USAGE DES RESEAUX SOCIAUX PAR LES APPRENANTS EN COTE D IVOIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "USAGE DES RESEAUX SOCIAUX PAR LES APPRENANTS EN COTE D IVOIRE"

Transcription

1 USAGE DES RESEAUX SOCIAUX PAR LES APPRENANTS EN COTE D IVOIRE Dr CLAUDE N. KOUTOU Enseignant/Chercheur (Université de Cocody, Abidjan) Chercheur PANAF - ROCARE CI

2 PLAN DE PRESENTATION Contexte et problème Objectifs de l étude Méthodologie de l étude Résultats Perspectives: Actions pour des solutions durables

3 CONTEXTE ET PROBLEME (1) TIC, enjeux important pour le développement socio-économique; Les réseaux sociaux sont de plus en plus présents dans tous les secteurs d activité; Depuis quelques années, ils ont fait leur apparition dans le secteur de l éducation et de l apprentissage;

4 CONTEXTE ET PROBLEME (2) Foucault (2002), Charlier (2006), Ciussi (2009), Brustel (2009), Pons (2010), Pinte (2010), Fécherolle (2010) soutiennent que les réseaux sociaux sont une nécessité dans le domaine de l éducation Butstraen (2009), Caeyseele (2010), Padova (2010), Bocart (2011), mettent l accent sur les dangers des réseaux sociaux surtout en milieu scolaire;

5 CONTEXTE ET PROBLEME (3) Pour mieux comprendre cette réalité au niveau de l Afrique, le PanAf s est intéressé au points d accès à Internet et aux usages des réseaux sociaux par les apprenants; Quels usages font les apprenants ivoiriens des réseaux sociaux? Quelles sont les actions à mener pour faire des réseaux sociaux des outils éducatifs?

6 OBJECTIFS DE L ETUDE Décrire les différents usages des réseaux sociaux virtuels par les apprenants; Identifier les facteurs incitatifs de l usage des réseaux sociaux par les apprenants; Identifier les obstacles àrelever pour un usage effectif des réseaux sociaux à des fins éducatives.

7 METHODOLOGIE (1) Type de recherche: Approche qualitative et quantitative; Choix des établissements: 10 établissements: 1 du supérieur, 1 du primaire et 8 du secondaire privé et public situés en milieu urbain, semi urbaine, accueillant soit uniquement les filles, soit uniquement les garçons, soit les deux sexes à la fois. Echantillonnage et sélection des répondants: La technique d échantillonnage retenue est la méthode raisonnée en mettant l accent sur le volontarisme. 12 apprenants par école.

8 METHODOLOGIE (2) Instruments et collecte des données: 1 guide d entretien pour focus group et un questionnaire ont étéutilisé; Traitement et analyse des données: Les données obtenues ont ététraitées àpartir du logiciel SPSS 7.0 pour les questions fermées. Les réponses aux questions ouvertes ont été retranscrites pour une analyse de contenu. Forces et limite de l étude: Les limites méthodologiques de la présente étude seraient sans doute celles imputées à l espace géographique de l étude et à la faiblesse de l échantillon.

9 RESULTATS (1) CONNAISSANCE DES RESEAUX SOCIAUX PAR LES APPRENANTES

10 RESULTATS (2) CONNAISSANCE DES RESEAUX SOCIAUX PAR LES APPRENANTS

11 RESULTATS (3) NATURE DES USAGES DES RÉSEAUX SOCIAUX

12 RESULTATS (4) TEMPS CONSACRE A L USAGE DES RESEAUX SOCIAUX

13 RESULTATS (5) Contenu des usages pédagogiques: Communication; Organisation; Collaboration. Contenu des usages ludiques: Musique; Photo, rencontre; Etc.

14 RESULTATS (6) FACTEURS EXPLICATIFS DE LA NON UTILISATION DES RESEAUX SOCIAUX A DES FINS PEDAGOGIQUES Les apprenants ne disposent pas d information sur les sites éducatifs; Les programmes de formation et les cours d informatique dispensés dans les établissements n en parlent pas; La majorité des éducateurs ne font pas cas des réseaux sociaux éducatifs;

15 RESULTATS (7) Lieu d accès aux ordinateurs et àinternet par les apprenants:

16 CONCLUSION Les réseaux sociaux peuvent jouer un rôle important dans l éducation surtout dans les pays sous développés; L usage pédagogique est loin d être une réalité dans le domaine éducatif ivoirien pour diverses raisons; Ce sont les activités ludiques et peu recommandées qui sont privilégiées.

17 RECOMMANDATIONS Sensibiliser les éducateurs et les apprenants à l usage des réseaux sociaux éducatifs; Former les éducateurs et les apprenants àl usage des réseaux sociaux éducatifs; Encourager l accès des apprenants aux ordinateurs et à Internet à la maison et à l école; et non dans les cybers café; Contrôler les activités des apprenants dans les cybers café.

18 3 livrets de recommandations de l équipe scientifique du projet PanAf ***» Enseignants et directeurs d école»» ict-africa.org

19 3 livrets de recommandations de l équipe scientifique du projet PanAf ***» Décideurs politiques, formateurs d enseignants et autres administrateurs de l éducation»» ict-africa.org

20 3 livrets de recommandations de l équipe scientifique du projet PanAf ***» Chercheurs sur les TIC en éducation»» ict-africa.org

21 MERCI POUR VOTRE AIMABLE ATTENTION

Défis et écueils méthodologiques

Défis et écueils méthodologiques Rapport final Rapport CÔTE D IVOIRE François-Joseph AZOH Claude KOUTOU Fanta SOUMAHORO École Normale Supérieur, Abidjan Introduction L intégration des TIC dans les pratiques éducatives prend une place

Plus en détail

*** * * * Mme Touré Yaba Tamboura. Institut Supérieur de Formation et de Recherche Appliquée (ISFRA) ytamboura2000@yahoo.fr Tamboura.yaba@gmail.

*** * * * Mme Touré Yaba Tamboura. Institut Supérieur de Formation et de Recherche Appliquée (ISFRA) ytamboura2000@yahoo.fr Tamboura.yaba@gmail. * * * *** Mme Touré Yaba Tamboura ytamboura2000@yahoo.fr Tamboura.yaba@gmail.com Institut Supérieur de Formation et de Recherche Appliquée (ISFRA) Contexte Objectif de l étude Méthodologie Résultats Recommandations

Plus en détail

1983 : Doctorat de 3 e Cycle Sciences de l Education. Mention très bien. Université de CAEN (France)

1983 : Doctorat de 3 e Cycle Sciences de l Education. Mention très bien. Université de CAEN (France) Dr. ZINSOU Edmé Michel Yambodé Né le 16 novembre 1951 à Grand-Bassam Ivoirien 08 BP2296 ABIDJAN 08 Côte d Ivoire Tél. B.22 44 57 53 /D :22 44 23 60 Cel : 05 00 15 61 Enseignant Dr. Zinsou Edmé Michel Yambodé

Plus en détail

LIVRE VERT SUR LA MOBILITE DES JEUNES APPRENANTS DANS L UNION EUROPENNE CONTRIBUTION DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE

LIVRE VERT SUR LA MOBILITE DES JEUNES APPRENANTS DANS L UNION EUROPENNE CONTRIBUTION DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE LIVRE VERT SUR LA MOBILITE DES JEUNES APPRENANTS DANS L UNION EUROPENNE CONTRIBUTION DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE Cette contribution a été réalisée après consultation des acteurs du territoire des Pays

Plus en détail

Comment assurer une éducation de qualité pour tous?

Comment assurer une éducation de qualité pour tous? Comment assurer une éducation de qualité pour tous? BILAN ET PERSPECTIVES EN AFRIQUE FRANCOPHONE Conférence le 10 juillet 2014, à Ouagadougou, Burkina Faso ACCÈS ET PARTICIPATION DES ÉLÈVES Présentation

Plus en détail

CONTEXTE DE LA FORMATION

CONTEXTE DE LA FORMATION CONTEXTE DE LA FORMATION Afin de répondre à l un des Objectifs primordiaux du Millénaire pour le Développement à savoir offrir une éducation de qualité à la jeunesse, le ministère de l éducation de base,

Plus en détail

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue Réservé à l administration Associés Questionnaire - Enseignants associés 1 QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra

Plus en détail

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET L utilisation des TIC par le personnel enseignant Marie-José Roy Depuis l apparition des micro-ordinateurs dans les années 1980, la tâche des enseignantes et enseignants s est vue modifiée à mesure que

Plus en détail

Petit bilan sur les TBI et tablettes dans les écoles québécoises

Petit bilan sur les TBI et tablettes dans les écoles québécoises Petit bilan sur les TBI et tablettes dans les écoles québécoises Simon Collin Département de didactique des langues*, UQAM Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET DE CONSTRUIRE DES QUESTIONNAIRES CONTEXTUELS 1. CONTEXTE

Plus en détail

6- LE STATUT DES TIC EN EDUCATION : CAS DE LA CÔTE D IVOIRE

6- LE STATUT DES TIC EN EDUCATION : CAS DE LA CÔTE D IVOIRE 137 6- LE STATUT DES TIC EN EDUCATION : CAS DE LA CÔTE D IVOIRE MIAN Bi Séhi Antoine E-mail : mianantoine@yahoo.fr RÉSUMÉ À partir de la recension d un corpus d articles scientifiques, de rapports, d ouvrages

Plus en détail

«SEMINAIRE DE FORMATION DES MAGISTRATS IVOIRIENS EN DROIT DE L ENVIRONNEMENT:CAS DE LA CONVENTION CADRE DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS

«SEMINAIRE DE FORMATION DES MAGISTRATS IVOIRIENS EN DROIT DE L ENVIRONNEMENT:CAS DE LA CONVENTION CADRE DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS «SEMINAIRE DE FORMATION DES MAGISTRATS IVOIRIENS EN DROIT DE L ENVIRONNEMENT:CAS DE LA CONVENTION CADRE DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES» 1 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU SEMINAIRE 2. OBJECTIFS

Plus en détail

Merci beaucoup de votre collaboration

Merci beaucoup de votre collaboration QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra de recueillir des informations sur l intégration des technologies de l information et de la communication (TIC) chez les futurs enseignants

Plus en détail

PRESENTATION DE L ECAM4

PRESENTATION DE L ECAM4 ATELIER DE RESTITUTION DES RESULTATS DE L APPROCHE MODELISATION POUR INFORMER SUR L ETABLISSEMENT DES STRATEGIES ET POLITIQUES REDD+ AU CAMEROUN Yaoundé, Falaise Hôtel 21 et 22 mai 2015 PRESENTATION DE

Plus en détail

LA REFORME LMD EN COTE D IVOIRE :

LA REFORME LMD EN COTE D IVOIRE : LA REFORME LMD EN COTE D IVOIRE : Mise en œuvre et enjeux Pr Viviane KROU ADOHI Directeur Général de l Enseignement Supérieur Abidjan, février 2012 1 Définition LICENCE (bac +3) INTRODUCTION MASTER (bac+5)

Plus en détail

Classes EMILE une réussite pour la langue française et pour la promotion du plurilinguisme en Lituanie. Dr. Loreta Žadeikaitė

Classes EMILE une réussite pour la langue française et pour la promotion du plurilinguisme en Lituanie. Dr. Loreta Žadeikaitė Classes EMILE une réussite pour la langue française et pour la promotion du plurilinguisme en Lituanie Dr. Loreta Žadeikaitė Directrice de la Division de l'enseignement secondaire au Département de l Enseignement

Plus en détail

Un MOOC pour la promotion de l activité physique et la lutte contre la sédentarité des jeunes (APS)

Un MOOC pour la promotion de l activité physique et la lutte contre la sédentarité des jeunes (APS) Développer des compétences en promotion de la santé Un MOOC pour la promotion de l activité physique et la lutte contre la sédentarité des jeunes (APS) Stéphanie Regat Frédéric Forestier INPES - Département

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION PARTENARIATS INSTITUTIONS-CITOYENS POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION (PICRI)

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION PARTENARIATS INSTITUTIONS-CITOYENS POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION (PICRI) Unité Développement Direction de la recherche et de l enseignement supérieur Appel à projets PICRI 2012 FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION PARTENARIATS INSTITUTIONS-CITOYENS POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION

Plus en détail

Ingéniere et TIC : à propos de la «FOAD»

Ingéniere et TIC : à propos de la «FOAD» Ingéniere et TIC : à propos de la «FOAD» quelques repères essentiels pour l ingénierie de dispositifs «ouverts» et «à distance» Annie Jézégou Ecole des Mines de Nantes & CREAD. Université de Rennes 2 1

Plus en détail

STAGES ET MISSION DE VOLONTARIAT A MOYEN ET LONG TERMES AU MALI

STAGES ET MISSION DE VOLONTARIAT A MOYEN ET LONG TERMES AU MALI STAGES ET MISSION DE VOLONTARIAT A MOYEN ET LONG TERMES AU MALI 2ADIB MALI-AMIS DE LA NATURE (Association d Appui au Développement des Initiatives à la Base au Mali) 1. Conditions générales d inscription

Plus en détail

INTRODUCTION DES NTIC DANS LE SYSTEME EDUCATIF MAROCAIN

INTRODUCTION DES NTIC DANS LE SYSTEME EDUCATIF MAROCAIN INTRODUCTION DES NTIC DANS LE SYSTEME EDUCATIF MAROCAIN Pr. Abdelfattah BARHDADI Groupe de l Action Pédagogique Ecole Normale Supérieure de Rabat B.P. 5118 Takaddoum, Rabat, Royaume du Maroc Fax: +212

Plus en détail

2003 2004 Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Gestion des Ressources Humaines (Année 2004) 1994 2000 Maîtrise en Droit (Année 2000)

2003 2004 Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Gestion des Ressources Humaines (Année 2004) 1994 2000 Maîtrise en Droit (Année 2000) Nom : KOUE Prénoms : Neule Angèle Profession : Juriste / Gestionnaire de ressources humaines Expert en : Genre / Ingénierie de la formation / Gestion des ressources humaines / Droit Nombre d années d expérience

Plus en détail

L Intégration pédagogique des TIC au Congo : réalisations, défis et perspectives

L Intégration pédagogique des TIC au Congo : réalisations, défis et perspectives Samuel Mawete L Intégration pédagogique des TIC au Congo : réalisations, défis et perspectives Préface du Prof. Djénéba Traore Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Séminaire de restitution des résultats de l évaluation diagnostique PASEC au Liban

Séminaire de restitution des résultats de l évaluation diagnostique PASEC au Liban Séminaire de restitution des résultats de l évaluation diagnostique PASEC au Liban Beyrouth, 19-20 mars 2012 Charlotte HANNA Centre de Recherche et de Développement pédagogiques République Libanaise Ministère

Plus en détail

Le Cameroun: Contexte géographique et environnemental:

Le Cameroun: Contexte géographique et environnemental: Le Cameroun: Contexte géographique et environnemental: Pays d Afrique centrale, situé à mi-chemin entre l Afrique de l Ouest, l Afrique australe, l Afrique de l Est et l Afrique du Nord. Cameroun: une

Plus en détail

DR KOUAME KOUASSI DARES

DR KOUAME KOUASSI DARES DR KOUAME KOUASSI DARES DOCTEUR EN SCIENCES DE L EDUCATION ENSEIGNANT - CHERCHEUR DIDACTICIEN PROFESSIONNEL/ECONOMISTE SANTE INGENIEURS INFORMATICIEN ET STATISTICIEN RESPONSABLE INFORMATIQUE A L ENSEA

Plus en détail

Université Cheikh Anta Diop de DAKAR Rectorat. CENTRE DE CALCUL INFORMATIQUE Bilan 2008-2009

Université Cheikh Anta Diop de DAKAR Rectorat. CENTRE DE CALCUL INFORMATIQUE Bilan 2008-2009 Université Cheikh Anta Diop de DAKAR Rectorat CENTRE DE CALCUL INFORMATIQUE Bilan 2008-2009 UCAD décembre 2009 1 MISSIONS DU CENTRE DE CALCUL Service de support pédagogique et de soutien à l enseignement

Plus en détail

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST)

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST) POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO Présenté par: Prof. Dr. Djénéba TRAORE Directrice Générale Institut de l Afrique de l Ouest Email: Djeneba.Traore@iao.gov.cv Site web: www.westafricainstitute.org

Plus en détail

SINGA LANGUES et culture

SINGA LANGUES et culture SINGA LANGUES et culture SINGA souhaite valoriser la dimension vivante de la langue française et éveiller la curiosité des apprenants. La plupart des personnes réfugiées a besoin d apprendre le français

Plus en détail

EPCCI ÉCOLE PRATIQUE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE & D INDUSTRIE DE CÔTE D IVOIRE NOTRE OFFRE DE FORMATION

EPCCI ÉCOLE PRATIQUE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE & D INDUSTRIE DE CÔTE D IVOIRE NOTRE OFFRE DE FORMATION EPCCI ÉCOLE PRATIQUE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE & D INDUSTRIE DE CÔTE D IVOIRE NOTRE OFFRE DE FORMATION LES PLUS DE L EPCCI L EPCCI, UNE ÉCOLE EN PHASE AVEC LES ATTENTES DES ENTREPRISES L Afrique dans sa

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation sur l élaboration

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGE TYPE DE L EXAMEN

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGE TYPE DE L EXAMEN ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Niveau : 1 ème année Master TC Groupes : 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7 Date : 21/05/2012 Module : Recherche Marketing Durée : 2h CORRIGE TYPE DE L EXAMEN Correction 1 ère Partie

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU)

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) STRATEGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE L APPRENTISSAGE ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES POUR FAVORISER UN

Plus en détail

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Nouveauté Méthodes quantitatives et qualitatives Prix : 81,95 $ Auteurs : Marie-Fabienne Fortin, Johanne Gagnon ISBN13 : 9782765050063 Nombre

Plus en détail

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007 La charte pour l environnement au niveau local : enjeux et rôles des actions de communication et de sensibilisation CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011 VARENIO

Plus en détail

Les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les écoles d'afrique de l'ouest et du Centre :

Les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les écoles d'afrique de l'ouest et du Centre : Les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les écoles d'afrique de l'ouest et du Centre : Phase II Recherche action sur la formation des enseignants aux usages pédagogiques des

Plus en détail

(pour les 18-36 mois) 2015 / 2016

(pour les 18-36 mois) 2015 / 2016 (pour les 18-36 mois) 2015 / 2016 Bordeaux International School 252 Rue Judaïque, 33000 Bordeaux Tél : 05 57 87 02 11 - Email : bis@bordeaux-school.com - Site web : www.bordeaux-school.com " intoenglish

Plus en détail

Outils permettant la diffusion de l information. Un point sur le droit numérique

Outils permettant la diffusion de l information. Un point sur le droit numérique Technologies de l Information et de la Communication Introduction aux NTE/TICE Présentation des UNR UNT Outils permettant la diffusion de l information L apprentissage à partir de ces technologies numériques

Plus en détail

Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants

Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants Stéphanie Boéchat-Heer, Responsable de projets de recherche et coordinatrice

Plus en détail

Introduction. Défis et succès méthodologiques. Samuel MAWETE École Normale Supérieur, Brazzaville. Rapport national

Introduction. Défis et succès méthodologiques. Samuel MAWETE École Normale Supérieur, Brazzaville. Rapport national Rapport national Rapport CONGO Samuel MAWETE École Normale Supérieur, Brazzaville Introduction L agenda panafricain de recherche sur l intégration des TIC en Afrique (en sigle PanAf) qui s est donné comme

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire régional de formation

Plus en détail

SOMMAIRE LA LIGUE DE L ENSEIGNEMENT...3. LA FAL 44 : LA Fédération des Amicales Laïques DE LOIRE- ATLANTIQUE...4

SOMMAIRE LA LIGUE DE L ENSEIGNEMENT...3. LA FAL 44 : LA Fédération des Amicales Laïques DE LOIRE- ATLANTIQUE...4 Livret Pédagogique Des activités de sensibilisations Comment organiser des activités de sensibilisation aux différences nord-sud dans les écoles, collèges et lycées? FAL 44 Vie Scolaire 9 rue des Olivettes

Plus en détail

RAPPORT FINAL GUIDE DE L EDUCATION AUX DROITS DE L HOMME FORMATION DES ENSEIGNANTS EN COTE D IVOIRE. L Ecole, Instrument de la Paix - Côte d Ivoire

RAPPORT FINAL GUIDE DE L EDUCATION AUX DROITS DE L HOMME FORMATION DES ENSEIGNANTS EN COTE D IVOIRE. L Ecole, Instrument de la Paix - Côte d Ivoire GUIDE DE L EDUCATION AUX DROITS DE L HOMME ET FORMATION DES ENSEIGNANTS EN COTE D IVOIRE RAPPORT FINAL Abidjan, Décembre 2013 I- RESUME DU PROJET Ce rapport a pour objet l édition et la vulgarisation d

Plus en détail

STRATÉGIE NUMÉRIQUE AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

STRATÉGIE NUMÉRIQUE AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE STRATÉGIE NUMÉRIQUE AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE «FUTURE OF E-LEARNING IN LEBANON: LAUNCHING THE DEBATE» Notre Dame University Louaize, le 28 mai 2015 1 Le Livre Blanc sur le numérique éducatif

Plus en détail

De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif

De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif Application à l enseignement du jazz avec le jeu Pads n Swing guillaume.denis@ensmp.fr Centre de recherche en informatique Ecole des mines de Paris

Plus en détail

Journée RomandTIC 2013, HEP-BEJUNE, Bienne RPNtab, une tablette pour quoi faire?

Journée RomandTIC 2013, HEP-BEJUNE, Bienne RPNtab, une tablette pour quoi faire? Journée RomandTIC 2013, HEP-BEJUNE, Bienne RPNtab, une tablette pour quoi faire? Stéphanie Boéchat-Heer, Responsable de projets de recherche et coordinatrice de l unité «Innovation et Technologie de l

Plus en détail

POINT SUR LES ACTIVITES DU PROJET PADTICE (593 RAF 600) DEPUIS SON TRANSFERT A DAKAR (MARS 2013)

POINT SUR LES ACTIVITES DU PROJET PADTICE (593 RAF 600) DEPUIS SON TRANSFERT A DAKAR (MARS 2013) POINT SUR LES ACTIVITES DU PROJET PADTICE (593 RAF 600) DEPUIS SON TRANSFERT A DAKAR (MARS 2013) FICHE TECHNIQUE DU PROJET Numéro du projet : 593 RAF 6000 Nom du projet «Projet d appui au développement

Plus en détail

OUTIL 3 SONDAGE RÉALISÉ AUPRÈS DES PARENTS DE NOS ÉLÈVES. À retourner à. Pour le. Direction générale

OUTIL 3 SONDAGE RÉALISÉ AUPRÈS DES PARENTS DE NOS ÉLÈVES. À retourner à. Pour le. Direction générale OUTIL 3 SONDAGE RÉALISÉ AUPRÈS DES PARENTS DE NOS ÉLÈVES À retourner à Pour le Direction générale Date : OUTIL 3 SONDAGE RÉALISÉ AUPRÈS DES PARENTS DE NOS ÉLÈVES OBJECTIF DE CE SONDAGE Ce sondage a pour

Plus en détail

Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010

Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010 Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010 Dr. El Hadji Guèye / Arianne Wessal Journées béninoises de l évaluation 2-4 Juillet 2012 Cotonou, Bénin Plan 1. Introduction de CLEAR

Plus en détail

Former des enseignants à l intégration des TICE bilan des usages, perspectives et questionnement

Former des enseignants à l intégration des TICE bilan des usages, perspectives et questionnement Haute Ecole pédagogique de Fribourg Service Recherche & Développement Former des enseignants à l intégration des TICE bilan des usages, perspectives et questionnement Pierre-François Coen Service Recherche

Plus en détail

Répertoire de questions destinées aux apprenants avant la formation

Répertoire de questions destinées aux apprenants avant la formation 1 (Version 06.2005) Répertoire de questions destinées aux apprenants avant la formation Informations destinées aux auteurs, tuteurs, décideurs, chercheurs ou toute autre personne souhaitant élaborer des

Plus en détail

Plates-formes de téléformation et modèles pédagogiques

Plates-formes de téléformation et modèles pédagogiques POYET Françoise, (7095) Introduction Plates-formes de téléformation et modèles pédagogiques Depuis quelques années, on assiste à une stabilisation informatique des Technologies de l Information et de la

Plus en détail

I. Constats : un enseignement à part entière?

I. Constats : un enseignement à part entière? Une formation complémentaire pour les enseignants de l université est-elle possible? Quelques éléments de bilan d une expérience menée à l Université de Bretagne Occidentale 1 Michel Beney michel.beney@univ-brest.fr

Plus en détail

ECONOMISTE ANALYSE STATISTICIENNE

ECONOMISTE ANALYSE STATISTICIENNE M lle SORO Nahoua Date de naissance: 20 05 1974 Cell : 07 71 09 66 E-Mail : mariejudithsoro@gmail.com yehgnon@yahoo.fr ECONOMISTE ANALYSE STATISTICIENNE SITUATION ACTUELLE 2008 - Aujourd hui Assistante

Plus en détail

Nouveaux dispositifs de formation et construction identitaire d adultes en formation

Nouveaux dispositifs de formation et construction identitaire d adultes en formation Nouveaux dispositifs de formation et construction identitaire d adultes en formation Bernadette Charlier Université de Fribourg (Suisse) Bernadette.charlier@unifr.ch Notre contribution présente et discute

Plus en détail

Termes de Références pour le Recrutement de consultants- formateurs

Termes de Références pour le Recrutement de consultants- formateurs Termes de Références pour le Recrutement de consultantsformateurs Projet : Soutenir la transition postcrise et l amélioration de la cohésion sociale en initiant une dynamique de réintégration socioéconomique

Plus en détail

Edy K. ANTHONY Secrétariat Exécutif, OCAL

Edy K. ANTHONY Secrétariat Exécutif, OCAL PRESENTATION DU PROJET/PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT PAR L'OCAL Edy K. ANTHONY Secrétariat Exécutif, OCAL Tunis, 22 24 Avril 2014 SOMMAIRE Introduction ti OCAL Expériences Description du projet Cadre de mise

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DU MODULE DE FORMATION

TERMES DE REFERENCE DU MODULE DE FORMATION Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique TERMES DE REFERENCE DU MODULE DE FORMATION De l élaboration d une proposition de recherche à la diffusion des résultats Du 31 août

Plus en détail

DOMAINES DE COMPETENCE

DOMAINES DE COMPETENCE KOULET Konan Clément Nationalité : Ivoirienne Date et lieu de naissance : le 11-10 1967 à Yamoussoukro Expérience professionnelle : 14 ans Téléphone : (+225) 07619905/ 05735214/ 01059994 E-mail : clementkoulet@yahoo.fr

Plus en détail

PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION 2014 : Appel à propositions et termes de référence

PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION 2014 : Appel à propositions et termes de référence Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Educational Research Network for West and Central Africa PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION

Plus en détail

E Learning. VOS Bénédicte SIZ Nursing asbl Administratrice «E learning FNIB»

E Learning. VOS Bénédicte SIZ Nursing asbl Administratrice «E learning FNIB» E Learning VOS Bénédicte SIZ Nursing asbl Administratrice «E learning FNIB» Plan 1. Introduction 2. Définition 3. Historique 4. Avantages / Inconvénients 5. Du général 6. Au spécifique 7. Exemple concret

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

COMMENT GARANTIR UN ACCES POUR TOUS AUX SERVICES D INFORMATIONS?

COMMENT GARANTIR UN ACCES POUR TOUS AUX SERVICES D INFORMATIONS? COMMENT GARANTIR UN ACCES POUR TOUS AUX SERVICES D INFORMATIONS? Sommaire Couverture du pays par les réseaux et les services Etat actuel de développement des services Stratégie d aménagement numérique

Plus en détail

Techniques d enquête. Florence Huguenin-Richard - 2014

Techniques d enquête. Florence Huguenin-Richard - 2014 Techniques d enquête Florence Huguenin-Richard - 2014 1. Méthodologie générale Pourquoi faire une enquête? On a besoin d informations qui n existent pas ailleurs! Une enquête vient après une recherche

Plus en détail

Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance

Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance CONEPT/RDC Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance Rapport de l Enquête réalisée à Kinshasa Résumé des résultats et recommandations Avec l Appui de Juillet

Plus en détail

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 La CONFEMEN a adhéré à l initiative «l Éducation avant tout» du Secrétaire général

Plus en détail

Amine BENKIRAN Samir BENNANI

Amine BENKIRAN Samir BENNANI L opportunité du télé-enseignement au Maroc Amine BENKIRAN Samir BENNANI Equipe RIMt EMI, Ecole Moammadia d Ingénieurs Univ Md Agdal,, Rabat benkiran@emi.ac.ma sbennani@emi.ac.ma Sommaire Contexte marocain

Plus en détail

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Organisme : Université Claude Bernard Lyon1 Dates : février 2013- septembre 2013 Présentation

Plus en détail

Je déclare avoir pris connaissance des conditions générales d adhésion aux ateliers dispensés par le jardin d anglais et je les accepte.

Je déclare avoir pris connaissance des conditions générales d adhésion aux ateliers dispensés par le jardin d anglais et je les accepte. Ateliers d anglais Fiche d inscription Année 2014-2015 Cadre réservé à l administration : Date de réception : N : Agent : Nom de l enfant : Prénom : Age de l enfant : Date d anniversaire : Classe fréquentée

Plus en détail

Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF

Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF Olivier ANDRIOLLO Novembre 2012 Le Projet MAE : Lutte contre les Médicaments Falsifiés en Afrique de L ouest A Contexte

Plus en détail

ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES

ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES IX e JOURNÉES D ÉTUDES INGÉNIERIE DES DISPOSITIFS DE FORMATION A L INTERNATIONAL «ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES»

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE D ANALYSER LES CURRICULA AU COLLEGE

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE D ANALYSER LES CURRICULA AU COLLEGE TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE D ANALYSER LES CURRICULA AU COLLEGE 1. CONTEXTE Le bilan de l Éducation Pour Tous révèle que les pays d Afrique subsaharienne ont accompli

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE

DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE JANVIER 2014 INTRODUCTION Le CAMO pour personnes handicapées souhaitait établir un portrait de la situation de la formation des personnes

Plus en détail

Devenez mécène de la Chambre Philharmonique et profitez d un éventail d avantages exclusifs! La Chambre Philharmonique!

Devenez mécène de la Chambre Philharmonique et profitez d un éventail d avantages exclusifs! La Chambre Philharmonique! Devenez mécène de la Chambre Philharmonique et profitez d un éventail d avantages exclusifs 1 I. Présentation de l orchestre II. Avantages du mécénat A. Visibilité sur les supports de communications B.

Plus en détail

D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I R E

D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I R E D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N E T D AP P U I C O N S E I L P O U R L E D E V E L O P P E M E N T L O C A L F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I

Plus en détail

Utilisation de documents audiovisuels dans la formation continue des enseignant-e-s à Genève

Utilisation de documents audiovisuels dans la formation continue des enseignant-e-s à Genève COLLOQUE MEMORIAV 2009 Utilisation de documents audiovisuels dans la formation continue des enseignant-e-s à Genève Jean-Claude Domenjoz Formation aux MITIC* à Genève formation initiale IFMES de 1999 à

Plus en détail

Master de Sciences Humaines et Sociales. Spécialité : «Éducation et formation» Parcours : Formateurs d enseignants

Master de Sciences Humaines et Sociales. Spécialité : «Éducation et formation» Parcours : Formateurs d enseignants Master de Sciences Humaines et Sociales Spécialité : «Éducation et formation» Parcours : Formateurs d enseignants Organisation et descriptifs des enseignements M2 Année 2011-2012 Trois objectifs majeurs

Plus en détail

VIIème Congrès international FATO Yamoussoukro 2013

VIIème Congrès international FATO Yamoussoukro 2013 VIIème Congrès international FATO Yamoussoukro 2013 Thème: Accessibilité et financement des services de santé en Afrique Subsaharienne: le cas de la Côte d Ivoire Proposé par FOFANA MEMON, Doctorant en

Plus en détail

Pommier J1,3, Guével MR1,2, Jourdan D2

Pommier J1,3, Guével MR1,2, Jourdan D2 Évaluation de l'impact d'un dispositif de formation continue des équipes i enseignantes en F France: Exemple de formation continue 28 novembre 1er décembre 2011 Montréal 15ème JASP La prochaine décennie

Plus en détail

Une expérimentation «Délégués Auditeurs Qualité» (D.A.Q)

Une expérimentation «Délégués Auditeurs Qualité» (D.A.Q) «Si l on arrête de se perfectionner, on arrête d être bon» Une expérimentation «Délégués Auditeurs Qualité» (D.A.Q) 29 Avenue de Frais Vallon Bat Le Nautile 13013 MARSEILLE Tél. : 04.91.10.40.00 Mail.

Plus en détail

Programme d alphabétisation des jeunes filles et des femmes

Programme d alphabétisation des jeunes filles et des femmes Programme d alphabétisation des jeunes filles et des femmes PAJEF DIRECTION DE L ALPHABETISATION ET DES LANGUES NATIONALES EN PARTENARIAT AVEC L UNESCO BREDA I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION 771 millions d

Plus en détail

Résultats de l enquête sur la santé buccodentaire des jeunes en province de Luxembourg

Résultats de l enquête sur la santé buccodentaire des jeunes en province de Luxembourg Service Prévention-Santé, Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg Résultats de l enquête sur la santé buccodentaire des jeunes en province de Luxembourg C.H. Boeur Colloque APMS 15 Novembre

Plus en détail

GENERALISATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) DANS L ENSEIGNEMENT AU ROYAUME DU MAROC

GENERALISATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) DANS L ENSEIGNEMENT AU ROYAUME DU MAROC GENERALISATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) DANS L ENSEIGNEMENT AU ROYAUME DU MAROC Dossier de présentation générale Avril 2005 Réf. : ICTEI/2/27042005 Page 1 sur 10 SOMMAIRE

Plus en détail

LA CERTIFICATION PROFESSIONNELLE DU METIER DE SAUVETEUR EN MONTAGNE CISA IKAR 2006 KRANJKA GORA

LA CERTIFICATION PROFESSIONNELLE DU METIER DE SAUVETEUR EN MONTAGNE CISA IKAR 2006 KRANJKA GORA LA CERTIFICATION PROFESSIONNELLE DU METIER DE SAUVETEUR EN MONTAGNE CISA IKAR 2006 KRANJKA GORA INTRODUCTION CETTE DEMARCHE DE CERTIFICATION PROFESSIONNELLE A EU POUR BUT LA RECONNAISSANCE PAR L ETAT DE

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Caroline Bourque

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Caroline Bourque Compte rendu Ouvrage recensé : Potvin, C., Power, T.M. et Ronchi, A. (dir.) (2014). La formation en ligne : les conseillers et ingénieurs pédagogiques. 20 études de cas. Laval : Presses de l Université

Plus en détail

projet d éd échanges en ligne à la formation en didactique

projet d éd échanges en ligne à la formation en didactique Grenoble 12 juillet 2011 1 Apports d un d projet d éd échanges en ligne à la formation en didactique du Français ais Langue Étrangèrere Soutenance de thèse de Louay Pierre SALAM Membres du jury: Maguy

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES SEMESTRIEL. JANVIER à JUILLET 2014

RAPPORT D ACTIVITES SEMESTRIEL. JANVIER à JUILLET 2014 RAPPORT D ACTIVITES SEMESTRIEL JANVIER à JUILLET 2014 RAPPORT D ACTIVITE SEMESTRIEL PRÉSENTATION VISION MISSION OBJECTIFS ACTIVITÉS QUI SOMMES NOUS? L ONG Education, Formation, Insertion pour les Femmes

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Fiche 10 ENSEIGNEMENT Faire de nos écoles des lieux d apprentissage, de métissage, d ouverture et d émancipation, en favorisant le mieux-vivre

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

WIKIM : RESULTATS Rapport d évaluation

WIKIM : RESULTATS Rapport d évaluation 01/11/2007 31/10/2009 GRUNDTVIG SOMMAIRE 1. Une démarche d'évaluation participative... 3 2. Des indicateurs de mesure... 3 3. Des outils d'observation... 3 4. Les réalisations... 4 5. Quelques résultats...

Plus en détail

Sur les nouvelles façons de former

Sur les nouvelles façons de former Jean-Claude LEWANDOWSKI Sur les nouvelles façons de former Le e-learning, enjeux et outils Éditions d Organisation, 2003 ISBN : 2-7081-2992-9 SOMMAIRE Première partie Grands repères 1. La formation face

Plus en détail

Pour l enseignant - Aperçu de l activité WEB «PAYSAGES D HIER ET D AUJOURD HUI»

Pour l enseignant - Aperçu de l activité WEB «PAYSAGES D HIER ET D AUJOURD HUI» Pour l enseignant - Aperçu de l activité WEB «PAYSAGES D HIER ET D AUJOURD HUI» Marie-Ève Bourget, 15 ans, Collège Durocher Saint-Lambert, 2005 1 Description: Photographier un paysage de sa région et lui

Plus en détail

Louis Martin Onguene Essono Université de Yaoundé 1

Louis Martin Onguene Essono Université de Yaoundé 1 EuroAfrica-ICT: Atelier d Informations & d Échanges Soutenir l implication d organisations d Afrique sub-saharienne dans le 7ème Programme Cadre de R&D de l UE (FP7/ICT) L insertion des Tic à l École :

Plus en détail

Maquette de Master 1 à 300h hors stage

Maquette de Master 1 à 300h hors stage Maquette de Master 1 à 300h hors stage Semestre/U E ECT S Contenu des enseignements Horaires Semestre 1 UE 1 VPMIF11 6 Modèles théoriques et culture professionnelle Conseil pédagogique et trajectoires

Plus en détail

Information Projet Patients ressources

Information Projet Patients ressources Information Projet Patients ressources 1 Information Projet Patients ressources Intervention de patients insuffisants rénaux chroniques dans 3 programmes d ETP développés par le réseau NEPHROLOR De la

Plus en détail

Classes virtuelles en formation

Classes virtuelles en formation Classes virtuelles en formation Après midi de témoignages FFFOD 10 décembre 2009 Véronique Jolly, chargée de missions, Gip Arifor Sandrine Ventana, chef de projet, Cned-Eifad 1. Contexte : mise en place

Plus en détail

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7 Table des matières Préface Public 1 Structure de l ouvrage 1 Caractéristiques de l ouvrage 3 Contenu 3 Pédagogie 4 Remarques sur l adaptation française 4 Ressources numériques 5 Biographie 6 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

Les routines dans la pratique enseignante Quelques aspects méthodologiques

Les routines dans la pratique enseignante Quelques aspects méthodologiques Les routines dans la pratique enseignante Quelques aspects méthodologiques Utilisation des vidéoscopies Abdelkarim Zaid Elmostafa Habboub France Lacourse Juin 2007 La recherche REFEPROF «Contribution au

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation à l intégration

Plus en détail