PRÉVENIR DOMICILE QUELQUES CONSEILS UTILES PROJET CONJOINT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRÉVENIR DOMICILE QUELQUES CONSEILS UTILES PROJET CONJOINT"

Transcription

1 245, Curé-Majeau, Joliette, Qc J6E 3Z1 PRÉVENIR LES CHUTES À DOMICILE QUELQUES CONSEILS UTILES PROJET CONJOINT CLSC JOLIETTE ET DIRECTION DE LA SANTÉ PUBLIQUE RÉGIE RÉGIONALE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE MARS 1994 WA 288 C / NSPQ - Montréal REGIE REGIONALE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX LANAUDIÈRE DIRECTION DE LA SANTE PUBLIQUE BOLL. STE-ANNE, JOLIETTE (QUÉBEC) J6E 6J2 TÉL.: (514) TELEC.: (514)

2 " -institut national de santé publique du Québec CENTRE DE DOCUMENTATION 4835 ' ave Chr^phe-Colomb, bureau 200 UL.N» n t wwww»».»- Montréa (Québec) H2J3QQ 1 TéL.(514)597-0S0e_ ÊTES-VOUS UNE PERSONNE À RÏSQ UE^DË F AIRE RÉPONDEZ À CES QUELQUES QUESTIONS 1 Avez-vous plus de Oui Non 65 ans? 2 Au cours des 12 derniers Oui Non mois, êtes-vous venu près de tomber? 3 Avez-vous fait une chute Oui Non au cours des 12 derniers mois? 4 Avez-vous subi des bles- Oui Non sures ou eu des problèmes de santé à la suite de cette chute? 5 Avez-vous fait cette chute Oui Non à T intérieur de votre domicile? 6 Vous arrive-t-il de prendre Oui Non plus de trois consommations lorsque vous buvez (bière, vin ou alcool)? 7 Connaissez-vous les effets Oui Non secondaires de vos médicaments (prescrits ou non)? 8 Avez-vous tendance à Oui Non perdre l'équilibre facilement lorsque vous vous déplacez dans votre domicile? 9 Pensez-vous que l'amé- Oui Non nagement actuel de votre domicile pourrait vous occasionner une chute? REPONSES IDENTIFIEZ LES RISQUES Si vous avez 8 oui, vous faites partie des gens susceptibles de faire une chute au cours des prochaines semaines. Si vous avez de 4 à 7 oui, vous faites partie des gens susceptibles de faire une chute au cours de la prochaine année. Si vous avez 3 oui ou moins, vous n'êtes pas à l'abri d'une chute et vous devriez vous en préoccuper. Source: THIBODEAU, C.; MALTAIS,.D. (1987). Prévention des chutes à domicile pour les personnes âgées. Guide pédagogique. DSC HGM, Mai, Annexé 5. 1

3 DANS TOUS LES CAS LISEZ ATTENTIVEMENT CE QUI SUIT SAMEZ-VOUS QUE? En vieillissant, le risque de chute augmente avec l'âge. Chaque année, une personne âgée sur trois vivant à domicile fait une chute, Une personne âgée sur dix est victime de chutes répétées. Quatre chutes sur dix sont causées par une source de danger présent au domicile (objets, escalier, neige, autres). Les chutes représentent la principale cause de décès accidentels chez les 65 ans et plus. Chaque année, 15 Lanaudois de 65 ans et plus meurent d'une chute accidentelle. Chaque année, 253 Lanaudois de 65 ans et plus sont hospitalisés à la suite d'une chute accidentelle. Près d'une chute sur dix occasionne des blessures graves (fracture de la hanche,..). La durée moyenne d'hospitalisation pour une chute accidentelle est de 39 jours chez les 75 ans et plus et de 17 jours pour l'ensemble de la population. ET LES CONSÉQUENCES? Une chute entraîne toujours des conséquences : des blessures parfois graves et même mortelles ainsi que d'autres problèmes de santé (douleur,...) une perte de confiance en soi (la crainte de tomber à nouveau) une limitation dans vos activités et vos déplacements une dépendance envers vos proches et votre entourage. O o o o Prévenir les chutes est important : votre autonomie future et votre qualité de vie en dépendent 2

4 DEUX PRINCIPALES FAÇONS DE PRÉVENIR LES CHUTES AMÉNAGER SÉCURITAIRE MENT SON DOMICILE MODIFIER CERTAINES HABITUDES DE VIE AMÉNAGEMENT SÉCURITAIRE ENTRÉE DU DOMICILE, ESCALIER EXTÉRIEUR ET INTÉRIEUR. Marches et balcon recouverts d'un fini 1 antidérapant. Carpette ou tapis bien fixés et de couleur unie Boîte aux lettres à la bonne hauteur et pas dans l'escalier Balcon et escalier bien éclairés Escalier avec deux rampes fixées solidement et plus longues que l'escalier Marches de même hauteur et de même profondeur Couleur contrastante sur le rebord de la première et de la dernière marches Aucun cadre ou tablette sur les murs des escaliers intérieurs Aucun objet encombrant les marches Porte menant au sous-sol s'ouvrant vers l'intérieur de la pièce Interrupteur en haut et en bas de l'escalier intérieur. CUISINE Articles les plus utilisés placés à la portée de la main (tablettes et crochets sous ou près des armoires) Éviter d'utiliser les armoires au-dessus de la cuisinière Avoir à la portée de la main un escabeau solide ou un petit banc (9 po. ou 22 Vi cm). SALON Fauteuil ferme, d'une bonne hauteur, peu profond, avec appuie-bras. SALLE DE BAINS. Barres d'appui près de la toilette, sur les murs de (a baignoire ou de la douche (ne jamais s'appuyer sur les barres à serviette ou le portesavon). Douche téléphone à hauteur ajustable avec un contrôle à la main. Tapis ou revêtement antidérapant au fond et à la sortie de la baignoire ou de la douche. Espace de rangement d'une hauteur accessible. Banc de douche ou siège hydraulique (si personne en perte d'autonomie). CHAMBRE À COUCHER. Téléphone, lampe et cadran sur la table de chevet ou à la portée de la main. Lit de bonne hauteur et matelas ferme. Dans la garde-robe : tablettes, paniers et tringle (support) à la portée de la main. Chaise permettant de s'asseoir pour s'habiller. DANS CHAQUE PIÈCE. Tapis ou carpettes fixés solidement. Seuils de porte enlevés ou aplanis. Revêtement ou surface du plancher antidérapant ou non lustré et non ciré. Bon éclairage le jour et le soir. Veilleuse dans les pièces ou corridors les plus utilisés. Prises de courant à la portée de la main. Fils électriques et de téléphone bien fixés. Accès facile aux portes et fenêtres. Interrupteur (lumière) à l'entrée de la pièce.

5 i ANNEXE 2 (SUITE) GUIDE D'ACHAT POUR PRÉVENIR LES CHUTES À DOMICILE ITEMS ET SERVICES OÙ ACHETER? PAR QUI FAIRE RÉPARER (SI NÉCESSAIRE)? COÛT ($) APPROXIMATIF DANS CHAQUE PIÈCE OU AUTRE PIÈCE. prise à fiche multiple (barre et bloc d'alimentation). dans les grands magasins et quincailleries. 15$ à 30$. Seuil adouci. petits travaux de menuiserie. revêtement de plancher antidérapant. dans les magasins spécialisés eh couvre plancher. rehausser prise de courant. par un électricien. papier adhésif réversible pour coller le sous tapis. dans les grands magasins. veilleuse. dans les grands magasins et quincailleries. 3 $ à 10 $. téléphone sans fil. dans les grands magasins, boutiques spécialisées en électronique. 70S à 200$. système de sécurité. dans les centres d'équipements et services d'alarme. 300 $ et plus. inscription au PAIR (programme d'aide individualisé aux retraités), à la. gratuit Sûreté du Québec et police de Joliette Tél. : Projet conjoint CLSC Joliette et Direction de la santé publique de la Régie régionale de Lanaudière Avril 1994

6 ANNEXE2 GUIDE D'ACHAT FOUR PRÉVENIR LES CHUTES À DOMICILE ITEMS ET SERVICES OÙ ACHETER? COÛT (S) APPROXIMATIF PAR QUI FAIRE RÉPARER (SI NÉCESSAIRE)? CUISINE. escabeau pliant. dans les grands magasins et quincailleries. 15$ à 30$. banc. dans les grands magasins et quincailleries. 10$ à 15 $. table à roulette. dans les grands magasins et quincailleries. 50 $ et plus. tablette sectionnelle. dans les grands magasins et quincailleries. 6 $ et plus. ensemble de paniers empilables. dans les grands magasins et quincailleries. 30$. poussette à 2 roulettes pour transporter paquets. dans les grands magasins et quincailleries. 30$ SALON ET CHAMBRE À COUCHER. ajustement de hauteur de fauteuil de repos ou de lit. travaux de menuiserie ou installation de coussins denses et stables ou matelas. 30 $ mousse disponibles dans les centres orthopédiques, médicaux ou grands à 60 $ niflgflcing SALLE DE BAIN / TOILETTE. barre d'appui pour le bain, douche et la toilette. dans plusieurs grands magasins, quincailleries ou centres orthopédiques et. 25 $à50$ médicaux. tapis antidérapant pour le bain et la douche. dans plusieurs grands magasins» quincailleries ou centres orthopédiques et. 10$ à 20$ médicaux. pièce de caoutchouc antidérapant pour le bain. dans plusieurs grands magasins, quincailleries ou centres orthopédiques et. 3 $ à 10 $ médicaux. siège de toilette surélevé. dans les centres orthopédiques et médicaux. 45 $ à 100 $. siège de sécurité pour la baignoire et la douche. dans les centres orthopédiques et médicaux. 40 $ à 300 $. douche téléphone ajustable sur tige à coulisse. dans les grands magasins et quincailleries. 30$ à 100$ ESCALIER / ENTRÉE. bande antidérapante pour les escaliers. dans les grands magasins et quincailleries. peinture contrastante ou ruban adhésif coloré. dans les grands magasins ou magasins de peinture. 6 $ à 10 $. peinture antidérapante. dans les grands magasins ou magasins de peinture. correction des escaliers. par un menuisier expert. mains courantes. dans les grands magasins. travaux de menuiserie. 100$

7 r Bon étfairage Boîte aux lettres à la bonne hauteur hors de l'escalier Deux rampes fixées solidement. Plus longues que l'escalier ^ Marches et balctijfl recouverts d'antidérapant J i Note : Pour l'escalier intérieur, il doit y avoir un interrupteur au bas et un haut de l'escalier, À Couleur contrastante sur le rebord de la première et de la dernière marches Source CLOUTlliR, S ; LEFEBVRE. C. ei al. (1990). Mieux vivre à domicile sans chute. pour tes aînés. CLSC Drummond, 4 trimestre, p. 5. Guide d'aménagement sécuritaire conçu 4

8 pour les aînés. CLSC Drummond, 4" trimestre, p

9 [ HABITUDES DE VIE Se lever lentement du lit, d'une chaise, d'un fauteuil Porter des chaussures à semelles antidérapantes et à talons bas Éviter les vêtements trop longs Éviter de vous déplacer en transportant des objets lourds ou qui cachent la vue Identifier toute tâche qui présente un risque de chute et l'exécuter sécuritairement Avoir un téléphone à votre portée Laisser sur le téléphone une liste des numéros d'urgence Enlever les objets qui nuisent à vos déplacements ou qui encombrent les pièces Alterner les tâches debout et assises Faire de l'exercice et bien manger Si vous demeurez seul :.. demander à une personne de votre entourage de vous appeler ou de vous visiter à tous les jours.. sinon, prévoir l'installation d'un système de sécurité 2. Se retourner sur le ventre. SI LA CHUTE SE PRODUIT RÉPONDEZ À CES QUESTIONS. À quel endroit?. À quel moment de la journée?. Que faisiez-vous? Aviez-vous pris de l'alcool ou des médicaments?. Avez-vous ressenti certains malaises avant la chute (mal de tête, étourdissement, vision double,...)? COMMENT SE RELEVER 1. Se coucher sur le dos. 4. ' Se hisser en se tenant à un objet fixe, en s'aidant avec les bras pour se relever graduellement. Source : CENTRE HOSPITALIER COOKE (1987). Les chutes 6

10 RÉFÉRENCES CENTRE HOSPITALIER COOKE (1987). Les chutes chez la personne âgée. Juin. CLOUTIER, S.; LEFEBVRE, C. et al. (1990). Mieux vivre à domicile sans chute. Guide d'aménagement sécuritaire conçu pour les aînés. CLSC Drummond, 4 trimestre, 19 p. DIRECTION DE LA SANTÉ PUBLIQUE DU BAS-SAINT-LAURENT ET CLSC DE L'ESTUAIRE (1993). Formulaire d'évaluation en ergothérapie. Projet d'adaptation du logement pour prévenir les chutes chez les personnes âgées vivant à domicile. Juin, 23 p. THIBODEAU, C.; MALTAIS, D. (1987). Prévention des chutes à domicile pour les personnes âgées. Guide pédagogique. DSC HGM, Mai, Annexe 5. L^s personnes suivantes ont participé à la réalisation dp.-^niion* À la rédaction. Claude Bégin, Direction de la sa Régie regional" sociaux de Lar 9815 Lucie Beauchesne, CLSC Joliette Marie-Christine Fontaine, CLSC Joliette Denise Plourde, CLSC Joliette Au secrétariat :. Jacinthe Bélisle, Direction de la Régie régionali sociaux de Lar Mars 1994 Dépôt légal : ISBN : Bibliothèque nationale du Canada Bibliothèque nationale du Québec Premier trimestre

Être en sécurité à domicile

Être en sécurité à domicile La prévention des chutes Être en sécurité à domicile CLSC de Saint-Michel CLSC de Saint-Léonard 5540, rue Jarry est Montréal (Québec) H1P 1T9 TABLE DES MATIÈRES La prévention des chutes 2 L aménagement

Plus en détail

Être en sécurité à domicile

Être en sécurité à domicile La prévention des chutes Être en sécurité à domicile CLSC de Saint-Michel 3355, rue Jarry est Montréal (Québec) H1Z 2E5 Mai 2012 CLSC de Saint-Léonard 5540, rue Jarry est Montréal (Québec) H1P 1T9 Centre

Plus en détail

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle!

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! TABLE DES MATIÈRES Introduction....1 Escaliers extérieurs......2 Escaliers intérieurs......4 Salle de bain.....6 Cuisine......8 Salon.. 10

Plus en détail

chutes La prévention des Être en sécurité à domicile Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise

chutes La prévention des Être en sécurité à domicile Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise CLSC de Hochelaga-Maisonneuve 4201, Ontario Est 514 253-2181 CLSC Olivier-Guimond 5810, Sherbrooke Est 514 255-2365

Plus en détail

Lutter contre les chutes

Lutter contre les chutes Lutter contre les chutes Réduire le risque des chutes à domicile et à l'extérieur Enjeu Personne n'est à l'abri des chutes, mais le risque augmente avec l'âge. Voici quelques mesures simples que vous pouvez

Plus en détail

Garder son indépendance

Garder son indépendance Pour de plus amples renseignements, appelez : Avancez de pied ferme Nipissing. (705) 474-1400 Avancez de pied ferme Parry Sound. (705) 746-5801 1-800-563-2808 Soyez actif, soyez indépendant et avancez

Plus en détail

GUIDE D'ÉVALUATION ET DE PRÉVENTION DES CHUTES À DOMICILE PROJET CONJOINT

GUIDE D'ÉVALUATION ET DE PRÉVENTION DES CHUTES À DOMICILE PROJET CONJOINT I! GUIDE D'ÉVALUATION ET DE PRÉVENTION DES CHUTES À DOMICILE PROJET CONJOINT CLSC Joliette et Direction de la santé publique Régie régionale de la Santé et des Services sociaux de Lanaudière JUIN 1994

Plus en détail

Prévention des chutes

Prévention des chutes Notre mission Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir et d améliorer la santé et le bien-être de la population de son territoire

Plus en détail

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés Examen de l habitat à des fins de prévention des chutes Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés 1. Aspects d ordre général Ces points sont à examiner pour chaque pièce du logement utilisée

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

Liste de vérification

Liste de vérification Liste de vérification de votre sécurité à la maison Quelques simples précautions peuvent rendre votre maison plus sûre et prévenir les chutes Pour rester sur pied Mesures à prendre pour prévenir les chutes

Plus en détail

Les chutes victime ou témoin, sachez comment réagir

Les chutes victime ou témoin, sachez comment réagir Les chutes victime ou témoin, sachez comment réagir Nous faisons tous des chutes à l occasion. En vieillissant, tant le nombre de chutes que les risques de se blesser vont en augmentant. Il est donc important

Plus en détail

Échelles et autres aides à monter

Échelles et autres aides à monter Échelles et autres aides à monter Utiliser des aides à grimper et des échelles inadaptées est une des causes les plus fréquentes des chutes d une certaine hauteur. Par commodité, économie mal placée ou

Plus en détail

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Prévention des chutes à domicile Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Présentation rapide du métier d ergothérapeute et du Petit Pien. Les conséquences qu on peut observer parmi les personnes

Plus en détail

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille Prévention des chutes Un guide à l intention des patients et leur famille 1 Qu est-ce qu une chute? Une chute survient lorsque vous tombez soudainement sur le plancher ou par terre. Une blessure peut ou

Plus en détail

CONFORT. à domicile. Votre

CONFORT. à domicile. Votre Cachet du pharmacien ACCOMPAGNEMENT Les anticoagulants oraux - Votre confort à domicile Le désir de grossesse - Le diabète - La pharmacie @ domicile Votre santé en tête-à-tête - Le suivi de votre traitement

Plus en détail

Introduction... 3 Normes en vigueur pour l accessibilité des bâtiments et campings... 4

Introduction... 3 Normes en vigueur pour l accessibilité des bâtiments et campings... 4 Sommaire Introduction... 3 1. Le stationnement... 4 Normes en vigueur pour l accessibilité des bâtiments et campings... 4 2. Les entrées extérieures et intérieures... 6 3. Le bâtiment d accueil et les

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

GUIDE RÉVA POUR LA SÉCURITÉ DES AÎNÉS À DOMICILE. Étudiants Doctorat de pharmacie Faculté de pharmacie Université de Montréal

GUIDE RÉVA POUR LA SÉCURITÉ DES AÎNÉS À DOMICILE. Étudiants Doctorat de pharmacie Faculté de pharmacie Université de Montréal GUIDE RÉVA POUR LA SÉCURITÉ DES AÎNÉS À DOMICILE Étudiants Doctorat de pharmacie Faculté de pharmacie Université de Montréal Qui sommes-nous? Ce guide a été développé dans le cadre du cours Service à

Plus en détail

Prévention des chutes des personnes âgée à Domicile

Prévention des chutes des personnes âgée à Domicile Prévention des chutes des personnes âgée à Domicile Dr D. Mengue Semaine bleue 2013 «CODERPA 89» États des lieux plan Quelques chiffres intéressants Les engagements publics pour prévenir la chute chez

Plus en détail

Séance 7 : Chute, équilibre et aménagement du domicile. Programme d aide aux aidants Hôpital Broca (Paris)

Séance 7 : Chute, équilibre et aménagement du domicile. Programme d aide aux aidants Hôpital Broca (Paris) Séance 7 : Chute, équilibre et aménagement du domicile Programme d aide aux aidants Hôpital Broca (Paris) Les chutes La chute est un évènement qui peut se produire à tous les âges. Enfants, adultes et

Plus en détail

N ATTENDEZ PAS LA CHUTE! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors N ATTENDEZ PAS LA CHUTE

N ATTENDEZ PAS LA CHUTE! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors N ATTENDEZ PAS LA CHUTE N ATTENDEZ N ATTENDEZ! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors CHAQUE ANNÉE, 9 400 PERSONNES DÉCÈDENT DES SUITES D UNE. LES 3/4 ONT PLUS DE 75 ANS. L Institut National de Veille Sanitaire

Plus en détail

Aménagez votre maison pour éviter les chutes.

Aménagez votre maison pour éviter les chutes. LE SAVIEZ-VOUS? De nombreux services tels que l aide, les soins ou encore la livraison de repas à domicile, sont à votre disposition pour vous permettre de rester autonome chez vous. Pour connaître les

Plus en détail

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients Information destinée aux patients Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Sommaire Introduction... 3 Préparation musculaire...

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES REÇUES TORDEZ LE COU À 6 IDÉES pour bien vieillir chez vous Bien vieillir chez soi, c est possible! Adapter son logement à ses nouveaux besoins ne nécessite pas forcément beaucoup de moyens et d investissements.

Plus en détail

Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée

Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée aménagements, conseils, aides-techniques Fanny DOURTHE Gestionnaire de cas Ergothérapeute Conseil Général de l'yonne Sommaire Accidents

Plus en détail

Préambule. Définition. Principes généraux

Préambule. Définition. Principes généraux Préambule Ce document a pour objectif de résumer les principes à respecter afin d aménager un milieu de vie prothétique. Dans un premier temps, une définition d un milieu de vie prothétique sera proposée.

Plus en détail

aintenir l autonomie des aînés par l adaptation des logements Guide d évaluation par les aînés

aintenir l autonomie des aînés par l adaptation des logements Guide d évaluation par les aînés m aintenir l autonomie des aînés par l adaptation des logements Guide d évaluation par les aînés La SCHL : Au cœur de l habitation La Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL) est l'organisme

Plus en détail

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques Vivre avec une prothèse du genou Conseils pratiques Introduction Pourquoi cette brochure? Avant la pose de votre prothèse de genou, vous avez bénéficié d un cours. L objectif de ce document est de résumer

Plus en détail

La prothese de la hanche

La prothese de la hanche La prothese de la hanche Cotyle Tête Tige fémorale Bienvenue au Centre Hospitalier Emile Mayrisch. Vous avez décidé avec votre chirurgien de faire un remplacement de votre hanche par une prothèse total

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE

MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE Centre d Adaptation du Logement Bruxelles MA MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE EN LIGNE Cette publication peut être consultée en ligne sur www.adaptation-du-logement.be Editeur responsable

Plus en détail

Assister un proche dans ses déplacements

Assister un proche dans ses déplacements 2012 Assister un proche dans ses déplacements Remerciements : Merci au Ministère de la famille et des aînés du Québec pour le soutien financier ayant permis la réalisation de ce document. Merci à Josée

Plus en détail

Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes. Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007

Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes. Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007 Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007 Plan Généralités L évaluation des risques de chutes

Plus en détail

Parcours Génération plus. être bien chez soi RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE

Parcours Génération plus. être bien chez soi RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE Parcours Génération plus être bien chez soi RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE Avec le parcours Génération plus, adaptez votre logement! Sécuriser la vie quotidienne en améliorant le confort et la qualité

Plus en détail

édition Prévenir les troubles musculo-squelettiques chez les préposées aux chambres

édition Prévenir les troubles musculo-squelettiques chez les préposées aux chambres e édition Prévenir les troubles musculo-squelettiques chez les préposées aux chambres c1 Recherche et rédaction Lucie Geoffrion, inspectrice, CSST Lynn Lalonde, infirmière en santé au travail, CSSS Jeanne-Mance

Plus en détail

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013 Mon autonomie, j y tiens dans ma maison 1 Sommaire 2 Vieillir chez soi dans une maison fonctionnelle Les activités quotidiennes concernées Les précautions et mesures à prendre Les aménagements et équipements

Plus en détail

La sécurité à domicile, ça s organise!

La sécurité à domicile, ça s organise! La sécurité à domicile, ça s organise! Les accidents de la vie courante causent, chaque année, 20 000 décès et entraînent l admission dans un service des urgences de 4,5 millions de personnes. 1 200 personnes

Plus en détail

adapté à vos besoins?

adapté à vos besoins? www.woningaanpassing.be 02 240 80 81 Version française Votre logement est-il adapté à vos besoins? En ligne Cette publication peut être consultée en ligne sur www.woningaanpassing.be Editeur responsable

Plus en détail

Votre logement est-il adapté à vos besoins?

Votre logement est-il adapté à vos besoins? Version française Votre logement est-il adapté à vos besoins? Vivez chez vous le plus longtemps possible de manière confortable et sûre Introduction : adaptez maintenant votre logement pour plus tard Conseils

Plus en détail

PRÉVENTION DES CHUTES. Pour les personnes âgées vivants dans un CHSLD ou une USLD

PRÉVENTION DES CHUTES. Pour les personnes âgées vivants dans un CHSLD ou une USLD PRÉVENTION DES CHUTES Pour les personnes âgées vivants dans un CHSLD ou une USLD Il est nécessaire et possible de prévenir les chutes POURQUOI PRÉVENIR LES CHUTES? 40 % des admissions en centre d hébergement

Plus en détail

Tout ce que vous devez savoir pour bien équiper vos locaux

Tout ce que vous devez savoir pour bien équiper vos locaux Hélène Renaud asstsas Louise Morissette asstsas Tout ce que vous devez savoir pour bien équiper vos locaux Vous rénovez les aires de jeux? Vous achetez de nouveaux équipements? Quels modèles choisir et

Plus en détail

le salon la cave un immeuble une ferme au rez-de-chaussée le toit le grenier le garage les escaliers une pièce (formelle) où on visite avec les amis

le salon la cave un immeuble une ferme au rez-de-chaussée le toit le grenier le garage les escaliers une pièce (formelle) où on visite avec les amis le salon une pièce (formelle) où on visite avec les amis la cave une partie du sous-sol où on garde la nourriture, ou en France, les vins un immeuble un bâtiment de plusieurs étages, avec des appartements

Plus en détail

Cette liste de contrôle fait partie du guide «Adaptations de logement pour personnes handicapées et âgées», disponible sur CD-ROM.

Cette liste de contrôle fait partie du guide «Adaptations de logement pour personnes handicapées et âgées», disponible sur CD-ROM. Liste de contrôle pour adaptations individuelles de logement Cette liste de contrôle fait partie du guide «Adaptations de logement pour personnes handicapées et âgées», disponible sur CD-ROM. Personne

Plus en détail

Collection PIEGES AUX RISQUES

Collection PIEGES AUX RISQUES Collection PIEGES AUX RISQUES objectif: repérer les situations à risques au cours d'une activité professionnelles et proposer des mesures correctives cibles chefs d'entreprises et salariés (métiers coiffure,

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

Conseils de sécurité. Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite

Conseils de sécurité. Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite Conseils de sécurité Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite Conseils de sécurité Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes à mobilité réduite Auteures Vanessa Fedida,

Plus en détail

Estival et court terme

Estival et court terme Service de logement - Estival et court terme Description des logements Résidence Lafrance Studio individuel (pour un client) : Grandeur : 3,9 m x 4,7 m (12 9 x 15 4 ) Sur chaque étage, laveuses et sécheuses

Plus en détail

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT)

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) Portes avec ouverture vers l'extérieur Portes : pose de poignées droites recourbées vers l'intérieur (en forme de "bec de canard") Éviter

Plus en détail

RÉSIDENCE HÉRITAGE LISTE DE SERVICES INCLUS

RÉSIDENCE HÉRITAGE LISTE DE SERVICES INCLUS LISTE DE SERVICES INCLUS Services inclus dans chaque forfait de base Préposé/e(s) 24 heures sur 24 (jour, nuit et fin de semaine) Contrôle de médication et suivi de santé complet Aide aux médicaments Périodiquement,

Plus en détail

Des aides pour se relever

Des aides pour se relever Des aides pour se relever du fauteuil, des toilettes, du lit, de la baignoire Des aides pour se relever - Solival / 1 Des aides pour se relever... L âge qui avance, un affaiblissement temporaire, une maladie,

Plus en détail

Béquilles : Comment les utiliser

Béquilles : Comment les utiliser Béquilles : Comment les utiliser La page suivante donne un aperçu des points à surveiller lorsque vous vous procurez des béquilles pour votre enfant de même que les consignes sur la façon dont votre enfant

Plus en détail

Bâti-Flex MC : Liste de contrôle

Bâti-Flex MC : Liste de contrôle Bâti-Flex MC : Liste de contrôle Un chez-soi adaptable AU CŒUR DE L HABITATION LA SCHL AU CŒUR DE L HABITATION La (SCHL) est l autorité en matière d habitation au Canada depuis plus de 65 ans. La SCHL

Plus en détail

Autonome jusqu à un âge avancé

Autonome jusqu à un âge avancé Autonome jusqu à un âge avancé Liste de contrôle pour l habitat, entraînement et mobilité bpa Bureau de prévention des accidents De nombreuses chutes peuvent être évitées. Prenez les choses en main! Aménagez

Plus en détail

Les blessures avec la tondeuse à gazon

Les blessures avec la tondeuse à gazon Les blessures avec la tondeuse à gazon En cas de problème avec sa tondeuse, il faut : Arrêter le moteur Débrancher le courant Attendre la fin complète de la rotation En cas de blessures légères : Nettoyer

Plus en détail

SUBVENTION POUR PERSONNE HANDICAPÉE & SUBVENTION POUR ADAPTATION DE DOMICILE

SUBVENTION POUR PERSONNE HANDICAPÉE & SUBVENTION POUR ADAPTATION DE DOMICILE GUIDE EXPLICATIF POUR L OBTENTION D UNE SUBVENTION ADDITIONNELLE POUR PERSONNE HANDICAPÉE SUBVENTION POUR PERSONNE HANDICAPÉE & SUBVENTION POUR ADAPTATION DE DOMICILE OCTROYÉES DANS LE CADRE DES PROGRAMMES

Plus en détail

MATÉRIEL MÉDICAL ORTHOPÉDIE SANTÉ BIEN-ÊTRE CONFORT

MATÉRIEL MÉDICAL ORTHOPÉDIE SANTÉ BIEN-ÊTRE CONFORT MATÉRIEL MÉDICAL ORTHOPÉDIE SANTÉ BIEN-ÊTRE CONFORT Le meilleur pour votre santé à domicile RETROUVEZ VOTRE MAGASIN : 265 route de La Ciotat - 13400 Aubagne Confort et bien-être RÉÉDUCATION ET DÉTENTE

Plus en détail

FORMULAIRE A RENVOYER A L'ASSOCIATION NATIONALE POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES HANDICAPEES - Rue de la Fleur d'oranger 1 - Bte 213 à 1150 Bruxelles

FORMULAIRE A RENVOYER A L'ASSOCIATION NATIONALE POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES HANDICAPEES - Rue de la Fleur d'oranger 1 - Bte 213 à 1150 Bruxelles 1 FORMULAIRE A RENVOYER A L'ASSOCIATION NATIONALE POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES HANDICAPEES - Rue de la Fleur d'oranger 1 - Bte 213 à 1150 Bruxelles FORMULAIRE : ECHELLE DES ACTES DE LA VIE JOURNALIERE

Plus en détail

Items Aide(s) technique(s) Difficulté(s) d'exécution, manque d'autonomie Date:

Items Aide(s) technique(s) Difficulté(s) d'exécution, manque d'autonomie Date: Soins personnels Alimentation Date: Vérifié par: Date: Items Aide(s) technique(s) Difficulté(s) d'exécution, manque d'autonomie Date: ergo Mener l'aliment à sa bouche (utilisation des couverts) Mâcher

Plus en détail

questions à vous poser pour rendre votre logement

questions à vous poser pour rendre votre logement 30 questions à vous poser pour rendre votre logement plus sûr «Jambe cassée! Je me suis pris les pieds dans le tapis en allant répondre au téléphone - Oh, c est bête!» Oui, c est toujours bête, un accident

Plus en détail

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F)

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) LIGNES DIRECTRICES POUR LE PARCOURS À OBSTACLES VERSION 4.1 CANADIENNE-FRANÇAISE Les activités d entraînement et d évaluation du WSP-F 4.1 peuvent se dérouler

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir de l opération. Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération

Tout ce qu il faut savoir de l opération. Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération Tout ce qu il faut savoir de l opération Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération Prothèse Radio après l opération Voir l opération Clic ici Conseils pratiques après l opération

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

Logement Sud Ouest arrière du deuxième étage

Logement Sud Ouest arrière du deuxième étage Hiver 2005-2006 I Remise des clés A) Description du système Le chalet est équipé de serrures de marque Vachette utilisant des clés de sécurité inviolables dont la copie est impossible sans passer par le

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Pendant

Plus en détail

Estival et court terme

Estival et court terme Service de logement- Estival et court terme Description des logements Résidence Lafrance Studios individuels (pour un client) : Laveuses et sécheuses payantes sur chaque étage; Deux s aménagés pour personnes

Plus en détail

Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux. identification du/des logement(s) concerné(s)

Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux. identification du/des logement(s) concerné(s) Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel

Plus en détail

Manuel d instruction. Item#: HC01060. www.babytrend.com

Manuel d instruction. Item#: HC01060. www.babytrend.com Item#: HC01060 Vérifiez que vous avez toutes les pièces ci-dessous pour ce modèle avant d assembler le produit. Dossier du siège x 1 Crochets d ajustement en hauteur x 2 Plateau pour la tablette x 1 Tablette

Plus en détail

Résultats des 3 focus groups réalisés en 2007 avec 38 personnes âgées de 65 ans et + vivant à domicile dans la région de Charleroi Educa - Santé

Résultats des 3 focus groups réalisés en 2007 avec 38 personnes âgées de 65 ans et + vivant à domicile dans la région de Charleroi Educa - Santé Résultats des 3 focus groups réalisés en 2007 avec 38 personnes âgées de 65 ans et + vivant à domicile dans la région de Charleroi Educa - Santé PARTIE 1 : GRILLES D ENTRETIEN POUR LE RECUEIL DE DONNEES

Plus en détail

le Conseil juge opportun de prévoir également des normes de sécurité, d hygiène et de protection incendie pour les résidences pour personnes âgées;

le Conseil juge opportun de prévoir également des normes de sécurité, d hygiène et de protection incendie pour les résidences pour personnes âgées; PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT-SAINT-LAURENT VILLE DE HUNTINGDON RÈGLEMENT NUMÉRO 717-2005 RÈGLEMENT CONCERNANT LES RÉSIDENCES PRIVÉES POUR PERSONNES ÂGÉES Considérant que Considérant que Considérant que

Plus en détail

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents La paralysie cérébrale 4 - La motricité et les déplacements livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie, 2008 En général Les enfants bougent

Plus en détail

Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur)

Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur) Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur) Association canadienne de la sécurité 2015 Plan de

Plus en détail

Conseils pour les personnes âgées qui achètent un véhicule

Conseils pour les personnes âgées qui achètent un véhicule Types de véhicules La taille du véhicule relève d un choix personnel. Certains aînés se sentent plus en sécurité dans un véhicule plus lourd, alors que d autres considèrent que les petites voitures sont

Plus en détail

école maternelle porte clé serrure sonnette salle de jeux escalier ÉCOLE MATERNELLE PORTE CLÉ SERRURE SONNETTE SALLE DE JEUX ESCALIER

école maternelle porte clé serrure sonnette salle de jeux escalier ÉCOLE MATERNELLE PORTE CLÉ SERRURE SONNETTE SALLE DE JEUX ESCALIER école ÉCOLE maternelle MATERNELLE porte PORTE clé CLÉ serrure SERRURE sonnette SONNETTE salle de jeux SALLE DE JEUX escalier ESCALIER marche MARCHE rampe RAMPE couloir COULOIR portemanteau PORTEMANTEAU

Plus en détail

Perdre l équilibre = chuter

Perdre l équilibre = chuter Les chutes Perdre l équilibre = chuter Conséquences : - 2 millions de chutes par an - 1/3 des + de 65 ans concernés chaque année - 30% des chutes entrainent une hospitalisation - 40% entrainent une fracture

Plus en détail

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation SIEGE D EVACUATION Manuel d'utilisation REHA-TRANS Siège d évacuation Evacuation d'urgence Armoire de rangement Introduction Vous avez choisi d acheter un SIEGE D EVACUATION D'URGENCE. Veuillez lire attentivement

Plus en détail

Promouvoir et protéger la santé des Canadiens grâce au leadership, aux partenariats, à l innovation et aux interventions en matière de santé publique.

Promouvoir et protéger la santé des Canadiens grâce au leadership, aux partenariats, à l innovation et aux interventions en matière de santé publique. Promouvoir et protéger la santé des Canadiens grâce au leadership, aux partenariats, à l innovation et aux interventions en matière de santé publique. Agence de la santé publique du Canada Chez soi en

Plus en détail

II.3 - AIDES TECHNIQUES (Fiche 3)

II.3 - AIDES TECHNIQUES (Fiche 3) II.3 - AIDES TECHNIQUES () SITES DE VIE AUTONOME (SIVA) Les sites de vie autonome sont des lieux uniques d accueil et de traitement des demandes de personnes handicapées portant sur les aides techniques

Plus en détail

PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes

PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes I Ingrid VICENTE, Aide Soignante, Christine COLAS,IRUS Unité de Réadaptation Orthopédique 2EK Mars 2015 Forum :Prévention des

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT

AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT STATIONNEMENT Éléments Espace(s) réservé(s) / nombre total de places de stationnement Dimension d un espace de stationnement réservé aux personnes handicapées Surface du stationnement

Plus en détail

NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES

NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES Septembre 2002 PRÉAMBULE L aménagement et l environnement des lieux physiques d une ressource intermédiaire doivent assurer la

Plus en détail

R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements

R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements Attention: les informations relatives au Code du logement seront mises à jour très prochainement;

Plus en détail

Objet : Plan domicile 2010-2013 Déploiement de l action «création et restructuration de logements adaptés»

Objet : Plan domicile 2010-2013 Déploiement de l action «création et restructuration de logements adaptés» CIRCULAIRE COMMUNE Objet : Plan domicile 2010-2013 Déploiement de l action «création et restructuration de logements adaptés» Madame, Monsieur le directeur, Le plan domicile 2010-2013 validé par les Conseils

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Fiche pratique Handicap moteur Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Profiter de son logement - accéder - cheminer - voir - utiliser les équipements Faire sa toilette -

Plus en détail

LA CHUTE DE PLAIN-PIED

LA CHUTE DE PLAIN-PIED LA CHUTE DE PLAIN-PIED LES ACCIDENTS DE DÉPLACEMENTS À PIED RECOUVRENT L'ENSEMBLE DES ACCIDENTS QUI SURVIENNENT LORS DES DÉPLACEMENTS SUR LE LIEU DE TRAVAIL. ILS COMPRENNENT ESSENTIELLEMENT DES CHUTES

Plus en détail

E V A SCORE AOFAS AVANT-PIED

E V A SCORE AOFAS AVANT-PIED Bilan pré-opératoire Questionnaire à remplir par le patient Dr. Aloïs ESPIÉ Nom : Prénom : Date de naissance : / / 19 Date de l examen : / / 201 A propos de votre pied : droit gauche Opéré le : / / 201

Plus en détail

Chez soi, bien et longtemps. Adapter sa maison aux contraintes de l âge

Chez soi, bien et longtemps. Adapter sa maison aux contraintes de l âge Chez soi, bien et longtemps Adapter sa maison aux contraintes de l âge Pour vivre longtemps chez soi et dans de bonnes conditions, des adaptations de son logement sont souvent nécessaires. Pour vous aider

Plus en détail

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC José Curraladas fiches DR 1/6 1/6. Principes généraux de manutention et de transfert. 2/6. La toilette, le change et l installation d un patient

Plus en détail

DISPOSITIF DE SURVEILLANCE ET DE PROTECTION DE PERSONNE Brevet d.invention n 9205453

DISPOSITIF DE SURVEILLANCE ET DE PROTECTION DE PERSONNE Brevet d.invention n 9205453 DISPOSITIF DE SURVEILLANCE ET DE PROTECTION DE PERSONNE Brevet d.invention n 9205453 - Sans aucune action de la personne surveillée - Aucun dispositif d.appel sur la personne Ce système de surveillance

Plus en détail

Formulaire de Demande de Rénovation

Formulaire de Demande de Rénovation Formulaire de Demande de Rénovation Merci d'avoir choisi notre Service de Rénovations. Il nous fera plaisir de vous fournir une estimation des coûts de réalisation de votre plan de rénovation pour vous

Plus en détail

à utiliser avec les enfants.

à utiliser avec les enfants. LES INDISPENSABLES à utiliser avec les enfants. CHAISE DE TABLE à PINCE Un siège simple, compact, portatif, sécuritaire et confortable! C'est facile d'asseoir un tout-petit dans cette chaise de table à

Plus en détail

Entorse de la cheville

Entorse de la cheville 514-412-4400, poste 23310 2300, rue Tupper, C-831, Montréal (QC) H3H 1P3 Entorse de la cheville Information et réadaptation Une entorse de la cheville est une élongation ou une déchirure des ligaments

Plus en détail

TOURISME CULTURE ACCESSIBLES. AIDE-MÉMOIRE RESTAURANT Pour une conception sans obstacles aux personnes à capacité physique restreinte

TOURISME CULTURE ACCESSIBLES. AIDE-MÉMOIRE RESTAURANT Pour une conception sans obstacles aux personnes à capacité physique restreinte TOURISME CULTURE ACCESSIBLES AIDE-MÉMOIRE RESTAURANT Pour une conception sans obstacles aux personnes à capacité physique restreinte MISE À JOUR MARS 2014 TABLE DES MATIÈRES STATIONNEMENT 3 ENTRÉE ET INTÉRIEUR

Plus en détail

Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur

Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur rappeler les limites de leur mandat et de leur permettre de

Plus en détail

Avril 2013. Périmètre de la réglementation pour 2013 liste des produits exclus

Avril 2013. Périmètre de la réglementation pour 2013 liste des produits exclus Avril 2013 Périmètre de la réglementation pour 2013 liste des produits exclus Périmètre de la réglementation pour 2013 liste des produits exclus La règlementation sur la nouvelle filière de recyclage du

Plus en détail

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES Équilibre et prévention des chutes Les effets des chutes : un cercle vicieux pour les seniors La peur de la chute entraîne : Un refus de sortir, qui altère les «relations

Plus en détail

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique Fiche pratique Handicap visuel Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes Accéder aux parties communes - sécuriser le cheminement - choisir les équipements - bien

Plus en détail