STAGES CNES Année

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "STAGES CNES Année 2013-2014"

Transcription

1 STAGES CNES Année

2 Sommaire Assurance qualité page 3 Automatique / Commande & Contrôle page 8 Electronique/Composants page 20 Etudes systèmes page 31 Gestion Communication Juridique page 43 Informatique/réseaux page 54 Mathématique Mécanique spatiale page 74 Mécanique Thermique Propulsion Energie page 87 Physique page 102 Radiocommunications page 108 Sciences de la planète Terre page 129 Sciences de l'univers page 159 Sciences de la microgravité page 160 Techniciens page 161 Page - 2

3 ASSURANCE QUALITE Test des composants optoélectroniques défaillants L'étudiant devra développer des tests électro-optiques pour caractériser les composants optoélectroniques en vue de comprendre leurs modes de défaillance en environnement spatial. Référence : 2014T001 Accueil : DCT/AQ/LE Date de début : 2ème semestre Page - 3

4 ASSURANCE QUALITE Microanalyses sur les composants optoélectroniques défaillants L'étudiant mènera des analyses avec les moyens du laboratoire sur les composants optoélectroniques (tests électro-optiques, microscopes électroniques à balayage, cathodoluminescence etc...). Référence : 2014T002 Accueil : DCT/AQ/LE Page - 4

5 ASSURANCE QUALITE Etude du dégazage de matériaux à usage spatial après différents conditionnements. Les diverses techniques disponibles au service Laboratoires & Expertise (moyens d'essai sous vide, moyens de chimie analytique spectroscopiques et chromatographiques) seront mises à profit pour caractériser les pertes de masse sous vide thermique et les produits de désorption de matériaux choisis qui auront été prétraités thermiquement ou par rayonnement UV. Référence : 2014T003 Accueil : DCT/AQ/LE Page - 5

6 ASSURANCE QUALITE Retour d'expérience en Sûreté de Fonctionnement Le service "Sûreté de Fonctionnement" du CNES Toulouse est amené à réaliser des évaluations de fiabilité, disponibilité et sécurité de différents systèmes spatiaux (équipements, satellites, centres de contrôle, constellations ). Ces travaux sont réalisés au moyen d'outils de traitement statistique (ajustement, essais accélérés, techniques bayésiennes...), de calcul de probabilité (analytiques, traitements markoviens, simulations de Monte-Carlo...) et d'optimisation (simplexe, Algorithmes Génétiques...). Dans le cadre de ce stage, il est proposé d'approfondir certaines méthodes quantitatives de sûreté de fonctionnement sous la forme de fiche de Retour d'expérience. Elles devraient porter notamment sur des modèles de dégradation dans le cadre du «health monitoring». Outre cette action de recherche et de formalisation de l'expérience, une problématique originale sera traitée au cours du stage concernant la modélisation d'un système spatial. Mené en collaboration avec d autres services du CNES (projet ou programme) ce travail devrait déboucher sur la réalisation d un simulateur comportemental comme outil d aide à la décision. Référence : 2014T004 Accueil : DCT/AQ/SF Durée (mois) : 5 mois Page - 6

7 ASSURANCE QUALITE Sûreté de fonctionnement logiciel pour le secteur spatial Le service "Sûreté de Fonctionnement" du CNES à Toulouse est responsable de la définition et de la mise en œuvre des activités de Sûreté de Fonctionnement sur les projets de systèmes spatiaux. Parmi les problématiques, la sureté de fonctionnement logiciel est un besoin émergent. La composante soft prend une part croissante dans les fonctions et les sous-systèmes identifiés comme critiques (autant pour le segment sol que pour le système en vol) Ce stage propose de bâtir une démarche de sureté de fonctionnement logiciel dédiée aux activités spatiales. Encadré par le responsable SdF, le titulaire participera à la mise en place d une méthodologie SdF logiciel en lien avec les analyses SdF système, la qualité logiciel et les référentiels normatifs du CNES. Le titulaire sera amené à travailler en partenariat avec le service de qualité logiciel et les projets. Il aura la charge de : - Faire une prospection méthodologique sur les normes des différents secteurs industriels et d évaluer leurs applicabilités dans le secteur spatial. - Evaluer le besoin d harmonisation sur la criticité fonctionnelle et la criticité logicielle. - Proposer des méthodes d'analyse facilitant la déclinaison des exigences système/soft au vue de la sureté de fonctionnement. - Construire un plan de sureté de fonctionnement logiciel et l éprouver par l application de cas pratique. Profil & Aptitude du titulaire : - Parcours à dominante ingénierie des systèmes informatiques - Connaissance en sureté de fonctionnement/qualité logiciel souhaitée - Connaissance de la norme 61508, serait un plus - Vision système - Esprit de synthèse/méthodique - Bon relationnel Référence : 2014T005 Accueil : DCT/AQ/SF Durée (mois) : 5 à 6 mois Page - 7

8 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Modélisation dans un profil UML temps réel d'une plateforme d'exécution matérielle et logicielle pour systèmes embarqués. L' "ingénierie des modèles" (MDE) est une approche moderne fortement recommandée pour développer de manière sûre et optimisée des systèmes embarqués. Elle implique de modéliser à part de l'application les ressources matérielles et logicielles en charge de son exécution. L'objectif du stage est de modéliser dans le langage MARTE une plateforme d'exécution s'appuyant sur un système d'exploitation temps réel. Référence : 2014T006 Accueil : DCT/SB/LV Date de début : 2ème semestre Page - 8

9 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Evaluation des performances et algorithmes de gestion de pannes d'une nouvelle architecture avionique. Depuis 2008, le CNES développe un nouveau concept d'architecture avionique basé sur le paradigme de l'informatique en réseau, avec l'objectif de disposer d'architectures plus modulaires, flexibles et robustes aux pannes. Dans ce concept, plusieurs objets communicants sont repartis sur un ou plusieurs nœuds de calcul afin de bâtir l'architecture avionique d'une plateforme satellite. Le CNES a développé un banc démonstrateur (banc microdapar) mettant en œuvre ce concept sur la base de spécifications d'une plateforme existante. L'objectif du stage est de mettre en œuvre des essais qui doivent permettre de: 1-Evaluer les capacités de la nouvelle architecture en termes de flexibilité à la prise en compte de nouveaux besoins. 2-Etudier différents algorithmes de gestion de pannes sur une telle architecture. Lors de cette activité, le candidat participera à la définition de ces essais et sera en charge de les mettre en œuvre sur banc. Sur le deuxième point, il sera également en charge d'apporter les modifications nécessaires aux logiciels embarqués afin d'implémenter les algorithmes de gestion de pannes choisis avec le tuteur. Référence : 2014T007 Accueil : DCT/SB/LV Date de début : 2ème semestre Page - 9

10 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Estimation visuelle du mouvement pour un robot d'exploration planétaire. Le robot mobile de la mission Exomars de l'esa sera doté de capacités de navigation en mode autonome. La participation du CNES à cette mission comprend l'étude des algorithmes à bord du robot permettant d'une part, de percevoir le relief environnement et de planifier automatiquement la trajectoire à suivre, d'autre part de déterminer le mouvement du véhicule par analyse d'images successives de la texture du sol. L'objet du stage consistera en l'étude, en l'implémentation et aux essais d'algorithmes faisant partie de la chaîne d'estimation visuelle du mouvement. Les travaux incluront le développement d'algorithmes nouveaux ainsi que l'optimisation et l'exploitation d'algorithmes existants sur des données réelles prises à bord du robot. La réalisation implique le développement en langage C dans un environnement logiciel complexe sur des calculateurs de type PC sous Linux. Référence : 2014T008 Accueil : DCT/SB/VS Page - 10

11 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Navigation autonome pour un robot d'exploration planétaire. Le robot mobile de la mission Exomars de l'esa sera doté de capacités de navigation en mode autonome. La participation du CNES à cette mission comprend l'étude des algorithmes à bord du robot permettant d'une part, de percevoir le relief environnant et d'en construire un modèle numérique de terrain, ensuite de déterminer quelles sont les zones franchissables par le véhicule (carte de navigation), enfin de planifier automatiquement la trajectoire à suivre. L'objet du stage consistera en l'étude, en l'implémentation et aux essais d'algorithmes permettant la mémorisation des données de l'environnement et la planification automatique de trajectoires sur une période au moins égale à une journée d'opérations sur Mars. La réalisation implique le développement en langage C, C++ dans un environnement logiciel complexe sur des calculateurs de type PC sous Linux. Ce stage s'adresse à des étudiants disposant d'une formation approfondie en informatique technique et possédant de solides connaissances en algorithmique avancée. Référence : 2014T009 Accueil : DCT/SB/VS Page - 11

12 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Planification sous contraintes pour un robot d'exploration planétaire. Le robot mobile de la mission Exomars de l'esa sera doté de capacités de navigation en mode autonome. La participation du CNES à cette mission comprend l'étude des algorithmes à bord du robot permettant d'une part, de percevoir le relief environnant et d'en construire un modèle numérique de terrain, ensuite de déterminer quelles sont les zones franchissables par le véhicule (carte de navigation), enfin de planifier automatiquement la trajectoire à suivre. L'objet du stage consistera en l'étude, en l'implémentation et aux essais d'algorithmes permettant la planification sous contraintes automatique de trajectoires tenant compte de la cinématique du véhicule (trajectoires curvilignes, arcs de cercles). La réalisation implique le développement en langage C, C++ dans un environnement logiciel complexe sur des calculateurs de type PC sous Linux. Ce stage s'adresse à des étudiants disposant d'une formation approfondie en informatique technique et possédant de solides connaissances en algorithmique avancée. Référence : 2014T010 Accueil : DCT/SB/VS Page - 12

13 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Etude de la compatibilité du SCAO d'un micro satellite avec des orbites elliptiques à périgée bas. Les études SCAO (Système de Contrôle d'attitude et d'orbite) comportent aujourd hui un volet relatif à la désorbitation en fin de mission, afin d être conforme aux exigences de la loi sur les opérations spatiales. La quantité d ergols restant limitée à bord, il peut être envisagé d effectuer une désorbitation vers une orbite elliptique de périgée faible, plutôt que vers une orbite circulaire : en effet, pour une même durée de rentrée dans l'atmosphère, la solution de l orbite elliptique consomme moins d ergols. Cette solution suppose que le SCAO fonctionne avec un niveau de performance suffisant sur ces orbites (l orbite finale peut n être atteinte qu après plusieurs orbites elliptiques intermédiaires). L objectif du stage est d'étudier le SCAO d'un micro satellite conçu pour des orbites circulaires, et de vérifier qu'il est adapté à des orbites elliptiques. Référence : 2014T011 Accueil : DCT/SB/PS Page - 13

14 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Analyse pire-cas pour le contrôle d'attitude d'un microsatellite avec modes flexibles. Ces dernières années, de nombreuses activités de recherche ont été menées afin d améliorer la robustesse des lois de commande des SCAO (Système de Contrôle d'attitude et d'orbite). Aujourd hui, les outils de synthèse robuste sont bien maîtrisés et de nombreux satellites en bénéficient au CNES (DEMETER, MICROSCOPE) et dans l industrie (Pilotage ARIANE 5, SILEX, SPACEBUS4000, ). Certains de ces outils reposent sur la synthèse multi-modèles, où l'on recherche un correcteur répondant au cahier des charges pour une sélection de modèles pire-cas. Il existe différents outils pour sélectionner ces modèles pire-cas, soit basés sur l'optimisation convexe (µanalyse), soit sur des algorithmes d'optimisation heuristique (algorithmes génétiques, etc.). L'objectif du stage est de mettre en œuvre et de comparer deux types d'outils (Robust Control Toolbox de MATLAB et WCAT de l'université d'exceter) sur un modèle de microsatellite présentant des modes souples. Référence : 2014T012 Accueil : DCT/SB/PS Page - 14

15 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Développement d'un simulateur SCAO Simulink pour satellite scientifique. Le stage consiste à développer des outils de simulations SCAO (Système de Contrôle d'attitude et d'orbite) utilisés dans les phases de conception (développement de modèles et réglage de lois de commande) ou dans les phases opérationnelles (analyse de mesures en vol dans le cadre de mises à poste, d'anomalies, ou d'opérations de fin de vie). Les outils sont développés sous Simulink et destinés à des satellites scientifiques dans la gamme 400 kg. Référence : 2014T013 Accueil : DCT/SB/PS Page - 15

16 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Simulateur multimodes SCAO sous SIMULINK. Le stage consiste dans une première étape à finaliser la mise en place d'un atelier de simulation de l'ensemble des modes SCAO (Système de Contrôle d'attitude et d'orbite) pour des "mini-satellites", en cours de développement sous Simulink, puis à utiliser cet atelier pour analyser des phénomènes rencontrés en orbite. Référence : 2014T014 Accueil : DCT/SB/PS Page - 16

17 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Commande prédictive pour les opérations de rendez-vous terminal avec un objet non coopératif. Cette activité s inscrit dans un projet de développement de techniques de Guidage, Navigation et Contrôle (GNC) applicables aux manœuvres d un satellite à proximité d un objet non coopératif et animé d un mouvement résiduel (rendez-vous terminal, inspection, asservissement en position/attitude par rapport à l objet mobile). Le type de commande en position relative déjà mise en place s appuie aujourd hui sur des techniques de type LQR (Linear Quadratic Regulator) qui ont fait leurs preuves lors d expériences en orbite. L objectif du stage est d évaluer l intérêt d une autre technique moderne de commande (commande prédictive) au travers de la caractérisation de ses performances et de ses contraintes d implémentation. Le travail consistera à développer un système de commande selon cette technique pour la réalisation de trajectoires forcées exprimées soit dans le repère inertiel soit dans le repère de l objet tournant. Le candidat devra posséder de bonnes compétences en Automatique et une maîtrise des outils Matlab / Simulink. Référence : 2014T015 Accueil : DCT/SB/PS Page - 17

18 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Contrôle d attitude du satellite Microscope. Microscope est le premier satellite avec compensation de traînée conçu par le CNES, la mission exige en effet la compensation des forces non gravitationnelles. L instrument scientifique TSAGE composé de plusieurs accéléromètres ultrasensibles est utilisé comme principal senseur dans la boucle SCAA (Système de Contrôle de l Attitude et des Accélérations). Le SCAA utilise en continu le système propulsif pour contrer les forces non gravitationnelles en contrôlant à zéro les mesures accélérométriques ; il assure aussi la fonction classique de contrôle de l attitude au travers du même jeu d actionneurs. Ce système propulsif est constitué de 8 propulseurs proportionnels à gaz froids de conception nouvelle, encore jamais testés en orbite. Le stagiaire participera aux études et à la validation du SCAA de cette mission. Référence : 2014T016 Accueil : DCT/SB/PS Durée (mois) : 5 mois Page - 18

19 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Stimulateur pour senseur stellaire. Les senseurs stellaires sont des équipements majeurs pour le contrôle d attitude des satellites actuels où ils participent en général à la performance de pointage. Par conséquent, il est nécessaire de connaître avec précision leur performance mais surtout leur comportement fonctionnel en fonction du profil de missions. Pour cela, le CNES possède un banc de stimulation optique. Celui-ci est composé d'un écran haute définition piloté par un PC temps réel. Un logiciel gère l'affichage d'étoiles sur l'écran en fonction des mouvements à présenter au senseur stellaire sous test. Le CNES travaille actuellement sur un banc de stimulation plus intégré permettant son utilisation lors des phases d'intégration et tests sur satellite. L'objectif de ce stage est de poursuivre le développement de ce banc de test afin de démontrer la faisabilité des concepts utilisés. Référence : 2014T092 Accueil : DCT/TV/MS Page - 19

20 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Développement d'un capteur de pluie miniature pour ballons. Le stage consiste à mettre au point un capteur destiné à mesurer la quantité de pluie reçue sur l'enveloppe d'un ballon. Pour ce faire le stagiaire devra s'approprier le fonctionnement du dispositif acoustique permettant la mesure, mettre au point un algorithme de traitement et interfacer l'instrument au système de collecte de données de l'aérostat. Référence : 2014T017 Accueil : DCT/BL/NB Page - 20

21 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Développement d'une chaine de réception de télémesure pour ballons stratosphériques légers. Le stage consiste à concevoir, développer et réaliser un dispositif de réception pour ballons stratosphériques légers dans la bande UHF. Pour ce faire, le stagiaire devra prendre en compte les caractéristiques du signal provenant de l'émetteur, définir l'architecture du récepteur et en particulier le système de démodulation numérique le plus adapté. Référence : 2014T018 Accueil : DCT/BL/NB Page - 21

22 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Application des techniques optiques dynamiques à la thermographie. Dans les VLSI actuels, de nombreux mécanismes de défaillances induisent des augmentations locales et momentanées de températures. Les techniques de type émission de lumière dynamique peuvent dans ces cas avantageusement remplacer les caméras thermiques classiques. Il est également possible d'utiliser le laser en mode réfléchi pour des applications de thermoreflectance. Dans les deux cas, nous pouvons détecter des phénomènes thermiques très rapides avec des résolutions spatiales très intéressantes. La faisabilité a été démontrée mais l'isolation de l'information thermique nécessite la mise au point d'une technique de mesure spécifique que le stagiaire devra implémenter et valider. Référence : 2014T019 Accueil : DCT/AQ/LE Page - 22

23 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Localisation de défaut dans les VLSI par sondage laser. Ce stage s'inscrit dans la thématique du diagnostic et de l'analyse de défaillance des composants microélectroniques (VLSI). Le sujet portera sur la mise en œuvre et la mise en application de techniques de mesures internes et sans contact par sondage laser. L utilisation d un faisceau laser et la mesures temps réel des propriétés optiques de l onde réfléchi permet en effet de réaliser des mesures de tension interne (probing). Ces techniques sont complémentaires des techniques par émission de lumière et seront mise en application sur des différents composants microélectroniques : Digitaux, analogique et mixtes. Un banc de mesures (Hamamatsu) est disponible. Il sera utilisé et amélioré au cours de ce stage Référence : 2014T020 Accueil : DCT/AQ/LE Page - 23

24 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Caractérisation de composants électroniques sous stimulation laser impulsionnel. L utilisation de faisceaux laser à impulsions courtes permet de générer des évènements dits singuliers et/ou de l injection volontaire de fautes dans les composants électroniques. Ces techniques d analyses internes et sans contact peuvent être utilisées dans le cadre de la caractérisation de composants vis-à-vis de l environnement spatial mais aussi dans le cadre du diagnostic de composants microélectroniques modernes. Le couplage entre un banc de test laser et un système de test électrique (ATE) est actuellement disponible et opérationnel. Le sujet aura pour objectif d optimiser les séquences de test et la communication entre ces deux instruments (lien vidéo ou protocole de communication sous LabView ou C++) afin de pouvoir caractériser différents type de technologies, digital, analogique, mixte, CMOS et Bipolaire. Référence : 2014T021 Accueil : DCT/AQ/LE Page - 24

25 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Caractérisation d'une électronique de conversion numérique/analogique. L'objet de ce stage sera de caractériser les performances (bruit, linéarité, stabilité, ) d'une chaîne d'acquisition du signal d'un capteur d'images de dernière génération. Ces mesures se dérouleront sur un des bancs de mesure du Service. Référence : 2014T022 Accueil : DCT/SI/CD Durée (mois) : 5 mois Page - 25

26 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Caractérisation des performances électro-optiques d un nouveau capteur d'images CMOS. Ce stage consiste dans un premier temps à mettre en œuvre le capteur d'images sur un banc de caractérisation électro-optique (installation des éléments dans le banc, vérification des cartes électroniques de pilotage du composant, mise au point de la chaîne d acquisition afin de s interfacer avec les cartes et logiciels d acquisition du banc etc.), puis dans un second temps à réaliser les mesures électro-optiques de ce composant : paramètres d obscurité (courant et bruit), réponse spectrale, et réponse sous éclairement (sensibilité, non uniformités, linéarité); Référence : 2014T023 Accueil : DCT/SI/CD Durée (mois) : 5 mois Page - 26

27 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Système acquisition de températures 1-wire avec Arduino. Les essais en intégration satellite nécessitent parfois une instrumentation importante et diversifiée. La chaine d'instrumentation est composée de capteurs (Température, Pression, Humidité, Tension, Intensité) de conditionneurs et de système d'acquisition. Le stage est basé sur la partie "acquisition et enregistrement des données de température avec capteur de type 1-wire et une plateforme microcontroleur PIC de type Arduino". La première partie sera consacrée à la définition précise du besoin, et au développement de la partie électronique. La seconde partie, sera consacrée au développement du programme informatique et de l'interface avec un PC. Cette partie pourra donner lieu à des essais sur un équipement satellite. Référence : 2014T024 Accueil : DCT/TV/2I Date de début : 2ème semestre Page - 27

28 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Etude d'une architecture électrique ultra modulaire pour satellite en orbite basse. Le but de ce stage est : 1. De participer à l'analyse de différentes architectures basées sur un concept d'ultra modularité englobant le générateur solaire, les fonctions de conditionnement et de distribution d'énergie, les cellules lithium Ion, les convertisseurs de tension. Les échanges d'informations (boucle de régulation, MPPT, points de références, FDIR) et le protocole de communication entre les briques de base doivent être analysés. Les outils de simulation tels que Matlab, Scilab et/ou Pspice peuvent être utilisés pour mener les analyses comparatives des architectures étudiées. 2. De simuler, avec les outils appropriés, le bon fonctionnement de la conception détaillée de l'architecture, 3. De participer à la définition et à la réalisation d'une maquette permettant de vérifier le fonctionnement, de réaliser les mesures, identifier les contraintes. Référence : 2014T025 Accueil : DCT/TV/AV Durée (mois) : 5 à 6 mois Page - 28

29 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Prototypage & Evaluation de fonctions de traitement sur FPGA spatial (carte CPUGEN). Le CNES a récemment développé une carte CPU haute-performance destinée aux futurs calculateurs spatiaux (référencée CPUGEN), basée sur une architecture processeur multi-cœurs, et sur le FPGA spatial reprogrammable de dernière génération permettant de conférer à ce module la généricité & configurabilité requises pour s'adapter à un large champ d'applications. Dans cette optique, il s'agit au cours de ce stage de prototyper le code VHDL FPGA puis d'évaluer un certain nombre de fonctions logiques ou périphériques de traitement, pouvant être couplés/associés avec le cœur logique existant de ce FPGA suivant les besoins mission visés (équivalent bibliothèque CPUGEN). Les fonctions prioritairement identifiées concernent : un code de traitement FFT, un code d'encodage bande X (Reed-Solomon, scrambling,...), un code de prétraitement RF (génération I/Q), un code optimisé pour l'échange de données processeur-fpga (DPRAM?). Référence : 2014T026 Accueil : DCT/TV/IN - DCT/TV/AV Page - 29

30 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Etude et caractérisation de l impact des événements singuliers sur les convertisseurs analogique/numérique. Des essais de caractérisation au sol, destinés à simuler les conditions d irradiation rencontrées en environnement spatial, ont été menés sur divers composants électroniques, en particulier sur des convertisseurs analogique/numérique (CAN). Ils ont montré la présence d événements destructifs (en particulier le latchup). Ces phénomènes destructifs peuvent poser problème lors de la sélection des nouveaux composants pour le spatial. Le stage proposé consistera à mettre en œuvre des essais destinés à caractériser les performances de divers composants sélectionnés dans une offre commerciale. Pour cela, le stagiaire sera amené à personnaliser un banc de mesure dédié et à utiliser les différents moyens de caractérisation disponibles au CNES ou chez les partenaires industriels (laser, Source Californium, etc.). Il sera également amené à définir un plan d irradiation pour identifier les conséquences de latchups, à mener les essais d irradiations et à analyser les résultats obtenus pour mieux comprendre ce phénomène. Référence : 2014T027 Accueil : DCT/AQ/EC Durée (mois) : 5 à 6 mois Date de début : 2ème semestre Page - 30

31 ETUDES SYSTEMES Déconvolution d'un système optique actif. L'observation de la terre à très haute résolution est un axe fort du CNES via des projets tels SPOT ou Pléiades. Afin d'accéder à des résolutions meilleures des miroirs de grands diamètres sont à l'étude. Les tâches images de tels imageurs optiques très haute résolution sont impactées d'imperfections optiques (aberrations). Ces erreurs de fronts d'onde sont principalement dues à des effets thermoélastiques évoluant dans le temps. Ces erreurs peuvent notamment être modélisées sous la forme de polynômes de Zernike. L'impact de ce type de défauts sur la qualité des images dépend de leurs fréquences et amplitudes. Lorsque l'amplitude de ces défauts est grande, un système actif via un miroir déformable peut les corriger. Lorsque ces défauts sont d'amplitudes faibles une déconvolution adaptée au front d'onde peut être appliquée sur l'image sans aucune actuation. Après une étude bibliographique, le stage consistera à modéliser l'ensemble des configurations (actuation d'un miroir déformable et déconvolution spécifique). Il s'agira ensuite de déterminer les types de défauts acceptables ainsi que leurs amplitudes pour se contenter d'une déconvolution spécifique. Des métriques comparant les deux approches seront mises en place. Référence : 2014T028 Accueil : DCT/SI/QI Durée (mois) : 5 mois Page - 31

32 ETUDES SYSTEMES Bilan de performances système SMOS-Next. La mesure de l'humidité des sols, paramètre essentiel du cycle de l'eau, est effectuée depuis l'espace de manière opérationnelle par le satellite SMOS. Lancé en novembre 2009, il permet de dresser tous les 3 jours, une carte globale de l'humidité de la couche superficielle du sol. Malgré les excellents résultats obtenus par cette mission, sa modeste résolution spatiale (43km) ne permet pas d'aborder des problématiques de gestion des ressources à l'échelle locale. Pour répondre à ce besoin, le CNES a entrepris le développement d'une nouvelle mission, SMOS-Next, avec pour ambition d'améliorer sa résolution d'un facteur 10. Dans le cadre de ce développement, un simulateur est développé pour permettre de conduire les études de performances système et la conception détaillé de l'instrument. L'objet de ce stage sera de participer au développement de ce simulateur pour y inclure des modèles de transfert radiatif, afin de générer des scènes réalistes de température de brillance, basées sur une connaissance fine des conditions hydriques de la surface. Ces simulations pourront alors être utilisées pour établir un bilan de performances, à la résolution voulue, du système SMOS-Next. Référence : 2014T029 Accueil : DCT/SI/CB Durée (mois) : 4 mois Page - 32

33 ETUDES SYSTEMES Produits de synergie SMOS-Aquarius-SMAP. La mission SMOS, en orbite depuis novembre 2009, a emporté le premier radiomètre en bande L en orbite depuis la mission Skylab en Elle a depuis été rejointe par Aquarius (NASA/SAC) en juin 2011 et le sera prochainement par la mission SMAP (NASA). Ces 3 missions utilisent des instruments de technologies très différentes: interféromètre à synthèse d'ouverture pour SMOS, radiomètre à puissance totale pour les 2 autres, avec des caractéristiques d'antenne différentes, et un balayage conique dans le cas de SMAP. Malgré ces différences les mesures de température de brillance qu'elles délivrent doivent pouvoir être utilisées de la même manière. L'objectif de ce stage sera de participer au développement des méthodes d'inter étalonnage et d'homogénéisation qui doivent permettre de définir un produit de référence commun aux 3 missions. Référence : 2014T030 Accueil : DCT/SI/CB Durée (mois) : 4 mois Page - 33

34 ETUDES SYSTEMES Etude de besoin pour les futures mémoires de masse sur satellite. Les transmissions optiques satellite-sol ont été identifiées comme une technologie d avenir pour répondre aux futurs besoins de transmission très haut débit entre la terre et l espace. Le CNES s y intéresse à la fois pour le transfert des données collectées par les instruments d observation des satellites vers le sol (appelé télémesures charges utiles (TMCU)), et également pour de futures applications de télécommunications commerciales qui nécessitent un lien très capacitif entre les stations (Gateway) au sol et les satellites de télécommunications. Afin d étudier la faisabilité de ces futurs systèmes, différentes études ont été initiées afin d étudier le canal de propagation et d analyser son impact sur les transmissions de données, dans le but d identifier les types de modulations optiques et de codage à envisager pour permettre des liaisons robustes. En parallèle, il convient d'analyser et de définir les besoins de l'architecture des mémoires de masse couplées à ce type de moyen de transmission bord-sol. Dans ce contexte, les objectifs du stage sont les suivants : 1) Conduite de l analyse de besoin de l architecture mémoire. Il faudra notamment analyser les débits, les capacités de stockage pour l espace mémoire non-volatile et les zones de tampons, les contraintes opérationnelles, comme la possibilité de relectures multiples d un même contenu mémoire. 2) Analyse fonctionnelle et étude préliminaire d'architectures. 3) Identification de composants électroniques adaptés aux fonctionnalités critiques de l'architecture de la mémoire de masse. Référence : 2014T031 Accueil : DCT/TV/AV - DCT/RF/ITP Durée (mois) : 5 à 6 mois Page - 34

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur PROJET JANUS Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur Contact : alain.gaboriaud@cnes.fr OBJECTIFS Satellites Etudiants

Plus en détail

Solutions de surveillance OMICRON

Solutions de surveillance OMICRON Solutions de surveillance OMICRON Surveillance des décharges partielles sur les équipements haute tension M/G Allongement de la durée de vie des équipements haute tension Pourquoi assurer une surveillance?

Plus en détail

ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL

ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL Au niveau du second degré, l'économie et gestion recouvre un ensemble de champs disciplinaires relevant de l'économie, du droit, des sciences de

Plus en détail

O RMATION. Ingénierie Système Management de Projet Évaluation de la Maturité

O RMATION. Ingénierie Système Management de Projet Évaluation de la Maturité PLANS F de O RMATION Ingénierie Système Management de Projet Évaluation de la Maturité O R G A N I S A T I O N ACTEURS CONCERNÉS Les concepteurs de systèmes doivent détecter, analyser les besoins des utilisateurs,

Plus en détail

Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco

Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco Augmentez la précision, la vitesse et l'efficacité du déploiement d'une solution de réseau sans fil unifié Cisco. Adoptez une approche

Plus en détail

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Les emplois repères de cette enquête sont disponibles selon les trois blocs suivants

Plus en détail

MONTRANO. Système de surveillance continue pour transformateurs

MONTRANO. Système de surveillance continue pour transformateurs MONTRANO Système de surveillance continue pour transformateurs Surveillance conditionnelle pour transformateurs La connaissance de l'état diélectrique d'uneisolation est fondamentale Un amorçage du diélectrique

Plus en détail

Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006

Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006 Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006 Rudy ROBIN Dominique LEMAIRE année 2005/2006 Licence professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique

Plus en détail

Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01)

Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01) Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01) Dans le cadre des activités aéronautiques d Akka Research, vous interviendrez

Plus en détail

Les formations en cycle ingénieur

Les formations en cycle ingénieur Les formations en cycle ingénieur Eau, environnement, aménagement Ce domaine forme des ingénieurs capables d'explorer et d'organiser l'espace (surface et sous-sol), d'exploiter durablement les ressources

Plus en détail

MASTER INFORMATIQUE ET INGENIERIE DES SYSTEMES COMPLEXES PARCOURS SIGNAL ET TELECOMMUNICATIONS

MASTER INFORMATIQUE ET INGENIERIE DES SYSTEMES COMPLEXES PARCOURS SIGNAL ET TELECOMMUNICATIONS MASTER INFORMATIQUE ET INGENIERIE DES SYSTEMES COMPLEXES PARCOURS SIGNAL ET TELECOMMUNICATIONS Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Nature de la formation : Diplôme national

Plus en détail

Extrait des Exploitations Pédagogiques

Extrait des Exploitations Pédagogiques Pédagogiques Module : Compétitivité et créativité CI Première : Compétitivité et créativité CI institutionnel : Développement durable et compétitivité des produits Support : Robot - O : Caractériser les

Plus en détail

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation Introduction à la télédétection 3 - Description et orbite d'un satellite d'observation OLIVIER DE JOINVILLE Table des matières I - Description d'un satellite d'observation 5 A. Schéma d'un satellite...5

Plus en détail

LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT. Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec

LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT. Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec Introduction L'un des principes directeurs de la politique

Plus en détail

Catalogue des Sujets de PFE 2015

Catalogue des Sujets de PFE 2015 Catalogue des Sujets de PFE 2015 P é p i n i è r e d e n t r e p r i s e S o f t T e c h T e c h n o p o l e d e S o u s s e R o u t e d e l a C e i n t u r e, B P : 2 4 S o u s s e 4 0 5 9 - T u n i s

Plus en détail

FORMATION. Connaître les exigences réglementaires appliquées aux Systèmes d Information. 1 JOUR soit 7 heures. Réf.AQ-Q1

FORMATION. Connaître les exigences réglementaires appliquées aux Systèmes d Information. 1 JOUR soit 7 heures. Réf.AQ-Q1 Réf.AQ-Q1 Les Systèmes d'information des entreprises réglementées font l'objet d'exigences spécifiques. Celles-ci sont souvent difficiles à appréhender pour les spécialistes métier de l'assurance Qualité,

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle ACTIVITÉS ET TÂCHES PROFESSIONNELLES Les activités professionnelles décrites ci-après, déclinées à partir des fonctions

Plus en détail

Qu'est-ce que le BPM?

Qu'est-ce que le BPM? Qu'est-ce que le BPM? Le BPM (Business Process Management) n'est pas seulement une technologie mais, dans les grandes lignes, une discipline de gestion d'entreprise qui s'occupe des procédures contribuant

Plus en détail

LP CONDORCET. Q3. De quand date le premier lancement de satellite de communication? Q4. Quelle fut la première application de ce satellite?

LP CONDORCET. Q3. De quand date le premier lancement de satellite de communication? Q4. Quelle fut la première application de ce satellite? TD1 GENloc31e Étude du système de Gestion de flotte de véhicule par GSM et GPS Champ professionnel Électronique Industrielle Embarquée Activité F4 Organisation A4-2 S'informer et se documenter Compétence

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l École Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Énergétique et Électronique

Plus en détail

TP N 57. Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites

TP N 57. Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites TP N 57 Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites L objet de ce TP est d optimiser la stratégie de déploiement et de renouvellement d une constellation de satellites ainsi que les

Plus en détail

INtelligence En VAlidation :

INtelligence En VAlidation : INtelligence En VAlidation : Simplifiez-vous la Validation. www.ineva.fr Siège social: 14 rue du Girlenhirsch 67400 Illkirch France SAS au capital de 370 000 Euros RCS Strasbourg TI 799 828 462 APE 7112B

Plus en détail

BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique

BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique 2014 BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique SECTEUR INDUSTRIE-SERVICE CHORUS 2 : Refonte du référentiel des process Groupe Refondre le réferentiel des process Groupe grâce à la réalisation d un

Plus en détail

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs LabVIEW et l automatisation de mesures de circuits intégrés RF pour applications automobiles Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs Page 1 Plan de la présentation Introduction Circuits intégrés RF

Plus en détail

Modélisation et conception d'un. environnement de suivi pédagogique synchrone. d'activités d'apprentissage à distance

Modélisation et conception d'un. environnement de suivi pédagogique synchrone. d'activités d'apprentissage à distance Modélisation et conception d'un environnement de suivi pédagogique synchrone d'activités d'apprentissage à distance Christophe DESPRÉS Laboratoire d Informatique de l'université du Maine Plan de la présentation

Plus en détail

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel 2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel Bernard ESPINASSE Professeur à l'université d'aix-marseille Plan Les Activités du GL Analyse des besoins Spécification globale Conceptions architecturale

Plus en détail

CET AVIS EST VALABLE DU 29 JUILLET 2015 AU 18 AOUT 2015

CET AVIS EST VALABLE DU 29 JUILLET 2015 AU 18 AOUT 2015 REPUBLIQUE IENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE CENTRE DE DEVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES AVANCEES CET AVIS EST VALABLE DU 29 JUILLET 2015

Plus en détail

Le Workflow comme moteur des projets de conformité

Le Workflow comme moteur des projets de conformité White Paper Le Workflow comme moteur des projets de conformité Présentation Les entreprises sont aujourd'hui soumises aux nouvelles régulations, lois et standards de gouvernance les obligeant à mettre

Plus en détail

Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau

Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» 1- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS :

Plus en détail

Health Monitoring pour la Maintenance Prévisionnelle, Modélisation de la Dégradation

Health Monitoring pour la Maintenance Prévisionnelle, Modélisation de la Dégradation Health Monitoring pour la Maintenance Prévisionnelle, Modélisation de la Dégradation Laurent Denis STATXPERT Journée technologique "Solutions de maintenance prévisionnelle adaptées à la production" FIGEAC,

Plus en détail

Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre. Partie I : Introduction

Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre. Partie I : Introduction Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre Partie I : Introduction Plan de la première partie Quelques définitions Caractéristiques communes des applications temps-réel Exemples d

Plus en détail

Services informatiques aux organisations

Services informatiques aux organisations I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Spécialité «Solutions logicielles et applications métiers» Spécialité «Solutions d infrastructure, systèmes et réseaux»

Plus en détail

Conception et Intégration de Systèmes Critiques

Conception et Intégration de Systèmes Critiques Conception et Intégration de Systèmes Critiques 15 12 18 Non 50 et S initier aux méthodes le développement de projet (plan de développement, intégration, gestion de configuration, agilité) Criticité temporelle

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

UV 1.4 : Bibliographie (20 heures) UV 2.4 Découverte de systèmes (60 heures) UV 3.4 Conception en phase avant-projet (60 heures)

UV 1.4 : Bibliographie (20 heures) UV 2.4 Découverte de systèmes (60 heures) UV 3.4 Conception en phase avant-projet (60 heures) [ Les projets ] Semestre 1 UV 1.4 : Bibliographie (eures) L étude bibliographique est abordée comme un exercice de recherche : lecture puis synthèse de documents techniques et scientifiques. Les objectifs

Plus en détail

Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 3 Programme de formation... 4

Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 3 Programme de formation... 4 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Programme de formation Optimiser les Ressources Humaines Contexte de formation.. 2 Objectifs

Plus en détail

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Cte 1 2 P 3 s tio T 4 m ilg h trc c n p.o 5 re u fe ro a le tio c M S tw u aa c e O 2 Relation Citoyen Interventions Patrimoine Core Ressources

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

LICENCE : INFORMATIQUE GENERALE

LICENCE : INFORMATIQUE GENERALE LICENCE : INFORMATIQUE GENERALE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine : Sciences, Ingénierie et Technologies Mention : Informatique générale Objectifs Le diplôme offre une formation

Plus en détail

Développement spécifique d'un système d information

Développement spécifique d'un système d information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Procédure Qualité Développement spécifique d'un système d information Référence : CNRS/DSI/conduite-proj/developpement/proc-developpement-si

Plus en détail

Procédure d inscription pour une recherche personnelle de stage

Procédure d inscription pour une recherche personnelle de stage Procédure d inscription pour une recherche personnelle de stage 1. CONFIRMATION D EMBAUCHE Fournir au une lettre officielle d embauche de l entreprise : date de début et de fin de stage (durée du stage

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION SOLUTION PACKS KALITISS PROGRAMME DE FORMATION in&co, 3 avenue Marie Reynoard 38100 Grenoble Tél/Fax 04 76 22 23 85 contact@inandco.com SOMMAIRE 1 - PACKS DE FORMATION... 3 1.1 - Pack Sécurité...3 1.2

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information 11 Systèmes Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs et individuels

Plus en détail

Small-Satellite Engineering and Applications

Small-Satellite Engineering and Applications Amandine DENIS Satellite Engineering Mai 2008 Aperçu de la présentation 1. De Spoutnik aux CubeSats 2. Caractéristiques-clés des petits satellites 3. Plateformes développées par le SSTL 4. Opportunités

Plus en détail

DUT. Informatique, orientation Imagerie Numérique. Domaine : Sciences, Technologies, Santé. Mention : Informatique

DUT. Informatique, orientation Imagerie Numérique. Domaine : Sciences, Technologies, Santé. Mention : Informatique DUT Informatique, orientation Imagerie Numérique Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : Informatique Organisation : Institut Universitaire de Technologie Lieu de formation : Le Puy en Velay

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS

SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS Septembre 2014 BTS Services informatiques aux organisations - 1/123 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale, l enseignement

Plus en détail

Présentation de SILICOM

Présentation de SILICOM Présentation de SILICOM PRÉSENTATION GÉNÉRALE En quelques chiffres 31 ans d existence 200 Collaborateurs 8 M de capital Plus de 14 M de CA Plus de 15 clients grands comptes 3 établissements pour couvrir

Plus en détail

LA QUALITE DU LOGICIEL

LA QUALITE DU LOGICIEL LA QUALITE DU LOGICIEL I INTRODUCTION L'information est aujourd'hui une ressource stratégique pour la plupart des entreprises, dans lesquelles de très nombreuses activités reposent sur l'exploitation d'applications

Plus en détail

Joint AAL Information and Networking Day. 21 mars 2012

Joint AAL Information and Networking Day. 21 mars 2012 Joint AAL Information and Networking Day 21 mars 2012 Présentation TéSA a pour objet : la mise en commun de moyens permettant de : rassembler et accueillir des doctorants ou post-doctorants dont les thèses

Plus en détail

Oracle Fusion Middleware Concepts Guide 11g Release 1 (11.1.1) Figure 1-1 Architecture Middleware

Oracle Fusion Middleware Concepts Guide 11g Release 1 (11.1.1) Figure 1-1 Architecture Middleware 1 Introduction Ce chapitre décrit Oracle Fusion Middleware. Il comprend : o Qu'est-ce que Middleware o Les fonction de Middleware o L'architecture de conception Middleware o L'architecture orientée services

Plus en détail

PLAN DE COURS. Session 1: Présentation de l'étude de cas Microsoft Dynamics Sure Step

PLAN DE COURS. Session 1: Présentation de l'étude de cas Microsoft Dynamics Sure Step GERER un projet pour implémenter Dynamics CRM avec Sure Step Ref : 80278 Durée : 2 jours A propos de ce cours : Ce cours de 2 jours est un atelier de formation avancée centré sur les fonctionnalités de

Plus en détail

Introduction... 3. 8.1. Définition...3

Introduction... 3. 8.1. Définition...3 Mise en situation... 2 Introduction... 3 8.1. Définition...3 8.2. Services de la GMAO...3 8.2.1. Les formes de GMAO... 3 8.2.2. Augmentation du service rendu... 4 8.2.3. La conception des logiciels de

Plus en détail

Concours interne de l agrégation du second degré. Section économie et gestion. Programme de la session 2013

Concours interne de l agrégation du second degré. Section économie et gestion. Programme de la session 2013 Concours interne de l agrégation du second degré Concours interne d accès à l échelle de rémunération des professeurs agrégés dans les établissements d enseignement privés sous contrat du second degré

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

Prestations d audit et de conseil 2015

Prestations d audit et de conseil 2015 M. Denis VIROLE Directeur des Services +33 (0) 6 11 37 47 56 denis.virole@ageris-group.com Mme Sandrine BEURTHE Responsable Administrative +33 (0) 3 87 62 06 00 sandrine.beurthe@ageris-group.com Prestations

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

La technologie Ultra Vision Rigol Une solution vers le Numérique

La technologie Ultra Vision Rigol Une solution vers le Numérique La technologie Ultra Vision Rigol Une solution vers le Numérique L es améliorations de la série d oscilloscopes DS4000 vers la série MSO en ajoutant 16 entrées numériques engendre la poursuite du développement

Plus en détail

Master Energie spécialité Energie électrique

Master Energie spécialité Energie électrique 03/12/2013 http://www.univ-fcomte.fr Master Energie spécialité Energie UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie http://stgi.univ-fcomte.fr/ Dénomination officielle : Master Sciences, technologies,

Plus en détail

La mesure des écarts en Sciences de l'ingénieur

La mesure des écarts en Sciences de l'ingénieur 1 sur 6 24/05/2015 18:44 La mesure des écarts en Sciences de l'ingénieur Gil Sause, Dominique Laporte La problématique L'enseignement des sciences de l'ingénieur (SI) au lycée s'inscrit dans une continuité

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE

MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE Le renouvellement des effectifs dans les grands groupes et les entreprises du secteur de la production d électricité, la modernisation

Plus en détail

GUIDE SUR L ASSISTANCE A LA MAÎTRISE D'OUVRAGE EN INFORMATIQUE

GUIDE SUR L ASSISTANCE A LA MAÎTRISE D'OUVRAGE EN INFORMATIQUE GUIDE SUR L ASSISTANCE A LA MAÎTRISE D'OUVRAGE EN INFORMATIQUE Validé par la Commission technique des marchés le 9 décembre 2004 1.1 OBJET DU GUIDE...3 1.2 LE PERIMETRE DU GUIDE...3 1.2.1 Terminologie

Plus en détail

ECTS INFORMATIQUE ET RESEAUX POUR L INDUSTRIE ET LES SERVICES TECHNIQUES

ECTS INFORMATIQUE ET RESEAUX POUR L INDUSTRIE ET LES SERVICES TECHNIQUES ECTS INFORMATIQUE ET RESEAUX POUR L INDUSTRIE ET LES SERVICES TECHNIQUES CHAPITRES PAGES I DEFINITION 3 II CONTEXTE PROFESSIONNEL 3 HORAIRE HEBDOMADAIRE 1 er ET 2 ème ANNEE 4 FRANÇAIS 4 ANGLAIS 5 MATHEMATIQUES

Plus en détail

imaginez-vous un univers de possibilités BOOK2014-2015 imagine yourself in a world of opportunities... http://recrutement.akka.eu

imaginez-vous un univers de possibilités BOOK2014-2015 imagine yourself in a world of opportunities... http://recrutement.akka.eu BOOK2014-2015 imaginez-vous un univers de possibilités imagine yourself in a world of opportunities... http://recrutement.akka.eu BOOK France imaginez-vous un univers de possibilités http://recrutement.akka.eu

Plus en détail

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Quels sont les éléments principaux dont il faut tenir compte pour la rédaction d'un cahier des charges dans le cadre d'un projet lié aux TIC (technologies de

Plus en détail

Architecture Logicielle

Architecture Logicielle Architecture Logicielle Chapitre 3: UML pour la description et la documentation d une architecture logicielle Année universitaire 2013/2014 Semestre 1 Rappel L architecture d un programme ou d un système

Plus en détail

RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE)

RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE) RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Domaine : Sciences, Technologies, Santé Licence professionnelle : Dénomination Nationale «Systèmes informatiques et logiciels»

Plus en détail

MINISTÈRE CHARGÉ DE LA RECHERCHE NOTICE

MINISTÈRE CHARGÉ DE LA RECHERCHE NOTICE cerfa N 50078#07 MINISTÈRE CHARGÉ DE LA RECHERCHE PROCEDURE D'AGREMENT, AU TITRE DU CREDIT D'IMPOT-RECHERCHE, DES ORGANISMES EXECUTANT POUR DES TIERS DES OPERATIONS DE RECHERCHE ET DE DEVELOPPEMENT NOTICE

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Glossaire La terminologie propre au projet, ainsi que les abréviations et sigles utilisés sont définis dans le Glossaire. Approbation Décision formelle, donnée

Plus en détail

Référentiel de Compétences Ingénierie et management des DFOAD

Référentiel de Compétences Ingénierie et management des DFOAD Référentiel de Compétences Ingénierie et management des D Légende de la colonne Type (d acteurs) : C= Chef de projet Cavum = Conseil de perfectionnement = ingénierie de Formation = ingénierie pédagogique

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Pôle de compétitivité Aerospace Valley Prestation de consultant Action Collective CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Cahier des charges Accompagnement de PME à l international Réf. AV-2014-271 AEROSPACE VALLEY

Plus en détail

GENIE STATISTIQUE GESTION DES RISQUES ET INGENIERIE FINANCIERE MARKETING QUANTITATIF ET REVENUE MANAGEMENT

GENIE STATISTIQUE GESTION DES RISQUES ET INGENIERIE FINANCIERE MARKETING QUANTITATIF ET REVENUE MANAGEMENT Remarque : Tous les cours sont en français, sauf contre-indication. Pour des traductions anglaises des titres, des descriptifs, et plus de renseignements, consultez l intégralité du Programme des enseignements

Plus en détail

UNIVERSITE HASSAN II DE CASABLANCA. FACULTE DES SCIENCES & TECHNIQUES MOHAMMEDIA Département Génie Electrique

UNIVERSITE HASSAN II DE CASABLANCA. FACULTE DES SCIENCES & TECHNIQUES MOHAMMEDIA Département Génie Electrique UNIVERSITE HASSAN II DE CASABLANCA FACULTE DES SCIENCES & TECHNIQUES MOHAMMEDIA Département Génie Electrique FORMATION CONTINUE Diplôme d Université de Casablanca Master d Université Master en Sciences

Plus en détail

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation SEP 2B juin 20 12 Guide méthodologique de calcul du coût d une Sommaire Préambule 3 Objectif et démarche 3 1 Les objectifs de la connaissance des coûts 4 2 Définir et identifier une 5 Calculer le coût

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

Service de réplication des données HP pour la gamme de disques Continuous Access P9000 XP

Service de réplication des données HP pour la gamme de disques Continuous Access P9000 XP Service de réplication des données HP pour la gamme de disques Continuous Access P9000 XP Services HP Care Pack Données techniques Le service de réplication des données HP pour Continuous Access offre

Plus en détail

Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive. Version 1.0

Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive. Version 1.0 Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive Sommaire - Le Robot M.I.M.I. (Multipode Intelligent à Mobilité Interactive) - Présentation du Système à Enseigner. - Composition

Plus en détail

FINANCES VOS CONTACTS : Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr

FINANCES VOS CONTACTS : Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr FINANCES VOS CONTACTS : Nadège WADOUX Conseillère Formation Domaines Affaires juridiques, Finances et Europe nadege.wadoux@cnfpt.fr Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr

Plus en détail

www.mpihome.com Logiciel d'acquisition de données et de surveillance de process n Une solution clef en main n Fonctionne avec des frontaux VXI et LXI pour des mesures de température, pression, force, accélération,

Plus en détail

CORAC : Appels à partenariat Propulsion

CORAC : Appels à partenariat Propulsion 1 CORAC : Appels à partenariat Propulsion Appel à partenariat AIRBUS pour le projet P12 EPICE Contexte du projet P12 Périmètre: Système Propulsif en général, moteur, nacelle, mât réacteur (configuration

Plus en détail

Formation des enseignants. Le tensiomètre. Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves

Formation des enseignants. Le tensiomètre. Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves Le tensiomètre Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves Un peu d'histoire C'est en 1628 que W. Harvey découvrit la circulation du sang. C'est pourtant seulement en 1730 que la pression

Plus en détail

Un accueil de qualité :

Un accueil de qualité : Un accueil de qualité : Mercredi 08 Juin 2011, dans l après-midi, notre classe de 3 ème de Découverte Professionnelle s est rendue sur le site de THALES ALENIA SPACE à CANNES LA BOCCA. Nous étions accompagnés

Plus en détail

EQUIPEMENTS ELECTRONIQUES : MAINTENANCE

EQUIPEMENTS ELECTRONIQUES : MAINTENANCE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EQUIPEMENTS

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - meilleures pratiques

DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - meilleures pratiques livre blanc DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE MEILLEURES PRATIQUES ET APPLICATIONS DE SOUTIEN DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - MEILLEURES PRATIQUES 1 Les solutions infonuagiques sont de plus en plus présentes sur

Plus en détail

Introduction à l informatique temps réel Pierre-Yves Duval (cppm)

Introduction à l informatique temps réel Pierre-Yves Duval (cppm) Introduction à l informatique temps réel Pierre-Yves Duval (cppm) Ecole d informatique temps réel - La Londes les Maures 7-11 Octobre 2002 -Définition et problématique - Illustration par des exemples -Automatisme:

Plus en détail

PROJET DE STAGE LOGICIEL BIOSTATION

PROJET DE STAGE LOGICIEL BIOSTATION 20140805 PROJET DE STAGE LOGICIEL BIOSTATION Développement et test du logiciel d'automation d'une station de biologie. Etudiant Ingénieurs 5 année. Ref : BS/20130805/ALVEOLE/BIOBOT/STAGE-DEF /v1.1 Type

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE

Brevet de technicien supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE Brevet de technicien supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE, DE l ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Direction de l enseignement supérieur Service des contrats et

Plus en détail

ManageEngine IT360 : Gestion de l'informatique de l'entreprise

ManageEngine IT360 : Gestion de l'informatique de l'entreprise ManageEngine IT360 Présentation du produit ManageEngine IT360 : Gestion de l'informatique de l'entreprise Améliorer la prestation de service à l'aide d'une approche intégrée de gestion des performances

Plus en détail

ECTS CM TD TP. 1er semestre (S3)

ECTS CM TD TP. 1er semestre (S3) Organisation du parcours M2 IRS en alternance De façon générale, les unités d enseignements (UE) sont toutes obligatoires avec des ECTS équivalents à 3 sauf le stage sur 27 ECTS et réparties sur deux semestres

Plus en détail

Ref. TRDF / 071 : Conception d un séquenceur de test mettant en œuvre des principes de test statistique

Ref. TRDF / 071 : Conception d un séquenceur de test mettant en œuvre des principes de test statistique Ref. TRDF / 071 : Conception d un séquenceur de test mettant en œuvre des principes de test statistique Test industriel des produits développés sur le site, essentiellement des décodeurs de TV numérique.

Plus en détail

UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE.

UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE. UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE. Cette épreuve permet de valider les compétences C1, C2, C3 et T2 du référentiel au travers de la démarche de projet 15 que le candidat aura mis en œuvre.

Plus en détail

Stratégie de rémunération

Stratégie de rémunération CONSULTING Offre Conseil RH Stratégie de rémunération La stratégie de rémunération est un facteur de stabilité et de performance de l'entreprise. GFI Consulting vous accompagne en mettant en cohérence

Plus en détail

SITools2, un système d'accès aux données scientifiques web 2.0

SITools2, un système d'accès aux données scientifiques web 2.0 SITools2, un système d'accès aux données scientifiques web 2.0 Jean-Christophe Malapert CNES 18 Av. Edouard Belin 31400 Toulouse Cedex 9 Hervé Ballans IAS Centre universitaire d Orsay, Bât 120 121, 91405

Plus en détail