Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication. Joris Vanwesenbeeck Internet Architects

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication. Joris Vanwesenbeeck Internet Architects"

Transcription

1 Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication Joris Vanwesenbeeck Internet Architects

2 Révisions Date Version Description Auteur Août- Déc/ Rédaction nouvelle version (NL) JV 10/01/ Fourniture nouvelle version (NL) pour révision JV 15/06/ Fourniture version NL revue finale JV 16/06/ Application de remarques perdues chapitres 1 et 2 BH 12/09/ Adaptations suite aux remarques via Delphine Duprez + 23/11/ Ajout de : ajout de «Channels» et «Downloads» JVW JVW - Rapport d agence search terms - internal - Chapitre «Mesurer les campagnes » L analyse des campagnes doit encore être ajoutée. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 2/78

3 Table des matières 1 Web Analytics, les concepts généraux Fedict Webstats, DC Storm et StormIQ StormIQ : les premiers pas Ouvrir StormIQ Interface et terminologie générales StormIQ Barre principale Panneau «Favourites» Panneau «Explorer» Panneau «Report» Panneau «Tabs» Panneau «Report Control» Agency Reports Rapports d agence : quoi, où et comment? Rapports d agence : de quoi s agit-il? Où trouver les rapports d agence? Utilisation des rapports d agence via le panneau de contrôle de rapport Générer un rapport d agence Explication des rapports d agence, un par un Bounce rate Click paths Click paths Day of the week Entry pages Hour of the day Monthly overview New versus returning visitors Referring domain Search terms internal Search terms external Successful pages Technical (Browsers) et Technical (platforms) Traffic source type User origin Téléchargements (PDF) Channels Élaborer ses propres rapports Introduction Dataview Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 3/78

4 5.2.1 Dataviews : de quoi s agit-il? Comment choisir une dataview? Les principales dataviews Site et période Groupings & measures Que sont les groupings & measures? Comment choisir les groupings & measures? Les principaux groupings Les principales measures Générer le rapport Adapter le rapport en vue de l utilisation (largeur des colonnes, copier, imprimer) Include & Exclude Filter Auto-Size Columns Copy Exporter un rapport Imprimer Filtres Tri Graphiques Options : Pivot Table Totaux Enregistrer le rapport Download Centre : exportation d un rapport Exporter des rapports Utiliser le Download Centre Créer vous-même des schedules Schedules : de quoi s agit-il et pourquoi les utiliser? Comment utiliser des schedules? Créer un nouveau schedule Onglet «General» Onglet «Output» Onglet «Recurrence» Onglet «Content» Mesurer les campagnes Contexte Comment mesurer les campagnes ? Configuration de StormIQ Préparation de l pour la mesure Analyser les campagnes Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 4/78

5 1 Web Analytics, les concepts généraux La Web Analytics consiste à mesurer, collecter, analyser et rapporter des données Internet dans le but de comprendre et d optimiser l utilisation de sites web. Web Analytics Association, 2006 Cette définition comprend les éléments suivants : Mesurer est le processus par lequel les données de visiteurs de sites web sont envoyées à l outil d analyse web centralisée. Cette mesure s opère de façon transparente pour le visiteur, puisqu il ou elle ne remarque rien. Cette étape est assurée par Fedict. Collecter des données signifie que celles-ci sont présentées de manière structurée et peuvent être utilisées aux fins d analyse et de reporting. Cette étape est assurée par l outil de DC Storm baptisé StormIQ. Analyser les données, c est ce que vous faites. Lors de cette étape, vous allez examiner les données collectées en fonction du comportement général ou spécifique des visiteurs sur un site. L objectif est d examiner les causes de faits qui sont observés dans les rapports. Rapporter pendant le reporting, vous décidez quelles données précises vous allez utiliser pour présenter votre analyse au monde extérieur. Il existe différentes possibilités : graphiques, diagrammes circulaires, tableaux, etc. Données Internet est le nom générique des différentes données qui sont collectées par l outil d analyse web. Ce sont donc ces données qui sont analysées. Comprendre l utilisation de sites web est la première étape vers l optimisation de l utilisation de ces sites web. Vous devez d abord comprendre comment le site web est utilisé actuellement, avant de pouvoir envisager de l optimiser. Optimiser l utilisation de sites web est la finalité ultime de l analyse web. Vous tentez de veiller à ce que le site web atteigne son public cible potentiel, et principalement de savoir si ce site atteint ses objectifs. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 5/78

6 2 Fedict Webstats, DC Storm et StormIQ Ce manuel porte sur le service Fedict Webstats et les configurations qui y sont appliquées pour et Fedict. Le service Fedict Webstats utilise le produit commercial StormIQ, développé par l entreprise britannique DC Storm, et il est proposé comme service ASP et intégré avec les services de gestion de contenu Web Fedict. Fedict Webstats sert à analyser les visites sur et les autres sites web de système de gestion de contenu Fedict. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 6/78

7 3 StormIQ : les premiers pas 3.1 Ouvrir StormIQ Pour consulter les statistiques de votre site web, il vous suffit de surfer sur: après quoi l écran suivant apparaît : Figure 1 Écran d ouverture de session StormIQ Vous introduisez ici vos données d utilisateur. En cas de problèmes d accès à StormIQ ou pour toute autre question, vous pouvez prendre contact avec 3.2 Interface et terminologie générales StormIQ Une fois que vous avez ouvert la session avec succès, l interface de StormIQ apparaît. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 7/78

8 Figure 2 Interface StormIQ Cette interface se compose de six parties principales. Figure 3 Interface StormIQ : 6 parties principales Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 8/78

9 Ces six parties principales sont les suivantes : Barre principale Panneau «Favourites» Panneau «Explorer» Panneau «Report» Panneau «Tabs» Panneau «Report Control» Une explication de chacune de ces parties est proposée ci-après Barre principale Figure 4 Barre principale Dans la barre principale, vous trouvez notamment un lien vers la page de votre profil («My Settings»), et vous avez la possibilité de vous déconnecter («Logout»). Symbole «double flèche» Si vous cliquez sur le symbole «double flèche» à l extrême gauche, la barre blanche de la partie supérieure se refermera. Menu déroulant «New» Pour créer un nouvel élément, vous choisissez une option de ce menu. Les possibilités sont les suivantes : «Report», «Funnel» ou «Report & Funnel Schedule». La signification précise de ces éléments sera abordée dans la suite de ce manuel. Les trois options du bas de ce menu (dont l une n est pas sélectionnable) font référence à des fonctionnalités qui ne sont pas actives. Elles ne sont dès lors pas pertinentes. My Settings Si vous cliquez sur le bouton «My Settings», un nouvel écran s affiche, où vous pouvez modifier votre mot de passe (voir la capture d écran ci-dessous). Figure 5 Menu déroulant «New» Le lien «Storm Professional» (visible côté gauche) n est pas d application pour StormIQ. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 9/78

10 Figure 6 Fenêtre «My Settings» Un clic sur le bouton «Logout» vous permet de mettre fin à la session StormIQ. Le bouton «Training & Support» Training & Support Cette fonctionnalité est uniquement disponible pour les utilisateurs qui sont directement en contact avec DC Storm. Ce bouton est également présent pour les autres, mais il ne renvoie à rien Panneau «Favourites» Ce panneau affiche les rapports (Reports), entonnoirs (Funnels), tableaux de bord (Dashboards) ou programmes (Schedules) que vous avez marqués comme favoris. Le point vous explique comment procéder exactement. Vos favoris dans StormIQ fonctionnent de la même manière que les favoris de votre navigateur web : vous pouvez marquer des rapports et des funnels comme favoris afin qu ils apparaissent dans ce panneau. Vous pouvez ainsi retrouver de façon simple et rapide les rapports et funnels que vous utilisez le plus. Figure 7 Panneau «Favourites» vide Tout comme pour les favoris de votre navigateur, vous pouvez recourir à une structure de dossiers. Pour ce faire, cliquez du bouton droit sur dans le panneau «Favourites» et choisissez ensuite «New Folder». Un nouveau dossier s affiche ensuite sous «Favourites». Pour supprimer un favori, cliquez du bouton droit sur un élément et sélectionnez ensuite «Delete Favourite». Pour déplacer un favori, cliquez sur l élément, faites-le glisser et déposez-le là où vous voulez qu il apparaisse. Vous pouvez aussi déplacer de cette façon des éléments du panneau «Explorer» vers le panneau «Favourites». L icône dans le coin supérieur droit permet de rafraîchir vos favoris. Figure 8 Panneau «Favourites» rempli Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 10/78

11 3.2.3 Panneau «Explorer» Ce panneau affiche tous les éléments auxquels vous avez accès. Figure 9 Panneau «Explorer» My Dashboards Un dashboard ou tableau de bord a pour objectif de présenter de manière claire les principales mesures d un site web. Ce dossier comprend tous les tableaux de bord auxquels vous avez accès. Quand vous cliquez sur My Dashboards, vous voyez apparaître une nouvelle structure de dossiers contenant deux sortes d éléments : System Dashboard. Ce tableau de bord s affiche quand vous venez d ouvrir une session sur StormIQ. Il comprend les différents chiffres des sites web auxquels vous avez accès dans StormIQ. Vous pouvez voir le System Dashboard dans la Figure 3, partie 4. Ce tableau de bord est disponible pour tout utilisateur de StormIQ et sera toujours là. Figure 10 My Dashboards Les tableaux de bord faits sur mesure sont signalés par l icône. Ce sont des dashboards spécialement conçus et qui s appliquent à des sites auxquels vous avez également accès. Quand vous cliquez sur un dashboard dans le panneau «Explorer», un onglet supplémentaire apparaît dans le panneau «Tabs» pour le tableau de bord sur lequel vous venez de cliquer. Vous verrez alors que le contenu du nouvel onglet s affiche dans le panneau «Report». Dans le panneau «Explorer», si vous cliquez du bouton droit sur un dashboard, trois options vous sont proposées, notamment la possibilité d ajouter le tableau de bord à vos favoris. Figure 11 Options administratives d un tableau de bord Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 11/78

12 My Reports Un rapport est l élément central dans StormIQ : toutes les données que StormIQ tient à jour et que vous souhaitez consulter via StormIQ sont présentées sous la forme de rapports. Une description détaillée de la manière de les élaborer, manipuler et utiliser est proposée au chapitre 5. Un rapport peut se présenter sous différentes formes. La plus simple (mais la moins intuitive) consiste en un tableau composé de rangées et colonnes, remplies de différentes valeurs, comme dans Microsoft Excel. La Figure 12 montre un exemple de rapport avec le nombre de visites d un site web quelconque pour différents jours successifs. Figure 12 Un rapport sous forme de tableau et de graphique Le dossier «My Reports» du panneau «Explorer» contient les rapports que vous avez enregistrés dans vos propres rapports. Ces rapports sont uniquement disponibles pour vous et ne peuvent être consultés par d autres. Vous pouvez lire dans le chapitre relatif aux rapports comment enregistrer un rapport dans «My Reports». Figure 13 Options administratives d un rapport Voici le détail et l explication de ces trois options : «Delete» : cette option supprime le rapport du dossier «My Reports». «Add to Favourites» : cette option ajoutera le rapport dans le panneau «Favourites». Le rapport choisi sera ainsi ajouté en tête des favoris (et donc directement sous ). «Add report to an existing schedule» : via cette option, le rapport peut être ajouté à un programme existant. Ce en quoi consiste exactement un programme est expliqué deux sections plus loin, sous «My Schedules». Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 12/78

13 My Funnels Un funnel ou entonnoir est une succession de pages par lesquelles le visiteur d un site web doit passer avant de pouvoir entreprendre une action souhaitée (par le propriétaire du site web). Un exemple de ce genre d action est l achat en ligne d un produit via un panier de commande. Dans cet exemple, la commande s effectue comme suit : Page 1 : la page où vous mettez le produit dans le panier. Page 2 : la page où vous consultez votre panier et passez au décompte. Page 3 : la page où vous indiquez votre adresse et vos données de paiement. Page 4 : la page où vous êtes remercié et où vous voyez les données de votre achat. Figure 14 - Représentation graphique d un entonnoir Dans le funnel report, vous pouvez voir combien de personnes sont arrivées sur la page 1, combien sont passées à la page 2, et ainsi de suite jusque la page finale, en l occurrence la page de remerciement. Si vous présentez ces chiffres de manière graphique, vous obtenez la forme d un entonnoir (funnel en anglais) : le cône renversé va en se rétrécissant à mesure que le nombre de visiteurs diminue au fil des étapes (pages). Vous trouverez dans la figure 14 ci-dessus un exemple de ce genre d entonnoir dans StormIQ. Quand vous cliquez du bouton droit sur un funnel, vous voyez s afficher des options similaires à celles des rapports. Figure 15 Options administratives d un entonnoir My Schedules Un schedule ou programme est une manière d automatiser la génération de rapports ou funnels. Ainsi, vous pouvez faire en sorte qu ils soient générés automatiquement à un moment défini au préalable et sous une forme prédéfinie. Quand vous cliquez sur un schedule, une nouvelle fenêtre s ouvre. Dans celle-ci, vous pouvez régler les détails spécifiques du programme. Vous pouvez retrouver au chapitre 6 comment procéder exactement. Le dossier My Schedules renferme tous les programmes que vous avez vous-même créés et enregistrés. Contrairement aux tableaux de bord et aux rapports, StormIQ n offre pas la possibilité de partager des programmes avec d autres. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 13/78

14 Quand vous cliquez du bouton droit sur un programme, plusieurs options vous sont également proposées : Figure 16 Options d un programme Voici le détail de ces quatre options : «Run» : le programme est immédiatement exécuté, quel que soit le moment défini au préalable. «Delete» : cette option supprime le programme du dossier «My Schedules». «Add to Favourites» : cette option ajoutera le programme dans le panneau «Favourites». Le programme choisi sera ainsi ajouté en tête des favoris (et donc directement sous ). «Create template from schedule» : cette option lance le processus de création d un modèle de tableau de bord (dashboard). La création de tableaux de bord n est cependant pas abordée dans ce manuel. Agency Reports Dans le panneau «Explorer», vous trouverez le dossier dont vous êtes également un membre.. Il s agit de l agence En principe, une agence est une organisation (en l occurrence l administration belge) qui gère ellemême différents sites web et les fait mesurer à l aide de StormIQ. Quand vous cliquez sur votre agence, les éléments suivants s affichent : Figure 17 Contenu d agence Les deux premiers éléments n entrent pas dans le cadre de ce manuel. Dans la dernière section, vous trouvez les rapports standard que vous utiliserez fréquemment. Ils sont abordés ci-dessous. Agency Reports : Les agency reports ou rapports d agence sont un ensemble de rapports prêts à l emploi permettant une utilisation rapide. Ces rapports sont abordés au chapitre 4. Attention : un agency report est différent des rapports classiques enregistrés sous «My Reports». La différence réside dans le fait que, pour un rapport d agence, vous devez encore sélectionner un site web pour lequel ce rapport doit être généré (vous pouvez retrouver la manière de procéder à cet effet au chapitre 4 également). Dans le cas d un rapport sous «My Reports», le site web est en revanche enregistré d office avec celui-ci, de sorte que les chiffres seront aussi disponibles directement. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 14/78

15 Sites : Ce dossier comprend l ensemble des sites web pour lesquels vous avez accès aux statistiques d utilisateurs, par exemple. Un site dans StormIQ correspond par conséquent à un site web mesuré par StormIQ, dans cet exemple Quand vous cliquez sur un site pour l ouvrir, une structure de dossiers s affiche à nouveau : Figure 18 Contenu de sites Le dossier «Site Reports» renferme tous les rapports enregistrés spécialement pour ce site web. À l instar des rapports d agence, ce dossier contient donc des rapports qui sont cette fois enregistrés au niveau du site et sont par conséquent enregistrés également avec un site. Dans le même ordre d idées, le dossier «Site Funnels» comprend les entonnoirs qui sont enregistrés pour ce site. Les deux derniers dossiers (Site Profile et Site Strategies) repris dans un site ne sont pas abordés dans ce manuel. System Reports Les system reports ne sont pas traités dans ce manuel. Ils renferment un ensemble de rapports plus avancés que vous pouvez générer pour tout site auquel vous avez accès. Engage «Engage» comporte un seul élément :. Quand vous cliquez sur «Download Centre», vous ouvrez le centre de téléchargement dans le panneau «Explorer». Le point 5.13 explique comment l utiliser Panneau «Report» Comme indiqué précédemment, le panneau «Report» est le panneau principal de StormIQ. Vous pourrez y consulter, modifier et enregistrer des rapports ou y consulter et modifier des funnels. Nous pouvons affirmer que vous travaillerez essentiellement dans le panneau «Report», vu que c est ici qu apparaissent tous les principaux éléments de StormIQ (à savoir les éléments sur lesquels vous avez cliqué dans le panneau «Explorer» ou «Favourites»). La composition du panneau «Report» dépend de la configuration de l élément qui s y affiche. Vous pourrez tout lire à ce propos dans la suite de ce manuel. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 15/78

16 3.2.5 Panneau «Tabs» Il importe de savoir qu il est possible d avoir plusieurs rapports, entonnoirs ouverts dans StormIQ. Pour ce faire, un onglet distinct est ouvert à chaque fois, un peu comme dans Internet Explorer. L onglet actif, pour lequel les données sont donc visibles dans le panneau «Report», est signalé par une couleur plus foncée que les onglets non actifs. Il ne peut y avoir qu un seul onglet actif. Figure 19 Panneau «Tabs» avec l onglet actif Panneau «Report Control» Le panneau «Report Control» ou contrôle de rapport contient les éléments qui vous permettent d adapter un rapport à vos besoins. Nous abordons ici uniquement les éléments visibles lors de l ouverture de StormIQ. Si vous commencez à générer et/ou créer des rapports, d autres éléments s affichent encore dans le contrôle de rapport, qui seront abordés dans la suite de ce manuel (voir chapitre 4 et chapitre 5). Pagination Il peut arriver qu un rapport ou un tableau de bord comporte trop de lignes pour être affiché sur 1 écran dans le panneau «Report». C est la raison pour laquelle les nombreuses lignes sont réparties sur plusieurs pages. Cette pagination vous permet de parcourir rapidement les différentes pages. Figure 20 Pagination dans le contrôle de rapport Il y a trois manières de parcourir les différentes pages : les touches fléchées pour aller à la première ou dernière page : respectivement et. les touches fléchées pour aller à la page précédente ou suivante : respectivement et. choisir soi-même un numéro de page en indiquant un chiffre à droite de «Page». Taille de page Ce contrôle vous permet de choisir le nombre de lignes affichées sur une page. Figure 21 Taille de page dans le contrôle de rapport Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 16/78

17 Période Ce contrôle vous permet de choisir la période à prendre en compte pour l affichage des données. Vous pouvez modifier cette période dans la liste déroulante. Figure 22 Période dans le contrôle de rapport Ouvrir et fermer le panneau «Designer» Ce bouton vous permet d ouvrir et fermer le panneau «Designer». Ce panneau permet de définir la présentation d un rapport : les données qu il contient, les filtres éventuels appliqués aux données et les tris éventuels. Le chapitre 5 vous explique comment procéder. Figure 23 - Ouverture et fermeture du panneau «Designer» Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 17/78

18 4 Agency Reports Nous avons déjà levé un coin du voile sur les rapports d agence au point Dans ce chapitre, nous les examinons plus en profondeur et vous expliquons l utilisation précise de chaque rapport d agence. Nous vous indiquons tout d abord où trouver les rapports d agence et comment les utiliser (section 4.1). La section 4.2 décrit en quoi consistent exactement les rapports d agence et comment ils peuvent être utilisés. 4.1 Rapports d agence : quoi, où et comment? Rapports d agence : de quoi s agit-il? Un agency report ou rapport d agence est un rapport standard qui est déjà défini, consultable de façon simple et rapide. Un rapport d agence vous donnera une première idée générale de la manière dont un site web est utilisé Où trouver les rapports d agence? Les rapports d agence se retrouvent dans le panneau «Explorer» comme le montre l illustration cidessous : Figure 24 Aperçu des rapports d agence Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 18/78

19 4.1.3 Utilisation des rapports d agence via le panneau de contrôle de rapport Un rapport d agence peut servir de point de départ pour analyser l utilisation d un site web. Il ne vise donc pas à découvrir les causes réelles d un site web, mais fournit une première impulsion pour les examiner. Dans cette section, nous aborderons la manière dont nous pouvons utiliser un rapport d agence pour lancer une analyse limitée. D un point de vue pratique, la différence entre analyse limitée et étendue réside dans l utilisation ou non du panneau «Designer» pour adapter le rapport d agence. Le chapitre 5 (élaborer ses propres rapports) donne plus de détails à ce sujet. Nous limitons l utilisation d un rapport d agence à l utilisation du panneau de contrôle de rapport. Une fois que vous avez ouvert le rapport d agence, refermez donc le panneau «Designer». Pour ce faire, il vous suffit de cliquer dans la partie supérieure gauche sur l icône représentant un crayon ( ). Figure 25 Rapport d agence avec panneau «Designer» encore ouvert Nous abordons ci-après l adaptation du site web et de la période de rapport pour laquelle le contrôle de rapport est généré. Adapter le site web Vous devez avant tout choisir le site web pour lequel vous souhaitez voir des rapports. Servez-vous pour ce faire de la sélection déroulante (voir Figure 26). Cette liste comporte uniquement les sites liés à votre login. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 19/78

20 Figure 26 Choix du site web lors d un rapport d agence Adapter la période du rapport Un rapport d agence affiche toujours une période préremplie. Vous pouvez l adapter en choisissant une autre valeur dans la liste déroulante en regard de «Visits» (voir Figure 27). Figure 27 Adaptation de période dans un rapport d agence Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 20/78

21 Les possibilités suivantes sont proposées : «Manual dates» Lors du choix de cette option, les champs «Start Date» et «End Date» sont actifs. Vous pouvez y indiquer manuellement une date ou cliquer sur l icône représentant un calendrier ( ), avant de choisir la date dans le calendrier. Figure 28 Sélection de dates manuelle dans un calendrier «Today» Lors du choix de cette option, le rapport ne comportera que les données du jour. Vous devez toutefois tenir compte du fait qu il y a un décalage d environ 4 heures avant qu une visite au site web n apparaisse de manière effective dans StormIQ. «Day: Yesterday» Les visites qui ont eu lieu la veille sur le site web. «X days ago», «X weeks ago», «X months ago» Rapport sur une journée, une semaine 1 ou un mois spécifique. «Last X Days», «Last X Weeks» Cette période affiche les données pour différents jours ou semaines 1, à savoir pour les X derniers jours jusqu à la veille. «Week: Last Week» Cette période affiche les données pour 7 jours, à savoir toute la semaine 1 écoulée. «Month to Today» Cette période prend en compte les données depuis le premier jour du mois en cours jusqu à la journée en cours. «Month to Yesterday» Cette période est identique à la précédente, à la différence qu elle ne court pas jusque la journée en cours, mais jusque la veille. 1 Dans les rapports hebdomadaires, tenez compte du fait que, pour StormIQ, une semaine débute le dimanche et se termine le samedi. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 21/78

22 «Month: Last Month» Cette période commence le premier jour du mois précédent et se termine le dernier jour du mois précédent. «Last X full Months» Cette période se compose de X mois, en débutant X mois complets avant et en se terminant le mois précédent complet. «This rolling Week», «this rolling Month» Il s agit d une période «courante», ce qui signifie que, contrairement aux périodes précédentes, elle ne commence et ne se termine pas avec le début ou la fin d une semaine ou d un mois. Une semaine courante débute 7 jours auparavant et se termine la veille, un mois courant commence 31 jours auparavant et se termine la veille. «Last rolling Week» Le rapport de dernière semaine courante commence 14 jours auparavant et se termine 7 jours plus tard, le rapport de dernier mois courant débute 62 jours auparavant et se termine 31 jours plus tard. «Year to date» Cette période commence le premier janvier de l année en cours et se termine la veille Générer un rapport d agence La dernière étape consiste à générer ou «créer» le rapport. Cela signifie que vous donnez à StormIQ l instruction de recueillir les données et de les afficher à l écran. Pour ce faire, cliquez sur le bouton «Run» (avec l éclair) dans la partie supérieure droite du panneau «Report» (Figure 29). Figure 29 Bouton pour générer un rapport Une fois que vous avez cliqué sur le bouton «Run», vous voyez apparaître la fenêtre «Report Calculation» : Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 22/78

23 Figure 30 Fenêtre «Report Calculation» Dans certains cas, il peut arriver que la génération d un rapport dure longtemps. Cela dépend principalement de la longueur de la période sélectionnée et de la popularité du site faisant l objet du rapport. Plus nombreuses sont les données à recueillir, plus long est le calcul. Vous pouvez toutefois intervenir pendant le calcul (voir Figure 30) : «Defer» Si vous cliquez sur ce bouton, la génération se poursuivra à l arrière-plan. Quand le calcul est terminé, vous pouvez aller chercher le rapport dans le Download Centre (centre de téléchargement). La section 5.13 vous explique comment procéder. «Cancel» Si vous cliquez sur ce bouton, vous interrompez la génération du rapport. C est utile quand vous souhaitez encore apporter rapidement une modification. 4.2 Explication des rapports d agence, un par un Cette section décrit brièvement les différents rapports Bounce rate Le bounce rate ou taux de rebond est la même chose que le Bounced Visit %. Vous trouverez ce que cela signifie exactement au chapitre 5.1 «Principal measures». Description du rapport Ce rapport illustre le taux de rebond par jour, tant de façon graphique que sous forme de tableau. En l occurrence, la composante graphique est plus intéressante parce qu elle permet de dégager rapidement des tendances. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 23/78

24 Interprétation du rapport Figure 31 Rapport d agence «Bounce rate» pour diplomatie.belgium.be avec période standard La capture d écran ci-dessus permet de tirer plusieurs déductions. On observe tout d abord que le taux de rebond est relativement élevé. D un point de vue général, un taux de rebond d environ 40% est considéré comme «correct», et 30% comme très bon. Nous voyons en l occurrence que le taux de rebond demeure plus ou moins constant, autour des 60%. Nous pouvons en déduire qu une amélioration est toutefois possible. Il convient ici de noter qu il y a toujours des exceptions à la règle générale. Un taux de rebond élevé n est pas nécessairement mauvais. Exemple : les sites d actualités ou les blogs. Ceux-ci présentent généralement un taux de rebond très élevé parce que les visiteurs arrivent sur les pages de détail d un message par le biais de campagnes ou de moteurs de recherche. Ensuite, lorsqu ils ont passé la nouvelle en revue, il y a de fortes chances qu ils quittent le site web. Nous pouvons déduire de cet exemple que ce visiteur est satisfait ou pas de sa visite et que nous pouvons ou non cataloguer le taux de rebond élevé comme étant une indication positive ou négative d efficacité du site. Cet exemple montre que le taux de rebond doit toujours être replacé dans le contexte et être considéré par rapport à d autres facteurs ayant une influence Click paths Description du rapport Un click path est une succession de pages qui ont été consultées lors d une même visite. Ce rapport Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 24/78

25 montre les chemins les plus suivis par les utilisateurs du site web concerné. L analyse de ce rapport nous permet ainsi d avoir une idée de ce que les visiteurs ont fait après avoir consulté une page spécifique. Le rapport montre des utilisateurs et non des visites, par exemple. Ce rapport est très étendu : vous pouvez imaginer que si vous avez un site web comptant de multiples pages, les différents chemins qui y sont possibles sont extrêmement nombreux. StormIQ a par conséquent besoin de beaucoup de temps pour générer ce rapport. Interprétation du rapport Figure 32 Rapport d agence «Click paths» pour economie.fgov.be Au total, utilisateurs ont visité le site web d entre eux, soit 60% (!), ont un chemin de clic d une seule page: /fr/modules/onlineservice/bce/bce_public_search.jsp. Le fait que 60% des utilisateurs suivent un seul et même chemin se limitant à la même page systématiquement est très surprenant, et demande un examen plus approfondi. Si nous examinons la page en question, nous arrivons sur cette page : Nous voyons que cette page renferme très peu d informations : uniquement un lien vers la Banque Carrefour des Entreprises. Ce lien mène l utilisateur vers une partie spécifique de ce même site web, mais StormIQ ne la considère manifestement pas comme un élément du site web vu que le chemin de page ne compte qu une seule page. Nous pouvons en tirer deux conclusions : Il est probable que des sites web externes ou internes et/ou des intranets renvoient à la page mentionnée plus haut. Nous le déduisons du fait que 60% des visiteurs commencent leur visite sur cette page spécifique. Si nous souhaitions en savoir plus sur l utilisation précise de la Banque Carrefour, celle-ci devrait également être mesurée, ce qui n est pas le cas actuellement. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 25/78

26 4.2.3 Click paths 2 Description du rapport Ce rapport ressemble au précédent non seulement par son nom, mais aussi dans sa structure et son objectif. Il offre cependant plusieurs possibilités qui sont différentes du rapport «Click paths». Là où le rapport «Click paths» montre les chemins complets des visites, ce rapport se focalisera sur trois étapes d un chemin : la page précédente, cette page et la page suivante. Cela permet de filtrer sur une page spécifique et d observer ensuite quelles ont été les pages consultées suivantes et/ou précédentes les plus utilisées. Interprétation du rapport Figure 33 Rapport d agence «Click paths 2» Si nous exécutons ce rapport d agence pour le site web igvm.belgium.be et que nous trions ensuite en fonction du nombre d utilisateurs, nous obtenons l illustration de la Figure 33. On remarque directement plusieurs choses. Les colonnes «Previous Page» et «Next Page» sont plutôt vides. Il est parfaitement normal en soi qu aucune valeur n apparaisse dans ces colonnes, puisqu une visite doit aussi commencer et se terminer à une page déterminée, et si cette page se trouve dans la colonne «This Page», les colonnes «Previous Page» et «Next Page» seront vierges. Mais en l occurrence, nous voyons de très nombreuses rangées où ces deux colonnes sont vides. Cela signifie que ces rangées représentent des visites ne contenant qu une seule page, il s agit donc de bounced visits. Si l on examine le rapport d agence «Bounce rate», on y découvre un taux de rebond d environ 90% pour chaque jour. Ce dernier correspond par conséquent aux constatations observées dans le rapport d agence «Click paths 2». Si nous voulons regarder au-delà des simples bounced visits, mieux vaut appliquer un filtre qui veillera à masquer les rangées sans «Next Page». Si nous procédons de la sorte, nous obtenons un rapport semblable à celui de la Figure 34. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 26/78

27 Figure 34 Rapport d agence «Click paths 2» avec filtres Nous remarquons ici qu une seule valeur se retrouve dans la colonne «Users», à savoir 1. Cela signifie que dans toutes les combinaisons possibles de pages qui ont été visitées les unes après les autres, il n y a aucune combinaison qui ressort vraiment, ce qui nous amène à conclure que le contenu du site web est très plat. Ce n est pas un résultat normal, vu que 90% des sites web ont une idée bien cernée des chemins de clics les plus suivis Day of the week Description du rapport Ce rapport montre le nombre d utilisateurs, de visites et de pages consultées par jour de la semaine pour les 28 derniers jours. Il nous permet par conséquent de voir quel a été le jour le plus populaire de la semaine pour les 28 derniers jours. Interprétation du rapport Nous donnons ici l exemple de ce rapport d agence pour le site web my.belgium.be. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 27/78

28 Figure 35 Rapport d agence «Day of the week» Ce rapport nous permet de réaliser les interprétations suivantes : Le mardi et le mercredi sont les jours les plus populaires de la semaine, même si les différences avec le lundi, le jeudi et le vendredi ne sont pas très marquées. Nous pouvons dire que pendant la semaine, ce site web connaît une tendance assez plate en termes d utilisateurs, de visites et de pages consultées. Il est en soi très normal que le nombre de visiteurs chute pendant le week-end pour ce type de site web. Pour certains sites web, c est l inverse. Nous pensons avant tout à des sites web offrant un autre type de contenu : les critiques de restaurants enregistreront par exemple de meilleurs résultats le week-end que la semaine. Les graphiques pour les utilisateurs et les visites sont très similaires. Cela signifie que le nombre d utilisateurs est à peu près identique au nombre de visites, ce qui veut dire à son tour que les visiteurs ne reviennent pas souvent pour une deuxième visite Entry pages Description du rapport Ce rapport montre quelles pages du site web sont les plus utilisées comme landing pages. La landing page ou page d arrivée est la page qui est consultée la première lors de la visite d un site web. Interprétation du rapport Pour le site web kanselarij.belgium.be (chancellerie.belgium.be), ce rapport se présente comme suit : Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 28/78

29 Figure 36 Rapport d agence «Entry pages» Si nous trions ce rapport sur le nombre de visites, nous observons que les pages d accueil française et néerlandaise figurent aux deux premières places. C est un résultat très naturel, la page d accueil étant la page où la plupart des visites commencent pour la quasi-totalité des sites web. Ce qui est moins normal en revanche, c est qu une page d erreur se trouve à la troisième place des pages d arrivée les plus fréquentées. Cela signifie que parmi l ensemble des visites, beaucoup trop débutent par la page d erreur. Il va de soi que le démarrage d une visite par la page d erreur est une situation que personne n apprécie. Le visiteur ne sera guère enclin à poursuivre sa visite. Qu est-ce qui peut expliquer que la page d erreur française arrive si haut comme page d arrivée? Une visite peut passer par différents canaux : en direct, en tapant l adresse du site dans le navigateur ou par le biais d un favori (bookmark) ; via un site de renvoi qui comporte un lien vers le site web ; via votre propre site web, par le biais de liens internes renvoyant à une mauvaise page ; via un moteur de recherche, parce que l utilisateur a introduit un mot-clé via lequel le site web est arrivé en tête dans les résultats. Il semble moins évident que le premier et le dernier canal fassent déboucher une visite sur la page d erreur. En effet, l utilisateur ne saisira pas l adresse de la page d erreur ni ne va rechercher une page d erreur via un moteur de recherche. Nous pouvons par conséquent examiner quels sont les sites web qui génèrent le plus de trafic vers la page d erreur et, via le rapport d agence «click path» (section Error! Reference source not found.), voir quelles pages internes conduisent à cette page d erreur Hour of the day Description du rapport Ce rapport présente sous forme graphique le nombre d utilisateurs, de visites et de pages consultées Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 29/78

30 par heure pour les 28 derniers jours. Interprétation du rapport Si nous générons ce rapport pour le site web nous obtenons le résultat illustré à la Figure 37. Figure 37 Rapport d agence «Hour of the day» Ce rapport révèle plusieurs choses : La majeure partie du trafic est générée entre 7 heures et 21 heures. Ce n est guère étonnant, puisque c est le cas pour la grande majorité de tous les sites web. Entre 11 et 12 heures, il y a une période pendant laquelle moins de trafic est généré, ce qui peut s expliquer par les pauses prises juste avant le lunch. Si ce résultat ne semble pas très éloquent à première vue, il permet cependant de déterminer, par exemple, le moment le plus approprié pour publier des actualités sur le site web afin d atteindre le plus grand nombre possible d utilisateurs : entre 9 et 10 heures ou juste après la pause de midi semblent être les moments par excellence. Par ailleurs, on observe que les utilisateurs, les visites et les pages consultées se trouvent dans le même ordre qu avec le rapport d agence «Day of the week», bien que les rapports entre les divers graphiques soient différents ici : la différence entre les graphiques d utilisateurs et de visites se situe à peu près dans un rapport de 1 sur 3 pendant les heures pleines. Cela signifie qu un utilisateur effectuera en moyenne trois visites entre ces heures. Le rapport entre les graphiques des visites et des pages consultées montre qu une seule visite ne dépasse pas beaucoup plus d une page consultée en moyenne Monthly overview Description du rapport Ce rapport d agence illustre sous la forme graphique le nombre d utilisateurs, de visites et de pages Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 30/78

31 consultées par jour pour les quatre dernières semaines. Interprétation du rapport Pour le site web fedict.belgium.be, ce rapport se présente comme suit : Figure 38 Rapport d agence «Monthly overview» Il s agit d un rapport très général dont les conclusions à tirer sont limitées. Ce rapport donne toutefois une bonne idée des volumes de trafic dans le passé récent et des éventuelles tendances anormales. Il apparaît également utile d examiner le passé au-delà des quatre dernières semaines pour amorcer une bonne analyse de tendance. L objectif de celle-ci est de vérifier quelles sont exactement les valeurs moyennes et si des valeurs extrêmes s y retrouvent. Dans ce rapport d agence, si nous remplaçons la période par «last 6 full months» (donc l année courante écoulée) et que nous remplaçons le grouping «visit date» (date de visite) par «visit week» (semaine de visite) ou «visit year» (année de visite), nous obtenons un graphique qui se présente comme suit : Figure 39 Rapport d agence «Monthly overview» avec grouping et période adaptés Ce graphique est beaucoup plus éloquent : nous voyons ainsi une très nette réduction du volume de Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 31/78

32 trafic après la semaine 27. Ce recul est particulièrement visible dans le nombre de pages consultées et il se poursuit jusqu à aujourd hui. Nous pouvons en déduire que cette diminution est liée à une cause spécifique New versus returning visitors Description du rapport Ce rapport indique le pourcentage par jour d utilisateurs nouveaux et récurrents pour les 28 derniers jours. Cette donnée est importante parce qu elle illustre dans quelle mesure le site web parvient à faire revenir des utilisateurs qui sont déjà venus visiter le site web. Il ne faut pas oublier que l objectif précis dépend du type de site web. Un site web peut par exemple contenir un type d information qui, après avoir été consulté une fois, n est plus nécessaire dans un avenir proche pour la plupart des gens. Interprétation du rapport Pour le site web ce rapport d agence se présente comme suit : Figure 40 Rapport d agence «Monthly overview» Belgium.be est un site portail qui tente de réunir de manière claire les informations et les prestations de services de l administration belge. Nous sommes également conscients que le citoyen (qui constitue le public cible de ce site web) ne va pas suivre fréquemment cette prestation de services, mais qu il le consultera lorsqu il en aura besoin. Cette hypothèse est étayée par les données de ce rapport : environ 60% des visites sont générées par de nouveaux utilisateurs, 40% sont générées par des utilisateurs qui sont déjà venus sur le site web précédemment. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 32/78

33 4.2.9 Referring domain Description du rapport Ce rapport d agence reprend les sites web qui ont généré le plus de trafic vers le site web en question. Il s agit des sites web de renvoi. La consultation régulière de ce rapport vous donne une idée des sites web avec lesquels il peut être intéressant de nouer des partenariats ou dont il faut tout au moins tenir compte. Interprétation du rapport Pour le site web ce rapport se présente comme suit : Figure 41 Rapport d agence «Referring domain» Ce rapport comporte le domaine du site web qui renvoie au site web analysé. Pour tout «Referring domain», il affiche le nombre de visites et de pages consultées et le temps moyen de consultation du site web. Les deux premières informations donnent simplement une idée du volume : quel site web de renvoi a envoyé le plus de trafic vers mon site web. La dernière colonne donne plutôt une idée de la qualité : quel site web de renvoi a envoyé le trafic le plus qualitatif vers mon site web. Nous voyons que «(Direct)» envoie le plus de trafic vers le site web. Ce domaine de renvoi n est pas un site web, mais il indique le nombre de personnes qui sont venues directement sur le site web. Par «venir directement sur le site web», on entend que l utilisateur a saisi l URL dans son navigateur ou qu il a cliqué sur un lien dans un programme installé sur son ordinateur (par exemple, un programme ). Les favoris ou onglets font également partie de ce domaine de renvoi. En deuxième position de cette colonne, on trouve google.be. Il s agit du trafic généré par des personnes qui sont arrivées sur le site web par le biais du moteur de recherche. En troisième place, nous avons belgium.be. Belgium.be est par conséquent le site web le plus important pour my.belgium.be en ce qui concerne la génération de trafic. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 33/78

34 Search terms internal Description du rapport Dans le contexte des sites web, deux types de recherche sont importants : la recherche externe et la recherche interne. La recherche externe porte sur les mots-clés saisis dans les moteurs de recherche externes comme Google et qui ont débouché sur une visite du site web analysé par vos soins. La recherche interne porte quant à elle sur les mots-clés qui ont été introduits sur le site web analysé par vos soins. Il s agit donc d une recherche dans le site web, ce qui explique le choix du terme «recherche interne». Vous trouverez un complément d information sur la recherche externe dans le rapport d agence au point suivant. Ce rapport d agence indique pour le site web pour lequel le rapport est généré quels mots-clés internes ont été utilisés sur le site web et à quelle fréquence. Interprétation du rapport Pour le site web ce rapport se présente comme suit : Figure 42 Rapport d agence «Search terms internal» pour le site web L illustration que vous découvrez ci-dessus ne contient que les 16 premiers résultats des quelque 80 mots-clés différents qui ont été utilisés pendant la période du rapport. Nous voyons ici que le mot-clé «token» est celui qui a fait l objet du plus grand nombre de recherches, avec 25 actions de recherche. Cependant, l analyse de ces résultats ne revêt en soi que peu d importance. En effet, différents motsclés peuvent avoir la même signification fonctionnelle et différentes graphies ou erreurs typographiques peuvent aussi expliquer pourquoi trois mots-clés différents se résument en fait à une action de recherche sur la même donnée. Nous parlons de familles de mots-clés : chaque famille comprend une action de recherche visant un seul objet précis. Nous nous concentrons à présent uniquement sur les 16 premiers mots-clés que vous pouvez voir à la Figure 42. Ils éclaircissent le principe de cette tâche. Il importe donc de grouper les différents motsclés en familles, de les classer et de comparer le total du nombre d actions de recherche pour chaque famille. Si nous procédons à cet exercice, nous obtenons le tableau suivant : Famille de motsclés Mots-clés Nombre d actions de recherche Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 34/78

35 Token eid Token, nouveau token, token fonctionnaire, demander token Eid, lecteur de carte, eid, lecteur de carte eid, certification, X Divers Mots-clés qui n apparaissent qu une fois. 9 Logiciel PC bonus, logiciel 7 Tax-on-web Tax-on-web 3 Il apparaît clairement que l application de cette technique permet de passer d une longue liste de motsclés difficilement interprétable à un ensemble plus facilement analysable et significatif. Une seconde étape importante après l étape précédente est d examiner si les mots-clés ou les familles les plus utilisées sont à leur place sur le site web. Autrement dit, les mots-clés introduits ont-il un lien avec le contenu du site web? Des mots-clés fréquemment utilisés peuvent indiquer ce que les utilisateurs recherchent sur le site web. Si le contenu du site web ne peut apporter de réponse à cette question, on peut s interroger sur l opportunité d ajouter un nouveau contenu au site web Search terms external Description du rapport Un mot-clé externe est un mot qu un utilisateur a introduit dans un moteur de recherche et sur lequel il a cliqué. Ce rapport peut fournir une contribution précieuse pour analyser la qualité du contenu du site web. Interprétation du rapport Ce rapport comprend comme mesure les bounced visits. Cette colonne indique le nombre de bounced visits pour ce mot-clé. Néanmoins, cette valeur absolue n est pas facile à interpréter parce que vous devez toujours tenir compte du nombre de visites. C est la raison pour laquelle nous modifions cette mesure en «Bounced Visit %», ce pourcentage donnant en un clin d œil la proportion de bounced visits pour ce mot-clé spécifique. Le rapport se présente comme suit (après avoir effectué un tri par ordre décroissant en fonction du nombre de visites) : Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 35/78

36 Figure 43 Rapport d agence «Search terms external» Nous avons à présent une liste des mots-clés dans les moteurs de recherche qui ont généré le plus de visites, ainsi que le nombre d utilisateurs qui ont réalisé ces visites et le taux de rebond («bounce rate») correspondant. Ce dernier nous indique le pourcentage de visites au site web se limitant à une seule page (et ce pour chaque mot-clé utilisé dans les moteurs de recherche). En général, on peut dire qu un taux de rebond de 30% est une valeur correcte. Tout pourcentage supérieur requiert une analyse. Nous voyons par exemple dans la liste que le mot-clé «wettelijk samenwonen» (cohabitation légale) affiche un taux de rebond de 61%, ce qui constitue donc un taux très élevé. Si nous faisons le test en introduisant «wettelijk samenwonen» comme mot-clé dans Google, nous observons que belgium.be arrive en première place dans les résultats de recherche. En cliquant sur ce résultat, nous arrivons sur une page de belgium.be assez complète au niveau du contenu. Nous pouvons par conséquent partir du principe que ce que les visiteurs trouvent sur cette page de belgium.be répond à leurs attentes, et qu ils n ont donc plus besoin de poursuivre leur visite. Dans ce pas précis, un taux de rebond élevé est une bonne chose pour ce mot-clé. Il faut toutefois ajouter qu un taux de rebond élevé n est certainement pas toujours synonyme d un degré de satisfaction élevé de l utilisateur. Si nous parcourons rapidement les autres mots-clés qui affichent un taux de rebond élevé pour belgium.be, nous arrivons à la même conclusion. Nous pouvons en déduire que, pour belgium.be, la combinaison mot-clé/page d arrivée est assez bonne. Attention toutefois : un site web est un élément dynamique et ce rapport doit donc être contrôlé régulièrement pour veiller à ce que son analyse reste positive à l avenir. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 36/78

37 Successful pages Description du rapport Nous utilisons ce rapport d agence pour savoir quelles sont les pages les plus consultées du site web. Interprétation du rapport Si nous générons ce rapport pour le site web et que nous trions les pages consultées par ordre décroissant, nous obtenons le rapport suivant : Figure 44 Rapport d agence «Successful pages» Nous avons à présent un tableau où arrivent en tête les pages les plus consultées. Le site web se compose de six pages dans chaque langue : «Mission et vision», «Historique», «Missions légales», «Contact», «Liens utiles» et «FAQ». Admettons que nous puissions en déduire que l objectif de ce site web est le suivant : «Informer sur ce qu est exactement la Sûreté de l État belge et sur ses activités», alors nous pouvons en conclure que cet objectif ne se traduit pas dans le rapport. Dans le top 5 des pages les plus populaires, nous relevons les deux pages d accueil, les liens utiles et la page FAQ. Le fait que la page d accueil figure en première place n est pas étonnant, puisque c est le cas pour la quasi-totalité des sites web. Néanmoins, il est étrange de constater que les informations thématiques et structurées du site sont moins populaires que la page FAQ. Cela pourrait signifier que le site ne dispose pas d une structure optimale et que les utilisateurs finaux placent leurs espoirs dans la page FAQ Technical (Browsers) et Technical (platforms) Description des rapports Ces deux rapports d agence montrent les navigateurs et les systèmes d exploitation à l aide desquels les utilisateurs ont visité votre site web au cours des quatre dernières semaines. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 37/78

38 Les données de ces deux rapports peuvent servir aux développeurs qui veulent se faire une idée des différents types de navigateurs et/ou plates-formes dont se servent leurs utilisateurs. Cela peut être utile pour le développement de nouvelles fonctionnalités et/ou applications. Interprétation des rapports Pour le site web ces deux rapports se présentent comme suit : Figure 45 Rapport d agence «Technical (Browsers)» Figure 46 Rapport d agence «Technical (platforms)» Ces deux rapports sont moins utiles pour une analyse de contenu ou fonctionnelle, parce qu ils ne fournissent aucune idée de la manière dont est utilisé le site web. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 38/78

39 Traffic source type Description du rapport Comme nous l avons déjà indiqué, il y a trois sources de trafic pour un site web : en direct, via un moteur de recherche et via des sites de renvoi. Ce rapport illustre la clé de répartition de ces trois sources pour l ensemble du trafic d un site web. Interprétation du rapport Pour le site web fagg-afmps.be, ce rapport se présente comme suit : Figure 47 Rapport d agence «Traffic source type» Nous constatons que plus de 75% des visites de ce site web proviennent d autres sites web. Ce pourcentage est très élevé, car normalement, la proportion de trafic provenant d autres sites web est la plus faible de toutes les sources de trafic. Si ce résultat est très étonnant, il n est guère éloquent en soi. Les étapes suivantes pour poursuivre cette analyse pourraient consister à aller vérifier dans le rapport d agence «Referring domain» quels sont exactement les sites web qui ont envoyé du trafic vers ce site web précis (et vérifier ensuite dans quelle mesure cela peut avoir un impact sur le travail de fond). Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 39/78

40 User origin Description du rapport Ce rapport indique les pays dont sont originaires les visiteurs du site web. Interprétation du rapport Pour le site web quickonomie.be, ce rapport se présente comme suit : Figure 48 Rapport d agence «User origin» Ce rapport donne un aperçu des pays dont sont originaires les visiteurs du site web. Ces résultats peuvent être utiles lors de décisions liées aux langues dans lesquelles le site web est proposé. Pour quickonomie.be, nous observons que, fort logiquement, la grande majorité des visiteurs sont originaires de Belgique. Une petite partie des visites proviennent de France, des Pays-Bas et des États- Unis. Les quantités de visites provenant de ces derniers pays sont toutefois négligeables, de sorte qu il ne semble pas nécessaire d adapter les langues du site web sur la base de ces résultats Téléchargements (PDF) Description du rapport Ce rapport montre quels sont les fichiers PDF les plus téléchargés. On peut aisément le modifier pour vérifier quels fichiers Microsoft Excel ont été téléchargés. Interprétation du rapport Ce rapport présente sous forme de tableau les fichiers PDF qui ont été les plus téléchargés au cours des 4 dernières semaines. Ce rapport d agence est enregistré sous une forme rudimentaire : il affiche le titre des PDF et le nombre de fois qu ils ont été téléchargés. Il est recommandé de considérer ce rapport comme une base de départ et d apporter les modifications suivantes afin d en personnaliser Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 40/78

41 davantage l interprétation. Modification du téléchargement du type de fichiers : le rapport n affiche que des PDF. Vous pouvez remplacer, sous le filtre «Metric 2», «.pdf» par «.xls» ou «.xlsx» (en fonction des fichiers proposés en téléchargement), ou par exemple par «.zip» si vous souhaitez consulter les téléchargements d archives zippées. Il est aussi possible de supprimer complètement le filtre sous «Metric 3» afin d obtenir la liste de tous les téléchargements, et pas seulement les téléchargements par type de fichiers. Pour une description détaillée de la procédure, rendezvous au chapitre 5.7 Filtres. Figure 48 modification du type de fichier dans le rapport d agence «Téléchargements (PDF)» Pour savoir sur quelle page le téléchargement se trouve : en ajoutant dans le rapport le grouping «Metric 2», vous saurez sur quelles pages les téléchargements ont eu lieu. Pour une description détaillée de la procédure, rendez-vous au chapitre 5.4 «Error! Reference source not found.». Figure 49 Rapport d agence - Téléchargements (PDF) Channels Description du rapport Vous trouverez une description de la measure «Channel» au chapitre «Les principaux groupings». Ce rapport d agence propose un aperçu des différents channels du site web et la quantité de pageviews par section. Il indique quels channels sont les plus utilisés par les visiteurs de ce site web. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 41/78

42 Interprétation du rapport Ce rapport affiche la quantité de pageviews générées par les différents channels qui ont été définis pour le site web. L interprétation de ce rapport dépend étroitement de la manière dont les channels ont été configurés sur le site web. Il est conseillé si les mesures des channels ont été effectuées correctement de surveiller de près les performances des channels. Cela permet de visualiser la consommation du contenu du site web. Toutefois, ce rapport est beaucoup plus simple à interpréter qu un rapport qui ne présente que les pageviews des différentes pages, car il regroupe les pages et ne montre pas combien de fois chaque page individuelle a été consultée. Figure 50 Rapport d agence «Channels» Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 42/78

43 5 Élaborer ses propres rapports 5.1 Introduction Les rapports d agence sont déjà «prémâchés», c est-à-dire que les données qui y sont montrées sont prédéfinies. Avec un rapport élaboré par vos soins, vous choisissez vous-même les données qui y apparaîtront. StormIQ renferme d énormes quantités de données qui peuvent être affichées dans un rapport. C est la raison pour laquelle nous commencerons par vous donner un aperçu de ces différents éléments. Nous allons ensuite expliquer section par section en quoi consiste exactement chaque élément et comment nous pouvons l utiliser pour élaborer un rapport. Voici les différents éléments d un rapport : Dataview Site Période Colonnes (groupings et measures) Filtres Tri Graphique Options Pivots Totaux 5.2 Dataview Dataviews : de quoi s agit-il? StormIQ tient à jour toutes les données à un niveau très détaillé : vous pouvez y prélever une visite précise et voir quelles pages ont été consultées pendant cette visite. Cela suppose toutefois qu une quantité gigantesque de données soit disponible. Pour des questions de performances de base de données, il a été fait appel à la dataview. Une dataview est une «vue des données», qui est utilisée par StormIQ pour générer un rapport. Cela signifie donc que, pour chaque rapport, vous devez choisir une dataview et qu en fonction de la vue de données d un rapport, vous pourrez intégrer différentes données dans votre rapport Comment choisir une dataview? Pour créer un nouveau rapport, sélectionnez le menu déroulant «New» de la barre principale (voir le chapitre Barre principale), puis cliquez sur «Report». Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 43/78

44 Figure 51 créer un nouveau rapport par le biais du menu déroulant Un écran s affiche où sélectionner la dataview. Pour voir les dataviews possibles, rendez-vous à la rubrique suivante : Figure 52 Choix des différentes dataviews lors de la création d un nouveau rapport Les principales dataviews De nombreuses vues de données différentes sont disponibles dans StormIQ. Toutes ne sont cependant pas abordées dans ce manuel, parce que certaines vues de données ont des objectifs qui ne s appliquent pas pour un site web de l administration belge (par exemple, la vente en ligne, le bannering, l attribution de campagne, etc.). Vous trouverez ci-dessous les principales dataviews et leurs utilisations les plus appropriées. Les deux premières vues de données sont les plus utilisées. Page detail Si vous voulez examiner séparément les performances et l utilisation de pages ou les comparer entre elles, cette dataview est tout indiquée. Cette vue de données est particulièrement intéressante pour examiner avec précision d où vient un visiteur et ce qu il a fait sur le site web. Vous pouvez par exemple voir quelle page a été la plus consultée après la visite d une autre page bien déterminée. Visit Performance Cette vue de données vous permet d étudier les performances de votre site web dans son ensemble. Il s agit de la vue de données la plus générale et donc aussi de la plus utilisée. Visiteurs, visites, nouveaux visiteurs, visiteurs existants tous ces éléments font partie intégrante de cette vue de Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 44/78

45 données. Cette dataview est idéale pour déterminer et suivre les mesures les plus générales. Internal Search detail Cette vue de données permet d établir un rapport sur le comportement de recherche interne des visiteurs. Une recherche interne est une action de recherche que le visiteur entreprend sur le site web proprement dit. Keyword Search term analysis Alors que la vue de données précédente permet d élaborer des rapports sur le comportement de recherche interne, cette dataview vous aide à dresser des rapports sur le comportement de recherche externe. Les principales données disponibles ici sont liées aux mots-clés qui sont utilisés dans les moteurs de recherche externes (par exemple, Google) et ont conduit à une visite de ce site web. Cross site landing performance Cette vue de données vous permet de reprendre plusieurs sites web dans un même rapport et de les comparer entre eux. Custom Parameters Lors de la mise en œuvre de StormIQ pour l administration fédérale, des mesures spécifiques ont été définies. Elles sont appelées «Custom Parameters» ou paramètres personnalisés. Ces mesures sont disponibles dans la vue de données «Custom Parameters». 5.3 Site et période Tout comme pour les rapports d agence, vous devez choisir dans le cas d un rapport élaboré par vos soins pour quel site web et quelle période le rapport sera généré. Vous procéderez de la même manière qu avec les rapports d agence (voir point 4.1.3). Dans la liste déroulante du panneau de contrôle de rapport, sélectionnez le site web pour lequel vous souhaitez créer un rapport. Vous pouvez également adapter la période du rapport. Ces deux éléments peuvent encore être modifiés après cette étape, le cas échéant. Néanmoins, cette étape doit obligatoirement avoir été exécutée avant qu un rapport ne puisse être généré. Figure 53 Compléter le contrôle de rapport d un rapport nouvellement créé 5.4 Groupings & measures Que sont les groupings & measures? Un rapport peut toujours s afficher sous la forme d un tableau. Un tableau se compose systématiquement de rangées et de colonnes. Les rangées et colonnes présentes dans un rapport sont déterminées par les groupings et measures du rapport, que vous pouvez choisir vous-même pour un Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 45/78

46 rapport élaboré par vos soins. Les notions de groupings et measures sont fréquemment utilisées dans StormIQ. Dans un rapport, le grouping est la mention qui suit «par». Il s agit d une sorte de critère suivant lequel vous souhaitez regrouper les données. Par exemple, dans la description «ce rapport fournit le nombre de visites par jour», «jour» est le grouping. Les measures sont les mesures proprement dites que vous souhaitez examiner : dans l exemple cidessus, «le nombre de visites» est donc la measure. La figure ci-dessous illustre ce principe à l aide du précédent exemple de rapport simple. Admettons que nous générions ce rapport pour les sept derniers jours, il s affichera dans un tableau comptant sept rangées (une pour chaque jour) et deux colonnes (une avec les jours et une avec le nombre de visites). Figure 54 Illustration simple des groupings et measures L exemple ci-dessus est basé sur un seul grouping (les résultats par jour) et une seule measure (le nombre de visites). Vous pouvez également combiner plusieurs groupings et/ou measures dans un même rapport. Vous trouverez ci-après les principaux groupings et measures, avec un mot d explication Comment choisir les groupings & measures? Après sélection d une dataview idoine pour le rapport (voir section «Comment choisir une dataview?»), le panneau «Report» affiche le rapport encore vide avec un panneau «Designer» ouvert. C est dans ce panneau que, sous l onglet «Columns», vous choisirez les différents groupings et measures. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 46/78

47 Figure 55 - Nouveau rapport avec panneau «Designer» ouvert Choisir les Groupings & measures Le panneau «Designer» compte 3 colonnes : Groupings Measures Output Dans les deux premières colonnes, choisissez les groupings, ou les measures. Vous voyez que tous les groupings et measures sont classés selon une arborescence qui ressemble fortement à celle que nous retrouvons aussi dans le panneau «Explorer» : tous les groupings et measures sont répartis dans une série de dossiers. Pour retrouver les bons groupings et/ou measures, deux méthodes sont possibles : parcourir les différents dossiers ; au bas de la colonne des groupings (la première colonne) figure un champ de recherche. Vous pouvez y saisir le nom du grouping ou de la measure. Ensuite, les groupings et measures correspondant à votre recherche s afficheront dans les colonnes correspondantes. Figure 56 le panneau «Designer» montre les résultats de la recherche sur les groupings et measures Ajouter les Groupings & measures au rapport Il existe deux manières d ajouter un grouping et/ou une measure idoines à un rapport : double-cliquez sur le grouping ou la measure glissez le grouping ou la measure vers le dossier «Selected Output Columns» dans la colonne Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 47/78

48 «Output». Vous pouvez supprimer les groupings ou measures déjà ajoutés au rapport en double-cliquant sur le grouping ou la measure souhaité dans la colonne «Output» Les principaux groupings Visit day (By date/) C est la date de la visite du site web. Vous pouvez par exemple utiliser celle-ci pour examiner quel jour a enregistré le plus de visites au cours des dix derniers jours. Visit hour (Visit/) L heure de la journée à laquelle le site web est visité. Vous pouvez ainsi examiner les heures de la journée pendant lesquelles votre site web est le plus visité, par exemple. Cela peut être intéressant pour déterminer le moment de la journée auquel vous avez intérêt à mettre à jour votre site web. Visit entry page (Visit/) Il s agit de la première page de la visite d un site web. Elle est également appelée landing page ou page d arrivée, puisque c est là qu arrive le visiteur avant de poursuivre (ou non) sa visite du site web. Il peut être intéressant de savoir quelles pages sont le plus utilisées comme page d arrivée, parce que vous pouvez ainsi évaluer correctement ce que le visiteur voit quand il arrive sur le site web. Visit exit page (Visit/) Par opposition à la «Visit entry page», la «Visit exit page» est la dernière page consultée lors d une visite. Lorsqu une page apparaît fréquemment comme page de sortie, cela peut vouloir dire que les utilisateurs considèrent que le contenu de cette page manque de clarté ou est confus. Ainsi, lorsque la page des résultats de recherche apparaît fréquemment comme la page de sortie, ce n est pas bon signe, puisque cela peut signifier qu un visiteur n a pas trouvé ce qu il cherchait. _errorcode et _targetpage Quand un utilisateur rencontre une erreur sur le site web (s il clique par exemple sur un lien vers une page qui n existe plus et qu il voit ensuite s afficher le message «La page n a pas été trouvée»), un code d erreur est généré automatiquement. Ce code est conservé dans cette variable. Dans l exemple de «La page n a pas été trouvée», un code d erreur 404 pourra s y retrouver. Outre ce code d erreur classique, il existe encore toute une série d autres codes d erreur. Il est intéressant de surveiller cette variable : l augmentation soudaine du nombre d erreurs d un type spécifique peut signifier qu une partie du site web ne fonctionne plus correctement. En plus du code d erreur, la page où l erreur a eu lieu est également signalée. Referring domain (Landing/) Quand quelqu un visite votre site web, il peut le faire notamment en introduisant lui-même l adresse de votre site web dans son navigateur web (en direct). De plus, il peut également suivre un lien vers votre site web, à partir d un autre site web. Nous parlons alors d une visite par renvoi («referral» en anglais). Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 48/78

49 Le «Referring domain» est le nom de domaine du site web à partir duquel le visiteur est arrivé sur votre site web par le biais d un lien. Si vous remarquez que de nombreuses personnes viennent sur votre site web via un autre site web spécifique, il peut être intéressant de connaître ce site web et de savoir avec précision pourquoi vos visiteurs arrivent par le biais de ce site web sur le vôtre. Ainsi, vous découvrirez peut-être de nouvelles pistes pour encore mieux servir ces visiteurs. This page La variable «This page» est utilisée dans des rapports pour afficher des données par page. Si vous voulez recueillir des données pour une page ou un groupe de pages déterminé, vous devrez utiliser ce grouping. Browser (User/) Cette valeur indique le type de navigateur utilisé par les visiteurs de votre site web. C est une question plutôt technique qui revêt moins d importance lors de l analyse de statistiques d utilisateurs, parce que les sites web sont généralement optimisés pour tous les navigateurs et offrent par conséquent quasiment la même expérience utilisateur à tous les visiteurs. Platform (User/) Une plate-forme est le système d exploitation utilisé par l ordinateur du visiteur de votre site web. Exemples : «Windows XP», «Windows Vista» ou «Mac OS X». Pour les mêmes raisons que dans le cas du navigateur, cette variable est moins importante lors de l analyse des statistiques d utilisateurs de votre site web. Traffic Source Type (type de trafic) (Clik path/landing8/) Un visiteur peut aller sur un site web de trois manières différentes. Ces trois manières sont des sources de trafic : Direct : si un visiteur a tapé l adresse du site web, a cliqué sur un lien dans un programme e- mail ou autre ou s il ouvre le site web par le biais de ses favoris, sa visite est classée dans ce groupe. Natural search : si un utilisateur mène une action de recherche dans un moteur de recherche (Google, par exemple) et arrive sur votre site web par ce biais, sa visite est répertoriée dans cette source de trafic. Unlisted referrer : si un visiteur arrive sur votre site web en cliquant sur un lien se trouvant sur un autre site web, sa visite est reprise dans cette source de trafic. Trafic campagne : si un utilisateur arrive sur le site web après avoir cliqué dans un envoyé par le propriétaire du site web mesuré, une bannière sur un site web externe, AdWords, etc., sa visite est alors reprise dans cette source de trafic. Au nombre des campagnes en ligne, citons les bannières sur les sites web externes, AdWords, les campagnes , etc. Pour une information plus spécifique sur les campagnes de cette source de trafic et sur la manière de les élaborer, veuillez consulter le chapitre 7. Unique visit path (Visit/) Cette variable affiche l ordre dans lequel les pages ont été consultées lors d une visite. Ces informations peuvent se révéler intéressantes pour vérifier quels sont les ordres de pages les plus Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 49/78

50 fréquents. Cette analyse peut toutefois s avérer compliquée, vu que de très nombreuses variations sont souvent observées. Search term (Landing/) C est le mot-clé qui a été utilisé par un utilisateur quand il a visité le site web par le biais d un moteur de recherche (par exemple, Google). Ainsi, un visiteur peut entrer le mot-clé «administration belge» dans Google. Ensuite, dans l aperçu de tous les résultats de recherche, s il clique sur le lien vers le portail de l administration belge, il arrive sur le site web Dans ce cas, une visite de plus sera attribuée au mot-clé «administration belge» dans StormIQ. Channels Un «channel» se définit essentiellement comme une section distincte d un site web, en fait comme un site web dans le site web. En ce sens, il s agit d un ensemble de plusieurs pages. Ces channels permettent d analyser ces regroupements de pages indépendamment des autres pages et/ou channels du site. Dans ce contexte, ce grouping est aussi souvent utilisé comme filtre, dans la mesure où il permet d analyser un ensemble de pages sans tenir compte des autres pages. Les pages constitutives des channels respectifs diffèrent d un site web à l autre. Il est parfaitement possible que l on ne définisse pas de channels pour certains sites web. Voici un exemple de channels : Pour un site web d actualités : toutes les pages présentant un certain type d informations (sport, affaires intérieures, étranger, etc.) Pour une boutique en ligne : les différentes pages liées aux catégories de produits (légumes, fruits, épicerie, etc.) Les principales measures Page views (Performance/) Un site web se compose (généralement) de plusieurs pages. Quand l une de ces pages est consultée, on parle d une pageview ou page consultée. Par conséquent, une visite d un site web se compose bien souvent de plus d une page consultée. Visits (Performance/) Lorsqu un site web est consulté, on parle d une visite. Si une visite se compose généralement de différentes pages consultées, elle peut se limiter à une seule page consultée. Plusieurs pages consultées (et donc plusieurs pageviews) successivement forment ensemble une visite. Users (Performance/) Un user est un utilisateur du site web. Un utilisateur peut effectuer plusieurs visites, et une visite peut englober plusieurs pageviews. New user / returning user (Performance/) Un «new user» ou nouvel utilisateur est quelqu un qui n a encore jamais été sur le site web précédemment et qui visite par conséquent ce site pour la première fois. Un «returning user» ou utilisateur récurrent a déjà visité le site web auparavant et il y revient donc (d où la dénomination Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 50/78

51 d utilisateur existant ou récurrent). Ces données sont fournies en pourcentages. Ensemble, elles représentent évidemment toutes les visites du site web. Bounced visit % (Percentage/) Un bounce signifie littéralement un rebond. En matière d analyse web, cela équivaut à la visite d une page. En d autres termes, l utilisateur ne visite qu une seule page du site web. En général, c est considéré comme un point négatif, puisque l on n est pas parvenu à convaincre le visiteur de consulter davantage d informations sur le site web. Cela peut cependant être positif dans plusieurs cas : lorsque des utilisateurs reviennent fréquemment pour voir si de nouvelles informations ont été postées, ou pour vérifier si une mise à jour d une page spécifique a été réalisée, cela signifie que ces visiteurs sont justement intéressés par le contenu du site web. Par conséquent, nous ne pouvons pas apprécier ce chiffre hors contexte, mais devons le replacer systématiquement dans le contexte du type de site web ou de page. Le pourcentage de bounced visits représente la proportion de visites d une seule page par rapport au nombre total de visites. D un point de vue général, nous pouvons dire qu un pourcentage de bounced visits de 40% est correct, 30% est bon et 20%, excellent. Ici aussi, il convient d interpréter ces chiffres dans le contexte du type de site web. Average visit length (Visit/) Il s agit du temps moyen (en secondes) que tous les utilisateurs ont passé sur le site web. Un temps moyen élevé sur le site peut signifier que les visiteurs ont consulté beaucoup de contenu, mais il peut également vouloir dire qu ils n ont pas trouvé ce qu ils cherchaient et sont restés (ou ont dû rester) longtemps sur le site. _errorcode count Cette variable tient à jour le nombre d erreurs rencontrées par l ensemble des utilisateurs sur le site web. Cette variable est intéressante à surveiller. Un site web génère toujours des erreurs. Par conséquent, cette variable affichera rarement 0. Néanmoins, l augmentation soudaine du nombre d erreurs peut révéler le mauvais fonctionnement d un site web (ou d une partie de celui-ci). Average View time Le temps moyen de consultation d une page de votre site web. Une page qui est consultée longtemps peut être une indication de l intérêt des visiteurs. Si vous remarquez qu un type déterminé de contenu est consulté nettement plus souvent qu un autre type de contenu, cela pourrait signifier que les visiteurs affichent davantage d intérêt pour celui-ci. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 51/78

52 5.5 Générer le rapport À présent que nous avons parcouru toutes les étapes obligatoires de la création d un rapport, nous pouvons générer le rapport. Vous procéderez de la même manière qu avec les rapports d agence (voir point 4.1.4). Figure 57 StormIQ après la génération d un rapport avec le panneau «Designer» ouvert Vous pouvez voir ici que le panneau «Designer» occupe une très grande partie de votre écran. Vous pouvez y remédier en cliquant sur l icône représentant un crayon (dans le coin supérieur gauche du panneau de contrôle de rapport), ce qui refermera le panneau «Designer». Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 52/78

53 Figure 58 Rapport généré avec panneau «Designer» fermé 5.6 Adapter le rapport en vue de l utilisation (largeur des colonnes, copier, imprimer) Juste au-dessus de la rangée avec les titres des colonnes, on retrouve un petit panneau que nous appellerons pour plus de facilité «Contrôle de rapport BIS». Figure 59 Panneau de contrôle de rapport BIS Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 53/78

54 Ce panneau comporte plusieurs possibilités : Include Filter Exclude Filter Auto-Size Columns Copy Export Print Include & Exclude Filter Vous pouvez retrouver les possibilités précises de ces filtres au point Auto-Size Columns Comme vous pouvez le constater dans la figure ci-dessous, les colonnes sont plutôt larges. D un simple clic sur ce bouton, la largeur de ces colonnes s adapte automatiquement aux valeurs qui s y trouvent. Figure 60 Rapport après utilisation de «Auto-Size Columns» Copy Si vous le jugez nécessaire, vous pouvez copier les valeurs qui se trouvent dans le tableau du rapport. Pour ce faire, vous devez d abord sélectionner un élément dans le rapport proprement dit : Pour sélectionner une rangée, il vous suffit de cliquer dessus. Pour sélectionner plusieurs rangées, vous devez : o o indiquer un début, maintenir ensuite la touche Shift (Maj) enfoncée, avant de sélectionner une autre rangée. Vous avez alors toutes les rangées depuis la première sélectionnée jusqu à la dernière sélectionnée, ou maintenir enfoncée la touche Control (Ctrl) pendant que vous cliquez sur les rangées de votre choix. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 54/78

55 Une fois que vous avez sélectionné une ou plusieurs rangées, cliquez sur le bouton «Copy», qui vous donne le choix entre «Headers & Data» ou uniquement «Data». Dans le premier cas, les titres des colonnes sont également copiés, dans le second, seules les valeurs seront copiées. Figure 61 «Copy» dans le contrôle de rapport BIS Une fois une des deux possibilités sélectionnée, vous voyez apparaître une nouvelle fenêtre contenant tous les noms de colonnes de votre rapport, précédés systématiquement d une case à cocher. Vous pouvez choisir ici les colonnes à copier. Si vous souhaitez copier toutes les colonnes, cochez la case du haut. Figure 62 Choix des colonnes lors de la copie de valeurs de colonnes Cliquez ensuite sur OK pour que les colonnes sélectionnées des rangées sélectionnées soient copiées dans votre presse-papier. Vous pouvez à présent utiliser la combinaison de touches Ctrl-V pour coller ces valeurs ailleurs Exporter un rapport Pour plus de détails, voir le point Imprimer Il vous suffit de cliquer sur le bouton «Print» pour imprimer le rapport généré. 5.7 Filtres Lors de la génération d un rapport, StormIQ tient compte par défaut de toutes les données disponibles pour le site web sélectionné et pour la période choisie. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 55/78

56 Admettons que vous vouliez connaître le nombre de visites sur un site web au cours des sept derniers jours, mais uniquement pour les visites directes (pour une explication des différentes sources de trafic, voir le point Error! Reference source not found.). Pour afficher ce genre de résultat, vous devez utiliser des filtres. Vous obtiendrez ainsi un tableau facile à interpréter, parce qu il comprend uniquement les données que vous voulez. Figure 63 Nombre de visites sans filtre Figure 644 Nombre de visites par jour avec filtre pour source de trafic L ajout de filtres à un rapport peut s opérer de deux façons. La première manière d appliquer un filtre est plus rapide, mais offre peu de détails. La seconde vous donne toutes les possibilités d affiner par la suite. Filtre rapide Quand un rapport est généré, vous pouvez sélectionner une ou plusieurs rangées de ce rapport en cliquant sur celles-ci. Vous remarquez alors que les boutons «Include Filter» et «Exclude Filter» sont désormais accessibles dans le contrôle de rapport BIS: Include Filter : si vous souhaitez filtrer sur une valeur dans la (les) rangée(s) sélectionnée(s), et uniquement conserver cette valeur, choisissez alors cette option. Exclude Filter : si vous souhaitez filtrer sur une valeur dans la (les) rangée(s) sélectionnée(s), et ne pas tenir compte de cette valeur dans le rapport, choisissez alors cette option. Fedict Manuel Fedict Webstats : Web Analytics pour départements de communication 56/78

Scores Nouvel outil d évaluation de NET-Metrix-Audit

Scores Nouvel outil d évaluation de NET-Metrix-Audit Scores Nouvel outil d évaluation de NET-Metrix-udit 1. Introduction 1.1. Objectif L application d analyses Scores basée sur le navigateur remplacera au cours des prochaines semaines l outil d évaluation

Plus en détail

La carte de contrôle chômage complet

La carte de contrôle chômage complet La carte de contrôle chômage complet Version Mobile Manuel d utilisateur Table des matières Accès 4 Description générale 6 En-tête 7 Logo de l organisme de paiement 7 Télécharger le PDF 7 Paramètres 8

Plus en détail

Guide d utilisation pour

Guide d utilisation pour Guide d utilisation pour TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉSENTATION DE STOCK GUIDE 3 1.1 MODALITÉS D ACCÈS 3 1.2 INSTRUCTIONS POUR SE DÉCONNECTER DE LA BASE DE DONNÉES 4 2. LES DIFFÉRENTES COMPOSANTES DE LA BASE

Plus en détail

Windows 7 - Dossiers et fichiers

Windows 7 - Dossiers et fichiers Windows 7 - Dossiers et fichiers Explorez votre PC : dossiers et fichiers Tous les fichiers nécessaires au fonctionnement de votre ordinateur, qu il s agisse de ceux de Windows, des logiciels installés

Plus en détail

Guide du contributeur Jahia 6.6

Guide du contributeur Jahia 6.6 DOCUMENTATION Guide du contributeur Jahia 6.6 Jahia, le CMS open source de nouvelle génération apportant à vos projets la convergence applicative (web, document, social, recherche et portail) unifiée par

Plus en détail

Démarrage du logiciel sous Windows 7

Démarrage du logiciel sous Windows 7 Démarrage du logiciel sous Windows 7 Nous vous expliquons ci-dessous, pas à pas, comment démarrer et utiliser votre CONTOUR NEXT USB personnel sur le système d exploitation de votre choix. Étape 1. Enfichez

Plus en détail

Guide utilisateur i-milo >> Décisionnel

Guide utilisateur i-milo >> Décisionnel Guide utilisateur i-milo >> Décisionnel Suivi des changements Version Date Chapitres impactés Opération effectuées sur le document 01 28/02/2014 Tous Initialisation du document pour les utilisateurs Contact

Plus en détail

Formation au logiciel Typo3, pour les rédacteurs.

Formation au logiciel Typo3, pour les rédacteurs. 1 Formation au logiciel Typo3, pour les rédacteurs. 1 Accéder au système 2 1.1 Configuration du navigateur 2 1.2 Identification 2 2 L interface 2 2.1 Le module Web 3 2.2 Le module Media 3 2.3 Le module

Plus en détail

La carte de contrôle chômage complet. Manuel d utilisateur

La carte de contrôle chômage complet. Manuel d utilisateur La carte de contrôle chômage complet Manuel d utilisateur Table des matières La carte de contrôle chômage complet 01 - Avant-propos 4 Généralités 5 Accès 5 02 - Description générale 8 En-tête 9 Logo de

Plus en détail

SchoolPoint Manuel utilisateur

SchoolPoint Manuel utilisateur SchoolPoint Manuel utilisateur SchoolPoint - manuel d utilisation 1 Table des matières Présentation de SchoolPoint... 3 Accès au serveur...3 Interface de travail...4 Profil... 4 Echange de news... 4 SkyDrive...

Plus en détail

HighPush. document 3.0 18/06/2009 Révision pour version 3.0 2.0 20/11/2008 Revision pour la 2.0 1.0 01/10/2008 Documentation initiale.

HighPush. document 3.0 18/06/2009 Révision pour version 3.0 2.0 20/11/2008 Revision pour la 2.0 1.0 01/10/2008 Documentation initiale. Version du Date document 3.0 18/06/2009 Révision pour version 3.0 2.0 20/11/2008 Revision pour la 2.0 1.0 01/10/2008 Documentation initiale Commentaires 1 Table des matières 1 Introduction / Identification...

Plus en détail

Jura Miniguide Conseils pour mieux utiliser Jura

Jura Miniguide Conseils pour mieux utiliser Jura vite à pied d œuvre fonctionnalités pratiques Jura Zone Video Jurisquare conseils & astuces suggestions de recherche intelligence intégrée formations gratuites personnaliser Jura compléter des modèles

Plus en détail

PARTAGER UN ANNUAIRE COLLECTIF DE SIGNETS AVEC DEL.ICIO.US

PARTAGER UN ANNUAIRE COLLECTIF DE SIGNETS AVEC DEL.ICIO.US PARTAGER UN ANNUAIRE COLLECTIF DE SIGNETS AVEC DEL.ICIO.US Introduction Pourquoi utiliser DEL.ICIO.US? Cet outil permet à plusieurs personnes de partager la même liste de sites favoris et ce sur n importe

Plus en détail

URBASIS. Sismologie urbaine : évaluation de la vulnérabilité et des dommages sismiques par méthodes innovantes. Appel dʼoffre ANR-RISKNAT 2009

URBASIS. Sismologie urbaine : évaluation de la vulnérabilité et des dommages sismiques par méthodes innovantes. Appel dʼoffre ANR-RISKNAT 2009 URBASIS Sismologie urbaine : évaluation de la vulnérabilité et des dommages sismiques par méthodes innovantes Appel dʼoffre ANR-RISKNAT 2009 Rédacteurs: Paul-Annick Davoine - LIG Version: octobre 2014

Plus en détail

Je me familiarise avec l ordinateur et son système d exploitation. Apprendre à utiliser les TIC dans la vie de tous les jours

Je me familiarise avec l ordinateur et son système d exploitation. Apprendre à utiliser les TIC dans la vie de tous les jours Je me familiarise avec l ordinateur et son système d exploitation Cahier de formation 1 Apprendre à utiliser les TIC dans la vie de tous les jours Programme ordinateur de Je Passe Partout Document produit

Plus en détail

Guide d utilisation du site

Guide d utilisation du site UNIVERSAL PUBLISHING PRODUCTION MUSIC WWW.UNIPPM.FR Guide d utilisation du site UNIVERSAL PUBLISHING PRODUCTION MUSIC 16 RUE DES FOSSES SAINT-JACQUES 75005 PARIS FRANCE +33 (0)1 44 41 95 00 Table des matières

Plus en détail

Pour lancer l application, connectez vous à internet et ouvrez l adresse suivante dans votre navigateur http://pro.open-system.fr.

Pour lancer l application, connectez vous à internet et ouvrez l adresse suivante dans votre navigateur http://pro.open-system.fr. Open Pro Camping Avertissement L application Open Pro utilise des fenêtres popup. Certaines de ces fenêtres (particulièrement la fenêtre permettant de télécharger le contrat) sont susceptibles d êtres

Plus en détail

Migration vers Excel

Migration vers Excel Dans ce guide Microsoft Microsoft Excel 2010 ne ressemble pas à Excel 2003, aussi nous avons créé ce guide afin de vous en faciliter la prise en main. Vous trouverez dans ce guide une présentation des

Plus en détail

FCA SI2 GUIDE RAPIDE DE L UTILISATEUR

FCA SI2 GUIDE RAPIDE DE L UTILISATEUR FCA SI2 GUIDE RAPIDE DE L UTILISATEUR Introduction...2 1 Démarrage...3 1.1 Se connecter...3 1.2 Mettre à jour son Profil...3 1.3 Fonctionnalités du Système...4 2 Comment faire pour...5 2.1 Naviguer d un

Plus en détail

Aide Webmail. L environnement de RoundCube est très intuitif et fonctionne comme la plupart des logiciels de messagerie traditionnels.

Aide Webmail. L environnement de RoundCube est très intuitif et fonctionne comme la plupart des logiciels de messagerie traditionnels. Aide Webmail 1. Découverte de l environnement : L environnement de RoundCube est très intuitif et fonctionne comme la plupart des logiciels de messagerie traditionnels. 1. La barre d application (1) Les

Plus en détail

Interactive Print Content Module Quickstart Le lien entre vos imprimés et le monde numérique DOCUMENTATION UTILISATEUR

Interactive Print Content Module Quickstart Le lien entre vos imprimés et le monde numérique DOCUMENTATION UTILISATEUR Interactive Print Content Module Quickstart Le lien entre vos imprimés et le monde numérique DOCUMENTATION UTILISATEUR V 1.0 mai 2013 Table des matières Introduction 3 Prérequis 3 Connexion au système

Plus en détail

GUIDE DE DÉMARRAGE. SitagriPro Infinite FINANCEAGRI. Un service. c o r p o r a t e

GUIDE DE DÉMARRAGE. SitagriPro Infinite FINANCEAGRI. Un service. c o r p o r a t e GUIDE DE DÉMARRAGE SitagriPro Infinite Un service FINANCEAGRI c o r p o r a t e SOMMAIRE ÉTAPE 1 : Installation... p.3 1. Introduction 2. Connexion à SitagriPro Infinite ÉTAPE 2 : Identification... p.5

Plus en détail

Guide utilisateur des services WASATIS (Manuel Version 1.1)

Guide utilisateur des services WASATIS (Manuel Version 1.1) Guide utilisateur des services WASATIS (Manuel Version 1.1) Bienvenue dans le monde de la vidéotranquillité de Wasatis, nous vous remercions de votre confiance. Préambule Wasatis est aujourd hui la société

Plus en détail

WebSpy Analyzer Giga 2.1 Guide de démarrage

WebSpy Analyzer Giga 2.1 Guide de démarrage WebSpy Analyzer Giga 2.1 Guide de démarrage Ce document aide à vous familiariser avec l utilisation de WebSpy Analyzer Giga. Pour des informations plus détaillées, consultez le guide utilisateur Analyzer

Plus en détail

Prise en main de Scoop.it Source : missiontice.ac-besancon.fr/documentation/wp.../05/annexe-3.doc

Prise en main de Scoop.it Source : missiontice.ac-besancon.fr/documentation/wp.../05/annexe-3.doc Prise en main de Scoop.it Source : missiontice.ac-besancon.fr/documentation/wp.../05/annexe-3.doc Scoop.it est un outil de curation, c est-à-dire qu il permet de regrouper, trier, classer les informations

Plus en détail

Module 1 : Tableau de bord Excel * 2010 incl.*

Module 1 : Tableau de bord Excel * 2010 incl.* Module 1 : Tableau de bord Excel * 2010 incl.* 1.0 Introduction Excel nous aide à mieux comprendre les données en les plaçant dans des cellules (réparties en lignes et en colonnes) et au moyen de formules

Plus en détail

WebSpy Analyzer Premium 4.1 Guide de démarrage

WebSpy Analyzer Premium 4.1 Guide de démarrage WebSpy Analyzer Premium 4.1 Guide de démarrage Ce document aide à vous familiariser avec l utilisation de WebSpy Analyzer Premium. Pour des informations plus détaillées, consultez le guide utilisateur

Plus en détail

MEDIA NAV Guide de téléchargement de contenus en ligne

MEDIA NAV Guide de téléchargement de contenus en ligne MEDIA NAV Guide de téléchargement de contenus en ligne Le présent document donne des instructions pour procéder aux mises à jour du logiciel et du contenu de l appareil de navigation de l utilisateur.

Plus en détail

Formation SAP BI Webi R4

Formation SAP BI Webi R4 Formation SAP BI Webi R4 08/10/2014 Integrated Business intelligence 1 Programme Introduction au Web Intelligence Démarrage de Web Intelligence (webi) Requêtes Exercice Rapport Exercice Barre d'outils

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION GESTION DU CONTENU SITE INTERNET CANATAL. 1 ère Partie. Modification du Contenu du Site WordPress de Canatal

GUIDE D UTILISATION GESTION DU CONTENU SITE INTERNET CANATAL. 1 ère Partie. Modification du Contenu du Site WordPress de Canatal INDUSTRIES CANATAL INC. GUIDE D UTILISATION GESTION DU CONTENU SITE INTERNET CANATAL 1 ère Partie Modification du Contenu du Site WordPress de Canatal Version 1.0 FR 27 février 2013 Page laissée intentionnellement

Plus en détail

Guide de l utilisateur. Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de

Guide de l utilisateur. Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de Guide de l utilisateur Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de Chenelière Éducation est fière de vous présenter sa nouvelle plateforme i+ Interactif. Conçue selon vos besoins, notre

Plus en détail

Comment installer wordpress. www.bxart.be wp niveau 1

Comment installer wordpress. www.bxart.be wp niveau 1 www.bxart.be wp niveau 1 Installation Introduction Wordpress est un CMS ce qui signifie : système de gestion de contenu (Content Management System). Il y a d autres CMS mais c est de loin le plus populaire.

Plus en détail

Atelier d initiation. Initiation à Windows Vista et 7

Atelier d initiation. Initiation à Windows Vista et 7 Atelier d initiation Initiation à Windows Vista et 7 Contenu de l atelier Qu est-ce que Windows?... 1 Démarrage d un ordinateur... 1 Ouverture de session... 1 Bureau... 2 La barre des tâches... 2 Le menu

Plus en détail

SUGARCRM MODULE RAPPORTS

SUGARCRM MODULE RAPPORTS SUGARCRM MODULE RAPPORTS Référence document : SYNOLIA_Support_SugarCRM_Module_Rapports_v1.0.docx Version document : 1.0 Date version : 2 octobre 2012 Etat du document : En cours de rédaction Emetteur/Rédacteur

Plus en détail

FORMATION A LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE BU SANTE. ZOTERO v.2.0 SOMMAIRE

FORMATION A LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE BU SANTE. ZOTERO v.2.0 SOMMAIRE SOMMAIRE ZOTERO v.2.0 Introduction...2 1 Gérer ses références...2 1.1 Installation de l extension...2 1.2 Importer des notices à partir d un site web compatible...3 1.4 Nouvelle note indépendante...5 1.5

Plus en détail

1. Connexion au Serveur

1. Connexion au Serveur 1. Connexion au Serveur 1.1. Accès au serveur Internet Vous pouvez accéder au serveur par trois moyens différents : - Par notre site http://www.probioqual.com en page d accueil : - Toujours sur notre site,

Plus en détail

L interface de Windows 7

L interface de Windows 7 chapitre L interface de Windows 7. Utiliser le menu Démarrer et la barre des tâches de Windows 7... 2.2 Profiter de l affichage Aero et de Windows Flip 3D... 30.3 Utiliser les thèmes... 33.4 Modifier la

Plus en détail

AIDE A L UTILISATION DU LOGICIEL. Aide AGENDOC 3.0 Copyright AMC2I 2007 Tous droits réservés 1/20

AIDE A L UTILISATION DU LOGICIEL. Aide AGENDOC 3.0 Copyright AMC2I 2007 Tous droits réservés 1/20 AIDE A L UTILISATION DU LOGICIEL Aide AGENDOC 3.0 Copyright AMC2I 2007 Tous droits réservés 1/20 Table des matières Introduction... 3 1. Accès au logiciel... 3 2. L agenda... 4 2.1. Présentation générale

Plus en détail

Service On Line : Gestion des Incidents

Service On Line : Gestion des Incidents Service On Line : Gestion des Incidents Guide de l utilisateur VCSTIMELESS Support Client Octobre 07 Préface Le document SoL Guide de l utilisateur explique comment utiliser l application SoL implémentée

Plus en détail

Création d un catalogue en ligne

Création d un catalogue en ligne 5 Création d un catalogue en ligne Au sommaire de ce chapitre Fonctionnement théorique Définition de jeux d enregistrements Insertion de contenu dynamique Aperçu des données Finalisation de la page de

Plus en détail

KPI (Key Performance Indicator) dans MOSS

KPI (Key Performance Indicator) dans MOSS KPI (Key Performance Indicator) dans MOSS Introduction Un KPI (Key Performance Indicator), Indicateur de Performance ou Indicateur Clé est un concept permettant de présenter à un utilisateur une information

Plus en détail

Prise en main rapide

Prise en main rapide Prise en main rapide 4 Dans cette leçon, vous découvrirez les fonctionnalités de création de page web de Dreamweaver et apprendrez à les utiliser dans l espace de travail. Vous apprendrez à : définir un

Plus en détail

QUALIMAIL PRO 2. DOCUMENTATION v1.001

QUALIMAIL PRO 2. DOCUMENTATION v1.001 QUALIMAIL PRO 2 DOCUMENTATION v1.001 I. Accueil...2 II. Qualification d une base existante...3 III. Création d une nouvelle base de recherche...9 VI. Qualification à partir d une liste de sites...11 VII.

Plus en détail

Inspiration 8.0. Sans plus tarder, partez à la découverte d Inspiration. Vous verrez comme ce logiciel est amusant à explorer.

Inspiration 8.0. Sans plus tarder, partez à la découverte d Inspiration. Vous verrez comme ce logiciel est amusant à explorer. Inspiration 8.0 Inspiration est un logiciel pour l organisation des idées. Avec Inspiration, vous représentez vos idées sous la forme de schémas, de cartes mentales ou de plans. Inspiration s avère un

Plus en détail

Manuel d utilisation Mailchimp

Manuel d utilisation Mailchimp Manuel d utilisation Mailchimp Sommaire I) L onglet «My Account»... 2 Pour gérer vos utilisateurs... 3 Pour gérer votre facturation et vos abonnements... 3 II) L onglet «Campaigns»... 4 Les différents

Plus en détail

Guide 2015 site web classique L édition de site

Guide 2015 site web classique L édition de site Guide 2015 site web classique L édition de site L interface d édition Navigation... 03 Langue... 04 Thèmes... 05 Options... 06 Aperçu... 07 Paramètres de page... 08 Partage sur les médias sociaux... 09

Plus en détail

Le logiciel de gestion des présences : «Attendance Management»

Le logiciel de gestion des présences : «Attendance Management» Le logiciel de gestion des présences : «Attendance Management» 1.) Installation. 2.) Communication avec le terminal (pointeuse). 3.) Gestion des employés. 4.) Création des horaires avec l assistant d aide

Plus en détail

Manuel d utilisation du CMS

Manuel d utilisation du CMS Manuel d utilisation du CMS ---------------------------- Le gestionnaire de contenu Web et son manuel d utilisation sont une production Global-Média inc. Cet ouvrage est assujetti aux lois sur les droits

Plus en détail

BR-Docs guide d application Web

BR-Docs guide d application Web BR-Docs guide d application Web Version 0 FRE Microsoft, Windows, Excel et PowerPoint sont des marques déposées ou des marques commerciales de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d autres pays.

Plus en détail

Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes

Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes Karine Pasquier 6 mai 2011 HEG, Genève 1 Sommaire 1. Introduction... 3 1.1 Qu est-ce que c est... 3 1.2 A quoi ça sert pour la veille?... 3 1.3 Netvibes

Plus en détail

Auxidirect, l outil de gestion quotidienne de votre communication

Auxidirect, l outil de gestion quotidienne de votre communication Auxidirect, l outil de gestion quotidienne de votre communication Les avantages d Auxidirect Auxidirect Plus puissante, plus performante, plus séduisante et plus dynamique, Auxidirect offre aujourd hui

Plus en détail

Le Système d Exploitation Windows 8

Le Système d Exploitation Windows 8 Le Système d Exploitation Windows 8 La page d accueil... 1 Une Visite dans les angles de l écran.... 3 Le Menu Rechercher.... 4 Pour sortir d une page et revenir sur une autre.... 5 Depuis un site Internet....

Plus en détail

Guide d utilisation de l application Atlantis

Guide d utilisation de l application Atlantis Guide d utilisation de l application Atlantis Sommaire : - Saisir une journée, page 3 - Cartographie, page 5 - Rapports, page 8 - Carnet de suivi, page 9 - Veille sanitaire, page 10 - Rappel, page 12 Page

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation Manuel d utilisation La référence des comptables-fiscalistes Votre login Votre mot de passe Une question Voyez l aide détaillée accessible en ligne ou les questions les plus fréquemment posées par les

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS Table des matières Présentation de la plateforme d envoi de courriels... 4 1- Gestion des contacts... 5 1.1. Base de données... 5 1.1.1- Création

Plus en détail

Direction générale statistique et information économique. Manuel d usage : l application web pour l enquête sur la structure des entreprises

Direction générale statistique et information économique. Manuel d usage : l application web pour l enquête sur la structure des entreprises Direction générale statistique et information économique Manuel d usage : l application web pour l enquête sur la structure des entreprises Année d enquête 2011 - Version 1.1 26 oktober 2012 1 Table des

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU

GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU Table des matières Page I. DÉMARRER... 4 1. Comment accéder au Centre de données de l ISU?... 4 2. Quels sont les types de tableaux statistiques disponibles

Plus en détail

promouvoir votre site

promouvoir votre site promouvoir votre site SOMmaire Mentionnez l adresse de votre site internet dans vos supports de communication... 05 Aidez Google à trouver votre site internet Diffusez vos premières annonces en ligne......

Plus en détail

PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons

PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT

Plus en détail

Guide de gestion du site Web

Guide de gestion du site Web Guide de gestion du site Web Réalisé par Danny Sohier 1. Introduction Le site Web du club de golf Lorette est construit avec le CMS (Content Management System) Typo3. Ce produit en est un du domaine public.

Plus en détail

Documentation utilisateur MANTIS

Documentation utilisateur MANTIS Documentation utilisateur MANTIS Outil de suivi d anomalies des Référents Utilisateur : Rapporteur SOMMAIRE 1 Préambule...3 1.1 Convention typographique...3 1.1.1 ICONES...3 1.1.2 Attributs...3 1.2 Contexte...4

Plus en détail

BelfiusWeb. Effectuez vos opérations bancaires électroniques et échangez des données en un clin d œil

BelfiusWeb. Effectuez vos opérations bancaires électroniques et échangez des données en un clin d œil BelfiusWeb Effectuez vos opérations bancaires électroniques et échangez des données en un clin d œil Lancement de BelfiusWeb en trois étapes Découvrez BelfiusWeb, votre outil pour effectuer des opérations

Plus en détail

Guide de l administrateur de rubriques du site communal d ORCHAISE

Guide de l administrateur de rubriques du site communal d ORCHAISE Guide de l administrateur de rubriques du site communal d ORCHAISE Sommaire Comment est organisé le site?... 1 Comment accéder à l interface privée?... 2 Comment se connecter?... 2 Comment modifier son

Plus en détail

L espace de travail de Photoshop

L espace de travail de Photoshop L espace de travail de Photoshop 1 Au cours de cette leçon, vous apprendrez à : ouvrir les fichiers Photoshop ; sélectionner et employer certains des outils dans le panneau Outils ; définir les options

Plus en détail

Jambooty Manual Version 1 Last update: February 13, 2014 NetMedia Europe

Jambooty Manual Version 1 Last update: February 13, 2014 NetMedia Europe Jambooty Manual Version 1 Last update: February 13, 2014 NetMedia Europe Table of Contents Manuel d'utilisation... 1 Digitaliser un fichier PDF... 2 Intégrer votre publication à votre site internet...

Plus en détail

NAVIGATION SUR INTERNET EXPLORER

NAVIGATION SUR INTERNET EXPLORER Centres d accès communautaire Internet des Îles NAVIGATION SUR INTERNET EXPLORER Table des matières Introduction 1- Les barres d outils 1.1 La barre d adresse 2 5 min. 1.2. Les boutons de navigation 2

Plus en détail

PRISE EN MAIN RAPIDE. Toutes les solutions des Éditions Législatives pour les représentants du personnel

PRISE EN MAIN RAPIDE. Toutes les solutions des Éditions Législatives pour les représentants du personnel PRISE EN MAIN RAPIDE CE Toutes les solutions des Éditions Législatives pour les représentants du personnel SOMMAIRE découvrez votre univers ELnetCE.fr page CONNECTEZVOUS ET CRÉEZ VOTRE COMPTE PERSONNEL

Plus en détail

Flux RSS. Flux RSS : suivez le fil, guide pratique. Février 2014 / version 2

Flux RSS. Flux RSS : suivez le fil, guide pratique. Février 2014 / version 2 Flux RSS Flux RSS : suivez le fil, guide pratique Février 2014 / version 2 Table des matières Qu'est-ce qu'un flux RSS?... 3 Comment s'abonner?... 3 Utiliser un logiciel spécialisé ou un agrégateur de

Plus en détail

Comment utiliser RoundCube?

Comment utiliser RoundCube? Comment utiliser RoundCube? La messagerie RoundCube est très intuitive et fonctionne comme la plupart des logiciels de messagerie traditionnels. A. Découverte de l'environnement 1/ La barre d application

Plus en détail

procédure aspects pratiques moteur de recherche intelligent jurisprudence du Conseil d État base de données juridiques

procédure aspects pratiques moteur de recherche intelligent jurisprudence du Conseil d État base de données juridiques procédure aspects pratiques critères d attribution évaluation des offres Miniguide Mercatus Conseils pour une meilleure utilisation de Mercatus base de données juridiques devoir de motivation moteur de

Plus en détail

OCLOUD BACKUP GUIDE DE REFERENCE POUR WINDOWS

OCLOUD BACKUP GUIDE DE REFERENCE POUR WINDOWS OCLOUD BACKUP GUIDE DE REFERENCE POUR WINDOWS http://ocloud.pripla.com/ Copyright 2014 Private Planet Ltd. Certaines applications ne sont pas disponibles dans tous les pays. La disponibilité des applications

Plus en détail

Créer un premier document avec Pages

Créer un premier document avec Pages 1 Créer un premier document avec Pages Dans ce chapitre, vous aborderez les fonctions élémentaires de Pages par le biais de la rédaction d une lettre et de la réalisation d une carte d anniversaire à l

Plus en détail

Manuel d utilisation pour la plateforme BeExcellent MANUEL D UTILISATION POUR LA PLATEFORME BEEXCELLENT

Manuel d utilisation pour la plateforme BeExcellent MANUEL D UTILISATION POUR LA PLATEFORME BEEXCELLENT Manuel d utilisation pour la plateforme MANUEL D UTILISATION POUR LA PLATEFORME BEEXCELLENT Manuel d utilisation pour la plateforme 13 14 Manuel d utilisation pour la plateforme Qu est-ce que 1. Qu est-ce

Plus en détail

Plateforme d'évaluation professionnelle. Manuel d utilisation de l interface de test d EvaLog

Plateforme d'évaluation professionnelle. Manuel d utilisation de l interface de test d EvaLog Plateforme d'évaluation professionnelle Manuel d utilisation de l interface de test d EvaLog Un produit de la société AlgoWin http://www.algowin.fr Version 1.0.1 du 18/01/2015 Table des matières Présentation

Plus en détail

Excel Tableaux croisés dynamiques [tc]

Excel Tableaux croisés dynamiques [tc] Excel Tableaux croisés dynamiques [tc] K. Zampieri, Version 14 octobre 2013 Table des matières 1 Tableaux croisés dynamiques / tc00mcours1 3 1.1 Exemple : Réalisation d un TCD...................... 3 1.2

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide L aspect de Microsoft Excel 2013 étant différent par rapport aux versions précédentes, nous avons créé ce guide pour vous aider à être opérationnel au plus vite. Ajouter des commandes

Plus en détail

Guide de démarrage rapide de Windchill

Guide de démarrage rapide de Windchill Guide de démarrage rapide de Windchill OPTIMISEZ VOTRE EXPÉRIENCE UTILISATEUR Table des matières Utilisation du navigateur Le navigateur facilite la navigation... 3 Recherches dans Windchill La partie

Plus en détail

Guide de référence de Kcast (Beta) pour les utilisateurs de Windows 7. -Page 1-

Guide de référence de Kcast (Beta) pour les utilisateurs de Windows 7. -Page 1- Guide de référence de Kcast (Beta) pour les utilisateurs de Windows 7 -Page 1- Table des matières Paramètres Windows 7 recommandés pour les utilisateurs de Kcast... 3 Paramètres du bureau... 4 Centre de

Plus en détail

Recueil des Fiches Concepteurs : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015

Recueil des Fiches Concepteurs : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015 Recueil des s s : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015 Ce document décrit le paramétrage pour la mise en œuvre des fonctionnalités standard de Microsoft SharePoint 2013. NADAP et SharePoint

Plus en détail

Utilisation avancée de SugarCRM Version Professional 6.5

Utilisation avancée de SugarCRM Version Professional 6.5 Utilisation avancée de SugarCRM Version Professional 6.5 Document : Utilisation_avancee_SugarCRM_6-5.docx Page : 1 / 32 Sommaire Préambule... 3 I. Les rapports... 4 1. Les principes du générateur de rapports...

Plus en détail

Guide d utilisation commandes des pièces de rechange Rev.1.0.3

Guide d utilisation commandes des pièces de rechange Rev.1.0.3 SECLI Ver.2.3 Guide d utilisation commandes des pièces de rechange Rev.1.0.3 Ce document est constamment actualisé: vérifiez le n de la version pour savoir s il existe d éventuelles mises à jour Futura

Plus en détail

LR3 Module Bibliothèque

LR3 Module Bibliothèque Panneau gauche Concernant la Gestion des Catalogues,les Préférences,les fonctions d Importation, voir les documents dédiés Barre de progression : Lors d une opération effectuée par le logiciel, une barre

Plus en détail

ESDGUIDE. Tout ce que vous devez savoir sur les nouvelles fonctionnalités de td.activate-here de Tech Data.

ESDGUIDE. Tout ce que vous devez savoir sur les nouvelles fonctionnalités de td.activate-here de Tech Data. ESDGUIDE Tout ce que vous devez savoir sur les nouvelles fonctionnalités de td.activate-here de Tech Data. ESDGUIDE td.activate-here est le service innovant Tech Data axé sur la technologie ESD (Electronic

Plus en détail

Documentation Analyse SEM

Documentation Analyse SEM Documentation Analyse SEM Document : Projet : Client : Documentation Analyse SEM myposeo Interne Date : 24/02/15 Version : 1 G4interactive SAS 53, rue des deux communes 93100 Montreuil, France contact@myposeo.com

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE L ISU SEPTEMBRE 2013 GUIDE D UTILISATION DU NAVIGATEUR UIS.STAT (VERSION BÊTA)

GUIDE D UTILISATION DE L ISU SEPTEMBRE 2013 GUIDE D UTILISATION DU NAVIGATEUR UIS.STAT (VERSION BÊTA) GUIDE D UTILISATION DE L ISU SEPTEMBRE 2013 GUIDE D UTILISATION DU NAVIGATEUR UIS.STAT (VERSION BÊTA) Publié en 2013 par : Institut de statistiques de l UNESCO C.P. 6128, Succursale Centre-Ville Montréal,

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Environnement Lancement du logiciel : ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Le tableur OpenOffice Calc o Menu Démarrer > Tous les programmes > OpenOffice.org > OpenOffice.org

Plus en détail

Guide de l interface utilisateur d Optymo

Guide de l interface utilisateur d Optymo Guide de l interface utilisateur d Optymo Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence à des libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo. Les textes

Plus en détail

Accès à distance sécurisé au Parlement (ADSP)

Accès à distance sécurisé au Parlement (ADSP) Accès à distance sécurisé au Parlement (ADSP) Le service d Accès à distance sécurisé au Parlement (ADSP) permet un accès à distance aux applications de Microsoft Office, à l Intranet du Parlement et aux

Plus en détail

Utilisation avancée de SugarCRM Version Professional 6.0

Utilisation avancée de SugarCRM Version Professional 6.0 Utilisation avancée de SugarCRM Version Professional 6.0 Document : Utilisation_avancee_SugarCRM_6-0.docx Page : 1 / 29 Sommaire Préambule... 3 I. Les rapports... 4 1. Les principes du générateur de rapports...

Plus en détail

Clubsite Webmaster KIWANIS BELGIUM LUXEMBOURG. Commission Communication juillet 2014 Rudy Broucke

Clubsite Webmaster KIWANIS BELGIUM LUXEMBOURG. Commission Communication juillet 2014 Rudy Broucke Clubsite Webmaster KIWANIS BELGIUM LUXEMBOURG Commission Communication juillet 2014 Rudy Broucke SOMMAIRE (1) Introduction Accès pour la gestion du site Aperçu des fonctionnalités Gestion des paramètres

Plus en détail

Formation. Module WEB 4.1. Support de cours

Formation. Module WEB 4.1. Support de cours Formation Module WEB 4.1 Support de cours Rédacteur Date de rédaction F.CHEA 08/02/2012 Les informations contenues dans ce document pourront faire l'objet de modifications sans préavis Sauf mention contraire,

Plus en détail

4. Créer des compteurs, des curseurs ou des bandes déroulantes : a) Création des objets. b) Affectation à une cellule et réglage du pas.

4. Créer des compteurs, des curseurs ou des bandes déroulantes : a) Création des objets. b) Affectation à une cellule et réglage du pas. Logiciel Excel version Office 2007. Voici une liste non exhaustive de fonctions de ce logiciel en relation avec le stage. Au sommaire : 1. Créer des boutons de raccourci dans une barre d outils: a) Sélection

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Word XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Word XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Word XP Aide-mémoire Septembre 2003 Table des matières Édition et insertion de texte... 4 Manipulation d un document Exploration de la fenêtre de travail Bouton de maximisation

Plus en détail

SOMMAIRE 1 UNE INTRODUCTION : QU EST-CE QUE GOOGLE ANALYTICS? 3 2 LES PRE-REQUIS AVANT UTILISATION 3 3 ACCEDER A VOS STATISTIQUES 3

SOMMAIRE 1 UNE INTRODUCTION : QU EST-CE QUE GOOGLE ANALYTICS? 3 2 LES PRE-REQUIS AVANT UTILISATION 3 3 ACCEDER A VOS STATISTIQUES 3 SOMMAIRE 1 UNE INTRODUCTION : QU EST-CE QUE GOOGLE ANALYTICS? 3 2 LES PRE-REQUIS AVANT UTILISATION 3 3 ACCEDER A VOS STATISTIQUES 3 4 LA DECOUVERTE DU TABLEAU DE BORD 4 4.1 Audience 5 4.1.1 Données démographiques

Plus en détail

Guide de l utilisateur Mikogo Version Windows

Guide de l utilisateur Mikogo Version Windows Guide de l utilisateur Mikogo Version Windows Table des matières Création d un compte utilisateur 3 Téléchargement et installation 4 Démarrer une session 4 Joindre une session 5 Fonctionnalités 6 Liste

Plus en détail

Guide pour l utilisation quotidienne de l AutoBINGOOO CarSearch

Guide pour l utilisation quotidienne de l AutoBINGOOO CarSearch Guide pour l utilisation quotidienne de l AutoBINGOOO CarSearch Rechercher des Voitures d Occasion n a encore jamais été aussi Simple! Les occasions au meilleur prix à portée de mains! Auteur : Rob M.

Plus en détail

CHAPITRE 1 DÉMARRER ET QUITTER

CHAPITRE 1 DÉMARRER ET QUITTER CHAPITRE 1 DÉMARRER ET QUITTER 13 1.1 Avant d envisager les astuces relatives au démarrage et à la fermeture de Windows, quelques procédures de base sont détaillées ici. Elles concernent le Registre,

Plus en détail

TARIF PERSONNALISÉ Guide de l utilisateur

TARIF PERSONNALISÉ Guide de l utilisateur TARIF PERSONNALISÉ Guide de l utilisateur Tables des matières INSTALLATION Page d accueil...5 UTILISATION GÉNÉRALE Menu Catalogue...5 Recherche... 6 Commande... 8 Devis...12 Edition...13 Menu Conditions...14

Plus en détail