : Plan du «système de tri» ANNEXES Annexe 1 : Plan du sysème de ri Page 2 Annexe 2 : Bus AS-i... Page 3 Annexe 3 : Passerelles Profibus-DP/AS-i. Page 7 Annexe 4 : Esclave AS-i Page 8 Page 1/8 Annexe 1 : Plan du «sysème de ri» Zone

Plus en détail

Cours Electronique Numérique

Cours Electronique Numérique Cours Elecronique Numérique 26-27 Audioprohèse 2eme Année Chrisophe Adessi chrisophe.adessi@univ-lyon.fr LPMCN Universié Claude Bernard Lyon Elecronique Numérique 26-27 p. ommaire I Chaîne de raiemen numérique

Plus en détail

LOGIQUE SEQUENTIELLE : chapitre 1

LOGIQUE SEQUENTIELLE : chapitre 1 Cours sur la logique séquenielle N 1 2 nd B.E.P élecronique LOGIUE SEUENTIELLE : chapire 1 1 - LA MEMORISATION Une des idées principales qui conduisi à l'inroducion de la logique séquenielle fu la nécessié

Plus en détail

Dans ce cas chaque transition ne dispose que d'une place en DE. 2. les réseaux sans conflits par Stéphane MARIEL

Dans ce cas chaque transition ne dispose que d'une place en DE. 2. les réseaux sans conflits par Stéphane MARIEL VADE-MECUM Source uis. les graphes d'éas Dans ce cas chaque ransiion ne dispose que d'une place en DE enrée e une place en sorie. L'ÉTUDIANT EN RÉSEAUX DE ETRI. les réseaux sans conflis par Séphane MARIEL

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système.

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système. STI2D SIN V. Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin. Rechercher e choisir une soluion logicielle ou maérielle au regard de la définiion d'un sysème. BP / Clavier Sans conac IR / ILS A conac FC Capeur

Plus en détail

1- SSI_ Corrigé DSn 1 1SSI : fonction acquérir du robot Sumo /17 points

1- SSI_ Corrigé DSn 1 1SSI : fonction acquérir du robot Sumo /17 points 1- SSI_ 2013-2014 Corrigé DSn 1 1SSI : foncion acquérir du robo Sumo /17 poins Présenaion du Robo Sumo : FAST du Robo FP1 : Permere à vore robo de pousser le robo adverse hors du dohyo FT 1 : SE DEPLACER

Plus en détail

Mise en service des équipements

Mise en service des équipements Page 92 Communicaion echnique Mise en service des équipemens 1. Problémaique La mise en service d un équipemen a pour bu de vérifier que celui-ci es conforme au cahier des charges foncionnel e qu il rempli

Plus en détail

LOGIQUE SEQUENTIELLE

LOGIQUE SEQUENTIELLE hapire OBETIF LOGIUE EUENTIELLE Traier en déails les sysèmes séqueniels omprendre les bascules 2 INTOUTION 2 appel sur les circuis combinaoires ans un sysème combinaoire, les sories ne dépenden que de

Plus en détail

Cours Electronique Numérique Audioprothèse 2eme Année. Christophe Adessi LPMCN. Université Claude Bernard Lyon1

Cours Electronique Numérique Audioprothèse 2eme Année. Christophe Adessi LPMCN. Université Claude Bernard Lyon1 Cours Elecronique Numérique 25-26 Audioprohèse 2eme Année Chrisophe Adessi chrisophe.adessi@univ-lyon.fr LPMCN Universié Claude Bernard Lyon Elecronique Numérique 25-26 p. ommaire I Chaîne de raiemen numérique

Plus en détail

TD 19 - Modélisation des systèmes logiques numériques(c9-1)

TD 19 - Modélisation des systèmes logiques numériques(c9-1) C9 : MODÉLISATION DE LA CHAINE D INFORMATION DES SYSTÈMES C9-1 Modélisaion des sysèmes logiques numériques LYCÉE LA MARTINIÈRE MONPLAISIR LYON SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR CLASSE PRÉPARATOIRE

Plus en détail

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 13 page 1 / 5 GÉNIE ÉLECTRIQUE PREMIERE Durée : 2h. Ressources matérielles : Ressources documentaires :

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 13 page 1 / 5 GÉNIE ÉLECTRIQUE PREMIERE Durée : 2h. Ressources matérielles : Ressources documentaires : SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 13 page 1 / 5 GÉNIE ÉLECTRIQUE PREMIERE Durée : 2h IMPRIMANTE À JET D'ENCRE : COMMANDE DU MOTEUR D'ENTRAÎNEMENT DE LA TÊTE D'IMPRESSION Cenres d'inérê abordés : Thémaiques

Plus en détail

AUTOMATE PROGRAMMABLE ET TEMPS REEL

AUTOMATE PROGRAMMABLE ET TEMPS REEL AUTOMAT PROGRAMMABL T TMP RL udes des PC T2 1. Inroducion La srucure ype d une chaîne foncionnelle dans un sysème auomaisé es la suivane : Capeur A.P.I. Préacionneur Acionneur ffeceur! Appariion d un ffe

Plus en détail

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique 1 ère STI2D TD V1.0 Voiure radio commandée servomoeur e rame PPM. Formaion Sysèmes d'informaion e numérique Le servomoeur es un mécanisme qui réalise le déplacemen d un axe (pouvan êre relié à la direcion

Plus en détail

Date : Communication technique. Démarrage rotorique

Date : Communication technique. Démarrage rotorique Dae : Communicaion echnique Page 103 Démarrage roorique 1. Problémaique (bis) La SPCC uilise des convoyeurs enre les différens poses inervenan dans le remplissage e le condiionnemen des flacons de parfums.

Plus en détail

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année Lycée Secondaire Cherarda Kairouan Devoir de synhèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : ère Année A.S :200/20 Durée : 2H Noe :./ 20 PATIE A : Les foncions logiques de base : (4 poins) Sysème : Anenne parabolique

Plus en détail

MOLETTE DE COMMANDE DU GAIN D UN AMPLIFICATEUR HI-FI

MOLETTE DE COMMANDE DU GAIN D UN AMPLIFICATEUR HI-FI ESPE académie de Nanes Informaion e Energie MOLETTE DE COMMANDE DU GAIN D UN AMPLIFICATEUR HI-FI L'obje echnique considéré es une chaîne hi-fi. L éude porera plus pariculièremen sur le raiemen de l informaion

Plus en détail

ELECTRONIQUE NUMERIQUE. TD-Variable et fonctions binaires.doc

ELECTRONIQUE NUMERIQUE. TD-Variable et fonctions binaires.doc I- VERIFICTIONS : 1- ab + ab 2- ( a + b).( a + b) 3- a + ab 4- a ( a + b) 5- a + ab 6- a ( a + b) 7- ab + ac + bc Simplifier les expressions suivanes : 8- ( a + b).( a + c).( b + c) 9- ab + abc 10- ( a

Plus en détail

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I G. Pinson - Physique Appliquée Foncion Reard A23-TP / 1 A23- Eude d'un circui monosable Bu : on veu réaliser un disposiif logique généran une impulsion de sorie déclenchée par le fron monan d'une impulsion

Plus en détail

Deux types de logique séquentielle

Deux types de logique séquentielle AE 4 La Logique séquenielle Circuis séqueniels Conrairemen à la logique combinaoire elle perme de mémoriser des éas binaires. Principe : Pour déerminer l'éa présen en sorie, il fau : L'éa sur l'enrée L'éa

Plus en détail

Laboratoire génie électrique 3Sctech Série d exercices N 3 Bascules-compteurs Page 1 /9

Laboratoire génie électrique 3Sctech Série d exercices N 3 Bascules-compteurs Page 1 /9 Laboraoire génie élecrique 3cech érie d exercices N 3 Bascules-compeurs Page /9 Exercice ) onner le symbole d une bascule asynchrone e compléer le ableau suivan : n n+ emarque 0 0 0 0 0 0 2) Compléer le

Plus en détail

Date : Durée : 2 Heures

Date : Durée : 2 Heures LYEE SEONDAIRE ELHADIKA DEVOIR DE SYNTHESE N 3 Année scolaire : 2003-2004 lasse : 1 ème.a.s TEHNOLOGIE Dae : 22-05-2004 Durée : 2 Heures Nom :.... Prénom :.......lasse : N. :.. Noe :.../20 Sysème à éudier

Plus en détail

Amplificateurs de puissance

Amplificateurs de puissance Vickers Accessoires Amplificaeurs de puissance Modèles à module de commande logique e rampes EEA-PAM-5**-C, série Descripion générale Les cares normalisées EEA-PAM-5**-C- son des amplificaeurs de puissance

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux» 02/03/2009 Page 8

Fonction «Génération de signaux» 02/03/2009 Page 8 4. MONOSTABLE : à pores logiques CMOS Compléer les chronogrammes de la srucure ci-dessous : P1, P2 : Pores logiques ET de echnologie CMOS ; Alimenaion : Vcc = +10V. Seuil de pores : Vcc/2 R = 220 kω C

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux»

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux» Foncion «Généraion de signaux non sinusoïdaux» Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don les caracérisiques de forme, d ampliude e de fréquence son connues. Les signaux

Plus en détail

REGULATION. 2. Analyse d un procédé

REGULATION. 2. Analyse d un procédé REGULATION 1. Rappel On différenie l asservissemen qui es une réponse au changemen de de la régulaion qui es une réponse à une perurbaion. 2. Analyse d un procédé Différencier le comporemen des sysèmes

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE Session 2004 Breve de Technicien Supérieur CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U42 Auomaismes e logique Durée : 2 heures Coefficien : 2 Aucun documen auorisé. Calcularices inerdies. STATION DE

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire Le ransisor bipolaire onsiuion- Symbole 2 1. aracérisiques Foncionnemen 2 1.1. aracérisiques d enrée I =f(v E ) 2 1.2. aracérisiques de Transfer I =f(i ) 3 aracérisiques de sorie I =f(v E ) 4 1.4. Résumé

Plus en détail

Logique combinatoire : Partie 1

Logique combinatoire : Partie 1 1. Inroducion Lorsqu'on exprime les variables de sories uniquemen en foncion des variables d'enrées, le problème à résoudre relève de la logique combinaoire. Auremen di à chaque combinaison des variables

Plus en détail

TP n 18 : étude par la simulation d'un moteur à courant continu.

TP n 18 : étude par la simulation d'un moteur à courant continu. TP n 18 : éude par la simulaion d'un moeur à couran coninu. Bu du TP : le bu de ce TP de seconde année es l'éude d'un moeur à couran coninu en uilisan un modèle du logiciel LTSPICE. On alimenera le moeur

Plus en détail

Le Principe de PASCAL

Le Principe de PASCAL Hydraulique LES LOIS D HYDROSTATIQUE N 1/8 LA FORCE. On appelle FORCE oue acion qui end à modifier l éa d un corps. Elle s exprime en NEWTON (symbole N). La force es définie par son sens, son inensié,

Plus en détail

logiciel d application TB 361

logiciel d application TB 361 enrées/sories Série TB logiciel d applicaion 6 enrées universelles famille : Inpu ype : Binary inpu, 6-fold TB 361 environnemen TB 361 BP commande sore/vole Ea / Eb Monée / Descene 1 2 Ea / Eb Inclinaison

Plus en détail

Logiciel d'application

Logiciel d'application Logiciel d'applicaion Variaeur KNX : 1, 3 e 4 sories Caracérisiques élecriques/mécaniques : voir noice du produi Référence produi Désignaion produi Réf. logiciel d'applicaion Produi filaire Produi radio

Plus en détail

Circuits séquentiels complexes

Circuits séquentiels complexes ircuis séqueniels complexes Réalisé à parir des bascules élémenaires, des foncions logiques séquenielles plus élaborées que ces dernières son inégrées dans des circuis Nous nous inéresserons ici pariculièremen

Plus en détail

Insert à relais HLK Système 2000 Instruction de montage

Insert à relais HLK Système 2000 Instruction de montage Inser à relais HLK Sysème 2000 Insrucion de monage Inser à relais HLK Sysème 2000 Ar. No.: 0303 00 Sommaire 1. Consignes relaives au danger 2 2. Principe de foncionnemen 2 3. onage 3 4. Connexion élecrique

Plus en détail

01/09/2011. Store Somfy - Recherche de solution matérielle MLK - ECST

01/09/2011. Store Somfy - Recherche de solution matérielle MLK - ECST 01/09/2011 Sore Somfy - Recherche de soluion maérielle MLK - ECST Sore Somfy - Recherche de soluion maérielle Cenre d inérê : CI4 Srucures maérielles associées au raiemen de l informaion Objecif e Compéence

Plus en détail

Ordres. Informations. Consigne

Ordres. Informations. Consigne ELEMENT E LOGIUE BINAIRE ) Variable Binaire Booléenne ef. : Variable suscepible de prendre deux valeurs disinces e non simulanées. L'algèbre de Boole es fondée sur le fai qu'une proposiion ne peu êre que

Plus en détail

Interrupteur crépusculaire digital AlphaLux³ D / 27

Interrupteur crépusculaire digital AlphaLux³ D / 27 Inerrupeur crépusculaire digial AlphaLux³ D2 426 26 / 27! Consignes de sécurié Ce produi doi de préférence êre insallé par un élecricien professionnel, faue de quoi vous vous exposez à un risque d incendie

Plus en détail

Interrupteur crépusculaire digital AlphaLux³ D / 27

Interrupteur crépusculaire digital AlphaLux³ D / 27 Inerrupeur crépusculaire digial AlphaLux³ D2 426 26 / 27! Consignes de sécurié Ce produi doi de préférence êre insallé par un élecricien professionnel, faue de quoi vous vous exposez à un risque d incendie

Plus en détail

DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE

DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE DEMARRAGE ETOILE / TRIANGLE D UN MOTEUR Page 1 / 5 DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE L appel de couran lors du démarrage d un moeur peu provoquer des chues de ension se raduisan par, le vacillemen

Plus en détail

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol CH V Mouvemens I) Mouvemens e référeniel : Pour éudier un mouvemen, il fau définir : - le mobile (obje qui es en mouvemen) - le référeniel (sysème par rappor auquel le mobile se déplace) 1) Siuaion : Deux

Plus en détail