!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! "

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ""

Transcription

1

2

3 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! " #$%&! %%'%(()%*$ #$ %)+)$,!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! -! "# $% $!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! &. )/0!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! & &' ()* + #$%!%%'%1%'%*$ #$ +%%$%'% %'*%'%'!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ",!-.!.- "

4 2 3/, $% - / 0 )!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!. )!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! - 4/ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! )!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 6 "1! 2 0()* #$%"!)%*$ #$781$1%,8%,!!! ". 3 & " )3/ 0!!!9:!!!!!!!!!!!! ; ) 00 0 ; "*!! "+ $/4 0!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ;6 )<!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!. )/ 3!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.& )=!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.&!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!. *6! 0 * #$%;!)%'%%'%'8 %!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! <4<!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!. >!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!?!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!?& &

5 < 5 " && )!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!?- )!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!?6 ) 40!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! -& )'! $'%' $''%%*$ #$,!!!!!!!!!!!!!! -. %% %%'!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! -- ')%%'!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! -6 " *

6

7 'B / C 3 / 0 ( ( 4 '%%, ) /0=D D!)+>3 E 44< C 3 4 = = 3C4 3! C4 <! % C3 3 <0 34 =!* C < /F0 = 3 D !9 4 5G00 H B < D 3! 3 C =4 E C < 0!' / D 3 C <! )0 4 C 4 0 C 0 4 /! )3E <B C 3 / / +> < 0 C43 3 C 0 C <C 0! &

8

9 +> & C B 3 <C/( / 4C3 / 9 C 0 0 < I +> / D4 3/ : ) / C=G 3/5HJ < 0 '05 9 4! 'KL9C 4 D C 3 - G M 3/ H! / 3< 3! ) /5 < !%-( & '0373/ 5 ;&N+>C3 /F0O"NP <0 0 'KL9 / 7 QRRR!KL9!Q Q=!/,S&- "

10 2 3/, C 3 4 <3/! A B C B4= 3C <! %44C5 7&T - G3C%C 3 $/ H O%$PC " B3 3 3 O G / HPC3 3/! $ / 2 3 0C O)%P 3 E 3 C < <=<3 0 <! C0< B '3 03 O'1PGJ = +> 03 3 / H!) 0 0C G3 / C 3 E I:H<34 0 " < <<!!! M 4 < 9 0 D3/ 9 B <4 3 7G 3/ <C 3 :H C '%%O 4 4P C4 DC / 3 / +> " OU"C"N-P! " 5 3 V V C 0 /43C5!)V 0 D0DV O".N+> V/ 3 0C ;-NBV/PC4V =9 / B! ;

11 + C < 0! )'%% 4 D / 3<!C <3! 3 /D9C 4C 3/! 3 = 7 3 / < > D3 =C (D(! ) +> 3 / : =4 4 3 C 3 4 C 3 3C <! 3 4 <3 = 4=04 3/ C4 D C!%C B G4 3 HC / 4 +>C / =!.

12

13 !! " # GCV 43V/, % V V 4 >/,H +3V/ MF / C 1. QU EST-CE QUE LE POUVOIR D ACHAT? ) = G3/ 3<< 0HC4 7 3<< 0 = 0 0 <3 3 0 G3 < < 0H > 00! $ C3<< =40! -

14 2 3/, )3 3 / =CV (D(3= G H! 4C C D3 3/ C4 C0 E CD 3! 1 D 3 G94H 4 G3 / H! 2. LE REVENU DISPONIBLE BRUT DES MENAGES ) 3 < < <0!%-C 3 &;;C"! < C 3 > 07 W G 5H 7 /F0C CC!!!W 3 < 7 E C 3C 9W 3 G HO!0/3 P! 0 3G<HC /7 F OF 3C =/< C '1C ' PW!

15 ( (3/, 7 ( - '< /F0C C C!!! - 3 < 7 E C3C C '+ - F 7 F 3 =/< '1 ' I - <&7 3<< (3C 4 3 C 3 < 0!)3 / < 0 < 7 3! C 3 5 G3H 4 <B! 3 B 0 / 0 <! 44 0 D(E30 C 43 D(EG9 H=/! 6

16 2 3/, 3 D3 4A<3 0 0!) 9 &;N 0 &N3<! )9 9 D 3!3E 3 C G 3 5 H O'+P! 3 D 0 <4 F D <4 3 C A E F 0! $B/C '+ 3DCN30!XY C 3! 3 <= "C;N3<! % < C3 00<30O&?NP!' C 3 < 0 T 3 = 3 OU;CNC U;C;N (?PX$-Y3 3 3/ L07 C 3 D E! 0 D 4 <! &

17 ( (3/, +0&73/ 3<< 0C '+(1/4'%%XY 3. L INDICE DE PRIX DE LA DEPENSE DE CONSOMMATION DES MENAGES 3 =C (C = 0O P! 43<< 0 9 D0 D!) 3<< G 0H!) 4 3 =! 0 / = C 0 C 4 <4 (E < BC &&

18 2 3/, 4/<! =C 9 C E3CA 0C 9! )3 =944.N ; C 4 D G HC =D O P!0 C D C D< 3! )'%% = =C 3 3/ O ( PC!) 0/ &6?D-! $ C = 00<C ;C;N ;-5! C! ; &66D-C 3 ;?N 0C/ 3 < O C3 /09 5P! CD <! &

19 ( (3/, % 16,0 Variat ion IPDC 14,0 Variat ion IPC 12,0 10,0 8,0 6,0 4,0 2,0 0,0-2, V= 0O P V=D O P('%% 4. EVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES FRANÇAIS ) < 3 3<0 3 3 / &5! &"

20 2 3/, %V " & 22 ' ;6?C;.C;..C..-6C?;C-?&6C6?;C????C?6C. -"C? < D?;C?C -&C? -.C" -6C C?C 6C 6;C? 6C" /0 ' ;"&C? ;.C ;C6.;C..;C6."-C..?C-.-?C.6-C6?.C" 4!.6C??C. -"C" "C- 66C "&&C? ".C- ""C- "."C. "??C;! 3=?6C? -&C- -.;C -C ;C& ;C- C; 6&;C6 6.&C; 66&C = %= < V= &6C. &6C 6C. ;C 6C& ";C ;;C."C6 -C" 6C 3= &;C. &.C& &?C &-C. &-C6 &6C; C? &C6 "C? ;C. 3<< & 2" 2+ & "" %N 3 3 "C. C?.C-.C& ;C- C- ;C. "C; ;C.C; << 3 V =! C (C? C" &C- &C& &C &C &C C C! V/ " 3" 3& 23 3& 3& 3& 3!< 0 <73 3<< CV= 0 3V/ Z '%% &;

21 ( (3/, 3 43/ 3<< 00! C" ; 5! E 3 C"C3 <03/!'& 5C300"&C;N3 / :4 ( 0, C3 D 5 3 =! 5. COMMENT CONSTRUIT-ON L INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION? 5 $ ) = D C V (D( 3 3= = D 4 < < 3/ +>! )= < 3C43 0>!A 4G05H.C L /=( 3C /3=C390DB<! $ 5 +>C < 3 C& N 9 E! % C 44 < 3 < / 3C 3 B=/!%.C 36.CN 0!. C3 X 6Y &.

22 2 3/, Poids des fonctions de consommation dans l'indice des prix Boissons alcoolisees et tabac; 4% Hotellerie, cafes, restauration; 8% Logement et charges; 14% Communications; 2% Loisirs et culture; 9% Habillement ; 5% Santé; 10% Transports; 17% Education; 0% Autres biens et services; 10% Ameublement, équipement menager; 6% Alimentaires et boissons non alcoolisees; 16% +0"7& V=D -O'%%P 1[ D 4E C < O = 3 </PC '%% 0 +>C! 0 // <= 3=C =3 7 & &Z < "-( &&Z?0 &Z* &?&0 &&&Z*< ". &&&&Z*<DF &?

23 ( (3/, / 3 O 3 <9 P 4 5 =/49!) 0 3 ". C 4 /! ) 0 =/ 3 >! C'%% 303= /4<33 C / C V (D(/= 4 9 4<! $ ". C & G3 HC 4 < 3 G04H! =C G H E 3 G9 = HC G5 H G9 > <0H!) < !)3 /3 0 =3 E D3 O3 <3P! % 373 / /< C 3 9 L! EC 9 3 OC C/C/9/C=( C!P E 4 /! = D 44 G HC 4 D < 3 3 C=K&?9 = 4\ 0) (3A! &-

24 2 3/, $3 4 < < '%%C3 C D /<=0='%% 0! ) 4E '%% 53 = C 5 <C /!< =C = (O P4 003!) 3 9! < =/4C4 <M! )/0 $ 4 B +>C < < 3<5 9 =4!) = O3 C P <D3C3 4 3!) = <D<! D C G/JHC V (D( 4 33 D! 4 G )9 /J H! 9 5 4E4 =3! &

25 6. UTILISATIONS DE L IPC ( (3/, ) = D < 4! 4A4 3 = D ]3 C4!% 9 =! )4E (B = D 0 < OAP >! $ < GHC 0 /=0 3 3 D 0 =D4 3 C4 4!/4 3 C0 3 '%% A 9! ) 4 5 3D = /4 O 0=Q3P! 4 0 4! C 4 5 < D 3! <C' 3 &B! 0 03/ 0 3! 4 03 G H44 3 0! &6

26 2 3/, C 0 0 = A&66" = 3 "!' = 0 3< -C 0=3 D9 5&B36! 3 / 3 C 3 9O)PC4 /9=0< 0 C 0! 4 = < 3 T 3!% 0 D < < / < 4 B4! %C J 0 3C 5 0C 0 3 = 4 =! 0 / < &6C 3 B 0!) C<G HC B! 0 CD 4 3C < 3 4!% C 3 3C 3 < 3! $ '%% ( C >343!

27 ( (3/, 3! (<< < <4 =5 0 4 <! 0 C < 3 D =3! &

28

29 $ %! "& G 0 C<C 0 H 1. L INTROUVABLE MOYENNE <C 4G+>9H= C49 C! ) 9?N = D O PC 0 9 C 43 NC C4 3 3 N3! =74/F 3C / C / 3 C 4 C900! "

30 2 3/, %? -C /F0 < < /5 0 3 / 0>! 2. L INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION NE MESURE QUE LES PRIX A LA CONSOMMATION /0 = D / C 4E D 4 G 4 H?! ) 3 =D4! )4 /0C C 0 4 C/= E = 7B 4 C! 0!'4 0 4=D 4 EC 0 4 G= H <C G 0 H! 4 = C 0!) = &&N ;?C4 3 4! 4 C 4C3 C =<C 4 C4 0! = / =/4 /4C 04 / =!)= <CE4? = 4 4 0/C /4C <!X1;Y ;

31 0 D 3 /4C 4 4 D < = 4 <! <3 < = 3 E40 /!) <=C! %C / 0 < 3 53!)< 3 / C < E!) 5 / = 4 < 3! D 04! ) 4D0 /0]3 '%% D4 4=C 34 C 43! C C 3 =4 0 +> /! 3. LE SENTIMENT DES FRANÇAIS TIENT EN PARTIE A DES BIAIS PERCEPTIFS ) 0 4+> =C! 0$XA?Y X ;Y!.

32 2 3/, <3, C?C.?I / C4 C D D =C4 3&.N &:%3 9 C /C4 < GJ H 5! F B/.C?&& :' <4 4 G C 0 HC D D3: $ /0 /=C < 4 < <3< 0 0D7C<0 C C! C > 3= = 9/04C34=C.+D&C&+D! 3(D(3 3! ) < E 0 /0 3!% C B3 C = < O3 0/4 ( P C D = C /G3 3H?3 0DC4 D!) / 5;3 < C 0 5!) 0 D 3 &C!?

33 0 D 3 +0;73 3=0 < 3 ('%% 3 4 /4! $ C 3 / C4 / +> ! ) 3 <4! ( C C 0LC /0C C < 3! 3 < D 0 0 ]3 <0 C "? N 3 <0! 4 5 < 4 0 C 4 G4 H <4 3<! -

34 2 3/, 4/ ( (3 =,) < ( 3 = CD 9! )< < 3 9= & 5!) <D&C?N9! Evolution des prix ,6 % Boissons alcoolisees et tabac 4% 4,1% Hotellerie, cafes, restauration 8% 2,5% Logement et charges 14% 2,3% Transports 17% 2,2% Education 0% 2,1% Autres biens et services 10% 2,0% Alimentaires et boissons non alcoolisees 16% 1,8% Ameublement, équipement menager Santé 6% 0,4% 1,0% 10% Habillement 0,3% 5% -0,5% Loisirs et culture 9% -2,1% Communications 2% Poids moyen sur la période =&66-(-O9P

35 0 D 3 4= </ 4 C"N9! < 3 G H / 4 7 C <C 0 /0C! 0C 5 D! ) 0< <=!) < > 0 7 < 4 /< < < 2 = 0 C! )+>/5 4 <40 0 3< = 0! 0! ) 0 G3/ HD 3= 3C 3 K 0 D35 7 <C 3 E <CE/ 4 3! ) % 4 3= < < 1!) 9 L3 3 3/J #(+! BC 3 < O / <C P44-.N! 0 4 E < 3W 4 D39 /! 6

36 2 3/, /3 D 0C3C! C D35 <3!)9 ; / 4 0( C 3 <! = 3 3=G</H! C GK0HC C C / < GB =H!) 7 /B 3 B < G3/5H! %C 5 0C < <3=34/CD4 /<! 4( 0 C=4 00 =4 0 C 4 /](! 4. LE GATEAU EST PLUS GROS MAIS NOUS SOMMES PLUS NOMBREUX " C B 9/0 <! 80 3/ CN "?C C0 < D03/ GH: ) G3 / HC <B 4 < C < 3 0! 83/ C0 <!% C > 0 C 03! C0 D

37 4,0 3,0 2,0 1,0 0,0 (%) 0,5 1,5 0,2-0,1 3,0 1,2 0,9 0 D 3 O[0 C 3PC 4 0 < /4 3 O0 C 0P! ) 3 < 0 3 / C - C &CN! / <4 D D C 40 49! 3,3 3,4 2,7 2,5 Evolution du pouvoir d'achat 3,6 2,8 2, ,7 0,2 0,8 0,0 2,0 1,7 2,6 3,3 2,8 2,4 Evolution du pouvoir d'achat du RDB des ménages Evolution du pouvoir d'achat par personne Evolution du pouvoir d'achat par unité de consommation -1,0 +0?7$0 3V/ +>C - ) 5 0D <7 3 & C=53 C. &;3 C"! "&

38 2 3/, $ C '%% /! CE/0 B= 4/ 3CV (D(03 / 0<C 3 D0= / G 4H! 5. L IPC EST LE COUPABLE IDEAL MAIS LA VERITE EST AILLEURS % 3/ C =3 '%%!) /0 0 3 < = D! 3 0 < /5 O 9C00 C 5DC 40 K 0C / 4 P4 9 D D <!X "Y 0 /0 /00 C300C / < /D F = 9 / 43 <C4/ 0 4 <0 =! C C << / <C 47 - G33 H 0C "

39 0 D 3 - < <! C 0 <!) = D 3/ 4 -(O ( / 9 4 X-Y 8 X+YP / 90 =3 < C3 3< 43 =/ 3! % B 3/ C 3 BD <C '%% 6!3 D 4 <D 9!<4 / 7 < 3! >0C3 4 J C B4-7 ( , < C 0/44! 6 RRR!! ""

40

41 ' (!) * #* # G) 43 E / C = C4C4 C5 =4<3!H M+ C 3 4< 3/ B D 3 =C 0 4 3! E 0/4 3!93 3 3/ C3 < < 0 = L! M4 - Z D / Z < 5 < 3 3/ 44 30! ".

42 2 3/, C= 3 V/ 3 3/ C =C E <4 B 4 = D 3 3! 1. LE POUVOIR D ACHAT AUGMENTE, MAIS MOINS VITE "? ) D / 3 / /< 5C4 0/43!E 5C200 B C3/ 0!

43 )3/ 7800,8, V/ O39 P % 3/ 9 / 0!) 9 &6- - U&C" N! C &6? &6-C / U;C&N!$ 7G =3!H BDD=4 0 4 B/! C D=4!% CBC3/ 0C<<!0 39 =4=! 2. GAIN OU PERTE DE POUVOIR D ACHAT, MAIS DE QUOI PARLE-T-ON DONC? ) / C 3 E C 4 0!% 0 < /3 -(! ( 0 C 4 "-

44 2 3/, 0!8 (, ) /4 T /D!' 3C3/ 9 0! 3 7 3!) 3 4 E7 3=</C D C!!! 0C =//4C / ) 303 < 3 D 3 / 9!804 3, " +0&73 3V/ 9 C 3V

45 )3/ 7800,8, < C ! <!% C 3 C 4 4 // / C <4!) 3 3 D! 0 3<0C3/! 0 Z <=Z3/ <!3D =5>33 3/ 73 3D! 3 0 < : +0&&73 3V/ 3C 3 0 +DC03 3 C3<B 70 <4 3 /! 4 G0 3 3/ H! > / 4 53 "6

46 2 3/, <C D!$C 0 D C < 00 3 / C <! C =4 4 9, 5>03 / 73/ C C4! 0 04 D=! 3C/ D 4 <!$ CD C 00 43! 5 B 3 </!* 4 C0/47 )0 3 3/ 4 33/ <C0 3/! +0&73 3V/ ;

47 )3/ 7800,8, C G3 3HC E D 7 &! 3 39! "! 3 34> C3 4 C % D E C3 3 D C! =C 7/ LC<! %5= C <3= >W E0> 43 3C4 <D D+>!% C4 4G= "NHCG= <NHC 44 / 0C 0 43 =! % 3/C G0 3 N H +>3! 0 3/ 40 4+> 3 C 34 C 34G3H3! 4 C0 5 < 0+>C4 O3/ 0 T P! ;&

48 2 3/, 3. SALARIES ET RETRAITES : DES EVOLUTIONS EN DEMI- TEINTE )3/ 0!!!9: 3 0 +>! 4 4 =! '%% X$<-Y <!' 3 7 ^)3C< &6C3! 3<DD!9 +C 4 D 5 = C 00,<: %!!!! )0/40&" 3 &!) 0 < 0 &&! & D'%%44 5 0/4 B D D 4 G H! && 0 0 G3HC =! ;

49 )3/ 7800,8, +0&"73 39X$<-Y 4 4 3/ &C"N &6- -, C 4 D '%% <! 90/43 C23 0! ;"

50 2 3/, RDB par habitant Salaires bruts par salarié Salaires nets par salarié +0&;73 AC< % &6- -C3/ E OA/< P 900&C"N!)AC0 0/4C &C;N E! <4+> 3! C4 / <:'5 4C< 3 <3<!) < 0 4C6N!8 53 C0 C;N! 4&NC 3< < C < 3/5! $5C E +>79 3! ;;

51 )3/ 7800,8, /5 D=4 D 0! <4 7 - <CA/< C <C B/ &/< 49"W - C AD & 05 <C4D 0 3( 3 W - C 4 C 3 J! 9O&6-Z-P AQ/< AQ Q ' Q U&C;N U&C&N UC6N UC;N <"7A 9 / UC;N0 < D <0/4 '%% 0&"! ( 3 3! 3 C < / C44 4 3!%3/CUC;N09 +>4 3 0! ) D<<B 3+> &" C4=4<43 03 / 0! & C < C T 97 C! ;.

52 2 3/, $C C <43/ 9!*D 3C9! ' C=5 3C= B 3C < 0 / 95 3! 4 3 0/43 7 &; -;N+> 3 0.C?N 3 <! % 3/C C 3 E 5 3<C 3 = 00<4< 09D&N! &" *X$<-Y! GH7B 3 B2 3C CE4RK( B! &; 7X.Y!)0 C C4 3 DD.C3! ;?

53 )3/ 7800,8, +0&.73./ V3 &. $C 3 7 9W0! &. %<C 03/ WC ! ;-

54 2 3/, ) 00 0 C C3 3!8 (, )DC 3 3! %9C3 =E B/49= 30 :)9 <3 F 3<C 4 0 &C" N 9 &6 ; &?! ) ( 0 00,!' 3! 3 C 0 C &?73 3 V &? /D3 G3 0 H 9C / C = 3 B D/0! D3 <34B0!) O%%'C 7&C9" A-P 3<3! ;

55 )3/ 7800,8, % C 4!!!N03/ : %C &- 0 > /4! 4. CEUX QUI S EN SORTENT MIEUX... = 0 =C 3 0 C=<D3 9O3&C" N P! 2 = 4 =,* 44! $/4 0!!! <C/4 0C = 0 3!'3 5 05C C < 3C E D /0! / 0&.C 3 < &. N 0 4E 4 00.N & C 3/ 3! C <E 0 < 3 <! & C4CB D0 Q C/0! & (D(0 ;6

56 2 3/, )< $0C4 5 B C=9' O=4 < DC =4 3E :P 00 Z3<T4 3 C4 D =! RDB par habitant Salaires nets par salarié SMIC net +0&-73 3V/ ' 9 % C3/ ' > 0 73 ' E D!C 3 ' C C 0 03/ 9 3!)03 < 0 7 GH' C4 E!.

57 )3/ 7800,8, 3<0&-43 3/ ' 9U&C&N &6- ;C< 3< 4 9 OUC; N 9 &6-.P! )/ 3 0C 5 C 00 5!)/ <! X)-Y C 4 5! 0C E 5 C 00<4 D 9!D 4C &66.C 0 0/ 33 < D < 5 C /4 +> /4 < CN / 3/! )= ) =C (D( / 4 < C 4 < 4 [0 C 300 5! 0C 4 / 3 C 4!) AC 30 (4 5 C 9 0 >0 3C ;CN&6&D6C6N" X.Y!.&

58 2 3/, 53 <0! 0 AC3 3/ +> 3 / = 4 <!'3<0 C0 C GH O P G3(3HO PD3 7 3 <W D 0 E < 3! 3/ 4=4 3 <! 4 B/ 3 3 B <C D[0 C4< 4! ' B/ < C 4 B/ 3 C C 0! 493 3/ 00 C 3 C L! G HC (D( 3 C3 D = D/4 0!.

59 )3/ 7800,8, *D 0 [0 &6 - O7 '%%P! ONP D.6? &6 "C?.C; &-C - ;C-."C6 &C" <;7 &6 - % 5 = C B O.N D P! 3 7 B O PC 34 3! C =O C05 C = (.6 PC /0 B! 43 5 <34BC4<!$A0C 3 3/ 9! D/ BD < 3 / / /< 7 B C E C 3/ C (D( 33! CONCLUSION : COMPLEXITE DES EVOLUTIONS '0 03 3/ 3 < OECD3C3/ <PC3+>3 / 3/! 4 9C 4."

60 2 3/, 3 = 4 E 3 E 3! 'B 3C3 4< B3CC3 = B/43!.;

61 + (, G)/ C3 /!H $<< )3 3 / C 3 3 C 3 3 3!) / 00 C 3!C(D 9C9 3 <GH! % ! 0DD 0 D34G H! 1. LES DEPENSES CONTRAINTES 8 (4,)< D43L4!X$-Y..

62 2 3/,.? C B L L D D 4 3 3L B! $C 3 E D 3 < C 7 3 3L 0 B 3 3L /! 0 C 00C 9 D 4 53 <7 <C < / = <C5D 3 3 =! 5 C 00 B4C = 3/! = 5 4 / = < 33!) 40 <0!) <5!)9 / 4C /!% : ' D <C!9 B 9 C 0 <C 0 CI$3C 4 < 0 3C 000< C < / < < +>! < 444 0=C!!! M < 3C 3 C 4 E L0! /< / <C = D I //3 9 / C 4 4 >

63 )4 4 < < D /C E J 3< 7 / 3 B/!) / < 5 D 3 ( E < 33,) 43 C 3 D 5 < 9 = C 3 =! C 33C < < D C 4 L < 333 C44! C = 4!' /4C <3 D /=<3!0 <3 D / =7 4 (= X$-Y! )4 33=C54 0! 9< D /4005<7 C ( 3C D!)9 4 5 D = 0 < 3 3! C 3 /L C! 4 C / 0<B 0 < /=!% 3/C J <C 0= ]3C!.-

64 2 3/, ) 3 C 3 3C! ) ( 5 7 <! > 3 < CD 3 93! ) < <5!% C / 9 J J 3 /! 0 C/ DE 3 =4! / C4/C 0 3!% C / =! $ <5 4 : $ 4( F =4/ C D 37 C 0 0! 2. L ALIMENTAIRE 9<4<. %- C/ 3 4 / <4>!8 (3,8 +>, >!' M M4+ C / 33

65 )4 &-/ ".0<!%&6C3 3 E/ 3/ K0!%?C3 &&?K0 <:93 0 /3/ /44 B T B<! +0&73 = 1[ D 05 0 C CBC4&.N<0 0!% N +> C C9CD&-N<0 CD4 <! 8 3 C 4 3=5, 3&66D3 C 3CN 9C &C-N <! $ 5 C 3 - D 3 C 0.C;N "CN 0!9 /5 C 5C2.6

66 2 3/, = 0 3 4=! 0/40 &C <<&C B 3 0D! %C 5 9<4 D /4 C 4 0 /!) 4 C 00/4C 3 4 <;. 3! << 4C 44 C = J!4 B= B+>43 3 D< 4 C 5 C3 =! $(D 5 9<4C 0 4 +> <!)4 0 < C 4 0! /5 D 0C <4 C E /CE 4! ) 4 / C B +>C/ 9<4C <45C<0 0! / = D>! > )= 3 3=0C9 505C D?

67 )4 0 <!)5C / )%O P 3 D 3 E/! C &3 0DC < 34/ =! 80 0 C04 < C :E 5 = : 4/ 00 <3 3 E D30! ) 03 3 C <B C C.N " &6! 4 0 G<LLH ( )( 30 3 / /<! '9<4+C4 = <4! 9 ===5 C 0/40&64 _C<CL D!)< 0.ND <- C4 3 <-C<! &6 5 3R) / +0?!?&

68 2 3/,? +0&67= B 3 4C 3 /3 5 C < <!$&C=< 3= 03 (<3 B/ D 0!) = << <C _ C3 B<!%C5" _D< / F 4= / / XAY! 3 C4 0C < > 0 3 D / =!

69 )4 )3 B/43E 3 =!$9 C C B/5C43 3 /! D 4< D 3!)/ ! 3 4 / = 3-3 <!$9 0 C B<73 0 / <! )= 3 C 0>4=93 5 7/ = 0 < E: 3. L ENERGIE )=0 C C B 30 4 /4 3 / <4>! )3-3 5 /! < / 4C 3 0 = 7! < C = < < = 3.`C33 0 D&`!%C = D&;.`C40 = =/!?"

70 2 3/, ) /0 <7 < T = < 4 = 0 0! 4 0!) T 3C 4 0C /C44/=C3! <44C4 < - C / %! 43 / D/!)&;.` =B D 36a O&&&aB3-P!)/=< 4 0L 4 C E 3 0! 9 + 4A4 4 < %: /=00!) < C 0 0 O4 0 C0L < <P C /3;N <0 0!' < <0 5 / 5 7.C?N 0 9 & 5< W"C&N00 C 0 =< D C40! 3-D3C=< E0 &.N =0 4C6N! )/ <== =!?;

71 ) =0DV ) <0 4 CC<4 <0 C 5 5C3! % <43E :$ D4 5< C ]3 /4 T! 0 C 0 /5! / 3 =0 3 C E 4 C4 = 0!) = 0 D3!)03 E 0 D / 3?.

72 2 3/, 0!)/ = 0 = /DD> C / :)5<Q04 03 / 3/ D E 0 /=3 =! =4C 4C005 =0<! 4 < D/ 4 4<<4! A TC = = 0= E 0C = B/! 3/C = *$C B/ <: D 4 4 = 0 C =< C ( 3 3C 4 D/=! )0 3B 4 C C5C3 / 0! 4. LE LOGEMENT?? 0 C0 4!8 /=< 4 /, < >7 0 O"-NP 0 C 4 3ONP4O&-NPW O"?NP ( W<45ONP W.N

73 )4 0 0 O/<0 D 0 / =P! ) +0&7$0 9 ) 9 +> L <C 3?NC0 9 B 4 & C<=C 4 <3! '5C9 0 C9CC"N C5'%%! 4 C 4 < 5 <! / 0!)#) ;N! !%?C9 & 3C< 9 3=!?-

74 2 3/, 3 4 < OU6"NP = 4!00 C OU-NP34! 5 O J )9 $9/% < =PC 0 <= <C0 9/=5 C9C"C.N: )/9 C 3C 3044 </ =5! < <7 <0 D33?N349+> / < 4 : /, 3 3 '%%X$-Y!? '0/40C D0/C3WD C/!%&C <0 00

75 )4 4 3C 3 3&N D"N 3!8<33 &D?C 4C NC = 3!N < 3/C3 <= 0! = < 4 B/ 3 3E #)!)04 B//497 D #)04/3: ) 55 3 D0 7/=C 4C =! 40 C < 0 = 3<!)<B = 3 C0 3 3! = 4 3CT < : ) 9C 3< 4 0<C 35 44!8 (=4C C / F 4 DE, ) /4 C/ 0! C 3 4C3 =4C C! 3 3/! 3 /0 /49 0= E C < 3 3 W 4 = < E C 3 G3 0 H O04 C 4 E > =3P!?6

76 2 3/, 4 0 << / 00 4! !% 3 / (B/ 3, Prix appartements anciens Prix maisons anciennes Prix logements anciens IPC Carburants / / / / / / / / / / "7#=V< ' 0/4 0 / C =D C4/3 0 = < 34!)/ = < < 4 4 B4D 7U6C.N <&66-D <-: % D43 6C/ 4b((+ <+!ATC 3== 30 C/ 34D!C -

77 )4 / C4 <! )D 3 <! C < = E ( ( T ( 4 /!B/ = E < D3! =0/ CE 0! <T E 3 < 0!) 0 C 03! ) / = < 3 / 0 <! ) B <T 0 7/9 3 5 W=/ =! )/= 44 0 =5! C <00 3 4< 0!'&./C'%%3 0 3". C B!$49 3 "3=0 C - ;&?3=0!3 9 / C<( (C( (,'( ( =< C (D(D2/ C 3 0/4C, -&

78 2 3/, =4 5< - = 4 <4 D 3 0 / XA-YC = 4 F 4! 0 0 C3 C F 4 < <4D<! $ 0C %$O 3CC3/ PD - < E = 3= 4! = / C 3 0C<4 3 = 4C 0 << 3 3C < D =! < 0 < 00 D F 0! C < E 3 <C F 0 D / 0 4C 4 4 < < < T =0! 40 C 50 3 ( ( 3 9, &"5 &. 5 C 5 < 0 3 A9C %%$ 3 9! ) 4 =7 ]3 O< E = 9 P< 3 5/00! $ C B D&.a B! 0 = <C 5 0 -

79 )4 C DD "!C03 D 4 ;C /! + ( 0 D 3 B 4/, J 4 3/ +> !4 50 (0, = 0 3 J B B! 49 / B/B C C 4 0 C < 5!)/< 3! << 4 5 = <B.0 C4 3 E 4".!!) / B/ = 3!< <= <<D/5! 0 4 / <! 0 C 9 / C <! " 5! "BC"N9 0 G3 H! -"

80 2 3/, 92B C4 / < 4! ) /0 C 3 / 0!) < C4 C 0 < =! 0 3< 4< 0 43 D <! 5 4 C D C D 30C C F 4 G H F B! -;

81 -.!# $53D 4 3 / C C 3 < 3/! [/ 3 = / 4C 0 0 C 30! $C 0 / 3 7 B 9<4 +>C 0 3C 0 B3/ 5! ECF 3C334= > < 3 3 / C 4 30! D0! 0 = C / 0 = <</0! C = C O C#)C P! $ C 3 -.

82 2 3/, D C =4/J CB4// 0 C = 34 3E #)! 0(D 5 3 <=! D< 4!)4 4D 03 3B=73 3 C C !'J B D 3/! )3/ E <B 4 9! C> /F0 +>C < >!)3/ E 0 =4= 9 9< 4CD C 4 33+>! -?

83 D +>%0C 4 3!' < C C 0 = 3 B 4 3/! 4 3= C < 0 3 //C 30=! C 4 D 4 3 / 4 3 / 0 0! 5 <= '%%4 3 0 <= <! D /5 < / 4 <4 0B<! D =/ 4 >C 4 0 /43/! --

84

85 / $%A%#$C/0 C3 3 3 C'%% A$% C /0 C + (8 / A%$ C C $ 0 + A)$ #% C / 4 <C'%% $MC<FC +%( 1 'MC /4< A C )0 * $%)M(CD%' (%$ %)1% KC + $<< $C 0C 1(A4+ %A$/C 4E C+ (8 / %1%)+>C J // 0 4C +$'M4C C $ -6

86 2 3/, 1%$ M(C / B G8 /HC + (8 / 1c'4C/3=C'%% #%d M(/C < C )$#A$A C < 0C 0C )$*%%1C B /0 4 C 4C5C // 3 /0C%%+ )%1)$+<C/ =C'%% )#% M()C / = D C 3 0C '%% $'(1)$C< 4C 1 $''%%C C '$) M4C 4C > $%$1eC B4C+ (8/ )# 1C / < 4 C 0 C f%\/c %A)MFC 0<C/< C%$ %'' C < 3 /4C %*% C /0 C '$($ $\ 4C < 4C' /4 ' %))%+>C C 0*

87 $=&7 ' 3C 3 4 4C '%% *$)$% C / < 5C 0<C/< C%$ &

88

89 /$ 0 892: $ OM!PC /3 O!PC +0 O1!PC +L O$!PC 15O!PC)0 O+!PCO*!PC)3/ 0C'%%C)>C- ; 892: $</ O!PC 0 OM!PC'K L O$!PC) &6- D.C '%%C)+C- 89 2:) 3 / C $.3-C g&.?c<- 89 ;2: $ K O!PC 1 O!PC O)!PC K 9 O!PC 0 4C 9 4C ) >C& 89 ;+: $ K O!PC +9 OM!PC 1 OPC'< O!PC 3 =C 94C) >C&66 ; 9 /53/ B! "

90 2 3/, 89 2: < >C M! $ C" /0 +C 8<2 :A/ OM!PC O)!PC# LK9O!PC)9O!PC*0 +C &6&DC%%'C C<" 8<2&: A/ OM!PC O)!PC) 7 B = C'%%C Z) >C? 8<2: A0 O!PC# 3C < 3 G 9 H( / C 3 4 G 9 4<4H0 9 04C& <- 8<2:)3V$/ % C /0 A%C- 8<2: A/ O!PC) C 4g"..(".?C 8<2: A/ O!PC' O!PC'93 O!PC 3= 3C 3 <(E =93C'%%C)>C- 8<2&:AO!PCM/O$!PCV%O!PC$ 3 R(<0C % 'C 9 0 RKg""C? 8<2: A O!PC%9 O'(!PC < O!PC) 4 <4D30 /C C- 8<2&: A/0 O#(h!PC% ij,7 /%( 3 19C 8 3% hk0.c3 9+<0'R LCB? ;

91 $=7A<0/ 8<2: A OM! 3PC 8 D < =,C+C3 8<2:A/OA!P+0 3V/ C ' g.?c5-8<2: A O!PC O$!PC)3 3 ;C%%'C Cg..?C3-8*+: O$!PC V =C '%% /Cg&(C&66 8*2: '$C)V<3 + )0 0?C g-&&-cb3 8*20: O)!PC#O!PC# LK9O!PC)9O!PC) 4C' ' Cg"C. 8*2: %%'( 1C) 3/ 7 0 C 0 00C 4 g&&;c 3< <- 8*2: (3 / C /4 3$%'C1%C1C %%'C'%%C 0 %C" <- 8*2": O!PC O!PC) <0 &C '%% ' g6c3; 8*2&:)+ C % C? 8*: O*!PC 13 O!PC ($ O!PC 9 7 / / /03 / / 8* 20:) 00 = 0 < 3 = 3 C 4g6C3..

92 2 3/, 8* 2:) <4C 1CC <- 8* 2: 4 = 3 4C 1CC <- 8* 2 : 1C3 <3 3C$9 4g&?C <- 8*2 : D3/ C 'C /4g;C" 8*20: O1!PC 4 < E C+ %C 3g.(&.C <. 8*2: 7/ L(3 C C 45 C 3< - 8*2: O!P k) kc 4 C C" ; <- 8=2: l/0 OA!PC O$!PC h/ 3, $ 9 9C C 1% +CB - 8$2: + O!PC 8 O$!PC 3 / 0C D )0C C + %C3 8$2 : + O\!PC O!PC $(D G H7B]B B C %'C 3 g!"c<" 8$2":+O\!PCO!PC)B 94/ 3C 4Cg"-("-6C ;?

93 $=7A<0/ 8$2: + OM!PC C 3 V/ < C ' g.?c5-8$+:+ OM!PC) 1C& ": 1< OM!PC D 4E 3 D = 0 < C 4 3 = 3 / 0C $< C 4C3 C <; 8420: 1 O!PC' O%!PC) C <4C 94C. 84+: 13L O$!PC* < O!PC +> 3 + /C C&66-842":15O!PC B 4 = D C '%%C 3 4 0/4 C ; 842&: 15 O!PC = D 0 0C&66?(?C '%%C 3 4 0/4 C g+?? 842: 1 O!PC)/ 3 = + &66.C)C&&B - 8>2: # = 3 3 C)3* 33 3C3 8(2:% '+3< 0 3 / C /0C '%%C 8(20:)C.C'%%C+/ / 4 -

94 2 3/, 8?2 : f< O!PC) B 7 9 / C 4Cg"?6("-C" 0 < C$< /C 82:) O!PC)/ 3 + O&66(?P7 =0,C'/%CB- 822:)4 O+!PC) 3 C 4Cg""6(";C 82 :) O)!PC 0 O!PC%4E )0 C '%% ' gc" 8A 2&: /RO%!PC0R(<0 07 </ 9 / RC %RK/i0h( <0' 0jCB? 8A2: O!PC)3 3 &66" &66-C%%'C Cg&6CT & 8A2: O!PC / O!PC 3 / C 94C- 8B2: 9 /5 -C <3 0 0?C g-&&-cb3 8) 2": O!PC)< C 0 C9 /4C; 8C,2 :9O!PC)3 3 &66- &C%%'C Cg-C3<" 8C2 :) C g??(?-c" 8C2&:)< C g-c? 8C2:)3/ C C-

95 $=7A<0/ 56 (D5## E( F ) 6

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS EXERCICES 1) Recopiez le point A et le vecteur u sur le quadrillage de votre feuille : 4 e Chapitre III Vecteurs a) Construisez le point B tel que AB = u. b) Construisez le point

Plus en détail

Chapitre : VECTEURS SESSION ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure.

Chapitre : VECTEURS SESSION ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure. SESSION 2006 Chapitre : VECTEURS 1 ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure. D. Le FUR 1/ 21 2 ABCD est un parallélogramme de centre

Plus en détail

7777777777777777777777 /0-1-.23.4

7777777777777777777777 /0-1-.23.4 .""/#"".".,'/0-1-.23.4.43/,0./,,--/30..3# 0./0-.-##.55.-/-.0 4.#-/3"/40..3#% 43"/0-#-64"13#-/33-05.3 7777777777777777777777 /0-1-.23.4 (+!!(!!"#$%!&' (') '**' #$$+ %!&' (') '* '),$% - %www.cesr-iledefrance.fr

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

Conseil Général du Loir-et-Cher (Blois France)

Conseil Général du Loir-et-Cher (Blois France) 14 Conseil Général du Loir-et-Cher (Blois France) DÉCORATION BALISAGE 15 16 Flexcreative /Décoration - Balisage FLEX LED PRO 3528 3 W/m 30 LED/m L. 5000 mm - l. 8 mm - H. 2 mm 33 mm Tous les 99 mm 3 12

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS COURS 1) Exemple : force exercée par un aimant. p 2 2) Définitions et notations. p 3 3) Egalité de deux vecteurs... p 5 4) Multiplication d un vecteur par un nombre réel... p 6 5)

Plus en détail

On dit que M est l origine du vecteur et N son extrémité.

On dit que M est l origine du vecteur et N son extrémité. ❶ - Vecteurs I-- Définition d un vecteur Définition : Lorsqu on choisit deux points distincts M et N dans cet ordre, on définit : - une direction : celle des droites parallèles à (MN) ; - un sens : de

Plus en détail

vs Christia 1 n Poisson

vs Christia 1 n Poisson vs Christian 1 Poisson Cet ouvrage contient une sélection d'études d'echecs composées par ordinateur, plus précisément par l'analyse de tables de finales, en l'occurrence ici la table, à l'aide de WinChloe

Plus en détail

Géométrie analytique plane

Géométrie analytique plane Exercice 1 EXERCICES SUR LE CHAPITRE 8 Géométrie analytique plane Soit ( O, i ) un repère d une droite d (1) Placer sur cette droite les points I ( 1), A ( 3) et B( 2) (2) Déterminer l abscisse du point

Plus en détail

Information pièce détachée. Attention, indications importantes!

Information pièce détachée. Attention, indications importantes! Page 1/8 FR Cette pièce détachée ne peut être montée que par un technicien qualifié et formé. Toute réparation non conforme peut entraver le bon fonctionnement et la sécurité de l appareil et entraîner

Plus en détail

MANUEL SUR L INFORMATION ET LA DOCUMENTATION EN MATIÈRE DE PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE. Réf. : Normes ST.17 page : 3.17.1 NORME ST.17

MANUEL SUR L INFORMATION ET LA DOCUMENTATION EN MATIÈRE DE PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE. Réf. : Normes ST.17 page : 3.17.1 NORME ST.17 Réf. : Normes ST.17 page : 3.17.1 NORME ST.17 RECOMMANDATION EN VUE DE CODER LES RUBRIQUES PUBLIÉES DANS LES BULLETINS OFFICIELS INTRODUCTION 1. La présente recommandation est destinée à renforcer le contenu

Plus en détail

Bilan Du 1/01/11 au 31/12/11. Union Syndicale Solidaires FP 144 Boulevard de la Villette PARIS

Bilan Du 1/01/11 au 31/12/11. Union Syndicale Solidaires FP 144 Boulevard de la Villette PARIS Bilan Du 1/01/11 au 31/12/11 Union Syndicale Solidaires FP 144 Boulevard de la Villette 75019 PARIS Bilan actif du 1/01/11 au 31/12/11 le 27/02/12 à 14:50 P o s t e C d B r u t C d A m o r t. Net N P r

Plus en détail

1) Construire un parallélogramme et le point, symétrique du point par rapport au point. 2) Démontrer que est un parallélogramme.

1) Construire un parallélogramme et le point, symétrique du point par rapport au point. 2) Démontrer que est un parallélogramme. Seconde Exercices sur les vecteurs Page 1 Définition, égalité de vecteurs ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Exercice 1 : A vue d œil,

Plus en détail

VECTEURS EXERCICES CORRIGES

VECTEURS EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. VECTEURS EXERCICES CORRIGES On considère un hexagone régulier ABCDEF de centre O, et I et J les milieux respectifs des segments [AB] et [ED]. En utilisant les lettres de la figure citer :

Plus en détail

Exercices de géométrie analytique

Exercices de géométrie analytique Exercice 1 Exercices de géométrie analytique (1) Déterminer les coordonnées des vecteurs représentés dans la base ( i, j ) () Déterminer les coordonnées des vecteurs représentés dans la base ( j, i ) ()

Plus en détail

NOM : PRODUIT SCALAIRE 1ère S

NOM : PRODUIT SCALAIRE 1ère S Exercice 1 R D Q C Soit un carré ABCD. On construit un rectangle AP QR tel que : P et R sont sur les côtés [AB] et [AD] du carré ; AP = DR. Le problème a pour objet de montrer que les droites (CQ) et (P

Plus en détail

Equite_echelles_regression_simple_20131128_DEMO.xls DESCRIPTION DE L ENTREPRISE ET DU MANDAT DU CONSULTANT

Equite_echelles_regression_simple_20131128_DEMO.xls DESCRIPTION DE L ENTREPRISE ET DU MANDAT DU CONSULTANT Equite_echelles_regression_simple DEMO.xls DESCRIPTION DE L ENTREPRISE ET DU MANDAT DU CONSULTANT La majorité des employés effectuent des travaux de nature manuelle, sauf deux personnes. La direction quotidienne

Plus en détail

FG² = EF² + EG² 7² = 2² + EG² 49 = 4 + EG² EF = 2, FG = 7, EG =? EG² = 49 4 = 45 EG = = 3 EG 6,7

FG² = EF² + EG² 7² = 2² + EG² 49 = 4 + EG² EF = 2, FG = 7, EG =? EG² = 49 4 = 45 EG = = 3 EG 6,7 EC 4A : ELEMENTS DE MATHEMATIQUES THEOREMES DE PYTHAGORE ET DE THALES EXERCICES CORRECTION EXERCICE N 1 : Figure 1 : ABC est rectangle en A, donc, BC² = AB² + AC² BC² = 5² + 7² BC² = 25 + 49 AB = 5, AC

Plus en détail

Indices des prix à la consommation pour les ménages retraités ou âgés

Indices des prix à la consommation pour les ménages retraités ou âgés CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 14 octobre 2015 à 9 h 30 «Le pouvoir d achat des retraités» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil Indices des prix à la consommation

Plus en détail

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R.

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R. EXEMPLE DE DOSSIER Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 23 C.I.R. STRATEGIE & ACCOMPAGNEMENT FINANCIER 7 Rue DENFERT-ROCHEREAU 38 GRENOBLE France Tél fax : ( 33 ) 4 76 43 47 11 SIRET

Plus en détail

IntervIEw avec la bobeuse Tamaris allemann. gagnez des bonnets cool. Avec photoroman. Numéro 20 Décembre 2010

IntervIEw avec la bobeuse Tamaris allemann. gagnez des bonnets cool. Avec photoroman. Numéro 20 Décembre 2010 N 20 Dc 2010 L g Exc -f www.xc-f.ch Avc h Cc: gg c A g cg! IvIEw vc T LLENN h v D Chè ch èv 3000 f c. C v v! V v c 8 h! N v c -f v êv x E g c v c f, g, c v v v, g, XY! C v O c, gè v g C j v v g v v v f

Plus en détail

a vos pinceaux! bingo! dingo l i v e Ton T B co- rigolo astuces a gogo c lo tres tres beau idees cadeau au boulot!

a vos pinceaux! bingo! dingo l i v e Ton T B co- rigolo astuces a gogo c lo tres tres beau idees cadeau au boulot! v c! bg! g dg v B c- c b y c c gg d cd b! P g f y, fbq à cy d v d c! Rc vc b q y d d dd. E- éq c. E b d g dch d h g vd f q d c c* d bch, d c d ch c A f q, d f d ê d. C d ch v q d, d, cê L b c à g! Dd à

Plus en détail

Nomenclature METIERS - EMPLOIS

Nomenclature METIERS - EMPLOIS Nomenclature METIERS - EMPLOIS HISTORIQUE DU DOCUMENT Nature Auteur Date Vérificateur Date Approbateur Date Edition initiale M. LIEUVIN 16/11/05 M. SPIRO 1. OBJET Cette nomenclature, utilisant trois caractères,

Plus en détail

Le contrat de prévention

Le contrat de prévention Incitations Financières pour les TPE 1 Avances/ contrats de Prévention 1. Cadre général Les CARSSAT (CRAM) et CGSS peuvent accorder des avances aux entreprises qui souscrivent aux conditions d une convention

Plus en détail

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE :!"#!$%&'( 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01 2. MARCHE DE DEMBA DANS LE TERRITOIRE DE DEMBA (Lot 02 PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO %'

Plus en détail

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Stéphanie Demonchaux To cite this version: Stéphanie Demonchaux. Étude des formes de pratiques de la gymnastique

Plus en détail

Un point pondéré est un couple ( A, a ) formé d un point A et d un coefficient réel a.

Un point pondéré est un couple ( A, a ) formé d un point A et d un coefficient réel a. Cours 2 BARYCENTRES Définition Un point pondéré est un couple ( A, a ) formé d un point A et d un coefficient réel a 2 Barycentre d un système de plusieurs points pondérés On se place par exemple dans

Plus en détail

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès.

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès. Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles Enoncer le théorème de Thalès Les droites ( BA ) et ( ZI ) sont sécantes en R, et les droites ( AI ) et ( BZ

Plus en détail

GUIDE DE CONTROLE DE LEGALITE DES ACTES DES AUTORITES COMMUNALES VERSION FINALE

GUIDE DE CONTROLE DE LEGALITE DES ACTES DES AUTORITES COMMUNALES VERSION FINALE GUIDE DE CONTROLE DE LEGALITE DES ACTES DES AUTORITES COMMUNALES VERSION FINALE!! "! "# "## $$ %&'% #( )*!#! "'+!#,# - $# )*!#! %!# &"%'#! -. /,0!#! )*!#! +,#' &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Plus en détail

Chapitre 14 Propriétés de Thalès

Chapitre 14 Propriétés de Thalès Chapitre 14 Propriétés de Thalès Pour les exercices 1 et 2, écrire les égalités données par le théorème de Thalès sans rédiger la justification. 1 a. Les droites (NP) et (QM) sont parallèles. b. Les droites

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

le tourisme de luxe en France 2 " # $

le tourisme de luxe en France 2  # $ le tourisme de luxe en France 2! # $ le tourisme de luxe en France 3 %&'(%)%*+,+*-.,/)%0+,&+1)%2*%3%-4'-%3.5/2/-/42416%*-/7%%'(*,/-89,%):'+&/-+-/5))%,7%2-0,/2*/0+&%;%2-3%,.5.,%2*%04',3.-%,;/2%,&%*+,+*9-8,%&'('%'(3'20,43'/-4'3'2%;+,:'%

Plus en détail

Exercice de géométrie

Exercice de géométrie DOMAINE : Géométrie NIVEAU : Débutants CONTENU : Exercices AUTEUR : Igor KORTCHEMSKI STAGE : Cachan 2011 (junior) Exercice de géométrie 1 Énoncés Exercice 1 Soit ABC un triangle. Montrer que l intersection

Plus en détail

L IMPACT DISTRIBUTIF DES POLITIQUES AGRICOLES DES PAYS DEVELOPPES AU BRESIL : UNE ANALYSE NON-PARAMETRIQUE

L IMPACT DISTRIBUTIF DES POLITIQUES AGRICOLES DES PAYS DEVELOPPES AU BRESIL : UNE ANALYSE NON-PARAMETRIQUE Document de travail de la série Etudes et Documents E 2518 L IMPACT DISTRIBUTIF DES POLITIQUES AGRICOLES DES PAYS DEVELOPPES AU BRESIL : UNE ANALYSE NON-PARAMETRIQUE Sylvain CHABE-FERRET 1 CERDI, Université

Plus en détail

Utilisation des prévisions saisonnières de pluie produites. par Météo France (modèle ARPEGE System4) pour la

Utilisation des prévisions saisonnières de pluie produites. par Météo France (modèle ARPEGE System4) pour la Utilisation des prévisions saisonnières de pluie produites par Météo France (modèle ARPEGE System4) pour la prévision du volume naturel de crue du fleuve Sénégal. Jean-Claude Bader Institut de Recherche

Plus en détail

1) Trace un carré ABCD de 3 cm de côté. 2) Place E et F respectivement les milieux de [CD] et [AD]. 3) Trace les segments [EF], [BF] et [BE].

1) Trace un carré ABCD de 3 cm de côté. 2) Place E et F respectivement les milieux de [CD] et [AD]. 3) Trace les segments [EF], [BF] et [BE]. Corrigé des programmes de construction de la séance 2 du jeudi 15/09/11 1) Trace un carré ABCD de 3 cm de côté. 2) Trace la diagonale [BD]. 3) Place E et F respectivement les milieux de [AD] et [AB]. 4)

Plus en détail

L Open Data : vers de nouvelles relations administration-administrés?

L Open Data : vers de nouvelles relations administration-administrés? L Open Data : vers de nouvelles relations administration-administrés? Camille Morio To cite this version: Camille Morio. L Open Data : vers de nouvelles relations administration-administrés?. Droit. 2013.

Plus en détail

Service Administratif Régional MEMENTO DES FRAIS DE JUSTICE

Service Administratif Régional MEMENTO DES FRAIS DE JUSTICE COUR D' 'APPEL DE BASSE--TERRE Service Administratif Régional MEMENTO DES FRAIS DE JUSTICE !"#!"$""%"$ "#!"$!"#$$%!! '( ) * +, - +., '"!('!"$#. / 0 +, + (/- ) (/- ) (( ( ( !)(!''!"* - )+()!"$$'' 2 '")($"

Plus en détail

Connaissances Capacités Commentaires

Connaissances Capacités Commentaires Chapitre Théorème de Thalès I. Programme de la classe de troisième Connaissances Capacités Commentaires Configuration de Thalès. Connaître utiliser la proportionnalité des longueurs pour les côtés des

Plus en détail

Exercices résolus de mathématiques. GSP 14 EXGSP140 EXGSP149.

Exercices résolus de mathématiques. GSP 14 EXGSP140 EXGSP149. Exercices résolus de mathématiques. GSP 14 EXGSP140 EXGSP149 http://www.matheux.be.tf Jacques Collot Benoit Baudelet Steve Tumson Nicole Berckmans Jan Frans Broeckx Fabienne Zoetard Septembre 10 www.matheux.c.la

Plus en détail

Exercices Trigonométrie

Exercices Trigonométrie I Le cercle trigonométrique Savoir-faire 1 : Associer nombres réels et points du cercle trigonométrique Exercice 1 Tracer le cercle trigonométrique, puis placer les points A, B, C et D, images par enroulement

Plus en détail

Cours et exercices de mathématiques - seconde générale - document disponible sur JGCUAZ.FR VECTEURS

Cours et exercices de mathématiques - seconde générale - document disponible sur JGCUAZ.FR VECTEURS VECTEURS Ce document totalement gratuit (disponible parmi bien d'autres sur la page perso JGCUAZ.FR rubrique mathématiques) a été conçu pour aider les élèves de seconde générale en mathématiques. Il contient

Plus en détail

Corrigé des exercices sur les vecteurs. Septembre 2010

Corrigé des exercices sur les vecteurs. Septembre 2010 Septembre 2010 Exercice 1 Soient un triangle ABC et les points I et J tels que AI = 1 AB et AJ = 3 AC 3 1 Exprimer le vecteur BJ en fonction des vecteurs BA et AC. 2 Exprimer le vecteur IC en fonction

Plus en détail

SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE LA PAUVRETE AU BENIN

SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE LA PAUVRETE AU BENIN REPUBIQUE DU BENIN COMMISSION NATIONAE POUR E DEVEOPPEMENT ET A UTTE CONTRE A PAUVRETE (CNDP) SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE A PAUVRETE AU BENIN 2003 2005 Décembre 2002 TABE

Plus en détail

FEC asbl mai 2012. L index pointé du doigt

FEC asbl mai 2012. L index pointé du doigt FEC asbl mai 2012 LB L index pointé du doigt L index, le thermomètre des fluctuations de prix Objectif : Protéger les revenus contre la hausse de prix Construit mensuellement à partir de l observation

Plus en détail

! " #! " # #! #! $ " "!! %! " & ' (()

!  #!  # #! #! $  !! %!  & ' (() ! " #!! " # #! #! $ " "!! %! " & ' (() ) * * +'! $ 3 3 7!"#$! # #, # #! $! -. # # # 3 3 / ' $ # #! $ $ 3 3 #! $.. /*/ $ # ' $. / /. # 3 / /! $ # ' $ # # 3 /1/ + # 1/ 7 D #! $ #! $ 0 & *7 # $ 3 /)/ # #

Plus en détail

CHAPITRE I THEOREME DE THALES

CHAPITRE I THEOREME DE THALES CHAPITRE I THEOREME DE THALES 1) Résolvez les équations suivantes : a) 3 4 x 7 b) 1 5 4 2 x c) 5 11 x 13 d) 7 2x 8 3 e) x 2 12 x 3 f) g) h) i) j) 7x 1 4 9x + 8 5 5x 2 3 4x 7 2x 1 3 5x + 2 4 1 4 x x 4 x+

Plus en détail

THEOREMES DES MILIEUX DROITES PARALLELES Exercices 1/7

THEOREMES DES MILIEUX DROITES PARALLELES Exercices 1/7 DROITES PARALLELES Exercices 1/7 01 Citer les deux théorèmes des milieux. 02 Soit un triangle ABC. Soit I le milieu de [ AB ] et J le milieu de [ ] est parallèle à la droite (BC). BC. Démontrer que la

Plus en détail

!"#$%%$#!&!'( &!)!*##'##+ #*#! ##,

!#$%%$#!&!'( &!)!*##'##+ #*#! ##, !"#$ %& '()$* '$)$$' $)$#$+$)$%,($+$ $$+'-./ 0!"#$%%$#!&!'( &!)!*##'##+ #*#! ##,!-*#(!./ 0. 1 #* 2##!!/ 1'2(!$ 2##!-#3' 1'2(!$ 2##!!41'2(!$!-01'2(!$!./ 01+,$()3)'$ + )$($,$!"'$1$ ($4$)5 1 '$'($6( )'$'

Plus en détail

!"#$%#&%'() !"#$"%&'&()*'+,,+-'.+,,+/(0#11.*2(+'(34-,.2%5%'& 6+2(*#.5+,,+2(7"#*'%8"+2(9+(,:;--82(+'(9+(,:%**#5;'%#*($;"';<&2 *%$+,-+.

!#$%#&%'() !#$%&'&()*'+,,+-'.+,,+/(0#11.*2(+'(34-,.2%5%'& 6+2(*#.5+,,+2(7#*'%8+2(9+(,:;--82(+'(9+(,:%**#5;'%#*($;';<&2 *%$+,-+. !"#$%#&%'()!"#$"%&'&()*'+,,+-'.+,,+/(0#11.*2(+'(34-,.2%5%'& 6+2(*#.5+,,+2(7"#*'%8"+2(9+(,:;--82(+'(9+(,:%**#5;'%#*($;"';

Plus en détail

GEOMETRIE. Le bûcheron Application du théorème de Thalès

GEOMETRIE. Le bûcheron Application du théorème de Thalès /2 Application du théorème de Situation EXERCICE Un bûcheron souhaite mesurer la hauteur d'un arbre. Pour cela, il enfonce un Bâton à 9 m de l'arbre. La partie visible du bâton mesure 2 m. se place de

Plus en détail

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca MAI 2015

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca MAI 2015 المملكةالمغربية ROYAUME DU MAROC Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca MAI 2015 APERÇU MÉTHODOLOGIQUE L Indice des Prix à la Consommation appelé IPC (base 100 en 2006) mesure

Plus en détail

)"*$+&,-'$'.,$"/$'+&!##$*0#+&!!#/'$,-'11"'#$ 2! '/'$ )(!)'/'$"*/#/0 )3 )01''#$,0"*'$#$ )!"*$+&'$'.+& ) '/$,,#$$0 28

)*$+&,-'$'.,$/$'+&!##$*0#+&!!#/'$,-'11'#$ 2! '/'$ )(!)'/'$*/#/0 )3 )01''#$,0*'$#$ )!*$+&'$'.+& ) '/$,,#$$0 28 #$ ##$ % #&&##'$ ( )*$+&,-'$'.,$/$'+& % ##$*0#+& #/'$,-'11'#$ 2 '/'$ )( )'/'$*/#/0 )3 45 66 70$0'& ',/0'$7,##'$ 1##1'/'$'*/+& ) 68 63 63 2 )01''#$,0*'$#$ 2 )*$+&'$'.+& 2 ) '/$,,#$$0 28 6 8 6 0*#,##7 8

Plus en détail

Attestation d'expert Comptable

Attestation d'expert Comptable Attestation d'expert Comptable MISSION DE PRESENTATION DES Conformément aux termes de notre lettre de mission en date du 01/01/1900, nous avons effectué une mission de présentation des comptes annuels

Plus en détail

emplois verts de l OIT

emplois verts de l OIT l l Éc V b D l S c g v E C é l V éc vl D T d 'Chg Cl & D vl T éc P Pc Mg Éc D b l Ely ld v T g g Scl G g M év l Dl E l V Dd Ch g Rcycl C g l q g Ad q éc ld d Chg Cl v T l'e C é E ' l vl D T l v & D T c

Plus en détail

Parallélogrammes Particuliers

Parallélogrammes Particuliers Parallélogrammes Particuliers I) Définitions et propriétés Les parallélogrammes particuliers étudiés sont les rectangles, les carrés et les losanges. 1) Le rectangle a) Définition : Un rectangle est un

Plus en détail

" #!$! %" & ' % () %* +) & & (+ &'''(!!!) $ % ), & +(!) ## +) /+ *!) $+, -. )0 ' & &*%!1 0 22 % 3 2# ( / &/ 0.1 22&34 0.5

 #!$! % & ' % () %* +) & & (+ &'''(!!!) $ % ), & +(!) ## +) /+ *!) $+, -. )0 ' & &*%!1 0 22 % 3 2# ( / &/ 0.1 22&34 0.5 !"!#$ % " #!$! %" ' % () %* +) (+ '''(!!!) $ % ), +(!) ## %-.( (-.* +) /+ *!) $+, -. )0 ' *%!1 0 22 % 3 2# ( / / 0.1 2234 0.5 3// 0.- 2/) / 06 7/ 0! $ 4 **% 5 5 ) 6 ) 3 0 76 8 9 - - : : 7 -" ;', 5, < =

Plus en détail

CHAPITRE I GÉOMÉTRIE ANALYTIQUE DANS LE PLAN EXERCICES

CHAPITRE I GÉOMÉTRIE ANALYTIQUE DANS LE PLAN EXERCICES CHAPITRE I GÉOÉTRIE ANALYTIQUE DANS LE PLAN EXERCICES 1) Le plan étant muni d un repère ( O, i, j ) 4 u 6 et v Calculez les coordonnées de : 1 2,4 a) AB d) u + v b) 2 CA c) BC, on donne A( 5; 7,3), ( 9;0)

Plus en détail

!"#$"%&'()' !"#! +!$ % & + ! " + ,-.

!#$%&'()' !#! +!$ % & + !  + ,-. !"#$"%&'()'!*! " +!"#! +!$ % & +,-. ! " # #$%&$!'$()$!*+$* ($ &!! "! "" # $ # %# "! &' "!,-&. */01&&1/12(%(3('& 4 5'!' $! *+,-..+ ""/"01! ",2!",-..+ 6478 % 9 (!0 3"! "1 7 0 " 45! 64 (71 558 ""!"8 5"!!58"

Plus en détail

LE CHOIX D UNE QUALIFICATION PENALE

LE CHOIX D UNE QUALIFICATION PENALE !"""!! ## LE CHOIX D UNE QUALIFICATION PENALE Directeur de mémoire : Monsieur le Doyen DECOCQ !"#$%&' ( # % &&'() *" % *+,(-,(#'+(&,'.#/0&/ #! % #'++')((',(1'// #! % #'2,' +') ( +23( (!', ( 1'//, ( 0,

Plus en détail

NOM : GEOMETRIE DANS L ESPACE 1ère S

NOM : GEOMETRIE DANS L ESPACE 1ère S Exercice 1 On donne A(2 ; 1 ; 3), B(1 ; 2 ; 0), C( 2 ; 1 ; 2) et D( 1 ; 2 ; 5). 1) ABCD est-il un parallélogramme? Un rectangle? 2) Calculer les coordonnées de l isobarycentre du quadrilatère ABCD. Figure

Plus en détail

Théorème de Pythagore Exercice 1 : Le triangle DEF est rectangle en F, DF = 36 mm, DE = 85 mm, calculer EF.

Théorème de Pythagore Exercice 1 : Le triangle DEF est rectangle en F, DF = 36 mm, DE = 85 mm, calculer EF. Théorème de Pythagore Exercice 1 : Le triangle D est rectangle en F, = 36 mm, DE = 85 mm, calculer. Le triangle D est rectangle en F. D'après le théorème de Pythagore : ED 85 36 75-196 599 599 77 mm Exercice

Plus en détail

BILAN simplifié. Durée de l exercice exprimée en nombre de mois Numéro SIRET * Numéro de CGA (cf. cadre J p. 3 de la déclaration n 2139-SD)

BILAN simplifié. Durée de l exercice exprimée en nombre de mois Numéro SIRET * Numéro de CGA (cf. cadre J p. 3 de la déclaration n 2139-SD) DGFiP N 219-A-SD 2016 Formulaire obligatoire (article 74 A du Code général des impôts) BILAN simplifié N 11145 18 Désignation du déclarant (1) : Siège de l exploitation : Durée de l exercice exprimée en

Plus en détail

INTRODUCTION A LA MACROECONOMIE Séance de travaux dirigés n 4 Le compte de secteur des ménages Les ménages dans la crise

INTRODUCTION A LA MACROECONOMIE Séance de travaux dirigés n 4 Le compte de secteur des ménages Les ménages dans la crise Université Montesquieu Bordeaux IV 1 ère année Licence AES Année universitaire 2013-2014 INTRODUCTION A LA MACROECONOMIE Séance de travaux dirigés n 4 Le compte de secteur des ménages Les ménages dans

Plus en détail

Achats. Direction Générale. Code de la fonction. Directeur des Achats. Responsable des Achats. Coordinateur Achats. Collaborateur Achats

Achats. Direction Générale. Code de la fonction. Directeur des Achats. Responsable des Achats. Coordinateur Achats. Collaborateur Achats Achats A1A A2A A3A A4A A4B Directeur des Achats Responsable des Achats Coordinateur Achats Acheteur Collaborateur Achats Direction Générale D1B D1C D1D D1E D1F D1G D2A D2B D3A D3B D3C D3F Directeur Général

Plus en détail

Isométries : Déplacements - Antidéplacements

Isométries : Déplacements - Antidéplacements 4 ème année Maths Isométries : Déplacements - Antidéplacements Novembre 009 A LAATAOUI Exercice n 1 : ABCD est n carré direct ; ( AB, AD) [ est la médiatrice d segment [ BC Soit f ne isométrie distincte

Plus en détail

Analyse du mécanisme de la mise en place de la mousson Africaine: dynamique régionale ou forçage de grande échelle?

Analyse du mécanisme de la mise en place de la mousson Africaine: dynamique régionale ou forçage de grande échelle? Analyse du mécanisme de la mise en place de la mousson Africaine: dynamique régionale ou forçage de grande échelle? Emmanouil Flaounas To cite this version: Emmanouil Flaounas. Analyse du mécanisme de

Plus en détail

DROIT COMMERCIAL ET DES SOCIETES UE 17

DROIT COMMERCIAL ET DES SOCIETES UE 17 A cdq 2016-2017 DROIT COMMERCIAL ET DES SOCIETES UE 17 CATEGORIE : Ecq A : Bc 2 OPTION : / SECTION : Cpb Acy : cp p c Lg() d g : Fç Cd d vc :HELdB - Cp CERIA - 1 v. E Gyz- bâ. 4c, 1070 Bx T : +32 2 526

Plus en détail

RAPPELS DU COURS PRÉCÉDENT

RAPPELS DU COURS PRÉCÉDENT RAPPELS DU COURS PRÉCÉDENT PIB + M = CF+ FBCF + S + X Demande intérieure Valeur 2006 en milliard s d'euros ) Évolutions en volume au prix de l'année précédente Évolutions en volume au prix de l'année précédente

Plus en détail

I) Milieux et droites parallèles dans un triangle

I) Milieux et droites parallèles dans un triangle Chapitre 9 Triangles et droites parallèles I) Milieux et droites parallèles dans un triangle 1) Activités Activité 1 1) Effectuer la construction suivante : Tracer un triangle ABC ; Placer le milieu I

Plus en détail

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. 4 : Régulation locale

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. 4 : Régulation locale MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE 4 : Régulation locale AVRIL 2010 4 : Régulation locale Premier ministre Ministère de l espace rural et de l aménagement du territoire Délégation interministérielle

Plus en détail

( )!*+,-./01 ( " 23" 1 1 14."". 56 7 <= )!*+,-/>> ><<= " 23"1 1 14?,:@9! 8 9,)!)$!;+! <= )!*+,-/>B0= B " ><<= " 23"1 1 14; 1? 567;C-!)D,:!;.8)?!

( )!*+,-./01 (  23 1 1 14.. 56 7 <= )!*+,-/>> ><<=  231 1 14?,:@9! 8 9,)!)$!;+! <= )!*+,-/>B0= B  ><<=  231 1 14; 1? 567;C-!)D,:!;.8)?! !""!"$%&"' $ ($ ) *+,-+-,.% /%0 "% &' ( )!*+,-./01 ( " 23" 1 1 14."". 56 7.89).89)8::!; ($1) *+,-+-,2.% /%0 "% &' > >

Plus en détail

! " # $%&' ( )##*)+$&, - (.*## / 0 1+ )" / # 2 / 1! "34+12 / - * 4 #) - 5.* *! ,,0& !"7

!  # $%&' ( )##*)+$&, - (.*## / 0 1+ ) / # 2 / 1! 34+12 / - * 4 #) - 5.* *! ,,0& !7 !"#$" %! "# $%&' ! " # $%&' ( )##*)+$&, - (.*## / 0 1+ )" / # 2 / 1! "34+12 / - * 4 #) -..*&5-5.* *! 5 5 --,,0& - -0 0-6!"7 "!" 8 9:, $ ; : ; & / ( )'* ( ( # ( )##*) - + 0 0 1%!+ 0 ## 2" & "!, ; #

Plus en détail

Observatoire départemental de l accueil des jeunes enfants en Vienne -Edition 2010 (données 2008/2009)

Observatoire départemental de l accueil des jeunes enfants en Vienne -Edition 2010 (données 2008/2009) Ob dépm d cc d j f V Ed 2010 (dé 2008/2009) 2 Smm déq d ff d dmd c dmcé 6 f d m d 6..8 ff d cc d c...9 ép d cc d f d m d 3 d V. 15 ccbé d c fm d.18 f p d hdcp d md chq.. 19 mpc fc fc d chx d md d cc....21

Plus en détail

Géométrie dans l Espace

Géométrie dans l Espace Géométrie dans l Espace Année scolaire 006/007 Table des matières 1 Vecteurs de l Espace 1.1 Extension de la notion de vecteur à l Espace............................. 1. Calcul vectoriel dans l Espace......................................

Plus en détail

Odile Belkeddar. To cite this version: HAL Id: halshs https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs

Odile Belkeddar. To cite this version: HAL Id: halshs https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs EXILÉS EN LEUR PROPRE PAYS, les enfants cachés pendant la 2ème guerre mondiale à travers les témoignages d Isaac Millman, et de Régine Soszewicz, auteurs de livres pour enfants. Odile Belkeddar To cite

Plus en détail

GUIDE DE L ÉPIGRAPHISTE

GUIDE DE L ÉPIGRAPHISTE BIBLIOTHÈQUE DE L ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE GUIDE DE L ÉPIGRAPHISTE Bibliographie choisie des épigraphies antiques et médiévales LIVRET DES COTES LISTE DES SITES INTERNET pour accompagner la 4 e édition

Plus en détail

!"#$%& '()$( ( *&"'+, -$.). /(0%(&% 1(-(2(3% 45&-5$*-565

!#$%& '()$( ( *&'+, -$.). /(0%(&% 1(-(2(3% 45&-5$*-565 !"#$%& '()$( ( *&"'+, -$.). /(0%(&% 1(-(2(3% 45&-5$*-565!"#$"%&$'( ). *. +,-%.# /'0%' ' &#,/12 $%303 )'4.'#. *'$'5'6.!"#$"%&$"7" / 8,1#., [9-:;'&#. ' 9-'. =?.%.&@:A. // B"&&'(&$'( =-4'A: C&5"-'3

Plus en détail

1,5 m/sec. (dans des conditions normales)

1,5 m/sec. (dans des conditions normales) Série 00 Vérin sans tige Généralités La production de vérins sans tige offre une option d économie d encombrement aux vérins conventionnels. Sur un vérin traditionnel avec tige, l encombrement total tige

Plus en détail

N : non disponible DN01 : issue de l'enquête "Dynamique de mobilisation" (vague 1) 1/9

N : non disponible DN01 : issue de l'enquête Dynamique de mobilisation (vague 1) 1/9 Gestion du panel Renseignements signalétiques du panéliste SEXE Sexe X X X X REPONSE_EA_REC Dernière participation à une enquete annuelle (recodage) X X A2A_REC Age quinquennal (recodage) X X X X A3_REC

Plus en détail

La santé des aînés, un coup d œil vers l avenir

La santé des aînés, un coup d œil vers l avenir La santé des aînés, un coup d œil vers l avenir Portrait de la santé et du bien-être de la population de 65 ans ou plus dans la région des Laurentides Édition 2005 !! "# $% & #''( #) ) #) *+++,,-*+./#0(1%#,2/3456

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercices sur les vecteurs Exercice 1 : Associativité de la somme de trois vecteurs. On donne trois vecteurs u, v et w. Sur les deux figures suivantes tracer la somme u + v + w de deux manières : u + v

Plus en détail

Techniques d Apprentissage par Renforcement pour le Routage Adaptatif dans les Réseaux de Télécommunication à Trafic Irrégulier

Techniques d Apprentissage par Renforcement pour le Routage Adaptatif dans les Réseaux de Télécommunication à Trafic Irrégulier THESE Présentée à L UNIVERSITE PARIS XII VAL DE MARNE U.F.R des Sciences et Technologies Par : Said HOCEINI Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE PARIS VAL DE MARNE Spécialité : Informatique

Plus en détail

20 Revenus et qualité de vie de la population

20 Revenus et qualité de vie de la population Office fédéral de la statistique Bundesamt für Statistik Ufficio federale di statistica Uffizi federal da statistica Swiss Federal Statistical Office COMMUNIQUÉ DE PRESSE MEDIENMITTEILUNG COMUNICATO STAMPA

Plus en détail

Exemple: Passage pour août 2008 de la base 100=2005 à la base 100=1.1.1948

Exemple: Passage pour août 2008 de la base 100=2005 à la base 100=1.1.1948 Glossaire Base de l indice La période de base de l indice correspond à la période où l indice possède la valeur 100. Par exemple un indice base 100 en 2005 signifie que la moyenne des indices mensuels

Plus en détail

(2) 1 Côté du carré par rapport au rayon du disque :

(2) 1 Côté du carré par rapport au rayon du disque : Cet article est rédigé par des élèves. Il peut comporter des oublis et imperfections, autant que possible signalés par nos relecteurs dans les notes d'édition. La géométrie de Pierre Année 01-014 LEGENDRE

Plus en détail

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm A/8000/L, A/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 3 à 5 mm Avec piston magnétique ou non selon ISO 555, ISO 643, VDMA 456 et NFE 49-003- Blocage de sécurité de la tige de

Plus en détail

Baromètre SOFINCO Les dépenses des Français en temps de crise vague 3

Baromètre SOFINCO Les dépenses des Français en temps de crise vague 3 Baromètre SOFINCO Les dépenses des Français en temps de crise vague 3 Octobre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope - Baromètre

Plus en détail

!"#$%&' DIRECTION DE L HABITAT 10.11.09

!#$%&' DIRECTION DE L HABITAT 10.11.09 !"#$%&'!" DIRECTION DE L HABITAT 10.11.09 (((() Financement des particuliers Refinancement (Compagnie de Financement Foncier) Financement des Entreprises & Investisseurs Services * + DIRECTION DE L HABITAT,-,.

Plus en détail

Remarque : A chaque translation correspond un vecteur qu on appelle vecteur de la

Remarque : A chaque translation correspond un vecteur qu on appelle vecteur de la Vecters I. Notion de vecters a) Vecters et translations Définition : A et B désignent dex points d plan. La translation qi transforme A en B associe à tot point C d plan l'niqe point D tel qe les segments

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES Nom de l'adhérent : N d'adhérent :.. INFORMATIONS DIVERSES Rubrique Nom de la personne à contacter AD Date de début exercice N BA Date de fin exercice N BB Date d'arrêté provisoire BC DECLARATION RECTIFICATIVE

Plus en détail

Vecteurs dans le plan

Vecteurs dans le plan Vecters dans le plan 1. Définition d n vecter : (classe de seconde) Soient A et B dex points d plan. La translation transformant A en B est la transformation qi transforme tot point M en n point M tel

Plus en détail

http://www.a2c-31.com Tableau n 3 dépenses, revenus particuliers

http://www.a2c-31.com Tableau n 3 dépenses, revenus particuliers Tableau n 3 dépenses, revenus particuliers Merci de compléter les tableaux suivants pour vous garantir un maximum d'informations en un minimum de temps à l'avenir Si possible, indiquez les dates de fin

Plus en détail

(X)HTML - IUT A de Lille 1 Formation Temir SC - 1 -

(X)HTML - IUT A de Lille 1 Formation Temir SC - 1 - (X)HTML - IUT A de Lille 1 Formation Temir SC - 1 - !" # $ (X)HTML - IUT A de Lille 1 Formation Temir SC - 2 - %&&'()*)+,+&-&.'*/0-/%/,1./-&%()1)+'(2%&314+(2%,%&/%(2/%5%1*6'*..,*&1))/171()%& %&.%/8%))%(),%6'()/9,%:;2%,1./-&%()1)+'(2%&.10%&&1(&)'*6

Plus en détail

!"! #$ +& #! # " & &! ')* " & &,- # " "./01)2 3 " & 4&,! - # 3 " "&

!! #$ +& #! #  & &! ')*  & &,- #  ./01)2 3  & 4&,! - # 3  & !"! #$! " & '!$ "! " "')*& +& #! # " & & " ""!& &! ')* " & &,- # " "./01)2 3 " & 4&,! - # 3 " "& ) " 5 /01) 6 & 7&! $! 6! 8"& +&9 8!8 8 & '8 8 8 8" & &) 8 "! 5 8! #! " 8 & &/ 8" 8! "" 8& &,- 8 8 8! 5 &

Plus en détail

Conclusion : KI = KC et LC = LI. Donc KI = KC = CL = LI..

Conclusion : KI = KC et LC = LI. Donc KI = KC = CL = LI.. Fiche d'exercices EXERCICES Exercice 1 a) Rappeler la définition de la bissectrice d un angle. b) Construire et faire la liste des données de la figure suivante : BAC est un triangle rectangle en A. La

Plus en détail

LED et profilés sur-mesure GUIDE PROFESSIONNEL

LED et profilés sur-mesure GUIDE PROFESSIONNEL LED et profilés sur-mesure GUIDE PROFESSIONNEL 2 3 4 GLOSSAIRE FLEXCREATIVE Le Flex LED est caractérisé par différents critères : LE pas Il caractérise l inter-distance entre deux LED, celui-ci peut être

Plus en détail