Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Marianne Jungo Greffier-rapporteur: Marc Boivin

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Marianne Jungo Greffier-rapporteur: Marc Boivin"

Transcription

1 Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T , F Arrêt du 13 février 2015 I e Cour des assurances sociales Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Juges: Josef Hayoz, Marianne Jungo Greffier-rapporteur: Marc Boivin Parties X., rte de la Pierra 114, 1676 Chavannes-les-Forts, recourante, représentée par le Service de l'action sociale, contre OFFICE DE L'ASSURANCE-INVALIDITÉ DU CANTON DE FRIBOURG, autorité intimée, Objet Assurance-invalidité Recours du 21 février 2013 contre la décision du 8 février 2013 Pouvoir Judiciaire PJ Gerichtsbehörden GB

2 Page 2 de 7 considérant en fait A. Par décision du 8 février 2013, l Office de l assurance-invalidité du canton de Fribourg (OAI), à Givisiez, a octroyé deux rentes complémentaires pour enfants à X., domiciliée dans le canton de Fribourg. Ces deux rentes complémentaires découlaient d une rente principale temporairement octroyée à son époux, dont elle était séparée. Dans le cadre de cette séparation, la garde et l entretien des deux enfants lui avaient été attribués et ils étaient restés vivre avec elle. C est la raison pour laquelle ces rentes complémentaires lui ont directement été versées. Le décompte de cette décision d octroi d arriérés de rentes mentionnait que sur le montant global ainsi versé à l épouse séparée, soit 18'528 francs, 3'038 fr. 20 seraient restitués à la Caisse de chômage Unia et 1'649 fr. 80 au Service de l action sociale du canton de Fribourg. Ces différents paiements devaient être opérés par la caisse de compensation AVS de la fédération patronale vaudoise. B. Représentée par le Service de l action sociale du canton de Fribourg, qui lui avait consenti des avances, X. s est adressée le 21 février 2013 à cette dernière caisse de compensation pour s opposer à la mise en œuvre de la décision de l OAI. Dite opposition a été transmise à la Cour de céans comme un recours. X. conteste une partie de la compensation effectuée au profit de la Caisse de chômage de son mari. Elle fait valoir en substance que la totalité des pensions alimentaires avancées par le Service de l action sociale, soit un total de 3'200 francs, aurait d abord dû être prioritairement restituée à ce dernier service. Ces avances étaient en effet en lien direct avec l octroi des rentes complémentaires pour enfants. Les indemnités journalières que la Caisse de chômage a pu verser à son mari n avaient pour leur part aucunement été affectées à l entretien des deux enfants. Dès lors, c est un montant de 1'550 fr. 20 qui doit encore échoir au Service de l action sociale et il est à prendre sur les 3'038 fr. 20 à restituer à la Caisse de chômage. Elle a déposé une avance de frais de 400 francs le 30 septembre Dans ses observations du 14 juin 2013, l OAI propose le rejet du recours, renvoyant aux explications de la Caisse de compensation, qui indique avoir établi un tableau de répartition entre le Service de l action sociale et la Caisse de chômage, en tenant compte du statut prioritaire d assureur social de la Caisse de chômage. A l issue d un second échange des écritures, les parties ont campé sur leurs positions, la recourante faisant remarquer que la Caisse de compensation s était mépris sur le rôle du Service d action sociale en le considérant comme un service social communal mais non point comme un service cantonal spécialement affecté à l avance des pensions alimentaires qu avait cessé de verser le mari. C est pourquoi le montant total des pensions alimentaires avancées doit prioritairement être restitué à ce dernier service plutôt qu à la Caisse de chômage, dont les décomptes indiquent par ailleurs qu elle n a procédé à aucun versement d allocations pour enfants. Elle précise enfin désormais conclure à l admission de son recours avec suite de frais et dépens. Invitée à se déterminer, la Caisse de chômage Unia n a pas répondu.

3 Page 3 de 7 Il sera fait état du détail des arguments des parties dans les considérants de droit du présent arrêt, pour autant que cela soit utile à la solution du litige, considérants dans le cadre desquels seront par ailleurs examinés leurs moyens de preuve et notamment l'expertise litigieuse. en droit 1. Interjeté en temps utile et dans les formes légales auprès de l'autorité judiciaire compétente à raison du lieu ainsi que de la matière, le recours est recevable, la recourante, dûment représentée (procuration), étant en outre directement atteinte par la décision querellée qui lui a été notifiée et ayant dès lors un intérêt digne de protection à ce qu'elle soit, cas échéant, annulée ou modifiée. La recourante représente par ailleurs elle-même ses propres enfants en vertu de l autorité parentale qui lui a été attribuée et ces derniers disposent aussi, à travers elle, d un intérêt digne de protection au versement de leurs pensions alimentaires dont ils sont les ayant droits. 2. L on peut encore considérer que le Service de l action sociale, qui agit ici non seulement au bénéfice d une procuration mais également d une cession de créance, revêt également qualité de partie, d autant plus qu il peut également se prévaloir d une subrogation légale (cf. plus loin). Quoi qu il en soit et pour toutes ces raisons, l acte de recours dirigé contre la décision adressée à la recourante est recevable. 3. a) Selon l art. 35 de la loi fédérale du 19 juin 1959 sur l assurance-invalidité (RS ; LAI), les hommes et les femmes qui peuvent prétendre une rente d invalidité ont droit à une rente pour chacun des enfants qui, au décès de ces personnes, auraient droit à la rente d orphelin de l assurance-vieillesse et survivants (al. 1). La rente pour enfant est versée comme la rente à laquelle elle se rapporte. Les dispositions relatives à un emploi de la rente conforme à son but (art. 20 LPGA) ainsi que les décisions contraires du juge civil sont réservées. Le conseil fédéral peut édicter des dispositions spéciales sur le versement de la rente, en dérogation à l art. 20 LPGA, notamment pour les enfants de parents séparés ou divorcés (al. 4). La rente pour enfants doit être exclusivement affectée à l entretien et à l éducation des enfants (ATFA 1964 p. 264, confirmé maintes fois par la jurisprudence). b) L art. 71 ter du règlement du 31 octobre 1947 sur l assurance-vieillesse et survivants (RS ; RAVS), applicable par analogie au contentieux de l assurance-invalidité par le biais du renvoi de l art. 82 RAI, prévoit à cet égard que, lorsque les parents de l enfant ne sont pas ou plus mariés ou qu ils vivent séparés, la rente pour enfants est versée sur demande au parent qui n est pas titulaire de la rente principale si celui-ci détient l autorité parentale sur l enfant avec lequel il vit. Toute décision contraire du juge civil ou de l autorité tutélaire est réservée (al. 1). L al. 1 est également applicable au paiement rétroactif des rentes pour enfants. Si le parent titulaire de la rente principale s est acquitté de son obligation d entretien vis-à-vis de son enfant, il a droit au paiement rétroactif des rentes jusqu à concurrence des contributions mensuelles qu il a fournies (al. 2). 4. a) Selon l art. 285 du Code civil suisse du 10 décembre 1907 (RS 220 ; CC), sauf décision contraire du juge, les allocations pour enfants, les rentes d assurances sociales et d autres

4 Page 4 de 7 prestations destinées à l entretien de l enfant, qui reviennent à la personne tenue de pourvoir à son entretien, doivent être versées en sus de la contribution d entretien (al. 2). Les rentes d assurances sociales ou d autres prestations destinées à l entretien de l enfant, qui reviennent par la suite au père ou à la mère en raison de leur âge ou de leur invalidité, doivent être versées à l enfant ; le montant de la contribution de l entretien versée jusqu alors est réduit d office ou en conséquence. b) Un arrêté cantonal fribourgeois du 14 décembre 1993 fixe les modalités du recouvrement des créances d entretien et du versement d avances pour l entretien des enfants, des conjoints ou des ex-conjoints (RSF ). Il confère notamment à celui des parents qui a la garde des enfants la possibilité de solliciter, du Service de l action sociale, le recouvrement de créances d entretien et des avances de contributions d entretien (art. 1 al. 1). Le recouvrement ne peut être accordé que lorsque le débiteur de l obligation d entretien n y satisfait pas et que la contribution a été fixée par le juge ou en vertu d une convention approuvée par le juge (art. 2 al. 1). Le Service est subrogé dans les droits du créancier (art. 6 al. 1). 5. Est en l'espèce litigieuse la question de savoir si la recourante (ou, par elle, respectivement, le Service de l action sociale) a droit au versement d une partie des rentes rétroactives complémentaires pour enfants qui ont été versées à la Caisse de chômage, laquelle avait presté en faveur de son mari, dont elle est aujourd hui séparée. La recourante estime que dit versement aurait dû se faire prioritairement en mains du Service de l action sociale qui avait avancé les pensions alimentaires pour enfants que son mari ne versait pas. Elle demande ainsi à ce que les avances consenties par ce dernier service, soit au total 3'200 francs, soient entièrement remboursées. Concrètement, sur les 3'038 fr. 20 restitués à la Caisse de chômage, 1'500 fr. 20 aurait encore dû l être au Service de l action sociale. Il s agit de se référer au dossier. a) le contexte La recourante vit séparée de son mari depuis le 13 mai Ils ont passé une convention sur les effets accessoires de la séparation le 15 juillet 2010, en vertu de laquelle la garde et l entretien des deux enfants, mineurs, lui a été confiée, son mari contribuant pour sa part à l entretien de ceux-ci par le versement d une pension alimentaire mensuelle de 600 francs par enfant (cf. convention, dossier OAI, pièce 9). Souffrant au niveau de l épaule gauche, le mari, conducteur de machines, s est vu refuser une rente d invalidité à long terme, mais un degré d invalidité de 100% lui a toutefois été reconnu pour la période du 8 février 2011 au 30 avril 2012 (cf. motivation à l appui des décisions du 8 février 2013, dossier OAI, pièce 153). Une rente entière d invalidité lui a ainsi été octroyée pour cette période, assortie de deux rentes complémentaires pour les enfants. Au début de l année 2012, soit durant la période où son invalidité entière a été reconnue, le recourant ne s est pas acquitté de son obligation d entretien vis-à-vis de ses enfants. La recourante s est dès lors adressée au Service de l action sociale, à Fribourg.

5 Page 5 de 7 Ce dernier Service, légalement compétent pour le faire, a avancé les pensions alimentaires des deux enfants, du mois de janvier 2012 au mois d avril 2012, pour un montant total de 3'200 francs (cf. décompte déposé à l appui du recours). Légalement subrogé dans les droits de la recourante, qu il représente au demeurant dans le cadre du présent recours, il entend, avec elle, aujourd hui se faire rembourser. b) versement des arriérés Le versement des arriérés de rentes a fait l objet de deux décisions séparées datées du 8 février 2013 (dossier OAI, pièces 154 et 160). La première, notifiée au mari, concerne la rente principale. La seconde, notifiée à la recourante, concerne les rentes complémentaires pour enfants dont elle avait la garde. C est en effet à cette dernière que, conformément à l art. 71ter al. 2 RAVS, applicable au contentieux de l assurance-invalidité, l arriéré des rentes complémentaires pour enfants devait être versé. Ceci allait également dans le sens de la convention signée par les époux. Ce sont les compensations opérées dans le cadre de cette seconde décision, compensations en faveur du Service de l action sociale et de la Caisse de chômage Unia, qui posent ici problème. La question est de savoir si, comme le pense la recourante, le remboursement de la dette légalement contractée par le mari auprès du Service de l action sociale après que celui-ci a avancé les pensions alimentaires était prioritaire par rapport au remboursement d une partie des indemnités journalières versées à la même période par sa caisse de chômage. Cette dernière caisse, qui a donc également versé des indemnités journalières, avait en effet aussi exigé la restitution d une partie du versement rétroactif des rentes complémentaires pour enfants, ceci au titre de la compensation, pour cause de surindemnisation. Il apparaît assez clairement que le rétroactif concernant les rentes complémentaires pour enfants devrait exclusivement être affecté à l entretien et à l éducation de ceux-ci et non pas servir à rembourser les dettes personnelles du père, eussent-elles été contractées auprès d un autre assureur social. Cela va dans le sens au demeurant de la garantie de l utilisation conforme au but des prestations consacrée par l art. 20 LPGA. Si ce dernier article n est certes pas directement applicable au cas d espèce, l on peut toutefois s y référer pour le principe, comme d ailleurs à la jurisprudence constante consacrant l affectation exclusive des rentes complémentaires pour enfants à l entretien et à l éducation de ceux-ci. Vu les nombreuses exceptions légales mises en œuvre, que cela soit dans le domaine des assurances sociales, comme dans celui du droit privé, pour garantir l obligation d entretien des enfants, il serait surprenant qu une partie des prestations d assurances sociales relatives à leur entretien et à leur éducation soit utilisée pour la couverture indirecte d un autre risque social, in casu la perte d emploi de leur père.

6 Page 6 de 7 L on peut ainsi partir du principe que le recouvrement des avances effectuées par le Service de l action sociale, et qui ne concernait, on le précise, non pas l entretien de la mère mais bien uniquement celui des deux enfants, soit prioritairement compensé sur le rétroactif des rentes complémentaires leur étant dues. La créance de la Caisse de chômage ne pouvait ainsi, dans le cas d espèce, être honorée avant que ne l ait entièrement été la créance du Service de l action sociale, créance au demeurant assimilable, par le biais de la subrogation légale, à celle des enfants, via leur mère. Tout cela se justifie d autant plus si l on considère qu une part de l arriéré des rentes principales, soit un montant de 6'487 fr. 80, a déjà été restituée à cette dernière Caisse de chômage (cf. décision du 8 février 2013 notifiée au mari, dossier OAI, pièce 134). Il s agissait là d un premier solde versé après une compensation prioritairement opérée en faveur de l assureur-maladie et cette première compensation paraissait beaucoup plus en rapport avec la couverture de l objet assuré, à savoir la seule perte de gain du père, que cela soit dû à l invalidité, à la maladie ou à la perte de l emploi. 6. Dans la mesure où elle ne couvre pas prioritairement la créance du Service de l action sociale, la décision de versement d arriérés querellée se révèle, sinon contraire au droit, à tout le moins inopportune tant au regard de l esprit des dispositions exposées plus haut que de la garantie de l utilisation conforme au but des prestations, consacrée par l art. 20 LPGA ou, pour ce qui a plus spécifiquement trait à l utilisation conforme des rentes complémentaires pour enfants, par la jurisprudence. En ceci, elle se doit d être corrigée sur le point soulevé par la recourante. Cette dernière ne conteste toutefois pas qu un solde soit enfin versé à la Caisse de chômage et il y a lieu d en prendre acte. Vu ce qui précède, le recours est admis et la décision est modifiée en ce sens que, sur les 3'038 fr. 20 qu il était prévu de restituer à la Caisse de chômage Unia, un montant de 1'550 fr. 20 doit être prioritairement restitué au Service de l action sociale du canton de Fribourg pour couvrir le montant total des pensions alimentaire avancées (3'200 francs) parce que le mari ne s acquittait pas de son obligation d entretien. La procédure ne portant pas directement sur l octroi ou le refus de prestations de l assuranceinvalidité, elle est ici gratuite (art. 69 al. 1bis LAI ; ATF 9C_ consid. 3.4). L avance de frais de 400 francs versée par la recourante lui est dès lors restituée. Il n est enfin pas alloué de dépens, la recourante étant ici représentée par le Service de l action sociale, qui pourrait au demeurant, comme il a été dit plus haut, également être considéré comme recourant.

7 Page 7 de 7 la Cour arrête: I. Le recours est admis. Partant, la décision querellée est modifiée en ce sens que, sur les 3'038 fr. 20 à restituer à la Caisse de chômage Unia, est déduit un montant de 1'550 fr. 20 à restituer prioritairement au Service de l action sociale du canton de Fribourg, lequel touchera ainsi un montant total de 3'200 francs correspondant au montant total des pensions alimentaires pour enfants avancées. II. Il n est pas perçu de frais de justice. L avance de frais de 400 francs versée par la recourante lui est restituée. III. IV. Il n est pas alloué de dépens. Communication Un recours en matière de droit public peut être déposé auprès du Tribunal fédéral contre le présent jugement dans un délai de 30 jours dès sa notification. Ce délai ne peut pas être prolongé. Le mémoire de recours sera adressé, en trois exemplaires, au Tribunal fédéral, Schweizerhofquai 6, 6004 Lucerne. Il doit indiquer les conclusions, les motifs et les moyens de preuve et être signé. Les motifs doivent exposer succinctement en quoi le jugement attaqué viole le droit. Les moyens de preuve en possession du (de la) recourant(e) doivent être joints au mémoire de même qu une copie du jugement, avec l enveloppe qui le contenait. La procédure devant le Tribunal fédéral n est en principe pas gratuite. Fribourg, le 13 février 2015/mbo Présidente Greffier-rapporteur

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Gabrielle Multone Greffier-rapporteur: Marc Boivin

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Gabrielle Multone Greffier-rapporteur: Marc Boivin Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 605 2014 125 Arrêt du 31 juillet 2015 I e Cour des assurances sociales Composition

Plus en détail

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Gabrielle Multone Greffier-rapporteur: Marc Boivin

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Gabrielle Multone Greffier-rapporteur: Marc Boivin Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 605 2014 260 Arrêt du 6 octobre 2015 I e Cour des assurances sociales Composition

Plus en détail

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Gabrielle Multone Greffier-rapporteur: Marc Boivin

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Gabrielle Multone Greffier-rapporteur: Marc Boivin Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 605 2014 98 Arrêt du 7 août 2015 I e Cour des assurances sociales Composition

Plus en détail

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Gabrielle Multone Greffier-rapporteur: Marc Boivin

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Gabrielle Multone Greffier-rapporteur: Marc Boivin Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 605 2014 1 Arrêt du 26 mai 2015 I e Cour des assurances sociales Composition

Plus en détail

Arrêt du 5 novembre 2008 COUR DES ASSURANCES SOCIALES

Arrêt du 5 novembre 2008 COUR DES ASSURANCES SOCIALES 5S 2006-166 Arrêt du 5 novembre 2008 COUR DES ASSURANCES SOCIALES COMPOSITION Président : Armand Bloch Assesseurs : Bruno Kaufmann, Bruno Boschung Greffière-rapporteure : Maude Favarger PARTIES X., recourant,

Plus en détail

Objet Assurance-invalidité délai de recours erreur d'adressage absence de motif de restitution du délai de recours

Objet Assurance-invalidité délai de recours erreur d'adressage absence de motif de restitution du délai de recours Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 605 2015 214 Décision du 28 octobre 2015 I e Cour des assurances sociales La

Plus en détail

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Marianne Jungo, Josef Hayoz Greffier-rapporteur: Alexandre Vial

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Marianne Jungo, Josef Hayoz Greffier-rapporteur: Alexandre Vial Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 605 2013 59 Arrêt du 24 août 2015 I e Cour des assurances sociales Composition

Plus en détail

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Marianne Jungo Greffier-stagiaire: Simone Schürch

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Marianne Jungo Greffier-stagiaire: Simone Schürch Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 605 2013 233 Arrêt du 21 avril 2015 I e Cour des assurances sociales Composition

Plus en détail

Conditions générales pour les prêts chirographaires. Du 20 mars 2014 (état au 21 mars 2014)

Conditions générales pour les prêts chirographaires. Du 20 mars 2014 (état au 21 mars 2014) pour les prêts chirographaires Du 0 mars 04 (état au mars 04) du 0.0.04 (état au.0.04) TABLE DES MATIERES Article Principes généraux Article Décision d octroi ou de refus du prêt Article Documents à signer

Plus en détail

Caisse cantonale genevoise de compensation. Assurance-maternité cantonale genevoise

Caisse cantonale genevoise de compensation. Assurance-maternité cantonale genevoise Caisse cantonale genevoise de compensation Assurance-maternité cantonale genevoise Etat au 1 er juillet 2001 Introduction L'assurance-maternité est une assurance perte de gain obligatoire dans le Canton

Plus en détail

Conditions Générales. RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1)

Conditions Générales. RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1) Conditions Générales RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1) Table des matières : I. Définitions et abréviations II. III. IV. Principes 1 Règles d application et tarifs 2 Création de la police

Plus en détail

Composition Président: Adrian Urwyler Jérôme Delabays, Catherine Overney

Composition Président: Adrian Urwyler Jérôme Delabays, Catherine Overney Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 102 2015 154 Arrêt du 8 octobre 2015 II e Cour d appel civil Composition Président:

Plus en détail

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Gabrielle Multone, Josef Hayoz Greffier-rapporteur: Alexandre Vial

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Gabrielle Multone, Josef Hayoz Greffier-rapporteur: Alexandre Vial Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 605 2013 249 Arrêt du 3 juillet 2015 I e Cour des assurances sociales Composition

Plus en détail

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Marianne Jungo Greffier-rapporteur: Marc Boivin

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Marianne Jungo Greffier-rapporteur: Marc Boivin Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 605 2013 248 Arrêt du 8 avril 2015 I e Cour des assurances sociales Composition

Plus en détail

Composition Présidente: Gabrielle Multone Johannes Frölicher, Josef Hayoz

Composition Présidente: Gabrielle Multone Johannes Frölicher, Josef Hayoz Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 603 2014 185 Arrêt du 9 juillet 2015 III e Cour administrative Composition Présidente:

Plus en détail

Loi fédérale sur l assurance-invalidité

Loi fédérale sur l assurance-invalidité Délai référendaire: 15 octobre 1998 Loi fédérale sur l assurance-invalidité (LAI) Modification du 26 juin 1998 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 25 juin

Plus en détail

Plan de prévoyance 94

Plan de prévoyance 94 valable dès le 1er janvier 2015 Plan de prévoyance 94 Assurance d interruption Objectif L assurance d interruption a pour objectif d assurer la couverture de risques pour les personnes de moins de 50 ans,

Plus en détail

Valable dès le 1 er janvier 2004. 318.104.01 f/cam 6.07

Valable dès le 1 er janvier 2004. 318.104.01 f/cam 6.07 Circulaire concernant la compensation des paiements rétroactifs de l AVS et de l AI avec les créances en restitution des prestations de l assurance militaire Valable dès le 1 er janvier 2004 318.104.01

Plus en détail

Tribunal cantonal TC Page 2 de 6. considérant en fait

Tribunal cantonal TC Page 2 de 6. considérant en fait Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 605 2013 89 Arrêt du 14 avril 2015 I e Cour des assurances sociales Composition

Plus en détail

Allocations familiales

Allocations familiales Office des assurances sociales et de la surveillance des fondations Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques du canton de Berne Amt für Sozialversicherung und Stiftungsaufsicht

Plus en détail

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA TRIBUNAL CANTONAL COUR CIVILE CC 3 / 2015 Président Juges Greffière : Jean Moritz : Philippe Guélat et Gérald Schaller : Nathalie Brahier ARRET DU 21 JUILLET 2015 en la cause

Plus en détail

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 11 mai 2012 à Zurich, Suisse par Geoff Thompson (Angleterre) Juge unique de la Commission du Statut du Joueur, au sujet d une plainte

Plus en détail

Droits des patients en cas de refus de prise en charge de prestations de physiothérapie

Droits des patients en cas de refus de prise en charge de prestations de physiothérapie Droits des patients en cas de refus de prise en charge de prestations de physiothérapie Lorsque une série de séances de physiothérapie prescrite n est pas prise en charge ou ne l est que partiellement

Plus en détail

PLAN DE PRÉVOYANCE C

PLAN DE PRÉVOYANCE C PLAN DE PRÉVOYANCE C RÈGLEMENT, 1 re partie Valable à partir du 1 er janvier 2010 Mis en vigueur par le Conseil de fondation le 9 novembre 2009 Le présent plan de prévoyance s applique à toutes les personnes

Plus en détail

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève «Task Force LAMat» AMat Etat au 1 er janvier 2010 Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève Rapport avec le droit fédéral En date du 1 er juillet 2005, la législation fédérale sur les allocations

Plus en détail

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Marianne Jungo Greffier-rapporteur: Marc Boivin

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Marianne Jungo Greffier-rapporteur: Marc Boivin Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 605 2013 66 Arrêt du 22 décembre 2014 I e Cour des assurances sociales Composition

Plus en détail

Arrêt du 7 mars 2013

Arrêt du 7 mars 2013 102 2012-332 Arrêt du 7 mars 2013 II e COUR D APPEL CIVIL COMPOSITION Président : Adrian Urwyler Juges : Catherine Overney, Michel Favre Greffier : Luis da Silva PARTIES V., requérant et recourant, contre

Plus en détail

Aide-mémoire. Le présent aide-mémoire vous donne un aperçu de l application des dispositions relatives à la taxe spéciale.

Aide-mémoire. Le présent aide-mémoire vous donne un aperçu de l application des dispositions relatives à la taxe spéciale. Janvier 2015 Aide-mémoire relatif à l obligation de s acquitter de la taxe spéciale pour les requérants d asile, les personnes admises à titre provisoire et les personnes à protéger Le présent aide-mémoire

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2013-348 QPC du 11 octobre 2013. Mme Henriette B.

Commentaire. Décision n 2013-348 QPC du 11 octobre 2013. Mme Henriette B. Commentaire Décision n 2013-348 QPC du 11 octobre 2013 Mme Henriette B. (Répartition de la pension de réversion entre ayants cause de lits différents) Le Conseil d État a renvoyé au Conseil constitutionnel

Plus en détail

Composition Président: Johannes Frölicher Gabrielle Multone, Marc Sugnaux Greffière-rapporteure: Muriel Zingg

Composition Président: Johannes Frölicher Gabrielle Multone, Marc Sugnaux Greffière-rapporteure: Muriel Zingg Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 608 2014 52 Arrêt du 14 janvier 2015 II e Cour des assurances sociales Composition

Plus en détail

Ordonnance sur les déductions admises fiscalement pour les cotisations versées à des formes

Ordonnance sur les déductions admises fiscalement pour les cotisations versées à des formes Ordonnance sur les déductions admises fiscalement pour les cotisations versées à des formes reconnues de prévoyance (OPP 3) 831.461.3 du 13 novembre 1985 (Etat le 1 er janvier 2008) Le Conseil fédéral

Plus en détail

Loi fédérale sur l assurance-maternité

Loi fédérale sur l assurance-maternité Délai référendaire: 9 avril 1999 Loi fédérale sur l assurance-maternité (LAMat) du 18 décembre 1998 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l article 34 quinquies, 4 e alinéa, de la constitution;

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance-maladie

Ordonnance sur l assurance-maladie Ordonnance sur l assurance-maladie (OAMal) Modification du 22 juin 2011 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 27 juin 1995 sur l assurance-maladie 1 est modifiée comme suit: Art. 105b Procédure

Plus en détail

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Gabrielle Multone, Josef Hayoz Greffier-rapporteur: Alexandre Vial

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Gabrielle Multone, Josef Hayoz Greffier-rapporteur: Alexandre Vial Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 605 2013 152 Arrêt du 3 juin 2015 I e Cour des assurances sociales Composition

Plus en détail

Ordonnance sur les prestations complémentaires à l assurance-vieillesse, survivants et invalidité

Ordonnance sur les prestations complémentaires à l assurance-vieillesse, survivants et invalidité Ordonnance sur les prestations complémentaires à l assurance-vieillesse, survivants et invalidité (OPC-AVS/AI) 1 2 831.301 du 15 janvier 1971 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l

Plus en détail

Code civil suisse. (Autorité parentale) Modification du 21 juin 2013. Délai référendaire: 10 octobre 2013

Code civil suisse. (Autorité parentale) Modification du 21 juin 2013. Délai référendaire: 10 octobre 2013 Délai référendaire: 10 octobre 2013 Code civil suisse (Autorité parentale) Modification du 21 juin 2013 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 16 novembre

Plus en détail

CAISSE CANTONALE VAUDOISE DE COMPENSATION AVS SERVICE DES ASSURANCES SOCIALES ET DE L HEBERGEMENT

CAISSE CANTONALE VAUDOISE DE COMPENSATION AVS SERVICE DES ASSURANCES SOCIALES ET DE L HEBERGEMENT CAISSE CANTONALE VAUDOISE DE COMPENSATION AVS SERVICE DES ASSURANCES SOCIALES ET DE L HEBERGEMENT PRINCIPES DE VERSEMENT DES RENTES AVS/AI/API et PC AVS/AI EN MAINS DES ETABLISSEMENTS MEDICO-SOCIAUX(Réseau

Plus en détail

Composition Président: Marc Sugnaux Anne-Sophie Peyraud, Christian Pfammatter Greffier-stagiaire: Pierre Portmann

Composition Président: Marc Sugnaux Anne-Sophie Peyraud, Christian Pfammatter Greffier-stagiaire: Pierre Portmann Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 604 2015 23 604 2015 24 Arrêt du 7 septembre 2015 Cour fiscale Composition Président:

Plus en détail

1.07 Généralités Bonifications pour tâches éducatives

1.07 Généralités Bonifications pour tâches éducatives 1.07 Généralités Bonifications pour tâches éducatives Etat au 1 er janvier 2016 Aperçu Les dispositions actuelles de la loi AVS prévoient que lors du calcul de la rente, d éventuelles bonifications pour

Plus en détail

Titre I Dispositions générales. Texte original

Titre I Dispositions générales. Texte original Texte original 0.831.109.636.12 Arrangement administratif relativ aux modalités d application de la Convention entre la Confédération suisse et le Royaume des Pays-Bas sur les assurances sociales Conclu

Plus en détail

Plan de prévoyance 170

Plan de prévoyance 170 valable dès le 1er janvier 2015 Plan de prévoyance 170 Etat de Vaud Validité Ce plan de prévoyance est valable dès le 01.01.2015 pour les personnes assurées, selon convention d adhésion séparée, auprès

Plus en détail

Assurances selon la LAMal

Assurances selon la LAMal Assurances selon la LAMal Règlement Edition 01. 2015 Table des matières I Dispositions communes 1 Validité 2 Affiliation / admission 3 Suspension de la couverture-accidents 4 Effets juridiques de la signature

Plus en détail

Composition Président: Adrian Urwyler Catherine Overney, Michel Favre

Composition Président: Adrian Urwyler Catherine Overney, Michel Favre Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 102 2015 18 Arrêt du 23 février 2015 II e Cour d appel civil Composition Président:

Plus en détail

ARRÊT DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF. du 3 octobre 2006

ARRÊT DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF. du 3 octobre 2006 R É P U B L I Q U E E T C A N T O N D E G E N È V E P O U V O I R J U D I C I A I R E -LCR ATA/533/2006 ARRÊT DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF du 3 octobre 2006 1 ère section dans la cause Madame H contre SERVICE

Plus en détail

Projet de la Commission de rédaction pour le vote final. (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce)

Projet de la Commission de rédaction pour le vote final. (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce) Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Code civil suisse (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce) Modification du 19 juin 2015 L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 14/05/2013 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 24 avril 2013 N de pourvoi: 12-14377 ECLI:FR:CCASS:2013:C100415 Publié au bulletin Cassation partielle M. Charruault (président),

Plus en détail

17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure

17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure COUR NATIONALE DE L INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure L inopposabilité a pour

Plus en détail

3.05 Prestations de l AVS Versement de prestations AVS/AI/APG/PC/AF en mains de tiers

3.05 Prestations de l AVS Versement de prestations AVS/AI/APG/PC/AF en mains de tiers 3.05 Prestations de l AVS Versement de prestations AVS/AI/APG/PC/AF en mains de tiers Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Les prestations de l assurance-vieillesse et survivants (AVS) et de l assurance-invalidité

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)

Conditions générales d assurance (CGA) Compact Basic Assurance obligatoire des soins (assurance de base) selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions générales d assurance (CGA) Edition de décembre 2013 Organisme d assurance:

Plus en détail

Composition Président: Adrian Urwyler Catherine Overney, Michel Favre

Composition Président: Adrian Urwyler Catherine Overney, Michel Favre Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 102 2014 236 Arrêt du 19 mars 2015 II e Cour d appel civil Composition Président:

Plus en détail

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié (Ordonnance du DFF sur les prêts hypothécaires) du 10 décembre 2001 Le Département fédéral des finances, vu l art. 116, al. 1, de l ordonnance

Plus en détail

3. Dans sa prise de position du 6 novembre 2012, l OSC INS demande le rejet du recours.

3. Dans sa prise de position du 6 novembre 2012, l OSC INS demande le rejet du recours. Erziehungsdirektion des Kantons Bern Direction de l'instruction publique du canton de Berne Sulgeneckstrasse 70 3005 Berne Téléphone 031 633 84 31 Fax 031 633 84 62 www.erz.be.ch 4800.600.600.26/12 (603340)

Plus en détail

Caisse d allocations familiales PROMEA. Règlement

Caisse d allocations familiales PROMEA. Règlement Caisse d allocations familiales PROMEA Ifangstrasse 8, Postfach, 8952 Schlieren Tél. 044 738 53 53, Fax 044 738 54 73 info@promea.ch, www.promea.ch Caisse d allocations familiales PROMEA Règlement valable

Plus en détail

Loi d application de la loi fédérale sur l assurance-vieillesse et survivants

Loi d application de la loi fédérale sur l assurance-vieillesse et survivants - - 8. Loi d application de la loi fédérale sur l assurance-vieillesse et survivants (LALAVS) du novembre 998 Le Grand Conseil du canton du Valais, vu les articles, alinéa et, alinéa de la Constitution

Plus en détail

Instructions aux bureaux de révision sur l exécution des contrôles d employeurs (IRE)

Instructions aux bureaux de révision sur l exécution des contrôles d employeurs (IRE) Instructions aux bureaux de révision sur l exécution des contrôles d employeurs (IRE) Valables dès le 1 er janvier 2008 318.107.09 f IRE 12.07 2 Table des matières Abréviations... 3 1. Principes... 4 2.

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2013-324 QPC du 21 juin 2013. Mme Micheline L.

Commentaire. Décision n 2013-324 QPC du 21 juin 2013. Mme Micheline L. Commentaire Décision n 2013-324 QPC du 21 juin 2013 Mme Micheline L. (Droits du conjoint survivant pour l attribution de la pension militaire d invalidité) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 8 avril

Plus en détail

Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133

Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133 Parue dans le Moniteur Belge du 28 décembre 2006 Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133 CHAPITRE VI. Fonds d indemnisation des victimes de l amiante Section 1re. Mission et fonctionnement

Plus en détail

Composition Président: Adrian Urwyler Jérôme Delabays, Michel Favre

Composition Président: Adrian Urwyler Jérôme Delabays, Michel Favre Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 102 2015 188 Arrêt du 14 septembre 2015 II e Cour d appel civil Composition Président:

Plus en détail

Allocations familiales

Allocations familiales Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques du canton de Berne Office des assurances sociales Justiz-, Gemeinde- und Kirchendirektion des Kantons Bern Amt für Sozialversicherungen

Plus en détail

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE Feuille officielle numéro 87, du 11 novembre 2005 Délai référendaire: 3 janvier 2006 Loi portant révision de la loi concernant la Caisse de pensions de

Plus en détail

REGLEMENT SUR L OCTROI DE LA PROTECTION JURIDIQUE

REGLEMENT SUR L OCTROI DE LA PROTECTION JURIDIQUE REGLEMENT SUR L OCTROI DE LA PROTECTION JURIDIQUE Toutes les désignations de personnes utilisées dans ce règlement sont applicables par analogie aussi bien aux personnes de sexe masculin que féminin. Le

Plus en détail

Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003

Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003 _ Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003 Accords bilatéraux avec l UE et l'aele Avec le bulletin n 118 du 30 septembre 2002 et la circulaire AI n 176 du 13 mars 2003, des réponses ont été apportées à

Plus en détail

Demande de calcul d une rente future

Demande de calcul d une rente future Demande de calcul d une rente future Demande Le calcul souhaité concerne une future rente de vieillesse (répondre à toutes les questions figurant sous le chiffre 7) rente d invalidité rente de survivant

Plus en détail

R A M B. Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève

R A M B. Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève R A M B Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève 2004 1 FONDATION POUR LA RETRAITE ANTICIPEE DE LA METALLURGIE DU BATIMENT (FONDATION RAMB) REGLEMENT En application des

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l'arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l'arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du jeudi 8 janvier 2009 N de pourvoi: 08-10769 Publié au bulletin Rejet M. Gillet, président M. Héderer, conseiller rapporteur Mme de Beaupuis, avocat

Plus en détail

Assurances selon la LAMal

Assurances selon la LAMal Assurances selon la LAMal Règlement Edition 01. 2010 Table des matières I Dispositions communes 1 Validité 2 Affiliation / admission 3 Suspension de la couverture-accidents 4 Effets juridiques de la signature

Plus en détail

concernant la protection de l enfant et de l adulte (LPAE)

concernant la protection de l enfant et de l adulte (LPAE) DSJ/Avant-projet du 5..0 Loi du concernant la protection de l enfant et de l adulte (LPAE) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la modification du 9 décembre 008 du code civil suisse (Protection de

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Conseil d État N 259385 Publié au recueil Lebon 1ère et 6ème sous-sections réunies Mme Hagelsteen, président Mlle Anne Courrèges, rapporteur M. Devys, commissaire du gouvernement SCP WAQUET, FARGE, HAZAN,

Plus en détail

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC)

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) Annexe Ia Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) du janvier 0 (Etat le er janvier 05) Chapitre Dispositions générales Art. Objet

Plus en détail

RÈGLEMENT D'ASSURANCE

RÈGLEMENT D'ASSURANCE RÈGLEMENT D'ASSURANCE Edition 2012 Règlement d'assurance Sommaire Page R E G L E M E N T D'A S S U R A N C E 1 1. Caisse de pensions Swatch Group et la LPP 1 2. Conditions d assurance 2 2.1. Affiliation

Plus en détail

Conditions Complémentaires d Assurance. Assurances de capitaux Règles propres à la prévoyance liée

Conditions Complémentaires d Assurance. Assurances de capitaux Règles propres à la prévoyance liée Conditions Complémentaires d Assurance Assurances de capitaux Règles propres à la prévoyance liée Table des matières I. Preneur de prévoyance et personne assurée... 2 II. Bénéficiaires (OPP3, art. 2)...

Plus en détail

Catherine Olivier Divorcer sans casse

Catherine Olivier Divorcer sans casse Catherine Olivier Divorcer sans casse Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3511-2 Chapitre 2 Le divorce accepté Cette procédure concerne actuellement environ 15 % des divorces. Le divorce accepté, autrefois

Plus en détail

Les cantons, vu les art. 15, 16 et 34 de la loi fédérale sur les loteries et les paris professionnels du 8 juin 1923 1, arrêtent:

Les cantons, vu les art. 15, 16 et 34 de la loi fédérale sur les loteries et les paris professionnels du 8 juin 1923 1, arrêtent: Convention intercantonale sur la surveillance, l autorisation et la répartition du bénéfice de loteries et paris exploités sur le plan intercantonal ou sur l ensemble de la Suisse adoptée par la Conférence

Plus en détail

Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B/BI/C/CI) selon la Loi sur l assurance-maladie (CCA/LAMal)

Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B/BI/C/CI) selon la Loi sur l assurance-maladie (CCA/LAMal) Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B/BI/C/CI) selon la Loi sur l assurance-maladie (CCA/LAMal) Édition du 1.7.2005 www.egk.ch Conditions Complémentaires d Assurance indemnités

Plus en détail

Candidature frauduleuse : le point de départ du délai de contestation est reporté au jour des résultats

Candidature frauduleuse : le point de départ du délai de contestation est reporté au jour des résultats Candidature frauduleuse : le point de départ du délai de contestation est reporté au jour des résultats La solution La contestation d une candidature, quels qu en soient les motifs, se rattache à la régularité

Plus en détail

Composition Président: Hubert Bugnon Roland Henninger, Dina Beti

Composition Président: Hubert Bugnon Roland Henninger, Dina Beti Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 101 2014 94 Arrêt du 16 janvier 2015 I e Cour d appel civil Composition Président:

Plus en détail

PLAN DE PRÉVOYANCE SF Indépendants et intermittents

PLAN DE PRÉVOYANCE SF Indépendants et intermittents PLAN DE PRÉVOYANCE SF Indépendants et intermittents RÈGLEMENT, 1 re partie Valable dès le 1 er janvier 2010 Mis en vigueur par le Conseil de fondation le 9 novembre 2009. Le présent plan de prévoyance

Plus en détail

Composition Président: Adrian Urwyler Catherine Overney, Michel Favre

Composition Président: Adrian Urwyler Catherine Overney, Michel Favre Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 102 2015 49 Arrêt du 1 er juin 2015 II e Cour d appel civil Composition Président:

Plus en détail

A r r ê t d u 8 a o û t 2 0 1 2

A r r ê t d u 8 a o û t 2 0 1 2 B u n d e s v e r w a l t u n g s g e r i c h t T r i b u n a l a d m i n i s t r a t i f f é d é r a l T r i b u n a l e a m m i n i s t r a t i v o f e d e r a l e T r i b u n a l a d m i n i s t r a

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour administrative d appel de Douai N 09DA01584 Inédit au recueil Lebon 2e chambre - formation à 3 (bis) M. Mortelecq, président M. Vladan Marjanovic, rapporteur M. Minne, rapporteur public COIN, avocat(s)

Plus en détail

Loi fédérale sur l assurance-chômage obligatoire et l indemnité en cas d insolvabilité

Loi fédérale sur l assurance-chômage obligatoire et l indemnité en cas d insolvabilité Loi fédérale sur l assurance-chômage obligatoire et l indemnité en cas d insolvabilité (Loi sur l assurance-chômage, LACI) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le

Plus en détail

Compétence en matière de domicile pour mesures de protection de l enfant et prise en charge des coûts

Compétence en matière de domicile pour mesures de protection de l enfant et prise en charge des coûts Compétence en matière de domicile pour mesures de protection de l enfant et prise en charge des coûts I. Situation de départ A., né 1994, placé en foyer de formation professionnelle X dans le canton de

Plus en détail

Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle

Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle Édition de décembre 2009 Votre sécurité nous tient à cœur.

Plus en détail

Composition Présidente: Gabrielle Multone Marianne Jungo, Johannes Frölicher

Composition Présidente: Gabrielle Multone Marianne Jungo, Johannes Frölicher Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 603 2014 241 Arrêt du 24 mars 2015 III e Cour administrative Composition Présidente:

Plus en détail

Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants :

Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants : ANNEXE 2 Bourses d enseignement d adaptation NOTICE D INFORMATION Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants : SEGPA (Section d Enseignement Général et Professionnel Adapté)

Plus en détail

1 of 5 17.04.13 23:37

1 of 5 17.04.13 23:37 N dossier: CCC.2009.147 Autorité: CCC Date 27.01.2010 décision: Publié le: 12.05.2010 Revue juridique: Art. 172ss CC Art. 10 LDIP Art. 62 LDIP Art. 65 LDIP Articles de loi: Titre: Compétence du juge des

Plus en détail

CASH-LAMal. Conditions générales d assurance (CGA) Assurance pour perte de gain GALENOS

CASH-LAMal. Conditions générales d assurance (CGA) Assurance pour perte de gain GALENOS Conditions générales d assurance (CGA) CASH-LAMal Assurance pour perte de gain (selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie du 18 mars 1994, LAMal) Edition 2009 (en vigueur depuis le 1 er janvier 2007)

Plus en détail

Composition Président: Adrian Urwyler Catherine Overney, Michel Favre

Composition Président: Adrian Urwyler Catherine Overney, Michel Favre Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 102 2015 122 Arrêt du 3 juillet 2015 II e Cour d appel civil Composition Président:

Plus en détail

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP La prestation de compensation du handicap (PCH) a été instaurée par la loi n 2005-102 du 11 février 2005. Elle est attribuée à la personne qui présente

Plus en détail

13.049 s CC. Partage de la prévoyance professionnelle en cas de divorce

13.049 s CC. Partage de la prévoyance professionnelle en cas de divorce Conseil des Etats Session d'été 04 e-parl.06.04 :59 - -.049 s CC. Partage de la prévoyance professionnelle en cas de divorce Droit en vigueur Projet du Conseil fédéral Décison du Conseil des Etats du 9

Plus en détail

Composition Président: Johannes Frölicher Marc Sugnaux, Christian Pfammatter Greffière-rapporteure: Muriel Zingg

Composition Président: Johannes Frölicher Marc Sugnaux, Christian Pfammatter Greffière-rapporteure: Muriel Zingg Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 608 2014 92 608 2014 93 Arrêt du 18 novembre 2014 II e Cour des assurances sociales

Plus en détail

REGLEMENT D EXECUTION RELATIF A L OCTROI DE SUBSIDES DE DEPLACEMENT ET DE REPAS (Du 22 août 2001)

REGLEMENT D EXECUTION RELATIF A L OCTROI DE SUBSIDES DE DEPLACEMENT ET DE REPAS (Du 22 août 2001) 40.1 REGLEMENT D EXECUTION RELATIF A L OCTROI DE SUBSIDES DE DEPLACEMENT ET DE REPAS (Du août 001) I. DISPOSITIONS GENERALES Base légale Article premier.- Le présent règlement précise les modalités d exécution

Plus en détail

Entre: appelante aux termes d un exploit de l huissier de justice Jean-Lou THILL de Luxembourg du 16 août 2007,

Entre: appelante aux termes d un exploit de l huissier de justice Jean-Lou THILL de Luxembourg du 16 août 2007, Exempt- appel en matière de droit du travail Audience publique du dix juillet deux mille huit. Numéro 32992 du rôle. Composition: Romain LUDOVICY, premier conseiller; Roger LINDEN, conseiller; Jean-Paul

Plus en détail

EXTRAIT. Sommaire. Table des matières... 3 Table des abréviations... 11 Légende... 16

EXTRAIT. Sommaire. Table des matières... 3 Table des abréviations... 11 Légende... 16 Sommaire Table des matières... 3 Table des abréviations... 11 Légende... 16 101 Constitution fédérale de la Confédération suisse (Cst., extraits)... 25 830.1 LF sur la partie générale du droit des assurances

Plus en détail

Règlement concernant la liquidation partielle ettotale des caisses de prévoyance

Règlement concernant la liquidation partielle ettotale des caisses de prévoyance Règlement concernant la liquidation partielle ettotale des caisses de prévoyance Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle extra-obligatoire Edition décembre 2009 2 Règlement Sommaire

Plus en détail

Composition Présidente: Catherine Overney Adrian Urwyler, Dina Beti

Composition Présidente: Catherine Overney Adrian Urwyler, Dina Beti Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 105 2014 106 Arrêt du 16 octobre 2014 Chambre des poursuites et faillites Composition

Plus en détail

Votre prévoyance chez PUBLICA

Votre prévoyance chez PUBLICA Votre prévoyance chez PUBLICA Version abrégée du règlement de prévoyance pour les personnes employées et les bénéficiaires de rentes de la Caisse de prévoyance de la Confédération Cette brochure vous offre

Plus en détail

TRIBUNAL DES CONFLITS REPUBLIQUE FRANÇAISE N 4013. Conflit sur renvoi du tribunal de Strasbourg AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

TRIBUNAL DES CONFLITS REPUBLIQUE FRANÇAISE N 4013. Conflit sur renvoi du tribunal de Strasbourg AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS TRIBUNAL DES CONFLITS >> N 4013 Conflit sur renvoi du tribunal de Strasbourg M. M. et Mme S. c/ Caisse d allocations familiales du Bas-Rhin M. Edmond Honorat Rapporteur REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE

Plus en détail

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA TRIBUNAL CANTONAL COUR ADMINISTRATIVE ADM 26 / 2015 Présidente : Sylviane Liniger Odiet Juges : Jean Moritz et Philippe Guélat Greffière : Gladys Winkler Docourt ARRET DU 10

Plus en détail