DEFINITION DE LA DEMANDE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEFINITION DE LA DEMANDE"

Transcription

1 DEFINITION DE LA DEMANDE Objectif du projet En 2012, la salle de cinéma a été transformée en salle polyvalente. Elle est utilisée maintenant pour l accueil de séminaires, la projection de documents audio-video, l organisation de manifestations culturelles Les étudiants de BTS électrotechnique ont, dans le cadre de leur activité de projet, mené à bien la rénovation de l installation d éclairage pour rendre celui-ci conforme aux normes et pour améliorer l esthétique de cette salle. L éclairage est maintenant contrôlé à distance ; L ouvrage a été inauguré par le Proviseur et quelques membres de la communauté éducative le 14 juin Par cette réalisation haute technologie et basse consommation, le savoirfaire des étudiants a été mis en valeur. Il nous est demandé par le Conseil Régional et la Proviseur du lycée de poursuivre dans cette voie. En complément des équipements déjà installés, d autres réalisations sont attendues : Pour la salle polyvalente : Remplacement des amplis et haut-parleurs audio Intégration des équipements de projection : vidéo-projecteur et écrans Contrôle par écran tactile du matériel installé et création de scénarios Pour le parloir et le couloirs extérieur : remplacement de l éclairage existant et de sa commande, Gestion Technique Centralisée : Suivi de présence et d état de l installation Page 2

2 Eléments du cahier des charges Tous les composants de la zone sont intégrer sur le réseau KNX en cours de construction pour pouvoir être contrôlés à distance depuis un point de commande unique. Armoire électrique Les normes à adopter pour les représentations graphiques sont celles adoptées dans la distribution tertiaire. Les câbles sont à repérer par le symbole «C», les disjoncteurs par le symbole «D», Les armoires et coffrets seront désignés par : A0 armoire T.G.B.T. TD tableau divisionnaire ect Les câbles, entre 2 armoires seront désignés par Ci.j avec i indice de l armoire «tenante» du câble et j indice de l armoire «aboutissante» du câble. Les câbles entre 1 armoire et des charges seront désignées par Ci.ecl1, Ci.baes ect avec i indice de l armoire tenante du départ du câble. Les disjoncteurs seront désignés par Di.n avec i indice de l armoire dans laquelle est implantée le disjoncteur et n numéro du disjoncteur dans l armoire. Des réservations sont à prévoir pour les extensions futures, Gestion des équipements audio L étude de la sonorisation avec simulation sera réalisée avec le logiciel EASE pour choisir les hautparleurs et leur emplacement. Les amplificateurs sont à fixer dans la baie V.D.I. localisée en salle 118. Le contrôle du son : alimentation commandée du circuit audio, choix des sources est géré depuis la tablette tactile. Eclairage du parloir L étude de l éclairage du parloir avec simulation sera réalisée avec le logiciel dialux. Le contrôle de l éclairage sera géré avec : un détecteur de présence (extinction de l éclairage lorsque la pièce est non occupée), un bouton-poussoir (ON/OFF et gradation de l éclairage) Page 3

3 Fenêtre en trompe l œil L objectif est la réalisation d une fenêtre en trompe l œil dont le niveau d éclairage varie en fonction des conditions climatiques extérieures. La gradation de l éclairement est obtenue par le contrôle de LED avec des «températures de couleur» différentes : teintes chaude, teinte froide. L étude avec choix du matériel et chiffrage est exigée. La réalisation ne sera demandée que si les contraintes budgétaires le permettent. Eclairage du couloir extérieur Le contrôle de l éclairage sera géré avec un détecteur de présence et de luminosité. Equipement video Ecran de projection L écran de projection avec sa motorisation est à conserver. Le pré actionneur sera implanté dans l armoire située dans le local technique. Videoprojecteur Sa mise sous et hors tension sera contrôlée depuis un contacteur. Deux prises vidéo sont à intégrer dans la goulotte murale existante et à raccorder au vidéoprojecteur: l une pour le PC fixe, l autre pour un PC portable. Motorisation Pour améliorer l esthétique de la salle. Il est prévu de motoriser la montée/descente du videoprojecteur afin qu il soit masqué lorsque non utilisé. L étude avec choix du matériel et chiffrage est exigée. La réalisation ne sera demandée que si les contraintes budgétaires le permettent. Gestion des scénarios Les scénarios doivent tenir compte des utilisations de la salle polyvalente. Sont à prévoir : Entrée dans la pièce (éclairage progressif), Mode devoir surveillé, Mode projection, Mode conférence Sortie de la pièce (extinction) En fonction du mode choisi, les actionneurs adaptés : éclairage, écran, vidéoprojecteur, sonorisation sont activés. Depuis une tablette tactile d emploi simple, l utilisateur règle les niveaux d éclairement par zone (zone exposants, zone auditeurs), la position de l écran et choisit les sources audio. Page 4

4 La conception des programmes doit permettre : l amélioration de l esthétique de la salle : éclairement progressif et uniforme des zones, mise en valeur de la fresque murale, une utilisation facile des équipements, la réduction de la consommation d énergie. Priorité est à donner à la sécurité d exploitation (éclairage forcé en cas de perte du circuit de commande ) et au respect des règles «de l art» pour la programmation avec le logiciel de domotique ETS4. Gestion Technique Centralisée L objectif est l affichage de l état de l installation : détection de présence, état des lampes Quatre lieux sont à surveiller : salle polyvalente, parloir, local technique et issue de secours de la salle polyvalente. Un report des informations sur tablette tactile et sur le PC de la loge est à prévoir. Mise en oeuvre Il est demandé de tenir compte dans l organisation du projet de la nécessité d assurer la continuité d utilisation de la salle polyvalente. Les coupures d énergie sont à minimiser et à limiter aux seuls départs nécessaires. Page 5

5 Synoptique du circuit de puissance Depuis Tableau Divisionnaire Armoire salle polyvalente Prises de courant Circuit de Eclairage1 commande Salle polyvalente Eclairage2 Salle polyvalente Eclairage local technique Eclairage couloirs extérieurs Eclairage parloir Circuit Vidéo Circuit audio Circuit de commande : alimentation balises, alimentation contrôleur DALI, alimentation contrôleur KNX, alimentation contrôleur B.A.E.S. alimentation WiFi Page 6

6 Armoire à réaliser 1200 VDI (type baie 19 ) informatique Disjoncteurs VDI (type baie 19 ) audio réservations contrôleur B.A.E.S. Borniers Borniers Page 7

7 Synoptique de la communication Vers GTC ethernet KNX DALI détecteurs présence Variateur lumière Page 8

BTS ELECTROTECHNIQUE. Titre : Nombre d étudiants : 4

BTS ELECTROTECHNIQUE. Titre : Nombre d étudiants : 4 Académie : Aix-Marseille Session : 2012 BTS ELECTROTECHNIQUE Etablissement : Lycée Fourcade Epreuve E5 Projet technique industriel Equipe pédagogique : - Sophie ESCOLANO - Jean-Pierre GALEY - Christophe

Plus en détail

CONTRAT INDIVIDUEL DES TACHES

CONTRAT INDIVIDUEL DES TACHES GAUTIER Relever les caractéristiques du parloir: dimensions, matériaux... Dessiner l'implantation actuelle (googlesketchup) Produire un comparatif entre plusieurs solutions pour l'éclairage du parloir

Plus en détail

DEFINITION DE LA DEMANDE

DEFINITION DE LA DEMANDE DEFINITION DE LA DEMANDE Objectif du projet Dans le bâtiment, l éclairage est reconnu pour avoir un impact conséquent sur l environnement : dans le tertiaire, il peut représenter jusqu'à 40 % des consommations

Plus en détail

Les applications de la domotique dans l habitat intelligent

Les applications de la domotique dans l habitat intelligent Economies d énergie & Confort Les applications de la domotique dans l habitat intelligent AquaSolAir 280, rue Edouard Daladier 84200 Carpentras Tel: 04 90 60 80 30 Fax: 04 90 60 66 26 Mail: contact@aquasolair.com

Plus en détail

KNX Eco-énergie Étude d une gestion optimisée de l énergie électrique d un hôtel via le protocole KNX

KNX Eco-énergie Étude d une gestion optimisée de l énergie électrique d un hôtel via le protocole KNX KNX Eco-énergie Étude d une gestion optimisée de l énergie électrique d un hôtel via le protocole KNX KNX Eco-énergie en un clin d œil Sections Electrotechnique, Domotique Points Forts & Activités Clés

Plus en détail

Cahier des charges. Travaux de réaménagement d un logement en bureaux administratifs. Lot n 1 : électricité

Cahier des charges. Travaux de réaménagement d un logement en bureaux administratifs. Lot n 1 : électricité Cahier des charges Travaux de réaménagement d un logement en bureaux administratifs Lot n 1 : électricité Travaux de réaménagement d un logement en bureaux administratifs 1 Travaux : 1. Equipement des

Plus en détail

«LA DOMOTIQUE : SANTE, ECONOMIE D ENERGIE ET CONFORT» Partenaires

«LA DOMOTIQUE : SANTE, ECONOMIE D ENERGIE ET CONFORT» Partenaires «LA DOMOTIQUE : SANTE, ECONOMIE D ENERGIE ET CONFORT» Partenaires La " DOMOTIQUE " est l'automatisation des fonctions techniques à des fins d'économie d'énergie, d'augmentation du confort, de la sécurité

Plus en détail

Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente

Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente Votre maison vit à votre Grâce au système KNX, votre maison devient intelligente : elle adapte l éclairage, le chauffage, la climatisation, la gestion

Plus en détail

PRÉVISIONS DE DEMANDES D ÉQUIPEMENT AU 30/01/2004

PRÉVISIONS DE DEMANDES D ÉQUIPEMENT AU 30/01/2004 PÉVISIONS DE DEMANDES D ÉQUIPEMENT AU 30/01/2004 Effectifs Équipements Activités Local technique Système de distribution (TGBT Pédagogique) Environnement permettant de travailler au voisinage d intervention

Plus en détail

David Bagot Responsable Prescription Région Ouest

David Bagot Responsable Prescription Région Ouest 08.12.2011 1 Prescription nationale et régionale David Bagot Responsable Prescription Région Ouest Portable 06 30 49 62 37 david.bagot@hager.fr 08.12.2011 2 Chiffres clés Chiffre d affaires 1,42 md Effectif

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS SESSION 2013 DOSSIER TECHNIQUE. N du candidat : Pôle administratif et logistique Famille Mary

CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS SESSION 2013 DOSSIER TECHNIQUE. N du candidat : Pôle administratif et logistique Famille Mary SESSION 2013 DOSSIER TECHNIQUE N du candidat :.. Pôle administratif et logistique Famille Mary Dossier TECHNIQUE Session 2013 Durée:12 heures DT1 / DT29 LES PARTENAIRES MATERIELS Dossier TECHNIQUE Session

Plus en détail

PLANNING PRÉVISIONNEL DES FORMATIONS

PLANNING PRÉVISIONNEL DES FORMATIONS PLANNING PRÉVISIONNEL DES FORMATIONS 2015 OPÉRATEUR DE FORMATION DU GROUPE LEGRAND CLIQUEZ SUR LA RUBRIQUE DE VOTRE CHOIX RÉSIDENTIEL/ PETIT TERTIAIRE Aide à la vente Domotique résidentiel/ petit tertiaire

Plus en détail

La technologie peut-elle contribuer à la préservation de la planète?

La technologie peut-elle contribuer à la préservation de la planète? La technologie peut-elle contribuer à la préservation de la planète? La domotique pour faire des économies Comment augmenter le confort de la maison tout en faisant des économies d énergie? La domotique

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /105. Lieu d activité : Atelier. Système : HOTEL VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /105. Lieu d activité : Atelier. Système : HOTEL VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION: FICHE DE SEQUENCE Repère : Tableau distribution TP2 Système : HOTEL TABLEAU DE DISTRIBUTION D UN HOTEL TP2 Lieu d activité : Atelier» OBJECTIF : Compléter un schéma unifilaire et un schéma multifilaire.

Plus en détail

Projets Tutorés. Licence Professionnelle. UE 4: Coefficient 5

Projets Tutorés. Licence Professionnelle. UE 4: Coefficient 5 Projets Tutorés Licence Professionnelle UE 4: Coefficient 5 Pierre CANAT > 130 heures > 1 enseignant responsable par projet 3 notes : -Oraux 1) Revue de projet 17 et 18 janvier 2011 PM - Rapports - Travail

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE SOMMAIRE DATA CENTER OPTION SERVICE 1. Architecture proposée 2. Constituants de la solution 3. Supervision 1 1 ARCHITECTURE GENERALE 2 Implantation Plan du site et localisation de la salle informatique

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières ACQUISITION DE MATERIEL AUDIOVISUEL ET MULTIMEDIA Dans le cadre de l'extension des locaux du Centre de Gestion 17 Cahier des Clauses Techniques Particulières CDG 17 / CONSULTATION MATERIEL AUDIOVISUEL

Plus en détail

INTRODUCTION NOUVEAU. Diffusion sonore, matrice multicanal. écran tactile vidéo. Écran tactile couleurs. Centrale d alarme

INTRODUCTION NOUVEAU. Diffusion sonore, matrice multicanal. écran tactile vidéo. Écran tactile couleurs. Centrale d alarme my home INTRODUCTION NOUVEAU Diffusion sonore, matrice multicanal écran tactile vidéo Écran tactile couleurs Centrale d alarme 114 MY HOME TABLE DES MATIÈRES 116 Caractéristiques générales 118 Grand choix

Plus en détail

DOSSIER DE MISE EN SERVICE

DOSSIER DE MISE EN SERVICE SESSION 2013 DOSSIER DE MISE EN SERVICE N du candidat :.. Pôle administratif et logistique Famille Mary SOMMAIRE I) Les entreprises partenaires DMS2 II) Organisation de l épreuve DMS3 III) Conformité de

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL LE HOME CINEMA. Niveau de Maîtrise

CFA Lycée Gustave EIFFEL LE HOME CINEMA. Niveau de Maîtrise S4.1 LE HOME CINEMA Savoir S4.1 S3.1 S3.2 S6.1 Niveau de Maîtrise 2 4 3 3 page 1 / 15 TD HOMECINEMA FICHE CONTRAT Capacités THEME : SYSTEMES COMMUNICANTS VDI - COURANTS FAIBLES Fonctions Organisation C1

Plus en détail

Distribution et protection jusqu à 1000 A

Distribution et protection jusqu à 1000 A Le tertiaire Hager, l autre savoir-faire Espace culturel Distribution et protection jusqu à 1000 A Ouvert au public depuis fin 2008, l espace culturel Le PréO d Oberhausbergen (Bas-Rhin) utilise des organes

Plus en détail

Le guide de l électricien

Le guide de l électricien Jacques HOLVECK Le guide de l électricien Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11575-X Sommaire Introduction........................................................1 1. Conception et structure d'une installation...................

Plus en détail

Travaux de réaménagement d'un logement en bureaux administratifs

Travaux de réaménagement d'un logement en bureaux administratifs Travaux de réaménagement d'un logement en bureaux administratifs LOT N 1 : Electricité BORDEREAU DE PRIX Désignation Unité Quantité Prix unitaire HT Prix Total HT Installation de chantier Forf 1,00 Préparation

Plus en détail

Passerelles DALI sur système KNX d ABB Info-produits. Énergie et productivité pour un monde meilleur

Passerelles DALI sur système KNX d ABB Info-produits. Énergie et productivité pour un monde meilleur Passerelles sur système KNX d ABB Info-produits Énergie et productivité pour un monde meilleur Passerelle / KNX, 16 sorties, DG/S 1.16.1 La flexibilité sous un nouvel éclairage La nouvelle passerelle DG/S

Plus en détail

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage Le R.G.I.E. et les circuits d éclairage L éclairage de votre logement est le premier élément de votre installation électrique n Les circuits Un circuit d éclairage est câblé en fils de 1,5 mm 2 et protégé

Plus en détail

MESURES D'ÉNERGIE ÉLECTRICITÉ

MESURES D'ÉNERGIE ÉLECTRICITÉ P R O J E CENTRALISATION et EXPLOITATION des MESURES D'ÉNERGIE ÉLECTRICITÉ GAZ EAU T MISES EN JEU DANS LE LYCEE JEAN PROUVE Description du projet Mesure des énergies et fluide Les contraintes des milieux

Plus en détail

SOVEMATIC S.A.R.L. - Parc d'activités de Brazza - 16, quai de Brazza - 33100 BORDEAUX - FRANCE Tél. : +33 (0)5 57 54 44 44 - Fax: +33 (0)5 56 40 27

SOVEMATIC S.A.R.L. - Parc d'activités de Brazza - 16, quai de Brazza - 33100 BORDEAUX - FRANCE Tél. : +33 (0)5 57 54 44 44 - Fax: +33 (0)5 56 40 27 SYSTÈME DE CONTRÔLE D ACCÈS PAR LECTURE DES PLAQUES MINÉRALOGIQUES La solution pour la gestion automatique des accès véhicules Le CID est un système de contrôle d accès mains-libres permettant l identification

Plus en détail

Filière ELECTRONIQUE (Bac Pro SEN) Champ Professionnel EIE Electronique Industrielle Embarquée & Filière ELECTROTECHNIQUE (Bac Pro ELEEC)

Filière ELECTRONIQUE (Bac Pro SEN) Champ Professionnel EIE Electronique Industrielle Embarquée & Filière ELECTROTECHNIQUE (Bac Pro ELEEC) lundi 23 septembre 2013 Filière ELECTRONIQUE (Bac Pro SEN) Champ Professionnel EIE Electronique Industrielle Embarquée & Filière ELECTROTECHNIQUE (Bac Pro ELEEC) DOMOTIQUE MyHome ENSEIGNEMENT TECHNOLOGIQUE

Plus en détail

Architecture de la Gestion du Technique du Bâtiment.

Architecture de la Gestion du Technique du Bâtiment. Architecture de la Gestion du Technique du Bâtiment. Bus de communication EIB KNX 1 A. Synoptique générale de la GTB EIB KNX 2 3 B. Configuration matériel KNX de la G.T.B. Pack n 1 - Armoire GTB KNX équipée

Plus en détail

Votre Partenaire pour vos projets d Automatismes de bâtiments Tertiaires et Industriels

Votre Partenaire pour vos projets d Automatismes de bâtiments Tertiaires et Industriels Votre Partenaire pour vos projets d Automatismes de bâtiments Tertiaires et Industriels Spécialisée dans le domaine de la gestion technique des bâtiments tertiaires et industriels, notre société développe

Plus en détail

LIVRET SALLES TANNEURS

LIVRET SALLES TANNEURS LIVRET SALLES TANNEURS Ce symbole signifie que le vidéoprojecteur de la salle est adapté au projection qui nécessite une très bonne qualité (ex : diffusion de films, peintures, schémas détaillés ) 1 Sommaire

Plus en détail

Gestion locale polyvalente de l éclairage

Gestion locale polyvalente de l éclairage Gestion locale polyvalente de l éclairage I Gestion locale polyvalente de l éclairage Dans le monde entier, environ 20 % de l énergie consommée sert à l éclairage. Suivant le type de bâtiment et l activité,

Plus en détail

SIMPLEMENT INTELLIGENT

SIMPLEMENT INTELLIGENT SIMPLEMENT INTELLIGENT SIMPLEMENT INTELLIGENT Intelli Vida offre des solutions intégrées et abordables qui permettent de contrôler tous les systèmes de votre maison gestion de l énergie, de la sécurité

Plus en détail

LES METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE METIER EN CONSTANTE EVOLUTION TECHNIQUE ET TECHNOLOGIQUE DANS TOUS LES DOMAINES HABITAT/TERTIAIRE ET INDUSTRIEL

LES METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE METIER EN CONSTANTE EVOLUTION TECHNIQUE ET TECHNOLOGIQUE DANS TOUS LES DOMAINES HABITAT/TERTIAIRE ET INDUSTRIEL LES METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE METIER EN CONSTANTE EVOLUTION TECHNIQUE ET TECHNOLOGIQUE DANS TOUS LES DOMAINES HABITAT/TERTIAIRE ET INDUSTRIEL M. A. 01.2015 L ELECTROTECHNICIEN DOMAINE D INTERVENTION

Plus en détail

GS Domotec. La meilleure solution domotique pour particuliers. Catalogue

GS Domotec. La meilleure solution domotique pour particuliers. Catalogue GS Domotec La meilleure solution domotique pour particuliers Catalogue Sommaire Modules d entrée 5 Domo Input 6 Domo Touch 7 Domo Thu 8 Modules de sortie 9 Domo Output 10 Domo RGB 11 Domo Relais 12 Domo

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS SESSION 2013 DOSSIER MAINTENANCE. N du candidat : Pôle administratif et logistique Famille Mary SOMMAIRE

CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS SESSION 2013 DOSSIER MAINTENANCE. N du candidat : Pôle administratif et logistique Famille Mary SOMMAIRE CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS SESSION 2013 DOSSIER MAINTENANCE N du candidat :.. Pôle administratif et logistique Famille Mary SOMMAIRE I) Les entreprises partenaires DM2 II) Organisation de l épreuve DM3

Plus en détail

Pour une gestion durable de l éclairage public

Pour une gestion durable de l éclairage public Pour une gestion durable de l éclairage public Mardi 6 décembre 2011 Amphi des 13-Vents CETE Méditerranée - Aix-en-Provence Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr

Plus en détail

KNX Le bâtiment à l'heure de l'efficacité énergétique

KNX Le bâtiment à l'heure de l'efficacité énergétique KNX Le bâtiment à l'heure de l'efficacité énergétique Énergie et productivité pour un monde meilleur Optimiser les leviers de performance énergétique Préserver le climat est l un des plus grands défis

Plus en détail

Domotique sans fil sans pile EnOcean Etude et mise en œuvre des solutions domotiques sans fil et sans pile EnOcean

Domotique sans fil sans pile EnOcean Etude et mise en œuvre des solutions domotiques sans fil et sans pile EnOcean Domotique sans fil sans pile EnOcean Etude et mise en œuvre des solutions domotiques sans fil et sans pile EnOcean Descriptif du support technologique La domotique, ou plus généralement le secteur du Smart

Plus en détail

Villa Prangins. Plaquette Projet. Speec S.A Route de Thonon, 114 1222 Vesenaz

Villa Prangins. Plaquette Projet. Speec S.A Route de Thonon, 114 1222 Vesenaz Villa Prangins 2014 Plaquette Projet Speec S.A Route de Thonon, 114 1222 Vesenaz Le projet Il s agissait d une rénovation complète d une villa des années 80. Le maitre d ouvrage souhaitait bénéficier d

Plus en détail

Domotique. Collection 2015. Objets connectés - Micro-modules - Prises télécommandées Prises programmables - Mini-alarmes - Détecteurs - Adaptateurs

Domotique. Collection 2015. Objets connectés - Micro-modules - Prises télécommandées Prises programmables - Mini-alarmes - Détecteurs - Adaptateurs Domotique Collection 2015 Objets connectés - Micro-modules - Prises télécommandées Prises programmables - Mini-alarmes - Détecteurs - Adaptateurs Sommaire : Objets connectés > 4 Micro-modules > 8 Prises

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

Pourquoi SMARTHOME est différente?

Pourquoi SMARTHOME est différente? Présent dans plus de 40 pays dans le monde, SMARTHOME offre une solution domotique qui permet l automatisation, la programmation et la gestion des fonctionnalités électriques, informatiques et de télécommunication

Plus en détail

DGE 2013-STI BESOINS STI DGE 2013

DGE 2013-STI BESOINS STI DGE 2013 DGE 2013-SI BESOINS SI DGE 2013 LO 5- Composants d'études électriques REF Libellé Quantité F 1 L5 Panneau domotique avec ecran tactile et composants radio 1 F 2 L5 Kit contrôle d'accès par badge 1 F 3

Plus en détail

Sensa S2 Multicapteur pour système DALI

Sensa S2 Multicapteur pour système DALI Sensa S2 Multicapteur pour système DALI Composant du système Sensa (DALI autonome) Avec commande asservie à la lumière ambiante et détection de présence Allocation de groupe simple grâce à un bouton rotatif

Plus en détail

Au Cœur de l Electricité

Au Cœur de l Electricité Au Cœur de l Electricité Au Cœur de l Electricité > 1 Une structure ADAPTEE pour une réactivité MAXIMALE MPelec propose ses services dans tous les domaines de l électricité liés à l industrie et au tertiaire.

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel S.E.N. Électronique Industrielle Embarquée

Baccalauréat Professionnel S.E.N. Électronique Industrielle Embarquée Baccalauréat Professionnel S.E.N. Séquence n 1 EVALUATION Préparation/ Installation/ Paramétrages/ Mise en service Travaux pratiques Séances 1& 2 Durée : 3 heures Maquette pédagogique n 1 Objectifs : le

Plus en détail

Mesure tension arrivée EDF. Mesure tension point le plus éloigné. Plans armoires. Contrôle des serrages armoires. Mise en services des horloges

Mesure tension arrivée EDF. Mesure tension point le plus éloigné. Plans armoires. Contrôle des serrages armoires. Mise en services des horloges COURANTS FORTS Mesure terre principale ( indiquer valeur) Contrôle des laisons équipotentielles et continuité de terre Contôles ou mesure isolement (indiquer la valeur) Mesure tension arrivée EDF Mesure

Plus en détail

DEFINITION DE LA DEMANDE

DEFINITION DE LA DEMANDE DEFINITION DE LA DEMANDE Objectif du projet Le réseau de distribution de la zone BTS électrotechnique a été rénové. Une armoire «Onduleur» pour alimenter les départs prioritaires et un armoire pour alimenter

Plus en détail

Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX

Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX Sécurité Dormir paisiblement. Voyager en toute tranquillité. Faire confiance à KNX. Un réseau vigilant KNX surveille inlassablement pendant la nuit et est toujours

Plus en détail

SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ

SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ la solution électrique maîtrisée ISO 9001:2008 Armoire IT MEDICAL L ARMOIRE IT MEDICAL est conçue pour alimenter les locaux à usage médical, plus particulièrement les

Plus en détail

Système i-bus EIB/KNX d ABB

Système i-bus EIB/KNX d ABB Description technique Système i-bus EIB/KNX d ABB L installation électrique intelligente Chiffrage Description topologique et fonctionnelle Étude et documentation 2 Sommaire 1. Le bus EIB/KNX comparé aux

Plus en détail

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR Les réflecteurs industriels intégrant des tubes fluorescents T5 sont

Plus en détail

DESIGNATION D UN CONTRACTANT GENERAL POUR LA RENOVATION DE L ECOLE PRIMAIRE JOLIOT CURIE DE FAMARS

DESIGNATION D UN CONTRACTANT GENERAL POUR LA RENOVATION DE L ECOLE PRIMAIRE JOLIOT CURIE DE FAMARS DESIGNATION D N CONTRACTANT GENERAL POR LA RENOVATION DE L ECOLE PRIMAIRE JOLIOT CRIE DE FAMARS Décomposition du prix global et forfaitaire Désignation Quantité Travaux de rénovation Prix nitaire Montants

Plus en détail

Réhabilitation du domaine Melchior Philibert à CHARLY (69390) - Phase 2 : Pôle économique ELECTRICITE. INTITULE U Qtité

Réhabilitation du domaine Melchior Philibert à CHARLY (69390) - Phase 2 : Pôle économique ELECTRICITE. INTITULE U Qtité LOT 10 ELECTRICITE INTITULE U Qtité 10.1. DEPOSE 10.1.1. Consignation des installations électriques 10.1.2. Dépose de l'ensemble des installations électriques 10.2. PREPARATION DE CHANTIER 10.2.1. Installation

Plus en détail

Construction d un pôle intergénérationnel CABANNES. Commune de CABANNES Hôtel de Ville 13440 CABANNES Tél. : 04.90.90.40.40 / Fax : 04.90.95.33.

Construction d un pôle intergénérationnel CABANNES. Commune de CABANNES Hôtel de Ville 13440 CABANNES Tél. : 04.90.90.40.40 / Fax : 04.90.95.33. Construction d un pôle intergénérationnel CABANNES Commune de CABANNES Hôtel de Ville 13440 CABANNES Tél. : 04.90.90.40.40 / Fax : 04.90.95.33.41 Phase DCE DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE DPGF

Plus en détail

tebis au cœur de l installation

tebis au cœur de l installation Le tertiaire Hager, l autre savoir-faire Complexe multi-activités tebis au cœur de l installation En 2008, la municipalité de Dachstein a ouvert un complexe multi-activités à la fois polyvalent et fonctionnel.

Plus en détail

Banc d essai DOMOTIQUE

Banc d essai DOMOTIQUE Banc d essai DOMOTIQUE 2010 LE CABLAGE DOMOTIQUE Situation de départ : L agence immobilière nous a vendu une maison qui a le pouvoir de s adapter aux besoins de ses propriétaires. Il nous a vanté cette

Plus en détail

Systèmes de gestion extérieurs Télégestion au point lumineux CityTouch. Philips Lighting France

Systèmes de gestion extérieurs Télégestion au point lumineux CityTouch. Philips Lighting France Systèmes de gestion extérieurs Télégestion au point lumineux CityTouch Philips Lighting France Télégestion au point lumineux Allumage / extinction Gradation Mesures physiques Communication bi directionnelle

Plus en détail

MALAXEUR. Objectif du TP. Synoptique du malaxeur

MALAXEUR. Objectif du TP. Synoptique du malaxeur MALAXEUR Objectif du TP Un malaxeur a été acquis par le lycée. Il est installé dans l atelier d électrotechnique. Actuellement, cet équipement ne peut être contrôlé que localement. L objectif du TP est

Plus en détail

> Apogee Normalizer Noir. 3731_10_C10 7/01/05 13:07 Page 253. Études de cas

> Apogee Normalizer Noir. 3731_10_C10 7/01/05 13:07 Page 253. Études de cas 3731_10_C10 7/01/05 13:07 Page 253 10 Études de cas Plutôt que d imaginer la maison du prochain millénaire ou de décrire la villa d un milliardaire, nous présentons ici deux projets représentatifs des

Plus en détail

ELECTRICIEN INSTALLATEUR - MONTEUR

ELECTRICIEN INSTALLATEUR - MONTEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION ELECTRICIEN INSTALLATEUR

Plus en détail

Audit.août14. Matériel pour auditoire (salle sans régie)

Audit.août14. Matériel pour auditoire (salle sans régie) Audit.août14. Matériel pour auditoire (salle sans régie) 19 mobile : 1 Eclairage du rack 1 Lecteur Blu-ray 1 Enregistreur sur Cartes / USB 1 Lecteur CD / MP3 / USB 4 Récepteurs HF (micros) 1 Connecteur

Plus en détail

Automation du bâtiment. Linecard. Nos Partenaires. Capteurs et appareils de terrain. PC industriels. Logiciel. Systèmes de cablage / Installation

Automation du bâtiment. Linecard. Nos Partenaires. Capteurs et appareils de terrain. PC industriels. Logiciel. Systèmes de cablage / Installation PC industriels Composants pour installations Nos Partenaires Automatisation de locaux Design: Elfstern / version avril 2015 Appareils de mesure et d analyse Logiciel Profitez dès aujourd hui des dernières

Plus en détail

6.8. Connecteur Console 17. 6.9. Connecteur Network 18. 6.10. Connecteur +24V AES 19

6.8. Connecteur Console 17. 6.9. Connecteur Network 18. 6.10. Connecteur +24V AES 19 CS 2600 Centrale de sécurité SOMMAIRE 1. OBJET 3 2. TERMINOLOGIE 3 2.1. Glossaire 3 3. DESCRIPTION 3 4. PRESENTATION 5 4.1. Face avant 5 4.2. Face arrière 6 5. INSTALLATION ET EXPLOITATION 7 6. CABLAGE

Plus en détail

DOMOTIQUE ET COMMUNICATION

DOMOTIQUE ET COMMUNICATION SYSTEME KNX Page 60 SYSTEME AUTOMATIQUE Page 61 DOMOTIQUE ET COMMUNICATION SYSTEME BRAS SAGE Page 62 SYSTEME BASIQUE Page 63 59 SYSTEME KNX Un bâtiment intelligent à portée de main Le BUS KONNEX fait communiquer

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /120. Lieu d activité : Atelier. Système : HOTEL VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /120. Lieu d activité : Atelier. Système : HOTEL VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION: FICHE DE SEQUENCE Repère : Tableau distribution TP1 Système : HOTEL TABLEAU DE DISTRIBUTION D UN HOTEL TP1 Lieu d activité : Atelier» OBJECTIF : Etudier les différents symboles : interrupteur, disjoncteur,

Plus en détail

VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF

VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF LOT N 1 ELECTRICITE Service Technique. Mairie de CLOUANGE. M.COSTALONGA

Plus en détail

l H@bitat Résidentiel

l H@bitat Résidentiel Économie d Énergie et Domotique dans l H@bitat Résidentiel Bruno de GOUBERVILLE 06.19.94.35.46 - kipusse@free.fr Sommaire Présentation de l activité de KIPUSSE Ingénierie Résultat d une installation en

Plus en détail

SESSION 2011. Cette épreuve est composée de 2 parties :

SESSION 2011. Cette épreuve est composée de 2 parties : Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage SESSION 2011 Cette épreuve est composée de 2 parties : 1 ère partie : sujet «tronc commun»,

Plus en détail

At your fi ngertips. V-Home. Flexibilité. Confort. Sécurité. Coûts

At your fi ngertips. V-Home. Flexibilité. Confort. Sécurité. Coûts GAMME KNX By VITY V-Home At your fi ngertips Construire une nouvelle résidence ou de nouveaux locaux requiert plus que du matériel. Nous somme confronté au perpétuel challenge de la maitrise de l énergie

Plus en détail

Odace+ Place au confort

Odace+ Place au confort Odace+ Place au confort Odace+ La simplicité qui change tout de confort de souplesse de simplicité d économies d énergie Avec Odace+, Schneider Electric apporte une solution accessible pour le contrôle

Plus en détail

Solutions de gestion d'éclairage ECO 2

Solutions de gestion d'éclairage ECO 2 Solutions de gestion d'éclairage ECO 2 Guide des bonnes pratiques pour les bureaux Garantir la performance énergétique PETITE SALLE DE CONFÉRENCE 1 Contrôle de 2 circuits d'éclairage à LEDs : - Allumage

Plus en détail

Certifications LEED / HQE (Eclairage)

Certifications LEED / HQE (Eclairage) Sylumis 3, Rue Victor Cousin 77127 Lieusaint www.sylumis.com Certifications LEED / HQE (Eclairage) LEED HQE 7 Chapitres (5 principaux + 2 bonus) 14 Cibles 4 niveaux de performances 3 niveaux de performances

Plus en détail

solutions de pilotage de l éclairage

solutions de pilotage de l éclairage PROGRAMME MOSAICTM solutions de pilotage de l éclairage spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment allier et performance d exploitation Savez-vous que l éclairage, avec

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2EME CLASSE DES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT SPECIALITE: INSTALLATIONS ELECTRIQUES, SANITAIRES ET THERMIQUES MERCREDI

Plus en détail

FICHE PRODUIT. 1 / Matériel : SYSTEME ECLAIRAGE INDUSTRIEL CERM VERSION COMMUNICANTE

FICHE PRODUIT. 1 / Matériel : SYSTEME ECLAIRAGE INDUSTRIEL CERM VERSION COMMUNICANTE 1 / Matériel : SYSTEME ECLAIRAGE INDUSTRIEL CERM VERSION COMMUNICANTE - Section : ELECTROTECHNIQUE 2 / Présentation du produit : Permet de réaliser du câblage de coffret de prises, de l équilibrage de

Plus en détail

Coffret Distributeur de DJ10: Distributeur de jetons (Avec PC embarqué Siemens et suite logicielle)

Coffret Distributeur de DJ10: Distributeur de jetons (Avec PC embarqué Siemens et suite logicielle) Distributeur de jetons & Point de vente Etudes des solutions électroniques d un point de vente avec distributeur de jetons Le Distributeur de jetons en un clin d œil Sections Electronique, Informatique

Plus en détail

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système Description du système En cas de combinaison de systèmes de chauffage par le sol et par radiateurs, les températures nécessaires pour le chauffage par le sol sont généralement plus faibles que celles nécessaires

Plus en détail

Hager innove pour. l efficacité énergétique

Hager innove pour. l efficacité énergétique Hager innove pour l efficacité énergétique Le groupe Hager développe et commercialise des solutions accompagnées de multiples services pour la distribution sécurisée et intelligente de l énergie électrique

Plus en détail

L APSAD (Assemblée Plénière des Sociétés d Assurances Dommages) a édité en mars 1999 le document technique D19 : «Thermographie infrarouge»

L APSAD (Assemblée Plénière des Sociétés d Assurances Dommages) a édité en mars 1999 le document technique D19 : «Thermographie infrarouge» CONTROLE ELECTRIQUE SUIVANT LE D19 L APSAD (Assemblée Plénière des Sociétés d Assurances Dommages) a édité en mars 1999 le document technique D19 : «Thermographie infrarouge» Contrôle d installations électriques.

Plus en détail

SYSTEMES DE SECURITE ET D ALARME

SYSTEMES DE SECURITE ET D ALARME BAC PRO SEN Tronc commun SYSTEMES DE SECURITE ET D ALARME S0 - Les Systèmes spécifiques : architecture et équipements des domaines applicatifs S0-1 Les systèmes électroniques de sécurité, malveillance

Plus en détail

Confort et économies avec la gestion de l Éclairage et des Stores

Confort et économies avec la gestion de l Éclairage et des Stores Confort et économies avec la gestion de l Éclairage et des Stores La lumière où il faut, quand il faut! Combiner la commande de l éclairage et des stores permet d obtenir un niveau d éclairement ambiant

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL Maître d ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL D ARGENT 11A rue Maurice Burrus 68160 SAINTE CROIX AUX MINES Tél. : 03 89 58 83.45 fax: 03 89 58 69 84 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL D ARGENT Site Industriel

Plus en détail

Consultant indépendant Directeur de projets Electricité. Laurent RASTELLO. Siège sociale. 31 Parc du Golf - 13100 Aix en Provence.

Consultant indépendant Directeur de projets Electricité. Laurent RASTELLO. Siège sociale. 31 Parc du Golf - 13100 Aix en Provence. PRESENTATION Consultant indépendant Directeur de projets Electricité Laurent RASTELLO Siège sociale 31 Parc du Golf - 13100 Aix en Provence Bureau annexe 21 Boulevard Haussmann 75009 Paris Secteur d intervention

Plus en détail

Art. DESIGNATION U Q P.V. Unit. P.V. Total. Total du poste

Art. DESIGNATION U Q P.V. Unit. P.V. Total. Total du poste Boulangerie SAINT MARTIN EN VERCORS DPGF Page : 1 DESCRIPTION DES TRAVAUX 1 CIRCUIT DE TERRE Prise de terre Mise à la terre des masses métalliques Liaisons équipotentielles Conducteurs de protection Liaisons

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE. N hésitez pas à nous contacter pour toutes informations!

OFFRE DE SERVICE. N hésitez pas à nous contacter pour toutes informations! OFFRE DE SERVICE Votre satisfaction est notre priorité N hésitez pas à nous contacter pour toutes informations! Entreprise d automatisme industriel,, et Courant faible. Présentation de l entreprise ABS

Plus en détail

APPARTEMENT DE TYPE F2

APPARTEMENT DE TYPE F2 SÉRIE N 3 : LE SÉJOUR, LA CUISINE, LE HALL Page 1 sur 22 2 nde B.E.P ELECTROTECHNIQUE APPARTEMENT DE TYPE F2 SÉRIE N 3 : Équipement d une cuisine, d un séjour et du hall SOMMAIRE : Élève n 1 : Page 5 à

Plus en détail

TARIF SYSTEME 2015. Système Appel Malade Radio INTER/F@SSE INSFRASTRUCTURE POUR SYSTEME D APPEL RESIDENTS RADIO INTER/F@SSE

TARIF SYSTEME 2015. Système Appel Malade Radio INTER/F@SSE INSFRASTRUCTURE POUR SYSTEME D APPEL RESIDENTS RADIO INTER/F@SSE TARIF SYSTEME 2015 Liste de prix - Janvier 2015 (Mise à jour le 27/07/15) Système Appel Malade Radio INTER/F@SSE INSFRASTRUCTURE POUR SYSTEME D APPEL RESIDENTS RADIO INTER/F@SSE Système de communication

Plus en détail

La mesure des consommations d énergie électrique dans le bâtiment

La mesure des consommations d énergie électrique dans le bâtiment La mesure des consommations d énergie électrique dans le bâtiment Documentations ressources: HAGER; KONNEX; G.LEROY LPO G BAUMONT Sommaire Problématique; Les exigences de l électricien envers la RT 2012

Plus en détail

Boitier de télécommande multi-fonctions pour blocs autonomes d éclairage de sécurité réf. : 140 012

Boitier de télécommande multi-fonctions pour blocs autonomes d éclairage de sécurité réf. : 140 012 NOTICE D EMPLOI ET D ENTRETIEN Boitier de télécommande multi-fonctions pour blocs autonomes d éclairage de sécurité réf. : Caractéristiques techniques Capacité de commande : 300 blocs Fixation... : sur

Plus en détail

L accompagnement Domotique par Home sweet Ohm

L accompagnement Domotique par Home sweet Ohm L accompagnement Domotique par Jean-Christophe DEGIORGIS : 06 08 58 13 73 1 Sommaire Préambule Fonctions implémentables grâce à un câblage domotique La mission d Les atouts d 2 Préambule 3 Préambule Le

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE René DUTEY Président Groupe ENTELA Du bâtiment intelligent à l informatique technique pour une meilleure efficience

Plus en détail

CONFORT ET DOMOTIQUE. méthodologie de définition d une pièce. Journées de formation de mai 2010 ACADEMIE DE TOULOUSE

CONFORT ET DOMOTIQUE. méthodologie de définition d une pièce. Journées de formation de mai 2010 ACADEMIE DE TOULOUSE CONFORT ET DOMOTIQUE Nouveaux Séminaire programmes «Définition de technologie de Produits : Confort» : et Domotique 1 1 2 2 3 3 4 4 5 5 6 6 7 7 8 8 LES DIFFÉRENTES TECHNOLOGIES Nouveaux Séminaire programmes

Plus en détail

Nom Société 678-1002 WORMHOUT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays. LOT 09 Electricité Courant Fort et Faible

Nom Société 678-1002 WORMHOUT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays. LOT 09 Electricité Courant Fort et Faible Nom Société 678-1002 Adresse 1 WORMHOT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays Code Désignation nité Quantité P.. P.T. CORANT FORT 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 Objet de la consultation

Plus en détail

C.Dekkil décembre 2011 ABB KNX DGN/S 1.16.1 Passerelle DALI pour éclairage de secours. STO/G - Slide 1

C.Dekkil décembre 2011 ABB KNX DGN/S 1.16.1 Passerelle DALI pour éclairage de secours. STO/G - Slide 1 C.Dekkil décembre 2011 ABB KNX DGN/S 1.16.1 Passerelle DALI pour éclairage de secours STO/G - Slide 1 Passerelle DALI pour bloc de secours (BAES) DGN/S 1.16.1 Standard DALI EN 62386-100 Fonctionnement

Plus en détail

Réglage, paramétrage, contrôle, modification. Salle de conférence.

Réglage, paramétrage, contrôle, modification. Salle de conférence. Réglage, paramétrage, contrôle, modification. Salle de conférence. Session 2011 Enseignants : Laurent BOUSQUET Bernard TAULOU SYSTEME : Salle de conférence THEME D ETUDE : Automatisme du bâtiment CCF sous

Plus en détail

PANNEAU DE COMMANDE A DISTANCE Communication bus port RJ45

PANNEAU DE COMMANDE A DISTANCE Communication bus port RJ45 PANNEAU DE COMMANDE A DISTANCE Communication bus port RJ45 DESCRIPTION Le RC8081 est un panneau de commande à distance fonctionnant avec la matrice de commutation audio 8 zones MT8080. Il permet de sélectionner

Plus en détail

DOSSIER DE REALISATION

DOSSIER DE REALISATION Nom Candidat : Poste N : Concours Général des Métiers 2015 Spécialité : ELEEC DOSSIER DE REALISATION La ville de CONDE SUR NOIREAU Dossier RÉALISATION Session 2015 Durée: 8 heures DR1 / DR9 SOMMAIRE Modification

Plus en détail