Vers le «Big Data», l exemple de l astronomie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vers le «Big Data», l exemple de l astronomie"

Transcription

1 Séminaire AUDIPOG Paris, 9 avril 2015 Vers le «Big Data», l exemple de l astrnmie André Schaaff Observatire astrnmique de Strasburg & Centre de Dnnées astrnmiques de Strasburg

2 Avant-prps Une intrductin au «Big Data», d un pint de vue glbal (l avalanche de dnnées) et d un pint de vue plus rienté furnisseur de dnnées et de services. L exemple de l astrnmie avec un fcus sur le Centre de Dnnées astrnmiques de Strasburg. 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 2

3 Big Data? Big data, littéralement «grsses dnnées», parfis appelées dnnées massives, est une expressin anglphne utilisée pur désigner des ensembles de dnnées qui deviennent tellement vlumineux que leur explitatin avec des utils classiques de gestin de base de dnnées u de gestin de l'infrmatin peut s avérer ardue. Quelques expressins curantes: L avalanche de dnnées Surfer la vague des dnnées Les Masses de dnnées Etc. 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 3

4 Big Data, l avalanche de dnnées Des dnnées hétérgènes générées en quantité expnentielle par des entités de divers dmaines (les sciences: astrnmie, bilgie, etc.; les services publiques en général, l industrie, le cmmerce et la finance, etc..). S y ajutent les dnnées déjà existantes, dans un cntexte Open Data (les dnnées étant vues cmme la mine d r u le puits de pétrle des décennies à venir cf. par exemple les déclaratins d Obama aux USA) 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 4

5 Sans ublier ns dnnées plus persnnelles D une prductin pnctuelle : achats/réservatins en ligne, transprts en cmmun (badges), navigatin Web (réseaux sciaux, cheminement sur la tile, ), téléphnie mbile (Vix, SMS,..), dnnées de lcalisatin (la plupart des utils mbiles, véhicules, ) à un «pipeline» de dnnées : avec la prbable explsin de l utilisatin des assistants (bracelets et autres) en tus genres qui prduisent en permanence des dnnées (stckées par exemple sur un Clud de la marque) Nus smmes tus des surces «inépuisables» de dnnées 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 5

6 La ntin de vlume des dnnées Le Vlume n est que l un des «3V» du Big Data Vlume (en expansin rapide avec un dublement régulier et de plus en plus rapprchée de tutes les dnnées générées par l humanité) Variété (des dnnées structurées, semi-structurées, brutes) Vélcité, un cycle de plus en plus curt entre la génératin des dnnées et leur explitatin/partage Référence: META Grup, Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 6

7 La ntin de vlume, un critère réducteur d un pint de vue du furnisseur de dnnées et de services «ensembles de dnnées vlumineux» On peut très bien héberger et furnir un accès à un grs vlume de dnnées sans être frcément dans la «catégrie» Big Data On peut très bien héberger et furnir un accès à un vlume de dnnées relativement mdeste (quelques G u T) et entrer dans la «catégrie» Big Data Nature des dnnées?, pératins assciées?, Prendre en cmpte le cntexte Il est extrêmement hasardeux de catégriser, Big Data u nn Big Data 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 7

8 Big Data, la ntin (plurielle) d explitatin des dnnées «leur explitatin avec des utils classiques peut s avérer ardue» La partie technique Le stckage des dnnées à une échelle sans cmmune mesure avec la dernière décennie qui a déjà cnnu une crissance extrêmement imprtante Distributin / répartitin des dnnées Multiplicatin des «Datacenters» 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 8

9 Big Data, la ntin (plurielle) d explitatin des dnnées (2) L accès aux dnnées implique des prblématiques variées La représentatin des dnnées L indexatin des dnnées pur assurer des temps d accès suffisants pur répndre à divers besins (recherche multicritères, crisement des dnnées, etc.) et la «scalabilité» des services assciés La sémantique Il ne suffit pas d utiliser Hadp! Etc. 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 9

10 Big Data, la ntin (plurielle) d explitatin des dnnées (3) et des applicatins multiples La science des dnnées: Data Mining, traitement analytique prédictif, apprentissage autmatique Crisement de multiples surces de dnnées pur prfiler une persnne (à des fins cmmerciales (ciblages des ffres, etc.) u de renseignement (sécurité)) Extractin de dnnées pertinentes dans de nmbreuses surces de dnnées, suvent très vlumineuses : recherches de similitudes (échantillns de ppulatin par exemple), prévisin de crises, etc. Etc. 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 10

11 Surfer la vague sans ublier l essentiel La qualité des dnnées? La prvenance des dnnées? La pérennité des dnnées? Les drits cncernant les dnnées générées, transfrmées, remises éventuellement à dispsitin? Etc. 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 11

12 L exemple de l astrnmie Big Data par nature 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 12

13 Le cntexte général de la science: la révlutin numérique Réseaux de cmmunicatin, myens de calcul massif, acquisitin des dnnées, mais aussi la mise à dispsitin des dnnées Les dnnées divent devenir une des infrastructures de la recherche Une révlutin dans les méthdes de travail des chercheurs Décuvrir les dnnées, y accéder, les réutiliser, les cmbiner L astrnmie est l exemple d une discipline qui a effectué cette (r)évlutin 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 13

14 De «grs» prducteurs de dnnées Vue d artiste de SKA Vue d artiste de Gaia Crédit: SKA Organisatin Crédit: ESA Hubble, le télescpe spatial XMM-Newtn Crédit: NASA, 2002 Crédit: Image curtesy f ESA Vue d iseau du Very Large Telescpe Crédit: J.L. Dauvergne & G. Hüdephl (atacamapht.cm)/eso Sus le charme des Nuages de Magellan, ALMA Crédit: ESO/C. Malin 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 14

15 Les dnnées en astrnmie Des surces multiples Observatins des télescpes sl et spatiaux Très grands relevés du ciel (infrmatins hmgènes sur un grand nmbre d bjets) Bases de dnnées à valeur ajutée (CDS, NED) Dnnées bibligraphiques (jurnaux académiques, base de dnnées ADS maintenue par la NASA) Dnnées de mdélisatin 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 15

16 Les dnnées en astrnmie (2) Des raisns scientifiques majeures de cnserver les dnnées et de les réutiliser Observatins sur le lng terme de phénmènes variables Un très grand nmbre d bjets, des interactins cmplexes à différentes échelles (des phénmènes à l euvre sur les grains du milieu interstellaire aux échelles csmiques!) Le changement de paradigme est effectif, les astrnmes utilisant qutidiennement des dnnées qu ils truvent dans des services distants 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 16

17 Les dnnées en astrnmie (3) Les dnnées snt réutilisées pur des bjectifs différents des bjectifs initiaux Une augmentatin significative du retur scientifique des grs investissements La cmbinaisn d bservatins par différents instruments permet de cmprendre les phénmènes à l œuvre et engendre une part significative et crissante des publicatins 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 17

18 Illustratin avec un instrument bien cnnu L exemple du HST (Hubble Space Telescpe) Remerciements: Rbert J. Hanisch Space Telescpe Science Institute 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 18

19 Le Big Data en astrnmie, une ntin déjà ancienne Du vlume inhérent au grands instruments Pipeline de dnnées brutes issues de capteurs CCD Stckage en temps réel Une variété des dnnées Mesures physiques, images, spectres, simulatins, publicatins, etc. Une apprche multi-lngueur d nde pur une visin glbale d un bjet astrnmique cmplexe Centaurus A en X, ptique, infraruge et radi 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 19

20 Des prjets à venir encre plus prlifiques LSST, Large Synptic Survey Telescpe Des milliards d bjets bservés «sus tutes les cutures» Télescpe terrestre de 8,4 mètres équipé d une caméra de 3200 Mégapixels 30 Téractets de dnnées par nuit Un changement d échelle même pur l astrnmie 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 20

21 Le Centre de Dnnées astrnmiques de Strasburg Rester l un des «spts» à surfer 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 21

22 Le Centre de Dnnées astrnmiques de Strasburg existe depuis 1972 Le CDS dispse d une équipe de dcumentalistes, d astrnmes et d infrmaticiens (envirn 30 persnnes également réparties dans les 3 métiers) cllecte des dnnées utiles sur les bjets astrnmiques enrichit des dnnées en les évaluant de façn critique et en les cmbinant dévelppe des utils et mène des actins de R&D distribue des résultats à la cmmunauté internatinale cnduit des recherches utilisant les dnnées participe à des prjets dans sn dmaine de cnnaissances Aujurd hui, envirn 1,000,000 requêtes / jur sur ses services 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 22

23 Un quadra en évlutin 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 23

24 Illustratin des migratins / évlutins du CDS Du papier (le catalgue Bnner Durchmusterung (F.W.A. Argelander )) au numérique (via l interface Web de VizieR) 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 24

25 Des services de référence de la cmmunauté Base de dnnées d bjets astrnmiques: identificatin, bibligraphie, dnnées, mesures... ~8,000,000 d bjets ~ 13,000 catalgues, 26,000 tables 50 T, 175 relevés au frmat HiPS Cllectin de dnnées sus frme de catalgues: issus de jurnaux, de lgs d bservatin u de grand relevés principalement cnstitués de dnnées tabulaires (mais aussi spectres, images, séries temprelles) Atlas interactif du ciel: décuverte, visualisatin et manipulatin de dnnées, bases de dnnées et archives d images lcales et distantes 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 25

26 La mise en réseau des dnnées et une participatin active à l Observatire Virtuel Dès le démarrage du Web (~1993), une mise en ligne et en réseau des bases de dnnées à valeur ajutée et des publicatins, puis des archives Depuis 2002, l Internatinal Virtual Observatry Alliance définit des standards d interpérabilité et dévelppe des utils pur permettre un accès unifié aux dnnées Facilite l accès aux dnnées en éliminant l étape d apprentissage des interfaces prpres à chacun des services de dnnées Utilisatin de standards génériques lrsque c est pssible (registre des ressurces OAI-PMH, vcabulaires SKOS / RDF), pur assurer la cmmunicatin avec le mnde extérieur 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 26

27 L Internatinal Virtual Observatry Alliance 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 27

28 Purqui? Cmment? L habitude de travailler dans des cllabratins internatinales Un frmat de dnnées cmmun depuis les années 70, FITS (Flexible Image Transprt System), tujurs maintenu sus l égide de l Unin Astrnmique Internatinale Les dnnées des bservatires snt «uvertes», en général après une péride «prpriétaire» réservé aux persnnes qui nt btenu du temps d bservatin sur appel d ffre les intérêts légitimes des persnnes qui nt eu l idée de l bservatin snt préservés, et l uverture des dnnées est accepté par la cmmunauté, qui en prfite pur ses prpres recherches 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 28

29 L Observatire Virtuel, cela fnctinne cmment? Pas de pint central, un mnde multiplaire Un mdèle uvert Une fine cuche assure l interpérabilité mais chacun rganise ses dnnées cmme il le suhaite Tut le mnde peut enregistrer un service de dnnées et dévelpper un util d accès aux dnnées L OV est «invisible», mais il est utilisé chaque fis que les chercheurs utilisent les utils u les services LES DONNÉES SONT UNE DES INFRASTRUCTURES DE L ASTRONOMIE 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 29

30 La disséminatin des dnnées Des dnnées en libre accès Des applicatins Web u «standalne» (Aladin) dédiées à chaque service Accès via les utils de l Observatire Virtuel u par scripts Les frmats des résultats des requêtes recnnus par la cmmunauté astrnmique: TSV, VOTable, FITS Des recherches de ressurces (catalgues / tables / images...) facilitées par des métadnnées permettant des recherches multicritères Une indexatin efficace Une identificatin pérenne et recnnue par la cmmunauté Un identifiant «bibcde» est attribué à chaque article Un identifiant est attribué à chaque catalgue Le «bibcde» et l identifiant catalgue snt recnnus et utilisés par l applicatin de bibligraphie ADS (NASA) qui indexe les articles parus en astrnmie L identifiant catalgue est également présent dans le Registre de l Observatire Virtuel 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 30

31 Le rôle de l OV dans la disséminatin des dnnées La réutilisatin des dnnées est garantie par l utilisatin de standards En utilisant des srties standards (VOTable / XML) cmprises par les applicatins de l OV cmprenant les dnnées + les métadnnées En utilisant une nmenclature standard pur désigner le cntenu des clnnes des tables En implémentant les services OV pur accéder aux dnnées: Recherche spatiale Interrgatin des tables par un langage cmmun basé sur SQL et incluant des fnctinnalités nécessaires pur l astrnmie Une visibilité des dnnées du CDS à travers l Observatire Virtuel Le «registre OV», un «dictinnaire de ressurces» basé sur le standard OAI-PMH, est interrgé par les utils de l OV 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 31

32 Une R&D sutenue Exemple de «crrélatin crisée» de deux catalgues astrnmiques 2MASS et USNO-B1 Pixellisatin du ciel Une trentaine de minutes de traitement sur du matériel standard assciatins truvées F.X. Pineau 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 32

33 Et des effrts de labellisatin Le CDS a btenu le «Data Seal f Apprval» en aût 2014 Un label internatinal pur la préservatin des dnnées scientifiques sur le lng terme Une réévaluatin tus les 2 ans prtant sur 16 critères puvant se résumer aux règles suivantes: Les dnnées snt accessibles via Internet Les licences / drits d'utilisatins des dnnées snt clairement exprimés Les dnnées snt réutilisables Les dnnées snt fiables Les dnnées snt identifiées de manière unique seln une nmenclature permettant un référencement externe Organisatin de l infrastructure seln un mdèle recnnu internatinalement et adaptée au cas spécifique, «OAIS like» 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 33

34 En cmplément RDA, une initiative mndiale (depuis 2013) pur renfrcer l échange des dnnées de la recherche La 6 ème réunin plénière aura lieu à Paris en septembre Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 34

35 Research Data Alliance Les chercheurs et les innvateurs partagent uvertement les dnnées par delà les frntières des technlgies, des disciplines et des pays pur résudre les grands défis.. cnstruire des passerelles (techniques, scilgiques) pur permettre le partage des dnnées au niveau mndial Les chercheurs, les praticiens des dnnées, les «technlgistes» snt invités à travailler ensemble 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 35

36 Cnclusin L astrnmie Une discipline cncernée de fact par le Big Data Une frte implicatin scientifique et technique Des travaux initiés (Observatire Virtuel par exemple) depuis de nmbreuses années pur préparer la révlutin numérique Un travail cnstant en amnt (R&D) pur amélirer la dispnibilité et l utilisatin des dnnées et pas seulement par une augmentatin des capacités de stckage! La définitin des standards et des métadnnées snt des briques essentielles pur faciliter le passage à l échelle 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 36

37 Vers le «Big Data», l exemple de l astrnmie Questins? 9 Avril 2015 Séminaire AUDIPOG, Paris 37

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI PRÊTS Des chiffres À PARTICIPER aujurd hui AU DE DEMAIN? DEVENEZ SUPERVISEUR CAMPAGNE DE CMMUNICATIN DU 206! MDE D EMPLI Renuvelez le succès de la cllecte par Internet. DES UTILS SIMPLES ET EFFICACES PUR

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

Utilisation de RAMSIS dans la conception automobile Lisa Denninger Apports et Limites des Mannequins Virtuels 18 Novembre 2014

Utilisation de RAMSIS dans la conception automobile Lisa Denninger Apports et Limites des Mannequins Virtuels 18 Novembre 2014 Utilisatin de RAMSIS dans la cnceptin autmbile Lisa Denninger Apprts et Limites des Mannequins Virtuels 18 Nvembre 2014 Préambule Prise en cmpte de l ergnmie dans la cnceptin autmbile Les marques Peuget,

Plus en détail

Sciences Technologies Santé. Sciences et Technologies de l Information et de la communication (STIC) BASES DE DONNEES INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Sciences Technologies Santé. Sciences et Technologies de l Information et de la communication (STIC) BASES DE DONNEES INTELLIGENCE ARTIFICIELLE Niveau : MASTER année Dmaine : Mentin : Sciences Technlgies Santé Sciences et Technlgies de l Infrmatin et de la cmmunicatin (STIC) M2 Spécialité : BASES DE DONNEES INTELLIGENCE ARTIFICIELLE 120 ES Vlume

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques POLITIQUE SCIENTIFIQUE FEDERALE rue de la Science 8 B-1000 BRUXELLES Tél. 02 238 34 11 Fax 02 230 59 12 www.belsp.be Fiche de prjet pur les institutins publiques Cette fiche est remplie par une institutin

Plus en détail

Projet Supply Chain Execution : Comment justifier un projet de SCE auprès de votre Direction

Projet Supply Chain Execution : Comment justifier un projet de SCE auprès de votre Direction Prjet Supply Chain Executin : Cmment justifier un prjet de SCE auprès de vtre Directin 1 Smmaire I Le meilleur des mndes a aujurd hui besin d un système d infrmatin adaptable II Du ROI pur justifier vtre

Plus en détail

Rapport de Stage en entreprise

Rapport de Stage en entreprise Rapprt de GHEMBAZA Juin 2013 Smmaire Intrductin... 1 Présentatin de Lagardère... 2 Présentatin de Lagardère Active... 3 Directin des Technlgies... 4 Explitatin Back Office... 5 Migratin BI... 5 Intrductin

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

Environnement Développement Durable Responsabilité Sociétale des Entreprises

Environnement Développement Durable Responsabilité Sociétale des Entreprises MODULES DE FORMATION Envirnnement Dévelppement Durable Respnsabilité Sciétale des Entreprises Cntact : Séverine OPSOMER 06 14 81 21 91 spsmer@ecgitactins.cm PROGRAMME 2012-2013 Beaujlais Bleu EURL au capital

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

Bases de données intelligentes

Bases de données intelligentes Bases de dnnées intelligentes Nuveaux types de bases de dnnées incrprant plusieurs fnctinnalités Dévelppeurs Utilisateur final Outils de haut niveau Interface de haut niveau Mteur de BDI mdèle bjet + déductif

Plus en détail

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA FRANCHISE Ce qu il faut savir? Fiche cnseil Ns fiches cnseils nt pur bjectif de vus aider à mieux appréhender les ntins : Certifié ISO 9001 Cmptables Fiscales Juridiques, Sciales, de Gestin Réf. : DEV/O/FC/065/11-11/VBU

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A PROJETS 2014 Mdèles de tumeurs spntanées chez l animal pur la recherche translatinnelle en cancérlgie L'ITMO Cancer de l alliance natinale pur les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) en

Plus en détail

Formation Référencement / SEO e-commerce

Formation Référencement / SEO e-commerce Page 1 sur 5 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Frmatin Référencement / SEO e-cmmerce Optimisez et amélirer vtre visibilité

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG

PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG 1 1- LES CHIFFRES Aujurd hui, 82 000 bagages snt perdus chaque jur dans le mnde, 13 % ne snt jamais retruvés. La première cause de perte est due aux étiquettes arrachées.

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

Présentation de Mindjet on-premise

Présentation de Mindjet on-premise Présentatin de Mindjet n-premise Mindjet Crpratin Numér gratuit : 877- Mindjet 1160 Battery Street East San Francisc CA 94111 États- Unis Téléphne : 415-229-4200 Fax : 415-229-4201 www.mindjet.cm 2012

Plus en détail

SECTION 10. Présence sur Internet. Présence sur Internet. B IBLIOTHÈQUE N UMÉRIQUE DES C ARAÏBES (dloc) Dans cette section

SECTION 10. Présence sur Internet. Présence sur Internet. B IBLIOTHÈQUE N UMÉRIQUE DES C ARAÏBES (dloc) Dans cette section SECTION 10 Présence sur Internet Dans cette sectin Digital Library Management Systems (DLMS) Interface centrale dloc FTP Recnnaissance ptique de caractères Cllectins distribuées Présence sur Internet 2007,

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2 GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8 Smmaire Intrductin 2 Cntexte 2 Principes de l affichage envirnnemental 2 Objectif du guide de lecture 2 Présentatin du prduit cncerné par le

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

CONCEPTION ET RÉALISATION DE L IDENTITÉ VISUELLE ESPCI PARISTECH

CONCEPTION ET RÉALISATION DE L IDENTITÉ VISUELLE ESPCI PARISTECH CONCEPTION ET RÉALISATION DE L IDENTITÉ VISUELLE ESPCI PARISTECH Service Cmmunicatin & Dévelppement Internatinal (CODIT) Directeur : Sylvain Gilat 01 40 79 58 76 sylvain.gilat@espci.fr Print : Pascale

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

SPEED MESSENGER SYSTEM Applications des services à valeur ajoutée

SPEED MESSENGER SYSTEM Applications des services à valeur ajoutée SPEED MESSENGER SYSTEM Applicatins des services à valeur ajutée Speed Messenger System se définit cmme un système de transmissin à distance des messageries rapides avec des myens à base d'électrnique et

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Solutions de pilotage énergétique pour les bâtiments d activité professionnelle

Solutions de pilotage énergétique pour les bâtiments d activité professionnelle Slutins de piltage énergétique pur les bâtiments d activité prfessinnelle Efficiency Builder CONFIDENTIEL - Prpriété de Bnext Energy BNEXT ENERGY: HISTORIQUE ET CHIFFRES CLÉS Entrée à l incubateur Midi

Plus en détail

NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017

NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017 Paris, le 13 nvembre 2013 NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017 NEW DEAL, UN PLAN DE TRANSFORMATION REUSSI : UNE ENTREPRISE RENTABLE ET SOLIDE FINANCIEREMENT AVEC DES FRANCHISES FORTES NEW FRONTIER,

Plus en détail

La Conduite de Projet Informatique

La Conduite de Projet Informatique La Cnduite de Prjet Infrmatique La Ntin de Prjet Un prjet est un prcessus unique qui cnsiste en un ensemble d activités qui snt crdnnées, maitrisées, qui cmprte une date de début et de fin. Le prjet est

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC»

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC» Objectifs du mdule 1 : «Cnceptin de dispsitifs de frmatin et scénaris pédaggiques recurant aux TIC» Ce mdule vise à amener l apprenant à cncevir et à gérer un dispsitif de frmatin recurant à divers scénaris

Plus en détail

Nous proposons 3 syntaxes au choix :

Nous proposons 3 syntaxes au choix : Slutin d envi de SMS Dcumentatin technique 1. Créatin et gestin de cmpte 2. Envi par email 3. Envi via l interface Web 4. Envi par cmmande http 5. Envi via le lgiciel 123SMS 6. Publipstage SMS persnnalisés

Plus en détail

Compte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00

Compte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00 Grupe de Réflexin et d Actin sur l Adaptatin au Changement Climatique (GRAACC) Cmpte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00 A l hôtel Campanile 4 rue Mrtier, Lyn 3 ème Dans le

Plus en détail

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER La Certificatin Administrateur Analyzer d AT Internet est cmpsée de la manière suivante : Un prgramme de frmatin sur 3,5 jurs Un examen de Certificatin Aussi bien

Plus en détail

Séminaire de méthodologie en data mining statistique. 2 jours : mardi 10 et mercredi 11 octobre 2006 Grand Hôtel Château Perrache, Lyon

Séminaire de méthodologie en data mining statistique. 2 jours : mardi 10 et mercredi 11 octobre 2006 Grand Hôtel Château Perrache, Lyon Cnseil en statistique + Analyse de dnnées + Services de data mining www.stat.cm Maisns-Alfrt, France, le jeudi 13 juillet 2006 Séminaire de méthdlgie en data mining statistique 2 jurs : mardi 10 et mercredi

Plus en détail

Appel aux projets - 2015-16

Appel aux projets - 2015-16 Appel aux prjets - 2015-16 LA MISSION DE L ESC RENNES «Préparer, par l enseignement et la recherche, des managers respnsables et innvants à agir efficacement dans un envirnnement glbalisé» La missin vise

Plus en détail

Modules d Insertion Professionnelle

Modules d Insertion Professionnelle Mdules d Insertin Prfessinnelle 1 AUGMENTER SA CONFIANCE EN SOI DANS LE CADRE DE SA RÉINSERTION PROFESSIONNELLE... 2 1.1 AUDIENCE ET PRÉREQUIS... 2 1.2 DURÉE... 2 1.3 DÉROULEMENT DE LA FORMATION :... 2

Plus en détail

Les Français et l autopartage

Les Français et l autopartage Les Français et l autpartage Sndage réalisé par pur LEVEE D EMBARGO IMMEDIATE Cntact BVA : Julie Catilln Directrice d études de BVA Opinin 01.71.16.88.34 Méthdlgie Recueil Enquête réalisée auprès d un

Plus en détail

Rapport d activité. Benoit HAMET ... 7 rue Jean Mermoz 44 quai Jemmapes 78000 VERSAILLES 75010 PARIS

Rapport d activité. Benoit HAMET ... 7 rue Jean Mermoz 44 quai Jemmapes 78000 VERSAILLES 75010 PARIS Fin d étude Gestinnaire de Parc Infrmatique et Base de Dnnées. Benit HAMET Sessin 2002-2003 Rapprt d activité.......... Cncept Réseau CIEFA / IPI 7 rue Jean Mermz 44 quai Jemmapes 78000 VERSAILLES 75010

Plus en détail

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société Renseignements cncernant la cntrefaçn des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la sciété Table des matières 1. Le rôle de la Banque du Canada dans la prspérité écnmique du Canada...

Plus en détail

Cours informatique 2014-2014

Cours informatique 2014-2014 Curs infrmatique 2014-2014 Cntenu : Objectifs généraux Méthdes pédaggiques Présentatin des curs de l année 2013-2014 Méthde de travail Utilisatin de l envirnnement pilte Estimatin temps : Curs : 75 minutes

Plus en détail

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Questinnaire à destinatin des assciatins du territire de la Cmmunauté de Cmmunes de Quillebeuf-sur-Seine PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Infrmatins pratiques sur vtre assciatin Nm de l assciatin : Président

Plus en détail

SAP Financial Innovation Day 18 Mars 2014 Genève Amélioration du Planning financier : un processus simplifié pour une meilleure qualité de données

SAP Financial Innovation Day 18 Mars 2014 Genève Amélioration du Planning financier : un processus simplifié pour une meilleure qualité de données SAP Financial Innvatin Day 18 Mars 2014 Genève Améliratin du Planning financier : un prcessus simplifié pur une meilleure qualité de dnnées Orange Cmmunicatins SA Smmaire Présentatin des sciétés Prblématique

Plus en détail

Booster votre transformation par l Ergonomie!

Booster votre transformation par l Ergonomie! Page 1 sur 5 The e-cmmerce Academy 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Bster vtre transfrmatin par l Ergnmie! Pertinence + facilité

Plus en détail

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone PREMIER MINISTRE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE SECRETARIAT D ETAT A L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À L AMÉNAGEMENT

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION

DEMANDE D INFORMATION Dcument Réf. : RFI_REFAB_20091230_v0.2.dc Demande d infrmatin SPAI Page 1/10 DEMANDE D INFORMATION SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION... 3 2.1. CONTEXTE GÉNÉRAL...

Plus en détail

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 :

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 : Observatire Réginal de la sciété de l infrmatin Démarche d'bservatin de la sciété de l'infrmatin en régin Prvence Alpes Côte d'azur Atelier thématique n 1 : Les PME de la Régin Prvence-Alpes-Côte d'azur

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

L'lnstance Nationale des Télécommunications (INT),

L'lnstance Nationale des Télécommunications (INT), Décisin n XX/2015 de l Instance Natinale des Télécmmunicatins en date du jj/mm/2015 prtant fixatin du frmat du rapprt d'utilisatin des ressurces de numértatin attribuées et du taux minimum d utilisatin

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

REVISOR : POINTS FORTS

REVISOR : POINTS FORTS ECOPA REVISOR : POINTS FORTS ECOPA 1, l éditeur de Revisr, pssède une lngue expérience en matière d analyse prédictive au service de la réfrme fiscale et de la cllecte de l impôt. En cllabratin avec la

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA.

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA. Winterthur, le 1.1.2010 Cnditins générales GEOBOX SA Technpark Winterthur Jägerstrasse 2 8406 Winterthur 1 Objet du cntrat GEOBOX SA furnit des prestatins à ses clients dans le but d assurer, autant pur

Plus en détail

CRiP Assises ITIL et Gouvernance. Le 26 février 2013 Pavillon Dauphine, Paris

CRiP Assises ITIL et Gouvernance. Le 26 février 2013 Pavillon Dauphine, Paris CRiP Assises ITIL et Guvernance Le 26 février 2013 Pavilln Dauphine, Paris CRiP Assises ITIL et Guvernance SYSTALIANS est un GIE infrmatique qui répnd spécifiquement aux besins des systèmes d infrmatin

Plus en détail

E-COMMERCE ET TVA. Cliquez pour modifier les styles du texte du masque. Deuxième niveau > Troisième niveau Quatrième niveau #ECP14

E-COMMERCE ET TVA. Cliquez pour modifier les styles du texte du masque. Deuxième niveau > Troisième niveau Quatrième niveau #ECP14 1 E-COMMERCE ET TVA 2 5 / 0 9 / 2 0 1 4 Cliquez pur mdifier les styles du texte du masque > Trisième niveau THE CROSS-CHANNEL EVENT 23 > 25 SEPTEMBER 2014 I PARIS I PORTE DE VERSAILLES I PAVILION 7-3 #ECP14

Plus en détail

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusin sciale De nmbreuses familles vivent en Belgique des situatins de pauvreté, de précarité

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 MEDIA KIT Infrmatin cncernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 Qui smmes-nus?... 2 Purqui avns-nus créé cette cmpagnie?... 2 Ntre campagne de financement lancée le 17 nvembre 2014... 3 Clôture réussie

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 DE DESCRIPTION DE L EXISTANT Avant-prps : Le terme «infrastructure» cuvre les vlets suivants : 1. Vlet applicatif, bases de dnnées, plates-frmes infrmatiques 2. Vlets

Plus en détail

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore.

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore. Caractérisatin des activités Etude des circuits financiers Schéma d Aménagement et de gestin des eaux de la Dre Synthèse SYNTHESE SYNTHESE I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L ETUDE L étude vise à répndre à l

Plus en détail

INTRODUCTION AUX GRANDS PROBLEMES DE L ECOLOGIE

INTRODUCTION AUX GRANDS PROBLEMES DE L ECOLOGIE INTRODUCTION AUX GRANDS PROBLEMES DE L ECOLOGIE Plan : 1. Eclgie et Envirnnement Eclgie vs envirnnement Système Hmme envirnnement 2. Une planète dminée par l Hmme Effets des activités humaines Altératin

Plus en détail

FOCUS : LES SYSTÈMES D INFORMATION

FOCUS : LES SYSTÈMES D INFORMATION Une autre apprche pur un enjeu stratégique Les systèmes d infrmatin, qui innervent l entreprise et qui impactent de manière sensible sn fnctinnement, cnstituent encre suvent un dmaine «réservé aux experts»,

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION. Formation continue obligatoire

GUIDE D APPLICATION. Formation continue obligatoire GUIDE D APPLICATION Frmatin cntinue bligatire 2015 Révisé en décembre 2015 S E R V I C E D E L A F O R M A T I O N C O N T I N U E Smmaire 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES... 3 1.1 Intrductin... 3 1.2 Définitins...

Plus en détail

ORBi Répertoire institutionnel de l ULg

ORBi Répertoire institutionnel de l ULg ORBi Répertire institutinnel de l ULg Open Repsitry and Bibligraphy Bénéfices et enjeux ORBi a pur but de rassembler et de rendre librement accessible via Internet la part la plus large pssible de la prductin

Plus en détail

Contribution au groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l usage. Créons ensemble la «carte vitale du logement»

Contribution au groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l usage. Créons ensemble la «carte vitale du logement» Siège scial 12, rue des Crdelières 75013 PARIS T: 01 53 91 03 03 F: 01 53 91 04 44 citemetrie@citemetrie.fr S.A.R.L. au capital de 14 300 Siret n 350 662 862 00043 Cde NAF 7112B Cntributin au grupe de

Plus en détail

Archivage de videos IVTVision (Windows)

Archivage de videos IVTVision (Windows) Archivage de vides IVTVisin (Windws) 1 Intrductin Puisque le Serveur IVTVisin enregistre des vidés en utilisant une structure de fichiers du système d explitatin simple, l archivage de vidés devrait être

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

Cadre de référence des Contrats de quartier

Cadre de référence des Contrats de quartier Cadre de référence des Cntrats de quartier Validé par le Cnseil administratif lrs de sa séance du 12 février 2014 Dcument élabré par la directin du Département de la chésin sciale et de la slidarité, sus

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES

CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES 1 PREPARER SON STAGE Savir se présenter, se situer (la situatin actuelle, la frmatin et la filière envisagée), Réfléchir au cntenu du stage avant de s y présenter, S interrger

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

PAYS DES LANDES DE GASCOGNE

PAYS DES LANDES DE GASCOGNE Michelle KLEIN Cnsultants SYNTHESE Réf : SYNT_LANDES DE GASCOGNE GTEC Versin : V1.1 Date : 05 nvembre 2010 PAYS DES LANDES DE GASCOGNE Etude sur les ressurces humaines sur le territire du Pays des Landes

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des ventes...

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des ventes... Filière de frmatin : Utilisateur FONCTIONNEL SAP END USERS Gestin des Ventes Dssier Pédaggique Durée : 5 jurs Smmaire Smmaire... 2 Décupage de la Frmatin... 3 Renseignements et Myens Pédaggiques... 4 Le

Plus en détail

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50 Cmmuniqué de lancement : Sage 100 Scanfact Versin V15.50 Smmaire 1. Cntexte marché P2 2. Evlutin du mde de fnctinnement des entreprises P2 3. Principe & fnctins P3 4. Bénéfices P6 5. Date de dispnibilité

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine Public Disclsure Authrized N. 131 janvier 2000 Public Disclsure Authrized Public Disclsure Authrized Réhabilitatin des institutins financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience

Plus en détail

Compte-rendu réunion du CCRPA

Compte-rendu réunion du CCRPA Cmpte-rendu réunin du CCRPA Thème : «Cmment amélirer l accès à la santé?», Nantes, le 13 Décembre 2013 Méthde de travail : la jurnée a été rganisée en 4 temps, autur de la présentatin de différentes prpsitins

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Une fis l espace créé par le CRDP, il y a un certain nmbre de travaux à prévir avant de puvir l utiliser avec les étudiants. D une manière générale,

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004 Nte de transitin - Impact du passage aux nuvelles nrmes cmptables sur le bilan cnslidé au 1er janvier 2004 Cette nte a pur bjectif d expliquer les effets de la transitin des nrmes cmptables belges aux

Plus en détail

L'avenir de l'internet : vers une nouvelle ère?

L'avenir de l'internet : vers une nouvelle ère? L'avenir de l'internet : vers une nuvelle ère? Opprtuni6es and challenges f the future Internet The future f Web Mbile Alex Crenthin, Chair ISOC Senegal Chapter W3C, Senegal Bureau Explsin du Téléphne

Plus en détail

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Au cœur de l'actin Pht: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Orientatins stratégiques 2014-2017 Canadian Dance Assembly ~ L'Assemblée canadienne de la danse The Histric Distillery District 15 Case Gds

Plus en détail

Annexe Conditions d hébergement

Annexe Conditions d hébergement Annexe Cnditins d hébergement 1 Avant-prps DENTALVIA-MEDILOR recurt, pur la furniture de sn service e.cdentist à ses Clients, à un hébergement agréé de dnnées de santé à caractère persnnel auprès de :

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

La modélisation du risque de crédit dans le cas de portefeuilles «low default»

La modélisation du risque de crédit dans le cas de portefeuilles «low default» ARTICLE METHODOLOGIQUE La mdélisatin du risque de crédit dans le cas de prtefeuilles «lw default» Ex : financements dédiés aux cllectivités lcales et territriales, aux grands crprates, à une clientèle

Plus en détail

Travaux de maintenance

Travaux de maintenance Travaux de maintenance La cmmunicatin cncernant la campagne Des cntacts nt été pris avec BEMAS qui regrupe de nmbreuses entreprises de la maintenance, mais sans succès. L annnce de la campagne s est faite

Plus en détail

Formation Magento Développeur

Formation Magento Développeur Page 1 sur 6 The e-cmmerce Academy 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Frmatin Magent Dévelppeur Dévelppeur, vus suhaitez mettre

Plus en détail