Parcelles agricoles le long des cours d eau: concilier protection de la nature et production

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Parcelles agricoles le long des cours d eau: concilier protection de la nature et production"

Transcription

1 Parcelles agricoles le long des cours d eau: concilier protection de la nature et production Philippe Nihoul, Attaché, Direction Développement et Vulgarisation Strée, 19 janvier Dois-je clôturer mes pâtures pour empêcher le bétail d aller dans le cours d eau? Cas général: oui - Clôture <= à 1,5 m de hauteur à 0,75 à 1 m de la crête motifs: stabilisation des berges, préservation de la capacité d auto-épuration du cours d eau, (interdiction de destruction des berges = conditionnalité 2010) Cas particuliers - Dérogations par commune (depuis 1972, réglementation en cours de révision), Détails: AR CR Haute Meuse: Sur la commune de Gesves: dérogation, donc actuellement pas d obligation de clôture des pâtures Sur la commune d Ohey: dérogation pour seulement l ancienne entité d Ohey Sur la commune d Andenne: dérogation pour seulement Coutisse et Thon CR Ourthe: Les anciennes communes de Clavier, Ocquier, Bois-et-Borsu, Ouffet et Nandrin: dérogation CR Hoyoux: Toutes, sauf les anciennes communes de Huy, Modave, Linchet, Strée, Abée, Ramelot, Sohet-Tinlot qui n ont pas de dérogation Pas d obligation: rivières et ruisseaux non navigables non classés (amont du point où bassin hydrogéographique atteint 100 ha) 2

2 Si je clôture ma pâture le long du cours d eau, ne vais-je pas perdre de la surface éligible aux aides au paiement direct (DPU)? Non pour autant que: - la clôture soit à moins de 10 m de la crête; alors la superficie entre la crête de la berge et la clôture est éligible Par ailleurs, - La zone entre deux crêtes de berge est éligible pour les cours d eau non classés et les cours d eau non navigables de 3 e catégorie - L entretien minimal des prairies permanentes (obligation de pâturage ou fauchage, cfr conditionnalité) ne concerne plus: - Les talus et zones humides - Les buissons, haies, arbres isolés, bosquet et l espace entre la rive et la prairie 3 Puis-je prendre de l eau pour abreuver mon bétail et irriguer mes cultures? Cas général - Oui, le riverain peut se servir de l eau à son passage pour irriguer ses cultures, sauf celles non directement voisines, et par extension abreuver le bétail (Code civil) - Si droit de riveraineté pour cours d eau non navigable - Si concession (de l autorité publique gestionnaire) si voie navigable Attention - Autorisation pour travaux - Responsabilité de l éleveur : vérifie lui-même si eau = apte - L agriculteur qui utilise l eau à des fins d irrigation doit détenir une autorisation si elle est légalement requise = conditionnalité 4

3 Puis-je cultiver jusqu au bord d un cours d eau? labour Ne pas labourer, herser, ameublir à moins de 0,5 m à partir de la crête bande non cultivée et entretien Si volontairement on retire une bande de la production, éviter son «Salissement par des ligneux» : cfr entretien minimal de la conditionnalité: couper la végétation ligneuse entre le et le cette obligation ne concerne pas: - Les buissons, haies, arbres isolés, bosquets et l espace entre la rive des cours d eau et la parcelle - Les parcelles Natura 2000, réserves naturelles, certaines MAE - Les talus et zones humides Ne pas obstruer, ne pas entraver le libre écoulement Bande tampon obligatoire au plus tard en Puis-je cultiver jusqu au bord d un cours d eau? Pulvérisations de produits phytosanitaires Cas général - Respect de la zone tampon (cfr agréation de chaque produit) = Conditionnalité + (bio + MAE) Bonne pratique : respecter 1 mètre Cas particuliers - Réduction de la zone si buses anti-dérive, Détails: infos pour l utilisateur 6

4 Puis-je cultiver jusqu au bord d un cours d eau? Epandage de fertilisants - Engrais minéraux ou organiques azotés interdits à moins de 6 m du bord supérieur de la berge, talus d une eau de surface = Conditionnalité (de même pour l interdiction de rejet direct de fertilisants, jus d écoulement et jus de silos dans les cours d eau) Stockage de fumier - Interdit à moins de 20 m d une eau de surface (réduit à 10 m si écoulements impossibles vers eau de surface) = Conditionnalité 7 Dois-je accepter sur ma parcelle les boues de curage et de dragage? Cas général - Le riverain, l usager ne peuvent s opposer - au passage pour travaux - au dépôt des boues enlevées du lit (hors déchets exogènes; pas d indemnité pour les dépôts de boues sur une bande de 5 m) Cas particulier Si déchet à risque (catégorie B) les boues seront évacuées 8

5 Je ne risque pas d être pénalisé pour mauvais entretien avec les mesures MAE 3 «bandes enherbées»? Non, pas sur la bande enherbée car vous n êtes pas tenu de : - faucher ou faire pâturer les zones refuges des parcelles sous contrat MAE M3b, ni d y couper la végétation ligneuse - de couper la végétation ligneuse pour la MAE M3a = assouplissement Conditionnalité 9 Je souhaite planter des peupliers le long du cours d eau Distance de plantation à respecter (Code rural) arbres à hautes tiges à 2 m au moins de la limite de la propriété autres arbres et haies à 0,5 m au moins Ne pas dépasser 50 arbres/ha pour garder l éligibilité de la parcelle NB: résineux Pas de plantation de résineux ou leurs semis naturels à de 6m des berges de tout cours d eau (Loi conservation de la nature) Exploitation en faire valoir indirect Aucune plantation d arbres par le bailleur (sauf fruitiers, arbres forestiers / prairies et plantations nécessaires à la conservation du bien) Le preneur ne peut planter qu avec l accord écrit du bailleur (sauf plantation nécessaires à la conservation du bien, remplacement arbres morts ou abattus et fruitiers basse tige) Valables dans le bail les clauses maintenant les haies, buissons et arbres Permis au preneur d enlever les plantations entravant la liberté de culture avec accord écrit du bailleur 10

6 Aides à la plantation et à l entretien d alignements d arbres Plantation: pour particuliers, y compris agriculteurs 50 arbres min. Espèces indigènes (pas peupliers de culture) = 4 /arbre (2 /bouture de saule) avec max 80% du coût Demande au DNF (Eaux et Forêts) Entretien: pour agriculteurs 200 m min. Distance max entre arbres: 10 m Espèces indigènes (pas peupliers de culture) = 50 /200 m Demande via la DS (MAE) 11 Je souhaite exploiter mon alignement de peupliers en parcelle agricole le long du cours d eau S il s agit de cultivars destinés à la production de bois Pas de permis requis S il s agit d essence indigènes (peupliers blancs, trembles ou grisards) avec min 10 arbres avec une distance maximale de 10 m entre eux Permis d urbanisme obligatoire (CWATUPE) = Conditionnalité NB: avec le subside à la plantation, engagement de maintien pour 30 ans 12

Contraintes administratives

Contraintes administratives L agroforesterie : aides et contraintes dans le cadre légal wallon Christian Mulders, Attaché, Direction du Développement rural, Namur Philippe Nihoul, Attaché, Direction du Développement et de la Vulgarisation,

Plus en détail

Mise en œuvre de la protection des cours d'eau

Mise en œuvre de la protection des cours d'eau Mise en œuvre de la protection des cours d'eau Christian Mulders et Marc Reuter, Direction du Développement Rural Herresbach, le 7 septembre 2012 Législation = ensemble des lois concernant un domaine particulier

Plus en détail

Quels statuts et primes pour l arbre en champ?

Quels statuts et primes pour l arbre en champ? Quels statuts et primes pour l arbre en champ? 29 Octobre 2010 Christophe Manssens - Faune & Biotopes asbl Statuts de l arbre en champ 1) Evolution des objectifs de protection de l arbre 2) Statuts de

Plus en détail

ERRATUM à la Notice explicative de la pré-demande Campagne 2015

ERRATUM à la Notice explicative de la pré-demande Campagne 2015 ERRATUM à la Notice explicative de la pré-demande Campagne 2015 Une correction doit être apportée au document ci-dessous. Au point 1.3., il faut lire : 1.1. Nouveaux engagements Les nouveaux engagements

Plus en détail

Le verdissement de la Politique agricole commune

Le verdissement de la Politique agricole commune Jean Claude VAN SCHINGEN Direction des surfaces agricoles Département des Aides Le verdissement de la Politique agricole commune en Région wallonne Présentations Septembre octobre 2014 1. Limite de l exposé

Plus en détail

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire.

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES SERVICE ECONOMIE AGRICOLE 37 Bd Henri Dunant BP 94029-71040

Plus en détail

GISER Législation. inondation boueuses

GISER Législation. inondation boueuses GISER Législation inondation boueuses En 2014, il n existe pas de législation spécifique aux inondations boueuses en Wallonie. Cependant, un ensemble de lois et règlements encadrent les éléments qui influencent

Plus en détail

Guide de gestion Natura 2000. Les unités de gestion en zones agricoles et forestières

Guide de gestion Natura 2000. Les unités de gestion en zones agricoles et forestières Guide de gestion Natura 2000 Les unités de gestion en zones agricoles et forestières Légende détaillée Natura 2000 Description des différents milieux repris en zone Natura 2000. UG 1 et S1 : Milieux aquatiques

Plus en détail

MAE ou autre aide? A priori, l agroforesterie pourrait entrer dans ce cadre mais

MAE ou autre aide? A priori, l agroforesterie pourrait entrer dans ce cadre mais L agroforesterie : aides et contraintes dans le cadre légal wallon Christian Mulders, Attaché, Direction du Développement rural, Namur Philippe Nihoul, Attaché, Direction du Développement et de la Vulgarisation,

Plus en détail

Etude sur LA FAISABILITE JURIDIQUE relative au développement de pratiques AGROFORESTIERES en WALLONIE.

Etude sur LA FAISABILITE JURIDIQUE relative au développement de pratiques AGROFORESTIERES en WALLONIE. Etude sur LA FAISABILITE JURIDIQUE relative au développement de pratiques AGROFORESTIERES en WALLONIE. Rapport final juin 2014 Jean-Michel Maus de Rolley Notaire honoraire Etude réalisée dans le cadre

Plus en détail

DISPOSITIONS LÉGALES : MURS, CLÔTURES ET HAIES

DISPOSITIONS LÉGALES : MURS, CLÔTURES ET HAIES DISPOSITIONS LÉGALES : MURS, CLÔTURES ET HAIES Fréquemment, les citoyens nous demandent quelles sont les distances à respecter pour planter une haie ou une barrière. Vous trouverez ci-dessous quelques

Plus en détail

2ème critère : les surfaces d intérêt écologique (SIE)

2ème critère : les surfaces d intérêt écologique (SIE) 2ème critère : les surfaces d intérêt écologique (SIE) Principe : Votre exploitation doit maintenir ou établir des surfaces d intérêt écologique (SIE) sur l équivalent de 5 % de sa surface en terres arables.

Plus en détail

DOMAINE «ENVIRONNEMENT, CHANGEMENT CLIMATIQUE ET BONNES CONDITIONS AGRICOLES DES TERRES» SOUS-DOMAINE «BCAE» Fiche I

DOMAINE «ENVIRONNEMENT, CHANGEMENT CLIMATIQUE ET BONNES CONDITIONS AGRICOLES DES TERRES» SOUS-DOMAINE «BCAE» Fiche I Fiche I BANDETAMPONLELONGDESCOURSD EAU Les bandes tampons localisées le long des cours d eau protègent les sols des risques érosifs, améliorent leur structure et contribuent à la protection des eaux courantes

Plus en détail

Surfaces de compensationécologique (SCE) dans l'agriculture 1994

Surfaces de compensationécologique (SCE) dans l'agriculture 1994 OCEco 1994 Compensation écologique Surfaces de compensationécologique (SCE) dans l'agriculture 1994 Manières de mesurer, exigences, contributions fédérales Buts: ce document vise à fournir des indications

Plus en détail

FICHE RÈGLEMENTAIRE FRANCE ARBRES, HAIES ET BANDES VÉGÉTALISÉES DANS LA PAC 2015-2020

FICHE RÈGLEMENTAIRE FRANCE ARBRES, HAIES ET BANDES VÉGÉTALISÉES DANS LA PAC 2015-2020 FICHE RÈGLEMENTAIRE FRANCE ARBRES, HAIES ET BANDES VÉGÉTALISÉES DANS LA PAC 2015-2020 Mai 2015 RÉFORME DE LA PAC 2015-2020 : ce qui change L aide découplée (DPU) du 1 er pilier est remplacée à partir de

Plus en détail

visées par la circulaire du 23 avril 2009 relative aux espèces exotiques envahissantes (berce du Caucase, balsamine de l Himalaya, ).

visées par la circulaire du 23 avril 2009 relative aux espèces exotiques envahissantes (berce du Caucase, balsamine de l Himalaya, ). Quelques précisions sur les règles relatives aux zones tampons lors de l application de produits phytopharmaceutiques à usage professionnel en agriculture et en horticulture en Wallonie : Introduction

Plus en détail

Législ. Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain. Description de la problématique

Législ. Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain. Description de la problématique Législ Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain Action Avec le soutien de la Destruction d arbres et de haies. M. Pontegnie Description de la problématique On assiste depuis plusieurs décennies

Plus en détail

MAEC. Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe

MAEC. Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe MAEC Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe Conditions générales Pas de condition d âge, mais obligation de poursuivre le contrat sur 5 ans Mesures «Biodiversité» attention

Plus en détail

Stockage et épandage du digestat. Evolutions réglementaires

Stockage et épandage du digestat. Evolutions réglementaires Stockage et épandage du digestat Evolutions réglementaires Sommaire Introduction Rappels des différents régimes des installations classées de méthanisation Les règles autour du stockage Du plan d épandage

Plus en détail

C ntex e t x e D u e x x h ist s oire r s e Les e s a r a b r re r s e s et e la a PA P C S at a ut f isc s a c l a et e juri r dique

C ntex e t x e D u e x x h ist s oire r s e Les e s a r a b r re r s e s et e la a PA P C S at a ut f isc s a c l a et e juri r dique REGLEMENTATIONS Contexte Deux histoires Les arbres et la PAC Statut fiscal et juridique Une perte de paysages arborés en Europe Des arbres considérés comme des «aliens» REGLEMENTATIONS Contexte Deux histoires

Plus en détail

Formation auxiliaires

Formation auxiliaires Formation auxiliaires Jeudi 15 juillet 2010 Déroulement Articulation avec la réglementation (BCAE, conditionnalité, Directive Nitrates ) Articulation avec les outils financiers et contractuels (MAEt, Charte,

Plus en détail

Qui est le gestionnaire du cours d eau?

Qui est le gestionnaire du cours d eau? Question 1 : Quels sont les droits et devoirs du gestionnaire du cours dʼeau sur mes terres? Qui est le gestionnaire du cours d eau? Pour rappel, il existe une classification des cours d eau (voir page

Plus en détail

Réunion d information. Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC)

Réunion d information. Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC) Réunion d information Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC) Avril 2016 Objectifs du réseau Natura 2000 Préserver le patrimoine naturel : habitats naturels rares, et habitats d espèces sensibles

Plus en détail

NATURA 2000 U.W.E. 11/06/2013. 1. En tant qu entreprise wallonne, suis-je concernée par le réseau Natura 2000?

NATURA 2000 U.W.E. 11/06/2013. 1. En tant qu entreprise wallonne, suis-je concernée par le réseau Natura 2000? NATURA 2000 U.W.E. 11/06/2013 Ivan THIENPONT DNF 1 1. En tant qu entreprise wallonne, suis-je concernée par le réseau Natura 2000? 2. Quelles conditions supplémentaires sont assignées aux entreprises situées

Plus en détail

CONTRAT TYPE DE BAIL A FERME

CONTRAT TYPE DE BAIL A FERME Annexe 1 CONTRAT TYPE DE BAIL A FERME LES SOUSSIGNES : d une part, Domicilié(e) Agissant(e) en tant que bailleur, ci-après désigné par «le bailleur», et, d autre part, Exploitant agricole Domicilié(e)

Plus en détail

Ces données concernent tous les exploitants demandeurs d'aides soumises à la conditionnalité.

Ces données concernent tous les exploitants demandeurs d'aides soumises à la conditionnalité. FICHE RÈGLEMENTAIRE LES BANDES VÉGÉTALISÉES DANS L' EXPLOITATION AGRICOLE Ces données concernent tous les exploitants demandeurs d'aides soumises à la conditionnalité. La conditionnalité est un dispositif

Plus en détail

CIPEL Plan d action 2011-2020 Tableau de bord technique 2014

CIPEL Plan d action 2011-2020 Tableau de bord technique 2014 Objectifs du plan d action 2011-2020 Dans le domaine agricole, le plan d action vise principalement à réduire les apports en phosphore dans les eaux par ruissellement ou érosion et à limiter les apports

Plus en détail

2 Les conditions spécifiques d éligibilité à la mesure «MP_N836_HE9»

2 Les conditions spécifiques d éligibilité à la mesure «MP_N836_HE9» Direction Départementale des Territoires de l Ariège NOTICE SPECIFIQUE DE LA MESURE MP_N836_HE9 MP_N836_HE9 : SOCLEH01 + HERBE_01 + HERBE_02 + HERBE_06 Gestion extensive de la prairie par la fauche (et

Plus en détail

Table des matières. 23.1 champ d application. 23.2 bande tampon 23.2.1 obligation 23.2.2 aménagement de la bande tampon

Table des matières. 23.1 champ d application. 23.2 bande tampon 23.2.1 obligation 23.2.2 aménagement de la bande tampon Dispositions particulières aux usages industriels Table des matières 23.1 champ d application 23.2 bande tampon 23.2.1 obligation 23.2.2 aménagement de la bande tampon 23.3 sites d extraction 23.3.1 nouveaux

Plus en détail

TERRITOIRE «SITE NATURA 2000 COTEAUX, VALLEE DE L EPTE» MESURE TERRITORIALISEE «HN_CEPT_PL3» CAMPAGNE 2010

TERRITOIRE «SITE NATURA 2000 COTEAUX, VALLEE DE L EPTE» MESURE TERRITORIALISEE «HN_CEPT_PL3» CAMPAGNE 2010 Direction départementale des territoires de l Eure MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE TERRITOIRE «SITE NATURA 2000 COTEAUX, VALLEE DE L EPTE» MESURE TERRITORIALISEE «HN_CEPT_PL3» CAMPAGNE 2010 1.

Plus en détail

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou»

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Journée Arbres, Eau et Cours d eau 26 avril 2012 Aurin Avec le concours financier de Présentation de la zone d étude Superficie : 1555 km² Population : 250

Plus en détail

Inventaire et suivi des populations d écrevisses à pieds blancs dans le Jura - Plan de Gestion Piscicole et de Restauration des milieux aquatiques du Jura - 1 Situation actuelle de l écrevisse à pieds

Plus en détail

FICHE DE RÉACTION LOCALE 3 PROTECTION ARBRES DES HAIES ET DES

FICHE DE RÉACTION LOCALE 3 PROTECTION ARBRES DES HAIES ET DES FICHE DE RÉACTION LOCALE 3 PROTECTION DES ARBRES ET DES HAIES 1 PROTECTION DES ARBRES ET DES HAIES VOUS CONSTATEZ : l abattage d un arbre ; la taille «exagérée» d une haie ; la destruction d une haie ou

Plus en détail

Contrats Natura 2000

Contrats Natura 2000 Contrats Natura 2000 A. MESURES NON AGRICOLES ET NON FORESTIÈRES B. MESURES AGRO-ENVIRONNEMENTALES (MAE) B.1 MAE territorialisées : liste nationale (PDRH, décembre 2008) Conditions d accès à certaines

Plus en détail

COMMUNE DE TREYTORRENS REGLEMENT COMMUNAL SUR L ENTRETIEN DES CHEMINS COMMUNAUX ET AUTRES OUVRAGES D AMELIORATIONS FONCIERES

COMMUNE DE TREYTORRENS REGLEMENT COMMUNAL SUR L ENTRETIEN DES CHEMINS COMMUNAUX ET AUTRES OUVRAGES D AMELIORATIONS FONCIERES COMMUNE DE TREYTORRENS REGLEMENT COMMUNAL SUR L ENTRETIEN DES CHEMINS COMMUNAUX ET AUTRES OUVRAGES D AMELIORATIONS FONCIERES COMMUNE DE TREYTORRENS Règlement communal sur l entretien des chemins communaux

Plus en détail

Les règlements municipaux. Urbanisme

Les règlements municipaux. Urbanisme Les règlements municipaux Urbanisme Permis de construction Sur l ensemble du territoire de la Ville, tout projet d installation, de construction, de transformation, d agrandissement, d ajout de bâtiments

Plus en détail

INVALIDITÉ PARTIELLE

INVALIDITÉ PARTIELLE SECOND PROJET DE RÈGLEMENT NUMÉRO 716-2007 modifiant le règlement de zonage no. 423-1990 concernant l abattage d arbres Le présent règlement vise à modifier la terminologie relative à l abattage d arbres

Plus en détail

CONTEXTE ET OBJECTIFS

CONTEXTE ET OBJECTIFS dans le cadre de la réalisation de l A89 - Dérivation et rescindement de la Goutte Martin OHA363 O et OHA364 CONTEXTE ET OBJECTIFS Le dernier tronçon de l A89 reliant Lyon à Bordeaux, lancé en 2009 pour

Plus en détail

Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats remarquables» «RA_BEL2_PS02»

Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats remarquables» «RA_BEL2_PS02» Direction départementale des territoires de l Isère Mesure agroenvironnementale et climatique (MAEC) Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES À l'intérieur des zones RV-1, RV-2, RV-9, RV-10,

Plus en détail

Hygiène en milieu rural

Hygiène en milieu rural DDASS d INDRE - et - LOIRE 2008 Dans ce document : Réglementation applicable aux élevages p. 2 Animaux-équivalents p. 2 Distances à respecter pour p. 3 l implantation d un bâtiment d élevage ou d engraissement

Plus en détail

Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables. Notice explicative. Les essentiels. Octobre 2012

Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables. Notice explicative. Les essentiels. Octobre 2012 Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables Notice explicative Octobre 2012 Les essentiels Depuis le 1 er septembre 2012, un nouveau programme d actions national s applique sur la totalité

Plus en détail

83 RIVIÈRES À MOULES PERLIÈRES

83 RIVIÈRES À MOULES PERLIÈRES M I N ISTERE DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L'ENVIRONNEMENT DIRECTION DÉPARTEMENTALE DE L AGRICULTURE ET DE LA FORÊT DU CANTAL Service environnement 83 RIVIÈRES À MOULES PERLIÈRES 1 - COMMUNES CONCERNÉES

Plus en détail

Etude économique et potentiel de développement des TTCR

Etude économique et potentiel de développement des TTCR Etude économique et potentiel de développement des TTCR 1. Introduction 1.1. Contexte européen A l échelle européenne, on constate que les pays pour lesquels la culture des TTCR s est développée sont ceux

Plus en détail

CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N

CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N CARACTERISTIQUES GENERALES La zone N est une zone de protection stricte, motivée par la qualité des sites, espaces ou milieux naturels et les paysages. Toute

Plus en détail

Questions et réponses relatives au système à points biodiversité

Questions et réponses relatives au système à points biodiversité Questions et réponses relatives au système à points biodiversité Markus Jenny, Judith Fischer, Peter Althaus, Jacques Demierre Version du 15 janvier 2010 3. Utilisation des parcelles Question: si une parcelle

Plus en détail

Classement de la Réserve naturelle régionale. Marais de Brière

Classement de la Réserve naturelle régionale. Marais de Brière Classement de la Réserve naturelle régionale Marais de Brière VU le Code Général des Collectivités Territoriales, VU le Code de l environnement, notamment ses articles L. 332-1 à L. 332-27, R.332-30 à

Plus en détail

Rapport de stage Bac Pro CGEA Systèmes d élevage

Rapport de stage Bac Pro CGEA Systèmes d élevage Rapport de stage Bac Pro CGEA Systèmes d élevage Diagnostics de l exploitation Dans cette partie, vous devez réaliser un diagnostic, c est-à-dire que vous devez expliquer ce qui est bien et ce qui ne l

Plus en détail

Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne)

Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne) Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne) Mission 3 : propositions d aménagements et établissement d un schéma global d aménagement et de gestion RESTAURATION

Plus en détail

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis TITRE NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis Selon le règlement NOP de l USDA 205.406(a), un opérateur certifié doit transmettre chaque année à son

Plus en détail

Charte Natura 2000 : Site Natura 2000 FR5300024 Rivière Elorn

Charte Natura 2000 : Site Natura 2000 FR5300024 Rivière Elorn Charte Natura 2000 : Site Natura 2000 FR5300024 Rivière Elorn Présentation du site Natura 2000 : Le site Natura 2000 de la Rivière Elorn a été officiellement désigné en 2007 au titre de la directive européenne

Plus en détail

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Des alliées pour nos cultures La pollinisation améliore quantité et qualité des récoltes, Elle concerne 70% des espèces cultivées pour la consommation

Plus en détail

21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral

21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral SECTION 21 LA PROTECTION DU MILIEU RIVERAIN 21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral Toutes les constructions, tous les ouvrages et tous les travaux qui sont

Plus en détail

Dispositions applicables aux zones naturelles N

Dispositions applicables aux zones naturelles N Dispositions applicables aux zones naturelles N PRÉAMBULE (EXTRAIT DU RAPPORT DE PRÉSENTATION) La zone N regroupe les espaces naturels et forestiers à protéger en raison de leur caractère d espace naturel

Plus en détail

PCAE. INVESTISSEMENTS ELIGIBLES (Opérations 4.1 et 4.4 du PDR Centre Val de Loire pour les appels à projets 2016)

PCAE. INVESTISSEMENTS ELIGIBLES (Opérations 4.1 et 4.4 du PDR Centre Val de Loire pour les appels à projets 2016) Toutes filières PCAE INVESTISSEMENTS ELIGIBLES (Opérations 4.1 et 4.4 du PDR Centre Val de Loire pour les appels à projets 2016) Thème Critères Types d investissements concernés Observations Diagnostics

Plus en détail

16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU

16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU 16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU 16.17.1 Généralité 16.17.2 Objectifs Toutes les rives, le littoral et les plaines inondables des lacs et cours

Plus en détail

Comment entretenir un cours d eau en milieu agricole?

Comment entretenir un cours d eau en milieu agricole? Comment entretenir un cours d eau en milieu agricole? Sont concernés par ce document, tous les cours d eau apparaissant en bleu (trait plein ou pointillé) sur les cartes IGN au 1/25 000ème ainsi que ceux

Plus en détail

CHAPITRE 12 AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET TENUE DES TERRAINS

CHAPITRE 12 AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET TENUE DES TERRAINS CHAPITRE 12 AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET TENUE DES TERRAINS 12.1 AMÉNAGEMENT PAYSAGER DES TERRAINS 12.1.1 Aménagement des cours Dans toutes les zones, toute partie d un terrain qui n est pas occupée par un

Plus en détail

LA CHARTE REGIONALE D ACCES AUX AIDES AGRICOLES

LA CHARTE REGIONALE D ACCES AUX AIDES AGRICOLES LA CHARTE REGIONALE D ACCES AUX AIDES AGRICOLES Version A Aide sollicitée auprès du Conseil Régional de Picardie au titre de (cocher l aide sollicitée) : o L investissement en agriculture biologique o

Plus en détail

Respect des zones tampon en Wallonie

Respect des zones tampon en Wallonie Respect des zones tampon en Wallonie BONNES PRATIQUES Règles pour les produits phytopharmaceutiques à usage professionnel en agriculture et en horticulture Environnement L utilisation ou la manipulation

Plus en détail

Les Crastes. et Fossés. Les crastes, à quoi ça sert? L entretien : qui? comment? Usagers : les bonnes pratiques

Les Crastes. et Fossés. Les crastes, à quoi ça sert? L entretien : qui? comment? Usagers : les bonnes pratiques Les Crastes et Fossés Guide d entretien 2013/2014 Les crastes, à quoi ça sert? L entretien : qui? comment? Usagers : les bonnes pratiques L entretien par les services municipaux LA TESTE CENTRE CAZAUX

Plus en détail

Plantations, le voisin peut exiger l élagage

Plantations, le voisin peut exiger l élagage Plantations, le voisin peut exiger l élagage Les branches des arbres du voisin avancent sur votre terrain et c est gênant. Vous pouvez exiger qu il les coupe à tout moment. Idem pour les racines et les

Plus en détail

Chronique Juridique 18 juillet 2007 Pour parution Vienne Rurale du 27 juillet 2007

Chronique Juridique 18 juillet 2007 Pour parution Vienne Rurale du 27 juillet 2007 Chronique Juridique 18 juillet 2007 Pour parution Vienne Rurale du 27 juillet 2007 QUELQUES DISTANCES A RESPECTER Toujours dans un souci de maintenir de bonnes relations de voisinage, il est important

Plus en détail

ANNEXE 52 COMMUNE DE FERNELMONT. DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE (article 263 du C.W.A.T.U.P.)

ANNEXE 52 COMMUNE DE FERNELMONT. DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE (article 263 du C.W.A.T.U.P.) ANNEXE 52 (adaptée sur la base de l article 263 du C.W.A.T.U.P. modifié par l arrêté du Gouvernement wallon du 18 juin 2009, publié au Moniteur belge de septembre 2009) COMMUNE DE FERNELMONT DECLARATION

Plus en détail

Loi d application du code civil suisse (LACC) du 10 février 2012

Loi d application du code civil suisse (LACC) du 10 février 2012 Commu ne de Cottens Loi d application du code civil suisse (LACC) du 10 février 2012 Extraits des articles traitant des éléments de droit privé suivants : - Restrictions dans les constructions : puits,

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE GRAND-REMOUS 1508, route Transcanadienne GRAND-REMOUS (QUEBEC) J0W 1E0 PERMIS CAPTAGE DES EAUX SOUTERRAINES. N demande Ouverture Page

MUNICIPALITÉ DE GRAND-REMOUS 1508, route Transcanadienne GRAND-REMOUS (QUEBEC) J0W 1E0 PERMIS CAPTAGE DES EAUX SOUTERRAINES. N demande Ouverture Page D 1/6 -> Propriétaire Nom -> Requérant Nom Adresse Municipalité Province Télécopieur Licence RBQ Pays Licence NEQ CP Adresse Municipalité Province Téléphone Tél.2 Téléphone Tél.2 Télécopieur Licence RBQ

Plus en détail

Quelle démarche pour louer son bien? 04. Durée, renouvellement et fin du bail 08. Bail : droits et devoirs des parties 16

Quelle démarche pour louer son bien? 04. Durée, renouvellement et fin du bail 08. Bail : droits et devoirs des parties 16 Édito Cette brochure entièrement consacrée au bail à ferme, contrat de location de foncier agricole le plus courant, est la plus technique de ce guide. Sans pour autant être exhaustive, elle essaye de

Plus en détail

CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU

CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU Seine-Maritime CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU REGLEMENTATION APPLICABLE au titre du Code de l Environnement Articles R 214-1 à R 214-6 du code de l environnement relatifs à la nomenclature des opérations

Plus en détail

L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau

L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau Avertissement La totalité des exemples et photographies illustrant le présent diaporama sont tirés, sauf mention particulière, de cas concrets pris

Plus en détail

Bordures tampon. Comment les mesurer, comment les exploiter? A quoi servent les bordures tampon? Qu'est-ce qu'une bordure tampon?

Bordures tampon. Comment les mesurer, comment les exploiter? A quoi servent les bordures tampon? Qu'est-ce qu'une bordure tampon? Bordures tampon Comment les mesurer, comment les exploiter? Selon l Ordonnance sur la réduction des risques liés aux produits chimiques (ORRChim), des bandes d une largeur minimale de, sans ni produits

Plus en détail

Révision Ligne 24 Milieux aquatiques

Révision Ligne 24 Milieux aquatiques Révision Ligne 24 Milieux aquatiques Une révision pour répondre aux objectifs du Grenelle et du SDAGE Un domaine qui monte en puissance Dotations : 8,5 M en 2007 -> 22 M en 2012 Fort taux d engagement

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal : PLUi Diagnostic environnemental. Annexe 5 : commune de Chazé Henry

Plan Local d Urbanisme Intercommunal : PLUi Diagnostic environnemental. Annexe 5 : commune de Chazé Henry Plan Local d Urbanisme Intercommunal : PLUi Diagnostic environnemental Annexe : commune de Chazé Henry COMMUNE : CHAZE-HENRY ZSB098 7 D D6 ZSB077 D22 ZSB076 D82 D80 ZSB072 ZSB043 ZSB07 ZSB073 ZSB044 ZSB07

Plus en détail

Chapitre 5 : Zone NC. Zone de richesses naturelles réservée aux activités agricoles

Chapitre 5 : Zone NC. Zone de richesses naturelles réservée aux activités agricoles Chapitre 5 : Zone de richesses naturelles réservée aux activités agricoles Caractère de la zone La zone NC est une zone naturelle constituée des parties du territoire communal ayant une vocation agricole.

Plus en détail

4. Verdissement, une PAC plus verte

4. Verdissement, une PAC plus verte 4. Verdissement, une PAC plus verte Aides Couplées JA Verdissement Paiement redistributif DPB Trois obligations à respecter : 1. Diversification des assolements 2. Maintien des prairies permanentes 3.

Plus en détail

Règlement d application

Règlement d application Plan de délimitation des zones de protection des eaux souterraines S1, S2 et S3 des captages... propriété de la commune de... Règlement d application Vu l article 20 de la loi fédérale sur la protection

Plus en détail

Gérer définitivement les problèmes de mousse

Gérer définitivement les problèmes de mousse Gérer définitivement les problèmes de mousse Tuer la mousse n est pas un problème mais pour l éliminer définitivement, il faudra identifier la ou les origines de sa présence et y remédier Quelles sont

Plus en détail

AVIS. Demande de permis unique pour la création d un centre de formation à la pratique du golf sur le site dit «du Haras» rue Belle-Vue à PEPINSTER

AVIS. Demande de permis unique pour la création d un centre de formation à la pratique du golf sur le site dit «du Haras» rue Belle-Vue à PEPINSTER AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.1216 Liège, le 28 août 2006 Objet : Demande de permis unique pour la création d un centre de formation à la pratique du golf sur le site dit «du Haras» rue Belle-Vue à PEPINSTER

Plus en détail

Suivi des observations des effets de pratiques agricoles de gestion des bordures de champs

Suivi des observations des effets de pratiques agricoles de gestion des bordures de champs Méthodes et outils pour l observation et l évaluation des milieux forestiers, prairiaux et aquatiques Suivi des observations des effets de pratiques agricoles de gestion des bordures de champs 1 Christophe

Plus en détail

AVIS. Complément d étude. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.1565. Liège, le 23 octobre 2006

AVIS. Complément d étude. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.1565. Liège, le 23 octobre 2006 AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.1565 Liège, le 23 octobre 2006 Objet : Demande de permis unique relative à la régularisation d une porcherie d engraissement de 3.500 porcs et d une étable de 30 bovins à Kettenis

Plus en détail

OCCUPATIONS ET UTILISATIONS DU SOL INTERDITES

OCCUPATIONS ET UTILISATIONS DU SOL INTERDITES CARACTERE DE LA ZONE Zone urbaine peu dense où les équipements publics existants ou en cours de réalisation ont une capacité suffisante pour desservir les constructions à implanter. Ub ARTICLE Ub 1 OCCUPATIONS

Plus en détail

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411 Annexe au dossier de demande d aide pour les investissements productifs Nombre de points attendus pour le projet présenté pour les différents critères : Critère Définition INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

Plus en détail

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE D ARBRES 16.1.1 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE LE LONG DES CHEMINS DÉSIGNÉS Le long des chemins désignés, seule la coupe

Plus en détail

Nouveau protocole de emande d' ide gronvironnementale

Nouveau protocole de emande d' ide gronvironnementale 3 Nouveau protocole de emande d' ide gronvironnementale er novembre au plus tard de l année qui précède l engagement, engagement qui porte sur cinq périodes annuelles comprises entre le 1 er janvier et

Plus en détail

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural ETAT MEMBRE : FRANCE REGION : Provence-Alpes-Côte d Azur Département des Bouches-du-Rhône INTITULE DU REGIME D AIDE : Fonds Départemental de Gestion de

Plus en détail

Le verdissement de la Politique agricole commune en Région wallonne

Le verdissement de la Politique agricole commune en Région wallonne Jean-Claude VAN SCHINGEN Direction des surfaces agricoles Département des Aides Le verdissement de la Politique agricole commune en Région wallonne Présentations Septembre-octobre 2014 1. Limite de l exposé

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFET DE L YONNE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS spécial n 10/2013 du 10 juin 2013 Adresse de la préfecture : 1, Place de la Préfecture - CS 80119-89016 Auxerre cedex tél. standard 03.86.72.79.89 Adresse

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE RELATIF AUX ACTIVITÉS FORESTIÈRES SUR LE TERRITOIRE DU DOMAINE PRIVÉ DES MUNICIPALITÉS DE LA MRC DE PONTIAC

RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE RELATIF AUX ACTIVITÉS FORESTIÈRES SUR LE TERRITOIRE DU DOMAINE PRIVÉ DES MUNICIPALITÉS DE LA MRC DE PONTIAC RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE RELATIF AUX ACTIVITÉS FORESTIÈRES SUR LE TERRITOIRE DU DOMAINE PRIVÉ DES MUNICIPALITÉS DE LA MRC DE PONTIAC TABLE DES MATIÈRES I. DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES... 3 1.1 Préambule...

Plus en détail

ZT = Bande de terrain non traitée Exception : traitement localisé contre les chardons, rumex et plantes invasives.

ZT = Bande de terrain non traitée Exception : traitement localisé contre les chardons, rumex et plantes invasives. Qu est ce qu une zone tampon (ZT)? ZT = Bande de terrain non traitée Exception : traitement localisé contre les chardons, rumex et plantes invasives. La largeur de la zone tampon est la distance minimale

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15 RÈGLEMENT NO 275-15 MODIFIANT LE RÉGLEMENT DE ZONAGE NUMERO 275, AFIN D AJOUTER DES NORMES

Plus en détail

Aides et applications pratiques sur le terrain

Aides et applications pratiques sur le terrain Demain,... quels bâtiments agricoles? Aides et applications pratiques sur le terrain Marc Reuter, Directeur f.f. Direction des Services extérieures de Malmedy & Pierre Meiers, Attaché Direction de l Espace

Plus en détail

Mesure 222 : Première installation de systèmes agro-forestiers sur des terres agricoles

Mesure 222 : Première installation de systèmes agro-forestiers sur des terres agricoles Mesure 222 : Première installation de systèmes agro-forestiers sur des terres agricoles La mesure 222 comporte 1 seul dispositif Titre de la mesure Première installation de systèmes agroforestiers sur

Plus en détail

FORMULAIRE de DEMANDE PREALABLE à des TRAVAUX sur COURS D EAU ou MILIEUX HUMIDES

FORMULAIRE de DEMANDE PREALABLE à des TRAVAUX sur COURS D EAU ou MILIEUX HUMIDES PRÉFET DU TARN FORMULAIRE de DEMANDE PREALABLE à des TRAVAUX sur COURS D EAU ou MILIEUX HUMIDES Département du Tarn Janvier 2011 Cadre réservé à l administration n CASCADE : PRÉFET DU TARN Rubrique principale

Plus en détail

Présentation du zonage et des orientations d aménagement

Présentation du zonage et des orientations d aménagement Commune de YMARE Plan Local d Urbanisme Présentation du zonage et des orientations d aménagement Réunion publique du 13 février 2015 SOMMAIRE CALENDRIER Calendrier avril mai juin juillet août septembre

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Objet du marché TRAVAUX DE LUTTE CONTRE LA RENOUÉE DU JAPON SUR LES COURS D EAU DE L ARLOIS ET DE LA MAUVAISE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Objet du marché TRAVAUX DE LUTTE CONTRE LA RENOUÉE DU JAPON SUR LES COURS D EAU DE L ARLOIS ET DE LA MAUVAISE 1 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Objet du marché TRAVAUX DE LUTTE CONTRE LA RENOUÉE DU JAPON SUR LES COURS D EAU DE L ARLOIS ET DE LA MAUVAISE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) 2 Table des matières

Plus en détail

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A 105 CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL Article 1 A - Occupations et utilisations du sol interdites 1. Les bâtiments à usage d habitation,

Plus en détail

Notice d information du territoire «Carrière des Pieds Grimaud»

Notice d information du territoire «Carrière des Pieds Grimaud» Direction départementale des territoires de la Vienne Mesure agroenvironnementale et climatique (MAEC) Notice d information du territoire «Carrière des Pieds Grimaud» Campagne 2015 Accueil du public du

Plus en détail

TNO LAC-WALKER ET RIVIÈRE-NIPISSIS

TNO LAC-WALKER ET RIVIÈRE-NIPISSIS MRC de Sept-Rivières 106, rue Napoléon, bureau 400, Sept-Îles (Qc) G4R 3L7 T 418 962-1900 F 418 962-3365 info@mrc.septrivieres.qc.ca www.mrc.septrivieres.qc.ca TNO LAC-WALKER ET RIVIÈRE-NIPISSIS Résumé

Plus en détail

Avis bureau Création d une zone commerciale Sainte Anne sur Brivet

Avis bureau Création d une zone commerciale Sainte Anne sur Brivet Déplacement et agrandissement de la zone commerciale de Pont Château. 30ha Le projet et le SAGE Qualité des milieux Article 1 protection des zones humides Article 2 niveau de compensation Article 5 création

Plus en détail

Verdissement : note de synthèse au 1 er décembre Une obligation de pratiques agricoles bénéfiques à l environnement et au climat dès 2015

Verdissement : note de synthèse au 1 er décembre Une obligation de pratiques agricoles bénéfiques à l environnement et au climat dès 2015 Verdissement : note de synthèse au 1 er décembre 2014 Une obligation de pratiques agricoles bénéfiques à l environnement et au climat dès 2015 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010

Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010 Gestion du patrimoine arboré de la vallée de l Orge aval Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010 170 ha de boisements Athis Aval : Collège Mozart : Coteau des Vignes : Prés Saint Martin : Parc Duparchy

Plus en détail