UNE MEILLEURE EFFICACITE DU TRAVAIL CONTRE LES FUMEES DE SOUDAGE FAVORISER DES POSTURES MOINS CONTRAIGNANTES POUR UNE LIMITATION DES EFFETS DU STRESS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNE MEILLEURE EFFICACITE DU TRAVAIL CONTRE LES FUMEES DE SOUDAGE FAVORISER DES POSTURES MOINS CONTRAIGNANTES POUR UNE LIMITATION DES EFFETS DU STRESS"

Transcription

1 PROPOSITIONS D AMENAGEMENTS POSTE SOUDAGE CONTRE LE BRUIT (voir étude spécifique) POUR UNE MEILLEURE EFFICACITE DU TRAVAIL CONTRE LES FUMEES DE SOUDAGE FAVORISER DES POSTURES MOINS CONTRAIGNANTES POUR UNE LIMITATION DES EFFETS DU STRESS QUELLES PRIORITES POUR BALSA?

2 POUR UNE MEILLEURE EFFICACITE DU TRAVAIL CHANGEMENT DE PROCEDE DE SOUDAGE ACTUELLEMENT, LE MEULAGE REPRESENTE ¼ DU TEMPS DE FABRICE. Procédé MIG : -1ère matière seulement chauffée -Niveau de chaleur très important d où nécessiter d araser -émission de fumées incommodes,insalubres et irritantes, Vers une période d essai TIG? ( location de l outil) LES VENTAUX CONTINUERONT D ETRE SOUDES Procédé TIG : -Les 2 matériaux fondus d réduction des opérations de meulage -Moins de projections de soudure en TIG qu en MIG -émissions de fumées nettement plus faibles que les autres procédés(réserve concernant une formation d ozone non négligeable) Aspiration intégrée à la torche possible

3 LUTTER CONTRE LES FUMEES DE SOUDAGE ASPIRATION MURALE GESTION DES POUSSIERES REJETTEES TABLIER DE SEPARATION DES COUPS D ARC S T O C K A G E PRINCIPES : -PRIVILÉGIER L ASPIRATION À LA SOURCE -FAVORISER UNE ASPIRATION SECTORISEE -PROTEGER LES PERSONNES PASSANT A PROXIMITE ESCALIER NF X : Qualité de l air et mesurage de la pollution particulaire

4 LUTTER CONTRE LES FUMEES DE SOUDAGE ASPIRATION PAR CAPTEUR ORIENTABLE PROCHE (Type menuiserie) GESTION DES POUSSIERES REJETTEES TABLIER DE SEPARATION DES COUPS D ARC S T O C K A G E PRINCIPES : -PRIVILÉGIER L ASPIRATION À LA SOURCE -FAVORISER UNE ASPIRATION SECTORISEE -PROTEGER LES PERSONNES PASSANT A PROXIMITE ESCALIER

5 NOUVEL ESPACE DE SOUDAGE BOX FERME Plan de travail S T O C K A G E Stockage Supplémentaire 1er étage ESCALIER Stockage nécessaire et utile Normes Aménagement des postes de travail : NFX , NFX , NFX , NFX

6 POSTE SOUDAGE VENTAUX GABARIT DE SOUDAGE DES VENTAUX NOUVEAU GABARIT POUR SOUDER? Pouvoir régler à 3 niveaux la hauteur du gabarit Changement des billes sur le gabarit maintenant les ventaux Déterminer avec l opérateur une inclinaison possible Tapis anti-fatigue autour du gabarit

7 SUPPRIMER L INHALATION DES POUSSIERES DE MEULAGE ACTIVITE DE MEULAGE Si procédé TIG: opération de meulage supprimée ou limitée! Aspiration intégrée à la meule? -pour éviter l inhalation de poussières Outil en suspension? -limiter efforts de préhension La suppression de l activité de Meulage divise pratiquement de moitié le nombre d efforts de serrage exercés

8 FAVORISER DES POSTURES PLUS CONFORTABLES 1. Pour le travail debout -DES REGLAGES EN HAUTEUR POSSIBLES IMMEDIATEMENT -UNE HAUTEUR ADAPTEE AU SAV DES BLOCS COLLECTIFS Plan de travail recouvert d une structure souple pour amortir les chocs bruyants,et éviter avant peinture d avoir à poncer des griffures 2-.Favoriser l alternance debout/assis Siège assis-debout avec appui fessier réglable (à tester) Le code du travail fait obligation de disposer d un siège : article R233-4

9 LIMITER LES CONDITIONS DE STRESS Amélioration de la précision des pièces travaillées en amont Gestion informatique des pièces produites avec stockage d avance pour anticiper les commandes urgentes Éviter les adaptations de pièces non planifiées initialement

10 QUELLES PRIORITES? LA CRAM PEUT AIDER A UN DIAGNOSTIC PLUS FIN (AIDE AU DIAGNOSTIC DES CONDITIONS D EXPOSITION AUX POUSSIERES ET/OU FINANCIERE) 2. LUTTER CONTRE LA DIFFUSION DES FUMEES DE SOUDAGE ET DES POUSSIERES -CAPTEURS D ASPIRATION A LA SOURCE -ASPIRATION MURALE -SECTORISATION DE L ATELIER -ADAPTATION DES EPI -VENTILATION GENERALE DE L ETAGE

11 QUELLES PRIORITES - 2 -? (SUITE ET FIN) 3. LUTTER CONTRE LES TMS -OUTILS ET PROCEDES EFFICACES -TORCHE À SOUDAGE ET MEULE EN SUSPENSION ASSISTEE -AMELIORATION PRODUCTION PIECES EN AMONT -MODIFICATION GABARIT SUPPORT DE PIECE 4. LA QUESTION DE L E.P.I. MASQUE dont l efficacité est à tester,envisager un autre type,plus efficient (ref chaleur été). Information des salaries sur l importance de porter les EPI a 100% du temps

12 REMARQUES EPI -Travaux de courte durée dans air ambiant à 17% de volume d O2 =demi-masque filtrant jetable antiaérosols au minimum de type FFP2 -Si plus d une heure =appareil à ventilation assistée (pièce faciale,moteur,ventilateur et filtres) de type TH2 P. + écran et casque approprié et vêtement de travail en tissu difficilement inflammable,

13 Fournisseurs d EPC et d EPI Fournisseurs d EPC et d EPI pour les opérations de soudage -AIRMIG : // GENAS OBERLIKON :Bureau Nord Acticentre Batiment M,rue des Famards Lesquin ELECTROSTA Vaux en Velin

14 MERCI AUX OPERATEURS POUR LEUR AIDE PRECIEUSE

15 FIN AMENAGEMENTS POSTE SOUDAGE

BVPG: BRUIT, VIBRATIONS, POUSSIÈRES* ET GAZ D ÉCHAPPEMENT

BVPG: BRUIT, VIBRATIONS, POUSSIÈRES* ET GAZ D ÉCHAPPEMENT Fiche : Hygiène et sécurité BVPG: BRUIT, VIBRATIONS, POUSSIÈRES* ET GAZ D ÉCHAPPEMENT Liste des préconisations relatives à l exposition aux facteurs de risque bruit, vibrations, poussières* réputées sans

Plus en détail

ASPIRATION DES FUMEES DE SOUDAGE -COUPAGE

ASPIRATION DES FUMEES DE SOUDAGE -COUPAGE ASPIRATION DES FUMEES DE SOUDAGE -COUPAGE Améliorer l environnement des soudeurs est, depuis toujours, un axe prioritaire qui doit être développé. La prise en compte de l environnement est indissociable

Plus en détail

Procédés ciblés par le programme

Procédés ciblés par le programme Programme CMR 2014-2017 Fumées de soudage en chaudronnerie AIDE MEMOIRE TECHNIQUE Procédés ciblés par le programme Soudage TIG Soudage électrode enrobée Soudage semi-auto MIG/MAG Dans un atelier qui présente

Plus en détail

Programmes Prioritaires Nationaux : Fumées de soudage. Y. CAROMEL - Contrôleur de sécurité

Programmes Prioritaires Nationaux : Fumées de soudage. Y. CAROMEL - Contrôleur de sécurité Programmes Prioritaires Nationaux : Fumées de soudage Y. CAROMEL - Contrôleur de sécurité Règles essentielles de ventilation appliquées aux activités de soudage Y. CAROMEL - Contrôleur de sécurité Règles

Plus en détail

Procédés ciblés par le programme

Procédés ciblés par le programme Programme CMR 2014-2017 Fumées de soudage en chaudronnerie AIDE MEMOIRE TECHNIQUE Procédés ciblés par le programme Soudage TIG Soudage électrode enrobée Soudage semi-auto MIG/MAG 2/11 Dans un atelier qui

Plus en détail

Comment renseigner la fiche de pénibilité? Exemple du poste de SOUDEUR

Comment renseigner la fiche de pénibilité? Exemple du poste de SOUDEUR Comment renseigner la fiche de pénibilité? Exemple du poste de SOUDEUR Une définition légale de la pénibilité La pénibilité est caractérisée par deux conditions cumulatives (Art. L.4121-3-1 du Code du

Plus en détail

Démarche de prévention du risque chimique

Démarche de prévention du risque chimique Démarche de prévention du risque chimique Ville de Montrouge La démarche de prévention Le projet La méthode utilisée Service par service Conseils Démarrer «doucement» Privilégier la simplicité et la flexibilité

Plus en détail

Prothésistes dentaires. Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire

Prothésistes dentaires. Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire Prothésistes dentaires Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire Carsat Centre Ouest Assurance des risques professionnels 37, avenue du Président René Coty 87048 LIMOGES CEDEX LOCAUX DE TRAVAIL

Plus en détail

La santé de vos soudeurs vous concerne. Santé, Sécurité et Soudage 24 juin 2010

La santé de vos soudeurs vous concerne. Santé, Sécurité et Soudage 24 juin 2010 1 La santé de vos soudeurs vous concerne Santé, Sécurité et Soudage 24 juin 2010 2 Sommaire - Accueil au centre de formation - Principe de la sécurité du soudage - Différents risques et dangers du soudage

Plus en détail

Protégez-vous des risques liés aux fumées de soudage. Information prévention. Vous êtes soudeurs en atelier de Métallerie Serrurerie?

Protégez-vous des risques liés aux fumées de soudage. Information prévention. Vous êtes soudeurs en atelier de Métallerie Serrurerie? Réseaux de veille et de prévention des risques professionnels en PACA Information prévention agir pour votre santé au travail Vous êtes soudeurs en atelier de Métallerie Serrurerie? Protégez-vous des risques

Plus en détail

FORMATION CONTINUE 2015

FORMATION CONTINUE 2015 FORMATION CONTINUE 2015 Prévention du risque chimique ORME CONSEIL Spécialiste du risque chimique 10 rue Fournet, 69006 LYON contact@orme-conseil.com www.orme-conseil.com PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE

Plus en détail

MÉMO SANTÉ RISQUES CHIMIQUES PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS

MÉMO SANTÉ RISQUES CHIMIQUES PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS MÉMO SANTÉ PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS RISQUES CHIMIQUES Poussières, produits chimiques,... Le travail sur chantier vous expose à des risques qu il ne faut pas négliger. Pour protéger votre santé, adoptez

Plus en détail

S3.4 La prévention des risques professionnels

S3.4 La prévention des risques professionnels CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde Document professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS Savoirs S3.4.1 Les enjeux sociaux des accidents du travail. S3.4.2 Le processus

Plus en détail

Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme)

Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme) La sécurité, c est réalisable Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme) Les installations de soudage au gaz de votre entreprise sontelles en parfait état de fonctionnement?

Plus en détail

RIEN QUE POUR VOS YEUX

RIEN QUE POUR VOS YEUX RIEN QUE POUR VOS YEUX Ceux qui ne regardent pas bien ne voient pas les dangers qui les entourent. Presque chaque jour, les travailleurs sont confrontés sur leur lieu de travail à un large éventail de

Plus en détail

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION Lieu de l intervention :... Service, local, secteur ou atelier :... Nature de l opération

Plus en détail

Soudage à l arc électrique et coupage Prévention des risques professionnels

Soudage à l arc électrique et coupage Prévention des risques professionnels RECOMMANDATION R 443 Recommandation adoptée par le Comité technique national des industries de la métallurgie le 13 novembre 2008, modifiée le 19 mai 2009. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

Maximisez votre productivité

Maximisez votre productivité Quelle que soit votre opération de soudage, Air Products innove dans une nouvelle gamme de gaz de protection qui vous apportera les meilleurs résultats. Elaborée pour augmenter la productivité à travers

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER PLOMBIERS CHAUFFAGISTES

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER PLOMBIERS CHAUFFAGISTES MÉMO SANTÉ PLOMBIERS CHAUFFAGISTES CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

Les enjeux de la prévention des fumées de soudage. Le constat du SMIA en matière de prévention, les résultats d analyses

Les enjeux de la prévention des fumées de soudage. Le constat du SMIA en matière de prévention, les résultats d analyses Jeudi 5 avril 2012 Les enjeux de la prévention des fumées de soudage Les effets sur la santé Le constat du SMIA en matière de prévention, les résultats d analyses Les différents moyens de prévention collective

Plus en détail

Travaux d encapsulage et de retrait d amiante ou d interventions sur des matériaux contenant de l amiante

Travaux d encapsulage et de retrait d amiante ou d interventions sur des matériaux contenant de l amiante Fiche Prévention - A1 F 05 13 Annule et remplace les fiches A1 F 05 11 et I4 F 01 09 Travaux d encapsulage et de retrait d amiante ou d interventions sur des matériaux contenant de l amiante Obligations

Plus en détail

Boulanger. Du risque... à la prévention

Boulanger. Du risque... à la prévention Boulanger Du risque...... à la prévention Poussières de farine Une réalité professionnelle pour 130 000 boulangers! La farine est la première cause d allergie respiratoire professionnelle en France Vous

Plus en détail

PREVENTION DU RISQUE CHIMIQUE

PREVENTION DU RISQUE CHIMIQUE PREVENTION DU RISQUE CHIMIQUE PLAN I- Réglementation II- Les voies de pénétration des produits III- Les risques pour la santé selon l activité IV- Les principes généraux de prévention V- La classification

Plus en détail

Travaux sur canalisations enterrées en amiante-ciment

Travaux sur canalisations enterrées en amiante-ciment 17.qxd 04/01/00 11:55 Page 46 SERVICES R 376 modifiée RECOMMANDATION Travaux sur canalisations enterrées en amiante-ciment Recommandation R 376 modifiée, adoptée au comité technique national du bâtiment

Plus en détail

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL REGLEMENTATION PREVENTION PROTECTION Les sources de dangers : L électricité Le travail en hauteur Le travail en espace confiné

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision NOTICE D UTILISATION Masque de soudage protecteur de vision Attention : Lire attentivement le présent manuel dans son intégralité avant d utiliser le masque de soudage. Table des matières GUIDE DE L UTILISATEUR

Plus en détail

Expositions aux fumées de soudage. Avantages et inconvénients des méthodes d analyses. Anne NICOLAS 12 juin 2009 Congrès BTP BLOIS

Expositions aux fumées de soudage. Avantages et inconvénients des méthodes d analyses. Anne NICOLAS 12 juin 2009 Congrès BTP BLOIS Expositions aux fumées de soudage Avantages et inconvénients des méthodes d analyses métrologiques et biométrologiques Anne NICOLAS 12 juin 2009 Congrès BTP BLOIS Difficultés relatives aux mesurages Variations

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER ÉLECTRICIENS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER ÉLECTRICIENS MÉMO SANTÉ ÉLECTRICIENS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses solutions

Plus en détail

Journée SMT MP 30 janvier 2015

Journée SMT MP 30 janvier 2015 Journée SMT MP 30 janvier 2015 Les Aides Financières Simplifiées de la CARSAT Gérard MOREAU Ingénieur Conseil AFS Nationales PRECISEO (coiffure) ECHAFAUDAGE + Emission des Moteurs Diesel Aquabonus (pressing)

Plus en détail

Les équipements de protection collective et individuelle

Les équipements de protection collective et individuelle Les équipements de protection collective et individuelle Prévenir les contaminations Identifier les tâches exposantes Former les opérateurs L'organisation dans l'aménagement des installations : la base

Plus en détail

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Préparé par : Daniel Dufresne Approuvé CÉF par : Bernard Roy Date : 28 aout 2012 Révisé par : Gilbert Hautcoeur Approuvé CSF par : Yvan Lebel Page : 1 de 6 1.0 OBJET Cette procédure a comme objectif d

Plus en détail

CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 1 LE SOUDAGE AU SERVICE DE LA MAINTENANCE

CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 1 LE SOUDAGE AU SERVICE DE LA MAINTENANCE CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 1 LE SOUDAGE AU SERVICE DE LA MAINTENANCE CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 2 Le soudage Assemblage de plusieurs éléments suite à la fusion obtenue

Plus en détail

Entreprises de travail à façon de la viande. Document unique d évaluation des risques (DUER)

Entreprises de travail à façon de la viande. Document unique d évaluation des risques (DUER) Entreprises de travail à façon de la viande Document unique d évaluation des risques (DUER) La sécurité du personnel passe par une démarche d identification et d analyse des risques, puis de recherche

Plus en détail

Les écrans à tubes cathodiques

Les écrans à tubes cathodiques Le schéma présente l ensemble des opérations de traitement des écrans et propose une information sur la présence des polluants majeurs mis en évidence à toutes les étapes de la filière lors de campagnes

Plus en détail

AUDIT POUSSIERES DE BOIS

AUDIT POUSSIERES DE BOIS AUDIT POUSSIERES DE BOIS Objectif : Faire diminuer l empoussièrement dans les ateliers de travail du bois par la prévention primaire, en formant et informant les entreprises sur les risques des poussières

Plus en détail

NOTIONS D HYGIENE INDUSTRIELLE ET. Dr. A. TIBERGUENT

NOTIONS D HYGIENE INDUSTRIELLE ET. Dr. A. TIBERGUENT NOTIONS D HYGIENE INDUSTRIELLE ET PROFESSIONNELLE Dr. A. TIBERGUENT HYGIENNE PROFESSIONNELLE I. QUELQUES DEFINITIONS II. LES FACTEURS DE RISQUE PROFESSIONNEL III. LE MESURAGE IV. LA POLLUTION ET QUALITE

Plus en détail

PROGRAMME PREVENTION

PROGRAMME PREVENTION LES MASQUES Les Masques Poussières Norme Minimale FFP2 A utiliser pout tout type de ponçage (Mastic, apprêts ) A usage unique et personnel Les Masques Peinture Norme Minimale A2P2 Type : Adduction d air

Plus en détail

Silice cristalline dans une entreprise de transport : un risque sous-évalué

Silice cristalline dans une entreprise de transport : un risque sous-évalué Silice cristalline dans une entreprise de transport : un risque sous-évalué Laurent MERCATORIS * Dr Pascale GEHIN * * ACST Strasbourg XXIII èmes Journées Franco-Suisses de Santé au Travail Chambéry, les

Plus en détail

Vêtements Cuir. Protection du soudeur. Tarifs au 1er mars 2010

Vêtements Cuir. Protection du soudeur. Tarifs au 1er mars 2010 Vêtements Cuir Le cuir brun Lava résistant à la chaleur et aux flammes est à base de croûte de cuir résistant et souple. Toutes les coutures ont des piqûres doubles avec du fil très solide et résistant

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : Installation et montage d accessoires automobiles

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : Installation et montage d accessoires automobiles FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : Installation et montage d accessoires automobiles Codification NAA : GG 50 20 Codification ONS : GG 50 20 Codification Artisanat : 03-19-022 Codification

Plus en détail

ZIPFAST, le découpeur plasma à compresseur intégré

ZIPFAST, le découpeur plasma à compresseur intégré ZIPFAST, le découpeur plasma à compresseur intégré Découpeur plasma à compresseur intégré Pour faire quoi? Découpez, percez, détourez tous les métaux conducteurs en toute facilité et sans bavures. Pour

Plus en détail

NANO. MATÉRIAUX Risques pour la santé & mesures de prévention

NANO. MATÉRIAUX Risques pour la santé & mesures de prévention NANO MATÉRIAUX Risques pour la santé & mesures de prévention Les nano-objets Les nano-objets sont des matériaux produits intentionnellement dont une, deux ou trois dimensions externes se situent à l échelle

Plus en détail

IDENTIFICATION PRÉLIMINAIRE DES RISQUES

IDENTIFICATION PRÉLIMINAIRE DES RISQUES 1. Pièce mobile en mouvement (courroie, convoyeur, ventilateur, etc.) 1. 1. Cisaillement 1. 2. Entraînement 1. 3. Coincement 1. 4. Frappé par 1. 5. Frapper contre 1. 6. Écrasement 2. Courant électrique

Plus en détail

ATELIERS DE FORMATION PROFESSIONNELLE A LA PRISON LOCALE DE SALE RISQUES ET CONSEQUENCES. Présenté par Dr Mouna REGRAGUI Dr Mohammed Abdalilah NEJJAR

ATELIERS DE FORMATION PROFESSIONNELLE A LA PRISON LOCALE DE SALE RISQUES ET CONSEQUENCES. Présenté par Dr Mouna REGRAGUI Dr Mohammed Abdalilah NEJJAR ATELIERS DE FORMATION PROFESSIONNELLE A LA PRISON LOCALE DE SALE RISQUES ET CONSEQUENCES SUR LA SANTE Présenté par Dr Mouna REGRAGUI Dr Mohammed Abdalilah NEJJAR Capacité de Médecine et Santé au Travail

Plus en détail

Guide de la Protection Respiratoire

Guide de la Protection Respiratoire Guide de la Protection Respiratoire Produits pour l Hygiène et la Sécurité Numéro2/P MAJ 0603 Innovation Généralités sur la Protection Respiratoire Evaluer les risques au niveau du poste de travail. 1.

Plus en détail

Individuels - équipement de protection auditive adaptée et en bon état

Individuels - équipement de protection auditive adaptée et en bon état AMBIANCES : BRUIT Source de bruit du type : - matériels, machines, outils - signaux sonores - conversation - Exposition à des amplitudes sonores trop importantes - intégration à la conception des locaux

Plus en détail

Jean-François BARTHÉLÉMY. Ingénieur conseil Laboratoire Interrégional de Chimie de l Est

Jean-François BARTHÉLÉMY. Ingénieur conseil Laboratoire Interrégional de Chimie de l Est Jean-François BARTHÉLÉMY Ingénieur conseil Laboratoire Interrégional de Chimie de l Est Risque chimique : contrôles des expositions atmosphériques Décret n 2009-1570 du 15 décembre 2009 Relatif au contrôle

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Centre de gestion Le risque chimique Pôle Organisation et Sécurité au Travail Service Prévention, Conseils 1/ Réglementation Décret n 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque chimique.

Plus en détail

amiante Sur des Retrait, Intervention, Entretien, Maintenance, Matériaux Contenant Amiante protégez vous, n exposez pas les autres

amiante Sur des Retrait, Intervention, Entretien, Maintenance, Matériaux Contenant Amiante protégez vous, n exposez pas les autres . amiante protégez vous, n exposez pas les autres Sur des Retrait, Intervention, Entretien, Maintenance, Matériaux Contenant Amiante Avril 2011 F.Dubernet Page 1 ATTE NTION! Respirer CONTI la poussière

Plus en détail

Plan de prévention. Quoi?

Plan de prévention. Quoi? 2 Plan de prévention Quoi? Ce document a pour objectif d évaluer les risques inhérents à la coactivité entre les agents d'une collectivité et les salariés d'une Entreprise Extérieure (). Cette coactivité

Plus en détail

Masques de protection 3M contre les particules.

Masques de protection 3M contre les particules. Masques de protection 3M contre les particules. Ne nécessitent pas d'entretien Masques de protection 3M contre les particules. 3M Ne nécessitent Partikelschutzmasken pas d'entretien Depuis plus de 30 ans,

Plus en détail

PLOMB DOSSIER TECHNIQUE REGLEMENTATION ET SUPPRESSION DU RISQUE LA METHODE PROCEDE SANS EMISSION DE POUSSIERE

PLOMB DOSSIER TECHNIQUE REGLEMENTATION ET SUPPRESSION DU RISQUE LA METHODE PROCEDE SANS EMISSION DE POUSSIERE PLOMB DOSSIER TECHNIQUE REGLEMENTATION ET SUPPRESSION DU RISQUE LA METHODE PROCEDE SANS EMISSION DE POUSSIERE Révision : 29.07.2014 Rédacteur : Antoine STEMPF Ingénieur R+D tilan l avenir du passé 27 avenue

Plus en détail

AP2R Opération A6 district de BEAUNE

AP2R Opération A6 district de BEAUNE Journée des acteurs de la route Thierry WINKEL - EIFFAGE TRAVAUX PUBLICS BOURGOGNE FRANCHE COMTE AP2R Opération A6 district de BEAUNE 1 Points abordés DE LA THEORIE A LA PRATIQUE Exemple d un chantier

Plus en détail

Catalogue formations 2015

Catalogue formations 2015 Catalogue formations 2015 Formation au soudage et coupage www.airliquidewelding.com L activité formation 2390-001 Le Centre de Formation Air Liquide Welding est une école professionnelle. Ses outils sont

Plus en détail

LE RISQUE CHIMIQUE. De l identification et l évaluation à la prévention GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES

LE RISQUE CHIMIQUE. De l identification et l évaluation à la prévention GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES LE RISQUE CHIMIQUE De l identification et l évaluation à la prévention Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation Quelques chiffres (Enquête SUMMER

Plus en détail

MANUEL OLYMPIA INSERT

MANUEL OLYMPIA INSERT MANUEL OLYMPIA INSERT 1. GÉNÉRAL L installation doit se faire selon les règles et normes Européennes EN 13229 et selon les indications suivantes; la sécurité et le bon fonctionnement en dépendent. En cas

Plus en détail

Technologie innovante d aspiration et de filtration

Technologie innovante d aspiration et de filtration Technologie innovante d aspiration et de filtration Vue d ensemble We set air in motion A propos de nous TEKA est une entreprise ambitionnée, moderne et fait partie des cinq leaders sur le marché allemand.

Plus en détail

CATALOGUE DE hformation GAZ

CATALOGUE DE hformation GAZ CATALOGUE DE hformation GAZ 6 Rue des Bonnes Gens 68025 COMAR CEDEX Tél : 03.69.28.89.00 Fax : 03.69.28.89.30 Mail : contact@coprotec.net Site : www.coprotec.net SOMMAIRE PRESENTATION... 3 NOS FORMATIONS

Plus en détail

MODE OPERATOIRE REMPLACEMENT PONCTUEL DE DALLES DE SOL

MODE OPERATOIRE REMPLACEMENT PONCTUEL DE DALLES DE SOL MODE OPERATOIRE REMPLACEMENT PONCTUEL DE DALLES DE SOL 1 NATURE DE L INTERVENTION Remplacement ponctuel de dalles de sol amiantées (inférieur à 20% de la surface au sol du local) Intervention dans le cadre

Plus en détail

Le Président du Centre de Gestion. Mesdames et Messieurs Les Maires et Présidents Des collectivités affiliées

Le Président du Centre de Gestion. Mesdames et Messieurs Les Maires et Présidents Des collectivités affiliées Centre Départemental de Gestion du Cher ZA Le Porche 18340 PLAIMPIED-GIVAUDINS Tél. : 02.48.50.82.50 Fax : 02.48.50.37.59 www.cdg18.fr Adresse postale B.P. 2001 18026 BOURGES Cedex Le Président du Centre

Plus en détail

Prévention des risques électriques

Prévention des risques électriques Prévention des risques électriques Présentation aux collaborateurs de l ASFETM Par Tony Venditti, ing. 19 février 2014 Photo: Magazine Travail et Santé Prévention des risques électriques - Association

Plus en détail

Monteurs-régleurs en injection plastique Quels risques? Quelles pistes de prévention?

Monteurs-régleurs en injection plastique Quels risques? Quelles pistes de prévention? SP 1200 - Décembre 2015 Monteurs-régleurs en injection plastique Quels risques? Quelles pistes de prévention? 2 Monteurs-régleurs en injection plastique PREAMBULE C est une étude réalisée en 2013, à l

Plus en détail

Risques liés s aux produits chimiques : S informer et agir pour prévenir

Risques liés s aux produits chimiques : S informer et agir pour prévenir Risques liés s aux produits chimiques : S informer et agir pour prévenir Etat des lieux de la prise en compte des risques liés aux agents chimiques dangereux pour la santé et la sécurité des salariés Principaux

Plus en détail

La soudure à l arc. électrique. Jean-Claude Guichard. Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5

La soudure à l arc. électrique. Jean-Claude Guichard. Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5 La soudure à l arc électrique Jean-Claude Guichard Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5 INITIATION À LA SOUDURE 14 1-PRINCIPES DE BASE.............................. 16 LA SOUDABILITÉ DES ACIERS.........................................

Plus en détail

DOMINO 1,rue de la Faltans Z.I. SUD 25220 ROCHE LES BEAUPRE tel/fax : 03 81 88 02 48 mobile : 06 71 28 85 26 e mail : domino@domino.

DOMINO 1,rue de la Faltans Z.I. SUD 25220 ROCHE LES BEAUPRE tel/fax : 03 81 88 02 48 mobile : 06 71 28 85 26 e mail : domino@domino. FICHE DE DONNEES DE SECURITE Selon 91/155/CEE 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Nom du produit : EAU DE CUIVRE BLEUE Version 3 du 12/01/2010 Utilisation : détergent

Plus en détail

SURVEILLANCE MEDICALE DU SOUDEUR

SURVEILLANCE MEDICALE DU SOUDEUR SURVEILLANCE MEDICALE DU SOUDEUR Rédacteurs : Drs BENASSINE, CHOLLET, HORY, PELOU, PINEAU, RAULT Documentaliste : L.BENETEAU Avril 2010 1 L EXAMEN CLINIQUE VISITE D EMBAUCHE VISITE PERIODIQUE 1- Interrogatoire

Plus en détail

LEADING IN WELDING SAFETY CATALOGUE 2014. Version 14/01

LEADING IN WELDING SAFETY CATALOGUE 2014. Version 14/01 LEADING IN WELDING SAFETY CATALOGUE 2014 rideaux de soudure lanieres de soudure plaque impact Version 14/01 RAYONNEMENT DE SOUDAGE Sommaire SOMMAIRE Informations générales 3 Norme 4 Rideaux de soudure

Plus en détail

FONCTION TYPE SOUDEUR

FONCTION TYPE SOUDEUR Prévention et Intérim 1. Techniques manuelles de soudage SOUDAGE PAR POINTS (électrique) = 2 pièces sont pressées l une contre l autre, au moyen de 2 électrodes. La chaleur du courant électrique et la

Plus en détail

Protection individuelle des yeux et du visage. Compléments d informations sur la règlementation, les normes pour bien choisir ses EPI

Protection individuelle des yeux et du visage. Compléments d informations sur la règlementation, les normes pour bien choisir ses EPI Protection individuelle des yeux et du visage Compléments d informations sur la règlementation, les normes pour bien choisir ses EPI Analyse d une situation de travail liée à l électricité Risque ou Situation

Plus en détail

La prévention dans les collectivités territoriales

La prévention dans les collectivités territoriales Note HYGIENE & SECURITE 002 2007 La prévention dans les collectivités territoriales L autorité territoriale a dans l obligation d organiser la prévention en matière d Hygiène et de Sécurité, afin que dans

Plus en détail

CONTACTS. Recommandation sur la prévention et les bonnes pratiques à mettre en place sur les opérations de dépollution des sites pollués PAS-DE-CALAIS

CONTACTS. Recommandation sur la prévention et les bonnes pratiques à mettre en place sur les opérations de dépollution des sites pollués PAS-DE-CALAIS Jean-françois DUHR jean-francois.duhr@cram-nordpicardie.fr Cram Nord-Picardie Alain REFFAS alain.reffas@cram-nordpicardie.fr Raymond CROUZET raymond.crouzet@cram-nordpicardie.fr Sécurité Sociale moustafa

Plus en détail

équipements de protection individuelle

équipements de protection individuelle Fiche Prévention - A2 M 01 11 équipements de protection individuelle Pour les yeux et le visage De nombreuses tâches sur les chantiers ou dans les ateliers du BTP exposent le personnel à des impacts de

Plus en détail

Carsat Alsace-Moselle. Convention d Objectifs et de Gestion 2014-2017

Carsat Alsace-Moselle. Convention d Objectifs et de Gestion 2014-2017 Actions prioritaires Carsat Alsace-Moselle Convention d Objectifs et de Gestion 2014-2017 Programme Programme CMR CMR 2014-2017 Cécile OILLIC-TISSIER Ingénieur conseil Priorité d actions Perchloroéthylène

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MÉTIERS DE LA PIERRE

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MÉTIERS DE LA PIERRE MÉMO SANTÉ MÉTIERS DE LA PIERRE CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

Quelles normes dans les ateliers de vitrail? Par Philippe LAURENT, Cerfav Dossier mis à jour en septembre 2010

Quelles normes dans les ateliers de vitrail? Par Philippe LAURENT, Cerfav Dossier mis à jour en septembre 2010 Quelles normes dans les ateliers de vitrail? Par Philippe LAURENT, Cerfav Dossier mis à jour en septembre 2010 Les rejets dans l atmosphère Ils doivent être contrôlés. La liste des entreprises agréées

Plus en détail

MANHATTAN PROTECTION OCULAIRE LUXOR CARACTÉRISTIQUES : CARACTÉRISTIQUES : CARACTÉRISTIQUES :

MANHATTAN PROTECTION OCULAIRE LUXOR CARACTÉRISTIQUES : CARACTÉRISTIQUES : CARACTÉRISTIQUES : Monture légère en métal, bande nasale coussinée. Lentilles antibuées claires, ambres ou fumées. COULEUR DE LENTILLE NO DE PIÈCE. EP2051ABK EP2051CBK Intérieur - extérieur EP2051IOBK EP2051SBK miroir EP2051SMBK

Plus en détail

FICHE D ENTREPRISE. Etablie en application de l article R. 4624-37 du code du travail Conforme à l arrêté du 29 mai 1989

FICHE D ENTREPRISE. Etablie en application de l article R. 4624-37 du code du travail Conforme à l arrêté du 29 mai 1989 I RENSEIGNEMENTS D ORDRE GÉNÉRAL 1. Date d établissement de la fiche FICHE D ENTREPRISE Etablie en application de l article R. 462437 du code du travail Conforme à l arrêté du 29 mai 1989 Médecin du travail

Plus en détail

La prévention du risque lié aux agents CMR. Mission Hygiène et Sécurité - Académie de Rouen

La prévention du risque lié aux agents CMR. Mission Hygiène et Sécurité - Académie de Rouen La prévention du risque lié aux agents CMR Mission Hygiène et Sécurité - Académie de Rouen Quelques définitions Cancérogène qui peut provoquer ou favoriser l'apparition d'un cancer Mutagène susceptible

Plus en détail

TRAVAUX «PAR POINT CHAUD»

TRAVAUX «PAR POINT CHAUD» LE PERMIS DE FEU TRAVAUX «PAR POINT CHAUD» TRAVAUX «PAR POINT CHAUD» 1 ère CAUSE DES INCENDIES INDUSTRIELS PROPAGATION DU FEU PAR ACTION DIRECTE DE LA CHALEUR PROJECTION CONDUCTION THERMIQUE RAYONNEMENT

Plus en détail

INFORMATIONS RISQUE CHIMIQUE

INFORMATIONS RISQUE CHIMIQUE INFORMATIONS RISQUE CHIMIQUE 1. GENERALITES SUR LES AGENTS CHIMIQUES 2. NOTIONS DE BASE : Agent chimique Danger Risque Exposition professionnelle à un agent chimique Voies d exposition Agent chimique :

Plus en détail

Règles particulières de sécurité principalement dans les ateliers.

Règles particulières de sécurité principalement dans les ateliers. Objet : Règles particulières de sécurité principalement dans les ateliers. Vous voudrez bien trouver en Annexe I à la présente les principales règles de sécurité à faire respecter principalement dans la

Plus en détail

ATELIER DEBAT Int In e t rvenan ts: enan

ATELIER DEBAT Int In e t rvenan ts: enan ATELIER DEBAT Évaluation des Risques Professionnels suivant les 9 Principes de Prévention Intervenants: Conseiller en sécurité au service prévention des risques professionnels de la CPS Calixte HELME Contrôleur

Plus en détail

Le risque chimique en entreprise

Le risque chimique en entreprise Dossier de synthèse Le risque chimique en entreprise Les agents chimiques dangereux Les agents Cancérogènes, Mutagènes, toxiques pour la Reproduction Ce dossier de synthèse «Le risque chimique en entreprise»,

Plus en détail

Fiche résumée : MENUISIER BOIS FABRICATION

Fiche résumée : MENUISIER BOIS FABRICATION Fiche résumée : MENUISIER BOIS FABRICATION Conducteur/conductrice de machine de fabrication des industries de l'ameublement et du bois et matériaux associés Façonneur/façonneuse bois et matériaux associés

Plus en détail

Les Véhicules Utilitaires Légers et la prévention des risques professionnels

Les Véhicules Utilitaires Légers et la prévention des risques professionnels Les Véhicules Utilitaires Légers et la prévention des risques professionnels Qu est-ce qu un VUL? 1. Véhicule= 4 roues 2. Utilitaire = Transport marchandises 3. Léger < 3.5t Dénomination commerciale utilisée

Plus en détail

Présentation de l entreprise l postes de travail. Illustration du guide SOBANE Risques d incendie d. Présentation des postes de travail: Bureau

Présentation de l entreprise l postes de travail. Illustration du guide SOBANE Risques d incendie d. Présentation des postes de travail: Bureau Illustration du guide SOBANE Risques d incendie d ou d explosiond Caroline Pirotte Ergonome Présentation de l entreprise l et des postes de travail Hôtel situé à Bruxelles Ville +/- 90 travailleurs +/-

Plus en détail

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT Evaluer les risques avant toute intervention, notamment le risque amiante par tout moyen approprié Informer et former le personnel d encadrement et opérateurs

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr Comité Français des Olympiades des Métiers - WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n 13 : TOLERIE-CARROSSERIE Cofom : e-mail : cofom@cofom.org

Plus en détail

LE RISQUE CHIMIQUE. Au travail... ... comme à la maison

LE RISQUE CHIMIQUE. Au travail... ... comme à la maison LE RISQUE CHIMIQUE Un agent chimique dangereux est une substance ou un mélange dont la composition est susceptible de porter atteinte à la sécurité et à la santé des salariés exposés ou des utilisateurs.

Plus en détail

Sujet national pour l ensemble des centre de gestion organisateurs TECHNICIEN PRINCIPAL TERRITORIAL DE 2 ème CLASSE CONCOURS INTERNE ET DE TROISIÈME VOIE SESSION 2014 Étude de cas portant sur la spécialité

Plus en détail

Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) LA VENTILATION DES LOCAUX DE TRAVAIL

Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) LA VENTILATION DES LOCAUX DE TRAVAIL Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) LA VENTILATION DES LOCAUX DE TRAVAIL Introduction La mise en œuvre, de produits, notamment des produits chimiques,

Plus en détail

I) Chauffage par résistance

I) Chauffage par résistance Le chauffage électrique électrique est de plus en plus répandu. Les avantages sont : * Facilité d utilisation * Confort d utilisation * Aucune pollution * Fiabilité et précision de réglage. Dans ce cours

Plus en détail

RESEAU DECHETS AQUITAIN

RESEAU DECHETS AQUITAIN Colloque Prévention des Risques Amiante La question des déchets amiantés en déchèterie Mars 2015 Le réseau déchets aquitain : présentation Mars 2015 RESEAU DECHETS AQUITAIN Réseau mis en place par le CDG

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Travail à chaud Réglementation et permis (version abrégée)

Travail à chaud Réglementation et permis (version abrégée) Travail à chaud Réglementation et permis (version abrégée) par Claude Millette Conseiller en préveniton, ASFETM Le Grand Rendez-vous SST Montréal, 18 octobre 2011 Travail à chaud - 0 Contenu Objectifs

Plus en détail

La protection respiratoire à adduction d air

La protection respiratoire à adduction d air 7Fiche technique La protection respiratoire à adduction d air La pompe à air ambiant Dans les ateliers de carrosserie, le décapage au jet d abrasif et la pulvérisation de produits contenant des isocyanates

Plus en détail

PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION

PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION DMAT - DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L'ACTION TERRITORIALE - PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION CLASSEMENT PAR TYPE D'ACTIONS Action :L Le Unité programme de travail annuel de prévention ci-dessous date

Plus en détail

Confort. 3M Solutions pour la Protection Individuelle

Confort. 3M Solutions pour la Protection Individuelle 3M Solutions pour la Protection Individuelle Coiffes et cagoules légères 3M Série S pour systèmes de protection respiratoire à ventilation assistée et à adduction d air 3M Travailler Confort dans une Bulle

Plus en détail

RISQUE CHIMIQUE : VÉRIFIER L EFFICACITÉ DES ACTIONS DE PRÉVENTION COLLECTIVE

RISQUE CHIMIQUE : VÉRIFIER L EFFICACITÉ DES ACTIONS DE PRÉVENTION COLLECTIVE RISQUE CHIMIQUE : VÉRIFIER L EFFICACITÉ DES ACTIONS DE PRÉVENTION COLLECTIVE >> www.cramif.fr RISQUE CHIMIQUE : LE SUIVI DES MESURES DE PRÉVENTION Dans le cas du risque chimique, lorsque la substitution

Plus en détail

Fiche Technique. Désinsectisation par voie aérienne des locaux vides Usage Professionnel

Fiche Technique. Désinsectisation par voie aérienne des locaux vides Usage Professionnel USAGE : Usage Biocide (type produit 18) : Désinsectisation des locaux vides dans les industries alimentation animale & élevages. INDICATION : Traitement insecticide et acaricide des locaux vides. Industrie

Plus en détail