Les modifications doivent entrer en vigueur dans la législation le 1 er janvier 2014 : En pratique :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les modifications doivent entrer en vigueur dans la législation le 1 er janvier 2014 : En pratique :"

Transcription

1

2 Cette brochure donne les grandes lignes du projet de loi éliminant les différences entre ouvriers et employés en matière de délais de préavis et de jour de carence. Le projet de loi approuvé par le conseil des ministres du repose sur une proposition finale de compromis déjà présentée par la ministre Monica De Coninck le vendredi 5 juillet au kern et approuvée également par celui-ci. Le projet de loi doit encore être soumis au Conseil d Etat avant d être envoyé au Parlement. On s attend dès lors que la loi soit votée avant la fin de cette année de sorte qu elle entre en application à partir du Les modifications doivent entrer en vigueur dans la législation le 1 er janvier 2014 : En pratique : - plus de jour de carence le premier jour d absence pour maladie qui n est pas payé pour les ouvriers et certains employés - nouveau système de calcul du délai de préavis pour ouvriers et employés. Les règles s appliqueront aux anciens et aux nouveaux contrats de travail (moyennant une «fixation» des droits). Les anciennes règles au niveau des délais de préavis et du jour de carence restent d application jusqu au 1 er janvier Attention! Les anciennes règles concernant les délais de préavis et le jour de carence restent d application jusqu au 1 er janvier Un employé ayant un salaire annuel supérieur au plafond salarial licencié le 1 novembre 2013 tombera donc sous la formule Claeys (si son contrat a été conclu avant le 1 er janvier 2012) et recevra un préavis de 30 jours/an (si son contrat a été conclu après le 1 janvier 2012) car son licenciement intervient avant le SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 2

3 Le nouveau régime ne prévoit plus de de clause d essai. Un certain nombre d exceptions sont néanmoins prévues Les contrats intérimaires, les contrats étudiants contiendront une clause d essai (automatique, pas besoin de la prévoir explicitement). Pour les intérimaires et les étudiants, la période d essai sera de 3 jours ; Pour les travailleurs avec un contrat à durée déterminée, chaque partie peut mettre unilatéralement un terme au contrat pendant la première moitié de la durée convenue du contrat avec un maximum 6 mois. Pendant cette période, les nouvelles règles normales des délais de préavis sont d application (voir infra). EX. : CDD de 2 ans : il ne pourra être mis fin anticipativement au contrat que maximum pendant 6 mois Attention! Cette période pendant laquelle chaque partie peut cesser le contrat à durée déterminée par préavis est fixe. Elle n est pas suspendue par exemple en cas de maladie (contrairement aux règles normales) et elle commence à courir à partir du début du contrat. Ainsi un contrat de travail à durée déterminée est conclu pour une période d un an en date du 5 janvier La date prévue d exécution est le 5 février Toutefois, vous tombez malade du 5 février au 11 février de sorte que le contrat n est exécuté effectivement qu à partir du 12 février. Le délai pendant lequel le préavis est possible débutera le 5 février 2014 (et non le 12 février) et prendra fin le 4 août (6 mois plus tard). Qu en est-il des clauses d essai existantes? Les clauses d essai existant le 1 er janvier 2014 se poursuivent. Elles continuent dès lors d avoir des conséquences jusqu à leur expiration. Les règles en vigueur en matière de préavis pendant une clause d essai restent d application, même si la période d essai vient à échéance après le Clauses d écolage et de non-concurrence. il a été décidé qu elles ne produiront désormais plus d effet les six premiers mois à compter du début du contrat. Le délai de préavis prendra effet à partir du 1 er lundi suivant la semaine durant laquelle le délai de préavis a été notifié (pour un employé, le délai de préavis ne prend actuellement effet que le premier jour du mois suivant le licenciement). Toutes les autres règles concernant la notification exploit d huissier ou courrier recommandé. Si le contrat est résilié par lettre recommandée, celle-ci ne prend effet que le troisième jour ouvrable après la date d envoi ) restent d application comme auparavant. Rien ne change donc sur ce plan. SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 3

4 Ouvriers et employés obtiennent le même régime de préavis. Le délai de préavis est calculé à partir du 1 er janvier 2014 sur la base de l ancienneté dans l entreprise et exprimé en semaines. Chaque travailleur débute par une période de préavis de 2 semaines. Par trimestre ou année entamé, le délai de préavis est augmenté tel qu indiqué dans le tableau ci-dessous. Ancienneté Durée du délai de préavis (en semaines) 0 2 semaines 3 mois 4 semaines 6 mois 6 semaines 9 mois 7 semaines 1 an 8 semaines 1 an et 3 mois 9 semaines 1 an et 6 mois 10 semaines 1 an et 9 mois 11 semaines 2 ans 12 semaines 3 ans 13 semaines 4 ans 15 semaines 5 ans + 3 semaines par année commencée 20 ans 62 semaines 21 ans + 1 semaine par année entamée Dès que le travailleur entame une nouvelle période de trois mois ou une nouvelle année, il tombe dans la tranche correspondante. Vous avez par exemple 5 mois d ancienneté. Vous aurez dès lors droit à un préavis de 4 semaines. Vous avez par exemple une ancienneté de 3 ans et 9 mois, vous pouvez prétendre à un délai de préavis de 13 semaines. De nouveaux délais sont également prévus en cas de congé donné par le travailleur. Ils correspondent à la moitié des délais de préavis qui devraient être respectés en cas de licenciement par l employeur, mais avec un maximum de 13 semaines. Ancienneté De 0 à moins de trois mois De trois à moins de 6 mois De 6 à moins de 12 mois De 12 à moins de 18 mois De 18 mois à moins de deux ans De deux ans à moins de 4 ans De quatre ans à moins de 5 ans De cinq ans à moins de 6 ans De 6 ans à moins de 7 ans De 7 ans à moins de 8 ans À partir de 8 ans Durée du délai de préavis 1 semaine 2 semaines 3 semaines 4 semaines 5 semaines 6 semaines 7 semaines 9 semaines 10 semaines 12 semaines 13 semaines SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 4

5 Comme dans le cas d un licenciement par l employeur, le travailleur tombe dans la tranche correspondante dès le moment où il entame une nouvelle tranche d ancienneté. Vous comptez par exemple 6 mois d ancienneté. Vous devrez prester un délai de préavis de 3 semaines. Si vous avez une ancienneté de 3 ans et 9 mois, vous devrez prester un délai de préavis de 6 semaines. Sur le plan sectoriel, il ne sera pas possible de prévoir des délais de préavis plus favorables (tant en cas de préavis donné par l employeur que par le travailleur). L application de ce principe se limite cependant aux conventions collectives de travail sectorielles. Concrètement, il est toujours possible de déroger de ces nouveaux délais sur le plan de l entreprise (par exemple dans le cadre de restructurations) et individuellement. Il convient également de rappeler en l occurrence qu il n est pas possible de prévoir des délais de préavis qui soient moins favorables que les délais de préavis légaux pour le travailleur. Comme indiqué plus haut, les nouveaux délais de préavis entreront en application à partir du 1 er janvier Ils s appliqueront aux anciens et aux nouveaux contrats, à la fois aux ouvriers et aux employés. Mais les employés dans les liens d un contrat de travail avant le maintiennent les droits constitués en date du Pour les ouvriers qui ont déjà constitué une ancienneté et qui reçoivent un délai de préavis plus long à travers le nouveau régime, les pouvoirs publics interviendront financièrement. Quelques mots d explication. Les droits qu ils ont constitués par le passé feront l objet d un ancrage au 31 décembre Le 1 er janvier 2014, le compteur sera remis à zéro et le nouveau régime viendra en plus du préavis déjà constitué précédemment par l employé. Donc en plus de ses droits fixés. A quelles conditions vos droits font-ils l objet d un ancrage au ? Deux situations peuvent se présenter selon que le congé est donné par l employeur ou par le travailleur. Congé donné par l employeur: Pour les employés sous le plafond salarial de par an, les droits feront l objet d un ancrage à concurrence de 3 mois par tranche entamée de cinq ans. Dans le cas des employés dont le plafond salarial est supérieur à , ces droits seront ancrés à concurrence d 1 mois par année d ancienneté entamée avec un minimum de 3 mois. Ceci s applique aussi bien aux contrats de travail datant d avant le 1 er janvier 2012 qu à ceux qui ont été conclus entre le et le SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 5

6 Ancrage au Congé par l employeur < plafond salarial de bruts par an > plafond salarial de bruts par an 3m/5 ans 1m/année avec un minimum de 3 m Congé donné par le travailleur: Les droits des employés situés sous le plafond salarial de bruts par an font l objet d un ancrage à raison de 1,5 mois par période de 5 ans d ancienneté entamée avec un maximum de 3 mois. Les droits des employés disposant d un salaire brut annuel de plus de et de moins de bruts par an font l objet d un ancrage à raison de 1,5 mois par période entamée de 5 ans d ancienneté avec un maximum de 4,5 mois. Quant aux droits des employés disposant d un salaire brut annuel de plus de bruts par an, ils font l objet d un ancrage à raison de 1,5 mois par période entamée de 5 ans d ancienneté avec un maximum de 6 mois. Ici encore, cette règle s applique au contrats de travail datant d avant le comme pour ceux qui ont été conclus entre le et le Ancrage au Congé par le travailleur < plafond salarial de bruts par an 1,5 m/5 ans Maximum de 3 m > plafond salarial de et < à chaque fois en montant brut par an 1,5 m/5 ans Maximum de 4,5 m > plafond salarial de bruts par an 1,5 m/5 ans Maximum de 6 m Comment le délai de préavis total sera-t-il calculé? Il convient de parcourir deux étapes pour le calcul du délai de préavis. La première concerne l ancienneté de service acquise au et le délai de préavis qui y est inhérent sur la base de la législation actuelle. La 2 ème étape concerne l ancienneté de service acquise à compter du et le délai de préavis qui l accompagne sur la base de la nouvelle législation à compter du Les résultats des deux calculs doivent être additionnés. Ils constituent le délai de préavis total à respecter ou le montant de l éventuelle indemnité de préavis. Voici un exemple. Un employé, dont la rémunération de 2013 est inférieure au plafond salarial de EUR, est entré en service le 1 er juillet Il est licencié dans le courant du mois de septembre SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 6

7 Au 31 décembre 2013, l employé a entamé sa quatrième année d ancienneté. S il avait été licencié à ce moment-là, il aurait eu droit à un préavis d une durée de trois mois. La première partie de son délai de préavis, calculée en fonction de sa situation au 31 décembre 2013, s élève donc à trois mois. À partir du 1 er janvier 2014, une nouvelle période d ancienneté commence. Au moment de son licenciement en septembre 2016, le travailleur se trouve dans sa troisième année d ancienneté entamée (à partir du 1/1/2014) dans la nouvelle réglementation en matière de licenciement. La deuxième partie de son délai de préavis, calculée sur la base des nouvelles règles, s élève donc à 12 semaines. En additionnant les deux parties, nous pouvons conclure que l'employeur doit accorder un délai de préavis de 3 mois et 12 semaines à l employé remercié. Voir en annexe 1 le schéma en cas de licenciement par l employeur. Le calcul du délai de préavis en cas de démission du travailleur se fera également en deux parties : la partie «ancrée» au 31 décembre 2013 et la partie constituée dans le nouveau système. Dans ce cas aussi, il conviendra d additionner les parties 1 et 2. À cet égard, il y a lieu cependant de respecter deux règles de calcul : 1 il n est pas nécessaire de calculer la partie 2 (celle qui porte sur ce que vous avez constitué après le 1 er janvier 2014 sur la base du nouveau système) si vous atteignez déjà les maxima après avoir calculé la première partie (sous le plafond salarial de EUR : maximum 3 mois ; plafond salarial de plus de EUR et moins de EUR : maximum 4,5 mois ; plafond salarial supérieur à EUR : maximum 6 mois) 2 en tout état de cause, la somme des deux parties ne peut pas dépasser 13 semaines (ces 13 semaines constituent le délai de préavis maximum en cas de démission du travailleur dans le nouveau système voir ci-dessus). Exemple : une employée, dont la rémunération en 2013 est supérieure au plafond salarial de EUR, mais inférieure à EUR, est entrée en service le 1 er juillet Elle démissionne dans le courant du mois de septembre Au 31 décembre 2013, elle a moins de 2 ans d'ancienneté. La durée du délai de préavis est donc ancrée à 1,5 mois (soit la première partie du délai de préavis). Le plafond, fixé en l occurrence à 4,5 mois, n est pas atteint. Nous calculons donc la deuxième partie. À partir du 1 er janvier 2014, une nouvelle période d ancienneté commence pour notre employée. Au moment de sa démission en septembre 2016, elle se trouve dans sa troisième année d ancienneté entamée dans la nouvelle réglementation en matière de licenciement. SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 7

8 La deuxième partie de son délai de préavis, calculée sur la base des nouvelles règles, s élève donc à 6 semaines. En additionnant les deux parties, nous apprenons que cette employée doit prester un préavis de 1,5 mois et 6 semaines. Cette somme est inférieure à 13 semaines. Si cela n avait pas été le cas, le délai de 13 semaines aurait constitué le préavis maximum à prester par la travailleuse. Voir en annexe 2 le schéma en cas de démission du travailleur. Pour plus d exemples, nous vous renvoyons aux tableaux présentés à la fin de cette brochure. Les ouvriers sont intégrés dans le nouveau système, de sorte qu ils bénéficient d une protection conformément aux nouvelles règles, et ce en fonction de leur ancienneté. Approche par phases Cependant, cette insertion des ouvriers dans le nouveau système sera effectuée par phases. À cet égard, les ouvriers ayant accumulé le plus d ancienneté entreront en ligne de compte en premier lieu. En quatre ans (d ici 2017), tous les ouvriers devront se trouver dans le nouveau système. À partir du 1 er janvier 2014, la conversion est déjà réalisée pour les ouvriers ayant déjà accumulé 20 ans d'ancienneté. Cette dernière diminue ensuite par tranche de 5 ans jusqu à l insertion des ouvriers restants au 1 er janvier 2017 (ceux ayant accumulé le moins d'ancienneté). Ancienneté ouvrier Date d entrée dans le nouveau système 20 ans à partir du 1 er janvier ans à partir du 1 er janvier ans à partir du 1 er janvier 2016 < 10 ans à partir du 1 er janvier 2017 La régularisation est effectuée en net (cette compensation financière nette est à charge des pouvoirs publics et sera donc payée par l intermédiaire des syndicats) pour la différence entre le préavis de l ouvrier et ce qu il/elle reçoit dans le nouveau système pour toute son ancienneté. Pour les ouvriers, le calcul du préavis s effectuera également en deux parties : la partie 1, qui concerne la situation jusqu au 31 décembre 2013, et une deuxième partie du délai de préavis calculée sur la base des nouvelles dispositions à partir du 1/1/2014. Les pouvoirs publics interviendront financièrement pour compenser la différence entre ce préavis calculé et le préavis calculé pour l ancienneté totale sur la base de la nouvelle réglementation, le tout en tenant compte de la programmation en fonction de l ancienneté totale, comme mentionné dans le tableau ci-dessus. Voici 2 exemples. SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 8

9 1. Un ouvrier, dont l'employeur relève de la Commission paritaire n 116 de l Industrie chimique, est entré en service le 1 er janvier 2010 et sera licencié en novembre Le 31 décembre 2013, l ouvrier a entamé sa quatrième année d ancienneté. La première partie de son délai de préavis, calculée sur la base de sa situation au 31 décembre 2013, s élève à 42 jours (délais de préavis du secteur de la chimie). À partir du 1 er janvier, une nouvelle période d ancienneté commence. Au moment de son licenciement en septembre 2017, le travailleur se trouve dans sa quatrième année d ancienneté entamée dans la nouvelle réglementation en matière de licenciement. La deuxième partie de son délai de préavis, calculée sur la base des nouvelles dispositions, s élève donc à 13 semaines. Au moment du licenciement du travailleur en novembre 2017, l'employeur devra donc accorder un préavis d'une durée de 42 jours et 13 semaines, soit 19 semaines au total. Il s agit de la partie payée par l employeur. Les pouvoirs publics prendront également une partie à leur charge. Quelle partie? Il s agit de la différence entre ce préavis de l ouvrier et ce qu il/elle reçoit dans le nouveau système pour toute son ancienneté. Les nouvelles règles en matière de préavis calculées sur la base de l ancienneté totale (7 ans dans notre exemple) donnent un total de 24 semaines. Les pouvoirs publics ajouteront donc 5 semaines (24 semaines 19 semaines payées par l'employeur). 2. Ouvrier avec 31 ans d'ancienneté, licencié le 1/3/2014 : plus de 20 ans d ancienneté au moment du licenciement => (application nouveau régime pour le passé) => 73 semaines (pour 31 ans) Employeur paie : =>préavis applicable système actuel p.ex CCT75+15%=127 jours = 18 semaines =>+ 2 semaines nouveau régime (1 trimestre d ancienneté dans le nouveau régime). Total :20 semaines Etat paie: = 53 semaines Toute personne n'ayant pas (encore) droit à une compensation conserve son droit à une indemnité de licenciement de l ONEm (l ancienne prime de crise de 1250 EUR, 2500 EUR ou 3750 EUR en fonction de l ancienneté) en plus de son préavis. Le délai de préavis à respecter par le travailleur est réduit à 7 jours dans le cadre des programmes pour l emploi. La situation reste donc inchangée. SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 9

10 Ici aussi, les règles restent les mêmes qu auparavant, tant pour les ouvriers que pour les employés. Pendant les périodes de chômage temporaire pour raisons économiques ou intempéries de plus d 1 mois : le travailleur a le droit de mettre un terme au contrat de travail sans préavis. Si le travailleur donne son congé avant ou pendant la suspension, le délai de préavis court pendant la suspension. En cas de congé donné par l'employeur avant ou pendant la suspension, le délai de préavis ne court pas pendant la suspension. Si le licenciement est donné dans la perspective du départ à la pension à 65 ans, l employeur peut appliquer un préavis réduit. Il s élève à 3 mois lorsque le travailleur compte moins de 5 ans d ancienneté dans l entreprise et à 6 mois dans les autres cas. Dans le nouveau régime, pour un préavis donné dans la perspective du départ à la pension légale, (65 ans aujourd hui) le délai de préavis est de maximum 26 semaines lorsque le congé est donné par l employeur et de maximum 13 semaines lorsqu il est donné par le travailleur. La législation actuelle permet à l employeur de recourir éventuellement à un délai de préavis réduit lorsqu il licencie un employé dans la perspective d un RCC dans le cas d une restructuration ou d une reconnaissance comme entreprise en difficulté : 3 mois en cas d ancienneté de moins de 5 ans et 6 mois en cas d une ancienneté supérieure. Le nouveau régime maintient cette possibilité de dérogation : les délais de préavis peuvent être réduits à un délai de minimum 26 semaines en cas de RCC (et uniquement pour le RCC et donc pas dans les autres cas). Lorsque vous avez trouvé un autre emploi, alors que vous prestez le préavis qui vous a été notifié par votre employeur, vous pouvez, comme travailleur, mettre un terme au contrat avec un délai de préavis réduit au moyen d un contre-préavis. Cette règle existait déjà pour les employés et est désormais aussi d application, certes sous une forme adaptée, pour les ouvriers. Ancienneté Durée du contre-préavis 0 6 mois d ancienneté 1 semaine 6 12 mois d ancienneté 2 semaines 1 2 ans 3 semaines 2 ans et plus 4 semaines La manière dont se déroule le contre-préavis sera la même que sous les anciennes règles. Aucun changement donc. SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 10

11 Pour un ouvrier ou un employé intérimaire obtenant un contrat fixe et restant occupé dans la même fonction par le même employeur (sans que son contrat d intérim ait été interrompu pendant plus de 7 jours) un maximum d un an de sa période de travailleur intérimaire sera pris en compte pour le calcul de son ancienneté. Par ailleurs, les périodes au cours desquelles le travailleur a été occupé chez l employeur entrent également en ligne de compte. A cet égard, il convient de tenir compte du fait que chaque période d inactivité de 7 jours ou moins est également considérée comme une période de travail intérimaire. Exemple : un travailleur intérimaire travaille pendant six mois chez l employeur X sur base de contrats hebdomadaires. Une semaine après avoir effectué sa dernière prestation comme intérimaire, il est engagé par l employeur à l appui d un contrat définitif. Si l employeur souhaite ensuite donner son congé à ce travailleur, il doit tenir compte d une ancienneté supplémentaire de 6 mois et une semaine. Les week-ends entre chaque contrat et la semaine entre la dernière occupation comme travailleur intérimaire et l engagement comme travailleur fixe sont considérés en effet comme périodes de travail intérimaire. Actuellement, en cas de suspension de l exécution du contrat de travail pour cause de maladie ou d accident, le préavis qui aurait précédemment été notifié est suspendu. En d autres termes, le délai de préavis ne court pas pendant cette absence. Il ne recommence à courir qu au retour du travailleur. Le délai de préavis sera donc allongé du nombre de jours de maladie. L employeur peut toutefois décider de rompre le contrat avec effet immédiat en payant une indemnité de rupture. La loi dispose expressément dans ce cas que l employeur peut déduire le salaire garanti du montant de l indemnité de préavis en cas de licenciement d un employé malade depuis plus de 6 mois. Cette disposition est supprimée dans le nouveau régime. Une nouvelle règle est introduite à la place. Lorsqu une des conditions ci-dessous est rencontrée, l employeur pourra dorénavant déduire le salaire garanti payé pour maladie de l indemnité de préavis. Les conditions suivantes doivent être remplies : - le travailleur a été licencié avec prestation d un délai de préavis; - le travailleur tombe malade après notification du préavis ; - l employeur doit rompre le contrat pour des raisons valables pendant l incapacité de travail. Par exemple, vous êtes licencié avec un délai de préavis de 30 semaines qui prend cours le 3 février Vous tombez malade le 24 mars, pour une durée de cinq semaines. Pendant cette période, votre employeur décide de se séparer de vous avec effet immédiat. Il va donc devoir payer une indemnité de préavis correspondant au délai de préavis restant. Il peut déduire de ce montant la période de salaire garanti qui a débuté le 24 mars. SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 11

12 Dans l ancien système, il aurait fallu plus de 6 mois de maladie pour pouvoir déduire le salaire garanti de l indemnité de rupture. Attention! Si vous tombez malade à plusieurs reprises pendant la période de préavis, seule la période de salaire garanti en vigueur au début de la maladie pendant laquelle votre employeur procède au licenciement pourra donner lieu à une déduction. Étant donné la suppression de la clause d essai, les règles prévoient dorénavant une nouvelle possibilité de résiliation du contrat de travail conclu pour une durée déterminée ou pour un travail nettement défini. Le principe reste le même : il est impossible de résilier unilatéralement un contrat de travail conclu pour une durée déterminée ou pour un travail nettement défini avant l échéance prévue. Toute rupture du contrat entraîne l obligation de payer une indemnité de rupture. Cette indemnité est égale à la rémunération que vous auriez reçue si vous étiez resté en service pendant toute la durée du contrat de travail. La nouveauté réside dans le fait qu'il sera désormais possible, tant pour vous que pour votre employeur, de résilier le contrat de façon unilatérale pendant la première moitié de la durée convenue du contrat. Mais attention : la période pendant laquelle il est possible de résilier le contrat ne peut pas dépasser 6 mois. Pour ce genre de contrats, le préavis doit être donné de la même façon que pour un contrat de travail à durée indéterminée. Le préavis prend cours le lundi qui suit la semaine pendant laquelle il a été notifié. La durée du préavis est la même que pour les contrats à durée indéterminée (voir supra). Toutefois, après la première moitié du contrat et/ou après 6 mois, les règles relatives à l indemnité de rupture restent applicables (indemnité égale à la rémunération jusqu à la fin du contrat). Si vous avez un contrat de travail à durée déterminée/pour un travail défini de moins de trois mois, votre employeur pourra mettre un terme au contrat sans préavis ni indemnité si vous êtes malade pendant plus de 7 jours (donc au plus tôt à partir du 8 e jour). Cette règle existait déjà pour les employés. Désormais, elle s applique également aux ouvriers. Si vous avez un contrat de travail à durée déterminée/pour un travail défini de plus de trois mois et si vous tombez malade pendant plus de 6 mois, l employeur peut mettre fin à tout moment à votre contrat. Il doit toutefois vous verser une indemnité égale à la période restante du contrat, avec un maximum de trois mois et sans déduction de ce qu il a déjà payé comme salaire garanti. Cette règle aussi existait déjà pour les employés et a été étendue aux ouvriers. Prendre un congé avec maintien de salaire pendant son délai de préavis afin de chercher un nouvel emploi : voilà en quoi consiste le congé de sollicitation. À cet égard, le fait qu il s agisse d un licenciement ou d une démission n a pas d importance. Combien de jours de congé de sollicitation peut-on prendre? La nouvelle réglementation prévoit que le congé de sollicitation s élève à 1 jour par semaine pendant les 26 dernières semaines du délai de préavis. SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 12

13 Si le travailleur souhaite quand même postuler pendant les mois qui précèdent, lecongé se limite à un demi-jour par semaine (il s'agit de la réglementation actuellement applicable aux «employés supérieurs»). À l heure actuelle, l employeur est obligé de proposer un reclassement professionnel ou outplacement (c est-à-dire un accompagnement qui est offert au moment du licenciement par un prestataire de services spécialisé un bureau d outplacement aux frais de l employeur et qui est censé permettre au travailleur licencié de retrouver du travail dans un délai le plus court possible) en cas de licenciement à partir de 45 ans. À partir du 1 er janvier 2014, le droit à l outplacement sera également applicable au travailleur qui a droit à un délai de préavis d au moins 30 semaines. Ces 30 semaines sont calculées sur la base de l ancienneté complète au moment du licenciement (donc les droits ancrés + ce que l on a constitué dans le nouveau système). Il convient de distinguer deux situations selon que le préavis est presté ou non (indemnité de rupture). il prestera dans ce cas un préavis de 30 semaines ;. le travailleur doit utiliser ses 2 demi-jours de congé de sollicitation pour participer à un outplacement (reclassement professionnel) ;. l employeur paie l outplacement ; la loi ne prévoit pas de coût minimum et maximum de ce reclassement professionnel.. le travailleur reçoit un «package» de licenciement composé de deux parties : d une part, une partie allant à l accompagnement, à l outplacement d une valeur de 4 semaines de salaire brut et d autre part une indemnité de rupture. Attention! Le coût de l'outplacement équivalent à 4 semaines sera porté en compte sur l indemnité de préavis et en sera donc déduit. Par exemple, vous avez un préavis de 30 semaines. Votre employeur va donc devoir vous payer 26 semaines (sur les 30). En outre, vous avez droit à un accompagnement d outplacement équivalent à 4 semaines de rémunération brute. Vous vous inscrirez au chômage après 26 semaines.. Le coût de l outplacement (1/12 ème de la rémunération annuelle) que l employeur devra vous proposer sera compris entre EUR minimum et EUR maximum. En outre, l outplacement devra durer au moins 60 heures et s'étendre sur 12 mois maximum. L employeur sera obligé de proposer l outplacement. S il ne le fait pas, vous recevrez quand même 30 semaines en tant que travailleur (et pas 26 semaines) et l employeur sera sanctionné.. Pour ces 4 semaines, l employeur continuera à payer des cotisations à l ONSS (33 %). SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 13

14 La nouvelle réglementation prévoit une période de transition : Jusqu en 2016, il est possible (donc pas obligatoire) pour le travailleur de suivre l'outplacement. Si le travailleur décide de ne pas le faire, il recevra 30 semaines minimum ( semaines). S il décide de suivre l accompagnement, le préavis sera réduit de quatre semaines. À partir de 2016, le travailleur ne sera toujours pas obligé de suivre un outplacement, mais il perdra en tout état de cause 4 semaines, qu il accepte ou non de suivre l accompagnement (sauf si l employeur ne l a pas proposé). La loi ne prévoit pas d autres sanctions pour les travailleurs qui ne veulent pas accepter une offre d outplacement. L obligation actuelle pour les travailleurs de 45 ans et plus sera maintenue (avec maintien du préavis total) pour toute personne n atteignant pas les 30 semaines de préavis. Enfin, précisons encore que la nouvelle réglementation ne s appliquera pas non plus au reclassement professionnel dans le cadre de restructurations (cellule pour l emploi). L annexe 3 en donne un aperçu schématique. Lorsqu un préavis est d au moins 30 semaines, une partie (1/3) du préavis ou de l indemnité de rupture peut être utilisée pour des mesures visant à permettre au travailleur de trouver plus facilement un emploi. Les 2/3 restants doivent être prestés ou payés, avec un minimum de 6 mois de préavis. Ce sont les secteurs qui sont mis à contribution pour «remplacer» ce 1/3 du délai de préavis sur la base des nouvelles règles par des avantages propres au secteur et des mesures «de nature à accroître l employabilité du travailleur sur le marché du travail (par ex. : formations, outplacement )». Ils ont pour ce faire jusque fin Cette modalisation alternative pourrait se présenter comme suit : un travailleur a droit à une indemnité de préavis de neuf mois. Six mois lui sont effectivement payés. Il reçoit un package d outplacement (légal) de 4 semaines. Restent encore deux mois qui peuvent être modalisés de manière alternative par le secteur concerné, par ex. par de l outplacement supplémentaire, une formation supplémentaire, un complément à l allocation de chômage complète par le biais du fonds social sectoriel À défaut d accord dans le secteur pour cette date, une cotisation sociale spéciale d 1% pour le travailleur et de 3% pour l employeur sera due à partir de 2019 sur ce 1/3. Actuellement, un employeur ne doit pas motiver le licenciement. Il licencie qui et quand bon lui semble, sans donner de motif. Il ne doit suivre une procédure déterminée et la charge de la preuve ne lui appartient qu en cas de licenciement pour motif grave ou de licenciement collectif. Pour le 1 er janvier 2014, syndicats et employeurs devront conclure au Conseil national du Travail une convention élaborant un nouveau régime qui oblige les employeurs à avancer les motifs pour lesquels ils licencient un travailleur et à prévoir une «bonne politique du personnel». SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 14

15 Le licenciement abusif actuel subsistera jusqu à ce que cette nouvelle CCT voie le jour. Cette disposition n existe que pour les ouvriers et pas pour les employés. Un licenciement considéré comme abusif conduira à ce que l employeur soit redevable d une indemnité de six mois de salaire. À suivre donc Plusieurs secteurs ne relèveront pas du nouveau régime pour ce qui concerne les ouvriers travaillant dans ces secteurs. Ils pourront continuer d appliquer des délais de préavis inférieurs aux nouveaux délais. Il s agit des secteurs où les ouvriers ont actuellement un délai de préavis inférieur aux délais fixés par la CCT 75 (CCT qui s applique aux ouvriers lorsqu aucun délai de préavis spécifique n est convenu dans leur commission paritaire) (tanneries, vêtement, ameublement ). Dans ces secteurs, les délais de préavis seront relevés le 1 er janvier 2014 au niveau des délais fixés dans la CCT 75. Il s agit d une exception temporaire jusqu en À partir de là, le droit à un délai de préavis sera constitué quoi qu il en soit sur la base du nouveau régime. Il existe par ailleurs une exception spécifique pour les ouvriers des secteurs possédant des délais de préavis inférieurs à ceux prévus dans la CCT n 75, qui n ont pas de lieu de travail fixe et exercent habituellement un certain nombre d activités énumérées limitativement (par ex. travaux d excavation, travaux de terrassement, travaux de construction ) sur des chantiers temporaires et mobiles. Eux aussi continuent de ressortir à leur régime actuel. Une évaluation périodique est prévue, sans qu il soit toutefois stipulé que les ouvriers de ces secteurs devront eux aussi un jour passer au nouveau régime de préavis. Ils conservent également leurs compléments sectoriels (voir par ailleurs). Le régime spécifique de certains ouvriers dans le secteur de la santé est supprimé. Il prévoyait que les délais de préavis des ouvriers avec au moins cinq ans d ancienneté dans le secteur des soins de santé étaient portés au même niveau que celui des employés. Toute entreprise annonçant un licenciement collectif doit mettre en place ce que l on appelle une cellule pour l emploi. Tous les travailleurs licenciés sont tenus de s y inscrire. Tous les travailleurs inscrits dans la cellule pour l emploi reçoivent une indemnité de reclassement (s ils ont au moins une année d ancienneté de service ininterrompue). Elle remplace une partie de votre indemnité de rupture. Vous recevez chaque mois une partie de votre indemnité de préavis de votre ancien employeur. Vous continuez en fait d être payé. Cette indemnité de reclassement reste due pendant six mois pour les plus de 45 ans et est obligatoire pendant trois mois pour les moins de 45 ans. Un employeur en restructuration peut réclamer une partie de l indemnité de reclassement qu il a dû payer à un ouvrier à l Office national de l Emploi (ONEm) lorsque l indemnité de préavis normale est inférieure au coût de l indemnité de reclassement. Pour un employé, aucun remboursement n était possible jusqu à présent, ça l est désormais avec la nouvelle réglementation. SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 15

16 . Bien que les clauses d essai n existeront plus dans le nouveau régime légal qui entrera en vigueur à compter du 1 er janvier 2014, les clauses d essai qui existaient avant cette date seront maintenues jusqu à leur échéance et resteront aussi soumises aux anciennes règles.. L employeur peut recourir à des délais de préavis réduits pour les ouvriers ayant moins de 6 mois d ancienneté ininterrompue dans l entreprise. Les clauses à ce sujet dans le contrat ou le règlement de travail seront elles aussi maintenues jusqu à leur expiration.. Si la notification du licenciement collectif et le dépôt de la convention collective de travail ont eu lieu au plus tard le 31 décembre 2013 (attention, il s agit de conditions cumulatives!), le régime actuel en matière de délais de préavis restera d application.. Différentes commissions paritaires possèdent aujourd hui des conventions collectives de travail prévoyant par ex. une indemnité complémentaire en plus de l allocation de chômage en cas de licenciement. Elle doit être payée soit directement par l employeur, soit par le fonds de sécurité d existence, mais financée à l aide de cotisations patronales. Ces compléments sectoriels seront absorbés par le nouveau régime de licenciement (ils ne seront donc pas encore être donnés en plus, au titre de «droit acquis»). Les secteurs ont jusqu au 1 er juillet 2015 pour les réorienter par voie de négociation. À partir du 1 er juillet 2015, de tels compléments sectoriels n ayant pas encore été adaptés seront illégaux si cette indemnité complémentaire est inférieure à la différence entre le coût du licenciement calculé sur la base des nouvelles règles et celui calculé sur la base des anciennes règles. SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 16

17 Le jour de carence disparaît à partir du 1 er janvier Cela vaut tant pour les ouvriers que pour certains employés (employés à l essai, engagés dans les liens d un contrat à durée déterminée de moins de trois mois ou pour un travail nettement défini dont l exécution nécessite normalement une occupation de trois mois) auxquels il s appliquait encore. De nouvelles règles concernant l avertissement en cas de maladie et le contrôle par un médecin apparaissent également. Il est désormais inscrit dans la loi qu en cas de maladie ou d accident, vous devez avertir immédiatement votre l employeur ou être en mesure de présenter le certificat médical (si votre médecin en prescrit un) dans le délai prescrit. Une convention collective de travail (sectorielle ou d entreprise) peut à présent aussi disposer que lorsque vous êtes malade ou avez eu un accident, vous devez vous tenir à la disposition du médecincontrôle à votre domicile ou à un lieu de résidence que vous avez communiqué. Cela concerne maximum 4 heures consécutives entre 6 heures du matin et 20 heures le soir. Il se peut toutefois que vous ayez une raison fondée de ne pas être disponible : par ex. hospitalisation ou visite chez le docteur. Si vous ne vous tenez pas à ces obligations (avertir votre employeur immédiatement ou pouvoir présenter le certificat médical dans le délai prescrit et vous soumettre au contrôle), l employeur peut refuser de payer le salaire garanti. Attention! Cette sanction ne peut s appliquer qu aux jours précédant l avertissement, la présentation du certificat médical ou le contrôle. Dès le moment où vous prévenez, présentez le certificat ou vous soumettez au contrôle, vous regagnez votre droit au salaire garanti pour les jours à partir de l avertissement, de la présentation du certificat ou du contrôle. SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 17

18 Exemples Préavis légal actuel Grille Claeys actuelle (30 jours par année d ancienneté) Situation après le 1 er janvier 2014 Employés gagnant de (3 mois/5 ans) Situation après le 1er janvier 2014 Employés gagnant + de (1 mois par année entamée) 3 ans d ancienneté au 31/12/ licenciement au 01/12/ ans d ancienneté au 31/12/ licenciement au 01/12/ ans d ancienneté au 31/12/ licenciement au 01/12/ ans d ancienneté au 31/12/ licenciement au 01/12/ ans d ancienneté au 31/12/ licenciement au 01/12/ ans d ancienneté au 31/12/ licenciement au 01/12/ ans d ancienneté au 31/12/ licenciement au 01/12/ ans d ancienneté au 31/12/ licenciement au 01/12/ ans d ancienneté au 31/12/ licenciement au 01/12/ mois 3 mois 3 mois + 7 semaines 3 mois + 7semaines 6 mois 6 mois 3 mois + 12 semaines 3 mois + 12 semaines 6 mois 10 mois 3 mois + 21 semaines 3 mois + 21 semaines 6 mois 8 mois 6 mois + 7 semaines 7 mois + 7 semaines 6 mois 10 mois 6 mois + 12 semaines 7 mois + 12 semaines 9 mois 14 mois 6 mois +21 semaines 7 mois + 21 semaines 9 mois 14 mois 9 mois + 7 semaines 13 mois + 7 semaines 12 mois 16 mois 9 mois + 12 semaines 13 mois + 12 semaines 12 mois 20 mois 9 mois + 21 semaines 13 mois + 21 semaines SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 18

19 Nombre de mois/année Ouvriers/Délais de préavis actuels Employés : délais de préavis actuels (3 mois/5 ans) Employés : délais de préavis actuels Grille Claeys : 1 mois par année d ancienneté entamée Travailleurs : situation à partir du 1 er janvier mois 7 jours (1 semaine) 7 jours (1 semaine) 7 jours (1 semaine) 2 semaines 9 mois 40 jours (5,71 semaine) 3 mois (13 semaine) 3 mois (13 semaines) 6 semaines 1,5 an 40 jours (5,71 semaine) 3 mois (13 semaines) 3 mois (13 semaines) 3 ans 40 jours (5,71 semaine) 3 mois (13 semaines) 3 mois (13 semaines) 9 semaines 13 semaines 5 ans 48 jours (6,8 semaine) 6 mois (26 semaines) 6 mois (26 semaines) 18 semaines 8 ans 48 jours (6,8 semaine) 6 mois (26 semaines) 8 mois (34,64 semaine) 12 ans 64 jours (9,1 semaine) 9 mois (38,97 semaines) 12 mois (52 semaines) 16 ans 97 jours (13,8 semaine) 12 mois (52 semaines) 16 mois (69,28 semaine) 20 ans 129 jours (18,4 semaine) 15 mois (64,95 semaines) 20 mois (86,6 semaine) 26 ans 129 jours (18, 4 semaine) 18 mois (77,94 semaines) 26 mois (112,58 semaine) 31 ans 129 jours (18,4 semaine) 21 mois (90,93 semaines) 31 mois (134,23 semaine) 27 semaines 39 semaines 51 semaines 62 semaines 69 semaines 74 semaines SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 19

20 Vous êtes licencié par votre employeur Vous êtes licencié avant le 1/01/2014 Vous êtes licencié après le 1/01/2014 Les anciennes règles restent d application Votre contrat date d avant le 1/01/2014 Votre contrat date du 1/01/2014 ou plus tard Pour les contrats antérieurs au 1/12/2012 : Pour les contrats postérieurs au 1/12/2012 : Vous avez un délai de préavis en 2 parties : Les nouveaux délais 3m/5 ans ou Formule Claeys en fonction de votre plafond salarial 3m/5 ans ou 30j/an avec un minimum de 3m/5ans en fonction de votre plafond salarial Partie 1 : situation au 31/12/2013 : le passé fait l objet d un ancrage < plafond salarial : l ancrage intervient à raison de 3m/5 ans > plafond salarial : l ancrage intervient à raison de 1m/an avec un min. de 3 m Partie 2 : situation à partir du 1/01/2014 avec le compteur à 0 dans le nouveau système Constitution selon les nouvelles règles (voir ci-contre) La somme des deux parties représentera le délai de préavis auquel vous avez droit Ancienneté Durée du délai de préavis (en semaines) 0 2 semaines 3 mois 4 semaines 6 mois 6 semaines 9 mois 7 semaines 1 an 8 semaines 1 an et 3 mois 9 semaines 1 an et 6 mois 10 semaines 1 an et 9 mois 11 semaines 2 ans 12 semaines 3 ans 13 semaines 4 ans 15 semaines 5 ans + 3 semaines par année commencée 20 ans 62 semaines 21 ans + 1 semaine par année entamée

21 schéma Vous donnez votre congé Vous donné votre congé avant le 1/01/2014 Vous donnez votre congé après le 1/01/2014 Les anciennes règles restent d application Votre contrat date d avant le 1/01/2014 Votre contrat date du 1/01/2014 ou plus tard Pour les contrats antérieurs au 1/12/2012 : Pour les contrats postérieurs au 1/12/2012 Observez la situation au 31/12/2013 : votre passé fait l objet d un ancrage (étape 1) Les nouveaux délais de préavis sont d application. < plafond de EUR : si vous êtes en service depuis moins de cinq ans, vous devez continuer à travailler pendant un mois et demi, et pendant max. 3 mois si vous êtes en service depuis plus de cinq ans.. > plafond de EUR : à convenir avec votre employeur. En tout état de cause, l employeur ne pourra vous maintenir au travail que max. 4,5 mois supplémentaires si votre rémunération est inférieure à EUR et max. 6 mois si votre rémunération est supérieure à ce montant..moins de 5 ans 45 jours.moins de 10 ans 90 jours.au moins 10 ans 135 jours.15 ans ou plus avec une rémunération annuelle supérieure à EUR 180 jours.< plafond salarial de EUR : l ancrage intervient à raison de 1,5 m/5 ans et de max. 3 m. > plafond salarial de EUR et < EUR : l ancrage intervient à raison de 1,5 m/5 ans et de max. 4,5 m.> plafond salarial de EUR : l ancrage intervient à raison de 1,5 m/5 ans et de max. 6 m Atteignez-vous les maxima de 3 m ; 4,5 m ou 6 m? oui Vous presterez au maximum ce préavis non La moitié du nombre de semaines dues par l employeur avec un maximum de 13 semaines (en arrondissant à l unité inférieure) Observez votre situation à partir du 1/01/2014 avec le compteur à 0 dans le nouveau système (étape 2) Constitution selon les nouvelles règles : la moitié du nombre de semaines dues par l employeur avec un maximum de 13 semaines (à 8 ans de service) Les étapes 1 et 2 sont additionnées. La somme représente le délai de préavis que vous devrez prester. Attention! Lorsque la somme des étapes 1 et 2 est supérieure à 13 semaines, vous devrez donner au maximum 13 semaines de préavis

22 OUTPLACEMENT Votre délai de préavis s élève au moins à 30 semaines (droits ancrés + ce qui a été constitué dans le nouveau système) Vous prestez votre préavis Vous recevez votre indemnité de rupture Vous prestez 30 semaines Jusqu en 2016 À partir de 2016 Vous suivez un outplacement pendant vos 2 demi-jours de congé de sollicitation Vous décidez de suivre un outplacement Votre préavis sera réduit de 4 semaines de rémunération brute (vous recevez donc 26 semaines) Vous décidez de ne pas suivre d outplacement Vous recevez au minimum vos 30 semaines Vous pouvez choisir de suivre ou non un outplacement Que vous acceptiez l outplacement ou non : vous perdez 4 semaines de rémunération brute qui sont déduites de votre délai de préavis 4 semaines de votre préavis sont utilisées pour contribuer à financer l outplacement :. min. 60 h sur max. 12 m. min EUR et max EUR Vous vous inscrivez au chômage après 26 semaines

23 L annexe 3 présente un aperçu schématique. Secrétariat fédéral Rue Haute Bruxelles Tél.: Fax: Sections régionales Arlon Rue des Martyrs Arlon Tél.: Brabant wallon Rue de l Evêché Nivelles Tél.: Bruxelles-Halle-Vilvoorde Place Rouppe 3 (3 e / 4 e étages) 1000 Bruxelles Tél.: Edingensesteenweg Halle Tel Mechelsestraat 6 (1 er étage) 1800 Vilvoorde Tel Charleroi Rue de Gozée Montigny-le-Tilleul Tél.: Centre Place Communale La Louvière Tél.: Liège Maison des Syndicats Place Saint-Paul 9/ Liège Tél.: Mons - Borinage Rue Chisaire Mons Tél.: Namur Rue Dewez 40/ Namur Tél.: Wallonie Picarde Rue Roc Saint-Nicaise 4/ Tournai Tél.: Verviers Pont aux Lions 23 Galerie des 2 Places (5 e étage) 4800 Verviers Tél.: SETCa-BBTK Une analyse du texte de projet de loi de Monica De Coninck 20

vos droits vos dr en poche

vos droits vos dr en poche vos droits en poche Fin du contrat de travail Un contrat de travail ne peut pas être rompu du jour au lendemain, sauf de commun accord, en cas de force majeure ou pour motif grave. Si votre employeur vous

Plus en détail

Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés

Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés La nouvelle loi sur le statut unique a apporté des modifications majeures en droit du travail notamment concernant les délais de préavis, le

Plus en détail

vos droits vos dr en poche

vos droits vos dr en poche vos droits en poche Outplacement Le reclassement professionnel ou outplacement est un accompagnement qui est offert au moment du licenciement par un prestataire de services spécialisé un bureau d outplacement

Plus en détail

vos droits vos dr en poche

vos droits vos dr en poche vos droits en poche Maladie ou accident Dans un certain nombre de cas autres que les jours fériés ou les vacances annuelles, le travail peut être interrompu de façon fortuite (maladie et accident). Des

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3. Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3

Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3. Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3 Le statut unique ouvriers-employés Les Dossiers du BSJ [ Table des matières Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3 Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3 Chapitre

Plus en détail

Ouvriers - Employés Nouvelles règles de licenciement à partir du 1 er janvier 2014

Ouvriers - Employés Nouvelles règles de licenciement à partir du 1 er janvier 2014 Ouvriers - Employés Nouvelles règles de licenciement à partir du 1 er janvier 2014 Session d information pour l Institut des Réviseurs d Entreprises Henri-François Lenaerts Avocat - Associé Gaëlle Willems

Plus en détail

Généralisation des mutuelles santé

Généralisation des mutuelles santé Date de mise à jour : juin 2013 Généralisation des mutuelles santé La loi instaure une couverture complémentaire santé minimale obligatoire pour tous les salariés du secteur privé d ici au 1 janvier 2016.

Plus en détail

MEMO ENTREPRISE EN FAILLITE ET MAINTENANT?

MEMO ENTREPRISE EN FAILLITE ET MAINTENANT? MEMO ENTREPRISE EN FAILLITE ET MAINTENANT? TABLE DES MATIÈRES ENTREPRISE EN FAILLITE. ET MAINTENANT? 5 Que devez-vous faire? 5 Que devez-vous apporter? 6 Que se passe-t-il après l établissement de la créance?

Plus en détail

Tableau 1. Licenciement d un ouvrier CP 124 jusqu au 31 décembre 2013. Ouvrier embauché avant le 1 er janvier 2012

Tableau 1. Licenciement d un ouvrier CP 124 jusqu au 31 décembre 2013. Ouvrier embauché avant le 1 er janvier 2012 01.08.2013 Q.1. Quels délais de préavis faut-il appliquer en cas de licenciement au cours des prochaines semaines (avant le 31 décembre 2013)? Les nouvelles règles en matière de licenciement et de délais

Plus en détail

QUID QUID? 2013 PARTENA 2013 1

QUID QUID? 2013 PARTENA 2013 1 QUID? 2013 PARTENA 2013 1 Origine historique : Législations parallèles différées dans le temps : La première loi sur le contrat de travail du 10 mars 1900 ne concerne que les ouvriers La première loi traitant

Plus en détail

memo Entreprise en faillite : et maintenant?

memo Entreprise en faillite : et maintenant? memo Entreprise en faillite : et maintenant? Table des matières Entreprise en faillite : et maintenant?... 4 Qui est qui lors d une faillite?... 6 Que devez-vous faire?... 7 Que faut-il indiquer sur votre

Plus en détail

Aide pour le module de calcul du préavis

Aide pour le module de calcul du préavis Aide pour le module de calcul du préavis 1. Introduction....2 2. Le module : dans quels cas?...3 3. Explication du module de calcul en ligne...4 3.1. Champs...4 3.1.1. Ouvriers...4 3.1.1.1. Statut...4

Plus en détail

Réduction individuelle et temporaire des prestations

Réduction individuelle et temporaire des prestations L adaptation temporaire du temps de travail de crise Mesure : Il s agit d une réduction collective du temps de travail s appliquant à l ensemble des travailleurs de l entreprise ou à une catégorie spécifique

Plus en détail

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions 1. L outplacement de quoi s agit-il? «L outplacement», aussi appelé reclassement professionnel,

Plus en détail

Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations!

Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations! Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations! 1 HOMMES / FEMMES Les références aux personnes et fonctions au masculin visent naturellement aussi bien les hommes que les femmes. 2 Ouvriers/employés:

Plus en détail

>> Indemnité de licenciement des Mensuels

>> Indemnité de licenciement des Mensuels N d info 1454-10 Informations ASJ 04-03 Pôle Relations Sociales et Juridiques Mise à jour juin 2011 >> Indemnité de licenciement des Mensuels L avenant du 21 juin 2010 à l accord national sur la mensualisation

Plus en détail

Outplacement, obligations légales et outil de management (cct n 51 et cct n 82)

Outplacement, obligations légales et outil de management (cct n 51 et cct n 82) Outplacement, obligations légales et outil de management (cct n 51 et cct n 82) INTRODUCTION Il est préférable d éviter un licenciement que de remédier aux conséquences de celuici. Quelle qu en soit la

Plus en détail

vos droits vos dr en poche

vos droits vos dr en poche vos droits en poche Pension légale Pour la plupart des Belges, la pension légale est et reste la seule source de revenus, une fois l âge de la retraite atteint. Celle-ci est basée sur la solidarité intergénérationnelle:

Plus en détail

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB Coordination intérim Ensemble, on est plus fort contenu au travail p. 5 le contrat de travail p. 6 salaire et avantages p. 7 primes p. 8 durée du travail p. 10 santé

Plus en détail

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Parentalité responsable Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Édition de mars 2013 Parentalité responsable 2 Le congé de maternité Le congé de maternité est de 15 semaines. Il se compose

Plus en détail

La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement

La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement Les dispositions des mesures anti-crise sont valables jusqu au 31 décembre 2010. A. Les mesures

Plus en détail

LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI Août 2013

LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI Août 2013 Nous nous proposons de vous présenter les principales évolutions apportées par la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013, parue au Journal Officiel le 16 juin 2013 sous la forme de flashs spéciaux.

Plus en détail

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés?

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? II -Congés payés a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? Tout salarié on droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à

Plus en détail

OUTPLACEMENT. L avenir a son syndicat

OUTPLACEMENT. L avenir a son syndicat OUTPLACEMENT 1 Qu'entend-on par reclassement professionnel? L'aide au reclassement professionnel recouvre l'ensemble des services et de conseils de guidance qui sont fournis individuellement ou en groupe

Plus en détail

Au coeur de l actualité. Journée du Professionnel payroll

Au coeur de l actualité. Journée du Professionnel payroll Au coeur de l actualité Journée du Professionnel payroll Alexandra Vancaeneghem 15 octobre 2013 1 P R O G R A M M E Le statut unique Ecart salarial Publications Modernisation de la durée du travail Vacances

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV COMMENT CALCULER LE MONTANT DE L INDEMNITE DE LICENCIEMENT? La loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008, reprenant les dispositions de l ANI du 11 janvier 2008,

Plus en détail

Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 1 Obligation de négocier au niveau des branches... 3 2 Durée minimale de travail... 3 2.1 Dérogations...

Plus en détail

expresso La Prime de fin d année et le petit commerce Décembre 2010

expresso La Prime de fin d année et le petit commerce Décembre 2010 expresso Décembre 2010 La Prime de fin d année dans la GRande distribution et le petit commerce bientôt les primes de fin d année La prime de fin d année est aussi appelée «treizième mois», ou prime de

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations

L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations FICHE CONSEIL Chemin d accès : METHODES/OUTILS/2.DEVELOPPER/FICHES CONSEIL/SOCIAL RH/DIVERS Page : 1/5 1. L arrêt maladie

Plus en détail

Les plans sociaux. Formations CNC - Frédéric Baudoux

Les plans sociaux. Formations CNC - Frédéric Baudoux Les plans sociaux Formations CNC - Frédéric Baudoux Les plans sociaux Pas de définition Pas de Loi Pas de monopole des syndicats CCT n 24 article 6 Participation des membres du conseil d entreprise CCT

Plus en détail

Vacances, j oublie rien!

Vacances, j oublie rien! Vacances, j oublie rien! Partie 1/2 Le mois de mai est le bon moment pour rappeler quelques règles juridiques relatives au droit aux vacances annuelles. A i-je droit à des vacances, de combien de jours

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat de travail à temps partiel Le contrat de travail à temps partiel 1) Travail à temps partiel : de quoi s agit-il? Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : - à la durée légale

Plus en détail

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité.

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité. Modèle de contrat de travail à durée indéterminée 2 e modèle normal Entre : l association..... représentée par M. (le président)... d une part, et : M. demeurant.. d autre part, IL A ETE CONVENU CE QUI

Plus en détail

A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ----------------------------------------

A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ---------------------------------------- A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ---------------------------------------- Convention collective de travail n 118 du 27 avril 2015 fixant, pour 2015-2016, le cadre interprofessionnel

Plus en détail

STATUT. entendu? www.abvvmetaal.be

STATUT. entendu? www.abvvmetaal.be OUVRIERS EMPLOYÉS STATUT entendu? www.abvvmetaal.be le statut de salarié une étape importante Ouvrier vs. Employé Trouvez les nombreuses injustes différences Les différences entre les statuts d ouvrier

Plus en détail

Outplacement. Mode d emploi. Le soutien au reclassement professionnel. - Prestant un préavis d au moins 30 semaines

Outplacement. Mode d emploi. Le soutien au reclassement professionnel. - Prestant un préavis d au moins 30 semaines Mode d emploi Outplacement Le soutien au reclassement professionnel des travailleurs : - De plus de 45 ans OU - Prestant un préavis d au moins 30 semaines > Vous exercez votre activité professionnelle

Plus en détail

SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2013-2014 COMMISSION PARITAIRE POUR LES GROSSISTES- REPARTITEURS DE MEDICAMENTS - CP 321

SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2013-2014 COMMISSION PARITAIRE POUR LES GROSSISTES- REPARTITEURS DE MEDICAMENTS - CP 321 SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2013-2014 COMMISSION PARITAIRE POUR LES GROSSISTES- REPARTITEURS DE MEDICAMENTS - CP 321 2 SOMMAIRE 4 Conditions de travail 7 Frais de déplacement 8 Vêtements de travail

Plus en détail

Dossier Statut Unique

Dossier Statut Unique Dossier Statut Unique 1 Table of Contents Généralités... 4 1. Cadre Historique... 6 2. Nouvelles règles de licenciement... 9 2.1. NOUVEAUX DELAIS DE PREAVIS... 9 2.1.1. Préavis donné par l employeur...

Plus en détail

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise suite à une reconnaissance (Nouvelle réglementation)

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise suite à une reconnaissance (Nouvelle réglementation) demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise suite à une reconnaissance (Nouvelle réglementation) document d information Version 3.1 01.10.2014 C3 RCC EXTRAITS DE VOS DROITS

Plus en détail

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise (Nouvelle réglementation régimes généraux) document d information Version 3.1 01.10.2014 C3 RCC EXTRAITS DE VOS DROITS ET OBLIGATIONS

Plus en détail

AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES ET A L ACCORD NATIONAL SUR LA MENSUALISATION (non-cadres) UIMM 26-07

AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES ET A L ACCORD NATIONAL SUR LA MENSUALISATION (non-cadres) UIMM 26-07 21 septembre 2010 Période d essai, indemnité de licenciement, indemnité départ à la retraite, GPEC, dialogue social, DIF et chômage partiel, harcèlement moral AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE

Plus en détail

Modifications en matière de préavis et de période d essai. statut unique ouvriers/employés

Modifications en matière de préavis et de période d essai. statut unique ouvriers/employés Modifications en matière de préavis et de période d essai statut unique ouvriers/employés Comme vous en avez sans doute entendu parler, le 26 décembre 2013, une nouvelle loi a été publiée concernant l

Plus en détail

Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013. traduction du texte original rédigé et signé en néerlandais

Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013. traduction du texte original rédigé et signé en néerlandais Commission Paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013 traduction du texte original rédigé et signé

Plus en détail

Le régime de chômage avec complément d entreprise

Le régime de chômage avec complément d entreprise Le régime de chômage avec complément d entreprise Avril 2015 Editeur responsable : Secrétariat social UCM, Jean-Benoît Le Boulengé, Chaussée de Marche 637, 5100 Wierde Date de dernière mise à jour : 30/04/2015

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Le statut unique Heures supplémentaires Une heure supplémentaire est soit compensée à raison d une heure et demie de temps libre soit comptabilisée au même taux sur un compte épargne temps. Lorsque l organisation

Plus en détail

vos droits vos dr en poche

vos droits vos dr en poche vos droits en poche Vacances annuelles S il y a bien une période de l année fortement attendue par les travailleurs, ce sont les vacances! En Belgique, tout travailleur a droit à des vacances annuelles

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 12 JUILLET 2012 RELATIF À LA

Plus en détail

Le droit au crédit-temps

Le droit au crédit-temps Le droit au crédit-temps Le 28 décembre 2011 a été publié au Moniteur belge l Arrêté royal qui a modifié le régime du crédit-temps, et plus particulièrement les conditions d octroi des allocations d interruption

Plus en détail

Préavis : déterminer sa durée exacte, sa date de départ et de fin

Préavis : déterminer sa durée exacte, sa date de départ et de fin Gérer un départ à l initiative de l employeur : licenciement pour motif personnel et mise à la retraite Préavis : déterminer sa durée exacte, sa date de départ et de fin Référence Internet Saisissez la

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1 er ' janvier 2009 Régime

Plus en détail

I - Législation du travail :

I - Législation du travail : POLYNESIE FRANCAISE Les dispositions en matière de droit du travail, protection sociale et fiscalité sont différentes de celles en vigueur en Métropole. I - Législation du travail : Autorisation de séjour

Plus en détail

Le Contrat de Sécurisation Professionnelle

Le Contrat de Sécurisation Professionnelle 13/02/2015 Le Contrat de Sécurisation Professionnelle Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) est destiné aux salariés des entreprises de moins de 1 000 salariés visées par une procédure de licenciement

Plus en détail

Respect d un délai de prévenance

Respect d un délai de prévenance Par UNSA-ASSMAT 91 Respect d un délai de prévenance Loi n 2008-596 du 25 juin 2008 24 heures à l avance en dessous de 8 jours de présence dans l entreprise 48 heures à l avance entre 8 jours et 1 mois

Plus en détail

L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT

L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT Qu est-ce que l accueil en année complète? C est lorsque l assistant maternel accueille un enfant pendant 47 semaines. L enfant

Plus en détail

Mes droits aux vacances. ... en survol

Mes droits aux vacances. ... en survol Mes droits aux vacances... en survol AVERTISSEMENT Cette brochure de vulgarisation expose des réglementations parfois complexes. Dès lors, il se pourrait que certains cas spécifiques n y soient pas traités.

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) INDEMNISATION L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans Pour qui? Pour vous si : vous avez travaillé

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire Santé de vos salariés non cadres. Accord départemental du 3 septembre 2009. Raison sociale 1

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs de biens, sociétés immobilières,

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES DE L HABILLEMENT (IDCC 247)

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES DE L HABILLEMENT (IDCC 247) CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES DE L HABILLEMENT (IDCC 247) ACCORD DU 21 SEPTEMBRE 2010 PORTANT MODIFICATION DES MODALITES D INDEMNISATION DE LA MALADIE ET DE LA MATERNITE Article 1 Il est

Plus en détail

LES HEURES SUPPLEMENTAIRES

LES HEURES SUPPLEMENTAIRES LES HEURES SUPPLEMENTAIRES Définition Les heures supplémentaires sont toujours celles effectuées au-delà de la durée légale hebdomadaire de 35 heures ou d une durée considérée comme équivalente dans certaines

Plus en détail

La garantie LPC modifiée en bref.

La garantie LPC modifiée en bref. Le 14 octobre 2015, le «Groupe des dix» est parvenu à un compromis sur la révision du rendement légalement garanti sur les pensions complémentaires. La garantie de rendement sera dorénavant calculée sur

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3034 Convention collective nationale IDCC : 1090. SERVICES DE L AUTOMOBILE (Commerce et réparation de l automobile, du

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3314 Convention collective nationale IDCC : 2412. PRODUCTION DE FILMS D ANIMATION

Plus en détail

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 CDD : COTISATIONS SUPPLEMENTAIRES POUR LES CDD DE COURTE DUREE À partir du 1er juillet 2013, la cotisation patronale d assurance

Plus en détail

Avant-projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi

Avant-projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi Avant-projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi Le 11 février 2013, l'avant-projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi transposant les dispositions de l'accord national interprofessionnel

Plus en détail

Statuts des dirigeants mandataires sociaux (décisions des conseils d administration du 18&19 juin et du 24 octobre 2013) Le conseil d administration

Statuts des dirigeants mandataires sociaux (décisions des conseils d administration du 18&19 juin et du 24 octobre 2013) Le conseil d administration Statuts des dirigeants mandataires sociaux (décisions des conseils d administration du 18&19 juin et du 24 octobre 2013) Le conseil d administration sur proposition du comité de rémunérations-ressources

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3247 Convention collective nationale IDCC : 1513. ACTIVITÉS DE PRODUCTION DES

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES?

QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES? QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES? En tant qu apprenti je bénéficie des mêmes droits et obligations que les autres salariés de l entreprise? Vrai. Du fait que vous soyez «salarié», vous devez vous

Plus en détail

LE PLAN DE FORMATION

LE PLAN DE FORMATION LE I ELABORATION DU L établissement du plan de formation relève du pouvoir de direction de l employeur. C est à ce dernier de décider quels sont les salariés qui partiront en formation au cours de l année

Plus en détail

Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie

Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie La CFTC s engage aux côtés des salariés de la boulangerie artisanale : chaque année, des accords sont conclus au niveau de la Convention Collective pour

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Chapitre 3 - Licenciement moyennant préavis ou paiement d une indemnité compensatoire

Chapitre 3 - Licenciement moyennant préavis ou paiement d une indemnité compensatoire Tables des matières Avant-propos... 1 Chapitre 1 - Généralités 1. Puis-je licencier n importe quel travailleur?... 5 2. Puis-je licencier un travailleur à n importe quel moment?... 7 3. Puis-je licencier

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

SALARIES EMBAUCHES OU DEBAUCHES EN COURS DE TRIMESTRE

SALARIES EMBAUCHES OU DEBAUCHES EN COURS DE TRIMESTRE Branche Recouvrement 4 RUE DU GENERAL MANGIN BP L5 98849 NOUMEA CEDEX NOUVELLE-CALEDONIE RIDET N 112615-001 TEL./ FAX. : (687) 25.58.09 NOTICE EXPLICATIVE des règles de détermination des assiettes proratisées

Plus en détail

Comité de conjoncture Secrétariat. Plan de maintien dans l emploi

Comité de conjoncture Secrétariat. Plan de maintien dans l emploi Plan de maintien dans l emploi Objectif Introduit dans le Code du travail par la loi du 22 décembre 2006 Double introduction des instruments de maintien dans l emploi: 1) Plan de maintien dans l emploi

Plus en détail

- 29 - TABLEAU COMPARATIF

- 29 - TABLEAU COMPARATIF - 29 - TABLEAU COMPARATIF Projet de loi portant modernisation du marché du travail Article 1 er I. - L article L. 1221-2 du code du travail est ainsi modifié : 1 Le premier alinéa est ainsi rédigé : «Le

Plus en détail

L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE

L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE Le projet de loi sur la sécurisation de l emploi, transposant l accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 1, comporte

Plus en détail

Numéro de compte Fopas-Outplacement 001 5282448 01

Numéro de compte Fopas-Outplacement 001 5282448 01 Outplacement dans le secteur de l assurance Aperçu Cette publication décrit en quoi consiste l outplacement dans le secteur de l assurance, le programme d outplacement et les conditions à remplir par les

Plus en détail

Panorama des CONTRATS de travail

Panorama des CONTRATS de travail Janvier 2010 Panorama des CONTRATS de travail L essentiel contrat par contrat Choisir un contrat selon vos besoins Éléments clés pour gérer vos contrats L essentiel contrat par contrat Signes particuliers

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA MUTATION GEOGRAPHIQUE A L INITIATIVE DE L EMPLOYEUR

ACCORD RELATIF A LA MUTATION GEOGRAPHIQUE A L INITIATIVE DE L EMPLOYEUR ACCORD RELATIF A LA MUTATION GEOGRAPHIQUE A L INITIATIVE DE L EMPLOYEUR PREAMBULE La loi n 2010-854 du 23 juillet 2010 relative aux réseaux consulaires, au commerce, à l artisanat et aux services a prévu

Plus en détail

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Etude ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage offre l opportunité à l entreprise de transmettre ses savoirs et former les générations futures tout en bénéficiant d un encadrement législatif

Plus en détail

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC Les fiches consacrées aux agents non titulaires de droit public ne concernent que les actes de recrutement (contrats

Plus en détail

La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle

La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle les infos DAS - n 035 12 février 2015 La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle Le 26 janvier 2015, les partenaires sociaux ont conclu une nouvelle convention relative

Plus en détail

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime.

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime. I. CHAMP D APPLICATION Conditions générales Les présentes conditions générales sont d application sur toutes les relations professionnelles entre le professionnel et le client. Toute dérogation doit être

Plus en détail

I. Les grands principes

I. Les grands principes LE CONGE DE RECLASSEMENT Le Congé de reclassement est un dispositif légal qui permet aux salariés licenciés pour motif économique de se consacrer à leur reclassement dès le préavis (à réception de la lettre

Plus en détail

Le régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail

Le régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail Le régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail En principe, l ensemble des sommes versées aux salariées en contrepartie ou à l occasion du travail sont considérées comme une

Plus en détail

Transformation du papier et du carton CP 136

Transformation du papier et du carton CP 136 Transformation du papier et du carton CP 136 Une publication de la CSC bâtiment - industrie & énergie rue de Trèves 31-1040 Bruxelles T 02 285 02 11 cscbie@acv csc.be www.cscbie.be Décembre 2015 Table

Plus en détail

Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle

Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle Indemnités négociées ou facultatives Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les assistantes maternelles sur leur emploi.

Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les assistantes maternelles sur leur emploi. Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les assistantes maternelles sur leur emploi. N hésitez pas à consulter les textes législatifs applicables aux assistantes maternelles

Plus en détail

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES SANS REPRESENTANTS DU PERSONNEL

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES SANS REPRESENTANTS DU PERSONNEL LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES SANS REPRESENTANTS DU PERSONNEL LA PROCEDURE DE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES SANS REPRESENTANTS DU PERSONNEL Convocation

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat

sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat .7.8 Ordonnance du 6 septembre 00 sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l article 0 de la loi du 7 octobre

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique LES CONSÉQUENCES D UN TRANSFERT D ENTREPRISE Lorsque les conditions d application de l article L. 1224-1 1 (anciennement) L.122-12 du Code du Travail sont remplies, le transfert des contrats

Plus en détail

memo nouvelle législation relative au chômage économique

memo nouvelle législation relative au chômage économique memo nouvelle législation relative au chômage économique Préface 4 Situation à venir 6 Dans quelles entreprises? 8 Comment instaurer une telle mesure dans l entreprise? 8 Formalités 9 Durée 10 Montant

Plus en détail

Aide-mémoire DÉLAIS DE CONGÉ ET DE PROTECTION. I. Généralités. II. Les délais de résiliation. 1. Le délai de congé pendant le temps d essai

Aide-mémoire DÉLAIS DE CONGÉ ET DE PROTECTION. I. Généralités. II. Les délais de résiliation. 1. Le délai de congé pendant le temps d essai Aide-mémoire DÉLAIS DE CONGÉ ET DE PROTECTION I. Généralités Au quotidien, les délais de congé et de protection donnent souvent lieu à des incertitudes. Quand le délai de congé commence-t-il à courir,

Plus en détail

Incapacité de travail et reclassement du salarié Quelle protection contre le licenciement? Catherine Delsaux Schoy

Incapacité de travail et reclassement du salarié Quelle protection contre le licenciement? Catherine Delsaux Schoy Incapacité de travail et reclassement du salarié Quelle protection contre le licenciement? 1 Titre 1 : Incapacité de travail Introduction La présence du salarié à son lieu de travail = obligation de résultat

Plus en détail

Note informative sur les vacances supplémentaires, les vacances jeunes et les vacances seniors

Note informative sur les vacances supplémentaires, les vacances jeunes et les vacances seniors Département des Ressources humaines Avenue FD Roosevelt 50 ~ CP 115 ~ 1050 BRUXELLES E-mail drh@ulb.ac.be Note informative sur les vacances supplémentaires, les vacances jeunes et les vacances seniors

Plus en détail