STAGES CNES Année

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "STAGES CNES Année 2013-2014"

Transcription

1 STAGES CNES Année

2 Sommaire Assurance qualité page 3 Automatique / Commande & Contrôle page 8 Electronique/Composants page 20 Etudes systèmes page 31 Gestion Communication Juridique page 43 Informatique/réseaux page 54 Mathématique Mécanique spatiale page 74 Mécanique Thermique Propulsion Energie page 87 Physique page 102 Radiocommunications page 108 Sciences de la planète Terre page 129 Sciences de l'univers page 159 Sciences de la microgravité page 160 Techniciens page 161 Page - 2

3 ASSURANCE QUALITE Test des composants optoélectroniques défaillants L'étudiant devra développer des tests électro-optiques pour caractériser les composants optoélectroniques en vue de comprendre leurs modes de défaillance en environnement spatial. Référence : 2014T001 Accueil : DCT/AQ/LE Date de début : 2ème semestre Page - 3

4 ASSURANCE QUALITE Microanalyses sur les composants optoélectroniques défaillants L'étudiant mènera des analyses avec les moyens du laboratoire sur les composants optoélectroniques (tests électro-optiques, microscopes électroniques à balayage, cathodoluminescence etc...). Référence : 2014T002 Accueil : DCT/AQ/LE Page - 4

5 ASSURANCE QUALITE Etude du dégazage de matériaux à usage spatial après différents conditionnements. Les diverses techniques disponibles au service Laboratoires & Expertise (moyens d'essai sous vide, moyens de chimie analytique spectroscopiques et chromatographiques) seront mises à profit pour caractériser les pertes de masse sous vide thermique et les produits de désorption de matériaux choisis qui auront été prétraités thermiquement ou par rayonnement UV. Référence : 2014T003 Accueil : DCT/AQ/LE Page - 5

6 ASSURANCE QUALITE Retour d'expérience en Sûreté de Fonctionnement Le service "Sûreté de Fonctionnement" du CNES Toulouse est amené à réaliser des évaluations de fiabilité, disponibilité et sécurité de différents systèmes spatiaux (équipements, satellites, centres de contrôle, constellations ). Ces travaux sont réalisés au moyen d'outils de traitement statistique (ajustement, essais accélérés, techniques bayésiennes...), de calcul de probabilité (analytiques, traitements markoviens, simulations de Monte-Carlo...) et d'optimisation (simplexe, Algorithmes Génétiques...). Dans le cadre de ce stage, il est proposé d'approfondir certaines méthodes quantitatives de sûreté de fonctionnement sous la forme de fiche de Retour d'expérience. Elles devraient porter notamment sur des modèles de dégradation dans le cadre du «health monitoring». Outre cette action de recherche et de formalisation de l'expérience, une problématique originale sera traitée au cours du stage concernant la modélisation d'un système spatial. Mené en collaboration avec d autres services du CNES (projet ou programme) ce travail devrait déboucher sur la réalisation d un simulateur comportemental comme outil d aide à la décision. Référence : 2014T004 Accueil : DCT/AQ/SF Durée (mois) : 5 mois Page - 6

7 ASSURANCE QUALITE Sûreté de fonctionnement logiciel pour le secteur spatial Le service "Sûreté de Fonctionnement" du CNES à Toulouse est responsable de la définition et de la mise en œuvre des activités de Sûreté de Fonctionnement sur les projets de systèmes spatiaux. Parmi les problématiques, la sureté de fonctionnement logiciel est un besoin émergent. La composante soft prend une part croissante dans les fonctions et les sous-systèmes identifiés comme critiques (autant pour le segment sol que pour le système en vol) Ce stage propose de bâtir une démarche de sureté de fonctionnement logiciel dédiée aux activités spatiales. Encadré par le responsable SdF, le titulaire participera à la mise en place d une méthodologie SdF logiciel en lien avec les analyses SdF système, la qualité logiciel et les référentiels normatifs du CNES. Le titulaire sera amené à travailler en partenariat avec le service de qualité logiciel et les projets. Il aura la charge de : - Faire une prospection méthodologique sur les normes des différents secteurs industriels et d évaluer leurs applicabilités dans le secteur spatial. - Evaluer le besoin d harmonisation sur la criticité fonctionnelle et la criticité logicielle. - Proposer des méthodes d'analyse facilitant la déclinaison des exigences système/soft au vue de la sureté de fonctionnement. - Construire un plan de sureté de fonctionnement logiciel et l éprouver par l application de cas pratique. Profil & Aptitude du titulaire : - Parcours à dominante ingénierie des systèmes informatiques - Connaissance en sureté de fonctionnement/qualité logiciel souhaitée - Connaissance de la norme 61508, serait un plus - Vision système - Esprit de synthèse/méthodique - Bon relationnel Référence : 2014T005 Accueil : DCT/AQ/SF Durée (mois) : 5 à 6 mois Page - 7

8 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Modélisation dans un profil UML temps réel d'une plateforme d'exécution matérielle et logicielle pour systèmes embarqués. L' "ingénierie des modèles" (MDE) est une approche moderne fortement recommandée pour développer de manière sûre et optimisée des systèmes embarqués. Elle implique de modéliser à part de l'application les ressources matérielles et logicielles en charge de son exécution. L'objectif du stage est de modéliser dans le langage MARTE une plateforme d'exécution s'appuyant sur un système d'exploitation temps réel. Référence : 2014T006 Accueil : DCT/SB/LV Date de début : 2ème semestre Page - 8

9 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Evaluation des performances et algorithmes de gestion de pannes d'une nouvelle architecture avionique. Depuis 2008, le CNES développe un nouveau concept d'architecture avionique basé sur le paradigme de l'informatique en réseau, avec l'objectif de disposer d'architectures plus modulaires, flexibles et robustes aux pannes. Dans ce concept, plusieurs objets communicants sont repartis sur un ou plusieurs nœuds de calcul afin de bâtir l'architecture avionique d'une plateforme satellite. Le CNES a développé un banc démonstrateur (banc microdapar) mettant en œuvre ce concept sur la base de spécifications d'une plateforme existante. L'objectif du stage est de mettre en œuvre des essais qui doivent permettre de: 1-Evaluer les capacités de la nouvelle architecture en termes de flexibilité à la prise en compte de nouveaux besoins. 2-Etudier différents algorithmes de gestion de pannes sur une telle architecture. Lors de cette activité, le candidat participera à la définition de ces essais et sera en charge de les mettre en œuvre sur banc. Sur le deuxième point, il sera également en charge d'apporter les modifications nécessaires aux logiciels embarqués afin d'implémenter les algorithmes de gestion de pannes choisis avec le tuteur. Référence : 2014T007 Accueil : DCT/SB/LV Date de début : 2ème semestre Page - 9

10 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Estimation visuelle du mouvement pour un robot d'exploration planétaire. Le robot mobile de la mission Exomars de l'esa sera doté de capacités de navigation en mode autonome. La participation du CNES à cette mission comprend l'étude des algorithmes à bord du robot permettant d'une part, de percevoir le relief environnement et de planifier automatiquement la trajectoire à suivre, d'autre part de déterminer le mouvement du véhicule par analyse d'images successives de la texture du sol. L'objet du stage consistera en l'étude, en l'implémentation et aux essais d'algorithmes faisant partie de la chaîne d'estimation visuelle du mouvement. Les travaux incluront le développement d'algorithmes nouveaux ainsi que l'optimisation et l'exploitation d'algorithmes existants sur des données réelles prises à bord du robot. La réalisation implique le développement en langage C dans un environnement logiciel complexe sur des calculateurs de type PC sous Linux. Référence : 2014T008 Accueil : DCT/SB/VS Page - 10

11 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Navigation autonome pour un robot d'exploration planétaire. Le robot mobile de la mission Exomars de l'esa sera doté de capacités de navigation en mode autonome. La participation du CNES à cette mission comprend l'étude des algorithmes à bord du robot permettant d'une part, de percevoir le relief environnant et d'en construire un modèle numérique de terrain, ensuite de déterminer quelles sont les zones franchissables par le véhicule (carte de navigation), enfin de planifier automatiquement la trajectoire à suivre. L'objet du stage consistera en l'étude, en l'implémentation et aux essais d'algorithmes permettant la mémorisation des données de l'environnement et la planification automatique de trajectoires sur une période au moins égale à une journée d'opérations sur Mars. La réalisation implique le développement en langage C, C++ dans un environnement logiciel complexe sur des calculateurs de type PC sous Linux. Ce stage s'adresse à des étudiants disposant d'une formation approfondie en informatique technique et possédant de solides connaissances en algorithmique avancée. Référence : 2014T009 Accueil : DCT/SB/VS Page - 11

12 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Planification sous contraintes pour un robot d'exploration planétaire. Le robot mobile de la mission Exomars de l'esa sera doté de capacités de navigation en mode autonome. La participation du CNES à cette mission comprend l'étude des algorithmes à bord du robot permettant d'une part, de percevoir le relief environnant et d'en construire un modèle numérique de terrain, ensuite de déterminer quelles sont les zones franchissables par le véhicule (carte de navigation), enfin de planifier automatiquement la trajectoire à suivre. L'objet du stage consistera en l'étude, en l'implémentation et aux essais d'algorithmes permettant la planification sous contraintes automatique de trajectoires tenant compte de la cinématique du véhicule (trajectoires curvilignes, arcs de cercles). La réalisation implique le développement en langage C, C++ dans un environnement logiciel complexe sur des calculateurs de type PC sous Linux. Ce stage s'adresse à des étudiants disposant d'une formation approfondie en informatique technique et possédant de solides connaissances en algorithmique avancée. Référence : 2014T010 Accueil : DCT/SB/VS Page - 12

13 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Etude de la compatibilité du SCAO d'un micro satellite avec des orbites elliptiques à périgée bas. Les études SCAO (Système de Contrôle d'attitude et d'orbite) comportent aujourd hui un volet relatif à la désorbitation en fin de mission, afin d être conforme aux exigences de la loi sur les opérations spatiales. La quantité d ergols restant limitée à bord, il peut être envisagé d effectuer une désorbitation vers une orbite elliptique de périgée faible, plutôt que vers une orbite circulaire : en effet, pour une même durée de rentrée dans l'atmosphère, la solution de l orbite elliptique consomme moins d ergols. Cette solution suppose que le SCAO fonctionne avec un niveau de performance suffisant sur ces orbites (l orbite finale peut n être atteinte qu après plusieurs orbites elliptiques intermédiaires). L objectif du stage est d'étudier le SCAO d'un micro satellite conçu pour des orbites circulaires, et de vérifier qu'il est adapté à des orbites elliptiques. Référence : 2014T011 Accueil : DCT/SB/PS Page - 13

14 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Analyse pire-cas pour le contrôle d'attitude d'un microsatellite avec modes flexibles. Ces dernières années, de nombreuses activités de recherche ont été menées afin d améliorer la robustesse des lois de commande des SCAO (Système de Contrôle d'attitude et d'orbite). Aujourd hui, les outils de synthèse robuste sont bien maîtrisés et de nombreux satellites en bénéficient au CNES (DEMETER, MICROSCOPE) et dans l industrie (Pilotage ARIANE 5, SILEX, SPACEBUS4000, ). Certains de ces outils reposent sur la synthèse multi-modèles, où l'on recherche un correcteur répondant au cahier des charges pour une sélection de modèles pire-cas. Il existe différents outils pour sélectionner ces modèles pire-cas, soit basés sur l'optimisation convexe (µanalyse), soit sur des algorithmes d'optimisation heuristique (algorithmes génétiques, etc.). L'objectif du stage est de mettre en œuvre et de comparer deux types d'outils (Robust Control Toolbox de MATLAB et WCAT de l'université d'exceter) sur un modèle de microsatellite présentant des modes souples. Référence : 2014T012 Accueil : DCT/SB/PS Page - 14

15 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Développement d'un simulateur SCAO Simulink pour satellite scientifique. Le stage consiste à développer des outils de simulations SCAO (Système de Contrôle d'attitude et d'orbite) utilisés dans les phases de conception (développement de modèles et réglage de lois de commande) ou dans les phases opérationnelles (analyse de mesures en vol dans le cadre de mises à poste, d'anomalies, ou d'opérations de fin de vie). Les outils sont développés sous Simulink et destinés à des satellites scientifiques dans la gamme 400 kg. Référence : 2014T013 Accueil : DCT/SB/PS Page - 15

16 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Simulateur multimodes SCAO sous SIMULINK. Le stage consiste dans une première étape à finaliser la mise en place d'un atelier de simulation de l'ensemble des modes SCAO (Système de Contrôle d'attitude et d'orbite) pour des "mini-satellites", en cours de développement sous Simulink, puis à utiliser cet atelier pour analyser des phénomènes rencontrés en orbite. Référence : 2014T014 Accueil : DCT/SB/PS Page - 16

17 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Commande prédictive pour les opérations de rendez-vous terminal avec un objet non coopératif. Cette activité s inscrit dans un projet de développement de techniques de Guidage, Navigation et Contrôle (GNC) applicables aux manœuvres d un satellite à proximité d un objet non coopératif et animé d un mouvement résiduel (rendez-vous terminal, inspection, asservissement en position/attitude par rapport à l objet mobile). Le type de commande en position relative déjà mise en place s appuie aujourd hui sur des techniques de type LQR (Linear Quadratic Regulator) qui ont fait leurs preuves lors d expériences en orbite. L objectif du stage est d évaluer l intérêt d une autre technique moderne de commande (commande prédictive) au travers de la caractérisation de ses performances et de ses contraintes d implémentation. Le travail consistera à développer un système de commande selon cette technique pour la réalisation de trajectoires forcées exprimées soit dans le repère inertiel soit dans le repère de l objet tournant. Le candidat devra posséder de bonnes compétences en Automatique et une maîtrise des outils Matlab / Simulink. Référence : 2014T015 Accueil : DCT/SB/PS Page - 17

18 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Contrôle d attitude du satellite Microscope. Microscope est le premier satellite avec compensation de traînée conçu par le CNES, la mission exige en effet la compensation des forces non gravitationnelles. L instrument scientifique TSAGE composé de plusieurs accéléromètres ultrasensibles est utilisé comme principal senseur dans la boucle SCAA (Système de Contrôle de l Attitude et des Accélérations). Le SCAA utilise en continu le système propulsif pour contrer les forces non gravitationnelles en contrôlant à zéro les mesures accélérométriques ; il assure aussi la fonction classique de contrôle de l attitude au travers du même jeu d actionneurs. Ce système propulsif est constitué de 8 propulseurs proportionnels à gaz froids de conception nouvelle, encore jamais testés en orbite. Le stagiaire participera aux études et à la validation du SCAA de cette mission. Référence : 2014T016 Accueil : DCT/SB/PS Durée (mois) : 5 mois Page - 18

19 AUTOMATIQUE / COMMANDE & CONTROLE Stimulateur pour senseur stellaire. Les senseurs stellaires sont des équipements majeurs pour le contrôle d attitude des satellites actuels où ils participent en général à la performance de pointage. Par conséquent, il est nécessaire de connaître avec précision leur performance mais surtout leur comportement fonctionnel en fonction du profil de missions. Pour cela, le CNES possède un banc de stimulation optique. Celui-ci est composé d'un écran haute définition piloté par un PC temps réel. Un logiciel gère l'affichage d'étoiles sur l'écran en fonction des mouvements à présenter au senseur stellaire sous test. Le CNES travaille actuellement sur un banc de stimulation plus intégré permettant son utilisation lors des phases d'intégration et tests sur satellite. L'objectif de ce stage est de poursuivre le développement de ce banc de test afin de démontrer la faisabilité des concepts utilisés. Référence : 2014T092 Accueil : DCT/TV/MS Page - 19

20 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Développement d'un capteur de pluie miniature pour ballons. Le stage consiste à mettre au point un capteur destiné à mesurer la quantité de pluie reçue sur l'enveloppe d'un ballon. Pour ce faire le stagiaire devra s'approprier le fonctionnement du dispositif acoustique permettant la mesure, mettre au point un algorithme de traitement et interfacer l'instrument au système de collecte de données de l'aérostat. Référence : 2014T017 Accueil : DCT/BL/NB Page - 20

21 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Développement d'une chaine de réception de télémesure pour ballons stratosphériques légers. Le stage consiste à concevoir, développer et réaliser un dispositif de réception pour ballons stratosphériques légers dans la bande UHF. Pour ce faire, le stagiaire devra prendre en compte les caractéristiques du signal provenant de l'émetteur, définir l'architecture du récepteur et en particulier le système de démodulation numérique le plus adapté. Référence : 2014T018 Accueil : DCT/BL/NB Page - 21

22 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Application des techniques optiques dynamiques à la thermographie. Dans les VLSI actuels, de nombreux mécanismes de défaillances induisent des augmentations locales et momentanées de températures. Les techniques de type émission de lumière dynamique peuvent dans ces cas avantageusement remplacer les caméras thermiques classiques. Il est également possible d'utiliser le laser en mode réfléchi pour des applications de thermoreflectance. Dans les deux cas, nous pouvons détecter des phénomènes thermiques très rapides avec des résolutions spatiales très intéressantes. La faisabilité a été démontrée mais l'isolation de l'information thermique nécessite la mise au point d'une technique de mesure spécifique que le stagiaire devra implémenter et valider. Référence : 2014T019 Accueil : DCT/AQ/LE Page - 22

23 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Localisation de défaut dans les VLSI par sondage laser. Ce stage s'inscrit dans la thématique du diagnostic et de l'analyse de défaillance des composants microélectroniques (VLSI). Le sujet portera sur la mise en œuvre et la mise en application de techniques de mesures internes et sans contact par sondage laser. L utilisation d un faisceau laser et la mesures temps réel des propriétés optiques de l onde réfléchi permet en effet de réaliser des mesures de tension interne (probing). Ces techniques sont complémentaires des techniques par émission de lumière et seront mise en application sur des différents composants microélectroniques : Digitaux, analogique et mixtes. Un banc de mesures (Hamamatsu) est disponible. Il sera utilisé et amélioré au cours de ce stage Référence : 2014T020 Accueil : DCT/AQ/LE Page - 23

24 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Caractérisation de composants électroniques sous stimulation laser impulsionnel. L utilisation de faisceaux laser à impulsions courtes permet de générer des évènements dits singuliers et/ou de l injection volontaire de fautes dans les composants électroniques. Ces techniques d analyses internes et sans contact peuvent être utilisées dans le cadre de la caractérisation de composants vis-à-vis de l environnement spatial mais aussi dans le cadre du diagnostic de composants microélectroniques modernes. Le couplage entre un banc de test laser et un système de test électrique (ATE) est actuellement disponible et opérationnel. Le sujet aura pour objectif d optimiser les séquences de test et la communication entre ces deux instruments (lien vidéo ou protocole de communication sous LabView ou C++) afin de pouvoir caractériser différents type de technologies, digital, analogique, mixte, CMOS et Bipolaire. Référence : 2014T021 Accueil : DCT/AQ/LE Page - 24

25 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Caractérisation d'une électronique de conversion numérique/analogique. L'objet de ce stage sera de caractériser les performances (bruit, linéarité, stabilité, ) d'une chaîne d'acquisition du signal d'un capteur d'images de dernière génération. Ces mesures se dérouleront sur un des bancs de mesure du Service. Référence : 2014T022 Accueil : DCT/SI/CD Durée (mois) : 5 mois Page - 25

26 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Caractérisation des performances électro-optiques d un nouveau capteur d'images CMOS. Ce stage consiste dans un premier temps à mettre en œuvre le capteur d'images sur un banc de caractérisation électro-optique (installation des éléments dans le banc, vérification des cartes électroniques de pilotage du composant, mise au point de la chaîne d acquisition afin de s interfacer avec les cartes et logiciels d acquisition du banc etc.), puis dans un second temps à réaliser les mesures électro-optiques de ce composant : paramètres d obscurité (courant et bruit), réponse spectrale, et réponse sous éclairement (sensibilité, non uniformités, linéarité); Référence : 2014T023 Accueil : DCT/SI/CD Durée (mois) : 5 mois Page - 26

27 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Système acquisition de températures 1-wire avec Arduino. Les essais en intégration satellite nécessitent parfois une instrumentation importante et diversifiée. La chaine d'instrumentation est composée de capteurs (Température, Pression, Humidité, Tension, Intensité) de conditionneurs et de système d'acquisition. Le stage est basé sur la partie "acquisition et enregistrement des données de température avec capteur de type 1-wire et une plateforme microcontroleur PIC de type Arduino". La première partie sera consacrée à la définition précise du besoin, et au développement de la partie électronique. La seconde partie, sera consacrée au développement du programme informatique et de l'interface avec un PC. Cette partie pourra donner lieu à des essais sur un équipement satellite. Référence : 2014T024 Accueil : DCT/TV/2I Date de début : 2ème semestre Page - 27

28 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Etude d'une architecture électrique ultra modulaire pour satellite en orbite basse. Le but de ce stage est : 1. De participer à l'analyse de différentes architectures basées sur un concept d'ultra modularité englobant le générateur solaire, les fonctions de conditionnement et de distribution d'énergie, les cellules lithium Ion, les convertisseurs de tension. Les échanges d'informations (boucle de régulation, MPPT, points de références, FDIR) et le protocole de communication entre les briques de base doivent être analysés. Les outils de simulation tels que Matlab, Scilab et/ou Pspice peuvent être utilisés pour mener les analyses comparatives des architectures étudiées. 2. De simuler, avec les outils appropriés, le bon fonctionnement de la conception détaillée de l'architecture, 3. De participer à la définition et à la réalisation d'une maquette permettant de vérifier le fonctionnement, de réaliser les mesures, identifier les contraintes. Référence : 2014T025 Accueil : DCT/TV/AV Durée (mois) : 5 à 6 mois Page - 28

29 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Prototypage & Evaluation de fonctions de traitement sur FPGA spatial (carte CPUGEN). Le CNES a récemment développé une carte CPU haute-performance destinée aux futurs calculateurs spatiaux (référencée CPUGEN), basée sur une architecture processeur multi-cœurs, et sur le FPGA spatial reprogrammable de dernière génération permettant de conférer à ce module la généricité & configurabilité requises pour s'adapter à un large champ d'applications. Dans cette optique, il s'agit au cours de ce stage de prototyper le code VHDL FPGA puis d'évaluer un certain nombre de fonctions logiques ou périphériques de traitement, pouvant être couplés/associés avec le cœur logique existant de ce FPGA suivant les besoins mission visés (équivalent bibliothèque CPUGEN). Les fonctions prioritairement identifiées concernent : un code de traitement FFT, un code d'encodage bande X (Reed-Solomon, scrambling,...), un code de prétraitement RF (génération I/Q), un code optimisé pour l'échange de données processeur-fpga (DPRAM?). Référence : 2014T026 Accueil : DCT/TV/IN - DCT/TV/AV Page - 29

30 ELECTRONIQUE/COMPOSANTS Etude et caractérisation de l impact des événements singuliers sur les convertisseurs analogique/numérique. Des essais de caractérisation au sol, destinés à simuler les conditions d irradiation rencontrées en environnement spatial, ont été menés sur divers composants électroniques, en particulier sur des convertisseurs analogique/numérique (CAN). Ils ont montré la présence d événements destructifs (en particulier le latchup). Ces phénomènes destructifs peuvent poser problème lors de la sélection des nouveaux composants pour le spatial. Le stage proposé consistera à mettre en œuvre des essais destinés à caractériser les performances de divers composants sélectionnés dans une offre commerciale. Pour cela, le stagiaire sera amené à personnaliser un banc de mesure dédié et à utiliser les différents moyens de caractérisation disponibles au CNES ou chez les partenaires industriels (laser, Source Californium, etc.). Il sera également amené à définir un plan d irradiation pour identifier les conséquences de latchups, à mener les essais d irradiations et à analyser les résultats obtenus pour mieux comprendre ce phénomène. Référence : 2014T027 Accueil : DCT/AQ/EC Durée (mois) : 5 à 6 mois Date de début : 2ème semestre Page - 30

31 ETUDES SYSTEMES Déconvolution d'un système optique actif. L'observation de la terre à très haute résolution est un axe fort du CNES via des projets tels SPOT ou Pléiades. Afin d'accéder à des résolutions meilleures des miroirs de grands diamètres sont à l'étude. Les tâches images de tels imageurs optiques très haute résolution sont impactées d'imperfections optiques (aberrations). Ces erreurs de fronts d'onde sont principalement dues à des effets thermoélastiques évoluant dans le temps. Ces erreurs peuvent notamment être modélisées sous la forme de polynômes de Zernike. L'impact de ce type de défauts sur la qualité des images dépend de leurs fréquences et amplitudes. Lorsque l'amplitude de ces défauts est grande, un système actif via un miroir déformable peut les corriger. Lorsque ces défauts sont d'amplitudes faibles une déconvolution adaptée au front d'onde peut être appliquée sur l'image sans aucune actuation. Après une étude bibliographique, le stage consistera à modéliser l'ensemble des configurations (actuation d'un miroir déformable et déconvolution spécifique). Il s'agira ensuite de déterminer les types de défauts acceptables ainsi que leurs amplitudes pour se contenter d'une déconvolution spécifique. Des métriques comparant les deux approches seront mises en place. Référence : 2014T028 Accueil : DCT/SI/QI Durée (mois) : 5 mois Page - 31

32 ETUDES SYSTEMES Bilan de performances système SMOS-Next. La mesure de l'humidité des sols, paramètre essentiel du cycle de l'eau, est effectuée depuis l'espace de manière opérationnelle par le satellite SMOS. Lancé en novembre 2009, il permet de dresser tous les 3 jours, une carte globale de l'humidité de la couche superficielle du sol. Malgré les excellents résultats obtenus par cette mission, sa modeste résolution spatiale (43km) ne permet pas d'aborder des problématiques de gestion des ressources à l'échelle locale. Pour répondre à ce besoin, le CNES a entrepris le développement d'une nouvelle mission, SMOS-Next, avec pour ambition d'améliorer sa résolution d'un facteur 10. Dans le cadre de ce développement, un simulateur est développé pour permettre de conduire les études de performances système et la conception détaillé de l'instrument. L'objet de ce stage sera de participer au développement de ce simulateur pour y inclure des modèles de transfert radiatif, afin de générer des scènes réalistes de température de brillance, basées sur une connaissance fine des conditions hydriques de la surface. Ces simulations pourront alors être utilisées pour établir un bilan de performances, à la résolution voulue, du système SMOS-Next. Référence : 2014T029 Accueil : DCT/SI/CB Durée (mois) : 4 mois Page - 32

33 ETUDES SYSTEMES Produits de synergie SMOS-Aquarius-SMAP. La mission SMOS, en orbite depuis novembre 2009, a emporté le premier radiomètre en bande L en orbite depuis la mission Skylab en Elle a depuis été rejointe par Aquarius (NASA/SAC) en juin 2011 et le sera prochainement par la mission SMAP (NASA). Ces 3 missions utilisent des instruments de technologies très différentes: interféromètre à synthèse d'ouverture pour SMOS, radiomètre à puissance totale pour les 2 autres, avec des caractéristiques d'antenne différentes, et un balayage conique dans le cas de SMAP. Malgré ces différences les mesures de température de brillance qu'elles délivrent doivent pouvoir être utilisées de la même manière. L'objectif de ce stage sera de participer au développement des méthodes d'inter étalonnage et d'homogénéisation qui doivent permettre de définir un produit de référence commun aux 3 missions. Référence : 2014T030 Accueil : DCT/SI/CB Durée (mois) : 4 mois Page - 33

34 ETUDES SYSTEMES Etude de besoin pour les futures mémoires de masse sur satellite. Les transmissions optiques satellite-sol ont été identifiées comme une technologie d avenir pour répondre aux futurs besoins de transmission très haut débit entre la terre et l espace. Le CNES s y intéresse à la fois pour le transfert des données collectées par les instruments d observation des satellites vers le sol (appelé télémesures charges utiles (TMCU)), et également pour de futures applications de télécommunications commerciales qui nécessitent un lien très capacitif entre les stations (Gateway) au sol et les satellites de télécommunications. Afin d étudier la faisabilité de ces futurs systèmes, différentes études ont été initiées afin d étudier le canal de propagation et d analyser son impact sur les transmissions de données, dans le but d identifier les types de modulations optiques et de codage à envisager pour permettre des liaisons robustes. En parallèle, il convient d'analyser et de définir les besoins de l'architecture des mémoires de masse couplées à ce type de moyen de transmission bord-sol. Dans ce contexte, les objectifs du stage sont les suivants : 1) Conduite de l analyse de besoin de l architecture mémoire. Il faudra notamment analyser les débits, les capacités de stockage pour l espace mémoire non-volatile et les zones de tampons, les contraintes opérationnelles, comme la possibilité de relectures multiples d un même contenu mémoire. 2) Analyse fonctionnelle et étude préliminaire d'architectures. 3) Identification de composants électroniques adaptés aux fonctionnalités critiques de l'architecture de la mémoire de masse. Référence : 2014T031 Accueil : DCT/TV/AV - DCT/RF/ITP Durée (mois) : 5 à 6 mois Page - 34

Expert ou chef de projet en contrôle-commande

Expert ou chef de projet en contrôle-commande Expert ou chef de projet en contrôle-commande C1C25 Electronique, électrotechnique ou contrôle-commande - IR Spécialités L expert ou chef de projet en contrôle-commande peut être amené à se spécialiser

Plus en détail

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur PROJET JANUS Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur Contact : alain.gaboriaud@cnes.fr OBJECTIFS Satellites Etudiants

Plus en détail

ASSITANCE TECHNIQUE CONTRAT de PRESTATION. Outil de collecte des données de roulage

ASSITANCE TECHNIQUE CONTRAT de PRESTATION. Outil de collecte des données de roulage ASSITANCE TECHNIQUE CONTRAT de PRESTATION Outil de collecte des données de roulage DATE : 28/10/2015 REFERENCE N VEH09-MOOVE-CDC3 1. INTERLOCUTEURS DU PROJET CHEF DE PROJET : Nom : Annie BRACQUEMOND Tél

Plus en détail

Ma Licence à l ESTIM

Ma Licence à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Ma Licence à l ESTIM Livret des études Année universitaire 2010-2011

Plus en détail

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance Développer notre vision d avance 1 - Ingénieur application système de freinage ESP 2 - Ingénieur développement système contrôle moteur 3 - Ingénieur essai moteur 4 - Ingénieur développement logiciel 5

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Prestation d expertise et d assistance à maitrise d ouvrage pour la conception d un nouveau service. Page 1 sur 7 SUIVI DES MODIFICATIONS Version Eléments

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE / STAPS MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR Spécialité Ingénierie Numérique, Signal-Image et Informatique Industrielle (INS3I) www.univ-littoral.fr OBJECTIFS

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes éoliens

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes éoliens Systèmes éoliens du candidat Établissement de formation / Ville Académie Épreuve E5 : Activités de maintenance Sous-épreuve E51 : Maintenance corrective d un bien Durée : 6 heures Coefficient 2 E51c Support

Plus en détail

Projet de création de SAFRAN ANALYTICS

Projet de création de SAFRAN ANALYTICS Projet de création de SAFRAN ANALYTICS Comité de Groupe 27 février 2015 SOMMAIRE Contexte Enjeux du Big Data pour Safran Projet Safran Analytics Calendrier prévisionnel 1 / CONFIDENTIEL / 27-02-2015 /

Plus en détail

Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique

Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique Introduction Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique Depuis le lancement du projet en février 2013, différentes actions ont été effectuées dans le but d'accroître la sensibilisation et

Plus en détail

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions Sage CRM Solutions Sage CRM SalesLogix Gagnez en compétitivité Sage CRM SalesLogix est une solution complète, conçue pour permettre à vos équipes commerciales, marketing et service d optimiser la gestion

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production Toutes les actions sont à réaliser obligatoirement B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production du candidat Etablissement de formation / Ville Académie Épreuve E5 : Activités de maintenance Sous-épreuve

Plus en détail

Catalogue des Sujets de PFE 2015

Catalogue des Sujets de PFE 2015 Catalogue des Sujets de PFE 2015 P é p i n i è r e d e n t r e p r i s e S o f t T e c h T e c h n o p o l e d e S o u s s e R o u t e d e l a C e i n t u r e, B P : 2 4 S o u s s e 4 0 5 9 - T u n i s

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 6 24/09/2013 14:49 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence Professionnelle : Licence Professionnelle Electricité et

Plus en détail

Sage CRM Sage CRM.com

Sage CRM Sage CRM.com Sage CRM Solutions Sage CRM Sage CRM.com Parce que vous souhaitez > Développer votre portefeuille de prospects > Entretenir une relation régulière avec vos clients > Disposer d outils pour vous organiser

Plus en détail

Chef de projet ou Expert en conception du contrôle/commande en instrumentation C1C25

Chef de projet ou Expert en conception du contrôle/commande en instrumentation C1C25 BAP C Sciences de l ingénieur et instrumentation scientifique Chef de projet ou Expert en conception du contrôle/commande en instrumentation C1C25 Contrôle - Commande en instrumentation - IR Mission Le

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année

Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année Rappel sur le stage professionnel... Il se déroule en deux temps et recouvre deux réalités différentes : le stage ouvrier en juin

Plus en détail

Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique

Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique Copyright 2015 Polytech Annecy-Chambéry

Plus en détail

ANNEE 2013-2014. Le tableau ci-dessous présente ces unités d'enseignement ainsi que leurs coefficients et leurs volumes horaires respectifs.

ANNEE 2013-2014. Le tableau ci-dessous présente ces unités d'enseignement ainsi que leurs coefficients et leurs volumes horaires respectifs. ANNEE 2013-2014 PLAN DE FORMATION Licence Professionnelle en Alternance AII-SIAM «AUTOMATIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE» «SYSTEMES INDUSTRIELS AUTOMATISES ET MAINTENANCE» «PARCOURS AUTOMATISMES» 1 OBJECTIFS

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

Présentation de l épreuve

Présentation de l épreuve MÉTHODO Présentation de l épreuve 1. Programme de l arrêté du 22 décembre 2006 DURÉE DE L ENSEIGNEMENT ÉPREUVE N 11 CONTRÔLE DE GESTION (à titre indicatif) : 210 heures 18 crédits européens 1. Positionnement

Plus en détail

OFFRE DE STAGE 2011 XDEMAT

OFFRE DE STAGE 2011 XDEMAT OFFRES DE STAGES - XDEMAT - 2011 OFFRE DE STAGE 2011 XDEMAT DEVELOPPEMENT D UN INTRANET INTEGRANT DES FONCTIONS DE DEMATERIALISATION, DE GED ET DE WORKFLOW En partenariat avec Habitat Marseille Provence

Plus en détail

Les formations en cycle ingénieur

Les formations en cycle ingénieur Les formations en cycle ingénieur Eau, environnement, aménagement Ce domaine forme des ingénieurs capables d'explorer et d'organiser l'espace (surface et sous-sol), d'exploiter durablement les ressources

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information 11 Systèmes Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs et individuels

Plus en détail

Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter

Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter Descriptif du support technologique Le drone Hexacopter est un appareil

Plus en détail

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins Sage CRM et Sage CRM.com Sage CRM, le CRM * à votre mesure LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L EFFICACITÉ Sage CRM dispose d une architecture technique

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière 1.1 Le Comité d Innovation Routes et Rues (CIRR) est

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail

PLAN DE FORMATION BPJEPS

PLAN DE FORMATION BPJEPS PLAN DE FORMATION BPJEPS Technique de l Information et de la Communication LE METIER L animateur réalise des prestations d animation, d initiation, d accompagnement ou de médiation. Pour cela, il s appuie

Plus en détail

LP CONDORCET. Q3. De quand date le premier lancement de satellite de communication? Q4. Quelle fut la première application de ce satellite?

LP CONDORCET. Q3. De quand date le premier lancement de satellite de communication? Q4. Quelle fut la première application de ce satellite? TD1 GENloc31e Étude du système de Gestion de flotte de véhicule par GSM et GPS Champ professionnel Électronique Industrielle Embarquée Activité F4 Organisation A4-2 S'informer et se documenter Compétence

Plus en détail

TP N 57. Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites

TP N 57. Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites TP N 57 Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites L objet de ce TP est d optimiser la stratégie de déploiement et de renouvellement d une constellation de satellites ainsi que les

Plus en détail

Offre de formation département de télécommunications. Licence en Télécommunications

Offre de formation département de télécommunications. Licence en Télécommunications Offre de formation département de télécommunications Licence en Télécommunications 1. But de la formation La formation dispensée dans cette licence est de nature académique. Elle est organisée sous forme

Plus en détail

Démarche de Choix de Progiciels (d'après le CXP)

Démarche de Choix de Progiciels (d'après le CXP) Démarche de Choix de Progiciels (d'après le CXP) Page 1 1. PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE...3 1.1 SPÉCIFICITÉS DE LA DÉMARCHE...3 1.2 LA DÉMARCHE...3 2 LES QUATRE ÉTAPES DE LA DÉMARCHE...4 2.1 EXPLORATION

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité Aerospace Valley Performances Industrielles Formations Collectives (PIFOCO) Cahier des charges pour une offre de sessions de formation lean. N 271 Sommaire Sommaire... 2 1-Aerospace

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) DUT Génie électrique et informatique industrielle (GEII) 3 Parcours possibles : Automatismes et Réseaux Locaux Energies

Plus en détail

CQPI Technicien qualité industriel

CQPI Technicien qualité industriel CQPI Technicien qualité industriel Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou

Plus en détail

Présentation des formations de Planète Sciences Nord-Pas-de-Calais

Présentation des formations de Planète Sciences Nord-Pas-de-Calais Présentation des formations de Planète Sciences Nord-Pas-de-Calais ASTRONOMIE Stage 1ère Étoile - Observer de façon autonome la voûte céleste À l issue de ce stage, résolument pratique, vous serez capable

Plus en détail

EQUIPEMENTS ELECTRONIQUES : MAINTENANCE

EQUIPEMENTS ELECTRONIQUES : MAINTENANCE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EQUIPEMENTS

Plus en détail

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur.

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur. Référentiels métier des personnels d encadrement des établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche Agent comptable Sous-direction de la gestion prévisionnelle et des missions de l encadrement

Plus en détail

Alternance d excellence

Alternance d excellence Recrutez un(e) futur(e) Ingénieur(e) en Systèmes, Réseaux et Télécommunications Formation ingénieur en alternance Alternance d excellence 4 jours / semaine en entreprise Université de technologie de Troyes

Plus en détail

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2001 01 89 0195 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 9 janvier 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITÉ

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 8 26/09/2013 16:49 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence : Licence Sciences, technologies, santé mention Informatique

Plus en détail

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer, sécuriser et réutiliser vos connaissances techniques et scientifiques TEEXMA est le premier outil collaboratif

Plus en détail

PROJET D INTEGRATION DE DEVELOPPEMENT

PROJET D INTEGRATION DE DEVELOPPEMENT MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION PROJET

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION Intitulé de la filière : Génie Electrique & Télécommunication (GET) Options : Génie Electrique & Contrôle Industriel Génie Electronique & Télécommunication OBJECTIFS DE LA FORMATION Les objectifs de la

Plus en détail

Ref. TRDF / 071 : Conception d un séquenceur de test mettant en œuvre des principes de test statistique

Ref. TRDF / 071 : Conception d un séquenceur de test mettant en œuvre des principes de test statistique Ref. TRDF / 071 : Conception d un séquenceur de test mettant en œuvre des principes de test statistique Test industriel des produits développés sur le site, essentiellement des décodeurs de TV numérique.

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

Aide à la décision pour l'optimisation de la maintenance des stations de compression de gaz naturel

Aide à la décision pour l'optimisation de la maintenance des stations de compression de gaz naturel Aide à la décision pour l'optimisation de la maintenance des stations de compression de gaz naturel J. Blondel, L. Marle - CRIGEN A. Abdesselam GRTgaz F. Brissaud - DNV France Presentation Plan Objectifs

Plus en détail

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Coûts délais 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Plan du cours: - Définitions, - Maîtrise des coûts et délais, - Gestion de l équipe projet, - Comité

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Comptabilité et Gestion des Organisations est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire, au sein des services administratifs,

Plus en détail

NÉGOCIATEUR. Missions du poste : Activités principales : Objectif Fibre GT Formation Fiche métiers fibre optique Février 2010 Page 1

NÉGOCIATEUR. Missions du poste : Activités principales : Objectif Fibre GT Formation Fiche métiers fibre optique Février 2010 Page 1 NÉGOCIATEUR - Négocier avec les gestionnaires immobiliers, syndics, conseils syndicaux ou bailleurs publics et privés les autorisations nécessaires au déploiement d un réseau de fibres optiques à très

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

Etabli le : 19.12.14 Par : Hervé De Nicola Remplace la version du :

Etabli le : 19.12.14 Par : Hervé De Nicola Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 19.12.14 Par : Hervé De Nicola Remplace la version du : Motif d actualisation : Internalisation ressources 2. Identification du poste Département : INFRASTRUCTURES

Plus en détail

Toute personne souhaitant maîtriser les techniques liées à la conception de produits multimédia et à la création de sites Web.

Toute personne souhaitant maîtriser les techniques liées à la conception de produits multimédia et à la création de sites Web. Web Designer Durée 90 jours (630 h) Public Toute personne souhaitant maîtriser les techniques liées à la conception de produits multimédia et à la création de sites Web. Objectifs La formation Web designer

Plus en détail

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM LIVRE BLANC L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM Une situation optimale pour la force de vente et pour le marketing LIVRE BLANC OPTIMISATION DU MARKETING 2 A PROPOS Au cours des dernières années,

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 12/06/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technico-commercial industriel I OBJECTIF

Plus en détail

Licence professionnelle

Licence professionnelle Licence professionnelle Programme des enseignements La formation est dispensée en alternance. Elle se compose d une activité salariée en entreprise, et d une formation académique de 560h, incluant des

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation

Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation 15 ans d expertise auprès des chaînes hôtelières Une équipe multidisciplinaire Des références reconnues dans le secteur hôtelier De nombreuses récompenses

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011 www.aliendoit.com Active CRM Solution intégrée de téléprospection 04/10/2011 Alien Technology 3E Locaux Professionnels Km 2.5 Route de Kénitra 11005 SALÉ MAROC Tél. : +212 537 84 38 82 Fax : +212 537 88

Plus en détail

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents C1 S informer C1.1 Rechercher, Exploiter des documents Une commande Un besoin exprimé Expliciter le besoin*. Le service rendu, les utilisateurs, les conditions d'utilisation sont listés. Les performances

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Débouchés professionnels : des perspectives multiples. Conditions d accès : La formation à L INPT :

Débouchés professionnels : des perspectives multiples. Conditions d accès : La formation à L INPT : Débouchés professionnels : des perspectives multiples Le cursus à l INPT offre des horizons intéressants. Les métiers liés aux Télécoms et TI sont les plus prisés par les lauréats à travers notamment les

Plus en détail

Mot de président : Licences Bac +3

Mot de président : Licences Bac +3 Mot de président : La formation joue un rôle capital dans la vie de chaque personne, visant à lui permettre et indépendamment de son statut, d acquérir et d actualiser des connaissances et des compétences

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Conduite et Gestion de Projet Professionnel Cahier des charges Projet: Robot

Conduite et Gestion de Projet Professionnel Cahier des charges Projet: Robot Conduite et Gestion de Projet Professionnel Cahier des charges Projet: Robot Makhlouf OUBACHA Salima OUZZMAN Stevens RABEHAJA Armelle HOUNDJO Mercredi 04 février 2015 1 Table des matières 1 But du projet

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. Designer en Résidence. Pôle de Compétitivité ViaMéca

APPEL A CANDIDATURE. Designer en Résidence. Pôle de Compétitivité ViaMéca APPEL A CANDIDATURE Designer en Résidence Pôle de Compétitivité ViaMéca CONTEXTE : Intégration «durable» du Design dans la stratégie du pôle de compétitivité ViaMéca année 2014 Le dossier de candidature

Plus en détail

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION La formation porte sur quatre (04) Unités d enseignement répartis en modules. Chaque module est affecté d un coefficient

Plus en détail

Extrait du référentiel Métiers de la Branche :

Extrait du référentiel Métiers de la Branche : OPIIEC OBSERVATOIRE PARITAIRE DES METIERS DE L, DE L INGENIERIE, DES ETUDES ET DU CONSEIL REFERENTIEL METIERS Extrait du référentiel Métiers de la Branche : Etudes et développement Référentiel Métiers

Plus en détail

L Efficacité est au coeur de nos actions!

L Efficacité est au coeur de nos actions! Agence Qui sommes-nous? Le monde, la société, les entreprises, l individu sont en mouvement! Nos expertises et nos prestations doivent l être également. L expérience, l observation et l anticipation sont

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

MASTER INFORMATIQUE ET INGENIERIE DES SYSTEMES COMPLEXES PARCOURS SIGNAL ET TELECOMMUNICATIONS

MASTER INFORMATIQUE ET INGENIERIE DES SYSTEMES COMPLEXES PARCOURS SIGNAL ET TELECOMMUNICATIONS MASTER INFORMATIQUE ET INGENIERIE DES SYSTEMES COMPLEXES PARCOURS SIGNAL ET TELECOMMUNICATIONS Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Nature de la formation : Diplôme national

Plus en détail

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES

CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE Introduction page 2 I - Objectifs du COE page 2 II - Description de la prestation page 2 III - Modalités de réalisation

Plus en détail

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 2 : Les métiers commerciaux Plan du Chapitre 2 : Les métiers commerciaux 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 2. ANALYSE D'UNE OFFRE

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

10 Prototypage rapide de logiciel pour les systèmes avioniques

10 Prototypage rapide de logiciel pour les systèmes avioniques Introduction Le contexte aéronautique 1 a depuis plusieurs années mis en évidence le besoin croissant de technologies de sécurité permettant d éviter des utilisations malveillantes des matériels ou services

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail