La tierce maintenance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La tierce maintenance"

Transcription

1 La tierce maintenance Paris, Octobre, 2013 Stefano Fois Loes Vandenbussche Sylvain Touzeau

2 SOMMAIRE RESUME... 3 I. CYCLES DE VIES DES LICENCES LOGICIELLES ET DE LEUR SUPPORT... 4 II. COUT TOTAL DE POSSESSION ET DE MAINTENANCE (TCO ET TCM)... 5 III. 3PM... 7 III.A. Introduction...7 III.B. Un intérêt croissant pour la 3PM...8 III.C. Pours et Contres...9 III. D. Comparaison des coûts de maintenance entre 3PM et éditeurs IV. PRINCIPAUX FOURNISSEURS DE 3PM IV.A. Informations clés et chiffres IV.B. Analyse comparative des principaux clients de Rimini Street et spinnaker Support V. CONCLUSIONS VI. SOURCES PM THIRD PARTY MAINTENANCE 2/15

3 RESUME L objectif de cet article est double: 1. Donner une vue d ensemble des principales composantes des coûts de maintenance logiciel 2. Présenter l alternative de tierce maintenance, les principaux fournisseurs et actuels clients Les points clés mis en avant pour cette analyse sont : Les coûts de maintenance peuvent représenter plus de 50% du budget logiciel annuel Les coûts de maintenance augmentent progressivement, les entreprises cherchent des solutions alternatives et la tierce maintenance (ndlr : 3PM dans la suite de l article, pour 3rd-Party Maintenance) devient une opportunité populaire au sein des PME et multinationales. Actuellement les services de 3PM sont principalement pour les produits Oracle et SAP Les fournisseurs de 3PM annoncent entre 50% et 90% de réduction de coûts en comparaison des services éditeurs Rimini Street est le fournisseur leader, assurant une couverture mondiale avec des multinationales en tant que clients La 3PM peut présenter un levier de négociation intéressant face aux éditeurs si l on utilise comme une option ouverte dans un contrat 3PM THIRD PARTY MAINTENANCE 3/15

4 I. CYCLES DE VIES DES LICENCES LOGICIELLES ET DE LEUR SUPPORT Pour tout logiciel nous pouvons décrire un cycle de vie de la licence associée. 3 étapes principales ressortent : Acquisition du logiciel via un éditeur/revendeur Utilisation du logiciel avec éventuelles mise-à-jours Cession du logiciel En parallèle au cycle de vie de la licence il y a le cycle de vie du support logiciel. Typiquement une entreprise va acquérir, en plus de la licence, un service de support ou maintenance. Ceci donne le droit à l utilisateur d avoir recours à un support opérationnel, des correctifs et des mise-à-jours. Dans le cas précis des licences SAP, le coût annuel du support représente entre 18% et 22% du prix d acquisition des licences, plus ou moins les fluctuations dues à l inflation (indice SYNTEC). Le support est automatiquement renouvelé tous les ans par tacite reconduction et ce pour toute la durée du contrat de maintenance, en général 5 ans (mainstream maintenance). Ensuite l utilisateur a le choix de renouveler ce contrat de maintenance pour quelques années (extended maintenance, la plupart du temps 2 ans) moyennant un surcoût annuel. Une fois la période de support étendu finie, l éditeur peut proposer un contrat de support spécifique au client, moyennant un autre surcoût annuel. Dans certains cas l éditeur arrête tout simplement tout service de maintenance pour proposer une montée de version ou un nouveau produit de remplacement, la maintenance sera bien entendue possible avec ces nouvelles licences. Quand le support atteint la fin du cycle de vie l utilisateur doit prendre une décision, voici les trois options possibles : Continuer d utiliser le logiciel sans support éditeur, Désinstaller le logiciel, Acquérir les droits pour une montée de version pour pouvoir profiter du support éditeur (le cycle de vie recommence ainsi). Cycles de vie typique des licences et du support associé LA TIERCE MAINTENANCE 4/15

5 II. COUT TOTAL DE POSSESSION ET DE MAINTENANCE (TCO ET TCM) L acquisition d un logiciel implique des coûts directs mais aussi des coûts indirects. Le coût total de possession (TCO pour Total Cost of Ownership) représente l ensemble des dépenses liées à l utilisation d un logiciel sur l ensemble de son cycle de vie. Il prend en compte les frais d achat mais aussi les frais de déploiement et de maintenance associés. Les coûts de services (conseil, formation, ) liés au maintien du logiciel et aux dépenses opérationnelles sont aussi inclus dans le TCO. Il apparaît clairement que le coût d acquisition d une licence est relativement faible comparé à son TCO. Les coûts de maintenance forment une part considérable du TCO, des études ont montré qu ils peuvent atteindre 60% du TCO. Le coût total de maintenance (TCM pour Total Cost of Maintenance) est réparti selon; Les frais de maintenance annuelle pour l éditeur (Par ex. 18% à 22% du prix des licences pour SAP) Les mise-à-jour et montées de versions (plus ou moins forcées) en fin de cycle de vie Les frais supplémentaires liés au support des développements spécifiques Vous pouvez voir ci-dessous un exemple typique d évolution du TCO et TCM sur 10 ans. Les données utilisées ne sont pas relatives à un éditeur spécifique, les principales hypothèses sont : Prix d acquisition initial = 1M Taux de maintenance annuel = 20%, i.e. 200K par an Support étendu après 5 ans avec 5% d augmentation de la maintenance Mise-à-jour importante du logiciel après 8 ans d utilisation : 700K Implémentation de développements spécifiques en année 2 et 9 3,500,000 TCM vendor support 3,000,000 2,500,000 2,000,000 1,500,000 1,000, ,000 0 year 1 year 2 year 3 year 4 year 5 year 6 year 7 year 8 year 9 year 10 Annual Support Fee Upgrade Customized code Total cost of maintenance year 1 year 2 year 3 year 4 year 5 year 6 year 7 year 8 year 9 year 10 Annual Support Fee 200, , , , , , , , , ,000 Upgrade 700,000 Customized code 300, ,000 Total cost of maintenance 200, , ,000 1,100,000 1,300,000 1,510,000 1,720,000 2,620,000 3,120,000 3,320,000 Exemple du TCM avec un éditeur sur 10 ans LA TIERCE MAINTENANCE 5/15

6 Les coûts de maintenance ne représentent qu une partie du TCO. Cependant les frais de maintenance s accumulent année après année et l utilisateur aura déboursé autant en maintenance qu en acquisition de licences après 4 ou 5 ans seulement. De ce fait la maintenance constitue la plus grande partie des coûts. Ces coûts peuvent représenter entre 50% et 80% du budget logiciel d une moyenne ou grande entreprise. Pour certains éditeurs comme Oracle ou SAP, les recettes liées aux services de maintenance assurent un revenu constant indépendant des ventes de nouveaux produits. Avec le temps les éditeurs ont établi des monopoles virtuels sur les services de support et maintenance de leurs produits. Leurs modèles de business ont évolué, les services représentant une part grandissante du chiffre d affaire en opposition aux produits. Il est très probable que pour les éditeurs les revenus récurrents de maintenance ont surpassé les revenus liés aux ventes de nouveaux produits, c est le cas notamment pour Oracle en 2011 où les revenus liés aux services de maintenance représentent près de 60% du chiffre d affaire logiciel. Cette tendance se trouve maintenant renforcé par l attrait de l externalisation. LA TIERCE MAINTENANCE 6/15

7 III. 3PM III.A. Introduction Comme vu précédemment la maintenance représente une part importante du TCO, l alternative offerte par la 3PM peut s avérer très rentable pour les utilisateurs dans certains cas. Il s agit en effet d acquérir du support logiciel à un prix réduit. Ceci représente une 4 ème option dans les cycles de vie des licences et de leur support associé: Cycle de vie d une licence et du support associé, avec une 4ème option A la fin des années 1990 Seth Ravin a eu l idée d offrir des services de tierce maintenance. Cette idée lui est venue de son précédent travail chez PeopleSoft. Ravin obtint la permission de vendre discrètement une offre de support spécifique, en plus du support classique, pour permettre aux clients de garder leurs vieilles versions du logiciel en fonctionnement. C est ainsi que Ravin a pensé à créer sa propre entreprise pour offrir des services de support indépendamment des éditeurs. L idée principale est d offrir des services d expertise et de développement à des prix inférieurs. Les entreprises représentent la clientèle cible pour Ravin, notamment celles qui utilisent d anciennes versions de logiciels qui sont stables et n envisagent pas de projets de migration sur une nouvelle version. Le premier fournisseur de 3PM était TomorrowNow, co-fondé en 1998 par Seth Ravin. TomorrowNow offrait des services de support pour des produits d Oracle. L entreprise a été acquise par SAP en 2005 mais a cessé toute activité en 2008 : Oracle a poursuivi TomorrowNow pour téléchargement illégal directement du site de support Oracle. Par la suite Oracle a remporté ce procès. Seth Ravin a fondé Rimini Street en 2005, actuel leader du marché des fournisseurs de 3PM pour les produits Oracle (PeopleSoft, Siebel, JD Edwards) et SAP. Ses clients sont des entreprises du Fortune 500, des secteurs privé et public et des PME. Quelques exemples : Yum Brands, Deutsche Post/DHL, Petco, PetSmart, Alcatel-Lucent, National Grid et EDF Plc (Source: Rimini Street). Rimini Street couvre plus de 60 pays et l offre standard inclue un support 24h/24h, des mise-à-jours pour les nouvelles exigences légales et réglementaires ainsi qu un support relatif aux documentations et développements spécifiques. Il y a cependant un côté négatif à la success story Rimini Street. Selon Oracle, Rimini Street utilise le même business model corrompu que TomorrowNow. Oracle a donc engagé un procès contre Rimini Street en Janvier Cependant Ravin est plutôt confiant quant à l issue de ce procès, arguant que les actions de Rimini Street sont conformes avec les contrats de licence de leurs clients. Il ajoute même que Rimini Street est prêt à affronter Oracle en justice. L issue du procès est encore inconnue mais si elle s avérait être en la faveur de Rimini Street, l impact serait très positif pour le marché de la 3PM. Le plus gros compétiteur de Rimini Street est Spinnaker Support (CEO: Matt Stava) qui fournit des services de support pour SAP depuis Mai 2012 et JD Edwards d Oracle (D où l acquisition de Versytec en Mars 2012, un autre fournisseur de support pour JD Edwards). Spinnaker Support est actif en Amérique, Europe, Moyen-Orient et Asie Pacifique. Exemples de clients: Stanley Electric US Co, ACO Produits Polymères, Filix Products, Kellstrom Industries, BAE Systems (Spinnaker Support website). LA TIERCE MAINTENANCE 7/15

8 Il existe d autres fournisseurs de 3PM pour SAP de plus petite taille : BCSynergy (Malaysie) et ITelligence (Allemagne). NetCustomer fournit du support pour PeopleSoft, JD Edwards et Siebel, Precision Solutions Group Inc. offre du support pour les applications IBM System i-based. Il y a aussi CedarCrestone (PeopleSoft) et Systime (JD Edwards). III.B. Un intérêt croissant pour la 3PM Les fournisseurs de 3PM convainquent leurs (potentiels) clients avec des propositions à forte valeur. Selon eux, les utilisateurs disent payer trop cher les services de maintenance en comparaison à la réelle valeur. Etre obligé de procéder à des mise-à-jours pour rester sous le support éditeur (même quand ce n était pas prévu initialement) est aussi une grande source de frustration pour les utilisateurs. La solution offerte par les fournisseurs de 3PM est de garantir un service de qualité aux clients ne souhaitant pas faire de montée de version. Les gains annoncés sont d au moins 50% par rapport au support annuel des éditeurs et jusqu à 90% sur 10 ans. Une étude de «Software Insider» (Blog de Ray Wang, CEO de Constellation Research Group) auprès de 300 entreprises conclut qu en 2011 plus de la moitié des interrogés étaient intéressées par la 3PM. Cette étude confirme aussi les 2 principales raisons pour lesquelles les entreprises envisagent la 3PM : Les pressions permanentes pour réduire les coûts et le manque de visibilité sur la valeur ajoutée du support vendeur en comparaison à son prix. Source: Software Insider Survey: State of 3PM, 2011 Les gros éditeurs d ERP sont conscients de l existence de la 3PM mais estiment que leurs clients continueront à faire appel à leurs services de maintenance et à faire des montées de version en corrélation avec le besoin d innovation. Cependant les procès en cours contre les fournisseurs de 3PM montrent que les éditeurs se sentent menacés par la montée du marché de la 3PM. LA TIERCE MAINTENANCE 8/15

9 III.C. Pours et Contres Le tableau ci-dessous montre les pours et contres pour envisager la 3PM : Pour - Répondre aux besoins de réduction de coût : les frais de maintenance sont potentiellement divisés par 2 - Pas de surcoûts pour la maintenance des développements spécifiques Contre - Le support pour les développements spécifiques est nécessaire en général lors d une montée de version. Les gains additionnels sont illusoires - Pas de montées de versions forcées - En cas de montée de version l utilisateur est de toute façon dépendant de l éditeur - Le contact direct du support est l ingénieur attitré à l entreprise - Les utilisateurs doivent s adapter au nouveau mode de fonctionnement du support - Le contrat de support garantie un temps de réponse rapide - Indépendance de l éditeur en termes de plannings de montée de version, - Possibilité de trouver une solution adaptée aux besoins métier - Possibilité de se retourner vers l éditeur en cas de besoin - Ingénieurs dédiés à une entreprise permettant d avoir une offre de support sur-mesure et une rapide prise en main des problèmes - La relation avec l éditeur peut s altérer - Les éditeurs intentent des procès contre les fournisseurs de 3PM, forçant les fournisseurs à investir du temps et de l argent dans la résolution de ces procès - Les fournisseurs de 3PM n ont pas tous les outils de configuration et d optimisation dont disposent les éditeurs. (par ex. pour SAP: Solution Manager est inclus avec le support Enterprise ; pas d accès aux SAP notes sans maintenance) LA TIERCE MAINTENANCE 9/15

10 III. D. Comparaison des coûts de maintenance entre 3PM et éditeurs 3,500,000 3,000,000 2,500,000 2,000,000 1,500,000 1,000, ,000 TCM Third party support 0 year 1 year 2 year 3 year 4 year 5 year 6 year 7 year 8 year 9 year 10 Annual Support Fee third party TCM third party (cumulated) TCM vendor (cumulated) year 1 year 2 year 3 year 4 year 5 year 6 year 7 year 8 year 9 year 10 Annual Support Fee third party 100, , , , , , , , , ,000 TCM third party (cumulated) 100, , , , , , , , ,000 1,000,000 TCM vendor (cumulated) 200, , ,000 1,100,000 1,300,000 1,510,000 1,720,000 2,620,000 2,820,000 3,020,000 Example Third party VS vendor TCM over 10y Nous reprenons ici l exemple présenté précédemment. L hypothèse principale est qu un fournisseur de 3PM réduit de moitié les frais de maintenance annuels d une entreprise. Nous pouvons aussi ôter les frais de montée de version qui peuvent être considérés comme non nécessaires dans certains cas. Sur une période de 10 ans nous avons ainsi un TCM réduit de 2/3. LA TIERCE MAINTENANCE 10/15

11 IV. PRINCIPAUX FOURNISSEURS DE 3PM IV.A. Informations et chiffres clés Les deux principaux fournisseurs de 3PM sont Rimini Street et Spinnaker Support. Geographic coverage Key numbers Support SAP Support Oracle offices Countries supported for SAP support Clients Financials Employees SAP support since: Support for: Oracle support since Support for: Rimini Street US (Las Vegas, Miami), Australia, Singapore, Brazil, UK, Germany) 70 countries among which: Argentina, Australia, Austria, Belgium, Bolivia, Brazil, Canada, Chile, China, Colombia, Ecuador, Finland, France, Germany, Guatemala, Hungary, India, Japan, Korea, Mexico, Netherlands, New Zealand, Nicaragua, Peru, Poland, Russia, Singapore, South Africa, Spain, Switzerland, UK, US, Venezuela 500 clients (440 oracle, 60 SAP) 14 'Global 100' clients 58 'Fortune 500' clients 2012 Q2: $ 10,5 million revenue (+30% compared to 2011 Q2) $ 53 million in sales bookings $ 470 million in sales bookings backlog (sales estimates) 220 employees in the Americas, Europe, Asia-Pacific regions (x3 in 1y) 2009 May 2012 Product lines: All, Releases: SAP ECC 9.0 and earlier, BW 3.5, SAP Business Suite components, including BI7, SCM, CRM, EWM, PLM and GTS Spinnaker Support US (Denver), UK (Londen), Singapore For SAP: North America For JD Edwards: Americas, Europe, Middle-East, EMEA, Asia Pacific 160 Clients for JD Edwards Revenues + 44% YTD 2012 versus YTD 2011 Sales bookings + 48% employees in the US, Europe, Asia-Pacific regions SAP R/3 Software: 2.0, 2.1, 3.0, 3.1l, 4.0B, 4.5B, 4.6C, 4.6D and 4.7; All Cumulative Updates; SAP R/3 Enterprise Software: 1.1 and 2; All Cumulative Updates; mysap: Software ECC5 and ECC6, All Cumulative Updates (including Enhancement Packs) Siebel: Product lines: All, Releases: From older 5.x to more JD Edwards: JD Edwards World Software: A7.3, A8.1, A9.1, A9.2 recent 8.0.x releases and A9.3; All Cumulative Updates; JD Edwards OneWorld Peoplesoft: Product lines: all major product lines, Releases: Software: B7.331, B7.332, B7.333 (Xe) and ERP8.0; All older 7.x client/server releases, 8.x and 9.x Internet Updates and Service Packs; JD Edwards EnterpriseOne architecture releases Software: 8.9, 8.10, 8.11, 8.11SP1, 8.12 and 9.0; All Updates JD Edwards, Product lines: All, Releases: World AS/400 and Tools Releases releases, OneWorld/Enterprise One client/server, webbased client releases Oracle E-Business Suite: Product lines: All major product lines, Releases: suite 10.7 and later applications releases Oracle Database Source: Rimini Street company website, Spinnaker Support company website 3PM THIRD PARTY MAINTENANCE 11/15

12 IV.B. Analyse comparative des principaux clients de Rimini Street et spinnaker Support Les procès actuels contre les fournisseurs de 3PM tendent à atténuer le boom du marché mais cela n empêche pas Rimini Street et Spinnaker Support de compter parmi leurs clients d importantes entreprises. Summary Headquarters Revenue last fiscal year Employees Geographical coverage 3PM Alcatel Lucent Offers voice, data and video services, also mobile, fixed, IP and optics technologies, applications and services France 15,3 Billion countries (Europe, the Americas, Asia, Middle-East, Africa) Rimini Street BAE Systems Yum Brands National Grid Global defence, aerospace and security company Quick service restaurant company: 37,000 units of KFC, Pizza Hut and Taco Bell International electricity and gas company: the segments include UK Transmission, UK Gas Distribution and US Regulated UK 22,4 Billion US 10,1 Billion Australia, India, Saudi Arabia, UK, US 120 countries (Europe, the Americas, Asia, Africa) Spinnaker Support Rimini Street UK 17,1 Billion Northeastern US, UK Rimini Street Petco Leading pet specialty retailer US 2,2 Billion US Rimini Street Deutsche Post ACO produits polymères Stanley Electric US CO EDF PLC Deutsche Post AG is a Germanybased holding company and logistics services provider Processing of polymer concrete, stainless steel, plastic, cast iron and reinforced concrete Subsidiary of Stanley Electric Ltd, headquartered in Japan. Manufacturer of automotive and motorcycle lighting Subsidiary of EDF Energy Group Holdings plc. Provision and supply of electricity and gas to commercial, residential, and industrial customers in the United Kingdom Source: Thomson Reuters, Company websites Germany 52,8 Billion France 0,6 Billion 3800 Germany, Europe, the Americas, Asia Pacific France, Switzerland, UK, US Rimini Street Spinnaker Support US 0,5 Billion 780 US Spinnaker Support UK 9,6 Billion UK Rimini Street 3PM THIRD PARTY MAINTENANCE 12/15

13 V. CONCLUSIONS A l approche de la fin du cycle de vie d une licence logicielle, l utilisateur se voit dans l obligation de faire un choix en ce qui concerne le support. Il est alors possible que l utilisateur remette en question le besoin d une montée de version dans le seul but de pouvoir maintenir le support logiciel de l éditeur. Jusqu ici la seule solution était d investir dans une montée de version forcée pour bénéficier du support de l éditeur, la 3PM peut alors être une option pour ces utilisateurs. Rien que le fait de connaître cette opportunité permet à l utilisateur de gagner en arguments de négociation face à l éditeur. La plupart des experts s accordent à dire qu il faut garder une porte ouverte à la 3PM en incluant des clauses spécifiques allant dans ce sens. L analyse effectuée par Sia Partners permet d aboutir aux recommandations suivantes: 1) S il est vrai qu il ne faut pas se lancer à l aveugle dans la 3PM, il s agit d une opportunité digne d intérêt. 2) Il faut inclure dans les contrats la liberté et la possibilité de souscrire aux services d un fournisseur de 3PM lors du renouvellement annuel de la maintenance (ceci implique d éviter les reconductions tacites de la maintenance). La 3PM représente un marché encore jeune et certains aspects de ce type de service restent incertains. Les actions juridiques des éditeurs à l encontre des fournisseurs de 3PM ont ralenti la croissance de ce marché, mais les résultats de ces procès auront des impacts directs sur l évolution du marché (positif si les fournisseurs de 3PM sont reconnus non coupables des allégations). 3PM THIRD PARTY MAINTENANCE 13/15

14 VI. SOURCES Why Users Must Preserve Their Third Party Maintenance Rights, Ray Wang, 22 February 2010 Third-Party Software Maintenance: Five Things You Need to Know, Chris Kanaracus (IDG News Service), 27 August 2010 Act Now To Leave The Door Open For SAP Third Party Maintenance Options, Ray Wang, 21 August 2012 Vendor vs. Third-Party Software Maintenance Contracts, Susan Penny Brown, Reasons to Choose Third-Party IT Maintenance over the OEM, Paul Smith, 30 November 2009 Total Cost of Ownership - An Overview for Information Professionals, Cheryl McKinnon, 3 July 2012 High Software Maintenance Fees and What To Do About Them, Computer Economics, February 2005 Oracle Accused of 'scare Tactics' in Rimini Street Case, Chris Kanaracus (IDG News Service), 8 November 2011 Spinnaker Support Adds Third-Party Maintenance Customer, Comtex, 27 August 2012 Research Summary: Best Practices Three Simple Software Maintenance Strategies That Can Save You Millions, Ray Wang, 18 March 2012 Options grow for third-party SAP application support, Chris Kanaracus (IDG News Service), 11 May 2012 Benefits from Third-party support: Rimini Street, Nucleus Research, June 2010 Saving on SAP with Rimini Street, Nucleus Research, October 2011 Why Every CIO should consider Third party maintenance: Trends in Third Party Maintenance Show Greater Acceptance and Adoption, August 8, Ray Wang (Constellation Research), August 2011 Understanding Your Total Cost of Maintenance (TCM) for Enterprise Software, Rimini Street Study, June 2010 Company Websites Rimini Street (http://www.riministreet.com/) Spinnaker Support (http://www.spinnakersupport.com/) Blogs and articles: Options grow for third-party SAP application support, Chris Kanaracus (IDG News Service), 11 May 2012 (http://www.pcworld.idg.com.au/article/424305/options_grow_third-party_sap_application_support/) Third-Party Software Maintenance: Five Things You Need to Know, Chris Kanaracus (IDG News Service), 27 August 2010 (http://www.cio.com/article/606663/third_party_software_maintenance_five_things_you_need_to_know) High Software Maintenance Fees and What To Do About Them, Computer Economics, February 2005 (http://www.computereconomics.com/article.cfm?id=1033) Research Summary: Best Practices Three Simple Software Maintenance Strategies That Can Save You Millions, Ray Wang, 18 March 2012 (http://blog.softwareinsider.org/2012/03/18/research-summary-best-practices-three-simple-software-maintenancestrategies-that-can-save-you-millions/) 5 Reasons to Choose Third-Party IT Maintenance over the OEM, Paul Smith, 30 November 2009 (http://www.canvassystems.com/blog/articletype/articleview/articleid/15/5-reasons-to-choose-third-party-itmaintenance-over-the-oem.aspx) Vendor vs. Third-Party Software Maintenance Contracts, Susan Penny Brown, 2009 (http://www.interimtechexec.com/blog/vendor-vs-third-party-software-maintenance-contracts/) Rimini Street Helps SAP Licensees Facing End of Extended Maintenance, Business Wire, 23 August 2012 (http://www.financialpost.com/markets/news/rimini+street+helps+licensees+facing+extended+maintenance/ /story.html) Why Users Must Preserve Their Third Party Maintenance Rights, Ray Wang, 22 February 2010 (http://blog.softwareinsider.org/2010/02/22/mondays-musings-why-users-must-preserve-their-third-partymaintenance-rights/) 3PM THIRD PARTY MAINTENANCE 14/15

15 Act Now To Leave The Door Open For SAP Third Party Maintenance Options, Ray Wang, 21 August 2012 (http://constellationrg.com/blog/2012/08/tuesdays-tip-act-now-leave-door-open-sap-third-party-maintenanceoptions) Spinnaker Support Adds Third-Party Maintenance Customer, Comtex, 27 August 2012 (http://www.tmcnet.com/usubmit/2012/08/26/ htm) Total Cost of Ownership - An Overview for Information Professionals, Cheryl McKinnon, 3 July 2012 (http://www.cmswire.com/cms/information-management/total-cost-of-ownership-an-overview-for-informationprofessionals php?pagenum=2) Oracle Accused of 'scare Tactics' in Rimini Street Case, Chris Kanaracus (IDG News Service), 8 November 2011 (http://www.pcworld.com/businesscenter/article/243392/oracle_accused_of_scare_tactics_in_rimini_street_case.htm l) 3PM THIRD PARTY MAINTENANCE 15/15

Service ENX BT Infonet

Service ENX BT Infonet Service ENX BT Infonet Présentation ENX 25 Mai 2005 Paul Lenfant Fabrice Leclerc paul.lenfant@fr.bt.infonet.com fabrice.leclerc@fr.bt.infonet.com AGENDA! BT Infonet! Le service ENX de BT Infonet! Modèle

Plus en détail

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Web Analytics Comment Valoriser la Connaissance des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Agenda comscore en Quelques Chiffres Réseaux Sociaux : Etat des lieux

Plus en détail

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Qu est ce que la gestion active? Définition de Wikipédia La «gestion d'actifs», sous entendu d'actifs financiers (aussi

Plus en détail

Sun ONE Application Server Platform Summary

Sun ONE Application Server Platform Summary Sun ONE Application Server Platform Summary Version 7, Update 3 Part Number 817-5602-10 February 2004 This document provides the specifics on supported platform components for the Sun Open Net Environment

Plus en détail

Quick Start Guide This guide will help you install a base configuration of IBM Tivoli Key Lifecycle Manager.

Quick Start Guide This guide will help you install a base configuration of IBM Tivoli Key Lifecycle Manager. IBM Tivoli Key Lifecycle Manager Version 2.0.1 Quick Start Guide This guide will help you install a base configuration of IBM Tivoli Key Lifecycle Manager. National Language Version: To obtain the Quick

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

FINAL REPORT. Organized by

FINAL REPORT. Organized by 2011 FINAL REPORT Organized by ForumLED Europe 2011 Succès incontestable pour cette édition 2011! Avec une fréquentation en forte hausse, la 3 ème édition de ForumLED, qui s est tenue au Palais des congrés

Plus en détail

F1 Segment Voitures de Sport

F1 Segment Voitures de Sport Analyse de 2008 à 2013 Tendances du Marché Mondial F1 Segment Voitures de Sport Index - F1 segment Voitures de Sport Constructeurs et modèles pris en considération 8c Competizione GT DB9 Virage Gallardo

Plus en détail

Secteur bancaire Enjeux d image

Secteur bancaire Enjeux d image Secteur bancaire Enjeux d image Étude mondiale Luc Durand Président Ipsos, Québec Luc.Durand@ipsos.com Plan de la présentation Sommaire méthodologique Portrait global La surveillance des banques Quand

Plus en détail

IBM Outsourcing Partenaire de la transformation de votre entreprise

IBM Outsourcing Partenaire de la transformation de votre entreprise IBM Outsourcing Partenaire de la transformation de votre entreprise Isabelle Duvernoy, Directeur Infogérance, IBM France Jérémie Caullet, Directeur Application Management Services, IBM France Agenda IBM

Plus en détail

Application des NTIC dans le transport public: présentation de la solution de supervision intégrée Thales Hypervisor

Application des NTIC dans le transport public: présentation de la solution de supervision intégrée Thales Hypervisor Application des NTIC dans le transport public: présentation de la solution de supervision intégrée Thales Hypervisor Mathias BOSSUET mathias.bossuet@thalesgroup.com Thales presentation March 16th, 2010

Plus en détail

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors MLS - Local and Global Marketing Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors Teresa King Kinney CEO Miami Association of Realtors Miami Association of Realtors 40,000 Members

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE)

SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE) SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE) 25/06/2014 - SEMINAIRE PRAISE Ing. Marius Ndolimana Safety Advisor/Corporate QHSE CHOOSE EXPERTS, FIND PARTNERS Tractebel Engineering - Sécurité routière 25 Juin

Plus en détail

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Business Continuity Convention Tunis 27 Novembre 2012 Sommaire Sections 1 Ernst & Young : Qui sommes-nous? 2 Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Plus en détail

Innover dans un contexte global: Quelles stratégies possibles, quelles conséquences pour les Ressources Humaines?

Innover dans un contexte global: Quelles stratégies possibles, quelles conséquences pour les Ressources Humaines? Innover dans un contexte global: Quelles stratégies possibles, quelles conséquences pour les Ressources Humaines? Dominique Jolly, Professeur à SKEMA Business School, Professeur Visitant à CEIBS (Shanghai)

Plus en détail

SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL

SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL AGENDA 14:15-14:30 Bienvenue & Introduction Jérôme Berthier et Manuel Fucinos 14:30-14:45 Le concept de la Data Viz et

Plus en détail

Financer en capital les entreprises innovantes

Financer en capital les entreprises innovantes Financer en capital les entreprises innovantes CDC Entreprises, acteur majeur du capital investissement pour les PME de croissance 18 Janvier 2011 Présentation au CAS Véronique JACQ CDC Entreprises dédiée

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

Optimiser votre reporting sans déployer BW

Optimiser votre reporting sans déployer BW Optimiser votre reporting sans déployer BW Exploiter nos données opérationnelles Peut-on faire du reporting directement sur ECC sans datawarehouse? Agenda La suite BusinessObjects intégrée à ECC 3 scénarios

Plus en détail

Business Process Solutions Présentation

Business Process Solutions Présentation Business Process Solutions Présentation Deloitte Conseil en France Objectif : doublement du CA sur 3 à 5 ans pour l activité conseil en France Deloitte en France Neuilly Lille Nancy Strasbourg L activité

Plus en détail

UN MONDE DU TRAVAIL DE PLUS EN PLUS VIRTUEL

UN MONDE DU TRAVAIL DE PLUS EN PLUS VIRTUEL KELLY GLOBAL WORKFORCE INDEX UN MONDE DU TRAVAIL DE PLUS EN PLUS VIRTUEL 168,000 people release: November 2012 30 countries DES SALARIÉS CONNECTÉS UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ Une courte majorité des répondants

Plus en détail

Corporate & Trade Show Video Lighting Sound

Corporate & Trade Show Video Lighting Sound Corporate & Trade Show Video Lighting Sound Que vous soyez en charge d un Evénement Corporate, d un lancement de nouveaux produits, d une soirée exceptionnelle ou encore d une exposition, PRG est définitivement

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

SAP Runs SAP Reporting Opérationnel & BI avec HANA et SAP Analytics. Pierre Combe, Enterprise Analytics Juin, 2015

SAP Runs SAP Reporting Opérationnel & BI avec HANA et SAP Analytics. Pierre Combe, Enterprise Analytics Juin, 2015 SAP Runs SAP Reporting Opérationnel & BI avec HANA et SAP Analytics Pierre Combe, Enterprise Analytics Juin, 2015 Agenda SAP Enterprise Analytics qui sommes-nous? Acteur clé de l innovation à SAP Présentation

Plus en détail

Table I Net Operating Cash Flow All Maturities (SDR million)

Table I Net Operating Cash Flow All Maturities (SDR million) The OECD Member countries of the Working Party on Export Credits and Credit Guarantees submit their cash flow results for officially supported export credits to the OECD Secretariat on an annual basis.

Plus en détail

L e s p r o d u c t i o n s. P r o d u c t i o n s

L e s p r o d u c t i o n s. P r o d u c t i o n s L e s p r o d u c t i o n s P r o d u c t i o n s Concepteurs d événements Event designers Profil Les Productions Évoilà! ont pour mission de créer des événements sur mesure offrant une expérience mémorable

Plus en détail

Case study Méthodologie d enquête et développement d une Great Place To Work

Case study Méthodologie d enquête et développement d une Great Place To Work Case study Méthodologie d enquête et développement d une Great Place To Work Histoire 1991 2002 1998 2011 Réseau Global 3 NORTH AMERICA United States Canada LATIN AMERICA Argentina Bolivia Brazil Central

Plus en détail

EURO ZONE: economic impact of the financial crisis

EURO ZONE: economic impact of the financial crisis 1 EURO ZONE: economic impact of the financial crisis Michel Aglietta Univ Paris West, Cepii and Groupama-am Euro zone and European Union: a generalized slump with a recovery starting in Q3 2009 2 Euro

Plus en détail

Présentation de IBM Business Continuity & Resilience Services

Présentation de IBM Business Continuity & Resilience Services La sécurité et la continuité de votre entreprise pensez-les autrement : pensez-les globalement! Présentation de IBM Business Continuity & Resilience Services Positionnement d IBM BCRS au sein de la compagnie

Plus en détail

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Secretariat-General L'examen annuel de la croissance 2015: Le programme de la Commission pour la croissance et l'emploi est fondé sur trois piliers

Plus en détail

Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source

Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source 30 Mars 2011 jean-francois.caenen@capgemini.com Chief Technology Officer Capgemini France Une nouvelle vague d adoption

Plus en détail

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1 CPIS ACN 2014 Banque de France DGS - DBDP 1 Points évoqués Objectifs et contenu du CPIS Les limites du CPIS Quelques apports du CPIS sur les interconnections internationales Banque de France DGS - DBDP

Plus en détail

Centre de données de TELUS, le futur est simple. Gilles Rouleau Membre de l équipe TELUS Montréal, 46 e édition - Club Télécom Le 16 novembre 2011

Centre de données de TELUS, le futur est simple. Gilles Rouleau Membre de l équipe TELUS Montréal, 46 e édition - Club Télécom Le 16 novembre 2011 Centre de données de TELUS, le futur est simple Gilles Rouleau Membre de l équipe TELUS Montréal, 46 e édition - Club Télécom Le 16 novembre 2011 Ordre du jour Nouveau centre de données de TELUS Tendance

Plus en détail

Innovative BI with SAP Jean-Michel JURBERT D. de Marché BI, HANA, BIG DATA _ SAP France

Innovative BI with SAP Jean-Michel JURBERT D. de Marché BI, HANA, BIG DATA _ SAP France Innovative BI with SAP Jean-Michel JURBERT D. de Marché BI, HANA, BIG DATA _ SAP France 2013 SAP AG. All rights reserved. Customer 1 Rôles et Attentes Instantanéité BIG DATA Users IT Real Time SAP HANA

Plus en détail

Notes de mise à jour. 4D v11 SQL Release 3 (11.3) Notes de mise à jour

Notes de mise à jour. 4D v11 SQL Release 3 (11.3) Notes de mise à jour Notes de mise à jour 4D v11 SQL Release 3 (11.3) Notes de mise à jour 2 Découvrez ci-dessous les principales fonctionnalités de 4D v11 SQL Release 3 (11.3). Pour plus de détails consultez l addendum v11.3

Plus en détail

Pellet Markets and Canadian Pellet Industry Update

Pellet Markets and Canadian Pellet Industry Update Pellet Markets and Canadian Pellet Industry Update John Arsenault, Manager Wood Pellets Bureau de promotion des produits du bois du Québec Quebec Wood Export Bureau (QWEB) Director Market access and promotion,

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

25/11/2011. 2011 > IFI 3 2012 > Mastertrack 2013 > MS ou MSc

25/11/2011. 2011 > IFI 3 2012 > Mastertrack 2013 > MS ou MSc 25/11/2011 2011 > IFI 3 2012 > Mastertrack 2013 > MS ou MSc Quel type de fonctions recherchez vous? Rouen Business School vous propose des Mastères Spécialisés et Master of Science dans les domaines suivants

Plus en détail

Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient équivalentes à 250 années de production actuelle La moitié provenant des gaz non conventionnels

Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient équivalentes à 250 années de production actuelle La moitié provenant des gaz non conventionnels Séminaire Gaz de roches mères Ressources mondiales en gaz et impact des gaz de schiste sur les marchés mondiaux Anne-Sophie Corbeau Senior gas expert Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient

Plus en détail

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL ISO/IEC 20000- versus ITIL Séminaire du 6 Novembre itsmf OUEST C. LAHURE Axios Systems Ordre du jour ISO / IEC 20000- La Norme et son contexte Le référentiel La démarche d implémentation Le contexte de

Plus en détail

Les cinq grandes vérités sur l économie des applications

Les cinq grandes vérités sur l économie des applications Les cinq grandes vérités sur l économie des applications Bienvenue dans l économie des applications. Une révolution est en marche. Désormais, les clients interagissent avec les entreprises par l intermédiaire

Plus en détail

lloyd s L assurance d être assuré

lloyd s L assurance d être assuré lloyd s L assurance d être assuré Pourquoi confier vos risques au Lloyd s lloyds.com/history SOMMAIRE Le Lloyd s, premier marché mondial d assurance et de réassurance 1 Présence internationale 2 Evolution

Plus en détail

EBTC / Clean Tuesday A bridge between Europe and India

EBTC / Clean Tuesday A bridge between Europe and India EBTC / Clean Tuesday A bridge between Europe and India Thomas SAMUEL, Founder & CEO SUNNA DESIGN SA 2013 Toute SUNNA reproduction, DESIGN même SA 2013 partielle, - Document est subordonnée strictement

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

AVANTGARD Solutions d hébergement et d infogérance

AVANTGARD Solutions d hébergement et d infogérance AVANTGARD Solutions d hébergement et d infogérance LES SOLUTIONS D HÉBERGEMENT ET D INFOGÉRANCE AVANTGARD SunGard répond aux nombreuses attentes de ses clients en concevant pour eux des logiciels évolutifs,

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

Atelier Finance du 29/01/2015 Nouveautés et Roadmap JD Edwards

Atelier Finance du 29/01/2015 Nouveautés et Roadmap JD Edwards Atelier Finance du 29/01/2015 Nouveautés et Roadmap JD Edwards Didier Faure, Responsable Avant Vente JD Edwards, EMEA Safe Harbor Statement The following is intended to outline our general product direction.

Plus en détail

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit.

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit. Le français suit. The Ombudsman for Banking Services and Investments (OBSI) today released its complaint statistics for the fourth quarter of its 2010 fiscal year (August 1, 2010 to October 31, 2010).

Plus en détail

Utilisation du contrôle de qualité

Utilisation du contrôle de qualité Bio-Rad Laboratories Contrôle de qualité Utilisation du contrôle de qualité Les fondements d un haut niveau de soins des patients passent par l amélioration des performances au laboratoire Bio-Rad Laboratories

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

Qu est-ce qu une solution d affaires intégrée (ERP)? Automne 2004 Séance 1 Pierre-Majorique Léger (pierre-majorique.leger@hec.ca) 3-715-00 Automne 2004 Séance 1, page 1 1- Qu est-ce qu une solution d affaires

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

Analyse de l enquête de Statistique Canada. Recours au commerce électronique et utilisation des technologies de l information et des communications

Analyse de l enquête de Statistique Canada. Recours au commerce électronique et utilisation des technologies de l information et des communications Contexte Analyse de l enquête de Statistique Préparé par la direction générale du commerce électronique - Industrie Recours au commerce électronique et utilisation des technologies de l information et

Plus en détail

Business Process Management

Business Process Management Alain Darmon Responsable Avant-Vente BPM, IBM 1 er mars 2011 Business Process Management Améliorez l agilité de l entreprise avec la gestion des processus métier Les processus sont partout! Ouverture de

Plus en détail

La gestion de la relation client (CRM)

La gestion de la relation client (CRM) La gestion de la relation client (CRM) HISTORIQUE De l ère de la consommation de masse : Produits et services standardisés Consommation indifférenciée Au retour de la consommation personnalisée : Produits

Plus en détail

List of Countries to which Liste de pays auxquels le Canada Accords Canada accorde la Reciprocal Protection protection réciproque

List of Countries to which Liste de pays auxquels le Canada Accords Canada accorde la Reciprocal Protection protection réciproque CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION List of Countries to which Liste de pays auxquels le Canada Accords Canada accorde la Reciprocal Protection protection réciproque under the Act sous la Loi SOR/93-282

Plus en détail

List of Countries to which Canada Accords Reciprocal Protection under the Act

List of Countries to which Canada Accords Reciprocal Protection under the Act CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION List of Countries to which Canada Accords Reciprocal Protection under the Act Liste de pays auxquels le Canada accorde la protection réciproque sous la Loi SOR/93-282

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

Forum sur les Institutions, le

Forum sur les Institutions, le LA GUERRE DU DROIT Système juridique, levier de la croissance ou frein? 9 novembre 0-5h00 6h0 Journées d économie de Lyon 0 Bertrand du Marais Forum sur les Institutions, le Conseiller d État, détaché

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

Présentation 2012 Jean-Noël Thénault Président, Volvo Trucks France. Volvo Trucks Volvo Trucks Presentation 2012 1

Présentation 2012 Jean-Noël Thénault Président, Volvo Trucks France. Volvo Trucks Volvo Trucks Presentation 2012 1 Présentation 2012 Jean-Noël Thénault Président, France Presentation 2012 1 Vision Le Groupe Volvo ambitionne de devenir le leader mondial de solutions de transport durables en: créant de la valeur pour

Plus en détail

Programme Partenaires Information Builders. David Lévy Senior Alliance Manager France & BeLux Information Builders

Programme Partenaires Information Builders. David Lévy Senior Alliance Manager France & BeLux Information Builders Programme Partenaires Information Builders David Lévy Senior Alliance Manager France & BeLux Information Builders Faits et chiffres 2015 (France) Lancement de la stratégie partenaires Développement du

Plus en détail

L ESSENTIEL 2014 KEY FACTS & FIGURES

L ESSENTIEL 2014 KEY FACTS & FIGURES L ESSENTIEL 2014 KEY FACTS & FIGURES LEADER EUROPÉEN DU FINANCEMENT AUX PARTICULIERS / EUROPEAN LEADER IN CONSUMER FINANCE Au sein du Groupe BNP Paribas, BNP Paribas Personal Finance est le partenaire

Plus en détail

Engineered for Business: Oracle Hardware for Oracle Database

Engineered for Business: Oracle Hardware for Oracle Database Engineered for Business: Oracle Hardware for Oracle Database 1 Engineered for Business: Oracle Hardware for Oracle Database Consolidez vos données et optimisez

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

Contrôle Interne et Gouvernance IT avec Lotus Business Control and Reporting. Olivier Elluin

Contrôle Interne et Gouvernance IT avec Lotus Business Control and Reporting. Olivier Elluin Contrôle Interne et Gouvernance IT avec Lotus Business Control and Reporting Olivier Elluin Agenda Contrôle Interne et Gouvernance IT Lotus Business Control and Reporting Besoins Fonctions Générales Présentation

Plus en détail

SE DÉVELOPPER EN CHINE POUR UNE PME SUISSE

SE DÉVELOPPER EN CHINE POUR UNE PME SUISSE Event GREM 23 mai 2013 SE DÉVELOPPER EN CHINE POUR UNE PME SUISSE Sylvain Jaccard, Head Suisse romande Switzerland Global Entreprise LES PLUS IMPORTANTS EXPORTATEURS / IMPORTATEURS Les plus gros exportateurs

Plus en détail

Groupe des Écoles des Télécommunications BESOINS EN SPÉCIALISTES TIC QUELQUES TENDANCES MONDIALES

Groupe des Écoles des Télécommunications BESOINS EN SPÉCIALISTES TIC QUELQUES TENDANCES MONDIALES Groupe des Écoles des Télécommunications BESOINS EN SPÉCIALISTES TIC QUELQUES TENDANCES MONDIALES Page 1 SYNTHÈSE : TENDANCES MONDIALES Page 2! Le marché américain envisage "d'absorber" au moins 500 000

Plus en détail

Peut-on s improviser Risk Manager?

Peut-on s improviser Risk Manager? Peut-on s improviser Risk Manager? Petit déjeuner débat du 29 avril 2014 avec la participation de : Georges Chappotteau, Maître de Conférences associé à l IAE de Paris, consultant et formateur en gestion

Plus en détail

Aujourd hui, les entreprises

Aujourd hui, les entreprises COÛT TOTAL DE POSSESSION DE PANDA CLOUD OFFICE PROTECTION Page 2 I. Synthèse Aujourd hui, les entreprises dépendent fortement de leur système d information pour mener leur activité au quotidien et, par

Plus en détail

La solution idéale de personnalisation interactive sur internet

La solution idéale de personnalisation interactive sur internet FACTORY121 Product Configurator (summary) La solution idéale de personnalisation interactive sur internet FACTORY121 cité comme référence en «Mass Customization» au MIT et sur «mass-customization.de» Specifications

Plus en détail

Pourquoi et comment pour les éditeurs de logiciels français faire évoluer leur business model traditionnel grâce au cloud computing?

Pourquoi et comment pour les éditeurs de logiciels français faire évoluer leur business model traditionnel grâce au cloud computing? Soutenance MUST 2014 28/04/2014 Pourquoi et comment pour les éditeurs de logiciels français faire évoluer leur business model traditionnel grâce au cloud computing? Participant : Gilles d Arpa Tuteur:

Plus en détail

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Darren Cooper Information Management Consultant, IBM Software Group 1st December, 2011 Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Information

Plus en détail

Guide d enregistrement de Factures OB10 Formulaire Web

Guide d enregistrement de Factures OB10 Formulaire Web Guide d enregistrement de Factures OB10 Formulaire Web Etapes à suivre par les fournisseurs pendant l enregistrement du Formulaire Web (Web Form)...... Page 2 Points à noter pendant l enregistrement......

Plus en détail

Avertissement - Erratum

Avertissement - Erratum Avertissement - Erratum A l exception des données déjà communiquées, les données de la présente présentation sont des données de gestion estimées non auditées. Cette présentation et les informations qu

Plus en détail

Mesure du rendement du capital investi (RCI) de Faronics Deep Freeze

Mesure du rendement du capital investi (RCI) de Faronics Deep Freeze Mesure du rendement du capital investi (RCI) de Faronics Analyse de l étude 27 août 2009 Des solutions intelligentes pour un contrôle ABSOLU www.faronics.com Téléphone : 1-800-943-6422 Télécopie : 1-800-943-6488

Plus en détail

La Tierce Maintenance Applicative ERP De quoi s agit-il? Est-ce le bon choix pour vous?

La Tierce Maintenance Applicative ERP De quoi s agit-il? Est-ce le bon choix pour vous? La Tierce Maintenance Applicative ERP De quoi s agit-il? Est-ce le bon choix pour vous? Dans cet article, vous découvrirez: L origine de la Tierce Maintenance Applicative ERP (ou PGI ). Les avantages de

Plus en détail

CEISAR Survey on IT education

CEISAR Survey on IT education CEISAR Survey on IT education Objectives In June 2007, the CEISAR conducted a survey to understand what company needs are in terms of training on Computer Science and Management of IS. Our objective was

Plus en détail

Repoussez vos frontières

Repoussez vos frontières Repoussez vos frontières Avec la plateforme d applications la plus rapide et agile au monde Vos applications métier disponibles tout le temps, partout. La Liberté de Choisir Client/Serveur - Applications

Plus en détail

Présentation pour le secteur bancaire

Présentation pour le secteur bancaire PRESENTATION SECTORIELLE GMC Présentation pour le secteur bancaire Répondre à différents besoins 2 Offrir une différence tangible Réussir dans un marché concurrentiel Le secteur bancaire a récemment connu

Plus en détail

La Business Intelligence & le monde des assurances

La Business Intelligence & le monde des assurances Conseil National des Assurances Séminaire - Atelier L information au service de tous Le 09 Novembre 2005 La Business Intelligence & le monde des assurances Karim NAFIE Regional Presales Manager EEMEA Operations

Plus en détail

Pourquoi signer votre Accord Entreprise Microsoft avec SHI?

Pourquoi signer votre Accord Entreprise Microsoft avec SHI? Pourquoi signer votre Accord Entreprise Microsoft avec SHI? Notre Mission Mission SHI : Un leader mondial du Logiciel Fournisseur global de produits, solutions informatiques et services (SSDI), leader

Plus en détail

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency)

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency) Appel à Présentations de PMEs «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014 En présence de la GSA (European GNSS Agency) 1. TOULOUSE SPACE SHOW Le Toulouse Space Show 2014 se tiendra du 30 Juin

Plus en détail

Fusion : l interopérabilité chez Oracle

Fusion : l interopérabilité chez Oracle Standardisation et interopérabilité Fusion : l interopérabilité chez Oracle Lionel Dubreuil,, Applications Technology Product Manager, Oracle France, lionel.dubreuil@oracle.com 29/03/2006 Page : 1 Oracle

Plus en détail

GAZA AFFAMÉE?! GAZA HUNGRY?!

GAZA AFFAMÉE?! GAZA HUNGRY?! Parce qu une image vaut mille mots, voici une série de photos de Gaza prises postérieurement au conflit de 2009, le «camp de concentration à ciel ouvert» comme l évoquent les médias. Attention, ces images

Plus en détail

16/11/07. Maria Litvintseva -MMT

16/11/07. Maria Litvintseva -MMT 16/11/07 Maria Litvintseva -MMT 1. 2. 3. 4. 5. 6. Description du concept Etude de marché Le Business model Intégrations Perspectives Mettreenplaceuneapplicationinformatique prenneenchargelaplanificationetlecontrôle

Plus en détail

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s Forum - Deauville - Octobre 2012 Présentation de l étude Women s State of the Media

Plus en détail

Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI. 9/12/2014 Cloud & Security

Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI. 9/12/2014 Cloud & Security Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI 9/12/2014 Cloud & Security Sommaire Rappel court de Cloud Pour quoi cette sujet est important? Données sensibles dans le Cloud Les risques Top

Plus en détail

Comment bien évaluer et mesurer le ROI de votre ERP. 10 bonnes pratiques et indicateurs à mettre en place pour un meilleur contrôle.

Comment bien évaluer et mesurer le ROI de votre ERP. 10 bonnes pratiques et indicateurs à mettre en place pour un meilleur contrôle. Comment bien évaluer et mesurer le ROI de votre ERP. 10 bonnes pratiques et indicateurs à mettre en place pour un meilleur contrôle. Virginie Garlasain, Microsoft Octobre 2011 Les entreprises et le ROI

Plus en détail

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Project Introduction and Stakeholder Consultation Introduction du projet et consultations publiques Agenda/Aperçu

Plus en détail

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag STORE IN BEETON, RFP# 2014-110 BEETON retailers in Beeton. The Liquor Control Board of Ontario () is seeking a responsible, customer-focused retailer to operate an Agency store in Beeton. To qualify, the

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager IBM Workplace : permettre aux personnes de communiquer, de partager l information, quel que soit le terminal

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Communication Unifiée UC². 2008 IBM Corporation

Communication Unifiée UC². 2008 IBM Corporation Communication Unifiée UC² 1 2008 IBM Corporation Communications unifiées? Définition d IBM Intégration de fonctions (présence, messagerie instantanée, email, messagerie unifiée, téléphonie, conférences

Plus en détail

Etude Mobilité. Etude auprès de clients Citrix sur la mobilité d entreprise en Europe

Etude Mobilité. Etude auprès de clients Citrix sur la mobilité d entreprise en Europe Etude Mobilité Etude auprès de clients Citrix sur la mobilité d entreprise en Europe Etude Mobilité 2 Faits notables : 89,6 % des entreprises européennes envisagent de fournir ou fournissent des applications

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL Fabrizio PANONE Sous-direction des Organisations criminelles et des Stupéfiants Unité Œuvres d Art email: f.panone@interpol.int Techniques de Présentation Lyon,

Plus en détail

Gestion de la relation Client (CRM)

Gestion de la relation Client (CRM) Gestion de la relation Client (CRM) Les meilleures pratiques pour gérer vos équipes de vente et marketing Claude Rose, président de Gestisoft Ordre du jour de la présentation Objectif d une solution CRM?

Plus en détail