LA PRÉVENTION DE LA PROLIFÉRATION DES MOISISSURES DANS LES BÂTIMENTS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA PRÉVENTION DE LA PROLIFÉRATION DES MOISISSURES DANS LES BÂTIMENTS"

Transcription

1

2 LA PRÉVENTION DE LA PROLIFÉRATION DES MOISISSURES DANS LES BÂTIMENTS

3 Les moisissures dans les bâtiments

4 Qu est-ce que la moisissure?

5 Les moisissures dans l environnement Champignons microscopiques à croissance rapide : ils se développent sur les matériaux de nature organique. À ce jour, plus de espèces ont été identifiées. Les effets sur la santé varient selon l espèce. Les spores se forment dans un intervalle de 3 à 10 jours.

6 La reproduction des champignons La reproduction des champignons est asexuée et rapide. Les spores s élèvent au-dessus du mycélium (hyphe).

7 La prolifération des moisissures Les spores sont toujours présentes dans les bâtiments. Elles se dispersent avec : la convection naturelle de l air; la force des vents; les activités des occupants; l entretien et la construction. Elles prolifèrent lorsque les conditions sont propices.

8 Les causes de la croissance de Trois (3) facteurs influencent la croissance des moisissures : 1) La température (5-38 o C); 2) Les nutriments organiques : Cellulose : Placoplâtre (gypse) Bois Carreaux de plafond Isolants de tuyauterie Jute/thibaude Poussières dans les moquettes Poussières dans les vides techniques Plastique Tissus Et bien d autres 3) L eau et/ou une HR excessive assurent la prolifération. moisissures

9 Les effets sur la santé liés à la croissance de moisissures Effets allergiques et irritants bien documentés : Toux Maux de gorge Congestion Irritation des yeux Saignement de nez Maux de tête Fatigue Irritation de la peau Aggravation de l asthme Infections rares, généralement limitées aux personnes immunodéprimées Aspergillus est le principal agent causal. Infections liées à la présence de fientes d oiseau.

10 La prévention de la prolifération fongique

11 La conception et la construction des Lignes directrices pour l ensemble de l industrie de la construction bâtiments Pratiques de construction afin d éviter la croissance de moisissures

12 Les considérations à la conception Responsabilités conjointes des concepteurs, des constructeurs et des maîtres d ouvrage Anticiper l humidité à la conception Construire avec des matériaux secs Maintenir les matériaux secs

13 La pratique et les détails architecturaux Concevoir des écrans antipluie appropriés : Chercher la perfection du détail Tenir compte du fait que les écrans antipluie peuvent tomber Permettre l assèchement de l enveloppe Garder les matériaux loin de toute source d humidité Considérer l installation de matériaux résistant aux moisissures, lorsque possible Construire une maquette pour les ensembles critiques avant leur installation

14 La conception du système de CVCA Les sections humides du système de CVCA sont susceptibles de favoriser la croissance de moisissures. Une conception appropriée du système de CVCA peut réduire les risques de croissance de moisissures. Voir les publications de l ASHRAE. Il faut considérer : un accès adéquat aux unités pour des inspections / du nettoyage; l installation de filtres les plus efficaces possible.

15 Les considérations concernant la construction afin de prévenir la croissance de moisissures Limiter l installation de matériaux susceptibles de favoriser les moisissures lors de la «Phase sous contrôle» de la construction : Phase à découvert; Phase partiellement fermée; Phase sous contrôle (aucune précipitation, l humidité peut être contrôlée). Permettre l assèchement du béton et des éléments structuraux de bois avant de les recouvrir. Identifier les secteurs humides et les assécher dans un délai de 24 heures. Des méthodes d assèchement sont disponibles : ventilateur, chaleur, déshumidificateur.

16 Les mesures de chantier pour prévenir la croissance de moisissures Vérifier les livraisons de matériaux pour s assurer qu ils sont secs. Entreposer les matériaux pour les garder au sec Réduire les accumulations d eau et les infiltrations dans le bâtiment Maintenir l intégrité de l enveloppe Envisager une inspection ou un nettoyage des systèmes de CVCA avant leur mise en fonction Assurer un contrôle administratif et la sensibilisation des travailleurs

17 L exploitation et la maintenance des bâtiments 1. Entretien préventif

18 Les mesures préventives pour l extérieur Inspecter l extérieur du bâtiment joints et scellements Inspecter les fondations fissures Assurer un drainage efficace Éloigner l eau du bâtiment : pente d écoulement, descentes et gouttières

19 Les mesures préventives pour l intérieur Maintenir l humidité relative en dessous de 65 % Vide technique et combles ventilation, chauffage et membrane Enlever de façon proactive les matériaux poreux dans les endroits où les problèmes d humidité sont persistants Éviter la moquette sur les surfaces froides et humides Éviter la condensation sur les surfaces

20 Les mesures préventives pour l intérieur (suite) Effectuer des inspections régulières des emplacements à risque Inspecter le bâtiment après des pluies torrentielles pour dépister les éventuels problèmes Éviter l utilisation excessive de l eau pour nettoyer les surfaces Assurer un entreposage adéquat Sensibiliser et former les employés

21 Les trucs pour prévenir la croissance de moisissures dans les systèmes de CVCA Mettre en place un PEP Utiliser les filtres les plus efficaces possible et s assurer qu ils s ajustent correctement Prévoir des écrans ou des filets contre les oiseaux Éviter les matériaux poreux dans la section humide de l équipement et les remplacer au besoin Bien drainer les humidificateurs et les bassins de récupération d eau Entreposer les filtres

22 L exploitation et la maintenance des bâtiments 2. Gestion des dégâts d eau

23 Les causes des dégâts d eau Pluies torrentielles Bris de tuyau Refoulements d égout Etc.

24 L assèchement restauratif lors des dégâts Procédures de restauration des dommages causés par l eau de l IICRC : Importance de suivre les procédures afin de maximiser les résultats d un assèchement structural quand les conditions s y prêtent. d eau

25 La psychrométrie pour l assèchement C est la science de l assèchement utilisée pour définir un plan d action et établir les objectifs de l assèchement. C est la relation entre la température, l humidité, la ventilation et le temps. Le contrôle de ces 4 facteurs détermine la possibilité ou non d assécher une structure et son contenu. Elle permet d identifier le type et la quantité d équipement nécessaire pour atteindre les objectifs fixés. HUMIDITÉ VENTILATION Airflow TEMPS TEMPÉRATURE

26 Les étapes de l assèchement Étape n o 1 Nettoyer la zone sinistrée Identifier la source de l eau Évaluer la catégorie d eau Extraire l eau Enlever les débris, la moquette, la thibaude et tout autre matériau pouvant retenir de l humidité Protéger les biens, le mobilier et l équipement «Réduire» au maximum la superficie de la zone sinistrée!

27 Les étapes de l assèchement (suite) Étape n o 2 Évaluer la zone sinistrée Évaluer par thermographie et identifier les matériaux touchés Évaluer le niveau de contamination des matériaux et des structures Définir les objectifs de l assèchement Mesurer l humidité relative et la température Confiner la zone Installer l équipement de filtration de l air et mettre en pression négative

28 Les étapes de l assèchement (suite) Étape n o 3 Préparer la zone sinistrée pour les travaux d assèchement Enlever les plinthes murales et/ou les carreaux de plafond suspendu, si nécessaire Effectuer des ouvertures stratégiques dans les murs, les plafonds et/ou les planchers en vue de l assèchement Installer et mettre en marche l équipement de ventilation et de déshumidification

29 Les étapes de l assèchement (fin) Étape n o 4 Procéder à un suivi des travaux et restaurer les lieux Mesurer quotidiennement l humidité et la température dans l air ambiant et dans les matériaux touchés Effectuer une évaluation quotidienne par thermographie Rédiger des rapports et communiquer les résultats

30 On arrache

31 Quelles belles peintures!

32 Rien ne va plus

33 Pour plus d informations :

QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR

QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR La qualité de l air intérieur influence la santé et le bien-être. Les sources de pollution de l air intérieur responsables d effets sur la santé sont les agents physiques (ex.

Plus en détail

dans le milieu de travail Un guide de base

dans le milieu de travail Un guide de base dans le milieu de travail Un guide de base Résumé Les moisissures sont une réalité incontournable. Elles se développent presque partout où des gens vivent et travaillent. Les moisissures sont reconnues

Plus en détail

PRENDRE EN CHARGE DES PROBLÈMES D HUMIDITÉ ET DE MOISISSURE DANS VOTRE DEMEURE

PRENDRE EN CHARGE DES PROBLÈMES D HUMIDITÉ ET DE MOISISSURE DANS VOTRE DEMEURE PRENDRE EN CHARGE DES PROBLÈMES D HUMIDITÉ ET DE MOISISSURE DANS VOTRE DEMEURE Santé Canada considère la croissance de moisissure à l'intérieur comme un risque important pour la santé. Le terme moisissure

Plus en détail

Les moisissures et votre santé

Les moisissures et votre santé Les moisissures et votre santé Ce que vous devez savoir pour une maison en santé Information à l intention des membres des communautés des Premières nations Les moisissures et votre santé - DVD Information

Plus en détail

Les moisissures: Pour mieux intervenir. Michel Legris Hygiéniste du travail consultant (formation)

Les moisissures: Pour mieux intervenir. Michel Legris Hygiéniste du travail consultant (formation) Les moisissures: Pour mieux intervenir Michel Legris Hygiéniste du travail consultant (formation) 13 Novembre 2014 Pour mieux prévenir Assècher rapidement les dégâts d eau et diminuer l humidité relative

Plus en détail

FICHE ÉCOCON$EIL. L humidité et la condensation dans la maison. Quand écoénergie rime avec économies. Liens rapides.

FICHE ÉCOCON$EIL. L humidité et la condensation dans la maison. Quand écoénergie rime avec économies. Liens rapides. FICHE ÉCOCON$EIL Quand écoénergie rime avec économies Liens rapides Qu est-ce que la condensation? Condensation dans les fenêtres Condensation dissimulée Les causes et les solutions Régulation du taux

Plus en détail

Tout ce que vous devriez savoir sur la qualité de l air intérieur et sur les moisissures Moisissures

Tout ce que vous devriez savoir sur la qualité de l air intérieur et sur les moisissures Moisissures Tout ce que vous devriez savoir sur la qualité de l air intérieur et sur les moisissures Moisissures Michel Legris Hygiéniste du travail Alliance des professeurs et professeures de Montréal 29 novembre

Plus en détail

Guide à l intention des sinistrés de la Montérégie

Guide à l intention des sinistrés de la Montérégie Guide à l intention des sinistrés de la Montérégie Juin 2011 Mise en garde 3 1) Évaluation de la situation 3 2) Stratégie de retrait de l eau 4 a) Eau souillée 4 b) Eau contaminée 4 c) Vide sanitaire 4

Plus en détail

La qualité de l air intérieur (moisissures) dans les milieux scolaires

La qualité de l air intérieur (moisissures) dans les milieux scolaires La qualité de l air intérieur (moisissures) dans les milieux scolaires Formation aux dirigeants Chantal Bonneau, B. Sc., infirmière Diane Langlois, M. Sc., chimiste 15 novembre 2012 En manchette Plan de

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

Qu est-ce que l humidité?

Qu est-ce que l humidité? L HUMIDITÉ...utile mais parfois nuisible Qu est-ce que l humidité? L humidité peut être relative ou absolue L humidité relative : Rapport de la pression effective de la vapeur d eau à la pression maximale.

Plus en détail

PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LES MÉRULES DANS L HABITAT RECOMMANDATIONS POUR UNE RÉHABILITATION DURABLE

PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LES MÉRULES DANS L HABITAT RECOMMANDATIONS POUR UNE RÉHABILITATION DURABLE PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LES MÉRULES DANS L HABITAT RECOMMANDATIONS POUR UNE RÉHABILITATION DURABLE wà PROPOS DES MÉRULES Une quarantaine de champignons peuvent infester les bois d une maison et les

Plus en détail

Nettoyage de plancher 2 Cuisine 1,5 Appareil de cuisson au gaz 1

Nettoyage de plancher 2 Cuisine 1,5 Appareil de cuisson au gaz 1 Conseils techniques D hier à aujourd hui L évolution du problème des moisissures dans l habitation malgré l évolution des connaissances et des techniques de construction depuis quelques décennies, les

Plus en détail

La qualité de l air et les moisissures

La qualité de l air et les moisissures La qualité de l air et les moisissures Michel Legris Hygiéniste du travail Direction de santé publique de la Capitale-Nationale 14 mai 2014 Au programme Préambule Problème préoccupant? Diagnostic Comment

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay les

Plus en détail

Qualité de l air intérieur Gros plan sur la contamination fongique

Qualité de l air intérieur Gros plan sur la contamination fongique Qualité de l air intérieur Gros plan sur la contamination fongique Marie-France Corre, experte associée Groupe Construction Durable 17/03/09 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus en détail

Le présent guide se veut avant tout un aide-mémoire et un document de référence pour vous aider à assurer la longévité de votre nouvelle maison.

Le présent guide se veut avant tout un aide-mémoire et un document de référence pour vous aider à assurer la longévité de votre nouvelle maison. Félicitations! Vous voilà propriétaire d une maison construite par Les Entreprises Daunais Inc. Le présent guide se veut avant tout un aide-mémoire et un document de référence pour vous aider à assurer

Plus en détail

Ventiler les toitures???

Ventiler les toitures??? Claude Frégeau, architecte Ventiler les toitures??? Pour qu elles raisons? Est-ce réellement efficace? L expérience prouve pourtant le contraire Des essais récents de la SCHL appuient cette idée Ref: Attics

Plus en détail

Exemples de réclamations Assurance pollution pour entrepreneurs

Exemples de réclamations Assurance pollution pour entrepreneurs Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Exemples de réclamations Assurance pollution pour entrepreneurs

Plus en détail

Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage

Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage Qu est-ce que la condensation? Techniques de prévention Résistance à la condensation Ombrage Rideaux et stores Bouches de chaleur et appareils

Plus en détail

Service des eaux et des déchets. avez-vous fait tout ce que vous pouvez?

Service des eaux et des déchets. avez-vous fait tout ce que vous pouvez? Service des eaux et des déchets Empêchez l inondation de votre sous-sol avez-vous fait tout ce que vous pouvez? Peu importe où vous vivez à Winnipeg, votre sous-sol risque d être inondé. Les grosses averses

Plus en détail

Investigation, évaluation et assainissement de la moisissure dans les milieux de travail GUIDE

Investigation, évaluation et assainissement de la moisissure dans les milieux de travail GUIDE Investigation, évaluation et assainissement de la moisissure dans les milieux de travail GUIDE Juillet 2015 Guide sur l investigation, l évaluation et l assainissement de la moisissure dans les milieux

Plus en détail

Le point en recherche et développement La moisissure dans les sous-sols aménagés

Le point en recherche et développement La moisissure dans les sous-sols aménagés Le point en recherche et développement La moisissure dans les sous-sols aménagés 96-203 Série technique Introduction La recherche a établi une corrélation entre la santé humaine et la présence de moisissure

Plus en détail

Moisissures: un problème de qualité de l air intérieur (QAI) Laurent Groux, Ph.D. Chimiste Beaupré, le 9 mai 2014

Moisissures: un problème de qualité de l air intérieur (QAI) Laurent Groux, Ph.D. Chimiste Beaupré, le 9 mai 2014 Moisissures: un problème de qualité de l air intérieur (QAI) Laurent Groux, Ph.D. Chimiste Beaupré, le 9 mai 2014 Laurent Groux, Ph.D. Doctorat en Chimie (2003) de L université de Montréal Consultant en

Plus en détail

EN CAS DE DÉFAUT DE CONSTRUCTION, CONTACTER D ABORD LE CONSTRUCTEUR L ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE NE REMPLACE PAS LE SERVICE APRÈS-VENTE DU CONSTRUCTEUR

EN CAS DE DÉFAUT DE CONSTRUCTION, CONTACTER D ABORD LE CONSTRUCTEUR L ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE NE REMPLACE PAS LE SERVICE APRÈS-VENTE DU CONSTRUCTEUR La garanties Dommage-Ouvrage qu est ce que c est? Vous êtes propriétaire d une maison que vous avez fait construire depuis moins de 10 ans. Un désordre lié à la construction apparaît. Vous avez souscrit

Plus en détail

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES FONDATIONS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Déterminez la nature des fondations : matériaux utilisés (béton, blocs de béton, pierres) ;

Plus en détail

Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage»

Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage» Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage» Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité des constructions. Il a été rédigé

Plus en détail

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES TOITS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Vérifiez l état du recouvrement de la toiture ainsi que de ses composantes structurales. Si ceux-ci

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Polluants intérieurs : comment les éviter?

Formation Bâtiment Durable : Polluants intérieurs : comment les éviter? Formation Bâtiment Durable : Polluants intérieurs : comment les éviter? Bruxelles Environnement Combattre l humidité dans les constructions Sandrine HERINCKX CSTC - WTCB Humidité dans les constructions

Plus en détail

Les agents de dégradation de l habitat ancien

Les agents de dégradation de l habitat ancien Les agents de dégradation de l habitat ancien Les «Gastronomes» du bois LES «Gastronomes» DU BOIS 3 «familles» Les insectes à larves xylophages Les insectes xylophages Les champignons du bois Capricornes,

Plus en détail

Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content

Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content 1 Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content Adresse Téléphone RAPPORT Inspection 742, Rue l heureux 418-777-7777 Québec, Qc XXX XXX dddthhtthermographiqu Thermographe Caméra Distance

Plus en détail

Les moisissures et les acariens dans les bâtiments

Les moisissures et les acariens dans les bâtiments Développement durable en Limousin Mai 2012 Vivre mieux dans un bâtiment avec un air de qualité Fiche n 1 Les moisissures et les acariens dans les bâtiments www. objectif.blogspot.com www.limousin.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

allergique aux moisissures?

allergique aux moisissures? allergique aux moisissures? Connaître mon allergie Définition Les moisissures sont des champignons microscopiques présents partout dans l environnement : dans le sol, l eau et sur les plantes. Dans la

Plus en détail

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF GUIDE TECHNIQUE CONSOMMATEURS MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF Document préparé par le Service technique et inspection de chantiers de l Association provinciale

Plus en détail

Les conséquences sanitaires de l exposition aux moisissures

Les conséquences sanitaires de l exposition aux moisissures Les conséquences sanitaires de l exposition aux moisissures P. Germaud Les défis bâtiments & santé, 24 mai 2012 Prévention: objectif prioritaire Voies respiratoires particulièrement vulnérables Voies aériennes

Plus en détail

L AIR ET L HUMIDITÉ Un guide pour comprendre et régler les problèmes d humidité dans les habitations

L AIR ET L HUMIDITÉ Un guide pour comprendre et régler les problèmes d humidité dans les habitations L AIR ET L HUMIDITÉ Un guide pour comprendre et régler les problèmes d humidité dans les habitations AU CŒUR DE L HABITATION LA SCHL AU CŒUR DE L HABITATION La (SCHL) est l autorité en matière d habitation

Plus en détail

RAPPORT D INSPECTION

RAPPORT D INSPECTION RAPPORT D INSPECTION Pour la propriété située au : 2130, King Edward Beaconsfield, QC Préparé pour : M. Client Satisfait Date de l inspection : jeudi, 9 septembre, 2010 Inspecté par : Robert Zbikowski,

Plus en détail

Isolation grâce à l air immobile

Isolation grâce à l air immobile Principes / La structure idéale 44 La structure idéale Schutz im Winter Rücktrocknung im Sommer L efficacité de toutes les isolations thermiques repose sur les inclusions d air dans le matériau isolant

Plus en détail

Tout connaître. sur l assurance et les dommages causés par l eau

Tout connaître. sur l assurance et les dommages causés par l eau Tout connaître sur l assurance et les dommages causés par l eau Les dommages causés par l eau : première cause de réclamation en assurance habitation Les dommages causés par l eau représentent environ

Plus en détail

Climat des locaux. Climat des locaux Page 1 sur 6

Climat des locaux. Climat des locaux Page 1 sur 6 Climat des locaux Climat des locaux Page 1 sur 6 Dangers principaux Composition de l air / proportion d air frais L atmosphère qui nous entoure contient 21 % d oxygène, 78 % d azote, de petites quantités

Plus en détail

LES TROUBLES HABITUELS

LES TROUBLES HABITUELS LES TROUBLES HABITUELS Le diagnostic et les solutions d intervention Problèmes majeurs Troubles Opérations habituelles 1. Fondation - drainage -- affaissement, déformation -- joints -- fissures -- pourriture

Plus en détail

Éliminez la sécheresse intérieure et obtenez le meilleur confort dans toute votre maison. Humidificateurs pour toute la maison

Éliminez la sécheresse intérieure et obtenez le meilleur confort dans toute votre maison. Humidificateurs pour toute la maison Éliminez la sécheresse intérieure et obtenez le meilleur confort dans toute votre maison. Humidificateurs pour toute la maison Chaque maison a besoin d un humidificateur. Profitez des avantages d une humidification

Plus en détail

ETANCHEITE DES FONDATIONS

ETANCHEITE DES FONDATIONS ETANCHEITE DES FONDATIONS H UM I DIT É DE S S O US-SOL Par définition, le sous-sol d un bâtiment désigne l ensemble des locaux (cave, garage, parfois pièce aménagée d un pavillon, caves ou parkings en

Plus en détail

AIRMAX ENVIRONNEMENT Québec (Siège social) : 418-659-2479 Montréal : 514-953-0789 Gatineau : 819-271-1753

AIRMAX ENVIRONNEMENT Québec (Siège social) : 418-659-2479 Montréal : 514-953-0789 Gatineau : 819-271-1753 COPIE ÉLECTRONIQUE DU RAPPORT ORIGINAL RAPPORT D ÉTUDE DE LA QUALITÉ DE L AIR DANS LE CENTRE COMMUNAUTAIRE ET CULTUREL JOHN SLEETH SITUÉ AU 7, RUE ACADEMY À SUTTON NUMÉRO DU PROJET CHARGÉS DE PROJET Dominique

Plus en détail

Avant de réparer ou remplacer le revêtement du toit

Avant de réparer ou remplacer le revêtement du toit 17/09/07 11:44 1 of 7 Les feuillets d information suivants sont de la série générale Votre maison. Avant de réparer ou remplacer le revêtement du toit Tout revêtement de toit doit à un moment ou à un autre

Plus en détail

Information sur la moisissure

Information sur la moisissure Information sur la moisissure pour les résidents des Premières Nations Travailler ensemble pour des solutions de logement LA SCHL VOTRE PARTENAIRE EN HABITATION La (SCHL) est l organisme national responsable

Plus en détail

Gestion de la qualité de l air dans les bâtiment

Gestion de la qualité de l air dans les bâtiment Gestion de la qualité de l air dans les bâtiment Moisissures et amiante Christian L. Jacob Ce document d information est une propriété intellectuelle de Lab eau-air-sol toute reproduction partielle ou

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE # 31 L ENTRETIEN PRÉVENTIF DES SYSTÈMES DE VENTILATION

FICHE TECHNIQUE # 31 L ENTRETIEN PRÉVENTIF DES SYSTÈMES DE VENTILATION FICHE TECHNIQUE # 31 L ENTRETIEN PRÉVENTIF DES SYSTÈMES DE VENTILATION Les immeubles à bureaux dont les fenêtres ont la propriété de ne pouvoir être ouvertes par les occupants sont qualifiés «d édifices

Plus en détail

l air et L humidité Guide du propriétaire Problèmes et solutions AU CŒUR DE L HABITATION

l air et L humidité Guide du propriétaire Problèmes et solutions AU CŒUR DE L HABITATION l air et L humidité Guide du propriétaire Problèmes et solutions AU CŒUR DE L HABITATION La SCHL : Au cœur de l habitation La Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL) est l organisme national

Plus en détail

NORMES DE PRATIQUE D INSPECTION DE BÂTIMENT

NORMES DE PRATIQUE D INSPECTION DE BÂTIMENT ASSOCIATION DES THERMOGRAPHES EN INSPECTION DE BÂTIMENT 84 RUE DES ROSIERS, ST-APOLLINAIRE, QC G0S 2E0 TÉLÉPHONE : 1-888-931-0221 NORMES DE PRATIQUE D INSPECTION DE BÂTIMENT L'inspecteur agit comme généraliste

Plus en détail

Que faire après un incendie

Que faire après un incendie Que faire après un incendie Agissez rapidement pour éviter les dommages secondaires L incendie d une maison est dévastateur. Non seulement le feu lui-même causet- il des dommages à votre maison et à son

Plus en détail

Les moisissures. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique aux moisissures

Les moisissures. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique aux moisissures Les moisissures Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique aux moisissures EN BREF Les moisissures sont des champignons microscopiques. Il en existe un grand nombre avec, pour certaines, de

Plus en détail

CONTRE L HUMIDITE ASCENSIONNELLE!

CONTRE L HUMIDITE ASCENSIONNELLE! CONTRE L HUMIDITE ASCENSIONNELLE! SUPER RAPIDE FACILE EFFICACE SUPER RAPIDE & FACILE Forer, injecter et ça y est RESPECTE LA NATURE Sans solvants, non-toxique & inodore PROPRE Aucun risque de perte de

Plus en détail

Décontamination réussie d une école affectée par les moisissures

Décontamination réussie d une école affectée par les moisissures Décontamination réussie d une école affectée par les moisissures Présentation: AQHSST 8 mai 2014 Pierre-Yves Croteau, ing. pierre-yves.croteau@exp.com Des occupants malades dans des bâtiments malades La

Plus en détail

L air et l humidité. Guide du propriétaire problèmes et solutions AU CŒUR DE L HABITATION

L air et l humidité. Guide du propriétaire problèmes et solutions AU CŒUR DE L HABITATION L air et l humidité Guide du propriétaire problèmes et solutions AU CŒUR DE L HABITATION La SCHL : Au cœur de l habitation La Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL) est l organisme national

Plus en détail

Directives pour les mesures de prévention contre des dommages naturels

Directives pour les mesures de prévention contre des dommages naturels Directives pour les mesures de prévention contre des dommages naturels Assuré et rassuré. Dangers gravitationnels Directives pour votre sécurité Dans le cadre du traitement de dommages naturels, l AIB

Plus en détail

EXISTANT : ORIGINES, DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS

EXISTANT : ORIGINES, DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS L HUMIDITÉ DANS LE BÂTI B EXISTANT : ORIGINES, DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS Pour comprendre comment agit l humiditl humidité,, il faut d abord d connaître Comment s effectuent la pénétration et la propagation

Plus en détail

Si vous préférez une atmosphère moins humide

Si vous préférez une atmosphère moins humide Si vous préférez une atmosphère moins humide Une humidité de l air trop élevée peut coûter cher Une humidité de l air trop élevée dans les sous-sols, les entrepôts, les garages et les archives peut occasionner

Plus en détail

Traitement de l air en piscines couvertes

Traitement de l air en piscines couvertes Traitement de l air en piscines couvertes Notions générales Le confort thermique: L objectif du traitement de l air est d assurer le confort thermique des personnes, tout en minimisant la dépense énergétique.

Plus en détail

2 pages. Pourun. l histoire. plus sain. Tableau. UN ÉCHANGEUR D AIR CENTRAL Si facile, si efficace. Facile à

2 pages. Pourun. l histoire. plus sain. Tableau. UN ÉCHANGEUR D AIR CENTRAL Si facile, si efficace. Facile à Toute l histoire Pourun environnement plus sain. 2 pages Tableau comparatif des produits Facile à installer UN ÉCHANGEUR D AIR CENTRAL Si facile, si efficace Problèmes d humidité, filtration HEPA et encore

Plus en détail

ÉCHANGEUR D AIR AVEC FILTRATION HEPA

ÉCHANGEUR D AIR AVEC FILTRATION HEPA ÉCHANGEUR D AIR AVEC FILTRATION HEPA HV-500 AVEC AROMATHÉRAPIE La poussière de notre maison Il est reconnu que l air de nos maisons est rempli de poussière, de pollen, de moisissures et de milliers d autres

Plus en détail

Les problématiques concernant les bâtiments

Les problématiques concernant les bâtiments Bonnes pratiques FICHE PL-5 Évacuation des eaux pluviales Solutions acceptables et mesures différentes pour les bâtiments existants à toit plat Cette fiche Bonnes pratiques complète le guide produit sur

Plus en détail

Mesurer l humidité dans votre maison. Tableau 1 Problèmes d humidité

Mesurer l humidité dans votre maison. Tableau 1 Problèmes d humidité sçíêé=ã~áëçå CF 1 iéë=ñ~áíë=ëìê äûüìãáçáí Par humidité, on entend la quantité de vapeur d eau qui se trouve dans l air. Les membres de votre famille et vous, de même que vos animaux de compagnie produisez

Plus en détail

Rénovation thermique. par l extérieur

Rénovation thermique. par l extérieur Rénovation thermique par l extérieur Enjeux des rénovations Secteur du Bâtiment : 1 er consommateur d énergie. Faire diminuer les consommations énergétiques des bâtiments en augmentant leur performance

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES OMS RELATIVES À LA QUALITÉ DE L AIR À L INTÉRIEUR DES HABITATIONS: HUMIDITÉ ET MOISISSURES. Résumé exécutif

LIGNES DIRECTRICES OMS RELATIVES À LA QUALITÉ DE L AIR À L INTÉRIEUR DES HABITATIONS: HUMIDITÉ ET MOISISSURES. Résumé exécutif LIGNES DIRECTRICES OMS RELATIVES À LA QUALITÉ DE L AIR À L INTÉRIEUR DES HABITATIONS: HUMIDITÉ ET MOISISSURES Résumé exécutif Les demandes concernant les publications du Bureau régional sont à adresser

Plus en détail

Votre appartement. Guide sur la moisissure à l intention des locataires

Votre appartement. Guide sur la moisissure à l intention des locataires AF 7 Guide sur la moisissure à l intention des locataires Ce feuillet de la collection Votre appartement s adresse aux personnes qui louent un appartement. Par appartement on entend un logement faisant

Plus en détail

Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs

Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs 7.1 Isolant soufflé 7.2 Rénovation de l intérieur 7.3 Rénovation de l extérieur 7.4 Endroits divers : garages attenants et autres espaces 7.5 Ajouts et nouvelles

Plus en détail

otre maison MESURER L HUMIDITÉ DANS VOTRE MAISON AVEZ-VOUS UN PROBLÈME D HUMIDITÉ? Avez-vous un problème d humidité? Problèmes d humidité

otre maison MESURER L HUMIDITÉ DANS VOTRE MAISON AVEZ-VOUS UN PROBLÈME D HUMIDITÉ? Avez-vous un problème d humidité? Problèmes d humidité V otre maison MESURER L HUMIDITÉ DANS VOTRE MAISON CF1 AVEZ-VOUS UN PROBLÈME D HUMIDITÉ? Les faits sur l humidité Par humidité, on entend la quantité de vapeur d eau qui se trouve dans l air. Vous, les

Plus en détail

RAPPORT D INSPECTION

RAPPORT D INSPECTION RAPPORT D INSPECTION Pour la propriété située au : 2950-2954, rue Duhaime Le Plateau Mont-Royal (Montréal), QC Préparé pour : M. Jacques Normand Date de l inspection : jeudi 22 novembre, 2012 Inspecté

Plus en détail

Comment prévenir les inondations au sous-sol

Comment prévenir les inondations au sous-sol CF 50 Les inondations au sous-sol sont malheureusement courantes dans plusieurs régions du Canada. Heureusement, de nombreux types d inondations de sous-sol peuvent être évités. Le présent document explique

Plus en détail

Diffusion de vapeur pour la construction résidentielle. Canada et nord des États-Unis

Diffusion de vapeur pour la construction résidentielle. Canada et nord des États-Unis DIFFUSION DE VAPEUR POUR LA CONSTRUCTION RÉSIDENTIELLE CANADA ET NORD DES ÉTATS-UNIS Diffusion de vapeur pour la construction résidentielle Canada et nord des États-Unis Brookfield Homes, Niagara, Ontario

Plus en détail

SUNAMCO_problemes peinture_fr 04_j_Layout 1 12-10-23 2:30 PM Page 1

SUNAMCO_problemes peinture_fr 04_j_Layout 1 12-10-23 2:30 PM Page 1 SUNAMCO_problemes peinture_fr 04_j_Layout 1 12-10-23 2:30 PM Page 1 Guide de peinture Problèmes, causes et solutions 360, 6e Rue, Daveluyville (Québec) G0Z 1C0 Canada Sans frais : 1 866 815-4080 Téléc.

Plus en détail

Votre maison. Rénovation du sous-sol objectif d habitabilité. Figure 1 Maisons en terrasse avec chambres au sous-sol. Figure 2 Bureau au sous-sol

Votre maison. Rénovation du sous-sol objectif d habitabilité. Figure 1 Maisons en terrasse avec chambres au sous-sol. Figure 2 Bureau au sous-sol CF 61 Rénovation du sous-sol objectif d habitabilité La rénovation d un sous-sol pleine hauteur peut être un moyen relativement simple et économique d augmenter la surface habitable de votre maison. Reste

Plus en détail

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle Les enduits Unité de Formation Professionnelle Les différents enduits Les finitions en isolations extérieure Migration de vapeur d eau Gestions des désordres Une protection contre les intempéries 1 Certains

Plus en détail

Prestations de service de ASS sur place dans toute la Suisse

Prestations de service de ASS sur place dans toute la Suisse Prestations de service de ASS sur place dans toute la Suisse Des problèmes d humidité peuvent survenir partout Humidité de condensation L air chaud emmagasine plus d eau que l air froid. Lorsque l air

Plus en détail

uniformément dans toute la maison. sont élevés.

uniformément dans toute la maison. sont élevés. votre maison CF 19 Même si les générations antérieures s accommodaient de maisons peu isolées, la plupart des gens, de nos jours, souhaitent habiter des maisons confortables et chaudes. Aujourd hui, une

Plus en détail

RÉACTION CHIMIQUE : lorsque le sol contient du fer, celui-ci migre avec l eau vers le drain et forme au contact de l air une boue d hydroxyde de fer;

RÉACTION CHIMIQUE : lorsque le sol contient du fer, celui-ci migre avec l eau vers le drain et forme au contact de l air une boue d hydroxyde de fer; L ocre ferreuse est le résultat d une réaction chimique ou d un processus biologique, les deux pouvant se produire individuellement ou simultanément : RÉACTION CHIMIQUE : lorsque le sol contient du fer,

Plus en détail

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants Date d impression : 23/08/02 Valable à partir du : 08.08.01 Page: 1/7 1. Identification de la substance ou préparation et de la Société Données relatives au produit : Nom commercial : KNAUF ZADUR Mortier

Plus en détail

Information sur la moisissure

Information sur la moisissure Information sur la moisissure pour les gestionnaires d habitations des Premières Nations Travailler ensemble pour des solutions de logement LA SCHL VOTRE PARTENAIRE EN HABITATION La (SCHL) est l organisme

Plus en détail

100% anti-odeurs. la V.M.I Ventilation Mécanique Insufflée. 100% économique 100% anti-humidité 100% confort 100% anti-condensation 100% sain

100% anti-odeurs. la V.M.I Ventilation Mécanique Insufflée. 100% économique 100% anti-humidité 100% confort 100% anti-condensation 100% sain 1 100% anti-odeurs la V.M.I Ventilation Mécanique Insufflée 100% économique 100% anti-humidité 100% confort 100% anti-condensation 100% sain 2 L importance de l air que nous respirons On peut s'abstenir

Plus en détail

UN BIEN ÊTRE GARANTI GRÂCE UN SYSTÈME D ÉTANCHÉITÉ À L AIR BIEN CONÇU. WWW.ISOCELL.AT

UN BIEN ÊTRE GARANTI GRÂCE UN SYSTÈME D ÉTANCHÉITÉ À L AIR BIEN CONÇU. WWW.ISOCELL.AT UN BIEN ÊTRE GARANTI GRÂCE UN SYSTÈME D ÉTANCHÉITÉ À L AIR BIEN CONÇU. On attend des revêtements extérieurs qu ils jouent le même rôle qu un imperméable, en protégeant la maison de la pluie, de la neige

Plus en détail

Ce qu il faut savoir en matière d habitat et de santé, de plomberie et d installations de chauffage ou d eau chaude sanitaire

Ce qu il faut savoir en matière d habitat et de santé, de plomberie et d installations de chauffage ou d eau chaude sanitaire Ce qu il faut savoir en matière d habitat et de santé, de plomberie et d installations de chauffage ou d eau chaude sanitaire Quels sont les risques en matière de santé pour ces rénovations? Avant travaux

Plus en détail

AIRMAX ENVIRONNEMENT Québec (Siège social) : 418-659-2479 Montréal : 514-953-0789 Gatineau : 819-271-1753

AIRMAX ENVIRONNEMENT Québec (Siège social) : 418-659-2479 Montréal : 514-953-0789 Gatineau : 819-271-1753 COPIE ÉLECTRONIQUE DU RAPPORT ORIGINAL RAPPORT D ÉTUDE DE LA QUALITÉ DE L AIR DANS L HÔTEL DE VILLE DE SUTTON SITUÉ AU 11, RUE PRINCIPALE SUD À SUTTON NUMÉRO DU PROJET IND-13-263 CHARGÉS DE PROJET Dominique

Plus en détail

Le 26 septembre 2013 INSPECTION PRÉACHAT. Objet : Référence : Madame, Monsieur,

Le 26 septembre 2013 INSPECTION PRÉACHAT. Objet : Référence : Madame, Monsieur, Le 26 septembre 2013 Sujet : Objet : Référence : INSPECTION PRÉACHAT Madame, Monsieur, À la suite du mandat que vous nous avez confié, nous nous sommes rendus à l immeuble cité en titre, le 24 septembre

Plus en détail

Qu est-ce que les moisissures? Quelles sont les sources dans l habitat?

Qu est-ce que les moisissures? Quelles sont les sources dans l habitat? MOISISSURES Qu est-ce que les moisissures? Les moisissures sont des champignons microscopiques présents naturellement dans l environnement. Ces organismes aident au recyclage de la matière organique en

Plus en détail

Nos maisons ont un petit...

Nos maisons ont un petit... Nos maisons ont un petit... 3 Une maison + à votre taille Les éléments en bois massif lamellé-cloué des maisons MB-MA sont fabriqués sur mesure à partir des plans de votre habitation et ce, pour des dimensions

Plus en détail

DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR

DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR DESCRIPTION D UN CIRCUIT DE CHAUFFAGE A EAU CHAUDE LE SENS DE LA PENTE LE RADIATEUR EN FONTE

Plus en détail

liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ

liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ v.1/2015-03-23 Cette liste a été montée pour faciliter la mise en application du Guide technique sur les toitures

Plus en détail

Pourquoi devrais-je me soucier des problèmes d humidité?

Pourquoi devrais-je me soucier des problèmes d humidité? ÉnerGuide pour les maisons Les problèmes d humidité Les problèmes d humidité dans les habitations au Canada sont nuisibles à notre santé ainsi qu à la durabilité et à la valeur de revente de nos maisons.

Plus en détail

la moisissure dans les logements

la moisissure dans les logements la moisissure dans les logements GUIDE de RéFéRENCE 1 m 0,5 m 1 Absence de moisissure 1 m ou 0,5 m 0,5 m 2 m Pas plus de trois plaques de moisissure, chacune mesurant moins d un mètre carré 2 4 2,4 m (8

Plus en détail

ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE. Présenté par Emile Loiselle INTERNAL 1 6/5/2008

ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE. Présenté par Emile Loiselle INTERNAL 1 6/5/2008 ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE Présenté par Emile Loiselle 6/5/2008 INTERNAL 1 Résumé Présentation de la mousse de polyuréthane pulvérisée Utilisations

Plus en détail

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur L. Lassoie, CSTC Master title - 2/12/2013 - Page 1 Evolution du concept de toiture plate Jusqu'à la fin des années 80 : nombreuses pathologies

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE PLATE

ISOLER LA TOITURE PLATE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE PLATE

Plus en détail

Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité

Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité 1 Origine et cheminement de l humidité Définir le confort 2 1) Origine de l humidité dans l habitat: Production

Plus en détail

Votre maison. Avant de réparer ou de remplacer le revêtement du toit. Figure 1 Problèmes courants

Votre maison. Avant de réparer ou de remplacer le revêtement du toit. Figure 1 Problèmes courants CF 28 g Avant de réparer ou de remplacer le revêtement du toit Solin non étanche ou détérioré La plupart des fuites par le toit se produisent à la traversée des différents ouvrages, tels que la cheminée.

Plus en détail

INSTALLATION DU BARDEAU DE CÈDRE BLANC

INSTALLATION DU BARDEAU DE CÈDRE BLANC MISE EN GARDE Si un produit est défectueux, ne le posez pas. Les matériaux défectueux seront remplacés sous garantie uniquement si vous en faites la demande avant l installation et si les conditions d

Plus en détail

Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar. Vous avez des problèmes de ventilation? détient la solution!

Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar. Vous avez des problèmes de ventilation? détient la solution! Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar Ventilation inc. est le plus important manufacturier d équipements destinés au traitement de la qualité de l air dans le domaine résidentiel

Plus en détail

Qualité des environnements intérieurs. 5. Extraction localisée. 5.1 Extraction localisée de base Condition préalable

Qualité des environnements intérieurs. 5. Extraction localisée. 5.1 Extraction localisée de base Condition préalable Nombre minimal de point requis = 6; 1. Évacuation des gaz de combustion 1.1 Mesures de base pour évacuer les gaz de combustion Condition préalable Il n y a aucun appareil de combustion qui n est pas raccordé;

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION Série Héritage

GUIDE D INSTALLATION Série Héritage GUIDE D INSTALLATION Série Héritage SYSTÈME DE TOITURE SIÈGE SOCIAL 1418, rue Michael, Ottawa, ON K1B 3R2 LIGNE DIRECTE 1 800-267-0860 TÉLÉPHONE 1 613-746-3206 TÉLÉCOPIEUR 1 613-746-0445 JUIN 2010 BUREAU

Plus en détail

Combattre la moisissure Guide pour les propriétaires-o ccupa n ts

Combattre la moisissure Guide pour les propriétaires-o ccupa n ts V otre maison CF8 Combattre la moisissure Guide pour les propriétaires-o ccupa n ts Comprendre ce qu est la moisissure La moisissure peut nuire ou aider, selon l endroit où elle se développe. La moisissure

Plus en détail