THEME 7 - ECONOMIE. Objectifs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "THEME 7 - ECONOMIE. Objectifs"

Transcription

1 26 Les activités économiques THEME 7 - ECONOMIE 26.1 PREAMBULE Objectifs Les objectifs sont : Mettre en évidence les principales caractéristiques sociales et économiques de la commune ; Identifier les signes d évolution socio-économique qui ont ou pourraient avoir une influence sur le développement territorial local ; Faire une analyse des parcs d activité économique ; Faire une analyse du commerce. Cartographie Néant. Références et sources des données Direction générale Statistique et information économique du SPF Economie (Ex-INS) Cellule d analyse et de prospective en matière de ruralité Institut Wallon de l évaluation, de la prospective et de la statistique PCDR Rapport socio-économique de la commune de Pont-à-Celles, 2010, AWP+E. SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 533 / 732

2 26.2 LA POPULATION ACTIVE Définition La «population active» représente la partie de la population totale en âge de travailler, à savoir les ans. Ces personnes travaillent (personnes sous contrat, indépendants, = population active occupée) ou souhaitent travailler (sans emploi et à la recherche d un emploi = population active non occupée ou au chômage). La population active totale est donc composée de ces deux sousensembles. La «population non active» est composée de personnes n exerçant pas d activité professionnelle et n en cherchant pas. La population active occupée et non occupée Par rapport au territoire de référence Sur l ensemble de la province 80,77% des actifs sont occupés. Les communes de Charleroi, Mons, La Louvière et Tournai comptent les plus grandes populations actives de la province. Légende Population active Occupée Non occupée Pont-à-Celles Limite des provinces 0 12, Km Sources: INS (2008), Cartographie Agora Juin 2010 Figure 658 : Carte reprenant la répartition de la population active (occupée et non occupée) en 2001, dans la province du Hainaut SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 534 / 732

3 La commune de Pont-à-Celles En 2008, la population se répartit comme suit sur le marché du travail : Pont-à-Celles % par rapport à la population en âge de travailler Population totale Population en âge de travailler % Population active ,3% Population active occupée ,7% 60,87% Population active non occupée ,3% 8,16% Figure 659 : Tableau de répartition de la population sur le marché du travail en 2008 Notons que 69,3% des personnes en âge de travailler à Pont-à-Celles se présentent sur le marché du travail. Par contre, la proportion de la population en âge de travailler qui occupe effectivement un emploi (population active occupée) équivaut à 60,8%. En terme d emplois, Pont-à-Celles profite de la proximité géographique avec le Brabant Wallon et des pôles d emplois que sont Nivelles, Charleroi ou encore La Louvière. Ainsi, le taux de chômage de Pont-à-Celles reste assez faible. Toutefois, la problématique de l emploi est liée d une part au manque de zonings d entreprises sur le territoire communal et d autre part à la faible mobilité et au faible niveau de formation des jeunes demandeurs d emplois. En effet, les jeunes peu mobiles, accèdent difficilement aux entreprises des zonings situés sur les communes voisines Caractéristiques de la population active La population active occupée En 2001, la population active se répartissait comme suit au sein des anciennes communes : PONT-A-CELLES OBAIX BUZET LUTTRE THIMEON VIESVILLE Occupée Non occupée, ayant perdu son emploi et cherche un nouvel emploi non occupée, étant à la recherche d'un nouvel emploi Figure 660 : Graphique de la population active par activité en 2001 Au regard du tableau ci-dessous, on remarque que c est dans l ancienne commune de Pont-à-Celles que se rassemble la plus grande part de la population active occupée. En effet, à elle toute seule, elle rassemble 32,5% d actifs occupés. En 2005, la population active occupée en âge de travailler (15-64 ans) comptait personnes. Notons qu à cette date, cette population se répartissait comme suit au sein de la commune : SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 535 / 732

4 Pont-à-Celles Salariés Indépendants + aidants Autres ans ans ans Total Figure 661 : Tableau de la répartition de la population active occupée en La population active occupée occupe donc principalement des postes d employés. La proportion de jeunes de 15 à 24 ans se présentant sur le marché du travail est relativement faible. Au 31 décembre 2005, l INASTI recensait indépendants. Ces derniers travaillent principalement dans le secteur commercial (35,61%). Les autres secteurs importants sont les professions libérales (25,33%), le secteur industriel (18,31%) et le secteur agricole (12,71%). Au 31 décembre 2008, la commune comptait indépendants 76, soit une augmentation de 121 indépendants. La population active non occupée En 2006, la population active non occupée atteignait 12,7% (12,3% en 2008). Les demandeurs d emplois inoccupés se répartissaient comme suit au sein des différents villages : 6,6% 6,5% 6,1% 2,9% 6,6% 42,4% Pont-à-Celles Thimeon Luttre Viesville Obaix Buzet Liberchies 14,4% Aucune donnée 14,5% Figure 662 : Graphique reprenant la part des demandeurs d emplois dans les différents villages de la commune de Pont-à-Celles en 2006 Il existe une forte différence entre Pont-à-Celles qui abrite près de la moitié des demandeurs d emplois inoccupés et les six autres villages. Le tableau suivant reprend les données pour Il indique que tous les villages excepté Luttre et Thiméon, sont caractérisés par un déséquilibre du taux de DEI et de la population. Viesville et Liberchies possèdent en revanche le ratio le plus favorable. Population (%) Taux de DEI (%) Rapport Buzet 8,5 6,1 0,72 Liberchies 5,3 2,9 0,55 Luttre 15,4 14,4 0,93 Obaix 10,1 6,6 0,65 Pont-à-Celles 33,5 42,4 1,27 Thiméon 13,6 14,5 1,07 Viesville 13,5 6,5 0,48 73 Cette catégorie reprend le statut de «salarié et indépendant/aidant» 74 Source : Observatoire wallon de l emploi 75 La différence dans le nombre d indépendants se situe dans le fait que l Observatoire Wallon de l emploi ne prend en compte que les populations actives en âge de travailler (15-64 ans), alors que l INASTI prend en compte des classes d âge également plus élevées. 76 Données INASTI SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 536 / 732

5 Figure 663 : Tableau reprenant la part de DEI et de Population (2006) En 2008, on observe que: Près de 85% des demandeurs d emploi ne possédaient pas de diplôme d études secondaires supérieures. La part des chômeurs de moins de 25 ans est supérieure à la moyenne wallonne (23% pour 19,6% en Région wallonne). Ces jeunes chômeurs sont environ 200 à Pont-à-Celles. Le chômage est un chômage de longue durée. En effet, le nombre de demandeurs d emploi ayant des durées d inoccupation s étalant entre 2 et plus de 5 ans représente pratiquement 50% < 25 ans < 30 ans < 40 ans < 50 ans ans et + Figure 664 : Graphique du nombre de demandeurs d emploi par tranche d âge à Pont-à-Celles en Primaire + Sec. de base 2. Secondaire 2ème degré 3. Secondaire 3ème degré 4. Supérieur 5. Apprentissage 6. Autres juin-2006 juin-2007 juin-2008 juin-2009 juin-2010 Figure 665 : Graphique de la répartition du nombre de DEI par niveau d étude à Pont-à-Celles en 2008 SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 537 / 732

6 < 6 mois 2. 6 < 12 mois 3. 1 < 2 ans 4. 2 < 5 ans 5. 5 ans et + juin-2006 juin-2007 juin-2008 juin-2009 juin-2010 Figure 666 : Graphique de la répartition du nombre de DEI par durée d inoccupation à Pont-à-Celles en 2008 Hormis les jeunes demandeurs d emploi concernés par les stages d attente, l analyse de la demande d emploi en fonction du secteur d activité montre une dominance pour les services fournis aux entreprises. Secteurs d'activités Nombre Secteurs d'activités Nombre Activités annexes de l'agriculture, de l'élevage et de l'horticulture 1 Services récréatifs 5 Assurances 1 Autres services et organismes privés d'intérêt général 6 Extraction de la pierre à bâtir, de l'argile et du sable 1 Construction de matériel de transport 8 Industrie du caoutchouc 1 Imprimerie, édition et industries connexes 12 Industries du cuir, de la fourrure et des articles en cuir et en fourrure, à l'exclusion des chaussures 1 Banques et autres établissements financiers 13 Communications 2 Industrie alimentaire, à l'exclusion de la fabrication de boissons 13 Construction de machines, appareils et fournitures électriques 2 Commerce de gros 14 Electrictité, gaz et vapeur 2 Médecine humaine et médecine animale 14 Fabrication de boissons 2 Fabrication des ouvrages en métaux, à l'exclusion des machines et du matériel de transport 15 Industrie du bois et du liège 2 N'ayant jamais travaillé sans pouvoir prétendre à l'art Affaires immobilières 3 Enseignement 17 Confection d'articles d'habillement et fabrication d'ouvrages divers confectionnés en tissus 3 Autre services publics 19 Industrie du papier et du carton, fabrication d'articles en papier et carton 3 Services personnels 19 Industrie du verre 3 Transport de marchandises 25 Instituts scientifiques, centres de recherches, musées, bibliothèques, archives, jardins botaniques et zoologique, etc 3 Services administratifs de l'état, des provinces et des comm 34 Construction de machines, à l'exclusion de machines électriques 4 Industrie hotelière 35 Entrepôts et magasins 4 Industrie de la construction 54 Industrie des produits minéraux non métalliques, à l'exclusion du verre, des dérivés du pétrole et du 4 Oeuvres sociales (hospices,asile de vieillards, crèches, pouponnières,,,,) 61 Industrie métallique de base 4 Commerce de détail 73 Industrie chimique 5 Services fournis aux entreprises 90 Industries manufacturières diverses 5 Admis ou en attente Art Total 822 Figure 667 : Tableau reprenant le nombre de demandeurs d emplois par secteur d activité à Pont-à- Celles en 2008 SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 538 / 732

7 Caractéristiques de la population non active Au regard du tableau ci-dessous, cette population est surtout le fait des moins de 18 ans et des pensionnés. Ces deux catégories comptent ensemble 71,6% de la population totale non active. Ancienne commune Total (+ Autres) < de 18 ans De plus de 18 ans et suivant un enseignement N'ayant jamais travaillé et ne cherchant pas d'emploi Pensionnée Prépensionnée ou assimilé Pour raison d'ordre familial, social, personnel, de santé ou autre Car pense qu'il n'y a pas d'emploi disponible (trop âgé, ) Type d'activité inconnu PONT-A-CELLES OBAIX BUZET LUTTRE THIMEON VIESVILLE Total Figure 668 : Tableau de la population non active par type d activité en 2001 Revenu moyen par habitant/par déclaration Définition Le revenu moyen par déclaration est le rapport entre le revenu total net imposable et le nombre total de déclaration. Le revenu moyen par habitant est le rapport entre le revenu total net imposable et la moyenne de la population au 1 er janvier et au 31 décembre Par rapport au territoire de référence Le niveau des revenus moyens par habitant en 2006 pour l ensemble de la province est représenté sur la carte ci-dessous. Les revenus varient fortement d une commune à l autre. En effet, alors que Farciennes connait en moyenne en 2005, les plus bas revenus de la province avec 9.862, Montigny-le-Tilleul connait en moyenne les plus hauts revenus ( ). SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 539 / 732

8 COMINES-WARNETON MOUSCRON ESTAIMPUIS PECQ FLOBECQ MONT-DE-L'ENCLUS ELLEZELLES CELLES FRASNES-LEZ-ANVAING LESSINES ENGHIEN ATH SILLY TOURNAI LEUZE-EN-HAINAUT BRUGELETTE BRAINE-LE-COMTE Légende RUMES revenus par habitant en Pont-à-Celles Limites des provinces BRUNEHAUT ANTOING PERUWELZ BELOEIL BERNISSART HENSIES QUIEVRAIN HONNELLES , Km Sources: Données INS (2006), Cartographie Agora CHIEVRES SAINT-GHISLAIN JURBISE QUAREGNON BOUSSU COLFONTAINE DOUR FRAMERIES LENS MONS QUEVY SOIGNIES ECAUSSINNES SENEFFE LES BONS VILLERS PONT-A-CELLES LE ROEULX MANAGE LA LOUVIERE FLEURUS COURCELLES MORLANWELZ CHAPELLE-LEZ-HERLAIMONT FARCIENNES CHARLEROI BINCHE ANDERLUESFONTAINE-L'EVEQUE AISEAU-PRESLES CHATELET ESTINNES MONTIGNY-LE-TILLEUL LOBBES GERPINNES MERBES-LE-CHATEAU THUIN HAM-SUR-HEURE-NALINNES ERQUELINNES SIVRY-RANCE BEAUMONT MOMIGNIES FROIDCHAPELLE CHIMAY Figure 669 : Carte représentant le niveau de revenu moyen par habitant en 2006, en province du Hainaut Par rapport à la commune de Pont-à-Celles Le revenu moyen par habitant à Pont-à-Celles, durant l année 2006, était de , soit bien au dessus du niveau moyen de la province ( ) et de la Région wallonne ( ). Pour la même année, le contribuable Pont-à-Cellois déclarait un revenu imposable de Ce revenu était supérieur à celui de la Wallonie et de la province ( ) Pont-à-Celles Région Wallonne Province Figure 670 : Graphique reprenant l évolution des revenus moyens par déclaration entre 2000 et 2006 En 2006, 50,19% des déclarations ont un montant inférieur à par an, soit bien moins que la province (60,19%), que la Région wallonne (59,8%) que le pays dans son ensemble (53,1%). SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 540 / 732

9 Nombre total (EUR) Pont-à- Celles % Hainaut % Région wallonne % Belgique % < ,28% ,16% ,46% ,19% de jusqu'à ,91% ,03% ,44% ,07% de jusqu'à ,28% ,19% ,39% ,61% de jusqu'à ,04% ,66% ,43% ,97% de jusqu'à ,10% ,96% ,51% ,07% > ,39% ,01% ,76% ,02% Figure 671 : Tableau du nombre de déclarations pour 2006 (Source : SPF finance) Les revenus de plus de par an représentent 11,39% à Pont-à-Celles contre 10,02 % en moyenne en Belgique. Une analyse faite sur les revenus de 2002 par village rapporte ceci : les villages de Liberchies, Luttre et Viesville sont représentatifs de revenus moyens (écart inférieur à 5% par rapport à la moyenne de l entité). Les habitants d Obaix et de Buzet sont les plus aisés (revenu supérieur de 12% par rapport à la moyenne). Pont-à-Celles et Thiméon sont les villages dont les habitants sont les moins aisés (revenus inférieurs de plus de 10% par rapport à la moyenne) ( ) Figure 672 : Graphique du revenu par contribuable en 2002 par ancien village L indice de richesse de la commune est de , soit bien supérieur à celui de la province du Hainaut (88) et de la Belgique (100). Les revenus du travail La carte ci-dessous indique de quelles entités proches ou lointaines proviennent les revenus nets du travail générés par les habitants de Pont-à-Celles. Les cercles sont proportionnels à l importance de chacune des communes en tant que pourvoyeuse de revenus pour les résidents de Pont-à-Celles. Les 5 entités qui procurent le plus de revenus nets du travail aux habitants de Pont-à-Celles sont : Charleroi : (25,5%); La Région bruxelloise : (22,1%); Pont-à-Celles : (12,5%); Nivelles : (10,9%); Braine-l'Alleud : (3,3%). 77 L'indice de richesse de la Belgique est de 100,00. Un indice de richesse de 86 signifie que le revenu moyen par habitant est 14 pour cent inférieur à celui du royaume dans l'année examinée. SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 541 / 732

10 Figure 673 : Carte de la provenance des revenus nets du travail des habitants de Pont-à-Celles en 2001 La carte suivante indique vers quelles communes sont distribués les revenus nets du travail générés par l activité économique présente sur le territoire communal. Les cercles sont proportionnels à l importance de chacune des communes comme lieu de destination pour les revenus du travail produits à Pont-à-Celles. SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 542 / 732

11 Figure 674 : Destination des revenus nets du travail distribués à Pont-à-Celles en 2001 La commune est-elle importatrice ou exportatrice de revenus de travail? Le «bâton» de gauche sur le graphique ci-dessous (les revenus au lieu de domicile) illustre la quantité de revenus du travail dont bénéficient les habitants de Pont-à-Celles. Ceux-ci proviennent soit de l extérieur (en rouge), soit de l activité économique présente dans cette commune (en bleu). Plus la partie bleue est grande par rapport à la rouge, plus les habitants de la commune tirent une part élevée de leurs revenus de celle-ci. Le «bâton» de droite représente les revenus du travail qui sont distribués à tous les travailleurs qui exercent leur activité sur le territoire de Pont-à-Celles. Une partie de ces revenus bénéficie à ses habitants (en bleu) et une autre à des personnes qui n y résident pas (en vert). Les parties bleues sur les deux bâtons ont toujours la même taille car elles représentent le même chiffre, à savoir les revenus du travail produits sur le territoire de la commune et captés par ses habitants. Figure 675 : Provenance et destination des revenus nets du travail de Pont-à-Celles Le «bâton» de gauche étant plus grand que celui de droite signifie que les habitants de la commune bénéficient de davantage de revenus du travail que ce qui y est produit : la commune importe donc davantage de revenu que ce qu elle en exporte (= importateur net). SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 543 / 732

12 26.3 LA MOBILITE DES TRAVAILLEURS Où vont travailler les habitants de Pont-à-Celles? La part des déplacements «domicile-travail» est reprise dans les tableaux ci-dessous. Les données datent de 2001, année du dernier recensement. Nous observons que 49,77% des déplacements se font à l intérieur de la province du Hainaut, 21,06% se font vers la province voisine du Brabant Wallon et encore 22,65% vers la capitale. La part des déplacements en direction des autres provinces du pays est nettement moins importante. Lieu de résidence: Pont-à-Celles Lieu de travail Nombre de déplacements % West-Vlaanderen 2 0,05% Oost-Vlaanderen 3 0,07% Luxembourg 9 0,22% Anvers 7 0,17% Liège 17 0,42% Brabant Flamand 100 2,45% Namur 128 3,13% Brabant Wallon ,06% Bruxelles ,65% Hainaut ,77% Total % Figure 676 : Tableau des déplacements domicile-travail dans les provinces de Belgique Au niveau des différents arrondissements constituant la province du Hainaut, nous constatons que 91% des déplacements au sein de la province se font vers l arrondissement de Charleroi. Lieu de résidence: Pont-à-Celles Nbr déplacements % Arr. Mouscron 1 0,05% Arr. Ath 3 0,15% Arr. Tournai 4 0,20% Arr. Mons 39 1,92% Arr. Thuin 47 2,31% Arr. Soignies 85 4,18% Arr. Charleroi ,19% Total % Figure 677 : Tableau des déplacements domicile-travail dans les arrondissements de la province du Hainaut A plus grande échelle, soit au niveau des communes de l arrondissement de Charleroi, c est bien évidement la commune de Charleroi qui recrute, de loin, le plus grand nombre de travailleurs (58%). Vient ensuite, en deuxième position, la commune de Pont-à-Celles elle-même avec 23%. SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 544 / 732

13 Lieu de résidence: Pont-à-Celles Nombre de déplacements % Aiseau-Presles 2 0,11% Farciennes 5 0,27% Gerpinnes 5 0,27% Chapelle-lez-Herlaimont 9 0,49% Fontaine-L évêque 11 0,59% Manage 11 0,59% Montigny-le-Tilleul 20 1,08% Châtelet 41 2,21% Les Bons Villers 41 2,21% Seneffe 57 3,08% Fleurus 71 3,83% Courcelles 72 3,89% Pont-à-Celles ,83% Charleroi ,55% Total % Figure 678 : Tableau des déplacements domicile-travail dans les communes de l arrondissement de Charleroi D autres mouvements sont également à prendre en compte comme les personnes travaillant à l étranger, à domicile, etc. Ensemble, ces personnes sont au nombre de En outre, pour personnes, le lieu de travail reste inconnu. Lieu de travail Pont-à-Celles Nombre de déplacements Profession itinérante 376 Travaillant à domicile 171 Lieu inconnu Allemagne 2 France 9 Luxembourg 1 Pays-Bas 1 A l'étranger 2 Total général Figure 679 : Tableau des déplacements domicile-travail Pour conclure, en 2001 : déplacements se font depuis Pont-à-Celles vers l ensemble des communes belges (4.083 déplacements 423 déplacements de résidents Pont-à-Cellois qui travaillent à Pont-à- Celles); déplacements ne concernent que la province du Hainaut, sans compter les déplacements des résidents Pont-à-Cellois dans Pont-à-Celles; déplacements se font à l intérieur de l arrondissement de Charleroi, sans compter les déplacements des résidents Pont-à-Cellois dans Pont-à-Celles. SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 545 / 732

14 D où proviennent les gens qui viennent travailler à Pont-à-Celles? C est de la province du Hainaut que sont originaires, en grande majorité, les personnes venant travailler à Pont-à-Celles. Sur les 793 personnes qui se rendent à Pont-à-Celles pour leur travail, 423 résidents dans la commune même. Le solde, soit 370 personnes, provient essentiellement des communes voisines. Lieu de Nombre de % provenance déplacements Anvers 1 0,1 Flandre occidentale 1 0,1 Liège 2 0,2 Flandre orientale 3 0,3 Brabant flamand 4 0,5 Bruxelles 8 0,9 Brabant wallon 30 3,5 Namur 34 3,9 Hainaut ,5 Total ,00 Figure 680 : Tableau des provinces d origine des travailleurs Pont-à-Celles ne représente pas un pôle économique vis-à-vis de l extérieur. En effet, on a comptabilisé seulement 876 déplacements en direction de Pont-à-Celles contre déplacements au départ de Pont-à-Celles en direction d autres communes. SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 546 / 732

15 Arrondissement de Nivelles : 21,11% RÉGION DE BRUXELLES CAPITALE : 22,65% Arrondissement de Nivelles : 3,42% RÉGION DE BRUXELLES CAPITALE : 0,91% FLANDRE : 2,74% 11,46% 0,44% FLANDRE : 1,03% 1,37% 0,23% 1,4 % 1,01% 0,91 % 2,28% Arrondissement de Soignies : 2,09% 1,77% 10,38% Arrondissement de Namur : 2,75% Arrondissement de Soignies : 2,40% 7,31% 48,29% Arrondissement de Namur : 2,40% Arrondissement de Thuin : 1,15% 26,63% Arrondissement de Charleroi : 45,48% Arrondissement de Thuin : 4,91 % 12,10% Arrondissement de Charleroi : 81,16% Arrondissement de Philippeville : 0,27% RÉGION WALLONNE : 74,63% Arrondissement de Philippeville : 1,14% RÉGION WALLONNE : 98,06% Conclusion : Sur l ensemble de flux vers l extérieur, la part des actifs résidant à Pont-à-Celles et qui travaillent à Pont-à-Celles représentent 10,38%. La région wallonne constitue le principal pôle d emplois extérieur à la commune (74,63%). Au niveau des arrondissements, c est Charleroi et Nivelles qui constituent les principaux pôles d emplois. Charleroi est la commune limitrophe qui absorbe la plus grande part des travailleurs venant de Pont-à-Celles. Conclusion : 98,06 % des personnes venant travailler à Pont-à-Celles proviennent de la Région Wallonne. 81,16% des travailleurs de Pont-à-Celles proviennent de l arrondissement de Charleroi. 24,2 % des travailleurs proviennent des communes contigües. Sur l ensemble de flux en direction de Pont-à-Celles, près de la moitié sont le fait des habitants de la commune. Figure 681 : Carte de synthèse reprenant les entrées/sorties du territoire en 2001 SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 547 / 732

16 26.4 LES ACTIVITES ECONOMIQUES DE LA COMMUNE Démographie des entreprises Le nombre d entreprises actives au sein de la commune varie d une année à l autre. En effet, entre 2000 et 2005, le nombre d entreprises a varié de quelques 30 unités. C est en 2005 que la commune enregistrait le nombre le plus important d entreprises actives, soit 807. Hormis pour les années 2001 et 2002, le nombre d entreprises créées est supérieur au nombre d entreprises disparues : Nombre total d'entreprises actives Nombre total d'entreprises créées Nombre total d'entreprises disparues Figure 682 : Graphique de la répartition des entreprises actives, disparues et créées sur le territoire communal de Pont-à-Celles (Source : Cellule d analyse et de prospective en matière de ruralité) Evolution Services collectifs, sociaux et personnels Commerce de gros et de détail Activités financières Santé et action sociale Administration publique Agriculture, chasse et sylviculture Hôtels et restaurants Transports, entreposage et communications Education Construction Immobilier, location et services aux entreprises Pêche Industrie manufacturière Nombre total d'entreprises actives Figure 683 : Tableau du nombre d entreprises par secteur d activité en 2005 On constaterait une hausse du nombre d activités indépendantes sur le territoire communal. Toutefois, il apparaît qu il manque des plombiers, des petits artisans, et d autres métiers possédant une zone de stockage et qui puisse vivre en harmonie avec le voisinage. En effet, beaucoup de camions stationnent de manière sauvage sur l entité et même dans le centre ville de Pont-à-Celles. Concernant les activités de services, il a été remarqué que les titres-services fonctionnent très bien. SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 548 / 732

17 Activités en expansion En 2005, le secteur le plus porteur pour créer son entreprise était celui de l immobilier, de la location et des services aux entreprises (13 entreprises créées). Les autres secteurs sont relativement stables Activités en déclin De 2000 à 2005, 19 entreprises ont fermé. Le secteur le plus concerné par les fermetures est celui du commerce de gros et de détail (-13 entreprises), suivi du secteur de la construction (-4 entreprises). Les zones d activités économiques Les zones d activités économiques mixtes La commune de Pont-à-Celles compte six zones d activités économiques sur son territoire. Toutes, sauf une, sont situées dans le centre de Pont-à-Celles. La sixième est située au nord de Viesville. Rue Joseph Wauters et rue de l Arsenal à Pont-à-Celles 1 2 Figure 684 : Photographie aérienne (2007) des ZAEM situées rue Joseph Wauters (2007) 1. L atelier Pont-à-Cellois (APAC) La ZAEM accueille l atelier Pont-à-Cellois sur l ancien site des établissements Jouret. Cette entreprise de travail adapté est installée depuis plus de 10 ans à Pont-à-Celles. L entreprise fait partie des grandes PME installées du territoire communal et emploie +/- 90 personnes. Notons que le deuxième employeur de la commune est une maison de retraite. SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 549 / 732

18 Figure 685 : Photographie de l atelier Pont-à-Cellois, une entreprise de travail adapté Figure 686 : Photographie intérieure de l entreprise 2. Le garage Citroën Fauquez La ZAEM accueille un réparateur agréé de Citroën. Figure 687 : Photographie du Garage Citroën Figure 688 : Photographie de l allée située à gauche du magasin et qui mène à l arrière du site Rue du pont neuf à Pont-à-Celles La ZAEM fait place à une surface commerciale Champion. Figures 689 et 690: Photographies (dont une aérienne, 2007) de la ZAEM située rue du Pont neuf SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 550 / 732

19 A54 / rue de Luttre et rue de Thiméon à Viesville La ZAEM n a jamais été mise en œuvre. Par décision du Conseil d Etat du 17/02/2011, l arrêté du Gouvernement wallon du 22/04/2004 est annulé (Cf. chapitre «Situation de droit»). Si bien que cette zone qui, dans les faits, correspond à des terres agricoles, deviendra une zone agricole au plan de secteur. Figure 691 : Photographie aérienne (2007) de la ZAEM située entre les rues Nouvelle et Haute et la rue de Thiméon Les zones d activités économiques industrielles Avenue de la gare La ZAEI englobe le Hall Omnisport ainsi que le parc à containers. Figure 692 : Photographie aérienne (2007) de la ZAEI située avenue de la Gare Figure 693 : Photographie du centre sportif Figure 694 : Photographie de la zone le long du canal SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 551 / 732

20 Rue Larmoulin à Pont-à-Celles La ZAEI n est pas encore mise en œuvre. Figure 695 : Photographie aérienne (2007) de la ZAEI située rue Larmoulin Projet de zones d activités économiques Il existe un projet de révision du plan de secteur pour la ZAEM de Courcelles qui viendrait s étendre sur le territoire de Pont-à-Celles. Il s agit d un projet de l IGRETEC dans le cadre du plan prioritaire ZAE du Gouvernement wallon. Une demande de modification du plan de secteur a donc été introduite dans ce sens. L extension de cette ZAEM serait un mixte entre une ZAEI et une ZAEM, spécialisé dans le domaine de la logistique avec, en complément, d autres activités (pas de commerces et pas de logistique de type Google où 90 hectares emploient seulement 15 personnes). Il faut savoir, qu à l échelle de la Région Wallonne, il existe 6 grands pôles d activités où la logistique intervient. IGRETEC souhaiterait que ce soit des entreprises à haute valeur ajoutée qui s installent sur la zone. Actuellement, la ZAEM de Courcelles s étend sur 100 ha. L extension souhaitée serait de près de 180 ha dont 40 ha sur Pont-à-Celles. Elle totaliserait au final une surface de près de 280 ha et accueillerait 20 emplois à l hectare. La commune de Pont-à-Celles veut être très attentive à l intégration architecturale du projet et à la densification de la ZAE afin qu elle accueille un maximum d emplois Les activités logistiques n impliquent pas une forte densité d emplois. SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 552 / 732

21 26.5 LES COMMERCES Nous rappelons ici qu une très grande partie des informations traitées ci-après est issue du chapitre «Commerces» du rapport qui a été réalisé par l Agence Wallonne du Paysage +Environnement pour la commune de Pont-à-Celles en 2010 dans le cadre de l élaboration du nouveau Plan Communal de Développement Rural. L offre commerciale De manière globale, le 30 juin 2002, le nombre d entreprises implantées à Pont-à-Celles était de 175, avec un secteur commercial représentant près de 26 % des activités devant le secteur de la construction (14%). En 2006, la commune comptait 374 activités, en ce compris des entreprises du secteur secondaire (178), des services aux entreprises (54), des services socio-médicaux (8) et des professions libérales (132). Les activités commerciales sont principalement implantées à Pont-à-Celles (32%) et Luttre (21%), villages qui regroupent la moitié de la population totale. L offre commerciale est relativement variée : alimentation, HoReCa, banques, librairies, coiffeurs, habillement. Les villages d Obaix, de Viesville et de Thiméon disposent quant à eux d épiceries, de boucheries et de boulangeries. Liberchies est le village le moins pourvu en commerce mais bénéficie depuis quelques années de la présence de l espace d accueil du Pays de Geminiacum. Rosseignies ne compte qu une boucherie, mais ce hameau connaît un renouveau commercial au travers l implantation d activités de service : agence de voyages, salons de coiffure, traiteur, consultance informatique, courtier en assurance, etc. On trouve également sur l entité : Pour l équipement de la personne : des magasins de vêtements, principalement à Pont-à- Celles et Luttre ; Pour l équipement de la maison : matériaux de construction, meubles, chauffage, antiquités, petit électroménager, quincaillerie, droguerie, matériel informatique, cadeaux, fleuriste, etc. Pour les loisirs : des librairies, vélociste, photographes, location de video, CD ou DVD, etc. Pour l automobile : concessionnaires automobiles, garages, carrosseries et stations services. Pour l HoReCa : cafés, tavernes, restaurants et «snacks», des gîtes à la ferme, des chambres d hôtes et un camping. Le tableau ci-dessous quelques-unes des activités commerciales de proximité (ainsi que 3 professions libérales) dans les différents villages. Il a été constaté que tous les villages disposent a minima d une épicerie (excepté Buzet), d un coiffeur, d un médecin. En revanche, d autres activités commerciales telles que boucheries ou banques sont moins facilement accessible à l ensemble des habitants. Type Buzet Liberchies Luttre Obaix Pont-à- Celles Thiméon Viesville Alimentation générale x x x x x x Boulangerie x x x x x Boucherie x x x Banque x x Pharmacie x x x x x Librairie x x x x Fleuriste x x x x Coiffeur x x x x x x SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 553 / 732

22 Type Buzet Liberchies Luttre Obaix Pont-à- Celles Thiméon Viesville Petit électroménager x x x x x x Médecin x x x x x x x Vétérinaire x x x x x x Architecte x x x x x x x Figure 696 : Tableau reprenant les différentes activités commerciales sur l entité de Pont-à-Celles (Source : PCDR, rapport socio-économique, 2010) La gestion du centre ville Depuis 1998, la gestion du centre ville revient, pour les communes qui le souhaitent, à une asbl dont la mission est de contribuer activement à la redynamisation et à la promotion de son centre historique. Développée sur base d'un partenariat public-privé, cette structure vise à améliorer le centre-ville en agissant sur les axes principaux qui contribuent à la qualité d'un centre : le commerce, l'accueil, l'accessibilité, la sécurité. La commune de Pont-à-Celles ne dispose pas de structure spécifique relative à la gestion du centre ville. Braderies et marchés Un marché hebdomadaire est organisé chaque jeudi matin sur la Place communale de Pont-à-Celles : il regroupe essentiellement le commerce du textile et le commerce alimentaire, dont celui des productions artisanales. Le marché regroupe près de 30 maraîchers «abonnés» et dispose d une dizaine d emplacements pour des marchands occasionnels. Ce marché a un rayonnement local et n attire pas ou peu de personnes venant de l extérieur de la commune. Il existe également un marché saisonnier à Liberchies qui se tient le mercredi après-midi, de la mimars à la mi-septembre. Enfin, deux marchés plus importants se déroulent à Nivelles le samedi matin et à Courcelles le mercredi et sont accessibles par transports en commun. SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 554 / 732

23 26.6 CONCLUSION En 2008, 87,7% de la population active est occupée. Elle se concentre essentiellement dans le centre de l ancienne commune de Pont-à-Celles. La population active non occupée représentait 12,3% de l ensemble de la population active. La majorité des DEI : Est peu diplômée; Est soit au chômage depuis moins de 6 mois ou plus de 2 ans; A moins de 25 ans ou plus de 40. La population non active est quant à elle, surtout le fait des moins de 18 ans et des personnes pensionnées. Le revenu moyen par habitant était de en 2006 à Pont-à-Celles. Ce revenu est supérieur au revenu moyen de la province et de la Région wallonne. La commune de Charleroi et la Région bruxelloise procurent 47,6% des revenus nets du travail aux habitants de Pont-à-Celles. L indice de richesse de la commune de Pont-à-Celles est de 103. En 2001, un part importante de la population de Pont-à-Celles se rendait, pour le travail, dans les communes de l arrondissement de Charleroi (91,19%) et plus précisément à Charleroi. Notons que +/- 53% des personnes travaillant à Pont-à-Celles habitent la commune. Les autres pourcents proviennent essentiellement de la province du Hainaut. La commune de Pont-à-Celles comptait en 2005, 807 entreprises actives sur le territoire communal. Les secteurs d activités les plus représentés à cette date étaient : le commerce de gros et de détail, l immobilier et l agriculture. Du point de vue des activités commerciales, il apparaît que l offre dite de proximité est de moins en moins en adéquation avec la taille de la commune (nombre d habitants) et sa localisation. Une demande croissante se fait sentir notamment dans le centre de Pont-à-Celles. L arrivée de nouveaux habitants devrait accentuer les besoins. Par ailleurs, le commerce de proximité, indispensable à la vie de l entité, doit être maintenu au sein des villages. En revanche, pour une offre plus diversifiée, la proximité géographique de la commune avec la ville de Charleroi laisse entrevoir une évasion commerciale au profit de cette dernière lorsque la demande s oriente vers un certain type d enseignes nationale ou internationale 79 totalement absentes à Pont-à- Celles. Au plan de secteur, la commune de Pont-à-Celles compte 122 ha affectés en zones d activités économiques, soit à peine 2,2% du territoire. 79 Par exemple H&M, ZARA, C&A, etc. SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 555 / 732

24 SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 556 / 732

25 27 Agriculture 27.1 PREAMBULE Objectifs Les objectifs sont : Analyser les évolutions par secteur au travers des données statistiques disponibles; Cerner les spécificités de l agriculture de l entité notamment par rapport à la région dans laquelle elle se situe; Mettre en évidence les problématiques et les enjeux qui se posent pour l avenir en particulier pour les exploitations et l occupation de l espace rural. Cartographie Carte n 12 «Agriculture et Sylviculture» échelle 1: La carte indique : Les bâtiments à vocation agricole; Les zones de culture; Les zones de prairie ou de pâturage; Le domaine sylvicole. Références et sources des données Conférence Permanente du Développement Territorial Fiches de l occupation et de l affectation du sol Les territoires paysagers de Wallonie. Feltz C. (dir), Droeven E., Kummert M. (2004). Etudes et Documents CPDT 4, Ministère de la Région wallonne, DGATLP, Jambes, 68 pages + cartes. Direction générale Statistique et Information économique du SPF Economie (ex-ins) Fiches environnementales par communes Site du Schéma de Développement de l Espace Régional Ancien schéma de structure communal, partie «Analyse de la situation existante», Espace environnement, Mars-avril Plan communal de développement de la nature, Laboratoire d Ecologie des prairies - UCL, mars SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 557 / 732

26 Plan communal de développement rural, Fondation rurale de Wallonie, mars Plan communal de développement rural, JNC Agence wallonne du paysage, janvier Atlas de Wallonie SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 558 / 732

27 27.2 PROFIL GENERAL DE LA COMMUNE Généralités La surface agricole en Belgique n est pas homogène et peut être divisée en 14 régions agricoles distinctes (A.R. du 24/02/1951 modifié à de nombreuses reprises). La commune de Pont-à-Celles appartient à la région agricole limoneuse de la moyenne Belgique. La combinaison des sables et du limon confère aux sols de la commune de Pont-à-Celles des propriétés remarquables pour supporter des cultures exigeantes comme celle de la betterave ou du blé. Les implantations séculaires d exploitations agricoles en sont la preuve. 80 La nature des sols (sables perméables) expose la commune de Pont-à-Celles à tout type de pollution par infiltration et notamment celle liée à la chimie du nitrate. 81 Par rapport aux risques d érosion liés à l agriculture, ils concernent les terrains présentant une pente supérieure à 8%. Ceux-ci se situent pour la plupart sur les flancs bordant les principaux cours d eau ou la tranchée du canal. 82 Pont-à-Celles Figure 697 : Carte des zones agro-géographiques en Wallonie (Source : Atlas de Wallonie) 80 Source : PCDN JNC Agence wallonne du paysage 81 Source : PCDN JNC Agence wallonne du paysage 82 Source : PCDN JNC Agence wallonne du paysage SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 559 / 732

28 Domaine agricole au Schéma de Développement de l Espace Régional (SDER) Face aux nouvelles orientations prises par l'union européenne et aux perspectives de mondialisation, il semble nécessaire de soutenir l agriculture, notamment par une stratégie diversifiée d'utilisation du sol, par des aides aux agriculteurs plus ciblées et par l'encouragement à la qualité des productions. Le SDER désire que l'agriculture wallonne continue à investiguer dans d'autres filières de diversification. Dans ce cadre, elle continuera à développer des productions de qualité ainsi qu'à informer les consommateurs sur l'origine des produits, leur mode de transformation et de commercialisation. Pour y arriver, les objectifs et les moyens du SDER sont : Consolidation de l'agriculture comme facteur de développement régional et local; Elargissement des filières; Qualité de l'alimentation; Gestion des ressources agricoles; Localisation optimale des bâtiments agricoles; Reconnaissance des zones vulnérables; Préservation de la qualité des sols. Au niveau de la carte n 7 du SDER, le territoire communal de Pont-à-Celles est classé en zone de valeur moyenne des terres, ainsi qu en zone présentant un taux de reprise moyen des exploitations. Il est à noter que le territoire communal est repris en zone à forte pression d urbanisation. Figure 698 : Carte n 7 du SDER, Agriculture SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 560 / 732

29 Domaine agricole au plan de secteur Le plan de secteur définit les zones réservées et prédéfinies pour chaque type d affectations, il détermine les possibilités et les contraintes au futur développement de la commune. Dans ce plan, les zones agricoles représentent 70,6% du territoire communal de Pont-à-Celles, soit environ ha. Celles-ci sont dispersées sur tout le territoire communal. Figure 699 : Graphique du plan de secteur de la commune de Pont-à-Celles (Source : CPDT-CREAT/UCL) SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 561 / 732

30 Figure 700 : Carte des zones agricoles de Pont-à-Celles au plan de secteur SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 562 / 732

31 Domaine agricole à l occupation du sol 83 Contrairement au plan de secteur, l occupation du sol reflète la situation existante. Les différences pouvant exister entre les chiffres de l occupation du sol et ceux des affectations au plan de secteur, peuvent s expliquer, par exemple, par l exploitation agricole d une parcelle située dans une zone d habitat non encore bâtie. La commune de Pont-à-Celles est occupée à 53,3% de terres cultivées et de cultures permanentes, soit ha, et à 22,5% de surfaces enherbées et de friches agricoles, soit environ ha. Ce qui représente près de 76% du territoire communal qui sont occupés par des terres liées à l exploitation agricole. Figure 701 : Graphique de l occupation du sol de la commune de Pont-à-Celles, en 2006 (Source : CPDT-CREAT/UCL) 83 A l occupation du sol, les superficies mentionnées proviennent de la fiche de l occupation et de l affectation du sol, de 2008 (source : CPDT). Ces surfaces sont basées sur celles collectées par le SIGEC, elles proviennent de déclarations faites par les agriculteurs recevant des subsides de la PAC (il ne s agit donc pas de tous les agriculteurs de la commune). A ces surfaces, sont ajoutées des superficies de prairies se trouvant sur la commune mais n appartenant pas à un agriculteur. Il est à remarquer que les superficies agricoles à l occupation du sol (fiche de l occupation et de l affectation du sol) sont légèrement différentes des surfaces exposées postérieurement dans ce chapitre. Ceci s explique par le fait que ces dernières proviennent de recensements agricoles effectués, par la Direction générale Statistique et Information économique du SPF Economie, auprès de tous les agriculteurs de la commune, en (Voir figure ci-dessous) SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 563 / 732

32 Figure 702 : Carte de la comparaison du domaine agricole à l occupation du sol et sur base du recensement agricole (SIGEC) SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 564 / 732

33 Dans le graphique ci-dessous, on observe qu entre 2001 et 2006, certaines terres non urbanisées (terres cultivées ainsi que les prés en pâtures), tout comme les terrains de nature inconnue, sont en forte régression essentiellement au profit de terrains résidentiels. Figure 703 : Graphique de l évolution des catégories d occupation du sol ( ) 84 La carte ci-dessous représente le détail, par type de cultures et type de prairies, de l occupation du sol des terres agricoles. 84 Légende similaire à la figure : Graphique de l occupation du sol de la commune de Pont-à-Celles, en 2006 SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 565 / 732

34 Figure 704 : Carte du domaine agricole à l occupation du sol, en 2006 Remarque : Culture sarclée : Il s agit d une culture qui exige une terre constamment ameublie et propre; telle est la culture du maïs, de la pomme de terre, etc. Cette culture est disposée en lignes, pour faciliter la destruction des mauvaises herbes par le sarclage ou le binage. Culture non sarclée : C est l inverse d une culture sarclée. SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 566 / 732

35 Comparaison du domaine agricole à l occupation du sol et au plan de secteur Il est à noter que les terres agricoles occupent une plus grande superficie à l occupation du sol qu au Plan de Secteur. Sur base de la figure ci-dessous, on peut observer une certaine différence concernant la géographie du domaine agricole au plan de secteur et à l occupation du sol. Ceci s explique, notamment, par le fait que le plan de secteur prévoit une extension bâtie (non agricole) autour des divers villages et villes de l entité; par contre, à l occupation du sol, on peut remarquer la présence de parcelles agricoles à proximité de ces derniers. De plus, le plan de secteur prévoit, entre autre, une grande zone d activité économique mixte, à Viesville, qui à l occupation du sol correspond à des terres agricoles. Figure 705 : Carte comparative du domaine agricole à l occupation du sol et au plan de secteur (hachuré) SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 567 / 732

36 Pédologie La région de Pont-à-Celles, qui fait partie de la région limoneuse, possède toutefois une répartition de sols assez différente de la région limoneuse typique. Les sols sableux y ont une extension nettement plus importante, bien que les sols limoneux à bon drainage soient les plus nombreux et occupent de vastes étendues sur les plateaux. 85 Ainsi, la grande majorité des terres agricoles de la commune de Pont-à-Celles se situe sur des sols limoneux à drainage naturel le plus souvent favorable, mais aussi modéré ou imparfait. La texture limoneuse se caractérise par une teneur en argile inférieure à 30%, une teneur en sable inférieure à 15% et par une teneur en limon proche des 75%. Cette texture constitue un très bon sol pour les cultures annuelles, telles que les betteraves et les céréales. Les sols limoneux à drainage naturel modéré ou imparfait se caractérisent par la présence temporaire d une nappe aquifère, tandis que les sols limoneux à drainage naturel favorable ne sont jamais gorgés d eau. Etant moins bien structurés que les sols limoneux à drainage naturel favorable (structure bien développée favorisant l aération du sol et l enracinement des racines), les sols limoneux à drainage naturel modéré ou imparfait correspondent surtout à des sols de prairies. Au niveau de la commune, certaines surfaces agricoles, beaucoup moins nombreuses, se trouvent aussi au niveau de sols sableux, sablo-limoneux ou limono-sableux. Figure 706 : Carte pédologique des sols de Pont-à-Celles 85 Source : PCDN, Laboratoire d écologie des prairies, UCL SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 568 / 732

37 Aptitude agronomique et qualité des sols A Pont-à-Celles, les sols aptes et très aptes occupent la grande majorité du territoire de l entité. Ils sont présents aussi bien au Sud qu au Nord de la commune. Ils sont le site des terres labourables et occupent principalement les sites de plateaux et les vallées très évasées. Ils entourent les sols peu aptes et inaptes. Ces types de sol se retrouvent souvent le long de cours d eau tels que les ruisseaux de Biernimont ou encore Rosseignies. Certaines terres, à valeur pédologique peu aptes et inaptes, ont été transformées en zones de culture. Cette conversion n aurait pas dû avoir lieu, ces terres auraient dû être maintenues sous prairies permanentes. Figure 707 : Carte de l aptitude pédologique des sols de Pont-à-Celles SSC PAC Analyse de la situation existante.doc Page 569 / 732

Notes méthodologiques

Notes méthodologiques Notes méthodologiques SUPERFICIE Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Direction générale Statistique et Information économique (SPF Economie / DGSIE), Statistiques Utilisation

Plus en détail

Thuin Diagnostic de territoire Mai 2009

Thuin Diagnostic de territoire Mai 2009 Thuin Diagnostic de territoire Mai 2009 400,0 350,0 300,0 250,0 200,0 150,0 100,0 50,0 0,0 Densité population anciennes communes 372,4 315,7 226,3 192,0 197,7 140,5 115,0 48,2 34,1 Thuin Biercée Gozée

Plus en détail

Etat du marché de l emploi dans la région du Centre et point sur l impact de la crise économique

Etat du marché de l emploi dans la région du Centre et point sur l impact de la crise économique Etat du marché de l emploi dans la région du Centre et point sur l impact de la crise économique Contexte actuel difficile Contexte actuel local marqué par la perte de 601 emplois chez Duferco/NLMK Au-delà,

Plus en détail

L emploi scientifique dans le secteur privé

L emploi scientifique dans le secteur privé L emploi scientifique dans le secteur privé LES CHERCHEURS DANS LE SECTEUR PRIVE L évolution des effectifs de chercheurs dans les entreprises En 2004, les entreprises emploient plus de 105 000 chercheurs

Plus en détail

Les zones d activités économiques dans le Hainaut

Les zones d activités économiques dans le Hainaut Les zones d activités économiques dans le Hainaut Travail réalisé dans le cadre du projet Trends Avril 2006-1- Table des matières Introduction... 4 I.1 Nombre de parcs d activités... 4 I.2 Nombre d entreprises...

Plus en détail

Quel salaire pour quel travail?

Quel salaire pour quel travail? 1 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 12 octobre 2010 Quel salaire pour quel travail? Quel est le secteur le mieux payé? Quelles professions permettent de gagner

Plus en détail

Votre commune en chiffres: Tournai. SPF Economie, DG Statistique et information économique

Votre commune en chiffres: Tournai. SPF Economie, DG Statistique et information économique Introduction Tournai : Tournai est une commune de la province de Hainaut et fait partie de la Région wallonne. Ses communes voisines sont Antoing, Brunehaut, Celles (Tournai), Estaimpuis, Frasnes-lez-Anvaing,

Plus en détail

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Yohan Baillieul* Lorsqu elles achètent des prestations de services, les administrations s adressent autant à des petites

Plus en détail

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 Rapport statistique des accidents du travail de 2006 1 Introduction La déclaration d accident du travail constitue le socle de la collecte des données relatives

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 10 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 2013 STABILITÉ DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 2013, les créations pures d entreprises dans les

Plus en détail

4. Justification du choix de la ZACC

4. Justification du choix de la ZACC 4. 4. JUSTIFICATION DU CHOIX DE LA ZACC... 95 4.1. ANALYSE DES ZONES A AMENAGEMENT COMMUNAL CONCERTE (ZACC)... 95 4.1.1. Les ZACC sur l ensemble de l entité de Namur... 95 4.1.2. Les ZACC reprises en zones

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 1 Le marché du travail en Belgique en 2012 Le marché du travail en Belgique en 2012 1. Le statut sur le marché du travail de la population de 15 ans et plus Un peu moins de la moitié de la population de

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d

sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d Faillites à Schaerbeek et démographie d des sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d locale de Schaerbeek Guichet d Economie d Locale de Schaerbeek Fondé par M. Etienne

Plus en détail

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU Diagnostic préalable au Document d Aménagement Commercial Décembre 2012 1 SOMMAIRE INTRODUCTION.........3 1. ENJEUX

Plus en détail

Les exigences linguistiques sur le marché du travail et les connaissances linguistiques des demandeurs d emploi bruxellois

Les exigences linguistiques sur le marché du travail et les connaissances linguistiques des demandeurs d emploi bruxellois Les exigences linguistiques sur le marché du travail et les connaissances linguistiques des demandeurs d emploi bruxellois Observatoire bruxellois de l Emploi 2011 De par sa position de capitale de la

Plus en détail

ATLAS SOCIO-ECONOMIQUE de la région de Charleroi et du Sud Hainaut. www.hainaut-developpement.be www.igretec.com www.notreregion.

ATLAS SOCIO-ECONOMIQUE de la région de Charleroi et du Sud Hainaut. www.hainaut-developpement.be www.igretec.com www.notreregion. ATLAS SOCIO-ECONOMIQUE de la région de Charleroi et du Sud Hainaut www.hainaut-developpement.be www.igretec.com www.notreregion.be Editeur responsable Pierre ROMBAUX Intercommunale pour la Gestion et la

Plus en détail

telle offre? Évaluer l él de la population afin de :

telle offre? Évaluer l él de la population afin de : Approche locale de l é état de santé de la population : Photographie de la situation de la zone Entre Sambre et Meuse Boussu-lez lez-walcourt, le 17 octobre 2011 Marie Thys et Paul Berra Une demande de

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Nord-Est

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Nord-Est Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR Région économique du Nord-Est Profils régionaux du Nouveau-Brunswick : Faits saillants et mises à jour Région économiques du

Plus en détail

Enseignement et formation

Enseignement et formation TERRITOIRE Enseignement et formation Un réseau éducatif dense marqué par l importance de l enseignement Il existe un lien étroit entre la répartition spatiale des équipements d enseignement et la localisation

Plus en détail

Statistiques structurelles sur les entreprises

Statistiques structurelles sur les entreprises 1 Statistiques structurelles sur les entreprises - Analyse Statistiques structurelles sur les entreprises Un aperçu de la structure de l'économie belge en 2011 et des possibilités offertes par cette source

Plus en détail

Les non-salariés pluri-actifs permanents

Les non-salariés pluri-actifs permanents Les non-salariés pluri-actifs Franck Evain* Les pluri-actifs, c est-à-dire les personnes qui cumulent de manière permanente activité salariée (hors fonction publique d État) et activité non salariée, sont

Plus en détail

Les branches d'activité

Les branches d'activité Les branches d'activité Une entreprise qui est une unité institutionnelle peut avoir plusieurs productions de natures différentes. Par exemple, une entreprise de transport routier qui a pour activité principale

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Les principaux secteurs d activité haut-marnais Situation 2011 Document réalisé en mars 2012 à partir des données : Contact : CCIT - Observatoire économique 9, rue de la Maladière 52 000 - CHAUMONT Tél.

Plus en détail

Les territoires ruraux en Wallonie. Leur situation démographique actuelle et future. Thierry Eggerickx

Les territoires ruraux en Wallonie. Leur situation démographique actuelle et future. Thierry Eggerickx Les territoires ruraux en Wallonie. Leur situation démographique actuelle et future Thierry Eggerickx " 1. La définition des territoires ruraux en Wallonie 2. Diversité et évolution démographique récente

Plus en détail

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013)

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1 Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1. Statut sur le marché de l'emploi de la population de 15 ans et plus en 1983 et en 2013 La

Plus en détail

2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES

2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES Version intégrale 2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES Par rapport aux séries 2 publiées l'année précédente sur le stock de capital (SDC) et les amortissements, trois adaptations méthodologiques ont été pratiquées

Plus en détail

2. MÉTHODOLOGIE. Schéma 2.1: Schéma de compte de patrimoine dans le SEC 1995

2. MÉTHODOLOGIE. Schéma 2.1: Schéma de compte de patrimoine dans le SEC 1995 Version intégrale 2. MÉTHODOLOGIE Le stock de capital (SDC) fait partie intégrante du Système européen des comptes nationaux et régionaux 1995 (SEC 1995). En premier lieu, le SDC est un des éléments des

Plus en détail

Exportation wallonne et certification ISO

Exportation wallonne et certification ISO Exportation wallonne et certification ISO Janvier 2015 1 Contenu 1. Introduction... 3 2. Méthodologie d analyse... 3 3. Résultats chiffrés... 4 3.1. Au global... 4 3.2. Répartition par province... 4 3.3.

Plus en détail

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER PROMOTIONS Entrecôtes saucisses ILE -DE- FRANCE études études Septembre 2009 Reprises et Bouch Trmissions A CEDER A CEDER d'entreprises à Paris Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France Reprises

Plus en détail

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical Aile profession libérale de l Union des classes moyennes Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical PL statistiques2010 BD20111114 I. Travailleurs

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

Comparaison avec d autres approches du non marchand

Comparaison avec d autres approches du non marchand Partie I: Définitions, 1.3. Délimitation conceptuelle du secteur non marchand Comparaison avec d autres approches du non marchand Approche de la Confédération des Entreprises Non Marchandes (CENM) Approche

Plus en détail

La petite enfance dans la région du Centre : résultats de l enquête

La petite enfance dans la région du Centre : résultats de l enquête La petite enfance dans la région du Centre : résultats de l enquête Etude réalisée dans le cadre du projet Trends - Décembre 2006 - -1- Table des matières 1 LES MODALITES D ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE...

Plus en détail

Les groupes dans les services : des activités diversifiées proches du cœur de métier

Les groupes dans les services : des activités diversifiées proches du cœur de métier Les groupes dans les services : des activités diversifiées proches du cœur de métier Yohan Baillieul* Le quart des groupes de sociétés recensés en France exercent leur activité principale dans les services

Plus en détail

Constructibilité en zones agricole et naturelle

Constructibilité en zones agricole et naturelle Constructibilité en zones agricole et naturelle La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) a modifié l article L. 123-1- 5 du code de l urbanisme pour y insérer de nouvelles dispositions

Plus en détail

Enquête industrie Agroalimentaire

Enquête industrie Agroalimentaire [Texte] Enquête industrie Agroalimentaire La CCI de la Vendée a mené, courant 2013, une enquête auprès des entreprises industrielles vendéennes afin d analyser la structuration et l organisation de ces

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

Liste des handicontacts de la Province du Hainaut

Liste des handicontacts de la Province du Hainaut Liste des handicontacts de la Province du Hainaut Prénom Nom Rue N C P Commune Téléphone Gsm Email Laetitia VAN DER rue Joseph Wauters 1 7972 Beloeil 069/55.38.21 laetitia.van.der.borgt@beloeil.be BORGT

Plus en détail

Phase 1: Elaboration du diagnostic

Phase 1: Elaboration du diagnostic Élaboration du SCOT du Pays Santerre Haute Somme Phase 1: Elaboration du diagnostic Fiche N 3: Economie et commerce 1. Les grandes caractéristiques socio-économiques de la population La population active

Plus en détail

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Evolution du nombre d entreprises sur ans Du er janvier 99 au er janvier au er janvier 99 99 99 998 999 nombre d entreprises 9 8 99 8 9 9 Le secteur artisanal

Plus en détail

Profil économique. Ville de Montréal Arrondissement de Lachine. Janvier 2012

Profil économique. Ville de Montréal Arrondissement de Lachine. Janvier 2012 Profil économique Ville de Montréal Janvier 2012 Ce document est produit à partir des plus récentes statistiques disponibles au moment de la publication. Ce profl économique est une publication de l équipe

Plus en détail

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR 2015 Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION Présentation du portrait communal La fiche synthétique communale correspond à un état des lieux concernant l emploi et l

Plus en détail

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS 2015. Entreprises ayant répondu à l'enquête et emplois concernés. Services

RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS 2015. Entreprises ayant répondu à l'enquête et emplois concernés. Services RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS Remarques : L'enquête conjoncturelle de la CVCI a été réalisée entre le 23 février et le 7 avril. 3'177 questionnaires ont été envoyés; 1'036 questionnaires

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

1 - Salaires nets tous secteurs confondus

1 - Salaires nets tous secteurs confondus N 627 Résultats l enquête annuelle sur les s auprès s entreprises - Mai 2011 - L enquête annuelle sur les s auprès s entreprises, réalisée par voie postale par l ONS a donné les résultats présentés ci-ssous.

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL GARE DE CHAMPIGNY CENTRE - Périmètre de 400m ÉLÉMENTS CLÉS > LES ETABLISSEMENTS La gare Champigny Centre est localisée avenue Roger Salengro, axe à double sens qui

Plus en détail

Zones Franches Urbaines

Zones Franches Urbaines Zones Franches Urbaines mode d emploi Les éditions de la DIV Exonérations en zones franches urbaines (ZFU) Synthèse Exonération de taxe professionnelle (TP) Entreprises employant au plus 50 salariés à

Plus en détail

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997 6.4.1. Introduction L importance des programmes de vaccination a été largement démontrée. Les questions n ont été posée qu aux personnes âgées de 15 ans et plus parce que la couverture vaccinale chez les

Plus en détail

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal FICHE SIGNALETIQUE Pays Cœur de Flandre Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr Le pays a été reconnu le 9 mars 2004 et le premier contrat a été signé le 15 décembre 2004. Il comporte 45 communes

Plus en détail

Schéma de Structure communal de NAMUR. Auteur de l étude : ICEDD, Namur, en partenariat avec VIA, TRAME et CIFoP

Schéma de Structure communal de NAMUR. Auteur de l étude : ICEDD, Namur, en partenariat avec VIA, TRAME et CIFoP AVIS Réf. : CWEDD/11/AV.1462 Date : Schéma de Structure communal de NAMUR 1. DONNEES DE BASE Projet : Projet de schéma de structure communal (SSC) de Namur Demandeur : Ville de Namur Auteur de l étude

Plus en détail

Profil économique. Ville de Montréal Arrondissement de Verdun. Janvier 2012

Profil économique. Ville de Montréal Arrondissement de Verdun. Janvier 2012 Profil économique Ville de Montréal Janvier 2012 Ce document est produit à partir des plus récentes statistiques disponibles au moment de la publication. Ce profl économique est une publication de l équipe

Plus en détail

Investir à Braine-le-Comte Au coeur de la Wallonie. Comment? Les infos utiles

Investir à Braine-le-Comte Au coeur de la Wallonie. Comment? Les infos utiles Investir à Braine-le-Comte Au coeur de la Wallonie Comment? Les infos utiles Développer ou agrandir son activité est un choix important et qui comporte des risques. Le lieu choisi est un enjeu majeur.

Plus en détail

Analyse fonctionnelle des emplois et cadres des fonctions métropolitaines

Analyse fonctionnelle des emplois et cadres des fonctions métropolitaines Analyse fonctionnelle des emplois et cadres des fonctions métropolitaines Sommaire 1 ANALYSE FONCTIONNELLE DES EMPLOIS...2 1.1 LE PRINCIPE... 2 1.2 LES 15 FONCTIONS ET LEURS COMPOSITIONS... 3 1.3 AVERTISSEMENT

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMÉRATION PÔLE AZUR PROVENCE & LES COMMUNAUTES DE COMMUNES MONTS D AZUR ET TERRES DE SIAGNE. Avril 2010 POLE AZUR PROVENCE CA DU PAYS DE GRASSE 499

Plus en détail

Projet de développement de l activité économique et de l offre en logement de la ville de Herve. Réaffectation de l école Saint Joseph rue Haute

Projet de développement de l activité économique et de l offre en logement de la ville de Herve. Réaffectation de l école Saint Joseph rue Haute Projet de développement de l activité économique et de l offre en logement de la ville de Herve Réaffectation de l école Saint Joseph rue Haute Projet porté par : Henova sa Rue Raskinroy 9 4600 Visé Tel

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire»

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire» Une implantation forte de l Economie Sociale et Solidaire de part et d autre de la frontière. Forte de plus de 13 000 établissements et de plus de 200 000 emplois sur le territoire transfrontalier, l économie

Plus en détail

PROFIL SOCIO- ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION DE THETFORD

PROFIL SOCIO- ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION DE THETFORD PROFIL SOCIO- ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION DE THETFORD Municipalités de la MRC de L Amiante Source : Portail gouvernementale / Région de la Chaudière-Appalaches, 2003 http://www.chaudiere-appalaches.gouv.qc.ca

Plus en détail

Le diagnostic de la Commune de Frameries

Le diagnostic de la Commune de Frameries ATELIER ADL : «Clés pour réussir le diagnostic de votre territoire», Namur, le 24/4/2007. Le diagnostic de la Commune de Frameries L. MOYART, Responsable ADL et Chercheur associé aux FUCaM. Contexte d

Plus en détail

Bourse ZA. Agenda 27/02/2015. Document confidentiel destiné uniquement aux professionnels partenaires du Crédit Foncier 1. > Le Crédit Foncier en bref

Bourse ZA. Agenda 27/02/2015. Document confidentiel destiné uniquement aux professionnels partenaires du Crédit Foncier 1. > Le Crédit Foncier en bref Bourse ZA février 2015 1 partenaires du Crédit Foncier Agenda > Le Crédit Foncier en bref > Règles générales d acceptation > Nos formules spécifiques > Nos points forts > Contacts 2 2 partenaires du Crédit

Plus en détail

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises Les Très Petites Entreprises en Bourgogne un rôle économique à conforter Le profil des 55 700 TPE (Très Petites Entreprises comptant moins de 20 salariés) de Bourgogne est très diversifié : commerce, médecin,

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

Consommation et mode de vie des agriculteurs

Consommation et mode de vie des agriculteurs Consommation et mode de vie des agriculteurs Vanessa Bellamy, Claire Plateau* Les dépenses de consommation des ménages agriculteurs par unité de consommation sont voisines de celles des ouvriers ou des

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités DE L ADEUS mobilité et accessibilité dans les zones d'activités 83 NOVEMBRE 2012 DéPLACEMENT De par leurs aménagements initiaux, les zones d activités restent souvent mal desservies en transport en commun

Plus en détail

Mémorandum des entreprises de travail adapté wallonnes

Mémorandum des entreprises de travail adapté wallonnes Mémorandum des entreprises de travail adapté wallonnes Élections régionales 2014 Entente Wallonne des entreprises de travail adapté 1 196, Route de Philippeville, 6010 Couillet secretariat@eweta.be www.eweta.be

Plus en détail

RADIOSCOPIE DE LA CONSOMMATION EN 1999

RADIOSCOPIE DE LA CONSOMMATION EN 1999 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MOULINS-VICHY Service DEVELOPPEMENT TERRITORIAL COMMERCE - TOURISME COMPORTEMENT D ACHATS DES CONSOMMATEURS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MONTAGNE BOURBONNAISE

Plus en détail

Quel salaire pour quel travail? Analyse de la dispersion salariale

Quel salaire pour quel travail? Analyse de la dispersion salariale DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 décembre 2011 Quel salaire pour quel travail? Analyse de la dispersion salariale Quelles professions permettent de gagner

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Tableau de bord du marché de l'emploi

Tableau de bord du marché de l'emploi Tableau de bord du marché de l'emploi Période de référence : 3 juin 2 3 juin 2 n 1 octobre 2 1. Les flux de main-d'œuvre salariée : nombre de et de fins de contrat Flux et création nette d'emplois + 118

Plus en détail

Un canton en action CHAMPS-SUR- MARNE M i s e à j o u r 2 0 0 9

Un canton en action CHAMPS-SUR- MARNE M i s e à j o u r 2 0 0 9 Un canton en action CHAMPS-SUR- Mise à jour 2009 SOMMAIRE PRESENTATION 1. La population et son évolution 2. La population selon la catégorie socioprofessionnelle 3. Les ménages et leur équipement LES ENTREPRISES

Plus en détail

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Contact : Fabien LALLEMENT - 05 57 14 27 13 Avril 2012 Sommaire 1. Périmètre de l analyse... Page 1 2. Définition des termes utilisés...

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail

Portrait de l emploi de la MRC de Lotbinière

Portrait de l emploi de la MRC de Lotbinière Portrait de l emploi de la MRC de Lotbinière EMPLOI Secteurs d emploi et entreprises (EMP 2) Faits saillants Tous secteurs confondus, le nombre d emplois dans la MRC de Lotbinière dépasse les 13 000 en

Plus en détail

envisagez-vous d exercer?

envisagez-vous d exercer? Quelle activité envisagez-vous d exercer? UN DES PARAMÈTRES IMPORTANTS dans le choix d un statut juridique est la nature même de l activité. Est-elle commerciale, artisanale, industrielle ou civile? Certaines

Plus en détail

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil Sommaire Introduction... 3 1. Evolution du nombre de travailleurs à temps partiel volontaire au chômage selon le sexe... 5. Evolution

Plus en détail

Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps.

Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps. Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps.be Des informations communales sont également disponibles sur le

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

ANALYSE DU MARCHÉ IMMOBILIER ANNÉE 2013 PROVINCE DU HAINAUT CHARLEROI/MONS «KEEP YOUR CALM AND CARRY ON»

ANALYSE DU MARCHÉ IMMOBILIER ANNÉE 2013 PROVINCE DU HAINAUT CHARLEROI/MONS «KEEP YOUR CALM AND CARRY ON» ANALYSE DU MARCHÉ IMMOBILIER ANNÉE 2013 PROVINCE DU HAINAUT CHARLEROI/MONS «KEEP YOUR CALM AND CARRY ON» LE 12 FÉVRIER 2014 Cellules de communication des notaires de Mons-Charleroi INTRODUCTION La présente

Plus en détail

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire Population totale du territoire 587 259 Présentation du territoire Poids dans le département 26,1% Nombre de communes 3 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié par

Plus en détail

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition

Plus en détail

Chapitre 25 : COMPTABILITE NATIONALE

Chapitre 25 : COMPTABILITE NATIONALE Chapitre 25 : COMPTABILITE NATIONALE SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 341 II. LISTE DES TABLEAUX... 341 III. PRESENTATION... 342 IV. METHODOLOGIE... 342 V. DÉFINITIONS... 342 VI. SOURCES DE DOCUMENTATION...

Plus en détail

2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural

2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural 2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural f Petits collectifs à Francheville cellaire minimal de 500 m² et une hauteur maximale de 12 m. La commune veut également concentrer le développement dans

Plus en détail

La présence syndicale au Québec en 2014

La présence syndicale au Québec en 2014 La présence syndicale au Québec en 2014 Alexis Labrosse Secrétariat du Travail Direction de l information sur le travail Mars 2015 1 Table des matières Introduction... 4 Les sources de données, la population

Plus en détail

Etat de la construction bois

Etat de la construction bois Etat de la construction bois en Belgique 2011-2014 Société L Artboiserie - Patrice Hennaut 7 % 7 % 2 % 1 % 83 % poursuite de l enquête 2011-2012 menée par Hout Info Bois Ossature en bois Bois massif empilé

Plus en détail

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la 1 2 3 Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la Tour. Un espace naturel et récréatif: La Bourbre,

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

L analyse des revenus des ménages

L analyse des revenus des ménages À, la précarité se cantonne à l est de la ville Nicole GICQUAUD (Insee) Avec près de 44 000 emplois salariés en 2008, la ville de et sa première couronne disposent d un important bassin d emplois. Au-delà

Plus en détail

Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé

Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé 2013 Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé Ipsos Public Affairs 24/06/2013 1 Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé Table

Plus en détail