FICHE PRESSE. Un dispositif renforcé pour assurer la sécurité des commerces pendant les fêtes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE PRESSE. Un dispositif renforcé pour assurer la sécurité des commerces pendant les fêtes"

Transcription

1 FICHE PRESSE 14 DECEMBRE 2011 Un dispositif renforcé pour assurer la sécurité des commerces pendant les fêtes

2 DISPOSITIFS RENFORCES POUR ASSURER LA SECURITE DES COMMERCES PENDANT LES FETES Le plan anti hold-up est effectif depuis le 22 novembre et durera jusqu au 18 janvier inclus Les patrouilles de la gendarmerie et de la police sont renforcées afin d'assurer, en liaison avec les polices municipales, une surveillance accrue des zones et des activités sensibles. Ainsi, les rondes en direction des établissements financiers y compris ceux du Trésor Public, de la Poste, des transports de fonds, des bijouteries, débits de tabac, parfumeries, stations-service et tous commerces susceptibles de faire l objet d attaques à main armée, sont intensifiées. Il en est de même des centres commerciaux, des galeries marchandes et des parkings avoisinants. Les patrouilles pédestres et en véhicules légers sont renforcées dans les centres ville et les zones commerciales. Un plan de travail quotidien dirige les effectifs dans les zones à risques aux heures vulnérables. De façon générale, une présence accrue des forces de sécurité (en uniforme et civil) est assurée. Pour la gendarmerie, des réservistes viennent également en renfort. Pour la Police, le dispositif d'optimisation de la présence de voie publique est concentré sur cette mission. Des renforts en force mobile interviennent également ponctuellement et sont intégrés dans le dispositif. Parallèlement, des conseils sont donnés aux commerçants afin de les sensibiliser sur les risques encourus et les mesures de protection à adopter, soit en modifiant leur comportement ou leurs habitudes (stockage et transport du numéraire, vigilance à l'ouverture et à la fermeture des magasins), soit en s'équipant de dispositifs de protection passive (rideau métallique, vidéo protection, alarme...). Côté Gendarmerie : 300 journées réserve sont consacrées à ce dispositif de sécurisation pour le mois de décembre. Côté Police : Le Plan anti hold-up a mobilisé 1574 heures fonctionnaires en 2010 et mobilise déjà au 7 décembre, heures fonctionnaires en 2011.

3 Parallèlement à ce dispositif anti hold-up, plusieurs actions pérennes sont menées pour renforcer la sécurité des commerçants. L Alerte SMS contre les cambriolages Ce dispositif est opérationnel depuis le 1er juillet Il a souvent été constaté que des actes malveillants visaient dans un laps de temps très court plusieurs commerces d'un secteur d'activité identique. Le dispositif d'alerte par SMS déjà testé dans le cadre de la prévention des risques avec toutes les communes audoises et associant les services de police et de gendarmerie permet aux commerçants du département qui le souhaitent, d'adhérer à un réseau d'alerte par S.M.S. destiné à les informer rapidement de certains faits de délinquance commis au préjudice d'autres commerces dans leur secteur géographique. Il a pour objectif de prévenir, ou à tout le moins, de réduire, les risques de réitération dans un laps de temps proche de la commission des faits. Ce dispositif s'inscrit dans le cadre des actions menées pour prévenir la délinquance au même titre que la vidéo-protection et représente un moyen de renforcer les synergies opérationnelles. Sont visés par ce dispositif les commerces suivants : Pharmacies Bijouteries Tabac presse Stations services Alimentation générale épicerie Grande distribution Restaurant bar Entreprises de BTP, boutiques diverses, artisanat L'information est transmise par l'envoi d'un SMS collectif sur les téléphones portables des commerçants qui ont librement adhéré au dispositif. Le message décrit très succinctement le fait délictueux, le lieu de commission et éventuellement tout élément utile sur la manière d'opérer et le moyen de locomotion, dès lors qu'il ne nuit pas à l'enquête en cours.

4 L'alerte est déclenchée à partir d'un poste dédié installé au CORG, par le biais du système Médialert de la préfecture. Donnent lieu à la diffusion d'une alerte les infractions suivantes : - vols avec arme ; - vols avec violence ; - cambriolages ; - escroquerie par faux moyen de paiement. Le texte du SMS est limité en caractères et formaté de façon à pouvoir identifier formellement par les destinataires l'origine et l'objet du message. Ce dispositif est conjoint gendarmerie-police, le fichier des commerçants est unique et commun aux deux forces. Ce dispositif ne se substitue en rien aux mesures opérationnelles à prendre sur le terrain pour le traitement de l'enquête judiciaire. A ce jour environ 300 commerçants ont adhéré à ce dispositif sur l'ensemble du département. Six alertes SMS commerçants ont été lancées en zone gendarmerie (1 en août concernant un vol dans un bar restaurant, 2 en septembre suite à des vols dans un magasin de chaussures et un magasin de bricolage, 2 en octobre suite à des vols à main armée dans une station-service et dans un tabac et 1 en novembre suite à un vol à main armée dans un tabac). En zone police, une alerte commerçant a été lancée sur Carcassonne pour mettre en alerte des commerçants sur la circulation de faux billets. Il est encore trop tôt pour pouvoir tirer des conclusions fiables de ces premières alertes. Néanmoins, dès janvier, des actions seront menées auprès des commerçants et des CCI pour optimiser ce dispositif.

5 Les conventions de partenariat avec les grandes et moyennes surfaces Les centres commerciaux et les grandes surfaces font l objet d une attention particulière en matière de sécurité des personnes et des biens. Ils constituent des espaces de vie, d échanges et de consommation et par là même, peuvent être le lieu de commission de différents types d infractions telles que les atteintes aux biens (vols à l étalage, vols à la tire, à l arrachée, par ruse ou à main armée), les atteintes aux personnes. C est pourquoi, les services de l Etat, les collectivités territoriales et les gestionnaires des centres commerciaux ont souhaité renforcer leur démarche de coopération par une procédure normalisée et généralisée afin de mieux prévenir et lutter contre toutes les formes d incivilité et de délinquance rencontrées dans les espaces commerciaux et leurs abords immédiats. A ce jour, à Carcassonne, 4 centres commerciaux ont signé une convention avec l Etat représenté par le Préfet et la Justice, représentée par le Procureur de la République. Les signataires entendent porter une attention toute particulière aux problématiques spécifiques rencontrées sur ces sites, telles que : - sécurité des coffres et transports de fonds ; - sécurisation des personnes et des biens : vols à l arraché, dans les caddys, dans le magasin ou sur le parking- protection de la confidentialité des paiements par carte bleue ; - lutte contre les vols à l étalage ; - protection des piétons dans les zones de parking ; - lutte contre les installations «sauvages» sur les parkings ; - lutte contre les attroupements générateurs de sentiment d insécurité ; - signalement en temps réel d individus suspects. Une organisation locale est donc mise en place : Un policier territorialement compétent est désigné comme correspondant du site commercial. Il est l interlocuteur privilégié du site commercial pour toutes les questions relatives à la sûreté du site. Un représentant unique du site commercial est désigné pour être l interlocuteur privilégié du policier désigné.

6 Un diagnostic et un règlement intérieur de sûreté sont élaborés : Un diagnostic est élaboré afin de permettre une approche globale et commune de l analyse du risque, de l identification et de l examen des problématiques spécifiques rencontrées et une adaptation des préconisations à mettre en oeuvre aux particularités et caractéristiques du site et de sa fréquentation. Le diagnostic de sûreté ou l état des lieux sert également de base à l élaboration par le directeur du site commercial en partenariat avec les services de police, d un règlement intérieur de sûreté qui constitue une aide à la décision pour les différents commerces. Le règlement intérieur de sûreté permet de répertorier les dispositifs et moyens de sûreté existants, de conseiller les responsables et de valider les équipements ou les procédures. Un partenariat est également mis en place dans le domaine de la vidéo-protection, des plaintes et des investigations. En accord avec le parquet, une procédure simplifiée de lettre-plainte pour les commerçants victimes de certaines infractions dont la commission est récurrente (ex : les vols à l étalage) est développée.

7 La commission départementale de la sécurité des transports de fonds La commission départementale de la sécurité des transports de fonds, composée de représentants des services de l Etat, de la Banque de France, d établissements de crédits, d entreprises de transports de fonds, de convoyeurs de fonds et de représentants des collectivités locales, s est réunie au mois de décembre et a défini des actions pour : renforcer la sécurité des centre-forts (stockage du numéraire) par la réalisation d audits de sécurité et de plans de prévention et d intervention ; protéger les installations de distributeurs automatiques de billets (DAB) par la mise en place d obstacles physiques ; réserver les stationnements aux convoyeurs de fond et ainsi améliorer la sécurité des convoyeurs de fond et des commerces à proximité par la diffusion d affiches de prévention dans les commerces et de flyers sur les pare-brises de véhicules en infraction ; renforcer la sécurité des coffres et des caisses des cellules commerciales installées au sein des galeries marchandes en proposant des solutions techniques efficaces et à moindre coût.

8 Les statistiques En zone gendarmerie I Statistiques vols dans commerces : 1. Comparatif 2011/2010 pour les 11 premiers mois de l'année Cambriolages dans les locaux industriels et commerciaux VAMA locaux industriels et commerciaux Variation ,23% ,00% 2. Nombre de cambriolages dans les tabacs et bijouteries pour les 11 premiers mois des années 2010 et Variation Cambriolages tabac ,33% VAMA TABAC ,00% Cambriolages bijouteries 0 1 #DIV/0! VAMA BIJOUTERIES 0 0 #DIV/0! TOTAUX ,00% Après une baisse sensible en 2010 (- 9,09 %), la tendance sur les onze premiers mois de l'année 2011 affiche une stabilité (- 3 faits, soit 1,23%). Peu d'évolutions concernant les vols dans les bureaux de tabac (+ 2 faits) et les bijouteries, celles-ci n'étant quasiment pas visées par les délinquants. Les Vols à Mains Armées (VAMA) suivent la tendance générale, à savoir une stabilité sur les 11 premiers mois (10 faits), après une augmentation sensible en 2010 en terme de pourcentage (+ 42,86 %) mais qui ne représente que 3 faits supplémentaires. Les tabacs demeurent les principales victimes des VAMA (5 sur 10 faits). Taux d'élucidation des Vols à Mains Armées (VAMA) : En 2011, tous les VAMA ont été élucidés. Pour 3 des 10 faits recensés, la vidéo-protection a été un élément déterminant dans l élucidation des affaires.

9 En zone police Comparatif 2011/2010 pour les 11 premiers mois de l'année Cambriolage dans les locaux industriels et commerciaux VAMA locaux industriels et commerciaux variation ,41% (- 25 faits) % (- 3 faits)

10 RAPPEL L Opération Tranquillité Vacances reconduites Les personnes qui s absentent pendant les fêtes peuvent profiter de «l opération tranquillité vacances» qui consiste à signaler les périodes d absence aux services de police ou de gendarmerie (selon sa zone d habitation) afin que ces derniers puissent surveiller les appartements, maisons ou commerces au cours de leurs patrouilles quotidiennes. Pour bénéficier de ce service, il suffit de s inscrire avant son départ, un formulaire est téléchargeable dans les actualités du site internet des services de l Etat : ou le formulaire peut être retiré auprès du commissariat ou de la brigade de gendarmerie dont vous dépendez.

DOSSIER DE PRESSE DANS LES COMMERCES DE MENDE

DOSSIER DE PRESSE DANS LES COMMERCES DE MENDE COMMUNICATION DOSSIER DE PRESSE LA PREVENTION DES CAMBRIOLAGES DANS LES COMMERCES DE MENDE LUNDI 14 AVRIL 2014 A 15 H 30 En présence de : Guillaume LAMBERT, préfet de la Lozère, Commissaire Christophe

Plus en détail

Conférence de presse Actions de sécurisation des fêtes de fin d'année

Conférence de presse Actions de sécurisation des fêtes de fin d'année Conférence de presse Actions de sécurisation des fêtes de fin d'année Jeudi 12 décembre 2013 Préfecture de la Haute-Vienne DOSSIER DE PRESSE Limoges, le 12 décembre 2013 COMMUNIQUE DE SYNTHESE Conférence

Plus en détail

La lutte contre les CAMBRIOLAGES dans la Loire

La lutte contre les CAMBRIOLAGES dans la Loire La lutte contre les CAMBRIOLAGES dans la Loire LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR LUTTER CONTRE LES CAMBRIOLAGES DANS LA LOIRE our ceux qui en sont victimes, un cambriolage est un vrai traumatisme

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Signature de la convention de sécurisation des bijouteries

DOSSIER DE PRESSE. Signature de la convention de sécurisation des bijouteries Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 décembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Signature de la convention de sécurisation des bijouteries Mardi 2 décembre 2014 à 10 h

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONTRE LES CAMBRIOLAGES DANS LES COMMERCES

DOSSIER DE PRESSE CONTRE LES CAMBRIOLAGES DANS LES COMMERCES CABINET COMMUNICATION DOSSIER DE PRESSE RAPPEL DES MESURES DE PREVENTION CONTRE LES CAMBRIOLAGES DANS LES COMMERCES MARDI 2 DECEMBRE 2013 A 12 H 00 BUREAU DU PREFET En présence de : Guillaume LAMBERT,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée

DOSSIER DE PRESSE Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée DOSSIER DE PRESSE Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée lundi 18 novembre à 11h30 La lutte contre les cambriolages est une priorité du Ministre de l intérieur, affirmée par le

Plus en détail

PLAN DE LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES ET LES VOLS A MAIN ARMEE DANS LE NORD

PLAN DE LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES ET LES VOLS A MAIN ARMEE DANS LE NORD PLAN DE LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES ET LES VOLS A MAIN ARMEE DANS LE NORD Face à la recrudescence des cambriolages et des vols à main armée, notamment à l'encontre des commerçants, le 25 septembre 2013,

Plus en détail

PREFET DE LA MAYENNE. La délinquance en Mayenne Point d étape au 30 juin 2014

PREFET DE LA MAYENNE. La délinquance en Mayenne Point d étape au 30 juin 2014 PREFET DE LA MAYENNE La délinquance en Mayenne Point d étape au 30 juin 2014 Dossier de presse 11 juillet 2014 LES ATTEINTES AUX BIENS (AAB) En zone police En zone gendarmerie Dans le département Atteintes

Plus en détail

Développer l information entre les différents services intervenants et le public concerné.

Développer l information entre les différents services intervenants et le public concerné. 4 LES FICHES ACTION LUTTE CONTRE L INSECURITE ACTION 1 FICHE ACTION POLICE NATIONALE D ans le cadre de la territorialisation, le site du M.I.N. de Rungis constitue le premier quartier du Secteur de Police

Plus en détail

Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée

Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée 20 décembre 2013 Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée Signature du 20 décembre 2013 Le 25 septembre 2013, le ministre

Plus en détail

PRESENTATION A LA PRESSE DU BILAN DU PLAN DEPARTEMENTAL DE LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES ET LES VOLS A MAIN ARMEE

PRESENTATION A LA PRESSE DU BILAN DU PLAN DEPARTEMENTAL DE LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES ET LES VOLS A MAIN ARMEE PRÉFET DE L'AIN CABINET DU PREFET PRESENTATION A LA PRESSE DU BILAN DU PLAN DEPARTEMENTAL DE LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES ET LES VOLS A MAIN ARMEE vendredi 5 septembre 2014 préfecture de l'ain Un engagement

Plus en détail

CONVENTION ETABLISSANT UN DISPOSITIF D'ALERTE DES COMMERCANTS

CONVENTION ETABLISSANT UN DISPOSITIF D'ALERTE DES COMMERCANTS PREFECTURE DE LA HAUTE-VIENNE CONVENTION ETABLISSANT UN DISPOSITIF D'ALERTE DES COMMERCANTS Entre : la préfecture de la Haute-Vienne, représentée par Monsieur Jacques REILLER, Préfet de la région Limousin

Plus en détail

PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS,

PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS, PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS, LA DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA SECURITE PUBLIQUE ET LE GROUPEMENT DE GENDARMERIE DEPARTEMENTALE

Plus en détail

Dossier de presse ALERTE COMMERCES. Des SMS pour prévenir rapidement les commerçants en cas de fait de délinquance

Dossier de presse ALERTE COMMERCES. Des SMS pour prévenir rapidement les commerçants en cas de fait de délinquance ALERTE COMMERCES Des SMS pour prévenir rapidement les commerçants en cas de fait de délinquance I PRESENTATION DU DISPOSITIF «ALERTE COMMERCES» : Afin de répondre aux préoccupations des commerçants face

Plus en détail

de lutte contre les cambriolages

de lutte contre les cambriolages PLAN DEPARTEMENTAL DE LA CHARENTE- MARITIME de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée Octobre 2013 PREFET DE LA CHARENTE-MARITIME 1 Ce plan départemental est la déclinaison territoriale

Plus en détail

LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE»

LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE» LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE» Vendredi 11 juillet 2014 Dossier de presse Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr

Plus en détail

Sécurité : pleins feux sur la Cellule Anti-Cambriolage de l Aisne

Sécurité : pleins feux sur la Cellule Anti-Cambriolage de l Aisne Dossier de presse Sécurité : pleins feux sur la Cellule Anti-Cambriolage de l Aisne Avec 2 050 faits recensés du 1 er janvier au 30 septembre 2012 (soit 223 de plus qu en 2011 au cours de la même période),

Plus en détail

PRESENTATION DE «STOP CAMBRIOLAGES» UNE APPLICATION SUR SMART-PHONES ET TABLETTES

PRESENTATION DE «STOP CAMBRIOLAGES» UNE APPLICATION SUR SMART-PHONES ET TABLETTES PRESENTATION DE «STOP CAMBRIOLAGES» UNE APPLICATION SUR SMART-PHONES ET TABLETTES VENDREDI 17 OCTOBRE 2014 à 11 heures 45 Salle Erignac à la préfecture de l Yonne à Auxerre OBJECTIFS Initiée en 2013 par

Plus en détail

REVUE DE PRESSE CCI VIGICOMMERCE 2015

REVUE DE PRESSE CCI VIGICOMMERCE 2015 REVUE DE PRESSE CCI VIGICOMMERCE 2015 Article du Pays d Auge (17/09/15) Article du Ouest France (16/09/15) Article publié dans le Pays d Auge (28/04/15) Article du Pays d Auge du 10/04/15 Vols, escroqueries,

Plus en détail

BILAN 2013 ET PERSPECTIVES DE LA SECURITE DANS LES HAUTS DE SEINE

BILAN 2013 ET PERSPECTIVES DE LA SECURITE DANS LES HAUTS DE SEINE DOSSIER DE PRESSE BILAN 2013 ET PERSPECTIVES DE LA SECURITE DANS LES HAUTS DE SEINE MARDI 4 FEVRIER 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE 4 février 2014 LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE Bilan 2013 En 2013, l activité des

Plus en détail

FICHE PRESSE. Signature de la convention «Alerte agri 54» Vendredi 11 avril 2014, préfecture de Meurthe-et-Moselle

FICHE PRESSE. Signature de la convention «Alerte agri 54» Vendredi 11 avril 2014, préfecture de Meurthe-et-Moselle FICHE PRESSE Signature de la convention «Alerte agri 54» Vendredi 11 avril 2014, préfecture de Meurthe-et-Moselle Retour sur l'origine du dispositif «Alerte agri 54» Lors de l'année 2013 le groupement

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection. Ville d ANGOULÊME

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection. Ville d ANGOULÊME Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection Ville d ANGOULÊME Souhaitant améliorer la sûreté des personnes et la sécurité des biens, afin de lutter contre les actes de malveillance, la ville

Plus en détail

Sécurité publique en Lot-et-Garonne: bilan de l'année 2012 et objectifs 2013. Mardi 22 janvier 2013

Sécurité publique en Lot-et-Garonne: bilan de l'année 2012 et objectifs 2013. Mardi 22 janvier 2013 Sécurité publique en Lot-et-Garonne: bilan de l'année 2012 et objectifs 2013 Mardi 22 janvier 2013 Contacts presse Marie-Claude BOUSQUIER - Tél. 05 53 77 61 82 - Portable 06 73 56 75 50 Joëlle MEURISSE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - 28/01/2014. Présentation des chiffres de la délinquance dans le Puy-de-Dôme

DOSSIER DE PRESSE - 28/01/2014. Présentation des chiffres de la délinquance dans le Puy-de-Dôme PREFET DE LA REGION AUVERGNE PREFET DU PUY DE DOME DOSSIER DE PRESSE - 28/01/2014 Présentation des chiffres de la délinquance dans le Puy-de-Dôme ANNEE 2013 1 Atteintes aux biens (17 262 faits) : une évolution

Plus en détail

en matière de sécurité... châteaurenard

en matière de sécurité... châteaurenard en matière de sécurité... châteaurenard Les outils mis en place dans le cadre des pouvoirs de police du Maire et de la prévention de la délinquance 12 mars 2015 visite de bruno le maire Mairie de Châteaurenard

Plus en détail

Sécurité : La Cellule Anti-Cambriolage réunie par le préfet de l Aisne

Sécurité : La Cellule Anti-Cambriolage réunie par le préfet de l Aisne Dossier de presse Sécurité : La Cellule Anti-Cambriolage réunie par le préfet de l Aisne Face à l augmentation sensible du nombre de cambriolages, Pierre Bayle, préfet de l Aisne, a décidé de réunir la

Plus en détail

Pour défendre votre espace, il convient de mettre en place un dispositif destiné à :

Pour défendre votre espace, il convient de mettre en place un dispositif destiné à : COMMERCANTS YVELINOIS : VOTRE SÉCURITE S C EST CEST AUSSI VOTRE AFFAIRE! Pour défendre votre espace, il convient de mettre en place un dispositif destiné à : Obliger le délinquant à augmenter ses efforts

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE DISPOSITIF DE SECURITE RENFORCE PENDANT LES FETES 18 DÉCEMBRE 2012 A 16 H 15 EN PRÉFECTURE

CONFÉRENCE DE PRESSE DISPOSITIF DE SECURITE RENFORCE PENDANT LES FETES 18 DÉCEMBRE 2012 A 16 H 15 EN PRÉFECTURE PRÉFET DU CHER CONFÉRENCE DE PRESSE DISPOSITIF DE SECURITE RENFORCE PENDANT LES FETES 18 DÉCEMBRE 2012 A 16 H 15 EN PRÉFECTURE Contacts presses : Sophie DEROUARD - 02 48 67 34 31 sophie.derouard@cher.gouv.fr

Plus en détail

BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE

BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE 1 CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE SOMMAIRE 2 Pages 3-7 Les atteintes aux biens Pages 8-10 Les atteintes volontaires

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Lutte contre la délinquance : mise en place d un dispositif de participation citoyenne à Sète

DOSSIER DE PRESSE Lutte contre la délinquance : mise en place d un dispositif de participation citoyenne à Sète PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Lutte contre la délinquance : mise en place d un dispositif de participation citoyenne à Sète Jeudi 17 octobre 2013 Parce que la lutte contre les cambriolages est

Plus en détail

PRESENTATION I. LES STATISTIQUES NATIONALES II. LES STATISTIQUES LOCALES III. L EVALUATION DES RISQUES IV. LES MESURES DE PROTECTION

PRESENTATION I. LES STATISTIQUES NATIONALES II. LES STATISTIQUES LOCALES III. L EVALUATION DES RISQUES IV. LES MESURES DE PROTECTION 1 PRESENTATION I. LES STATISTIQUES NATIONALES II. LES STATISTIQUES LOCALES III. L EVALUATION DES RISQUES IV. LES MESURES DE PROTECTION V. L'OPERATION TRANQUILLITE ENTREPRISES VI. LES CONSEILS EN CAS DE

Plus en détail

REVUE DE PRESSE CCI VIGICOMMERCE 2014

REVUE DE PRESSE CCI VIGICOMMERCE 2014 REVUE DE PRESSE CCI VIGICOMMERCE 2014 Article du Pays d Auge (23/12/14) L association des commerçants de Trouville-Hennequeville (UCAT) est revenue sur ses nombreuses actions lors de son assemblée générale.

Plus en détail

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE PREFECTURE DE LA LOIRE-ATLANTIQUE Le 17 janvier 2011 PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE par Monsieur Jean DAUBIGNY, préfet de la région Pays de la Loire,

Plus en détail

CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE

CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE PRÉAMBULE Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de SABLÉ-SUR-SARTHE

Plus en détail

PLAN DÉPARTEMENTAL DE LUTTE CONTRE LES VOLS DANS LES EXPLOITATIONS AGRICOLES DU CHER

PLAN DÉPARTEMENTAL DE LUTTE CONTRE LES VOLS DANS LES EXPLOITATIONS AGRICOLES DU CHER PRÉFÈTE DU CHER PLAN DÉPARTEMENTAL DE LUTTE CONTRE LES VOLS DANS LES EXPLOITATIONS AGRICOLES DU CHER - adopté en état-major de sécurité lors de sa séance du 28 mai 2014 - Place Marcel Plaisant - CS 60022-18020

Plus en détail

Dossier de presse. Plan de lutte. contre les cambriolages et les vols à main armée en Haute-Garonne

Dossier de presse. Plan de lutte. contre les cambriolages et les vols à main armée en Haute-Garonne Dossier de presse 2013 Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée en Haute-Garonne Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée II PRÉSENTATION Le mercredi 25 septembre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Plan anti hold-up en Saône-et-Loire

DOSSIER DE PRESSE. Plan anti hold-up en Saône-et-Loire DOSSIER DE PRESSE Plan anti hold-up en Saône-et-Loire Plan anti hold-up en Saône-et-Loire Jeudi 4 décembre 2014 A l approche des fêtes de fin d année, la lutte contre les cambriolages et les vols à main

Plus en détail

Ville de Bures sur Yvette. Vidéo-protection Charte d éthique

Ville de Bures sur Yvette. Vidéo-protection Charte d éthique Ville de Bures sur Yvette Vidéo-protection Charte d éthique La vidéo-protection est un outil au service de la politique de prévention et de sécurité de la Ville de Bures sur Yvette. Ses objectifs sont

Plus en détail

Bilan de l activité des. services de sécurité. Année 2013

Bilan de l activité des. services de sécurité. Année 2013 Bilan de l activité des services de sécurité Année 2013 Mardi 28 janvier 2014 à 9 h 00 DELINQUANCE GENERALE 2012/2013 La délinquance générale connaît une baisse régulière depuis 10 ans la délinquance générale

Plus en détail

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015 PREFET DU LOIRET Préfecture Bureau du cabinet Pôle de sécurité intérieure AFFAIRE SUIVIE PAR : M. MATTHIEU LEDORÉ TÉLÉPHONE : 02.38.81.40.23 COURRIEL : PREF-CABINET@LOIRET.GOUV.FR LE PRÉFET DU LOIRET à

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION. Cellule Sécurité du Secteur Economique

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION. Cellule Sécurité du Secteur Economique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION Cellule Sécurité du Secteur Economique FICHE CONSEILS A L ATTENTION DES DEBITANTS DE TABAC

Plus en détail

LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006

LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006 Janvier 2007 LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006 Note sur la méthodologie : Les données chiffrées présentées dans ce document sont issues de l état 4001, qui est tenu et mis à jour par la Direction

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SÛRETÉ LA SALLE DE SPECTACLE

FICHE TECHNIQUE SÛRETÉ LA SALLE DE SPECTACLE Page 1/6 FICHE TECHNIQUE SÛRETÉ LA SALLE DE SPECTACLE Page 2/6 AVERTISSEMENT Le service d information du gouvernement travaille actuellement sur l élaboration d une stratégie de sensibilisation de la population

Plus en détail

Lettre de l'état en Corrèze. La sécurité en Corrèze

Lettre de l'état en Corrèze. La sécurité en Corrèze Lettre de l'état en Corrèze La sécurité en Corrèze En ce début d'année, l'examen des chiffres de la délinquance de l'année 2010 me donne l'occasion de rappeler que la sécurité est la première des obligations

Plus en détail

CHARTE D'ETHIQUE VIDEO-PROTECTION

CHARTE D'ETHIQUE VIDEO-PROTECTION Préambule : CHARTE D'ETHIQUE VIDEO-PROTECTION La vidéo protection est un outil au service de la politique de sécurité et de prévention de la Ville de THIERS. Ses objectifs sont de prévenir l'atteinte aux

Plus en détail

Politiques de sécurité en Savoie : bilan 2013 et perspectives 2014

Politiques de sécurité en Savoie : bilan 2013 et perspectives 2014 Politiques de en Savoie : bilan 2013 et perspectives 2014 Dossier de presse Contact presse : Axel REBECQ, chargé des relations avec la presse 04 79 75 50 16 et 06 24 99 84 67 Bilan de la délinquance Janvier

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. Jeudi 19 janvier 2015. Préfecture salle Michel Debré

CONFÉRENCE DE PRESSE. Jeudi 19 janvier 2015. Préfecture salle Michel Debré CONFÉRENCE DE PRESSE Jeudi 19 janvier 2015 Préfecture salle Michel Debré LA SÉCURITÉ EN MAINE-ET-LOIRE BILAN 2014 PERSPECTIVES 2015 SÉCUTITÉ ROUTIÈRE BILAN et PERSPECTIVES Le bilan 2014 de l'insécurité

Plus en détail

Communication sur les chiffres de la lutte contre la délinquance et la politique de sécurité dans le département des Landes

Communication sur les chiffres de la lutte contre la délinquance et la politique de sécurité dans le département des Landes Communication sur les chiffres de la lutte contre la délinquance et la politique de sécurité dans le département des Landes I) BILAN DE LA DELINQUANCE 2015 A) Evolution générale Les services de police

Plus en détail

C est l affaire de tous

C est l affaire de tous C est l affaire de tous Il appartient aux élus de la mettre en œuvre avec toutes les difficultés que cela comporte. Attentifs aux préoccupations des citoyens en matière de sécurité des personnes et des

Plus en détail

Entre, d une part, et, d autre part, Monsieur le Préfet de la région Midi-Pyrénées, Préfet de la Haute-Garonne,

Entre, d une part, et, d autre part, Monsieur le Préfet de la région Midi-Pyrénées, Préfet de la Haute-Garonne, PROJET DE CONVENTION DE COORDINATION ENTRE LA POLICE NATIONALE ET LA POLICE MUNICIPALE Entre, Monsieur le Préfet de la région Midi-Pyrénées, Préfet de la Haute-Garonne, d une part, et, d autre part, la

Plus en détail

PRÉFET DE L ORNE CONFERENCE DE PRESSE ORDRE PUBLIC BILAN 2013

PRÉFET DE L ORNE CONFERENCE DE PRESSE ORDRE PUBLIC BILAN 2013 PRÉFET DE L ORNE CONFERENCE DE PRESSE ORDRE PUBLIC BILAN 2013 Vendredi 24 janvier 2014 1 A BILAN 2013 Le bilan 2013 est, dans son ensemble, positif, si l on excepte la problématique des cambriolages. Cette

Plus en détail

Délinquance : le bilan 2012 et les priorités 2013

Délinquance : le bilan 2012 et les priorités 2013 PREFET DU LOIRET Délinquance : le bilan 2012 et les priorités 2013 En 2012, la délinquance générale est en net recul dans le Loiret, par rapport à 2011, notamment au niveau des atteintes aux biens, des

Plus en détail

septembre 2009 EVOLUTION DE L ACTIVITÉ DES SERVICES DE POLICE ET DE GENDARMERIE Police nationale Gendarmerie nationale

septembre 2009 EVOLUTION DE L ACTIVITÉ DES SERVICES DE POLICE ET DE GENDARMERIE Police nationale Gendarmerie nationale EVOLUTION DE L ACTIVITÉ DES SERVICES DE POLICE ET DE GENDARMERIE En, l activité des services de police et de gendarmerie se maintient au même niveau qu en septembre 2008, comme en attestent les indicateurs

Plus en détail

C.O.D.A.F. Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude. 2 décembre 2014 Dossier de presse

C.O.D.A.F. Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude. 2 décembre 2014 Dossier de presse C.O.D.A.F. Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude 2 décembre 2014 Dossier de presse SOMMAIRE Le CODAF : présentation de l'organisation institutionnelle Les administrations membres du CODAF Bilan

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Prévention et lutte contre les cambriolages

DOSSIER DE PRESSE. Prévention et lutte contre les cambriolages Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 11 octobre 2013 DOSSIER DE PRESSE Prévention et lutte contre les cambriolages Vendredi 11 octobre 2013 à 14 h 00 1 Service

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Préambule Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Validé par le Conseil d Administration du 28 juin 2013. Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Bilan de la délinquance en Vienne pour l année 2015

DOSSIER DE PRESSE. Bilan de la délinquance en Vienne pour l année 2015 DOSSIER DE PRESSE Bilan de la délinquance en Vienne pour l année 2015 le 10 février 2016 Contact presse BRIONNET Nathalie Adjointe à la Responsable du Service Départemental de Communication Interministérielle

Plus en détail

Séminaire du CEDIS 30 juin 2013

Séminaire du CEDIS 30 juin 2013 Séminaire du CEDIS 30 juin 2013 Intervention Atelier 3 : De la sécurité publique à la tranquillité publique : vers une évolution des politiques de prévention et de lutte contre la délinquance Objectifs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

PLAN DEPARTEMENTAL DE LUTTE CONTRE LES VOLS DANS LES EXPLOITATIONS AGRICOLES

PLAN DEPARTEMENTAL DE LUTTE CONTRE LES VOLS DANS LES EXPLOITATIONS AGRICOLES PLAN DEPARTEMENTAL DE LUTTE CONTRE LES VOLS DANS LES EXPLOITATIONS AGRICOLES PLAN DEPARTEMENTAL DE LUTTE CONTRE LES VOLS DANS LES EXPLOITATIONS AGRICOLES Dans le cadre de la déclinaison du plan national

Plus en détail

curité publique pour les établissements recevant du public

curité publique pour les établissements recevant du public Les études de sûrets reté et de sécurits curité publique pour les établissements recevant du public 1 De quelle sûreté parle t on? Le terme «sûreté» concerne ici la prévention des actes de malveillance

Plus en détail

créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité.

créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité. créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité. 1 vous êtes collectivité : Collectivité territoriale Administration

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Prévention des cambriolages dans l Hérault. et présentation de l application «Stop cambriolages»

DOSSIER DE PRESSE. Prévention des cambriolages dans l Hérault. et présentation de l application «Stop cambriolages» PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Prévention des cambriolages dans l Hérault et présentation de l application «Stop cambriolages» le mercredi 17 avril 2013 à 14 h 30 Compagnie de gendarmerie 635 avenue

Plus en détail

Sécurité publique et sécurité routière :

Sécurité publique et sécurité routière : Sécurité publique et sécurité routière : le Préfet dresse le bilan 2011 et présente les perspectives 2012 Dossier de presse le vendredi 27 janvier 2012 Contacts presse : Préfecture : Service Départemental

Plus en détail

Annexe 3. Principaux objectifs de sécurité et mesures pour l éducation nationale, l enseignement supérieur et la recherche

Annexe 3. Principaux objectifs de sécurité et mesures pour l éducation nationale, l enseignement supérieur et la recherche 1 Annexe 3 Principaux objectifs de sécurité et mesures pour l éducation nationale, l enseignement supérieur et la recherche Le plan décrit au sein de chacun de ses 12 domaines : - les objectifs de sécurité

Plus en détail

MINISTÈRES CHARGÉS DES AFFAIRES SOCIALES

MINISTÈRES CHARGÉS DES AFFAIRES SOCIALES MINISTÈRES CHARGÉS DES AFFAIRES SOCIALES INTERVENTION DU 22 OCTOBRE 2014 14 AVENUE DUQUESNE PARIS 7 ÈME Anne SOUVIRA, Commissaire Divisionnaire Chef de la BEFTI de la Direction de la Police Judiciaire

Plus en détail

La lettre de l Ét@t en Dordogne

La lettre de l Ét@t en Dordogne N 1 - Janvier - Février 2013 La lettre de l Ét@t en Dordogne LE DOSSIER DU MOIS LE BILAN DE LA DELINQUANCE 2012 Sommaire L'éditorial Je vous présente le premier numéro de l année 2013 de la lettre des

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de CASTRES a décidé de

Plus en détail

Jeudi 14 novembre 2013 Préfecture de l Ardèche

Jeudi 14 novembre 2013 Préfecture de l Ardèche DOSSIER DE PRESSE PRESENTATION DU PLAN DE LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES ET LES VOLS A MAIN ARMEE Jeudi 14 novembre 2013 Préfecture de l Ardèche CONTACTS PRESSE : Cabinet du préfet Service Départemental

Plus en détail

RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA POLITIQUE DE SECURITE DE LA COMMUNE DE NICE. (Alpes-Maritimes) 2002-2010

RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA POLITIQUE DE SECURITE DE LA COMMUNE DE NICE. (Alpes-Maritimes) 2002-2010 CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA POLITIQUE DE SECURITE DE LA COMMUNE DE NICE (Alpes-Maritimes) 2002-2010 Rappel de procédure Dans le

Plus en détail

Conférence ANFH Alsace 8 octobre 2015

Conférence ANFH Alsace 8 octobre 2015 MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES Arnaud Poupard Commissaire de police Chargé de mission Claude Barat Gestionnaire Conférence ANFH Alsace 8 octobre 2015 L ONVS L ONVS

Plus en détail

Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012

Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012 2 Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012 Informations et rappels Lorsqu une personne au moins est mise en cause pour un fait constaté de crime et délit non routier enregistré

Plus en détail

Centre de Supervision Urbain de la Ville de Marseille

Centre de Supervision Urbain de la Ville de Marseille Centre de Supervision Urbain de la Ville de Marseille La Ville de Marseille a investi plus de 9 millions d!euros pour la création du Centre de Supervision Urbain (CSU) et l!implantation de caméras pour

Plus en détail

Dossier de presse. Sécurité et prévention des addictions dans les stations de sport d hiver. le jeudi 18 décembre 2014 à Megève

Dossier de presse. Sécurité et prévention des addictions dans les stations de sport d hiver. le jeudi 18 décembre 2014 à Megève Dossier de presse Sécurité et prévention des addictions dans les stations de sport d hiver le jeudi 18 décembre 2014 à Megève Contact : Service interministériel de la communication des services de l État

Plus en détail

Les usages multiples de S.I.G dans la conduite de projets de sécurité urbaine

Les usages multiples de S.I.G dans la conduite de projets de sécurité urbaine S.I.G 2002 CONFERENCE UTILISATEURS ESRI Paris, les 2 et 3 octobre 2002 Les usages multiples de S.I.G dans la conduite de projets de sécurité urbaine 16-18, rue du Dôme 92514 Boulogne-Billancourt Cedex

Plus en détail

1 - Identification des contraintes régissant l alerte

1 - Identification des contraintes régissant l alerte FICHE N 13 : ÉLABORER UNE CARTOGRAPHIE DE L ALERTE Si le document final du PCS ne contient que le règlement d emploi des moyens d alerte en fonction des cas envisagés (cf. fiche suivante), l obtention

Plus en détail

Plan de Vidéoprotection pour Paris

Plan de Vidéoprotection pour Paris LA PRÉFECTURE DE POLICE la préfecture de police Plan de Vidéoprotection pour Paris Information sur le dispositif RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité À quoi sert la vidéoprotection? Les caméras

Plus en détail

- Communiqué de presse - Présentation par le Préfet de Police de 26 mesures pour la sécurité des touristes à Paris

- Communiqué de presse - Présentation par le Préfet de Police de 26 mesures pour la sécurité des touristes à Paris CABINET DU PREFET Service de la Communication 11 juin 2013 - Communiqué de presse - Présentation par le Préfet de Police de 26 mesures pour la sécurité des touristes à Paris Lors d une réunion de travail

Plus en détail

REPÈRES. Les mineures mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2009. n 13. Septembre 2010

REPÈRES. Les mineures mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2009. n 13. Septembre 2010 n 13 REPÈRES Septembre 2010 Directeur de la publication : André-Michel VENTRE, Directeur de l INHESJ Rédacteur en chef : Christophe SOULLEZ, chef du département de l ONDRP Les mineures mises en cause pour

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Moins de victimes sur les routes - délits routiers en hausse

SECURITE ROUTIERE. Moins de victimes sur les routes - délits routiers en hausse SECURITE ROUTIERE Le bilan en 2013 Moins de victimes sur les routes - délits routiers en hausse Des résultats encourageants pour 2013 Après une année 2012 à contre-courant des indicateurs nationaux et

Plus en détail

La vidéoprotection devient réalité aux Pâquis

La vidéoprotection devient réalité aux Pâquis REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département présidentiel Service communication et information Genève, le 14 octobre 2014 Aux représentant-e-s des médias (2 pages + 3 pages d annexes) Communiqué de presse

Plus en détail

la préfecture de police

la préfecture de police la préfecture de police Service d investigation transversale REPUBLIQUE FRAN AISE Libert Egalit Fraternit LE SERVICE D INVESTIGATION TRANSVERSALE (SIT) Le SIT est un service atypique voire expérimental

Plus en détail

LES PREMIERES RENCONTRES DE LA SECURITE

LES PREMIERES RENCONTRES DE LA SECURITE LES PREMIERES RENCONTRES DE LA SECURITE Les rencontres de la sécurité se dérouleront du 16 au 19 octobre sur l ensemble du territoire, en métropole et en outre-mer. Agir au cœur de la cité, quotidiennement,

Plus en détail

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PRÉAMBULE La Préfecture de Police assure dans la capitale, au quotidien, la sécurité des citoyens et la défense des libertés. Afin de doter ses

Plus en détail

Sommaire Mise en œuvre de la vidéo-protection Coût de la vidéo-protection Evolution des délits sur Veigné Coût des dégradations

Sommaire Mise en œuvre de la vidéo-protection Coût de la vidéo-protection Evolution des délits sur Veigné Coût des dégradations 27 février 2012 1 Sommaire 1. Mise en œuvre de la vidéo-protection 2. Coût de la vidéo-protection 3. Evolution des délits sur Veigné 4. Coût des dégradations 5. Les résultats obtenus 6. Un outil au quotidien

Plus en détail

PLAN RÉGIONAL DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLÉGAL DANS LE NORD-PAS-DE-CALAIS (2013-2015) Version sans annexes

PLAN RÉGIONAL DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLÉGAL DANS LE NORD-PAS-DE-CALAIS (2013-2015) Version sans annexes PRÉFET DE LA RÉGION NORD PAS-DE-CALAIS PLAN RÉGIONAL DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLÉGAL DANS LE NORD-PAS-DE-CALAIS (2013-2015) Version sans annexes Le présent plan régional triennal est une déclinaison

Plus en détail

CONSEIL EN SURETE - SECURITE INTELLIGENCE ECONOMIQUE

CONSEIL EN SURETE - SECURITE INTELLIGENCE ECONOMIQUE Web T&C conseil CONSEIL EN SURETE - SECURITE INTELLIGENCE ECONOMIQUE Développons ensemble les bases qui garantiront la sécurité et la sûreté de chacun CONSEIL EN SURETE - SECURITE INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Plus en détail

QUATRE MOYENS D ACTION CINQUANTE MESURES PREVENIR LA DELINQUANCE AIDER LES VICTIMES 2010-2012

QUATRE MOYENS D ACTION CINQUANTE MESURES PREVENIR LA DELINQUANCE AIDER LES VICTIMES 2010-2012 SECRETARIAT GENERAL DU COMITE INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE QUATRE MOYENS D ACTION ET CINQUANTE MESURES POUR PREVENIR LA DELINQUANCE ET AIDER LES VICTIMES 2010-2012 1 - Développer la

Plus en détail

AUTO FORMATION // PRE REQUIS/AREVCOM.AF.1

AUTO FORMATION // PRE REQUIS/AREVCOM.AF.1 LA SECURITE PRIVEE AGENT DE PREVENTION ET DE SECURITE AGENT DE SECURITE De nos jours, on ne parle plus de vigiles ou gardien mais d'agents de prévention et de sécurité. Cette appellation regroupe plusieurs

Plus en détail

OPERATION TRANQUILITE VACANCES. POINT PRESSE le 20 JUILLET 2012. En milieu urbain

OPERATION TRANQUILITE VACANCES. POINT PRESSE le 20 JUILLET 2012. En milieu urbain OPERATION TRANQUILITE VACANCES POINT PRESSE le 20 JUILLET 2012 En milieu urbain DOSSIER DE PRESSE Prévenir les risques de cambriolages Durant votre absence en juillet et/ou en août, les services de police

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse du Préfet Vendredi 31 janvier 2014. Bilan sécurité 2013 et perspectives 2014

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse du Préfet Vendredi 31 janvier 2014. Bilan sécurité 2013 et perspectives 2014 DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse du Préfet Vendredi 31 janvier 2014 Bilan sécurité 2013 et perspectives 2014 Contact : Préfecture du Haut-Rhin Christelle BIEGEL Adjointe au Chef du Service Départemental

Plus en détail

LA PRÉFECTURE DE POLICE À LA FOIRE DE PARIS 30 AVRIL AU 12 MAI DE 10H À 19H LE 10 MAI JUSQU À 23H

LA PRÉFECTURE DE POLICE À LA FOIRE DE PARIS 30 AVRIL AU 12 MAI DE 10H À 19H LE 10 MAI JUSQU À 23H LA PRÉFECTURE DE POLICE Compétente sur Paris et les trois départements de la petite couronne, la préfecture de Police doit prévenir et agir contre une multiplicité de risques : délinquance, troubles à

Plus en détail

PRÉVENTION DES VOLS DANS LES EXPLOITATIONS AGRICOLES

PRÉVENTION DES VOLS DANS LES EXPLOITATIONS AGRICOLES PRÉVENTION DES VOLS DANS LES EXPLOITATIONS AGRICOLES Lancement d Alerte Agri 29 : dispositif d'alerte des exploitants agricoles www.alerteagri29.fr Mercredi 15 juillet à 11h00 Maison de l Agriculture à

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

BILAN 2013 DE LA SECURITE INTERIEURE DANS LE TERRITOIRE DE BELFORT

BILAN 2013 DE LA SECURITE INTERIEURE DANS LE TERRITOIRE DE BELFORT DOSSIER DE PRESSE BILAN 2013 DE LA SECURITE INTERIEURE DANS LE TERRITOIRE DE BELFORT Préfet du Territoire de Belfort Procureur de la République Contacts presse : Valérie Lieuré, préfecture Aurore Grosjean,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lutte contre les fraudes : les résultats en Corrèze. Lundi 14 avril 2014 à 14 h 30 Préfecture de la Corrèze Salle Brune

DOSSIER DE PRESSE. Lutte contre les fraudes : les résultats en Corrèze. Lundi 14 avril 2014 à 14 h 30 Préfecture de la Corrèze Salle Brune Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Lutte contre les fraudes : les résultats en Corrèze Lundi 14 avril 2014 à 14 h 30 Préfecture

Plus en détail

Analyse du sondage. Vandalisme Environnement Vol habitation

Analyse du sondage. Vandalisme Environnement Vol habitation Analyse du sondage A. Les problématiques Les personnes sondées ont été questionnées sur divers problèmes et un classement a été établi sur base de ce qu elles considèrent être la problématique la plus

Plus en détail

LES ACTES DE MALVEILLANCE AU PREJUDICE DES SENIORS. Groupement de gendarmerie de l'yonne

LES ACTES DE MALVEILLANCE AU PREJUDICE DES SENIORS. Groupement de gendarmerie de l'yonne LES ACTES DE MALVEILLANCE AU PREJUDICE DES SENIORS Groupement de gendarmerie de l'yonne 1 Constat : Vieillissement de la population française. 2000 : + de 75 ans = 4,3 millions 2010 : + de 75 ans = 5,5

Plus en détail

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Préambule La vidéo protection est un outil de gestion de l espace public au service

Plus en détail

Groupe de travail La Ville la Nuit Lyon 27 et 28 février 2014

Groupe de travail La Ville la Nuit Lyon 27 et 28 février 2014 Groupe de travail La Ville la Nuit Lyon 27 et 28 février 2014 1 Organisation Générale Sommaire 2 Activités du service Tranquillité Publique ( Vie nocturne ) 3 Le contrat Local de Sécurité 4 La Charte de

Plus en détail