Sorbonne 24/9/2014. Urbanisme des SI et Business. Quelques variations sur le thème

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sorbonne 24/9/2014. Urbanisme des SI et Business. Quelques variations sur le thème"

Transcription

1 Sorbonne 24/9/2014 Urbanisme des SI et Business Quelques variations sur le thème 1 Agenda : 3 thèmes clés pour le Business et les SI 2 n Les Invariants ü Tout change, s accélère, les ruptures se multiplient ü Et pourtant existent des invariants n Les Transformations ü Les activités de production sont des transformations ü Les sociétés, les civilisations, les entreprises se transforment tout est transformation n Les Frontières ü Écologies, économies, écosystèmes d affaires, biotopes, sont des terrains de jeux, de transformations, bornés par des frontières les territoires sont multiples 1

2 Les invariants 3 Le hiatus stratégique C est pourtant simple Exemples 4 Le hiatus stratégique n Les évolutions lentes et rapides coexistent dans le business : ü Tendances de fond, inerties des investissements lourds, masse des emplois, frénésie réglementaire ü Ruptures à fondement technologique, globalisations, pays émergeants, n Les évolutions lentes et rapides coexistent dans les SI : ü Ampleur du patrimoine historique, sur-complexité, empilement applicatif, perte de maîtrise, frénésie méthodologique ü Ruptures techniques (Cloud, Big data, Hadoop) et culturelles 2

3 5 C est pourtant simple n Les invariants sont les événements ü Dans tous les domaines il y a des événements typiques qui fondent l activité n Ils s organisent en cycles et parcours ü Parcours passager ü Parcours client, utilisateur, supply chain ü Cycle de vie (personne, produit, concept, ) ü Cycle réglementaire ü Aléas : sinistres, climat, ü Vagues technologiques, virales, 6 Exemples Périmètre de la plate-forme Distribution Préparation du voyage Acheminemen t de / vers l aéroport Stationne ment Information, déplacement, attente et services aéroportuaires Commerces, hôtels, restaurants,... Contrôles Enregistrement Embarquement Débarquement Prise en charge, Vol Industriel Marché Cycle de vie des produits Nouveau produit Nouvelle version Produit au catalogue Nouveau besoin Besoin mature Besoins induits Consultatio n Généraliste Examen Consultation Spécialiste Examen Hospitalis ation Intervent ion Convales cence 3

4 Les Transformations 7 Les multiples faces d une même logique Un maillage en chaînes et réseaux de valeur Exemples 8 Les multiples faces d une même logique Fabriquer» Transformer matière en produit physique Fournir un service» Transformer une attente en prestation Définir» Transformer potentialités en concept produit-service Commercialiser» Transformer prospects en clients Éduquer» Transformer Elèves en? Transporter» Transformer passager, matière, énergie, située en un lieu en un autre lieu n Un objet : matière, personne, concept, système n Un résultat 4

5 9 Un maillage en chaînes et réseaux de valeur n Une trame de fond en segments de valeur : la «Trame Business» (alias «Value Chain Canvas Model») Avec des jeux de configuration-reconfiguration entre acteurs économiques motivés par : Les rendements d échelle vs la spécialisation (connaissance client, groupement, ) L évolution IT (multi-canal, monde connecté, ) n Une vision générique quels que soient les moyens de ces transformations SI, Processus, transferts de connaissance, biologie Orientée résultat (boîte noire) 10 Exemple «parcours passager» Périmètre de la plate-forme Distribution Préparation du voyage Acheminemen t de / vers l aéroport Stationne ment Information, déplacement, attente et services aéroportuaires Commerces, hôtels, restaurants,... Contrôles Enregistrement Embarquement Débarquement Prise en charge, livraison bagages Vol Agence de de voyage / Compagnie Superviseur du réseau de Desserte l aéroport Opérateur Stationneparking ment Services aux aux passagers (Salons, ) ) Commer -- ces ces Contrôles sûreté sécurité (police, PIF, PIF, ) ) Assistance Opérateurs de la la plate- forme Intégrateur de de services aux opérateurs de de la la chaîne de de transport Intégrateur de Intégrateurs la plate-forme Fournisseurs de et ressource opérateur partagée de systèmes : sécurité industriels Fournisseurs de et ressource opérateur partagée de systèmes : entretien industriels Opérateurs De industriels ressources Compagnie aérienne 5

6 11 «Parcours avion» Périmètre de la plate-forme Les 3 dimensions de la trame business Contrôle aérien de la plateforme Programmation vols 1. Les univers 2. Les situations durables 3. Opérateur face à un segment de chaîne de valeur Attribution slots Gestion et régulation du trafic aérien Attribution Ressources Contrôles Contrôles sûreté sécurité Déchargement Rotation Chargement Assistan-ce Autres prestations autour de l'avion Traitement avion Décollage Atterrissage Vol Opérateurs de la plateforme Intégrateur de services aux opérateurs de la chaîne de transport Intégrateurs Propriétaire et Intégrateur des installations de la plateforme Fournisseurs et opérateur de systèmes industriels - Sous traitants Fournisseurs et opérateur de systèmes industriels Opérateurs industriels 12 Exemple : la «transformation» de besoin en projet 6

7 13 Exemple : distributeur d énergie Chaînes de valeurs vis à vis du consommateur et des expéditeurs : Flux matière : acheminement gaz Flux de prestations Flux de services : publication des énergies livrées, Installation Accès au réseau Déména gement Résiliation Mise en gaz Change ment fournissuer Achat d énergie Livraison Services à la livraison Facturation Incidents Opérateurs de prestations / interventions au client final Parcours client Consommateur Opérateurs de prestations Fonctions de l «Intégrateur» GRD GRD (distributeur) Flux d informations «notariat» des flux acheminés «notariat» des mises à jour des contrats d acheminement (correspondance Expéditeurs / PDL) Intégration du flux de services et de la relation client consommateur pour l accès au réseau Pour le flux matière, c est le Transport qui assure la fonction d intégrateur Opérateurs et gestionnaires des réseaux de transport Commercialisa teurs et expéditeurs Parcours client Expéditeur Mise à jour des contrats d acheminement Publication des acheminements et facturation (correspondance Expéditeur / PDL) «Strates» d apport de valeur Les Frontières 14 Les cycles et parcours marquent les frontières des territoires de transformation La course vers de nouvelles frontières, Far Ouest de notre civilisation Exemples 7

8 Les cycles et parcours marquent les frontières 15 n A la «frontière» : l origine des transformations ü Chaque événement provoque une transformation adaptée ü Plus globalement un cycle ou parcours est pris en compte dans une logique d ensemble n En pratique (de la société, de l entreprise, de l écosystème), il y a toujours plusieurs cycles et plusieurs frontières : ü À la fois autonomes et interdépendants ü Nœuds de la complexité ü Formalisable en «polygone» En particulier par le SI : référentiels et «puits» Exemple de «polygone» 16 Cycle stratégique pour l entreprise La «Fonction» informatique Infrastructures Cycle des projets Assistance Support 8

9 Le Far Ouest des nouvelles frontières 17 n L invasion numérique déplace les frontières ü Connaissance de plus en plus fine des «événements initiateurs» ü Accès à l intimité des événements de vie n De l industrie matérielle, à l industrie du service, à l industrie de l intimité ü Un territoire en découverte darwinienne rapide ü Non réglementé, «sans foi ni loi», dangereux, hypocrite, incommensurable ü Global, apatride ü Etats-patries dépassés, désorganisés, désynchronisés Exemples 18 Accident Parcours de soin Hygiène de vie Paramédi cal, Sports Consultation Généraliste Examen Consultation Spécialiste Examen Hospitalis ation Interventi on Convalesc ence 9

10 Business versus SI Soyons réalistes Business vs SI ü Une synchronisation toujours espérée Rare dans les faits Défaut d anticipation, ignorance des tempos respectifs Dispute de gouvernance, Rêve d agilité, Résistance aux changements L alignement stratégique affaibli par ignorance des invariants ü Le SI de plus en plus moteur des transformations Vision historique des SI déconnectée du Business Vision fragmentée en chapelles (management, processus, methodo d EA) ü Les espaces Business de plus en plus immatériels, intimes et apatrides Alignement aux événements dans une logique où le savoir SI prime sur savoir Business : triomphe des GAFA Echiquier mondial prime sur les luttes locales à «contrecourant» (dérive des continents) 10

Incident survenu le 2 mai 2009 sur l aérodrome de Manihi (Polynésie française) à l ATR 72-212 immatriculé F-OIQR exploité par Air Tahiti

Incident survenu le 2 mai 2009 sur l aérodrome de Manihi (Polynésie française) à l ATR 72-212 immatriculé F-OIQR exploité par Air Tahiti Rapport Incident survenu le 2 mai 2009 sur l aérodrome de Manihi (Polynésie française) à l ATR 72-212 immatriculé F-OIQR exploité par Air Tahiti Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

Tarifs 2015 1 - REDEVANCES AERONAUTIQUES 02

Tarifs 2015 1 - REDEVANCES AERONAUTIQUES 02 Tarifs 2015 Sommaire PAGES 1 - REDEVANCES AERONAUTIQUES 02 1.1 - Redevance d'atterrissage 02 1.2 - Redevance de balisage 04 1.3 - Redevance passager 04 1.4 - Redevance de stationnement 05 1.5 - Redevance

Plus en détail

MONITORING DE LA COMPÉTITIVITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN SUISSE

MONITORING DE LA COMPÉTITIVITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN SUISSE MONITORING DE LA COMPÉTITIVITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN SUISSE 2015 Résumé Le niveau et la dynamique de développement du transport aérien suisse sont analysés et évalués dans le cadre d un vaste monitoring

Plus en détail

Le Pôle Régional Français 28 janvier 2013

Le Pôle Régional Français 28 janvier 2013 Le Pôle Régional Français 28 janvier 2013 Alexandre de Juniac, Président-directeur général Air France Lionel Guérin, Président-directeur général Pôle Régional Français Le Pôle Régional Français 28 janvier

Plus en détail

Séminaire sur la Facilitation Organisation de l Aviation Civile Internationale Nairobi, 18 21 Février 2014

Séminaire sur la Facilitation Organisation de l Aviation Civile Internationale Nairobi, 18 21 Février 2014 Séminaire sur la Facilitation Organisation de l Aviation Civile Internationale Nairobi, 18 21 Février 2014 TRAITEMENT DES PERSONNES HANDICAPÉES Présentateur : Mamadou S. DIOP Personnes Handicapées Définition

Plus en détail

Mastère Spécialisé Management du Transport Aérien. Programme de formation. La référence aéronautique

Mastère Spécialisé Management du Transport Aérien. Programme de formation. La référence aéronautique 2012 Mastère Spécialisé Management du Transport Aérien Programme de formation La référence aéronautique Mastère Spécialisé (MS) Management du Transport Aérien Dé b o u c h é s Mastère p r o f e s s i o

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2011 1 1. INTRODUCTION 1.2. Cadre réglementaire 3 1.3. Méthodologie retenue. 3 2. BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2.1. Description

Plus en détail

LES TRAJECTOIRES DIGITALES

LES TRAJECTOIRES DIGITALES LES TRAJECTOIRES DIGITALES DE @CROISSANCEPLUS TRAJECTOIRE #3 STRATEGIE DE SERVICES ET OBJETS CONNECTÉS CE QUI A CHANGÉ : Les objets connectés et intelligents sont l industrie de demain, et un levier de

Plus en détail

Procédure de changement de fournisseur pour un client résidentiel ou professionnel BT 36 kva équipé d'un compteur électrique communicant

Procédure de changement de fournisseur pour un client résidentiel ou professionnel BT 36 kva équipé d'un compteur électrique communicant Procédure de changement de pour un client résidentiel ou professionnel BT 36 kva équipé d'un compteur électrique communicant Identification : ERDF-PRO-CF_19 E Version : 1 Nombre de pages : 5 Version Date

Plus en détail

CONDITIONS DE TRANSPORT DE MARCHANDISES

CONDITIONS DE TRANSPORT DE MARCHANDISES CONDITIONS DE TRANSPORT DE MARCHANDISES 1 Emballage et conditionnement Les marchandises doivent être emballées ou conditionnées pour les protéger contre les risques du transport maritime. L emballage doit

Plus en détail

Formation Agent d'escale en Aéroport

Formation Agent d'escale en Aéroport Formation Agent d'escale en Aéroport Métiers de l'aéroport ESMA AVIATION ACADEMY Aéroport Montpellier Méditerranée CS 10005 34137 MAUGUIO Cedex France Tél. +33 (0) 4 67 13 75 00 Fax. +33 (0) 4 67 13 75

Plus en détail

PROCEDURE SYNCHRONISATION DES RENDEZ-VOUS GAZ ET ELECTRICITE

PROCEDURE SYNCHRONISATION DES RENDEZ-VOUS GAZ ET ELECTRICITE GTG 2007 GT1 V1 du octobre 2006 PROCEDURE SYNCHRONISATION DES RENDEZ-VOUS GAZ ET ELECTRICITE Page : 1/5 A- OBJET Cette procédure décrit les différentes étapes qui permettent de rechercher la synchronisation

Plus en détail

F - DOCUMENTS DE REFERENCE ET DOCUMENTS ASSOCIES

F - DOCUMENTS DE REFERENCE ET DOCUMENTS ASSOCIES GTG 2007 GT1 Version V2 du 3 juillet 2009 PROCEDURE DE TRANSMISSION D UN INDEX AUTO-RELEVE POUR LES CLIENTS EN RELEVE SEMESTRIEL EN CAS D ABSENCE AU RELEVE CYCLIQUE Page : 1/5 A - OBJET Cette procédure

Plus en détail

NORMES QUALITE PERSONNES A MOBILITE REDUITE & PERSONNES HANDICAPEES

NORMES QUALITE PERSONNES A MOBILITE REDUITE & PERSONNES HANDICAPEES NORMES QUALITE PERSONNES A MOBILITE REDUITE & PERSONNES HANDICAPEES AEROPORT PERPIGNAN Version N 1 1 Rédaction NOM FONCTION DATE VISA Rédigé par FIANCETTE. M Resp.Qualité 01/10/13 Vérifié par MORAT. S

Plus en détail

Mastère Spécialisé Management Aéroportuaire. Programme de Formation. La référence aéronautique

Mastère Spécialisé Management Aéroportuaire. Programme de Formation. La référence aéronautique 2012 Spécialisé Programme de Formation La référence aéronautique Spécialisé () ManAgement Dé b o u c h é s p r o f e s s i o n n e l s La formation Spécialisé dispensée dans le cadre du Spécialisé en ouvre

Plus en détail

Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO

Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO Connectez toutes vos applications Pilotez vos processus métiers POUR UNE CIRCULATION COHERENTE,CONTINUE ET COLLABORATIVE

Plus en détail

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 Big Data au-delà du "buzz-word", un vecteur d'efficacité et de différenciation business

Plus en détail

Quels impacts pour les DSI de la montée en puissance des directions métiers? 3 décembre 2015

Quels impacts pour les DSI de la montée en puissance des directions métiers? 3 décembre 2015 Quels impacts pour les DSI de la montée en puissance des directions métiers? 3 décembre 2015 CXP Group en chiffres (2) (1) (1) BI survey, PAC & le CXP surveys (2) PAC SITSI & CXP Global Offer users 2 Agenda

Plus en détail

Continuité industrielle et commerciale Ruptures économiques, techniques et sociales.

Continuité industrielle et commerciale Ruptures économiques, techniques et sociales. Réorganisation de la production industrielle dans la société numérique Continuité industrielle et commerciale Ruptures économiques, techniques et sociales. Ars industrialis Marseille 20 septembre 2014

Plus en détail

TARIF 2015 en uro HT

TARIF 2015 en uro HT AEROPORT D AGEN LA GARENNE TARIF 2015 en uro HT A compter du 1 er janvier 2015 SYNDICAT MIXTE POUR L AERODROME DEPARTEMENTAL AEROPORT D AGEN LA GARENNE 47520 LE PASSAGE TEL : 05 53 77 00 88 www.aeroport-agen.com

Plus en détail

Propriété de VISEO SA reproduction interdite

Propriété de VISEO SA reproduction interdite Propriété de VISEO SA reproduction interdite 1 Gilles PEREZ Directeur Activité SCO Gilles.perez@viseo.com Speakers Mehdi KHARAB Responsable Colibri France mkharab@colibri-aps.com Comment répondre aux nouveaux

Plus en détail

tarifs 2014 des redevances pour services publics aéroportuaires

tarifs 2014 des redevances pour services publics aéroportuaires tarifs 2014 des redevances pour services publics aéroportuaires applicables à compter du 1 er mai 2014 sommaire VOS CONTACTS AÉROPORT p.1 1 - DispositionS générales p.2 1.1 - Règles d exigibilité et de

Plus en détail

TRADE. Yourcegid Trade Y2

TRADE. Yourcegid Trade Y2 TRADE Yourcegid Trade Y2 1800 Clients négociants plus de + de 10 langues + de 40 pays plus de 200 DE collaborateurs et experts Un réseau performant : 200 PRès de Distributeurs certifiés Parce que votre

Plus en détail

F - DOCUMENTS DE REFERENCE ET DOCUMENTS ASSOCIES

F - DOCUMENTS DE REFERENCE ET DOCUMENTS ASSOCIES GTG 2007 GT1 Version V2 du 7 novemvre 2008 PROCEDURE CLIENT CONSOMMANT SANS FOURNISSEUR Page : 1/5 A - OBJET Cette procédure décrit les principes retenus pour traiter la situation où le GRD constate qu

Plus en détail

Etat des publications de la Bibliothèque de l espace Fournisseurs du site GrDF

Etat des publications de la Bibliothèque de l espace Fournisseurs du site GrDF Etat des publications de la Bibliothèque de l espace Fournisseurs du site GrDF La bibliothèque de l espace Fournisseurs du site GrDF a pour objectif de porter à la connaissance de toutes les parties prenantes

Plus en détail

Résultats annuels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data»

Résultats annuels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data» Résultats annuels 2014 & perspectives «Du mobile au Big Data» Sommaire 1. Profil du Groupe Du mobile au Big Data 2. Résultats annuels 2014 Excellente année : croissance et rentabilité 3. Stratégie & perspectives

Plus en détail

L ACCROISSEMENT DE L ENTROPIE DES SYSTÈMES D INFORMATION EST-ELLE UNE FATALITÉ?

L ACCROISSEMENT DE L ENTROPIE DES SYSTÈMES D INFORMATION EST-ELLE UNE FATALITÉ? L ACCROISSEMENT DE L ENTROPIE DES SYSTÈMES D INFORMATION EST-ELLE UNE FATALITÉ? Exposé à la Sorbonne René Mandel - 8/4/15 www.value-architecture.com 1 1. Préambule Maîtrise de la complexité Défi scientifique

Plus en détail

Comment gérer les risques

Comment gérer les risques Comment gérer les risques Alors que la marge de manœuvre diminue Conférence de Marcel Côté Conseiller stratégique, KPMG-SECOR Congrès annuel du CTAC Château Frontenac, Québec Le 23 mars 2013 Risque ÉVÉNEMENT

Plus en détail

La Business Intelligence & le monde des assurances

La Business Intelligence & le monde des assurances Conseil National des Assurances Séminaire - Atelier L information au service de tous Le 09 Novembre 2005 La Business Intelligence & le monde des assurances Karim NAFIE Regional Presales Manager EEMEA Operations

Plus en détail

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN Les ports et les pôles de compétitivité Mission des pôles de compétitivité Faire émerger des

Plus en détail

Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service

Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service Solutions de gestion des actifs et services Au service de vos objectifs d entreprise Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service

Plus en détail

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing anufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING manufacturing i-club Un club utilisateur de plus de 100 adhérents qui participent activement à la vie de nos produits plus de 2000 Clients industriels

Plus en détail

Les tendances de la dématérialisation et les besoins des Entreprises

Les tendances de la dématérialisation et les besoins des Entreprises Les tendances de la dématérialisation et les besoins des Entreprises N. Naffah, Directeur Général Prologue De plus en plus, nous constatons l étendue de l usage du numérique dans la vie quotidienne du

Plus en détail

GEOGRAPHIE Circulation des hommes et des biens CM1 N 10 : Deux aéroports : un en France, un au Liban (Beyrouth)

GEOGRAPHIE Circulation des hommes et des biens CM1 N 10 : Deux aéroports : un en France, un au Liban (Beyrouth) Rafic Hariri Roissy Ch. de Gaulle GEOGRAPHIE Circulation des hommes et des biens CM1 Suggestions de documents à Repères Vocabulaire à Compétences Idées directrices utiliser géographiques retenir spécifiques

Plus en détail

Incarner un aéroport différent, à taille humaine

Incarner un aéroport différent, à taille humaine Incarner un aéroport différent, à taille humaine Notre aéroport dispose d un des plus forts potentiels de développement en Europe. Notre ambition est d incarner un aéroport différent. A taille humaine.

Plus en détail

Relever le challenge de la transformation numérique dans un contexte international

Relever le challenge de la transformation numérique dans un contexte international Relever le challenge de la transformation numérique dans un contexte international Dominique Gire Directeur Associé Novulys Didier Fleury Directeur Associé Novulys dominique.gire@novulys.fr didier.fleury@novulys.fr

Plus en détail

Service «aérogare à services simplifiés» Description détaillée

Service «aérogare à services simplifiés» Description détaillée Offre de service Page : 1/12 Service «aérogare à services» Description détaillée SOMMAIRE 1. Définition... 3 2. Description des Infrastructures... 3 2.1. Niveau de qualité de service de référence... 3

Plus en détail

PROCEDURE RECLAMATION CLIENT Page : 1/6

PROCEDURE RECLAMATION CLIENT Page : 1/6 GTG 2007 - GT1 V1 du 4 octobre 2006 PROCEDURE RECLAMATION CLIENT Page : 1/6 A- OBJET Cette procédure décrit les modalités de traitement, par le fournisseur et/ou le GRD, d une réclamation client adressée

Plus en détail

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Visite GPSO de Green Office Meudon le 22 mars 2012 Copyright Ateliers 115 Architectes Steria GreenOffice Meudon Steria et le Système d Information qui gère

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

Notre histoire. Logistique Grimonprez. devient Log S. Ouverture d un Hub de tri colis

Notre histoire. Logistique Grimonprez. devient Log S. Ouverture d un Hub de tri colis www.log-s.eu Notre histoire Logistique Grimonprez devient Log S Ouverture d un Hub de tri colis Ouverture d un port fluvial privé Acquisition de SIMEP leader de l emballage bois pour l industrie Forte

Plus en détail

Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale.

Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale. Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale. Introduction : L aéroport de Roissy est un hub mondial c est-à-dire une plateforme aéroportuaire qui permet la

Plus en détail

Véhicules et services connectés Impacts et opportunités pour un assisteur. Conférence du CGEDD Paris Mercredi 21 mai 2014

Véhicules et services connectés Impacts et opportunités pour un assisteur. Conférence du CGEDD Paris Mercredi 21 mai 2014 Véhicules et services connectés Impacts et opportunités pour un assisteur Conférence du CGEDD Paris Mercredi 21 mai 2014 Sommaire Un modèle français original (assistance / assurance) Une expertise naturelle

Plus en détail

PROCEDURE MISE EN SERVICE d un local existant hors service

PROCEDURE MISE EN SERVICE d un local existant hors service GTG 2007 GT1 Procédure n 3 V1 du 20 avril 2006 PROCEDURE MISE EN SERVICE d un local existant hors service (applicable aux clients professionnels et particuliers) Page : 1/8 A- OBJET Cette procédure décrit,

Plus en détail

Etat de l'art de la GPA

Etat de l'art de la GPA Etat de l'art de la GPA Descriptif article La Gestion Partagée des Approvisionnements est une pratique courante. Comment le faire efficacement et avec quelles solutions? Le Mardi 13 Février 2007 de 14h00

Plus en détail

Enquête complémentarité modale avion train DGAC - Résultats 2014

Enquête complémentarité modale avion train DGAC - Résultats 2014 Enquête complémentarité modale avion train DGAC - Résultats 2014 SDE1 2022c Contexte L ouverture, en 1994, des gares TGV de Roissy CDG 2 et Lyon Saint-Exupéry a sensiblement modifié l attractivité et les

Plus en détail

Market Research Aerospace

Market Research Aerospace Market Research Aerospace Août 2014 L ETAT DU MARCHE 1. Le marché d assurance des compagnies aériennes historiquement bas Primes brutes encaissées par année civile (en milliards $) 8 7 Corps et RC War

Plus en détail

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Sortir des murs, démultiplier les contacts 2013 T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons nos Talents 1 Introduction Entre discours incantatoires

Plus en détail

Visez l excellence digitale

Visez l excellence digitale Visez l excellence digitale Repensez vos possibilités applicatives grâce à la redéfinition des modes de travail d Avanade. Applications : le nouvel eldorado de la compétitivité La consumérisation de l

Plus en détail

Supply Chain agroalimentaire mondiale

Supply Chain agroalimentaire mondiale Supply Chain agroalimentaire mondiale Pilotage d une Supply Chain agroalimentaire mondiale Hervé Ledru Directeur Supply Chain International 06 84 48 59 32 - ledru.herve@free.fr Agenda 1. Contexte et défis

Plus en détail

Situation, trafic et emploi

Situation, trafic et emploi Situation, trafic et emploi Situation Situé sur la commune de Mérignac, à l'ouest de l'agglomération bordelaise, l'aéroport est distant de 17 km du centre ville. Source : site internet Bordeaux.aeroport.fr

Plus en détail

PROCEDURE DE CORRECTION DE MISE HORS SERVICE SUITE A UNE ERREUR DE PCE

PROCEDURE DE CORRECTION DE MISE HORS SERVICE SUITE A UNE ERREUR DE PCE GTG Version V1 du 4 juillet 2008 PROCEDURE DE CORRECTION DE MISE HORS SERVICE SUITE A UNE ERREUR DE PCE Page : 1/6 A- OBJET Cette procédure décrit les différentes étapes à suivre pour traiter la correction

Plus en détail

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Jean-Charles DECONNINCK Président de Generix Group 19 Septembre 2014 Generix Group Qui Éditeur de solutions applicatives

Plus en détail

VII. TRANSPORTS, COMMUNICATIONS, CULTURE, TOURISME ET SPORTS

VII. TRANSPORTS, COMMUNICATIONS, CULTURE, TOURISME ET SPORTS VII. TRANSPORTS, COMMUNICATIONS, CULTURE, TOURISME ET SPORTS Chapitre VII.1 : Transports 1. Présentation Dans le système de transport gabonais, se côtoient le transport aérien,terrestre, ferroviaire, fluvial

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES

RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES INSTITUT NEMO 36/38 avenue Pierre Brossolette 92240 MALAKOFF Tel : 01 79 41 13 40 Fax : 01 49 85 00 04 n VERT : 0800 80 40 22 Nouveau référentiel applicable

Plus en détail

LE CARBURANT POUR BOEING 737-700

LE CARBURANT POUR BOEING 737-700 Cours de formation Par Michel Schopfer LE CARBURANT POUR BOEING 737-700 Il s agit de déterminer l emport de carburant retenu pour l étape. Le calcul du pétrole final pour la mission intègre des variables

Plus en détail

AEROPORT FIGARI SUD CORSE

AEROPORT FIGARI SUD CORSE COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE D AJACCIO ET DE LA CORSE DU SUD AEROPORT FIGARI SUD CORSE RELEVEMENT DES REDEVANCES AERONEFS DE MOINS DE 6 TONNES A COMPTER DU 1 er

Plus en détail

SITES & GRANDS EVENEMENTS

SITES & GRANDS EVENEMENTS SITES & GRANDS EVENEMENTS MOTEURS DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES, DES TERRITOIRES ET DE LA SOCIETE... pour un développement structurel du territoire, au service de la stratégie des décideurs politiques

Plus en détail

La cartographie des 4 programmes de recherche

La cartographie des 4 programmes de recherche 1 La cartographie des 4 programmes de recherche Première étape des séances de think tank créativité du pôle «identification des thèmes de recherche» visant à structurer les 4 programmes de recherche, ce

Plus en détail

Identification : ERDF-PRO-CF_16E Version : 1 Nombre de pages : 5

Identification : ERDF-PRO-CF_16E Version : 1 Nombre de pages : 5 Procédure de passage d un Contrat d Accès au Réseau de Distribution (CARD) vers un contrat unique (CU) et inversement pour les points de livraison HTA et BT Identification : ERDF-PRO-CF_16E Version : 1

Plus en détail

PROCEDURE FRAUDE Page : 1/6

PROCEDURE FRAUDE Page : 1/6 GTG 2007 - GT1 Version V1 du 19 janvier 2007 PROCEDURE FRAUDE Page : 1/6 A- OBJET Cette procédure décrit les différentes étapes qui suivent la détection d une fraude avérée sur un point de comptage et

Plus en détail

Normes de qualité pour l assistance des personnes à mobilité réduite à l aéroport de Karlsruhe / Baden-Baden

Normes de qualité pour l assistance des personnes à mobilité réduite à l aéroport de Karlsruhe / Baden-Baden Normes de qualité pour l assistance des personnes à mobilité réduite à l aéroport de Karlsruhe / Baden-Baden Mise en œuvre du «Règlement (CE) N 1107/2006 du Parlement Européen et du Conseil en date du

Plus en détail

REDEVANCES AEROPORTUAIRES Aéroport Lannion Côte de Granit (comité syndical 10 novembre 2015)

REDEVANCES AEROPORTUAIRES Aéroport Lannion Côte de Granit (comité syndical 10 novembre 2015) REDEVANCES AEROPORTUAIRES Aéroport Lannion Côte de Granit (comité syndical 10 novembre 2015) Aéroport de LANNION - Côte de GRANIT Guide des redevances aéroportuaires 1 SOMMAIRE A qui vous adresser? Conditions

Plus en détail

Sauvegarde EMC pour solutions SAP HANA prêtes pour le datacenter. EMC Data Domain avec DD Boost

Sauvegarde EMC pour solutions SAP HANA prêtes pour le datacenter. EMC Data Domain avec DD Boost EMC pour solutions SAP HANA prêtes pour le datacenter EMC Data Domain avec DD Boost 1 Informations d entreprise Big Data Informations provenant des partenaires Informations «publiques» Informations structurées

Plus en détail

Mobilité et nomadisme SIPPEREC 24/10/2006

Mobilité et nomadisme SIPPEREC 24/10/2006 Mobilité et nomadisme SIPPEREC 24/10/2006 Hub telecom: un aperçu Une filiale d Aéroport de Paris Une licence nationale d opérateur de télécommunications Leader des solutions de télécommunications sur les

Plus en détail

Situation, trafic et emploi

Situation, trafic et emploi Situation, trafic et emploi Situation MONTPELLIER - MÉDITERRANNÉE L'aéroport de Montpellier Méditerranée est situé sur la commune de Mauguio, à 10 km de Montpellier, 30 de Sète, 50 de Nîmes et 70 de Béziers.

Plus en détail

DEMANDE DE DEVIS «RC PROFESSIONNELLE AÉRONAUTIQUE ASSISTANCE AEROPORTUAIRE»

DEMANDE DE DEVIS «RC PROFESSIONNELLE AÉRONAUTIQUE ASSISTANCE AEROPORTUAIRE» DEMANDE DE DEVIS «RC PROFESSIONNELLE AÉRONAUTIQUE ASSISTANCE AEROPORTUAIRE» Cette proposition ne peut pas concerner les aéronefs loués ou prêtés à des tiers ou exploités par l'assuré. Merci de bien vouloir

Plus en détail

Qui sommes-nous? Orange Business Services au Sénégal et dans le monde, c est. 250 personnes au Sénégal. des experts confirmés dont :

Qui sommes-nous? Orange Business Services au Sénégal et dans le monde, c est. 250 personnes au Sénégal. des experts confirmés dont : Bonjour Le M-paiement, un accélérateur de croissance pour les entreprises dans la sphère numérique. Conférencier : Laurent KIBA Département Mobile Payment chez Orange Sonatel Qui sommes-nous? Orange Business

Plus en détail

C.E.S.I.T Comités des EXPLOITANTS DE SALLES INFORMATIQUES et TELECOM I T I L PRESENTATION DU REFERENTIEL

C.E.S.I.T Comités des EXPLOITANTS DE SALLES INFORMATIQUES et TELECOM I T I L PRESENTATION DU REFERENTIEL I T I L PRESENTATION DU REFERENTIEL loitation 1 1 Introduction 1.1. Description du document Ce document présente les grandes lignes du référentiel ITIL exploitants de salles informatiques dans le cadre

Plus en détail

REFERENTIEL D ENGAGEMENTS DE SERVICES AUX PASSAGERS, Entre la Police Aux Frontières et Aéroports de Lyon

REFERENTIEL D ENGAGEMENTS DE SERVICES AUX PASSAGERS, Entre la Police Aux Frontières et Aéroports de Lyon REFERENTIEL D ENGAGEMENTS DE SERVICES AUX PASSAGERS, Entre la Police Aux Frontières et Aéroports de Lyon Septembre 2011 - Aéroport Lyon-Saint Exupéry 1 Ce document a été élaboré conjointement entre les

Plus en détail

Présentation SIEA. 16 juillet 2015

Présentation SIEA. 16 juillet 2015 Présentation SIEA 16 juillet 2015 eni, un acteur mondial Source : Fact book 2013 eni La Chaîne Gazière eni en France eni est présente en France au travers de ses activités de distribution de produits pétroliers

Plus en détail

La politique de prévention et de lutte contre le Bruit en Région de Bruxelles-Capitale

La politique de prévention et de lutte contre le Bruit en Région de Bruxelles-Capitale La politique de prévention et de lutte contre le Bruit en Région de Bruxelles-Capitale 29 novembre 2012 Marie POUPÉ DIVISION AUTORISATIONS ET PARTENARIATS DEPARTEMENT BRUIT Plan de l exposé Etat des lieux

Plus en détail

Communiqué de presse, PARAFE déployé sur l aéroport Marseille Provence (mp) LC def-/dmc/29_06_12

Communiqué de presse, PARAFE déployé sur l aéroport Marseille Provence (mp) LC def-/dmc/29_06_12 Communiqué de presse, PARAFE déployé sur l aéroport Marseille Provence (mp) LC def-/dmc/29_06_12 Dernier né d une série d innovations pour faciliter le passage de ses clients, Première en France (après

Plus en détail

Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité

Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité Journées Innovation Recherche BSPPP Matthieu LAURAS (EMAC), Cdt Florent COURREGES (SDIS81) matthieu.lauras@mines-albi.fr, florent.courreges@sdis81.fr

Plus en détail

XAGA. Les XAGApps : Des Progiciels de Gestion et de Gouvernance à la carte pour managers

XAGA. Les XAGApps : Des Progiciels de Gestion et de Gouvernance à la carte pour managers XAGA TM Les XAGApps : Des Progiciels de Gestion et de Gouvernance à la carte pour managers La XAGAspace : un Atelier de Génie Progiciel pour l évolution des XAGApps à la main des managers XAGApps : entre

Plus en détail

aux côtés des plus grands noms MICHELIN N 1 mondial du pneumatique LIMAGRAIN N 1 européen et 4 ème mondial dans les semences

aux côtés des plus grands noms MICHELIN N 1 mondial du pneumatique LIMAGRAIN N 1 européen et 4 ème mondial dans les semences 4 grands pôles de compétitivité : Matériaux 1500 entreprises / 22 600 salariés Aéronautique 100 entreprises / 13 000 salariés Agro-alimentaire 2200 entreprises / 14 000 salariés Biotechnologies 50 entreprises

Plus en détail

Présentation GRILOG. Février 2013

Présentation GRILOG. Février 2013 Présentation GRILOG Février 2013 Sujet / Agenda Comment maximiser ses performances commerciales et services à l aide d un CRM métier Editeur/intégrateur? Agenda: La filière de l édition de logiciel : Les

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

Accélérer l innovation pour obtenir des résultats commerciaux concrets

Accélérer l innovation pour obtenir des résultats commerciaux concrets IBM Software Avril 2013 Accélérer l innovation pour obtenir des résultats commerciaux concrets Les logiciels sont votre plus grand atout stratégique 2 Une innovation rapide pour des résultats commerciaux

Plus en détail

Rapport de la conférence Syntec Camp QUELS PARTENARIATS TECHNOLOGIQUES AUTOUR DES OBJETS CONNECTÉS?

Rapport de la conférence Syntec Camp QUELS PARTENARIATS TECHNOLOGIQUES AUTOUR DES OBJETS CONNECTÉS? Rapport de la conférence Syntec Camp QUELS PARTENARIATS TECHNOLOGIQUES AUTOUR DES OBJETS CONNECTÉS? Salon Marbeuf (Paris) - Mardi 8 Avril 2014 I Questions à répondre : 1. COMMENT CONNECTER? 2. COMMENT

Plus en détail

05/03/2015. Mot d accueil. Nicole MERLE Présidente du Syndicat ENERGIES VIENNE

05/03/2015. Mot d accueil. Nicole MERLE Présidente du Syndicat ENERGIES VIENNE Mot d accueil Nicole MERLE Présidente du Syndicat ENERGIES VIENNE 1 Le Syndicat ÉNERGIES VIENNE, créé en 1923, regroupe 265 communes du département de la Vienne. Il fédère et optimise pour le compte de

Plus en détail

L'Informatique & le Courtier par Ilse Lejaegere ICT Consultant

L'Informatique & le Courtier par Ilse Lejaegere ICT Consultant L'Informatique & le Courtier par Ilse Lejaegere ICT Consultant AGENDA Historique Défis pour le courtier et quelles sont les solutions ICT? Logiciel du futur 2 HISTORIQUE 80 90 00 10 3 HISTORIQUE CONSOLIDATION

Plus en détail

MESURES INCITATIVES. Création de nouvelles liaisons Accroissement de l offre sur les liaisons existantes

MESURES INCITATIVES. Création de nouvelles liaisons Accroissement de l offre sur les liaisons existantes MESURES INCITATIVES Création de nouvelles liaisons Accroissement de l offre sur les liaisons existantes L aéroport de Lorient Bretagne Sud répond aux objectifs d intérêt commun suivants : Limiter le désenclavement

Plus en détail

52 ENTREPOSAGE ET SERVICES AUXILIAIRES DES TRANSPORTS

52 ENTREPOSAGE ET SERVICES AUXILIAIRES DES TRANSPORTS 52 ENTREPOSAGE ET SERVICES AUXILIAIRES DES TRANSPORTS Cette division comprend les activités d entreposage et les services auxiliaires des transports, tels que l exploitation des infrastructures de transport

Plus en détail

Quels sont les premiers retours d expériences sur l accès aux réseaux depuis juillet 2004?

Quels sont les premiers retours d expériences sur l accès aux réseaux depuis juillet 2004? 6 ème Assises de l énergie - atelier 6 Quels sont les premiers retours d expériences sur l accès aux réseaux depuis juillet 2004? L expérience du distributeur dans le nouveau contexte OLIVIER COURSIMAULT

Plus en détail

LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples. Philippe-Pierre Dornier Michel Fender. Deuxième édition 2007

LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples. Philippe-Pierre Dornier Michel Fender. Deuxième édition 2007 Philippe-Pierre Dornier Michel Fender LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples Deuxième édition 2007, 2007 ISBN : 978-2-7081-3384-6 Sommaire Remerciements... V Préface...

Plus en détail

Solutions EMC Documentum pour les assurances

Solutions EMC Documentum pour les assurances Caractéristiques d EMC Documentum La famille de produits EMC Documentum aide les compagnies d assurance à gérer tous les types de contenu de plusieurs départements au sein d un seul référentiel. Grâce

Plus en détail

Rapport. f-pi081024. Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation civile

Rapport. f-pi081024. Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation civile f-pi081024 Rapport Incident survenu le 24 octobre 2008 sur l aérodrome de Toulouse Blagnac (31) à l ATR 72-212 A immatriculé F-GRPI exploité par la Compagnie Aérienne Corse Méditerranée Bureau d Enquêtes

Plus en détail

La gestion des risques en entreprise de nouvelles dimensions

La gestion des risques en entreprise de nouvelles dimensions La gestion des risques en entreprise de nouvelles dimensions Octobre 2006 La pratique de la gestion des risques en entreprise devient plus cruciale et plus complexe de jour en jour. Les entreprises doivent

Plus en détail

Présentation ORSYP. L Innovation au service de la Performance. Alexandra Sommer. Directeur Marketing ORSYP Labs

Présentation ORSYP. L Innovation au service de la Performance. Alexandra Sommer. Directeur Marketing ORSYP Labs Présentation ORSYP L Innovation au service de la Performance Alexandra Sommer Directeur Marketing ORSYP Labs 1 Le groupe ORSYP Au service de la Performance & de la Productivité des Opérations IT +25 ans

Plus en détail

DocForum 18 Juin 2015. Réussites d un projet Big Data Les incontournables

DocForum 18 Juin 2015. Réussites d un projet Big Data Les incontournables DocForum 18 Juin 2015 Réussites d un projet Big Data Les incontournables Vos interlocuteurs Mick LEVY Directeur Innovation Business mick.levy@businessdecision.com 06.50.87.13.26 @mick_levy 2 Business &

Plus en détail

Les activités numériques

Les activités numériques Les activités numériques Activités de l entreprise et activités numériques de l entreprise convergent de plus en plus au sein de la chaîne de valeur, c est-à-dire la manière avec laquelle une entreprise

Plus en détail

ECONOMIE. Aéroport Angers-Marcé: Ouverture des lignes Angers-Bruxelles & Angers-Londres City

ECONOMIE. Aéroport Angers-Marcé: Ouverture des lignes Angers-Bruxelles & Angers-Londres City ECONOMIE Aéroport Angers-Marcé: Ouverture des lignes Angers-Bruxelles & Angers-Londres City D O S S I E R D E P R E S S E 17 juin 2010 Sommaire Introduction P3 1 Bilan du trafic aéroportuaire 2009 et premier

Plus en détail

La Logistique : élément clé de réussite pour le e-commerce

La Logistique : élément clé de réussite pour le e-commerce 4 ème Forum d été Supply Chain Magazine ESCP Europe Mardi 6 juillet 2010 La Logistique : élément clé de réussite pour le e-commerce Valérie Moatti, Professeur de Supply Chain Management et de Stratégie

Plus en détail

1 L adéquation des systèmes d information actuels

1 L adéquation des systèmes d information actuels 1 L adéquation des systèmes d information actuels 1.1 Le contexte de la question 1.1.1 La tendance à l omniprésence informatique LG : Les «objets communicants» vont générer énormément d informations de

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Conférence de presse du bilan Année 2014. 30 mars 2015

Conférence de presse du bilan Année 2014. 30 mars 2015 Conférence de presse du bilan Année 2014 30 mars 2015 1 Sommaire 1. 2014 en bref 2. Trafic 2014 3. Résultats financiers 4. Desserte aérienne 5. Service aux clients 6. Ressources humaines 7. Secteur Est

Plus en détail

SKF DANS LE MONDE. 2007-11-20 SKF Slide 2 SKF [Communication] SKF (Communicat

SKF DANS LE MONDE. 2007-11-20 SKF Slide 2 SKF [Communication] SKF (Communicat SKF DANS LE MONDE 2007-11-20 SKF Slide 2 SKF [Communication] SKF (Communicat Implantation dans le monde Sites de fabrication Unités de ventes SKF est un groupe international avec des sociétés de vente

Plus en détail