Les 10 ans du covoiturage dans le Finistère. Synthèse de l enquête sur le covoiturage.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les 10 ans du covoiturage dans le Finistère. Synthèse de l enquête sur le covoiturage."

Transcription

1 Les 10 ans du covoiturage dans le Finistère Synthèse de l enquête sur le covoiturage. 1

2 Introduction Depuis 10 ans, le Conseil général du Finistère inscrit le covoiturage comme action de sa politique en faveur des déplacements respectueux de l environnement, au service des hommes et des territoires. Cette action, initiée dans le schéma départemental des déplacements (2003), s est ensuite logiquement inscrite dans le projet stratégique ainsi que dans les schémas des infrastructures de déplacement par Pays (2013). Elle se décline en 3 principales missions : - aménager des aires de covoiturage, - mettre les covoitureurs en relation par le biais d un site internet dédié et gratuit, - assurer la promotion ce mode de déplacement par des campagnes de communication régulière. L enquête Au cours de la semaine de la mobilité de septembre 2013, le Conseil général, via le Service Eco-mobilité et Sécurité Routière, a lancé une enquête auprès des utilisateurs des aires de covoiturage et du site internet dédié Objectifs : Faire un bilan des 10 ans de pratique du covoiturage dans le Finistère et identifier des pistes d améliorations pour favoriser son développement. Méthodologie : Le questionnaire a été transmis par mail aux inscrits sur le site internet de covoiturage ; il était aussi accessible depuis le site et Les usagers des aires ont également été sondés au moyen de formulaires déposés sur les véhicules occupant les aires de covoiturage du Finistère. Le nombre d interrogés était d environ Le nombre de retours comptabilisés est de 720, dont 516 depuis le site internet et 204 issus des distributions de formulaires, soit un taux de réponse d environ 6 %. Ce rapport présente les résultats obtenus lors de cette enquête. Ceux-ci permettent de réfléchir quant aux évolutions à apporter au processus de covoiturage dans le Finistère. Remarque sur les résultats : L analyse a été réalisée à partir du logiciel SPAD. Le questionnaire étant à choix multiples, les répondants ont pu choisir plusieurs propositions, de ce fait la somme des pourcentages peut dépasser les 100%. 2

3 Les résultats 1. Profil des répondants : Quel sexe, quel âge et quel secteur d activité? Répartition selon le sexe du répondant 60% des répondants sont des femmes. Homme 40% La proportion de femmes (60%) chez les covoitureurs est bien supérieure à la proportion de femmes (52%) dans le département. Femme 60% Répartition des répondants par âge La tranche d âge qui regroupe le plus de covoitureurs est celle des «35-49 ans» ; elle représente près de 40% des répondants. 45,0% 4 35,0% 3 25,0% 15,0% 5,0% Moins de 17 ans Entre 18 et 24 ans Entre 25 et 34 ans Entre 35 et 49 ans Entre 50 Plus de 65 et 64 ans ans Répartition des répondants par CSP (catégorie socioprofessionnelle) 35,0% 3 25,0% 15,0% 5,0% La CSP qui comptabilise le plus de covoitureurs est celle des employés (plus de 30%), suivi par les cadres et professions intellectuelles supérieures. Les étudiants ne représentent que 12% des enquêtés Profil moyen : On constate que la typologie des personnes ayant majoritairement répondu à cette enquête correspond plutôt à : une femme, de la CSP employés, entre 35 et 49 ans. 3

4 2. L intérêt pour le covoiturage et l autostop: quels sont les raisons et les freins? Quelle est l influence des PDE (Plan de Déplacement en Entreprise)? Répartition des raisons qui amènent les gens à covoiturer La perspective de réaliser des économies est la raison principale qui pousse les gens à covoiturer. Covoiturer pour préserver l environnement est privilégié par 16% des sondés. 25% 20% 15% 10% 5% 0% Répartition des opinions des sondés concernant les freins au covoiturage Manque de stationnement 14% Risques en termes d'assurance et de responsabilité civile 15% Autre 5% Irrégularité des horaires 28% Pour plus d un quart des sondés, l irrégularité des horaires est un frein important. 20% placent la méconnaissance du covoitureur comme frein à la généralisation du covoiturage. Absence d'organisation cadrant la pratique du covoiturage 18% Méconnaissance du covoitureur 20% Répartition des interrogés sur leur «prise» d autostoppeurs 20% des interrogés acceptent les autostoppeurs ; un tiers n en prend que rarement et près de la moitié (45%) n en prend pas. Les principales raisons évoquées sont : Raisons pour ne pas prendre d'auto stoppeur Effectif Fréquence Par méconnaissance de l'auto stoppeurs ,8% Pour l'insécurité liée au stationnement en bord de voirie 66 18,6% Par manque d'information sur sa destination 28 7,9% Autre 31 8,7% Total des répondants % Parfois 36% Oui 19% Non 45% Répartition des interrogés ayant un accès covoiturage au sein de leur entreprise (PDE par exemple) Ne sais pas 22% Oui 16% Non 62% Seulement 16% des sondés ont accès à un outil d organisation du covoiturage au sein de leur entreprise. L intérêt pour le covoiturage : On constate que le covoiturage se pratique essentiellement pour des raisons économiques car il permet de partager les frais liés aux déplacements. Les raisons écologiques, de convivialité, d un manque de transport en commun ou encore pour réduire le stress et la fatigue au volant viennent à parts égales dans un second plan. Par ailleurs, les répondants accordent une plus grande confiance au covoiturage par rapport à l autostop du fait d une organisation et d un contact préalable possible avec le partenaire. L accès à l organisation du covoiturage au sein d une entreprise, dans le cadre d un PDE par exemple, reste très minoritaire parmi les répondants. 4

5 3. L équipage du covoitureur : avec qui, quelle mise en relation et quels accords? Répartition du nombre de covoitureurs dans un véhicule (hors conducteur) La moitié des personnes interrogées covoiture à deux. 27% covoiturent à 3 et près de 20% à 4. Seulement 5% covoiturent à 5 (capacité d un véhicule standard) Répartition du type de lien qui relie les covoitureurs Collègue Voisin ou de travail habitant de la commune Inconnus (à partir de sites internet) Etudiants de votre université ou école Membre de la famille Amis Plus de 50% covoiturent avec un/des collègue(s) de travail. Environ 26% des gens font leur trajet avec des voisins ou habitants de la commune et presque autant en compagnie d inconnus rencontrés en très grande majorité via les sites internet. Répartition du type de mise en relation des covoitureurs Une grande partie des covoitureurs est entrée en relation via les sites internet. Plus de 40% des gens qui covoiturent se sont mis en relation par le biais du travail Site internet Cadre du travail Réseau familial et voisinage Cadre de l'université ou de l'école Autre Répartition des accords passés entre covoitureurs C est l alternance entre conducteurs et une participation aux frais qui prédominent dans les accords les reliant. Alternance entreaccord préalable conducteurs pour la participation aux frais Aucune condition La prise en charge d'un plein de carburant de temps à autre Le prix moyens demandé est de 5 cts/km. L équipage type : On constate qu un équipage type correspond plutôt à : 2 personnes, collègues de travail, qui se sont mises en relation via le site internet ou dans le cadre de leur travail et qui pratiquent l alternance de véhicules ou demandent une participation aux frais à hauteur 5 cts/km. 5

6 4. Le trajet du covoitureur : occasionnels/réguliers, quelles distances, quels lieux de rencontre? Répartition selon le type de déplacement domicile-travail domicile-école cadre professionnel cadre de vie quotidienne loisirs Le répondant est avant tout, à 67%, un covoitureur régulier, (quotidien ou hebdomadaire). Les déplacements «domicile/travail» sont les plus représentatifs et atteignent presque 60% des déplacements. Représentation des lieux de stationnement Une majorité de gens se garent sur les aires de covoiturage, ce qui souligne bien leurs intérêts ; suivent les parkings publics et privés Représentation des modes de transports pour rejoindre le lieu de rendez-vous En voiture A pied En transport en commun Une forte majorité de gens se rend sur le lieu de rendez-vous avec une voiture. Un individu sur cinq y va à pied et environ 15% via les transports en commun. La proportion A vélo Autre des gens à y aller en vélo est extrêmement faible. Répartition des distances moyennes réalisées en covoiturage Peu de gens (moins de 5%) réalisent des trajets de moins de 15 km en covoiturage. Les trajets réguliers sont de l ordre de 30 à 60 km et les trajets occasionnels souvent de plus de 100 km. 35,0% 3 25,0% 15,0% 5,0% Moins de 15 km De 15 à 30 km De 30 à 60 km De 60 à 100 km Plus de 100 km Le trajet type : Le trajet le plus représentatif du covoiturage est celui du déplacement «domicile-travail», à une fréquence régulière (quotidienne ou hebdomadaire), et dont la distance moyenne covoiturée est comprise entre 30 km à 60 km. Le point de rendez-vous est principalement fixé sur une aire de covoiturage. Très peu de covoitureurs s y rendent selon un moyen alternatif à la voiture. 6

7 Les déplacements du covoitureur : quel secteur où le covoiturage reste à développer? Le questionnaire demandait les communes de résidence et de destination des covoitureurs; des cartes de flux ont donc pu être établies. Flux de déplacements des covoitureurs (tous types de déplacement) La carte nous indique que les covoitureurs se déplacent principalement dans le Finistère. Brest et Quimper sont les 2 pôles par lesquels passent bon nombre de répondants. Morlaix, Lorient et Rennes viennent dans un deuxième temps. Flux de déplacements «domicile-travail» en Finistère (INSEE 2010) Déplacements Domicile-travail covoiturés. La carte indique les principaux déplacements «domicile-travail» des Finistériens (Bleu) comparés aux déplacements «domicile travail» covoiturés issus de l enquête. (Rouge). Quimper, Brest et Morlaix étant les principaux pôles de déplacement ; Carhaix, Saint-Pol-de-Léon, Landividiau, Douarnenez et Pontl Abbé viennent dans un deuxième temps. Les secteurs à développer Cette analyse nous permet de déterminer les pôles où le covoiturage est peu représenté par rapport aux déplacements «domicile-travail» ; ainsi les secteurs de Morlaix, Carhaix, Saint- Pol-de-Léon, Douarnenez, Audierne, Pont-l Abbé et le secteur des Abers deviennent des zones cible pour le développement d aires et la promotion du covoiturage. 7

8 5. Les aires de covoiturage : quelle utilisation, quelle satisfaction, quelles pistes d amélioration et de développement? A noter : 29% des répondants ont répondu via le formulaire déposé sur les aires de covoiturage. Répartition du nombre de répondants pour les aires les plus importantes Aire Effectif Saint-Eloi(Ploudaniel) 44 Park Poulic(Quimper) 37 Le Pouillot(Châteaulin) 31 Kérampaou(Melgven) 25 Coat Conq(Concarneau) 24 Moulin des Salles(Daoulas) 20 Kervidanou(Quimperlé) 16 Le Carpont(Gouesnou) 14 Kerlez(Briec) 11 Coat Conval(Sainte-Sève) 11 Quiella(Le Faou) 10 Plus de 56% des répondants utilisent au moins une des aires de covoiturage. Les plus utilisées sont celles de Saint-Eloi, Park Poullic et le Pouillot. Opinions des interrogés sur le type de développement du réseau d aires Près de 3 covoitureurs sur 4 pensent que le réseau de covoiturage du Finistère doit être développé plus localement, 22% déclarent le trouver suffisant. Enfin, ils ne sont que 17% à vouloir qu il soit développé davantage au niveau des axes routiers principaux A développer plus localement Suffisant A développer davantage au niveau des axes routiers principaux Opinion des interrogés sur l aménagement des aires de covoiturage Plus de 3 personnes sur 4 sont globalement satisfaites de l aménagement des aires de covoiturage. Moins de 23% ne sont que peu ou pas du tout satisfaits. Leurs principales remarques concernent : 3 Pas du tout satisfait Peu satisfait Satisfait Très satisfait Commentaire/Suggestion Nombre d'apparitions Manque de places 65 Manque d'éclairage 37 Propre 15 Facile d'accès 14 Bien aménagé 12 Proximité 11 Assez de places 10 Mal sécurisées 9 Avis sur les aires de covoiturage : Globalement les usagers sont satisfaits du réseau d aires de covoiturage et de leur aménagement. Un développement plus local des aires est souhaité ainsi que l extension de certains sites de stationnement aujourd hui régulièrement saturés et la mise en place d éclairage pour des sites plus sécurisés et fonctionnels. 8

9 Les zones d influences du réseau de covoiturage : quel secteur où les aires de covoiturage sont à développer? Le questionnaire demandait les communes de résidence et de destination des covoitureurs ainsi que l aire de covoiturage fréquentée ; des cartes avec les zones d influence des aires ont donc pu être établies. A noter : seules les 10 principales aires de covoiturage ont été prises en compte. Le nombre de retours pour les autres aires étant trop faible et donc peu représentatif. Zone d influence des aires de covoiturage (tous types de déplacement) La zone d influence des aires se situe principalement le long des axes routiers à fort trafic selon un axe Lorient Quimper Châteaulin Brest Landerneau Morlaix. Flux de déplacements «domicile-travail» en Finistère (INSEE 2010) Zones d influence des aires de covoiturage. La carte indique les principaux déplacements «domicile-travail» des Finistériens (Vert) comparés aux zones d influence des aires de covoiturage issues de l enquête. (Rouge). Les secteurs à développer Cette analyse nous permet de déterminer les secteurs où les aires de covoiturages restent à développer par rapport aux déplacements «domicile-travail». Elle corrobore également le besoin de développer les sites de stationnement plus localement. Les secteurs de Morlaix, Carhaix, Saint-Pol-de-Léon, Douarnenez, Audierne, Pont-l Abbé et le secteur des Abers deviennent des zones cible pour le développement d infrastructure d aires de covoiturage. Il s agit des mêmes secteurs qui ont été déterminés par l étude selon les flux de déplacement. 9

10 6. Le site internet de covoiturage : quelle fréquentation, quelle satisfaction, quelles pistes d amélioration et de développement? A noter : 71% des répondants sont les inscrits sur le site internet Répartition des divers sites internet utilisés pour covoiturer Le site de blablacar est largement représenté bien que payant ; n arrivant qu en seconde position à 20% Satisfaction des interrogés vis-à-vis du site Internet Deux interrogés sur trois sont satisfaits du site Internet. Ils sont 35% à être peu et pas du tout satisfaits. Leurs principales remarques concernent : 3 Pas du tout satisfait Peu satisfait Satisfait Très satisfait Commentaire/Suggestion Fréquence Pas assez de contacts 106 Facilité d'utilisation et efficacité 32 Pas à jour (présence d'offres anciennes) 9 Beaucoup de choix 5 Peu fonctionnel 5 Difficulté pour les trajets occasionnels/longue distance 4 Envoi par mail peu pratique 3 Manque selection par horaire 2 Répartition des améliorations pouvant être apportées au site La première amélioration attendue est une mise à jour plus régulière des offres, c est une remarque également effectuée par certains non-satisfaits du site. La deuxième est de mettre en relation les sites départementaux voisins. Autre 4% Paiement électronique 14% Une garantie de retour si le covoitureur fait défaut 17% Un système de profil des covoitureurs avec appréciations 20% Mise à jour plus régulière des offres 23% Relations avec les sites internet departements voisins 22% Opinion sur la mise en place d une application Smartphone géodynamique Ne sais pas 39% Non 14% Oui 47% Près d un répondant sur deux est favorable à la création d une application pour Smartphone. Seulement 14% des gens n y sont pas favorables. Néanmoins, on constate une forte proportion d indécis. Avis sur le site internet : Globalement les usagers sont satisfaits du site de covoiturage. Une mise à jour régulière des offres sur le site est souhaitée ainsi qu un élargissement du périmètre départemental finistérien concernant les offres de trajet déposées. La mise en place d application Smartphone et notamment de covoiturage géodynamique est aussi souhaitée. 10

11 L image du covoiturage dans le Finistère Image du covoitureur finistérien Profil : 60% des répondants sont des femmes. 30%, des répondants appartiennent à la catégorie socioprofessionnelle des employés, 20% sont des cadres et professions libérales. 40% des répondants ont entre 35 et 49 ans. L intérêt pour le covoiturage : 24% des répondants pratiquent le covoiturage pour des raisons économiques et à parts égales, autour de 15%, pour l environnement, la convivialité, le manque de transport en commun et pour réduire le stress et la fatigue au volant. L équipage : 50% des répondants forment un équipage de 2 personnes et 27% un équipage à 3. 50% des répondants covoiturent avec un collègue de travail. 55% des répondants se sont mis en relation via un site internet, 45% dans le cadre de leur travail. 50% des répondants pratiquent l alternance de véhicules ou 50% demandent une participation aux frais à hauteur 5 cts/km en moyenne. Le trajet: 60% des répondants covoiturent pour des déplacements «domicile-travail». 67% des répondants covoiturent à une fréquence régulière, c est à dire quotidienne ou hebdomadaire. 50%, des répondants covoiturent sur une distance de plus de 60 km, 25% des répondants covoiturent sur une distance de 30 à 60 km et 25% sur une distance de moins de 30 km. 11

12 Image du réseau d aires de covoiturage finistérien En , il y a : 32 aires départementales, 1242 places, 74% de fréquentation en aires locales/ partenariales, 370 places Satisfaction du réseau d aire et des aménagements 56% des répondants fréquentent une aire de covoiturage. 75% des répondants sont satisfaits du réseau d aires de covoiturage et de leur aménagement. Le manque d éclairage ou de place sur certaines aires sont les principales remarques. 75% des répondants souhaitent voir un développement plus local du réseau d aires. Image du site internet de covoiturage finistérien En , il y a : inscrits sur le site internet et 4378 trajets déposés. Satisfaction du site internet de covoiturage 20% des répondants utilisent le site internet contre 65% celui de blablacar ( 65% des répondants sont satisfaits du site internet. Une mise à jour régulière des offres et un élargissement des «frontières» pour des trajets longue distance sont les principales remarques. 47% des répondants souhaitent un développement des fonctions de covoiturage géodynamique, 14% y sont réfractaires et 39% sont indécis. 12

13 Conclusion Les principaux enseignements tirés de cette enquête sont les suivants : Sur le plan de la communication : o Informer le grand public sur le covoiturage et notamment combattre les «idées reçues» à savoir une pratique destinée aux jeunes, pour des déplacements majoritairement de longue distance, ou encore sur l image d une pratique davantage masculine que féminine o Revaloriser l image du covoiturage en mettant en avant ces trois points : convivialité, avantages économique et écologique. o Faire la promotion du covoiturage auprès des entreprises mettant en place un Plan de Déplacement en Entreprise (PDE) ou des associations intéressées. Sur le plan de l aménagement des aires de covoiturage : o Compléter le réseau d aires là où les déplacements (notamment «domicile-travail») et les trajets en covoiturage sont importants mais où les infrastructures de covoiturage ne sont pas ou peu développées. o Développer les aires à une échelle plus locale. o Renforcer la sécurité des sites par la mise en place d éclairage par exemple. o Agrandir les aires où le manque de place se fait ressentir. o Rendre les aires plus multimodales (vélo, arrêt de car) pour inciter le covoitureur à se rendre au lieu de rendez-vous selon un mode de déplacement doux. Sur le plan du site internet de covoiturage : o Maintenir le site institutionnel en ligne car il répond mieux aux trajets réguliers «domicile-travail» et maintenir sa gratuité. o Faire des mises à jour régulières des offres sur le site. o Elargir le périmètre géographique aux départements voisins et permettre le lien direct vers les offres de leur site. o Proposer l accès au site internet par le biais de communautés pour les entreprises ou autres associations intéressées (scolaire, loisirs, sportives, culturelles...) o Réfléchir à la mise en place d une application sur Smartphone avec géo référencement (covoiturage dynamique) 13

Intérêt pour le covoiturage

Intérêt pour le covoiturage QUESTIONNAIRE COVOITURAGE Le Pays de la Jeune Loire, regroupement des 44 Communes de l arrondissement d Yssingeaux, réalise une étude sur le covoiturage afin de mieux cerner cette pratique sur le territoire

Plus en détail

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Maison de l Emploi et de la Formation d Alençon 6/8 rue des Filles Notre-Dame 61 000 ALENÇON Tél : 02.50.9042.00 PÉRIMÈTRE

Plus en détail

Enquête Déplacements du personnel de l Université Joseph Fourier

Enquête Déplacements du personnel de l Université Joseph Fourier Enquête Déplacements du personnel de l Université Joseph Fourier Présentation devant le CA de l UJF Pierre Kermen. Chargé de mission développement durable UJF Etude réalisée avec le concours de la société

Plus en détail

Analyse du questionnaire aux bénéficiaires de la prime d écomobilité

Analyse du questionnaire aux bénéficiaires de la prime d écomobilité Analyse du questionnaire aux bénéficiaires de la prime d écomobilité P. Quaglia, Genève Aéroport, Division environnement et affaires juridiques - Service Environnement 15 mai 2012 Introduction Depuis 2007,

Plus en détail

Mobilités Spatiales, Fluidité Sociale. Comment faire évoluer les routines de mobilité? Enseignements tirés des plans de déplacements d entreprise

Mobilités Spatiales, Fluidité Sociale. Comment faire évoluer les routines de mobilité? Enseignements tirés des plans de déplacements d entreprise Mobilités Spatiales, Fluidité Sociale Comment faire évoluer les routines de mobilité? Enseignements tirés des plans de déplacements d entreprise Mobilidée Plan de déplacements d entreprise, solutions pour

Plus en détail

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS?

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? Résultats de l enquête menée en 2013 www.provelo.org Table des matières Introduction...3 Méthodologie...3 Récolte des données... 3 Traitement des données...3 Résultats...4

Plus en détail

Note de synthèse Enquête déplacements vers les salles de spectacle du

Note de synthèse Enquête déplacements vers les salles de spectacle du Note de synthèse Enquête déplacements vers les salles de spectacle du Mars 2011 11 janvier 2011 Vincent GRAIL Olivier OUDIN Hussain Ali SYED SHUJA Claire TISSOT Synthèse, résumé Profil des spectateurs.

Plus en détail

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS Principaux résultats de l enquête ménages déplacements de la Communauté urbaine d Arras - 2014 Introduction Cette enquête a été réalisée de janvier à février

Plus en détail

SE DEPLACER AUTREMENT, C EST POSSIBLE!

SE DEPLACER AUTREMENT, C EST POSSIBLE! SE DEPLACER AUTREMENT, C EST POSSIBLE! Exposé des actions entreprises au CG91 en matière de covoiturage Votre contact : Gilles Besnard Direction des Déplacements au CG91 gbesnard@cg91.fr ou 01 60 91 96

Plus en détail

Expérimentation Covoiturage spontané

Expérimentation Covoiturage spontané Expérimentation Covoiturage spontané Un trajet à plusieurs en covoiturage spontané : A partir de septembre 2015 De nouveaux moyens de transport pour rejoindre les zones d activité Aéroport Brest Bretagne?

Plus en détail

Rapport d activité & évaluation 2012-2013

Rapport d activité & évaluation 2012-2013 Rapport d activité & évaluation 2012-2013 Covoiturage Grand Lyon : un projet complet Notre objectif depuis 2009? Faire progresser la pratique du covoiturage, en particulier le covoiturage domicile-travail.

Plus en détail

PLAN DE DÉPLACEMENTS. Synthèse > Résultats de l enquête des personnels 2011. www.univ-bpclermont.fr

PLAN DE DÉPLACEMENTS. Synthèse > Résultats de l enquête des personnels 2011. www.univ-bpclermont.fr PLAN DE DÉPLACEMENTS Synthèse > Résultats de l enquête des personnels 2011 www.univ-bpclermont.fr Objectif de l enquête Mieux connaître la mobilité des personnels dans leurs trajets domicile - travail,

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

LE «logement idéal» vu par les consultants

LE «logement idéal» vu par les consultants LE «logement idéal» vu par les consultants de l ADIL-Espace Info Energie du Loiret 2012 Du 3 e trimestre 2011 au 1 er trimestre 2012, l ADIL-Espace Info Energie du Loiret a interrogé ses consultants, quel

Plus en détail

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation (Synthèse) Enquête réalisée dans le cadre du projet Concert Action Septembre 2011 La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires

Plus en détail

Service HSE&E. Plan de Déplacement en Entreprise (PDE)

Service HSE&E. Plan de Déplacement en Entreprise (PDE) Service HSE&E Plan de Déplacement en Entreprise (PDE) 1. Présentation de l Entreprise Superficie totale = 95 000 m 2 Stockage et ateliers = 16 000 m 2 Effectifs = 580 salariés plus 160 salariés intérimaires

Plus en détail

Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement?

Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? La Fête du Lycée, le 22 décembre 2006 a été le point d ancrage d une réflexion de notre établissement sur le thème du DEVELOPPEMENT DURABLE où

Plus en détail

Opinion des salariés sur les modes de transport alternatifs à l automobile pour les déplacements domicile-travail

Opinion des salariés sur les modes de transport alternatifs à l automobile pour les déplacements domicile-travail Opinion des salariés sur les modes de transport alternatifs à l automobile pour les déplacements domicile-travail 33 Les transports en commun Les salariés résidant hors du périmètre de la CAGB (25 % des

Plus en détail

Analyse factuelle de BVA

Analyse factuelle de BVA Analyse factuelle de BVA I. Evolution des déplacements 48% des habitants ont diminué au moins un type de déplacements Parmi les types de déplacements testés, ce sont les déplacements en ville et en voiture

Plus en détail

AMÉNAGEMENT D UNE AIRE MULTI-DÉPLACEMENT GARE DE MER. (parking covoiturage piste cyclable stationnement vélos sécurisé)

AMÉNAGEMENT D UNE AIRE MULTI-DÉPLACEMENT GARE DE MER. (parking covoiturage piste cyclable stationnement vélos sécurisé) Communauté de communes de la Beauce Ligérienne 9 rue Nationale 41500 MER Contact Catherine LONQUEU Mail : catherinelonqueu.ccbl@ville-de-mer.com AMÉNAGEMENT D UNE AIRE MULTI-DÉPLACEMENT GARE DE MER (sens

Plus en détail

!"#$%&'"()%*)+"(,-'.)-()$"/'.'&-)-(&#-0#',-)

!#$%&'()%*)+(,-'.)-()$/'.'&-)-(&#-0#',-) !"#$%&'"(*"(+,'-,($".'-'&/0,(&#,1#'+,+2 3"4,$.#,5677!"#$%&'"(%*+"(,-'.-($"/'.'&--(&#-0#',- "*&'.1234567899:7;43?64@A8B7C76DEF83;4AFC8GD5 '(&#"H*+&'"( Ici présenter le contexte de l enquête et son

Plus en détail

Mobilité quotidienne des étudiants du Pays de Montbéliard

Mobilité quotidienne des étudiants du Pays de Montbéliard LES ÉTUDES DE L ADU Mobilité quotidienne des étudiants du Pays de Montbéliard Mieux connaître les déplacements des 2 000 étudiants du Pays de Montbéliard Des habitudes de mobilité spécifiques aux étudiants

Plus en détail

Observatoire départemental de l'opinion

Observatoire départemental de l'opinion Observatoire départemental de l'opinion Enquête thématique "Les Finistériens et le logement" - Présentation générale - Juin 2009 RAPPEL DE LA METHODOLOGIE RAPPEL DE LA METHODOLOGIE 500 ménages de 18 ans

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF)

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Réalisé par le Service Etudes et Diagnostics de Sodie

Plus en détail

«Perception des utilisateurs de Vélo v»

«Perception des utilisateurs de Vélo v» «Perception des utilisateurs de Vélo v» JCDecaux a mandaté BVA pour mener une enquête sur la «Perception des utilisateurs de Vélo v». Ce service unique au monde de vélos en libre service a été mis en place

Plus en détail

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Ordre du jour Définition des objectifs Acteurs locaux présents Albert KRAFFT Jérémy RIEGEL Jean

Plus en détail

Les paramètres clés des déplacements professionnels

Les paramètres clés des déplacements professionnels Les paramètres clés des déplacements professionnels 9 Les déplacements professionnels Les déplacements professionnels des répondants sont effectués à 70 % via des véhicules légers (véhicule personnel ou

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

PLAN DE DEPLACEMENTS DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE. Les actions. octobre 2007

PLAN DE DEPLACEMENTS DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE. Les actions. octobre 2007 PLAN DE DEPLACEMENTS DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE 1 Les actions octobre 2007 Rappel Diagnostic des Objectifs : objectifs et des et orientations pour les déplacements domicile-travail 1 : Encourager et

Plus en détail

Partie II : les déplacements domicile-travail

Partie II : les déplacements domicile-travail Des distances de déplacement différentes selon le profil des actifs Au delà des logiques d accessibilité, les distances parcourues pour se rendre au travail se déclinent différemment selon le sexe, l âge,

Plus en détail

Etude des déplacements domicile-travail et des pratiques de covoiturage auprès des actifs bretons. Émilie Huiban

Etude des déplacements domicile-travail et des pratiques de covoiturage auprès des actifs bretons. Émilie Huiban Etude des déplacements domicile-travail et des pratiques de covoiturage auprès des actifs breto Émilie Huiban Objectif : Introduction Identifier les pratiques de mobilité (partage de voiture) da le cadre

Plus en détail

Etude de stationnement sur la place du Champ de Foire (mars 2015)

Etude de stationnement sur la place du Champ de Foire (mars 2015) Etude de stationnement sur la place du Champ de Foire (mars 2015) 1. Objet L étude sur l aménagement de l îlot «Champ de Foire Calmette» porte sur le devenir de la caserne du S.D.I.S. située sur la promenade

Plus en détail

Développez le covoiturage sur votre territoire

Développez le covoiturage sur votre territoire Développez le covoiturage sur votre territoire Sommaire L association Covoiturage Auvergne...p.3 Nos partenaires...p.4 Les avantages du covoiturage...p.5 Notre partenariat...p.6 La Charte de Covoiturage

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 7 M-Commerce : Quand le mobile réinvente le shopping n 1100905 Juillet 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

EHPAD La Vasselière Enquêtes de satisfaction résidents 2015 / familles 2015

EHPAD La Vasselière Enquêtes de satisfaction résidents 2015 / familles 2015 1 Introduction Au début de l année 2015, l EHPAD La Vasselière a réalisé une enquête de satisfaction auprès des résidents et des familles. Celle-ci s est articulée autour de 6 thèmes : Situation personnelle

Plus en détail

BAROMETRE QUALIVILLE POUR LA QUALITE D'ACCUEIL

BAROMETRE QUALIVILLE POUR LA QUALITE D'ACCUEIL BAROMETRE QUALIVILLE POUR LA QUALITE D'ACCUEIL Enquête de s atis faction 2013 Nikolas Ernult Enquête de satisfaction 2013 1 Objectif Dans le cadre de la poursuite de sa démarche Qualiville, la Mairie de

Plus en détail

EDVM SCoT Nord 54 et CCPHVA

EDVM SCoT Nord 54 et CCPHVA EDVM SCoT Nord 54 et CCPHVA Rapport intermédiaire 16 décembre 2014 Landres Méthodologie L enquête :» Réalisée par téléphone du 7 novembre 2013 au 15 janvier 2014» 124 communes» 22 secteurs de tirage» Selon

Plus en détail

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Juillet Aout 2011

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Juillet Aout 2011 Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Juillet Aout 2011 En collaboration avec l ove : SOMMAIRE Démarche Description

Plus en détail

Note de synthèse Enquête régionale Nord- Pas de Calais sur le télétravail

Note de synthèse Enquête régionale Nord- Pas de Calais sur le télétravail Note de synthèse Enquête régionale Nord- Pas de Calais sur le télétravail RAPPEL DU CONTEXTE De plus en plus d entreprises en France se lancent dans le télétravail. Plus de 7 salariés sur 10 déclarent

Plus en détail

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain ORLY CHAMPIGNY-SUR-MARNE NOGENT-SUR-MARNE VILLECRESNES VILLEJUIF Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain Synthèse des résultats du questionnaire BONNEUIL-SUR-MARNE SUCY-EN-BRIE

Plus en détail

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Territoire de Thourotte (60) 2014 Depuis 2013, la Mutuelle Familiale en partenariat avec l IRBMS sensibilise ses adhérents à la consommation

Plus en détail

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital?

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Observatoire Orange Terrafemina vague 15 Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

CENTRALE MOBILITE DE LA ZIPLO Entretien personnalisé

CENTRALE MOBILITE DE LA ZIPLO Entretien personnalisé CENTRALE MOBILITE DE LA ZIPLO Entretien personnalisé Ce questionnaire permet au conseiller mobilité de comprendre vos besoins en matière de mobilité, en vue de l entretien personnalisé. À partir des informations

Plus en détail

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 -

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Contexte général La part modale de la voiture augmente malgré une progression des

Plus en détail

Enquête de satisfaction Hôtel de ville

Enquête de satisfaction Hôtel de ville Enquête de satisfaction Hôtel de ville Mai Juin 2014 Youssef Bellahcen, Karen Kouakou, Matthieu Planage INTRODUCTION... 1 L ENQUETE DE SATISFACTION... 2 CONCEPTION DU QUESTIONNAIRE... 2 REALISATION DE

Plus en détail

CONTEXTE. Cet outil de planification à moyen et long terme doit permettre de traiter l ensemble des problématiques de déplacements et de mobilité.

CONTEXTE. Cet outil de planification à moyen et long terme doit permettre de traiter l ensemble des problématiques de déplacements et de mobilité. Plus qu un simple mode de transport, TediCov offre une solution facile, économique, écologique et fiable pour se déplacer. C est surtout une manière pratique et conviviale de partager ces trajets et les

Plus en détail

Retours d expérience en covoiturage d entreprise. Les exemples de Nestlé, Disneyland, Motorola, Institut Gustave Roussy

Retours d expérience en covoiturage d entreprise. Les exemples de Nestlé, Disneyland, Motorola, Institut Gustave Roussy Retours d expérience en covoiturage d entreprise Les exemples de Nestlé, Disneyland, Motorola, Institut Gustave Roussy Covoiturage le plein d avantage Salariés Employeur Collectivité Economique Réduction

Plus en détail

Définition du Plan de Déplacements d Entreprise (PDE) :

Définition du Plan de Déplacements d Entreprise (PDE) : Définition du Plan de Déplacements d Entreprise (PDE) : «Démarche volontaire d une Entreprise visant à rationaliser les déplacements des usagers de ses sites, notamment de ses salariés, en les encourageant

Plus en détail

ENCOURAGER ET DYNAMISER LE COVOITURAGE DANS VOS ENTREPRISES. Interrogations et freins à lever (yc questions de sécurité et responsabilités)

ENCOURAGER ET DYNAMISER LE COVOITURAGE DANS VOS ENTREPRISES. Interrogations et freins à lever (yc questions de sécurité et responsabilités) ENCOURAGER ET DYNAMISER LE COVOITURAGE DANS VOS ENTREPRISES Interrogations et freins à lever (yc questions de sécurité et responsabilités) Le co-voiturage : un mode de transport alternatif de forte notoriété

Plus en détail

Résultats de l'enquête de besoins : «Une crèche halte-garderie pour les enfants des personnels et des étudiants des sites universitaires clermontois»

Résultats de l'enquête de besoins : «Une crèche halte-garderie pour les enfants des personnels et des étudiants des sites universitaires clermontois» Résultats de l'enquête de besoins : «Une crèche halte-garderie pour les enfants des personnels et des étudiants des sites universitaires clermontois» La question de la création d une crèche halte-garderie

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

La prise en compte de la sécurité routière sur le chemin et aux abords des établissements scolaires

La prise en compte de la sécurité routière sur le chemin et aux abords des établissements scolaires La prise en compte de la sécurité routière sur le chemin et aux abords des établissements scolaires Présentation de la fiche «Savoirs de bases en sécurité routière» du CERTU Centre d'études Techniques

Plus en détail

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Laure BERTHELEMY Mars 2013 L enquête : Le développement de l usage des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) au sein

Plus en détail

Le renoncement aux soins pour raisons financières Étude CETAF / Fonds CMU 2010 / 2011

Le renoncement aux soins pour raisons financières Étude CETAF / Fonds CMU 2010 / 2011 Le renoncement aux soins pour raisons financières Étude CETAF / Fonds CMU 2010 / 2011 Les bénéficiaires de la CMU-C doivent normalement accéder aux soins sans participation financière, sauf exigence particulière.

Plus en détail

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Juillet 2014 Date : juillet 2014 Etude Assureurs Prévention réalisée par OpinionWay Le contexte et les objectifs de l étude Contexte et objectifs Assureurs

Plus en détail

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 On ne peut parler parking sans parler de Déplacement. Le besoin de places n est que la résultante du mode de transports

Plus en détail

Le remboursement des titres de transport par les employeurs en Ile-de-France

Le remboursement des titres de transport par les employeurs en Ile-de-France Le remboursement des titres de transport par les employeurs en Ile-de-France Jusqu en 2009, le code du travail stipulait qu en Ile de France, les employeurs publics et privés ont obligation de rembourser

Plus en détail

Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007

Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007 Observatoire Régional des Parcours Etudiants Aquitains (ORPEA) Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007 En Bref : Le taux de réponse global atteint

Plus en détail

Étude Fondation MACSF / Harris Interactive La relation de communication patient-soignant. expliquer. professionnel. temps.

Étude Fondation MACSF / Harris Interactive La relation de communication patient-soignant. expliquer. professionnel. temps. La relation de communication patient-soignant vérité patient expliquer professionnel écoute écoute médecin clarté bonne respect être relation santé relation être bonne respect empathie franchise communication

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction réalisée auprès des usagers. du 17 septembre au 7 octobre 2015. Préfecture de la Vienne

Résultats de l enquête de satisfaction réalisée auprès des usagers. du 17 septembre au 7 octobre 2015. Préfecture de la Vienne Résultats de l enquête de satisfaction réalisée auprès des usagers du 17 septembre au 7 octobre 2015. Préfecture de la Vienne Résultats de l enquête de satisfaction réalisée auprès des usagers de la Préfecture

Plus en détail

Heures d arrivée au travail et difficultés de stationnement

Heures d arrivée au travail et difficultés de stationnement Heures d arrivée au travail et difficultés de stationnement Sur les 592 individus de l échantillon considéré, 43 % estiment ressentir de stationnement, contre 57 % exprimant peu ou pas de difficultés.

Plus en détail

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Préambule Méthodologie Structures observées Les recherches ont porté sur toutes les entreprises entrant dans la composition de l indice CAC 40 au 1 er juillet

Plus en détail

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE Récapitulatif de la démarche Cette démarche s inscrit dans le cadre de la Loi sur l Air et des mesures liées à la limitation de l usage de l automobile contenues dans la

Plus en détail

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE Etat des lieux et perspectives Contexte de l étude Plus de 30 000 courtiers et agents généraux en France sont au cœur des transformations en cours dans le secteur de l

Plus en détail

LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005

LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005 LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005 L OSEIPE a pour objectif de mieux informer les jeunes avant qu ils ne s engagent dans une

Plus en détail

La gestion de la mobilité dans les entreprises

La gestion de la mobilité dans les entreprises La gestion de la mobilité dans les entreprises Le plan de mobilité Giorgio Giovannini Mobilidée Associé - Directeur Pierrick Desuzinges Johnson & Johnson Neuchâtel Environmental, Health & Safety Supervisor

Plus en détail

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens INTRODUCTION Un statut actuel un peu flou Ce n est pas un médicament

Plus en détail

GREF. Bretagne IROISE CHÈQUE FORCE. Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force. Contrat de projets. Etat-Région

GREF. Bretagne IROISE CHÈQUE FORCE. Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force. Contrat de projets. Etat-Région GREF Bretagne CHÈQUE FORCE Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force Contrat de projets Etat-Région Septembre 2012 PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE Le Chèque Force est une aide individuelle du Conseil Régional

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

ARDT AUVERGNE. L'attractivité des territoires. - Résultats de la phase quantitative - Étude 5246 Juin 2008 T E R R I T O I R E S M A R C H E S

ARDT AUVERGNE. L'attractivité des territoires. - Résultats de la phase quantitative - Étude 5246 Juin 2008 T E R R I T O I R E S M A R C H E S Étude 5246 Juin 2008 ARDT AUVERGNE L'attractivité des territoires - Résultats de la phase quantitative - T E R R I T O I R E S M A R C H E S O P I N I O N S 6, rue Gurvand BP 40709 35007 Rennes Cedex Tél

Plus en détail

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour Plan de déplacements inter-établissements des Vallons de la Tour Comité de pilotage 9 décembre 2013 Les objectifs et attentes du PDIE CONSEIL

Plus en détail

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SEPTEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 SONDAGE ET ÉCHANTILLONNAGE... 3 SONDAGE... 3 ÉCHANTILLONNAGE... 4 COMPILATION DES RÉSULTATS... 4

Plus en détail

Les Français au volant

Les Français au volant Les Français au volant Juillet 2012 Date : Juillet 2012 A : Benoît Dutartre - Entre Nous Soit Dit De : Sylvie Lacassagne / Oriane Léti - OpinionWay OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire 1201672 Novembre 2012 Sommaire Introduction Les résultats de l étude I. Bilan et perspectives de développement d Autolib 1. Satisfaction

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE NAVETTE AIX MARSEILLE

RAPPORT D ENQUETE NAVETTE AIX MARSEILLE RAPPORT D ENQUETE NAVETTE AIX MARSEILLE ENQUETE DEUXIEME TRIMESTRE 2013 Cette enquête a pour objectifs : DE CONNAITRE LES VOYAGEURS, Tranche d âge, situation, motif du déplacement, utilisation d autre

Plus en détail

THNS 2013 Développement potentiel du covoiturage

THNS 2013 Développement potentiel du covoiturage THNS 2013 Développement potentiel du covoiturage Présentation du CERTU Christophe SAROLI - CERTU Le CERTU est une agence qui dépend du MEDDE (Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie).

Plus en détail

Covoiturage et carsharing : Des solutions alternatives à la voiture également plébiscitées par les femmes

Covoiturage et carsharing : Des solutions alternatives à la voiture également plébiscitées par les femmes Covoiturage et carsharing : Des solutions alternatives à la voiture également plébiscitées par les femmes Sandrine Vokaer, Project Manager chez Taxistop Taxistop? Promotion active de la mobilité durable

Plus en détail

SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES. Nobody s Unpredictable

SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES. Nobody s Unpredictable SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES Nobody s Unpredictable Méthodologie Cible : Individus âgés de 15 ans et plus Taille d échantillon : Réalisation d une vague d omnibus soit un échantillon de

Plus en détail

Sur. le covoiturage, c'est simple comme... bonjour! MODE D EMPLOI

Sur. le covoiturage, c'est simple comme... bonjour! MODE D EMPLOI Sur le covoiturage, c'est simple comme... bonjour! MODE D EMPLOI Le covoiturage, c est le moment d essayer «Chacun en Bourgogne doit pouvoir trouver une solution de déplacement moins coûteuse que la voiture

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES OBSTACLES À L'UTILISATION DU VÉLO EN VILLE

ENQUÊTE SUR LES OBSTACLES À L'UTILISATION DU VÉLO EN VILLE ENQUÊTE SUR LES OBSTACLES À L'UTILISATION DU VÉLO EN VILLE Enquête auprès de personnes non-cyclistes qui ont déjà été tentées par le vélo mais ne l'utilisent pas régulièrement à Bruxelles. www.provelo.org

Plus en détail

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011 Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011 SOMMAIRE Démarche Description de l échantillon Réflexion des

Plus en détail

Baromètre Orange Terrafemina Vague 4 - L amour sur Internet

Baromètre Orange Terrafemina Vague 4 - L amour sur Internet Baromètre Orange Terrafemina Vague 4 - L amour sur Internet n 1001575 Novembre 2010 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél.

Plus en détail

Plan de déplacements Inter Etablissements des Vallons de la Tour Enquête préalable Etablissements pour une meilleure mobilité

Plan de déplacements Inter Etablissements des Vallons de la Tour Enquête préalable Etablissements pour une meilleure mobilité Plan de déplacements Inter Etablissements des Vallons de la Tour Enquête préalable Etablissements pour une meilleure mobilité L objectif de ce plan de déplacements? Apporter aux salariés et aux établissements

Plus en détail

HABITUDES DE DÉPLACEMENTS ET HORAIRES DE TRAVAIL À LA PLAINE SAINT-DENIS

HABITUDES DE DÉPLACEMENTS ET HORAIRES DE TRAVAIL À LA PLAINE SAINT-DENIS HABITUDES DE DÉPLACEMENTS ET HORAIRES DE TRAVAIL À LA PLAINE SAINT-DENIS RÉSULTATS DU QUESTIONNAIRE IPSOS AVRIL 2015 1 CONTEXTE DU QUESTIONNAIRE Les entreprises des salariés interrogés font partie de la

Plus en détail

Étudiant. 1er cycle 4359 21% 3.76 64% 22.7 3.3 2e cycle 1846 22% 2.61 76% 29.6 3.0

Étudiant. 1er cycle 4359 21% 3.76 64% 22.7 3.3 2e cycle 1846 22% 2.61 76% 29.6 3.0 INTRODUCTION Dans l'objectif de mieux connaître les habitudes de déplacement de ses étudiants et de son personnel, l'école Polytechnique de Montréal lançait à l automne 2011 la deuxième édition de l'enquête

Plus en détail

La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain

La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain Présentation des résultats de l enquête auprès des salariés Sommaire A- La démarche 1. Méthodologie de l

Plus en détail

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET L utilisation des TIC par le personnel enseignant Marie-José Roy Depuis l apparition des micro-ordinateurs dans les années 1980, la tâche des enseignantes et enseignants s est vue modifiée à mesure que

Plus en détail

Enquête vélos 2015 Synthèse des résultats

Enquête vélos 2015 Synthèse des résultats Enquête vélos 2015 Synthèse des résultats 1 Résultats du questionnaire "vélos" adressé à la population La ville de La Chaux-de-Fonds élabore actuellement son plan directeur communal des mobilités. Pour

Plus en détail

BILAN ANNEE 2014 ACTIONS 2015 OBJET. A/ Bilan des opérations de qualité de service mises en place en 2014.

BILAN ANNEE 2014 ACTIONS 2015 OBJET. A/ Bilan des opérations de qualité de service mises en place en 2014. Page 1 sur 5 OBJET Le bilan annuel constitue une des actions de suivi et de pilotage du respect des engagements du référentiel Qualipref. En application du paragraphe VI du référentiel Qualipref sur les

Plus en détail

E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés

E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés Observatoire Orange Terrafemina vague 17 E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la

Plus en détail

déplacements dans les Bouches-du-Rhône 2007//2010

déplacements dans les Bouches-du-Rhône 2007//2010 Enquête globale de déplacements Enquête globale de déplacements dans les Bouches-du-Rhône 27//2 Enquête Cordon Transports Collectifs en cars D octobre 29 à décembre 29, une enquête a recensé, pour un jour

Plus en détail

Matinée conférence. La mobilité : l atout pour l inser tion et l emploi. Etat des lieux statistique. CESW - Liège - 6 juin 2012

Matinée conférence. La mobilité : l atout pour l inser tion et l emploi. Etat des lieux statistique. CESW - Liège - 6 juin 2012 Matinée conférence La mobilité : l atout pour l inser tion et l emploi Etat des lieux statistique CESW - Liège - 6 juin 2012 Les sources statistiques Les sources statistiques Les Enquêtes Socio Economiques

Plus en détail