Formation 2013 Bâtiment Durable

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation 2013 Bâtiment Durable"

Transcription

1 Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement INDICE D AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE DES MATÉRIAUX Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre Urbain

2 Objectifs et plan de l exposé Indice d affaiblissement acoustique Les indicateurs acoustiques, La mesure de l indice d affaiblissement acoustique, La loi de masse et la loi de la fréquence, L effet masse-ressort-masse. 2

3 Indicateurs acoustiques Caractérisation du bruit L niveau de pression acoustique (en db) - p.ex: L Ainstall,nT Caractérisation de l absorption acoustique α coefficient d absoption Caractérisation de l isolation acoustique (indices à valeurs valeurs uniques (w), en db) Mesures in situ Mesures en laboratoire Bruits de choc L nt,w niveau de pression du bruit de choc standardisé mesuré in situ donne le niveau de bruit résultant du côté inférieur du sol L n,w niveau de pression du bruit de choc mesuré en labo donne le niveau de bruit résultant du côté inférieur du sol Bruits aérien D nt,w isolement acoustique standardisé mesuré in situ entre deux locaux donne la diminution du bruit mesurée R w Indice d affaiblissement acoustique mesuré en labo caractérise l aptitude d un matériau ou d une paroi à atténuer la transmission 3 directe du bruit

4 L Indice d affaiblissement acoustique Formation ACOUSTIQUE Indice d affaiblissement acoustique des matériaux Caractérisation acoustique des matériaux = résistance de 1 m² d un élément de construction contre le passage ACOUSTIQUE DU du BÂTIMENT bruit Energie incidente R( db) = 10 lg E E incidente transmise 4 20 db = rapport E de db = rapport de db = rapport de Energie réfléchie Energie transmise Energie absorbée 4

5 Caractérisation acoustique des matériaux Mesure en laboratoire de l indice d affaiblissement acoustique aux bruits aériens 5 5

6 Montage de l élément Formation ACOUSTIQUE Indice d affaiblissement acoustique des matériaux 6 6

7 Montage de l élément à tester en laboratoire Mesure impérativement en laboratoire à voie directe 7 réception émission Caractéristique principale des cellules d essai : transmissions latérales extrêmement faibles 7

8 Types d éléments testés en laboratoire Eléments testés en laboratoire et caractérisés par l indice d affaiblissement R : Murs, parois intérieures, façades, planchers, plafonds, toitures, écrans autoroutiers, fenêtres, vitrages, portes

9 Montage de l élément à tester en laboratoire à Pour les petits éléments : baie adaptée 9 9

10 Mesure de l indice d affaiblissement acoustique Principe de détermination de l indice d affaiblissement R en laboratoire. Source de bruit utilisée : le bruit rose - même énergie par bandes de fréquence Niveau (db) Fréquence (Hz) 10

11 Mesure de l indice d affaiblissement acoustique Principe de détermination de l indice d affaiblissement R w en laboratoire. 11 On mesure : le niveau d émission L 1 (bruit rose +/- 100 db ), par 1/3 d octave, le niveau de réception L 2, par 1/3 d octave, le temps de réverbération de la salle de réception T, par 1/3 d otave, la surface de l élément testé S et le volume de la salle de réception V. R A partir de ces valeurs, on calcule R par : = L1 L lg S A V A = T R n est donc pas une valeur unique mais bien une valeur par 1/3 d octave: On a ainsi le spectre des valeurs de R à 100, 125, Hz. 11

12 Mesure de l indice d affaiblissement acoustique : valeur unique R w Valeur unique R w R (db) Procédure normalisée par ISO Fréquence (Hz) 12

13 Termes d adaptation C et C tr Importance du type de source 80 Dominance hautes fréquences Niveau sonore global Analyse spectrale db Dominance basses fréquences , fréq. (Hz) 13

14 Termes d adaptation C et C tr EN ISO 717 Valeur unique et termes d adaptation C et C tr Bruits à fréquences dominantes moyennes et hautes R w + C Activités humaines (parole, radio, télévision ) jeux d enfants Bruits à fréquences dominantes basses R w + C tr 14 Discothèque trafic autoroutier rapide (>80 km/h) trafic routier lent (urbain) trafic ferroviaire à vitesse moyenne ou élevée trafic ferroviaire à basse vitesse avions à réaction à courte distance avions à réaction à grande distance avions à hélices bruit de l industrie avec fréquences principalement mediums et aiguës bruit de l industrie avec fréquences principalement graves 14

15 Mesure de l indice d affaiblissement acoustique : valeur unique R w Valeur unique R w R (db) Spectre de R ramené ainsi à une valeur unique R w corrigée de deux termes R w (C,C tr ) = 30 (-2;-3) db Module : voir Fréquence (Hz) 15

16 Isolement acoustique <> Indice d affaiblissement réception émission 1. Transmission directe Labo : R w 16 réception émission 2. Transmissions indirectes (ou latérales) In situ : X R w è D nt,w (D nt,w < R w ) Les valeurs R mesurées en laboratoire ne peuvent donc pas être utilisées directement sur site à modèles de calcul! Attention car les deux grandeurs s expriment en db! 16

17 L indice d affaiblissement acoustique Formation ACOUSTIQUE Indice d affaiblissement acoustique des matériaux Caractérisation acoustique des matériaux = résistance de 1 m² d un élément de construction contre le passage ACOUSTIQUE DU du BÂTIMENT bruit Energie incidente R( db) = 10 lg E E incidente transmise db = rapport E de db = rapport de db = rapport de Energie réfléchie Energie transmise Energie absorbée 17

18 L indice d affaiblissement acoustique En isolation acoustique au bruit aérien, deux grandes familles de parois : 1. Cloisons massives (ou simples) : blocs de plâtre, de béton, béton cellulaire, terre cuite, béton coulé 2. Cloisons à ossature (ou doubles): ossature bois, métal, plaques de bois ou plâtre enrobé de carton 18 18

19 L indice d affaiblissement d une paroi massive La loi de masse : l indice d affaiblissement d une paroi simple augmente avec sa masse 19 19

20 Indice d affaiblissement en fonction de la fréquence La courbe d isolement présente 5 zones : A B C ZONE C : L isolement est déterminé par la masse et la fréquence R( db) = fct. ( m.2π f ) R (db) à Variation selon 20 lg( mf ) Fréquence (Hz) à R augmente de 6 db par doublement de la fréquence = loi de la fréquence En pratique, pente de 4 à 6 db/oct. Zone C souvent comprise entre 100 Hz et 3000 Hz 20

21 Indice d affaiblissement en fonction de la fréquence R (db) La courbe d isolement présente 5 zones : A B C D Fréquence (Hz) ZONE D : L isolement présente une chute à la fréquence critique (f c ) qui est fonction du type de matériau, de son épaisseur et de sa rigidité à la flexion. Plus la paroi est rigide, plus f c est basse, et plus la profondeur du puits est importante Si la fréquence critique est dans une zone où l oreille est sensible, la chute de l isolation est fortement ressentie. à Attention aux matériaux où 100 Hz < f c < 3000 Hz! 21

22 Indice d affaiblissement en fonction de la fréquence A B C D 60.0 R (db) Rw réel < Rw si la masse seule de la paroi agissait Fréquence (Hz) à Ne pas se baser sur la loi de masse expérimentale seule 22

23 Tableau des fréquences critiques Fréquence critique pour différents matériaux f c = Matériau Acier 5050 Aluminium 5150 Verre 4900 Béton 3400 Brique pleine 3000 Plâtre 2400 Plomb 1250 Avec : c2 f c : fréquence critique du matériau (Hz), c : vitesse du son dans l air = 340 m/s, 1.9hc 1 Vitesse longitudinale c1 (m/s) h : épaisseur du matériau (m), c 1 : vitesse longitudinale du son dans le matériau (m/s) Exemple : pour une feuille de verre de 8 mm : f c = 340²/(1.9*0.008*4900) = 1552 Hz 23

24 Fréquence critique pour les matériaux courants Panneaux légers et souples (p.e. plaques de plâtre) 24 Blocs lourds Blocs légers p.e. carreaux de plâtre, blocs de béton cellulaire basses 100 Hz 400 Hz 2500 Hz aigus 24

25 Rw des parois simples : blocs de plâtre Influence de la finition en périphérie 25 25

26 Influence de de l enduit sur les blocs maçonnés 26 Source YTONG 26

27 Influence de de l enduit sur les blocs maçonnés 80.0 Blocs béton cellulaire 14 cm sans enduit R w = 25 (-1;-4) un côté enduit R w = 43 (-1;-4) 2 côtés enduits R w = 44 (0;-3) R [db] Amélioration d autant plus marquée que le bloc est poreux f [Hz] 27

28 Rw des parois simples : conclusions L isolation acoustique augmente avec la masse, à raison de 4 db par doublement de masse. L isolation acoustique augmente avec la fréquence, à raison de 6 db par doublement d octave. Tous les matériaux possèdent une fréquence critique à laquelle leur isolation est plus faible. La fréquence critique des blocs légers (blocs de plâtre, béton cellulaire...) est située dans un domaine de fréquences (les moyennes fréquences) où l oreille est particulièrement sensible. Ces matériaux sont donc peu recommandés pour les travaux d isolation acoustique. A la fréquence critique des matériaux, leur isolation acoustique chute d autant plus que les matériaux sont rigides. L étanchéité à l air a beaucoup d influence sur l isolation acoustique des murs maçonnés, dès lors la pose d un enduit améliore les performances du mur, surtout lorsque ceux-ci sont réalisés à partir de matériaux poreux. 28

29 Rw des parois doubles Masse-ressort-masse 29 d m 1 m 2 Source : CSTC - CNRJ Cloisons à ossature (ou doubles): ossature métal, bois plaques de bois ou plâtre enrobé de carton Double-vitrages 29

30 Application concrète de la double paroi 30 ossature flexible bande résiliente matériau absorbant étanche à l'air finition périphérique au mastic élastique 30

31 Comportement des parois doubles 31 R [db] A Trois zones importantes dans la courbe A. Le système suit la loi de masse basses Freq. [Hz] aigus 31

32 Comportement des parois doubles 32 d m 1 m 2 R [db] A B A. Le système suit la loi de masse B. L isolement chute à la fréquence de résonance f res = 90 d! # " m' 1 m' 2 $ & % basses Freq. [Hz] aigus 32

33 Comportement des parois doubles Problème de la résonance des parois doubles 33 R [db] Envoyer la résonance m-r-m le plus bas possible 1.5 à 2 x inférieur à la fréquence pour laquelle une bonne isolation est nécessaire! à Augmenter d, m 1 et/ou m 2 f r basses 100 Hz Freq. [Hz] aigus 33

34 Comportement des parois doubles Trois zones importantes dans la courbe 34 R [db] A B C A. Le système suit la loi de masse B. L isolement chute à la fréquence de résonance C. Le ressort transmet mal l onde acoustique et l isolement est beaucoup plus important que celui attendu selon la loi de masse basses Freq. [Hz] aigus 34

35 Comportement des parois doubles 35 R [db] A B C A. Le système suit la loi de masse B. L isolement chute à la fréquence de résonance C. Le ressort transmet mal l onde acoustique et l isolement est beaucoup plus important que celui attendu selon la loi de masse à Chute de l isolement à la fréquence critique des deux parois basses Freq. [Hz] aigus 35

36 Fréquence critique des parois doubles 36 m1 = m2 m1 >< m2 Creux plus faibles que dans le cas d une paroi simple Dans le cas où les parements risquent de rayonner à des fréquences où l oreille est plus sensible : pour les parois doubles, il est préférable d utiliser deux matériaux ayant des fréquences critiques différentes de chaque côté de la paroi 36

37 Ondes stationnaires entre les deux parements Fréquence dont la longueur d onde correspond au quart de la distance 37 f pivot = c 4d = , 022 = 3898Hz Double vitrage 4 mm 22 mm 8 mm Lp(x) x 37

38 Ondes stationnaires entre les deux parements 38 Lp(x) x L introduction d un absorbant acoustique dans le vide supprime les ondes stationnaires 38

39 Limitation des performances des parois doubles Des couplages structuraux limitent fortement les performances du «ressort» de la paroi double R [db] Séparation complète Couplées par des montants 5 2 x 12 mm triplex k 1,25k 1,6k 2k 2,5k 39 3,15k

40 Indice d affaiblissement acoustique des parois R w : deux grands principes d isolation 1. Parois massives : mur simple ou double avec contacts entre les murs 2. Parois doubles : mur double sans contacts 14 cm creux : R w = 54 db x 14 cm creux liaisonnés : R w = 58 db R [db] x 14 cm creux découplés : R w = 84 db!! Séparation complète Contacts ponctuels Liaisonnés m k 1,25k 1,6k 2k 2,5k 3,15k d m 40 1 m 2

41 Rw des parois doubles Formation ACOUSTIQUE Indice d affaiblissement acoustique des matériaux Comment éviter les couplages structuraux? Si les deux parois sont légères (cas de la construction à ossature), on peut dédoubler l ossature ou utiliser des profilés souples

42 Ossatures métalliques Source : CSTC BI

43 Ossatures métalliques Source : Isover

44 Rôle de l absorbant dans la cavité Epaisseur du matériaux absorbant dans le creux : peu d influence 44 Construction en plaques de plâtre: 9.5 mm - cavité 80 mm mm 44

45 Rôle de l absorbant dans la cavité Densité du matériaux absorbant dans le creux : aucune influence! 45 Construction en plaques de plâtre: 9.5 mm - cavité 80 mm mm Remplissage complet Différentes densités 45

46 Bibliographie du paragraphe compléments d informations ACOUSTIQUE R. Josse Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, Grenoble. ET LUTTE CONTRE LE BRUIT- J.J. Embrechts Université de Liège, Faculté des Sciences Appliquées ACOUSTIQUE PRATIQUE J. Desmons EDIPA, Paris BOUWAKOESTIEK B. Ingelaere Wetenschappelijk en Technisch Centrum voor het Bouwbedrijf, Limelette LA PRATIQUE DE L ISOLATION ACOUSTIQUE DES BÂTIMENTS J. Pujolle Editions du Moniteur, Paris

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement LES MATÉRIAUX UTILISÉS EN ISOLATION ACOUSTIQUE Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M.

15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M. 15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M. Plan de l exposé Confort acoustique des constructions multifamiliales en bois en Belgique : Exigences & évaluation des systèmes Habitations

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en oeuvre

Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en oeuvre Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en oeuvre Bruxelles Environnement Isolation aux bruits aériens : principes et matériaux Manuel VAN DAMME Acoustical Expert VK Group Objectif(s)

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en œuvre

Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en œuvre Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en œuvre Bruxelles Environnement Isolation aux bruits aériens : principes et matériaux Manuel VAN DAMME Acoustical Expert VK Group Objectif(s)

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement PERFORMANCES ACOUSTIQUES DES ÉLÉMENTS DE FAÇADE Manuel VAN DAMME, Ing. CSTC-WTCB GUIDANCE ÉCO-CONSTRUCTION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE 2

Plus en détail

ACOUSTIQUE DES CLOISONS

ACOUSTIQUE DES CLOISONS ISOLATION ACOUSTIQUE DES CLOISONS MOBILES, DÉMONTABLES ET AMOVIBLES Plafonds suspendus et barrières phoniques 1 ISOLATION ET ABSORPTION ACOUSTIQUE Ne pas confondre! Un matériau peut être caractérisé par

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

L isolation acoustique des bâtiments : la NBN S01-400-1:2008

L isolation acoustique des bâtiments : la NBN S01-400-1:2008 L isolation acoustique des bâtiments : les nouveaux critères acoustiques pour les immeubles d habitation la NBN S01-400-1:2008 VAN DAMME Manuel Division Acoustique Laboratoire Acoustique CSTC - Centre

Plus en détail

Insulation technology. contre-cloison acoustique sur ossature métallique

Insulation technology. contre-cloison acoustique sur ossature métallique Insulation technology contre-cloison acoustique sur ossature métallique . introduction choix de profilés prises éléctriques Plus encombrant (8,5 cm minimum) mais beaucoup plus efficace qu une contrecloison

Plus en détail

Les Solutions techniques

Les Solutions techniques L approche acoustique Un problème délicat : identifier la demande, faire l inventaire et qualifier les sources de nuisance des interventions complexes un choix limité de techniques en réhabilitation la

Plus en détail

Récapitulons. Théorie Acoustique 2007. air pression acoustique: p(t) = P(t) P o M. BLASCO UCL. 50 Hz. 100 Hz. 1000 Hz

Récapitulons. Théorie Acoustique 2007. air pression acoustique: p(t) = P(t) P o M. BLASCO UCL. 50 Hz. 100 Hz. 1000 Hz Récapitulons Théorie Acoustique 2007 M. BLASCO UCL 50 Hz air pression acoustique: p(t) = P(t) P o 00 Hz 000 Hz FFT front ondes air célérité: c = λ. f ~ 340 m/s FFT - liquides: c ~ 400 m/s solides: c ~

Plus en détail

ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE

ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE LE BRUIT DÉFINITION Niveaux de l ambiance sonore résultant des activités Bruit admissible et confort à l intérieur L ISOLATION ACOUSTIQUE L INDICE D AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE PONDÉRÉ

Plus en détail

L isolation acoustique

L isolation acoustique L isolation acoustique Ricardo Atienza Suzel Balez Nicolas REMY CRESSON École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble Typologie des bruits On distingue 2 familles de bruits! les bruits aériens

Plus en détail

L acoustique et le bâtiment

L acoustique et le bâtiment Chapitre 2 L acoustique et le bâtiment 1. Une ambiance sonore de qualité? 2. Le bruit dans le bâtiment 3. La réglementation acoustique 4. Le bâtiment exposé aux bruits 11 Chapitre 2 L acoustique et le

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement ABSORBANTS ACOUSTIQUES Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 18 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre Urbain Objectifs et plan

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement ENERGIE ET CONFORT ACOUSTIQUE DANS LES LOGEMENTS Sophie MERSCH Centre Urbain Objectif de la présentation - plan Le confort acoustique est régi

Plus en détail

VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre

VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre l isolation SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT SGG STADIP SILENCE La gamme SILENCE : le summum du confort acoustique! Comment? SGG STADIP SILENCE est un vitrage acoustique

Plus en détail

Planchers en bois et isolation phonique

Planchers en bois et isolation phonique Planchers en bois et isolation phonique 1. Les solutions IsolGomma page 2 Roll Grei Upgrei Acousticmat KF1-700 Acousticmat GF1-730 chape flottante chape flottante / sol flottant à sec chape flottante /

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

Les matériaux absorbants

Les matériaux absorbants L absorption acoustique est le pouvoir qu ont certains matériaux de laisser pénétrer une partie de l énergie sonore qui vient frapper leur surface. Un matériau absorbant posé sur une cloison va diminuer

Plus en détail

ACOUSTIQUE Notice. Théorie

ACOUSTIQUE Notice. Théorie Notice Théorie Comprendre les différences entre les indices acoustiques déterminés en laboratoire et ceux estimés sur le chantier permet de mieux cibler ses attentes selon le domaine d usage de nos solutions.

Plus en détail

l isolation acoustique

l isolation acoustique Le point sur l isolation acoustique AU BRUIT Objectif : assurer le confort acoustique des bâtiments Daniel De Vroey Artisan Le bruit dans un bâtiment Production du son PROPAGATION DU SON Réception du son

Plus en détail

Prévision des performances acoustiques des constructions bois

Prévision des performances acoustiques des constructions bois Prévision des performances acoustiques des constructions bois Simon Bailhache Michel Villot, Catherine Guigou Département Acoustique et Eclairage Colloque thermique-acoustique-ventilation, Strasbourg,

Plus en détail

Cas pratiques d isolation acoustique

Cas pratiques d isolation acoustique Cas pratiques d isolation acoustique 26 janvier 2012 Séance d information Confédération Construction Bruxelles-Capitale - CSTC WTCB WTCB-BBRI BBRI Sommaire Présentation d ASM Acoustics Importance de traiter

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement ENERGIE ET CONFORT ACOUSTIQUE DANS LES LOGEMENTS Sophie MERSCH Centre Urbain Objectif de la présentation - plan Le confort acoustique est régi

Plus en détail

La combinaison de ces deux produits répond parfaitement à cette demande.

La combinaison de ces deux produits répond parfaitement à cette demande. Avril 0 Introduction La mise sur le marché d une plaque de Fermacell avec Liège répond à une demande croissante d isolation des murs extérieurs par l intérieur avec des produits durables et écologiques.

Plus en détail

La combinaison de ces deux produits répond parfaitement à cette demande.

La combinaison de ces deux produits répond parfaitement à cette demande. Avril 0 Introduction La mise sur le marché d une plaque de Fermacell avec Liège répond à une demande croissante d isolation des murs extérieurs par l intérieur avec des produits durables et écologiques.

Plus en détail

Une façade légère est une façade constituée d une ou plusieurs parois dont une extérieure caractérisée par :

Une façade légère est une façade constituée d une ou plusieurs parois dont une extérieure caractérisée par : Les façades légères Une façade légère est une façade constituée d une ou plusieurs parois dont une extérieure caractérisée par : Une masse faible presque toujours inférieure à environ 100 kg/m² l'utilisation

Plus en détail

L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique

L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique Séminaire Bâtiment Durable : L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique 09 octobre 2015 Bruxelles Environnement L intégration du confort acoustique en rénovation Les grands immeubles résidentiels

Plus en détail

FICHE TÉCHNIQUE Isolation acoustique

FICHE TÉCHNIQUE Isolation acoustique Page 1 de 5 L isolation acoustique se caractérise par trois types d isolations distincts : - Correction acoustique - Isolation aux bruits aériens - Isolation des bruits de percussion CORRECTION ACOUSTIQUE

Plus en détail

Cas pratiques d isolation acoustique

Cas pratiques d isolation acoustique Cas pratiques d isolation acoustique Orateur : Naïma Gamblin ASM Acoustics 26 janvier 2012 Séance d information organisée par Confédération Construction Bruxelles-Capitale - CSTC WTCB WTCB-BBRI BBRI Sommaire

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement LIMITATION DU BRUIT DES ÉQUIPEMENTS TECHNIQUES Debby WUYTS, Ir CSTC-WTCB GUIDANCE ÉCO-CONSTRUCTION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE 18 avril 2013

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad L'ACOUSTIQUE. L acoustique est la science

Plus en détail

Panneaux. Gamme Acoustique

Panneaux. Gamme Acoustique Panneaux Gamme Acoustique Affaiblissement ou absorption acoustique, pour chaque cas, une solution adaptée. Le «son» est une sensation auditive résultant de la vibration d un corps ou de chocs produisant

Plus en détail

Séance d information Workshop

Séance d information Workshop Séance d information Workshop ISOLATION ACOUSTIQUE 26 janvier 2012 Directives de construction et solutions pratiques pour respecter les critères acoustiques de la norme NBN S 01-400-1 dans les habitations

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE MENUISERIE PVC & ALUMINIUM

CAHIER TECHNIQUE MENUISERIE PVC & ALUMINIUM 1 CAHIER TECHNIQUE MENUISERIE PVC & ALUMINIUM 2 SOMMAIRE 1- Prise de Cotes 3 a. Termes techniques 3 b. Tableau des différents types de pose et cotes 4 c. Représentation graphique synthétique 5 2- Plans

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en œuvre Bruxelles Environnement Isolation acoustique aux bruits de choc Manuel VAN DAMME Acoustical Expert VK Group Objectif(s) et plan de

Plus en détail

A. BRUIT AERIEN... 4 B. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 5 C. BRUIT D EQUIPEMENT... 5 D. REVERBERATION... 6 E. REGLEMENTATION EN VIGUEUR...

A. BRUIT AERIEN... 4 B. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 5 C. BRUIT D EQUIPEMENT... 5 D. REVERBERATION... 6 E. REGLEMENTATION EN VIGUEUR... COUSTIQUE SOMMAIRE 1. SOURCES DE BRUIT... 2 A. BRUIT AERIEN EXTERIEUR... 2 B. BRUIT AERIEN INTERIEUR... 2 C. TRANSMISSIONS LATERALES OU INDIRECTES... 3 D. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 3 E. BRUIT

Plus en détail

Exemples de solutions acoustiques

Exemples de solutions acoustiques direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction les outils Exemples de solutions acoustiques RÉGLEMENTATON ACOUSTQUE 2000 MA 2002 solement aux bruits aériens intérieurs et isolement

Plus en détail

NBN S 01-400-1 : 2008

NBN S 01-400-1 : 2008 L acoustique dans la construction : les critères acoustiques pour les immeubles d habitation la NBN S 01-400-1:2008 VAN DAMME Manuel Division Acoustique Laboratoire Acoustique CSTC - Centre Scientifique

Plus en détail

3+ 5+7+ L isolation acoustique des sols. Solutions toutes catégories. www.insulit.be ALVEOLIT

3+ 5+7+ L isolation acoustique des sols. Solutions toutes catégories. www.insulit.be ALVEOLIT 3+ 5+7+ ALVEOLIT L isolation acoustique des sols www.insulit.be Solutions toutes catégories aux bruits d impact et de choc Découvrez est une mousse de polyolefine à structure cellulaire fermée, réticulée

Plus en détail

NBN S 01-400-2 [2012]

NBN S 01-400-2 [2012] 04 décembre 2014 NBN S 01-400-2 [2012] Le confort acoustique au sein des établissements scolaires «La NBN S 01-400-2» - 04/12/14 - Bruxelles Environnement - Van Damme M. manuel.v@vkgroup.be - Tous droits

Plus en détail

Le confort acoustique dans les établissements scolaires

Le confort acoustique dans les établissements scolaires Le confort acoustique dans les établissements scolaires «Cas pratiques : analyse des résultats et constatations» Maud Gehu (maud.gehu@bbri.be) Division Acoustique - Ingénieur responsable d essais & Conseiller

Plus en détail

1.- SYSTÈME ENVELOPPE...

1.- SYSTÈME ENVELOPPE... INDEX.- SYSTÈME ENVELOPPE.....- Dallages et planchers sur vide sanitaire......- Dalles.....- Murs de façades......- Partie opaque des parois verticales extérieures......- Baies de façade.....- Couvertures...

Plus en détail

FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire

FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire Propagation du bruit 1. Comment se propage le bruit?... 2 2. Qu'appelle-t-on un champ libre?... 2 3. Comment se propage le bruit en champ libre... 3 4. Où faut-il placer

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 Qualité acoustique et inertie thermique : étude d'un compromis Christophe Rougier 1, Catherine Guigou-Carter 1 1 Université Paris-Est, Centre

Plus en détail

G U I D E A C O U S T I Q U E

G U I D E A C O U S T I Q U E G U I D E A C O U S T I Q U E SOMMAIRE 1. DÉFINITIONS 4 Définitions générales...4 - Le son...4 - Le bruit...4 - La musique...4 - Caractérisation du son...4 - Sensibilité de l oreille...4 Grandeurs et notations

Plus en détail

Isolation acoustique Etude de cas concrets

Isolation acoustique Etude de cas concrets Centre Urbain 12 Novembre 2008 Isolation acoustique Etude de cas concrets Georges Goovaerts Acoustic Teleac - Genval 1 Rappel des principes d isolation acoustique 2 ! COMMENT DEFINIR LE BRUIT! Le bruit

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement ISOLATION ACOUSTIQUE DES FAÇADES Debby WUYTS, Ir CSTC-WTCB GUIDANCE ÉCO-CONSTRUCTION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE 2 mai 2013 Formation mise

Plus en détail

SGG STADIP SILENCE. Verre feuilleté acoustique et de sécurité SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT

SGG STADIP SILENCE. Verre feuilleté acoustique et de sécurité SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT SGG STADIP SILENCE Verre feuilleté acoustique et de sécurité SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT Le bruit, une nuisance quotidienne Un phénomène physique Le bruit est la perception par l ouïe des vibrations ou

Plus en détail

Set d isolation phonique pour jacuzzis Isolation des bruits solidiens et des bruits aériens

Set d isolation phonique pour jacuzzis Isolation des bruits solidiens et des bruits aériens Pionnier de l isolation phonique depuis 980 Description du produit Isolation des bruits solidiens et des bruits aériens SELON SIA 8:006 C H G I F D E A Grandhotel Dolder, Zurich: les jacuzzis des suites

Plus en détail

L acoustique dans le bâtiment.

L acoustique dans le bâtiment. L acoustique dans le bâtiment. Types de bruit. Le bruit aérien et le bruit d impact sont deux notions proches l une de l autre, bien que constituant deux types de nuisances sonores très différents. Le

Plus en détail

Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments

Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments C. Guigou-Carter, R. Foret, M. Villot and J.-B. Chéné CSTB - Centre Scientifique et Technique du Bâtiment PAGE 1 Introduction

Plus en détail

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois La construction à structure ou ossature en bois est, de loin, la technique la plus utilisée aujourd hui dans le monde. Aux USA, au Canada ou en Suède, plus de 90 des maisons individuelles et des petits

Plus en détail

Quelques notions sur l Isolation acoustique

Quelques notions sur l Isolation acoustique Quelques notions sur l Isolation acoustique 1 Quelques définitions...2 1.1 Isolation acoustique...2 1.2 Bruits aériens et bruits d impacts...2 1.3 Isolement acoustique...3 1.4 Transmission des bruits entre

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

M u r s e n m a ç o n n e r i e

M u r s e n m a ç o n n e r i e M u r s e n m a ç o n n e r i e d e t e r r e c u i t e Isolation acoustique Murs en maçonnerie de terre cuite: isolation acoustique TABLE DES MATIERES 1 1 Introduction 5 2 Le bruit 7 2.1. Qu est-ce que

Plus en détail

Les règlementations acoustiques

Les règlementations acoustiques Avril 2013 Depuis le 1 er janvier 2001, deux nouvelles normes européennes EN ISO 717-1 et 2 doivent être utilisées pour calculer les indices uniques d évaluation de la performance acoustique. Les indices

Plus en détail

La correction acoustique

La correction acoustique Chapitre 9 Sciences Physiques - BTS La correction acoustique 1. Le traitement acoustique. Le traitement acoustique d une salle est l ensemble des opérations qui contribuent à la rendre apte à son utilisation

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

Acoustique technique I

Acoustique technique I 1 Acoustique technique I Benoit Beckers 2 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 3 1. La fonction logarithmique 4 2. Le niveau sonore 5 3. Le bruit 8 4. Sensibilité de l oreille 9 3 INTRODUCTION Dans cette première

Plus en détail

RAPPORT D'ESSAIS N AC10-26022617/1 CONCERNANT UNE PAROI MAÇONNÉE ET UNE PAROI EN BÉTON AVEC ET SANS COMPLEXE DE DOUBLAGE

RAPPORT D'ESSAIS N AC10-26022617/1 CONCERNANT UNE PAROI MAÇONNÉE ET UNE PAROI EN BÉTON AVEC ET SANS COMPLEXE DE DOUBLAGE DÉPARTEMENT ACOUSTIQUE ET ÉCLAIRAGE Laboratoire d essais acoustiques CONCERNANT UNE PAROI MAÇONNÉE ET UNE PAROI EN BÉTON AVEC ET SANS COMPLEXE DE DOUBLAGE L'accréditation de la section Laboratoires du

Plus en détail

L affaiblissement acoustique des cloisons Fermacell en comparaison

L affaiblissement acoustique des cloisons Fermacell en comparaison Institut pour l acoustique Kühn + Blickle 6314 Unterägeri Gewerbestrasse 9b Téléphone 041 750 22 23 Fax 041 750 52 33 L affaiblissement acoustique des cloisons Fermacell en comparaison Traduit de l allemand

Plus en détail

3 Les évolutions du procédé constructif

3 Les évolutions du procédé constructif 3 Les évolutions du procédé constructif 3.1 Trame Nous avons fait évoluer la trame de 2,70 m x 5,40 m vers 3 m x 6 m pour faciliter la prise en compte des contraintes d accès des personnes à mobilité réduite.

Plus en détail

ouate acoustique chanvre isolation thermique www.ecobati.be écologique Performante et Durable Isolation ouate

ouate acoustique chanvre isolation thermique www.ecobati.be écologique Performante et Durable Isolation ouate Thermique Acoustique Solutions Toiture Murs Cloisons écologique chanvre ouate isolation thermique acoustique Isolation Performante et Durable ouate Caractéristiques techniques Composition ou a te on ti

Plus en détail

CLOISONS AMOVIBLES. ALGER - Bureau de liaison. Unité de production Oum-Drou Banlieue CHLEF Téléfax : + 213 (03) 71.80.22

CLOISONS AMOVIBLES. ALGER - Bureau de liaison. Unité de production Oum-Drou Banlieue CHLEF Téléfax : + 213 (03) 71.80.22 Siège Social 7,Rue Adjudant Azzoune Chlef 02000 : 213 (027) 77.17.32 & 77.80.08 : 213 (027) 77.87.95 :soprec_infos@yahoo.fr soprec@gmail.com CLOISONS AMOVIBLES ALGER - Bureau de liaison - Centre de formation

Plus en détail

3 Les cloisons Metal Stud

3 Les cloisons Metal Stud 3 Les cloisons Cloisons non portantes sur ossature métallique Les cloisons de Gyproc sont des cloisons légères et non portantes qui se montent à même le chantier. Elles sont constituées d une ossature

Plus en détail

Isolations des Toitures par l extérieur lors de rénovations lourdes

Isolations des Toitures par l extérieur lors de rénovations lourdes Isolations des Toitures par l extérieur lors de rénovations lourdes Compatibilités et incompatibilités entre le cahiers des charges thermiques et acoustiques Revue des Techniques existantes Christophe

Plus en détail

4.11 Acoustique. Introduction

4.11 Acoustique. Introduction 4. CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET MÉCANIQUES 4.11 Acoustique Introduction Les nuisances sonores gagnent en importance. La circulation s intensifie, les voisins et les enfants disposent d installations hi-fi

Plus en détail

m ieux construire Travaux de rattrapage acoustique dans un collectif d habitation patrimonial, Ottawa. ÉTUDE DE CAS NUMÉRO 48 Introduction

m ieux construire Travaux de rattrapage acoustique dans un collectif d habitation patrimonial, Ottawa. ÉTUDE DE CAS NUMÉRO 48 Introduction m ieux construire Ottawa (Ontario) ÉTUDE DE CAS NUMÉRO 48 Travaux de rattrapage acoustique dans un collectif d habitation patrimonial, Ottawa. Introduction Le propriétaire d un collectif d habitation de

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

Isolation phonique des parois en terre cuite

Isolation phonique des parois en terre cuite Isolation phonique des parois en terre cuite Réglementation acoustique Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur.

Plus en détail

Brique coupe-feu CFS-BL

Brique coupe-feu CFS-BL Brique coupe-feu CFS-BL Applications Calfeutrement permanent ou temporaire de câbles ou botte de câbles en dalle ou en voile Câbles, bottes de câbles et chemins de câbles Gaines isolées et groupées Produit

Plus en détail

LES QUALITES DES ISOLANTS QU APPELLE -T- ON ISOLANT THERMIQUE? LES PRINCIPAUX ISOLANTS THERMIQUES

LES QUALITES DES ISOLANTS QU APPELLE -T- ON ISOLANT THERMIQUE? LES PRINCIPAUX ISOLANTS THERMIQUES LES QUALITES DES ISOLANTS QU APPELLE -T- ON ISOLANT THERMIQUE? LES PRINCIPAUX ISOLANTS THERMIQUES C.F-S.P page 1 Pourquoi l isolation thermique? En 1973 les pays européens subissent le premier choc pétrolier.

Plus en détail

Contrôle de la transmission du son par les murs en blocs de béton

Contrôle de la transmission du son par les murs en blocs de béton Solution constructive n o 13 Contrôle de la transmission du son par les murs en blocs de béton par A.C.C. Warnock Cet article traite des divers facteurs qui influent sur la transmission du son à travers

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

2.- Fiche «menuisiers d intérieur»

2.- Fiche «menuisiers d intérieur» 1 2.- Fiche «menuisiers d intérieur» Le menuisier intervient dans des travaux visant une isolation aux bruits aériens, une isolation aux bruits de chocs ou une correction acoustique de locaux et parfois

Plus en détail

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations ayant trait à la qualité acoustique des produits de construction utilisés dans les écrans Les recommandations relatives à la

Plus en détail

04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN à des bâtiments collectifs

04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN à des bâtiments collectifs RAPPORT D ETUDE Référence projet: 04-001-B N de document: 04-001-rp02 Diagnostic DOREAN Date: 20-01-2005 Nombre de page: 8 Annexe(s): 0 04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN

Plus en détail

LES PROBLÈMES POSÉS PAR L'APPLICATION DE LA NORME ISO 7235 POUR LA MESURE DES SILENCIEUX DANS LES BASSES FRÉQUENCES

LES PROBLÈMES POSÉS PAR L'APPLICATION DE LA NORME ISO 7235 POUR LA MESURE DES SILENCIEUX DANS LES BASSES FRÉQUENCES LES PROBLÈMES POSÉS PAR L'APPLICATION DE LA NORME ISO 7235 POUR LA MESURE DES SILENCIEUX DANS LES BASSES FRÉQUENCES François Fohr, Damien ParmenFer Centre Transfert de Technologie du Mans 20, rue Thales

Plus en détail

Composition du mur de Façade Mise en œuvre. 1. Avant les années 40 :

Composition du mur de Façade Mise en œuvre. 1. Avant les années 40 : Composition du mur de Façade Mise en œuvre 1. Avant les années 40 : Les murs de façade étaient constitués d éléments maçonnés en contact direct les uns avec les autre et recevaient un enduit extérieur

Plus en détail

Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles

Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles Etude de 6 cas Marie-Françoise Ducarme & Jean-Laurent Simons Division Energie-Air-Climat-Bruit : département Bruit I.

Plus en détail

L isolation acoustique dans le bâtiment et le bâtiment métallique : quand le silence est d or...

L isolation acoustique dans le bâtiment et le bâtiment métallique : quand le silence est d or... L isolation acoustique dans le bâtiment et le bâtiment métallique : quand le silence est d or... C O N T E N U Contenu. L isolation acoustique dans le bâtiment et le bâtiment métallique: Quand le silence

Plus en détail

Règles de réalisation des installations électriques

Règles de réalisation des installations électriques Page : 1 sur 6 électriques 1. Montage apparent Ce mode de pose est souvent utilisé lorsque l installation est faite après la construction ou dans le cas d une rénovation de l installation. Il permet un

Plus en détail

Les fenêtres peuvent comporter une, deux ou trois vitres. L isolation phonique est-elle meilleure lorsque l on double ou triple le vitrage?

Les fenêtres peuvent comporter une, deux ou trois vitres. L isolation phonique est-elle meilleure lorsque l on double ou triple le vitrage? Les fenêtres peuvent comporter une, deux ou trois vitres. L isolation phonique est-elle meilleure lorsque l on double ou triple le vitrage? Comment isoler une pièce du bruit? À l issue de ce chapitre,

Plus en détail

Grilles acoustiques. Type NL 6/6/F/2

Grilles acoustiques. Type NL 6/6/F/2 Grilles acoustiques Type NL //F/ Sommaire Description Description Exécutions Dimensions et poids Constructions modulaires Options Installation 5 Données techniques, type NL Données techniques type, NL

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012 DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012 PRINCIPAUX POINTS DE LA PROCEDURE 1) Calcul du coefficient «Bbiomax» (besoin bioclimatique) et mise en place des solutions techniques 2)

Plus en détail

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2 S1 - S2 NOM : Classe : Page 1/2 1. Problème à résoudre Comment isoler efficacement la maison bioclimatique. 2. Connaitre les matériaux d'isolation En se connectant au site Leroymerlin.fr rubrique : construction

Plus en détail

Introduction à l acoustique du bâtiment

Introduction à l acoustique du bâtiment LES ESSENTIELS DE L HABITAT 5 Introduction à l acoustique du bâtiment ÉDITION 2012 LES ESSENTIELS DE L HABITAT 5 Introduction à l acoustique du bâtiment Dans le domaine du bâtiment, les nuisances sonores

Plus en détail

La lutte contre le bruit au coeur des recherches du Groupe Les Murs Anti-Bruit

La lutte contre le bruit au coeur des recherches du Groupe Les Murs Anti-Bruit La lutte contre le bruit au coeur des recherches du Groupe Les Murs Anti-Bruit - Projet de Recherche CST - SOMARO n 24 - Collaboration avec le Laboratoire de Physique de la Matière Condensée (Ecole Polytechnique)

Plus en détail

CATALOGUE GÉNÉRAL DE PLAQUES D ISOLATION ACOUSTIQUE. www.mecanocaucho.com

CATALOGUE GÉNÉRAL DE PLAQUES D ISOLATION ACOUSTIQUE. www.mecanocaucho.com Polígono zona A parcela 35 E-20.159 ASTEASU (Gipuzkoa) Spain Tel.: + 34 943 69 61 02 Fax: + 34 943 69 62 19 e-mail: ventas@amcsa.es www.mecanocaucho.com www.akustik.com CATALOGUE GÉNÉRAL DE PLAQUES D ISOLATION

Plus en détail

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois MUR DE FACADE EN BOIS Module 2 Technologies courantes de construction bois Module 2 Technologies courantes de construction bois Murs à ossature légère Principes Matériaux Pré-dimensionnement Lisses

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Troisième édition Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Sommaire Sommaire Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

La thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge La thermographie infrarouge Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction Définition 1 Le rayonnement électromagnétique

Plus en détail

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover Performances énergétiques Diagnostiquer avant de rénover Claude CRABBÉ PRINCIPES DE BASE DE LA PHYSIQUE DU BATIMENT Architecture & Climat UCL IA concept Les phénomènes physiques concernés. La transmission

Plus en détail

Bien concevoir l acoustique des locaux accueillant les enfants pour préserver leur santé. > Étude réalisée en collaboration avec

Bien concevoir l acoustique des locaux accueillant les enfants pour préserver leur santé. > Étude réalisée en collaboration avec Pôle éducatif et culturel d Andelnans. Bien concevoir l acoustique des locaux accueillant les enfants pour préserver leur santé > Étude réalisée en collaboration avec Préambule Sommaire Les agressions

Plus en détail