Ergonomie des tableaux de bord industriels

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ergonomie des tableaux de bord industriels"

Transcription

1 Direction Générale de l'intelligence économique, des Etudes et de la Prospective الجمهورية الجزاي رية الديمقراطية الشعبية Ministère de l Industrie et de la Promotions des Investissements Direction Générale de l Intelligence Economique, des Etudes et de la Prospective Ministère de l'industrie et de la Promotion des Investissements Efficacité Compétitivité Croissance Série : Renforcement des compétences des cadres N 01 Ergonomie des tableaux de bord industriels Document de travail n 09/DGIEEP/10 Février 2010

2 Ergonomie des Tableaux de bord "Design matters... but design is not about decoration or about ornamentation. Design is about making communication as easy and clear for the viewer as possible. " Garr Reynolds presentationzen.com. Le présent document inaugure et s inscrit dans le cadre d une série de publications dont le but est de contribuer modestement au renforcement des compétences des cadres du ministère et du secteur en général. Les tableaux de bord (tdb) constituent en effet un outil puissant de reporting auquel on n attache pas toujours l importance qui lui revient. Les tdb permettent de se mettre d'accord sur les règles du jeu entre collaborateurs, entre équipes, et entre structures ou institutions (par exemple, le Ministère avec les organismes sous-tutelles ou les SGP. Ce document a été élaboré conformément aux prérogatives dévolues à la Direction Générale de l Intelligence économique, des Eudes et de la Prospective, par le décret exécutif n du 25 Mars 2008 fixant les attributions du ministre de l'industrie et de la promotion des investissements et le Décret exécutif n du 25 Mars 2008 p ortant organisation de l'administration centrale du ministère de l'industrie et de la promotion des investissements Le MIPI n endosse ni avalise aucun commentaire ou analyse repris dans ce document dont l usage, de quelque nature que ce soit, est libre et relève de la stricte responsabilité de l utilisateur éventuel. Son usage n est conditionné par aucune autorisation préalable. Les observations et suggestions afférents à ce document peuvent être adressées, en citant précisément la référence du document, par à l adresse suivante: Sources Démarche de conception d un tableau de bord applique a la sécurité Club de la sécurité des systèmes d informations français - Juin 1997 MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 2

3 Sommaire CE QU ON ATTEND D UN TABLEAU DE BORD 4 L autonomie 5 Les nouvelles voies ergonomiques 5 L accès à l information 6 Aide au diagnostic 7 Dialogues et échanges 8 DEFINITION ET METHODOLOGIE 9 Définitions et catégories de tableaux de bord 9 Méthodologie 10 BOITE A OUTILS 11 Eléments graphiques 11 Quelques règles d'ergonomie 14 LES ERREURS A EVITER 17 Erreur 1 : Dépasser la taille de l'écran 17 Erreur 2 : Ne pas fournir de contexte adéquat aux indicateurs 17 Erreur 3 : Afficher bien trop de détails ou trop de précisions 17 Erreur 4 : Choisir la mauvaise mesure 18 Erreur 5 : Choisir un affichage déficient 18 Erreur 6 : Diversifier les médias sans raison 19 Erreur 7 : Utiliser des médias mal conçus 19 Erreur 8 : Encoder les données de manière inappropriée 19 Erreur 9 : Mauvais agencement des indicateurs 20 Erreur 10 : Ne pas mettre en valeur les données importantes 20 Erreur 11 : Surcharger l'affichage avec des décorations inutiles 21 Erreur 12 : Mauvaise utilisation des couleurs 21 Erreur 13 : Négliger l'esthétique 21 LEXIQUE 22 RESSOURCES 23 Blogs et sites web 23 Livres 24 Articles 24 Conférences 24 Cours 25 Dossiers 25 Dictionnaires et Encyclopédies 26 MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 3

4 Ce qu on attend d un tableau de bord MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 4

5 L autonomie Les nouvelles voies ergonomiques MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 5

6 L accès à l information MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 6

7 Aide au diagnostic MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 7

8 Dialogues et échanges MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 8

9 Définition et méthodologie Définitions et catégories de tableaux de bord 1. Un tableau de bord est une représentation visuelle permettant un accès rapide à l'information dont a besoin l'utilisateur sous forme macroscopique et synthétique. 2. Un tableau de bord doit arranger les informations de telle façon que lues les unes à côtés des autres elles donnent des informations nouvelles. 3. Un tableau de bord doit permettre à l'utilisateur à prendre connaissance rapidement de la situation des indicateurs névralgiques de son activité; 4. Un tableau de bord doit permettre de prendre les bonnes décisions aux bons moments. On peut ranger les tableaux de bords de plusieurs façons mais nous choisirons de distinguer les tableaux de bords en fonction de leurs buts premiers : Tableaux de bords stratégiques Utilisés par des managers, ils permettent de comprendre l'environnement de l'entreprise actuel et à venir et de développer une stratégie à long terme cohérente. Les données n'ont pas besoin d'être rafraichies en temps réel et sont volontairement très peu précises. On préfèrera souvent des indications comme le chiffre est bon/mauvais/à améliorer ou la tendance. C'est par définition un type de tableau de bord très visuel. Tableaux de bords analytiques Ils permettent à l'utilisateur d'avoir une vue d'ensemble des informations qui l'intéressent. Mais celles-ci doivent être le point de départ d'une analyse plus poussée, autrement dit l'utilisateur doit pouvoir descendre dans le détail d'une information. Par conséquent c'est un type de tableau de bord qui reste visuel mais qui présente déjà des données et non plus des appréciations de celles-ci. Tableaux de bords opérationnels Ils permettent à l'utilisateur d'être informé en temps réel des alertes et informations importantes de son mécanisme de production. Ce tableau permet de piloter une activité, comparable à un tableau de bord de voiture ou d'avion. L'information doit être claire, visible et le tableau ergonomique. On ne doit pas risquer de passer à côté de l'information. Ce type de tableaux peut avoir des designs très variés en raison de l'activité qu'il permet de piloter. MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 9

10 Méthodologie En conception de tableau de bord, il y a un point important à ne pas oublier : impliquer l'utilisateur final au maximum. Faire des allers-retours réguliers avec l'utilisateur permet de s'assurer de l'adoption de l'outil qui sera livré et de son adhérence maximum au besoin de l'utilisateur. Ci-dessous, une méthode consensuelle est présentée dans le cadre de l'élaboration du tableau de bord opérationnel de la production et du tableau de bord analytique d'un client. Vue globale Audit Interview du Client Croquis de chaque indicateur Test de chaque indicateur Maquettage de chaque indicateur Réalisation du produit final Livraison du produit final Audit Les projets de tableaux de bords n'échappent pas à la règle, il est de bon ton de commencer par interviewer le client sur ses besoins. Peu importe la forme du questionnaire, vous devriez répondre aux questions suivantes : Définir la liste exhaustive des informations dont l'utilisateur doit être conscient. Pour chacune de ces informations, déterminer la meilleure mesure possible en fonction des données de l'entreprise et de la manière dont l'information est perçue (valeur, variance, répartition, etc.). Pour chaque indicateur obtenu, déterminer : o Son nom. o La fréquence de rafraichissement des données. o Une tendance est-elle utile? o Quelle est la priorité de l'indicateur? o Quelles données supplémentaires apporteraient un contexte utile? o Quels autres indicateurs du tableau de bord éclairent la compréhension de celui-ci? Ces réponses sont très utiles pour définir pour chaque indicateur l'ordre dans lequel il doit apparaitre, comment la donnée est affichée et avec quel contexte. Phase itérative Une fois l'interview menée et les réponses collectées, procédez à l'analyse de celuici. Votre but : avoir une idée de l'affichage de chaque indicateur et évaluer la cohérence d'ensemble. Croquis Dessiner l'indicateur offre plusieurs avantages : Donnez une idée claire au client et éliminez rapidement les différences d'interprétation. S'obliger à penser du général au particulier en prenant soin de ne négliger aucun aspect de la conception. Se concentrer sur l'essentiel Comment va être perçu cet indicateur? comment va-t-il être utilisé? Et non pas : comment vaisje le réaliser techniquement? MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 10

11 Maquettage Maquetter l'indicateur puis le support de l'ensemble des indicateurs permet de régler les derniers détails d'affichage, de vérifier la cohérence et l'efficacité du tableau de bord. C'est à partir de cette maquette que la phase suivante peut débuter. Tests Les tests devraient toujours être réalisés par les utilisateurs finaux à partir de maquettes. Seul l'utilisateur final peut en manipulant comme il a l'intention de le faire tous les jours faire des retours constructifs. Ce sont ces retours précieux qui permettront d'assurer la réussite de tout le projet. Cependant ne vous contentez pas des retours, essayez d'observer l'utilisateur lorsqu'il manipule. Ce contexte d'utilisation pourrait constituer une information primordiale pour la qualité du tableau de bord. Réalisation Une fois que le client et les utilisateurs finaux sont satisfaits par la maquette, procédez à la réalisation du tableau de bord. Attention : l'implémentation d'un tableau de bord suppose que vous ayez une parfaite connaissance des différents médias de représentation de l'information ainsi que des technologies à votre disposition. Si ce n'est pas le cas, prenez le temps de lire le chapitre suivant qui constitue une bonne introduction à ces points. Avant la livraison vous procéderez au test de votre tableau de bord. Afin que ces tests soient les plus utiles possibles, veillez à utiliser les données réelles de votre client (lorsque c'est possible). Il n'est pas rare qu'elles puissent mettre en lumière des problématiques ignorées jusque-là. A noter que plus tôt vous effectuerez ces tests et mieux ce sera. Livraison Une fois la réalisation terminée, vous allez procéder à la livraison du tableau de bord. Ceci étant afin de maximiser les chances de réussite du projet vous devriez considérer une phase d'accompagnement des utilisateurs. En effet un tableau de bord, le plus souvent, sous-entend un changement dans la manière de travailler de ces utilisateurs. Dès lors il est utile de mener une stratégie de conduite du changement et d'accompagnement de l'utilisateur. A noter que malgré toutes les précautions prises, il se peut qu'après la livraison du tableau de bord, on ait besoin de lui apporter des modifications. En dépit des entretiens réalisés, il est rare que l'on ait pu rencontrer tous les utilisateurs potentiels, c'est pourquoi il peut être nécessaire de l'affiner encore. Le mieux est encore de livrer des versions intermédiaires pour réduire ce phénomène au maximum. Boite à outils Eléments graphiques Pour être en mesure de concevoir un bon tableau de bord vous devriez tenter de vous documenter sur les différentes manières de représenter l'information. Plusieurs livres consacrés à ce sujet sont cités dans les sources à la fin du document. Quoi qu'il en soit voici une liste non exhaustive des différents types de représentations : Texte simple Dans la majeure partie des cas rappelez-vous que l'homme est un être visuel. Par conséquent préférez un affichage sous forme de graphique ou imagé si l'information à présenter le permet : sa compréhension sera instantanée. Ceci étant dans certains cas vous voudrez juste mettre en avant une valeur, auquel cas pensez à un texte simple : Revenu Net 2009 : MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 11

12 Bullets graphs Les bullet graphs sont selon Stephen Few la façon la plus claire de représenter une information dans un espace minimal. Il a créé ce type de graphiques il y a quelques années pour pallier aux défauts des gauges et thermomètres. Il semblerait que depuis sa publication l'idée ait fait du chemin puisque c'est un type de graphique accessible dans Report Server par exemple. Ses avantages sont : La possibilité d'empiler cote à cote ce type de graphiques en un espace minimum et sans pertes de clarté. Simplicité et mise en avant des valeurs clés, du contexte sans décorations. Peut être orienté verticalement ou horizontalement. Permet de juger la performance en un coup d'œil à la barre. Permet de comparer la performance à un contexte : le marqueur. Permet de savoir à quel point la performance est bonne ou non : tranche de couleur. A l'affichage : Diagrammes en barres Le diagramme en barre permet d'afficher de manière très simple plusieurs informations sur un même diagramme et plusieurs instances de l'information (comme la valeur au cours du temps). Ce type de graphique peut vous paraitre familier et son utilisation évidente. Mais je ne peux que vous conseiller d'essayer de lire un peu plus à son sujet. Vous apprendrez à classer les différents types de données selon leurs natures : catégorie, ordinale ou intervalle ; puis à faire le bon choix d'affichage en fonction du message que vous souhaitez passer. Ce conseil vaut évidemment pour tous les types de diagrammes dont l'utilisation paraitra évidente. MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 12

13 Diagramme en barres empilées Ce type de graphique fonctionne comme un camembert : il affiche la répartition des valeurs d'un tout mais met en avant le tout. Sa lecture est moins aisée qu'un diagramme en barre mais il peut s'avérer utile pour afficher une performance (proche d'une gauge sans les inconvénients). Diagramme linéaires Les diagrammes linéaires sont utiles lorsque l'on souhaite mettre en avant la façon dont les valeurs évoluent : la tendance, la fluctuation, le cycle de changement, etc., ou lorsque on veut montrer l'évolution d'une valeur par rapport à une autre. C'est le meilleur moyen de mettre l'emphase sur l'évolution de la valeur plutôt que sur la valeur : Le diagramme linéaire met mieux en avant la tendance des réservations par rapport à la tendance de facturation. Sparklines Les sparklines sont des diagrammes linéaires volontairement peu précis dont l'objectif est de donner un contexte à une valeur. Avant plus d'explication voici un exemple : Comme l'exemple le montre, la sparkline permet de mieux apprécier le solde actuel en visualisant instantanément l'évolution du solde au cours des 12 derniers mois par exemple. Ce moyen devrait être privilégié aux simples flèches de tendances tant utilisées dans les tableaux de bord. En effet cette flèche apporte bien moins de contexte pour un gain d'espace peu significatif. Les grands opérateurs utilisent à bon escient les sparklines (Google Analytics) : MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 13

14 A noter que les sparklines font leurs apparitions dans la R2 de Reporting Services Jusqu'à présent, il fallait créer un diagramme linéaire sans décorations. Icônes de tendances Si toutefois vous avez une bonne raison pour vous contenter d'une simple indication de tendance plutôt que d'une sparkline, il existe plusieurs solutions. Vous pouvez utiliser en fonction de votre besoin : Une flèche colorée :. Une icône : /. Une pastille colorée :. Cartographie Dans le cas où l'information que vous souhaitez mettre en avant est géographiquement localisée vous pouvez utiliser des fonds de cartes. Ceci étant il faut utiliser ce média avec parcimonie et ne pas céder à la tentation de placer toutes les données à connotation géographique sur une carte. Prenons deux exemples : si vous souhaitez visualiser le chiffre d'affaire par région, la région sert de catégorie et sa localisation géographique n'apporte pas de contexte intéressant à votre information. Dans ce cas utiliser un simple tableau permettra de ne pas obscurcir l'information principale. Alors que si vous souhaitez visualiser les forages pétroliers par région ou des flux migratoires, l'utilisation d'une carte devient immédiate. Dans ce cas l'information géographique est importante et la légende permet de comprendre les couches d'informations supplémentaires. Si le cas dans lequel vous vous trouvez est favorable à l'utilisation d'une carte veillez à vous documenter un peu plus sur ce type de média avant toute mise en action. Vous devriez être familier des concepts tels que les couches d'informations, savoir utiliser les bons types de représentations en fonction du niveau de zoom, être capable de choisir entre carte statique et carte dynamique, etc. La cartographie est un type d'affichage relativement nouveau, Reporting Services 2008 R2 supporte les cartes statiques, en développement vous pouvez utiliser Bing Maps, GoogleMaps ou encore MapPoint qui est un équivalent en mode déconnecté. Autres affichages Il existe un certain nombre d'autres affichages utilisables dans un tableau de bord. Ils ne sont pas explicités pour 2 raisons : Soit leurs mises en place et/ou utilisation est complexe car ils correspondent à un usage plus avancé. Par exemple on peut citer : box plots, scatter plots, treemaps, etc. Pour comprendre quand les utiliser ou comment les utiliser reportez vous au livre de Stephen Few. Soit leurs efficacités dans un tableau de bord laissent à désirer. Par exemple : les camemberts, area, radial, etc. Ce types de graphiques communiquent moins efficacement leurs informations que les alternatives présentées ou sont trop complexes (= supportent une analyse plus poussée que ne le demande un tableau de bord). Quelques règles d'ergonomie Les règles ci-dessous sont valables aussi bien dans un design d'application que pour un tableau de bord. Capitalisez sur l'apprentissage externe. Mettez-vous à la place des autres Pour chaque élément d'interface que vous considèrerez, dites-vous : suis-je en mesure de fournir une meilleure solution que celle que j'ai l'habitude de voir? Bien entendu «meilleure solution» signifie que les utilisateurs considèrent celle-ci comme meilleure et non vous. Si c'est le cas, choisissez votre solution sinon faites en sorte MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 14

15 qu'un comportement appris dans une autre application soit utilisable dans la vôtre. Par exemple le CTRL+T réutilisé dans quasiment toutes les applications avec des intercalaires ou encore utilisez du vert lorsque tout va bien et du rouge quand tout va mal. Limitez le nombre d'indicateurs affichés. Ceci pour une raison simple. Le cerveau humain est composé de plusieurs types de mémoires. La première d'entre elles étant la mémoire à court terme autrement appelée la mémoire de l'œil. Cette mémoire comparable à la mémoire vive d'un ordinateur, ne peut contenir qu'un nombre limité d'information : 7 (+/- 2). Ce nombre est appelé le nombre magique de Miller (psychologue qui le premier a fait cette constatation). Ce nombre correspond au nombre d'éléments que votre cerveau est capable de stocker et analyser au même temps. Si vous avez plus d'éléments sous les yeux, votre cerveau n'arrivera pas à évaluer l'ensemble sans vous obliger à jeter un œil, et l'analyse vous demandera un effort. C'est pourquoi un tableau Excel avec trop de colonnes devient difficile à lire, de même qu'un menu avec trop d'entrées. Limitez le nombre de couleurs et le nombre de polices de caractère Pour le cerveau plus il y'a de couleurs plus il y'a de significations différentes. Limitez également dans le même souci le nombre de polices de caractères. Différenciez pour mettre en évidence Lors de l'élaboration d'un tableau de bord vous devrez présenter plusieurs indicateurs côte à côte. Par conséquent certains auront plus d'importance que d'autres, ou certaines valeurs nécessiteront que l'indicateur devrait être identifié plus facilement. Pour réussir vous devez différenciez vos éléments et mettre l'emphase sur les éléments importants. Différenciez par la taille. Différenciez par la couleur ou une teinte de couleur. Différenciez par la forme (normal, gras, etc). Toutes ces différences serviront à créer du contraste entre les éléments. Par exemple : C'est cette même technique qui permet de rendre un design simple, élégant et sophistiqués. Les marques de luxes utilisent énormément les espaces négatifs dans leurs publicités par ex : Notez la différence d'appréciation entre les 2 affiches : celle sans espace négatif parait être une publicité pour une marque peu chère alors que la seconde s'approche des publicités de marques de luxe. MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 15

16 Guidez l'œil de l'utilisateur Faites en sorte de guidez l'œil de l'utilisateur sur les éléments importants. Pour cela utilisez le contraste mais aussi les alignements. Remarquez la différence entre les 2 images suivantes : Voyez comme sur la deuxième image vous réalisez instantanément que le 3 ème élément diffère des autres. A noter que lors d'un affichage à l'écran, beaucoup d'utilisateurs ont l'habitude de scanner le contenu affiché en réalisant un F. Il s'agit d'un mécanisme de parcours de l'information appris à force d'utiliser des pages webs présentant un contenu en F : La zone la plus rouge étant la zone à laquelle l'utilisateur prêtera le plus attention, puis la zone bleu nuit étant la zone ayant droit au moins d'attention. Cependant comme écrit plus haut la mise en valeur d'éléments et l'exploitation des principes de Gestalt permettent de s'affranchir de cette organisation. Mais dans ce cas vous faites les choix de ne pas capitaliser sur l'apprentissage externe. Au final veillez juste à mettre en évidence les éléments importants et affichez-les par ordre d'importance. Veillez à la cohérence Une bonne pratique pour ne pas désorienter l'utilisateur est de veiller à la cohérence entre tous les tableaux de bords et rapports. Garantir la cohérence revient à définir une charte graphique et ergonomique que chaque élément respectera. L'intérêt étant de formaliser le travail que vous réalisez et de laisser une trace susceptible d'aider les prochains intervenants dans leur tâche. Evidemment cette cohérence est le support de l'apprentissage externe. Une bonne utilisation permet donc d'accentuer ce phénomène. Utilisez le langage de vos utilisateurs Cette recommandation peut paraitre évidente (comme souvent en ergonomie) tant il est simple de comprendre que les termes à afficher et utiliser dans une interface doivent être ceux de l'utilisateur pour qu'il les comprenne. Ceci étant c'est peut être l'une des évidences les moins appliquées en informatique. Qui n'a jamais vu un message d'erreur «attention fuite mémoire à l'adresse ******»? Que voulez-vous qu'un utilisateur y comprenne? Cependant dans le cas des tableaux de bords et de la BI en général cette recommandation fait presque office de règle. Il est nécessaire d'obtenir un consensus sur les termes à utiliser et sur ce qu'ils veulent dire. Un terme peut vouloir dire une chose dans le service A et une autre dans le service B. Or votre outil sera souvent le même pour les 2 services. Donc pour des raisons ergonomiques évidentes mais aussi dans un souci de compréhension entre vous et les utilisateurs, obtenez un consensus sur le vocabulaire et utilisez le vocabulaire de vos utilisateurs. MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 16

17 Les erreurs à éviter Voici 13 erreurs à éviter lors de l'élaboration d'un tableau de bord tirées du livre Information Dashboard Design, de Stephen Few. Les images et exemples proviennent de cas réels extraits eux aussi du livre de Stephen Few. Erreur 1 : Dépasser la taille de l'écran Votre tableau de bord ne devrait pas dépasser la taille de l'écran (= scroller) ou être découper en plusieurs pages. Comme expliqué précédemment le cerveau humain est conçu pour analyser un nombre fini d'éléments en même temps. Si votre tableau de bord s'étend sur plusieurs pages ou si la page est très longue il y'a de fort risque que l'utilisateur puisse passer à coté d'informations qui naissent en évaluant un ensemble de valeurs. Donc : veillez à ne pas faire scroller votre utilisateur. Erreur 2 : Ne pas fournir de contexte adéquat aux indicateurs Vous devez toujours fournir un contexte à la donnée affichée. Ainsi l'utilisateur pourra faire une comparaison : le résultat est il bon ou mauvais, à quel point est il bon ou mauvais, sommes nous dans les clous, faisons nous mieux que dans le passé ou mieux que prévu? Ce contexte peut être créé de deux manières : En affichant d'autres indicateurs liés juste à coté. En affichant des valeurs servant à la comparaison. Par exemple La première gauge indique que 7822 unités ont été vendues, ce qui semble bien en raison de la l'aiguille verte. Mais à quel point est-ce bien? mieux que l'année précédente? La seconde gauge affiche de manière assez précise le temps d'appel moyen de la société, l'objectif et la valeur actuelle. En un seul affichage vous obtenez toutes les informations nécessaires : est ce bien? à quel point? sommes nous loin de l'objectif? Donc : toujours rajouter un contexte utile à la lecture de l'information. Erreur 3 : Afficher bien trop de détails ou trop de précisions Limitez le nombre d'informations affichées et leurs niveaux de détails et de précisions. La première fonction d'un tableau de bord est de permettre à l'utilisateur d'avoir une rapide vue d'ensemble de ses indicateurs. Trop de détails ou de précisions ne fera que ralentir l'utilisateur et rendra l'utilisation du tableau laborieuse. Par exemple préférez afficher $3.8M plutôt que $3,848,305.93, si cette information MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 17

18 suffit à l'utilisateur. Dans cet exemple nous voyons l'intérêt d'impliquer l'utilisateur au plus tôt dans le processus de réalisation du tableau de bord. Autre exemple : Les 2 parties en rouge contiennent des détails absolument inutiles pour l'utilisateur de haut niveau se connectant au tableau de bord. Erreur 4 : Choisir la mauvaise mesure Ayez toujours à l'esprit l'information que l'utilisateur doit déceler grâce à un indicateur donné. La mesure est mauvaise si elle n'est pas celle qui met en évidence cette information le plus efficacement. Elle peut être juste sans être la plus efficace. Par exemple, si l'utilisateur doit voir la différence entre les revenus actuels et les revenus budgétés, préférez afficher +9% plutôt que Revenu : 8,433$, Budget : 11,333$. Le même exemple en image : Le premier graphique présente le revenu actuel par rapport au budget en dessinant les valeurs dans le temps alors que le second présente la variance de l'actuel par rapport au budget. L'information recherchée par l'utilisateur final est donc plus directement accessible. Erreur 5 : Choisir un affichage déficient Trouvez le meilleur support de l'information (cherchez dans la rubrique boite à outils par exemple). C'est une des erreurs les plus souvent commises dés lors qu'il faut présenter des données (pas uniquement dans les tableaux de bords). Utiliser un graphique alors qu'un tableau aurait suffit ou l'inverse. Pour éviter de faire cette erreur veillez à bien connaitre l'ensemble des outils graphiques à votre disposition afin de choisir de manière éclairée. MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 18

19 Par exemple : Ce camembert est loin d'être aussi clair que le bar graph à coté. Dans bien de cas choisissez toujours la représentation la plus simple. Ne rajoutez pas de couleurs inutiles, n'utilisez pas les affichages 3D qui n'apportent aucune plus-value, etc. Erreur 6 : Diversifier les médias sans raison Ne diversifiez pas les médias sans raison. Rajouter un type différent de graphique doit servir à véhiculer une information différente. Votre tableau de bord peut contenir une variété de types d'affichages à condition que cela ait un sens. Or le plus souvent cela relève de considérations esthétiques ou de choix arbitraires. Par exemple le tableau de bord ci-contre résente une trop grande variété d'affichages sans raisons. Ce n'est pas le seul défaut de ce tableau de bord : il est dépasse la taille d'un écran, il y'a trop de couleurs, les types de graphiques peuvent être compliqués comme le premier et le choix des différents types ne se justifie pas Erreur 7 : Utiliser des médias mal conçus Concevez votre média afin qu'il porte au mieux l'information qu'il représente. En effet on dit souvent que l'on peut faire dire ce que l'on veut à un graphique ou à des statistiques. C'est vrai, c'est pourquoi vous devez concevoir votre affichage afin qu'il supporte votre message. Par exemple : Le premier graphique utilise la légende pour afficher les valeurs ce qui rend la lecture compliquée, l'ordre aléatoire des parties ne facilite pas la lecture et les couleurs vives créent de la vibration, du bruit. Le second graphique ordonne les parties, affiche les valeurs et utiles des couleurs moins vives. Il supporte mieux le propos. Erreur 8 : Encoder les données de manière inappropriée Concevez le média en vous assurant que la donnée reste exacte lors de sa lecture. En effet parfois les données sont représentées d'une façon qui rend la MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 19

20 lecture erronée. Par exemple lorsqu'on utilise des graphiques en 3D ou que les axes sont mal conçus, les données seront soit imprécises soit fausses. Par exemple ce graphique en barres qui est censé être utilisé lorsqu'on souhaite afficher avec précision des valeurs quantitatives, n atteint pas son objectif car l'axe est mal conçu. Premièrement il est imprécis (trop grosses tranches de valeurs) et ne commence pas à zéro ce qui peut entrainer des erreurs de lectures. Erreur 9 : Mauvais agencement des indicateurs Comme dit précédemment, guidez l'œil de votre utilisateur. Agencez vos indicateurs pour qu'ils soient facilement lisibles et directement compréhensibles avec le contexte adéquat. La plupart des tableaux de bords doivent présenter énormément de données en même temps dans un espace très petit. Il n'est donc pas rare d'arranger de manière inadéquate les différents indicateurs. Pour obtenir un arrangement réussi, placez les indicateurs en fonction de leur importance et du flot de lecture que l'utilisateur aura, tout en créant des groupes d'indicateurs simplifiant leurs lectures. Le placement doit tenir compte de la façon que nous avons de lire à l'écran et n'oubliez pas de tirer parti des contrastes, des tailles différentes et des espaces négatifs. Par exemple, éviter de reproduire ce type d affichage : Erreur 10 : Ne pas mettre en valeur les données importantes Encore une fois guidez l'œil de votre utilisateur en mettant en évidence les informations importantes. Même si votre tableau de bord n'est pas rangé par ordre d'importance mettez en valeur les éléments importants où qu'ils soient. Par exemple : MIPI-DGIEEP Errgonomie des Tableaux de bord 20

Présentation du logiciel CTB3D. Centrale de Tableaux de Bord 3 Dimensions

Présentation du logiciel CTB3D. Centrale de Tableaux de Bord 3 Dimensions Présentation du logiciel CTB3D. Centrale de Tableaux de Bord 3 Dimensions Le logiciel offre une méthode simple de centralisation de compte rendus normés sous forme de tableaux Excel pour éditer des tableaux

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Page 1/11. Préambule. Table des matières

Page 1/11. Préambule. Table des matières Page 1/11 Table des matières Préambule... 1 1- Le principe de «NuaFil»... 2 2 - Accueil de votre gestion de profil... 2 2-1 - La recherche de profils... 3 2-2- La liste de vos profils... 3 3 - Le référencement

Plus en détail

Concepts de base. du décisionnel. A. Quelques définitions. Décision. Remarque. Comment prendre de bonnes décisions. Le décideur

Concepts de base. du décisionnel. A. Quelques définitions. Décision. Remarque. Comment prendre de bonnes décisions. Le décideur Concepts de base I - du décisionnel I Quelques définitions 7 Les Phases de la Prise de décision 8 Aide à la décision 8 Le système d'information décisionnel 9 Références Bibliographiques 11 A. Quelques

Plus en détail

Thibault Denizet. Introduction à SSIS

Thibault Denizet. Introduction à SSIS Thibault Denizet Introduction à SSIS 2 SSIS - Introduction Sommaire 1 Introduction à SQL Server 2008 Integration services... 3 2 Rappel sur la Business Intelligence... 4 2.1 ETL (Extract, Transform, Load)...

Plus en détail

Utilisation de GalaxShare

Utilisation de GalaxShare Utilisation de GalaxShare Tutoriel accessible en ligne sur http://galaxair.com/tuto/aidegalaxshare.html Le Porte-Document GalaxShare est un logiciel web de partage de documents, avec une gestion fine des

Plus en détail

Poker. A rendre pour le 25 avril

Poker. A rendre pour le 25 avril Poker A rendre pour le 25 avril 0 Avant propos 0.1 Notation Les parties sans * sont obligatoires (ne rendez pas un projet qui ne contient pas toutes les fonctions sans *). Celles avec (*) sont moins faciles

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 3 Création de pages dynamiques courantes Dans le chapitre précédent, nous avons installé et configuré tous les éléments indispensables à la mise en œuvre d une

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

ACCUEIL...2 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12 ACCEPTER OU A REFUSER LE DEVIS...13

ACCUEIL...2 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12 ACCEPTER OU A REFUSER LE DEVIS...13 ACCUEIL...2 LA COMMANDE...3 ONGLET "NATURE DES TRAVAUX"...3 ONGLET INFORMATIONS...8 ONGLET RECAPITULATIF...9 LA COMMANDE SIMPLE A VALIDER PAR LES ACHETEURS...10 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

www.lafamily.ch en 16 différences

www.lafamily.ch en 16 différences Cas d étude no 3 www.lafamily.ch en 16 différences juin 2003 Le mandat réalisé avec QuickSite de transformation du site existant de Lafamily.ch, centre globale d information pour les familles, à été de

Plus en détail

AFRICA PERFORMANCES SARL PRESENTATION

AFRICA PERFORMANCES SARL PRESENTATION AFRICA PERFORMANCES SARL PRESENTATION NOTRE VISION La gestion, le pilotage et la prise de décision au sein d'une organisation nécessitent d'avoir une information claire, synthétisée et disponible sur cette

Plus en détail

Intelligence Economique - Business Intelligence

Intelligence Economique - Business Intelligence Intelligence Economique - Business Intelligence Notion de Business Intelligence Dès qu'il y a une entreprise, il y a implicitement intelligence économique (tout comme il y a du marketing) : quelle produit

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

LANDPARK ACTIVE DIRECTORY OPEN/LDAP

LANDPARK ACTIVE DIRECTORY OPEN/LDAP LANDPARK ACTIVE DIRECTORY OPEN/LDAP Solutions complètes d'inventaire, de gestion de parc et de helpdesk ITIL Avril 2014 LANDPARK ACTIVE DIRECTORY /OPENLDAP INDISPENSABLE POUR INTÉGRER AUTOMATIQUEMENT TOUS

Plus en détail

Cours Magistral de Comptabilité de gestion ( Analytique) L3 Economie Gestion. Année Universitaire: 2011-2012. L3 Economie et gestion

Cours Magistral de Comptabilité de gestion ( Analytique) L3 Economie Gestion. Année Universitaire: 2011-2012. L3 Economie et gestion Cours Magistral de Comptabilité de gestion ( Analytique) L3 Economie Gestion Année Universitaire: 2011-2012 L3 Economie et gestion 1 SEANCE 1 Introduction : Comptabilité de gestion : historique, définitions

Plus en détail

Guide de la formation à la gestion et la comptabilité IDECO

Guide de la formation à la gestion et la comptabilité IDECO La connaissance n est pas un objet comme les autres La connaissance est une information à laquelle vous donnez du sens. Ce processus de construction des connaissances est de ce fait très personnel, lié

Plus en détail

QUICK GUIDE #1. Guide du pilotage par la performance pour les distributeurs automobiles

QUICK GUIDE #1. Guide du pilotage par la performance pour les distributeurs automobiles QUICK GUIDE #1 Guide du pilotage par la performance pour les distributeurs automobiles INTRODUCTION Vous managez des concessions automobiles et c est une responsabilité qui demande un contrôle quotidien

Plus en détail

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE DAMIEN PÉAN ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE LES GUIDES PRATIQUES GESTION - COMPTABILITÉ - FINANCE Comprendre les comptes annuels et améliorer la situation financière de l entreprise

Plus en détail

Manuel d'utilisation de l'espace d'e-learning de LaboCoop Novembre 2014

Manuel d'utilisation de l'espace d'e-learning de LaboCoop Novembre 2014 Manuel d'utilisation de l'espace d'e-learning de LaboCoop Novembre 2014 Table des matières Accès à l'espace d'e-learning...2 Login et mot de passe de la plateforme...2 Description générale de l'interface

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

Microsoft. Office. Manuel. Partager le classeur pour la modification et suivre les modifications

Microsoft. Office. Manuel. Partager le classeur pour la modification et suivre les modifications Microsoft Office Manuel Partager le classeur pour la modification et suivre les modifications Table des matières 1 INTRODUCTION... 1 2 PARTAGER LE CLASSEUR POUR LA MODIFICATION PAR PLUSIEURS UTILISATEURS...

Plus en détail

Programme IMPACT BOUSSOLE

Programme IMPACT BOUSSOLE Prendre le temps de réfléchir au long terme lorsqu on est pris dans la gestion de son organisation au quotidien n est pas chose aisée. Il faut pourtant s assurer que la stratégie de développement soit

Plus en détail

4. ASTUCES PRATIQUES À CONNAÎTRE POUR UTILISER EFFICACEMENT GOOGLE ANALYTICS

4. ASTUCES PRATIQUES À CONNAÎTRE POUR UTILISER EFFICACEMENT GOOGLE ANALYTICS Formations > Nouveau - Analysez votre trafic efficacement avec Google Analytics 4. ASTUCES PRATIQUES À CONNAÎTRE POUR UTILISER EFFICACEMENT GOOGLE ANALYTICS Maintenant que vous vous êtes familiarisé avec

Plus en détail

www.microsoft-project.fr

www.microsoft-project.fr Microsoft Project Server 2010 unifie la gestion de projet et la gestion de portefeuille afin d aider les entreprises à aligner les ressources et les investissements avec les priorités métier, et à exécuter

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS Table des matières Présentation de la plateforme d envoi de courriels... 4 1- Gestion des contacts... 5 1.1. Base de données... 5 1.1.1- Création

Plus en détail

Méthodologie de conceptualisation BI

Méthodologie de conceptualisation BI Méthodologie de conceptualisation BI Business Intelligence (BI) La Business intelligence est un outil décisionnel incontournable à la gestion stratégique et quotidienne des entités. Il fournit de l information

Plus en détail

Un portail-cdi avec Google.

Un portail-cdi avec Google. Un portail-cdi avec Google. Le moteur de recherche Google, tout le monde connaît. Mais Google c est aussi un ensemble de services souvent gratuits tels qu une messagerie (Gmail), un agenda en ligne, la

Plus en détail

Sites web propriétaires

Sites web propriétaires Ce document est disponible à : C:\Users\pc_samba\Documents\Doc sites prop.docx Sommaire 1 Introduction... 3 2 Création du mini-site... 4 2.1 Autorisation de création... 4 2.2 Création de votre site Web...

Plus en détail

QUESTIONNAIRE CAHIER DES CHARGES POUR FACILITER LA CREATION DE VOTRE SITE WEB

QUESTIONNAIRE CAHIER DES CHARGES POUR FACILITER LA CREATION DE VOTRE SITE WEB QUESTIONNAIRE CAHIER DES CHARGES POUR FACILITER LA CREATION DE VOTRE SITE WEB 1. Quel est mon idée? Mon concept? Un site vitrine Un portfolio Un site de commerce 2. Quel est l objectif de mon site? 3 quels

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing Emailing Cette fiche pratique tente de répondre aux questions suivantes : - Qu est-ce qu un emailing? - Comment réaliser une campagne emailing auprès de mes contacts? - Comment fidéliser mes clients? L

Plus en détail

INITIATION A POWERPOINT

INITIATION A POWERPOINT INITIATION A POWERPOINT P. BESSON OCTOBRE 2000 SOMMAIRE Chap. 1 Découverte de POWERPOINT I. Démarrer Powerpoint 1. Lancement de l application 2. Boite de dialogue de démarrage de Powerpoint II. Structure

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

MODELE DE BRIEF AGENCE

MODELE DE BRIEF AGENCE MODELE DE BRIEF AGENCE MODELE DE BRIEF AGENCE Laurie GIACOBI www.my-marketing-manager.com Document à usage professionnel offert par My Marketing Manager. Reproduction et diffusion interdites. Ne peut être

Plus en détail

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET PROJET : «ensemble des actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans des délais fixés». Délimité dans le temps avec un début et une fin, mobilisant

Plus en détail

Business Intelligence (BI) Stratégie de création d un outil BI

Business Intelligence (BI) Stratégie de création d un outil BI Business Intelligence (BI) La Business intelligence est un outil décisionnel incontournable à la gestion stratégique et quotidienne des entités. Il fournit de l information indispensable, sous plusieurs

Plus en détail

COMPARAISON GRAHPIQUE DE DEUX VALEURS AVEC INCERTITUDE

COMPARAISON GRAHPIQUE DE DEUX VALEURS AVEC INCERTITUDE COMPARAISON GRAHPIQUE DE DEUX VALEURS AVEC INCERTITUDE Le but d une expérience de laboratoire est souvent de vérifier un résultat théorique à l aide d un montage. Puisqu il est impossible (sinon très rare)

Plus en détail

Le cas «BOURSE» annexe

Le cas «BOURSE» annexe Le cas «BOURSE» Le cas BOURSE sera réalisé en liaison avec les fiches ressources n 1 à n 5. Objectifs pédagogiques : - se familiariser en douceur avec les manipulations de base (utilisation des icônes,

Plus en détail

TEST D'APTITUDE COMMERCIALE Dossier d'information

TEST D'APTITUDE COMMERCIALE Dossier d'information TEST D'APTITUDE COMMERCIALE Dossier d'information L'outil solution personnalisable pour sélectionner et évaluer les capacités des commerciaux L'écart d'efficacité entre un commercial "moyen" et un "bon"

Plus en détail

Quoi de neuf dans Optymo 5.0

Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence aux libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo, les textes en caractères

Plus en détail

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Comptabilité et Gestion des Organisations est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire, au sein des services administratifs,

Plus en détail

VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB

VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB Comprendre les principales étapes TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 - RENCONTRE DE DÉMARRAGE 03 PARTIE 2 - ANALYSE FONCTIONNELLE 03 PARTIE 3 - ARBORESCENCE 04 PARTIE 4 - MAQUETTES

Plus en détail

Gestion de Planning Présentation

Gestion de Planning Présentation Gestion de Planning Présentation et tous droits réservés à 2C-FAO sarl Reproduction interdite Page 1/15 Sommaire 1. Présentation générale, objectifs... 3 2. La méthode utilisée... 4 3. La planification

Plus en détail

Configuration de Windows (II)

Configuration de Windows (II) Configuration de Windows (II) Affichage des icônes sur le Bureau : 1 disposer les icônes librement sur le Bureau 2 créer des raccourcis des lecteurs sur le Bureau 3 ranger les icônes sur le Bureau Affichage

Plus en détail

Module 26 : Techniques de modélisation

Module 26 : Techniques de modélisation Module 26 : Techniques de modélisation 26.0 Introduction Ce module enseigne une série de techniques qui constituent une trousse à outils bien pratique quand il s agit de construire des modèles dans Excel

Plus en détail

Manuel d utilisation du CMS

Manuel d utilisation du CMS Manuel d utilisation du CMS ---------------------------- Le gestionnaire de contenu Web et son manuel d utilisation sont une production Global-Média inc. Cet ouvrage est assujetti aux lois sur les droits

Plus en détail

Date de diffusion : Rédigé par : Version : Mars 2008 APEM 1.4. Sig-Artisanat : Guide de l'utilisateur 2 / 24

Date de diffusion : Rédigé par : Version : Mars 2008 APEM 1.4. Sig-Artisanat : Guide de l'utilisateur 2 / 24 Guide Utilisateur Titre du projet : Sig-Artisanat Type de document : Guide utilisateur Cadre : Constat : Les Chambres de Métiers doivent avoir une vision prospective de l'artisanat sur leur territoire.

Plus en détail

Guide de formation. EasyCruit

Guide de formation. EasyCruit Guide de formation EasyCruit Contents INTRODUCTION... 3 PRÉSENTATION ET NAVIGATION... 3 CRÉATION D UN PROJET DE RECRUTEMENT... 5 ETAPE 1 : Nom interne du projet... 5 ETAPE 2 : Associer l offre au bon département...

Plus en détail

Lille Lecture Jeunesse GUIDE UTILISATEUR

Lille Lecture Jeunesse GUIDE UTILISATEUR Lille Lecture Jeunesse GUIDE UTILISATEUR Sommaire Se créer un compte... 3 A quoi sert ce compte?... 3 Se connecter... 3 J'ai perdu mon mot de passe, comment je fais?... 4 Tableau de bord Wordpress... 5

Plus en détail

ECHANTILLONNAGES Fiche de repérage

ECHANTILLONNAGES Fiche de repérage M Objectifs pédagogiques généraux : Fiche de repérage Type : Activité d approche de la notion de fluctuation d échantillonnage et d intervalle de confiance à travers quelques simulations. Niveau : Lycée

Plus en détail

Aide-mémoire: outil d'évaluation en ligne NET-Metrix-Profile

Aide-mémoire: outil d'évaluation en ligne NET-Metrix-Profile Avant-colonne Aide-mémoire: outil d'évaluation en ligne NET-Metrix-Profile Module d'évaluation Tabulation Cet aide-mémoire présente brièvement les différentes possibilités d évaluation proposées pour le

Plus en détail

Aide à l utilisation du logiciel IziSpot.Mobi

Aide à l utilisation du logiciel IziSpot.Mobi 1 Sommaire 1. Description logiciel (explication des menus)... 3 1.1. Description de la barre de menu... 3 2. Onglet configuration... 4 2.1. Gestion du logo... 4 2.1.1. Affichage du zoom... 4 2.1.2. Disposition

Plus en détail

Guide d utilisation de l outil d audit de sécurité. AUDITSec. Version 3.0

Guide d utilisation de l outil d audit de sécurité. AUDITSec. Version 3.0 Guide d utilisation de l outil d audit de sécurité AUDITSec Version 3.0 Mai 2011 Historique du document Version Date Auteur Description 1.0 6 novembre 2010 Éric Clairvoyant http://ca.linkedin.com/pub/ericclairvoyant/7/ba/227

Plus en détail

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES 27.06.2015 GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES CRÉATION OU REFONTE D UN SITE INTERNET Expert indépendant en web et en communication digitale depuis 2009 6 allée Armonville, appt. 12-86000 Poitiers contact@mehdi-benyounes.com

Plus en détail

Sage Customer View (ios) Guide d installation et d utilisation 21.01.2015

Sage Customer View (ios) Guide d installation et d utilisation 21.01.2015 Sage Customer View (ios) Guide d installation et d utilisation 21.01.2015 Tables des matières Sage Customer View (ios) - Guide d installation et d utilisation Tables des matières 2 1.0 Avant-propos 3 2.0

Plus en détail

Sauvegarder ses données avec Syncback

Sauvegarder ses données avec Syncback Sauvegarder ses données avec Syncback D.Mouchené, ATICE Tarentaise - nov. 2015 Une fausse manœuvre, un virus, un incident matériel peuvent causer la destruction de fichiers informatiques et donc la perte

Plus en détail

Manuel d'utilisation de MyVisit

Manuel d'utilisation de MyVisit Manuel d'utilisation de MyVisit Résumé : Ce document explique comment utiliser MyVisit, une application Internet permettant de formuler et suivre les demandes de visites à la Cour de justice de l'union

Plus en détail

Educanet 2 (plate-forme collaborative)

Educanet 2 (plate-forme collaborative) Educanet 2 (plate-forme collaborative) http://www.educanet2.ch Bref aperçu des fonctionnalités d'educanet² Cette nouvelle plate-forme collaborative n'est pas une simple mise à jour d'educanet. Il s'agit

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

Business Intelligence

Business Intelligence Business Intelligence Enjeux, Projets, Données, Indicateurs Gilles FONTANINI g.fontanini@decision-network.eu +33 (0)6 11 21 24 53 2? Gilles Fontanini Consultant et Administrateur d un GIE d experts en

Plus en détail

Guide de l étudiant. Domaine du Pont de bois B.P.20225 59654 Villeneuve d'ascq Cedex. sead.support@univ-lille3fr

Guide de l étudiant. Domaine du Pont de bois B.P.20225 59654 Villeneuve d'ascq Cedex. sead.support@univ-lille3fr Domaine du Pont de bois B.P.20225 59654 Villeneuve d'ascq Cedex sead.support@univ-lille3fr Guide de l étudiant Le Service d'enseignement A Distance de Lille3 a développé un Espace Numérique de Formation

Plus en détail

Veuillez trouver ci-dessous les principales étapes à suivre ainsi que quelques conseils pratiques pour vous aider à soumettre la demande en ligne.

Veuillez trouver ci-dessous les principales étapes à suivre ainsi que quelques conseils pratiques pour vous aider à soumettre la demande en ligne. Bienvenus dans le Système de demande de subvention en ligne du Fonds de contributions volontaires des Nations Unies, disponible chaque année entre le 1 er janvier et le 1 er avril pour recevoir les demandes

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATEUR BIEN DÉMARRER AVEC WISEMBLY

GUIDE ADMINISTRATEUR BIEN DÉMARRER AVEC WISEMBLY GUIDE ADMINISTRATEUR BIEN DÉMARRER AVEC WISEMBLY SOMMAIRE PREPARER. Accéder à Wisembly. Création d un Wiz. Présentation de l interface 5. Création de contenu 6 - Les Documents 6 - Les Votes 7 - Le Questionnaire

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

Gérer un site internet simple

Gérer un site internet simple TUTORIEL Gérer un site internet simple Pourquoi avoir un site internet? Table of Contents Table of Contents... 2 Étape 1 : créer un compte Google (Gmail)... 3 Etape 2 : créer un site internet Google...

Plus en détail

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Négociation et Relation Client est un diplôme national de l enseignement supérieur qui s inscrit dans un contexte de mutation des métiers

Plus en détail

HTML5, CSS3 et JavaScript Développez vos sites pour les terminaux mobiles

HTML5, CSS3 et JavaScript Développez vos sites pour les terminaux mobiles 46 HTML5, CSS3 et JavaScript Développez vos sites pour les terminaux mobiles enfin deux points importants pour les sites mobiles, les nouveautés sur les formulaires ainsi que le mode hors-ligne. 2. Bonnes

Plus en détail

MANUEL DES NOUVEAUTES

MANUEL DES NOUVEAUTES MANUEL DES NOUVEAUTES DERNIERES NOUVEAUTES VERSION 2014 NOUVEAUTES SOMMAIRE 1 - NOUVEAU DESIGN POUR SECIBEXPERT 14 FLAT DESIGN... 2 2 - AMELIORATION DES RELANCES... 2 PRESENTATION DE LA LISTE DES RELANCES

Plus en détail

Emprunts et financements

Emprunts et financements @2m Version du 12/04/2010 fiche guide pour axim 05.0-A Emprunts et financements Plan Les éléments du passif au BO (bilan d ouverture) Les emprunts en cours et prévus Les emprunts court terme, OCC, créances

Plus en détail

Créer votre propre modèle

Créer votre propre modèle Créer votre propre modèle Vous recherchez un modèle personnalisé pour vos présentations Microsoft PowerPoint qui comprend le nom de votre organisation et un arrière-plan unique avec les couleurs et les

Plus en détail

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez pour réussir vos projets de de dématérialisation de documents et processus Conseils Démarrez 10 conseils pour réussir son projet 2 1. Faire une étude d opportunité 2. Définir le cadre de son projet 3.

Plus en détail

ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP

ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP SAS Web Report Studio offre depuis de nombreuses versions la possibilité de visualiser les observations spécifiques à partir des données

Plus en détail

BAAN IVc. Guide de l'utilisateur BAAN Data Navigator

BAAN IVc. Guide de l'utilisateur BAAN Data Navigator BAAN IVc Guide de l'utilisateur BAAN Data Navigator A publication of: Baan Development B.V. B.P. 143 3770 AC Barneveld Pays-Bas Imprimé aux Pays-Bas Baan Development B.V. 1997 Tous droits réservés. Toute

Plus en détail

COMPTE-RENDU UTILISATION JEU D ENTREPRISE KALYPSO ANNEE 2013/2014

COMPTE-RENDU UTILISATION JEU D ENTREPRISE KALYPSO ANNEE 2013/2014 COMPTE-RENDU UTILISATION JEU D ENTREPRISE KALYPSO ANNEE 2013/2014 Contexte Jeu choisi 34 étudiants de DCG3 Jeu KALYPSO proposé par la société ARKHE Chaque équipe gère une société qui fabrique 3 modèles

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON L analytique joue un rôle désormais primordial dans la réussite d une entreprise. Les pouvoirs qu elle délivre sont incontestables, cependant

Plus en détail

WHS ProRealTime. édition 2008 1.52

WHS ProRealTime. édition 2008 1.52 WHS ProRealTime édition 2008 1.52 Ce tutoriel est dédié aux fonctions de passage d'ordres sur ProRealTime avec WHSelfinvest. Pour obtenir une aide sur les autres fonctions de ProRealTime, veuillez consulter

Plus en détail

Guide de l'utilisateur

Guide de l'utilisateur Guide de l'utilisateur Version 1.0 Mars 2013 1 / 19 Table des matières Envoyer ma première Newsletter avec Hydremail Connexion au service Téléchargement de votre base de données Création de votre segment

Plus en détail

Pourquoi un GMAO? Pourquoi GMAO-Machine Bateau? Démarrage Dossier Menu Principal Structure, classification des équipements Fiche d intervention

Pourquoi un GMAO? Pourquoi GMAO-Machine Bateau? Démarrage Dossier Menu Principal Structure, classification des équipements Fiche d intervention Pourquoi un GMAO? Pourquoi GMAO-Machine Bateau? Démarrage Dossier Menu Principal Structure, classification des équipements Fiche d intervention Journal des interventions Planning Gestion des tâches planifiées

Plus en détail

Vos remarques / suggestions

Vos remarques / suggestions Présentation de Picasa Picasa est le logiciel de gestion d'album photo proposé par Google, il est gratuit. Google vous propose deux versions : un logiciel à installer sur l'ordinateur et un module Internet

Plus en détail

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010 Livre Blanc Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique Mai 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com

Plus en détail

Création d un catalogue en ligne

Création d un catalogue en ligne 5 Création d un catalogue en ligne Au sommaire de ce chapitre Fonctionnement théorique Définition de jeux d enregistrements Insertion de contenu dynamique Aperçu des données Finalisation de la page de

Plus en détail

Une ergonomie intuitive

Une ergonomie intuitive Une ergonomie intuitive Les solutions de la ligne PME offrent une interface de travail proche des usages quotidiens en informatique. Leur ergonomie intuitive facilite la prise en main du logiciel. Une

Plus en détail

1 Introduction. Business Intelligence avec SharePoint Server 2010

1 Introduction. Business Intelligence avec SharePoint Server 2010 Business Intelligence avec SharePoint Server 2010 1 Introduction Dans le chapitre précédent, nous avons créé une collection de sites et activé les fonctions de restitution décisionnelles du serveur SharePoint

Plus en détail

Writer. Le logiciel se présente directement avec une page vierge, prête à l emploi pour créer votre nouveau document.

Writer. Le logiciel se présente directement avec une page vierge, prête à l emploi pour créer votre nouveau document. Writer Attention : Les documents faits avec Writer ne pourront être lu qu avec Writer, sauf manipulation permettant l échange avec d autres logiciels. Le logiciel se présente directement avec une page

Plus en détail

Module 24 : Analyse de scénarios

Module 24 : Analyse de scénarios Module 24 : Analyse de scénarios 24.0 Introduction Ce module enseigne un sous-ensemble de techniques de création de modèle qui, dans Excel 2007, constitue l «analyse de scénarios». Ces techniques sont

Plus en détail

Bien comprendre les différences

Bien comprendre les différences Créer mon premier blog Dans la précédente page (Créer mon site), il était question de créer un site web. Une autre façon de s'exprimer sur le web, est d'utiliser un blogue (blog en anglais). Oui, mais

Plus en détail

E-Learning / Ergonomie :

E-Learning / Ergonomie : BARRAU Mathieu Licence Pro Communication Electronique GRUFFAZ Loic Université Lyon 2 E-Learning / Ergonomie : Cahier des charges, contenu et organisation du support de cours pour le programme de formation

Plus en détail

Aller plus loin avec la CRM?

Aller plus loin avec la CRM? Aller plus loin avec la CRM? Comparatif entre Microsoft Dynamics et le module CRM de Microsoft Dynamics Le tableau ci-dessous détaille les fonctionnalités présentes dans les outils CRM proposés par Isatech.

Plus en détail

Portail Client Sigma Informatique

Portail Client Sigma Informatique Portail Client Sigma Informatique Edité le 19 févr. 2013 Sommaire Présentation du portail client 3 La page d accueil 8 Vie d une demande (Création et suivi) 11 La consultation d une demande. 18 La gestion

Plus en détail

Une fois la page chargée, vous devriez vous trouvez sur cette interface :

Une fois la page chargée, vous devriez vous trouvez sur cette interface : 1. Introduction Moodle est une plate-forme d enseignement collaborative en ligne déployée à l Université de Biskra. Elle permet de créer des espaces de cours accessibles depuis Internet où l enseignant

Plus en détail

Les principes et les thèmes PRINCE2

Les principes et les thèmes PRINCE2 31 Chapitre 3 Les principes et les thèmes PRINCE2 1. Les principes de la méthode PRINCE2 Les principes et les thèmes PRINCE2 Les principes de la méthode PRINCE2 définissent un cadre de bonnes pratiques

Plus en détail

Plateforme d'évaluation professionnelle. Manuel d utilisation de l interface de test d EvaLog

Plateforme d'évaluation professionnelle. Manuel d utilisation de l interface de test d EvaLog Plateforme d'évaluation professionnelle Manuel d utilisation de l interface de test d EvaLog Un produit de la société AlgoWin http://www.algowin.fr Version 1.0.1 du 18/01/2015 Table des matières Présentation

Plus en détail

Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique

Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique Introduction Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique Depuis le lancement du projet en février 2013, différentes actions ont été effectuées dans le but d'accroître la sensibilisation et

Plus en détail

Enoncé : Planification agile et gestion des risques

Enoncé : Planification agile et gestion des risques Enoncé : Planification agile et gestion des risques Tout projet a besoin d'être planifié. La planification est une tâche véritablement complexe pour un chef de projet et ses membres de l équipe, surtout

Plus en détail

Trier les ventes (sales order) avec Vtiger CRM

Trier les ventes (sales order) avec Vtiger CRM Trier les ventes (sales order) avec Vtiger CRM Dans l'activité d'une entreprise, on peut avoir besoin d'un outil pour trier les ventes, ce afin de réaliser un certain nombre de statistiques sur ces ventes,

Plus en détail

Le cas «BOURSE» annexe

Le cas «BOURSE» annexe Le cas «BOURSE» Le cas BOURSE sera réalisé en liaison avec les fiches ressources n 1 à n 5. Objectifs pédagogiques : - se familiariser en douceur avec les manipulations de base (utilisation des icônes,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013 GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS Version 1.0 du 27 septembre 2013 Table des matières 1. Introduction... 3 1.1. Les comptabilités auxiliaires... 3 2. Paramètres de bases... 3 2.1. Les conditions de

Plus en détail