en EHPAD : aujourd hui et demain :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "en EHPAD : aujourd hui et demain :"

Transcription

1 Place des Gérontechnologies en EHPAD : aujourd hui et demain : Dr A. Piau 1, S. Bismuth 2, P. Rumeau 1, Pr F. Nourhashémi 1 1- Gérontopôle, CHUT 2- Département de médecine générale, CHUT

2 Définitions Gerontechnology Assistive technologies Aide pour réaliser une tâche, déficience, ex: «telehealth», «telecare»,!! Telehealth / telecare / telemedicine / telemonitoring / telesurveillance Délivre à distance Telehealth / telecare / telemedecine Monitoring clinique, délivrance de services de santé Telemonitoring / telesurveillance Transmission de données physiologiques Si pas de données physiologiques: télésurveillance (médicaments, chutes, etc.) Smart homes Résidence équipée de technologies qui facilitent le monitoring ou l indépendance En théorie autonome Health smart homes si paramètres médicaux.

3 Les technologies par type de besoin Isolement social Communication visiophonique Orthèses affectives Systèmes d appel d urgence Perte d autonomie Technologies pour les ADL Cognitive disorders and BDSP Orthèses cognitives Technologies d interface Orthèses afffectives Démabulation et fugue (monitoring) SPCD (monitoring)

4 Mais aussi Domotique «Safety» «Security»

5 Barrières res à la diffusion Acceptabilité Intrusivité Ethique, légal, déontologie. Stigmatisation Evaluation des besoins Contact humain Ergonomie, formation Barrières res organisationnelles Maintenance Interopérabilité Interconnectivité Economique Coût et tiers payant? Evaluation

6 Evaluation: compexité méthodologique Multidimensionnel donc multidisciplinaire Modification de stratégie globale plus que nouvel outil, techno en avance sur organisationnel Design expérimental plus difficile Plus dépendants du contexte, usage réel Evaluation processus Modification per protocole, boucles rétroactions Association entre recherche quantitative et qualitative Non linéaire, moins phasée, dynamique, flexible, pragmatique Délais d évaluation plus courts car marché évolutif, gap universitaire vs industriel

7 Exemple de projet en cours: DOMEO & MIRAS DOMEO: Domestic Robot for Elderly Assistance - Projet Européen débuté en sept 2009 (AAL): euros / 3 ans - 3 Pays: France, Autriche, Hongrie - Objectifs: tests «in vitro» et tests en situation réelle sous surveillance MIRAS: - Projet de déambulateur robotisé (ANR): euros - Partenaires: CHU Toulouse, Robosoft, Isir, LASS, - Objectifs: Analyse des risques, tests «in vitro» et situation réelle

8 Exemple de projet en cours: cs télémédecine Objectif: réduire le taux de recours au service des urgences Début: janvier 2012 Modalités: une vacation quotidienne de médecin spécialiste Public concerné: EHPAD, CHG et Médecin généraliste

9 Perspectives: REAGIR-RESPECT Objectifs principal : Sécurisation des sujets fragiles à domicile (GIR 4-5-6) par des capteurs embarqués. Type d é étude: comparatif Lieu: Commune de Blagnac Définition de l Intervention: l Mesures automatiques à domicile d actim actimétrie trie, de vitesse de marche, et de variations de poids télétransmises transmises à un centre de traitement, par l instrumentation l d une semelle de manière transparente et autonome énerg nergétiquement.

10 Le projet A.M.I.E.S. (Ambition Mi-Pyrénées pour l e-santé) Buts Détecter précocement les symptômes d aggravation de l insuffisance cardiaque Ajuster la thérapeutique Prévenir les décompensations et donc les ré-hospitalisations (30 % à 2 mois) Objectifs Principal: augmentation de la durée du maintien à domicile des patients insuffisants cardiaques chroniques Secondaire: adhésion aux mesures thérapeutiques (activité physique, compliance), étude coût/efficacité Méthodologie Étude randomisée, deux bras (contrôle vs télésurveillance quotidienne) Patients Insuffisants cardiaques chroniques hospitalisés pour décompensation cardiaque dans un établissement de la région Midi-Pyrénées apte à assurer une éducation thérapeutique Matériel Au domicile : pèse-personne (poids), tensiomètre (PA, FC), saturomètre (SaO2), actimètre (distance parcourue journalière), impédancemètre (teneur hydrique des tissus sous-cutanés), ECG, pilulier électronique, au sein d un module permettant l évaluation des symptômes d insuffisance cardiaque Télétransmission par ligne téléphonique à serveur informatique Centrale de télésurveillance Réponse du centre aux alarmes Télésurveillance H24 avec alarmes individualisées Surveillance par infirmière spécialisée (éliminer fausses alarmes, contacts patients) Cardiologue disponible H24 Algorithme d intervention thérapeutique pré-définis Intégration des médecins généralistes et des cardiologues référents (informés par mail ± téléphone) Organisation Suivi de 12 mois (hospitalisation ne censure pas le critère d évaluation) 300 patients dans chaque bras soit 600 patients

11 Le projet A.M.I.E.S. (Ambition Mi-Pyrénées pour l e-santé) Cardiologue référent Médecin généraliste Patient Participation à l éducation thérapeutique Alarmes Centrale de Télésurveillance Service de Cardiologie Référent de Midi Pyrénées SAMU

10/04/2014. Atelier 2 Stéphane Belin. secours

10/04/2014. Atelier 2 Stéphane Belin. secours Atelier 2 Stéphane Belin secours 1 La personne âgée: Contexte sociétal Augmentation des P.A. d ici à 2050 : + 62,3 % pour les > de 60 ans. + 149,9 % pour les > de 80 ans Au cours des 15 prochaines années

Plus en détail

Table Ronde 1 Télésurveillance de patients atteints d insuffisance cardiaque

Table Ronde 1 Télésurveillance de patients atteints d insuffisance cardiaque Table Ronde 1 Télésurveillance de patients atteints d insuffisance cardiaque 5 juillet 2012 11h-12h30 Intervenants Dr. Jean-Louis FRAYSSE, Docteur en pharmacie, Président de Sadir Assistance, Président

Plus en détail

Améliorer la qualité de vie des personnes âgées, atteintes de maladies chroniques à domicile: proposition d un modèle organisationnel de soins

Améliorer la qualité de vie des personnes âgées, atteintes de maladies chroniques à domicile: proposition d un modèle organisationnel de soins Améliorer la qualité de vie des personnes âgées, atteintes de maladies chroniques à domicile: proposition d un modèle organisationnel de soins intégrant les techniques de l information et de la communication,

Plus en détail

L ASSOCIATION MEDeTIC

L ASSOCIATION MEDeTIC L ASSOCIATION MEDeTIC MEDECINE ET DEVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION L Association MEDeTIC établit des pratiques de soins et des programmes de santé destinés à la population

Plus en détail

Capteurs pour la santé et l autonomie. Nouvelles approches technologiques. pour le suivi sur les lieux de vie

Capteurs pour la santé et l autonomie. Nouvelles approches technologiques. pour le suivi sur les lieux de vie Capteurs pour la santé et l autonomie Nouvelles approches technologiques pour le suivi sur les lieux de vie Santé : nécessité de nouvelles approches Le nouveau contexte créé par les technologies de l information

Plus en détail

Les grandes études de télémédecine en France

Les grandes études de télémédecine en France Les grandes études de télémédecine en France Optimisation de la Surveillance ambulatoire des Insuffisants CArdiaques par Télécardiologie De Midi-Pyrénées au Sud de la France M Galinier, A Pathak Pôle Cardio-Vasculaire

Plus en détail

Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique

Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique Université d été E-Santé Castres-Mazamet 4, 5, 6 juillet 2012 «Des supports numériques au service de l éducation thérapeutique des patients» Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique

Plus en détail

L apport des technologies pour la détection de la fragilité et la prévention de la dépendance chez le sujet âgé

L apport des technologies pour la détection de la fragilité et la prévention de la dépendance chez le sujet âgé L apport des technologies pour la détection de la fragilité et la prévention de la dépendance chez le sujet âgé Eric Campo Journée découverte "De la détection de la fragilité à la dépendance : les apports

Plus en détail

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé Professeur Michèle Kessler CHU de Nancy et réseau Néphrolor L une des applications de la télémédecine est la télésurveillance à domicile,

Plus en détail

15h 16h Responsabilités et déontologie en télémédecine : comment concilier cadre règlementaire et pratique de terrain?

15h 16h Responsabilités et déontologie en télémédecine : comment concilier cadre règlementaire et pratique de terrain? 15h 16h Responsabilités et déontologie en télémédecine : comment concilier cadre règlementaire et pratique de terrain? Responsabilités et déontologie en télémédecine Dr Pierre Simon Président Société Française

Plus en détail

Solutions technologiques de prise en charge institutionnelle du syndrome de fragilité

Solutions technologiques de prise en charge institutionnelle du syndrome de fragilité Solutions technologiques de prise en charge institutionnelle du syndrome de fragilité Antoine Piau 1,2,3 Eric Campo 2,3 Fati Nourhashémi 1,4 1 CHU de Toulouse, Gérontopole, F-31000; Université Paul Sabatier,

Plus en détail

Med-e-Tel. 15 avril 2010. L i VEGA contact@diatelic.fr - www.diatelic.fr. Les nouvelles technologies au service de la santé

Med-e-Tel. 15 avril 2010. L i VEGA contact@diatelic.fr - www.diatelic.fr. Les nouvelles technologies au service de la santé Med-e-Tel 15 avril 2010 L i VEGA Luis contact@diatelic.fr - www.diatelic.fr Les nouvelles technologies au service de la santé L approche Diatélic L insuffisance rénale La cardiologie La conclusion 2 Les

Plus en détail

Insuffisance cardiaque et télémédecine: Exemple du Projet E care : prise en charge à domicile des insuffisants cardiaques en stade III

Insuffisance cardiaque et télémédecine: Exemple du Projet E care : prise en charge à domicile des insuffisants cardiaques en stade III Insuffisance cardiaque et télémédecine: Exemple du Projet E care : prise en charge à domicile des insuffisants cardiaques en stade III de la NYHA Emmanuel ANDRES et Samy TALHA Service de Médecine Interne,

Plus en détail

Téléphonie et Télématique au service de la surveillance de paramètres médicaux au domicile

Téléphonie et Télématique au service de la surveillance de paramètres médicaux au domicile Téléphonie et Télématique au service de la surveillance de paramètres médicaux au domicile M.D Jean-Michel Souclier *La téléphonie est un système de télécommunication qui a pour but la transmission de

Plus en détail

Nouvelles Technologies d investigation de surveillance du patient dont Télétransmission

Nouvelles Technologies d investigation de surveillance du patient dont Télétransmission Plateforme Médicalisée 24/7 de Services Santé et Télémédecine M.D Jean-Michel Souclier H2AD propose des solutions entièrement sécurisées permettant le maintien et le retour àdomiciledes personnes fragiles:

Plus en détail

Telemonitoring. Dr J.P. Dercq INAMI/DGSS/RDQ

Telemonitoring. Dr J.P. Dercq INAMI/DGSS/RDQ Telemonitoring Dr J.P. Dercq INAMI/DGSS/RDQ Télémédecine Teleconsultation ( with patient) Telediagnostics ( with data) Telemonitoring ( non invasive captation of physiological parameters) Telecare ( treatment

Plus en détail

TASDA : Technopôle Alpes Santé à Domicile et Autonomie

TASDA : Technopôle Alpes Santé à Domicile et Autonomie TASDA : Technopôle Alpes Santé à Domicile et Autonomie CNR Santé - 28 juin 2011 CNR Santé - Atelier - 28 juin 2011 1 TASDA Qu est-ce que le TASDA? Association loi 1901 créée le 04/12/2009 Porteurs-fondateurs

Plus en détail

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE?

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Séminaire Aristote 12 juin 2013 QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Jean-Pierre Blanchère Coordinateur Département «e-santé et domotique» Pôle TES Justifications de la télémédecine

Plus en détail

Proyecto Telemedicina

Proyecto Telemedicina Seminario Internacional Desarrollo de Servicios Sociales para Personas Mayores 3-4 octubre 2013 Proyecto Telemedicina Dr Jean-Philippe Flouzat Médico geriatra, Consejero Médico Social de la Agencia Regional

Plus en détail

Alice ROUYER REHAL, 10 juillet 2014. Alice ROUYER LISST Université Toulouse II Le Mirail/ Jean Jaurès

Alice ROUYER REHAL, 10 juillet 2014. Alice ROUYER LISST Université Toulouse II Le Mirail/ Jean Jaurès Alice ROUYER REHAL, 10 juillet 2014 L habitat intelligent : pourquoi? Quel contexte? Deux processus congruents : le vieillissement démographique la prolifération des dispositifs intelligents dans notre

Plus en détail

L approche éthique en gérontechnologie

L approche éthique en gérontechnologie Colloque européen L art de vieillir chez soi Guéret 29 septembre Technologies et vieillissement: Jusqu où ne pas aller trop loin? L approche éthique en gérontechnologie Gérard Cornet; Alain Franco, Vincent

Plus en détail

Les perspectives nationales de la télémédecine Dr Pierre SIMON Président de la Société Française de Télémédecine. InnovSanté, St Denis, 26 mars 2015

Les perspectives nationales de la télémédecine Dr Pierre SIMON Président de la Société Française de Télémédecine. InnovSanté, St Denis, 26 mars 2015 Les perspectives nationales de la télémédecine Dr Pierre SIMON Président de la Société Française de Télémédecine InnovSanté, St Denis, 26 mars 2015 Quand la santé numérique vend du rêve 45 ans 65 ans 85

Plus en détail

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire Telecom Bretagne, Institut Telecom M@rsouin, CREM Myriam.legoff@telecom-bretagne.eu

Plus en détail

BILAN projet DIABSAT 2010-2011. Diabétologie par Satellite

BILAN projet DIABSAT 2010-2011. Diabétologie par Satellite BILAN projet DIABSAT 2010-2011 Diabétologie par Satellite 1 OBJECTIFS Développer et évaluer 3 services de télémédecine assistés par satellite Volet 1 : Education à la nutrition et promotion de l activité

Plus en détail

RECHERCHE ET INNOVATION MUTUALISTES EN SANTE : DE L IDEE A LA PRATIQUE. Mardi 5 juin 2012

RECHERCHE ET INNOVATION MUTUALISTES EN SANTE : DE L IDEE A LA PRATIQUE. Mardi 5 juin 2012 Centre de Prévention-Réadaptation Cardiovasculaires «Bois- Gibert» 37510 BALLAN MIRE Dr C. Monpère B. Papin Médecin Chef Directeur RECHERCHE ET INNOVATION MUTUALISTES EN SANTE : DE L IDEE A LA PRATIQUE

Plus en détail

Roger, 72 ans, Fan de skateboard adore échanger avec son petit fils tous les week-ends. Yves Morel. Nov 14

Roger, 72 ans, Fan de skateboard adore échanger avec son petit fils tous les week-ends. Yves Morel. Nov 14 Roger, 72 ans, Fan de skateboard adore échanger avec son petit fils tous les week-ends. Yves Morel Nov 14 BAZILE AU SERVICE DES SENIORS Bazile a développé un positionnement unique d opérateur téléphonique

Plus en détail

Déploiement des Télésoins dans l Insuffisance Cardiaque en Basse-Normandie

Déploiement des Télésoins dans l Insuffisance Cardiaque en Basse-Normandie Déploiement des Télésoins dans l Insuffisance Cardiaque en Basse-Normandie Phase 2 financée par ARH, URCAM et CRBN Dr Sabatier, Dr Belin, Pr Grollier CHU de CAEN / APRIC Épidémiologie Épidémiologie ICC

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES POUR LE FINANCEMENT DE PRESTATIONS PAR UN DIETETICIEN EN SAAD, SSIAD ET SPASAD INTERVENANT DANS LES 9 ème, 10 ème et / ou 19 ème ARRONDISSEMENTS DE PARIS (Territoire PAERPA) CAHIER

Plus en détail

Orange Healthcare vers un système de santé connecté

Orange Healthcare vers un système de santé connecté Orange Healthcare vers un système de santé connecté Orange est conscient que les grands établissements de santé doivent évoluer pour améliorer la prise en charge des patients, coordonner l ensemble des

Plus en détail

Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel

Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel Colloque Tic Santé,11 février 2010 Dr France Laffisse, Orange Healthcare Plan Télésurveillance

Plus en détail

Le Suivi Clinique Intelligent à Domicile au CSSS Jardins-Roussillon: des résultats tangibles

Le Suivi Clinique Intelligent à Domicile au CSSS Jardins-Roussillon: des résultats tangibles Le Suivi Clinique Intelligent à Domicile au CSSS Jardins-Roussillon: des résultats tangibles Sylvie Girard Adjointe à la direction des soins infirmiers et de la qualité Martin Langlois Conseiller en soins

Plus en détail

Date De Création 14/05/2013. PIC Poitou Charente. Préparé par : Cécilia CHARTIER. Modification 14/05/2013

Date De Création 14/05/2013. PIC Poitou Charente. Préparé par : Cécilia CHARTIER. Modification 14/05/2013 Protocole médical Préparé par : Cécilia CHARTIER Objet : recueillir les données (poids, tension, qualité de vie) des patients à leur domicile par le biais d un système Twitoo (recueil d information par

Plus en détail

Télésanté et Télémédecine 24h/24 et 7j/7

Télésanté et Télémédecine 24h/24 et 7j/7 Télésanté et Télémédecine 24h/24 et 7j/7 www.h2ad.net Un Partenariat Basé sur l'innov Au travers de solutions innovantes en télésanté, de son expertise dans l acquisition et le traitement de données de

Plus en détail

Le maintien à domicile en Haute- Vienne par les objets connectés: études e-cobahlt et GERONTACCESS

Le maintien à domicile en Haute- Vienne par les objets connectés: études e-cobahlt et GERONTACCESS Le maintien à domicile en Haute- Vienne par les objets connectés: études e-cobahlt et GERONTACCESS Pr Thierry DANTOINE CHU de Limoges 11 ième Jour,ée Départementale de la Gérontologie Rihlac Rancon le

Plus en détail

NOUVELLES TECHNOLOGIES

NOUVELLES TECHNOLOGIES NOUVELLES TECHNOLOGIES INTERET DANS LA PRISE EN CHARGE DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES OU A RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE Dr V. CRESSOT Pôle de Gérontologie clinique CHU de Bordeaux 1 INTRODUCTION Augmentation

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Télémédecine Contexte: National: loi, décret (définition de 5 actes,

Plus en détail

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines Hôpital de jour (HDJ) Permet des soins ou examens nécessitant plateau

Plus en détail

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Le Comité National de pilotage des parcours de santé des Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie a été installé en avril 2013 et les projets

Plus en détail

Création de centres d expertise nationaux

Création de centres d expertise nationaux Création de centres d expertise nationaux la CNSA soutien la création de centres d expertise nationaux associant dans un même projet chercheurs, entreprises et professionnels de la compensation du handicap

Plus en détail

NOUVELLES TECHNOLOGIES AU SERVICE DE L INFIRMIER ISOLE

NOUVELLES TECHNOLOGIES AU SERVICE DE L INFIRMIER ISOLE NOUVELLES TECHNOLOGIES AU SERVICE DE L INFIRMIER ISOLE Professeur M. RAUCOULES-AIME PU-PH, Chef de Pole Anesthésie et Réanimations CHU de NICE Médecin Hors Classe V. ALAUX-DHENIN Médecin de Groupement,

Plus en détail

Projet régional «Gale»

Projet régional «Gale» Projet régional «Gale» Vers une expertise à distance du diagnostic de la gale. Dr F. Rachidi-Berjamy 3 ème Journée «Hygiène et prévention des infections en EMS» Besançon, 3 novembre 2015 Contexte A l instar

Plus en détail

PLACE DE LA TÉLÉMÉDECINE DANS

PLACE DE LA TÉLÉMÉDECINE DANS Ateliers de prospective PLACE DE LA TÉLÉMÉDECINE DANS L ORGANISATION DES SOINS : LA TÉLÉMÉDECINE PERMET-ELLE DES ORGANISATIONS DE SOINS PLUS PERFORMANTES? Dr Pierre SIMON Président de l'association nationale

Plus en détail

E-Health evaluation at stake

E-Health evaluation at stake E-Health evaluation at stake Les enjeux de l évaluation en e-santé Myriam Le Goff-Pronost, Telecom Bretagne Myriam.legoff@telecom-bretagne.eu Réalisations et perspectives en matière de e-santé pour les

Plus en détail

4 ème réunion PAERPA EHPAD

4 ème réunion PAERPA EHPAD 4 ème réunion PAERPA EHPAD Jeudi 16 avril 2015 14h30 17h Délégation territoriale de Paris 1 Cartographie des EHPAD PAERPA (9-10-19) En attente carte stagiaire géographe 2 Ordre du jour 1. Actions déployées

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale

Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale Pierre Simon Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) De quoi parlons-nous? Le cadre de la santénumérique

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois La télémédecine au service des soins de 1 er recours et de l aménagement du territoire dominique.depinoy@acsantis.com Pourquoi

Plus en détail

Prédiction et Innovation en Santé

Prédiction et Innovation en Santé Efficient Telemedicine Solutions Prédiction et Innovation en Santé PROPOSITION DE VALEUR SOLUTIONS DE TÉLÉMÉDECINE INNOVANTES & EFFICIENTES une mise en oeuvre de bout en bout de solutions connectées pour

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE

LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE Continuité des traitements médicamenteux : LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE Coraline Claeys Pharmacien au Cercle Royal Pharmaceutique de l Arrondissement de Nivelles et en officine Faculté de

Plus en détail

Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» :

Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» : 1 Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» : Recherche et Développement dans le domaine de l utilisation des Nouvelles

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La Région considère comme prioritaire le secteur numérique, vecteur essentiel de performance, de modernité et d attractivité du territoire,

Plus en détail

Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale :

Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale : Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale : Docteur DARY Patrick, Cardiologue, Praticien Hospitalier Centre Hospitalier de St YRIEIX - Haute Vienne 87500 Situé

Plus en détail

ATELIER TÉLÉCARDIOLOGIE

ATELIER TÉLÉCARDIOLOGIE ATELIER TÉLÉCARDIOLOGIE Congrès EURO-PHARMAT - Octobre 2014 Introduction 2 Définition : La télécardiologie est une branche de la télémédecine. Elle permet de surveiller à distance le bon fonctionnement

Plus en détail

Conférence sur la commande publique. d innovation dans la e-santé

Conférence sur la commande publique. d innovation dans la e-santé Conférence sur la commande publique d innovation dans la e-santé mardi 1er octobre 2013 Hôtel de Région Salon d honneur - Marseille Conférence sur la commande publique d innovation dans la e-santé 1 Table

Plus en détail

Intérêt de la télétransmission des données des pompes PCA pour le maintien à domicile des patients douloureux cancéreux

Intérêt de la télétransmission des données des pompes PCA pour le maintien à domicile des patients douloureux cancéreux Intérêt de la télétransmission des données des pompes PCA pour le maintien à domicile des patients douloureux cancéreux Devalois B*, Jugan C*, Prevel M*, Abbas R**, Hajage D** * CHRD Pontoise **URC Bichat

Plus en détail

La télémédecine, complément nécessaire de l exercice médical de demain. Dr Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL)

La télémédecine, complément nécessaire de l exercice médical de demain. Dr Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) La télémédecine, complément nécessaire de l exercice médical de demain Dr Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) Angers FHF 13 septembre 2012 Ce qui a changé dans l exercice

Plus en détail

Le parcours de soins de la personne âgée. Perspectives de la relation hôpital - ville. Pr Gilles BERRUT CHU Nantes

Le parcours de soins de la personne âgée. Perspectives de la relation hôpital - ville. Pr Gilles BERRUT CHU Nantes Le parcours de soins de la personne âgée Perspectives de la relation hôpital - ville Pr Gilles BERRUT CHU Nantes APPROCHE DEMOGRAPHIQUE : La pyramide des âges Vieillissement humain dynamique de cohorte

Plus en détail

L innovation dans les technologies de santé, l exemple de la télémédecine Quel cadre, quels niveaux de preuves, quelles modalités de déploiement

L innovation dans les technologies de santé, l exemple de la télémédecine Quel cadre, quels niveaux de preuves, quelles modalités de déploiement L innovation dans les technologies de santé, l exemple de la télémédecine Quel cadre, quels niveaux de preuves, quelles modalités de déploiement Antoine Audry Coordonnateur, Philippe Maugendre, Faiez Zannad

Plus en détail

Evaluation d un oxymètre de pouls sans fil chez le nouveau-né en peau à peau en salle de naissance

Evaluation d un oxymètre de pouls sans fil chez le nouveau-né en peau à peau en salle de naissance Evaluation d un oxymètre de pouls sans fil chez le nouveau-né en peau à peau en salle de naissance Y Rimet, M Leclaire*, C Mathey, C D'Ercole**, U Siméoni*, D Ronayette***, JL Weber**** Service de pédiatie,

Plus en détail

Un projet de réseau r communautaire d informatique médicale. Antoine Geissbuhler Fiesch,, le 2 septembre 2005

Un projet de réseau r communautaire d informatique médicale. Antoine Geissbuhler Fiesch,, le 2 septembre 2005 Un projet de réseau r communautaire d informatique d médicale Antoine Geissbuhler Fiesch,, le 2 septembre 2005 DE LA CONFUSION FUSION SEAU AU RÉSEAU DE LA CON AU Pourquoi «e-toile»? Complexité croissante

Plus en détail

esanté LES RENCONTRES 2012 Infos pratiques / Contacts Comité d Organisation :

esanté LES RENCONTRES 2012 Infos pratiques / Contacts Comité d Organisation : esanté LES RENCONTRES 2012 Infos pratiques / Contacts Comité d Organisation : Docteur Marc Sapene, pour la commission ETP / Maladies Chroniques de l'urps ML Aquitaine msapene@wanadoo.fr Docteur Jean-Bernard

Plus en détail

Carbet des aidants. Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées. Dossier de presse. sur les

Carbet des aidants. Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées. Dossier de presse. sur les Carbet des aidants sur les Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées Dossier de presse Le réseau Gérontologie-Alzheimer organise, le 16 novembre 2013 à l Auditorium de la Mairie de Rémire-Montjoly,

Plus en détail

PROJET DE TÉLÉMEDECINE

PROJET DE TÉLÉMEDECINE PROJET DE TÉLÉMEDECINE ISIFC 2 ème année Année universitaire 2011-2012 LA TÉLÉSURVEILLANCE Louis ACHA Rafaël MINACORI ISIFC Génie biomédical 23,rue Alain SAVARY 25000 Besançon Cedex Tél : 03 81 66 66 90

Plus en détail

Unité mobile de télémédecine au service de l urgence et du soin chronique M-V. Moreno, P. Chauvet, O. Ly

Unité mobile de télémédecine au service de l urgence et du soin chronique M-V. Moreno, P. Chauvet, O. Ly Unité mobile de télémédecine au service de l urgence et du soin chronique M-V. Moreno, P. Chauvet, O. Ly INTELLIGENT HEALTH & PREVENTIVE MEDICINE INTERNATIONAL SYMPOSIUM Tanger, Juin 2014 M-V. Moreno,

Plus en détail

PAERPA 9-10-19. Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014

PAERPA 9-10-19. Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014 PAERPA 9-10-19 Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014 1 Synthèse du 1 er atelier / objectifs de la 2 nde séance Fin 1ères séances des ateliers Paerpa / début des 2èmes

Plus en détail

TELEMEDECINE PRODUITS & SERVICES Catalogue

TELEMEDECINE PRODUITS & SERVICES Catalogue TELEMEDECINE PRODUITS & SERVICES Catalogue Janvier 2012 1 Télécardia ECG numérique portatif ECG 12 dérivations 12 pistes simultanées à électrodes thoraciques fies Télécardia est un appareil ambulatoire

Plus en détail

Repérage et Suivi des Personnes Agées Fragiles «Actions de Communication»

Repérage et Suivi des Personnes Agées Fragiles «Actions de Communication» Repérage et Suivi des Personnes Agées Fragiles «Actions de Communication» Expérience du Gérontopôle de Toulouse Neda Tavassoli Equipe Régionale Vieillissement et Prévention de la Dépendance (ERVPD) Personnes

Plus en détail

Diatélic DP : télémédecine pour la prévention des aggravations de santé des dialysés à domicile

Diatélic DP : télémédecine pour la prévention des aggravations de santé des dialysés à domicile DP : télémédecine pour la prévention des aggravations de santé des dialysés à domicile Jacques CHANLIAU, François CHARPILLET, Pierre-Yves DURAND, Robert HERVY, Jean-Pierre THOMESSE, Luis VEGA Résumé. DP

Plus en détail

Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux

Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux «le pourcentage de résidents âgés nécessitant des soins pour des plaies simples ou complexes était de 8,6% selon l étude PATHOS menée en 2009

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

Un concept multi-services adapté aux attentes des personnes. Agées Isolées à domicile

Un concept multi-services adapté aux attentes des personnes. Agées Isolées à domicile Un concept multi-services adapté aux attentes des personnes Agées Isolées à domicile Les principes fondateurs du concept multi-services Qui favorise une évaluation des besoins par un regard global sur

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Le panorama de la télé-t HAD en France Jean-Baptiste LAVAULT Directeur de projets télésantt santé,, CATEL Issu du rapport réalisé en décembre 2007 par le CATEL pour le compte de l ARH Basse-Normandie 1

Plus en détail

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON?

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? «PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? Le décret télémédecine du 19 octobre 2010 fixe déjà certaines modalités de mise en

Plus en détail

Exploration des besoins des personnes âgées en matière de gérontechnologie

Exploration des besoins des personnes âgées en matière de gérontechnologie Exploration des besoins des personnes âgées en matière de gérontechnologie Frédéric Balard, docteur en ethnologie, équipe «Démographie et Santé» (INSERM) Genèse du rapport Cadre théorique du projet Ouverture

Plus en détail

L enjeu de l évaluation

L enjeu de l évaluation Joël Belmin Hôpital Charles Foix et Université Paris 6 Ivry-sur-Seine L enjeu de l évaluation Augmentation du coût de la santé Recentrer les dépenses sur les traitements efficaces Dé remboursement des

Plus en détail

Journée Nationale des Industriels

Journée Nationale des Industriels Journée Nationale des Industriels Enjeux pour l industrie des Dispositifs médicaux Anne JOSSERAN Directeur Développement des Nouvelles Technologies Jean-Bernard SCHROEDER Directeur TICS & Equipements Présentation

Plus en détail

EPICT. Evaluation de la Prise en Charge de l Insuffisance Cardiaque par la Télémédecine

EPICT. Evaluation de la Prise en Charge de l Insuffisance Cardiaque par la Télémédecine CATEL 4 et 5 Octobre 2004 Journées Inter-régionales Télésanté 2004 La télémedecine : la possibilité pour les hôpitaux de répondre à l obligation de moyens EPICT Evaluation de la Prise en Charge de l Insuffisance

Plus en détail

Télémédecine : enjeux, expériences et perspectives. Pr Gilles Berrut CHU de Nantes

Télémédecine : enjeux, expériences et perspectives. Pr Gilles Berrut CHU de Nantes Télémédecine : enjeux, expériences et perspectives Pr Gilles Berrut CHU de Nantes les usages de la télémédecine la téléconsultation la télé expertise la télé assistance la télésurveillance la réponse médicale

Plus en détail

Télésanté et parcours de soins

Télésanté et parcours de soins Télésanté et parcours de soins Dr Pierre Simon Président de la Société Française de Télémédecine (SFT-Antel) JetSan, Compiègne, 28 mai 2015 La santé connectée, aujourd hui et demain Les outils supports

Plus en détail

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient RÉFÉRENTIEL COMPÉTENCES AMBULANCIERS COMPÉTENCES SAVOIR-FAIRE 1. Assurer les gestes d urgences adaptés à l état du patient Protéger le patient face à son environnement, Installer en position de sécurité

Plus en détail

Télégéria «une boite à outil»

Télégéria «une boite à outil» Télégéria «une boite à outil» Télégéria : 2004 à 2011 Un savoir faire sur 1200 sessions De nouvelles pratiques, nouveaux métiers De nouvelles organisations Objectif: réussir le déploiement territorial

Plus en détail

Télé-cardiologie: cadre réglementaire

Télé-cardiologie: cadre réglementaire Télé-cardiologie: cadre réglementaire J.C. Avignon 2013 Pas de conflits d intérêt concernant cette présentation Nous avons tous fait de la télémédecine.sans le savoir! Analyse ECG (par fax ou courriel)

Plus en détail

Actions menées sur la thématique santé et autonomie

Actions menées sur la thématique santé et autonomie Actions menées sur la thématique santé et autonomie Mireille Campana, Sous-directrice des réseaux et des usages des technologies de l information et de la communication 1. L intérêt de la DGCIS pour la

Plus en détail

Education thérapeutique du sujet âgé Un défi à relever. Sylvie LEGRAIN HAS 29 novembre 2012

Education thérapeutique du sujet âgé Un défi à relever. Sylvie LEGRAIN HAS 29 novembre 2012 Education thérapeutique du sujet âgé Un défi à relever Sylvie LEGRAIN HAS 29 novembre 2012 L ETP C est : acquérir des compétences pour mieux vivre avec sa(ses) maladie(s) chronique(s) au quotidien. L ETP

Plus en détail

les télésoins à domicile

les télésoins à domicile Hiver 2013 Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Au Canada comme ailleurs dans

Plus en détail

C3S. Centre de Soutien Santé Social. www.plateforme-c3s.org. Plateforme médico-sociale d appui aux professionnels de premier recours

C3S. Centre de Soutien Santé Social. www.plateforme-c3s.org. Plateforme médico-sociale d appui aux professionnels de premier recours C3S www.plateforme-c3s.org Plateforme médico-sociale d appui aux professionnels de premier recours Gérontologie, douleurs et soins palliatifs, Alzheimer et maladies apparentées lla plateforme C3S a pour

Plus en détail

Comment repérer la fragilité en soins ambulatoires?

Comment repérer la fragilité en soins ambulatoires? & ORGANISATION DES PARCOURS POINTS CLÉS SOLUTIONS Comment repérer la fragilité en soins ambulatoires? Le repérage précoce de la fragilité chez les personnes âgées a pour objectif d identifier les déterminants

Plus en détail

Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon)

Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon) Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon) Intervention personnalisée à tous les stades de la Maladie Rénale Chronique Prévention de la progression de la maladie rénale Consultation

Plus en détail

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Département Système d Information en Santé et Télémédecine Direction de l Efficience de l Offre 5 mai 2015 1 les enjeux régionaux Enjeux régionaux

Plus en détail

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique TELEMEDINOV la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique Présentation Michel RIOLI directeur du projet LA REGLEMENTATION

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

Rôles et Limites des UCC

Rôles et Limites des UCC Rôles et Limites des UCC Lille - Journée Mondiale Alzheimer 2015 Dr Jean ROCHE CHRU de Lille jean.roche@chru-lille.fr Origine des troubles du comportement dans les M.A.M.A. Facteurs Psychologiques Facteurs

Plus en détail

Télé psychiatrie et coopération entre professionnels en équipe mobile

Télé psychiatrie et coopération entre professionnels en équipe mobile Télé psychiatrie et coopération entre professionnels en équipe mobile Mmes BOUTBIEN.E, COPIN.S, VEYRES BROQUIN K, Mr WENDEL.Y IDE Mr WILMORT Richard Cadre de Santé Mmes les Dr GRES, Dr QUEINNEC, Dr QUILICI

Plus en détail

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Filières et réseaux de gériatrie Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Population âgée en forte augmentation Augmentation de l espérance de vie à

Plus en détail

IMMED Monitoring vidéo porté

IMMED Monitoring vidéo porté IMMED Monitoring vidéo porté L indexation vidéo au service du soin des personnes Projet financé par PEPS S2TI CNRS et des bourses BQR de l Université Bordeaux 1 1 Contexte Maladies et dépendances liées

Plus en détail

Evaluer les solutions numériques pour la santé et l autonomie

Evaluer les solutions numériques pour la santé et l autonomie Evaluer les solutions numériques pour la santé et l autonomie autonomie Paris Hervé MICHEL directeur de herve.michel@madopa.fr www.madopa.fr Le 29 février 2012 Plan I. : un centre expert en technologies

Plus en détail

Interopérabilité d'un système de capteurs en télémédecine

Interopérabilité d'un système de capteurs en télémédecine Interopérabilité d'un système de capteurs en télémédecine Par P. Finet 1, 2,3, B. Gibaud 2,3, O. Dameron 4 and R. Le Bouquin Jeannès 2,3 1 Centre Hospitalier Intercommunal Alençon-Mamers, Alençon, F-61000

Plus en détail

Essais thérapeutiques dans le psoriasis

Essais thérapeutiques dans le psoriasis Essais thérapeutiques dans le psoriasis De quoi avons nous besoin? Alain Dupuy Université Rennes 1 CHU Service de Dermatologie Unité de Pharmaco-Epidémiologie, INSERM 0203 Rennes Liens d intérêt Essais

Plus en détail

Les tendances et les innovations du médicosocial

Les tendances et les innovations du médicosocial Les tendances et les innovations du médicosocial Bienvenue sur la page "Tendances et Innovations du médico-social", vous pourrez suivre les dernières évolutions techniques du domaine de la santé et des

Plus en détail