ISO Atlas agroclimatique du Québec Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ISO 19131 Atlas agroclimatique du Québec Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131."

Transcription

1 ISO Atlas agroclimatique du Québec Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO Révision: A

2 Spécifications de contenu informationnel: Atlas agroclimatique du Québec - Table des matières - 1. Vue d ensemble Description informelle Spécification de contenu informationnel - métadonnées Termes et définitions Abréviations DOMAINE D APPLICATION DE LA SPÉCIFICATION IDENTIFICATION DU CONTENU INFORMATIONNEL Identification de la série d ensembles de données Identification du contenu informationnel Date moyenne du début de la période de cumul des unités thermiques maïs (UTM) CONTENU ET STRUCTURE DES DONNÉES Schéma d application s appuyant sur des entités Catalogue d entité Atlas agroclimatique du Québec Attributs d entité Moyenne des degrés-jours, fondée sur une base de 0 C Moyenne des degrés-jours, fondée sur une base de 5 C Moyenne des degrés-jours, fondée sur une base de 10 C Date moyenne du dernier gel printanier fondée sur une base de 0 C Date moyenne du dernier gel printanier fondée sur une base de -1 C Date moyenne du dernier gel printanier fondée sur une base de -2 C Date moyenne du dernier gel printanier fondée sur une base de -3 C Date moyenne du dernier gel printanier fondée sur une base de -4 C Date moyenne du premier gel automnal fondée sur une base de 0 C Date moyenne du premier gel automnal fondée sur une base de 0 C Date moyenne du premier gel automnal fondée sur une base de -1 C Date moyenne du premier gel automnal fondée sur une base de -1 C Date moyenne du premier gel automnal fondée sur une base de -2 C Date moyenne du premier gel automnal fondée sur une base de -2 C Date moyenne du premier gel automnal fondée sur une base de -3 C Date moyenne du premier gel automnal fondée sur une base de -3 C Date moyenne du premier gel automnal fondée sur une base de -4 C Page 2 de 41

3 Longueur moyenne de la saison sans gel fondée sur une base de 0 C Longueur moyenne de la saison sans gel fondée sur une base de -1 C Longueur moyenne de la saison sans gel fondée sur une base de -2 C Longueur moyenne de la saison sans gel fondée sur une base de -3 C Longueur moyenne de la saison sans gel fondée sur une base de -4 C Date moyenne du début de la période de cumul des UTM Date moyenne de la fin de la période de cumul des UTM Cumul minimal des UTM Date du début de la saison de croissance Date de la fin de la saison de croissance Longueur de la saison de croissance Cumul moyen des précipitations entre le 1 er avril et le 31 octobre Cumul moyen des précipitations pendant la saison de croissance Cumul moyen des écarts entre les précipitations et l évapotranspiration potentielle entre le 1 er mai et le 31 octobre Cumul moyen des écarts entre les précipitations et l évapotranspiration potentielle pendant la saison de croissance SYSTÈMES DE RÉFÉRENCE Système de référence spatiale Système de reference temporelle QUALITÉ DES DONNÉES Exhaustivité Cohérence logique Exactitude du positionnement Exactitude temporelle Exactitude thématique Énoncé du lignage ACQUISITION DES DONNÉES MAINTENANCE DES DONNÉES PRÉSENTATION LIVRAISON DU CONTENU INFORMATIONNEL MÉTADONNÉES Page 3 de 41

4 Spécifications de contenu informationnel : Atlas agroclimatique du Québec 1. Vue d ensemble 1.1. Description informelle Le secteur agricole a besoin d informations climatiques adaptées, capables de mieux traduire l impact du climat actuel et futur sur les cultures et les systèmes agricoles et ainsi faciliter la prise de décision. Au Québec, de telles informations étaient soient désuètes ou encore difficilement accessibles et cette situation était déplorée par le milieu. Afin de pallier cette lacune, un projet a été lancé en 2010 par la Commission agrométéorologie du Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec(CRAAQ), en collaboration avec plusieurs organisations, afin de développer un Atlas agroclimatique du Québec. L Atlas agroclimatique du Québec est hébergé sur le site qui était déjà utilisé par les intervenants du secteur agricole afin d aller chercher de l information météorologique pour la saison courante. Un certain nombre des ensembles de données fournis sur ce site Web concernent les jours sans gel, les unités thermiques de croissance, les précipitations et l évapotranspiration potentielle dont les données ont été recueillies, puis interpolées selon un intervalle de quadrillage régulier de 10 km au cours de deux périodes de trente ans, soit et Spécification de contenu informationnel - métadonnées Cette section contient des métadonnées sur la création de la présente spécification Data product specification titlespécification du contenu informationnel - titre: Atlas agroclimatique du Québec Data product specification - reference datespécification du contenu informationnel date de référence: Data product specification - responsible partyspécification du contenu informationnel partie responsable: Data product specification languagespécification du contenu informationnel - langage: Data product specification - topic categoryspécification du contenu informationnel catégorie de Agriculture et Agroalimentaire Canada Français, anglais Climatologie/météorologie/atmosphère Page 4 de 41

5 rubrique: 1.3. Termes et définitions Attribut d entité Caractéristique d une entité. Classe Description d un ensemble d objets partageant les mêmes attributs, opérations, méthodes, relations et sémantique [Sémantique UML]. REMARQUE : Une classe n est pas toujours associée à une géométrie (la classe de métadonnées, par exemple). Entité Abstraction d un phénomène réel. Objet Entité aux frontières et à l identité bien définies qui encapsule l état et le comportement [Sémantique UML]. NOTE : Un objet est une instance d une classe. Paquetage Regroupement d un ensemble de classes, de relations, voire d autres paquetages en vue d organiser le modèle en structures plus abstraites Abréviations AAC Agriculture et Agroalimentaire Canada 2. DOMAINE D APPLICATION DE LA SPÉCIFICATION La présente spécification de contenu informationnel n a qu un seul domaine d application, soit le domaine d application général. REMARQUE : Le terme «domaine d application de la spécification» provient de la norme internationale ISO Il ne désigne pas le but visé par la création de la spécification ni l utilisation potentielle du contenu informationnel, mais concerne plutôt le partitionnement du contenu informationnel effectué en cas d exigences particulières. Page 5 de 41

6 3. IDENTIFICATION DU CONTENU INFORMATIONNEL 3.1. Identification de la série d ensembles de données Cumul des degrés-jours (base 0, 5, 10) d avril à octobre Titre Autre titre Résumé Agroclimat du Québec - Cumul des degrés-jours (base 0, 5, 10) d avril à octobre (CLI_DJ_MOY_79_08) Moyenne des degrés-jours (base 0, 5 ou 10 C) cumulés entre le 1er avril et le 31 octobre. Ce calcul est basé sur la période de 1979 à 2008 (30 ans). Cette analyse a été effectuée sur des valeurs de températures interpolées aux 10 km avec la méthode «Anusplin», à partir de données climatologiques provenant du ministère du Développement durable, de l'environnement et des Parcs du Québec et d'environnement Canada. Les cumuls thermiques sont utilisés dans le domaine agricole afin d évaluer le développement des végétaux et des ravageurs durant la saison de croissance. Ils sont basés sur le lien étroit qui existe entre leur développement et la température. Ces cumuls thermiques permettent donc de prédire le moment où certains stades de développement importants sont atteints, comme la date de floraison, la maturité pour la récolte ou le pic de population d un insecte (CRAAQ, 2012). Objet Ces données furent produites par AAC dans le cadre du projet «Atlas agroclimatique du Québec» mené par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) en collaboration avec plusieurs autres organisations ( ). Les données sont également accessibles via la Plateforme géospatiale d AAC pour les usagers qui souhaitent les télécharger pour les intégrer dans leur propre SIG à des fins d analyse. Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Climatologie/météorologie/atmosphère Raster, vecteur Page 6 of 41 Résolution spatiale Description géographique Québec Information supplémentaire Cumul, entre le 1er avril (jour julien 91) et le 31 octobre (jour julien 304), de l'excédent de la température moyenne quotidienne par rapport à un seuil de température T base.

7 Unités : Degrés jours Formule : 304 DJ = DJ j j=91 dans laquelle DJ j = max[0, (Tmoy j T base )] T base = {0, 5, 10 } La moyenne des 30 valeurs annuelles entre 1979 et 2008 est ensuite calculée pour chacun des points de grille aux 10 km. Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application L utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l Accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1er février 2000 Mots clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Série s des attributs d entité Moyenne des degrés-jours, base 0 (DJ_MOY_B0_NO) Moyenne des degrés-jours, base 5 (DJ_MOY_B5_NO) Moyenne des degrés-jours, base 10 (DJ_MOY_B5_NO) Date moyenne du dernier gel printanier (Tmin 0, -1, -2, -3 ou -4 C) Titre Agroclimat du Québec - Date moyenne du dernier gel printanier (Tmin 0, -1, -2, -3 ou -4 C) (CLI_GEL_MOY_PRI_79_08) Autre titre Résumé Date moyenne du dernier gel printanier (Tmin 0, - 1, -2, -3 ou -4 C) basée sur la période de 1979 à Cette analyse est basée sur des valeurs de températures interpolées aux 10 km avec la méthode «Anusplin», à partir de données climatologiques provenant du ministère du Développement durable, de l'environnement et des Parcs du Québec et d'environnement Canada. Ces valeurs donnent une indication générale des risques de gel pour une région mais ne sont pas nécessairement représentatives d un site en particulier. Les risques de gel varient localement selon plusieurs facteurs, notamment la topographie Page 7 of 41

8 et la proximité d une masse d eau. La date du dernier gel printanier correspond au dernier jour où la température minimale quotidienne est inférieure ou égale à la température gélive, c est-à-dire une température suffisamment basse pour provoquer des lésions sur les végétaux. Cette température varie entre 0 et -5 C selon la culture. Le gel printanier peut causer d importants dommages aux cultures selon leur stade phénologique au moment où elles y sont exposées.pour de nombreuses cultures annuelles, la date du dernier gel printanier pourraient permettre de prendre la décision d ensemencer plus tôt tout en minimisant les risques pour la culture. Objet Il est important de considérer les dates du dernier gel printanier lors du choix d une culture ou d un cultivar pour une région. Ces données furent produites par AAC dans le cadre du projet «Atlas agroclimatique du Québec» mené par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) en collaboration avec plusieurs autres organisations ( ). Les données sont également accessibles via la Plateforme géospatiale d AAC pour les usagers qui souhaitent les télécharger pour les intégrer dans leur propre SIG à des fins d analyse. Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Résolution spatiale Description géographique Information supplémentaire Climatologie/météorologie/atmosphère Raster, vecteur Québec Le dernier jour suivant l'hiver où la température minimale quotidienne est inférieure ou égale à un seuil de température gélive T gel. La recherche du dernier jour de gel se fait entre le 1 er janvier (jour julien 1) et le 31 juillet (jour julien 212) inclusivement Unités : Date ou jour julien Formule : DGP Tgel = max{j Tmin j T gel } dans laquelle T gel = { 4, 3, 2, 1, 0 } j = 1,, 212 La moyenne des 30 valeurs annuelles entre 1979 et 2008 est ensuite calculée pour chacun des points de grille aux 10 km. Page 8 of 41

9 Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application L utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l Accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1er février 2000 Mots clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Série s des attributs d entité Date moyenne du dernier gel printanier, base 0 (GEL_MOY_PRI_B0_DATE) Date moyenne du dernier gel printanier, base -1 (GEL_MOY_PRI_BM1_DATE) Date moyenne du dernier gel printanier, base -2 (GEL_MOY_PRI_BM2_DATE) Date moyenne du dernier gel printanier, base -3 (GEL_MOY_PRI_BM3_DATE) Date moyenne du dernier gel printanier, base -4 (GEL_MOY_PRI_BM4_DATE) Page 9 of Date moyenne du premier gel automnal (Tmin 0, -1, -2, -3 ou -4 C) Titre Agroclimat du Québec - Date moyenne du premier gel automnal (Tmin 0, -1, -2, -3 ou -4 C) (CLI_GEL_MOY_AUT_79_08) Autre titre Résumé Date moyenne du premier gel automnal (Tmin 0, - 1, -2, -3 ou -4 C C) basée sur la période de 1979 à Cette analyse est basée sur des valeurs de températures interpolées aux 10 km avec la méthode «Anusplin», à partir de données climatologiques provenant du ministère du Développement durable, de l'environnement et des Parcs du Québec et d'environnement Canada. Ces valeurs donnent une indication générale des risques de gel pour une région mais ne sont pas nécessairement représentatives d un site en particulier. Les risques de gel varient localement selon plusieurs facteurs, notamment la topographie et la proximité d une masse d eau. Le premier gel automnal est associé au premier jour où la température minimale quotidienne enregistrée est inférieure ou égale à la température létale. Comme pour le dernier gel printanier, cet indice est associé à divers niveaux de probabilité liés aux risques de fin de croissance de la culture ou de dommages potentiels à celle-ci. Il est important de considérer les dates du dernier gel printanier lors du choix d une culture ou d un

10 Objet cultivar pour une région. Ces données furent produites par AAC dans le cadre du projet «Atlas agroclimatique du Québec» mené par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) en collaboration avec plusieurs autres organisations ( ). Les données sont également accessibles via la Plateforme géospatiale d AAC pour les usagers qui souhaitent les télécharger pour les intégrer dans leur propre SIG à des fins d analyse. Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Résolution spatiale Description géographique Information supplémentaire Climatologie/météorologie/atmosphère Raster, vecteur Québec Le premier jour de l'automne où la température minimale quotidienne est inférieure ou égale à un seuil de température gélive T gel. La recherche du premier jour de gel se fait entre le 1 er août (jour julien 213) et le 31 décembre (jour julien 365) inclusivement. Unités : Date ou jour julien Formule : PGA Tgel = min{j Tmin j T gel } dans laquelle T gel = { 4, 3, 2, 1, 0 } j = 213,, 365 La moyenne des 30 valeurs annuelles entre 1979 et 2008 est ensuite calculée pour chacun des points de grille aux 10 km. Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application L utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l Accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1er février 2000 Mots clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Série Page 10 of 41 s des attributs d entité Date moyenne du premier gel automnal, base 0 (GEL_MOY_AUT_B0_DATE) Date moyenne du premier gel automnal, base -1 (GEL_MOY_ AUT _BM1_DATE) Date moyenne du premier gel automnal, base -2 (GEL_MOY_ AUT _BM2_DATE) Date moyenne du premier gel automnal, base -3 (GEL_MOY_ AUT _BM3_DATE) Date moyenne du premier gel automnal, base -4

11 (GEL_MOY_ AUT _BM4_DATE) Longueur moyenne de la saison sans gel (Tmin 0, -1, -2, -3 ou -4 C) Titre Autre titre Résumé Agroclimat du Québec - Longueur moyenne de la saison sans gel (Tmin > 0, -1, -2, -3 ou -4 C) (CLI_GEL_SSGEL_PRI_79_08) bre moyen de jours consécutifs avec une température minimale supérieure à un seuil de température gélive (0, -1, -2, -3 ou -4 C), c est-àdire, entre le dernier gel printanier et le premier gel automnal. Ce calcul est basé sur la période Cette analyse est basée sur des valeurs de températures interpolées aux 10 km avec la méthode «Anusplin», à partir de données climatologiques provenant du ministère du Développement durable, de l'environnement et des Parcs du Québec et d'environnement Canada. Ces valeurs donnent une indication générale des risques de gel pour une région mais ne sont pas nécessairement représentatives d un site en particulier. Les risques de gel varient localement selon plusieurs facteurs, notamment la topographie et la proximité d une masse d eau. Objet La longueur de la saison sans gel est un critère important à considérer pour évaluer le potentiel d une culture ou d un cultivar dans une région donnée. Ces données furent produites par AAC dans le cadre du projet «Atlas agroclimatique du Québec» mené par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) en collaboration avec plusieurs autres organisations ( ). Les données sont également accessibles via la Plateforme géospatiale d AAC pour les usagers qui souhaitent les télécharger pour les intégrer dans leur propre SIG à des fins d analyse. Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Résolution spatiale Description géographique Information supplémentaire Page 11 of 41 Climatologie/météorologie/atmosphère Raster, vecteur Québec Le nombre de jours entre le dernier gel printanier et le premier gel automnal selon un seuil de température gélive T gel. Unités : Jours Formule : LSSG Tgel = PGA Tgel DGP Tgel

12 dans laquelle T gel = { 4, 3, 2, 1, 0 } La moyenne des 30 valeurs annuelles entre 1979 et 2008 est ensuite calculée pour chacun des points de grille aux 10 km. Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application L utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l Accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1er février 2000 Mots clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Série s des attributs d entité Longueur de la saison sans gel, base 0 (SSGEL_MOY_B0_NO) Longueur de la saison sans gel, base -1 (SSGEL_MOY_BM1_NO) Longueur de la saison sans gel, base -2 (SSGEL_MOY_BM2_NO) Longueur de la saison sans gel, base -3 (SSGEL_MOY_BM3_NO) Longueur de la saison sans gel, base -4 (SSGEL_MOY_BM4_NO) 3.2. Identification du contenu informationnel Page 12 of Date moyenne du début de la période de cumul des unités thermiques maïs (UTM) Titre Autre titre Résumé Agroclimat du Québec - Date moyenne du début de la période de cumul des unités thermiques maïs (UTM) (CLI_UTM_MOY_DEBUT_79_08) Date moyenne du début de la période de cumul des unités thermiques maïs (UTM) basée sur la période de 1979 à Cette analyse est basée sur des valeurs de températures interpolées aux 10 km avec la méthode «Anusplin», à partir de données climatologiques provenant du ministère du Développement durable, de l'environnement et des Parcs du Québec et d'environnement Canada. Les UTM sont utilisées pour prédire l arrivée des stades phénologiques du maïs, tels que la maturité, durant la saison de croissance. Elles permettent également de décrire le potentiel des régions pour la production de maïs. Les UTM sont également utilisées pour décrire les exigences thermiques des différents hybrides et cultivars pour atteindre la

13 maturité. Objet Ces données furent produites par AAC dans le cadre du projet «Atlas agroclimatique du Québec» mené par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) en collaboration avec plusieurs autres organisations ( ). Les données sont également accessibles via la Plateforme géospatiale d AAC pour les usagers qui souhaitent les télécharger pour les intégrer dans leur propre SIG à des fins d analyse. Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Résolution spatiale Description géographique Information supplémentaire Climatologie/météorologie/atmosphère Raster, vecteur Québec Suivant l'approche proposée par le groupe de travail «UTM» formé dans le cadre du projet de l atlas agroclimatique, on débute le cumul des UTM à la première occurrence d'une moyenne mobile sur 5 jours de la température moyenne quotidienne (TMM5) supérieure ou égale à 12.8 o C. La date du début du cumul des UTM (DDC_UTM) correspond à la 5ième journée de cette fenêtre mobile. La toute première fenêtre de 5 jours considérée débute avec la médiane pour la période des dates de dernier gel printanier par rapport à une température gélive de 0 o C (MED_DGP0). Unités : Date Formule : DDC_UTM = min{j TMM5 j 12.8 } dans laquelle TMM5 j = Tmoy j 4 +Tmoy j 3 +Tmoy j 2 +Tmoy j 1 +Tmoy j 5 j MED_DGP0 + 4 La moyenne des 30 valeurs annuelles entre 1979 et 2008 est ensuite calculée pour chacun des points de grille aux 10 km. Page 13 of 41 Contraintes Mots-clés L utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l Accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1er février 2000 Mots clés : terres agricoles, culture, agriculture,

14 Identification du domaine d application s des attributs d entité température, précipitations Ensemble de données Date moyenne du début de la période de cumul des UTM (UTM_MOY_DEBUT_DATE) Date moyenne de la fin de la période de cumul des unités thermiques maïs (UTM). Titre Agroclimat du Québec - Date moyenne de la fin de la période de cumul des unités thermiques maïs (UTM). (CLI_UTM_MOY_FIN_79_08) Autre titre Résumé Date moyenne de la fin de la période de cumul des unités thermiques maïs (UTM) basée sur la période de 1979 à Cette analyse est basée sur des valeurs de températures interpolées aux 10 km avec la méthode «Anusplin», à partir de données climatologiques provenant du ministère du Développement durable, de l'environnement et des Parcs du Québec et d'environnement Canada. Objet Les UTM sont utilisées pour prédire l arrivée des stades phénologiques du maïs, tels que la maturité, durant la saison de croissance. Elles permettent également de décrire le potentiel des régions pour la production de maïs. Les UTM sont également utilisées pour décrire les exigences thermiques des différents hybrides et cultivars pour atteindre la maturité. Ces données furent produites par AAC dans le cadre du projet «Atlas agroclimatique du Québec» mené par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) en collaboration avec plusieurs autres organisations ( ). Les données sont également accessibles via la Plateforme géospatiale d AAC pour les usagers qui souhaitent les télécharger pour les intégrer dans leur propre SIG. Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Résolution spatiale Description géographique Information supplémentaire Page 14 of 41 Climatologie/météorologie/atmosphère Raster, vecteur Québec Suivant l'approche proposée par le groupe de travail «UTM» formé dans le cadre du projet de l atlas agroclimatique, la fin du cumul des UTM (DFC_UTM) correspond au premier gel automnal par rapport à une température gélive de -2 o C (PGA - o 2 C).

15 Unités : Date Formule : DFC_UTM = PGA 2 dans laquelle PGA 2 = min{j Tmin j 2 } j= 213,,365 La moyenne des 30 valeurs annuelles entre 1979 et 2008 est ensuite calculée pour chacun des points de grille aux 10 km. Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application s des attributs d entité L utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l Accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1er février 2000 Mots clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Ensemble de données Date moyenne de la fin de la période de cumul des UTM (UTM_MOY_FIN_DATE) Cumul minimal des UTM attendu 8 années sur 10 (probabilité de 80 %) Titre Agroclimat du Québec - Cumul des UTM attendu 8 années sur 10 (probabilité de 80 %) (CLI_UTM_C20_LONG_79_08) Autre titre Résumé bre minimal d UTM auquel on peut s attendre 8 années sur 10 (probabilité de 80 %) pendant la saison agricole. Ce calcul est basé sur la période de 1979 à 2008 (30 ans). Cette analyse a été effectuée sur des valeurs de températures interpolées aux 10 km avec la méthode «Anusplin» à partir de données climatologiques provenant du ministère du Développement durable, de l'environnement et des Parcs du Québec et d'environnement Canada. Les UTM sont utilisées pour prédire l arrivée des stades phénologiques du maïs, tels que la maturité, durant la saison de croissance. Elles permettent également de décrire le potentiel des régions pour la production de maïs. Les UTM sont également utilisées pour décrire les exigences thermiques des différents hybrides et cultivars pour atteindre la maturité. Page 15 of 41

16 Objet Ces données furent produites par AAC dans le cadre du projet «Atlas agroclimatique du Québec» mené par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) en collaboration avec plusieurs autres organisations ( ). Les données sont également accessibles via la Plateforme géospatiale d AAC pour les usagers qui souhaitent les télécharger pour les intégrer dans leur propre SIG à des fins d analyse. Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Résolution spatiale Description géographique Information supplémentaire Climatologie/météorologie/atmosphère Raster, vecteur Québec La somme des UTM journalières (UTM j ) sur une période comprise entre la date de début (DDC_UTM) et la date de fin (DFC_UTM) mentionnées précédemment. Le calcul des UTM journalières est basé sur la formule de Bootsma et al., Unités : UTM Formule : DFC_UTM UTM = UTM j j=ddc_utm dans laquelle UTM j = 1 2 (Ymax j + Ymin j ) Ymax j = { 3.33 (Tmax j 10) 0.084(Tmax j 10) 2 si Tmax j > 10 0 si Tmax j 10 Ymin j = { 1.8 (Tmin j 4.44) si Tmin j > si Tmin j 4.44 La probabilité 80% d avoir un cumul supérieur à une valeur donnée d UTM correspond au 20 ième centile des 30 sommes saisonnières de 1979 à 2008 (classées en ordre croissant). Page 16 of 41 Contraintes Mots-clés L utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l Accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1er février 2000 Mots clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations

17 Identification du domaine d application s des attributs d entité Ensemble de données bre minimal d UTM (UTM_C20_LONGUEUR_VAL) Date moyenne du début de la saison de croissance Titre Autre titre Résumé Agroclimat du Québec - Date moyenne du début de la saison de croissance (CLI_SC_MOY_DEBUT_79_08) Date moyenne du début de la saison de croissance (Tmoy 5,5 C) basée sur la période de 1979 à Cette analyse est basée sur des valeurs de températures interpolées aux 10 km avec la méthode «Anusplin», à partir de données climatologiques provenant du ministère du Développement durable, de l'environnement et des Parcs du Québec et d'environnement Canada. La longueur de la saison de croissance est associée à la période où les conditions climatiques d une région permettent la croissance d une culture. Pour une région donnée, elle correspond à la période où la température moyenne se maintient au-dessus de 5,5 C. Étant donné que cet indice est directement lié à la croissance et au développement des cultures, il constitue un outil particulièrement important dans la planification et la gestion de la production agricole à long terme, par exemple lors de la prise de décisions de nature «stratégique», comme l évaluation du potentiel agricole d une région. Source CRAAQ Objet Ces données furent produites par AAC dans le cadre du projet «Atlas agroclimatique du Québec» mené par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) en collaboration avec plusieurs autres organisations ( ). Les données sont également accessibles via la Plateforme géospatiale d AAC pour les usagers qui souhaitent les télécharger pour les intégrer dans leur propre SIG à des fins d analyse. Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Résolution spatiale Description géographique Information supplémentaire Page 17 of 41 Climatologie/météorologie/atmosphère Raster, vecteur Québec

18 Le début de la saison de croissance (DSC) suivant un hiver correspond au 5 ième jour d une période de 5 jours consécutifs où la moyenne mobile pondérée des températures moyennes quotidiennes (TMMP5) est supérieure à 5,5 o C. Unités : Date Formule : DSC = min{j TMMP5 j > 5.5 } dans laquelle TMMP5 j = Tmoy j 4+4Tmoy j 3 +6Tmoy j 2 +4Tmoy j 1 +Tmoy j 16 j= 1,,365 La moyenne des 30 valeurs annuelles entre 1979 et 2008 est ensuite calculée pour chacun des points de grille aux 10 km. Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application s des attributs d entité L utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l Accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1er février 2000 Mots clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Ensemble de données Date du début de la saison de croissance (SC_MOY_DEBUT_DATE) Date moyenne de la fin de la saison de croissance Titre Autre titre Résumé Agroclimat du Québec - Date moyenne de la fin de la saison de croissance (CLI_SC_MOY_FIN_79_08) Date moyenne de la fin de la saison de croissance (Tmoy 5,5 C) basée sur la période de 1979 à Cette analyse est basée sur des valeurs de températures interpolées aux 10 km avec la méthode «Anusplin», à partir de données climatologiques provenant du ministère du Développement durable, de l'environnement et des Parcs du Québec et d'environnement Canada. La longueur de la saison de croissance est associée à la période où les conditions climatiques d une région permettent la croissance d une culture. Page 18 of 41

19 Pour une région donnée, elle correspond à la période où la température moyenne se maintient au-dessus de 5,5 C. Étant donné que cet indice est directement lié à la croissance et au développement des cultures, il constitue un outil particulièrement important dans la planification et la gestion de la production agricole à long terme, par exemple lors de la prise de décisions de nature «stratégique», comme l évaluation du potentiel agricole d une région. Objet Ces données furent produites par AAC dans le cadre du projet «Atlas agroclimatique du Québec» mené par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) en collaboration avec plusieurs autres organisations ( ). Les données sont également accessibles via la Plateforme géospatiale d AAC pour les usagers qui souhaitent les télécharger pour les intégrer dans leur propre SIG à des fins d analyse. Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Résolution spatiale Description géographique Information supplémentaire Climatologie/météorologie/atmosphère Raster, vecteur Québec La fin de la saison de croissance (FSC) correspond au 5 ième jour d une période de 5 jours consécutifs où la moyenne mobile pondérée des températures moyennes quotidiennes (TMMP5) est supérieure à 5.5 o C pour la dernière fois suivant un été. Unités : Date Formule : FSC = max{j TMMP5 j > 5.5 } dans laquelle TMMP5 j = Tmoy j 4+4Tmoy j 3 +6Tmoy j 2 +4Tmoy j 1 +Tmoy j 16 j= 1,,365 La moyenne des 30 valeurs annuelles entre 1979 et 2008 est ensuite calculée pour chacun des points de grille aux 10 km. Page 19 of 41 Contraintes Mots-clés L utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l Accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1er février 2000 Mots clés : terres agricoles, culture, agriculture,

20 Identification du domaine d application s des attributs d entité température, précipitations Ensemble de données Date de la fin de la saison de croissance (SC_MOY_FIN_DATE) Longueur moyenne de la saison de croissance Titre Autre titre Résumé Agroclimat du Québec - Longueur moyenne de la saison de croissance (CLI_SC_MOY_LONG_79_08) Longueur moyenne de la saison de croissance (Tmoy 5,5 C) basée sur la période de 1979 à Cette analyse est basée sur des valeurs de températures interpolées aux 10 km avec la méthode «Anusplin», à partir de données climatologiques provenant du ministère du Développement durable, de l'environnement et des Parcs du Québec et d'environnement Canada. La longueur de la saison de croissance est associée à la période où les conditions climatiques d une région permettent la croissance d une culture. Pour une région donnée, elle correspond à la période où la température moyenne se maintient au-dessus de 5,5 C. Étant donné que cet indice est directement lié à la croissance et au développement des cultures, il constitue un outil particulièrement important dans la planification et la gestion de la production agricole à long terme, par exemple lors de la prise de décisions de nature «stratégique», comme l évaluation du potentiel agricole d une région. Objet Ces données furent produites par AAC dans le cadre du projet «Atlas agroclimatique du Québec» mené par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) en collaboration avec plusieurs autres organisations ( ). Les données sont également accessibles via la Plateforme géospatiale d AAC pour les usagers qui souhaitent les télécharger pour les intégrer dans leur propre SIG à des fins d analyse. Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Résolution spatiale Description géographique Information supplémentaire Page 20 of 41 Climatologie/météorologie/atmosphère Raster, vecteur Québec La longueur de la saison de croissance est le

21 nombre de jours entre le début (DSC) et la fin de la saison de croissance (FSC). Unités : Jours Formule : LSC = FSC DSC La moyenne des 30 valeurs annuelles entre 1979 et 2008 est ensuite calculée pour chacun des points de grille aux 10 km. Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application s des attributs d entité L utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l Accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1er février 2000 Mots clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Ensemble de données Longueur de la saison de croissance (SC_MOY_LONGUEUR_NO) Page 21 of Cumul moyen des précipitations entre le 1er avril et le 31 octobre. Titre Autre titre Résumé Agroclimat du Québec - Cumul moyen des précipitations entre le 1er avril et le 31 octobre (CLI_PPT_AVROCT_MOY_74_03) Moyenne des précipitations cumulées entre le 1er avril et le 31 octobre basée sur la période de 1974 à Cette analyse est basée sur des valeurs de précipitations interpolées aux 10 km avec la méthode «Anusplin», à partir de données climatologiques provenant du ministère du Développement durable, de l'environnement et des Parcs du Québec et d'environnement Canada. L apport d eau fourni par les précipitations est un indice utilisé dans plusieurs secteurs de production, pour la gestion de l irrigation des parcelles, l évaluation du potentiel agricole d une région donnée et le lessivage des pesticides notamment. Le cumul des précipitations sous forme de pluie peut être calculé sur une base annuelle, mensuelle ou sur une période précise qui s étend, par exemple, d avril à octobre pour correspondre globalement à la saison de croissance. Les quantités de pluie sont ainsi calculées pour un territoire sélectionné, à une échelle de

22 Objet temps variable. Il est important de porter une attention particulière à cette échelle dans l interprétation des données météorologiques observées. À titre d exemple, le cumul de faibles quantités de pluie sur une base régulière durant une longue période peut être équivalent à la quantité de pluie de forte intensité reçue sur une courte période, mais leur impact sur la culture n est pas le même. Ces données furent produites par AAC dans le cadre du projet «Atlas agroclimatique du Québec» mené par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) en collaboration avec plusieurs autres organisations ( ). Les données sont également accessibles via la Plateforme géospatiale d AAC pour les usagers qui souhaitent les télécharger pour les intégrer dans leur propre SIG. Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Résolution spatiale Description géographique Information supplémentaire Climatologie/météorologie/atmosphère Raster, vecteur Québec Somme des précipitations journalières entre le premier avril (jour julien 91) et le 31 octobre (jour julien 304). Unités : mm Formule : 304 P = P j j=91 La moyenne des 30 valeurs annuelles entre 1979 et 2008 est ensuite calculée pour chacun des points de grille aux 10 km. Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application s des attributs d entité L utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l Accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1er février 2000 Mots clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Ensemble de données Précipitations (PPT_VAL) Page 22 of 41

23 Cumul moyen des précipitations pendant la saison de croissance Titre Autre titre Résumé Agroclimat du Québec - Cumul moyen des précipitations pendant la saison de croissance (CLI_PPT_SC_MOY_74_03) Moyenne des précipitations cumulées pendant la saison de croissance (Tmoy 5,5 C) basée sur la période de 1974 à Cette analyse est basée sur des valeurs de précipitations interpolées aux 10 km avec la méthode «Anusplin», à partir de données climatologiques provenant du ministère du Développement durable, de l'environnement et des Parcs du Québec et d'environnement Canada. L apport d eau fourni par les précipitations est un indice utilisé dans plusieurs secteurs de production, pour la gestion de l irrigation des parcelles, l évaluation du potentiel agricole d une région donnée et le lessivage des pesticides notamment. Le cumul des précipitations sous forme de pluie peut être calculé sur une base annuelle, mensuelle ou sur une période précise qui s étend, par exemple, d avril à octobre pour correspondre globalement à la saison de croissance. Les quantités de pluie sont ainsi calculées pour un territoire sélectionné, à une échelle de temps variable. Il est important de porter une attention particulière à cette échelle dans l interprétation des données météorologiques observées. À titre d exemple, le cumul de faibles quantités de pluie sur une base régulière durant une longue période peut être équivalent à la quantité de pluie de forte intensité reçue sur une courte période, mais leur impact sur la culture n est pas le même. Objet Ces données furent produites par AAC dans le cadre du projet «Atlas agroclimatique du Québec» mené par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) en collaboration avec plusieurs autres organisations ( ). Les données sont également accessibles via la Plateforme géospatiale d AAC pour les usagers qui souhaitent les télécharger pour les intégrer dans leur propre SIG à des fins d analyse. Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Résolution spatiale Description géographique Information supplémentaire Climatologie/météorologie/atmosphère Raster, vecteur Québec Somme des précipitations journalières entre le début (DSC) et la fin de la saison de croissance Page 23 of 41

24 (FSC) inclusivement. Unités : mm Formule : FSC P SC = P j j=dsc La moyenne des 30 valeurs annuelles entre 1974 et 2003 est ensuite calculée pour chacun des points de grille aux 10 km. Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application s des attributs d entité L utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l Accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1er février 2000 Mots clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Ensemble de données Précipitations (PPT_VAL) Page 24 of Cumul moyen des écarts entre les précipitations et l évapotranspiration potentielle entre le 1er mai et le 31 octobre Titre Autre titre Résumé Agroclimat du Québec - Cumul moyen des écarts entre les précipitations et l évapotranspiration potentielle entre le 1er mai et le 31 octobre (CLI_P_ETP_MAIOCT_MOY_74_03) Moyenne du bilan des écarts entre les précipitations et l évapotranspiration potentielle (P-ETP) entre le 1er mai et le 31 octobre, basée sur la période Cette analyse est basée sur des valeurs de précipitations et de températures interpolées aux 10 km avec la méthode «Anusplin», à partir de données climatologiques provenant du ministère du Développement durable, de l'environnement et des Parcs du Québec et d'environnement Canada. L évapotranspiration correspond à la perte d eau du sol et du couvert végétal par évaporation, ainsi qu à la perte d eau des végétaux par transpiration. L indice d évapotranspiration potentielle (ETP) repose sur le principe selon lequel la croissance d une culture est optimale lorsque la réserve utile en eau est suffisante et qu il y a un équilibre entre l absorption d eau par les racines et la perte par transpiration. L ETP correspond aux possibilités maximales théoriques d évaporation et de transpiration dans des conditions climatiques données. Le cumul des écarts entre les précipitations et l évapotranspiration potentielle (P-ETP) donne une indication générale du bilan hydrique «climatologique» et permet de faire des comparaisons qualitatives entre les régions en termes de

25 besoins en irrigation et de risques de sécheresse. Toutefois, une évaluation précise des besoins en eau pour une culture donnée en un endroit précis exige une connaissance de l évapotranspiration réelle qui, en plus des facteurs climatiques, tient compte également des caractéristiques de la plante et des sols. Objet Ces données furent produites par AAC dans le cadre du projet «Atlas agroclimatique du Québec» mené par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) en collaboration avec plusieurs autres organisations ( ). Les données sont également accessibles via la Plateforme géospatiale d AAC pour les usagers qui souhaitent les télécharger pour les intégrer dans leur propre SIG à des fins d analyse. Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Résolution spatiale Description géographique Information supplémentaire Climatologie/météorologie/atmosphère Raster, vecteur Québec Cumul de l indice hydrique P-ETP défini comme étant la différence entre les précipitations et l évapotranspiration potentielle journalières entre le 1 er mai et le 31 octobre inclusivement. L évapotranspiration potentielle est calculée selon la formule de Baier et Robertson (1965). Elle est fonction des températures (FTmax et FTmin) en o F ainsi que du rayonnement extraterrestre (Re) en MJ/m 2 /min. Ce rayonnement est calculé à l aide de la constante solaire (GSC), de la déclinaison solaire (ds, sans unité), de la correction d excentricité (dr, sans unité), de l angle horaire (Ω) en radians et de la latitude (LAT) en degrés du lieu considéré (station ou point de grille d un modèle climatique). Unités : mm Formule : 31 oct C_PETP = P j ETP j j=1 mai dans laquelle ETP j = 0.094[ FTmax j (FTmax j FTmin j ) Re] FTmax j = 9 5 Tmax j + 32 FTmin j = 9 5 Tmin j + 32 Re = 1440 π GSC dr [Ωsin (πlat ) sin(ds) + cos (πlat) cos(ds) sin(ω)] Page 25 of 41

26 dr = [cos ( 2πJJ 365 )] ds = sin ( 2πJJ ) JJ = la date en jours juliens GSC = MJ/m 2 /min La moyenne des 30 valeurs annuelles entre 1974 et 2003 est ensuite calculée pour chacun des points de grille aux 10 km. Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application s des attributs d entité L utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l Accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1er février 2000 Mots clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Ensemble de données Écarts entre les précipitations et l évapotranspiration (P_ETP_VAL) Page 26 of Cumul moyen des écarts entre les précipitations et l évapotranspiration potentielle pendant la saison de croissance Titre Agroclimat du Québec - Cumul moyen des écarts entre les précipitations et l évapotranspiration potentielle pendant la saison de croissance (CLI_P_ETP_SC_MOY_74_03) Autre titre Résumé Moyenne du bilan des écarts entre les précipitations et l évapotranspiration potentielle (P-ETP) pendant la saison de croissance (Tmoy 5,5 C), basée sur la période Cette analyse est basée sur des valeurs de précipitations et de températures interpolées aux 10 km avec la méthode «Anusplin», à partir de données climatologiques provenant du ministère du Développement durable, de l'environnement et des Parcs du Québec et d'environnement Canada. L évapotranspiration correspond à la perte d eau du sol et du couvert végétal par évaporation, ainsi qu à la perte d eau des végétaux par transpiration. L indice d évapotranspiration potentielle (ETP) repose sur le principe selon lequel la croissance d une culture est optimale lorsque la réserve utile en eau est suffisante et qu il y a un équilibre entre l absorption d eau par les racines et la perte par transpiration. L ETP correspond aux possibilités maximales théoriques d évaporation et de transpiration dans des conditions climatiques données. Le cumul des écarts entre les précipitations et

27 l évapotranspiration potentielle (P-ETP) donne une indication générale du bilan hydrique «climatologique» et permet de faire des comparaisons qualitatives entre les régions en termes de besoins en irrigation et de risques de sécheresse. Toutefois, une évaluation précise des besoins en eau pour une culture donnée en un endroit précis exige une connaissance de l évapotranspiration réelle qui, en plus des facteurs climatiques, tient compte également des caractéristiques de la plante et des sols. Objet Ces données furent produites par AAC dans le cadre du projet «Atlas agroclimatique du Québec» mené par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) en collaboration avec plusieurs autres organisations ( ). Les données sont également accessibles via la Plateforme géospatiale d AAC pour les usagers qui souhaitent les télécharger pour les intégrer dans leur propre SIG à des fins d analyse. Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Résolution spatiale Description géographique Information supplémentaire Climatologie/météorologie/atmosphère Raster, vecteur Québec Cumul de l indice hydrique P-ETP défini comme étant la différence entre les précipitations et l évapotranspiration potentielle journalières entre le début (DSC) et la fin (FSC) de la saison de croissance inclusivement. L évapotranspiration potentielle est calculée selon la formule de Baier et Robertson (1965). Elle est fonction des températures (FTmax et FTmin) en o F ainsi que du rayonnement extraterrestre (Re). Ce rayonnement est calculé à l aide de la constante solaire (GSC), de la déclinaison solaire (ds, sans unité), de la correction d excentricité (dr, sans unité), de l angle horaire (Ω) en radians et de la latitude (LAT) en degrés du lieu considéré (station ou point de grille d un modèle climatique). Unités : mm Formule : C_PETP SC = FSC P j ETP j j=dsc dans laquelle ETP j = 0.094[ FTmax j (FTmax j FTmin j ) Re] FTmax j = 9 5 Tmax j + 32 FTmin j = 9 5 Tmin j + 32 Page 27 of 41 Re = 1440 π GSC dr [Ωsin (πlat ) sin(ds) + cos (πlat) cos(ds) sin(ω)]

Formulation des indices agroclimatiques

Formulation des indices agroclimatiques Formulation des indices agroclimatiques 1. Définition des variables quotidiennes Tmin j : Température minimale du jour j en o C Tmax j : Température maximale du jour j en o C Tmoy j : Température moyenne

Plus en détail

Spécifications de contenu informationnel : Données climatologiques issues de la CISS

Spécifications de contenu informationnel : Données climatologiques issues de la CISS Données climatologiques issues de la cartographie interactive pour la surveillance de la sécheresse (CISS) Spécifications de contenu informationnel produite conformément à la norme ISO 19131 Révision :

Plus en détail

Stratégie scientifique de la DGST d'aac pour le secteur des oléagineux Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la

Stratégie scientifique de la DGST d'aac pour le secteur des oléagineux Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la Stratégie scientifique de la DGST d'aac pour le secteur des oléagineux Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A 19131) Spécifications de contenu

Plus en détail

Outil de surveillance des sécheresses au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131.

Outil de surveillance des sécheresses au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131. Outil de surveillance des sécheresses au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel Outil de surveillance

Plus en détail

Cadre écologique national pour le Canada (v3.2) Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131.

Cadre écologique national pour le Canada (v3.2) Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131. Cadre écologique national pour le Canada (v3.2) Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel Cadre écologique

Plus en détail

Projets de données LiDAR d Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Projets de données LiDAR d Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Projets de données LiDAR d Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision: A Page 2 de 14 Spécifications de contenu

Plus en détail

Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Page 1 de15 Page 2 de15 Spécifications de contenu informationnel Silos à grains

Plus en détail

Indices agroclimatiques

Indices agroclimatiques Indices agroclimatiques pour faciliter la prise de décision en agriculture Dominique Plouffe, Gaétan Bourgeois, René Audet Marie-Pier Lepage Indices agroclimatiques ± 1920 : apparition de l agrométéorologie

Plus en détail

Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel : Couverture

Plus en détail

4. Indices de précipitations

4. Indices de précipitations 4. Indices de précipitations Cette partie présente les évolutions prévues de cinq indices de précipitations. Il s agit de moyennes annuelles (voir annexes 1 à 4 pour les valeurs saisonnières). Il est à

Plus en détail

Zones de rusticité des plantes Spécification de contenu informationnel produite conformément à la norme ISO 19131

Zones de rusticité des plantes Spécification de contenu informationnel produite conformément à la norme ISO 19131 Zones de rusticité des plantes Spécification de contenu informationnel produite conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Page 1 de 9 Spécification de contenu informationnel : Zones de rusticité des

Plus en détail

Spécifications de contenu informationnel : Pourcentage de saturation en eau de la surface du sol Écart par rapport à la moyenne de cinq ans

Spécifications de contenu informationnel : Pourcentage de saturation en eau de la surface du sol Écart par rapport à la moyenne de cinq ans Pourcentage de saturation en eau de la surface du sol Écart par rapport à la moyenne de cinq ans Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications

Plus en détail

Spécifications de contenu informationnel : Cartographie des risques d inondation des infrastructures d AAC en Saskatchewan

Spécifications de contenu informationnel : Cartographie des risques d inondation des infrastructures d AAC en Saskatchewan Cartographie des risques d inondation des infrastructures d AAC en Saskatchewan Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO Révision : A Spécifications de contenu informationnel

Plus en détail

Couverture des terres des Prairies aux environs de 1995 Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Couverture des terres des Prairies aux environs de 1995 Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Couverture des terres des Prairies aux environs de 1995 Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel : Couverture

Plus en détail

Cadastre solaire SITG Genève

Cadastre solaire SITG Genève Cadastre solaire SITG Genève A) Proposition de classes de couleur et notice d explication pour le grand public Le cadastre solaire en quelques mots Le cadastre solaire du Canton de Genève a été élaboré

Plus en détail

Indices agrométéorologiques pour l aide à la décision

Indices agrométéorologiques pour l aide à la décision Indices agrométéorologiques pour l aide à la décision dans un contexte de climat variable et en évolution Marie-Pier Lepage, M.Sc. Gaétan Bourgeois, Ph.D. Gilles Bélanger, D.Sc. Indices thermiques Indices

Plus en détail

1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années.

1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années. 1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années. La figure ci-dessous présente la moyenne sur la France des températures minimales et maximales de l'été (période du 1 er juin

Plus en détail

Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel (ISO 19131)

Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel (ISO 19131) Projet LiDAR sur le bassin hydrographique La Salle en amont d Elie Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Page 2 de 9 Spécifications de contenu

Plus en détail

Table of Contents 1 Aperçu... 3 1.1.1 Description informelle... 3 1.1.2 Métadonnées des spécifications de contenu informationnel... 3 1.1.

Table of Contents 1 Aperçu... 3 1.1.1 Description informelle... 3 1.1.2 Métadonnées des spécifications de contenu informationnel... 3 1.1. Données de gestion de l Outil cartographique d inventaire de la biomasse Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Table of Contents 1 Aperçu...

Plus en détail

CONTACTE AVEC LA COMMUNAUTE PAYSANNE POINT DE LA SITUATION ACTUELLE AU CAP VERT

CONTACTE AVEC LA COMMUNAUTE PAYSANNE POINT DE LA SITUATION ACTUELLE AU CAP VERT CONTACTE AVEC LA COMMUNAUTE PAYSANNE POINT DE LA SITUATION ACTUELLE AU CAP VERT L ARCHIPEL DU CAP VERT: LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE Latitude:14º28 N e 17º12 N Longitude: 22º40 W e 25º22 W à environ 500 km

Plus en détail

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr.

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr. Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr., MAPAQ Contenu de la présentation o Recommandations o Connaissances o

Plus en détail

Moyenne de la date du dernier gel printanier (seuil 0 C)

Moyenne de la date du dernier gel printanier (seuil 0 C) Préparé par : Moyenne de la date du dernier gel printanier seuil 0 C) Date Sorel-Tracy Victoriaville Saint-Georges 27 avril - 3 mai 4 mai - 10 mai 11 mai - 16 mai 17 mai - 23 mai 24 mai - 30 mai 31 mai

Plus en détail

Station météorologique en forêt domaniale de la Croix-Scaille (Ardennes) EPC 08

Station météorologique en forêt domaniale de la Croix-Scaille (Ardennes) EPC 08 Station météorologique en forêt domaniale de la Croix-Scaille (Ardennes) EPC 08 Synthèse des paramètres climatiques observés sur la période 1995-2004 moyenne Tmoy moyennetmin moyenne Tmax Tmax absolue

Plus en détail

La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole.

La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole. La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole. Par Papa Boubacar Soumaré 12 et Massimo Martini 13 Résumé

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Politique adoptée par la Résolution CA-2013-2014-7 du conseil d administration du Conservatoire à sa 26 e séance ordinaire tenue

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION

NOTE DE PRESENTATION NOTE DE PRESENTATION Ce bulletin vise à permettre de suivre régulièrement l évolution générale des conditions agrométéorologiques prévalant dans les différentes régions du pays décade après décade, au

Plus en détail

Vision cultures. Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme. par Mark Jeschke et Steve Paszkiewicz.

Vision cultures. Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme. par Mark Jeschke et Steve Paszkiewicz. Vision cultures Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme par k Jeschke et Steve Paszkiewicz Sommaire Lorsque la pluie retarde sensiblement les travaux aux champs et les

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/63/57 13 mars 2011 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique

Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique Sylvie Gauthier, Chercheuse scientifique, successions forestières RNCan-SCF-CFL

Plus en détail

Le climat et les problèmes d eau

Le climat et les problèmes d eau CHAPITRE 3 Le climat et les problèmes d eau 3.1 INTRODUCTION Au cours des millénaires, l homme a surtout observé de l eau les phénomènes de précipitation etd écoulementdanslescoursd eau,parcequelapluieluitombaitsurlatêteetquel

Plus en détail

Évolution du climat et désertification

Évolution du climat et désertification Évolution du climat et désertification FACTEURS HUMAINS ET NATURELS DE L ÉVOLUTION DU CLIMAT Les activités humaines essentiellement l exploitation de combustibles fossiles et la modification de la couverture

Plus en détail

Mortalité observée et mortalité attendue au cours de la vague de chaleur de juillet 2006 en France métropolitaine

Mortalité observée et mortalité attendue au cours de la vague de chaleur de juillet 2006 en France métropolitaine Mortalité observée et mortalité attendue au cours de la vague de chaleur de uillet en France métropolitaine FOUILLET A 1, REY G 1, JOUGLA E, HÉMON D 1 1 Inserm, U75, Villeuif, France. Inserm CépiDc, IFR9,

Plus en détail

Evolution du climat passé en France métropolitaine depuis les années 50

Evolution du climat passé en France métropolitaine depuis les années 50 Evolution du climat passé en France métropolitaine depuis les années 50 Anne-Laure Gibelin Direction de la Climatologie Rencontres Nationales de l Agrométéorologie Session Agriculture et Changement Climatique

Plus en détail

BILAN HYDRIQUE ET BESOIN D IRRIGATION DE LA CEREALICULTURE EN REGION SEMI-ARIDE.

BILAN HYDRIQUE ET BESOIN D IRRIGATION DE LA CEREALICULTURE EN REGION SEMI-ARIDE. Résumé Des travaux de recherches combinant les précipitations annuelles et les températures, classent la zone d étude dans le climat méditerranéen de l étage semi-aride (Seltzer, 1949; Emberger, 1955).

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 309 Page 1 de 7

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 309 Page 1 de 7 POLITIQUE 309 Page 1 de 7 Objet : Programmes de français langue seconde En vigueur : Le 21 avril 1994 Révisions : Le 25 octobre 2001; juillet 2009 1.0 OBJET La présente politique établit les normes relatives

Plus en détail

Sources des données et méthodes pour l'indicateur de la qualité des zones de croissance des mollusques

Sources des données et méthodes pour l'indicateur de la qualité des zones de croissance des mollusques Sources des données et méthodes pour l'indicateur de la qualité des zones de croissance des mollusques décembre 2011 Cat.# : En4-144/31-2011F-PDF ISBN : 978-1-100-98402-5 1 Introduction L indicateur de

Plus en détail

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC M. Poehler Abstract Un des mandats de la division ST est la réalisation de travaux de génie civil pour la construction, la rénovation et l adaptation

Plus en détail

Régime d assurance pour les fraises

Régime d assurance pour les fraises Assurance-production Aperçu du régime Fraises Régime d assurance pour les fraises Établir un lien entre producteurs et programmes Ce que vous devez savoir sur la protection de vos cultures de fraises grâce

Plus en détail

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Quebec PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Direction de la formation générale

Plus en détail

Vers une gestion durable des ressources en eau

Vers une gestion durable des ressources en eau Vers une gestion durable des ressources en eau Carrefours de l innovation agronomique Productions végétales et sécheresse Toulouse - 6 juin 2008 Nelly LE CORRE-GABENS Responsable du Service Agronomie-Environnement

Plus en détail

Sources des données et méthodes de l indicateur sur la durabilité de la récolte de bois d œuvre. Mai 2014

Sources des données et méthodes de l indicateur sur la durabilité de la récolte de bois d œuvre. Mai 2014 Sources des données et méthodes de l indicateur sur la durabilité de la récolte de bois d œuvre Mai 2014 ISBN : 978-0-660-22094-9 No de cat.: En4-144/14-2014F-PDF Le contenu de cette publication ou de

Plus en détail

La qualité des données géographiques Gilles Troispoux - CERTU - AFIGEO

La qualité des données géographiques Gilles Troispoux - CERTU - AFIGEO La qualité des données géographiques Gilles Troispoux - CERTU - AFIGEO Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Plan de la présentation Le contexte Les outils pour mesurer la qualité

Plus en détail

Projet Institutional Support to African Climate Initiative (ISACIP) ATELIER DE RENFORCEMENT DE CAPACITÉS Niamey, 17 au 25 mars 2014

Projet Institutional Support to African Climate Initiative (ISACIP) ATELIER DE RENFORCEMENT DE CAPACITÉS Niamey, 17 au 25 mars 2014 Projet Institutional Support to African Climate Initiative (ISACIP) ATELIER DE RENFORCEMENT DE CAPACITÉS Niamey, 17 au 25 mars 2014 Par Amadou Idrissa Bokoye, Ph. D. Contact: abokoye@gmail.com Environnement

Plus en détail

Session D : Exigences et disponibilité des données géo-spatiales

Session D : Exigences et disponibilité des données géo-spatiales Session D : Exigences et disponibilité des données géo-spatiales Lyna Bélanger (GFA GIZ) Camille Pinet (IGN France international) Matthew Steil (WRI) Carlos de Wasseige (OFAC) ATLAS RÉGIONAL SUR L UTILISATION

Plus en détail

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES GEOSPATIALE CREATION A D UNE L ECHELLE BANQUE NATIONAL DE DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE 1 AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. P O Box 3463

Plus en détail

Réunion des comités roulements et GPS

Réunion des comités roulements et GPS 24 Réunion des comités roulements et GPS Dès publication de la nouvelle version de la norme ISO 492, les tolérances dimensionnelles des roulements et les systèmes ISO de limites et d ajustements pourront

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR :

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : Direction des ressources humaines OBJET : Formation et développement des ressources humaines (excluant le personnel cadre) NUMÉRO : DRH-006 EN VIGUEUR :

Plus en détail

Royaume du Maroc Secrétariat d État auprès du Ministère de l Énergie, des Mines, de l Eau et de l Environnement, Chargé de l Eau et de l Environnement Direction de la Météorologie Nationale Variabilité

Plus en détail

Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées?

Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées? Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées? Les cartes «annual air quality» montrent le résultat du couplage de deux méthodes d évaluation de la qualité de l air : l interpolation

Plus en détail

Audit des contrôles de base pour l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Audit des contrôles de base pour l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Audit des contrôles de base pour l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Octobre 2013 Bureau du contrôleur général Pourquoi est-ce important? Les Canadiens s attendent

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

Mathématiques au Quotidien 40S

Mathématiques au Quotidien 40S Mathématiques au Quotidien 40S Financement d automobile 1.1 Résoudre des problèmes comportant l acquisition, l utilisation et l entretien d un véhicule lors d un achat, d un crédit-bail ou d une location-achat

Plus en détail

Canadian Council on Animal Care Conseil canadien de protection des animaux

Canadian Council on Animal Care Conseil canadien de protection des animaux Canadian Council on Animal Care Conseil canadien de protection des animaux WEBINAIRE SUR LES INSTRUCTIONS POUR REMPLIR LA FICHE D UTILISATION DES ANIMAUX D EXPÉRIMENTATION (FUAE) QUESTIONS ET RÉPONSES

Plus en détail

Liste des résultats d apprentissage et indicateurs de rendement

Liste des résultats d apprentissage et indicateurs de rendement ANNEXE Mathématiques appliquées 3232 Liste des résultats d apprentissage et indicateurs de rendement (incluant les pages de au programme d études) PROGRAMME D ÉTUDES - MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES 3232 (2013)

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur Normes et modalités d évaluation École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur MAI 2015 PRÉAMBULE L article 96.15 de la Loi sur l Instruction publique et la Politique d évaluation des apprentissages obligent

Plus en détail

3 Caractéristiques de la vague de chaleur d août 2003

3 Caractéristiques de la vague de chaleur d août 2003 3 Caractéristiques de la vague de chaleur d août 2003 3.1 Caractéristiques météorologiques Les données de Météo France indiquent qu en 2003, la période de survenue des fortes chaleurs s'étend principalement

Plus en détail

Améliorations de l outil d aide à la décision STRATEAU et implémentations de bassins tests

Améliorations de l outil d aide à la décision STRATEAU et implémentations de bassins tests Améliorations de l outil d aide à la décision STRATEAU et implémentations de bassins tests Dans le cadre de la convention signée entre l Ambassade de l Eau et l ensemble des Agences de Bassin françaises,

Plus en détail

RÈGLES RELATIVES AU TEMPS DE TRAVAIL ET DE REPOS DU PERSONNEL D EXPLOITATION FERROVIAIRE

RÈGLES RELATIVES AU TEMPS DE TRAVAIL ET DE REPOS DU PERSONNEL D EXPLOITATION FERROVIAIRE RÈGLES RELATIVES AU TEMPS DE TRAVAIL ET DE REPOS DU PERSONNEL D EXPLOITATION FERROVIAIRE RÈGLES RELATIVES AU TEMPS DE TRAVAIL ET DE REPOS DU PERSONNEL D EXPLOITATION FERROVIAIRE TABLE DES MATIÈRES 1. TITRE

Plus en détail

PROCEDURE D AFFECTATION ET DE CHANGEMENT DE LA CONSOMMATION ANNUELLE DE REFERENCE ET DU PROFIL DE CONSOMMATION UTILISES A COMPTER DU 1 ER AVRIL 2012

PROCEDURE D AFFECTATION ET DE CHANGEMENT DE LA CONSOMMATION ANNUELLE DE REFERENCE ET DU PROFIL DE CONSOMMATION UTILISES A COMPTER DU 1 ER AVRIL 2012 9 DECEMBRE 2011 PROCEDURE D AFFECTATION ET DE CHANGEMENT DE LA CONSOMMATION ANNUELLE DE REFERENCE ET DU PROFIL DE CONSOMMATION UTILISES A COMPTER DU 1 ER AVRIL 2012 La Consommation Annuelle de Référence

Plus en détail

Vérification Interne. Vérification du cadre de contrôle des stocks

Vérification Interne. Vérification du cadre de contrôle des stocks Vérification Interne Vérification du cadre de contrôle des stocks Juin 2010 Table des matières SOMMAIRE EXÉCUTIF...5 1. INTRODUCTION...9 1.1 CONTEXTE...9 1.2 OBJECTIFS...9 1.3 ÉTENDUE DE LA VÉRIFICATION...9

Plus en détail

La mousson indienne. CO1 Climatologie et hydrologie

La mousson indienne. CO1 Climatologie et hydrologie La mousson indienne CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Le contexte climatique et topographique le cycle saisonnier des pluies Le RS absorbé en surface Le cycle saisonnier des températures Les

Plus en détail

Analyse de l évolution climatique sur l aire du Pays Cœur d Hérault : Septembre

Analyse de l évolution climatique sur l aire du Pays Cœur d Hérault : Septembre Analyse de l évolution climatique sur l aire du Pays Cœur d Hérault : 1951-2013 Septembre 2014 1 Préambule : Dans le cadre du Plan Climat Energie Territorial engagé sur l aire du Pays Cœur d Hérault, une

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS)

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) PROJET DE GESTION DES RESSOURCES EN EAU ET DE L ENVIRONNEMENT DU BASSIN DU FLEUVE SENEGAL (GEF/BFS) ATELIER DE CONCERTATION SUR LA GESTION DES

Plus en détail

«Développement de l assurance agraire en Russie»

«Développement de l assurance agraire en Russie» «Développement de l assurance agraire en Russie» Conférence Internationale «Gestion des risques et des crises dans l assurance agraire» 15,16 et 17 mars 2010 Liudmila Kosholkina Directrice du Département

Plus en détail

Décision de radiodiffusion CRTC 2013-736

Décision de radiodiffusion CRTC 2013-736 Décision de radiodiffusion CRTC 2013-736 Version PDF Référence au processus : Demande de la Partie 1 affichée le 12 août 2013 Ottawa, le 19 décembre 2013 0859291 B.C. Ltd. Victoria (Colombie-Britannique)

Plus en détail

Collections Offre de données statistiques géoréférencées

Collections Offre de données statistiques géoréférencées Collections Offre de données statistiques géoréférencées 16 juillet 2015 - SARL au capital de 44 000 - RCS Toulouse 431 429 091 - APE : 6311 Z 26 chemin de Bellevue - 31140 Pechbonnieu - France www.geoclip.net

Plus en détail

Impacts potentiels du changement climatique sur les indices agroclimatiques dans les régions du sud de l Ontario et du Québec

Impacts potentiels du changement climatique sur les indices agroclimatiques dans les régions du sud de l Ontario et du Québec Impacts potentiels du changement climatique sur les indices agroclimatiques dans les régions du sud de l Ontario et du Québec A. Bootsma, D. Anderson et S. Gameda Centre de recherches de l'est sur les

Plus en détail

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3.1. CONCEPT La formation professionnelle doit être envisagée comme un moyen de fournir aux étudiants les connaissances théoriques et pratiques requises

Plus en détail

Note d orientation 3 : Registres des licences

Note d orientation 3 : Registres des licences Cette note a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE pour apporter des conseils aux pays mettant en œuvre l ITIE sur la manière de satisfaire aux Exigences de la Norme ITIE. Les lecteurs

Plus en détail

- Mobiliser les résultats sur le second degré dans le cadre de la résolution d un problème.

- Mobiliser les résultats sur le second degré dans le cadre de la résolution d un problème. Mathématiques - classe de 1ère des séries STI2D et STL. 1. Analyse On dote les élèves d outils mathématiques permettant de traiter des problèmes relevant de la modélisation de phénomènes continus ou discrets.

Plus en détail

Les composantes de la tarification. novembre 2013

Les composantes de la tarification. novembre 2013 Les composantes de la tarification novembre 2013 Le service de fourniture de gaz EN BREF Service de fourniture de gaz naturel Le service de fourniture de gaz naturel correspond à la fourniture du gaz naturel

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL GAZ 2004

GROUPE DE TRAVAIL GAZ 2004 GROUPE DE TRAVAIL GAZ 2004 GROUPE DE TRAVAIL N 2 «GESTION DE L ACHEMINEMENT» ADMINISTRATION DE L ACTIVITE DE PROFILAGE DES CONSOMMATIONS DE GAZ NATUREL APRES LE 1 ER JUILLET 2004 VERSION V0 Date 2 mai

Plus en détail

DIRECTIVES DE SOUMISSION DE CANDIDATURE POUR LA

DIRECTIVES DE SOUMISSION DE CANDIDATURE POUR LA DIRECTIVES DE SOUMISSION DE CANDIDATURE POUR LA BOURSE DE RECHERCHE DE L HÉRITAGE DE LA RECHERCHE ORTHOPÉDIQUE AU CANADA (HROC) Les candidatures doivent être soumises par voie électronique, en format PDF,

Plus en détail

FICHES PEB & METIERS LES PROTECTIONS SOLAIRES

FICHES PEB & METIERS LES PROTECTIONS SOLAIRES FICHES PEB & METIERS LES PROTECTIONS SOLAIRES Introduction Les réglementations PEB régionales prennent en compte des consommations énergétiques pour le refroidissement. En outre, les réglementations d

Plus en détail

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Journée de l inspection 15 avril 2011 - Lycée F. BUISSON 18 avril 2011 - Lycée J. ALGOUD 21 avril 2011 - Lycée L. ARMAND Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Déroulement de la journée

Plus en détail

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?»

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» VOLUME 11, NO 1 AUTOMNE 2012 Cégep de Rimouski Développement pédagogique Annexe 2 du Pédagotrucs no 40 Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» Voici un guide qui t aidera

Plus en détail

19 - Analyses économiques- Considérations économiques et comptables

19 - Analyses économiques- Considérations économiques et comptables Le PENSE-BÊTE de l agrotourisme Auteurs : Jean-François Drouin, Jean-Marie Dubois et Patrick Chalifour Conseil agrotouristique des Cantons-de-l Est, Sherbrooke (Québec) Collaboration spéciale : Lynn Bourassa,

Plus en détail

Des outils bien adaptés à une régie de l irrigation efficace

Des outils bien adaptés à une régie de l irrigation efficace Des outils bien adaptés à une régie de l irrigation efficace JÉRÉMIE VALLÉE, agr., Attaché de recherche - IRDA Hôtel Gouverneurs, Trois-Rivières, 17 février 2015 Plan de présentation Caractérisation du

Plus en détail

Statistiques climatiques des communes belges Cerfontaine (ins 93010)

Statistiques climatiques des communes belges Cerfontaine (ins 93010) Statistiques climatiques des communes belges Cerfontaine (ins 931) 1. Températures de l air et précipitations....... 2 2. Vent à 1 mètres..................... 4 3. Rayonnement solaire et durée d insolation.....

Plus en détail

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE Réalisé en collaboration entre les techniciens de la Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne et de l ACMG N 08 14 août 2014 CLIMATOLOGIE Encore des Pluies localement

Plus en détail

Outils de gestion de l irrigation

Outils de gestion de l irrigation L EAU, SOURCE DE QUALITÉ ET DE RENDEMENT Le vendredi 10 février 2006, Hôtel Mortagne, Boucherville Outils de gestion de l irrigation Jean CARON, professeur Physique et hydrodynamique des sols Université

Plus en détail

TdB Informatique de l'acv: dictionnaire des indicateurs

TdB Informatique de l'acv: dictionnaire des indicateurs TdB Informatique de l'acv: dictionnaire des indicateurs Informations générales sur le document Type de document Stratégie Standard Document de référence Exigence d application Obligatoire Recommandé Domaine

Plus en détail

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Objectif 1 L objectif de la présente norme est de spécifier la comptabilisation d

Plus en détail

LC 21 152.41. vu l article 91 alinéa 6 du Statut du personnel de la Ville de Genève du 29 juin 2010 (ci-après : Statut),

LC 21 152.41. vu l article 91 alinéa 6 du Statut du personnel de la Ville de Genève du 29 juin 2010 (ci-après : Statut), Règlement sur l aménagement du temps de travail pour le personnel du Grand Théâtre de Genève membre du personnel de la Ville de Genève LC. Adopté par le Conseil administratif le août 0 Entrée en vigueur

Plus en détail

Pourcentage de saturation en eau de la surface du sol Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Pourcentage de saturation en eau de la surface du sol Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Pourcentage de saturation en eau de la surface du sol Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel : Pourcentage

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R P.1148-1

RECOMMANDATION UIT-R P.1148-1 Rec. UIT-R P.48- RECOMMANDATION UIT-R P.48- PROCÉDURE NORMALISÉE DE COMPARAISON DES VALEURS PRÉVUES ET OBSERVÉES DES INTENSITÉS DES SIGNAUX TRANSMIS PAR L'ONDE IONOSPHÉRIQUE DANS LA GAMME DES ONDES DÉCAMÉTRIQUES

Plus en détail

Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS.

Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS. Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS. Problème : (Thème : Primitives, équations différentielles linéaires du 1 er ordre à coefficients

Plus en détail

Partie V Convention d assurance des cultures légumières

Partie V Convention d assurance des cultures légumières Partie V Convention d assurance des cultures légumières Légumes de transformation Moyenne du rendement agricole A. Dispositions générales La présente partie s applique à la betterave à sucre, à la betterave

Plus en détail

Compte Prévention Pénibilité Enjeux et perspectives. PREVENTICA Nantes 7 oct 2014

Compte Prévention Pénibilité Enjeux et perspectives. PREVENTICA Nantes 7 oct 2014 Compte Prévention Pénibilité Enjeux et perspectives PREVENTICA Nantes 7 oct 2014 Pénibilité : jalons 2003 2014 2003 : loi du 21 août pénibilité = objet de négociation obligatoire, triennale, au niveau

Plus en détail

Appréhender le changement climatique et ses incidences pour l eau

Appréhender le changement climatique et ses incidences pour l eau Appréhender le changement climatique et ses incidences pour l eau Méthodes d étude et projections Serge Planton Météo-France, CNRM/GAME Projections climatiques à l échelle planétaire Projections climatiques

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon. Matières : Français (10231-10232), Géographie - Enjeux du monde contemporain (41411)

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon. Matières : Français (10231-10232), Géographie - Enjeux du monde contemporain (41411) PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon Niveau : 10 e et 12 e année Matières : Français (10231-10232), Géographie - Enjeux du monde contemporain (41411) Titre de la leçon : Prendre position

Plus en détail

Historique et fondement des conclusions Manuel de CPA Canada Comptabilité, Partie II

Historique et fondement des conclusions Manuel de CPA Canada Comptabilité, Partie II Améliorations 2014 des Normes comptables pour les entreprises à capital fermé Historique et fondement des conclusions Manuel de CPA Canada Comptabilité, Partie II Avant-propos En octobre 2014, le Conseil

Plus en détail

Réponse et plan d action de la direction Audit du Système d information sur la gestion des ressources humaines Décembre 2013

Réponse et plan d action de la direction Audit du Système d information sur la gestion des ressources humaines Décembre 2013 Décembre Réponses et mesures s par Recommandation 1 adjoint de la Direction générale des services de gestion (partenariat de services partagés) élabore une approche formelle de la gestion des risques opérationnels

Plus en détail

Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013

Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013 Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013 1. Le Conseil de l AAI a approuvé le Programme-cadre d études et les Lignes directrices sur l éducation lors de la réunion qui a eu lieu le 6 juin 1998,

Plus en détail

CHAPITRE MÉTÉOROLOGIE / CLIMAT. L Environnement en Principauté de Monaco Recueil de données

CHAPITRE MÉTÉOROLOGIE / CLIMAT. L Environnement en Principauté de Monaco Recueil de données CHAPITRE 3 MÉTÉOROLOGIE / CLIMAT L Environnement en Principauté de Monaco Recueil de données 2011 39 3 La Topographie très complexe du bassin méditerranéen exerce une influence très importante sur la climatologie

Plus en détail

Programme d innovation en matière de bioproduits agricoles (PIBA) Foire aux questions (v. 1)

Programme d innovation en matière de bioproduits agricoles (PIBA) Foire aux questions (v. 1) Programme d innovation en matière de bioproduits agricoles (PIBA) Foire aux questions (v. 1) Table des matières : Comment puis-je obtenir la documentation sur le programme?... 2 Quels types de fonds sont

Plus en détail

Instructions aux bureaux de révision sur l exécution des contrôles d employeurs (IRE)

Instructions aux bureaux de révision sur l exécution des contrôles d employeurs (IRE) Instructions aux bureaux de révision sur l exécution des contrôles d employeurs (IRE) Valables dès le 1 er janvier 2008 318.107.09 f IRE 12.07 2 Table des matières Abréviations... 3 1. Principes... 4 2.

Plus en détail