Ouvriers - Employés Nouvelles règles de licenciement à partir du 1 er janvier 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ouvriers - Employés Nouvelles règles de licenciement à partir du 1 er janvier 2014"

Transcription

1 Ouvriers - Employés Nouvelles règles de licenciement à partir du 1 er janvier 2014 Session d information pour l Institut des Réviseurs d Entreprises Henri-François Lenaerts Avocat - Associé Gaëlle Willems Avocat - Senior Associate Bruxelles, 21 janvier I. INTRODUCTION 2 1

2 A. Différence de traitement entre les ouvriers et les employés en matière de... Délais de préavis Jour de carence Durée de la période d essai Pécules de vacances Salaire garanti en cas de maladie Chômage économique Licenciement abusif Clause de non-concurrence Moment de paiement de la rémunération Durée du travail Cotisations de sécurité sociale Commissions paritaires Elections sociales Délégation syndicale Composition des juridictions du travail Pensions complémentaires 3 B. Premiers arrêts de la Cour d arbitrage Cour d arbitrage 8 juillet 1993: la différence entre ouvriers et employés est une différence de traitement qui - si elle était introduite en ne pourrait être justifiée objectivement et raisonnablement mais pas de violation du principe d égalité! première amorce en vue de combler le fossé juridique progressivement Cour d arbitrage 21 juin 2001: pas de licenciement abusif pour les employés pas de discrimination car régime spécifique pour les ouvriers en compensation des délais de préavis plus courts 4 2

3 C. L arrêt de la Cour constitutionnelle du 7 juillet 2011 Arrêt préjudiciel Différence de traitement entre les ouvriers et les employés en matière de: Délais de préavis (art. 59 LCT) Jour de carence (art. 52, 1, 2 ème - 4 ème alinéas LCT) Contraire au principe constitutionnel d égalité (inconstitutionnel) Loi AIP d avril 2011 ne constitue qu un pas vers une harmonisation plus importante... MAIS: les conséquences des deux dispositions légales inconstitutionnelles sont maintenues jusqu à ce que le législateur adopte de nouvelles dispositions au plus tard jusqu au 8 juillet D. La proposition de compromis finale de la Ministre du Travail le 5 juillet

4 Trois volets 1 Réglementation licenciement 2 Jour de carence 3 Autres éléments 7 VOLET 1: RÉGLEMENTATION EN MATIÈRE DE LICENCIEMENT 8 aspects dans la proposition de compromis: Constitution du délai de préavis Réglementation du passé Compléments sectoriels Outplacement Rupture : mesures de promotion de l employabilité Exceptions pour certaines activités déterminées Compensations Motivation du licenciement 8 4

5 II. La loi du 26 décembre II. La loi du 26 décembre 2013 Réécriture/ refonte de la loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail Dispositions transitoires et mesures d accompagnement Work in progress : - arrêtés royaux - motivation du licenciement 10 5

6 II. La loi du 26 décembre 2013 Aperçu A. Les nouvelles règles de licenciement (slides 12-38) B. Les délais de préavis pour les contrats de travail entrés en vigueur avant 2014 (slides 39-49) C. Procédure de reclassement professionnel (slides 50-55) D. Mesures d accompagnement (slides 56-64) E. To do s supplémentaires suite à la nouvelle réglementation du licenciement (slide 65) 11 A. Les nouvelles règles de licenciement 1. Ancienneté Seul critère pour déterminé le délai de préavis Acquise à la date de prise de cours du délai de préavis = période pendant laquelle le travailleur est demeuré sans interruption au service de la même entreprise Assimilation de la période de travail intérimaire auprès de l employeur-utilisateur Si l employeur licencie Fonction identique Assimilation période d inactivité de max. 7 jours Engagement suit la période de travail intérimaire! Attention: Réglementation dérogatoire pour l ancienneté en cas d engagement après un intérim pour motif «insertion» (Loi sur le travail intérimaire 24 juillet 1987 et CCT n 108, depuis le 1 er septembre 2013) -> ne vaut pas pour la détermination du délai de préavis 12 6

7 2. Prise de cours du délai de préavis Maintien des exigences de forme et des mentions obligatoires dans la lettre de préavis Prise de cours du délai de préavis: lundi suivant la semaine au cours de laquelle le préavis a été notifié (donc: à envoyer au plus tard le mercredi (ou le mardi si un jour férié suit)) Prise de cours du contre-préavis du travailleur: idem Congé donné par l employeur En vigueur à partir du 1er janvier 2014 (également pour les anciens contrats ) Congé par l employeur: Constitution graduelle durant les cinq premières années A partir de la 5ème année: 3 semaines par année d ancienneté entamée A partir de 20 ans d ancienneté, la constitution est ralentie ( année charnière ) Nouvelle tranche dès que le travailleur entame un(e) nouveau quadrimestre/nouvelle année 14 7

8 Ancienneté Délai de préavis < 3 mois 2 semaines Entre 3 mois et < 6 mois 4 semaines Entre 6 mois et < 9 mois 6 semaines Entre 9 mois et < 12 mois 7 semaines Entre 12 mois et < 15 mois 8 semaines Entre 15 mois et < 18 mois 9 semaines Entre 18 mois et < 21 mois 10 semaines Entre 21 mois et < 24 mois 11 semaines Entre 2 ans et < 3 ans 12 semaines Entre 3 ans et < 4 ans 13 semaines Entre 4 ns et < 5 ans 15 semaines À partir de 5 ans + 3 semaines par année d ancienneté entamée Entre 20 ans et < 21 ans + 2 semaines par année d ancienneté entamée À partir de 21 ans + 1 semaine par année d ancienneté entamée 15 Ancienneté Préavis Ancienneté Préavis Ancienneté Préavis Ancienneté Préavis 0-3 mois 2 sem 5 ans 18 sem 16 ans 51 sem 27 ans 69 sem 3-6 mois 4 sem 6 ans 21 sem 17 ans 54 sem 28 ans 70 sem 6-9 mois 6 sem 7 ans 24 sem 18 ans 57 sem 29 ans 71 sem 9-12 mois 7 sem 8 ans 27 sem 19 ans 60 sem 30 ans 72 sem mois 8 sem 9 ans 30 sem 20 ans 62 sem 31 ans 73 sem mois 9 sem 10 ans 33 sem 21 ans 63 sem 32 ans 74 sem (+ 1 sem/an) mois 10 sem 11 ans 36 sem 22 ans 64 sem 33 ans 75 sem mois 11 sem 12 ans 39 sem 23 ans 65 sem 34 ans 76 sem A partir de 2 12 sem 13 ans 42 sem 24 ans 66 sem 35 ans 77 sem ans 3 ans 13 sem 14 ans 45 sem 25 ans 67 sem 36 ans 78 sem 4 ans (+3 sem/an) 15 sem 15 ans 48 sem 26 ans 68 sem

9 Semaines de préavis Années d ancienneté Global Congé donné par le travailleur ½ du délai de préavis à respecter par l employeur - arrondi à l unité inférieure - maximum 13 semaines - exception: programmes de remise au travail (max. 7 jours) Nouvelle tranche dès que le travailleur entame un(e) nouveau quadrimestre/nouvelle année 18 9

10 Ancienneté Délais de préavis < 3 mois 1 semaine entre 3 mois et < 6 mois entre 6 mois et < 12 mois entre 12 mois et < 18 mois entre 18 mois et < 24 mois entre 2 ans et < 4 ans entre 4 ans et < 5 ans entre 5 ans et < 6 ans entre 6 ans et < 7 ans entre 7 ans et < 8 ans à partir de 8 ans 2 semaines 3 semaines 4 semaines 5 semaines 6 semaines 7 semaines 9 semaines 10 semaines 12 semaines 13 semaines Contre-préavis donné par le travailleur Mêmes délais que pour le congé donné par le travailleur (mais: plafond max. 4 semaines) Ancienneté Délais de préavis < 3 mois 1 semaine entre 3 mois et < 6 mois entre 6 mois et < 1 an à partir d un an 2 semaines 3 semaines 4 semaines 20 10

11 6. Dérogations? (1) Âge de la pension: Fin du CT conclu pour une durée indéterminé à partir du premier jour du mois qui suit celui au cours duquel le travailleur atteint l âge légal de la pension Même délai de préavis que pour le congé donné par l employeur (cf. supra), mais plafond de max. 26 semaines Dérogations? (2) RCC En cas de congé donné par l employeur en vue d un RCC: réduction du délai de préavis à 26 semaines au minimum si l entreprise est reconnue comme: entreprise en difficulté entreprise en restructuration Modalités et conditions prévues par AR 22 11

12 6. Dérogations? (3) Chômage temporaire Le travailleur peut rompre le contrat de travail sans préavis: - Pendant les périodes de suspension totale de l exécution du CT et de régime de travail à temps réduit pour causes économiques - Après suspension pour cause d intempéries > 1 mois Dérogations? (4) CCT sectorielles dérogatoires Pas permises (indépendamment du caractère plus favorable/moins favorable pour le travailleur) 24 12

13 6. Dérogations? (5) Réglementation d entreprise/individuelle pas expressément interdite pour autant que pas moins favorable pour le travailleur Dérogations? (6) Exceptions pour certains secteurs Si AR au 31 décembre 2013 avec délai de préavis pour l employeur < CCT n 75 (voy. tableau ci-dessous): - Congé donné par l employeur entre le 1 er janvier 2014 et le 31 décembre 2017: Ancienneté Délai de préavis < 3 mois 2 semaines entre 3 mois et < 6 mois entre 6 mois et < 5 ans entre 5 ans et < 10 ans entre 10 ans et < 15 ans entre 15 ans et < 20 ans Au moins 20 ans 4 semaines 5 semaines 6 semaines 8 semaines 12 semaines 16 semaines 26 13

14 6. Dérogations? (6) Exceptions pour certains secteurs - Congé donné par le travailleur entre le 1 er janvier 2014 et le 31 décembre 2017: Ancienneté Délai de préavis < 3 mois 1 semaine entre 3 mois et < 5 ans entre 5 ans et < 10 ans entre 10 ans et < 15 ans entre 15 ans et < 20 ans 2 semaines 3 semaines 4 semaines 6 semaines < 20 ans 8 semaines - Ces règles ne s appliquent pas: - quand l AR prévoit uniquement un délai inférieur pour une ancienneté limitée à 1 an (ex. horeca) - pour les délais de préavis fixés par AR dans le cadre d une restructuration, en vue d un accès à la pension, ou dans le cadre d un RCC Dérogations? (6) Exceptions pour certains secteurs - A partir du 1 er janvier 2018: (1) délais de préavis généraux (évolution plus rapide vers les délais de préavis généraux peut être prévue par CCT de secteur) pour les contrats de travail conclus à partir du 1 er janvier 2014 (2) Pour les anciens contrats de travail: double photographie (cf. infra). (3) Exception: les délais mentionnés restent applicables aux employeurs et aux travailleurs qui remplissent cumulativement les conditions suivantes: 1. Au 31 décembre 2013, ils tombent dans le champ d application d un AR pris sur base de l art. 61 ou 65/3, 2 LCT, et qui prévoit des délais de préavis plus courts que les délais susmentionnés (slides 26 et 27) 2. Le travailleur n a pas de lieu fixe de travail 3. Le travailleur accomplit habituellement, dans des lieux de travail temporaires ou mobiles, une ou plusieurs des activités suivantes: a) travaux d excavation; b) travaux de terrassement; c) travaux de fondation et de renforcement; d) travaux hydrauliques; 28 14

15 6. Dérogations? (6) Exceptions pour certains secteurs e) travaux de voirie; f) travaux agricoles; g) pose de conduits utilitaires; h) travaux de construction; i) travaux de montage et démontage, notamment d éléments préfabriqués, de poutres et de colonnes; j) travaux d aménagement ou d équipement; k) travaux de transformation; l) travaux de rénovation; m) travaux de réparation; n) travaux de démantèlement; o) travaux de démolition; p) travaux de maintenance; q) travaux d entretien, de peinture et de nettoyage; r) travaux d assainissement; s) travaux de finition se rapportant à un ou plusieurs travaux visés aux points a) à r) Contrat de travail à durée déterminée / pour un travail nettement défini Maintien de la possibilité de résilier: - rémunération due jusqu à la fin de la durée du contrat - mais maximum 2 x durée de préavis si contrat de travail à durée indéterminé Préavis/rupture pendant la première moitié de la durée convenue (mais maximum 6 mois) + uniquement pour le 1 er contrat 30 15

16 Exemple 1: CDD 8 mois 4 mois 4 mois Règle 1 : délai de préavis normal ½ durée = 4 premiers mois Règle 2 : délai de préavis normal = 2 semaines les 3 premiers mois / 4 semaines pendant le 4ème mois Règle 3 : licenciement après les 4 premiers mois sanction = rémunération jusqu à la fin du 8ème mois avec maximum double du délai de préavis normal Exemple 2: CDD 24 mois 6 mois 18 mois Règle 1 : délai de préavis normal 1ère ½ durée, mais max. 6 mois Règle 2 : délai de préavis normal = 2 semaines les 3 premiers mois / 4 semaines 2ème trimestre Règle 3 : licenciement après les 6 premiers mois sanction = rémunération jusqu à la fin des 24 mois avec maximum double du délai de préavis normal Licenciement et incapacité de travail (1) Incapacité de travail après notification du préavis par l employeur L employeur peut mettre fin au contrat de travail pendant le délai de préavis moyennant le paiement d une indemnité de rupture = solde du délai non presté, sous déduction de la période couverte par le salaire garanti payé au début de l incapacité de travail pendant laquelle l employeur notifie la rupture immédiate motif valable? 32 16

17 8. Licenciement et incapacité de travail (2) Contrat de travail à durée déterminée de moins de 3 mois Si l incapacité de travail pour cause de maladie ou d accident dure plus de 7 jours: l employeur peut rompre le contrat de travail sans indemnité après l expiration de la période durant laquelle un préavis est possible (cf. supra) Licenciement et incapacité de travail (3) Contrat de travail à durée déterminée d au moins 3 mois Si l incapacité de travail pour cause de maladie ou d accident dure plus de 6 mois: l employeur peut toujours rompre le contrat moyennant une indemnité: - rémunération qui devait encore être payée jusqu au terme convenu - maximum 3 mois de rémunération - sous déduction de ce qui a été payé depuis le début de l incapacité de travail 34 17

18 9. Congé pour la recherche d un nouvel emploi - ½ jour par semaine - durant les 26 dernières semaines du délai de préavis: 1 ou 2 x / semaine, max. 1 journée de travail complète Si le travailleur bénéficie du reclassement professionnel: pendant tout le délai de préavis 1 ou 2 x / semaine, max. 1 journée de travail complète Travailleur à temps partiel: absence proportionnelle à la durée de ses prestations de travail Indemnité de préavis Maintien de la notion de rémunération en cours Rémunération variable: moyenne des 12 mois antérieurs droit au payement exigible Règle adaptée pour les travailleurs payés de manière mensuelle: rémunération mensuelle x 3 = rémunération hebdomadaire

19 11. Licenciement abusif ~ motivation du licenciement Art. 63 LCT ne sera plus d application à partir de: - l entrée en vigueur de la CCT-CNT(rendue obligatoire par AR) concernant la motivation du licenciement par l employeur - l entrée en vigueur d une réglementation similaire pour les employeurs qui ne tombent pas sous le champ d application de la loi sur les CCT (occupation contractuelle dans le secteur public) Clause d essai supprimée - Nouveaux contrats de travail à partir du 1 er janvier 2014: pas de clause d essai possible - Exceptions: Travail d étudiant Travail temporaire et travail intérimaire Les trois premiers jours de travail = essai (automatique, donc pas de clause exigée) Essai unique! Pendant la période d essai, chaque partie peut rompre le contrat de travail sans préavis ni indemnité - Conséquences pour la clause d écolage et la clause de non-concurrence mais quid des conséquences pour les autres réglementations? (ex. protection conseiller en prévention, sécurité d emploi dans CCT (procédure de licenciement)) 38 19

20 B. Les délais de préavis des contrats de travail conclus avant Préavis notifiés avant le 1 er janvier 2014 Continuent à sortir tous leurs effets 2. Clause sur préavis ouvriers < 6 mois d ancienneté Si l exécution du contrat de travail a débuté avant le 1er janvier 2014: maintien des effets de la clause jusqu à l expiration de celle-ci Licenciement pendant la période d essai 1/12/2013 Licenciement CT durée indéterminée 25/03/2014 Période d essai de 6 mois 31/05/2014 (+ éventuelle suspension) Quid délai de préavis? 40 20

21 4. La règle de la double photographie Principe: addition des délais de préavis prévus aux étapes 1 et 2 Etape 1: calcul sur base de l ancienneté acquise au 31 décembre 2013 Délai de préavis fixé sur base des règles légales, réglementaires et conventionnelles en vigueur au 31 décembre 2013 Donc: photo au 31 décembre 2013 de: - statut ouvrier ou employé - l'ancienneté - règles de licenciement comme si le délai de préavis avait dû être calculé le 31 décembre La règle de la double photographie Ouvrier: application du délai de préavis (sectoriel) Exception: ouvriers de certains secteurs! (cf. supra slides 26 et 27) Employés inférieurs (rémunération au EUR): Si congé donné par l employeur : 3 mois par période de 5 ans d ancienneté entamée Si congé donné par le travailleur : 1,5 mois < 5 ans d ancienneté 3 mois 5 ans d ancienneté 42 21

22 4. La règle de la double photographie Employés supérieurs (salaire au > EUR bruts): Si congé donné par l employeur: 1 mois par année d ancienneté entamée, avec un minimum de 3 mois Quel est le sort de la clause sur préavis? Si congé donné par le travailleur: - 1,5 mois par période de 5 ans entamée - Max. 4,5 mois si la rémunération annuelle au 31 décembre EUR bruts - Max. 6 mois si la rémunération annuelle au 31 décembre 2013 > EUR bruts! Important pour l employeur de conserver le montant de la rémunération au 31 décembre La règle de la double photographie Etape 2: calculée sur base de l ancienneté de service ininterrompue acquise à partir du 1 er janvier 2014 ( nouvelle ancienneté ) délai de préavis fixé selon les règles légales ou réglementaires applicables au moment de la notification du congé! en cas de démission de l employé: l étape 2 n est pas applicable si, au 31 décembre 2013, le plafond pour les employés inférieurs (3 mois) les nouveaux maxima pour les employés supérieurs sont atteints (voir slide 43) Dans la négative Etape 1 + Etape 2 = max. 13 semaines 44 22

23 Exemples (1) - Employé avec rémunération annuelle en EUR - Prise de cours du contrat de travail: 1 er juillet Licenciement en septembre 2016 Etape 1: 3 mois Etape 2: 12 semaines (2) - Ouvrier CP 116 (Chimie) - Entrée en service: 1 er janvier Licenciement en novembre 2017 Etape 1: 42 jours Etape 2: 13 semaines 45 Exemples (3) - Employé avec rémunération annuelle en EUR - Prise de cours du contrat de travail: 1 er juillet Démissionne en septembre 2016 Etape 1: 3 mois Etape 2: / (car plafond employé inférieur atteint à l étape 1) (4) - Employé avec rémunération annuelle en 2013 > EUR mais < EUR - Prise de cours du contrat de travail: 1 er juillet Démissionne en septembre 2016 Etape 1: 1,5 mois Etape 2: 6 semaines (car nouveau plafond pas atteint à l étape 1) 1,5 mois (=6,5 semaines) et 6 semaines < plafond de 13 semaines 46 23

24

25 49 C. Reclassement professionnel (outplacement) Modification chapitre V de la Loi 5 septembre 2001 visant à améliorer le taux d emploi des travailleurs. Maintien de la réglementation en matière de reclassement professionnel pour les travailleurs âgés d au moins 45 ans ( section 2 loi du 5 septembre 2001) Nouvelles règles (section 1) valables pour: - Travailleurs licenciés par l employeur moyennant un délai de préavis/indemnité compensatoire de préavis d au moins 30 semaines, donc indépendamment de l âge - Pas pour: Travailleur tombant sous le champ d application du chapitre V du titre IV de la loi du 23 décembre 2005 (Pacte de solidarité entre les générations) Travailleur licencié pour faute grave 50 25

26 C Reclassement professionnel (outplacement) Option 1: Travailleur licencié avec une indemnité compensatoire de préavis de min. 30 semaines: - droit à un ensemble de mesures : (1) 60 heures de procédure d accompagnement, valeur = 1/12 rémunération annuelle de l année civile qui précède le licenciement, min EUR et max EUR. Evalué à 4 semaines de rémunération (proratisé pour les temps partiels) (2) indemnité compensatoire de préavis = au moins 30 semaines sur lesquelles 4 semaines sont imputées Jusqu au 31 décembre 2015: le travailleur a le choix 51 Reclassement professionnel (outplacement) Option 1: Travailleur licencié avec une indemnité compensatoire de min. 30 semaines: - pendant une période maximale de 12 mois: - 1 ère phase: max. 2 mois à compter de la date de début du programme (20 heures) - 2 ème phase: poursuite pendant délai suivant de 4 mois max. (20 heures) - 3 ème phase: poursuite pendant délai suivant de 6 mois max. (20 heures) - si le travailleur a averti l employeur, et perd son nouvel emploi dans les 3 mois, la procédure de reclassement professionnel débute ou reprend (mais max. 12 mois après le début) 52 26

27 C. Reclassement professionnel (outplacement) Option 1: Travailleur licencié avec une indemnité compensatoire de min. 30 semaines: - offre écrite par l employeur dans les 15 jours de la fin de l occupation (le travailleur dispose de 4 semaines pour donner son accord écrit à l offre; au plus tôt au moment du congé; l écrit ne peut se rapporter qu au reclassement professionnel) - notifications émanant du travailleur: courrier recommandé ou signé par l employeur pour réception; notifications émanant de l employeur: courrier recommandé (attention à la réglementation sur l emploi des langues!) - travailleur recouvre le droit à indemnité de préavis complète s il n a pas reçu d offre (valable), ou si l employeur ne la met pas en œuvre 53 Reclassement professionnel (outplacement) Option 2: Travailleur licencié moyennant délai de préavis de min. 30 semaines: - droit à un ensemble de mesures : (1) reclassement professionnel de 60 heures, durée d absence avec maintien de la rémunération est imputée sur le congé pour la recherche d'un nouvel emploi (2) délai de préavis = minimum 30 semaines - si le travailleur a averti l employeur qu il a retrouvé un nouvel emploi, mais qu il perd celui-ci dans les trois mois, la procédure de reclassement professionnel débute ou reprend (solde d heures, max 12 mois) 54 27

28 C. Reclassement professionnel (outplacement) Option 2: Travailleur licencié moyennant délai de préavis de min. 30 semaines: - en cas de contre-préavis: maintien jusqu à 3 mois après la fin du contrat de travail (solde, max 12 heures) - offre écrite par l employeur dans les 4 semaines après le début du délai de préavis (le travailleur dispose de 4 semaines pour donner son accord écrit à l offre; au plus tôt au moment du congé; l écrit ne peut se rapporter qu au reclassement professionnel) - notifications émanant du travailleur: courrier recommandé ou signé par l employeur pour réception; notifications émanant de l employeur: courrier recommandé 55 D. Mesures d accompagnement 1. Licenciement collectif notifié avant le 1er janvier 2014 Application des règles légales, conventionnelles et réglementaires en vigueur au 31 décembre 2013 si (conditions cumulatives): - congé donné par l employeur à partir du 1 er janvier le travailleur est concerné par un projet de licenciement collectif notifié avant le 1 er janvier le travailleur tombe dans le champ d application d une CCT - plan social déposée avant le 1 er janvier 2014 au greffe du SPF Emploi

29 D. Mesures d accompagnement 2. Remboursement de l indemnité de reclassement Modification de l art. 38, 1er al. loi 23 décembre 2005 (Pacte de solidarité entre les générations) Dorénavant pour tous les travailleurs (et plus uniquement pour les ouvriers) 57 D. Mesures d accompagnement 3. Indemnité en compensation du licenciement pour les ouvriers L ONEm paye aux travailleurs avec ancienneté acquise comme ouvrier avant le 1 er janvier 2014 la différence entre l indemnité compensatoire de préavis et le montant auquel l ouvrier a droit en vertu de la nouvelle législation Assimilée à une indemnité compensatoire de préavis ordinaire (ouvre le droit aux allocations de chômage) - mais: non cumulable avec allocation de chômage ou indemnité de reclassement = montant net sans cotisation de sécurité sociale ni retenue fiscale 58 29

30 D. Mesures d accompagnement 3. Indemnité en compensation du licenciement pour les ouvriers Travailleur satisfait simultanément aux conditions suivantes: 1) Contrat de travail pour ouvrier avec date de prise de cours avant le 1 er janvier ) Congé donné par l employeur après le 31 décembre ) Ancienneté du travailleur: - (au moins 30 ans à la date de publication au M.B. de la nouvelle loi: 31 décembre 2013) - au moins 20 ans au 1 er janvier au moins 15 ans au 1 er janvier au moins 10 ans au 1 er janvier moins de 10 ans au 1 er janvier 2017 Modalités de calcul par AR 59 D. Mesures d accompagnement 4. Suppression progressive de l allocation de licenciement pour les ouvriers Ouvriers conservent le droit à une allocation de licenciement si pas encore de droit à une indemnité en compensation du licenciement Pas pour les travailleurs qui satisfont à une des conditions suivantes: 1) contrat de travail avec date de prise de cours après le 31 décembre ) contrat de travail avec date de prise de cours avant le 1 er janvier 2014, licenciement après le 31 décembre 2013, et le travailleur a l ancienneté suivante: - (au moins 30 ans à la date de publication au M.B. de la nouvelle loi: 31 décembre 2013) - au moins 20 ans au 1 er janvier au moins 15 ans au 1 er janvier au moins 10 ans au 1 er janvier moins de 10 ans au 1 er janvier

31 D. Mesures d accompagnement 5. Cotisation spéciale de compensation sur l indemnité de rupture Due par l employeur sur l indemnité de rupture (congé donné par l employeur ou rupture de commun accord) qui est due sur base des prestations effectuées à partir du 1 er janvier 2014 (en fonction de la rémunération annuelle): cotisation rémunération annuelle 1 % entre EUR et EUR 2 % entre EUR et EUR 3 % plus de EUR Calcul spécifique de la rémunération annuelle (+ aussi à déterminer par AR) Destinée au Fonds de Fermeture des Entreprises 61 D. Mesures d accompagnement 6. Indemnités sectorielles complémentaires Objectif: limiter la hausse du coût des licenciements lié aux nouvelles règles via l imputation de l indemnité sectorielle complémentaire s ajoutant aux allocations de chômage (pas pour le RCC sectoriel) A partir du 1er juillet 2015: check des CCT sectorielles et comparaison entre l ancien coût de licenciement et le nouveau coût de licenciement 62 31

32 D. Mesures d accompagnement 7. Mesures de promotion de l employabilité Au plus tard le 1er janvier 2019 CCT dans chaque secteur d activité Droit à un ensemble de mesures pour le travailleur avec un délai de préavis / une indemnité de préavis de minimum 30 semaines: - 2/3 délai de préavis/indemnité de préavis (min. 26 semaines) - 1/3 mesures qui augmentent l employabilité Sanction: cotisation spéciale de sécurité sociale sur la rémunération payée pendant 1/3 de la période (1% travailleur et 3% employeur) 63 D. Mesures d accompagnement 8. Fiscalité Suppression de l exonération partielle de la rémunération durant le délai de préavis et des indemnités compensatoires de préavis Exc : (1) Travailleurs licenciés avant le 1 er janvier 2014 (2) Travailleurs licenciés dans le cadre d un licenciement collectif notifié avant le 1 er janvier 2014 et avec une CCTplan social déposée avant le 1 er janvier 2014 Introduction d une exonération pour l indemnité en compensation du licenciement Nouvelle exonération des bénéfices et profits pour le passif social (travailleur avec au moins 5 années de service accomplies dans le statut unique exercice d imposition 2020) 64 32

33 E. To do s supplémentaires suite à la nouvelle réglementation sur le licenciement Aperçu de votre composition du personnel au 31 décembre 2013 Adaptation de votre contrat de travail standard: suppression de la clause d essai + adaptation clauses de non-concurrence et d écolage Nouvelles clauses de préavis : Ok, si le délai n est pas inférieur aux nouveaux délais légaux Adaptation de votre règlement de travail (renvoi aux règles relatives au licenciement) Adaptation de vos lettres de licenciement et conventions de rupture ( semaines, mois, jours calendriers )

34 Contact Henri-François Lenaerts Gaëlle Willems Avocat - Associé Avocat - Senior Associate Claeys & Engels Claeys & Engels boulevard du Souverain 280 boulevard du Souverain Bruxelles 1160 Bruxelles Phone: Phone:

Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés

Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés La nouvelle loi sur le statut unique a apporté des modifications majeures en droit du travail notamment concernant les délais de préavis, le

Plus en détail

Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3. Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3

Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3. Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3 Le statut unique ouvriers-employés Les Dossiers du BSJ [ Table des matières Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3 Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3 Chapitre

Plus en détail

QUID QUID? 2013 PARTENA 2013 1

QUID QUID? 2013 PARTENA 2013 1 QUID? 2013 PARTENA 2013 1 Origine historique : Législations parallèles différées dans le temps : La première loi sur le contrat de travail du 10 mars 1900 ne concerne que les ouvriers La première loi traitant

Plus en détail

Au coeur de l actualité. Journée du Professionnel payroll

Au coeur de l actualité. Journée du Professionnel payroll Au coeur de l actualité Journée du Professionnel payroll Alexandra Vancaeneghem 15 octobre 2013 1 P R O G R A M M E Le statut unique Ecart salarial Publications Modernisation de la durée du travail Vacances

Plus en détail

vos droits vos dr en poche

vos droits vos dr en poche vos droits en poche Fin du contrat de travail Un contrat de travail ne peut pas être rompu du jour au lendemain, sauf de commun accord, en cas de force majeure ou pour motif grave. Si votre employeur vous

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

Aide pour le module de calcul du préavis

Aide pour le module de calcul du préavis Aide pour le module de calcul du préavis 1. Introduction....2 2. Le module : dans quels cas?...3 3. Explication du module de calcul en ligne...4 3.1. Champs...4 3.1.1. Ouvriers...4 3.1.1.1. Statut...4

Plus en détail

La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement

La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement Les dispositions des mesures anti-crise sont valables jusqu au 31 décembre 2010. A. Les mesures

Plus en détail

Dossier Statut Unique

Dossier Statut Unique Dossier Statut Unique 1 Table of Contents Généralités... 4 1. Cadre Historique... 6 2. Nouvelles règles de licenciement... 9 2.1. NOUVEAUX DELAIS DE PREAVIS... 9 2.1.1. Préavis donné par l employeur...

Plus en détail

Réduction individuelle et temporaire des prestations

Réduction individuelle et temporaire des prestations L adaptation temporaire du temps de travail de crise Mesure : Il s agit d une réduction collective du temps de travail s appliquant à l ensemble des travailleurs de l entreprise ou à une catégorie spécifique

Plus en détail

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions 1. L outplacement de quoi s agit-il? «L outplacement», aussi appelé reclassement professionnel,

Plus en détail

Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations!

Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations! Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations! 1 HOMMES / FEMMES Les références aux personnes et fonctions au masculin visent naturellement aussi bien les hommes que les femmes. 2 Ouvriers/employés:

Plus en détail

>> Indemnité de licenciement des Mensuels

>> Indemnité de licenciement des Mensuels N d info 1454-10 Informations ASJ 04-03 Pôle Relations Sociales et Juridiques Mise à jour juin 2011 >> Indemnité de licenciement des Mensuels L avenant du 21 juin 2010 à l accord national sur la mensualisation

Plus en détail

Modifications en matière de préavis et de période d essai. statut unique ouvriers/employés

Modifications en matière de préavis et de période d essai. statut unique ouvriers/employés Modifications en matière de préavis et de période d essai statut unique ouvriers/employés Comme vous en avez sans doute entendu parler, le 26 décembre 2013, une nouvelle loi a été publiée concernant l

Plus en détail

A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ----------------------------------------

A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ---------------------------------------- A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ---------------------------------------- Convention collective de travail n 118 du 27 avril 2015 fixant, pour 2015-2016, le cadre interprofessionnel

Plus en détail

Outplacement. Mode d emploi. Le soutien au reclassement professionnel. - Prestant un préavis d au moins 30 semaines

Outplacement. Mode d emploi. Le soutien au reclassement professionnel. - Prestant un préavis d au moins 30 semaines Mode d emploi Outplacement Le soutien au reclassement professionnel des travailleurs : - De plus de 45 ans OU - Prestant un préavis d au moins 30 semaines > Vous exercez votre activité professionnelle

Plus en détail

Les plans sociaux. Formations CNC - Frédéric Baudoux

Les plans sociaux. Formations CNC - Frédéric Baudoux Les plans sociaux Formations CNC - Frédéric Baudoux Les plans sociaux Pas de définition Pas de Loi Pas de monopole des syndicats CCT n 24 article 6 Participation des membres du conseil d entreprise CCT

Plus en détail

En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014, la législation du crédit-temps sera modifiée à partir du 01.01.2015.

En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014, la législation du crédit-temps sera modifiée à partir du 01.01.2015. Direction réglementation Interruption de carrière / crédit-temps Communication Date 29.12.2014 Modification de la réglementation du crédit-temps En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014,

Plus en détail

Les modifications doivent entrer en vigueur dans la législation le 1 er janvier 2014 : En pratique :

Les modifications doivent entrer en vigueur dans la législation le 1 er janvier 2014 : En pratique : Cette brochure donne les grandes lignes du projet de loi éliminant les différences entre ouvriers et employés en matière de délais de préavis et de jour de carence. Le projet de loi approuvé par le conseil

Plus en détail

Tableau 1. Licenciement d un ouvrier CP 124 jusqu au 31 décembre 2013. Ouvrier embauché avant le 1 er janvier 2012

Tableau 1. Licenciement d un ouvrier CP 124 jusqu au 31 décembre 2013. Ouvrier embauché avant le 1 er janvier 2012 01.08.2013 Q.1. Quels délais de préavis faut-il appliquer en cas de licenciement au cours des prochaines semaines (avant le 31 décembre 2013)? Les nouvelles règles en matière de licenciement et de délais

Plus en détail

Le droit au crédit-temps

Le droit au crédit-temps Le droit au crédit-temps Le 28 décembre 2011 a été publié au Moniteur belge l Arrêté royal qui a modifié le régime du crédit-temps, et plus particulièrement les conditions d octroi des allocations d interruption

Plus en détail

La loi du 26 décembre 2013 1 introduisant un statut unique entre ouvriers et employés en ce qui concerne les délais de préavis et le jour de carence

La loi du 26 décembre 2013 1 introduisant un statut unique entre ouvriers et employés en ce qui concerne les délais de préavis et le jour de carence IPCF Institut Professionnel des Comptables et Fiscalistes agréés SOMMAIRE p. 1/ La loi du 26 décembre 2013 introduisant un statut unique entre ouvriers et employés en ce qui concerne les délais de préavis

Plus en détail

Le sta tut uniq ue Ja nvie r 2014

Le sta tut uniq ue Ja nvie r 2014 Le sta tut unique Ja nvier 2014 Editeur responsable : Secrétariat social des Classes Moyennes de la Province de Liège, Joëlle Pirlet, administrateur délégué, boulevard d Avroy 44, 4000 Liège Date de dernière

Plus en détail

AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES ET A L ACCORD NATIONAL SUR LA MENSUALISATION (non-cadres) UIMM 26-07

AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES ET A L ACCORD NATIONAL SUR LA MENSUALISATION (non-cadres) UIMM 26-07 21 septembre 2010 Période d essai, indemnité de licenciement, indemnité départ à la retraite, GPEC, dialogue social, DIF et chômage partiel, harcèlement moral AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE

Plus en détail

Commission paritaire pour le secteur socio-culturel

Commission paritaire pour le secteur socio-culturel Commission paritaire pour le secteur socio-culturel Convention collective de travail du 24 mars 2014 organisant le reclassement professionnel dans le cadre de la loi du 26 décembre 2013 sur le statut unique

Plus en détail

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC Les fiches consacrées aux agents non titulaires de droit public ne concernent que les actes de recrutement (contrats

Plus en détail

Note informative sur les vacances supplémentaires, les vacances jeunes et les vacances seniors

Note informative sur les vacances supplémentaires, les vacances jeunes et les vacances seniors Département des Ressources humaines Avenue FD Roosevelt 50 ~ CP 115 ~ 1050 BRUXELLES E-mail drh@ulb.ac.be Note informative sur les vacances supplémentaires, les vacances jeunes et les vacances seniors

Plus en détail

Le régime de chômage avec complément d entreprise

Le régime de chômage avec complément d entreprise Le régime de chômage avec complément d entreprise Avril 2015 Editeur responsable : Secrétariat social UCM, Jean-Benoît Le Boulengé, Chaussée de Marche 637, 5100 Wierde Date de dernière mise à jour : 30/04/2015

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV COMMENT CALCULER LE MONTANT DE L INDEMNITE DE LICENCIEMENT? La loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008, reprenant les dispositions de l ANI du 11 janvier 2008,

Plus en détail

Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013. traduction du texte original rédigé et signé en néerlandais

Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013. traduction du texte original rédigé et signé en néerlandais Commission Paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013 traduction du texte original rédigé et signé

Plus en détail

Généralisation des mutuelles santé

Généralisation des mutuelles santé Date de mise à jour : juin 2013 Généralisation des mutuelles santé La loi instaure une couverture complémentaire santé minimale obligatoire pour tous les salariés du secteur privé d ici au 1 janvier 2016.

Plus en détail

Chapitre 3 - Licenciement moyennant préavis ou paiement d une indemnité compensatoire

Chapitre 3 - Licenciement moyennant préavis ou paiement d une indemnité compensatoire Tables des matières Avant-propos... 1 Chapitre 1 - Généralités 1. Puis-je licencier n importe quel travailleur?... 5 2. Puis-je licencier un travailleur à n importe quel moment?... 7 3. Puis-je licencier

Plus en détail

Nouvel élu? Solidaris vous informe

Nouvel élu? Solidaris vous informe Nouvel élu? Solidaris vous informe Mandataires politiques locaux et ASSURANCE MALADIE INVALIDITÉ Outre leur mandat politique, bon nombre de mandataires locaux exercent une autre activité comme travailleur

Plus en détail

Le statut unique et les nouveaux délais de préavis

Le statut unique et les nouveaux délais de préavis Le statut unique et les nouveaux délais de préavis Vincent Rouls! Senior Legal Advisor - SECUREX Plan Etat des lieux Préavis donné par l employeur Préavis donné par le travailleur Outplacement Mesures

Plus en détail

Ius Laboris BELGIUM CLAEYS & ENGELS. Préavis 2014 Mode d emploi sur l unification des règles de licenciement pour les ouvriers et les employés

Ius Laboris BELGIUM CLAEYS & ENGELS. Préavis 2014 Mode d emploi sur l unification des règles de licenciement pour les ouvriers et les employés Ius Laboris BELGIUM CLAEYS & ENGELS Préavis 2014 Mode d emploi sur l unification des règles de licenciement pour les ouvriers et les employés The best local HR lawyers in one global group With over 20%

Plus en détail

----------------------- Vu la loi du 5 décembre 1968 sur les conventions collectives de travail et les commissions paritaires ;

----------------------- Vu la loi du 5 décembre 1968 sur les conventions collectives de travail et les commissions paritaires ; CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 103 DU 27 JUIN 2012 INSTAURANT UN SYSTÈME DE CRÉDIT-TEMPS, DE DIMINUTION DE CARRIÈRE ET D EMPLOIS DE FIN DE CARRIÈRE, MODIFIEE PAR LA CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL

Plus en détail

19/12/2012 COMMENT OPTIMISER SOCIALEMENT ET FISCALEMENT UN LICENCIEMENT? La durée du préavis :

19/12/2012 COMMENT OPTIMISER SOCIALEMENT ET FISCALEMENT UN LICENCIEMENT? La durée du préavis : COMMENT OPTIMISER SOCIALEMENT ET FISCALEMENT UN LICENCIEMENT? Olivier Moreno Avocat U.H.P.C. 20-12 - 2012 Introduction - Licenciement moyennant préavis ; - Licenciement moyennant indemnité compensatoire

Plus en détail

OUTPLACEMENT. L avenir a son syndicat

OUTPLACEMENT. L avenir a son syndicat OUTPLACEMENT 1 Qu'entend-on par reclassement professionnel? L'aide au reclassement professionnel recouvre l'ensemble des services et de conseils de guidance qui sont fournis individuellement ou en groupe

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat de travail à temps partiel Le contrat de travail à temps partiel 1) Travail à temps partiel : de quoi s agit-il? Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : - à la durée légale

Plus en détail

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 L avenant du 15 septembre 2009, étendu par un arrêté du 16 avril 2010 (JO du 27 avril 2010) modifie les articles 17 et 18 du chapitre

Plus en détail

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Parentalité responsable Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Édition de mars 2013 Parentalité responsable 2 Le congé de maternité Le congé de maternité est de 15 semaines. Il se compose

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3247 Convention collective nationale IDCC : 1513. ACTIVITÉS DE PRODUCTION DES

Plus en détail

Office national de sécurité sociale des administrations provinciales et locales (ONSSAPL)

Office national de sécurité sociale des administrations provinciales et locales (ONSSAPL) Office national de sécurité sociale des administrations provinciales et locales (ONSSAPL) Statut social des gardien(ne)s d enfants 01 01 2009 Contenu A. Généralités... 1 B. Champs d application... 1 C.

Plus en détail

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 FLASH N 46-01/10/2012 SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 ADAPTATION DES SALAIRES ET INDEMNITES à dater du 1 er octobre 2012 Pour les employés (CP 226), conformément à l accord sectoriel 2011-2012 et

Plus en détail

LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI Août 2013

LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI Août 2013 Nous nous proposons de vous présenter les principales évolutions apportées par la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013, parue au Journal Officiel le 16 juin 2013 sous la forme de flashs spéciaux.

Plus en détail

STATUT. entendu? www.abvvmetaal.be

STATUT. entendu? www.abvvmetaal.be OUVRIERS EMPLOYÉS STATUT entendu? www.abvvmetaal.be le statut de salarié une étape importante Ouvrier vs. Employé Trouvez les nombreuses injustes différences Les différences entre les statuts d ouvrier

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

Actualité du Droit Social

Actualité du Droit Social 1 Actualité du Droit Social janvier 2012 Table des matières 1. Actualité jurisprudentielle... 2 1.1 Obligation de sécurité-résultat de l employeur... 2 1.2 Modification de la durée du travail... 2 1.3

Plus en détail

Office. des régimes particuliers. de sécurité sociale

Office. des régimes particuliers. de sécurité sociale Office des régimes particuliers de sécurité sociale (ORPSS) + Statut social des accueillant(e)s d enfants Dernière mise à jour : 22/04/2015 (version 2015.2) GÉNÉRALITÉS... 3 CHAMP D APPLICATION... 3 LE

Plus en détail

Les 13 chapitres de la Convention Collective Nationale du Sport

Les 13 chapitres de la Convention Collective Nationale du Sport Les 13 chapitres de la Convention Collective Nationale du Sport Ch.1 - Champs d application «La CC du sport règle ( ) les relations entre les employeurs et les salariés des entreprises exerçant leur activité

Plus en détail

Annonce d une restructuration : que faire maintenant?

Annonce d une restructuration : que faire maintenant? Annonce d une restructuration : que faire maintenant? Lorsqu une entreprise décide de procéder à une restructuration, un certain nombre de règles nationales et internationales doivent être respectées.

Plus en détail

Démarches à l embauche d un travailleur salarié en Belgique 05/07/2012

Démarches à l embauche d un travailleur salarié en Belgique 05/07/2012 Démarches à l embauche d un travailleur salarié en Belgique 05/07/2012 Ordre du jour Les affiliations obligatoires La DIMONA Le contrat de travail & le règlement du travail Le barème salarial & les sursalaires

Plus en détail

Table des matières. table des matières. Section 2 Principes... 27. Section 2 Le décret de septembre... 13. Section 3 Le décret d août...

Table des matières. table des matières. Section 2 Principes... 27. Section 2 Le décret de septembre... 13. Section 3 Le décret d août... Table des matières Introduction................................................ 5 Chapitre 1 L emploi des langues en matière sociale........................ 7 Section 1 Principes........................................

Plus en détail

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Adresse postale: L-2975 Luxembourg Fax: 404481 www.mde.lu MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Chapitre I : Champ d application Art. 1 er Sont affiliés obligatoirement à la Mutualité tous les employeurs occupant

Plus en détail

- FÉDÉRATION NATIONALE DES INDUSTRIES CHIMIQUES CGT, 263, rue de Paris, 93514 Montreuil,

- FÉDÉRATION NATIONALE DES INDUSTRIES CHIMIQUES CGT, 263, rue de Paris, 93514 Montreuil, Entre ACCORD COLLECTIF PORTANT SUR LA COUVERTURE PRÉVOYANCE DANS LES INDUSTRIES PÉTROLIÈRES l'union FRANÇAISE DES INDUSTRIES PÉTROLIÈRES (UFIP), 4, avenue Hoche, 75008 Paris, représentée par : d'une part,

Plus en détail

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.»

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.» MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ACCORD DU 7 JUILLET 2010 RELATIF AU CONTRAT DE TRAVAIL NOR

Plus en détail

Accord de gouvernement

Accord de gouvernement Titel Subtitel + auteur 1 Accord de gouvernement 2 12-2014 1 Saut d index Modération salariale Réduction des charges sociales Mesures fiscales Crédit-temps temps RCT Pension Pensions complémentaires Modernisation

Plus en détail

La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi

La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi Introduction La prépension est un régime créé en 1974 qui permet, sous certaines conditions, à un travailleur licencié de compléter les allocations

Plus en détail

«2.2. Couverture facultative

«2.2. Couverture facultative MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective départementale IDCC : 9811. EXPLOITATIONS AGRICOLES (Tarn) (6 mai 2002) (Etendue par arrêté

Plus en détail

LES HEURES SUPPLEMENTAIRES

LES HEURES SUPPLEMENTAIRES LES HEURES SUPPLEMENTAIRES Définition Les heures supplémentaires sont toujours celles effectuées au-delà de la durée légale hebdomadaire de 35 heures ou d une durée considérée comme équivalente dans certaines

Plus en détail

Le Crédit-temps en 2015

Le Crédit-temps en 2015 NOTE SERVICE D ETUDE Le Crédit-temps en 2015 OCTOBRE 2015 P A TRICIA DE MARCHI CONSEILLÈRE CONCI LIA TI ON VIE PRIVEE ET P ROFESSIONNELLE E T F IN DE CARRIERE Table des matières 1. Préambule... 2 2. Le

Plus en détail

LES DELEGUES SYNDICAUX

LES DELEGUES SYNDICAUX LES DELEGUES SYNDICAUX Chaque syndicat représentatif dans une entreprise ou un établissement de 50 salariés ou plus peut désigner un délégué syndical (DS). Nommé pour une durée indéterminée, le délégué

Plus en détail

ACCORD DU 22 MAI 2014

ACCORD DU 22 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3271 Convention collective nationale IDCC : 1631. HÔTELLERIE DE PLEIN AIR ACCORD DU 22 MAI 2014 RELATIF AU TRAVAIL

Plus en détail

LICENCIEMENT COLLECTIF, FERMETURE D ENTREPRISE, FAILLITE : QUELS DROITS POUR LES TRAVAILLEURS CONCERNES?

LICENCIEMENT COLLECTIF, FERMETURE D ENTREPRISE, FAILLITE : QUELS DROITS POUR LES TRAVAILLEURS CONCERNES? LICENCIEMENT COLLECTIF, FERMETURE D ENTREPRISE, FAILLITE : QUELS DROITS POUR LES TRAVAILLEURS CONCERNES? Etude Par Herbert MAUS, Form Action André Renard. et ceux confrontés à cette problématique disposent

Plus en détail

La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier

La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier Les petits déjeuners de l ADP 19 juin 2015 Florence DELOGNE Directrice adjointe du Ministre des Pensions 1 L accord de gouvernement prévoit

Plus en détail

Outplacement, obligations légales et outil de management (cct n 51 et cct n 82)

Outplacement, obligations légales et outil de management (cct n 51 et cct n 82) Outplacement, obligations légales et outil de management (cct n 51 et cct n 82) INTRODUCTION Il est préférable d éviter un licenciement que de remédier aux conséquences de celuici. Quelle qu en soit la

Plus en détail

MODELE TYPE CONTRAT A DUREE INDETERMINEE

MODELE TYPE CONTRAT A DUREE INDETERMINEE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE MODELE TYPE CONTRAT A DUREE INDETERMINEE Entre les soussignés Le club (nom du club) (association loi 1901/SASP/SAOS/EURSL ) Numéro

Plus en détail

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 CDD : COTISATIONS SUPPLEMENTAIRES POUR LES CDD DE COURTE DUREE À partir du 1er juillet 2013, la cotisation patronale d assurance

Plus en détail

Feuille info - employeurs La prépension conventionnelle

Feuille info - employeurs La prépension conventionnelle Office national de l'emploi Pour plus de renseignements, contactez l ONEM local (bureau du chômage). Vous trouverez les adresses dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Feuille info - employeurs La

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/07/167 DÉLIBÉRATION N 07/063 DU 6 NOVEMBRE 2007 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR L

Plus en détail

AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002

AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002 AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002 AVENANT RELATIF A L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS L ENTREPRISE PREAMBULE Le

Plus en détail

Rencontres de février 2013 CCT 103 Le crédit temps

Rencontres de février 2013 CCT 103 Le crédit temps Rencontres de février 2013 CCT 103 Le crédit temps CNC - Frédéric Baudoux Plan 1. Trois types de crédit-temps Le crédit-temps sans motif Le crédit-temps complémentaire avec motif Le crédit-temps de fin

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

Les entreprises de travail agréées par les Gouvernements régionaux wallon, bruxellois et flamand ;

Les entreprises de travail agréées par les Gouvernements régionaux wallon, bruxellois et flamand ; Fiche-le-travail-interimaire 4/06/05 0:06 Page 3 Qui embauche? Les entreprises de travail agréées par les Gouvernements régionaux wallon, bruxellois et flamand ; Les agences de TRACE, société anonyme dont

Plus en détail

1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ

1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ 1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ Règles communes Art 11 Règles complémentaires à l étranger Art 12 ACOSS Circ. DSS/SDFSS/5B n o 2005/389 19 août 2005 Accords nationaux Mode de transport (art

Plus en détail

Panorama des CONTRATS de travail

Panorama des CONTRATS de travail Janvier 2010 Panorama des CONTRATS de travail L essentiel contrat par contrat Choisir un contrat selon vos besoins Éléments clés pour gérer vos contrats L essentiel contrat par contrat Signes particuliers

Plus en détail

I - Législation du travail :

I - Législation du travail : POLYNESIE FRANCAISE Les dispositions en matière de droit du travail, protection sociale et fiscalité sont différentes de celles en vigueur en Métropole. I - Législation du travail : Autorisation de séjour

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 103 -----------------------------------------------------------------

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 103 ----------------------------------------------------------------- CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 103 ----------------------------------------------------------------- Séance du 27 juin 2012 ------------------------------ CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL INSTAURANT

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-052

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-052 PARIS, le 13/03/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-052 OBJET : Loi de financement de la Sécurité sociale pour 2007. Mise à la retraite

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Le statut unique Heures supplémentaires Une heure supplémentaire est soit compensée à raison d une heure et demie de temps libre soit comptabilisée au même taux sur un compte épargne temps. Lorsque l organisation

Plus en détail

Comité de conjoncture Secrétariat. Plan de maintien dans l emploi

Comité de conjoncture Secrétariat. Plan de maintien dans l emploi Plan de maintien dans l emploi Objectif Introduit dans le Code du travail par la loi du 22 décembre 2006 Double introduction des instruments de maintien dans l emploi: 1) Plan de maintien dans l emploi

Plus en détail

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif?

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif? QUESTIONS SUR L OBJET DE LA PORTABILITE La mensualisation est-elle exclue du dispositif? L obligation de maintien de salaire à la charge de l employeur n est pas concernée : en effet, il ne s agit pas

Plus en détail

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants 1 Introduction: l assurance maladie-invalidité L assurance maladie-invalidité (AMI) forme une des branches du système belge de la sécurité sociale;

Plus en détail

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime.

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime. I. CHAMP D APPLICATION Conditions générales Les présentes conditions générales sont d application sur toutes les relations professionnelles entre le professionnel et le client. Toute dérogation doit être

Plus en détail

LE DROIT SOCIAL AU MAROC

LE DROIT SOCIAL AU MAROC LE DROIT SOCIAL AU MAROC LE DROIT SOCIAL AU MAROC I- Formation et cessation des contrats de travail II- Durée légale du travail III- Régime de sécurité sociale I- Formation et cessation des contrats de

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA MUTATION GEOGRAPHIQUE A L INITIATIVE DE L EMPLOYEUR

ACCORD RELATIF A LA MUTATION GEOGRAPHIQUE A L INITIATIVE DE L EMPLOYEUR ACCORD RELATIF A LA MUTATION GEOGRAPHIQUE A L INITIATIVE DE L EMPLOYEUR PREAMBULE La loi n 2010-854 du 23 juillet 2010 relative aux réseaux consulaires, au commerce, à l artisanat et aux services a prévu

Plus en détail

Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle

Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle Indemnités négociées ou facultatives Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Picardie et Aisne) (17

Plus en détail

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3107 Accords collectifs nationaux BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS AVENANT N 32 DU

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3175 Convention collective nationale IDCC : 1909. ORGANISMES DE TOURISME

Plus en détail

La FEHAP solde notre convention collective!

La FEHAP solde notre convention collective! SANTÉ SOCIAL La FEHAP solde notre convention collective! Les négociations portant sur la révision de la convention collective, terminées ce 27 juin dernier, se sont traduites par un an de dialogue de sourds,

Plus en détail

L occupation des étudiants. Consultez notre site ucm.be

L occupation des étudiants. Consultez notre site ucm.be 1 L occupation des étudiants Février 2015 2 Editeur responsable : Secrétariat social des Classes Moyennes de la Province de Liège, Joëlle Pirlet, administrateur délégué, boulevard d Avroy 44, 4000 Liège

Plus en détail

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés?

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? II -Congés payés a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? Tout salarié on droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à

Plus en détail

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité.

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité. Modèle de contrat de travail à durée indéterminée 2 e modèle normal Entre : l association..... représentée par M. (le président)... d une part, et : M. demeurant.. d autre part, IL A ETE CONVENU CE QUI

Plus en détail

Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les assistantes maternelles sur leur emploi.

Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les assistantes maternelles sur leur emploi. Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les assistantes maternelles sur leur emploi. N hésitez pas à consulter les textes législatifs applicables aux assistantes maternelles

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir,

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, CIRCULAIRE CDG90 16/2013 LES EMPLOIS D AVENIR Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, Décret n 2012-1207 du 31 octobre 2012 relatif à l entrée en vigueur de décrets et

Plus en détail

Incapacité de travail et reclassement du salarié Quelle protection contre le licenciement? Catherine Delsaux Schoy

Incapacité de travail et reclassement du salarié Quelle protection contre le licenciement? Catherine Delsaux Schoy Incapacité de travail et reclassement du salarié Quelle protection contre le licenciement? 1 Titre 1 : Incapacité de travail Introduction La présence du salarié à son lieu de travail = obligation de résultat

Plus en détail

Mes droits aux vacances. ... en survol

Mes droits aux vacances. ... en survol Mes droits aux vacances... en survol AVERTISSEMENT Cette brochure de vulgarisation expose des réglementations parfois complexes. Dès lors, il se pourrait que certains cas spécifiques n y soient pas traités.

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire santé de vos salariés non cadres Accord régional du 2 juillet 2009 Raison sociale 1 Raison sociale

Plus en détail