Numéro de compte Fopas-Outplacement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Numéro de compte Fopas-Outplacement 001 5282448 01"

Transcription

1 Outplacement dans le secteur de l assurance Aperçu Cette publication décrit en quoi consiste l outplacement dans le secteur de l assurance, le programme d outplacement et les conditions à remplir par les différentes parties concernées. Le reclassement professionnel est applicable : En cas de licenciement pour des raisons techniques d organisation du travail ( petit volet période 01/10/ /12/ CCT 13/02/2014 relative à l accord sectoriel ). En cas de non respect des articles 4, 5 et 10 de la CCT de base sur la sécurité d emploi (coordonnée le 18/12/2008) ( grand volet ). Remarque : Cette publication du Fopas - est un complément à la Brochure Fopas, - a été composée conformément aux décisions prises par le comité de gestion du Fopas le 05/11/2012. Contenu Cette publication traite des sujets suivants: Sujet Voir page En quoi consiste l outplacement? - généralités 2 L outplacement dans le secteur de l assurance aspects juridiques 3 Outplacement sectoriel via Fopas 4 o Les services de l outplacement sectoriel 5 o Le programme Outplacement auprès du bureau d outplacemnt 6 o Conditions à remplir par l employeur 9 o Conditions à remplir par le collaborateur concerné 10 o Conditions à remplir par le Fopas 11 Brochure et formulaires établis par les partenaires sociaux : o Brochure Fopas «l outplacement, un accompagnement vers un nouvel emploi» o Notification de l employeur au Fopas o Formulaire 1 Déclaration d engagement du candidat à l outplacement o Formulaire 2 Demande de formation par le candidat o Formulaire 3 Refus de l outplacement par le candidat Données de contact Fopas Fopas Sophie Lijnen Square de Meeûs, Bruxelles Tél: 02/ Numéro de compte Fopas-Outplacement Outplacement dans le secteur de l assurance - Accord sectoriel

2 En quoi consiste l outplacement? - généralités Nous nous appuyons sur la définition donnée par Federgon, la fédération qui concentre les entreprises d outplacement les plus importantes. Vous prenez aussi connaissance des quatre types d aide que cette définition recouvre. Définition Outplacement L'outplacement est l'ensemble des conseils et services fournis par un bureau spécialisé, à la demande d un employeur, à un ancien collaborateur de cet employeur pour qu il retrouve par lui-même le plus rapidement possible une nouvelle situation professionnelle. (Federgon). 4 types de services Parmi les conseils et services, on distingue généralement dans le cadre de l outplacement 4 types de service. Types de service Soutien psychologique Formations à caractère technique Coaching individuel Soutien logistique Fonction Soutenir le candidat pour qu il puisse faire le deuil de son licenciement et trouver l énergie nécessaire dans sa quête pour entamer une nouvelle carrière. Le candidat a l occasion d apprendre à solliciter, négocier, communiquer, Un consultant spécialisé encadre et suit le candidat tout au long du processus de réorientation, jusqu à ce que la personne ait intégré sa nouvelle fonction. Le candidat se voit mettre à disposition un espace de travail, des outils de communication et des outils multimédia, un secrétariat etc. Outplacement dans le secteur de l assurance - Accord sectoriel

3 Outplacement dans le secteur de l assurance aspects juridiques Dans cette rubrique nous détaillons qui peut faire appel à l outplacement sectoriel et dans quelles circonstances, et nous positionnons l outplacement en tant qu élément de sanction. L outplacement dans le secteur de l assurance est défini sur base de la CCT de base sur la «sécurité d emploi» coordonnée le 18/12/2008 et de la CCT du 13/02/2014 relative à l accord sectoriel Pour qui? Les travailleurs qui sont licenciés pour raisons techniques d organisation du travail ( petit volet ) si : o Le licenciement est signifié dans la période du 01/01/2014 jusqu au 31/12/2015 inclus o La procédure de négociation n a pas mené à un consensus Les travailleurs qui ont été licenciés et pour lesquels les articles 4, 5 et 10 de la CCT de base sur la «sécurité d emploi» n ont pas été respectés ( grand volet ). Concrètement : o En cas de non respect de la procédure de l article 4 (en cas de licenciement non lié à des circonstances de nature économique ou technique) ou 5 (en cas de licenciement pour des raisons économiques ou techniques) ou o En cas d infraction à l interdiction de licenciement pendant 24 mois après une fusion ou une acquisition (article 10) Remarque: L outplacement sectoriel inclut le droit (et devoir) à l outplacement pour les travailleurs licenciés à partir de 45 ans (CCT 82 Bis) 1. Sanctions en cas de licenciement En cas de licenciement pour raisons techniques d organisation du travail et pour les cas de licenciement où les articles 4, 5 et 10 de la CCT de base n ont pas été respectés, les sanctions en vigueur sont : Sanctions Description 1 Primes de licenciement 2 Sanctions en fonction de l ancienneté Si l ancienneté est Alors la prime équivaut à > ou = 1 an et 3 mois de salaire < ou = 5 ans > 5 ans 6 mois de salaire 3 Outplacement sectoriel via Fopas 1 Les personnes âgées de plus de 45 ans sont obligées de participer à un accompagnement d outplacement. Au cas où la personne n accepte pas cette offre d outplacement il / elle risquera d être sanctionné(e) par l ONEM (suspension des allocations de chômage pouvant varier de 4 à 52 semaines). Outplacement dans le secteur de l assurance - Accord sectoriel

4 Outplacement sectoriel via le Fopas L outplacement sectoriel se fait via le Fopas. Le terme outplacement Fopas utilisé ci-dessous est synonyme de outplacement sectoriel. Nous traitons des sujets suivants: Sujet Voir page Les services via l outplacement sectoriel 5 Le programme Outplacement auprès du bureau 6 d outplacement Conditions à remplir par l employeur 9 Conditions à remplir par le collaborateur concerné 10 Conditions à remplir par le Fopas 11 Outplacement dans le secteur de l assurance - Accord sectoriel

5 Les services via l outplacement sectoriel A quels services le travailleur concerné peut-il faire appel? Dans ce chapitre nous listons les services qui sont possibles dans le cadre de l outplacement sectoriel. Services Les services auxquels les travailleurs concernés peuvent faire appel sont totalement gratuits 2. Il y a quand même un certain nombre de conditions à satisfaire. Nous les décrivons plus loin. Les services possibles dans le cadre de l outplacement sectoriel sont : Services Participation au programme d outplacement auprès d un bureau d outplacement Participation à des formations supplémentaires Fonction Le candidat bénéficie d une guidance via le bureau d outplacement pour retrouver un nouvel emploi au plus tôt. Dans le cadre de cet accompagnement il peut suivre une formation adaptée si souhaité. Le candidat concerné peut, si souhaité, accélérer sa réinsertion sur le marché du travail en suivant une formation complémentaire au Fopas, auprès d un autre fonds de formation ou encore ailleurs. 2 Pour les personnes âgées de plus de 45 ans l outplacement est obligatoire (voir la remarque page 3). Outplacement dans le secteur de l assurance - Accord sectoriel

6 Le programme Outplacement auprès du bureau d outplacement Dans ce chapitre, nous décrivons le programme d outplacement, le bureau d outplacement et les garanties complémentaires, tels qu élaborés et validés par les partenaires sociaux du secteur de l assurance. Le programme d outplacement Nous distinguons 3 périodes pour l outplacement sectoriel, additionnées d une phase préliminaire de démarrage et d un suivi agrémenté de conseils au terme du programme. A la fin de chaque période le candidat concerné peut choisir de poursuivre ou non le programme. Il donne explicitement son accord pour prendre activement en mains une phase suivante. Etapes Description 1. Phase préliminaire Avant le Le Fopas prend contact par téléphone avec le candidat pour démarrage l informer sur le contenu et les modalités du programme d outplacement. Ce contact avec le Fopas est exigé avant de pouvoir démarrer l outplacement. Il a lieu en principe dans la semaine suivant la réception du formulaire de demande Notification employeur, que l employeur doit transmettre au Fopas (voir page 9). 2. Périodes Période1: (Mois 1-2) Période 2: (Mois 3-6) Période 3: (Mois 7-12) o Premier tour d horizon lors d un entretien avec un consultant du bureau d outplacement (en principe < 2 semaines après le licenciement) o Connaissance de soi et nouvelle perspective professionnelle o Travail de deuil du licenciement o Etablissement d un bilan personnel et professionnel o Détermination des objectifs de carrière et des métiers à cibler (secteurs cibles, entreprises, fonctions) o Plan d Action personnel (PAP) et Plan de Développement Personnel (POP) Exécution plan d action et plan de développement o Accompagnement lors de la préparation de la recherche d emploi o Recherche et suivi de formations adéquates o Accompagnement pendant la recherche de travail Evaluation et ajustement o Suite de l accompagnement lors de l exécution des plans d action et de développement o Suivi et feedback par le consultant des actions menées par le candidat 3. Phase postérieure Phase de suivi en fin de période Si nouvelle activité professionnelle : o Conseil pour bien s intégrer dans le nouveau métier Si pas de nouveau job à la fin du programme : o Conseil envers des perspectives futures Suite page suivante Outplacement dans le secteur de l assurance - Accord sectoriel

7 Le programme Outplacement auprès du bureau d outplacement Suite Le bureau d outplacement Les bureaux d outplacement avec lesquels le Fopas collabore doivent satisfaire à diverses conditions, comme : o adresser chaque mois un rapport au Fopas pour chaque phase du programme d outplacement o souscrire au code déontologique de Federgon (voir Avantages complémentaires Les éléments qui suivent garantissent un taux de réussite maximal au programme d outplacement: Avantages Consultant Durée Interruption Reprise Fonction Le candidat a le droit de bénéficier d un accompagnant fixe. C est d ailleurs important pour pouvoir développer une relation de confiance. Le candidat peut changer de consultant si : o ça ne «colle» pas entre eux o il change de région pendant son outplacement Le programme d outplacement court sur 1 an maximum, à partir du début de l accompagnement. Il peut être mis fin au programme plus tôt : o à la demande du candidat o dans le cas d un nouvel emploi (contrat de 6 mois et plus) Le programme peut être prolongé à raison de 2x 6 mois maximum : o pour celui qui n a pas encore de nouveau job et qui le désire Le programme d outplacement est interrompu pendant maximum 12 mois en cas de : o maladie (+ attestation médicale) o accouchement (si souhaité) o un nouvel emploi (si le bureau d outplacement ou Fopas sont avertis par écrit) Le candidat peut après une interruption reprendre le programme pour une période égale à la durée résiduelle du programme initial (période de garantie du bureau d outplacement). Garantie supplémentaire Reprise aussi possible pour le candidat si, dans les 12 mois suivant son engagement : o il ne prolonge pas son/ses job(s) de courte durée o il est licencié 3 o il quitte son nouvel employeur o il arrête son activité d indépendant 3 La période de garantie tombe en cas de licenciement pour faute grave Outplacement dans le secteur de l assurance - Accord sectoriel

8 Accompagnement Evaluation qualitative Lieu L accompagnement consiste en des entretiens individuels avec le consultant, complété par des workshops. Les entretiens durent environ 1 heure. Leur fréquence est fixée au sein des périodes préétablies, en fonction des besoins et souhaits du candidat, et en accord mutuel avec l accompagnant. Le Fopas veille à la qualité de l accompagnement. Ceci se passe entre autres par le biais du formulaire d évaluation Fopas, à remplir par le candidat au terme de chaque période. L accompagnement a lieu à l endroit préféré du candidat. Les bureaux d outplacement sélectionnés disposent de plusieurs localisations : Anvers, Bruxelles, Liège Remarque : Le candidat fait mieux de prendre d abord contact avec le Fopas s il souhaite faire appel au programme d outplacement pour le secteur de l assurance. Ce sujet continue page suivante Outplacement dans le secteur de l assurance - Accord sectoriel

9 Conditions à remplir par l employeur Ce chapitre décrit ce que l employeur est sensé faire en rapport avec l outplacement sectoriel via Fopas. Procédure La procédure est la suivante: Etape Action 1 Transmission de la Brochure d information établie par les partenaires sociaux au collaborateur concerné en cas de licenciement. 2 Information du collaborateur comme quoi il ne doit pas prester son préavis. 3 Mise au courant du Fopas du licenciement : o Si souhaité, la présence d un consultant pour l accueil lors du licenciement peut être demandé (optionnel ; demande à adresser au moins 5 jours au préalable auprès du Fopas) o Dans la semaine suivant le licenciement o Via le formulaire Notification de l employeur au Fopas 4 Virement de par collaborateur licencié sur le numéro de compte du Fopas-Outplacement ( ) avec la mention «Outplacement Fopas + nom, prénom du collaborateur». L employeur reçoit, à ce sujet, un ordre de paiement de la part du Fopas. Outplacement dans le secteur de l assurance - Accord sectoriel

10 Conditions à remplir par le collaborateur concerné Ce chapitre décrit ce que le collaborateur concerné est censé faire en rapport avec l outplacement sectoriel via Fopas, qui est tout à fait gratuit 4. Procédure La procédure est la suivante: Etape Action 1 Dans un délai de réflexion de 1 mois suivant le premier entretien avec le bureau d outplacement, décider oui ou non de participer au programme d outplacement: Si la décision de Alors participer au programme d outplacement est Positive o Transmettre le formulaire 1 «Déclaration d engagement» (via le consultant) au Fopas o Entrer dans le programme d outplacement donne droit à un dédommagement forfaitaire unique pour les frais de déplacement ( 150) de la part du Fopas. Négative o Renvoyer le formulaire 3 Refus de l outplacement par le candidat au Fopas. 2 Demander une formation au Fopas, un autre fonds sectoriel ou auprès d une autre institution reconnue : o Le candidat transmet le formulaire 2 Demande de formation au Fopas o Les demandes cadrent dans le bilan établi en fonction du programme d outplacement et peuvent en principe être introduits au plus tôt après la clôture de la période 1 o Le candidat s inscrit auprès de l instance de formation concernée après approbation du Fopas o Fopas rembourse au candidat l intervention financière d une demande approuvée après avoir reçu la preuve d inscription et de paiement o On peut demander des formations tant que le programme d outplacement est en cours o Cette période de demande peut être prolongée de 2x6 mois pour celui qui n a pas de nouveau job et qui le désire 4 Pour les personnes âgées de plus de 45 ans l outplacement est obligatoire (voir la remarque page 3). Outplacement dans le secteur de l assurance - Accord sectoriel

11 Conditions à remplir par le Fopas Ce chapitre décrit les responsabilités des organes de gestion du Fopas et ce que le Fopas est censé faire en rapport avec l outplacement sectoriel. Le Comité de gestion Le Comité de gestion du Fopas se prononce sur la recevabilité de l outplacement demandé, sur les formations demandées et sur le bon état d avancement des affaires en général. Le Comité de gestion fait pour ceci appel à l avis de la Cellule de reclassement 5. Le Comité de gestion veille : o Aux aspects techniques et qualitatifs des dossiers d outplacement o A la bonne exécution des programmes d outplacement o A l imputation des moyens financiers en fonction de l outplacement sectoriel o Aux formations demandées Fopas Fopas s occupe lui-même de: o L information préalable et l organisation du premier entretien avec le candidat concerné et le consultant du bureau d outplacement o Le suivi des accords de collaboration et contractuels entre le bureau d outplacement et le Fopas o La gestion et l administration des demandes pour le programme d outplacement ainsi que pour les formations o Le suivi qualitatif et la gestion financière des différentes phases du programme d outplacement o Rapport au Comité de gestion 5 La Cellule de reclassement est composée sur une base paritaire et conseille le Comité de gestion Outplacement dans le secteur de l assurance - Accord sectoriel

Outplacement. Mode d emploi. Le soutien au reclassement professionnel. - Prestant un préavis d au moins 30 semaines

Outplacement. Mode d emploi. Le soutien au reclassement professionnel. - Prestant un préavis d au moins 30 semaines Mode d emploi Outplacement Le soutien au reclassement professionnel des travailleurs : - De plus de 45 ans OU - Prestant un préavis d au moins 30 semaines > Vous exercez votre activité professionnelle

Plus en détail

Outplacement, obligations légales et outil de management (cct n 51 et cct n 82)

Outplacement, obligations légales et outil de management (cct n 51 et cct n 82) Outplacement, obligations légales et outil de management (cct n 51 et cct n 82) INTRODUCTION Il est préférable d éviter un licenciement que de remédier aux conséquences de celuici. Quelle qu en soit la

Plus en détail

Les plans sociaux. Formations CNC - Frédéric Baudoux

Les plans sociaux. Formations CNC - Frédéric Baudoux Les plans sociaux Formations CNC - Frédéric Baudoux Les plans sociaux Pas de définition Pas de Loi Pas de monopole des syndicats CCT n 24 article 6 Participation des membres du conseil d entreprise CCT

Plus en détail

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions 1. L outplacement de quoi s agit-il? «L outplacement», aussi appelé reclassement professionnel,

Plus en détail

En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014, la législation du crédit-temps sera modifiée à partir du 01.01.2015.

En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014, la législation du crédit-temps sera modifiée à partir du 01.01.2015. Direction réglementation Interruption de carrière / crédit-temps Communication Date 29.12.2014 Modification de la réglementation du crédit-temps En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014,

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

OUTPLACEMENT. L avenir a son syndicat

OUTPLACEMENT. L avenir a son syndicat OUTPLACEMENT 1 Qu'entend-on par reclassement professionnel? L'aide au reclassement professionnel recouvre l'ensemble des services et de conseils de guidance qui sont fournis individuellement ou en groupe

Plus en détail

Objet : Champ d application

Objet : Champ d application Le PARE-anticipé : mise en œuvre et sanctions Objet : Anticiper la mise en œuvre du PARE dès le préavis en cas de licenciement pour motif économique. Permettre au salarié de bénéficier : - d un entretien

Plus en détail

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Parentalité responsable Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Édition de mars 2013 Parentalité responsable 2 Le congé de maternité Le congé de maternité est de 15 semaines. Il se compose

Plus en détail

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale Direction générale Humanisation du travail. Fonds de l expérience professionnelle

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale Direction générale Humanisation du travail. Fonds de l expérience professionnelle Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale Direction générale Humanisation du travail Fonds de l expérience professionnelle Réservé à l administration Réf. du dossier : Date de réception

Plus en détail

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Congé de maternité 2 Pour les salariées 2 Congé prénatal 2 Congé postnatal 2 Formalités administratives

Plus en détail

Plan de pension sectoriel

Plan de pension sectoriel FONDS SOCIAL DE L INDUSTRIE DU BETON en coopération avec Plan de pension sectoriel pour les ouvriers de l industrie du beton FSIB Plan de pension sectoriel 1 2 Plan de pension sectoriel FSIB Préface Sophie

Plus en détail

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB Coordination intérim Ensemble, on est plus fort contenu au travail p. 5 le contrat de travail p. 6 salaire et avantages p. 7 primes p. 8 durée du travail p. 10 santé

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs de biens, sociétés immobilières,

Plus en détail

Commission paritaire pour le secteur socio-culturel

Commission paritaire pour le secteur socio-culturel Commission paritaire pour le secteur socio-culturel Convention collective de travail du 24 mars 2014 organisant le reclassement professionnel dans le cadre de la loi du 26 décembre 2013 sur le statut unique

Plus en détail

Le droit au crédit-temps

Le droit au crédit-temps Le droit au crédit-temps Le 28 décembre 2011 a été publié au Moniteur belge l Arrêté royal qui a modifié le régime du crédit-temps, et plus particulièrement les conditions d octroi des allocations d interruption

Plus en détail

Programme d outplacement Febem Sociétés de transformation de déchets - CP 142

Programme d outplacement Febem Sociétés de transformation de déchets - CP 142 Programme d outplacement Febem Sociétés de transformation de déchets - CP 142 1 an Introduction Les partenaires du secteur de transformation de déchets ont confirmé, dans le cadre de la CCT du., les dispositions

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Sécurité sociale CSSS/11/025 DÉLIBÉRATION N 11/020 DU 1 ER MARS 2011 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL DE LA BANQUE

Plus en détail

A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ----------------------------------------

A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ---------------------------------------- A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ---------------------------------------- Convention collective de travail n 118 du 27 avril 2015 fixant, pour 2015-2016, le cadre interprofessionnel

Plus en détail

Réduction individuelle et temporaire des prestations

Réduction individuelle et temporaire des prestations L adaptation temporaire du temps de travail de crise Mesure : Il s agit d une réduction collective du temps de travail s appliquant à l ensemble des travailleurs de l entreprise ou à une catégorie spécifique

Plus en détail

REGLEMENT DU STAGE. Vu l arrêté du Ministre des finances du 26/07/1991 portant approbation du code des devoirs professionnels des experts comptables,

REGLEMENT DU STAGE. Vu l arrêté du Ministre des finances du 26/07/1991 portant approbation du code des devoirs professionnels des experts comptables, REGLEMENT DU STAGE Vu la loi n 88-108 du 18/08/1988 portant refonte de la législation relative à la profession d Expert Comptable, et notamment l article 12, Vu le décret n 89-541 du 25 Mai 1989 fixant

Plus en détail

Comité de conjoncture Secrétariat. Plan de maintien dans l emploi

Comité de conjoncture Secrétariat. Plan de maintien dans l emploi Plan de maintien dans l emploi Objectif Introduit dans le Code du travail par la loi du 22 décembre 2006 Double introduction des instruments de maintien dans l emploi: 1) Plan de maintien dans l emploi

Plus en détail

Rencontres de février 2013 CCT 103 Le crédit temps

Rencontres de février 2013 CCT 103 Le crédit temps Rencontres de février 2013 CCT 103 Le crédit temps CNC - Frédéric Baudoux Plan 1. Trois types de crédit-temps Le crédit-temps sans motif Le crédit-temps complémentaire avec motif Le crédit-temps de fin

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA MUTATION GEOGRAPHIQUE A L INITIATIVE DE L EMPLOYEUR

ACCORD RELATIF A LA MUTATION GEOGRAPHIQUE A L INITIATIVE DE L EMPLOYEUR ACCORD RELATIF A LA MUTATION GEOGRAPHIQUE A L INITIATIVE DE L EMPLOYEUR PREAMBULE La loi n 2010-854 du 23 juillet 2010 relative aux réseaux consulaires, au commerce, à l artisanat et aux services a prévu

Plus en détail

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise (Nouvelle réglementation régimes généraux) document d information Version 3.1 01.10.2014 C3 RCC EXTRAITS DE VOS DROITS ET OBLIGATIONS

Plus en détail

Ses compétences sont décrites à l article 302 de la loi relative aux assurances du 4 avril 2014.

Ses compétences sont décrites à l article 302 de la loi relative aux assurances du 4 avril 2014. L Ombudsman des Assurances intervient si un problème persiste lorsque le demandeur n a pas obtenu de réponse satisfaisante à sa demande de la part de l entreprise d assurances ou de l intermédiaire d assurances.

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/12/273 DÉLIBÉRATION N 09/054 DU 1 ER SEPTEMBRE 2009, MODIFIÉE LE 3 NOVEMBRE 2009, LE 7 SEPTEMBRE 2010 ET LE 4 SEPTEMBRE

Plus en détail

effectif engagé dans les liens d un contrat de travail, exprimé en équivalent temps plein, au 30 juin de l année précédente, multiplié par 4.

effectif engagé dans les liens d un contrat de travail, exprimé en équivalent temps plein, au 30 juin de l année précédente, multiplié par 4. CCT MISE A JOUR 1 ER mars 2014 COMMISSION PARITAIRE DES ENTREPRISES D ASSURANCES (CP 306) CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 13 FEVRIER 2014 RELATIVE A L ACCORD SECTORIEL 2013-2014 1 1. Champ d application

Plus en détail

Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3. Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3

Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3. Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3 Le statut unique ouvriers-employés Les Dossiers du BSJ [ Table des matières Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3 Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3 Chapitre

Plus en détail

Analyse de la réforme du crédit-temps

Analyse de la réforme du crédit-temps Les Analyses du Centre Jean Gol Analyse de la réforme du crédit-temps Septembre 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin de Salle Les

Plus en détail

Au coeur de l actualité. Journée du Professionnel payroll

Au coeur de l actualité. Journée du Professionnel payroll Au coeur de l actualité Journée du Professionnel payroll Alexandra Vancaeneghem 15 octobre 2013 1 P R O G R A M M E Le statut unique Ecart salarial Publications Modernisation de la durée du travail Vacances

Plus en détail

Le régime de chômage avec complément d entreprise

Le régime de chômage avec complément d entreprise Le régime de chômage avec complément d entreprise Avril 2015 Editeur responsable : Secrétariat social UCM, Jean-Benoît Le Boulengé, Chaussée de Marche 637, 5100 Wierde Date de dernière mise à jour : 30/04/2015

Plus en détail

Direction Générale de la Cohésion Sociale

Direction Générale de la Cohésion Sociale Fiche technique : Présentation du décret n 2013-994 du 7 novembre 2013 organisant la transmission d informations entre départements en application de l article L. 221-3 du code de l action sociale et des

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/07/162 DÉLIBÉRATION N 07/059 DU 6 NOVEMBRE 2007 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL EN MATIÈRE

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

MEMO ENTREPRISE EN FAILLITE ET MAINTENANT?

MEMO ENTREPRISE EN FAILLITE ET MAINTENANT? MEMO ENTREPRISE EN FAILLITE ET MAINTENANT? TABLE DES MATIÈRES ENTREPRISE EN FAILLITE. ET MAINTENANT? 5 Que devez-vous faire? 5 Que devez-vous apporter? 6 Que se passe-t-il après l établissement de la créance?

Plus en détail

FONDS SOCIAL DU SECTEUR SOCIOCULTUREL ET SPORTIF

FONDS SOCIAL DU SECTEUR SOCIOCULTUREL ET SPORTIF FONDS SOCIAL DU SECTEUR SOCIOCULTUREL ET SPORTIF SCHÉMAS DES PROCÉDURES OUTPLACEMENT LE SOUTIEN AU RECLASSEMENT PROFESSIONNEL DES TRAVAILLEURS DE PLUS DE 45 ANS Ce document est complémentaire au MODE D

Plus en détail

LA FORMATION DES COMPAGNONS. trousse d information. Outiller les formateurs internes à faire carburer votre usine!

LA FORMATION DES COMPAGNONS. trousse d information. Outiller les formateurs internes à faire carburer votre usine! LA FORMATION DES COMPAGNONS trousse d information Outiller les formateurs internes à faire carburer votre usine! 1649, rue Fleury Est, bureau 200, Montréal (Québec) H2C 1S9 Tél. : 514.890.1980 Téléc. :

Plus en détail

LES aides IMPULSEO POUR LA Médecine Générale. www.le-gbo.be

LES aides IMPULSEO POUR LA Médecine Générale. www.le-gbo.be LES aides IMPULSEO POUR LA Médecine Générale Les 5P P1 : Prestation P2 : Patient P3 : Prestataire P4 : Pratique P5 : Performance? Financement collectif de la MG P3 : paiement au Prestataire Impulseo I

Plus en détail

Ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale

Ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale Ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale du Le Conseil fédéral suisse, Vu l art., al., de la loi fédérale du 6 octobre 006 sur la politique régionale,

Plus en détail

I - LA CERTIFICATION DE COMPETENCE

I - LA CERTIFICATION DE COMPETENCE I - LA CERTIFICATION DE COMPETENCE OBJET Les présentes conditions générales de vente précisent les conditions de délivrance et de maintien de la certification de compétence et de la recertification d une

Plus en détail

Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013. traduction du texte original rédigé et signé en néerlandais

Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013. traduction du texte original rédigé et signé en néerlandais Commission Paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013 traduction du texte original rédigé et signé

Plus en détail

Le service de mobilité interbancaire. Pour un transfert confortable de vos paiements

Le service de mobilité interbancaire. Pour un transfert confortable de vos paiements Le service de mobilité interbancaire Pour un transfert confortable de vos paiements Le Service de mobilité interbancaire Pour les clients particuliers Pour un transfert confortable de vos paiements Vous

Plus en détail

Le service de mobilité interbancaire. Pour un transfert confortable de vos paiements

Le service de mobilité interbancaire. Pour un transfert confortable de vos paiements Le service de mobilité interbancaire Pour un transfert confortable de vos paiements Le Service de mobilité interbancaire Pour les clients particuliers Pour un transfert confortable de vos paiements Vous

Plus en détail

Plan de pension pour les ouvriers du secteur briquetier

Plan de pension pour les ouvriers du secteur briquetier Plan de pension pour les ouvriers du secteur briquetier www.federale.be www.brique.be Préface Fin 2011, un plan de pension sectoriel a été instauré pour les ouvriers du secteur briquetier. Avec ce plan

Plus en détail

Protection de la vie privée des membres du personnel à l égard des traitements de données à caractère personnel

Protection de la vie privée des membres du personnel à l égard des traitements de données à caractère personnel U N I V E R S I T É L I B R E D E B R U X E L L E S, U N I V E R S I T É D ' E U R O P E Protection de la vie privée des membres du personnel à l égard des traitements de données à caractère personnel

Plus en détail

Vu le décret n 2005-1225 du 29 septembre 2005 instituant une aide au financement de la formation à la conduite et à la sécurité routière ;

Vu le décret n 2005-1225 du 29 septembre 2005 instituant une aide au financement de la formation à la conduite et à la sécurité routière ; Convention entre l Etat et l établissement d enseignement relative aux prêts ne portant pas intérêt destinés aux formations à la conduite de véhicules de catégorie B et à la sécurité routière Vu le code

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE MUTATION

FORMULAIRE DE DEMANDE DE MUTATION Scrl La Maison des Hommes Société de Logement de Service Public Grand Place 7 4400 Flémalle Tél. 04/275.65.15 Fax 04/275.72.52 Version juillet 2014 FORMULAIRE DE DEMANDE DE MUTATION A rentrer impérativement

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 Présenter une demande de reconnaissance pour une activité de formation continue destinée aux travailleurs sociaux et aux thérapeutes conjugaux

Plus en détail

QUID QUID? 2013 PARTENA 2013 1

QUID QUID? 2013 PARTENA 2013 1 QUID? 2013 PARTENA 2013 1 Origine historique : Législations parallèles différées dans le temps : La première loi sur le contrat de travail du 10 mars 1900 ne concerne que les ouvriers La première loi traitant

Plus en détail

Le service de mobilité interbancaire. Pour un transfert confortable de vos paiements

Le service de mobilité interbancaire. Pour un transfert confortable de vos paiements Le service de mobilité interbancaire Pour un transfert confortable de vos paiements Le Service de mobilité interbancaire Pour les clients particuliers Pour un transfert confortable de vos paiements Vous

Plus en détail

SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE

SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE Adopté lors de la session d'avril 1999 ENTRE l Etat la Collectivité territoriale L Association (club ou fédération) représenté par M. le Centre

Plus en détail

ENTRE. Madame, Monsieur, Demeurant à... Coordonnées du projet (adresse, commune, références cadastrales) :

ENTRE. Madame, Monsieur, Demeurant à... Coordonnées du projet (adresse, commune, références cadastrales) : Convention de mandat pour la réhabilitation d une installation d assainissement non collectif confiée à PONTIVY COMMUNAUTÉ et engagement du propriétaire (A renvoyer compétée et signée en 2 exemplaires

Plus en détail

L outplacement. HR Factory - 6 juin 2013. Jean-Pierre Mullenders

L outplacement. HR Factory - 6 juin 2013. Jean-Pierre Mullenders L outplacement HR Factory - 6 juin 2013 Jean-Pierre Mullenders L outplacement, un aperçu pratique Qu est ce que l Outplacement? En pratique, comment cela fonctionne-t-il? Dans quels cas, quels outils?

Plus en détail

1. Qu est ce que la portabilité des droits en matière de prévoyance?

1. Qu est ce que la portabilité des droits en matière de prévoyance? La portabilité de la couverture prévoyance 1. Qu est ce que la portabilité des droits en matière de prévoyance?... 1 2. Quelles sont les ruptures de contrat de travail concernées par la portabilité?...

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Table des matières 1. Caractéristiques du RQAP 3 2. Conditions d admissibilité 4 3. Types de prestations offerts 4 4. Moment pour faire une demande de prestations

Plus en détail

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Source : Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de

Plus en détail

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Code des professions (chapitre C-26, a. 93, par. c.1 et a. 94,

Plus en détail

1992 RELATIVE A L'OUTPLACEMENT --------------------------------------

1992 RELATIVE A L'OUTPLACEMENT -------------------------------------- CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 51 DU 10 FEVRIER 1992 RELATIVE A L'OUTPLACEMENT -------------------------------------- Vu la loi du 5 décembre 1968 sur les conventions collectives de travail et les

Plus en détail

La formation professionnelle des salariés : principes généraux

La formation professionnelle des salariés : principes généraux 2 nd forum des associations Juin 2013 - Goyave La formation professionnelle des salariés : principes généraux Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi

Plus en détail

FERMETURE D ENTREPRISE et LICENCIEMENTS COLLECTIFS. A. Information et consultation des représentants des travailleurs

FERMETURE D ENTREPRISE et LICENCIEMENTS COLLECTIFS. A. Information et consultation des représentants des travailleurs FERMETURE D ENTREPRISE et LICENCIEMENTS COLLECTIFS A. Information et consultation des représentants des travailleurs 1. Notion de licenciement collectif selon CCT N 24 et 2/10/1975 Est considéré comme

Plus en détail

L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations

L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations FICHE CONSEIL Chemin d accès : METHODES/OUTILS/2.DEVELOPPER/FICHES CONSEIL/SOCIAL RH/DIVERS Page : 1/5 1. L arrêt maladie

Plus en détail

Secure 21 Type d assurance-vie Garanties Public cible Rendement Rendements du passé Souscription Frais

Secure 21 Type d assurance-vie Garanties Public cible Rendement Rendements du passé Souscription Frais Secure 21 Type d assurance-vie Assurance vie à Prime unique et rendement garanti (branche 21). L application concrète de ce type d investissement est attestée par le Certificat Personnel. Les investissements

Plus en détail

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence :

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence : STAGIAIRE - DEMANDE D INSCRIPTION AU STAGE AVOCAT - DEMANDE D AUTORISATION D AGIR COMME MAÎTRE DE STAGE Articles 26, 27, 28 et 29 du Règlement sur la formation professionnelle des avocats Ce formulaire

Plus en détail

VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT»

VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT» VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT» GUIDE PRATIQUE Association Française des Fundraisers 6, rue de Londres

Plus en détail

Règlement des mutations

Règlement des mutations GdB Règlement des mutations Règlement adoption : CD du 16/03/12 entrée en vigueur : 01/05/12 validité : permanente secteur : ADM remplace : Chapitre 2.3-2013/1 nombre de pages : 6 5 grammes de plumes,

Plus en détail

I. Les grands principes

I. Les grands principes LE CONGE DE RECLASSEMENT Le Congé de reclassement est un dispositif légal qui permet aux salariés licenciés pour motif économique de se consacrer à leur reclassement dès le préavis (à réception de la lettre

Plus en détail

Règlement d ordre intérieur du FOPAS. Chapitre I - Siège du FOPAS Art. 2

Règlement d ordre intérieur du FOPAS. Chapitre I - Siège du FOPAS Art. 2 Règlement d ordre intérieur du FOPAS Chapitre I - Siège du FOPAS Art. 2 Chapitre II Comité de Gestion Mission Art. 3 Composition Art. 4 Vote Art. 5 Présidence et Vice-Présidence Art. 6 Secrétariat Art.

Plus en détail

OUTPLACEMENT. Année 2009/2010-1 -

OUTPLACEMENT. Année 2009/2010-1 - OUTPLACEMENT Année 2009/2010-1 - PLAN INTRODUCTION : Partie théorique : L outplacement de A à Z : 1- Définition 2- Types d outplacement 3- Objectifs 5- Obligatoire ou volontaire. 6- Qui a le droit de l

Plus en détail

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise suite à une reconnaissance (Nouvelle réglementation)

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise suite à une reconnaissance (Nouvelle réglementation) demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise suite à une reconnaissance (Nouvelle réglementation) document d information Version 3.1 01.10.2014 C3 RCC EXTRAITS DE VOS DROITS

Plus en détail

Les attributions des délégués du personnel

Les attributions des délégués du personnel Les attributions des délégués du personnel Le délégué du personnel a pour rôle de faciliter les relations entre l employeur et l ensemble du personnel. Sa mission principale est de présenter à l employeur

Plus en détail

2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel

2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel 2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel 2.1 Les aides de la Nouvelle-Calédonie allouées aux stagiaires 2.2 Le dispositif ANT 2.3 La Bourse Territoriale de Formation (B.T.F.)

Plus en détail

ANNEXE V. Modalités d agrément des auditeurs

ANNEXE V. Modalités d agrément des auditeurs ANNEXE V Modalités d agrément des auditeurs Modalités d agrément des auditeurs A 1 : 1. Toute personne physique porteuse d'un diplôme d ingénieur dans les spécialités ci-après : génie mécanique, énergétique,

Plus en détail

Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil

Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil A. Utilité Le Règlement d Ordre Intérieur proposé informe chaque partie des différents aspects

Plus en détail

RÈGLEMENT 211.22.1 du 13 décembre 2006. d application de la loi du 20 juin 2006 sur l accueil de jour des enfants

RÈGLEMENT 211.22.1 du 13 décembre 2006. d application de la loi du 20 juin 2006 sur l accueil de jour des enfants RÈGLEMENT 211.22.1 du 13 décembre 2006 d application de la loi du 20 juin 2006 sur l accueil de jour des enfants LE CONSEIL D ÉTAT DU CANTON DE VAUD vu l ordonnance fédérale du 19 octobre 1977 réglant

Plus en détail

R A M B. Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève

R A M B. Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève R A M B Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève 2004 1 FONDATION POUR LA RETRAITE ANTICIPEE DE LA METALLURGIE DU BATIMENT (FONDATION RAMB) REGLEMENT En application des

Plus en détail

Le service de mobilité interbancaire. Pour un transfert confortable de vos paiements

Le service de mobilité interbancaire. Pour un transfert confortable de vos paiements Le service de mobilité interbancaire Pour un transfert confortable de vos paiements Le Service de mobilité interbancaire Pour les clients particuliers Pour un transfert confortable de vos paiements Vous

Plus en détail

Subventionnement et autres avantages financiers

Subventionnement et autres avantages financiers Subventionnement et autres avantages financiers 1. Formations 2 1.1. Formations de groupe 2 1.2. Solutions d apprentissage individuel 2 1.3. Projets (verticaux) de formation spécifiques à l entreprise

Plus en détail

Programme TAEHIL. Formation contractualisée pour l emploi

Programme TAEHIL. Formation contractualisée pour l emploi Programme TAEHIL Deux Mesures concrètes pour le programme TAEHIL Formation contractualisée pour l emploi Formation qualifiante ou de reconversion Objectif FCE: Formation contractualisée pour l emploi La

Plus en détail

Une publication de la Centrale Nationale des Employés-Groupement National des Cadres, affiliée à la CSC. Avenue Alcide de Gasperi, 21 1400 Nivelles

Une publication de la Centrale Nationale des Employés-Groupement National des Cadres, affiliée à la CSC. Avenue Alcide de Gasperi, 21 1400 Nivelles CPNAE 218 Le reclassement professionnel des 45 ans et plus Une publication de la Centrale Nationale des Employés-Groupement National des Cadres, affiliée à la CSC. Avenue Alcide de Gasperi, 21 1400 Nivelles

Plus en détail

dans un règlement édicté par le Conseil de domaine.

dans un règlement édicté par le Conseil de domaine. Règlement provisoire relatif à la mission Recherche appliquée et Développement dans le domaine Musique et Arts de la scène de la HES-SO Version du 4 novembre 2014 Le Rectorat de la Haute école spécialisée

Plus en détail

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 108-15 Le 11 septembre 2015

Plus en détail

GUIDE DE L ÉTUDIANTE OU DE L ÉTUDIANT ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE DE L ÉTUDIANTE OU DE L ÉTUDIANT ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES GUIDE DE L ÉTUDIANTE OU DE L ÉTUDIANT ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Une stratégie éducative L alternance travail-études (ATE) est une stratégie éducative comportant des sessions où

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES. Article 1 Définitions

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES. Article 1 Définitions Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et la République Fédérative du Brésil (Entrée en vigueur le 01-12-2014, publié au

Plus en détail

Aide à la maîtrise de l absentéisme Analyse médicale complémentaire

Aide à la maîtrise de l absentéisme Analyse médicale complémentaire Aide à la maîtrise de l absentéisme Analyse médicale complémentaire 1 Objectif du document Fournir aux mutuelles partenaires un argumentaire utilisable en externe, notamment lors de visites en entreprise,

Plus en détail

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC Les fiches consacrées aux agents non titulaires de droit public ne concernent que les actes de recrutement (contrats

Plus en détail

Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines

Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines République Tunisienne Instance Nationale des Télécommunications ---------------------------------- ------------------------------------ Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines Version

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

Vous partez en stage, votre FAQ!

Vous partez en stage, votre FAQ! Vous partez en stage, votre FAQ! Modalités Gratification Couverture sociale Obligations de stagiaire Textes de référence Université d Angers Direction des enseignements et de la vie étudiante 40 rue de

Plus en détail

FONDS POUR LA FORMATION A LA RECHERCHE DANS L INDUSTRIE ET DANS L AGRICULTURE

FONDS POUR LA FORMATION A LA RECHERCHE DANS L INDUSTRIE ET DANS L AGRICULTURE Modalités d application des bourses FRIA 24/06/2014 1 Par un Arrêté du 16 décembre 1994 modifié par le Décret du 12 juillet 2012, le Gouvernement de la Communauté française de Belgique a fixé le règlement

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale 1 Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSSS/15/043 DÉLIBÉRATION N 12/003 DU 10 JANVIER 2012, MODIFIÉE LE 7 AVRIL 2015, RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES

Plus en détail

La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement

La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement Les dispositions des mesures anti-crise sont valables jusqu au 31 décembre 2010. A. Les mesures

Plus en détail

Statut du Période de protection Motif de Sanctions travailleur licenciement pour cause. Début Fin illégitime

Statut du Période de protection Motif de Sanctions travailleur licenciement pour cause. Début Fin illégitime I. Travailleuse À dater du Au terme du Raison étrangère Indemnité de enceinte jour où la mois (jour à la grossesse préavis travailleuse pour jour) Indemnité de informe qui suit la fin protection égale

Plus en détail

Garde d enfant Procédure destinées aux entreprises

Garde d enfant Procédure destinées aux entreprises Garde d enfant Procédure destinées aux entreprises I. La prime garde des enfants a. Origine 1) Conformément à l accord sectoriel 2013-2014, le Fonds social de chacune des commissions paritaires 202, 311

Plus en détail

Article 18 du projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires. Jeudi 6 juin 2013

Article 18 du projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires. Jeudi 6 juin 2013 1 Article 18 du projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires Jeudi 6 juin 2013 2 L assemblée nationale a voté dans la nuit du 5 au 6 juin 2013 en seconde lecture le projet de loi

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSSS/15/069 DÉLIBÉRATION N 09/054 DU 1 ER SEPTEMBRE 2009, MODIFIÉE LE 3 NOVEMBRE 2009, LE 7 SEPTEMBRE 2010, LE 4 SEPTEMBRE

Plus en détail

DOSSIER ADMINISTRATIF DSB VAE 8 DIPLOMES

DOSSIER ADMINISTRATIF DSB VAE 8 DIPLOMES 1 - Demande d accès dans le DSB VAE Partie à remplir par l établissement employeur N d adhérent à UNIFAF : Coordonnées de l établissement dans lequel travaille le salarié :.. Mail de l interlocuteur sur

Plus en détail

Manuel administratif Assurance groupe. Manuel administratif Assurance groupe

Manuel administratif Assurance groupe. Manuel administratif Assurance groupe Sommaire 1 Quels documents recevez-vous lors de l entrée en vigueur de l assurance groupe?... 3 2 Quelles sont les possibilités offertes par KBC-Online?... 4 2.1 Possibilités dont dispose l employeur...

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Le Québec dispose d un ensemble de mesures permettant aux parents de mieux concilier leurs responsabilités familiales et professionnelles, dont les congés parentaux.

Plus en détail

Financer sa formation professionnelle : Mode d emploi

Financer sa formation professionnelle : Mode d emploi Financer sa formation professionnelle : Mode d emploi Je suis travailleur non salarié Je suis salarié Je suis en recherche d emploi Je souhaite devenir entrepreneur 1 Travailleur non salarié Vous être

Plus en détail