Gestion de crise: quand les réseaux sociaux sortent les entreprises de leur tour d ivoire... Présenté par Nadia Seraiocco

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion de crise: quand les réseaux sociaux sortent les entreprises de leur tour d ivoire... Présenté par Nadia Seraiocco"

Transcription

1 Gestion de crise: quand les réseaux sociaux sortent les entreprises de leur tour d ivoire... Présenté par Nadia Seraiocco

2 Nadia Seraiocco Spécialiste relations publiques et médias sociaux Blogueuse : Triplex, le blogue techno de Radio-Canada Coauteure du livre Les médias sociaux ans d expérience en relations publiques, blogueuse depuis 2002 et early adopter des réseaux Expérience antérieure : Ville de Montréal VIA Rail Musée des beaux-arts du Canada Éd. La courte échelle RECYC-QUÉBEC Musée de la civilisation Twitter.com/cheznadia Youtube : NadiaSeraiocco

3 Mon expérience en gestion de crises La crise du logement été 2003 et 2004 à la ville de Montréal Présence au centre de crise (ou «war room») Rédaction et émission des communiqués quotidiens Élaboration des messages corporatifs (internes/externes) et opérationnels Porte-parole médias contenu opérationnel Débordement de la Rivière-des-Prairies (printemps 2004) Présence quotidienne au centre de crise de Montréal Porte-parole auprès des médias Élaboration des messages corporatifs (internes/externes) et opérationnels Gestion des commentaires médias sociaux accidents et décès VIA Rail Veille médias sociaux Réponses et rapports Fusion de RECYC-QUÉBEC (2010) Veille médias sociaux Et Québec New York 2001, à New York Gestion des listes des survivants Communications avec les médias

4 Dans cette présentation : 1. Le changement du Web Les spécificités des médias sociaux 3. Les recommandations

5 Gérer une crise «Gérer la crise est d un certain point de vue une contradiction dans les termes. On ne gère pas le tourment, le trouble ; on s efforce d éviter qu il se produise, d en minimiser les effets ou de rétablir l ordre.» Jean-François Girard et al.,2006, Rapport de la mission d évaluation d expertise de la veille sanitaire en France

6 Avant les médias sociaux était le cycle de la communication publique On ne parle pas tous en même temps! Communiqués Conférences de presse Entrevues aux médias

7 Avec les médias sociaux et la mobilité Le public n attend pas son tour pour parler ;-) (photo : Flickr : heylovedc)

8 Médias sociaux et partage d info en 2013 Mobilité et localisation! La version 2012 du Panorama de Fred Cavazza

9 Transposition d univers : le changement du 2.0 Les relations médias Les journalistes et les médias y sont La promotion Les outils de communications et de veille de votre entreprise sont-ils adaptés pour le web et les médias sociaux? Votre public est sur certains réseaux La gestion de crise La crise peut débuter sur les réseaux ou y trouver écho, il faut donc y être aussi Avez-vous révisé récemment votre façon de faire un communiqué, une annonce officielle, une conférence de presse?

10 Les représentants de l entreprise à l externe Relationniste ou porte-parole Relations avec les publics externes médias, groupes d intérêts et population Animateur de communauté Gère ou anime les relations avec les abonnés des différents réseaux sociaux entretenus par l entreprise Diffuse les messages de l entreprise selon les objectifs corporatifs ou promotionnels visés Adapte les messages corporatifs et promos aux différents réseaux où ils seront diffusés. Agit à titre de conseiller pour les outils qui seront utilisés pour diffuser les messages de l entreprise Peut agir à titre de conseiller pour les outils ou médias qui seront utilisés pour diffuser les messages de l entreprise Dans les structures plus rigides ces rôles sont encore perçu comme deux silos: d une part les «vrais médias» d autres part les réseaux sociaux

11 La crise n attend pas que vous soyez prêts! Médias de masse Média sociaux RP \ Communications corporatives Crise Accident, incident ou menace perçue

12 Exemple 1 - La crise version médias sociaux : déraillement du train 92 de VIA (février 2012) Messages officiels de l organisation : 6 annonces 90 réponses Messages et mentions sur les médias sociaux : 2179 messages 1051 republication d articles 498 mentions RT Chiffres produits par Richard Marginson, CM consultant - Photos :

13 Ex. 2 : Nestlé et GreenPeace «contrôler» les médias sociaux Nestlé fait son entrée sur Facebook en 2010 et y est attendu par GreenPeace et sa campagne Killer Réaction de Nestlé : demander le retrait des vidéos, effacer les commentaires et même menacer de représailles les supporters de GreenPeace Résultat : CNN parle de la campagne de GreenPeace et lui donne un élan

14 Votre PDG sait-il ce qui se passe sur les réseaux? Socializing Your CEO 2013, étude de Weber Shandwick bit.ly/socializingyourceo2013

15 L importance de la veille en prévention et en gestion des crises Rapport «exécutif» en trois ou quatre points à noter + les documents à lire si un point parait problématique Activités de veille Haute direction Actionnaires- CA Partenaires Incluant les médias de masse et les médias sociaux Employés Collaborateurs

16 Quelques types de crise Type Situation Risques Marketing Sociale / santé publique Environnementale Communicationnelle Les valeurs promues par l entreprise ne se reflètent plus dans le produit (qualité, prix etc.) Un événement économique ou politique met en péril la sécurité du public Une situation dangereuse pour l environnement Une déclaration ou une information qui ternit l image de l entreprise Fusion, intégration Perte de profits et l entreprise Fermeture de l entreprise Perte de réputation pour ceux qui gèrent Situation qui continue à décliner Perte de la réputation Situation qui perdurera Pertes, image ternie, dégradation persistante Mission dénuée de sens Il en existe plusieurs autres et ceux nommés ici varient selon les auteurs.

17 Qu est-ce qui peut causer une crise? 1 Accident, produits contaminés ou défectueux etc. Domaine des services de transports, de vente de produits alimentaires ou électroniques 2 Le choc des valeurs Les employés et animateurs de communauté doivent connaître les valeurs de l entreprise et différencier leurs valeurs personnelles de celles exprimées sur les réseaux 3 Le manque de transparence ou de clarté Si vous vous référez à l actualité, à une citation etc., mettez un lien, permettez à votre public de comprendre Une information omise 4 L absence de consignes aux employés Sans politiques d utilisation des médias sociaux, bien des faux pas peuvent être faits Accident réel avec possibles victimes, donc cellule de crise et gestion des opérations 2, 3 et 4 = crise de communication ou de perception donc pas de gestion des opérations sur le terrain

18 Bonnes pratiques et politiques externes Coca-Cola : transmettre ses valeurs Valeurs d entreprise Réseaux sociaux Leadership Collaboration Intégrité Imputabilité Passion Diversité Qualité Utilisation Transparence Protection - vie privée etc. Responsabilité Respect des droits

19 Les 3 ou 4 étapes de la gestion de crise Apprentissage + storytelling 4. Bilan 1. Analyse Situation? Risques? Décision-s? Crise! Communiquer / Agir et expliquer Alerter et informer 3. Action 2. Organisation Créer une cellule de crise / identifier responsables

20 Analyse : de quoi est-il question? Diagnostique Évaluer la gravité de la situation Établir le niveau d urgence Décision Identifier les priorités Énumérer les solutions Mettre en branle la ou les solutions Action Amorcer la gestion

21 2. Organisation : où allons-nous? Pourquoi? Atteindre une action unifiée et ne pas partir dans tous les sens Vos dirigeants savent-ils ce qui se passe? Comment? Identifier les responsables et déléguer les responsabilités Pour la prévention, il faut un plan avant que la première crise arrive.

22 3. Action / communication À l interne Pour aider l action et donner des indications ou des réponses aux employés À l externe Pour informer la population Pour préserver la confiance

23 2 types de messages en situation de crise Opérationnels ACTIONS Donner les renseignements pratiques Encadrer les victimes ou prévenir les accidents Organisationnels VALEURS Affirmer les valeurs de l entreprise dans le contexte actuel Rappeler la mission de l entreprise

24 Les crises qui «surgissent» sur les médias sociaux Situation initiale Exemples* Solution et mesures préventives Connue et identifiée (mais souvent ignorée, d où la crise) Nestlé et Greenpeace Veille et évaluation réaliste des situations Retrait au besoin Un accident dans le secteur des transports Relative à une erreur de communication VIA Rail Évaluation des ressources en ligne nécessaires pour répondre à clientèle Formation aux CM McDoStories Oasis Communication claire et précise Prendre au sérieux les réactions du public Être à l écoute

25 Votre contenu : «penser» Internet Communiqués : Vous avez 20 mots pour convaincre! Optimisation : clarté, concision et mots-clés Reformulation des nouvelles en «version courte» Votre nouvelle ou invitation est-elle claire pour les autres? Sur le Web, quels seront vos outils de communication? Vidéo Messages adaptés à chaque média

26 Bilan ou l après-crise Examen et constats Internes Est-ce que le processus de réponse a bien fonctionné? Est-ce que notre plan était au point? C est un post-mortem Pas une opération de félicitations. Externes Communiquer ce que nous avons appris de cette crise. Comment cet apprentissage peut ajouter à notre mission et à notre approche (Storytelling) Si le sujet revient dans les discussions, montrer comment vous avez appris de cette crise

27 Exemple : Nestlé, comment prévenir une autre crise? Quotidien Veille - Actualités Au moment de faire son entrée sur les médias sociaux, Nestlé avait Greenpeace à ses trousses. news/features/nestle-needs-to-giverainfores/ Conversation Sans tenir compte du contexte, Nestlé a avisé qu elle éliminerait les faux logos, les commentaires déplacés etc. Contexte Le problème d image de Nestlé existait avant d ouvrir la page Une veille des actualités l aurait identifié et on aurait alors pu ouvrir la page pour discuter en toute connaissance de cause Planification d urgence Veille Actualités Qui mentionne la compagnie? Quels sont les groupes qui critiquent la compagnie ou ses subsidiaires? Y a-t-il des individus qui animent les réseaux des groupes ou qui parlent en leur nom? Plan de réponse en cas dérapage : Qui répond? Qui surveille la page, si un des groupes activistes publie qu est-ce qu on fait? A-t-on des lignes de presse ou orientations les points problématiques relevés?

28 L action sur le terrain Des MS! Plan de communication Votre plan annuel doit inclure tous vos outils, dont les médias sociaux Plan d urgence ou de crise Distinguez vos messages Un plan d urgence doit inclure plus qu une veille des médias sociaux - l utilisation active pour communiquer en cas de crise ; Votre plan doit aussi inclure la liste des personnes à contacter en cas d urgence ou de crise pour l approbation des messages. L animateur des communautés devrait bien saisir les valeurs de son entreprise L animateur devrait aussi comprendre les notions de messages opérationnels vs organisationnels et savoir doser Votre animateur de communauté est-il formé pour agir en situation de crise?

29 La synergie de vos différents médias et vos communautés Rejoindre vos communautés là, où elles sont Votre site web, votre bulletin électronique tout doit pouvoir être partagé

30 Les solutions issues des MS Veille Pour savoir en temps réel ce qui se dit sur votre entreprise, votre concurrence ou les groupes d intérêt Référencement Un blogue (s il est bien fait et ce n est pas très compliqué) arrivera en premier dans les résultats de recherche. Vos médias sociaux permettront de partager vos mises à jour et ajouts. Message Votre message à vos abonnés ou clients sera entendu, donc les rumeurs et les inexactitudes ne domineront pas le flux de nouvelles à votre sujet.

31 Médias sociaux : virtuels, mais aussi bien réels Intervention en situation de crise sur les MS suit les principes connus Votre intervention auprès des communicateurs et animateurs de communauté devraient suivre les mêmes lignes que pour le reste des équipes

Comment utiliser les Réseaux Sociaux à des fins de conservation

Comment utiliser les Réseaux Sociaux à des fins de conservation Comment utiliser les Réseaux Sociaux à des fins de conservation Formation Web présentée par Diane Bourque Spécialiste Web : WordPress, Réseaux Sociaux et Formation Web le 4 avril 2014, Dans le cadre des

Plus en détail

Prière de présenter votre candidature en toute confidence d ici le 10 octobre 2014 à l adresse suivante : cliberbaum@cea-ace.ca

Prière de présenter votre candidature en toute confidence d ici le 10 octobre 2014 à l adresse suivante : cliberbaum@cea-ace.ca Prière de présenter votre candidature en toute confidence d ici le 10 octobre 2014 à l adresse suivante : cliberbaum@cea-ace.ca TITRE DE POSTE : RELÈVE DE : EN LIAISON AVEC: Responsable du marketing numérique

Plus en détail

MSRO MARCHÉ DE SOLIDARITÉ RÉGIONAL DE L OUTAOUAIS PLAN DIRECTEUR 2013-2015

MSRO MARCHÉ DE SOLIDARITÉ RÉGIONAL DE L OUTAOUAIS PLAN DIRECTEUR 2013-2015 MSRO MARCHÉ DE SOLIDARITÉ RÉGIONAL DE L OUTAOUAIS PLAN DIRECTEUR 2013-2015 Révisé le 03 janvier 2013 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE DU PLAN DIRECTEUR... 3 MISSION... 4 VISION... 4 VALEURS... 5 ORIENTATIONS

Plus en détail

Un outil pour l évaluation du rendement de la planification de la gestion de crises

Un outil pour l évaluation du rendement de la planification de la gestion de crises PROTOCOLE D ÉVALUATION DE L INITIATIVE VDMD Un outil pour l évaluation du rendement de la planification de la gestion de crises Introduction L Association minière du Canada a lancé l initiative Vers le

Plus en détail

Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux. Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité.

Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux. Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité. Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité. 24 janvier 2012 Page 2 Guide de rédaction Politique d

Plus en détail

DPI AGENCE DESIGN ET PROJECTION DE VOTRE IMAGE CAHIER DES CHARGES POUR SITE INTERNET MANON THERRIEN JENNIFER LEMARIER

DPI AGENCE DESIGN ET PROJECTION DE VOTRE IMAGE CAHIER DES CHARGES POUR SITE INTERNET MANON THERRIEN JENNIFER LEMARIER MANON THERRIEN JENNIFER LEMARIER DPI AGENCE DESIGN ET PROJECTION DE VOTRE IMAGE CAHIER DES CHARGES POUR SITE INTERNET T 819 582 2806 / 819 582 2902 TC 819 583 3263 info@agencedpi.com www.agencedpi.com

Plus en détail

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 PG-3 - Normes d utilisation des médias sociaux Septembre 2011

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 PG-3 - Normes d utilisation des médias sociaux Septembre 2011 NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 MISE EN CONTEXTE Les médias sociaux permettent aux gens de se réunir en ligne en fonction de leurs intérêts et de créer, partager ou prendre connaissance

Plus en détail

conception de site web production vidéo stratégie internet catalogue de services

conception de site web production vidéo stratégie internet catalogue de services conception de site web stratégie internet production vidéo catalogue de services NEXION.BIZ Imprimé sur du papier recyclé NOTRE EXPERTISE Chez Nexion, nous possédons une solide expertise dans le domaine

Plus en détail

Comment utiliser les médias sociaux pour développer mon activité?

Comment utiliser les médias sociaux pour développer mon activité? Comment utiliser les médias sociaux pour développer mon activité? CCI Rennes Bretagne Eco-Entreprises - L association Bretagne Eco-Entreprises met en synergie les compétences de ses 65 entreprises membres

Plus en détail

Gestion de crise en Pharmacovigilance

Gestion de crise en Pharmacovigilance Cours DIU FIEC 16 octobre 2008 Véronique LAMARQUE PFIZER Senior Directeur Évaluation de Santé, Sécurité et Gestion de Risque Une définition... parmi d autres Une crise est un événement qui survient quand

Plus en détail

La diffusion de l information juridique à l ère des réseaux sociaux Congrès du Barreau 2012

La diffusion de l information juridique à l ère des réseaux sociaux Congrès du Barreau 2012 La diffusion de l information juridique à l ère des réseaux sociaux Congrès du Barreau 2012 Luc Boulanger-Milot, Coordonnateur communications et ventes Société québécoise d information juridique (SOQUIJ)

Plus en détail

Les médias sociaux Des outils de développement, de réseautage et de promotion Présenté par. CindyRivard.com

Les médias sociaux Des outils de développement, de réseautage et de promotion Présenté par. CindyRivard.com Les médias sociaux Des outils de développement, de réseautage et de promotion Présenté par CindyRivard.com Médias Sociaux Outil de diffusion d informations Permet la création et l échange de contenu en

Plus en détail

L usage du genre masculin inclut le genre féminin; il n est utilisé que pour alléger le texte.

L usage du genre masculin inclut le genre féminin; il n est utilisé que pour alléger le texte. COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Politique numéro 43 POLITIQUE PORTANT SUR L UTILISATION ET LE DÉVELOPPEMENT DES MÉDIAS SOCIAUX Adoptée le 23 avril 2014 CA-13-193-1612 L usage

Plus en détail

LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER

LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER Romain Girard Vice-président exécutif Congrès Camping Québec 14 avril 2007 10 ans à la direction d une entreprise de transport par autobus 11 ans

Plus en détail

RElATIONS publiques ENGAGÉES ATÉGIE OR STR NEST

RElATIONS publiques ENGAGÉES ATÉGIE OR STR NEST RelATIONS publiques engagées NESTOR STRATÉGIE NESTOR STRATÉGIE offre une gamme de services de relations publiques, inspirés par une vision moderne et dépoussiérée. Nos principaux clients sont les organisations

Plus en détail

Les affaires et le Web

Les affaires et le Web Les affaires et le Web Plan de la journée Initiation aux réseaux sociaux Vos expériences Principes de base vs clientèle type Facebook vs autres réseaux Twitter et Pinterest Les médias sociaux au jour le

Plus en détail

Questionnaire de vérification pour l implantation de la norme ISO 14001 dans une entreprise

Questionnaire de vérification pour l implantation de la norme ISO 14001 dans une entreprise Questionnaire de vérification pour l implantation de la norme ISO 14001 dans une entreprise Questionnaire de vérification pour l implantation de la norme ISO 14001 dans une entreprise La politique environnementale

Plus en détail

Le Marketing en ligne: La clé du succès. Planification & outils

Le Marketing en ligne: La clé du succès. Planification & outils Le Marketing en ligne: La clé du succès Planification & outils L agenda de cette présentation Ce que nous allons couvrir : L importance d une bonne planification d affaires Comment créer avec succès un

Plus en détail

CJD - Cannes - Sophia-Antipolis Novotel - 9 Avril. Stratégies Digitales VOTRE INCONNU EST NOTRE QUOTIDIEN MÉDIAS SOCIAUX & E-RÉPUTATION

CJD - Cannes - Sophia-Antipolis Novotel - 9 Avril. Stratégies Digitales VOTRE INCONNU EST NOTRE QUOTIDIEN MÉDIAS SOCIAUX & E-RÉPUTATION CJD - Cannes - Sophia-Antipolis Novotel - 9 Avril Stratégies Digitales VOTRE INCONNU EST NOTRE QUOTIDIEN MÉDIAS SOCIAUX & E-RÉPUTATION Apprenez à surveiller et gérer votre e-réputation, communiquer d une

Plus en détail

TITRE. 2013 Tous droits réservés Guy Bolduc

TITRE. 2013 Tous droits réservés Guy Bolduc TITRE 2013 Tous droits réservés Guy Bolduc Révolution 2.0 LE CHANGEMENT DÉRANGE Il faut se mettre dans la peau de 2013 Tous droits réservés Guy Bolduc RÉSISTER AU CHANGEMENT Plusieurs grimacent encore

Plus en détail

L étonnant flair du chien

L étonnant flair du chien Fiche pédagogique Magazine Les Débrouillards Conception: Audrey Miller Septembre 2015 Titre : Des chiens au secours des animaux menacés Rubrique : Monde animal Pages : 19-22 Thème : Les chiens renifleurs

Plus en détail

MARVIN DE LA ESPRIELLA Spécialiste en Marketing Web Réseaux sociaux Communication Design

MARVIN DE LA ESPRIELLA Spécialiste en Marketing Web Réseaux sociaux Communication Design QU EST-CE QUE LE MARKETING WEB 2.0? Ce nouveau terme est lié aux différentes techniques de promotion utilisées dans les plateformes interactives d Internet tel que les réseaux sociaux (Facebook, Twitter),

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

La valorisation de l'offre locale dans une perspective d'attraction des investissements étrangers. Formation - 9 mai 2012 APDEQ

La valorisation de l'offre locale dans une perspective d'attraction des investissements étrangers. Formation - 9 mai 2012 APDEQ La valorisation de l'offre locale dans une perspective d'attraction des investissements étrangers Formation - 9 mai 2012 APDEQ Intelegia est une société de conseil spécialisée en marketing social. Intelegia

Plus en détail

Sensibiliser le public : une complexité communicationnelle

Sensibiliser le public : une complexité communicationnelle Sensibiliser le public : une complexité communicationnelle Philosophie globale et pratiques locales : quelle communication numérique sur les feux préventifs? B. Asdourian (2009) Attention, il s agit d

Plus en détail

Politique quant à l utilisation des médias sociaux

Politique quant à l utilisation des médias sociaux Politique quant à l utilisation des médias sociaux 2012-2013 Cette politique vise à guider les élèves du Collège dans leur usage des médias sociaux. Pour tous les élèves du Collège St-Jean-Vianney Politique

Plus en détail

Communiquer en période de crise

Communiquer en période de crise Communiquer en période de crise Vous aimez l inattendu? Vous allez être servis! par Tony Murdoch & Eric Benjamin conseillers en communication 1. Unecrise c est quoi? Tout d abord un sacré défi pour la

Plus en détail

Les clés pour devenir Community Manager (2014)

Les clés pour devenir Community Manager (2014) http://fr.openclassrooms.com/entreprise/cours/les-cles-pour-devenir-community-manager Chapitre 1 Méthode EcPaRe : Ecouter, Parler, Répondre Ressources Compétences Stratégie Définir des cibles, des objectifs,

Plus en détail

P O L I T I Q U E. N o 320. du Conseil scolaire acadien provincial. Adoptée : le 1 er novembre 2014 Page 1 de 7

P O L I T I Q U E. N o 320. du Conseil scolaire acadien provincial. Adoptée : le 1 er novembre 2014 Page 1 de 7 TYPE DE POLITIQUE : TITRE DE LA POLITIQUE : Mode de gestion Communication Adoptée : le 1 er novembre 2014 Page 1 de 7 1. ÉNONCÉ Le Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) considère que la communication

Plus en détail

COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3

COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3 COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3 ÉLABORER SA STRATÉGIE DE PRÉSENCE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX EN 10 ÉTAPES Pour une institution de médiation, définir sa présence sur les réseaux sociaux

Plus en détail

COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER?

COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? Benoit DUDRAGNE http://bdc-etourisme.com Benoit.dudragne@gmail.com www.facebook.com/bdc.conseil.etourisme

Plus en détail

Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président du CRAIM Le 23 novembre 2010

Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président du CRAIM Le 23 novembre 2010 Bilan de l'étude du CRAIM sur les meilleures pratiques observées pour la concertation locale en gestion des risques industriels majeurs - L'expérience des CMMI. Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président

Plus en détail

Campagne d animation

Campagne d animation Campagne d animation Rencontres régionales sur l adéquation formation-emploi Les communications lors de la tournée de la commission Avril 2011 Les actions en communication Maintenant (à la nomination du

Plus en détail

( ) Fax : ( ) Courriel : Veuillez annexer une liste des adresses de toutes les succursales ou bureaux du proposant.

( ) Fax : ( ) Courriel : Veuillez annexer une liste des adresses de toutes les succursales ou bureaux du proposant. Chubb du Canada Compagnie d Assurance Montréal Toronto Oakville Calgary Vancouver PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Responsabilité civile professionnelle pour les planificateurs financiers

Plus en détail

Moi et mon entreprise 6 h

Moi et mon entreprise 6 h Gérer efficacement son entreprise et coaching Formation : 51 h Coaching : 6 h / pers. Clientèle visée : 2 à 5 ans d existence Coûts : 250$ / pers. + taxes ATELIER 1 Suzanne Lacombe 2015/09/15 Mon bottin

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION MÉDIAS SOCIAUX

POLITIQUE DE COMMUNICATION MÉDIAS SOCIAUX POLITIQUE DE COMMUNICATION MÉDIAS SOCIAUX RÉDIGÉ PAR LA DIVISION DES COMMUNICATIONS DE LA VILLE DE THETFORD MINES La présente politique de communication s adresse à toute personne qui désire utiliser ou

Plus en détail

Guide relatif à l utilisation des médias sociaux

Guide relatif à l utilisation des médias sociaux Recueil de gestion GUIDE DE GESTION Code : 1535 Nombre de pages : 5 Guide relatif à l utilisation des médias sociaux Adopté par le Conseil d administration le 3 octobre 2012 (Résolution CA-3033) TABLE

Plus en détail

Auto-évaluation des organisations de l hémophilie

Auto-évaluation des organisations de l hémophilie Auto-évaluation des organisations de l hémophilie Introduction À l instar de nombreuses organisations bénévoles, les organisations de patients hémophiles ont parfois du mal à subvenir aux besoins de la

Plus en détail

Utilisez les. médias sociaux. Pour rayonner plus largement

Utilisez les. médias sociaux. Pour rayonner plus largement Utilisez les médias sociaux Pour rayonner plus largement Web 2.0 ou Web Social, qu est-ce que c est? Nouvelle génération du web Internaute = acteur Forte interaction Conversation Création de contenu Proximité

Plus en détail

Jeudi 16 octobre 2014

Jeudi 16 octobre 2014 Jeudi 16 octobre 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 TOUR DE TABLE Salah Animateur numérique du territoire un ensemble d individus, organisations reliés entre eux

Plus en détail

Politique encadrant l utilisation des médias sociaux au Collège de Rosemont

Politique encadrant l utilisation des médias sociaux au Collège de Rosemont 1410 C.A.310.VI.a Politique encadrant l utilisation des médias sociaux au Collège de Rosemont Responsabilité de gestion: Direction des affaires étudiantes et des communications Date d approbation : 2015

Plus en détail

E-réputation de L Entreprise. Et les autres. «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place»

E-réputation de L Entreprise. Et les autres. «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place» + E-réputation de L Entreprise Et les autres «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place» + Introduction : Vidéo 2 + Des chiffres 3 Internet est désormais le 1er canal

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Division des communications NOVEMBRE 2010 TABLE DES MATIERES 1) DÉFINITION... 2 2) PRINCIPES DIRECTEURS... 2 3) LA COMMUNICATION INTERNE... 3 3.1) L accueil des employés... 3

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE MARKETING DES MÉDIAS SOCIAUX?

QU EST-CE QUE LE MARKETING DES MÉDIAS SOCIAUX? Les médias sociaux sont maintenant presque aussi utilisés que le courriel pour partager des nouvelles et de l information en ligne. Facebook compte plus de 1 milliard d utilisateurs, plus de 55 millions

Plus en détail

La contribution des réseaux sociaux peut et doit être mesurée

La contribution des réseaux sociaux peut et doit être mesurée La contribution des réseaux sociaux peut et doit être mesurée Jean-François Renaud, M.Sc. Associé, Adviso Conseil Inc. 4 novembre 2010 www.adviso.ca 3 points de mesures principaux Mesurer le trafic généré

Plus en détail

Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ

Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ Permis Immatriculation Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ Prévention Véhicules lourds Présentation à l ARGP Mars 2012 Victimes d accident Présenté par Nancy

Plus en détail

VOTRE IMAGE VAUT DE L OR EN LIGNE AUSSI... GOUDA DE HOLLANDE DU NORD AU SCEAU ROUGE

VOTRE IMAGE VAUT DE L OR EN LIGNE AUSSI... GOUDA DE HOLLANDE DU NORD AU SCEAU ROUGE VOTRE IMAGE VAUT DE L OR AUSSI... QUELQUES CHIFFRES 80% des Belges sont aujourd hui connectés à Internet, bientôt, ils seront 90%. Le nombre d utilisateurs mobiles a doublé les deux dernières années. 60%

Plus en détail

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés:

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés: Canada Basketball Politique de gestion des risques Préambule À titre d organisme sportif national de régie du basketball au Canada, Canada Basketball reconnaît que des risques existent dans toutes les

Plus en détail

Twitter est un outil de microblogging qui permet d envoyer des messages de 140 caractères ou moins.

Twitter est un outil de microblogging qui permet d envoyer des messages de 140 caractères ou moins. Qu est-ce que Twitter? Twitter est un outil de microblogging qui permet d envoyer des messages de 140 caractères ou moins. Le nom Twitter vient du mot «tweet» en anglais qui signifie gazouillis d oiseau,

Plus en détail

TROUSSE DE COMMUNICATION FONDS ÉCO IGA. Trousse de communication destinée à l usage des organismes bénéficiaires de financement du Fonds Éco IGA.

TROUSSE DE COMMUNICATION FONDS ÉCO IGA. Trousse de communication destinée à l usage des organismes bénéficiaires de financement du Fonds Éco IGA. TROUSSE DE COMMUNICATION FONDS ÉCO IGA Trousse de communication destinée à l usage des organismes bénéficiaires de financement du Fonds Éco IGA. TABLE DES MATIÈRES Trousse de communication Fonds Éco IGA

Plus en détail

Thursday, November 15, 12

Thursday, November 15, 12 Le site web de IFP Legacy est une communauté mondiale d anciens élèves de l IFP en ligne. C est une source d informations et un site où vous pouvez publier des nouvelles professionelles, des évènements,

Plus en détail

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Communication & Médias Sociaux Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Postulat de départ,, Le Web social fait référence à une vision d'internet considérée,,

Plus en détail

TROUSSE D OUTILS MARKETING

TROUSSE D OUTILS MARKETING TROUSSE D OUTILS MARKETING POUR LES MÉDIAS SOCIAUX Trousse d outils marketing pour les médias sociaux 1 INTRODUCTION Les médias sociaux sont là pour durer. C est une bonne chose puisqu ils peuvent vous

Plus en détail

MÉDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 ET FAD : LES ÉTUDIANTS SONT-ILS PRÊTS? Image tirée de http://developpements.org/web-2-0/

MÉDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 ET FAD : LES ÉTUDIANTS SONT-ILS PRÊTS? Image tirée de http://developpements.org/web-2-0/ MÉDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 ET FAD : LES ÉTUDIANTS SONT-ILS PRÊTS? Image tirée de http://developpements.org/web-2-0/ Présentation, Bruno Poellhuber (Université de Montréal) CLIFAD 8 avril 2011 Taux de réponse

Plus en détail

Booster son e-réputation : quels sont les enjeux pour son entreprise? Gauthier Blin

Booster son e-réputation : quels sont les enjeux pour son entreprise? Gauthier Blin Booster son e-réputation : quels sont les enjeux pour son entreprise? Gauthier Blin Activités de la Société Argaus est une société de Conseil et Stratégie spécialiste du numérique. Argaus vous accompagne

Plus en détail

troubles alimentaires 2015

troubles alimentaires 2015 Activités à faire avec les jeunes pour la Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires 2015 Voici quelques idées d activités pour les intervenants, professionnels de la santé ou parents

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES du MUSÉE DES BEAUX-ARTS DU CANADA et son musée affilié, le Musée canadien de la photographie contemporaine Approuvée par le conseil d'administration du MBAC, le 22 mars

Plus en détail

Bienvenue. Jeudi 26 avril 2012 Comment vendre face à une concurrence ouverte et les réseaux sociaux?

Bienvenue. Jeudi 26 avril 2012 Comment vendre face à une concurrence ouverte et les réseaux sociaux? Bienvenue Jeudi 26 avril 2012 Comment vendre face à une concurrence ouverte et les réseaux sociaux? Plan Objectif du Forum Approche et expériences des intervenants Présentation des livres Fil rouge autour

Plus en détail

Rubrique : Dossier Thème : Viser le sommet! Viser le sommet!

Rubrique : Dossier Thème : Viser le sommet! Viser le sommet! Fiche pédagogique Magazine Les Débrouillards Conception: Audrey Miller Janvier 2016 Titre : Mission : Everest 8848 mètres! Pages : 7-12 Rubrique : Dossier Thème : Viser le sommet! Viser le sommet! OBJECTIFS

Plus en détail

Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres

Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres Louise Bradette, Chef de division Michel Denis, Chef de division Myriam Fernet, ingénieure Montréal c est Territoire : 500 km 2 Arrondissements

Plus en détail

SMART SAVINGS : PROTECTION DES CLIENTS DANS LA PROCEDURE D EPARGNE

SMART SAVINGS : PROTECTION DES CLIENTS DANS LA PROCEDURE D EPARGNE SMART SAVINGS : PROTECTION DES DANS LA PROCEDURE D EPARGNE Une vue d ensemble de l intégration des pratiques de protection du client par les institutions de microfinance dans la procédure d épargne. 1

Plus en détail

Le FAQ de Syntec Conseil en Relations Publics 2014

Le FAQ de Syntec Conseil en Relations Publics 2014 Le FAQ de Syntec Conseil en Relations Publics 2014 Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les relations avec les publics Ce FAQ a été réalisé à la suite de rencontres entre des professionnels

Plus en détail

COMMENT VOUS ASSURER QUE LES MÉDIAS COMPRENNENT BIEN VOTRE NOUVELLE?

COMMENT VOUS ASSURER QUE LES MÉDIAS COMPRENNENT BIEN VOTRE NOUVELLE? RELATIONS AVEC LES MÉDIAS : COMMENT VOUS ASSURER QUE LES MÉDIAS COMPRENNENT BIEN VOTRE NOUVELLE? À titre de professionnel des RP, vous êtes responsable (au moins en partie) de l image de marque de votre

Plus en détail

AVANT PENDANT APRES LA CRISE

AVANT PENDANT APRES LA CRISE AVANT PENDANT APRES LA CRISE Guide pratique de la gestion de crise au sein de l industrie de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie Guide pratique de la gestion de crise avant AVANT

Plus en détail

plan tactique des médias sociaux

plan tactique des médias sociaux plan tactique des médias sociaux plan tactique des médias sociaux Ce plan inclut les objectifs tactiques à suivre pour atteindre les buts suivants des médias sociaux : 1. Augmenter le nombre de prospects

Plus en détail

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête!

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! 18 SEPTEMBRE 2014 E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! Réputation : de quoi parle-t-on? «Ce que les gens disent ou pensent de moi» car ils l ont vu dans le journal, à

Plus en détail

Marketing et RP à l ère du Web 2.0

Marketing et RP à l ère du Web 2.0 Optimisez vos stratégies web Double-check your web strategies Marketing et RP à l ère du Web 2.0 Michel Leblanc M.Sc. Commerce électronique Présentation MCETECH 2008 PR vs Marketing? PR Publicité 2 Qu

Plus en détail

MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT

MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT emploisinfirmieres.com emploisprofessionnelsensante.com emploisenmedecine.com emploisendentisterie.com emploisenpharmacie.com MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT emploisenactuariat.com emploisencomptabilite.com

Plus en détail

Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale.

Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale. Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale. 1) Nouveau régime d imposition des dividendes Désignation tardive

Plus en détail

Une rencontre en deux parties. Présentation des grands dossiers (environ 1 h 30) Vos questions (environ 1 h)

Une rencontre en deux parties. Présentation des grands dossiers (environ 1 h 30) Vos questions (environ 1 h) Une rencontre en deux parties Présentation des grands dossiers (environ 1 h 30) Vos questions (environ 1 h) Les grands dossiers Loi 41 ATP Spécialisation Pénuries de médicaments Révision du Code de déontologie

Plus en détail

GUIDE RELEXION. Préparez votre site Internet

GUIDE RELEXION. Préparez votre site Internet Cogitons et développons ensemble votre projet Web Alexis MARC Société COGINET Pôle tertiaire ATRIUM Avenue de Gramont 03200 VICHY Tél. 04 70 99 63 82 Port. 06 78 27 58 65 GUIDE RELEXION Préparez votre

Plus en détail

Indicateurs de la compétence. de l infirmière et infirmier auxiliaire Juin 2003

Indicateurs de la compétence. de l infirmière et infirmier auxiliaire Juin 2003 Indicateurs de la compétence de l infirmière et infirmier auxiliaire Juin 2003 Indicateurs de la compétence de l infirmière et infirmier auxiliaire Édité par : L Ordre des infirmières et des infirmiers

Plus en détail

Une révolution est en cours

Une révolution est en cours Une révolution est en cours - Période de très grands changements - Crise économique / Crise des médias - L internet est omniprésent dans nos vies - Sur-Consommation VS Sur-Publicité - Les habitudes de

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL

RÉFÉRENTIEL DE FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL Document à usage des moniteurs RÉFÉRENTIEL DE FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL En cohérence avec le programme national de Formation des Sauveteurs Secouristes du Travail (ED 4129) Compétence

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

La force d un trio pour rejoindre les organisateurs d événements au Québec

La force d un trio pour rejoindre les organisateurs d événements au Québec KIT MÉDIA 2014-2015 La force d un trio pour rejoindre les organisateurs d événements au Québec Imprimé Web Cyberbulletin NOUVEAU! Faites un envoi dédié à nos lecteurs. Quantité limitée. Mix Média Combinez

Plus en détail

Chapitre 1 Entrer dans l univers Google 13. Rechercher avec Google sur Internet et son PC 35

Chapitre 1 Entrer dans l univers Google 13. Rechercher avec Google sur Internet et son PC 35 Chapitre 1 Entrer dans l univers Google 13 1.1. Qu est-ce que Google?... 14 Un bref historique... 15 Présentation du groupe... 16 1.2. Vers le Web 2.0... 17 Qu est-ce que le Web 2.0?... 17 Une technologie

Plus en détail

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE Diagnostic numérique de territoire Comité D Expansion Touristique et Economique de la Drôme Provençale 8 bd Joliot Curie 26130 Saint-Paul-Trois-Châteaux

Plus en détail

UN RÉSEAU D INFORMATIONS ET D OPPORTUNITÉS KIT MÉDIA PRINTEMPS 2014. quodieneconomique.com

UN RÉSEAU D INFORMATIONS ET D OPPORTUNITÉS KIT MÉDIA PRINTEMPS 2014. quodieneconomique.com UN RÉSEAU D INFORMATIONS ET D OPPORTUNITÉS KIT MÉDIA PRINTEMPS 2014 quodieneconomique.com UN RÉSEAU D INFORMATIONS ET D OPPORTUNITÉS NOTRE MISSION ÊTRE VOTRE PARTENAIRE DE CHOIX POUR LE DÉVELOPPEMENT DE

Plus en détail

Atelier 2. Les Réseaux Sociaux

Atelier 2. Les Réseaux Sociaux Atelier 2 Les Réseaux Sociaux Les réseaux sociaux pour les Professionnels Déroulement START IDENTIFIER COMPRENDRE les réseaux sociaux xle fonctionnement PREPARER UTILISER OPTIMISER MESURER son lancement

Plus en détail

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP - 22 FEVRIER 2012. Je veux être présent sur les médias et réseaux sociaux

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP - 22 FEVRIER 2012. Je veux être présent sur les médias et réseaux sociaux CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP - 22 FEVRIER 2012 Je veux être présent sur les médias et réseaux sociaux L'expression «médias sociaux» recouvre les différentes activités qui intègrent la technologie,

Plus en détail

MON ÉDUCATION FINANCIÈRE

MON ÉDUCATION FINANCIÈRE une étape facile. MON ÉDUCATION FINANCIÈRE Mise en contexte Au cours des dernières années, des études* ont révélé que de nombreux canadiens ne possédaient pas les connaissances requises pour prendre de

Plus en détail

De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n

De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n Caen le 03/04/2015 Pascal RENAUD Stage Chef de projet marketing et conception de site «Face à la vulgarisation des réseaux sociaux et à l audience qu ils entraînent,

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Ville de Mont-Saint-Hilaire t-saint-hilaire Ville de Mont-Saint-Hilaire Entrée en vigueur de la Politique de communication de la Ville de Mont-Saint-Hilaire : le 4 juin 2012

Plus en détail

5 conseils* pour créer votre communauté sur Facebook

5 conseils* pour créer votre communauté sur Facebook 5 conseils* pour créer votre communauté sur Facebook * Parmi tant d autres! 2-6 Bd Poissonnière 75009 PARIS www.excel.fr www.tbwa-france.com 1 1. Une page de fan plutôt qu un groupe! La page de la Croix-Rouge

Plus en détail

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation MEDIAS SOCIAUX Web Marketing > les principaux leviers SITE EDITEUR SITE MARCHAND SITE VITRINE SITE SERVICE Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux

Plus en détail

PARRAINAGE DE PROGRAMMES. Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi

PARRAINAGE DE PROGRAMMES. Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi PARRAINAGE DE PROGRAMMES Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi PARRAINAGE DE PROGRAMMES Prenez contact avec la maind œuvre de demain aujourd hui même. Le Conseil RHiM a parrainé des initiatives

Plus en détail

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX CYBERCAMP FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX Pourquoi être présent sur les médias sociaux? Aujourd hui, 70 à 100 % de vos clients sont des internautes! 72 % des français sont des internautes 92 % de ces internautes

Plus en détail

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES. 1.

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES. 1. TITRE : POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES 1. Préambule La politique et procédure de déclaration d un incident ou d un accident

Plus en détail

PLAN D ACTION COMMUNICATIONNEL 2013-2014. Réseau des ARRÊTS gourmands de la Chaudière-Appalaches (RAG)

PLAN D ACTION COMMUNICATIONNEL 2013-2014. Réseau des ARRÊTS gourmands de la Chaudière-Appalaches (RAG) PLAN D ACTION COMMUNICATIONNEL 2013-2014 Réseau des ARRÊTS gourmands de la Chaudière-Appalaches (RAG) COMPOSANTE 1 : COMMUNICATION INTERNE - Éduquer, mobiliser & réseauter Objectif 1.1 : Favoriser la communication

Plus en détail

Guide en gestion de la continuité des opérations Mission «Activités économiques»

Guide en gestion de la continuité des opérations Mission «Activités économiques» de la continuité des opérations Mission «Activités économiques» Remerciements Le ministère du Développement économique, de l Innovation et de l Exportation (MDEIE) désire remercier les personnes et les

Plus en détail

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Procédure analyse de risques santé et sécurité et impacts Environnementale

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Procédure analyse de risques santé et sécurité et impacts Environnementale Préparé par : Daniel Dufresne Approuvé CÉF par : Bernard Roy Date : 28 aout 2012 Révisé par : Gilbert Hautcoeur Approuvé CSF par : Yvan Lebel Page : 1 de 12 1.0 OBJET Cette procédure a pour objectif d

Plus en détail

Utilisation des médias sociaux. Pour tirer le plein potentiel des médias sociaux

Utilisation des médias sociaux. Pour tirer le plein potentiel des médias sociaux Utilisation des médias sociaux Pour tirer le plein potentiel des médias sociaux Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2013-2014 LES MÉDIAS SOCIAUX Les médias sociaux se sont

Plus en détail

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne POUR VOUS ÉCLAIRER DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Les bonnes pratiques du recrutement en ligne Avant-propos Au Québec, le commerce de détail compte près de 24 000 établissements et 300 000 employés. Les jeunes

Plus en détail

Plan de mesures d urgence (PMU) : une obligation?

Plan de mesures d urgence (PMU) : une obligation? Plan de mesures d urgence (PMU) : une obligation? Plan de la présentation Qu est-ce qu un PMU? Est-ce obligatoire d avoir un PMU? Étapes de réalisation d un PMU? Organisation et détermination des dangers

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT VENDRE EN LIGNE? Emmanuel Tremblay, Stratège web

POURQUOI ET COMMENT VENDRE EN LIGNE? Emmanuel Tremblay, Stratège web POURQUOI ET COMMENT VENDRE EN LIGNE? Emmanuel Tremblay, Stratège web Pourquoi? Pourquoi? Pourquoi? 1 personne sur 2 achète en ligne Pourquoi? 8 000 000 000 $ Pourquoi? Les québécois achètent de ces entreprises

Plus en détail

Communiquer, c est entrer dans la structure de l autre.

Communiquer, c est entrer dans la structure de l autre. Le plan de communication marketing ou Communiquer, c est entrer dans la structure de l autre. Atelier - conférence présentée par Diane Lépine Directrice du développement des Affaires et gestionnaire sénior

Plus en détail

Plan de continuité des activités,

Plan de continuité des activités, Plan de continuité des activités, Définitions? Utilités? Séminaire SSPS 23 Mai 2008 Patrick JACQUES Utilité d un plan de continuité C.A. C.A. sans sinistre C.A. suite à sinistre avec plan de continuité

Plus en détail

Questionnaire de sondage: de la communication interne dans l organisation

Questionnaire de sondage: de la communication interne dans l organisation Cours 7 Audit : Exemple de questionnaire Questionnaire de sondage: de la communication interne dans 1. Votre organisation s est-elle dotée officiellement d une stratégie, d un programme ou d une politique

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION DU COMITÉ DE GESTION DE LA TAXE SCOLAIRE DE L ÎLE DE MONTRÉAL (Adoptée le 16 décembre 2004 par la résolution 19 par le Comité de gestion de la taxe scolaire de l île de Montréal)

Plus en détail