Open data : une opportunité de valorisation et enrichissement des données d'entreprise?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Open data : une opportunité de valorisation et enrichissement des données d'entreprise?"

Transcription

1 Open data : une opportunité de valorisation et enrichissement des données d'entreprise? Auteur : Jean-Michel GAUTIER

2 Le domaine ACC: les données pour cœur d activité Les 5 domaines de la DSI Commerce MP&P Marché des Professionnels et Particuliers P&O Perspectives et Opérations SI-T SI Transverse ACC Analyse Connaissance Client MA Marché d Affaires BDoC - Base de Données Clients Entrepôt BMP Entrepôt PROFIL Gestion des campagnes INCA Pôle transverse CC Connaissance Clients Pôle Analyse Marché d Affaires Pôle Analyse Marché de Masse Pôle Connaissance Client BIP - Business Intelligence et Publications Pôle Production Pôle Reporting et Publication Domaine ACC 2

3 Le domaine ACC mène 5 missions clés autour des données clients Mise à disposition de données clients de qualité Scoring et Analyse du comportement clients Maîtrise du SI connaissance clients BI & Reporting Contribution à l optimisation du Marketing Relationnel 3

4 Tous les types de clientèles sont analysés Particuliers et leurs logements Entreprises et leurs locaux Collectivités Territoriales au service de commanditaires internes, principalement les Directions Marketing et Commerciales 4

5 Besoins généraux en matières de données externes Décrire, profiler, segmenter, Occupants et locaux Evaluer risques et potentiels Cartographier 5

6 Des données publiques déjà très accessibles, téléchargeables en ligne Données locales : Communes, Iris Fichiers détail anonymes Individus et logements 6

7 Des données géographiques très accessibles, téléchargeables en ligne visualisation gratuite et publique via Internet mais bases de données encore sous redevance 7

8 Des données géographiques bientôt bien plus riches Données environnementales ANNEXE III de la directive INSPIRE Données environnementales 8 Métadonnées pour 2013 Nouvelles données conformes pour Unités statistiques 2. Bâtiments 3. Sols 4. Usage des sols 5. Santé et sécurité des personnes 6. Services d'utilité publique et services publics 7. Installations de suivi environnemental 8. Lieux de production et sites industriels 9. Installations agricoles et aquacoles 10. Répartition de la population démographie 11. Zones de gestion, de restriction ou de réglementation et unités de déclaration 12. Zones à risque naturel 13. Conditions atmosphériques 14. Caractéristiques géographiques météorologiques 15. Caractéristiques géographiques océanographiques 16. Régions maritimes 17. Régions biogéographiques 18. Habitats et biotopes 19. Répartition des espèces 20. Sources d'énergie 21. Ressources minérales

9 Données ouvertes par les collectivités locales: un fatras difficile à exploiter Trop hétérogène, couverture géographique encore trop faible, Méta-données et moteurs de recherche pas assez aboutis Impossible de chercher les données sur un niveau statistique donné 9

10 Pour les particuliers, la loi Informatique et Liberté restreint beaucoup les choses Fichier des cartes grises Parcelles cadastrales Anonymes Exploitable à des fins statistiques Anonymes Pour une utilisation «non publique» 10

11 Pour les entreprises Pas de données individuelles ouvertes Accès facilité aux statistiques d entreprise (cf ESANE) prise en compte des données agrégées dans les modèles Investigations tournées vers le web public 11

12 Un espoir: les données ouvertes ou à ouvrir sur les locaux précieuses pour aider à optimiser la consommation Besoin de connaissance du local (habitation ou travail): surface, occupants, modes de chauffage, efficacité énergétique. Utilisation possible des cartes de déperdition thermique (thermographie aérienne) Connaissance des zones à mode de chauffage «contraint»: chauffage urbain, géothermie 12

13 La thermographie aérienne bientôt intégrable au SIG? Cartes non encore ouvertes, Parfois consultables via un site web Liste des territoires couverts / date à élaborer 13

14 Un effet marginal: ouverture des méthodes et résultats Les organismes statistiques montrent l exemple, des exemples formateurs, voire des études réutilisables Exemple: Typologies de l observatoire des territoires 14

15 En bref Rien de neuf du coté des données. De grands progrès déjà vécus, d autres restant à vivre du coté des cartes et données géographiques La connaissance des clients particuliers dépendra de ce que la CNIL autorisera, pour quelles finalités. Les axes court terme d amélioration de la connaissance client sont plutôt tournés sur le web: comportement sur les sites EDF et traitement d informations publiées sur le web 15

Plan Stratégique Géomatique pour la Wallonie :

Plan Stratégique Géomatique pour la Wallonie : Plan Stratégique Géomatique pour la Wallonie : Atelier de préparation Définitions & Concepts 1 Maîtrise et sens des concepts utilisés dans les ateliers Géomatique : La géomatique est une discipline ayant

Plus en détail

La directive Inspire Journée technique Les systèmes d information routiers

La directive Inspire Journée technique Les systèmes d information routiers La directive Inspire Journée technique Les systèmes d information routiers Benoît DAVID Mission de l'information géographique MEDDE/CGDD/DRI Septembre 2013 1 Objectifs et principes Pour faciliter la réalisation

Plus en détail

Entretien et mise en œuvre d Inspire Cas de la gestion des listes de codes

Entretien et mise en œuvre d Inspire Cas de la gestion des listes de codes Entretien et mise en œuvre d Inspire Cas de la gestion des listes de codes Commissions Animation territoriale et Données du CNIG - 25 juin 204 Benoît DAVID Mission de l'information géographique MEDDE/CGDD/DRI

Plus en détail

Une infrastructure décentralisée au service du partage. Marc Leobet Mission de l'information géographique CGDD/DRI

Une infrastructure décentralisée au service du partage. Marc Leobet Mission de l'information géographique CGDD/DRI Une infrastructure décentralisée au service du partage Marc Leobet Mission de l'information géographique CGDD/DRI La loi, les codes, les règlements Les enjeux Meilleure information environnementale Saut

Plus en détail

La Directive INSPIRE Document synthétique de la formation des géomaticiens en région dans le cadre du programme

La Directive INSPIRE Document synthétique de la formation des géomaticiens en région dans le cadre du programme La Directive INSPIRE Document synthétique de la formation des géomaticiens en région dans le cadre du programme www.geopal.org IGN Conseil Pourquoi la Directive INSPIRE? Constat Des informations géographiques

Plus en détail

Une infrastructure de partage des données géographiques

Une infrastructure de partage des données géographiques Une infrastructure de partage des données géographiques Marc Leobet Mission de l'information géographique CGDD/DRI Les messages Faire les métadonnées pour vous et les autres (et vice-versa) Les partager

Plus en détail

Sommaire. Rapide Présentation d ASTEROP. Le potentiel des fichiers clients. Attractivité des Aéroports et des Hubs

Sommaire. Rapide Présentation d ASTEROP. Le potentiel des fichiers clients. Attractivité des Aéroports et des Hubs www.asterop.com 2 Sommaire Rapide Présentation d ASTEROP Le potentiel des fichiers clients Attractivité des Aéroports et des Hubs 3 Sommaire Rapide Présentation d ASTEROP Le potentiel des fichiers clients

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

PRÉSENTATION Générale DE LA DIRECTIVE INSPIRE

PRÉSENTATION Générale DE LA DIRECTIVE INSPIRE PRÉSENTATION Générale DE LA DIRECTIVE INSPIRE Plan Présentation de la directive inspire Acteurs et textes Premières questions à se poser Mise en œuvre page 2 page 3 Présentation de la directive INSPIRE

Plus en détail

Etude de prospective énergétique de Lille MétropoleM

Etude de prospective énergétique de Lille MétropoleM Etude de prospective énergétique de Lille MétropoleM PIVER 26 mai 2011 ADEME.J... L étude Armentières Lille Ostricourt Tourcoing Roubaix Templeuve Arrondissement de Lille 124 communes 1 200 000 habitants

Plus en détail

Sextant, infrastructure de données géographiques marines et littorales, pour la diffusion et la valorisation des données marines

Sextant, infrastructure de données géographiques marines et littorales, pour la diffusion et la valorisation des données marines Sextant - Infrastructure de données géographiques marines et littorales De la côte à l océan l information géographique en mouvement Brest, 24-26 novembre 2015 Sextant, infrastructure de données géographiques

Plus en détail

La Géoplateforme CIGAL

La Géoplateforme CIGAL La Géoplateforme CIGAL Pour construire une dynamique de l information géographique en Alsace Journées d animation CIGAL ~ 12 juin 2014 Maison de la Région Alsace Strasbourg La directive INSPIRE Planning

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

TROPHEE DU CADRE DE VIE. Les Empreintes de Mouvement Catégorie : Aménagement Urbain

TROPHEE DU CADRE DE VIE. Les Empreintes de Mouvement Catégorie : Aménagement Urbain 1 TROPHEE DU CADRE DE VIE Les Empreintes de Mouvement Catégorie : Aménagement Urbain Rennes Métropole Contact: c.mercier@agglo-rennesmetropole.fr 2 Rennes Métropole 38 communes 400 000 habitants 633 hab./km²

Plus en détail

Big data et protection des données personnelles

Big data et protection des données personnelles Big data et protection des données personnelles Séminaire Aristote Ecole Polytechnique 15 octobre 2015 Sophie Nerbonne Directrice de la conformité à la CNIL La CNIL : autorité en charge de la protection

Plus en détail

BASES CARTOGRAPHIQUES

BASES CARTOGRAPHIQUES Zones de marché Communes & iris Pôles & hotspots commerciaux Données Internationales Codes postaux Ilots Nos bases de données cartographiques sont adaptées à toutes vos échelles d'analyses. Toutes nos

Plus en détail

INSPIRE : les données. Journée technique INSPIRE CRIGE PACA Marseille 26 mars Marie-Louise ZAMBON IGN

INSPIRE : les données. Journée technique INSPIRE CRIGE PACA Marseille 26 mars Marie-Louise ZAMBON IGN : les données Journée technique CRIGE PACA Marseille 26 mars 2009 Marie-Louise ZAMBON IGN 1 Plan Quelles données pour? Quel(s) modèle(s) de données? Exemples : Unités administratives Réseaux de transport

Plus en détail

Passage à l acte. Réalisation d un outil informatique de modélisation

Passage à l acte. Réalisation d un outil informatique de modélisation Passage à l acte des ménages m en matière de rénovation r énergétique Réalisation d un outil informatique de modélisation Avertissement Tous droits réservés. L information contenue dans ce document est

Plus en détail

Valorisation des réseaux de distribution bancaire grâce à l'approche géomatique

Valorisation des réseaux de distribution bancaire grâce à l'approche géomatique Valorisation des réseaux de distribution bancaire grâce à l'approche géomatique En partenariat avec le Crédit Agricole d'ille-et-vilaine. Avril 2013 L ensemble des étudiants du Master 2 SIGAT LE CRÉDIT

Plus en détail

Présentation de la FNAU et de son club géomatique

Présentation de la FNAU et de son club géomatique Présentation de la FNAU et de son club géomatique Pierre LAVERGNE (ADEUS-Strasbourg) Groupe de Travail géomatique et connaissance des territoires, le Plan de l intervention Portrait de la FNAU et du «réseau

Plus en détail

We make your. Data Smart. Data Smart

We make your. Data Smart. Data Smart We make your We make your Data Smart Data Smart Une société Une société du du groupe Le groupe NP6 SPECIALISTE LEADER SECTEURS EFFECTIFS SaaS Marketing : 50% Data intelligence : 50% 15 sociétés du CAC

Plus en détail

GUIDE DU PARTENAIRE. Contribuez au développement de l'alternance dans votre territoire Optez pour la solution Bourse de l'alternance

GUIDE DU PARTENAIRE. Contribuez au développement de l'alternance dans votre territoire Optez pour la solution Bourse de l'alternance GUIDE DU PARTENAIRE Contribuez au développement de l'alternance dans votre territoire Optez pour la solution Bourse de l'alternance Une initiative consulaire reprise régionalement Déployée en 2012 par

Plus en détail

Location Analytics. Astrid GLADYS Thierry BABELAERE Pierre TEYSSENDIER. SIG 2013 Conférence Francophone 2 & 3 Octobre Versailles Atelier Technique

Location Analytics. Astrid GLADYS Thierry BABELAERE Pierre TEYSSENDIER. SIG 2013 Conférence Francophone 2 & 3 Octobre Versailles Atelier Technique SIG 2013 Conférence Francophone 2 & 3 Octobre Versailles Atelier Technique Astrid GLADYS Thierry BABELAERE Pierre TEYSSENDIER Plan de session La solution Focus Esri Maps for Cognos Focus Esri Maps for

Plus en détail

INSPIRE. Marc Leobet Conseil national de l information géographique. Francis Bertrand BRGM

INSPIRE. Marc Leobet Conseil national de l information géographique. Francis Bertrand BRGM INSPIRE Marc Leobet Conseil national de l information géographique Francis Bertrand BRGM INSPIRE Des objectifs techniques, mais surtout organisationnels et de gouvernance Règles les échanges entre autorités

Plus en détail

Open Data. Enjeux et perspectives dans les télécommunications

Open Data. Enjeux et perspectives dans les télécommunications Open Data Enjeux et perspectives dans les télécommunications Orange Labs 28/09/2012 Patrick launay, Recherche & Développement, Orange Labs - Recherche & Développement Printemps de la Recherche EDF Open

Plus en détail

Marrouch BARHOUMI Chef de la Délégation Régionale de Sfax Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie, Tunisie marrouch.barhoumi@anme.nat.

Marrouch BARHOUMI Chef de la Délégation Régionale de Sfax Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie, Tunisie marrouch.barhoumi@anme.nat. Marrouch BARHOUMI Chef de la Délégation Régionale de Sfax Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie, Tunisie marrouch.barhoumi@anme.nat.tn marrouchbar@yahoo.fr Sfax, le 25 Février 2015 PLAN DE L EXPOSE

Plus en détail

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi?

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Guillaume Fantino CNRS-ENS / Environnement, Villes, Société Observatoire des Sédiments du Rhône Plan: Informations

Plus en détail

Notre vocation. En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11 000 INSTALLATIONS ÉNERGÉTIQUES GÉRÉES 100 AGENCES TERRITORIALES

Notre vocation. En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11 000 INSTALLATIONS ÉNERGÉTIQUES GÉRÉES 100 AGENCES TERRITORIALES : L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE Notre vocation Réduire l empreinte carbone du territoire Assurer le bien-être thermique de nos clients En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11

Plus en détail

Nos convictions et nos expertises

Nos convictions et nos expertises Enjeux et particularités des Systèmes d Information Géographique Nos convictions et nos expertises Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et particularités des Systèmes d Information

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUEET MODÈLES ÉCONOMIQUES INSULAIRES. Julien BLANC Directeur de Carbone 4

TRANSITION ÉNERGÉTIQUEET MODÈLES ÉCONOMIQUES INSULAIRES. Julien BLANC Directeur de Carbone 4 TRANSITION ÉNERGÉTIQUEET MODÈLES ÉCONOMIQUES INSULAIRES Julien BLANC Directeur de Carbone 4 UNE ÉTUDE SUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DANS LES PETITS ÉTATS INSULAIRES Objectifs : Développer un outil d aide

Plus en détail

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire Atelier 4 Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire 26 Février 2010 UNE AEU DANS LE CADRE DU PLU 10 thématiques en quatre ateliers Atelier n 1 Biodiversité Paysages et patrimoine Atelier

Plus en détail

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007 La charte pour l environnement au niveau local : enjeux et rôles des actions de communication et de sensibilisation CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011 VARENIO

Plus en détail

SIG2013, Versailles, 3 octobre 2013. Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG

SIG2013, Versailles, 3 octobre 2013. Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG Création et vision Le Centre de Recherches Energétiques et Municipales CREM a été conjointement créé en 1986 par la Ville de Martigny et

Plus en détail

Animation force de vente LE GEOMARKETING

Animation force de vente LE GEOMARKETING PARTIE THEORIQUE : Animation force de vente LE GEOMARKETING I QU EST-CE QUE LE GEOMARKETING? Le géomarketing est la prise en compte, à des fins marketings, de la réalité spatiale des activités économiques.

Plus en détail

filière commercial marketing Promoteur des ventes Merchandiseur production boissons rafraîchissantes bières d eaux embouteillées sans alcool

filière commercial marketing Promoteur des ventes Merchandiseur production boissons rafraîchissantes bières d eaux embouteillées sans alcool production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Promoteur des ventes Merchandiseur commercial marketing www.cpnef.info 2 CQP validé par la CPNE de la branche «Activités

Plus en détail

Ecublens, pour l avenir de nos enfants

Ecublens, pour l avenir de nos enfants Ecublens, pour l avenir de nos enfants Présentation «Cité de l énergie» Octobre 2015 Table des matières 1. Présentation du label Cité de l énergie 2. Programme de politique énergétique communal 3. Démarche

Plus en détail

Quel accompagnement des territoires pour la transition énergétique? Pôle d appui aux territoires Mardi 9 juin 2015

Quel accompagnement des territoires pour la transition énergétique? Pôle d appui aux territoires Mardi 9 juin 2015 Quel accompagnement des territoires pour la transition énergétique? Pôle d appui aux territoires Mardi 9 juin 2015 Les enjeux de la transition énergétique Enjeux énergétiques liés à la nature des approvisionnements

Plus en détail

IGN / RMO / JEUX-TEST 01/04/2012. ign.fr

IGN / RMO / JEUX-TEST 01/04/2012. ign.fr IGN / RMO / JEUX-TEST 01/04/2012 ign.fr JEUX-TEST - IGN DOMINIQUE LAURENT, JEAN-LUC FOUQUART SERGE MOTET IGN / RMO / JEUX-TEST 17/12/2013 ign.fr OBJECTIFS DÉMONSTRATEUR DE TRANSFORMATION DES DONNÉES POUR

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

Que faire des data? 04/06/2015

Que faire des data? 04/06/2015 Que faire des data? 04/06/2015 2 minutes pour le BigData Le Big Data Volume : la dimension du teraoctet est dépassée Variété : données structurées (relationnelle) et non structurées Vélocité : création,

Plus en détail

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015 THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016 10 septembre 2015 THÉMATIQUES PROPOSÉES A Concevoir, surveiller, maintenir et exploiter les grandes installations de production E Services énergétiques

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

COMMUNE DE LA PLANCHE. RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif

COMMUNE DE LA PLANCHE. RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif COMMUNE DE LA PLANCHE RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif SPANC Commune de La Planche 1 Place de la Mairie 44140 LA PLANCHE Téléphone : 02.40.31.92.76 Fax : 02.40.31.98.20

Plus en détail

Système Statistique Tunisien

Système Statistique Tunisien Mai 2015 Système Statistique Tunisien Evaluation, Perspectives d évolution Mme Zgoulli Mouna Directeur Central Informatique Diffusion & Coordination 00 PLAN Le système statistique Tunisien Evaluation Recommandations

Plus en détail

L énergie sur l Aubrac

L énergie sur l Aubrac L énergie sur l Aubrac Consommations d énergie Productions d énergie Actions de préfiguration de l Association d Emergence CONSOMMATIONS SUR LE TERRITOIRE Consommations électriques Chauffage Transports

Plus en détail

L Observatoire du Développement Rural: intérêt et limites de sources de données administratives pour des projets de recherche

L Observatoire du Développement Rural: intérêt et limites de sources de données administratives pour des projets de recherche Séminaire Open Data en Agriculture : état des lieux et perspectives 12 novembre 2013 - Paris L Observatoire du Développement Rural: intérêt et limites de sources de données administratives pour des projets

Plus en détail

2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire»

2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire» 2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire» Le scénario de polarités fonctionnelles demeure inscrit dans une perspective d évolution démographique soumise à l accueil d activités

Plus en détail

Cadre juridique de l Open data

Cadre juridique de l Open data Inspire / Open data : deux démarches complémentaires pour mieux partager les données géographiques Cadre juridique de l Open data Sarah Lenoir 12 octobre 2015 1 Introduction (1) Enjeu Favoriser le partage

Plus en détail

Sextant. Normes / Interopérabilité. M. Treguer, C. Satra Le Bris, E. Quimbert, Julien Meillon

Sextant. Normes / Interopérabilité. M. Treguer, C. Satra Le Bris, E. Quimbert, Julien Meillon Sextant - Infrastructure de données géographiques marines et littorales Sextant Normes / Interopérabilité M. Treguer, C. Satra Le Bris, E. Quimbert, Julien Meillon Centre de Bretagne IDM/SISMER et IDM/ISI

Plus en détail

OREGES Un observatoire au service des acteurs locaux

OREGES Un observatoire au service des acteurs locaux 10 ans de l OREGES OREGES Un observatoire au service des acteurs locaux Christian LABIE, Directeur de RAEE Marie-Blanche PERSONNAZ, Directrice d Air Rhône-Alpes Missions des Agences Régionales Air Rhône-Alpes

Plus en détail

Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR

Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR Mise en oeuvre du SI sur la plateforme libre Postgresql / Postgis... Mathieu BOSSAERT CEN LR 2007 Les missions d'un

Plus en détail

Le développement durable à Rivière-du-Loup Par MM. Michel Morin et Éric Côté. Colloque RQVVS Rivière-du-Loup, le 17 septembre 2010

Le développement durable à Rivière-du-Loup Par MM. Michel Morin et Éric Côté. Colloque RQVVS Rivière-du-Loup, le 17 septembre 2010 Le développement durable à Rivière-du-Loup Par MM. Michel Morin et Éric Côté Colloque RQVVS Rivière-du-Loup, le 17 septembre 2010 Trois questions de base Qu est-ce qu une municipalité? Une entreprise ou

Plus en détail

Smart City Pour relever les défis d urbanisation et de mobilité du futur. Raphael Rollier 05/2015

Smart City Pour relever les défis d urbanisation et de mobilité du futur. Raphael Rollier 05/2015 Smart City Pour relever les défis d urbanisation et de mobilité du futur Raphael Rollier 05/2015 Orateurs Marilyne Andersen Loïc Lepage Olivier de Watteville Raphael Rollier Doyenne de la faculté ENAC,

Plus en détail

Le Label. Les perspectives

Le Label. Les perspectives Le Label Les perspectives Un bilan sur le BBC-Effinergie En France 30/09/2012-92 550 logements certifiés 460 00 logements en demandes - 97 opérations tertiaires certifiées- 792 soit 5.6 M m² Shon en demandes

Plus en détail

G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B

G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B Application Niveau B G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B 1. Stratégie et Analyse 1.1 Déclaration du CEO Rapport Développement Durable 2013 (p4-5) 1.2 Description des principaux impacts, risques

Plus en détail

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Orkhan Aslanov/ Fotolia.com > Suivez le guide nous saisissons vos opportunités de marchés publics! > Gardons Avec le Centre de Veille le contact nous

Plus en détail

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 01 42 71 28 14 FAX : 01 42 76 24 05 http://www.apur.org Observatoire de l'habitat de Paris L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN

Plus en détail

séminaire de rencontre «la Biomasse agricole et forestière une ressource locale pour vos projets énergie»

séminaire de rencontre «la Biomasse agricole et forestière une ressource locale pour vos projets énergie» séminaire de rencontre «la Biomasse agricole et forestière une ressource locale pour vos projets énergie» vendredi 19 octobre 2012 - Montereau-Fault-Yonne Jean-Pascal HOPQUIN Chambre d Agriculture de Picardie

Plus en détail

en actions au Pays des Herbiers

en actions au Pays des Herbiers Le Développement durable en actions au Pays des Herbiers Le territoire du Pays des Herbiers 8 communes 27 500 habitants dont 16 000 aux Herbiers 25 000 ha de superficie 2 Le Développement Durable au Pays

Plus en détail

Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR

Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR Mise en oeuvre du Système d'information sur la plate-forme logicielle libre Postgresql / Postgis... CEN LR 2007 Mathieu

Plus en détail

Introduction. Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel.

Introduction. Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel. Introduction Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel. Un site exceptionnel Photo 1. Prise sur le site du Crêt du Bief Que

Plus en détail

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial Composition du dossier de demande d'autorisation d'exploitation commerciale dans le cadre du permis de construire valant autorisation d'exploitation commerciale (Article R752-6 du Code de Commerce) 1 -

Plus en détail

SE DEPLACER. Reportez vous au Livret des Enjeux, objectifs 9 et 11.

SE DEPLACER. Reportez vous au Livret des Enjeux, objectifs 9 et 11. SE DEPLACER Les déplacements, sont liés aux activités, à notre lieu de vie principal, à nos besoins d approvisionnement, à nos relations sociales. Ils sont un moyen et non une fin. Pour autant: - La mobilité

Plus en détail

La directive INSPIRE pour le partage des données géographiques

La directive INSPIRE pour le partage des données géographiques DRAAF Bourgogne Avril 2013 La directive INSPIRE pour le partage des données géographiques La directive INSPIRE INfrastructure for SPatial InfoRmation in Europe Directive européenne qui vise à fixer les

Plus en détail

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de :

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : «Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : Pour écouter le webinaire : - Choisissez le mode Téléphone ou

Plus en détail

Guide de lecture de la cartographie des bases de données santé en France

Guide de lecture de la cartographie des bases de données santé en France Guide de lecture de la cartographie des bases de données santé en France Objectif, démarche suivie et structure de l excel de cartographie des données de santé en France Zoom pages suivantes L'objectif

Plus en détail

Organisation SIG. DDE de l Indre et Loire Service Prospective et Habitat

Organisation SIG. DDE de l Indre et Loire Service Prospective et Habitat Organisation SIG DDE de l Indre et Loire Service Prospective et Habitat Cadre de l étude Objectifs Opportunité de la mise en place d un SIG à l échelle du service SPH Analyse des pratiques actuelles Plus-value

Plus en détail

Congrès national des énergies renouvelables & de l'efficacité énergétique organisé par l'aee Mettre en place la transition énergétique

Congrès national des énergies renouvelables & de l'efficacité énergétique organisé par l'aee Mettre en place la transition énergétique Congrès national des énergies renouvelables & de l'efficacité énergétique organisé par l'aee Mettre en place la transition énergétique Olivier Epelly, directeur,, GE Soleure, le 14 novembre 2013 12.11.13

Plus en détail

janv-10 janv-11 oct-10 juil-11 juil-10 avr-11 avr-10

janv-10 janv-11 oct-10 juil-11 juil-10 avr-11 avr-10 13 Mars 2015 oct-07 janv-08 avr-08 juil-08 oct-08 janv-09 avr-09 juil-09 oct-09 janv-10 avr-10 juil-10 oct-10 janv-11 avr-11 juil-11 oct-11 janv-12 avr-12 juil-12 oct-12 janv-13 avr-13 juil-13 oct-13 janv-14

Plus en détail

Installations de gestion des déchets miniers - Service de visualisation Inspire

Installations de gestion des déchets miniers - Service de visualisation Inspire Page 1/6 Installations de gestion des déchets miniers - Service de visualisation Inspire Propriétaire : Service public de Wallonie (SPW) Date de publication du géoservice : 28 sept. 2015 Description Accès

Plus en détail

l offre économie d énergie France Air

l offre économie d énergie France Air l offre économie d énergie France Air les solutions à énergie renouvelable Le secteur du bâtiment est le premier consommateur d énergie en France. Il représente 43 % de l énergie consommée, et 25 % des

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

La place des territoires pour une politique de rénovation énergétique ambitieuse des logements

La place des territoires pour une politique de rénovation énergétique ambitieuse des logements La place des territoires pour une politique de rénovation énergétique ambitieuse des logements Vincent.Rious@Microeconomix.com Efficacité Energétique Industrie -Territoire: Conférence de lancement, 30/05/2013,

Plus en détail

Le Géomarketing 1 - Généralités 2 Exemple d utilisation pratique 3 Outils et données du Géomarketing.

Le Géomarketing 1 - Généralités 2 Exemple d utilisation pratique 3 Outils et données du Géomarketing. Le Géomarketing 1 Le Géomarketing 1 - Généralités 2 Exemple d utilisation pratique Etude du maillage d un territoire Diagnostic qualité du maillage Principes de l étude Objectifs de l étude 3 Outils et

Plus en détail

Présentation àla Matinale des Réseaux

Présentation àla Matinale des Réseaux Présentation àla Matinale des Réseaux Mars 2011 www.asterop.com Sommaire Rapide Présentation du Géomarketing Les solutions de développement de réseau Les études d implantation : DIP, potentiel théorique

Plus en détail

ORBIT GIS GeoSpatial Business Intelligence

ORBIT GIS GeoSpatial Business Intelligence ORBIT GIS GeoSpatial Business Intelligence L Intelligence géospatiale à portée de main L information géospatiale est omniprésente. Comme 90% des informations au sein de chaque organisation touchent à la

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Fiche Bonnes Pratiques «Réflexénergie Précarité Énergétique Communauté Urbaine de Dunkerque»

Fiche Bonnes Pratiques «Réflexénergie Précarité Énergétique Communauté Urbaine de Dunkerque» FICHE N 12 EXPÉRIMENTATION «RÉFLEXÉNERGIE PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE» 2012/2013/2014 DISPOSITIF D AIDE À LA RÉNOVATION THERMIQUE, À DESTINATION DE PROPRIÉTAIRES OCCUPANTS (PO) UNE MAISON ET DONT LES FAIBLES

Plus en détail

Mobilités : connaître pour mieux agir. Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe

Mobilités : connaître pour mieux agir. Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe Mobilités : connaître pour mieux agir Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe 1 A propos mobi-lise est un projet de recherche qui vise à : Accroître la compréhension des pratiques

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

La prospection foncière pour les nuls

La prospection foncière pour les nuls La prospection foncière pour les nuls Cette étape est cruciale et peut prendre beaucoup de temps. Même si parfois, les collectivités mettent à disposition un terrain pour ce genre de projet, cela reste

Plus en détail

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014 COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique 5 mars 2014 Enjeux des smart grids Evolution des prix de l énergie Transition énergétique Sécurité de l alimentation électrique Energies

Plus en détail

Schéma Régional Climat Air Energie du Nord Pas-de-Calais. Tertiaire

Schéma Régional Climat Air Energie du Nord Pas-de-Calais. Tertiaire Schéma Régional Climat Air Energie du Nord Pas-de-Calais Tertiaire Etat des lieux en Nord Pas de calais Nous reprenons ici la définition du secteur telle qu elle est proposée par l INSEE : «Le secteur

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible!

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! Plan de présentation 1. Les missions de l Agence locale de l énergie et du climat 2. Focus contexte et enjeux

Plus en détail

Accueil. Actualisation de l inventaire des SAR contenu global du site internet

Accueil. Actualisation de l inventaire des SAR contenu global du site internet Accueil L utilisation parcimonieuse du sol et des espaces, ainsi que la qualité visuelle de notre environnement de vie sont des éléments essentiels contribuant à l épanouissement de chacun. La Wallonie

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14 Récapitulatif du l audit énergétique de NOGENT SUR OISE 1 Sommaire I. Introduction... 3 II.

Plus en détail

IUT de POITIERS Département Génie Thermique et Energie 14 allée jean Monnet BP 389 86010 POITIERS cedex

IUT de POITIERS Département Génie Thermique et Energie 14 allée jean Monnet BP 389 86010 POITIERS cedex IUT de POITIERS Département Génie Thermique et Energie 14 allée jean Monnet BP 389 86010 POITIERS cedex Tél / Fax : 05 49 45 34 14 / 34 06 iutp.gte@univ-poitiers.fr Le Génie Thermique et Energie, c'est

Plus en détail

Chapitre 4 Les outils de la connaissance client

Chapitre 4 Les outils de la connaissance client Chapitre 4 Les outils de la connaissance client NRC - Gestion de clientèle - 1ère année Document Étudiant Jean-Alain LARREUR 1.0 Table des matières Objectifs 3 I - Du fichier clients aux progiciels de

Plus en détail

Passage à l acte des ménages en matière de rénovation énergétique. Réalisation d un outil informatique de modélisation

Passage à l acte des ménages en matière de rénovation énergétique. Réalisation d un outil informatique de modélisation Passage à l acte des ménages en matière de rénovation énergétique Réalisation d un outil informatique de modélisation Sommaire Schéma d ensemble du dispositif 1 Modélisation des transformations 2 Annexe

Plus en détail

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE. 25 Novembre 2009

ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE. 25 Novembre 2009 ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA FORMATION LIÉS À L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE 25 Novembre 2009 Le contexte de la démarche Le bâtiment, un secteur concerné de façon

Plus en détail

Efficacité Energétique Décret, arrêté, CSPE évitée

Efficacité Energétique Décret, arrêté, CSPE évitée Efficacité Energétique Décret, arrêté, CSPE évitée Direction des Systèmes Énergétiques Insulaires 5 juin 2013 1 2 - Efficacité Energétique SEI PROBLEMATIQUE PROBLEMATIQUE Du fait de la péréquation tarifaire,

Plus en détail

Une démarche éco-responsable et des actions concrètes Les 1ères bornes de recharge électrique pour l habitat collectif locatif

Une démarche éco-responsable et des actions concrètes Les 1ères bornes de recharge électrique pour l habitat collectif locatif Une démarche éco-responsable et des actions concrètes Mon Logis, entreprise sociale pour l habitat, s est engagée dans une démarche éco-responsable, au travers d actions concrètes et de projets pilotes

Plus en détail

Territoire et urbanisme

Territoire et urbanisme Territoire et urbanisme Eléments d état des lieux Un territoire rural 1 261 534 Jurassiens en 2010 Un territoire rural : 52.3 hab/km² en 2010, pour 102.1 en France. Les trois plus grandes villes du département

Plus en détail

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN EN 2014, EDF A VERSÉ 22,5 MILLIONS D EUROS AU FONDS DE SOLIDARITÉ LOGEMENT, ET 195 000 FAMILLES ONT BÉNÉFICIÉ D UNE AIDE. 56 250 COLLECTIVITÉS CLIENTES D EDF 1 000 INTERLOCUTEURS A L ECOUTE 380 CONSEILLERS

Plus en détail

une gamme complète pour piloter votre activité

une gamme complète pour piloter votre activité MyReportLE REPORTING SOUS EXCEL La Business Intelligence en toute simplicité : Concevez, partagez, actualisez! En rendant les données accessibles aux personnes habilitées dans l entreprise (comptabilité,

Plus en détail