Programmation des stages de formation en STRUCTURATION PSYCHOCORPORELLE / DANSE-THERAPIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programmation des stages de formation en STRUCTURATION PSYCHOCORPORELLE / DANSE-THERAPIE"

Transcription

1 Programmation des stages de formation en STRUCTURATION PSYCHOCORPORELLE / DANSE-THERAPIE 2016 (4 trimestre) 29 octobre Expressivité et qualités 2 nov de mouvement / Le 2016 système de l'effort selon Laban oct Danses Afrocubaines 2016 et chaines musculaires novembre 8-12 décembre janvier janvier 2017 Danse-Thérapie / Stage expérientiel Expressivité, Relation d'aide et chaines musculaires (Session I) Expressivité, Relation d'aide et chaines musculaires (Session II) Structures/ Accompagnement au Mouvement et Toucher Structurants Appuis, membres inférieurs 4-9 février Schèmes de mouvement / Laban février mars mars avril (session I) & 8-12 mai 2017(sess II) avril juillet 2017 Bartenieff Expressivité, Relation d'aide et chaines musculaires (Session I) Structures/ Accompagnement au Mouvement et Toucher Structurants Crâne, cou, épaule Images du corps en Danse-Thérapie Cycle de base Dialogue corporel et Danse-Thérapie Expressivité, Relation d'aide et chaines musculaires (Session II) Expressivité (approche LABAN) en Danse- Thérapie Angela Loureiro Claudine Giral /Benoit Lesage Estela Undurraga / Benoit Lesage Benoit Lesage Paris 4jours ½ - 30h 750 La Havane / 9 jours 54h 1100 cuba Bruxelles 4 jours / 25h 600 Venelles (Aix en Provence) 5 jours / 30h 750 Benoit Lesage Lyon 4 jours / 24h 600 Benoit Lesage Lyon 5 jours / 30h 800 Angela Loureiro Paris 5 jours 750 Benoit Lesage Dionay (38) Centre Massabielle Benoit Lesage / Christine Wahl Enzo BELLIA / Benoit LESAGE Caroline Kahn / Estela Undurraga / Benoit Lesage Angela Loureiro /Benoit Lesage Dionay (38) Centre Massabielle 5 jours / 30h jours / 30h 800 Lyon 4 jours / 24 h 600 Echay 10 jours / 64h 1500 Venelles (Aix en Provence) Dionay (38) Centre 4 jours / 24h jours / 40h 900

2 23-27 octobre décembre 2017 Spatialité / temporalité Expressivité, Relation d'aide et chaines musculaires (Session I) Angela Loureiro / Benoit Lesage Benoit Lesage Massabielle Dionay (38) Centre Massabielle Le Hameau / Séchilienne 5 jours / 30h jours / 30h 800 Les intervenants 2017 : Enzo BELLIA (Catania) : Danse Thérapeute - Psychiatre - groupe-analyste - Directeur de formation en DMT Scuola di Arti Terapie (Rome et Catania). Caroline KAHN (Bruxelles) : Psychologue-clinicienne, formée en Danse-Thérapie. Maître Assistante à la haute école Léonard de Vinci (Bruxelles), intervenante dans diverses institutions. Benoit LESAGE (Jougne): Docteur en Sciences Humaines, médecin, danseur, danse-thérapeute, chargé de cours au cursus de psychomotricité de Paris VI-Salpêtrière, Maître de conférences. Fondateur et directeur d'irpecor. Auteur de La Danse dans le Processus Thérapeutique (Ed Erès 2006) et de Jalons pour une pratique psychocorporelle / Structure, Etayage, Mouvement et Relation (Ed Eres 2012). Angela Loureiro : Danseuse chorégraphe, diplômée du Laban/Bartenieff Institute of Movement Studies de New-York, du Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris en Cinétographie Laban. Auteur de A. Loureiro, Effort : l alternance dynamique, Ressouvenances, Co-auteur, avec Jacqueline Challet-Haas, de Les Fondamentaux de Bartenieff, une approche par la notation Laban (Ed. Ressouvenances, 2008). Diplômée également en Histoire, elle est co-auteur du livre Danaçao da Norma, une histoire de la constitution de la psychiatrie et de la médecine sociale au Brésil (Ed. Graal, 1977). Estela UNDURRAGA (Bruxelles) : Danseuse (diplômée de la FED / Université de Louvain la Neuve), formée aux percussions argentines (bombo, zapateo, bolas) et à l'école internationale de théâtre de Lassaad. Formée en Danse-Thérapie (IRPECOR). Christine WAHL (Lille) : kinésithérapeute, ostéopathe, fasciathérapeute (MDB), formée aux chaînes musculaires (G. Struyf), enseignante en tai-chi-chuan. Danseuse-chorégraphe, elle a également soutenu une maîtrise en philosophie.

3 INSCRIPTIONS : Elle est effective à réception de la convention avec l'employeur ou l'organisme prenant en charge pour les personnes financées, et des arrhes pour les individuels (remboursables jusqu'à un mois avant le stage. Tout désistement doit être signifié par courrier recommandé AR). La fiche d'inscription doit être remplie et signée (dernière page de ce document et sur le document spécifique à chaque stage) Assurez-vous qu'il reste de la place en envoyant un mail ou en téléphonant au préalable. Annexes : - Fiche d'inscription - Demande de convention de stage - Contrat Individuel de Formation - Règlement intérieur - Informations pratiques sur les lieux de stage - Méthodologie générale et esprit des stages

4 N SIRET Formation : enregistré sous le numéro Expressivité et qualités de mouvement Le système de l'effort selon Laban 29 octobre / 2 novembre Paris Angela LOUREIRO Objectifs : Nos patients, nos élèves, se confinent souvent à une expressivité restreinte. Les personnes que nous rencontrons nous présentent différentes façons de se mouvoir, Certaines ont des mouvements plus variés que d autres, réagissent aux stimuli internes et externes avec plus ou moins de nuances. Nommées aussi qualités de mouvement, ces nuances sont au cœur de notre expressivité et de notre adaptabilité. Quels outils pour affiner l'expressivité du geste? Quel intérêt en Danse- Thérapie? Nous nous bougeons selon des directions, des énergies, des qualités de temps et d'espace, qui signifient notre manière d'être, de nous présenter, de répondre à autrui et aux évènements. Explorer les nuances du geste, c'est visiter des états émotionnels, rencontrer d'autres facettes de soi, se révéler parfois. C'est aussi acquérir des outils relationnels, une capacité d'accordage précieuse pour un professionnel de la relation d'aide. Le système de l'effort proposé par Laban est à la fois outil de travail et de lecture : en observant précisément comment le mouvement se déploie au cœur de l'expérience humaine, il fournit les clés d'une présence mobile, dynamique et plastique, capable de relation et d'adaptation. L'intérêt du système de l'effort est double : construction personnelle indispensable pour tout professionnel engagé dans un travail de structuration psychocorporelle, qu'il soit éducatif, pédagogique ou thérapeutique, outil de lecture et d'intervention auprès de populations variées (enfants, personnes handicapées, étudiants dans les diverses techniques corporelles ).. Contenu : Cette session propose une introduction approfondie à l'analyse du mouvement Laban. Les concepts de base seront abordés à travers des expériences de mouvement, des observations, en lien avec des apports théoriques. Principaux points abordés : -L'Effort : relation entre motivation interne et mouvement, facteurs du mouvement (poids, temps, flux, espace). -La Forme : le corps comme entité mobile et connectée, adaptable et plastique, qui peut moduler ses volumes. -Le Corps : connaissance et mise en jeu des parties du corps, différentes initiations, mises en séquence, geste et posture, actions du corps global. -L'Espace: intérieur et extérieur, valeurs expressives et affectives des diverses directions, des zones et des volumes, espace individuel et espace global, pour arriver à l'espace dynamique dont l'exploration sera guidée et appuyé par des enchaînements directionnels.

5 Compétences acquises : Maîtriser le jeu des nuances expressives du geste (en référence à la grille de la LMA) : savoir les exécuter, savoir les repérer chez un patient. En connaître les enjeux. Savoir proposer des situations pratiques pour amener les patients à entrer dans un registre expressif. L'évaluation des stagiaires se fait au cours du travail. Un bilan approfondi est proposé en fin de stage, accompagné d'un questionnaire, pour leur permettre de dégager les acquis et envisager leurs applications cliniques. Un suivi de stage est proposé sous forme d'échanges de courriels. Public : Toute personne engagée dans une relation d aide thérapeutique, éducative ou pédagogique. Tout enseignant d'une pratique corporelle (danse, EPS, techniques de conscience corporelle, taï-chi-chuan, Qi-Gong...). Angela LOUREIRO : Danseuse chorégraphe, diplômée du Laban/Bartenieff Institute of Movement Studies de New-York, du Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris en Cinétographie Laban. Auteur de A. Loureiro, Effort : l alternance dynamique, Ressouvenances, Co-auteur, avec Jacqueline Challet-Haas, de Les Fondamentaux de Bartenieff, une approche par la notation Laban (Ed. Ressouvenances, 2008). Diplômée également en Histoire, elle est co-auteur du livre Danaçao da Norma, une histoire de la constitution de la psychiatrie et de la médecine sociale au Brésil (Ed. Graal, 1977). Aucun niveau technique en danse n est requis. Lieu : Paris - Studio de la main d'or- 16 passage de la main d'or Paris- Horaires : Samedi 29 octobre : 16-19h dim 30, lundi 31 et mardi 1 novembre : 9h30-18h30 (pause 1h30) mercredi 2 novembre ; 9h-14h Tarifs : 750 -Tarif préférentiel pour les personnes non prises en charge 350, nous contacter. Inscriptions et renseignements :

6 Association Metiss art 13 rue Breton Montpellier Siret : Benoît LESAGE Claudine GIRAL octobre 2016 La Havane - Cuba UN DISPOSITIF DE STRUCTURATION PSYCHO-CORPOREL AU CŒUR DES DANSES AFROCUBAINES LES CHAINES MUSCULAIRES EN LIEN AVEC LA DANSE Les danses afrocubaines permettent un véritable étayage psychocorporel pouvant être utilisé dans le soin, tant dans leurs structures et la richesse des mouvements et des postures que dans ce qui donne sens à ces pratiques, à savoir leur rôle psychosocial et spirituel. Ainsi, c'est à travers l apprentissage assidu et rigoureux des danses afrocubaines que progressivement nous mettrons en lumière la cohérence de ce dispositif ancestral d'étayage psychocorporel avec la systémique des chaînes musculaires. Cette formation vous propose donc une véritable immersion dans le quotidien des havanais, en parallèle des temps d'apprentissage et d ateliers pratiques, nécessaire à la compréhension de ce dispositif. Contenus et objectifs CHAINES MUSCULAIRES Objectifs : Les chaînes musculaires sont l'outil de base qui détermine nos façons de nous poser, c'est à dire de la façon dont nous nous tournons ou détournons des choses du monde et d'autrui. Elles soutiennent six structures psychocorporelles qui désignent un parcours d'évolution psychomotrice et un fonctionnement tant physique que psychique ou relationnel. Il s'agira ici de les repérer sur soi, de comprendre quel type de fonctionnement elles soutiennent. Elles nous permettront de porter un regard psychomoteur sur les danses afro-cubaines, de comprendre les liens qui se tissent entre une façon de se tenir, de danser, et un imaginaire. Les chaînes fournissent un outil de lecture du corps, de ses dynamiques de mouvement, et permettent l'élaboration de projets psychomoteurs et psychocorporels, tant au niveau individuel que groupal. Contenu : Chaque jour les ateliers pratiques présenteront et permettront d expérimenter ce que sont les chaînes musculaires - Repérage des structures en lien avec les chaînes musculaires dans une perspective psychomotrice. -Travail d'accordage basé sur les structures psychocorporelles : accordage individuel des chaînes musculaires entre elles, par le mouvement ou par le toucher structurant, accordage dans les dynamiques d'interaction et au sein du groupe. - Mise en lumière les liens avec les danses afrocubaines pratiquées et observées.

7 N SIRET Formation : enregistré sous le numéro Danse-Thérapie : Stage expérientiel novembre BRUXELLES Estela UNDURRAGA / Benoit LESAGE 24 heures Objectifs : La Danse-Thérapie, en tant qu'art-thérapie est un processus de mise en forme qui reflète un parcours psychique et relationnel. Il s'agit de donner à vivre un processus de création, par le mouvement, le geste dansé, qui aboutit à une forme chorégraphique. Cette danse est construite à partir d'explorations personnelles, au sein du groupe. Ce stage propose un exemple de cheminement expressif et créatif, dont les mécanismes sont explicités pour donner au stagiaire les clés de ce type de travail. Contenus : Nous partons des fondamentaux de la construction du corps et de la danse : la posture, la tonicité, le temps, l'espace, les qualités de mouvement Autant de chapitres qui interrogent nos mémoires personnelles. Chaque jour un thème est abordé, exploré par des consignes précises. Au fur et à mesure, une construction chorégraphique, individuelle et groupale. L'analyse du processus est faite au fil des journées. Méthodologie : Le travail proposé alterne différentes phases : Mise en disponibilité corporelle, travail de conscience, d'ajustement tonique, postural, respiratoire Ateliers thématiques : travail seul ou avec partenaire, exploration des structures corporelles, des mouvances, temps de parole, apports de données anatomo-fonctionnelles. Ateliers de construction et de création tout au long de la semaine, débouchant sur une pièce chorégraphique Analyse et perspectives cliniques. Compétences acquises : Savoir mettre en place et évaluer un processus créatif et de construction. En comprendre les enjeux dans une perspective d'art-thérapie. Savoir guider un travail de groupe en évaluant les dynamiques en jeu. Public visé : Professionnels de la relation d'aide engageant une médiation corporelle. Sont particulièrement concernés les psychomotriciens, éducateurs, infirmiers et autres paramédicaux qui souhaitent mettre en place des groupes de Danse-Thérapie ou de travail corporel en institution. Enseignants en danse ou techniques de mouvement et danseurs ou artistes qui souhaitent travailler

8 en milieu institutionnel dans une visée thérapeutique ou psychopédagogique. Ce stage expérientiel peut également concerner des danseurs, des praticiens du corps (Feldenkrais, eutonie, pratiques énergétiques telles que le Qi Gong, le ta -chi-chuan), des artistes, qui veulent vivre un processus de création. Tarif : 600 (tarif individuel : nous contacter) Dates : Jeudi 24 Dimanche 27 novembre 2016 Durée : 24 heures Horaires : 9h30-13h00 et 14h30-17h30. Sauf dimanche : 9h30-14h Lieux : L'Infini Théâtre Rue Saint-Josse, Bruxelles Accès : place Saint-Josse, métro Madou, bus Formateurs : Benoît LESAGE (Besançon): Docteur en Sciences Humaines, médecin, danseur, danse-thérapeute, chargé de cours au cursus de psychomotricité de Paris VI-Salpêtrière, Maître de conférences. Fondateur et directeur d'irpecor. Auteur de La Danse dans le Processus Thérapeutique (Ed Erès 2006) et de Corps : Structure, Mouvement et Relation (A paraître Ed Erès 2012). Estela UNDURAGA (Bruxelles) : Danseuse (diplômée de la FED / Université de Louvain la Neuve), formée aux percussions argentines (bombo, zapateo, bolas) et à l'école internationale de théâtre de Lassaad. Formée en Danse-Thérapie (IRPECOR). Inscriptions et renseignements : contacter APASITO

9 N SIRET Formation : enregistré sous le numéro EXPRESSIVITE, RELATION D'AIDE et CHAINES MUSCULAIRES Benoît LESAGE Sessions I : 4-8 décembre 2017 (Le Hameau / Sechilienne) Sessions II : avril 2017 (Venelles / Aix en Provence) (Les sessions I et II sont indépendantes, mais pour suivre la II il faut déjà connaître les chaînes) Objectifs : L'expressivité suppose plasticité et adaptabilité. De même la relation d'aide nécessite un accordage permanent qui permet d'entrer en relation pour mobiliser des partenaires généralement restreints dans leur expressivité, leur imaginaire et leur communication. Le corps a ses lois, ses structures qu'il est important de comprendre et d'intégrer pour disposer d'outils de lecture et de travail. La systématique des chaînes musculaires vise ce double objectif. Les chaînes musculaires sont le support locomoteur de la posturation, c'est à dire de la façon dont nous nous tournons vers (ou détournons des) choses du monde et autrui. Elles soutiennent six structures psychocorporelles qui désignent un parcours d'évolution psychomotrice et un fonctionnement tant physique que psychique ou relationnel. Les connaître permet de comprendre pratiquement le lien d'étayage entre des niveaux somatique, imaginaire, affectif et relationnel. Le travail proposé s'ancre donc dans la matière, le corps anatomofonctionnel, les éprouvés, les affinités spatiales de la posture et du geste, pour s'ouvrir au niveau de l'expressivité et des dynamiques de groupe. Les chaînes fournissent un outil de lecture du corps, de ses dynamiques de mouvement, et permettent l'élaboration de projets psychomoteurs et psychocorporels, tant au niveau individuel que groupal. Contenus : Session I : Repérage des structures en lien avec les chaînes musculaires dans une perspective psychomotrice. Travail d'accordage basé sur les structures psychocorporelles : accordage individuel des chaînes musculaires entre elles, par le mouvement ou par le toucher structurant, accordage dans les dynamiques d'interaction et au sein du groupe. La session I peut être suivie indépendamment de la session II Session II : Approfondissement des dynamiques propres à chaque chaine. Les structures seront abordées par grandes régions corporelles, ce qui donne lieu à un travail de structuration et d'accordage (pied, bassin, nuque, respiration ). Pour faire la session II il faut avoir déjà suivi une session "chaînes musculaires ". Compétences acquises : Le but du stage est de permettre aux professionnels de la médiation corporelle de mettre en place un projet individualisé en fonction de critères précis. Ceux ci sont de nature posturale et dynamique. Pour mener à bien une lecture du corps des patients et en déduire un programme de propositions, les outils donnés consistent à : Savoir repérer ses propres tensions en terme de chaînes musculaires et les équilibrer.

10 Lire la typologie d'un patient et la relier à un habitus psychomoteur, et en déduire des axes d'intervention. Mettre en place les outils d'un travail postural et moteur découlant directement du diagnostic postural. Mettre en place les outils d'un travail psychomoteur par la médiation du geste mais aussi de la dynamique de groupe. L'évaluation des stagiaires se fait au cours du travail. Un bilan approfondi est proposé en fin de stage, accompagné d'un questionnaire, pour leur permettre de dégager les acquis et envisager leurs applications cliniques. Un suivi de stage est proposé sous forme d'échanges de courriels. Publics : Toute personne engagée dans une relation d aide ou pédagogique à médiation corporelle : psychomotriciens, éducateurs, infirmiers, kinésithérapeutes, enseignants en danse, yoga, Qi-Gong, taïchi-chuan, cirque, pratiques psychocorporelles La session II concerne également les professionnels engagés dans des pratiques de thérapie manuelle (ostéopathie, shiatsu, massage ). Lieu, tarifs, Horaires Session I : 4-8 décembre 800 Tarif préférentiel pour les personnes non prises en charge (exemption des frais de dossier) ; nous contacter. Horaires : 9-18h00 sauf lundi 13 début 12h et vendredi 17 : 9h-14h Durée : 32 heures Session II : Fin 2018 A préciser 600 Tarif préférentiel pour les personnes non prises en charge (exemption des frais de dossier) ; nous contacter. Lieu : Le hameau / La Gorge SECHILIENNE (Isère) gites.com DEMI-PENSION Obligatoire : 180 incluant 4 nuitées (lundi à jeudi) et 5 repas de midi (lundivendredi) Repas du soir optionnel (14 ). Possibilité de cuisiner sur place. A régler directement aux gérants du lieu. Benoît LESAGE (Jougne) : Docteur en Sciences Humaines, médecin, danseur, danse-thérapeute, chargé de cours au cursus de psychomotricité de Paris VI-Salpêtrière, Maître de conférences. Fondateur et directeur d'irpecor. Auteur de La Danse dans le Processus Thérapeutique (Ed Eres 2006) et de Jalons pour une pratique psychocorporelle / Structure, Etayage, Mouvement et Relation (Ed Eres 2012). ACCES : Gare la plus proche : Grenoble Puis de Grenoble, Bus Ligne 3000 tinisère (départ gare routière) En Voiture : Quelques indications pour arriver au Hameau en voiture : => Par Vizille ( en provenance de Lyon ou Valence) Au centre de Sechilienne prendre à Gauche au "T" direction réserve naturelle de Luitel et regarder votre compteur kilométriques Toujours en montant en direction du la c de Luitel vous allez faire 7 km précisément à partir du centre de Séchilienne pour voir apparaitre "La Gorge" à votre droite. La route étant jolié mais petite elle parait toujours plus longue, mais vous ne d=ferez que 7 kms!

11 => Par URIAGE Traverser tout droit Uriage pour prendre la direction "Chamrousse 1750 " (après le golf et la sortie d'uriage). Aller toujours tout droit jusqu'au lac de Luitel ( environ 3 km après le site de Premol) Au lac de Luitel prendre Direction Séchilienne à droite et descendre pendant 3.5 km la gorge est sur la gauche Entrez sur le chemin et soyez les bienvenus! Si vous avez besoin de précisions quand vous serez sur la route n'hésitez pas ( ou ,mais attention seuls les téléphones Bouygues télécom passent bien dans le secteur)

12 N SIRET Formation : enregistré sous le numéro "Structures" Accompagnement au Mouvement et Toucher Structurants Benoit LESAGE (et Christine WAHL) - Repères pour la médiation, l'enseignement et les pratiques corporelles- 2 sessions indépendantes janvier 2017 Lyon (studio des Hérideaux) - Benoit Lesage 6-10 mars 2017 Massabielle (38160 / Dionay) - Benoit Lesage & Christine WAHL Objectifs : Nos patients, nos élèves, nous présentent souvent des corps mal structurés, ou déstructurés, qui ne leur permettent pas de déployer un dialogue corporel riche et nuancé. Ils sont limités au niveau moteur, mais aussi expressif et relationnel. Ils se confinent souvent dans un espace corporel étriqué et rigide, et n'en ont généralement pas conscience. Comment proposer un dialogue corporel structurant, un étayage qui éveille et accompagne nos partenaires? Cela suppose un travail d'exploration de ces structures : quelles sont les mobilités, les appuis, les axes, comment s'organise la respiration, comment se coordonnent les articulations, les chaînes musculaires, comment les différents tissus corporels interagissent-ils entre eux? Cela suppose également un affinement de notre toucher : savoir poser nos mains, mais aussi engager tout notre corps de façon sensible et respectueuse, pour éveiller le mouvement, avec ses directions, ses nuances. Comment dialoguer avec les différents tissus du corps? Ce stage aborde ces thèmes par le mouvement, la perception, en lien avec des références anatomiques, physiologiques et psychophysiologiques. Il s'agit d'un laboratoire d'expériences sensorielles et motrices. C'est une occasion d'aborder le domaine souvent nébuleux, voire mystifié, de l'énergétique : une méthodologie rigoureuse et accessible qui construit des perceptions en terme de flux et de dynamique.

13 Nous interrogeons et explorons le corps dans une perspective d'étayage psycho-corporel, c'est-à-dire en considérant que la construction du corps est aussi celle de l'identité et de la relation. La conscience et la connaissance du corps sont donc aussi celle de l'interaction et de l'identité. Contenus : Exploration des structures du corps par le mouvement, le toucher. Les données anatomiques présentées permettent de préciser les intentions du toucher qui devient ainsi structurant. Apprentissage d'un toucher sensible qui informe le partenaire. Apprendre à accompagner le mouvement, à le soutenir. Apprendre à lire le corps (lecture typologique). Les chaînes musculaires sont une référence et seront abordées. Une attention particulière sera portée aux articulations et axes articulaires. Le travail sur soi est concomitant au travail avec partenaire, l'un ne va pas sans l'autre Méthodologie Travail corporel accompagné et guidé. Exploration par le mouvement, mais aussi par le mime, le toucher, la conscience. Présentation et communication de documents anatomo-physiologiques Matériel anatomique à disposition (squelette, écorché, livres ). PROGRAMME THEMATIQUE : janvier 2017 : l'organisation globale du corps. Principaux points abordés : Les trois masses du corps et leur équilibration; l'équilibre postural. Les appuis, L'axe du membre inférieur. Les mobilités de la hanche. Tronc, bassin, axe. Axialité (notion psychomotrice et biomécanique). La colonne vertébrale, son organisation (mobilités, pivots, polarités). Respiration mars 2017 : Membre supérieur, cou et tête. Schèmes du membre supérieur, équilibration de la ceinture scapulaire. Le crâne et sa plasticité, vestibulaire, mâchoire, œil et regard. Public visé : Professionnels travaillant avec des personnes présentant des troubles psychomoteurs : Il s'agit d'acquérir des outils de lecture et d'intervention pour permettre la régulation posturale et gestuelle (psychomotriciens, éducateurs, infirmiers ). Enseignants en techniques corporelles et/ou d'expression artistique (danse, Taï-chi, Qi Gong, sport, théâtre, cirque ) : comment repérer les blocages des élèves et leur donner des moyens de les comprendre et de les dépasser. Artistes ou sportifs : améliorer la compréhension du corps en mouvement, gérer le stress (et ses troubles toniques), améliorer l'efficacité du geste. Aucun niveau requis Compétences acquises : Savoir entrer dans une lecture psychodynamique du geste pour élaborer et mettre en œuvre des propositions de travail. Repérer des blocages articulaires et mettre en œuvre les moyens de les aborder Proposer des échauffements et des étirements

14 L'évaluation des stagiaires se fait au cours du travail. Un bilan est proposé en fin de stage, accompagné d'un questionnaire, pour leur permettre de dégager les acquis et envisager leurs applications cliniques. Un suivi de stage est proposé sous forme d'échanges de courriels. Formateur : Benoît LESAGE : Docteur en Sciences Humaines, médecin, danseur, danse-thérapeute, chargé de cours au cursus de psychomotricité de Paris VI-Salpêtrière, a été Maître de conférences à la faculté des sports de Reims ( ). Fondateur et directeur d'irpecor. Auteur de La Danse dans le Processus Thérapeutique (Ed Erès 2006) et de Jalons pour une pratique psychocorporelle / Structure, Etayage, Mouvement et Relation (Ed Eres 2012) Après avoir pratiqué et enseigné la danse et les techniques d'analyse du mouvement et de conscience du corps, il enseigne l'anatomie fonctionnelle au cursus de psychomotricité de paris VI et a enseigné également ces matières dans le cadre de la licence danse de Paris-V ainsi que pour la préparation au DE de danse et de taï-chi-chuan et auprès des enseignants de la FQAE (Fédération de QI Gong et Arts Energétiques). Il s'est formé aux chaînes musculaires auprès de Godelieve Struyf et Philippe Campignion ( ) puis en ostéopathie fluidique auprès de Jean-Michel Salètes. Pour la session 6-10 mars Benoit Lesage intervient en co-animation avec Christine WAHL (Lille) : kinésithérapeute, ostéopathe, fasciathérapeute (MDB), formée aux chaînes musculaires (G. Struyf), enseignante en tai-chi-chuan. Danseuse-chorégraphe, elle a également soutenu une maîtrise en philosophie. Christine WAHL anime de nombreux stages autour de la conscience du corps et du toucher thérapeutique cf : Compétences acquises : Repérer l'organisation corporelle posturale et motrice d'un partenaire et lui donner les moyens de la faire évoluer tant d'un point de vue technique que psychomoteur. Durée du stage : 30 h / session (5 jours) Lieux : janvier 2017 Lyon / Studio des Hérideaux 43, rue des Hérideaux // Lyon 6-10 mars 2017 Massabielle Centre Massabielle-dionay - Hameau le pelaillon Dionay / Site: Tarif : janvier : tarif préférentiel pour les personnes non prises en charge (exemption des frais de dossier) ; nous contacter mars : 800 Réduction 50 pour les personnes logeant sur place (pension complète)

15 Informations pratiques : janvier 2017 Lyon / Studio des Hérideaux 43, rue des Hérideaux // Lyon Hébergements : libre Un logement tout proche (5 mn à pied) : B&B Lyon Monplaisir / 9 rue Antoine Lumière Lyon Stephane Aujaumes Rue Marius Berliet à 5min du lieu du stage, chambre airbnb qu'on peut louer en direct (moins cher) au mars Centre Massabielle Dionay Centre Massabielle-dionay Hameau le pelaillon Dionay / Site: Hébergement sur place (facultatif) en pension complète Réduction 50 pour les personnes logeant sur place.

16 N SIRET Formation : enregistré sous le numéro Schèmes de mouvement : corps spatialisé, /espace corporéifié Le point de vue Laban/Bartenieff Angela LOUREIRO 4 au 9 février 2017 / Paris Objectifs : Expérimenter et comprendre comment nous développons diverses formes de mouvement à partir de «schèmes», organisations de mouvement qui constituent le fonds dans lequel nous puisons pour bouger librement selon nos intentions. Il s agit de se déplacer, de marcher, de sauter, mais avant cela de ramper, marcher à quatre pattes, se retourner Cette aventure du mouvement est aussi une construction de l espace qu il faut unifier, dont il faut connecter les différentes zones, dans lequel il faut se repérer, prendre des directions. Les propositions de Rudolf Laban et d Irmgard Bartenieff, à l origine de l approche du mouvement nommée «Laban Mouvement Analysis», précisent et explorent cette co-construction de l espace et du mouvement. Il s agit de mettre en relation le centre et la périphérie du corps, la tête et le coccyx, le haut et le bas, les deux moitiés et les quadrants du corps. En même temps, cette expérimentation structure l'espace individuel de chacun, avec ses axes, ses plans et ses diagonales, ses limites et sa capacité d'adaptation à l'environnement. Basés sur les mouvements explorés par l'enfant et qui lui donnent un support pour la conquête progressive de la marche, les schèmes fondent une connexité corporelle mobile, fluide et plastique. Pour un professionnel de la médiation corporelle, la connaissance des schèmes et de leur lien à la spatialité donne des outils de lecture, de travail et d évaluation. Contenus : Approche méthodique des schèmes de mouvement et des structures d'espace, par des séquences proposées, par des improvisations et par des discussions théoriques. Pour soutenir cette exploration, une introduction aux «rythmes de tension de flux» sera proposée. Ces rythmes, mis en évidence par Judith Kestenberg en collaboration avec Irmgard Bartenieff, abordent les différentes régulations de la progression du mouvement. Compétences acquises : Maîtriser les séquences de base élaborées à partir des schèmes de mouvement ; Enrichir son vocabulaire de mouvement par l'intégration et la capacité de combiner les schèmes ; Affiner une lecture du corps fondée sur les schèmes, afin de proposer un travail précis pour leur mise en place.

17 Public : Toute personne engagée dans une pratique artistique et pédagogique concernant le corps en mouvement ; tout professionnel de la relation d'aide engageant une médiation corporelle (comme les psychomotriciens et les danse-thérapeutes). Intervenante : Angela Loureiro : danseuse et pédagogue, diplômée du Laban/Bartenieff Institute of Movement Studies de New York, du Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris en Cinétographie Laban. Co-auteur, avec Jacqueline Challet-Haas, de «Les Fondamentaux de Bartenieff - une approche par la notation Laban» (Ressouvenances, 2008) ; auteur de «Effort : l'alternance dynamique» (Ressouvenances, 2013) ; co-auteur, avec Jacqueline Challet-Haas, de «Diagonales? Vous avez dit Diagonales?» (Recherche financée par le Centre National de la Danse, à paraître en 2017). Également diplômée en Histoire, elle est co-auteur de «Danação da Norma : constituição de la medicina social e da psiquiatria no Brasil» (Graal, 1977). Informations pratiques : Lieu du stage : Studio Buenos Aires, 54 Avenue Philippe Auguste Paris Date : du 4 au 9 février 2017 Horaires : le samedi 4 février de 15 à 18 heures ; les 5, 6, 7 et 8 février de 10 heures à 17 heures ; le jeudi 9 février de 10 heures à 13 heures. Nombre d heures : 30 heures Tarif : 700,00 tarif préférentiel pour les personnes non prises en charge (exemption des frais de dossier) ; nous contacter.. INSCRIPTIONS ET RENSEIGNEMENTS :

18 N SIRET Formation : enregistré sous le numéro Images du corps et Danse-Thérapie Lyon, mars 2017 Vincenzo BELLIA & Benoit LESAGE /. Objectifs La Danse-Thérapie est mise en jeu du corps qui est perçu, représenté et présenté, dans le jeu des interactions au sein d'un groupe. Celui-ci est à fonder, et fonctionne comme matrice, avec ses limites, sa dynamique et ses jeux de miroitage, d'amplifications. La problématique des images du corps et de leur croisement avec l'imaginaire, fonction subjectivante essentielle, est au cœur de la pratique et de la réflexion clinique dans les troubles du comportement et de la relation. La Danse-Thérapie offre une médiation particulièrement intéressante pour aborder ses questions, surtout si l'on se souvient que l'imaginaire, l'identification et la relation s'ancrent dans le vécu corporel. Contenu et méthodologie : Chaque journée débute par un travail corporel de mise en disponibilité (une heure environ), qui débouche sur une exploration centrée sur la thématique de la journée. Celle-ci est reprise ensuite d'un point de vue clinique avec discussions, présentations de cas et parfois mises en situation d'animation. Compétences acquises : Mettre en place, conduire et évaluer des groupes de Danse-Thérapie. Faire le lien avec la psychopathologie. Public visé : Professionnels de la relation d'aide engageant une médiation corporelle.

19 Sont particulièrement concernés les psychomotriciens, éducateurs, infirmiers et autres paramédicaux qui souhaitent mettre en place des groupes de Danse-Thérapie ou de travail corporel en institution. Enseignants en danse ou techniques de mouvement et danseurs ou artistes qui souhaitent élargir leurs compétences dans une visée thérapeutique ou psychopédagogique. L'évaluation des stagiaires se fait en fin de session. Elle vise à dégager les acquis et envisager leurs applications cliniques. Un suivi de stage est proposé sous forme d'échanges de courriels. Lieu : Lyon / Studio des Hérideaux 43, rue des Hérideaux // Durée du stage : 25 h / session (4 jours) Horaires de travail : 9-12h30 // 14h30-18h30 (sauf 30 mars : fin 14h) Coût pédagogique : 600 (personnes non prises en charge : exemption des frais de dossier, nous contacter) INTERVENANTS : Vincenzo BELLIA (Catania) : Enzo BELLIA (Catania): Danse Thérapeute - Psychiatre - groupeanalyste - Directeur de formation en DMT Scuola di Arti Terapie (Rome et Catania). Auteur de plusieurs ouvrages en italien sur la Danse-Thérapie ("Dove danzavano i sciamani Ed Franco Angeli 2001) Benoît LESAGE (Besançon): Docteur en Sciences Humaines, médecin, danseur, dansethérapeute, chargé de cours au cursus de psychomotricité de Paris VI-Salpêtrière, Maître de conférences. Fondateur et directeur d'irpecor. Auteur de La Danse dans le Processus Thérapeutique (Ed Erès 2006).

20 N SIRET Formation : enregistré sous le numéro DIALOGUE CORPOREL ET DANSE-THERAPIE / CYCLE DE BASE Benoit LESAGE / Caroline KAHN / Estela UNDURRAGA avril (session I) & 8-12 mai 2017 (session II) Echay / Doubs Les deux sessions sont indissociables. OBJECTIFS Le dialogue corporel est parfois notre seul outil de relation et de compréhension de nos partenaires, surtout s'ils sont lourdement handicapés. Pour aller au delà d'une "activité d'animation corporelle", il est nécessaire de comprendre que la construction de l'individu passe par celle de son corps. Nos patients nous présentent des corps monotoniques, des postures mal assurées, dysharmoniques, des gestes limités, mal adressés. Comment entrer en relation avec eux? Comment mettre en place un accordage qui leur permette de se structurer? Sur quels points travailler? Comment entrer en relation par des jeux d'espace, de temps, de rythme? Comment mener un travail individuel qui leur fasse expérimenter une façon d'être plus rassemblée, plus nuancée, une relation plus riche et plus expressive? Comment les accompagner dans une découverte sensorielle, motrice, qui mène à une symbolisation? Comment intégrer le contact et le toucher dans un dialogue corporel structurant? Comment intégrer tout cela dans une dynamique de groupe? Tous ces points sont intimement liés, ce qui amène à parler de structuration psychocorporelle. Comment la danse peut-elle devenir un moteur de ce cheminement? Quels sont les apports, les principes d'une Danse-Thérapie? Ce stage a pour objectifs de présenter les fondamentaux de cette structuration, de donner des outils d'évaluation et d'intervention, qui se situent dans différents registres : - conscience corporelle (schéma corporel, gestion tonique, organisation du geste), - qualité de la relation (accordage et dialogue tonique, techniques et qualité du toucher) et expressivité. Ce stage est une exploration pratique, appuyée par des documents écrits et vidéo. Il implique un engagement corporel et vise à fournir aux professionnels des critères de lecture et d'évaluation, et à enrichir leur pratique spécifique en construisant des projets psychocorporels individualisés. Contenus et méthodologie : Corporéité et structure : étayage psychique. (le corps anatomique, fonctionnel, et les fonctions psychiques qu'il supporte; développement postural et tonique)

21 Structuration Psychocorporelle : Intégration tonique, posturale et motrice; pièges et règles du toucher; intégration du poids et des appuis en référence au développement psychomoteur. Danse-thérapie : La notion de système : intégration du squelette la création du groupe en Danse-Thérapie et sa dynamique les niveaux d'accordage les rôles et fonctions au sein du groupe en Danse-Thérapie l'intégration spatiale et temporelle Expressivité et symbolisation en Danse-Thérapie Pulsation et rythme. Gestion et création de rythmes en Danse-Thérapie (expression primitive). Les médiations d'objet en Danse-Thérapie et Structuration Psychocorporelle balles, bâtons, tissus, ficelles Chaque proposition est explorée par les stagiaires, guidés par l'animateur (séance de travail corporel). Elle est ensuite commentée, théorisée et reliée à la pratique professionnelle. Ce temps de parole est aussi l'occasion pour le stagiaire de poser des questions. Benoit Lesage anime la première partie de la session I et la seconde partie de la session II. Il aborde les principes de la Structuration Psychocorporelle ainsi que des dispositifs d'expression en groupe. Caroline Kahn accompagnée par Estela Undurraga anime les autres journées et utilise essentiellement l'expression primitive, technique d'expression dansée accompagnée par les percussions, mettant en jeu la voix. Moyens techniques et pédagogiques L expérience est le pilier de notre pédagogie, articulée immédiatement avec la théorie et menant directement à des liens dans la pratique professionnelle. Des documents vidéo cliniques, documents pédagogiques (notes et textes spécifiques au stage ou/et d articles publiés par les formateurs). Des articles de référence et des livres spécialisés sont le plus souvent consultables sur place. Une bibliographie de référence est fournie au cours du stage et des documents plus spécifiques au thème du stage sont fournis. Compétences acquises : Evaluer le niveau de développement psychocorporel d'un patient et proposer des situations concrètes pour aborder les différents items. Savoir guider un travail de groupe en évaluant les dynamiques en jeu. Maîtriser suffisamment le rythme pour faire fonctionner un groupe. Public visé : Professionnels de la relation d'aide engageant une médiation corporelle. Sont particulièrement concernés les psychomotriciens, éducateurs, infirmiers et autres paramédicaux qui souhaitent mettre en place des groupes de Danse-Thérapie ou de travail corporel en institution. Enseignants en danse ou techniques de mouvement et danseurs ou artistes qui souhaitent travailler en milieu institutionnel dans une visée thérapeutique ou psychopédagogique.

22 Evaluation : L'évaluation des stagiaires se fait au cours du travail. Un bilan approfondi est proposé en fin de stage, accompagné d'un questionnaire, pour leur permettre de dégager les acquis et envisager leurs applications cliniques. Un suivi de stage est proposé sous forme d'échanges de courriels. Lieu et hébergement Lieu : La Pierre Echay (25440) Tarifs : 1500 pour les deux sessions (coût pédagogique hors hébergement) (personnes non prises en charge : exemption des frais de dossier, nous contacter) HORAIRES Lundi 14-20h / Mardi-jeudi : 9h-12h30 / 14h30-18h30 vendredi à 9h-14h30 Total : 32 heures/ session (64h) INTERVENANTS : Benoît LESAGE (Besançon): Docteur en Sciences Humaines, médecin, danseur, danse-thérapeute, chargé de cours au cursus de psychomotricité de Paris VI-Salpêtrière, Maître de conférences. Fondateur et directeur d'irpecor. Auteur de La Danse dans le Processus Thérapeutique (Ed Erès 2006) et de Corps : Structure, Mouvement et Relation (A paraître Ed Erès 2012). Caroline KHAN (Bruxelles) : Psychologue-clinicienne, formée en Danse-Thérapie. Maître Assistante à la haute école Léonard de Vinci (Bruxelles), intervenante dans diverses institutions. Estela UNDURAGA (Bruxelles) : Danseuse (diplômée de la FED / Université de Louvain la Neuve), formée aux percussions argentines (bombo, zapateo, bolas) et à l'école internationale de théâtre de Lassaad. Formée en Danse-Thérapie (IRPECOR). Estela UNDURAGA (Bruxelles) : Danseuse (diplômée de la FED / Université de Louvain la Neuve), formée aux percussions argentines (bombo, zapateo, bolas) et à l'école internationale de théâtre de Lassaad. Formée en Danse-Thérapie (IRPECOR).

23 N SIRET Formation : enregistré sous le numéro Accordanse et Concordages Lecture psychodynamique du geste selon Laban et Expressivité juillet 2017 / Massabielle (Dionay-Isère) (40 heures) Angela LOUREIRO /Benoit LESAGE Objectifs : L'expressivité est un objectif majeur en Danse-Thérapie. Nos patients ou élèves se confinent généralement dans un registre limité, stéréotypé, qui signifie une vie psychique et relationnelle elle aussi limitée. Mais il ne suffit pas de les inviter à s'exprimer! Il faut des outils de travail, savoir créer les situations, les développer. Il faut au préalable savoir lire le corps en mouvement. Cela suppose de la part du professionnel une capacité d'écoute et de modulation qui lui permet d'entrer en relation avec le patient, pour lui ouvrir des chemins : de nouvelles nuances de gestes, de nouvelles manière de bouger, de négocier les facteurs du mouvement. Le système de l'effort proposé par Laban est à la fois outil de travail et de lecture : en observant précisément comment le mouvement se déploie au cœur de l'expérience humaine, il fournit les clés d'une présence mobile, dynamique et plastique, capable de relation et d'adaptation. Son intérêt est double : - il donne les clés d'une construction personnelle indispensable pour tout professionnel engagé dans un travail de structuration psychocorporelle, qu'il soit éducatif, pédagogique ou thérapeutique, - il constitue un outil de lecture et d'intervention auprès de populations variées (enfants, personnes handicapées, étudiants dans les diverses techniques corporelles ). Le matériel de la Laban Movement Analysis (LMA) est ensuite utilisé pour nourrir un processus de création. La Danse-Thérapie en tant qu'art-thérapie doit en effet pouvoir mener à l'élaboration d'un objet chorégraphique, c'est-à-dire une œuvre présentable. Le travail de création s'appuie d'une part sur l'intégration des éléments techniques du système de l'effort, et d'autre part sur l'implication personnelle des stagiaires. Ce stage ne constitue pas en soi une session thérapeutique ni un travail de développement personnel, mais il se propose de montrer précisément un cheminement personnel au sein du groupe. Les mécanismes en jeu dans ce travail sont explicités et analysés au fur et à mesure.

24 Contenus : Cette session propose une introduction à l analyse du mouvement selon Laban. Les concepts de base seront abordés à travers des expériences de mouvement, des observations, en lien avec des apports théoriques. Principaux points abordés : - -L'Effort : relation entre motivation interne et mouvement, facteurs du mouvement (poids, temps, flux, espace). -La Forme : le corps comme entité mobile et connectée, adaptable et plastique, qui peut moduler ses volumes. -Le Corps : connaissance et mise en jeu des parties du corps, différentes initiations, mises en séquence, geste et posture, actions du corps global. -L'Espace: intérieur et extérieur, valeurs expressives et affectives des diverses directions, des zones et des volumes, espace individuel et espace global, pour arriver à l'espace dynamique dont l'exploration sera guidée et appuyé par des enchaînements directionnels. Le processus expérientiel de création en Danse-Thérapie se déroule chaque après-midi à partir du matériau abordé le matin. Cela nous conduira à aborder les thèmes suivants : - groupalité en Danse-Thérapie - symbolisation et mémoires individuelles - composition individuelle et groupale - précautions et cadre en Danse-Thérapie Compétences acquises : Maîtriser le jeu des nuances expressives du geste (en référence à la grille de la LMA) : savoir les exécuter, savoir les repérer chez un patient. En connaître les enjeux. Savoir proposer des situations pratiques pour amener les patients à entrer dans un registre expressif. Comprendre et pouvoir planifier le cheminement qui mène des patients à élaborer une création. L'évaluation des stagiaires se fait au cours du travail. Un bilan approfondi est proposé en fin de stage, accompagné d'un questionnaire, pour leur permettre de dégager les acquis et envisager leurs applications cliniques. Un suivi de stage est proposé sous forme d'échanges de courriels. Public : Toute personne engagée dans une relation d aide thérapeutique, éducative ou pédagogique. Tout enseignant d'une pratique corporelle (danse, EPS, techniques de conscience corporelle, taï-chi-chuan, chi-kong...). Intervenants : Angela LOUREIRO : Danseuse chorégraphe, diplômée du Laban/Bartenieff Institute of Movement Studies de New-York, du Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris en Cinétographie Laban. Auteur de Effort : l alternance dynamique, Ressouvenances, Co-auteur, avec Jacqueline Challet-Haas, de Les Fondamentaux de Bartenieff, une approche par la notation Laban (Ed. Ressouvenances, 2008). Diplômée

25 également en Histoire, elle est co-auteur du livre Danação da Norma, une histoire de la constitution de la psychiatrie et de la médecine sociale au Brésil (Ed. Graal, 1977). Elle assurera la partie fondamentale (pratique et théorique) de la Laban Movement Analysis. Benoît LESAGE : Docteur en Sciences Humaines, médecin, danseur, danse-thérapeute, chargé de cours au cursus de psychomotricité de Paris VI-Salpêtrière, a été Maître de conférences à la faculté des sports de Reims. Fondateur et directeur d'irpecor. Auteur de La Danse dans le Processus Thérapeutique (Ed Erès 2006) et de Jalons pour une pratique psychocorporelle / Structure, Etayage, Mouvement et Relation (Ed Eres 2012) Il assurera le travail de lien avec les aspects psychomoteurs et psychologiques, notamment les mémoires du corps, ainsi que la construction chorégraphique. Aucun niveau technique en danse n est requis. Infos pratiques Lieu :: Massabielle (Dionay 38160) Durée du stage : 40 h Horaires : 9h-12h30 / 14h30-18h30 sauf Lundi 17 début à 12h (repas) et Dim 23 de 9h-14h00 (repas à 14h) Tarifs : 900 -Tarif préférentiel pour les personnes non prises en charge (déduction des frais de gestion), nous contacter. Pension complète obligatoire (sinon supplément 100 )

26 N SIRET Formation : enregistré sous le numéro Danse-Thérapie & Structuration Psychocorporelle 2017 : SPATIALITE / TEMPORALITE octobre / Massabielle (Dionay 38160) Angela LOUREIRO /Benoit LESAGE Objectifs : Qu'est ce qu'un corps construit et quels sont les enjeux de cette construction? La question est au centre - de la pratique professionnelle en médiation corporelle, - de l'enseignement d'une pratique corporelle, qu'elle soit expressive, artistique ou sportive La construction du corps, c'est aussi celle de l'espace et du temps : comment nous différencions un dedans d'un dehors, avec quelle transitionnalité, comment nous déployons notre espace propre, comment nous structurons nos déplacements, projections, comment nous nous repérons dans les directions, les niveaux, les plans de l'espace. Cette organisation subjective se fait par le mouvement, la relation. De même nous produisons un temps subjectif lié à notre conscience d'être, nos façons de nous manifester. Tous ces processus sont ancrés dans le vécu corporel. Ce stage approche de manière systématique et par l'expérience ces thèmes essentiels : Spatialité : construction de l'espace personnel, qui pose les questions des limites, de la différentiation dedans/dehors et de la construction d'un espace de trajets et de rencontre l'axialité et la structuration de l'espace, basées sur l'intégration des directions, des plans, des niveaux et de la tridimensionnalité; Temporalité : le phrasé, la production du temps, le temps-cadre ou tempschronique; la construction d'un schéma corporel d'engagement spatio-temporel, préliminaire à la construction psychique : différenciation, individuation, rencontre, structures de pensée. Contenus : - Limites, différenciation et circulation dedans/dehors : émergence de l'espace individuel (kinesphère) - Liens avec le Schéma corporel - Le temps vécu abordé par le corps et le mouvement : le phrasé - Liens théorico-cliniques (un temps y est consacré chaque jour) Compétences acquises : Savoir évaluer un niveau de développement psychocorporel et entrer dans une lecture psychodynamique du geste pour élaborer et mettre en œuvre des propositions de travail, tant au niveau individuel que groupal.

27 Déroulement : Alternance d'expériences individuelles et groupales, et d'apports théoriques. Documents écrits et vidéo. Travail corporel en début de journée Liens théorico-cliniques au décours du travail corporel (exposés, vidéos cliniques) Public visé : Professionnels de la relation d'aide engageant une médiation corporelle. Sont particulièrement concernés les psychomotriciens, éducateurs, infirmiers et autres paramédicaux qui souhaitent mettre en place des groupes de Danse-Thérapie ou de travail corporel en institution. Enseignants en danse ou techniques de mouvement et danseurs ou artistes qui souhaitent travailler en milieu institutionnel dans une visée thérapeutique ou psychopédagogique. L'évaluation des stagiaires se fait au cours du travail. Un bilan approfondi est proposé en fin de stage, accompagné d'un questionnaire, pour leur permettre de dégager les acquis et envisager leurs applications cliniques. Un suivi de stage est proposé sous forme d'échanges de courriels. Lieu : Centre Massabielle-dionay Hameau le pelaillon Dionay / Site: Voir tarifs en fin de fichier Durée du stage : 32 h Tarifs : 750 Angela LOUREIRO : Danseuse chorégraphe, diplômée du Laban/Bartenieff Institute of Movement Studies de New- York, du Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris en Cinétographie Laban. Auteur de A. Loureiro, Effort : l alternance dynamique, Ressouvenances, Co-auteur, avec Jacqueline Challet-Haas, de Les Fondamentaux de Bartenieff, une approche par la notation Laban (Ed. Ressouvenances, 2008). Diplômée également en Histoire, elle est co-auteur du livre Danaçao da Norma, une histoire de la constitution de la psychiatrie et de la médecine sociale au Brésil (Ed. Graal, 1977). Benoît LESAGE : Docteur en Sciences Humaines, médecin, danseur, danse-thérapeute, chargé de cours au cursus de psychomotricité de Paris VI-Salpêtrière, a été Maître de conférences à la faculté des sports de Reims. Fondateur et directeur d'irpecor. Auteur de La Danse dans le Processus Thérapeutique (Ed Erès 2006) et de Jalons pour une pratique psychocorporelle / Structure, Etayage, Mouvement et Relation (Ed Eres 2012) Tarif préférentiel pour les personnes non prises en charge- nous contacter. Repas de midi obligatoires : 14 /jour Hébergement sur place obligatoire voir ci-après POUR VOUS INSCRIRE il faut donc remplir DEUX FICHES - La fiche "IRPECOR" qui précise vos coordonnées, si vous êtes pris en charge et envoyer les arrhes - La fiche "Hébergement / Repas" qui précise vos options Voir fichier spécifique au stage