20 projets d'investissement approuvés à Ouargla

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "20 projets d'investissement approuvés à Ouargla"

Transcription

1 LIGUE DES CHAMPIONS L ESS au tapis, l USMA sur un nuage L USM Alger a réalisé son objectif en battant l ES Sétif (3-0) dans le cadre de la 5e journée de la phase des poules de la Ligue des champions d Afrique. P03 Quotidien national d information - n 429- Prix : 10 DA Dimanche 23 Août 2015 P20 TOURISME 20 projets d'investissement approuvés à Ouargla Vingt projets d'investissement touristique ont obtenu l'accord de principe du comité d'assistance à la localisation et la promotion de l'investissement et de la régulation foncière (CALPIREF) d'ouargla pour leur concrétisation, a-t-on appris auprès de la direction du tourisme (DT) de la wilaya. Page 04 ACCIDENTS DE LA ROUTE 13 morts et 64 blessés en trois jours P24 LE CONGRÈS DE LA SOUMMAM Une "victoire historique et un acte fondateur de l Etat algérien moderne" APPEL DU MINISTRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS EN DIRECTION DE LA JEUNESSE Pour l union de tous en vue de l'édification du pays GARES ROUTIÈRES La Sogral prévoit le paiement électronique de ses prestations P03 P03 P.02 INQUIÉTUDES SUR LA CROISSANCE MONDIALE Les Bourses plongent et le pétrole au plus bas depuis 2008 P07 MOUVEMENT DE POPULATIONS L Europe va-t-elle mourir de l émigration? P. 17

2 2 Nationale Dimanche 23 Août 2015 COOPÉRATION ALGÉRO-JAPONAISE Le Japon prêt à investir davantage en Algérie Par Samira Belabed Dans une interview accordée au journal électronique leconews, l ambassadeur du Japon à Alger, Son excellence Masaya Fujiwara, a qualifié les relations bilatérales entre les deux pays de «bonnes». Cette année, l Algérie et le Japon ont lancé une étude de faisabilité sur divers projets de développement dans le domaine des infrastructures. «Il s agit d une stratégie qui vise à soutenir les pays africains, dont l Algérie. Il y a beaucoup de possibilités dans le domaine des transports routier et ferroviaire, mais aussi dans le domaine des énergies renouvelables, un secteur promoteur», a déclaré Masaya Fujiwara. Aujourd hui, le nombre d entreprises japonaises en activité est de près d une vingtaine. Elles interviennent essentiellement dans le domaine des hydrocarbures, mais aussi dans la télécommunication et le transport maritime. «Nous avons aussi des entreprises qui exercent dans l équipement médical de très haute technologie. Nous avons aussi un très bon savoir-faire dans le domaine de la pêche, et l Algérie a beaucoup de potentialités dans ce domaine et peut-être, dans l avenir, nous aurons des projets à réaliser ensemble», a-t-il ajouté. Il a souhaité, par ailleurs, que les Algériens achètent plus de produits japonais. «Nous avons des équipements dans le domaine de l électroménager très sophistiqués, nous sommes aussi développés dans l équipement médical, notamment en machines domestiques destinées à la santé de la famille. Les Japonais ne connaissent pas bien l Algérie ou, du moins, ils ont une image un peu mauvaise après la tragédie de Tiguentourine. Mais j essaye toujours de donner la vraie image de l Algérie qui est un très beau pays et qui recèle des potentialités énormes», a-t-il souligné. Pour Masaya Fujiwara, la règle 51/49 % ne constitue pas un frein aux Le ministre des Ressources en eau et de l'environnement, Abdelouahab Nouri, participera du 23 au 26 août à Stockholm (Suède) à la 25 e édition de la Semaine mondiale de l'eau, a indiqué hier un communiqué du ministère. Cette manifestation mondiale est organisée du 23 au 28 août par l'institut international de l'eau de Stockholm, sous le parrainage du gouvernement suédois et des agences de l'onu. Ayant pour thème "L'eau pour le développement", cette semaine mondiale sera La Société d'exploitation et de gestion des gares routières d'algérie (Sogral) prévoit de lancer, avant la fin de l'année 2015, un programme de modernisation de ses services visant à améliorer les prestations offertes aux voyageurs. Cette société, qui gère entre autres gares routières celle du Caroubier (Alger), envisage d'introduire le service de réservation des billets en ligne "E-ticket", investisseurs. Pour preuve, plusieurs sociétés créées avec des nationalités différentes fonctionnent très bien. Toutefois, il existe une certaine image de la bureaucratie et un manque de transparence qui gênent les entreprises japonaises. «Mais je pense que quand il aura une amélioration, les sociétés japonaises vont certainement réfléchir à investir sérieusement en Algérie. Nous avons même noté une nette amélioration de l intérêt manifesté des Algériens d ailleurs. Nous avons délivré 157 visas aux Algériens en 2014 alors que le nombre des Japonais personnes installés en Algérie et qui travaillent pour la coopération entre les deux pays est de 300. En septembre prochain, un séminaire sera organisé pour partager les résultats des recherches conjointes qui ont été réalisées par l université de Tokyo et celle 25 E ÉDITION DE LA SEMAINE MONDIALE DE L'EAU Abdelouahab Nouri aujourd hui à Stockholm consacrée essentiellement au bilan des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), qui arrive à échéance en 2015, et aux perspectives du Programme post-2015 de l'onu qui prendra le relais des OMD. Cette manifestation, qui regroupera plus de participants, vise au renforcement et au développement des capacités, des partenariats et du suivi de la mise en oeuvre des processus et programmes internationaux relatifs à l'eau. Lors de cette rencontre internationale, M. Nouri fera part GARES ROUTIÈRES La Sogral prévoit le paiement électronique de ses prestations a indiqué à l'aps son directeur général, Mohamed Saïd Cheref. "Cette opération sera mise en oeuvre avec la collaboration de la Banque de développement local (BDL) qui travaille actuellement à sécuriser le site internet conçu à ce titre avant le lancement de ce nouveau service vers la fin de l'année", fait savoir le même responsable. En outre, la Sogral va installer des terminaux de paiement électronique (TPE) ainsi que des distributeurs automatiques qui permettront aux voyageurs d'acquérir leurs billets sans passer par les guichets traditionnels, ajoute M. Cheref. Afin de permettre aux usagers de réserver à l'avance leurs billets et mieux organiser leurs voyages, cette entreprise compte aussi développer de nouvelles formules de réservation tels la réservation à longue durée et l'abonnement mensuel ou trimestriel en concertation avec les transporteurs. Ces projets, qui visent à "créer une certaines fluidité dans les gares et améliorer la qualité du service public", seront concrétisés, dans une première phase, à la gare du Caroubier avant de les généraliser progressivement à travers les 44 autres gares gérées par Sogral. En 2014, quelque 55 millions de voyageurs ont transité par les gares routières de cette entreprise publique. d Oran. Nous comptons aussi coopérer avec l Algérie dans le domaine de la formation. Nous avons lancé une initiative qui s appelle African Business Education, et quatre étudiants algériens vont suivre une formation de deux ans au Japon dans le domaine des affaires. Ils vont aussi effectuer des stages au sein des entreprises japonaises», a-t-il ajouté. S.B. des efforts engagés par l'algérie pour l'atteinte des OMD, ainsi que des grand projets d'infrastructures réalisés par le pays durant la période Par ailleurs, le ministre participera, en tant que vice-président du Conseil des ministres africains de l'eau, à une journée spéciale, Africa Focus, dédiée à l'examen de la situation de l'eau en Afrique. Il présidera aussi un séminaire relatif au suivi et à l'évaluation des progrès accomplis par le continent africain dans la réalisation des OMD. INNOVATION L'Algérie, premier pays arabe à introduire le processus électronique dans l'organisation du Hadj L'Algérie est le premier pays arabe à avoir introduit le processus électronique dans l'organisation du Hadj, a affirmé hier le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, pour qui une telle démarche constitue un "grand défi" relevé par l'algérie. M. Aissa qui s'enquérait, au palais des expositions des pins maritimes, du déroulement de l'opération de vente de billets, de réservation des lieux de résidence dans les Lieux saints au profit des hadjis des wilayas du centre pour le hadj 2015, a indiqué que "l'algérie est le premier pays arabe qui a introduit le processus électronique volontairement pour l'organisation du Hadj permettant ainsi à ces derniers et aux familles de suivre leurs pèlerins depuis leur embarquement jusqu'à leur arrivée à leur lieu de résidence dans les Lieux saints. Pour le ministre, cette nouvelle organisation "est un grand défi relevé par l'algérie à travers l'office national du Hadj et de la Omra et en étroite collaboration avec le ministère de l'intérieur et des collectivités locales et l'ambassade d'arabie Saoudite". Le reste relève de "la responsabilité de la mission et des hadjis qui doivent suivre les membres de la mission pour faire honneur à l'algérie qui leur a fourni toutes les facilités" a-t-il ajouté. "Il y a toujours des lacunes et insuffisances dans l'organisation du Hadj", a admis le ministre qui a rappelé que "l'accomplissement des rites du Hadj est en soi une entreprise éprouvante". L'ambassade d'arabie saoudite a accordé jusqu'à présent prés de visas pour les hadjis et 108 vols sont déjà programmés à destination des Lieux saints. La compagnie nationale Air Algérie en assure 64 à raison de 3 vols par jour. La vente de billets pour les hadjis des wilayas du centre pour le vol du 27 août prochain a débuté le 16 de ce mois et se poursuit dans de bonnes conditions selon l'avis de la majorité des hadjis.

3 Dimanche 23 Août 2015 Nationale 3 COMMÉMORATION DES 20 AOÛT 1955 ET 20 AOÛT 1956 Les mensonges des tenants du colonialisme démystifiés par l historienne Claire Mauss-Copeaux Le livre de l historienne française Claire Mauss-Copeaux, fruit d une longue recherche croisant des archives écrites et des témoignages vivants des deux bords, constitue un document unique dans le sens qu il révèle des faits et des détails méconnus des massacres commis par l armée coloniale contre les populations civiles du Nord-Constantinois après l offensive dite du 20 août Publié en 2011 en France, cette enquête minutieuse, presque passée sous silence par la critique et les médias français, avait toutefois essuyé de sévères remontrances des ultras de la colonisation et de certains militaires ayant sévi en Algérie durant la guerre de libération nationale et qui se sont autoproclamés "historiens". Ce livre riche en révélations mérite d être revisité et étudié, du fait qu il figure, selon de nombreux historiens, parmi les rares recherches historiques "sérieuses" sur cet évènement que les tenants de l historiographie de la colonisation cherchent par tous les moyens à maintenir sous silence. Claire Mauss-Copeaux a essayé, d abord, d analyser les rapports entre les communautés sous l ordre colonial. Etudiant, donc, le rapport de forces dans cet ordre imposé par les armes et les atrocités, marqué par une fracture entre les deux communautés, minorité pied-noir et majorité algérienne, elle a mis en avant la relation de domination entre colonisateurs et colonisés qui fut, selon elle, à l origine des tensions qui déchiraient la société coloniale. Face au colonialisme, le nationalisme algérien se renforçait L historienne a mis en relief cette situation ayant entouré le déclenchement de la guerre de libération nationale, le 1er novembre 1954, en se référant aux récits de militaires français dépêchés pour Le congrès de la Soummam est une "victoire historique" de la révolution algérienne et un "acte fondateur de l Etat algérien moderne", ont indiqué mercredi des participants à une conférence organisée par le Front des forces socialistes (FFS) à la maison de jeunes d Ouzellaguen (Béjaia). "Cet événement ayant eu lieu un 20 août 1956 à Ifri Ouzellaguen (Béjaia) était une grande victoire pour la révolution algérienne ayant pu restructurer et unifier ses rangs", ont expliqué Lakhdar Bouragaâ, l ex-commandant de la Wilaya IV historique, et Amer Mohand Amer, un chercheur en histoire. Le congrès de la Soummam avait eu lieu dans "une ambiguïté totale à cause de problèmes existants à l époque "mater" ce qui fut vite qualifié par l ordre colonial et ses médias "d évènements d Algérie" déclenchés par des "hors-la-loi" et de "fellagas". Ainsi, pour Mme Mauss- Copeaux, "face au colonialisme qui se fossilisait, le nationalisme algérien se renforçait". Mais, neuf mois après le déclenchement de la Révolution, les responsables du Front de libération nationale, à l instar de Zighout Youcef, chef de la zone II (Nord-constantinois), cherchaient à rompre leur isolement et à arracher l adhésion des populations autochtones tétanisées par une violence exercée sur elles durant plus d un siècle. C est dans ce contexte, a affirmé l historienne, qu il faut inscrire l action de Zighout Youcef d embraser la région et de porter le feu de l insurrection dans les milieux urbains et dans la totalité des campagnes. Se basant sur les archives militaires du "Service historique de l armée de terre", aujourd hui appelé Service historique de la défense et les témoignages de survivants des deux communautés ayant vécu les événements du 20 août 1955, que Mauss-Copeaux démonte les mensonges distillés par la presse coloniale locale et les différents responsables qui se sont reliés pour justifier un carnage à ciel ouvert ayant duré plus d un mois, témoignant, selon les historiens, d une rare violence disproportionnée qui reflètent les craintes et les peurs d un ordre colonial qui comptait, désormais, ses jours. Après avoir tenté de percer les secrets de la réunion des responsables de la zone II de l Armée de libération nationale (ALN) à EXÉCUTION DE NOMADES À AÏN ABID LE 22 AOÛT 1955 La séquence volée d un carnage prémédité Des séquences, filmées à la hussarde, le 22 août 1955 près de la gare ferroviaire d Aïn Abid (près de Constantine), ont démantelé le récit officiel ressassé des défenseurs de l ordre colonial. Ce récit continu à justifier les carnages commis dans le Nord-constantinois contre les populations autochtones par un cliché mettant en avant les agissements "barbares" des Algériens contre des "membres de la minorité européenne". Ces séquences de quelques minutes qui meublent une bonne partie des films documentaires consacrés par des réalisateurs algériens à la guerre de libération nationale, pour illustrer en particulier les massacres du 8 mai 1945, sont en réalité des séquences qui immortalisent le carnage ayant ciblé des nomades des Ouled Naïl près de la gare d Aïn Abid, a affirmé à l APS, le chercheur dans le domaine de l histoire de la Révolution algérienne, Mountassar Oubetroune. Auteur d un documentaire de 52 minutes, intitulé 20 août 1955 : l embrasement, consacré aux événements du 20 août 1955 dans le Nord-Constantinois, diffusé en 2000 par Canal Algérie, Oubetroune a réservé une bonne partie du film à ces séquences attribuées faussement aux massacres du 8 mai Ces séquences furent filmées à la hussarde, le 22 août 1955 à Aïn Abid, lors de la tournée dans le Nordconstantinois du gouverneur général, Jacques Soustelle, en compagnie d une forte délégation composée en majorité de journalistes de la presse coloniale locale ou d envoyés spéciaux venus de France, pour montrer que "l ordre revenait dans la région" et que la situation était "maîtrisée". Ainsi, selon le réalisateur du documentaire 20 août 1955 : l embrasement, ces séquences furent filmées par le Zamane (près de Skikda), à la veille du déclenchement de ce qui est appelé "offensive du 20 août 1955", elle a focalisé son travail sur le procès d El Alia, surmédiatisé par la presse de l époque, pour justifier l extrême violence utilisée par le colonialisme en représailles contre les autochtones. Aucune donnée matérielle autre que les cadavres En outre, elle a mis en relief ce qui s est passé dans le bourg d Aïn Abid, visité par le gouverneur général Jacques Soustelle, le 22 août 1955, une visite qui fut le déclencheur de représailles ayant engendré des carnages rappelant ceux du 8 mai Mauss-Copeaux se réfère, dans le cas du procès d Aïn Abid, aux notes des bâtonniers, Gisèle Halimi et Léo Matarasso, qui avaient souligné qu il n y avait "dans le dossier du 20 août 1955, ni pièces à convictions, ni armes saisies, ni empreintes. Aucune donnée matérielle autre que les cadavres". Selon l historienne, en se référant au procès des 35 victimes d El Alia, "les investigations préalables au procès ont été faussées dès le départ, car les policiers ne se sont pas préoccupés d établir les faits, mais de fabriquer des coupables. Le moyen utilisé a été comme souvent, la torture". Pour ce qui est des évènements ayant ébranlé la bourgade d Aïn Abid, le 20 août 1955, Mauss-Copeaux a focalisé sa recherche sur le récit du général Maurice Faivre, dont en particulier sa version des faits LE CONGRÈS DE LA SOUMMAM Une "victoire historique et un acte fondateur de l Etat algérien moderne" entre les différentes parties. Cette rencontre (Congrès) était venue justement pour mettre un terme à ces différends notamment celui qui sévissait dans l ex-zone I historique", ont-ils souligné lors de cette rencontre organisée à la veille de la commémoration du 59 e anniversaire de cette date historique. La rencontre de la Soummam "avait donné de la force à la révolution nationale, et a permis également le renforcement de la coordination entre les différents chefs et commandants des Wilayas historiques", ont témoigné MM. Bouragaâ et Sebkhi Mohamed, un ancien moudjahid et officier de liaison et de renseignement. L objectif de ce congrès, qui était représentatif, était entre autres, l internationalisation de cameraman, Georges Chassaigne, qui travaillait pour le compte de la Fox Movie Tone, une firme cinématographie méricaine. Ce cameraman fut traduit devant la justice française, suite à la diffusion de ces séquences, accusé de travailler pour la solde de puissance étrangère. Quelques images de ces séquences furent présentées à l Onu en septembre La revue américaine Life avait publié un récit sur ces séquences à la veille des élections législatives en France de Robert Lacoste avait qualifié ces séquences de "vulgaire montage fait au Maroc", alors que les images furent bien prise à Aïn Abid, comme l atteste, le récit du cameraman mis en cause par la justice française et défendu par le Syndicat du cinéma français, à l époque des faits, tenu par un autre cinéaste anticolonialiste, à savoir René Vautier. présentée dans le documentaire, de Patrick Rotman, consacré à ces évènements intitulé L Ennemi intime, diffusé en Le général Faivre a, en effet, axé son témoignage sur le meurtre des enfants Mello, qui fut à l origine, des "délires", selon l historienne, des comptes rendus de la presse coloniale. Pourtant, ce général, raconte Mauss-Copeaux n était pas dans la région de Khroub au moment des faits. Il a prétendu qu il menait des activités dans des sections administratives spéciales (SAS), alors que ces sections ne furent créées par le gouverneur général, Jacques Soustelle, que le 26 septembre L historienne a décortiqué, enfin, les procédés utilisés, à la fois par les militaires et les politiques français, pour "travestir" les exécutions et les massacres commis à partir du 22 août 1955 et ayant même touché des familles autochtones pourtant, réputées proches de la communauté européenne, et des familles nomades notamment dans la bourgade d Aïn Abid. Le bilan de ces massacres demeure un autre enjeu dans cette pression exercée par les mémorialistes, soit 1273 pour l administration coloniale et plus de pour le Front de libération nationale. Toutefois, à noter que 60 ans après ces événements, le nombre important de charniers fermés à la hâte par les acteurs d un massacre à ciel ouvert dans le Nord-Constantinois gardent toujours intacts des récits terribles d une répression sanglante et d une violence inouïe, dont la recherche de Claire Mauss- Copeaux a révélé quelques bribes. la cause algérienne et ce via de nouvelles actions d organisation et de coordination, ont souligné les intervenants ayant saisi cette rencontre pour donner un aperçu sur les problèmes et les étapes ayant précédé la période du congrès de la Soummam. Avant de clôturer son intervention, l ex-commandant de la wilaya IV historique, M. Bouragaâ, a appelé à "l écriture de toute l histoire qu a vécue l Algérie notamment celle du 1er novembre 1954." "Nous devons chercher le moyen de l écrire et de la préserver parce qu il existe des événements qui ne sont toujours pas évoqués", a insisté M. Bouragaâ lors de cette conférence à laquelle a assisté un public nombreux, dont plusieurs militants et sympathisants du FFS. APPEL D EL HADI OULD ALI EN DIRECTION DE LA JEUNESSE Pour l union de tous en vue de l'édification du pays Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, a appelé, mercredi soir à Alger, la jeunesse algérienne à la nécessité de s'unir en vue de poursuivre le processus de l'édification de l'algérie. En présidant la cérémonie de clôture des Olympiades ''de l'excellence'' 2015, M Ould Ali a appelé la jeunesse algérienne à s'unir pour poursuivre l'édification de notre pays. Après avoir rappelé "l'attention particulière" qu'accorde le président de la République, Abdelaziz Bouteflika au "savoir, à l'enseignant et à la jeunesse", El Hadi Ould Ali a indiqué que "l'organisation de ces olympiades s'inscrivait dans la démarche du gouvernement visant à encourager les sciences et maîtriser les technologies modernes et la culture chez les jeunes". Durant cette cérémonie organisée au stade du 20-Août Mohamed Belouizdad (Alger), les lauréats, les premières cinq wilayas ont été honorés ainsi que de nombreux moudjahidine à l'occasion de la commémoration de la journée nationale du moudjahid, coïncidant avec la date du 20 août. Les Olympiades ''de l'excellence'', organisées par le ministère de la Jeunesse et des Sports, en coordination avec les ministères des moudjahidine et de l'éducation nationale ont vu la participation de 300 jeunes dans plusieurs catégories. Cette manifestation comprend les mathématiques, l'histoire, la dictée en arabe, en français et en tamazight, les disciplines des échecs et des mots croisés.

4 4 Nationale Dimanche 23 Août 2015 MODERNISATION D ALGÉRIE POSTE Installation prochaine de 600 DAB 600 nouveaux distributeurs automatiques de billets (DAB) seront installés prochainement, a annoncé hier le directeur général d'algérie-poste, Abdenacer Sayeh. Dans un entretien à l'aps, le responsable a fait savoir que son administration qui a entrepris une démarche de modernisation et de promotion des services plusieurs bureaux de poste à travers le territoire national installera 600 DAB dans différents bureaux de poste à travers le territoire national. Avant la fin de l'année, un DAB sera installé dans les bureaux de poste principaux de chaque commune, a expliqué le responsable rappelant que le projet s'inscrivait dans le cadre des efforts visant à désengorger les bureaux de poste et promouvoir le service public. M. Sayeh a tenu à rassurer les citoyens que l'administration a pris une série de mesures au niveau des directions postales de wilaya pour contrôler les préposés à la maintenance de ces moyens de paiement afin d'éviter les longues files découlant des pannes pouvant survenir. Des efforts sont consentis dans le sens de la généralisation de l'utilisation des TIC pour améliorer les services au profit des citoyens notamment pour ce qui est de la consultation du CCP par Internet ou SMS et l'obtention rapide des carnets de chèques (15 jours), a insisté le responsable. Il a toutefois reconnu que certains bureaux de poste enregistraient des pressions notamment en période de paiement des pensions de retraite et des traitements des salariés (du 14 au 18 de chaque mois) et à l'approche des fêtes de l'aïd (El Fitr et El Adha). Algérie-poste s'emploie à remédier à cette situation par l'ouverture de bureaux de poste de proximité dans les quartiers à forte concentration et des entreprises employant un grand nombre de travailleurs, a-t-il assuré. Algérie-poste compte les meilleurs réseaux de poste dans le monde arabe avec bureaux couvrant le territoire national à moyenne d'un bureau pour citoyens, a-t-il soutenu. Pour ce qui est des pannes qui affectent le réseau monétique postal, le responsable a indiqué que son entreprise a mis en oeuvre un plan en collaboration avec Algérie télécoms pour la modernisation du réseau de fibre optique pour en finir avec ces défaillances. Le réseau enregistre une Vingt projets d'investissement touristique ont obtenu l'accord de principe du Comité d'assistance à la localisation et la promotion de l'investissement et de la régulation foncière (Calpiref) d'ouargla pour leur concrétisation, a-t-on appris hier auprès de la direction du tourisme (DT) de la wilaya. Ces projets, des motels, hôtels et complexes touristiques, localisés sur le territoire des daïras d'ouargla, N'goussa et Touggourt, seront lancés prochainement, à la faveur de la remise à leurs promoteurs des permis de construire et leur octroi de facilitations administratives et bancaires, sur instructions de la tutelle nette amélioration, s'est il félicité avançant pour preuve le chiffres de 1,8 million de retraits effectués le 14 juillet écoulé au niveau des bureaux de poste pour une valeur de 25 milliards de dinars. A une question sur le manque de liquidité dans certains bureaux, il a répondu que la banque d'algérie déployait de grands efforts pour munir Algérie-poste de liquidité précisant que ce phénomène limité dans le temps (quelques heures seulement) concernant en général les bureaux lointains. A propos des malversations de fonctionnaires qui puisent indûment dans TOURISME 20 projets d'investissement approuvés à Ouargla centrale, a indiqué le directeur du tourisme de la wilaya, Abdallah Belaid. Ces opérations, dont les délais de lancement des chantiers ont été fixés au second semestre de cette année, devront permettre, une fois réceptionnés, d accroître les capacités d accueil, estimées actuellement à lits. Elles viendront s'ajouter aux 11 projets de même nature en réalisation, et présentant des taux d avancement entre 20% et 90%, et portant sur la construction également de motels, d hôtels et des complexes touristiques, ainsi qu un aquaparc, susceptibles de combler le déficit de près d un millier de lits accusé par le secteur en plus de générer de nombreux emplois directs et indirects, selon le même responsable. Pour M. Belaid, la réception, en septembre prochain, d un village touristique à Bour El- Haïcha (10 km d Ouargla), devra donner une impulsion aux activités touristiques dans la région, renforcer les conditions d accueil des touristes, et relancer et promouvoir le tourisme saharien. S étendant sur une superficie de 9 hectares, ce projet monté par un investisseur privé, premier du genre dans la wilaya, englobera 30 chambres sous forme de grottes, 40 bungalows, un bassin aquacole et les comptes courants des citoyens, M. Sayeh a indiqué que la règlementation d'algérie-poste prévoyait le remboursement des montants détournés et que les auteurs de tels méfaits encourraient des sanctions administratives et judiciaires. Par ailleurs il est revenu sur le projet de la banque d'algérie-poste qui est, a-t-il dit en phase d'étude et sera annoncé en temps opportun. La mise en place de telles banques a pris plusieurs années dans des pays comme la France et l'allemagne, a-til insisté. Pour ce qui est de l'accueil des citoyens le premier responsable d'algérieposte a considéré que les employés des services de poste étaient au service du citoyen et qu'ils se devaient de lui réserver le meilleur accueil. L'administration postale a créé une direction de formation des personnels afin de les prédisposer à fournir un service de qualité, a-t-il ajouté. Concernant les problèmes que le secteur a connus ces dernières année set leur impact sur les intérêts des citoyens, M. Sayeh a affirmé son souci d'engager un dialogue avec les partenaires sociaux pour l'examen des questions intéressant les travailleurs et l'entreprise. SYSTÈME LMD Nécessité d un débat approfondi, selon les syndicalistes Le secrétaire général du Syndicat national des enseignants universitaires (SNEU), Messaoud Amarna, a mis l'accent, hier à Oran, sur la nécessité d'ouvrir un débat approfondi sur le système LMD afin de "déceler ses points forts et ses faiblesses dans le but de renforcer cette expérience" entamée il y a une décennie par l'université algérienne. M. Amarna a estimé, à l'ouverture de l'université d'été du SNEUD, relevant de la centrale syndicale UGTA, que le débat consacré au bilan du LMD permettra de "mieux cerner la réalité des réformes initiées dans le secteur de l enseignement supérieur, et mettre en exergue les forces et les faiblesses de cette expérience pour apporter les solutions adéquates". L'évaluation du système LMD, thème retenu pour cette deuxième université d été du syndicat, permettra d aboutir, selon M.Amarna, à des visions claires et pratiques pouvant servir de socle pour renforcer les réformes que connaît le secteur. Les recommandations de cette université d été seront présentées lors de la conférence nationale sur le système LMD qu organisera, courant de cette année, le ministère de tutelle, a-t-il dit. Pour le recteur de l Université Oran 2 de Belgaîd, Benmeziane Benchergui, l implication des enseignants, des étudiants, des syndicats et autres partenaires dans le débat sur le LMD "renforcera ce système et donnera une nouvelle dynamique à l université algérienne." "Le LMD est un système adopté à l échelle mondiale. Nous ne pouvons l ignorer. Son évaluation périodique est plus que nécessaire afin que les universités du pays puissent assurer une formation de qualité aux étudiants", a-t-il affirmé. Près de 400 délégués représentant différents établissements universitaires du pays ont pris part à l ouverture de l'université d été du SNEUD, marquée par la présence de plusieurs personnalités, de représentants de la centrale syndicale UGTA et de responsables de plusieurs universités du pays. Plusieurs thèmes seront débattus lors de cette rencontre dont essentiellement ceux inhérents à la lecture juridique des textes de lois et la gestion du système LMD, l unification des programmes et cursus des 1 er et 2 e cycles et le rôle des comités pédagogiques nationaux, le système LMD et les exigences du développement national, ainsi qu'à ceux liés aux formules et offres de formation et leur apport au marché de l emploi et l entrepreneuriat. d autres servitudes. La wilaya d Ouargla recèle d importantes potentialités touristiques, notamment de vieux Ksour, des palmeraies, des sites naturels et des monuments historiques, en plus d un tourisme d affaires concentré notamment à Hassi Messaoud, et d un tourisme religieux, au niveau de la zaouïa Tidjania à Témacine. Ouargla compte actuellement de 27 structures hôtelières, d une capacité d accueil globale de lits, localisées toutes au niveau des daïras d Ouargla, Touggourt et Hassi-Messaoud, a fait savoir le directeur du tourisme de la wilaya.

5 Dimanche 23 Août 2015 Régions 5 OUARGLA Manque criard de structures et de moyens de détente et de loisirs Le manque de structures de loisirs à Ouargla contraint les citoyens, durant la période estivale, à fuir la ville vers d autres contrées au climat plus clément ou à rester calfeutrés chez soi à cause des fortes chaleurs. Pratiquement quasi-désertée, surtout durant les heures de pic, pratiquement 11 heures- midi, jusqu à 5 ou 6 heures de l après-midi, Ouargla ne peut, en cette période caniculaire, offrir toutes les conditions nécessaires d accueil, poussant, ainsi, la majorité des citoyens, en l absence de structures et moyens de détente et de loisirs, à songer à l évasion vers d autres cieux plus cléments et frais. Les plus nantis, qualifiés de "chanceux" car se permettant de se débrouiller, quelque soient les prix de location au niveau des grandes villes côtières, un logement ou un bungalow en bord de plage, pour passer de bonnes vacances. Beaucoup d autres, à faibles bourses et revenus, se trouvent contraints de se cloîtrer chez eux et endurer les affres des grandes chaleurs et des tempêtes de sable, attendant le coucher de soleil, voire des températures relativement plus douces, pour sortir ou aller s installer sur les dunes de sable. Les citoyens demeurent, en dépit de l existence de quelques structures, dont des bassins de natation, des jardins de loisirs, concentrées au cheflieu de la wilaya, "très insuffisantes" et inaccessibles pour la plupart, insatisfaits des prestations, car ces moyens ne peuvent contenir les grands flux d estivants, ou pour manque d horaires aménagés pour accueillir les familles, ont indiqué des citoyens, cités par l APS. Plus de personnes pour la seule piscine Située au cœur de la commune du chef-lieu de wilaya, la piscine semi-olympique "18 février", l unique depuis 1997, date de son ouverture, à Ouargla, à côté d une structure similaire se trouvant à Touggourt (160 km d Ouargla), constitue, en cette période caniculaire, une destination privilégiée des différentes couches sociales, accueillant un flux quotidien de près d un millier de baigneurs. Loin de pouvoir contenir et d encadrer le nombre important et croissant d enfants et de jeunes, venus même de communes voisines, les responsables de cette structure ont opté, pour satisfaire aussi bien les adhérents et la population locale, d arrêter un programme de baignade, par groupes répartis entre 14 h et 20 heures. Cette affluence est également perceptible à travers les neuf autres bassins de natation existant au niveau des complexes sportifs, dont trois au chef-lieu de wilaya, les autres se trouvant dans les communes de Rouissat, N goussa, El-Hedjira, Nezla, Mégarine et Témacine. Réception prochaine d une nouvelle piscine olympique La réception d une nouvelle piscine olympique à Ouargla, première du genre dans la wilaya, et actuellement à plus de 70% d avancement de ses travaux, devra renforcer les moyens de détente et de loisirs dans la région, selon les services de la direction de la jeunesse et de sports (DJS) qui a arrêté un ambitieux programme en la matière. Ce programme prévoit, pour combler le déficit accusé en la matière et la généralisation des équipements récréatifs à travers les régions du Sud, la réalisation d une piscine dans chaque commune, en plus de la réalisation de deux piscines semiolympiques dans les daïras d El-Hedjira et de Nezla pour un coût de 350 millions DA. La création de piscines semi-olympiques dans l ensemble des dix daïras de la wilaya de Ouargla, ainsi que l inscription, au titre du programme sectoriel de développement, de bassins de natation de proximité dans les communes de à Blidet-Amor et Sidi Slimane, font partie des projets retenus au programme de la DJS. Plus de enfants ont bénéficié de colonies de vacances Dans le but de répondre à l attente des jeunes et des enfants durant la période estivale, la DJS a organisé, cette année, des séjours sur le littoral au profit de plus de enfants, contre estivants durant les saisons précédentes, en plus de porter l âge des bénéficiaires jusqu à 23 ans, a précisé le DJS, Boubekeur Chethouna. Profitant aux enfants des 21 communes de la wilaya d Ouargla, notamment ceux des régions enclavées, ces PROTECTION CIVILE DE RELIZANE Manœuvre de simulation de sauvetage et de secours en cas de noyade Les éléments de la Protection civile de la wilaya de Relizane ont effectué vendredi une manœuvre de simulation de sauvetage, repêchage et secours de personnes noyées dans un barrage, a-t-on appris auprès de cette structure. Cet exercice suppose la noyade de deux personnes dans le barrage d'essaâda, dans la commune de Sidi M'Hamed Benaouda (à 20 km à l'ouest de Relizane), ce qui a poussé à donner l'alerte aux éléments de la Protection civile qui sont intervenus avec une équipe de plongeurs munie de tous les moyens nécessaires pour le sauvetage. Une équipe de 13 plongeurs, a été mobilisée pour cette manœuvre qui a duré près d une heure, en plus des moyens humains et matériels telles que des ambulances équipées, et une équipe médicale de premiers secours, a indiqué le chargé de communication de la protection civile, le sergent Abbas Kham Allah. Entrant dans le cadre de la mise en vigueur du Plan d organisation de l intervention des agents de la protection civile pour les opérations d extinction des feux, sauvetage et secours, cette manœuvre vise à expérimenter l'état de préparation opérations de vacances ont également permis à pas moins de 190 enfants, lauréats et meilleurs apprenants du Saint Coran, de bénéficier d un séjour en Tunisie. Scindés en sessions de vacances de 15 jours chacune, ces enfants ont pu profiter, depuis le début du mois de juin dernier, des bienfaits de la plage et de la beauté des paysages des régions visitées. Vers la création d un camp permanent pour les enfants Les responsables de la DJS d Ouargla font état de contacts entrepris, en coordination avec les ministères de la jeunesse et des sports et de l intérieur et des collectivités locales, pour dégager des assiettes foncières au niveau des wilayas touristiques pour la réalisation de camps d été permanents au profit des enfants de la wilaya d Ouargla. Ce projet, qui s inscrit au titre des priorités d un programme national (Sud- Nord) et dont le démarrage est prévu prochainement, s est vu accorder une enveloppe de 50 millions de dinars, selon la même source. des agents de la protection civile pour divers incidents, a-t-on ajouté de même source. A noter que les agents de la Protection civile de Relizane ont effectué jeudi soir une manœuvre de simulation pour maîtriser un feu dans la forêt Sidi- Abdelkader dans la commune d El Matmar (12 km à l'ouest de Relizane) en coordination avec la conservation des forêts. Quelque 52 éléments de la protection civile de la brigade mobile de la protection civile y ont participé en plus de la mobilisation de 9 camions d'extinction et une ambulance équipée. BOUMERDES Plus de 70 artisans au salon national de la vannerie Plus de 70 artisans de différentes wilayas du pays sont attendus au salon national de la vannerie prévu à partir d aujourd hui et ce jusqu au 27 août à Boumerdes, a-t-on fait savoir auprès du directeur de la Chambre d artisanat et des métiers (CAM) de la wilaya. Cette édition nationale, la deuxième du genre qui verra la participation de 44 wilayas du pays dont Boumerdes, vise essentiellement à "faire revivre et à mettre en lumière cet artisanat ancestral au travers de ses matières premières nobles telles que le Doum, l'osier, ou encore le roseau", a indiqué Asmani Ali. Organisé conjointement par la CAM et la direction du tourisme de la wilaya, le salon national de la vannerie se veut également un "espace de rencontre et d échanges d expériences et de savoir faire entre les artisans et opérateurs participants, mais aussi un lieu destiné à la promotion et à la commercialisation de leurs produits", a-t-il ajouté. Selon les données fournies par le même responsable, la wilaya de Boumerdes compte plus de artisans immatriculés, dont 3000 spécialisés dans l artisanat de services, près de 900 dans l artisanat de production, et plus de 700 dans l artisanat d art. Depuis début 2015 à ce jour, quatre artisans de la wilaya ont bénéficié d'un soutien direct du Fonds national de promotion des activités de l artisanat, tandis que 12 autres ont été agréés par cet organisme, au moment où les dossiers de 120 artisans ont en cours d études, selon M. Asmani. JIJEL Fermeture d un cabinet de gynécologie et suspension d une praticienne à Taher Un cabinet privé de gynécologie de la ville de Taher (Jijel) a été fermé pour une durée d'un mois pour "infraction à la réglementation" et une gynécologue suspendue, a-t-on fait savoir auprès de la direction de wilaya de la Santé et de la population (DSP). Lors d un contrôle, deux inspecteurs de la direction de la santé ont découvert dans ce cabinet la présence d une gynécologue remplaçante exerçant régulièrement à l hôpital Medjdoub Saïd. En plus de la fermeture du cabinet, la gynécologue remplaçante a bénéficié d une mesure conservatoire de suspension, a précisé un responsable de la DSP. "Cette pratique qui constitue une infraction à la réglementation a conduit à la prise de ces sanctions", a indiqué la même source, rappelant les directives émanant du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière relatives au fonctionnement du secteur de la santé publique. SÉTIF Démantèlement d un réseau de trafic de drogue Un joli coup de filet vient d être réalisé par les éléments de la brigade de recherches et d investigations de Sétif (BRI) qui ont réussi à démanteler un dangereux réseau spécialisé dans la commercialisation de drogue et de récupérer pas moins de 20 kg de résine de cannabis, a indiqué hier la cellule de communication de la sûreté de wilaya de Sétif. La bande en question, composée de 3 individus âgés entre 27 et 32 ans, a été démantelée à l issue d un long travail d investigations qui a duré plus de six mois. Ces individus ont été arrêtés à El Eulma à bord d une voiture en possession de cette quantité de drogue.

6 6 Régions Dimanche 23 Août 2015 TIPAZA L esplanade du port, lieu de convergence des vacanciers en fin de journée L esplanade du port de la ville de Tipasa est l un des lieux les plus fréquentés en été par les estivants. en fin d après-midi, lorsque la température C est devient plus clémente, que cet espace devient animé. En famille ou en groupes d amis, les vacanciers convergent par dizaines vers l esplanade du port de Tipasa, à telle enseigne que l aire réservée au parking affiche rapidement complet et les artères y menant étouffent par l effet de l encombrement. Qu à cela ne tienne, l essentiel pour les hôtes de cet espace hautement prisé étant de passer une bonne fin de journée voire même une partie de la nuit. «Durant la journée, on passe notre temps en famille dans l une des plages proches de Tipasa. Et le soir on vient ici au port, histoire de bien profiter des vacances», confie un père de famille d Adrar ayant loué un appartement en ville. Cette année, une partie de l esplanade, mitoyenne du quai réservé aux bateaux de plaisance, a été aménagée en un grand chapiteau, dont les stands sont occupés par des artisans de la région. A l intérieur on y trouve de tout. Du succulent nougat fait surplace aux habits traditionnels, ainsi que plusieurs produits artisanaux et du terroir attirent de nombreuses familles. Ce salon, initié par les responsables du secteur de l artisanat de la wilaya, semble être une réussite. Les lieux a priori ne désemplissent de monde. Surtout par les dames, qui ne Le service des urgences pneumologiques du CHU d Oran reçoit quotidiennement, surtout ces derniers jours, plus de 60 malades, présentant des gênes respiratoires diverses. Parmi ces malades, certains présentent une allergie respiratoire ou de l asthme, alors que d autres, en plus de ces deux cas, souffrent d autres pathologies, telles les insuffisances cardiaques ou autres, qu il faut également prendre en charge. Le chiffre avancé plus haut augmente, lorsque la chaleur continue de sévir, et que par conséquent, le taux d humidité lui aussi grandit. A leur arrivée, on les met presque immédiatement sous oxygène, en attendant que la crise passe, puis on leur prescrit un traitement à prendre, tout en demandant de les revoir dans les jours qui viennent. L ouverture de l autoroute Est-Ouest qui traverse la localité d El Achir n a pas empêché les commerçants de cette dernière de profiter du trafic généré par cet axe important. La proximité de la ville de Bordj Bou-Arréridj et la construction d un échangeur à la sortie de la localité ont facilité l accueil des clients des vendeurs de viande et de restauration qui sont les produits phares de cette dernière même si un déplacement des commerces vers cette infrastructure a été constaté. La réputation d El Achir, devenue un véritable label, n a jamais faibli. Les moutons sont égorgés en grand nombre et les grillades se poursuivent dans cette localité qui ne dort jamais. A n importe quelle heure, on s arrête ; on peut trouver à manger, un café à siroter et même un médicament à acheter. En plus de tous ces services, la sécurité est garantie dans la commune connue pour son hospitalité légendaire même si la qualité de ses produits reste sa meilleure vitrine. Pour préserver ce label les responsables de la commune ont organisé en compagnie des services repartent pas les mains vides. «C est la troisième fois que je visite cette exposition cette semaine. A chaque fois, j achète un article. J ai déniché la dernière fois un beau bibelot qui sera pour moi un souvenir de mes vacances ici. Aujourd hui, j ai acheté du nougat et de la barbe à papa pour mes trois enfants. Ils en raffolent», confie une vacancière qui a prolongé son séjour à Tipasa jusqu à la fin du mois. Tout autour de l esplanade du port, des restaurants, des cafés, des salons de thé et des vendeurs de glaces sont envahis par les clients. Les affaires semblent fructueuses. On y a même installé un petit cinéma à sensation (7D). À proximité du chapiteau réservé au Salon de l artisanat, des jeunes proposent des tours dans des petites voitures électriques aux tout-petits. Une petite ronde sur l esplanade est facturée entre 100 et 200 DA. «J ai déboursé jusqu à présent DA et ce n est pas fini. Mon fils ne lâche pas prise. Dès qu il achève un tour il en redemande encore et encore», s emporte tendrement un père de famille venu d Alger. Du côté du quai aux bateaux de pêche, d autres jeunes vous abordent avec le sourire et vous proposent des virées en mer. La première comporte un circuit jusqu aux rivages des ruines romaines. La deuxième un petit tour à la Sainte Salsa et la troisième est une virée au large. Chaque destination à un prix différent. Cela va de 500 à DA. Selon un pêcheur, un circuit pareil dans un bateau de plaisance peut coûter le double. Côté culinaire, les restaurants, spécialisés dans le poisson et les fruits de mer, attirent une nombreuse clientèle. «Pour ne pas être pris au dépourvu, je vous conseille de consulter les prix. Car il m est arrivé un jour de payer plus de DA pour quatre personnes. Ce jour-là nous avons un peu exagéré. Je ne le répéterai jamais assez : consultez les prix avant de commander», insiste un correspondant de presse. Une chose est sûre, ici à Tipasa, la majorité des restaurants servent du poisson frais. «L essentiel est que je ne trouve pas dans mon assiette du congelé ou du poisson avarié», indique pour sa part un autre client. Au niveau du port ORAN Le service des urgences pneumo du CHU reçoit plus de 60 patients quotidiennement BORDJ BOU-ARRÉRIDJ El Achir, un label à préserver Toutefois, certains malades, présentant une seconde pathologie chronique, souffrent d allergie respiratoire. Leur prise en charge nécessite plus de soins, vu que leur état est un peu inquiétant. Pour éviter toute complication, ces derniers sont gardés sous surveillance médicale. Il s agit surtout de malades présentant un diabète, une insuffisance cardiaque ou autre maladies chronique. D un autre coté, et toujours selon ces mêmes sources médicales, des recommandations sont faites à ces derniers, afin d éviter de fâcheuses conséquences. Il est utile de rappeler à ces derniers, qu ils doivent éviter de sortir, durant les hausses de température et diminuer toute activité pénible. Rencontrée sur place, une jeune femme nous expliquera, qu elle était sortie pour des de sécurité, du commerce et de l agriculture une tournée d inspection et de sensibilisation des commerçants de la ville. Les membres de la délégation qui ont insisté sur l entretien de la légende d El Achir ont rappelé la nécessité de respecter la chaîne de froid, de l accueil des clients et surtout de présenter la viande à l intérieur des locaux tout en éliminant les abats et la tête pour ne pas affecter le produit. On ne joue pas avec la santé des citoyens, ont-ils déclaré. Il suffit d une erreur pour que la réputation des commerçants soit entachée ont ajouté les membres de la délégation qui ont rappelé qu il s agit de produits périssables. En effet, les bouchers ont pris l habitude de sortir les agneaux égorgés à l extérieur des locaux au risque de les voir couverts de poussière et de produits toxiques émanant des camions et voitures. C est beau et original, mais c est dangereux. Il faut que cela cesse ont conclu les inspecteurs. Les commerçants qui étaient sensibles à cet argument ont promis de changer d habitude. de Tipasa, des policiers veillent discrètement à la sécurité des familles. Un poste de police y est ouvert. «Même la nuit, les policiers marquent leur présence en faisant constamment des rondes à pied», assure une dame. En somme, le port de Tipasa et sa grande esplanade son désormais un lieu incontournable pour les vacanciers. Surtout en fin de journée et durant la nuit. courses, mais que vu la température élevée, de même que le taux d humidité, elle s est sentie prise de difficultés respiratoires, ce qui la poussée à se rendre sur le champ à l hôpital. Elle nous expliquera, que le médecin qui l a prise en charge l a rassurée sur son état, tout en lui prescrivant le traitement adéquat. Rappelons, que la région de l Ouest algérien connaît une évolution exponentielle des allergies respiratoires. Cette pathologie est une réaction anormale et excessive du système immunitaire, générée par un contact avec une substance généralement étrangère à l organisme. Quant à l évolution des allergies, elle est due selon les spécialistes, à plusieurs facteurs. On a vu ces dernières années, le nombre de ces cas d allergies augmenter. MASCARA Guerre au commerce illicite de boissons alcoolisées Dans le cadre de la lutte contre la vente illégale de boissons alcoolisées, les éléments de la brigade de police judiciaire relevant de la première sûreté urbaine de Mascara ont réussi à saisir une quantité importante de boissons alcoolisées aux deux faubourgs Bab-Ali et El Argoub et ce, en exploitant des renseignements indiquant qu un groupe d individus activait dans ce genre de commerce frauduleux. Les forces de police ont alors placé les suspects sous surveillance en intensifiant les investigations qui ont abouti à un plan parfait permettant la saisie de plus de 950 unités de boissons alcoolisées de divers types à l issue de la perquisition de deux domiciles. Dans le premier, les forces de police ont mis la main sur 342 unités et des armes blanches avant d arrêter le suspect dénommé M. A. 26 ans. Alors qu au second était dissimulées 97 unités. Une autre descente a été aussi effectuée, avanthier, dans une maison abandonnée au faubourg El Argoub vers vingt-deux heures. Des suspects qui s y trouvaient ont immédiatement pris la fuite à la vue des policiers, laissant derrière eux 520 unités de boissons alcoolisées. Cet alcool a été transféré au poste de police où les procédures légales ont été accomplies. Le suspect, présenté devant le procureur de la République près le tribunal de Mascara, a été placé en détention provisoire.

7 Dimanche 23 Août 2015 Économie 7 LES INQUIÉTUDES SUR LA CROISSANCE MONDIALE PÈSENT SUR LES MARCHÉS FINANCIERS Les Bourses plongent, le pétrole au plus bas depuis 2008 Le CAC 40 a chuté de 3,19% vendredi dernier, dans la foulée de Wall Street. La bourse de Francfort a accusé un recul équivalent. Le pétrole est tombé sous les 46 dollars le baril, son plus bas niveau depuis la fin de Les inquiétudes sur la Chine expliquent ce reflux. Le FMI a annoncé que la composition du droit de tirage spécial (DTS), composé du dollar, du yen, de l'euro et de la livre sterling, ne changera pas avant septembre Mais l'institution pourrait décider d'y inclure le yuan en novembre, après avoir salué sa dévaluation. Neuf mois de plus. C'est le temps que s'est accordé le FMI pour changer la composition de son unité de compte, le DTS, au cas où il déciderait -d'ici à la fin de l'année- d'y intégrer la monnaie chinoise, explique-t-il dans un communiqué publié mercredi 19 août, qui rend compte d'une décision du conseil d'administration prise le mardi 11 août. Le conseil d'administration du FMI, qui mène actuellement une revue quinquennale de la composition du DTS (droit de tirage spécial), formé d'un Les inquiétudes sur la croissance mondiale pèsent sur les marchés financiers avec l'essoufflement du moteur chinois qui se précise, une économie européenne encore hésitante et la perspective floue d'une remontée des taux américains. Après les remous sur le marché des devises, les bourses asiatiques ont clôturé en forte baisse vendredi matin, entraînant dans leur sillage les places européennes, puis Wall Street, en nette baisse pour la deuxième séance consécutive (une perte supérieure à 2% à 19h00 vendredi). Le pétrole qualité Brent mer du Nord est tombé sous les 46 dollars ce vendredi, au plus bas depuis le 30 décembre 2008, alors que les cours avaient chuté sous l'effet de la récession mondiale. Les prix du pétrole qualité américaine (WTI) sont passés sous les 40 dollars le baril. Pas de mystère à cela: l'économie chinoise, forte consommatrice de pétrole, inquiète de plus en plus. Sa consommation pourrait reculer fortement, d'où une baisse de la demande mondiale pétrole pesant évidemment sur les cours. "Ce n'est pas tant l'économie mondiale qui se dégrade que le contexte international qui ne s'améliore pas comme on l'espérait", a indiqué à l'afp Jean-Louis Mourier, économiste du courtier Aurel BGC. "La reprise aux Etats- Unis et, dans une moindre mesure, dans la zone euro et au Japon, sera compensée par le ralentissement actuel en Chine, la croissance faible ou négative en Amérique latine et la Russie qui se remet très progressivement de sa récession de l'an dernier", détaille dans une note Marie Diron, responsable de la politique de crédit à l'agence de notation Moody's. Principale inconnue, l'ampleur et la vitesse du ralentissement de la croissance chinoise, moteur ces dix dernières années de l'activité mondiale. "Les incertitudes sur le ralentissement chinois ont grimpé", confirme la banque américaine Citi, dans une note, prévoyant que la croissance de la deuxième économie mondiale "restera certainement molle". Le flou devrait perdurait "au moins jusqu'à la fin de l'année", explique Nigel Green, PDG du cabinet de conseil devere dans une analyse, qui estime qu'à ce moment-là "on aura une meilleure vision des risques d'un --atterrissage violent-- chinois". "La dévaluation a été vue comme une dernière arme du gouvernement chinois qui n'arrivait pas à relancer sa croissance", ajoute Jean-Louis Mourier. Ce ralentissement chinois pèse sur les marchés des matières premières, dont les prix ont fortement baissé, pénalisant particulièrement les pays émergents notamment d'amérique latine. "De nombreux pays souffrent, car ils dépendent de l'exportation de matières premières notamment de minerais", détaille Jean- Louis Mourier. La Bourse de Paris a une nouvelle fois perdu beaucoup de terrain ce vendredi (-3,19%), concédant sa quatrième séance de baisse consécutive. L'indice CAC 40 a perdu 152,56 points à 4.630,99 points, dans un volume d'échanges étoffé de 5,5 milliards d'euros. La Le classement sur l'attractivité publié par la banque d'investissement sud-africaine Rand Merchant Bank recèle des enseignements bien intéressants. Continent de l'avenir pour nombre d'observateurs, l'afrique est aussi partie pour être le marché où il faut investir. Oui, mais où de préférence? La Rand Merchant Bank s'est employée à répondre à cette question dans son dernier classement réalisé en conjuguant plusieurs critères, dont la taille du marché, le niveau de produit intérieur brut (PIB), la croissance économique incluant les taux prévisionnels pour les cinq prochaines années, enfin, un indice de la qualité de l'environnement des investissements. Selon l'agence Ecofin qui a rendu compte du contenu de ce classement, le top 10 des pays s'établit comme suit : la destination veille, il avait lâché 2,06%. Parmi les autres marchés européens, Francfort a lâché 2,95% et Londres 2,83%. Par ailleurs, l'eurostoxx 50 a perdu 3,17%. "Le marché connaît un pic de volatilité et l'inquiétude ne retombe pas pour l'instant", note Alexandre Baradez, analyste chez IG France. La légère hausse de l'indice composite de la zone euro au mois d'août suggère que la reprise dans la région s'est poursuivie à un rythme modéré", note Jennifer McKeown, analyste chez Capital Economics. "Mais nous prévoyons toujours un ralentissement de la croissance en zone euro dans les mois à venir alors INTÉGRATION DU YUAN AUX DTS que les hausses précédentes dues à une inflation en baisse et à la dépréciation de l'euro s'estompent, en particulier si l'incertitude renouvelée autour des élections grecques nuit à la confiance", poursuit-elle. "L'investisseur a peur!", résume Franklin Pichard, le directeur de Barclays Bourse. Il "s'interroge(nt) sur la réalité du niveau de croissance de la Chine, craignant qu'un atterrissage trop brutal de l'économie chinoise n'entraîne un ralentissement plus prononcé de l'économie mondiale", juge-t-il. La Bourse de Shanghaï a de nouveau plongé vendredi, terminant sur une chute de plus de 4%. Dans ce contexte, le marché Le FMI fait patienter la Chine neuf mois de plus panier de devises, a décidé que son unité de compte resterait en l'état jusqu'en septembre Pour rappel, ce panier de devises comprend quatre monnaies actuellement: l'euro, le dollar, la livre sterling et le yen. C'est un actif de réserve international du FMI. L'institution peut prêter cette somme d'argent à des pays membres qui ont des problèmes de réserves de change. Et Pékin ambitionne d'élargir l'usage de sa monnaie hors de ses frontières en obtenant l'inclusion de sa monnaie dans le Droit de tirage spécial. Toutefois, le FMI peut décider, au terme de son examen quinquennal prévu fin 2015, d'inclure le yuan dans son panier de devises. Le conseil d'administration du Fonds, qui représente les 188 Etats-membres, se réunira en novembre INVESTISSEMENTS pour examiner entre autres cette éventuelle inclusion du yuan. "Ce délai devrait permettre aux utilisateurs d'avoir assez de temps pour s'ajuster au cas où une décision serait prise pour ajouter une nouvelle monnaie au panier de devises", indique le communiqué du conseil d'administration du Fonds. Le nouveau délai que se donne le Fonds pour appliquer une éventuelle décision sur la composition du DTS "ne préjuge en rien de la conclusion de la revue en cours", ajoute le FMI. Son communiqué publié mercredi rend compte d'une décision du conseil d'administration prise le mardi 11 août, jour même de la dévaluation historique du yuan. L'abaissement du taux de référence du yuan par rapport au dollar la semaine dernière par la Banque centrale Les 10 pays africains les plus attractifs semblait peu sensible à la démission, jeudi soir, du Premier ministre grec Alexis Tsipras, qui espère ainsi raffermir sa base lors de nouvelles élections, probablement le 20 septembre. "Le dossier Grec ne semble plus au cœur des préoccupations. Faisant suite au déblocage de 23 milliards d'euros, la Grèce a comme convenu procédé au remboursement de 3,4 milliards d'euros à la Banque centrale européenne", indiquent dans une note les analystes de Saxo Banque. Mais "avec la perspective de nouvelles élections, la Grèce sera une nouvelle fois dans l'incertitude et sur le devant de la scène", poursuivent-ils. chinoise (POBC) n'a pas fait accélérer la décision du FMI bien que cette initiative ait été saluée par l'institution comme une étape "bienvenue" vers un plus grand rôle du marché dans la détermination du taux de change du yuan. Et tout en saluant l'étape "positive" que constituait de la dévaluation du yuan, le FMI avait tempéré sa réaction en notant que Pékin devait, à terme, viser une flexibilité effective du yuan dans "les deux à trois prochaines années". L'institution avait souligné qu'il restait "un important travail" avant que la devise chinoise puisse rejoindre les monnaies de référence du FMI. La dernière modification du panier de devises constituant le DTS remonte à 2000 quand l'euro avait remplacé le franc et le deutsche mark. phare des investisseurs sur le continent demeure l'afrique du Sud, suivie du Nigeria. Juste derrière viennent dans l'ordre décroissant de l'attractivité le Ghana, le Maroc, la Tunisie, l'égypte, l'éthiopie, l'algérie, le Rwanda et la Tanzanie. Il s'avère donc que la région la plus attractive est le Maghreb avec quatre pays, suivi de l'afrique orientale avec trois pays, l'afrique de l'ouest, deux, enfin l'afrique australe avec un seul pays. Selon la Rand Merchant Bank, deux nouveaux pays font leur entrée : le Rwanda et l'éthiopie. «L'entrée du Rwanda dans ce top 10 atteste des excellentes réformes menées lors de la dernière décennie», indique la banque d'investissement, qui ajoute, à propos de l'éthiopie, qu'elle «reflète l'importante taille de ce marché et des taux de croissance phénoménaux». Et de conclure : «Ces deux pays sont les plus inattendus de ce top 10, mais ils méritent leurs nouveaux rangs.» Quoi qu'il en soit, ce classement ne manquera pas d'être commenté alors que la quatrième édition du New York Forum Africa, organisé par la société Richard Attias & associés, va s'ouvrir à Libreville le 28 août prochain (jusqu'au 30 août). Rappel important : dans une étude publiée fin janvier, la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) avait estimé que les flux d'investissements directs étrangers (IDE) à destination de l'afrique avaient baissé de 3 % à 55 milliards de dollars en Pour le Maghreb, ces flux auraient baissé de 17 % pour atteindre 12,5 milliards de dollars. In Le Point Afrique

8 8 Économie Dimanche 23 Août 2015 MÉTAUX PRÉCIEUX L'or grimpe à son plus haut niveau en six semaines L'or a grimpé la semaine passée, atteignant son plus haut niveau en six semaines, porté par les craintes sur la santé de l'économie chinoise et un compte-rendu décevant de la Réserve fédérale américaine (Fed). L'or a atteint vendredi son plus haut niveau depuis le début du mois de juillet à 1.168,38 dollars l'once. Ces deux dernières semaines, l'or a amorcé un rebond, aidé par les dévaluations successives du yuan, la monnaie chinoise, la semaine dernière et les craintes sur l'essoufflement de la Chine qui se font de plus en plus pressantes. "Après la dévaluation du yuan, le moral envers l'or s'est amélioré", a estimé Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank. Le métal jaune s'est apprécié à la faveur d'achats à bon compte mais aussi grâce au retour des investisseurs, notamment asiatiques, qui cherchent à se protéger de la chute du yuan et des Bourses chinoises. Par ailleurs, jusqu'à la semaine dernière et les dévaluations surprises de la monnaie chinoise, de nombreux cambistes s'attendaient à ce que la Fed puisse relever ses taux dès septembre, mais les difficultés de la Chine ont repoussé ces attentes à plus tard dans l'année, un mouvement renforcé par les mauvais indicateurs américains. Le compte-rendu de la Fed mercredi a d'ailleurs déçu les investisseurs pariant sur une hausse prochaine des taux. Le document a seulement indiqué que les conditions économiques pour Les prix des métaux de base échangés sur le London Metal Exchange (LME) ont chuté, lestés par les inquiétudes grandissantes sur la santé économique de la Chine, deuxième économie mondiale, et sur la demande du pays dont ils sont fortement dépendants. Le marché a pris un nouveau coup au moral vendredi après la publication de l'indice PMI des directeurs d'achats en Chine. L'activité manufacturière chinoise a en effet encore reculé lourdement en août, l'indice de référence atteignant son plus bas niveau depuis plus de six ans, à 47,1 contre 47,8 en juillet. Outre les inquiétudes sur la Chine, la force du dollar, stimulé ces derniers mois par les attentes d'une prochaine hausse des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed), a fortement pesé sur les cours. "Les prochaines semaines vont être cruciales pour les prix des métaux alors que les marchés étudient comment la dévaluation de la monnaie chinoise va affecter les métaux et si cela va retarder un relèvement des taux de la Fed", commentaient les analystes d'unicredit. Jusqu'à la semaine dernière et les dévaluations surprise de la monnaie chinoise, de nombreux cambistes s'attendaient à ce que la Fed puisse relever ses taux dès septembre, mais les difficultés de la Chine, ont repoussé ces attentes à plus tard dans l'année, un mouvement renforcé par les mauvais indicateurs américains. Les cours du cuivre sont passés mardi sous le seuil des dollars la tonne pour la première fois depuis la crise financière de , après un accès de faiblesse de la Bourse de Shanghai. Ils ont atteint mercredi dollars, leur plus bas niveau en six ans. Le moral des investisseurs, en berne face à l'essoufflement du plus gros consommateur de métaux industriels au monde, prend actuellement le pas sur les fondamentaux du cuivre qui ne sont pas si négatifs que cela, même si les stocks de cuivre restent élevés. "La faiblesse des bourses chinoises et le manque de soutien de la part du gouvernement du pays paraît avoir découragé quelques opérateurs de marché chinois", a noté Leon Westgate, analyste chez ICBC Standard. Pour les analystes d'unicredit, lorsque les marchés se concentreront de nouveau sur les fondamentaux dont certains sont haussiers une hausse des taux d'intérêt aux États-Unis "approchent", mais que des doutes subsistent au niveau du marché du travail comme de l'inflation. Les marchés cherchent depuis des mois à savoir quand la Fed va relever ses taux, actuellement presque nuls, car une telle normalisation monétaire rendra le dollar plus rémunérateur et donc plus attractif pour les investisseurs. Mais un billet vert fort s'avère négatif pour le marché de l'or, car il plombe les achats de métaux précieux libellés en dollars en les rendant plus onéreux pour les acheteurs munis d'autres devises. "Les marchés pensent désormais qu'il est peu probable que la Fed augmente ses taux en septembre. Nous ne sommes pas d'accord avec ses conclusions (...). L'économie américaine a montré de forts signes d'amélioration et cela va faire grimper le dollar et peser sur l'or", a tempéré Georgette Boele, analyste chez ABN Amro. Dans le sillage du métal jaune, l'argent est monté à 15,56 dollars l'once vendredi, son plus haut niveau depuis la mi-juillet. Du côté des platinoïdes, le platine a grimpé à son plus haut niveau depuis le 10 juillet, à 1.038,50 dollars l'once. "Il y a des signes de plus en plus positifs du côté de l'offre avec Glencore qui s'apprête à fermer sa mine de Eland, en Afrique du sud ( onces par an) et le fait que Atlatsa Resources est en train d'étudier le futur de ses mines de Bokoni (Afrique du sud)", a souligné Tom Kendall, MÉTAUX INDUSTRIELS analyste chez ICBC Standard. Sur le London Bullion Market, l'once d'or a terminé à 1.156,50 dollars vendredi au fixing du soir, contre 1.118,25 dollars le vendredi précédent. L'once d'argent a clôturé à 15,46 dollars, contre 15,55 dollars il y a sept jours. Sur Les prix baissent sur fond d'inquiétude sur la Chine MARCHÉ DES CÉRÉALES (comme les perturbations sur l'offre dans des mines au Chili et en Zambie) les prix du cuivre pourraient rebondir. De leur côté, les analystes de Barclays ont souligné que même s'ils pensent que la consommation chinoise de cuivre devrait croître modestement cette année, ils ne peuvent pas écarter "un atterrissage brutal" de l'économie chinoise. "Si le dragon trébuche, le monde va en sentir les répercussions pour des années", ont-ils souligné. L'aluminium lesté par une production en hausse. Les tarifs de l'aluminium ont eux aussi chuté à un nouveau plus bas en six ans mercredi, à 1.549,50 dollars la tonne. Le Bureau mondial des statistiques sur les métaux a fait état cette semaine d'un déficit de tonnes sur le marché de l'aluminium sur la période de janvier à juin 2015, contre un déficit de tonnes sur toute l'année Mais de nombreux analystes se sont inquiétés cette semaine de la hausse de la production mondiale de ce métal (+11% en juillet par rapport à l'année dernière, selon l'institut international de l'aluminium). Si l'on exclut la Chine, la production n'a augmenté que de 1,3%, ont Le soja baisse, plombé par la Chine, le blé suit, le maïs résiste Les cours du soja ont encore pâti la semaine passée d'inquiétudes de plus en plus présentes sur l'économie chinoise, et ont entraîné avec eux le marché du blé, tandis que les prix du maïs ont résisté, face à quelques incertitudes sur l'offre américaine. "Les préoccupations sur la dévaluation du yuan par la Chine", la semaine précédente, "et le ralentissement de son économie sont là pour rester", a résumé Dewey Strickler, d'ag Watch Market Advisors. De nouveaux indicateurs, notamment sur l'activité manufacturière, sont venus cette semaine confirmer la fragilité de l'économie chinoise, et la Bourse de Shanghaï a repris sa chute, entamée au début de l'été. Les mauvais signes chinois ont, de plus, plombé le marché du pétrole, qui a de nouveau atteint ses plus bas niveaux depuis six ans à New York, et entraîné avec lui l'ensemble des matières premières. "Pour l'économie mondiale, les répercussions pourraient être exponentielles", a prévenu M. Strickler. "Il faut garder à l'esprit que (la Chine) est la deuxième économie mondiale et une force économique majeure." Surtout, la Chine est l'un des plus gros consommateurs mondiaux de produits agricoles, et ces inquiétudes ont en premier lieu frappé le marché du soja, en nette baisse. "La demande chinoise devient problématique car le pays ne commande pas de soja américain issu de la récolte à venir", a souligné Jack Scoville, de Price Futures Group, rapportant qu'à l'inverse, la Chine "reste un acheteur très important pour l'amérique du Sud dont le soja continue à être meilleur marché que celui des Etats-Unis." Les prix du maïs, en légère hausse sur la semaine, ont mieux résisté à la déprime générale, relativisant la mauvaise surprise offerte la semaine précédente par le ministère américain de l'agriculture (USDA) avec des estimations mensuelles bien plus élevées que prévu sur l'offre aux Etats-Unis. A son tour, l'organisation privée "Pro-Farmer a mené une tournée dans le Midwest et, à l'est du Mississipi, les rendements semblent moins élevés que ce que le marché attendait après le rapport de l'usda", a rapporté M. Zuzolo. Toutefois, les perspectives le London Platinum and Palladium Market, l'once de platine a fini à dollars, contre 997 dollars sept jours plus tôt. L'once de palladium a terminé pour sa part à 610 dollars, contre 623 dollars à la fin de la semaine précédente. toutefois noté les analystes de Capital Economics. "Dans le contexte actuel de déprime sur les marchés des métaux et avec la Chine qui continue d'augmenter sa production d'aluminium (...) nous craignons que les prix continuent de baisser afin de forcer une baisse de l'offre", ont expliqué les analystes d'unicredit. L'offre est également abondante sur le marché du nickel qui est resté en surplus au mois de juin, selon le groupe international d'étude sur le nickel. Les cours de ce métal ont évolué en baisse sur la semaine. De leur côté, les cours du plomb ont atteint vendredi leur plus bas niveau depuis début août, à dollars la tonne. Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à dollars vendredi à 14H00 GMT, contre dollars le vendredi précédent à 12H15 GMT. L'aluminium valait dollars la tonne, contre 1.572,50 dollars. Le plomb valait dollars la tonne, contre dollars. L'étain valait dollars la tonne, contre dollars. Le nickel valait dollars la tonne, contre dollars. Le zinc valait 1.773,50 dollars la tonne, contre dollars. du marché du maïs restent limitées, d'autant que Pro- Farmer, dont les estimations définitives de production sont attendues vendredi après la clôture, a, plus à l'ouest, "observé de très bonnes récoltes dans le Minnesota et de bonnes récoltes dans l'iowa", a noté M. Scoville. De son côté, le marché du blé manque d'actualité et "il n'y pas grand-chose à dire si ce n'est qu'il a suivi" en baisse les autres matières premières, a jugé M. Strickler, notant que la céréale souffrait d'une concurrence importante des producteurs des environs de la Mer Noire, notamment la Russie et l'ukraine. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le contrat le plus actif,a terminé vendredi en séance à 3,7725 dollars, contre 3,7550 dollars à la fin de la semaine dernière (+0,47%). Le boisseau de blé pour décembre, désormais le plus actif, valait 5,0400 dollars contre 5,1175 dollars précédemment (- 1,51%). Le boisseau de soja pour novembre, lui aussi le plus échangé, coûtait 8,8950 dollars, contre 9,2525 dollars auparavant (-3,86%).

9 09 Internationale Dimanche 23 Août 2015 POUR DÉSAMORCER LES TENSIONS Les deux Corées négocient au plus haut niveau Séoul et Pyongyang ont entamé hier des discussions au plus haut niveau dans l'espoir de trouver une issue à la crise qui a précipité les deux pays au bord d'un conflit armé. La rencontre, organisée dans le village frontalier de Panmunjom, a démarré peu de temps après l'expiration d'un ultimatum de la Corée du Nord, qui avait menacé son rival d'une "guerre totale" s'il ne cessait pas sur-le-champ ses opérations de propagande. Les tensions ont redoublé ces dernières heures dans la péninsule, qui n'avait pas connu pareille escalade depuis des années, même si les experts avaient appelé à relativiser les annonces belliqueuses de Pyongyang, coutumier du fait. En prévision de l'heure dite (08H30 GMT), l'armée du peuple coréen (KPA) avait assuré que ses unités déployées à la frontière s'étaient placées "en état de guerre", prêtes à riposter si Séoul n'obtempérait pas. "Nous sommes arrivés à l'aube d'une guerre et la situation est irréversible", avait même lancé, menaçant, le ministère nord-coréen des Affaires étrangères. L'agence sud-coréenne Yonhap, citant des sources militaires, avait fait état de mouvements d'unités d'artillerie au Nord, tandis que des avions de chasse américains et sud-coréens avaient effectué des exercices de simulation de bombardement à la mi-journée dans une claire démonstration de force. Des milliers de civils sud-coréens avaient également rejoint des abris souterrains par mesure de précaution. Au lendemain d'une déclaration ferme de la présidente Park Geun- Hye, les autorités à Séoul ont fait savoir qu'elles n'avaient pas l'intention de céder aux injonctions de leur voisin, et de faire taire ces haut-parleurs qui diffusent à plein volume leurs messages à la frontière. La Corée du Sud a décidé de reprendre sa guerre de propagande - une pratique que les deux pays avaient cessée en 2004 d'un commun accord - en représailles à une attaque à la mine antipersonnel imputée à la Corée du Nord, dans laquelle deux de ses soldats avaient été mutilés début août. Elle réclame des excuses de Au moins 12 personnes, dont trois employés de l'otan, ont été tuées hier dans un attentat suicide contre les forces étrangères à Kaboul, une attaque qui rappelle la précarité de la situation dans la capitale afghane, ensanglantée par des attaques des talibans au début du mois. D'après "Soutien résolu", la mission de l'otan dans le pays, trois sous-traitants civils qui travaillaient pour elle ont péri dans l'attentat, mais elle n'a pas précisé la nationalité des victimes, ni si elles figuraient dans le bilan de 12 morts fourni par les autorités afghanes. Les forces étrangères de l'otan, mais aussi leurs homologues afghans, constituent les cibles de prédilection des insurgés islamistes dans ce conflit qui dure depuis la chute de leur régime en Par ces attaques, les insurgés démontrent qu'ils sont capables de déjouer l'appareil sécuritaire au cœur de la capitale afghane, malgré la crise qui secoue leur direction depuis la désignation fin juillet de leur nouveau leader, le contesté mollah Akhtar Mansour. La déflagration, entendue à plusieurs kilomètres à la ronde, s'est produite vers 16H00, heure de sortie des bureaux, dans le quartier résidentiel de Macroyan, à proximité d'un hôpital, a indiqué à l'afp Fraïdoun Obaïdi, chef de la police judiciaire de Kaboul. Le porte-parole du ministère afghan de la Santé, Wahidullah L'Iran a mis au point un nouveau missile à courte portée, a annoncé hier le président iranien Hassan Rohani en affirmant qu'une telle arme était une nécessité à titre défensif dans la région. Ce missile 313 appelé Fateh (Vainqueur) a une portée de 500 km et dispose d'une technologie plus avancée que d autres missiles iraniens du même type déjà produits, selon Sepah News, le site des puissants Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime. Il a été dévoilé à l'occasion de la journée de l'industrie de défense qui, Pyongyang, lequel dément toute responsabilité dans ces explosions. La situation s'est envenimée jusqu'à déboucher jeudi sur un exceptionnel échange de tirs d'artillerie entre les deux ennemis. Les négociations de Panmunjom, village où fut signé l'armistice de 1953, offrent la possibilité aux deux pays de calmer le jeu, mais l'issue s'annonce très incertaine, de l'avis des observateurs. "Ce ne sera pas facile de trouver une solution dans laquelle aucune des deux parties ne perd la face", a commenté Dan Pinkston, expert à l'international Crisis Group à Séoul. "Il sera intéressant de voir si le Nord peut apporter quelque chose - peut-être une reprise des réunions des familles séparées par la guerre - afin de permettre au Sud d'éteindre ses mégaphones", a-t-il chaque année, permet à l'iran d'exposer son matériel militaire. "Un pays faible incapable de se battre et se défendre face au pouvoir militaire de ses voisins et ennemis ne peut pas affirmer chercher la paix, car il doit seulement se préparer à être occupé à tout moment", a déclaré le président Rohani dans un discours télévisé à l'occasion de cette journée. Il a affirmé que "la stratégie de l'iran était basée sur la défense et la dissuasion". Plusieurs versions du Fateh ont été fabriquées au cours des années passées. Le nouveau AFGHANISTAN ajouté. Quatre dirigeants ont pris place autour de la table dont, pour le Sud, le conseiller à la Sécurité nationale Kim Kwan-Jim, et pour le Nord, le vice-président de la Commission nationale de défense, Hwang Pyong-So, considéré comme le numéro deux du régime. Techniquement, les deux pays sont en conflit depuis 65 ans car la guerre de Corée ( ) a pris fin avec un simple cessez-le-feu qui n'a jamais été formalisé par un traité de paix en bonne et due forme. La dernière attaque directe contre le Sud date de décembre 2010, lorsque la Corée du Nord avait bombardé l'île sudcoréenne de Yeonpyeong, causant la mort de deux soldats et deux civils sudcoréens. La situation est surveillée de près par la communauté internationale. L'ONU Un nouvel attentat suicide fait 12 morts à Kaboul Mayar, a assuré que 12 personnes, dont un étranger, avaient été tuées et plus de 60 autres blessées. Sayed Kabir Amiri, le directeur des hôpitaux publics afghans, a confirmé ce bilan. L'attaque, qui n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, "visait un convoi de véhicules qui transportaient des civils employés par "Soutien résolu"", a déclaré à l'afp le colonel américain Brian Tribus, porteparole de la mission de l'otan en Afghanistan. "Un soustraitant civil de "Soutien résolu" est mort dans l'attentat et deux autres ont succombé à leurs blessures", a-t-il ajouté, sans préciser leur nationalité. Quelque soldats de l'otan et plusieurs milliers de sous-traitants civils sont encore déployés en Afghanistan dans le cadre de "Soutien résolu", une mission de conseil et de formation de leurs homologues afghans et sont les cibles de prédilection des rebelles talibans. Mais les civils payent le prix fort dans le conflit afghan, qui dure depuis plus de 13 ans. Dans la première moitié de cette année, les violences contre les civils ont atteint un record avec morts et blessés, selon la mission de l'onu en Afghanistan (Unama). "Trop c'est trop. Tuez-nous ou laissez-nous vivre en paix!", s'est exclamée une passante témoin de l'explosion, sur la chaîne d'information Tolo News. Cette explosion survient deux semaines après une série de IRAN Téhéran a mis au point un nouveau missile à courte portée Fateh 313 a été testé avec succès à plusieurs reprises et doit être produit en grande quantité, selon Sepah News qui n'a pas donné de chiffres. Le programme de missiles balistiques iranien a été un sujet de contentieux lors des négociations nucléaires entre l'iran et les grandes puissances qui ont abouti à un accord le 14 juillet. Cet accord prévoit de limiter au domaine civil le programme nucléaire iranien en échange de la levée progressive et réversible des sanctions économiques internationales imposées à l'iran depuis a exhorté les deux Corées à mettre fin à l'escalade de tensions, tandis que les Etats-Unis, qui disposent de quelque militaires en Corée du Sud, ont invité Pyongyang à la retenue. Le chef d'état-major interarmées américain, le général Martin Dempsey, a "réitéré l'engagement inébranlable des Etats-Unis" auprès de la Corée du Sud et "la force de l'alliance" qui unit les deux pays, dans un communiqué publié samedi par le Pentagone. La Chine, principal soutien de la Corée du Nord, a également lancé des appels au calme, désireuse d'éviter tout esclandre au moment où elle tente d'attirer des dirigeants du monde entier à Pékin début septembre, pour assister aux commémorations de la défaite japonaise de quatre attentats qui avaient ensanglanté la capitale afghane et fait près de 60 morts. Trois d'entre eux ont été revendiqués par les rebelles talibans, dont l'offensive estivale est particulièrement meurtrière cette année malgré les remous engendrés par la désignation d'un nouveau chef, le mollah Akhtar Mansour, successeur de leur défunt leader historique, le mollah Omar. Car une frange non négligeable des rebelles talibans, dont une partie de la famille du mollah Omar, nie toute légitimité au nouveau chef, auquel Ayman al-zawahiri, numéro un d'al-qaïda, a toutefois fait allégeance. Les observateurs estiment que ces attaques sont destinées à démontrer que le mollah Mansour compte poursuivre le jihad dans les pas de son prédécesseur et convaincre les talibans les plus sceptiques. Les attentats du début du mois avaient soulevé une vague d'indignation et poussé le président afghan Ashraf Ghani à accuser son voisin pakistanais d'envoyer un "message belliqueux", en écho aux accusations de nombre d'afghans qui jugent que le Pakistan souffle le chaud et le froid sur l'insurrection talibane. Et, depuis, les pourparlers de paix entre Kaboul et les talibans, dont un premier round avait eu lieu au Pakistan début juillet, sont en suspens malgré une rencontre afghano-pakistanaise sur le sujet il y a une dizaine de jours Les opposants à l'accord en Iran ont affirmé que la résolution de l'onu qui l'approuve contenait une disposition sur les missiles qui --bien que non contraignante- - réduisait selon eux de manière inacceptable les capacités militaires iraniennes. Cette résolution interdit à l'iran de disposer de missiles "destinés à porter des têtes nucléaires". Or Téhéran a toujours affirmé ne pas chercher à se doter de l'arme atomique, même avant les négociations et l'accord sur son programme nucléaire.

10 Dimanche 23 Août 2015 Internationale 10 YÉMEN Raids et combats font plusieurs dizaines de morts à Taëz Plusieurs dizaines de Yéménites ont été tués dans des raids aériens sous commandement saoudien et des combats au sol à Taëz, signe d'une intensification des opérations militaires dans la troisième ville du Yémen, ont indiqué hier des organisations humanitaires. Soutenues dans les airs par la coalition menée par l'arabie saoudite, les forces gouvernementales yéménites et leurs alliés tentent de reprendre Taëz (sud-ouest) aux rebelles chiites Houthis, après avoir réussi à les chasser de cinq provinces du sud depuis la mi-juillet. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a indiqué samedi qu'outre les morts, en grande majorité des civils, les raids et les combats, qui ont eu lieu vendredi, avaient fait un grand nombre de blessés. Il était impossible d'établir un bilan précis, des personnes "étant ensevelies mortes ou vivantes sous les décombres" d'habitations, a déclaré à l'afp Rima Kamal, porte-parole du CICR au Yémen. Cependant, a-t-elle ajouté, "mon collègue (à Taëz) a reçu des informations selon lesquelles vendredi à midi, il y avait 50 morts et le soir, (ce bilan) est monté à 80". Dans un communiqué vendredi soir, Médecins sans frontières (MSF) avait fait état de 65 civils tués dans des raids de la coalition sur le quartier de Salah. L'agence de presse Saba, contrôlée par ces rebelles, a pour sa part indiqué que les raids avaient tué 63 civils et blessé 50 autres. Le bilan des morts de vendredi est l'un des plus élevés dans le pays depuis le début du conflit fin mars. "C'est un lourd bilan pour une seule journée", a commenté Mme Kamal qui était contactée au téléphone à Sanaa. Ce bilan s'explique par "les raids aériens et l'intensification Le scandale de corruption qui secoue le Guatemala depuis des mois a atteint vendredi la tête de l'etat, avec la mise en accusation directe du président Otto Pérez par le parquet et l'arrestation de son ex-vice-présidente. A quelques semaines seulement du scrutin présidentiel du 6 septembre, auquel M. Pérez ne se représente pas, la justice a marqué un grand coup en quelques heures, d'abord en arrêtant l'ancienne vice-présidente Roxana Baldetti, puis en accusant le président de diriger le réseau de corruption découvert au sein des douanes. "Nous trouvons dans toute l'organisation et l'organigramme (de ce réseau, ndlr) la participation très regrettable du président de la République et de Roxana Baldetti", a affirmé Ivan Velasquez, président de la Commission internationale contre l'impunité de l'onu au Guatemala (Cicig). M. Velasquez s'exprimait lors d'une conférence de presse conjointe avec le parquet, qui a confirmé ces accusations et avec qui une procédure a été lancée pour que le président comparaisse devant la justice. Selon lui, les écoutes téléphoniques réalisées dans le cadre de l'enquête, démarrée en mai 2014, incluaient des références au "numéro un" et à "la numéro deux". "Si aujourd'hui nous disons que "le numéro un" correspond au président et "la numéro deux" à la vice-présidente, c'est parce que nous avons des éléments pour le prouver, au-delà des conversations" enregistrées, a assuré M. Velasquez. Le président conservateur a réagi en promettant de "faire face" à ces accusations, sans plus de détails, devant des des combats entre différents groupes au sol qui se poursuivent et dont la population civile paye le prix fort", a-t-elle ajouté. La coalition menée par Ryad est intervenue fin mars pour stopper la progression des rebelles qui avançaient dans le sud du Yémen après avoir conquis de larges portions du pays en 2014 à partir de leur fief de Saada (nord). Les premiers combats significatifs à Taëz, une des principales portes d'entrée pour accéder à la capitale Sanaa aux mains des rebelles, ont eu lieu à la mi-août. Ils avaient fait plus de 80 morts en 24 heures et permis aux forces anti-rebelles de prendre plusieurs secteurs clés de la ville, sans arriver à en chasser définitivement les Houthis. Hier, de nouveaux combats ont opposé les belligérants dans le secteur du palais présidentiel de Taëz, faisant au moins trois morts parmi les civils, ont rapporté des habitants. A Aden, le quartier général de la police politique a été détruit samedi par une explosion attribuée à Al-Qaïda par un responsable de la grande ville du sud du Yémen. Le bâtiment de quatre étages s'est littéralement effondré sous l'effet de l'explosion qui s'est produite à 6H00 locales (3H00 GMT) et qui a été entendue dans plusieurs quartiers de la ville, selon des habitants. Des éléments d'al-qaïda s'étaient installés début août dans le QG, deux semaines après la reprise d'aden, a précisé le responsable sous le couvert de l'anonymat. "Ces éléments ont détruit ou emporté début août les dossiers de la police politique à Aden", a-t-il déclaré. La présence d'éléments d'al-qaïda a été signalée dans certains secteurs d'aden depuis la prise de la ville par les rebelles fin mars. Bien implanté dans le sud du Yémen, le réseau extrémiste contrôle depuis avril Moukalla, la capitale de la vaste province du Hadramout, située dans le sud-est. Par ailleurs, la coalition anti-rebelles a GUATEMALA Le président, numéro un d'un réseau de corruption ALLEMAGNE Des heurts éclatent à l ouverture d un centre pour réfugiés Des heurts ont éclaté, vendredi 21 août au soir, lors d une manifestation d extrême droite contre l ouverture d un foyer pour réfugiés à Heidenau, dans l est de l Allemagne. Plusieurs centaines de personnes entendaient protester, à l appel de la formation d extrême droite NPD, vendredi soir, contre l arrivée prévue de centaines de réfugiés dans cette ville, non loin de Dresde, berceau du mouvement anti-islam Pegida. En fin de manifestation, certains d entre eux ont bloqué la route, entraînant une intervention de la police, avec usage de gaz lacrymogènes, alors que les militants ont jeté des pierres, des bouteilles et des pétards, rapporte l agence de presse allemande DPA. Il y aurait plusieurs blessés des deux côtés. Environ 250 réfugiés ont déjà pu s installer dans la nuit de vendredi à samedi dans cet ancien grand magasin de bricolage, vide depuis deux ans, et réaménagé en centre d accueil avec plusieurs centaines de places. Hier matin, la situation était de nouveau calme. Des policiers étaient toujours sur place. Les autorités allemandes se sont alarmées ces dernières semaines de la multiplication des violences visant des foyers ou futurs foyers de migrants, alors que l Allemagne est confrontée à un afflux record de demandeurs d asile, qui devrait attendre le nombre de cette année. annoncé que l'un de ses hélicoptères, de type Apache, s'était écrasé hier à la frontière avec le Yémen, tuant ses deux pilotes. L'Apache s'est écrasé dans la région de Jazane (sud de l'arabie saoudite) et une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de sa chute. Vendredi soir, les Houthis avaient affirmé avoir abattu un Apache saoudien dans le même secteur. journalistes l'accompagnant dans une opération de distribution d'aliments à des habitants touchés par la sécheresse. En atteignant le sommet de l'etat, l'enquête ne devrait que renforcer l'écœurement des Guatémaltèques, qui ont été des milliers à descendre dans les rues ces derniers mois, réclamant la démission du président. Le scandale avait éclaté au grand jour le 16 avril avec le placement en détention du directeur des impôts et de nombreux autres fonctionnaires, accusés d'avoir touché des pots-de-vin pour exonérer des importateurs de frais de douane. L'enquête désignait au départ Juan Carlos Monzon, ancien secrétaire privé de la vice-présidente, en fuite, comme étant la tête du réseau. Un mois plus tard, les présidents de la Banque centrale, Julio Suarez, et de la Sécurité sociale, Juan de Dios Rodriguez, ami intime du président Pérez, étaient arrêtés dans l'enquête sur l'attribution suspecte d'un contrat d'achat de médicaments. Otto Pérez, un général à la retraite de 64 ans au pouvoir depuis 2012 et dont le mandat court jusqu'au 14 janvier 2016, était déjà dans le viseur de la justice depuis plusieurs mois. Une requête pour lever son immunité a été rejetée mi-août par les députés. Ces dures accusations à son encontre surviennent quelques heures après l'arrestation de l'ancienne vice-présidente, qui avait démissionné mi-mai. Mme Baldetti, 53 ans, est poursuivie pour association de malfaiteurs, fraude et corruption passive. Près de la clinique où elle a été arrêtée, des dizaines de personnes ont fait éclater des pétards aux cris de "voleuse" et "corrompue", tandis que les automobilistes klaxonnaient leur joie au passage, a constaté un photographe de l'afp. "Pourvu que la classe politique comprenne le message car si elle ne le fait pas à temps, alors que les gens sont lassés, il y a d'énormes risques de montée des troubles, avec des conséquences qui peuvent être imprévisibles", a prévenu le procureur en charge des droits de l'homme, Jorge de Leon, devant la presse. Malgré le rasle-bol populaire, le candidat favori pour l'élection est Manuel Baldizon, du parti Liberté démocratique (droite), dont le partenaire, pour la vice-présidence, est l'ex-patron de la Banque centrale Edgar Barquin, visé par une enquête pour blanchiment d'argent. La Cicig dénonçait récemment le financement de candidats par des organisations criminelles et des trafiquants de drogue, dans un pays frappé par une violence et une pauvreté records, après 36 ans de guerre civile ( ). Mais le Guatemala n'est pas le seul pays d'amérique centrale à souffrir de la corruption : des scandales similaires touchent le parti du président du Honduras Juan Orlando Hernandez, l'ex-président du Salvador Francisco Flores et celui du Panama, le milliardaire Ricardo Martinelli. Le dernier classement de Transparency International sur la perception de la corruption place le Honduras au 126e rang sur 175 pays, le Guatemala au 115e, le Panama au 94e et le Salvador au 80e. MÉDITERRANÉE migrants à la dérive sur 18 bateaux Les garde-côtes italiens ont annoncé hier la mise en place d'une opération visant à secourir jusqu'à migrants à la dérive en Méditerranée, au large des côtes libyennes, après avoir reçu des SOS provenant de 18 embarcations. Au moins sept bâtiments - six italiens et un norvégien - participaient à cette vaste opération de secours des migrants qui se trouvaient à bord de 14 bateaux pneumatiques et quatre autres embarcations, comptant au total entre et personnes. Plus de migrants d'afrique, du Proche-Orient et d'asie du Sud ont atteint les ports d'italie méridionale depuis le début de cette année après avoir été secourus en Méditerranée. Quelque autres sont arrivés en Grèce et plus de sont morts en mer après avoir tenté de rallier l'europe grâce à des passeurs. La police de Palerme, en Sicile, a annoncé samedi avoir arrêté six Egyptiens soupçonnés d'avoir été les passeurs de migrants retrouvés à bord d'un bateau surchargé et à la dérive le 19 août.

11 Dimanche 23 Août 2015 Voyage 11 LES 1001 NUITS (343 E PARTIE) Histoire du dormeur éveillé Abou Hassan s adressa ensuite au grand vizir : «Faites-vous donner par le grand trésorier une bourse de mille pièces de monnaie d or et allez au quartier où j ai envoyé le juge de police la porter à la mère d un certain Abou Hassan, surnommé le Débauché. C est un homme connu dans tout le quartier sous ce nom ; il n y a personne qui ne vous enseigne sa maison. Partez et revenez promptement.» Par Antoine Galland Le grand vizir Giafar mit la main sur sa tête pour marquer qu il allait obéir ; et, après s être prosterné devant le trône, il sortit et s en alla chez le grand trésorier, qui lui délivra la bourse. Il la fit prendre par un des esclaves qui le suivaient et s en alla la porter à la mère d Abou Hassan. Il la trouva et lui dit que le calife lui envoyait ce présent, sans s expliquer davantage. Elle le reçut avec d autant plus de surprise qu elle ne pouvait imaginer ce qui pouvait avoir obligé le calife de lui faire une si grande libéralité, et qu elle ignorait ce qui se passait au palais. Pendant l absence du grand vizir, le juge de police fit le rapport de plusieurs affaires qui regardaient sa fonction, et ce rapport dura jusqu au retour du vizir. Dès qu il fut rentré dans la chambre du conseil et qu il eut assuré Abou Hassan qu il s était acquitté de l ordre qu il lui avait donné, le chef des eunuques, c est-à-dire Mesrour, qui était entré dans l intérieur du palais, après avoir accompagné Abou Hassan jusqu au trône, revint et marqua par un signe, aux vizirs, émirs, et à tous les officiers, que le conseil était fini et que chacun pouvait se retirer ce qu ils firent après avoir pris congé par une profonde révérence au pied du trône, dans le même ordre que quand ils étaient entrés. Il ne resta auprès d Abou Hassan que les officiers de la garde du calife et le grand vizir. Abou Hassan ne demeura pas plus longtemps sur le trône du calife ; il en descendit de la même manière qu il y était monté, c est-à-dire aidé par Mesrour et par un autre officier des eunuques, qui le prirent pardessous les bras et qui l accompagnèrent jusqu à l appartement d où il était sorti. Il y entra, précédé du grand vizir. Mais à peine eut-il fait quelques pas qu il témoigna avoir quelque besoin pressant. Aussitôt on lui ouvrit un cabinet fort propre, qui était pavé de marbre, au lieu que l appartement où il se trouvait était couvert de riches tapis de pied, ainsi que les autres appartements du palais. On lui présenta une chaussure de soie brochée d or, qu on avait coutume de mettre avant que d y entrer. Il la prit ; et, comme il n en savait pas l usage, il la mit dans une de ses manches qui étaient fort larges. Comme il arrive souvent que l on rit plutôt d une bagatelle que de quelque chose d important, peu s en fallut que le grand vizir Mesrour et tous les officiers du palais, qui étaient près de lui, ne fissent un éclat de rire, par l envie qui leur en prit, et ne gâtassent toute la fête ; mais ils se retinrent ; et le grand vizir fut enfin obligé de lui expliquer qu il devait la chausser pour entrer dans ce cabinet de commodité. Pendant qu Abou Hassan était dans le cabinet, le grand vizir alla trouver le calife, qui s était déjà placé dans un autre endroit pour continuer d observer Abou Hassan sans être vu, et lui raconta ce qui venait d arriver ; et le calife s en fit encore un nouveau plaisir. Abou Hassan sortit du cabinet. Mesrour, en marchant devant lui pour lui montrer le chemin, le conduisit dans l appartement intérieur où le couvert était mis. La porte qui y donnait communication fut ouverte, et plusieurs eunuques coururent avertir les musiciennes que le faux calife approchait. Aussitôt elles commencèrent un concert de voix et d instruments des plus mélodieux, avec tant de charme pour Abou Hassan qu il se trouva transporté de joie et de plaisir et ne savait absolument que penser de ce qu il voyait et de ce qu il entendait. «Si c est un songe, se disait-il en lui-même, le songe est de longue durée. Mais ce n est pas un songe, continuait-il ; je me sens bien, je raisonne, je vois, je marche, j entends. Quoi qu il en soit, je me remets à Dieu sur ce qui en est. Je ne puis croire néanmoins que je ne sois pas le commandeur des croyants : il n y a qu un commandeur des croyants qui puisse être dans la splendeur où je suis. Les honneurs et les respects que l on m a rendus et que l on me rend, les ordres que j ai donnés et qui ont été exécutés en sont des preuves suffisantes.» Enfin Abou Hassan tint pour constant qu il était le calife et le commandeur des croyants ; et il en fut pleinement convaincu, lorsqu il se vit dans un salon très magnifique et des plus spacieux. L or, mêlé avec les couleurs les plus vives, y brillait de toutes parts. Sept troupes de musiciennes, toutes plus belles les unes que les autres, entouraient ce salon ; et sept lustres d or, à sept branches, pendaient de divers endroits du plafond, où l or et l azur, ingénieusement mêlés, faisaient un effet merveilleux. Au milieu était une table couverte de sept grands plats d or massif, qui embaumaient le salon de l odeur des épiceries et de l ambre dont les viandes étaient assaisonnées. Sept jeunes dames debout, d une beauté ravissante, vêtues d habits de différentes étoffes les plus riches et les plus éclatantes en couleurs, environnaient cette table. Elles avaient chacune à la main un éventail, dont elles devaient se servir pour donner de l air à Abou Hassan pendant qu il serait à table. Si jamais mortel fut charmé, ce fut Abou Hassan lorsqu il entra dans ce magnifique salon. A chaque pas qu il y faisait, il ne pouvait s empêcher de s arrêter pour contempler à loisir toutes les merveilles qui se présentaient à sa vue. Il se tournait à tout moment de côté et d autre, avec un plaisir très sensible de la part du calife, qui l observait très attentivement. Enfin il s avança jusqu au milieu et il se mit à table. A.G. (A suivre) Les indigènes tirent de dessous ce sol des graines qui ont l apparence de fèves ; ils les font frire, les mangent, et leur saveur est comme celle des pois chiches frits. Quelquefois, ils font moudre ces graines pour en fabriquer une espèce de gâteau rond spongieux, ou beignet, qu ils font frire avec le gharti ; on appelle ainsi un fruit pareil à la prune, lequel est très sucré, mais nuisible aux hommes blancs qui en mangent. On broie ses noyaux, et l on en extrait de l huile, qui sert aux gens de ce pays à plusieurs usages. Tels sont, entre autres d être employée pour la cuisine ; de fournir à l éclairage dans les lampes ; d être utile pour la friture du gâteau ou beignet dont il a été parlé ci-dessus ; de servir à leurs onctions du corps ; d être employée, après son mélange avec une terre qui se trouve dans cette contrée, à enduire les maisons, comme on le fait ailleurs au moyen de la chaux. Cette huile est très abondante chez les nègres, et elle est facile à obtenir. On la transporte de ville en ville, dans de grandes courges ou calebasses, de la contenance des jarres de nos contrées. Les courges atteignent, dans le Soûdân, une grosseur énorme, et c est avec elles que les habitants font leurs grandes écuelles (et, en général, leur vaisselle). Ils coupent chaque courge en deux Voyage d Ibn Battûta (343 e partie ) moitiés et en tirent deux écuelles, qu ils ornent de jolies sculptures. Quand un nègre voyage, il se fait suivre par ses esclaves des deux sexes, qui portent, outre ses lits, les ustensiles pour manger et pour boire, lesquels sont fabriqués avec des courges. Le voyageur, dans ces contrées, n a pas besoin de se charger de provisions de bouche, de mets, de ducats, ni de drachmes ; il doit porter avec lui des morceaux de sel gemme, des ornements ou colifichets de verre, que l on appelle nazhms, et quelques substances aromatiques. Parmi ces dernières, les indigènes préfèrent le girofle, la résine-mastic et le tâçarghant ; celui-ci est leur principal parfum. Lorsque le voyageur arrive dans un village, les négresses sortent avec du millet, du lait aigre, des poulets, de la farine de lotus, du riz, du foûni, qui ressemble aux graines de moutarde, et avec lequel on prépare le coscoçoû, ainsi qu une sorte de bouillie épaisse, enfin de la farine de haricots. Le voyageur peut leur acheter ce qu il désire d entre toutes ces choses. Il faut pourtant remarquer que le riz est nuisible aux Blancs qui en font usage ; le foûni est meilleur. Après avoir voyagé dix jours depuis Îouâlâten, nous arrivâmes au village de Zâghari, qui est grand, et habité par des commerçants noirs nommés Ouandjarâtah. Il y a aussi un certain nombre d hommes blancs qui appartiennent à la secte des schismatiques et hérétiques dits ibâdhites ; ils sont appelés saghanaghoû. Les orthodoxes mâlikites, parmi les Blancs, y sont nommés toûri. C est de ce village que l on importe à Îouâlâten l anli ou millet. Nous partîmes de Zâghari et arrivâmes au grand fleuve, qui est le Nil ou Niger, dans le voisinage duquel se trouve la ville de Cârsakhoû. Ce fleuve descend d ici à Câbarah, puis à Zâghah : ces deux dernières localités ont deux sultans, qui font acte de soumission au roi de Mâlli. Les habitants de Zâghah ont adopté l islamisme depuis très longtemps ; ils ont une grande piété et beaucoup de zèle pour l étude de la science. De Zâghah, le Nil descend à Tonboctoû et à Caoucaou, villes que nous mentionnerons plus tard ; ensuite à Moûli, lieu qui fait partie du pays des Lîmiyyoûn et qui est le dernier district de Mâlli. Le fleuve descend de Moûli à Yoûfi, un des pays les plus considérables du Soûdân, et dont le souverain est un des plus grands rois de la contrée. Aucun homme blanc n entre à Yoûfi ; car les nègres le tueraient avant qu il y arrivât. Le Nil pénètre dans le pays des Nubiens, lesquels professent la religion chrétienne ; ensuite, il arrive à Donkolah, leur ville principale. Le sultan de cette cité, appelé Ibn Kenz eddîn, s est fait musulman du temps du roi Nâcir. Le fleuve descend encore à Djénâdil; c est là la fin de la contrée des nègres et le commencement du district d Oçouân, dans la haute Égypte. Je vis à Cârsakhoû, dans cet endroit du Nil ou Niger, et près du rivage, un crocodile ressemblant à une petite barque. Un jour, étant descendu vers le Nil pour satisfaire un besoin, voici qu un nègre arrive et se tient debout entre moi et le fleuve. Je fus surpris de sa mauvaise éducation, du peu de pudeur qu il montrait, et je racontai cela à quelqu un qui me dit : «Il n a fait cette chose que par crainte que le crocodile ne t attaquât ; il s est ainsi placé entre toi et l animal amphibie.» Nous quittâmes Cârsakhoû et voyageâmes vers la rivière Sansarah, qui est à environ dix milles de Mâlli. Il est d usage que l on défende l entrée de cette ville à quiconque n en a pas obtenu d avance la permission. J avais déjà écrit à la communauté des hommes blancs à Mâlli, dont les chefs sont Mohammed, fils d Alfakîh Aldjozoûly, et Chams eddîn, fils d Annakouîch Almisry, afin qu ils y louassent une habitation pour moi. Quand je fus arrivé à ladite rivière, je la traversai dans le bac, et personne ne s y opposa. Arrivé à Mâlli, capitale du roi des nègres, je descendis près du cimetière de cette ville, et de là je me rendis dans le quartier occupé par les hommes blancs. J allai trouver Mohammed, fils d Alfakîh ; j appris qu il avait loué pour moi une maison en face de la sienne, et j y entrai sans retard. Son gendre ou allié, le jurisconsulte, le lecteur du Coran, le nommé Abdalouâhid, vint me rendre visite, et m apporta une bougie et des aliments. I.B. (A suivre )

12 12 De-ci de-là Dimanche 23 Août 2015 FRANCE Elle rapporte un livre à la bibliothèque avec 28 ans de retard Tout vient à point à qui sait attendre. Les employés de la médiathèque d Hyères n en ont pas cru leurs yeux quand, mercredi dernier, une femme s est présentée dans l établissement pour rapporter un livre qu elle aurait dû rendre il y a vingt-huit ans. «Considéré comme perdu» «Cette personne a oublié le livre chez elle et vient de le retrouver. Elle l a ramené très gentiment en s excusant», a déclaré Vincent, bibliothécaire de la municipalité d Hyères au micro d Europe 1. L emprunteuse, qui avait le livre en sa possession depuis tout ce temps, était censée rapporter l ouvrage le 13 juin 1987, comme l indique la fiche en papier collée à l intérieur du livre. On est bien loin de la durée d emprunt de quinze jours autorisée par la médiathèque d Hyères. Du côté du personnel, on avait fait une croix dessus depuis belle lurette. Œuvre d un auteur de la région, Louis C. Thomas, le polar intitulé Jour des morts avait même été retiré de l inventaire une dizaine d années auparavant. «Il a dû être considéré comme perdu par le personnel de la bibliothèque des années 1980 et, quand nous avons changé de locaux, il a disparu de nos registres», a-t-on indiqué à la médiathèque. 1 franc d amende Selon la politique de la maison en vigueur au moment du prêt, l emprunteuse retardataire aurait dû s acquitter d une amende d un montant de 1 franc, soit environ 15 centimes d euros. «Cette personne a fait mieux : elle vient de s inscrire à la médiathèque», se réjouit Vincent, encore étonné de l honnêteté de cette nouvelle inscrite. Mais ses collègues devraient à l avenir être particulièrement attentifs aux emprunts de cette lectrice un peu tête en l air. Elle est toutefois très loin du record détenu par un Estonien, quia rendu un livre avec 69 ans de retard! CANADA Un enfant abîme un livre et laisse un mot d'excuse à la bibliothèque Samedi dernier, la bibliothèque de Toronto a posté sur sa page Facebook un message trouvé dans la tranche d un livre. Ecrite au feutre turquoise, la missive est signée de la main de Jackson, un petit garçon contrarié d avoir abîmé l ouvrage qu il venait d emprunter. «Ça ne se reproduira plus» «Je suis désolé d avoir déchiré une page du livre. Il est tombé quand je me suis endormi en le lisant. Ça ne se reproduira plus», assure le garçonnet. Attendris et pas rancuniers, les bibliothécaires canadiens ont souhaité au petit garçon «beaucoup de nuits à s endormir sur de bons livres». ESPAGNE Elle écope de 800 euros d'amende pour avoir dénoncé la police sur Facebook Mieux vaut ne pas critiquer la police espagnole au risque d en payer le prix fort. C est la mésaventure subie par une internaute espagnole, rapporte Numerama. En publiant une photo montrant un véhicule de la police municipale de Petrel à Alicante garée sur une place handicapée sur Facebook, une citoyenne a écopé d une lourde amende de 800 euros. Mais elle ne s était pas arrêtée là car elle s était permise d ajouter un commentaire suivant : «Garezvous où vous en avez envie, et vous n aurez même pas une amende.» Une sanction pour non-respect de la loi De son côté, la police de Petrel a justifié son action en arguant qu une situation La petite commune catalane de Roses, dans le nord de l Espagne, va peut-être devoir renoncer à sa folklorique «poursuite des canards», après qu une estivante a frappé un défenseur des animaux à coups de volatile. Lors de cette «empaitada Robert Pattinson a du souci à se faire. L interprète d Edward Cullen, qui a rendu folles des millions d adolescentes fans de Twilight, est en passe de perdre son titre de vampire le plus mignon du monde. La faute à Loki, cette adorable petite chatte aux yeux bleus dotée de canines à faire pâlir Dracula d envie. Plus de abonnés sur Instagram «Je ne sais pas comment elle s est retrouvée avec des dents comme ça, a expliqué Kaet, la propriétaire de Lok, au Mirror. Quand je l ai adoptée d urgence lui demandant d intervenir lui permettait d avoir agi ainsi. En conséquence, comme la loi espagnole lui en donne la possibilité depuis juillet dernier, la police ibérique a sévi et puni fortement la riveraine, estimant que leur honneur a été bafoué. Numerama précise que cette loi, votée sous le nom «sécurité des citoyens» permet à la police espagnole de restreindre leur liberté d expression et de réunion, avec la création d une série de nouvelles infractions pénales. Il est par exemple interdit de faire «utilisation non autorisée d images ou de données personnelles des membres des forces de sécurité qui pourraient mettre en danger les agents de sécurité ou leur famille, des locaux protégés, ou d anecs», dont la tradition remonte à 1918, une cinquantaine de canards sont jetés à la mer un dimanche du mois d août, puis rattrapés par des nageurs qui les ramènent à la rive. Mais dimanche dernier, une jeune femme a frappé avec un canard qu elle tenait par les pattes la caméra d un militant venu filmer l événement pour dénoncer sa cruauté. «Continue, continue. Continue à maltraiter, je te filme. Un peu d empathie pour les animaux. Ils ont aussi une vie, comme tes enfants ou ta famille», raillet-il sur la vidéo publiée sur la page Facebook de son association et déjà visionnée près de fois. Pendant ce temps, des militants massés sur la plage scandent «Tu ne ferais pas ça à ton chien», avant d être évacués par la police. Interrogée par le média local l Emporda, la maire de Roses, Montse Mindan, a proposé de «réaliser une consultation l an prochain au refuge animalier, on ne m a donné aucun détail sur les raisons de son apparence». Kaet n a peut-être pas élucidé le mystère, mais la jeune femme n a pas tardé à publier des photos de son petit «chat vampire» au visage «diabolique», qui semble habitué à prendre la pose pour sa maîtresse. Et si Loki ressemble à une version à poils de Nosferatu, ses quenottes et sa bouille velue ont rendu accros les abonnés de son compte Instagram. Dernière star en date, Loki ne prend pas la grosse tête et préfère encore recevoir les câlins de sa maîtresse. mettre en péril la réussite d une opération.» Alors que la mairie de Petrel a déclaré avoir conseillé aux policiers municipaux de procéder autrement qu avec une telle amende, elle a rappelé que la loi les autorisait malgré tout à avoir cette réaction d orgueil. Ne vous avisez pas à critiquer la police locale si vous vous rendez en Espagne. Un défenseur des animaux frappé à coups de canard ANIMAUX INSOLITES Loki, le petit chat vampire star du net FRANCE Des centaines de frères et sœurs se sont réunis samedi dernier pour la 22e édition de la fête des jumeaux à Pleucadeuc. Le Morbihan a vu double ce week-end jumeaux, triplés et quadruplés de France et du reste du monde se sont rassemblés à Pleucadeuc samedi 15 août. Surnommée le "Village des jumeaux", la commune a reçu la 22e édition de l'événement, unique en Europe. Animations et lâcher de ballons ont animé la fête, couronnée par une photo collective. L'initiative est sur ce qu en pense la population, si elle souhaite maintenir cette fête, une tradition qui va fêter son centenaire dans deux ans». Cette pratique génère chez les canards «du stress, des hémorragies internes, de la douleur, de la peur et de la souffrance», a dénoncé l association Animal Rescue Espana, spécialisée dans le sauvetage d animaux. Dans une pétition publiée sur le site Change.org, elle demande à la mairie d interdire le lâcher de canards ainsi que les lâchers de taureaux, deux fêtes populaires à Roses, proche de la frontière avec la France. Cette pétition a déjà recueilli plus de signatures depuis le 14 août. Elle rejoint le club des chats superstar, qui compte déjà Grumpy cat, son rival Garfi ou encore George, le chat qui préfère se tenir debout jumeaux réunis pour fêter leur ressemblance signée Alain Launay, l'un des principaux organisateurs. Père de jumelles, il imagine un rassemblement surprise pour ses filles avec d'autres jumeaux et triplés de leur entourage. L'événement familial devient une fête ouverte au public. En 1993, pour la première édition officielle, 300 jumeaux se donnent rendez-vous à Pleucadeuc. Depuis les années 2000, plus de 1000 frères et sœurs se retrouvent chaque année.

13 Dimanche 23 Août 2015 Siri, c est bien pratique pour connaître la météo du jour ou envoyer un texto avertissant de son retard à un rendezvous, mais pas seulement. L assistant vocal d Apple a d autres tours dans son sac et a même sauvé la vie d un jeune Américain. C est le genre d histoires avec un happy end dont les Américains ont le secret. Sam Ray, un adolescent de 18 ans, faisait quelques réparations sur son camion lorsque le cric soulevant l engin a subitement cédé. Résultat, le véhicule de plus de deux tonnes s est retourné sur le jeune homme. Situé à l écart de tout passage, le jeune homme coincé sous le camion avait peu de chances d être secouru par des passants. Heureusement pour Sam Pour changer de la traditionnelle fusée, une société canadienne souhaite développer un nouveau moyen pour se rendre dans l espace. Son idée : mettre au point un ascenseur capable à la fois de faire décoller mais aussi atterrir les engins spatiaux. Supprimer la phase de montée verticale, économiser 30 % d énergie Pour mener à bien son projet, Thoth Ray, alors qu il se débattait pour s extirper de sous le camion, son iphone a déclenché Siri, le logiciel d assistance vocale d Apple. «Quand j ai entendu Siri me dire "Que puis-je faire pour vous?" ; j ai simplement dit "Appelle le 911" (le numéro de la police)», raconte le jeune homme à la chaîne NBC. Au bout du fil, Christina Lee, l opératrice, croit d abord à un appel de poche, passé involontairement, avant d entendre les appels au secours de Sam Ray et d envoyer des équipes à son secours. Si le jeune homme a réussi à fournir quelques indications à son interlocutrice, il a aussi pu être retrouvé grâce à la géolocalisation de son smartphone. «Je sentais que je m endormais, a déclaré Sam. Je Technology, une entreprise spécialisée dans la conception de matériaux pour l espace vient de déposer un brevet auprès des autorités américaines. Fabriqué à partir de cellules pneumatiques composées d un mélange de kevlar et de polyéthylène, l ascenseur spatial [baptisé ThothX Tower] d une longueur de 20 kilomètres permettra aux astronautes d atteindre une plateforme de lancement [en supprimant la phase de ETATS-UNIS Coincé sous un camion, son iphone lui sauve la vie montée verticale] aménagée au-dessus de la Terre depuis laquelle ils pourraient effectuer leur voyage précise Radio Canada. De possibles visées touristiques On précise que la tour sera alimentée grâce à l énergie éolienne, soulignant du même coup que celle-ci permettrait à terme d économiser plus de 30 % du carburant utilisé par les fusées. A ce jour aucune date n a été communiquée pour le lancement du projet, dont le coût est compris entre 5 et 10 milliards de dollars. Brendan Quine, l inventeur du projet affirme que son ascenseur pourrait servir à faire voyager les touristes. Affaire à suivre. De-ci de-là 13 commençais à accepter que je n allais pas m en sortir» quand, au bout de quarante minutes, les pompiers volontaires sont arrivés sur les lieux et ont dégagé le jeune homme. L adolescent s en est tiré avec «plusieurs côtes cassées, un rein abîmé, des coupures et une commotion cérébrale, ainsi que des brûlures sur un bras», a répertorié Rick Miller, chef du service de traumatologie et de chirurgie qui a soigné Sam. «J imagine que je suis bon pour avoir un iphone jusqu à la fin de ma vie, a plaisanté le jeune homme sur NBC. Je leur dois bien ça». Un phoque échappe à l'attaque d'un requin blanc moins une. Lundi dernier, près de Cape Cod dans le Massachussets (Etats-Unis), un phoque a C était échappé de justesse à l attaque d un requin blanc. «Requin blanc : 0 ; phoque : 1» Impressionnante, la scène a été immortalisée par Greg CANADA Une entreprise dépose un brevet d'ascenseur pour aller dans l'espace Skomal, un spécialiste des requins à la Division des pêches maritimes de l Etat du Massachusetts qui suivait initialement les déplacements du squale. Intitulée «White shark 0 - Seal 1», soit «requin blanc : 0 ; phoque : 1» en français, la vidéo postée lundi sur YouTube par l Atlantic White Shark Conservancy a déjà été visionnée plus de fois. On y voit un phoque, pourchassé par un grand requin blanc, tenter d esquiver l attaque du squale en bondissant hors de l eau. Dans la bataille, le mammifère s offre même le luxe d asséner un coup de queue à son assaillant. «C était incroyable de voir ça. Nous avons vu trois attaques de ce genre ces deux dernières années et c était une grande première, de voir un requin blanc sauter au-dessus de l eau pour attraper un phoque gris», a déclaré Cynthia Wigren, présidente de l Atlantic White Shark Conservancy. Mais si le phoque a remporté cette bataille, son espèce n a pas gagné la guerre contre les requins. Peu après cette attaque échouée, rapporte le Boston Globe, le même requin a retenté sa chance sur un autre phoque, dont il a cette fois fait son repas. SUISSE Il plonge de 59 mètres et bat le record du monde Incroyable mais vrai. Suisse d origine brésilienne, Laso Schaller vient de battre le record du monde de plongeon. Casse-cou, ce passionné de canyoning s est élancé du haut de la Cascata del Salto, située sur les hauteurs de Maggia (nord de Lugano), réalisant ainsi un saut de 58,8 mètres, soit plus haut que la Statue de la Liberté, qui culmine à près de 46 mètres. Cité par le quotidien suisse Le Matin, Laso Schaller évoque un saut qui n a rien d extraordinaire, expliquant «qu au-dessus de 25 mètres, tout devient et se ressent à peu près de la même manière. La seule différence, c est le temps passé dans les airs!». Pour réaliser cette performance, qui date du 4 août dernier, l athlète de 27 ans s est d abord attelé, avec l aide de son équipe, à la construction d un tremplin qui lui permettrait d anticiper le saut «pour être éloigné de la roche». Après inspection des alentours pour préparer au mieux la zone, Laso a sauté dans le vide. Le Matin souligne qu en entrant dans l eau, sa vitesse est passée de 123 km/h à zéro en quelques mètres à peine. Au total, la chute de Laso n aura duré que 3 secondes et 58 centièmes. BELGIQUE Google perd des données à cause de la foudre L ors d un incident particulièrement rare, la foudre a frappé quatre fois de suite un centre de données de l entreprise en Belgique, provoquant la perte d une partie des données des clients. Les centres de stockage de données sont protégés contre un certain nombre de menaces, notamment celle de la foudre. Mais lundi dernier, à 16h19, celle-ci s est abattue à quatre reprises sur le data center belge, provoquant une brève panne de courant dans une partie de l installation, explique Google dans un communiqué. C est là que sont stockés les systèmes du Google Compute Engine, ou GCE, qui permet à des entreprises, clientes de l entreprise américaine, d entreposer des données et de faire tourner des serveurs virtuels sur le cloud. Au plus fort de la crise, environ 5 % des systèmes one ont été touchés, mais grâce à l intervention des techniciens, la proportion de données irrémédiablement perdues a été limitée à %, affirme Google. «Google a récupéré une partie de nos données pour nous, mais nous avons dû récupérer manuellement la plus grande partie par nousmêmes», déclare Charley David, employé de la start-up française Azendoo, à CNN. Il précise que par chance, la société disposait d une copie des données dans un autre centre de Google, et n a au final pas perdu d informations. Comment un tel incident a-t-il pu se produire? Selon Justin Gale, le responsable d une entreprise spécialisée dans la protection contre la foudre, le bâtiment a pu être affecté même si les impacts étaient éloignés de plusieurs centaines de mètres : «La foudre peut très bien frapper les câblages jusqu à un kilomètre de distance, et le choc reviendra au centre de données», déclare-t-il à la BBC. Google, qui prend l entière responsabilité de l incident, précise que les données étaient déjà en cours de déplacement vers des stockages moins vulnérables. JAPON Des cadeaux moins chers pour les centenaires L e gouvernement japonais réfléchit à un cadeau moins onéreux pour les citoyens qui fêtent leurs 100 printemps, car ces centenaires sont désormais légion et coûtent trop cher. Selon les médias, le présent dont sont gratifiés chaque année ceux qui soufflent leurs 100 bougies pourrait se limiter à une lettre de félicitations en lieu et place d un plat en argent qui coûte yens pièce (60 euros). «Nous y réfléchissons, mais nous n avons pas pris de décision» pour l heure, a indiqué jeudi dernier un fonctionnaire du ministère de la Santé et des Affaires sociales personnes de 100 ans et plus En 1963, première année où a été instaurée cette tradition du 15 septembre (journée des personnes âgées), seulement 153 centenaires étaient éligibles. Mais depuis, le nombre de prétendants gonfle d année en année, pour atteindre près de en 2014, soit un budget total de près de 2 millions d euros. Le Japon comptait en septembre dernier quelque personnes de 100 ans et plus, selon les statistiques officielles du ministère de la Santé. Parmi eux, 87 % sont des femmes. Environ un quart de la population du Japon est âgé de 65 ans et plus, une proportion qui devrait atteindre 40 % d ici à 2060.

14 14 Voyage HISTOIRES DE CŒURS ET DE RANCŒURS Dimanche 23 Août 2015 Un bonheur couronné de larmes (2 e partie et fin) Résumé : Isma cherche un médicament pour sa mère. Sur son chemin, elle croise un jeune homme Par Tanina Aït-Ali Les deux jeunes gens se séparèrent après avoir convenu d un rendez-vous. Durant tout le trajet qui la séparait de chez elle, Isma ne cessait de se dire qu'elle avait bel et bien rencontré l'homme de sa vie. Il était si beau, si gentil qu'il ne pouvait être que celui que le destin lui avait réservé dès le premier instant où elle avait ouvert les yeux à la vie, il y a de cela vingtcinq ans. A la maison, elle trouva la vieille Baya, une amie de sa mère qui leur rendait souvent visite. Elle l'aimait tout en la détestant! C'était bizarre, mais c'est ainsi qu'étaient les sentiments de la jeune fille vis-à-vis d'elle. Elle l'aimait parce qu'elle lui avait promis de lui trouver un mari qui ferait rougir de jalousie toutes ses amies et ses voisines. Et elle la détestait parce que sa promesse était restée au stade de promesse. Et cela dure depuis six ans. Mais cet après-midi, Baya était plus souriante que de coutume. Elle l'embrassa sur la tête et lui souhaita la bienvenue comme d'habitude. - Que Dieu te garde ma fille! Cette fois-ci je crois que ton avenir va connaître une belle éclaircie. - Ah! Bon? Cela fait six ans que tu me répètes la même chose, tante Baya! Ah! Si elle pouvait lui dire que son avenir était effectivement en voie d'être parsemé de fleurs et de bonheur! Ah! Si elle pouvait sans risquer d'offenser sa mère parler de la rencontre qu'elle avait faite quelques instants plus tôt! - Cette fois-ci, je suis sûre que c'est la bonne Isma, affirma avec Par Nasser Mouzaoui Résumé : La mère de Jedjig et Jedjiga meurt. Au bout d un certain temps leur père se remarie. Depuis la naissance de la petite Fadhma, le comportement de la marâtre avait complètement changé. Elle ne s occupait plus que de sa petite fille, laissant à Jedjiga le soin de s occuper de la maison. Jedjig, le frère cadet de Jedjiga, voyant que sa sœur ne pouvait pas venir seule à bout des tâches ménagères, l aidait du mieux qu il pouvait. Quand les deux orphelins avaient faim ou soif et qu ils demandaient à la femme de leur père de leur donner à boire ou à manger, elle les malmenait et hurlait après eux : - Vous mangerez et boirez quand votre travail sera terminé. Et comme le travail ne se termine jamais, les deux enfants avaient souvent faim et soif. Et malgré cela, ils ne tombèrent jamais malades. Pourquoi? Parce que tous les jours, de la mi-journée à la fin de l après-midi, ils devenaient bergers et emmenaient au pâturage les quelques moutons et brebis et la vache. Et c est là que chacun se mettait sous la vache pour la téter. Celle-ci, comme elle les aimait et comme si elle avait compris le malheur qui s était abattu sur eux, se laissait faire. Plusieurs mois s écoulèrent et les deux enfants ne se nourrissaient qu avec le lait de leur vache. Ce lait-là était si nourricier et offert par la vache avec tant d amour que les deux enfants ne sentirent aucunement les privations que la marâtre leur imposait. Au contraire, ils ne faisaient que grossir et prendre des couleurs. Ce qui ne qui lui propose de l aider parce qu elle n avait pas suffisamment d argent sur elle. force la vieille dame. Ce jeudi, une amie de longue date a promis de venir te voir. Je connais très bien son fils, c'est quelqu'un de très sérieux qui ne cherche qu'une bonne épouse capable de lui tenir un foyer et de lui donner des enfants. Il est très instruit mais il est d'une simplicité extraordinaire. Je suis sûre que tu lui plairas Isma. La jeune fille eut un pincement au cœur. Deux heures plus tôt, elle aurait sauté de joie à l'annonce d'une telle nouvelle. Mais maintenant qu'elle avait rencontré Aziz, elle se surprit à souhaiter que la vieille Baya ait inventé toute cette histoire uniquement pour ne pas perdre face devant elle. Et puis soudain, elle la vit plonger sa main dans son gros sac à main et en extirper une photographie. Pour te montrer que cette fois-ci, c'est très sérieux, j'ai réussi à ramener la photo du jeune homme que cette mère veut marier. Tiens, Isma prends-la et regarde celui qui deviendra, si Dieu le veut, le père de tes enfants! Une photographie! Il ne manquait plus que cela. Ce type aurait beau être gâté par la nature, se dit Isma, il ne pourrait jamais égaler Aziz. Néanmoins, elle prit la photo et la regarda. Et brusquement tout autour d'elle s'était mis à tourner comme si elle venait de descendre des montagnes russes d'un des parcs d'attractions de la capitale. Le visage qu'il y avait sur la photo était celui de... Aziz! Baya et la mère d'isma avaient mis ce léger malaise sur le compte de quelque fatigue. Et à aucun moment, elles ne soupçonnèrent que la jeune fille avait été littéralement terrassée par une surprise qui avait failli lui couper le souffle. Une merveilleuse surprise comme il ne s'en produit qu'une seule fois dans la vie. En s'en allant, la vieille femme avait pris avec elle une photo d'isma qu'elle avait l'intention de montrer à sa vieille amie qui avait à son tour de très fortes chances de l'exhiber à son fils. Cette nuit-là, Isma se sentit aussi légère qu'une feuille d'automne. Le lendemain, elle était si heureuse que le temps ne voulait pas s écouler. Chaque seconde sait lui paraissait aussi longue qu'une année. Et lorsque le surlendemain, elle se rendit au rendezvous que lui avait fixé Aziz, elle avait l'impression qu'elle s'apprêtait à rencontrer son fiancé avec qui elle devait choisir les alliances de leur mariage. A 15 h, ils étaient déjà ensemble et marchaient le long de la rue Asselah Hocine en direction de la Grande-Poste. Tous les deux étaient arrivés en avance au rendez-vous! Ils s'étaient regardés un peu puis avaient éclaté de rire. C'était suffisant. Ils avaient compris qu'ils étaient nés pour vivre ensemble, et que les formalités de demande en mariage, les fiançailles et tout le reste n'étaient qu'une perte de temps. Et c'était peut-être pour gagner du temps que dès qu'ils eurent trouvé un endroit discret, ils ne résistèrent pas à l'envie de s'embrasser. Cet endroit discret était la salle de cinéma El-Mouggar où ils étaient entrés par la suite après être revenus sur leurs pas. Lorsqu'ils eurent relâché leur étreinte et récupéré leur souffle, Aziz demanda à Isma : - Tu sais ce que signifie Mouggar? - Euh... Non... - Il signifie rencontre en berbère. - Tu veux dire que nous nous sommes rencontrés dans une rencontre? - Oui Il la ramena contre lui et s embrassèrent de nouveau. Une LES PLUS BEAUX CONTES DU TERROIR ALGÉRIEN La vache des orphelins (2 e partie) manquera pas de mettre en colère la femme de leur père. D autant plus que la petite fille de celle-ci ne cessait de maigrir et de s enlaidir. Un jour, la marâtre demanda à Jedjig et Jedjiga avec son ton hypocrite : - Oh! mes petits chéris adorés, je veux vous poser une petite question. - Oh! oui, bien sûr, firent les deux orphelins. - Comment faites-vous pour être si bien portants alors que vous mangez si peu? Les deux enfants se regardèrent et éclatèrent de rire. Ce qui énerva un peu plus la marâtre qui jura de découvrir leur secret. Elle attendit que Jedjig et Jedjiga soient sortis et elle appela sa petite fille : - Ecoute-moi, Fadhma, je veux que tu suives ces deux garnements et que tu découvres ce qu ils mangent dans les bois pour être en si bonne santé! Le lendemain matin, Fadhma, suivant les recommandations de sa mère, suivit sa demi-sœur Jedjiga et son demi-frère Jedjig. Elle les vit se rendre dans des verts pâturages avec leur troupeau, tout en causant et en riant. Rien dans leur comportement n indiquait qu ils étaient malheureux. Cela étonna beaucoup Fadhma parce qu elle savait que les deux enfants n avaient pas le même traitement qu elle. Elle, elle mangeait tout ce qu elle voulait, alors qu eux, n avaient droit qu à ce qui restait dans son assiette. Les deux enfants tout en surveillant leur troupeau, s adonnèrent à tous les jeux champêtres possibles et imaginables. Et quand le soleil eut été bien haut dans le ciel, ils s accordèrent un petit moment de repos. Puis, elle les vit se diriger vers la vache et téter ses pis pendant un bon moment. Quand ils eurent fini de boire le lait de la vache, année et demie plus tard, ils se marièrent. Deux ans après, ils eurent une petite fille qu ils prénommèrent Sabah. Aziz lui ordonna alors d'arrêter de travailler, pour s'occuper uniquement du foyer. Elle refusa en tentant de lui faire comprendre qu elle devait garder son travail parce que la vie était dure et qu elle réservait parfois d horribles surprises. Et comme il était de ceux qui détestent marchander ce qu'il appelait des "principes ancestraux", il lui fit savoir qu elle était libre désormais. Ce fut le divorce. Aujourd'hui Isma a quarante neuf ans. Elle est toujours enseignante et vit seule Avec sa vieille mère. Souvent elle pleure en se rappelant sa rencontre avec Aziz et la mariage de sa fille, deux ans auparavant. Mariage auquel elle n avait pas assisté parce que son ex.mari avait tout fait pour la rayer de ses souvenirs et de ceux de sa fille, Sabah T.A.A. elle les vit caresser leurs estomacs, signe qu ils étaient bien repus. Estimant qu elle en avait assez vu et qu elle avait percé le secret de Jedjiga et Jedjig, Fadhma rebroussa chemin en courant. Sa mère la vit arriver avec une rapidité telle qu on l aurait crue pourchassée par le diable. - Alors, Fadhma! J espère que tu n as pas couru pour rien? J espère que tu m as ramené une bonne information au sujet de ces garnements? - Oui, maman, j ai une bonne nouvelle Je sais pourquoi Jedjig et Jedjiga sont en bonne santé. C est parce qu ils tètent la vache. - Ah! C est donc ça! s exclama la marâtre. C est donc le lait de cette vache qui leur donne toutes ces couleurs et leur embonpoint? Ah! Mais, ils ne seront plus les seuls à bénéficier des bienfaits du lait de cette vache. Tu vas en boire, aussi! - Je vais en boire, maman? - Oui. Je veux que tu ailles aux pâturages avec eux et que tu boives du lait comme eux! - D accord, maman. - Ainsi, tu seras belle à ton tour. Et ton visage, en ce moment pâle, deviendra pourpre. - Oui maman. Le lendemain matin, Fadhma se leva de bonne heure et apprit aux deux enfants de son père son intention de les accompagner. Ceux-ci lui firent savoir qu elle était la bienvenue. Jedjig lui a même répondu : - A trois, nous nous amuserons certainement mieux. N.M. (A suivre)

15 16 Eclairages Dimanche 23 Août 2015 LETTRE AU PRÉSIDENT TURC La division ethnique fait le jeu des puissances coloniales Une partie des Turcs envisagent les Kurdes comme un peuple étranger. Les Israéliens les ont divisés et emploient la famille Barzani pour contrôler ceux d Irak et, éventuellement, coloniser le Nord de la Syrie. Hassan Hamadé rappelle ici que le peuple kurde joua un rôle central dans la civilisation arabe moderne et l unité politique du monde arabe. C est un contresens historique et culturel de présenter les Kurdes comme un peuple étranger à l arabité. Par Hassan Hamadé (*) Il semblerait, Monsieur le président, que vous ignorez tout de la réalité syrienne, de l histoire, même récente, de la sainte Syrie. Sinon vous vous seriez donné la peine de songer, ne serait-ce qu un instant, à cette fameuse sagesse énoncée par le président Choukri Al-Kouatli à l adresse du leader Jamal Abdel- Nasser, du balcon du palais présidentiel à Damas d où ils saluaient ensemble, main dans la main, les bras levés en signe de victoire, la marée humaine venue acclamer la réalisation du rêve tant attendu du panarabisme : la République arabe unie, née de la fusion de l Egypte et de la Syrie. C était le 1 er février En ce jour mémorable, Choukri Al-Kouatli, qui venait d être honoré du titre de «citoyen arabe numéro 1», a tenu à s adresser aussi aux anciennes puissances coloniales en des termes qui méritent d être observés avec beaucoup d attention. «Nos frontières, disait Kouatli, ne sont pas des limites. Ce sont des blessures.» En principe, Monsieur le président, vous êtes supposé comprendre la signification de ces deux réflexions avancées par cet ancien homme d Etat syrien, doté d une très riche expérience politique qui remonte à 1907, date à laquelle il fonda le mouvement Jeune Arabe, dont la vocation était de «faire pendant au mouvement Jeune Turc». Il ne s agit pas, par la présente et modeste missive, d étaler et de critiquer les modalités et les résultats de votre participation, intense et continue, à cette guerre d agression israélo-étatsunienne visant la destruction massive de la sainte Syrie et son démantèlement intégral, ni de faire une critique détaillée de la tragique cécité politique de votre stratège, le professeur Ahmet Davutoğlu, et de sa malheureuse théorie du «zéro problème» avec le voisinage immédiat de la Turquie Mon objectif, à travers cette lettre ouverte, consiste tout simplement à vous signifier la gravité de l impasse à laquelle les rêves de la toute puissance ottomane vous ont conduits. Le dilemme kurdo-syrien, face auquel vous vous trouvez maintenant, en est la parfaite illustration. Vous vous êtes mis en tête un projet colossal, dépassant de très loin vos propres moyens, celui de la grande marche vers le Sud, supposée, selon vos estimations et vos prévisions, vous amener à une nouvelle conquête de l éternelle Damas, la plus vieille capitale du monde, et à célébrer dans sa toute prestigieuse mosquée des Omeyyades, qui abrite toujours le reliquaire de Saint Jean-le- Baptiste, la prière à la gloire de la victorieuse revanche! Mais ce fut la grande confusion entre vos désirs et la réalité Voilà les ambitions impériales qui se réduisent, étape par étape, «comme un rêve doré, qui n est plus au matin» pour aboutir, en raison de calculs médiocres, à l actuelle confrontation entre la Turquie et les Syriens d ethnie kurde. C est précisément là que l enjeu se déroule. Vos choix en la matière révèlent une méconnaissance frappante du dossier. Contrairement aux cas de la Turquie et de l Irak, il n a jamais été question de «problème kurde» en Syrie, que ce soit depuis le début de la lutte contre la turquisation, ou plus tard contre le colonialisme français, ou tout au long de la période de l indépendance et jusqu à nos jours. La participation active des citoyens syriens d ethnie kurde à la vie de la société syrienne s est toujours déroulée sans fausse note comme en témoignent certains repères historiques hautement révélateurs. Il suffit de passer en revue la longue liste des leaders et des dirigeants syriens d ethnie kurde pour réaliser à quel point fut décisive leur contribution à la défense de leur patrie syrienne et même à la promotion des thèses du nationalisme arabe. Oui, je dis bien du nationalisme arabe. Saviez-vous, Monsieur le président, que l idéologue du nationalisme arabe moderne, le fameux Sati Al-Housri, était d ethnie kurde? Lui qui a inspiré les diverses écoles du nationalisme arabe, lui qui fut intronisé par le monde politique et intellectuel comme le philosophe de référence du nationalisme arabe, lui qui a consacré des dizaines de ses ouvrages, en politique et en sociologie, à la défense de cette cause dont il était convaincu qu elle représentait la seule planche du salut pour cette grande nation, brindille en diversité, Istanbul : des brassages ethniques cimentés par la foi et un destin commun fière de sa pluralité et constamment menacée par les puissances coloniales qui ne cessent de comploter pour sa dislocation et son anéantissement. Né à Sanaa, au Yémen, en 1880 de parents alépins, il fit sa carrière politico-éducative en Irak comme ministre de l Education nationale, sous l émir Fayçal 1 er, avant de regagner la Syrie où il continua la lutte pour la réalisation de cet objectif. Saviez-vous que le grand symbole du patriotisme syrien, Youssef Al-Azmeh, était, lui aussi, d ethnie kurde? Lui, ministre syrien de la Défense, qui livra sur le champ de bataille de Maissaloun le dernier combat contre l invasion française. C était le 24 juillet 1920, il y a tout juste 95 ans. Lui qui avait décidé de sauver l honneur de sa Patrie savait que la bataille était perdue d avance. A la tête d un bataillon composé de 400 vaillants soldats syriens, dont la moitié étaient des volontaires, il choisit d offrir à son peuple le sacrifice ultime. Le martyr de Youssef Al-Azmeh fut écrit en lettres de sang et de feu dans les annales de l héroïsme. Et, depuis, Maissaloun s est transformé d un simple bourg en un plateau de gloire. Son souvenir ne cesse d animer le souffle du patriotisme syrien. De génération en génération se transmettent des chants en souvenir de ce repère solide de dévouement et de sacrifice dont la statue orne le centre de Damas. Et que dire de Mohamed Kurd Ali, ce kurde tcherkés qui fonda l Académie de langue arabe et en fut le président jusqu à sa mort, en C est à lui que l on doit la pérennisation de notre langue, lui qui fut ministre de l Education nationale de Syrie. Parallèlement à ces trois exemples qui en disent long sur la contribution, profonde et magistrale, des citoyens syriens d ethnie kurde à la formulation du concept laïque du nationalisme arabe et du patriotisme syrien se dresse toute une panoplie de personnages illustres, de la même ethnie, qui ont marqué la vie publique en Syrie, à commencer par Ibrahim Hananou, le premier leader politique à rejoindre les rangs de la grande révolution patriotique de libération dirigée par Sultan Pacha El- Atrache contre l occupation française. Des centaines de noms symboliques du monde politique, avec ses diverses composantes sociologiques, allant des vieilles familles féodales, telle la famille Barazi qui a donné plusieurs hommes d Etat, jusqu au chef très charismatique de la gauche syrienne Khaled Bagdache, qui fut pendant un demi-siècle secrétaire général du Parti communiste, sans parler des étoiles du monde des arts, du spectacle, de la littérature, des forces armées, ainsi que dans le domaine religieux ou cheikh Ahmad Kaftarou et l exégète Mohamed Saïd Ramadân Al-Boutî ont marqué leur époque, le premier en conservant son poste de mufti de la République pendant plus de quarante ans, le second en occupant une place privilégiée dans le cénacle des oulémas avant d être assassiné par les terroristes du Front An-Nosra (Al-Qaïda) au cœur même d une mosquée. Monsieur le président, Permettez-moi de vous proposer, en toute objectivité, de demander à certains de vos amis syriens s ils savaient de quelle ethnie était l un ou l autre de ces personnages cités plus haut!... Vous risqueriez, Monsieur le président, de ne tomber sur aucune personne qui soit en mesure de vous donner la réponse exacte. Cette ignorance n est pas due au fait qu ils ont vendu leur pays, car on la rencontre aussi chez les citoyens syriens animés de patriotisme et de dévouement pour leur sainte Syrie, mais elle réside dans le fait que les critères communautaristes-tribaux sont absolument étrangers aux normes socio-patriotiques syriennes et n y ont jamais eu droit de cité. Raison pour laquelle il n existe aucune trace, dans les archives de la République arabe syrienne, d un recensement de la population à base de critères communautaristes-tribaux. C est précisément là ou l on découvre l âme syrienne dans sa splendeur, dans sa vérité. Car, selon le dictionnaire patriotique syrien, ce genre d artifice est malsain, hypocrite, ce n est qu un calcul macabre propre aux apprentis sorciers. Un artifice honteux, indigne des hommes libres. Il sert d outil aux conspirations permanentes de l impérialisme et de ses laquais. Depuis le début de cette guerre d agression contre notre sainte Syrie, les vagues de fausses statistiques sur le nombre des membres de telle ou telle ethnie ou communauté religieuse ne cessent de se déferler à travers les médias dominants, avec pour objectif de fabriquer et d attiser des contradictions ethniques et communautaristes tribales en vue de justifier les interventions de l Otan. Vous n êtes pas sans savoir que ces fausses statistiques émanent d une source unique : la confrérie des Frères musulmans. Celle-ci brille dans l artifice des calculs macabres, lesquels répondent à une constante historique chez les puissances coloniales, font partie du cadre général de leur fameuse «question d Orient» et intensifient leur prurit belliqueux. Monsieur le président, Le simple fait d ignorer toutes ces réalités ne pouvait que vous conduire à l impasse actuelle. Vous vous êtes lancé nnn

16 Dimanche 23 Août 2015 Eclairages 17 MOUVEMENT DE POPULATIONS L Europe va-t-elle mourir de l émigration? En 1973, l écrivain Jean Raspail écrivait son roman Le camp des saints, qui, à l époque, préfigurait ce qui était considéré comme une scène de science-fiction: un million de «miséreux» prennent d assaut des cargos pour tenter de rejoindre un Occident riche mais incapable de leur faire modifier leur route. Par Alexandre Latsa Finalement les bateaux finirent par s échouer en France, sur la Côte d Azur, sous l œil de pouvoirs publics désarmés et l affaiblissement d une armée française sans ordres et incapable de réagir à cette «invasion pacifique». Si un tel scénario pouvait sembler totalement irréaliste il y a un peu plus de 40 ans, les dernières semaines ont clairement laissé comprendre que ce scénario n est plus celui d un futur proche mais la réalité qui est celle de la France et de l Europe d aujourd hui, réalité face à laquelle l été 2015 nous a violemment confronté. Selon les chiffres du Haut-Commissariat aux réfugiés des Nations Unies (HCR), ce sont déjà près de réfugiés et migrants qui sont arrivés en Europe via la Méditerranée entre janvier et juillet de cette année. Toujours selon le HCR, les Syriens constituent le groupe le plus important parmi ces arrivants, (34%) suivis par les Érythréens (12%), les Afghans (11%), les Nigérians (5%) et les Somaliens (4%). Les estimations basses envisagent que cette année, entre un demi-million et un million de migrants tenteront de rejoindre les côtes européennes. Ces chiffres qui ne sont que des chiffres officiels traduisent le volume de migrants qui souhaitent fuir des zone en guerre et rejoindre une Europe en paix et considérée comme l eldorado. Sans surprises, l arrivée massive de ces migrants entraîne des troubles dont l intensité ne cesse au cours des derniers mois d augmenter, surtout dans l Europe des périphéries et des frontières déjà en prise avec une profonde crise économique. En Italie, Lampedusa connait depuis maintenant quelques années des émeutes régulières opposant les migrants à la police Italienne ou à la population locale. Cet été c est Rome qui a été visé par des incidents violents entre la police et la population d un quartier de la ville qui s opposait à l installation forcée de clandestins par les autorités locales. Débordées, les autorités italiennes ont cet été demandé à l Europe la prise en charge de dizaines de milliers de clandestins que le pays ne pouvait absorber tandis que le nombre d arrivants ne cesse lui de croître. Certains villages dépeuplés sont passés de quelques centaines à plusieurs milliers d habitants puisque les autorités locales ont décidé d y implanter et d y laisser séjourner ses nouveaux habitants. Autre avant-poste de l immigration clandestine en Europe, la Grèce fait face à une situation tout aussi grave que Rome puisque le pays fait face à une vague migratoire sans précédent. La situation est particulièrement grave sur les îles Grecques puisque certaines se situent à seulement quelques centaines de mètres des côtes turques. Des incidents d une rare violence ont par exemple éclaté sur l Ile de Kos, dont les habitants font désormais face à migrants majoritairement issus de Syrie et d Afghanistan. La Turquie ne pose pas du reste problème qu à la Grèce mais également à la Bulgarie. Le pays a décidé de prolonger de 130 kilomètres le mur anti-migrants, érigé le long des 275 kilomètres de frontière du pays avec la Turquie et ayant pour but de stopper l afflux de réfugiés, principalement syriens. Plus au nord et au centre de l Europe, le tandem franco-allemand n est pas épargné non plus puisque la seule Bavière par exemple a fait face cet été a une augmentation importante du nombre de réfugiés qui se monte à pour les 5 premiers jours d août, soit près de par jour. Le pays a du reste accueilli demandeurs d asile, principalement venus de Syrie, d Irak et d Afghanistan, pour le seul mois de juillet La locomotive de l Europe semble l être également sur le domaine migratoire puisque Berlin envisage d accueillir à elle seule réfugiés cette année, le pays ayant besoin de nouveaux migrants chaque année pour faire face à la pénurie d enfants de sa population de souche. L accueil de ces réfugiés se passe de façon plus ou moins chaotique puisqu au sein de certaines municipalités, des consignes civiques sont imposées aux populations de veiller à ne pas choquer les arrivants afin d éviter tout malentendu. En clair que les enfants ne portent plus de t-shirts et de chemises transparentes, ni de shorts ou de jupes trop courtes. Dans le même temps où l on explique aux jeunes Allemandes qu elles ne sont plus libres de mettre des jupes chez elles, des élus allemands visiblement «éclairés» ont décidé de montrer l exemple en accueillant chez eux des réfugiés érythréens, un exemple suivi par déjà près de citoyens, tandis que le nombre d attaques contre les réfugiés est lui fortement en hausse. La France n est pas épargnée par ces flots humains face auxquels les autorités semblent, tout comme dans le camp des sains, incapables de faire face. De Calais à Dunkerque des bidonvilles regroupant jusqu à plusieurs milliers de personnes sont apparues au cours des derniers mois, ressemblant à d authentiques bidonvilles africains mais implantés au cœur de la campagne française. Certaines nuits ce sont plusieurs centaines de migrants qui tentent de traverser le tunnel sous la manche pour rejoindre l Angleterre en déstabilisant totalement le trafic routier entre les deux pays. A l autre bout de l hexagone, les migrants affluent également à la frontière franco-italienne, puisque nombre d entre eux souhaitent rejoindre la Scandinavie, l Angleterre ou la France. Pour freiner le flot de réfugiés qui arrivent du sud-ouest et du sud-est de l Europe, Bruxelles envisage de pénaliser les pays tiers et candidats comme la petite Serbie, où les élites européistes envisagent de créer un camp de réfugiés, soit l équivalent de 5% de la population du pays. La situation est en effet tellement grave que c est la Hongrie qui désormais doit faire face à de ce flux de migrants qui souhaite rejoindre la vieille Europe. Les autorités hongroises ont ainsi et tout comme les autorités bulgares également constitué un mur de près de 175 kilomètres le long de la frontière avec la Serbie pour «protéger l Europe». Il y a une totale schizophrénie dans le comportement de la grande majorité de nos élites, qu elles soient nationales et surtout supranationales. Elles imposent à l Europe et à ses populations d absorber et de subir une immigration à haut risque, immigration créée en grande partie par leur propre politique extérieure, que l on pense à la folle politique européenne et occidentale en Irak, Libye ou Syrie. Dans le même temps la suppression des frontières nationales s est accompagnée d une situation de non préparation à cette pression migratoire auquel le droitde-l hommisme totalitaire n a finalement aucune réponse, si ce n est celle d imposer aux européens de se taire et subir. Alors que l on a vendu aux peuples européens le mythe d une Europe en paix et libérée de toutes frontières, voilà que s érigent des murs et des territoires occupés, finalement sur le modèle d un Orient dont personne ne devrait souhaiter qu il ne préfigure l avenir de notre continent hormis les «ennemis de l Europe». Des ennemis de l Europe dont la cinquième colonne devra sans doute, un jour ou l autre, être chassée de la structure de gouvernance globale qu elle occupe et tue, à petit feu, l Europe en tant que civilisation. A.L. nnn dans une entreprise guerrière dont vous n êtes ni le commanditaire, ni le pilote, mais juste un sous-traitant. Cette entreprise a été décidée par le chef suprême de votre clan atlantiste. Il ne revient pas à vous de définir la trajectoire de cette guerre, ni sa finalité. Les rêves sultanesques sont irréalisables de nos jours. Ce qui étonne le plus chez vous, Monsieur le président, c est votre totale ignorance du mécanisme de la stratégie ottomane, surtout en matière d expansionnisme. Ce n est pas en épousant les tactiques européennes, qui consistent à jouer la carte des conflits communautaires et sectaires, que vous pourriez faire revivre le sultanat. N oubliez pas que ces tactiques avaient déjà sapé l ordre ottoman. Je vous dirais même plus que ça ; les Européens pourraient avoir recours à ce genre de tactique pour démanteler la Turquie actuelle. Ça ne pourrait pas être autrement puisque les projets de régionalisation, qui représentent un choix stratégique pour la haute hiérarchie de l Union européenne, sape le centralisme des Etats-Nations en Europe au profit des instances fédérales dirigées par des groupes de technocrates non élus. Ceci étant, le projet européen auquel la Turquie espère adhérer aboutirait à la régionalisation de celleci de sorte que n importe laquelle de ses régions serait en mesure de passer des accords, signer des pactes et, pourquoi pas, nouer des alliances avec d autres régions d Europe, ou même d ailleurs, sans l accord préalable du gouvernement turque. Monsieur le président, Les faux calculs ne pourront jamais être vertueux. Ils font miroiter des victoires virtuelles. A force d adhérer aux tactiques occidentales, vous risqueriez de mettre votre propre pays à feu et à sang. Il me paraît que vous n avez aucune idée de l effet boomerang dont les prémisses se font sentir et dont il est difficile d endiguer les dégâts et les retombés sur la Turquie. Vous ne vous êtes pas rendu compte que vous êtes en train de galoper à reculons. Vos alliés occidentaux se cachent derrière vous pour injecter leurs escadrons de la mort en territoire syrien, sans oublier de dénoncer votre connivence totale avec l organisation Daech surtout dans la guerre que vous menez contre les citoyens syriens d ethnie kurde. Par la force des choses, votre boulimie géographique tourne à l anorexie. «Il n y a que la certitude qui tue, pas le doute», disait Friedrich Nietzsche. Aujourd hui, Monsieur le président de la République de Turquie, alors que vos escadrons de la mort, Al-Qaïda et ses dérivés, An-Nosra/Daech et compagnie, exécutent toute sorte de massacres et de vandalisme contre le peuple de la sainte Syrie, détruisant son prestigieux patrimoine, culturel et cultuel, selon le plan défini par l Otan et sa base militaire régionale, Israël, vous pourriez entendre dans les rues des villes, des villages, à travers les plaines, les vallées et les montagnes de la sainte Syrie, meurtrie par cette barbarie politiquement correcte, les échos des chants dédiés à la gloire de Maissaloun et qui font des clins d œil aux «blessures» évoquées par Choukri Al-Kouatli : «À chaque pas de notre traversée nous nous souvenons de Maissaloun Et de la terre de Palestine, nous écoutons les appels au secours venus d Alexandrette. Patience chère Patrie patience Nul ne pourra te séparer de nous Nul ne pourra nous séparer de toi Tu es et tu resteras l artère dans laquelle coule notre sang Tu resteras notre chère Patrie, notre mère Patrie, notre sainte Patrie Tu resteras Souriana.» Monsieur le président, Je ne saurai terminer cette lettre qu en adressant mes respectueux hommages aux martyrs de la Syrie, aux enfants, aux femmes et aux vieillards, à tous les innocents massacrés par vos organisations terroristes. H.H Hassan Hamadé est un penseur et polémiste libanais et membre du Conseil national de l audiovisuel du Liban. Depuis sept ans, il commente chaque semaine l actualité politique sur la chaîne de télévision satellitaire NourSat.

17 Dimanche 23 Août 2015 PUB 18

18 Dimanche 23 Août 2015 Environnement 19 MILIEU MARIN Le réchauffement met fin à ans de refroidissement des océans Un groupe international de chercheurs a mis en évidence un refroidissement de la surface des océans entre le I er siècle et le XVIII e siècle. Des éruptions volcaniques seraient vraisemblablement à l origine de ce refroidissement pour les mille dernières années de cette période. La République démocratique du Congo (RDC) espère obtenir, pour s'adapter et atténuer les effets des changements climatiques, plus de 21,5 milliards de dollars de la part des pays pollueurs lors de la conférence mondiale (COP21) de l'onu sur le climat à Paris, rapporte mercredi dernier la presse de Kinshasa, citant le ministre congolais de l'environnement et du Développement durable, Les températures les plus froides ont été celles de la période connue sous le nom du «Petit Âge de Glace» avant que le réchauffement lié aux activités humaines ne vienne interrompre cette tendance. Un travail de recherche publié le 17 août 2015 par le groupe de travail du programme international Past Global Changes- Ocean 2k dans la revue Nature Geoscience suggère que le nombre et l intensité des éruptions volcaniques tropicales des derniers siècles auraient été la principale cause du refroidissement des océans. Un refroidissement qui aurait pris fin avec le réchauffement lié aux activités humaines. «Les fortes éruptions volcaniques ont pour effet un refroidissement de l atmosphère durant quelques années, mais nos résultats montrent que lorsqu elles deviennent plus fréquentes, elles induisent un refroidissement à long terme de la surface des océans», explique Helen McGregor, de l université de Wollongong, en Australie, premier auteur de cet article. «L analyse des sédiments marins nous apprend en effet que les températures de surface de l océan global ont régulièrement diminué entre le Ier siècle et le début du XVIII e siècle, une tendance qui selon les simulations du climat du dernier millénaire, serait imputable, entre 801 et années après J.-C., au volcanisme», détaillent Guillaume Leduc, chercheur CNRS au Centre européen de recherche et d enseignement de géosciences de l environnement (CEREGE CNRS, AMU, IRD, Collège de France), et Marie- Alexandrine Sicre, directrice de recherche CNRS au Laboratoire d océanographie et du climat : expérimentations et approches numériques (Locean CNRS, UPMC, MNHN, IRD). «Cette évolution de la température des océans sur presque deux millénaires a pris fin au début de l ère industrielle, supplantée par le réchauffement global lié aux activités humaines», poursuivent-ils. Les océans, mémoire du système climatique Ces travaux montrent également que le «Petit Âge de Glace», période particulièrement froide de notre ère sur les continents entre le XV e et le XVIII e siècle, coïncide avec cette diminution des températures de surface de l océan, suggérant son caractère global. Ces résultats mettent en évidence la manière dont l océan agit comme mémoire du système climatique. «Il est important de comprendre comment l océan module les variations naturelles induites par le volcanisme, car il peut absorber ou relâcher des quantités de chaleur extraordinaire par rapport à l atmosphère. Grâce à ce travail, nous avons désormais une vision rétrospective des changements à l échelle des derniers siècles, avant les perturbations majeures induites par les émissions de gaz à effet de serre dues aux activités humaines», ajoute Helen Mc Gregor. Les conclusions de cette étude s appuient sur 57 séries temporelles reconstruisant les variations passées de température de surface à partir de divers enregistrements issus de tous les océans du globe, depuis les tropiques jusqu à proximité des pôles. La synthèse et l analyse de ces reconstructions, impliquant la collaboration de nombreux scientifiques, se sont faites dans le cadre du programme Past Global Changes-Ocean 2k, coordonné par Michael Evans, professeur associé à l université du Maryland (Etats-Unis). Les données ont été moyennées par intervalle de 200 ans afin d observer les tendances à long terme. «Quelle que soit la manière d analyser ces données, ce refroidissement apparaît comme une tendance robuste», explique Helen McGregor. Bienvenu Liyota Ndjoli. Entre 2021 et 2030, la RDC s'engage à s'adapter et atténuer les effets des changements climatiques. Concrètement, des mesures sont ou seront prises pour renforcer le stock carbone, en réduisant la déforestation et la dégradation des forêts. Pour mettre totalement son imposant massif forestier à contribution dans la lutte contre les changements climatiques, la RDC réclame 21,622 milliards de dollars de la part des pays pollueurs, selon le principe du pollueur payeur, a affirmé mardi M. Liyota, lors d'une conférence de presse à Kinshasa. Ce montant représente les besoins en financement de la Contribution prévue déterminée au niveau national (CPDN) de la RDC: dont 12,54 milliards de dollars pour la mise en œuvre des initiatives d'atténuation annoncées et 9,08 milliards pour Le volcanisme, principal responsable du refroidissement des océans Pour mettre à jour les causes de cette diminution des températures océaniques, les chercheurs ont eu recours à la modélisation. «Nous avons examiné l impact des changements de la position de la Terre par rapport au Soleil, de l irradiance solaire, de l utilisation des sols, du volcanisme et des gaz à effet de serre sur les températures de surface. Seul le forçage volcanique a été en mesure de produire de manière convaincante le refroidissement observé dans les données», précise Hugues Goosse, professeur à l université de Louvain (Belgique) et maître de recherche au F.R.S-FNRS. Cette comparaison modèles-données constitue un test concluant pour la validité des modèles climatiques utilisés pour prédire les changements futurs. De plus, la compréhension du rôle des différents facteurs impliqués dans les changements de température de l océan ouvre des voies nouvelles. «Une grande partie de l énergie accumulée dans le système climatique CHANGEMENTS CLIMATIQUES La RDC réclame 21,622 milliards de dollars pour ses forêts Un masque noir de jais, le corps et la queue d'un brun roussâtre : une nouvelle espèce de singe titi a été découverte dans le centre du Pérou, a annoncé jeudi dernier Jan Vermeer, le directeur animalier qui menait l'expédition. Les singes titi sont le plus grand groupe de singes d'amérique du Sud avec 34 espèces connues, chacune ayant un motif de couleur spécifique. Plus petits qu'un les mesures d'adaptation, a précisé le ministre, notamment cité par l'agence congolaise de presse (ACP, officielle). Selon lui, la CPDN de la RDC porte sur la période Le taux de réduction des émissions de gaz à effet de serre prévu en l'an 2030, dans le cadre de la contribution de la RDC à l'effort mondial d'atténuation, est de 17%, soit environ 77 millions de tonnes équivalent CO2. FAUNE Une nouvelle espèce de singe titi découverte au Pérou chat, ils vivent en petits groupes familiaux et défendent leur territoire à grands cris. La nouvelle espèce a été baptisée Callicebus urubambensis ou singe titi brun d'urubamba car elle vit dans les forêts du côté ouest de la rivière Urubamba (Pérou central), a précisé Jan Vermeer, du Parc animalier de Sainte-Croix en Lorraine (est de la France). Organisée par l'ong péruvienne Proyecto Mono Tocon, l'expédition dans la forêt tropicale s'est déroulée fin 2013 pendant six semaines. Ses résultats, rédigés par Jan Vermeer et Julio Tello- Alvarado, ont été publiés récemment dans la revue spécialisée Primate Conservation. L'équipe a d'abord concentré ses efforts sur la zone à l'est de la rivière Urubamba. Cela lui a permis de redécouvrir d'abord une autre espèce de singe titi plutôt roux, déjà décrite mais oubliée depuis par la science. Après des recherches, les chercheurs ont conclu qu'il s'agissait de singes titi de Toppin (Callicebus toppini), décrits dès En explorant l'ouest de la rivière, l'équipe a découvert la nouvelle espèce, le singe titi brun d'urubamba. L'équipe a pu observer, photographier et filmer plusieurs groupes de cette espèce. Grâce à une rencontre fortuite avec un chasseur, ils ont réussi à obtenir une peau et un crâne de l'espèce qui ont été déposés au museum d'histoire naturelle de Lima. suite au réchauffement global est absorbée par les océans. L augmentation récente des températures de surface préfigure le réchauffement additionnel à venir, de la même manière que le refroidissement était la réponse à long terme aux épisodes volcaniques plus intenses et fréquents», souligne le professeur Evans. «Nous avons encore beaucoup à apprendre sur la manière dont l océan réagit aux variations climatiques. La poursuite des recherches croisant les données et la modélisation du climat passé devrait nous permettre d améliorer nos connaissances», conclut le professeur Evans. Ces recherches ont été financées, au sein du programme Pages (Past Global Changes), par la Fondation nationale américaine pour la science (NSF), l Agence américaine d observation océanique et atmosphérique (NOAA) et le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). Elles ont aussi été rendues possibles grâce à d'autres financements dont le programme Lefe de l institut national des sciences de l'univers du CNRS. CLIMAT Record : les sept premiers mois de 2015 ont été les plus chauds Les sept premiers mois de 2015 ont été les plus chauds enregistrés à la surface du globe depuis le début des relevés de températures en 1880, a annoncé jeudi dernier l'agence américaine Océanique et atmosphérique (NOAA). Non seulement juillet a battu un record de chaleur pour ce mois depuis plus d'un siècle mais "la température a également été au plus haut sur un mois pour la période ", a souligné la NOAA dans un communiqué.

19 20 Sports Dimanche 23 Août 2015 Par Rayane Ben Quel latéral gauche va atterrir au PSG? Le prêt de Lucas Digne à l AS Rome est dans les tuyaux mais le joueur est retenu par le club de la capitale, qui n a pas encore trouvé son successeur. Vous le savez, le choix numéro 1 se nomme Layvin Kurzawa. Sauf que l AS Monaco se montre un peu trop gourmand aux yeux des dirigeants parisiens, qui ont proposé 18 millions d euros au club de la Principauté. L ASM réclamant 25 millions selon L Equipe et 30 millions selon Le Parisien. Un tarif trop élevé pour une future doublure de Maxwell. Mais Kurzawa présente le profil d un titulaire en puissance pour l après-maxwell. En attendant, le club de la capitale étudie d autres pistes. Infosport a évoqué celle menant à Fabio Coentrão mais le dossier est compliqué. Le joueur privilégie un retour à Benfica et il sera difficile de le convaincre de venir dans un rôle de numéro 2, comme au Real Madrid... L Equipe assure que le PSG pense aussi à Achraf Lazaar, soit l homme que l AS Monaco a ciblé en cas de départ de Kurzawa. Lazaar présente l avantage d être bien moins cher que les autres pistes et accepterait un rôle de doublure cette saison. De plus, le PSG a gardé de bons contacts avec Palerme. Alors que les Le PSG ne lâche pas Ghoulam Selon le site mercatofoot, le PSG étudie les alternatives pour son latéral gauche, le dossier Kurzawa étant compliqué mais pas abandonné, et s'active sur des pistes alternatives. On y retrouve les habituels Ghoulam et Guerreiro, mais pas seulement. L USM Alger a réalisé son objectif en battant l ES Sétif (3-0) vendredi dernier dans le cadre de la 5 e journée de la phase des poules de la Ligue des champions d Afrique. Une victoire qui lui permettra de terminer première de son groupe et, par conséquent, de jouer le match retour des demi-finales à domicile. Il faut dire que les Rouge et Noir se sont fait des frayeurs en début de match, l Entente ayant raté deux occasions nettes de scorer par l intermédiaire de Mohamed Benyettou. Des alertes qui ont secoué les joueurs Le choc de la deuxième journée de Ligue 2 Mobilis de football entre le CA Batna et un promu, la JSM Skikda, a tenu toutes ses promesses et a permis aux Batnéens de signer leur premier succès de la saison (2-1), tandis que le promu l'om Arzew a surpris l'o Médéa sur son terrain vendredi. Surpris par un but précoce de l'attaquant de la JSMS Chniguer (2'), les hommes de Bouaarata ont renversé la vapeur grâce à des réalisations de Bahloul (13') et Gherab (38'). L'ASO L Ittihad Tanger, promu cette saison en première division marocaine, pourra compter sur la présence sur le banc de touche de son nouvel entraîneur algérien Abdelhak Benchikha, qui vient d être qualifié par la Fédération royale marocaine de football (FRMF), rapporte le quotidien local Le Matin. Le club tangerois, qui était en conflit avec son ex-entraîneur Amine Benhachem, licencié quelques semaines après avoir réalisé la montée de l IRT parmi l élite marocaine, pourra compter EL HAYAT EL ARABIA Quotidien national d information édité par la SARL KHIAM Information et Communication noms de Guerreiro et Ghoulam sont toujours cités, Le Parisien affirme, de son côté, que la piste Alex Telles, un Brésilien de 22 ans évoluant à Galatasaray, est encore viable. Il reste une grosse semaine au PSG pour dénicher la doublure de Maxwell. Fera-t-il l effort financier pour Kurzawa ou décidera-t-il finalement de conserver Lucas Digne contre son gré? Tout est encore possible. Troisième défaite pour Boudebouz et Bensebaïni Rien ne va plus pour Montpellier et ses deux internationaux algériens Ramy Bensebaïni et Ryad Boudebouz qui viennent d essuyer une troisième défaite en autant de rencontres de Ligue 1 face au PSG, vendredi à La Mosson. L unique but de la rencontre a été l œuvre de milieu de terrain parisien Blaise Matuidi, d une frappe en force au premier poteau (61 ). Si Ryad Boudebouz a disputé l intégralité de la rencontre, Ramy Bensebaïni a cédé sa place à la 68 e minute. Critiqué par l emblématique président héraultais Louis Nicollin, le coach de Montpellier Rolland Courbis peut déjà trembler pour son poste. Mehdi Mostefa retenu pour le match de Saint-Etienne Écarté la semaine dernière en raison de Rédaction 82, rue Didouche Mourad Alger Tél. : Fax. : e.mail: Site:elhayatalarabiya.com VERTS D EUROPE contacts avec Bastia, le milieu de terrain algérien Mehdi Mostefa revient dans le groupe lorientais en vue de la réception de Saint-Etienne aujourd hui à (17h00). LIGUE DES CHAMPIONS D AFRIQUE L ESS au tapis, l USMA sur un nuage usmistes. Ces derniers ont, peu à peu, pris le jeu à leur compte en menaçant davantage le portier sétifien, Sofiane Khedaïria. Encore une fois, c est le génie de Youcef Belaïli qui a fait la différence. Servi en profondeur par Hamza Koudri, il se présente face à Khedaïria et réussit à placer le ballon hors de sa portée (33 ). Trois minutes plus tard, Belaïli le buteur devient Belaïli le passeur : il distillera une balle à partir du flanc droit de la défense adverse idéalement exploitée par Kaddour Beldjilali. C est le deuxième but pour les LIGUE 2 MOBILIS (2 E JOURNÉE) Le CAB remporte le choc, l'om piégé Chlef a été tenue en échec sur sa pelouse par un autre promu, le Paradou AC (1-1), dans un match où l'arbitre a accordé trois penalties aux visiteurs dont deux ont été arrêtés par l'excellent Salhi avant de céder sur le troisième du capitaine Chaoui en toute fin de partie. Les Chélifiens, qui restaient sur une victoire en déplacement, n'ont pas réussi à s'imposer à domicile et laissent filer deux précieux points. De son coté, l'usm Bel Abbès, qui restait sur un nul ramené d'alger face au Paradou AC ENCADREMENT Benchikha qualifié pour diriger l Itiihad Tanger sur son nouveau coach algérien. «Nous avons reçu la licence de la part de la FRMF. Nous pourrons de ce fait compter sur sa présence lors du match face au CODM», a expliqué le président de l IRT, Abdelhamid Aberchane. L IRT débutera sa saison par la réception du COD Meknès, ce samedi, pour le compte des 16es de finale aller de la coupe du trône et sera dirigé à partir du banc de touche par l ancien sélectionneur national. (0-0), a engrangé trois précieux points face à l'us Chaouia grâce à un but de Balegh (66'). L'A Boussaâda a arraché, pour sa part, un précieux point lors de son déplacement au Khroub. Mené au score sur un but du capitaine Jahel (85'), les visiteurs n'ont pas abdiqué et ont égalisé dans le temps additionnel par Belgherbi ( ).La surprise de cette journée est l'œuvre du nouveau promu l'om Arzew qui est allé s'imposer contre l'o Médéa (1-0). Un but de Maza (10') a permis au club Directeur de la publication Ali EL HADJ TAHAR Redacteur en chef NASSER MOUZAOUI Impression ENAP Diffusion eldjazairdoc.com L ancien joueur d Ajaccio, qui était proche de rejoindre le club corse, va finalement terminer la saison à Lorient faute d accord entre les deux clubs. R.B. Rouge et Noir. En début de seconde période, le coach usmiste, Miloud Hamdi, a incorporé Mohamed Amine Aoudia pour son premier match sous les couleurs de l USMA. Une première marquée par un troisième but pour son équipe à la 74 suite à un caviar de Belaïli (encore lui). En plus de l efficacité des attaquants de la formation de Soustara, il faut signaler le rôle remarquable tenu par un Mohamed Lamine Zemmamouche des grands jours : il a été un véritable rempart pour son équipe. oranais d'enregistrer sa première victoire contre un adversaire qui se présente pourtant comme l'un des favoris à l'accession. Une grosse déception pour les protégés de Youcef Bouzidi. A signaler la nouvelle contre-performance de la JSM Béjaïa qui a été accrochée à domicile par le CRB Aïn Fekroun (0-0) après sa défaite lors du premier match. La dernière rencontre de la journée entre le CA Bordj Bou Arréridj et le MC El Eulma se jouera mardi prochain. GRÈCE Djebbour payait le loyer d Algériens sans papiers! Rafik Djebbour, l ancien international algérien, est connu pour sa générosité sur et en dehors du terrain. Ainsi, selon le journal Compétition, l attaquant de l AEK Athènes est souvent allé au secours d Algériens établis en Grèce, mais qui n ont pas leurs papiers en règle. Rafik a plusieurs fois payé le loyer de certains nos compatriotes en difficulté en Grèce et se souciait toujours de leur venir en aide. La seule condition qu il leur exigeait était de «ne pas voler» et de «toujours songer à l image de l Algérie», selon un Algérien ayant bénéficié du précieux soutien de Djebbour et qui est aujourd hui établi en France. Les textes et les photographies envoyés ou remis à la rédaction ne peuvent être rendus ni faire l objet d aucune réclamation. Reproduction interdite de tout article sauf accord de la direction du journal.

20 Dimanche 23 Août 2015 Sports CHAMPIONNATS D'AFRIQUE DE GOAL-BALL (PRÉPARATION) La sélection algérienne remporte le tournoi de Sharm El Cheikh La sélection algérienne de goal-ball messieurs a remporté le tournoi international de la ville de Sharm El Cheikh, en Egypte, en battant en finale son homologue jordanienne par (mi-temps 7-8) vendredi après trois jours de compétition. 21 Inscrit dans le cadre de la préparation des championnats d'afrique (hommes et dames), prévus en Algérie au mois de novembre prochain et qualificatifs aux jeux Paralympiques de Rio-2016, le tournoi de Sharm El Cheikh a été "un autre test assez bénéfique" pour les protégés des entraîneurs nationaux Ahmed Ferdjouni et Aissa Soualmi. En effet, l'objectif de la participation au tournoi était de jouer un maximum de matchs pour pouvoir faire tourner l'effectif et donner une chance à tous les joueurs d'être sur le terrain durant plusieurs heures. "C'est vrai que le niveau n'était pas fameux, surtout après l'absence de l'irak, la Roumanie et surtout l'iran, mais les quelques matchs que notre sélection a joués ont permis au staff technique d'avoir une idée, un peu avancée, sur la valeur de ses joueurs et tirer les enseignements nécessaires avant les prochains stages et tournois prévus dans le reste de la préparation de l'équipe", a précisé à l'aps le directeur technique national (DTN), Zoubir Aichaine. Outre l'algérie le tournoi de Sharm el Cheikh a enregistré la participation des sélections d'egypte et de Jordanie, ainsi que le club d'al Imane d'egypte (organisateur). Lors de son premier match, la sélection algérienne, sans les titulaires (Abdelhalim Larbi, Mohamed Mokrane et Ishak Boutaleb, mis au repos), n'a trouvé aucune peine à sceller le sort de la partie, avant son terme, face au club égyptien (10-0). Durant ce match, le staff a fait jouer de jeunes joueurs comme Imadeddine Godmane et Djalal Boutadjine dont c'est la première apparition en sélection. Pour leur second match, les Verts ont fait de même contre la sélection égyptienne, qu'ils pourraient avoir comme adversaire au prochain rendez-vous d'alger. Les coéquipiers d'abdelhalim Larbi, un des joueurs clés de l'équipe, ont remporté le match (10-5). Face à la sélection jordanienne, lors de son troisième match, l'algérie a ajouté un autre succès (10-7), avec une belle prestation des trois remplaçants (Godmane, Djelali Chenaoui et le jeune Boutadjine). Malgré la domination des Jordaniens au score durant les huit premières minutes, ce trio a su revenir à la marque petit à petit et remporter le match face à un bon adversaire. Une seconde confrontation pour désigner le vainqueur du tournoi, a opposé les deux sélections. La victoire a tourné, difficilement à la faveur de l'algérie (17-16) qui ajoute un autre sacre à son palmarès déjà bien garni. MONDIAUX 2015 DE NATATION JUNIORS Majda Chébaraka et Lounis Khendriche au rendez-vous du Singapour Majda Chébaraka et Lounis Khendriche représenteront l'algérie aux championnats du monde juniors de la natation, prévus du 24 au 30 août à Singapour, avec l'objectif d'atteindre au moins une finale des différentes épreuves dans lesquelles ils sont engagés, selon les prévisions des deux athlètes. Majda Chébaraka est engagée dans quatre épreuves de la natation libre, à savoir les 200 m, 400 m, 800 m et m, alors que Khendriche sera aligné sur le 200 m et le 400 m nage libre et sur le 50 m et le 200 m papillon. En stage depuis le 2 août au centre de regroupement des équipes nationales à Souidania (Alger), avec une trentaine d'athlètes, toutes catégories, les deux représentants de la L'athlète algérien Abdelmalik Lahoulou s'est qualifié pour les demi-finales du 400 m haies des championnats du Monde-2015 d'athlétisme à Pékin, à l'issue des séries disputées hier. Engagé dans la 1 re série, Lahoulou s'est classé 5e avec un Gatlin et Vicaut impressionnent dans les séries du 100 m, Usain Bolt assure tranquillement L Américain Justin Gatlin a signé le meilleur temps des séries du 100 m samedi à Pékin, avec un chrono de 9"83. Usain Bolt a assuré en 9"96. Jimmy Vicaut a lui aussi dominé sa série, avec un excellent 9"92. Christophe Lemaitre passe à l'arraché. Les séries du 100 mètres, samedi, à Pékin, ont permis à tous les prétendants de se jauger. Justin Gatlin, numéro un mondial sur la ligne droite cette saison, a signé sans surprise le meilleur chrono de la journée, remportant sa course en 9"83. Usain Bolt a lui aussi dominé sa série, en 9"96. Mais le Jamaïcain a couru avec un léger vent de face, quand l'américain a bénéficié d'un vent nettement favorable (+2,1 m/s). Au-delà du chronomètre, l'impression visuelle laissée par Gatlin a été plus forte que celle du recordman du monde. Bolt, parti moyennement, a semblé piocher pendant 30 mètres, chrono de derrière le Kényan Bette Nicholas (48.37), le Russe Chalyy Timofey (49.05), le Bahreïni Gibson Jeffery (49.09) et le Mozambicain Kurt Couto (49.15). Le représentant algérien ne s'est qualifié en demifinales prévues dimanche que natation algérienne au rendez-vous de Singapour, se sont dit "prêts" pour le Mondial qui constitue une première pour eux. "Sous la houlette des entraîneurs nationaux dont le sélectionneur en chef le Brésilien Oliveiros Hugo Lobo Filho, on a mis les bouchées doubles, avec un travail intense et des séances d'entraînement allant jusqu'au tri-quotidien, afin de mieux nous préparer pour cette échéance mondiale qui sera la première dans notre carrière", a indiqué à l'aps, Majda Chébaraka (15 ans). Le jeune âge de la sociétaire de l'aa Bank Brésil, son club au pays de la Samba où elle réside, ne l'empêche pas de se fixer l'objectif d'être parmi les meilleures aux Mondiaux des juniors. " On ne va pas en MONDIAUX 2015 D'ATHLÉTISME Lahoulou en demi-finales du 400 m haies avant de se mettre en route sans forcer. Mais à l'évidence, "Lightning" devra sortir le très grand jeu dimanche en demies et bien évidemment en finale, s'il veut conserver son titre et ne pas subir sa première défaite dans une grande finale depuis les Mondiaux d'osaka en 2007 (à Daegu, en 2011, Bolt avait commis un faux départ en finale du 100 m). Lemaitre a ramé, Vicaut a brillé Parmi les têtes d'affiche, aucune surprise, tout le monde est passé. Ils sont huit au total à être descendus sous la barre des 10 secondes. Parmi eux, Jimmy Vicaut. Malgré un bandage sur le genou droit qui a pu inquiéter, le nouveau recordman d'europe a convaincu, avec un excellent 9"92, troisième temps des séries derrière Gatlin et un autre Américain, le jeune Trayvon Bromell (9"91). Sachant que Vicaut n'a pas forcé outre mesure, il confirme son grâce à son chrono qui l'a placé au 19e rang du classement général des séries. Pour les demi-finales, Lahoulou sera engagé dans la 1re série. Les deux autres Algériens engagés dans le 400m haies, à savoir Saber Boukemouche et Mouloud statut de prétendant au podium, même si celui-ci se jouera sans doute autour des 9"80, 9"85. Asafa Powell, vainqueur de la première série (9"96) en déroulant, a lui aussi laissé une excellente impression. Outre Jimmy Vicaut, la France pourra aussi compter en demi-finales sur Christophe Lemaitre. Mais pour lui, le couperet n'était pas loin. Troisième de sa course en 10"24, il a signé le moins bon temps des 24 qualifiés pour le prochain tour. Tout sauf relâché, le Haut-Savoyard a eu de la chance de se trouver dans une série peu relevée : huit coureurs éliminés ont couru plus vite que lui. La finale sera dure à atteindre, alors que pour Vicaut, elle doit constituer un objectif minimal. Avant, peut-être, d'entrer dans l'histoire. Les demifinales sont programmées dimanche à partir de 13h10 avant la finale à 15h15. touriste. C'est une compétition qui regroupera forcément les meilleures nageuses des différentes nations, et mon objectif est de figurer parmi les 16 meilleures d'entre elles, au moins, dans une des spécialités dans lesquelles je vais m'engager", a expliqué Majda Chébaraka qui s'entraîne en Algérie avec le GS Pétroliers. Ses chronos la placent à chaque fois en tête des nageuses de son âge, que ce soit au Brésil ou en Algérie, "mais, dit-elle, je reste sereine, car à Singapour, je sais, qu'il y aura des révélations et j'espère en être une". De son côté, le jeune Khendriche (17 ans) reste très "positif" et se dit "confiant" pour son baptême du feu au niveau international. Rahmani, n'ont pas pu passer le cap du premier tour, après s'être classés à la 6e place de la 3e série avec un temps de et à la 7e place de la 5e série (50.21). Plus tôt dans la journée, deux Algériens (Bilal Tabti et Hicham Bouchicha) s'étaient qualifiés pour la finale du 3000m steeple prévue lundi. A rappeler que l'algérie participe à ces Mondiaux d'athlétisme qui ont débuté samedi dans la capitale chinoise avec 14 athlètes, dont le champion olympique-2012 du 1500m, Taoufik Makhloufi. Tabti et Bouchicha en finale du m steeple Les athlètes algériens Bilal Tabti et Hicham Bouchicha se sont qualifiés pour la finale du m steeple des championnats du monde 2015 d'athlétisme, qui se déroulent à Pékin, à l'issue des séries disputées hier. Engagé dans la 2 e série, Tabti a pris la 2 e place, avec un chrono de 8:26.99, derrière le Kényan Jairus Kipchoge Birech et ses 8 min 25 sec 77/100, soit le 8 e meilleur résultat sur les 38 athlètes du classement général des trois séries. De son côté, Bouchicha s'est classé 7 e de la 3 e série et ne s'est qualifié à la finale prévue demain que grâce à son chrono (8:30.07). Le troisième Algérien engagé dans le m steeple, Abdelhamid Zerrifi, n'a pas eu cette chance puisqu'il a été éliminé après s'être classé à la 10 e place de la 1 re série avec un temps de 8: Dans le 800 m, le seul Algérien qui a pris part aux séries, Khalid Benmahdi, a échoué à valider son billet pour les demi-finales en terminant 7 e et dernier de la 1 re série avec un chrono de 1: A rappeler que l'algérie participe à ces Mondiaux d'athlétisme qui ont débuté samedi dans la capitale chinoise avec 14 athlètes, dont le champion olympique 2012 du m Taoufik Makhloufi.

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République

de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République Lettre introductive au 53 ème Rapport annuel de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République au nom du Conseil d Administration de la Banque Centrale de Tunisie Par

Plus en détail

22eme Conférence Régionale Afrique

22eme Conférence Régionale Afrique Discours d ouverture Par Mme. Mireille BALLESTRAZZI Présidente d INTERPOL 22eme Conférence Régionale Afrique 10 septembre 2013 Oran, Algerie Monsieur le Général-Major, Directeur général de la Sureté Nationale

Plus en détail

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE»

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Ministère de l Industrie de la PME et de la de la Promotion des Investissements Communication «L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Présentée par: Mr A.C. BOUDIA Madrid, Octobre 2012 Une importante position Géo-Stratégique

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie

Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie Aux Etats-Unis, la crise des Subprime engendrée par la mévente ou, au mieux, par la cession, à de faibles prix, de millions d habitations

Plus en détail

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 4 juillet 2003 MONEYVAL (2003)6 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

Le secteur financier dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) Aperçu pour les réunions annuelles 2008

Le secteur financier dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) Aperçu pour les réunions annuelles 2008 Le secteur financier dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) Aperçu pour les réunions annuelles 2008 Dans l ensemble, le secteur financier dans les pays de la région MENA continue de jouer

Plus en détail

N 370. Votre Revue de Presse Du 03/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 370. Votre Revue de Presse Du 03/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 370 By Votre Revue de Presse Du 03/ 04 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Entreprises Salon Expo MDD Nouveaux horizons d exportation en Europe La présence

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES Mercredi 30 décembre 2009 Le Président de la République, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA, a

Plus en détail

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL En dépit d un léger ralentissement de l activité en rapport principalement avec le renchérissement du pétrole et la survenue de catastrophes naturelles, la croissance

Plus en détail

DEMANDE DE CONVENTION DE STAGE 2011-2012 A PARTIR DU 3 OCTOBRE 2011

DEMANDE DE CONVENTION DE STAGE 2011-2012 A PARTIR DU 3 OCTOBRE 2011 Stages volontaires en entreprise DEMANDE DE CONVENTION DE STAGE 2011-2012 A PARTIR DU 3 OCTOBRE 2011 Il est obligatoire d avoir défini toutes les modalités pédagogiques du stage avant de faire une demande

Plus en détail

DEFIS ET OPPORTUNITES DU SECTEUR FINANCIER DANS LA PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIERE AU SENEGAL

DEFIS ET OPPORTUNITES DU SECTEUR FINANCIER DANS LA PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIERE AU SENEGAL Dialogue sur le développement du secteur financier au Sénégal 16 avril 2013, BCEAO-Siège DEFIS ET OPPORTUNITES DU SECTEUR FINANCIER DANS LA PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIERE AU SENEGAL Présentation :

Plus en détail

25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE

25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE MJU-25 (2003) 6 25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE Sofia (9-10 octobre 2003) - COOPERATION INTERNATIONALE DANS LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME INTERNATIONAL ET MISE EN OEUVRE DES INSTRUMENTS

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

STABILITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS

STABILITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS CONSEIL EUROPEEN, 13-14 MARS 2008 SECRETARIAT DU CONSEIL DE L'UE ~FICHE D'INFORMATION N 5~ STABILITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS Le Conseil européen discutera de la situation économique et de l'avancement des

Plus en détail

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 14 mai 2004 MONEYVAL (2004)6 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm

Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm REUNION RESTREINTE CONSACREE AU SECTEUR DU COMMERCE 8 septembre 2008 Dans le

Plus en détail

BORDEREAU DE CREATION Hôtellerie / Millésime 2015

BORDEREAU DE CREATION Hôtellerie / Millésime 2015 BORDEREAU DE CREATION Hôtellerie / Millésime 2015 Produit Nom produit : Adresse du produit (établissement) Raison sociale : Civilité : Mlle Mme M. Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Commune : Tél1

Plus en détail

PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE

PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE DOSSIER DE PRESSE 12 DÉCEMBRE 2012 Contact Presse : Agathe LOBET Courriel : agathe.lobet@ars.sante.fr

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE N 10 54ème ANNEE Dimanche 3 Joumada El Oula 1436 Correspondant au JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS ARRETES,

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 22 / 12 /2014 N 301. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Du 22 / 12 /2014 N 301. www.conect.org.tn conect Votre Revue de Presse Du 22 / 12 / By N 301 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 Marché financier

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: ALGERIE

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: ALGERIE Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: ALGERIE Un projet financé par l Union Européenne Réunion de Travail des Coordonnateurs du SBA et des Conseillers

Plus en détail

«Ensemble Osons l International»

«Ensemble Osons l International» MISSION DE PROSPECTION ALGERIE, ALGER DU 29 SEPTEMBRE AU 2 OCTOBRE 2014 «Ensemble Osons l International» 1 P a g e [ ALGERIE ] Chiffres clés Capitale : Alger Taux de croissance : 3,2% en 2014 (prévision)

Plus en détail

Projet de Modernisation des Systèmes ( MSB ) Tunis 26 et 27 juin 2006

Projet de Modernisation des Systèmes ( MSB ) Tunis 26 et 27 juin 2006 Projet de Modernisation des Systèmes Budgétaires en Algérie ( MSB ) Tunis 26 et 27 juin 2006 1 Contenu de la présentation Contexte Objectifs de la réformer Structure du projet MSB Principaux éléments de

Plus en détail

La crise financière internationale. 1- Les raisons du déclenchement et de la propagation de la crise financière

La crise financière internationale. 1- Les raisons du déclenchement et de la propagation de la crise financière Tunis, 10 octobre 2008 La crise financière internationale 1- Les raisons du déclenchement et de la propagation de la crise financière Le déclenchement de la crise financière est en grande partie attribué

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.1. VUE D ENSEMBLE Après le vif redressement enregistré

Plus en détail

Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016

Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016 Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016 L élaboration du Projet de Budget Citoyen au titre de l année 2016 s inscrit dans le cadre de la consécration des droits garantis par la Constitution

Plus en détail

SOMMAIRE SMART 2010 FICHE TECHN IQUE I. L ESPACE D EXPOSITION 3 II. LES CONFERENCES ET RENCONTRES 4 III. LA COUVERTURE MEDIATIQUE ET PROMOTIONNELLE 5

SOMMAIRE SMART 2010 FICHE TECHN IQUE I. L ESPACE D EXPOSITION 3 II. LES CONFERENCES ET RENCONTRES 4 III. LA COUVERTURE MEDIATIQUE ET PROMOTIONNELLE 5 SMART 2010 FICHE TECHN IQUE SOMMAIRE I. L ESPACE D EXPOSITION 3 II. LES CONFERENCES ET RENCONTRES 4 III. LA COUVERTURE MEDIATIQUE ET PROMOTIONNELLE 5 IV. HEBERGEMENT DES PARTICIPANTS 5 V. PROGRAMME (projet)

Plus en détail

COMMUNIQUE CONJOINT RELATIF A LA VISITE EN COTE D IVOIRE DE S.E.M. SHINZO ABE, PREMIER MINISTRE DU JAPON 10-11 janvier 2014

COMMUNIQUE CONJOINT RELATIF A LA VISITE EN COTE D IVOIRE DE S.E.M. SHINZO ABE, PREMIER MINISTRE DU JAPON 10-11 janvier 2014 COMMUNIQUE CONJOINT RELATIF A LA VISITE EN COTE D IVOIRE DE S.E.M. SHINZO ABE, PREMIER MINISTRE DU JAPON 10-11 janvier 2014 Le Premier Ministre du Japon, S.E.M. Shinzo ABE, a effectué une visite en République

Plus en détail

Le Marché de l Assurance au LIBAN

Le Marché de l Assurance au LIBAN Le Marché de l Assurance au LIBAN Monsieur Assaad Mirza Président de l ACAL 1 Première partie : Evolution du Marché A) Genèse et essor Les premiers contrats d assurance ont été introduits par le développement

Plus en détail

ORIENTATIONS ET PLANS D ACTION DE LA POSTE ACCOMPAGNEMENT HUMAIN DES CHANGEMENTS

ORIENTATIONS ET PLANS D ACTION DE LA POSTE ACCOMPAGNEMENT HUMAIN DES CHANGEMENTS ORIENTATIONS ET PLANS D ACTION DE LA POSTE ACCOMPAGNEMENT HUMAIN DES CHANGEMENTS 1. Politique de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, et visibilité donnée aux postiers. La Poste a fait

Plus en détail

2. Enjeux et opportunités de l intégration régionale en Afrique

2. Enjeux et opportunités de l intégration régionale en Afrique NOTE DE SYNTHÈSE POUR LA CONFÉRENCE ÉCONOMIQUE AFRICAINE 2013 L INTÉGRATION RÉGIONALE EN AFRIQUE 28-30 octobre 2013 JOHANNESBOURG, AFRIQUE DU SUD Groupe de la Banque africaine de développement Commission

Plus en détail

Questions et réponses sur la réforme du permis de conduire

Questions et réponses sur la réforme du permis de conduire Questions et réponses sur la réforme du permis de conduire La réforme du permis : quels objectifs? «La réforme du permis de conduire vise à réduire les délais d attente et le coût du permis pour les jeunes.»

Plus en détail

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain»

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain» CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain» ALLOCUTION INAUGURALE DE MONSIEUR ABDELLATIF JOUAHRI GOUVERNEUR

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/CEP/2015/L.1 Conseil économique et social Distr. limitée 18 août 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité des politiques de l environnement Vingtième

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05 8 Article 1er. Le présent décret a pour objet de modifier le décret exécutif n 11-19 du 20 Safar 1432 correspondant au 25 janvier 2011, susvisé. Art. 2. La dénomination de la «direction de wilaya de l'industrie,

Plus en détail

I-Checkit est l outil dont les services chargés de l application de la loi ont besoin au 21 ème siècle pour mettre au jour et neutraliser les réseaux

I-Checkit est l outil dont les services chargés de l application de la loi ont besoin au 21 ème siècle pour mettre au jour et neutraliser les réseaux INTERPOL I-Checkit Pour votre sécurité I-Checkit est l outil dont les services chargés de l application de la loi ont besoin au 21 ème siècle pour mettre au jour et neutraliser les réseaux criminels et

Plus en détail

INDICATEURS D OPÉRATIONS DE BLANCHIMENT

INDICATEURS D OPÉRATIONS DE BLANCHIMENT CELLULE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS FINANCIERES Avenue de la Toison d Or 55 boîte 1-1060 BRUXELLES Tél.: 02/533 72 11 Fax: 02/533 72 00 E-mail: info@ctif-cfi.be NL1175e Avril 2007 INDICATEURS D OPÉRATIONS

Plus en détail

1- Le transport -1- 1.1- Le transport aérien

1- Le transport -1- 1.1- Le transport aérien -1- COURS II : LES DIFFERENTES CATEGORIES DE SERVICES TOURISTIQUES 1- Le transport Les acteurs prestataires opérant dans ces activités sont divers et variés tant par leur importance économique que par

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

Cette perte concerne exclusivement la gestion en compte propre de la CNCE, c est-à-dire une activité indépendante de sa trésorerie.

Cette perte concerne exclusivement la gestion en compte propre de la CNCE, c est-à-dire une activité indépendante de sa trésorerie. COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 17 octobre 2008 --- Du fait de l extrême volatilité des marchés et du krach boursier de la semaine du 6 octobre, le Groupe Caisse d Epargne a connu un important incident

Plus en détail

Pôle communication Tél. : 24 66 40 Mardi 20 octobre 2015 COMMUNIQUÉ PROJETS DE LOI DU PAYS

Pôle communication Tél. : 24 66 40 Mardi 20 octobre 2015 COMMUNIQUÉ PROJETS DE LOI DU PAYS Pôle communication Tél. : 24 66 40 Mardi 20 octobre 2015 COMMUNIQUÉ PROJETS DE LOI DU PAYS Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a aujourd hui adopté 5 projets de lois du pays concernant des mesures

Plus en détail

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE Note Conceptuelle PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE La Tunisie renouvelle son engagement pour le développement et la prospérité de l'afrique et des pays arabes, par l'organisation de la 8ème édition de

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 04 / 09 /2014 N 227. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Du 04 / 09 /2014 N 227. www.conect.org.tn conect Votre Revue de Presse Du 04 / 09 / By N 227 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 La CONECT

Plus en détail

BORDEREAU DE CREATION Patrimoine naturel / Millésime 2015

BORDEREAU DE CREATION Patrimoine naturel / Millésime 2015 BORDEREAU DE CREATION Patrimoine naturel / Millésime 2015 Produit Nom produit : Adresse du produit (établissement) Raison sociale : Civilité : Mlle Mme M. Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Commune

Plus en détail

Blanchiment d argent: mode d emploi

Blanchiment d argent: mode d emploi Blanchiment d argent: mode d emploi La définition du blanchiment d argent, selon la loi 05.01.2005 relative a la prévention et la lutte contre le blanchiment d argent et le financement du terrorisme. C

Plus en détail

Vous avez ce que les banques ne possèdent pas...

Vous avez ce que les banques ne possèdent pas... Entretien-Moussa Benhamadi, Ministre de la Poste et des TIC : «Nous refusons de demeurer des consommateurs ou de simples importateurs» Il y a quelques jours, le réseau CCP d Algérie Poste est tombé en

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice Visa -DGLTE -DBC -CF Décret n 092-2007 / PM fixant les attributions du ministre chargé de la Jeunesse et des Sports et l

Plus en détail

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt La hausse des prix des céréales et des oléagineux constatée sur les marchés mondiaux ces derniers

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 Première approche du pays 21

Sommaire. Chapitre 1 Première approche du pays 21 Sommaire Chapitre 1 Première approche du pays 21 PRÉSENTATION DU PAYS... 21 Données générales 23 Données démographiques 23 Données géographiques 24 Climat et températures 25 Données économiques 26 UNE

Plus en détail

La lettre de l Ét@t en Dordogne

La lettre de l Ét@t en Dordogne N 1 - Janvier - Février 2013 La lettre de l Ét@t en Dordogne LE DOSSIER DU MOIS LE BILAN DE LA DELINQUANCE 2012 Sommaire L'éditorial Je vous présente le premier numéro de l année 2013 de la lettre des

Plus en détail

DIALOGUE SOCIAL EUROPÉEN : DIRECTIVES MULTISECTORIELLES SUR LA VIOLENCE DE TIERS ET LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL

DIALOGUE SOCIAL EUROPÉEN : DIRECTIVES MULTISECTORIELLES SUR LA VIOLENCE DE TIERS ET LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL DIRECTIVES MULTISECTORIELLES SUR LA VIOLENCE DE TIERS ET LE HARCÈLEMENT AU (I) INTRODUCTION 1. Les présentes Directives ont pour but d assurer que chaque lieu de travail dispose d une politique axée sur

Plus en détail

Il concerne : 1. la restauration scolaire 2. les accueils périscolaires 3. les aides aux devoirs 4. les Accueils de Loisirs Sans Hébergement (ALSH)

Il concerne : 1. la restauration scolaire 2. les accueils périscolaires 3. les aides aux devoirs 4. les Accueils de Loisirs Sans Hébergement (ALSH) RÉGLEMENT MODIFIE DE LA RESTAURATION SCOLAIRE, DES ACCUEILS PÉRISCOLAIRES, DES AIDES AUX DEVOIRS ET DES ACCUEILS DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT DE LA VILLE DE LA TESTE DE BUCH PRÉAMBULE Ce présent règlement

Plus en détail

Industry Dialogue : principes directeurs en matière de liberté d expression et de protection de la vie privée dans les télécommunications

Industry Dialogue : principes directeurs en matière de liberté d expression et de protection de la vie privée dans les télécommunications Industry Dialogue : principes directeurs en matière de liberté d expression et de protection de la vie privée dans les télécommunications Version 1 06.03.2013 Introduction La liberté d'expression et la

Plus en détail

PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE DE LA CEDEAO RAPPORT SUR LA CONVERGENCE MACROECONOMIQUE 2007 GUINEE BISSAU

PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE DE LA CEDEAO RAPPORT SUR LA CONVERGENCE MACROECONOMIQUE 2007 GUINEE BISSAU AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE DE LA CEDEAO RAPPORT SUR LA CONVERGENCE MACROECONOMIQUE 2007 GUINEE BISSAU Freetown, juillet 2008 2 La situation économique

Plus en détail

Intervention du Premier ministre, François FILLON. - Sauveterre-de-Guyenne, mardi 8 septembre 2009 -

Intervention du Premier ministre, François FILLON. - Sauveterre-de-Guyenne, mardi 8 septembre 2009 - PREMIER MINISTRE SERVICE DE PRESSE Intervention du Premier ministre, François FILLON - Sauveterre-de-Guyenne, mardi 8 septembre 2009 - Hôtel de Matignon 57, rue de Varenne 75007 PARIS Mesdames et messieurs

Plus en détail

MISSION ECONOMIQUE DU 24 AU 38 SEPTEMBRE 2013 OUEST ALGÉRIEN

MISSION ECONOMIQUE DU 24 AU 38 SEPTEMBRE 2013 OUEST ALGÉRIEN MISSION ECONOMIQUE DU 24 AU 38 SEPTEMBRE 2013 OUEST ALGÉRIEN Quelques mots sur le pays Depuis 2000, l Algérie a connu une situation économique exceptionnelle tant sur le plan interne que sur le plan externe,

Plus en détail

Renforcement du contrôle et de la supervision des opérations de commerce extérieur en contexte de convertibilité courante

Renforcement du contrôle et de la supervision des opérations de commerce extérieur en contexte de convertibilité courante Renforcement du contrôle et de la supervision des opérations de commerce extérieur en contexte de convertibilité courante Allocution introductive du Gouverneur de la Banque d Algérie à la réunion de travail

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

Monsieur le Premier Ministre ; Chers Collègues ; Mesdames et Messieurs.

Monsieur le Premier Ministre ; Chers Collègues ; Mesdames et Messieurs. COMMUNICATION DE MONSIEUR LE MINISTRE DU COMMERCE A L OCCASION DE LA CEREMONIE D OUVERTURE DES TRAVAUX DE LA «CONFERENCE NATIONALE SUR LE COMMERCE EXTERIEUR» - Monsieur le Premier Ministre ; - Excellences

Plus en détail

27-28 Janvier 2011, Casablanca - Royaume du Maroc

27-28 Janvier 2011, Casablanca - Royaume du Maroc Rapport de la Réunion préparatoire de la Conférence des Bailleurs de Fonds pour le Financement du Projet Régional de Développement durable du Tourisme dans un Réseau de Parcs et Aires Protégées Transfrontaliers

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

MOT DE LA PRÉSIDENTE. Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015. Le texte lu fait foi.

MOT DE LA PRÉSIDENTE. Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015. Le texte lu fait foi. MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015 Le texte lu fait foi. 1 Bonjour à toutes et à tous, Voilà plus d un an que nous formons l actuel conseil d administration

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR EXPLORA SUP

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR EXPLORA SUP RAPPORT DE FIN DE SEJOUR EXPLORA SUP INTRODUCTION J ai effectué mon stage de fin d études du 15 juin au 18 septembre 2009 à l Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie à Tunis (ANME). Ce stage obligatoire

Plus en détail

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse Institut de la jeunesse Madrid Les débuts de toute chose sont toujours petits. Cicéron La

Plus en détail

Ligue de Défense des Conducteurs 23 avenue Jean Moulin, 75014 Paris Tél : 01 40 01 06 51 contact@liguedesconducteurs.org

Ligue de Défense des Conducteurs 23 avenue Jean Moulin, 75014 Paris Tél : 01 40 01 06 51 contact@liguedesconducteurs.org Avril 2014 Contact : Christiane Bayard Secrétaire générale 06 11 29 47 69 Contact : Christiane Bayard Secrétaire générale 06 11 29 47 69 Ligue de Défense des Conducteurs 23 avenue Jean Moulin, 75014 Paris

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

Banque Africaine de Développement

Banque Africaine de Développement The Next 50 Years: The Africa We Want Banque Africaine de Développement Programme Provisoire Côte d Ivoire, Abidjan, 25 29 mai 2015 Samedi 23 et dimanche 24 mai 2015, de 9 h à 17 h : Enregistrement des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LE CIVISME FISCAL, NOTRE INTERET A TOUS Présentation de la campagne de communication Papeete, le 24 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. LE CIVISME FISCAL, NOTRE INTERET A TOUS Présentation de la campagne de communication Papeete, le 24 avril 2014 Vice-présidence de la Polynésie française Direction des Impôts et des Contributions Publiques LE CIVISME FISCAL, NOTRE INTERET A TOUS Présentation de la campagne de communication Papeete, le 24 avril 2014

Plus en détail

SÉMINAIRE DE SENSIBILISATION SUR LA GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS (GAR)

SÉMINAIRE DE SENSIBILISATION SUR LA GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS (GAR) conférence des ministres de la jeunesse et des sports des états et gouvernements ayant le français en partage SÉMINAIRE DE SENSIBILISATION SUR LA GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS (GAR) Hôtel Source du Nil,

Plus en détail

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE PREFECTURE DE LA LOIRE-ATLANTIQUE Le 17 janvier 2011 PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE par Monsieur Jean DAUBIGNY, préfet de la région Pays de la Loire,

Plus en détail

LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE (MEEDDAT)

LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE (MEEDDAT) Partie I. Décisions du CMPP du 4 avril 2008 Page 1 sur 5 LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE () Quelles sont les missions

Plus en détail

Amis et Sympathisants d El Aioun Orientale. Parrainage Scolaire : Bilan de la saison 2014/2015. www.asso-aseo.fr

Amis et Sympathisants d El Aioun Orientale. Parrainage Scolaire : Bilan de la saison 2014/2015. www.asso-aseo.fr Amis et Sympathisants d El Aioun Orientale Parrainage Scolaire : Bilan de la saison 2014/2015 Sommaire? Parrainage scolaire : Pourquoi? Parrainage 2014/2015 : Aperçu du projet Parrainage 2014/2015 : Les

Plus en détail

DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET BÉNIN : Projet e-bénin

DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET BÉNIN : Projet e-bénin DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET BÉNIN : Projet e-bénin Le projet propose une approche intégrée du développement du secteur des TIC considérée sous trois aspects différents : promouvoir l accès aux TIC, favoriser

Plus en détail

LES RELATIONS ENTRE LE TRESOR PUBLIC ET LA BCEAO

LES RELATIONS ENTRE LE TRESOR PUBLIC ET LA BCEAO LES RELATIONS ENTRE LE TRESOR PUBLIC ET LA BCEAO La BCEAO dispose dans chaque Etat membre de l UEMOA, d une agence nationale et des agences auxiliaires. L agence nationale du Niger comprend trois représentations

Plus en détail

Missions Pays 2013 Un programme complet pour développer votre business Grâce à : Russie Perspective 2013* Japon 28 jan au 1er fév Corée

Missions Pays 2013 Un programme complet pour développer votre business Grâce à : Russie Perspective 2013* Japon 28 jan au 1er fév Corée Mission Japon & Perspectives 2013 Pays 2013 SUD DE FRANCE DÉVELOPPEMENT DÉPARTEMENT MULTISECTORIEL Un programme complet pour développer votre business Russie Perspective 2013* Corée Perspective 2013* Inde

Plus en détail

Promotion des investissements au Maroc

Promotion des investissements au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 Document de travail n 08 Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 L objet de la

Plus en détail

Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat

Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat Source El Moudjahid 31-05-2012 Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat 1 Le Chef de l état souligne l importance du rapprochement et du partenariat

Plus en détail

Recommandations de la Conférence

Recommandations de la Conférence REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT MINISTERE DES FINANCES COMMISSARIAT GENERAL A LA PLANIFICATION ET A LA PROSPECTIVE OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES

Plus en détail

Intervention de M. Assane DIOP Directeur exécutif, Protection sociale Bureau international du Travail, Genève ***

Intervention de M. Assane DIOP Directeur exécutif, Protection sociale Bureau international du Travail, Genève *** Atelier de présentation du Programme Améliorer les capacités institutionnelles pour la gouvernance des migrations de main-d oeuvre en Afrique du Nord et de l Ouest (Bamako, Mali, 3 au 5 mars 2009) Intervention

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT

CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT AVERTISSEMENT Les personnes qui sollicitent le bénéfice d une convention de stage doivent être obligatoirement inscrites et participer réellement à un cycle de formation ou

Plus en détail

CAS D EXPERIENCE POUR L AIDE AU COMMERCE

CAS D EXPERIENCE POUR L AIDE AU COMMERCE CAS D'EXPÉRIENCE UNION DES COMORES CAS D EXPERIENCE POUR L AIDE AU COMMERCE Date de la soumission: 30 janvier 2011 Région : AFRIQUE Pays : COMORES Type: «PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES SERVICES DU COMMERCE

Plus en détail

1. La fonction de règlement ne peut être assurée au niveau international que dans des conditions bien différentes. D une part, les agents concernés

1. La fonction de règlement ne peut être assurée au niveau international que dans des conditions bien différentes. D une part, les agents concernés Introduction La notion de système évoque l idée d organisation. Un système monétaire national est l organisation des relations monétaires dans un pays : comment les agents économiques peuvent-ils utiliser

Plus en détail

N 372. Votre Revue de Presse Du 07/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 372. Votre Revue de Presse Du 07/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 372 By Votre Revue de Presse Du 07/ 04 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Emploi et Formation professionnelle Les cinq priorités Cap sur l initiative privée

Plus en détail

La Formation Professionnelle et la Formation des Formateurs

La Formation Professionnelle et la Formation des Formateurs Investing in People Etude nationale La Formation Professionnelle et la Formation des Formateurs Bénin This project is funded by The European Union 1 A project implemented by sequa ggmbh Table de Matière

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT AVERTISSEMENT Les personnes qui sollicitent le bénéfice d une convention de stage doivent être obligatoirement inscrites et participer réellement à un cycle de formation ou

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES. (Alger, mardi 26 Août 2014)

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES. (Alger, mardi 26 Août 2014) COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES (Alger, mardi 26 Août 2014) Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a présidé ce jour, mardi 26 août 2014, correspondant au 30 chaoual 1435, une réunion

Plus en détail

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 362 By Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Création d entreprises Nouveaux promoteursle parcours d obstacles Les jeunes promoteurs

Plus en détail

DOSSIERS TRANSMIS EN LIEN AVEC LA CORRUPTION

DOSSIERS TRANSMIS EN LIEN AVEC LA CORRUPTION Cellule de Traitement des Informations Financières Avenue de la Toison d Or 55 boîte 1 1060 Bruxelles Tél. : +32 2 533 72 11 Fax : +32 2 533 72 00 E-mail : info@ctif-cfi.be NLcorruption version5 Janvier

Plus en détail

Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par Saint-Marin

Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par Saint-Marin Comité des Parties de la Convention du Conseil de l'europe sur la lutte contre la traite des êtres humains Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. accompagnant le document: Recommandation de la Commission

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. accompagnant le document: Recommandation de la Commission COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 14.7.2014 SWD(2014) 233 final DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT accompagnant le document: Recommandation de la Commission

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

Stabilité macroéconomique et financement bancaire de la

Stabilité macroéconomique et financement bancaire de la Alger, le 11 Juin 2015 Stabilité macroéconomique et financement bancaire de la croissance 1. Stabilité macroéconomique et financière Contrairement aux années 1990 marquées par l ajustement structurel (1991

Plus en détail