Le syndrome méningé. Les méninges. Syndrome méningé. Syndrome méningé. Ensemble des symptômes liés à une irritation pathologique des méninges

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le syndrome méningé. Les méninges. Syndrome méningé. Syndrome méningé. Ensemble des symptômes liés à une irritation pathologique des méninges"

Transcription

1 Les méninges Le syndrome méningé Dr B. MARTHA 16 février 2006 dure mère Méninges : 3 feuillets : arachnoïde pie mère Les méninges Les méninges Syndrome méningé Ensemble des symptômes liés à une irritation pathologique des méninges Etiologies variées agents infectieux (méningites, méningoencéphalites) sang (hémorragie méningée) cellules néoplasiques Syndrome méningé Signes fonctionnels Céphalées intenses, diffuses, en casque Vomissements en jet, sans nausée, faciles Photophobie Phonophobie Signes généraux Hyperesthésie cutanée Troubles de conscience Gravité : bradycardie, bradypnée, apnées Formes atypiques (nourrissons++) Diarrhées, signes digestifs pseudochirurgicaux Nuque molle Chercher tension de la fontanelle 1

2 Syndrome méningé Signe de Brudzinski Signes d examen : Patient spontanément couché en chien de fusil, dos à la lumière Raideur méningée Raideur de la nuque Flexion antérieure de la tête interrompue par une contracture et une douleur vive Mouvements de rotation possibles Signe de Brudzinski (nuque genoux) Signe de Kernig ++ (blocage douloureux de la jambe) Contre Irritation pyramidale ROT vifs Kernig (ne peut s asseoir) voire signe de Babinsky bilatéral La flexion antérieure de la nuque provoque la flexion des hanches et des genoux Signe de Kernig Méningite Sd méningé + Sd infectieux = Méningite Sd infectieux Intensité variable selon l étiologie Fièvre Malaise général Impossibilité de fléchir à angle droit les membres inférieurs sur le tronc sans provoquer une vive douleur lombaire et une flexion des genoux Rechercher un PURPURA : urgence vitale Réaliser une PONCTION LOMBAIRE «Contre Kernig» : impossibilité de s asseoir jambes tendues Méningite : physiopathologie Infection des espaces sousarachnoïdiens Par voie hématogène Avec franchissement de la barrière hémo méningée Pneumocoque, méningocoque, Haemophilus, tuberculose, Listeria, virus Par contiguïté Méningite à pneumocoque sur otite ++ Recherche une brêche ++ Inoculation directe Traumatisme, brèche ostéo méningée, iatrogène, Par voie nerveuse Herpès méningo encéphalite Méningite : principales étiologies Purulentes : Haemophilus influenzae, Neisseria meningitidis (méningocoque), Streptococcus pneumoniae (pneumocoque) (Habitat naturel : oropharynx) Nouveauné et immunodéprimé : Listera, streptocoque groupe B, Colibacille Lymphocytaires : Bénignes Oreillons ++ Entérovirus (Polio, Echo, Coxsackie) Graves Tuberculeuse Début progressif Troubles du caractère Troubles de conscience et troubles neurologiques Herpès Listeria 2

3 Méningite Purpura fulminans Purpura fulminans Ponction lombaire : technique Méningite : Ponction lombaire LCR normal Aspect du liquide céphalorachidien : eau de roche Purulent : eau de riz Normotendu ou hypertendu Analyse Biochimique : Protéinorachie Glycorachie, à comparer à la glycémie Chlorurorachie (tuberculose ++) Cytologique Bactériologique (examen direct et culture) et virologique (Herpès) Aspect : clair comme de l eau de roche Cytologie : < 5 éléments/mm 3 Protéinorachie : 0,2 à 0,4 g/l Glycorachie : moitié de la glycémie Chlorurorachie : 120 mmol Bactériologie : Examen direct négatif 3

4 Méningite purulente Méningite purulente Aspect : Cytologie : Protéinorachie : Glycorachie : Chlorurorachie : Bactériologie : louche ou franchement purulent, hypertendu > 100 éléments/mm 3 (> 1000), PNN g/l, volontiers > 1 g/l effondrée, << moitié de la glycémie normale +/ germes à l examen direct Méningite à liquide clair Méningites et LCR : synthèse Aspect : Cytologie : Protéinorachie : Glycorachie : Chlorurorachie : Bactériologie : clair, éventuellement hypertendu > 10 éléments/mm 3, c. mononuclées ou formule panachée g/l, rarement très élevée hypoglycorachie pour certains germes normale, diminuée si tuberculose +/ germes à l examen direct LCR Normal Purulent Leucocytes /mm 3 <5 (> 1000) Type PNN lympho Protéinorachie g/l < 0,4 (> 1) Glycorachie p/r glycémie Orientation Bactérienne (E. direct ++) Viral lympho, panaché BK Listeria Fongique Méningoencéphalite Association de signes méningés fébriles et de signes de souffrance de l encéphale Convulsions Troubles de la conscience de la simple obnubilation au coma profond en passant par la désorientation, les troubles du comportement, les hallucinations, les troubles de mémoire, Signes déficitaires variés Paires crâniennes (rhombencéphalite), myélite, Autres syndromes méningés Hémorragie méningée «Coup de tonnerre dans un ciel serein» Au cours d un effort, exposition solaire Apyrexie initiale Céphalées insupportables Troubles de la vigilance PL : LCR sanglant ou hématique, ne coagule pas Pas d éclaircissement sur les tubes successifs Hématies crénelées Visible au scanner 4

5 Autres syndromes méningés LCR : synthèse Méningite carcinomateuse Infiltration tumorale des méninges Contexte parfois évocateur Diagnostic anatomopathologique LCR Normal Purulent Leucocytes /mm 3 <5 (> 1000) Type PNN Protéinorachie g/l < 0,4 (> 1) Glycorachie p/r glycémie Orientation Bactérienne (E. direct ++) lympho Viral lympho, panaché BK Listeria Fongique Sanglant 1 /800 GR PNN/Lc id. sang 0,4 + 1/1000 GR Hémorragie 3 tubes H. crénelées Hémorragie méningée Diagnostic différentiel Méningisme Réaction clinique à une situation pathologique, PL normale Fièvre Pneumopathie Sinusite Migraine Appendicite Infection urinaire Angine Torticolis La rotation latérale est également douloureuse et limitée Conclusion Etiologies mettant en jeu le pronostic vital à court terme La reconnaissance de ce syndrome est capitale Nécessité de réaliser la ponction lombaire sans retard Permettant le diagnostic et le traitement. 5

Méningites. Définition. Clinique. Définition. Clinique. Clinique

Méningites. Définition. Clinique. Définition. Clinique. Clinique Méningites Définition Inflammation des méninges, les 3 membranes qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière 1- définition 2- démarche diagnostique : PL 3- méningites bactériennes 4- méningites virales

Plus en détail

INFECTIONS NEUROMENINGEES. Dr Kaoutar JIDAR Service de Maladies infectieuses Hôpital Bichat Décembre 2010

INFECTIONS NEUROMENINGEES. Dr Kaoutar JIDAR Service de Maladies infectieuses Hôpital Bichat Décembre 2010 INFECTIONS NEUROMENINGEES Dr Kaoutar JIDAR Service de Maladies infectieuses Hôpital Bichat Décembre 2010 INTRODUCTION Les infections neuro-méning ningées regroupent l ensemble l des processus infectieux

Plus en détail

LE SYNDROME MENINGE PLAN

LE SYNDROME MENINGE PLAN LE SYNDROME MENINGE Dr BENMEKHBI 2015/2016 PLAN I. Introduction II. Définition III. Rappel anatomique IV. Physiologie VI. Physiopathologie V. Diagnostic positif 1. En fonction de la clinique 2. En fonction

Plus en détail

MENINGITES INFECTIEUSES

MENINGITES INFECTIEUSES MENINGITES INFECTIEUSES 23/09/09 Mlle Daumas Infectieux I. Méningite infection, définition : II. Clinique A. Les signes de gravité B. Rechercher C. Analyse du LCR : ponction lombaire D. Après la PL E.

Plus en détail

MENINGITES INFECTIEUSES. DAUMAS Aurélie HIA LAVERAN Cours IFSI

MENINGITES INFECTIEUSES. DAUMAS Aurélie HIA LAVERAN Cours IFSI MENINGITES INFECTIEUSES DAUMAS Aurélie HIA LAVERAN Cours IFSI MENINGITE INFECTIEUSE DEFINITION Inflammation des méninges d origine infectieuse Les méninges sont les membranes protectrices qui enveloppent

Plus en détail

Méningites infectieuses et Méningo-encéphalite de l adulte (96) Association des Professeurs de Pathologie Infectieuse et Tropicale Juin 2003

Méningites infectieuses et Méningo-encéphalite de l adulte (96) Association des Professeurs de Pathologie Infectieuse et Tropicale Juin 2003 Méningites infectieuses et Méningo-encéphalite de l adulte (96) Association des Professeurs de Pathologie Infectieuse et Tropicale Juin 2003 Pré-Requis : Cours de bactériologie et virologie du PCEM Résumé

Plus en détail

Syndromes méningés et méningo-encéphalites

Syndromes méningés et méningo-encéphalites !"#$%&')*$"+, Syndromes méningés et méningo-encéphalites 1 Définition Epidémiologie 2 Physiopathologie 3 Clinique 3.1 Forme aiguë classique de l enfant et jeune adulte 3.2 méningites du nouveau-né 3.3

Plus en détail

LA MENINGITE ( MENINGO-ENCEPHALITE) AIGUE DE L ADULTE

LA MENINGITE ( MENINGO-ENCEPHALITE) AIGUE DE L ADULTE LA MENINGITE ( MENINGO-ENCEPHALITE) AIGUE DE L ADULTE Un processus inflammatoire et infectieux atteignant les méninges: l ensemble des formations recouvrant l encéphale et la moelle épinière Dure mère

Plus en détail

Dr Maitre Olivier Méningite Promotion DU Date d intervention : mars 2012

Dr Maitre Olivier Méningite Promotion DU Date d intervention : mars 2012 Dr Maitre Olivier Méningite Promotion DU 2011-2012 Date d intervention : mars 2012 «Ce document est la propriété de son (ses) auteur(s) respectif(s). Toute reproduction, représentation, diffusion, vente

Plus en détail

Fiche ED5 : Méningites et méningoencéphalites

Fiche ED5 : Méningites et méningoencéphalites Fiche ED5 : Méningites et méningoencéphalites I) Pré- requis 1) Définition Méningite (infectieuse) : infection par un micro- organisme du LCR. Caractérisée par un syndrome méningé (=raideur de la nuque,

Plus en détail

MENINGITES. I- Syndrome méningé

MENINGITES. I- Syndrome méningé MENINGITES I- Syndrome méningé Il est lié à une irritation pathologique des enveloppes méningées (arachnoïde et pie-mère) et du LCS (liquide cérébrospinal). Il s'accompagne constamment de modifications

Plus en détail

Méningites bactériennes. Dr Grimaldi PH Réanimation Centre Hospitalier Versaille DU Prise en charge des urgences médico-chirurgicales Décembre 2014

Méningites bactériennes. Dr Grimaldi PH Réanimation Centre Hospitalier Versaille DU Prise en charge des urgences médico-chirurgicales Décembre 2014 Méningites bactériennes Dr Grimaldi PH Réanimation Centre Hospitalier Versaille DU Prise en charge des urgences médico-chirurgicales Décembre 2014 Introduction Pathologie grave mais rare But : ne pas manquer

Plus en détail

MÉNINGITE INFECTIEUSE CHEZ L ENFANT ET CHEZ L ADULTE

MÉNINGITE INFECTIEUSE CHEZ L ENFANT ET CHEZ L ADULTE Module 7 - Item n 96 MÉNINGITE INFECTIEUSE CHEZ L ENFANT ET CHEZ L ADULTE Professeur Michel Drancourt 2014-2015 michel.drancourt@univ-amu.fr Faculté de Médecine http://www.mediterranee-infection.com/ CAS

Plus en détail

Prise en charge des méningites bactériennes communautaires

Prise en charge des méningites bactériennes communautaires Prise en charge des méningites bactériennes communautaires Table des matières Description du cas clinique Méningite bactérienne 4 Exercice : Quelle est la conduite à tenir? 5 Exercice : Examen biologique

Plus en détail

MÉNINGITES INFECTIEUSES

MÉNINGITES INFECTIEUSES Méningites infectieuses MÉNINGITES INFECTIEUSES Généralités Virales +++ (entérovirus) = bénignes (sauf VIH, polio) Bactériennes = MEJPV ++, PEC précoce optimale Fongiques (cryptocoque chez ID) Méningo-encéphalite

Plus en détail

Clinique du syndrome méningé. Les méningites infectieuses 05/10/2016. Syndrome méningé. Les méninges

Clinique du syndrome méningé. Les méningites infectieuses 05/10/2016. Syndrome méningé. Les méninges Les méningites infectieuses Urgence médicale imposant : réalisation d une ponction lombaire s il existe une suspicion de méningite réalisation d une TDM non injectée s il existe une suspicion d hémorragie

Plus en détail

Dossier 1. Énoncé. 1 Quels sont les signes cliniques s'intégrant dans le syndrome méningé?

Dossier 1. Énoncé. 1 Quels sont les signes cliniques s'intégrant dans le syndrome méningé? Dossier 1 Énoncé Pour la dixième fois cette semaine aux urgences, en pleine épidémie d'entérovirus, vous accueillez un patient pour céphalées fébriles. M. R., 21 ans, 65 kg, interne dans un lycée de classe

Plus en détail

9 Examen cytochimique et bactériologique d un liquide céphalo-rachidien (LCR)

9 Examen cytochimique et bactériologique d un liquide céphalo-rachidien (LCR) 49 49 9 Examen cytochimique et bactériologique d un liquide céphalo-rachidien (LCR) Plan du chapitre 1 Contextes 2 Objectifs 1-Ensemencer d urgence systématiquement 2- Classer le LCR en fonction de la

Plus en détail

MÉNINGITE - ENCEPHALITE

MÉNINGITE - ENCEPHALITE MÉNINGITE - ENCEPHALITE SOMMAIRE DÉFINITION... 2 PHYSIOPATHOLOGIE... 2 Primitive...2 Secondaire...2 CLINIQUE... 2 Signes fonctionnels...2 Syndrome méningé...2 Syndrome infectieux...2 Signes physiques...2

Plus en détail

Dr PILMIS Benoit (SAU Cochin) MÉNINGITES BACTÉRIENNES

Dr PILMIS Benoit (SAU Cochin) MÉNINGITES BACTÉRIENNES Dr PILMIS Benoit (SAU Cochin) MÉNINGITES BACTÉRIENNES DOGME Signes infectieux + purpura avec au moins 1 élément nécrotique ou ecchymotique d une taille > 3 mm 1 ère dose d ATB active sur le méningocoque

Plus en détail

Méningites infectieuses

Méningites infectieuses Méningites infectieuses Etiologies et conduites à tenir Stéphane Erouart MISP Cécile Lecocq IDESP Sommaire Agents causaux Précautions standard Infections invasives à méningocoque Définition Validation

Plus en détail

Méningites à LCR clair. Dr Charaoui Service des maladies infectieuses CHU Constantine

Méningites à LCR clair. Dr Charaoui Service des maladies infectieuses CHU Constantine Méningites à LCR clair Dr Charaoui Service des maladies infectieuses CHU Constantine Introduction Les méningites à liquide clair posent avant tout un problème étiologique. si la majorité d entre elles

Plus en détail

0 1,1*,7(6 (7 0 1,1*2Ǖ(1& 3+$/,7(6 QRM

0 1,1*,7(6 (7 0 1,1*2Ǖ(1& 3+$/,7(6 QRM Énoncés UE6/N 148 1. QRM Quelles sont les 3 bactéries les plus fréquemment rencontrées au cours des méningites bactériennes aiguës de l adulte? a. Staphylococcus aureus b. Streptococcus pneumoniae c. Neisseria

Plus en détail

Les Méningites. Hervé TISSOT DUPONT. Service de Maladies Infectieuses Hôpital de la Conception

Les Méningites. Hervé TISSOT DUPONT. Service de Maladies Infectieuses Hôpital de la Conception Les Méningites Hervé TISSOT DUPONT Service de Maladies Infectieuses Hôpital de la Conception Méningite aiguë : définition Syndrome méningé Syndrome infectieux Plus de 10 cellules/mm 3 dans le LCR La présence

Plus en détail

MENINGITES. Symptômes guides

MENINGITES. Symptômes guides MENINGITES guides 1) Méningite : inflammation méningée avec œdème intracrânien. 2) - céphalées violentes (occipitales) - nuque raide ; malade hostile, couché en chien de fusil, vomissements, vertiges,

Plus en détail

FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision. Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil

FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision. Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil Définition : Fièvre =Température rectale > 38 c (déréglage du point d équilibre thermique au niveau Hypothalamus)

Plus en détail

Méningites purulentes Méningites à liquide clair et encéphalites

Méningites purulentes Méningites à liquide clair et encéphalites Module Transversal 7. 25 février 2008 Méningites purulentes Prof. Jacques REYNES Maladies Infectieuses et Tropicales j-reynes@chu-montpellier.fr Méningites purulentes : généralités Définition : LCR trouble

Plus en détail

ED9 : Diagnostic Microbiologique des méningites et méningoencéphalites

ED9 : Diagnostic Microbiologique des méningites et méningoencéphalites UE9 agents infectieux mercredi 30 avril 2014 de 13h30 à 15h30 Ronéotypeur : Aurélie DOUAU Ronéolectrice : Mathilde Gibier ED9 : Diagnostic Microbiologique des méningites et méningoencéphalites 1 Sommaire

Plus en détail

Méningite aiguë du nourrisson et de l enfant (diagnostic, stratégies thérapeutiques, critères d admission en réanimation).

Méningite aiguë du nourrisson et de l enfant (diagnostic, stratégies thérapeutiques, critères d admission en réanimation). Méningite aiguë du nourrisson et de l enfant (diagnostic, stratégies thérapeutiques, critères d admission en réanimation). Antoine ROUGET DESC réa med 10, 11, juin 2009 Les méningites aigues Virales ¾

Plus en détail

«MENINGITES INSOLITES»

«MENINGITES INSOLITES» «MENINGITES INSOLITES» Deux observations clinico-biologiques Laurent VILLENEUVE Service de Biologie Polyvalente CH AUBAGNE OBSERVATION N 1 Femme 57 ans hospitalisation Urgences CH Aubagne 09/07/2004 pour

Plus en détail

Méningites et Méningo-encéphalites

Méningites et Méningo-encéphalites Méningites et Méningo-encéphalites Docteur Sophie Farbos Professeur Th. MAY décembre 2011 Le LCR, un site peu défendu Pas de complément, pas d anticorps Pas de cellules de l immunité naturelle Peu de pénétration

Plus en détail

LES FIEVRES AIGUES DE L ENFANT

LES FIEVRES AIGUES DE L ENFANT LES FIEVRES AIGUES DE L ENFANT LA FIEVRE AIGUE DE L ENFANT Introduction (1) Symptôme majeur Angoisse excessive Température = équilibre entre pertes et production de chaleur Fièvre = réponse normale de

Plus en détail

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause... Sommaire Introduction... 9 N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...14 N 89. Déficit neurologique récent (voir item 335)... 15 Caractériser

Plus en détail

Item 96 : Méningites infectieuses et méningo-encéphalites chez l'enfant et chez l'adulte

Item 96 : Méningites infectieuses et méningo-encéphalites chez l'enfant et chez l'adulte Item 96 : Méningites infectieuses et méningo-encéphalites chez l'enfant et chez l'adulte Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Diagnostiquer une méningite infectieuse...

Plus en détail

Méningites & méningoencéphalites. chez le nourrisson et l enfant. Dr Yoann Huguenin Pédiatrie CHU Bordeaux

Méningites & méningoencéphalites. chez le nourrisson et l enfant. Dr Yoann Huguenin Pédiatrie CHU Bordeaux Méningites & méningoencéphalites infectieuses chez le nourrisson et l enfant Dr Yoann Huguenin Pédiatrie CHU Bordeaux N 148. Méningites, méningoencéphalites chez l'adulte et l'enfant - Connaître l'épidémiologie

Plus en détail

Les méningo-encéphalites virales du sujet âgé. Besançon, le 25 mars 2004

Les méningo-encéphalites virales du sujet âgé. Besançon, le 25 mars 2004 Les méningo-encéphalites virales du sujet âgé Besançon, le 25 mars 2004 Paradoxe Difficulté diagnostique «Facilité de traitement» Rappels Tissu nerveux «fonction neurologique» «support» Neurones Tissu

Plus en détail

Méningites. Dr Rafik Terki Hassaïne Dr F. Tahrour, Dr A. Laredj, Dr F. Soltani, Dr N. Alla Et tous les Résidents EHS pédiatrique Canastel

Méningites. Dr Rafik Terki Hassaïne Dr F. Tahrour, Dr A. Laredj, Dr F. Soltani, Dr N. Alla Et tous les Résidents EHS pédiatrique Canastel Méningites Dr Rafik Terki Hassaïne Dr F. Tahrour, Dr A. Laredj, Dr F. Soltani, Dr N. Alla Et tous les Résidents EHS pédiatrique Canastel Année Nombre d hospitalisations 2010 1001 2011 1077 Nombre de méningites

Plus en détail

Céphalées vues aux Urgences. Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS

Céphalées vues aux Urgences. Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS Céphalées vues aux Urgences Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS Deux Objectifs aux Urgences Identifier les céphalées à risque vital Optimiser le traitement des céphalées

Plus en détail

Méningites,Encéphalites. Dr Jean-Luc Meynard Emma Torres IDE Service des Maladies Infectieuses Hôpital Saint Antoine

Méningites,Encéphalites. Dr Jean-Luc Meynard Emma Torres IDE Service des Maladies Infectieuses Hôpital Saint Antoine Méningites,Encéphalites Dr Jean-Luc Meynard Emma Torres IDE Service des Maladies Infectieuses Hôpital Saint Antoine 8/11/2013 méningites Définition Epidemiologie Signes cliniques Surveillance Traitement

Plus en détail

Définitions. Définition approximative de fièvre: déréglage du point d équilibre thermique vers le haut (hypothalamus antérieur)

Définitions. Définition approximative de fièvre: déréglage du point d équilibre thermique vers le haut (hypothalamus antérieur) La fièvre Définitions Définition approximative de fièvre: déréglage du point d équilibre thermique vers le haut (hypothalamus antérieur) Température rectale> 38 Définitions Fièvre aiguë: Depuis moins de

Plus en détail

PRÉ-POST/TEST. Profil du Participant : Code :

PRÉ-POST/TEST. Profil du Participant : Code : Page 1 sur 5 FORMATION DES FORMATEURS RÉGIONAUX EN MATIÈRE DE L AXE «MÉNINGITES» dans le cadre du Plan National de Formation Continue- 2012, DRH/DF/SFC du 3 au 5 décembre 2012, Rabat (INAS) PRÉ-POST/TEST

Plus en détail

Méningites,Encéphalites. Dr Jean-Luc Meynard Emma Torres IDE Service des Maladies Infectieuses Hôpital Saint Antoine

Méningites,Encéphalites. Dr Jean-Luc Meynard Emma Torres IDE Service des Maladies Infectieuses Hôpital Saint Antoine Méningites,Encéphalites Dr Jean-Luc Meynard Emma Torres IDE Service des Maladies Infectieuses Hôpital Saint Antoine méningites Définition Epidemiologie Signes cliniques Surveillance Traitement Prévention

Plus en détail

Méningites infectieuses. Le 27/05/2013 Solène Patrat-Delon SMIRM

Méningites infectieuses. Le 27/05/2013 Solène Patrat-Delon SMIRM Méningites infectieuses Le 27/05/2013 Solène Patrat-Delon SMIRM Définition Méningite: = inflammation, d'origine généralement infectieuse, des enveloppes du SNC (méningo-encéphalite : association tableau

Plus en détail

Meningite à liquide clair de l adulte

Meningite à liquide clair de l adulte Meningite à liquide clair de l adulte (contexte: Asie du Sud Est) Dr Valy Keoluangkhot 1 Définition Tableau clinique de méningite aigue : Triade classique (présente dans 50-60%) fièvre, céphalée : début

Plus en détail

Infection du SNC. Marie-Françoise Odou & Anne Goffard Université Lille 2 Droit et Santé Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de Lille

Infection du SNC. Marie-Françoise Odou & Anne Goffard Université Lille 2 Droit et Santé Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de Lille Infection du SNC 5A Marie-Françoise Odou & Anne Goffard Université Lille 2 Droit et Santé Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de Lille 2014 1.2 Table des matières I - Exercice 3 II - Exercice

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES MENINGITES DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES

PRISE EN CHARGE DES MENINGITES DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES N de version: 01 Date d'application: Mars 2010 Réf.: CMUB-004 Pagination : 1 de 5 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 004 Rédacteurs Dr Minerva FADDOUL, Dr Emmanuel VIGREUX Date Mars

Plus en détail

Correction conf internat 10/03/11

Correction conf internat 10/03/11 Correction conf internat 10/03/11 QCM 1) Angine a) Erythémateuse ou erythématopultacée : virale ou SGA ( la principale étiologie des angines érythémateuse ou érythématopultacées est virale, suivi des SGA

Plus en détail

MENINGITE A LIQUIDE CLAIR. Pr N. BOULAKEHAL SERVICE DES MALADIES INFECTIEUSES CHU de Constantine

MENINGITE A LIQUIDE CLAIR. Pr N. BOULAKEHAL SERVICE DES MALADIES INFECTIEUSES CHU de Constantine MENINGITE A LIQUIDE CLAIR Pr N. BOULAKEHAL SERVICE DES MALADIES INFECTIEUSES CHU de Constantine OBJETIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer une méningite à liquide clair Enumérer les principales étiologies Identifier

Plus en détail

ANTIBIOTHERAPIE PROBABILISTE DES MENINGITES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE - Cas clinique. Dr Pierre-Julien ROGEZ SAU CHR G.

ANTIBIOTHERAPIE PROBABILISTE DES MENINGITES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE - Cas clinique. Dr Pierre-Julien ROGEZ SAU CHR G. ANTIBIOTHERAPIE PROBABILISTE DES MENINGITES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE - Cas clinique Dr Pierre-Julien ROGEZ SAU CHR G. DRON TOURCOING Histoire de la maladie Priscilla, 20 ans, consultant

Plus en détail

CAT devant une boiterie de hanche

CAT devant une boiterie de hanche DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de mars 2011 - PARIS CAT devant une boiterie de hanche Zaga PEJIN Boiterie Signe clinique Asymétrie du pas Causes plus habituelles : Douleur Raideur articulaire membre

Plus en détail

Actualités thérapeutiques des

Actualités thérapeutiques des Actualités thérapeutiques des infections cérébro-méningées Cours du collège Septembre 2011 Pr Ag N Kaabia Introduction Méningites purulentes (adulte+++) Méningo-encéphalites à liquide clair Abcès du cerveau

Plus en détail

Aline Fallet IDE. Réanimation médicale et infectieuse Hôpital Bichat Cl.Bernard

Aline Fallet IDE. Réanimation médicale et infectieuse Hôpital Bichat Cl.Bernard Aline Fallet IDE Réanimation médicale et infectieuse Hôpital Bichat Cl.Bernard L évoca'on d une méningite se fait sur les signes cliniques suivants Céphalées 87% Nausées 74% Raideur de nuque 83% Température

Plus en détail

Module 7 : 096 MÉNINGITES INFECTIEUSES ET MÉNINGO-ENCÉPHALITES

Module 7 : 096 MÉNINGITES INFECTIEUSES ET MÉNINGO-ENCÉPHALITES Module 7 : 096 MÉNINGITES INFECTIEUSES ET MÉNINGO-ENCÉPHALITES Validé par le Dr Revest Introduction - Pathologie pédiatrique notamment : 70 % Parfois gravissime (purpura fulminans) justi ant traitement

Plus en détail

PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES

PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PR-ULI-URG-PEC-N 108 Version n 1 Crée le 01-02-2011 DIFFUSION : Urgences site d Etampes OBJET ET DEFINITIONS Organiser et protocoliser

Plus en détail

MANIFESTATIONS NEUROLOGIQUES DES INFECTIONS. Pr Jean-Luc HOUETO Poitiers

MANIFESTATIONS NEUROLOGIQUES DES INFECTIONS. Pr Jean-Luc HOUETO Poitiers MANIFESTATIONS NEUROLOGIQUES DES INFECTIONS Pr Jean-Luc HOUETO Poitiers Généralités Variabilité liée Mécanisme Nature agents infectieux Action cytopathogène sur cellules nerveuses LEMP, poliomyélite Mécanismes

Plus en détail

48 e CONGRES DE L A.M.U.B. LA VACCINATION ANTI PNEUMOCCOCCIQUE en 2014

48 e CONGRES DE L A.M.U.B. LA VACCINATION ANTI PNEUMOCCOCCIQUE en 2014 48 e CONGRES DE L A.M.U.B. LA VACCINATION ANTI PNEUMOCCOCCIQUE en 2014 Dr. M.SCHETGEN Département de médecine générale Logo du médecin (si nécessaire) ULB Session PÉDIATRIE-Actualisation des vaccinations

Plus en détail

Module 7 - Edition Item 96 version 01 du page 1 Copyright CMIT

Module 7 - Edition Item 96 version 01 du page 1 Copyright CMIT Module 7 - Edition 2004 - Item 96 version 01 du 02 01 2004 page 1 ITEM N 96 : MENINGITES INFECTIEUSES ET MENINGO-ENCEPHALITE CHEZ L'ENFANT ET CHEZ L'ADULTE MENINGITES INFECTIEUSES CHEZ L'ENFANT ET CHEZ

Plus en détail

«Ce n est pas les médecins qui nous manquent, c est la médecine»"

«Ce n est pas les médecins qui nous manquent, c est la médecine» «Ce n est pas les médecins qui nous manquent, c est la médecine»" MONTESQUIEU! Jeudi 4 mars 2016" Jacquier Sophie" " " MADAME H. 23 ANS Antécédents personnels :" Appendicectomie" Avulsion des dents de

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

Discipline : Microbiologie Durée de l épreuve : 37mn Notée : 11

Discipline : Microbiologie Durée de l épreuve : 37mn Notée : 11 Discipline : Microbiologie Durée de l épreuve : 37mn Notée : 11 3 ème Année de Médecine Session de juillet 2014 Question 1 (1 point) : Toute suspicion de brucellose doit être signalée au laboratoire réalisant

Plus en détail

Syndromes méningés de l'adulte

Syndromes méningés de l'adulte Syndromes méningés de l'adulte Conférence d actualisation de la SFAR 1996 Ce document, établi d après la conférence d actualisation de la Sfar en 1996 a été élaboré à partir de la présentation de : AM

Plus en détail

Ordonnance sur les déclarations de médecin et de laboratoire

Ordonnance sur les déclarations de médecin et de laboratoire Ordonnance sur les déclarations de médecin et de laboratoire Modification du 15 décembre 2003 Le Département fédéral de l intérieur arrête: I L ordonnance du 13 janvier 1999 sur les déclarations de médecin

Plus en détail

neurogénétique Structures sensibles du crâne 11/02/10 Classification internationale des céphalées:2004

neurogénétique Structures sensibles du crâne 11/02/10 Classification internationale des céphalées:2004 11/02/10 Structures sensibles du crâne neurogénétique Cheveux Cuir chevelu Tissu sous cutané Périoste Os Dure mère Méninges molles Cerveau vaisseaux MIGRAINE:PHYSIOPATHOLOGIE MIGRAINE:PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

Méningite aseptique. Prof. Alain Gervaix

Méningite aseptique. Prof. Alain Gervaix Prof. Alain Gervaix 1 TERMINOLOGIE: Méningite aseptique o o o La méningite est une inflammation des méninges Les méninges sont les membranes qui enveloppent le système nerveux central (cerveau et moëlle

Plus en détail

Méningites nosocomiales. Bruno Fantin Service de médecine interne Beaujon

Méningites nosocomiales. Bruno Fantin Service de médecine interne Beaujon Méningites nosocomiales Bruno Fantin Service de médecine interne Beaujon 2010 2017 Méningites nosocomiales Méningites hématogènes nosocomiales Méningites nosocomiales Méningites bactériennes documentées

Plus en détail

Syndrome méningé du nourrisson

Syndrome méningé du nourrisson Syndrome méningé du nourrisson Syndrome méningé du nourrisson Dr D Eyer Urgences Pédiatriques HUS Syndrome méningé Syndrome méningé clinique: raideur de nuque, céphalées, photophobie, troubles de la conscience,

Plus en détail

2000 Editions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

2000 Editions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés. 17-160-C-10 Encyclopédie Médico-Chirurgicale 17-160-C-10 Méningites aiguës F Bruneel M Wolff Résumé. Les méningites aiguës sont toujours une urgence diagnostique et thérapeutique. Les causes de méningites

Plus en détail

Pneumopathie Aiguë Communautaire

Pneumopathie Aiguë Communautaire Pneumopathie Aiguë Communautaire Table des matières Présentation du cas 3 Le patient 4 Exercice 5 Exercice : Quels sont les éléments en faveur : 6 Exercice 7 Suite du cas 8 Exercice 9 Diagnostic microbiologique

Plus en détail

Encéphalites: attitude pratique. Pr Brigitte CHABROL Service de Neurologie Pédiatrique CHU Timone, Marseille, France

Encéphalites: attitude pratique. Pr Brigitte CHABROL Service de Neurologie Pédiatrique CHU Timone, Marseille, France Encéphalites: attitude pratique Pr Brigitte CHABROL Service de Neurologie Pédiatrique CHU Timone, Marseille, France Encéphalites Problème fréquent 10-13 /100 000 enfants /an HSV: 1/ 250 à 500.000 enfants/

Plus en détail

Conduite à tenir devant un trouble de la marche aigu. Module Urgences Pédiatriques 9 novembre 2006

Conduite à tenir devant un trouble de la marche aigu. Module Urgences Pédiatriques 9 novembre 2006 Conduite à tenir devant un trouble de la marche aigu Module Urgences Pédiatriques 9 novembre 2006 La marche Elément sémiologique essentiel de l examen neurologique +++ et de l appareil locomoteur 60 %

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS

FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS Session de JANVIER 2013 DCEM1 MODULE : MICROBIOLOGIE-PARASITOLOGIE-PHARMACOLOGIE-PATHOLOGIE INFECTIEUSE QROC N 1 : PATHOLOGIE INFECTIEUSE CLINIQUE Questions à réponses ouvertes

Plus en détail

Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie

Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie Motif non rare de consultation. Urgence diagnostique et thérapeutique. Pronostic

Plus en détail

Module 7 - Edition Item 96 page 1 Copyright CMIT ITEM N 96 : MENINGITES INFECTIEUSES ET MENINGO-ENCEPHALITES CHEZ L'ENFANT ET CHEZ L'ADULTE

Module 7 - Edition Item 96 page 1 Copyright CMIT ITEM N 96 : MENINGITES INFECTIEUSES ET MENINGO-ENCEPHALITES CHEZ L'ENFANT ET CHEZ L'ADULTE Module 7 - Edition 2008 - Item 96 page 1 ITEM N 96 : MENINGITES INFECTIEUSES ET MENINGO-ENCEPHALITES CHEZ L'ENFANT ET CHEZ L'ADULTE MENINGITES INFECTIEUSES CHEZ L'ENFANT ET CHEZ L'ADULTE OBJECTIFS TERMINAUX

Plus en détail

Méningites Bactériennes et Pression Intracrânienne: qui monitorer?

Méningites Bactériennes et Pression Intracrânienne: qui monitorer? Mémoire DES Pédiatrie Rhône-Alpes Lyon Promotion 2003 Méningites Bactériennes et Pression Intracrânienne: qui monitorer? Fleur Cour-Andlauer 23 Octobre 2008 ANDLAUER Fleur 1 Méningites Bactériennes en

Plus en détail

Méningites et. ECN n n 96. Albert Sotto février 2010

Méningites et. ECN n n 96. Albert Sotto février 2010 Méningites et méningo-encéphalites de l adulte l ECN n n 96 Albert Sotto février 2010 Référentiels Pilly,, POPI Conférence de consensus 2008 Circulaire DGS/5C/2006/458 Méningites La méningite m infectieuse

Plus en détail

Picornaviridae. 5A Internat. Anne Goffard Université Lille 2 Droit et Santé Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de Lille 2014 3.

Picornaviridae. 5A Internat. Anne Goffard Université Lille 2 Droit et Santé Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de Lille 2014 3. Picornaviridae 5A Internat Anne Goffard Université Lille 2 Droit et Santé Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de Lille Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification :

Plus en détail

Faq 1 - Quels sont les signes fonctionnels et physiques en faveur d un syndrome méningé?

Faq 1 - Quels sont les signes fonctionnels et physiques en faveur d un syndrome méningé? Objectifs : Méningites infectieuses et méningoencéphalites chez l'enfant et chez l'adulte 1. Connaissances requises : 1.1 Décrire le syndrome méningé et le syndrome encéphalitique. 1.2 Connaître les contre-indications

Plus en détail

DOULEURS ARTICULAIRES

DOULEURS ARTICULAIRES DOULEURS ARTICULAIRES DEFINITIONS ARTHRALGIES ARTHRITES (Atteinte de la synoviale): INFECTIEUX, INFLAMMATOIRE, METABOLIQUE ARTHROSE (atteinte du cartilage) MODALITES DE L'EXAMEN CLINIQUE - Siège - Horaire

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS

FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS Session de Juillet 2013 DCEM1 MODULE : MICROBIOLOGIE-PARASITOLOGIE-PHARMACOLOGIE-PATHOLOGIE INFECTIEUSE PATHOLOGIE INFECTIEUSE CLINIQUE QCM : Une ou plusieurs propositions

Plus en détail

Méningite bactérienne ou paludisme grave: Comment faire la différence?

Méningite bactérienne ou paludisme grave: Comment faire la différence? Méningite bactérienne ou paludisme grave: Comment faire la différence? Prof Alain Gervaix Dre Noémie Wagner 07.09.16 Plan de la présentation 1. Définitions 2. Méningite bactérienne 3. Neuropaludisme 4.

Plus en détail

Physiopathologie. Symptôme Elévation de la température centrale

Physiopathologie. Symptôme Elévation de la température centrale Fièvre de l enfant Physiopathologie Symptôme Elévation de la température centrale «Modification du Thermostat» Vasoconstriction, métabolisme Réponse immunitaire primaire Rarement: d origine centrale Différent

Plus en détail

Syndromes infectieux chez le petit enfant

Syndromes infectieux chez le petit enfant Syndromes infectieux chez le petit enfant Quelle conduite à tenir? Dr Nicolas Billaud pédiatre au CHR de Metz 11 octobre 2011 Enfants fiévreux Parents fébriles Fièvre motif le plus fréquent de consultation

Plus en détail

Item 182 : Accidents des anticoagulants

Item 182 : Accidents des anticoagulants Item 182 : Accidents des anticoagulants Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Cruralgie par hématome du psoas...1 1. 1 Signes évocateurs d un hématome du psoas devant une cruralgie...

Plus en détail

PYELONEPHRITE OBSTRUCTIVE: QUELS MODES DE DRAINAGE? Pr. Ag. Fakhfakh Hammadi

PYELONEPHRITE OBSTRUCTIVE: QUELS MODES DE DRAINAGE? Pr. Ag. Fakhfakh Hammadi PYELONEPHRITE OBSTRUCTIVE: QUELS MODES DE DRAINAGE? Pr. Ag. Fakhfakh Hammadi Service d Urolgie, d CHU Habib Bourguiba-Sfax Introduction PNA obstructive: Urgence médico-chirurgicale 31% des urgences chirurgicales

Plus en détail

Khaled Menif Service de réanimation pédiatrique polyvalente Hôpital d enfants de Tunis. http://www.infectiologie.org.tn

Khaled Menif Service de réanimation pédiatrique polyvalente Hôpital d enfants de Tunis. http://www.infectiologie.org.tn Khaled Menif Service de réanimation pédiatrique polyvalente Hôpital d enfants de Tunis Introduction(1) L augmentation de la résistance des bactéries aux antibiotiques est inquiétante, et s explique entre

Plus en détail

Céphalées. 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée. APP du DENAISIS

Céphalées. 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée. APP du DENAISIS Céphalées 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée EPU DENAIN -14 novembre 2006 Dr Kubat-Majid14 novembre 2006 Dr KUBAT-MAJID Céphalées 1 Mise au point sur la migraine

Plus en détail

C.A.T. devant des troubles de la conscience chez le diabétique

C.A.T. devant des troubles de la conscience chez le diabétique C.A.T. devant des troubles de la conscience chez le diabétique Dr P. ASSOUAKON SAMU EPU les jeudis du samu 27 Mai 2004 1 PLAN Introduction Généralités Régulation et prise en charge SMUR Prise en charge

Plus en détail

MÉNINGITES INFECTIEUSES ET MÉNINGOENCEPHALITES CHEZ L ADULTE (96)

MÉNINGITES INFECTIEUSES ET MÉNINGOENCEPHALITES CHEZ L ADULTE (96) 1 MÉNINGITES INFECTIEUSES ET MÉNINGOENCEPHALITES CHEZ L ADULTE (96) 1. Connaissances requises 1.1 Décrire le syndrome méningé et le syndrome encéphalitique 1.2 Connaître les contre-indications de la PL

Plus en détail

Méningites à Pasteurella multocida. A propos de 5 observations

Méningites à Pasteurella multocida. A propos de 5 observations Méningites à Pasteurella multocida. A propos de 5 observations J. Beytout (1), A. Coste (1), N. Mrozek (1), R. Baraduc (1), N. Saroul (1), V. Achim (1), O. Lesens (1) (1) CHU, Clermont-Ferrand Introduction

Plus en détail

Jeudi 12 février 2015 Rodolphe BARTHELET (Interne Urgences Belfort)

Jeudi 12 février 2015 Rodolphe BARTHELET (Interne Urgences Belfort) Jeudi 12 février 2015 Rodolphe BARTHELET (Interne Urgences Belfort) Motif de consultation Mr F, 38 ans, consulte aux urgences dans la nuit aux environ de 4h pour douleur dentaire avec œdème de la face.

Plus en détail

Module 7 - Edition 2008 - Item 77 page 1 Copyright CMIT ITEM N 77 : ANGINES ET RHINOPHARYNGITES DE L ENFANT ET DE L ADULTE OBJECTIFS TERMINAUX

Module 7 - Edition 2008 - Item 77 page 1 Copyright CMIT ITEM N 77 : ANGINES ET RHINOPHARYNGITES DE L ENFANT ET DE L ADULTE OBJECTIFS TERMINAUX Module 7 - Edition 2008 - Item 77 page 1 ITEM N 77 : ANGINES ET RHINOPHARYNGITES DE L ENFANT ET DE L ADULTE OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer une angine et une rhinopharyngite II. Argumenter l attitude

Plus en détail

Quelles sont les maladies contre lesquelles mon enfant devrait recevoir une protection?

Quelles sont les maladies contre lesquelles mon enfant devrait recevoir une protection? Qu est-ce que l immunisation? L immunisation est un processus qui permet au corps de lutter contre les maladies causées par certains virus et bactéries. L un des moyens d être immunisé est de recevoir

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DU TRAVAIT DIRIGE NO 14. r DEFINITION : Processus inflammatoire touchant les méninges, dû à une agression

FICHE TECHNIQUE DU TRAVAIT DIRIGE NO 14. r DEFINITION : Processus inflammatoire touchant les méninges, dû à une agression Service de Pédiatrie du Mansourah - Médecin - Chef de service : Pr H.ALLAS Module de Pédiatrie : 3è-" Rotation 2Ot4 - t5 Du 19 o4aul$ 06 I 2ots FICHE TECHNIQUE DU TRAVAIT DIRIGE NO 14 ( MENINGITES PURULENTES

Plus en détail

LCR. Liquide céphalo-rachidien et méninges

LCR. Liquide céphalo-rachidien et méninges LCR Liquide céphalo-rachidien et méninges Objectifs : Minimum de notions anatomiques Barrière hémo-méningée Circulation LCR et implication cliniques Syndrome méningé Syndrome d'hypertension intracrânienne

Plus en détail

Que faire pour mieux préciser la nature et la répartition des anomalies

Que faire pour mieux préciser la nature et la répartition des anomalies Homme 60 ans. Pas d ATCD. Origine française; vit au Gabon. Découverte récente d une infection VIH avec immunodépression sévère (CD4+ à 50/mm3) Pancytopénie et fièvre Scanner initial. Quels sont les éléments

Plus en détail

HDM. Homme de 53 ans, d origine algérienne. Antécédents: Habitus mode de vie:

HDM. Homme de 53 ans, d origine algérienne. Antécédents: Habitus mode de vie: Cas Clinique HDM Homme de 53 ans, d origine algérienne Antécédents: «Sarcoïdose» pulmonaire et rénale Diabète cortico induit Insuffisance rénale chronique Colique néphrétique en 1994 Cholécystectomie en

Plus en détail

La surveillance neurologique en réanimation médicale

La surveillance neurologique en réanimation médicale CONGRES ANNUEL DU CIRNE «L approche neurologique en réanimation» 11 OCTOBRE 2013 La surveillance neurologique en réanimation médicale Réanimation Médicale HCC Aurélie Baudesson Aurore Bihin Delphine Rué

Plus en détail

DEFINITIONS DE CAS RECOMMANDEES POUR LA NOTIFICATION DES MALADIES PRIORITAIRES. Age Definition de Cas Seuil d Alerte Seuil Epidemique

DEFINITIONS DE CAS RECOMMANDEES POUR LA NOTIFICATION DES MALADIES PRIORITAIRES. Age Definition de Cas Seuil d Alerte Seuil Epidemique 1 REPUBLIQUE DU RWANDA MINISTERE DE LA SANTE Po Box 84 KIGALI EID Division DEFINITIONS DE CAS RECOMMANDEES POUR LA NOTIFICATION DES MALADIES PRIORITAIRES Maladie/ Affection Paralysie flasque aiguë (PFA)

Plus en détail

Méningites infectieuses de l enfant (96) Docteur Cécile BOST-BRU, Dominique PLANTAZ Novembre 2004 (Mise à jour Février 2005)

Méningites infectieuses de l enfant (96) Docteur Cécile BOST-BRU, Dominique PLANTAZ Novembre 2004 (Mise à jour Février 2005) Objectifs : Méningites infectieuses de l enfant (96) Docteur Cécile BOST-BRU, Dominique PLANTAZ Novembre 2004 (Mise à jour Février 2005) diagnostiquer une méningite et une méningo-encéphalite planifier

Plus en détail

Évaluation de la prescription du SCANNER CEREBRAL dans la prise en charge des CEPHALEES NON TRAUMATIQUES aux URGENCES

Évaluation de la prescription du SCANNER CEREBRAL dans la prise en charge des CEPHALEES NON TRAUMATIQUES aux URGENCES Évaluation de la prescription du SCANNER CEREBRAL dans la prise en charge des CEPHALEES NON TRAUMATIQUES aux URGENCES Dr Romain Borel SAU-SAMU-SMUR Nancy COLMU 11/12/2007 Céphalées aux urgences : épidémiologie

Plus en détail