Les Evaluations Complémentaires de Sûreté (ECS) sur le parc nucléaire d EDF. Eric MAUCORT Directeur Délégué Production Nucléaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Evaluations Complémentaires de Sûreté (ECS) sur le parc nucléaire d EDF. Eric MAUCORT Directeur Délégué Production Nucléaire"

Transcription

1 Les Evaluations Complémentaires de Sûreté (ECS) sur le parc nucléaire d EDF Eric MAUCORT Directeur Délégué Production Nucléaire

2 Fukushima: des interrogations légitimes Les causes de l accident Un tsunami d une ampleur non prévue à la conception de la centrale, Une organisation de crise qui n a pas permis de remettre l eau et l électricité sous 24 heures pour refroidir les réacteurs accidentés Des réacteurs qui ne disposaient pas de dispositifs ayant permis d éviter les explosions d hydrogène, ni de limiter les rejets dans l environnement Les premières leçons de l accident qui confortent les options françaises L importance des critères pris en compte à la conception (Three Miles Island et Tchernobyl avaient des origines liés à l exploitation) L exploitant est le seul responsable de la sûreté: intérêt du modèle exploitant/concepteur d EDF La nécessité pour les centrales d améliorer régulièrement leur conception pour intégrer: - le retour d expérience des accidents et des incidents dans le monde - les progrès de la connaissance - les évolutions de l environnement et une volonté d aller encore plus loin

3 La situation du parc EDF! EDF est le plus grand opérateur nucléaire du monde

4 La situation du parc EDF! EDF exploite un parc standardisé de réacteurs à eau pressurisée Réacteur à eau pressurisée Réacteur à eau bouillante

5 Base de la démarche de sûreté: le concept de défense en profondeur! 3 lignes de défense à la conception et en exploitation assurent les fonctions de sûreté dans les centrales :! 1 ère ligne de défense : systèmes de protection face aux évènements naturels (séismes, inondations, vents )!! 2 ème ligne de défense : parades et moyens face à la perte d eau ou d électricité (diesels de secours, circuits incendies de secours )!! 3 ème ligne de défense : parades pour limiter les conséquences d une dégradation du combustible et du confinement! En cas de perturbation significative, l organisation de crise permet de mettre en place une réponse rapide, avec la mobilisation de moyens nécessaires et adéquates.

6 La situation du parc EDF Réévaluation de sûreté tous les 10 ans - Intégration des avances technologiques, - retour d expérience des événements - évolution de la nature des risques intégré! Modification des installations et des équipements! Ré interrogation des différentes lignes de défense

7 Les atouts du parc nucléaire d EDF Un âge moyen de 26 ans 44 GW mis en service entre 1980 et 1990 sur une capacité totale installée de 63 GW Standardisation technique et amélioration permanente de la sûreté EDF, architecte ensemblier de ses centrales, propriétaire et exploitant Le cadre règlementaire français : des réexamens de sûreté tous les 10 ans pour renforcer la conception des centrales Un nouveau référentiel de sûreté et un programme d améliorations correspondant mis en œuvre lors des visites décennales pour chaque palier technique, après approbation de l Autorité de Sûreté Nucléaire Réévaluation systématique des exigences de sûreté au regard du retour d expérience national et international et de l évolution des connaissances scientifiques et techniques Un programme d investissement pour le remplacement des gros composants à 30 ans ( ) Obsolescence de certains gros composants qui doivent être remplacés à partir de 30 ans environ (observation benchmark international) Dans la perspective d une durée de fonctionnement de 60 ans La prolongation de la durée de fonctionnement au-delà de 40 ans Objectif cohérent avec la tendance observée au plan international pour les technologies analogues (REP) Une réévaluation spécifique des référentiels de sûreté proposée par EDF à l ASN pour une mise en œuvre à partir des 4 ème visites décennales 900 MW et des 3 ème pour le palier 1300 MW

8 La situation du parc EDF Intégration du retour d expérience! Installation de recombineurs d hydrogène dans les bâtiments réacteurs (suite à Three Mile Island aux USA)! Une centaine de recombineurs d hydrogène installée sur chaque réacteur! Ces équipements fonctionnent sans alimentation électrique et permettent d éviter une explosion liée à une accumulation d hydrogène dans le bâtiment réacteur! Installation de filtres U5 (suite à Three Mile Island aux USA)! Filtrer un éventuel rejet pour dégonfler l enceinte suite à un accident! Ces équipements permettent de retenir 99,9% des Cesiums qui sont responsables des pollutions des sols dans la zone de Fukushima! Travaux contre les risques d inondation (après Blayais en 1999)! A Gravelines : mise en place de murets et de barrages supplémentaires! A Dampierre : installation de barrages et construction de talus supplémentaires à la périphérie du site. Mur pare- houle 8, 50 m Digue front de Gironde 6, 20 m 5, 15 m 0 SEO 100 VE PF de la station de pompage 5, 25 m PF INB 4, 50 m Digue marais 5, 75 m Poste de Braud PF : 3, 50 m CBMS : 5, 07 m CBMS : 5, 11 m Gironde Marais 2, 50 m < route d' accès < 3, 00 m Poste de Marquis PF : 2, 11 m CBMS : 5, 49 m!

9 Les Evaluations Complémentaires de Sûreté! Le Premier Ministre Français, François Fillon, a saisi l ASN le 23 mars 2011, suite à l accident de Fukushima, pour mener des Evaluations Complémentaires de Sûreté (ECS) et lui remettre un avis, fin 2011, pour chaque centrale nucléaire concernant 5 domaines :! Inondations! Séismes! Perte d alimentation électrique! Perte de la source d eau! Gestion d un accident grave! La Commission européenne a également souhaité mener des «stress tests» sur les centrales européennes suite à l accident de Fukushima! En France l ASN a intégré le référentiel européen dans le cahier des charges des Evaluations complémentaires de sûreté, assurant ainsi la cohérence entre la demande émanant du Gouvernement français, et celle du Conseil européen.

10 Les ECS : une démarche en deux étapes 1 2 Réexamen approfondi des lignes de défense existantes, au-regard du référentiel actuel : Protections, digues, talus, ancrages, diesels, ressources en eau Maîtrise des accidents du dimensionnement Tous les systèmes participant à la démonstration de sûreté Analyse nouvelle au-delà du référentiel : Efficacité des protections Maîtrise des situations extrêmes «Noyau Dur» de systèmes et matériels permettant d éviter des rejets «de type Fukushima» Si nécessaire, mise en place de moyens supplémentaires : Matériels Hommes Organisation locale / nationale

Annexe 13 Réexamens de sûreté et visites décennales des réacteus à eau sous pression

Annexe 13 Réexamens de sûreté et visites décennales des réacteus à eau sous pression Annexe 13 Réexamens de sûreté et visites décennales des réacteus à eau sous pression 10 juin 2011 Réexamens de sûreté et visites décennales (VD) Sur le plan réglementaire, il n y a pas en France de limitation

Plus en détail

Le parc nucléaire EDF

Le parc nucléaire EDF Le parc nucléaire EDF Le nucléaire: un choix français La France a fondé son choix de l énergie nucléaire après les 2 chocs pétroliers de 1973 et 1979 Pour maîtriser les coûts de l électricité et assurer

Plus en détail

CENTRALE NUCLEAIRE DE FESSENHEIM

CENTRALE NUCLEAIRE DE FESSENHEIM CENTRALE NUCLEAIRE DE FESSENHEIM Bienvenue Juin 2013 SOMMAIRE 1. LA PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ EN FRANCE LE MIX ÉNERGÉTIQUE EDF EN 2012 LES COÛTS DE PRODUCTION L EMPILEMENT DES MOYENS DE PRODUCTION 2. LE

Plus en détail

9 décembre 2011. Commission Locale d Information

9 décembre 2011. Commission Locale d Information 9 décembre 2011 Commission Locale d Information Les Evaluations Complémentaires de Sûreté (ECS) au sein du parc nucléaire EDF 2 1. Contexte et enjeux des Evaluations complémentaires de sûreté (ECS) Contexte

Plus en détail

Evaluations complémentaires de sûreté des centrales EDF

Evaluations complémentaires de sûreté des centrales EDF Evaluations complémentaires de sûreté des centrales EDF Xavier POUGET-ABADIE EDF DIN Réunion de la SFEN 21 juin 2011 Réponses de la France et de l Union Européenne Premiers enseignements de Fukushima Plan

Plus en détail

La perte des systèmes de refroidissement La perte des alimentations électriques

La perte des systèmes de refroidissement La perte des alimentations électriques La perte des systèmes de refroidissement La perte des alimentations électriques Séminaire IRSN / ANCCLI du 14 septembre 2011 Pascal QUENTIN IRSN - Direction de la sûreté des réacteurs 1 Trois fonctions

Plus en détail

LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE EDF ET LES ACTIONS POST FUKUSHIMA 1 AMBITIONNER DE PORTER À 50 OU 60 ANS L EXPLOITATION DES RÉACTEURS

LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE EDF ET LES ACTIONS POST FUKUSHIMA 1 AMBITIONNER DE PORTER À 50 OU 60 ANS L EXPLOITATION DES RÉACTEURS SFEN/GR21 Janvier 2014 LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE EDF ET LES ACTIONS POST FUKUSHIMA 1 AMBITIONNER DE PORTER À 50 OU 60 ANS L EXPLOITATION DES RÉACTEURS Le Grand carénage du parc nucléaire d EDF

Plus en détail

Levée du point d arrêt lié au permis de la centrale nucléaire de Pickering d Ontario Power Generation

Levée du point d arrêt lié au permis de la centrale nucléaire de Pickering d Ontario Power Generation Levée du point d arrêt lié au permis de la centrale nucléaire de Pickering d Ontario Power Generation Présentation au Comité de la santé nucléaire de Durham Le 14 novembre 2014 Miguel Santini Directeur,

Plus en détail

Les dispositions des ECS AREVA

Les dispositions des ECS AREVA Les dispositions des ECS AREVA Séminaire IRSN-ANCCLI Paris, le 10 décembre 2013 Pierre CHAMBRETTE Coordinateur ECS AREVA Sommaire Rappel du processus des évaluations complémentaires de sûreté des installations

Plus en détail

Evaluations complémentaires de sûreté, prescriptions et plan national d action. 19 juin 2013 ANCLI 1

Evaluations complémentaires de sûreté, prescriptions et plan national d action. 19 juin 2013 ANCLI 1 Evaluations complémentaires de sûreté, prescriptions et plan national d action 19 juin 2013 ANCLI 1 Installations nucléaires 125 installations nucléaires Réacteurs EDF 19 sites 58 réacteurs Brennillis

Plus en détail

Comité scientifique de l ANCCLI

Comité scientifique de l ANCCLI Comité scientifique de l ANCCLI Suivi des visites décennales des installations nucléaires de base et implication dans le suivi de leur fonctionnement Guide méthodologique à l intention des commissions

Plus en détail

L échéance des 40 ans du parc nucléaire français

L échéance des 40 ans du parc nucléaire français L échéance des 40 ans du parc nucléaire français Processus de décision, options de renforcement et coûts associés à une éventuelle prolongation d exploitation au delà de 40 ans des réacteurs d EDF Yves

Plus en détail

Répondre aux exigences réglementaires. Règlementation équipements sous pression Loi TSN. Faire des opérations de maintenance lourde

Répondre aux exigences réglementaires. Règlementation équipements sous pression Loi TSN. Faire des opérations de maintenance lourde Les troisièmes visites décennales des réacteurs de 900 MW Réunion ANCCLI-IRSN 9 novembre 2010 Le but des visites décennales Répondre aux exigences réglementaires Règlementation équipements sous pression

Plus en détail

Vu le code de l environnement, notamment ses articles L. 592-20, L. 593-18 et L. 593-19 ;

Vu le code de l environnement, notamment ses articles L. 592-20, L. 593-18 et L. 593-19 ; REPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 2014-DC-0456 de l Autorité de sûreté nucléaire du 9 septembre 2014 fixant à Électricité de France Société Anonyme (EDF-SA) les prescriptions complémentaires applicables

Plus en détail

ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES

ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES Garantir le bon fonctionnement de 58 réacteurs implantés dans 19 centrales nucléaires réparties dans

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. 3 septembre 2015. Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général

CONFÉRENCE DE PRESSE. 3 septembre 2015. Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général CONFÉRENCE DE PRESSE 3 septembre 2015 Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général Xavier URSAT Directeur Exécutif Ingénierie et Projets Nouveau Nucléaire EDF, ÉLECTRICIEN RESPONSABLE CHAMPION DE LA CROISSANCE

Plus en détail

Groupe des pays exploitants de RELP Application des leçons tirées de l accident de Fukushima à la technologie CANDU

Groupe des pays exploitants de RELP Application des leçons tirées de l accident de Fukushima à la technologie CANDU e-doc 4408266 Groupe des pays exploitants de RELP Application des leçons tirées de l accident de Fukushima à la technologie CANDU Greg Rzentkowski Directeur général, Réglementation des centrales nucléaires

Plus en détail

Le risque nucléaire : comptabiliser pour décider

Le risque nucléaire : comptabiliser pour décider Conseil économique pour le développement durable Le risque nucléaire : comptabiliser pour décider Dominique Bureau Conseil économique pour le développement durable www.developpement-durable.gouv.fr Leçons

Plus en détail

Les réacteurs BWR (utilisés au JAPON) et les PWR (utilisés en France)

Les réacteurs BWR (utilisés au JAPON) et les PWR (utilisés en France) Les réacteurs BWR (utilisés au JAPON) et les PWR (utilisés en France) Principe du réacteur BWR ( bouillant) utilisé largement au JAPON A noter qu en son temps: Le président Giscard (VGE) qui avait des

Plus en détail

BILAN 2014 ET PERSPECTIVES

BILAN 2014 ET PERSPECTIVES CNPE de Cattenom BILAN 2014 ET PERSPECTIVES Commission Locale d Information 19 mai 2015 BILAN 2014 Ce document est la propriété d EDF. Toute diffusion externe du présent document ou des informations qu

Plus en détail

Mise en œuvre de la visite décennale 3 de la centrale nucléaire de Fessenheim- Tranche 1

Mise en œuvre de la visite décennale 3 de la centrale nucléaire de Fessenheim- Tranche 1 Mise en œuvre de la visite décennale 3 de la centrale nucléaire de Fessenheim- Tranche 1 Historique Composition initiale Rôle de commission VD 1 VD 2 VD 3 Programme de l expertise Consultation des bureaux

Plus en détail

L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN

L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN Commission locale d information de FBFC du 6 juin 214 1 L Autorité de sûreté nucléaire DIVISION DE LYON Une

Plus en détail

Le réexamen de sûreté associé aux troisièmes visites décennales des réacteurs de 900MWe

Le réexamen de sûreté associé aux troisièmes visites décennales des réacteurs de 900MWe Le réexamen de sûreté associé aux troisièmes visites décennales des réacteurs de 900MWe Guillaume Wack, Directeur des centrales nucléaires réunion HCTISN du 16/12/2010 - réexamen de sûreté 1 Le contexte

Plus en détail

Cadre de référence Groupe de travail de la CCSN Examen de l événement nucléaire au Japon : Répercussions sur les centrales nucléaires canadiennes

Cadre de référence Groupe de travail de la CCSN Examen de l événement nucléaire au Japon : Répercussions sur les centrales nucléaires canadiennes Cadre de référence Groupe de travail de la CCSN Examen de l événement nucléaire au Japon : Répercussions sur les centrales nucléaires canadiennes Objet L objectif général consiste à évaluer les répercussions

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Nord - Pas de Calais

Une production d électricité au cœur de la région Nord - Pas de Calais DOSSIER DE PRESSE La centrale nucléaire de Gravelines Une production d électricité au cœur de la région Nord - Pas de Calais N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. Centre Nucléaire de Production

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE. Figure 1 : schéma des réseaux d alimentation électrique externes et interne des réacteurs

NOTE TECHNIQUE. Figure 1 : schéma des réseaux d alimentation électrique externes et interne des réacteurs REPUBLIQUE FRANCAISE Paris, le 17 février 2010 NOTE TECHNIQUE Le rôle pour la sûreté des groupes électrogènes de secours à moteur diesel des réacteurs de 900 MWe et la problématique de l usure prématurée

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Poitou-Charentes

Une production d électricité au cœur de la région Poitou-Charentes La centrale nucléaire de Civaux Une production d électricité au cœur de la région Poitou-Charentes N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Civaux BP 64 86320 Civaux Fil Twitter

Plus en détail

Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013

Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013 Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013 CLI de Saint-Alban / Saint-Maurice l Exil 19 mai 2014 19/05/2014 1 L Autorité de sûreté

Plus en détail

Les Evaluations Complémentaires de Sûreté (ECS) des centrales de

Les Evaluations Complémentaires de Sûreté (ECS) des centrales de Les Evaluations Complémentaires de Sûreté (ECS) des centrales de Paluel et Penly CLIN Paluel/Penly 28/09/2011 1. La prévention des risques dès la conception Dès la conception des centrales de Paluel &

Plus en détail

La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE 1ER FEVRIER 2012 La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous en avez

Plus en détail

La centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux. Une production d électricité au cœur de la région de Centre

La centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux. Une production d électricité au cœur de la région de Centre La centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux Une production d électricité au cœur de la région de Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Saint-Laurent-des-Eaux BP 42

Plus en détail

LA PRÉVENTION DES RISQUES SUR LES CENTRALES NUCLÉAIRES D EDF

LA PRÉVENTION DES RISQUES SUR LES CENTRALES NUCLÉAIRES D EDF LA PRÉVENTION DES RISQUES SUR LES CENTRALES NUCLÉAIRES D EDF L exploitation d une centrale nucléaire nécessite l utilisation d uranium dont la fission libère de l énergie et crée de la radioactivité. Appelés

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Centre

Une production d électricité au cœur de la région Centre La centrale nucléaire de Chinon Une production d électricité au cœur de la région Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Chinon BP 80-37420 AVOINE SA au capital de 924

Plus en détail

ASN - Division de Lyon. R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement

ASN - Division de Lyon. R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement ASN - Division de Lyon R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement 22 octobre 2010 : Information de la CLIGEET 2 ! " # $! %## % %! & '( %&! & $% # #% ) * & 22 octobre 2010 : Information

Plus en détail

Une production d électricité au cœur des régions Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte-d Azur

Une production d électricité au cœur des régions Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte-d Azur La centrale nucléaire du Tricastin Une production d électricité au cœur des régions Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte-d Azur EDF Centrale nucléaire du Tricastin CS 40 009 26131 Saint-Paul-Trois-Châteaux

Plus en détail

GROUPE PERMANENT D EXPERTS POUR LES REACTEURS NUCLEAIRES

GROUPE PERMANENT D EXPERTS POUR LES REACTEURS NUCLEAIRES GROUPE PERMANENT D EXPERTS POUR LES REACTEURS NUCLEAIRES Avis relatif aux accidents graves et aux études probabilistes de niveau 2 (EPS 2) dans le cadre du réexamen de sûreté associé aux troisièmes visites

Plus en détail

La Commission. canadienne de sûreté nucléaire Présentation à la Conférence nationale sur l assurance au Canada. suretenucleaire.gc.

La Commission. canadienne de sûreté nucléaire Présentation à la Conférence nationale sur l assurance au Canada. suretenucleaire.gc. La Commission Terry Jamieson Vice-président, Direction générale du soutien technique Commission canadienne de sûreté nucléaire Le 23 septembre 2014 canadienne de sûreté nucléaire Présentation à la Conférence

Plus en détail

La sûreté nucléaire et la radioprotection en Alsace & Lorraine

La sûreté nucléaire et la radioprotection en Alsace & Lorraine La sûreté nucléaire et la radioprotection en Alsace & Lorraine Bilan de l'année 2011 Strasbourg, le 3 juillet 2012 Marc HOELTZEL, délégué territorial de Strasbourg de l'asn Florien KRAFT, chef de la division

Plus en détail

Point d actualités du site AREVA Tricastin

Point d actualités du site AREVA Tricastin Point d actualités du site AREVA Tricastin Frédéric De Agostini Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 21 juin 2012 Direction Tricastin Journée sécurité des chantiers du Tricastin Plus de 1200 participants

Plus en détail

LES ENJEUX ECONOMIQUES DU NUCLEAIRE DU FUTUR

LES ENJEUX ECONOMIQUES DU NUCLEAIRE DU FUTUR LES ENJEUX ECONOMIQUES DU NUCLEAIRE DU FUTUR 4ème Journée I-tésé G. Mathonnière Y. Amalric A. Baschwitz T. Duquesnoy S. Gabriel F. Legée 11 JUIN 2012 CEA 10 AVRIL 2012 PAGE 1 LE PARC ACTUEL GENERATION

Plus en détail

ANALYSE et COMMENTAIRE des rapports d évaluation complémentaire de la sûreté des installations nucléaires au regard de l accident de Fukushima

ANALYSE et COMMENTAIRE des rapports d évaluation complémentaire de la sûreté des installations nucléaires au regard de l accident de Fukushima ANALYSE et COMMENTAIRE des rapports d évaluation complémentaire de la sûreté des installations nucléaires au regard de l accident de Fukushima Monique et Raymond SENE GSIEN 1 AVANT-PROPOS Le Premier Ministre

Plus en détail

Le site et ses installations

Le site et ses installations CARTE D IDENTITE Site de Chinon Actualisée au 13/07/2012 Le site et ses installations Situation géographique et économique Le centre nucléaire de production d électricité (CNPE) de Chinon s étend sur 155

Plus en détail

ECS post- Fukushima. Aléa sismique. Réunion ANCCLI IRSN 24 novembre 2011

ECS post- Fukushima. Aléa sismique. Réunion ANCCLI IRSN 24 novembre 2011 ECS post- Fukushima Aléa sismique Réunion ANCCLI IRSN 24 novembre 2011 1 Sommaire 1. Rappel du cahier des charges ASN 2. Quelques éléments des dossiers des exploitants 3. Analyse de l IRSN CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Accidents nucléaires De Three Mile Island à Fukushima

Accidents nucléaires De Three Mile Island à Fukushima FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN GÉOGRAPHIE DU CYCLE D'ORIENTATION SUR LA THÉMATIQUE DU NUCLÉAIRE Accidents nucléaires De Three Mile Island à Fukushima Walter Wildi FACULTE DES SCIENCES, UNVERSITE

Plus en détail

Rencontres Nucléaire et Santé

Rencontres Nucléaire et Santé La Sûreté Nucléaire Rencontres Nucléaire et Santé Le Parc Nucléaire français 3 La Sûreté Nucléaire L exploitant est responsable de la sûreté La sûreté nucléaire, c est l ensemble des dispositions prises

Plus en détail

Annexe 5 TRICASTIN 1

Annexe 5 TRICASTIN 1 Annexe 5 TRICASTIN 1 COMURHEX II et la conversion de l uranium CIGEET- 4 juillet 2008 Pierre BOUZON, Maîtrise d ouvrage TRICASTIN 2 La conversion : un maillon indispensable au cycle du combustible Le minerai

Plus en détail

Remplacement des groupes de production d eau glacée (DEG)

Remplacement des groupes de production d eau glacée (DEG) Remplacement des groupes de production d eau glacée (DEG) François GODIN ASN Chef de division 1 Rappel du contexte CLI Sécurité des populations du 19 février 2014 Le règlement européen 2037/2000 du 29

Plus en détail

Quelques clés pour comprendre ce qui se passe actuellement à la centrale de fukushima au japon

Quelques clés pour comprendre ce qui se passe actuellement à la centrale de fukushima au japon Quelques clés pour comprendre ce qui se passe actuellement à la centrale de fukushima au japon Cédric RAY, IPNL Nathalie MONCOFFRE, IPNL Henri SUREAU, IDE Radioactivité 10 T N / 1024 Fission et réaction

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Nord-Pas de Calais.

Une production d électricité au cœur de la région Nord-Pas de Calais. La centrale nucléaire de Gravelines Une production d électricité au cœur de la région Nord-Pas de Calais. N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF - Centre Nucléaire de Production d Electricité

Plus en détail

L IRSN a expertisé la sûreté et la radioprotection de la Station de Traitement, d Assainissement et de Reconditionnement (STAR) du CEA/Cadarache

L IRSN a expertisé la sûreté et la radioprotection de la Station de Traitement, d Assainissement et de Reconditionnement (STAR) du CEA/Cadarache 24 juin 2009 L IRSN a expertisé la sûreté et la radioprotection de la Station de Traitement, d Assainissement et de Reconditionnement (STAR) du CEA/Cadarache Le commissariat à l énergie atomique (CEA)

Plus en détail

Accident de la Centrale de Fukushima Daiichi. SFRP/Paris 9 février 2012 1

Accident de la Centrale de Fukushima Daiichi. SFRP/Paris 9 février 2012 1 Accident de la Centrale de Fukushima Daiichi «Faits et gestes!» SFRP/Paris 9 février 2012 1 JAPON : 54 réacteurs en exploitation avant l accident 49 GWe Schéma d un réacteur à eau bouillante (REB) Schéma

Plus en détail

Annexe 5 Amélioration de la sûreté des centrales nucléaires EDF depuis leur mise en service

Annexe 5 Amélioration de la sûreté des centrales nucléaires EDF depuis leur mise en service Annexe 5 Amélioration de la sûreté des centrales nucléaires EDF depuis leur mise en service Yves Bamberger Introduction Depuis leur mise en service les centrales du parc nucléaire d EDF ont été et sont

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-DRC-2016-012426 Monsieur le directeur de l établissement AREVA NC de La Hague 50444 BEAUMONT HAGUE CEDEX

N/Réf. : CODEP-DRC-2016-012426 Monsieur le directeur de l établissement AREVA NC de La Hague 50444 BEAUMONT HAGUE CEDEX REPUBLIQUE FRANCAISE Direction des déchets, des installations de recherche et du cycle Montrouge, le 12 mai 2016 N/Réf. : CODEP-DRC-2016-012426 Monsieur le directeur de l établissement AREVA NC de La Hague

Plus en détail

La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées

La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2012 La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées Contact Presse : Frédéric PIQUET Tél : 05 63 29 32 00 e-mail : frederic.piquet@edf.fr

Plus en détail

Conséquences radiologiques et dosimétriques en cas d accident nucléaire : prise en compte dans la démarche de sûreté et enjeux de protection

Conséquences radiologiques et dosimétriques en cas d accident nucléaire : prise en compte dans la démarche de sûreté et enjeux de protection Conséquences radiologiques et dosimétriques en cas d accident nucléaire : prise en compte dans la démarche de sûreté et enjeux de protection 9 juin 2010 / UIC Paris Présenté par E. COGEZ, IRSN Contexte

Plus en détail

SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE

SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE DÉBAT PUBLIC 2005/06 Projet Flamanville 3 Construction d une centrale électronucléaire tête de série EPR sur le site de Flamanville @ SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE EDF, maître d ouvrage du projet

Plus en détail

EXPERTISE TECHNICO-ECONOMIQUE SUR LE MAINTIEN EN FONCTIONNEMENT DE FESSENHEIM

EXPERTISE TECHNICO-ECONOMIQUE SUR LE MAINTIEN EN FONCTIONNEMENT DE FESSENHEIM EXPERTISE TECHNICO-ECONOMIQUE SUR LE MAINTIEN EN FONCTIONNEMENT DE FESSENHEIM PROJET DE RAPPORT La présente étude-expertise a été réalisée par : FABRE Claude GOURIOU Alain LUCAS Jean-Claude MARTIN Alain

Plus en détail

Séminaire IRSN - ANCCLI

Séminaire IRSN - ANCCLI Séminaire IRSN - ANCCLI Séminaire du 14/09/2011 La gestion de crise Sommaire de la présentation Sommaire Missions de l IRSN en cas de crise nucléaire Les premiers enseignements de l accident de Fukushima

Plus en détail

nappe d hydrocarbures à proximité de la prise d eau de la centrale.

nappe d hydrocarbures à proximité de la prise d eau de la centrale. Fontenay-aux-Roses, le 17 juin 2013 Monsieur le Président de l Autorité de sûreté nucléaire Avis IRSN n 2013-00225 Objet : Réacteurs électronucléaires EDF Instruction des études associées au réexamen de

Plus en détail

Aide apportée par AREVA au Japon suite à l accident de Fukushima. HCTISN Arnaud GAY Directeur, Business Unit Valorisation - AREVA 9 mars 2012

Aide apportée par AREVA au Japon suite à l accident de Fukushima. HCTISN Arnaud GAY Directeur, Business Unit Valorisation - AREVA 9 mars 2012 Aide apportée par AREVA au Japon suite à l accident de Fukushima HCTISN Arnaud GAY Directeur, Business Unit Valorisation - AREVA 9 mars 2012 Sommaire Un soutien technique et humain immédiat Actiflo -Rad,

Plus en détail

Chapitre 9 Conclusion

Chapitre 9 Conclusion Chapitre 9 Conclusion En raison des dispositions techniques et organisationnelles mises en place pour exploiter les réacteurs nucléaires de production d électricité, un «accident de fusion du cœur» ou

Plus en détail

La centrale nucléaire de Flamanville, une production d électricité au cœur de la région Basse Normandie

La centrale nucléaire de Flamanville, une production d électricité au cœur de la région Basse Normandie DOSSIER DE PRESSE MAI 2012 La centrale nucléaire de Flamanville, une production d électricité au cœur de la région Basse Normandie Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous

Plus en détail

EDF Programme Grand Carénage HCTISN le 10/12/15

EDF Programme Grand Carénage HCTISN le 10/12/15 EDF Programme Grand Carénage HCTISN le 10/12/15 LE PROGRAMME INDUSTRIEL 2 LE PROGRAMME INDUSTRIEL DU PARC EXISTANT EN FRANCE Le Grand Carénage est le programme industriel du parc nucléaire existant en

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Centre

Une production d électricité au cœur de la région Centre La centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Une production d électricité au cœur de la région Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF Centrale de Dampierre-en-Burly BP 18 45570

Plus en détail

Les besoins en eau de refroidissement des centrales thermiques de production d électricité. Alain VICAUD - EDF Division Production Nucléaire

Les besoins en eau de refroidissement des centrales thermiques de production d électricité. Alain VICAUD - EDF Division Production Nucléaire Les besoins en eau de refroidissement des centrales thermiques de production d électricité 1 Les circuits d eau d une centrale thermique Circuit secondaire Appoint Circuit primaire Circuit tertiaire Purge

Plus en détail

A lire attentivement et à conserver. Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans?

A lire attentivement et à conserver. Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans? A lire attentivement et à conserver Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans? FBFC Romans fabrique des combustibles nucléaires. La Franco-Belge de Fabrication de Combustible (FBFC) est intégrée

Plus en détail

Retour d expérience des incidents observés en radiographie industrielle Autorité de sûreté nucléaire Direction du transport et des sources

Retour d expérience des incidents observés en radiographie industrielle Autorité de sûreté nucléaire Direction du transport et des sources Retour d expérience des incidents observés en radiographie industrielle Autorité de sûreté nucléaire Direction du transport et des sources Grégory FONTAINE Evénements significatifs recensés par l ASN 16

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées

Une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées La centrale nucléaire de Golfech Une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Golfech BP24 82401 Valence d Agen Cedex

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région de Centre

Une production d électricité au cœur de la région de Centre La centrale nucléaire de Chinon Une production d électricité au cœur de la région de Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Chinon B P 80 37140 AVOINE Fil Twitter : edfchinon

Plus en détail

CONVENTION QUADRIPARTITE Modalités de réalisation des expertises ciblées lors de la visite décennales n 3 de Fessenheim 1

CONVENTION QUADRIPARTITE Modalités de réalisation des expertises ciblées lors de la visite décennales n 3 de Fessenheim 1 CONVENTION QUADRIPARTITE Modalités de réalisation des expertises ciblées lors de la visite décennales n 3 de Fessenheim 1 Entre, Le Département du Haut-Rhin représenté par le Président du Conseil Général

Plus en détail

Bilan du contrôle du site de CREYS-MALVILLE en 2013

Bilan du contrôle du site de CREYS-MALVILLE en 2013 Bilan du contrôle du site de CREYS-MALVILLE en 2013 11 juin 2014 Réunion de la CLI du site de Creys-Malville 1 Bilan du contrôle du site de CREYS-MALVILLE en 2013 Contrôles et actions exercés par l Autorité

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

Contrôle et protection incendie des systèmes de ventilation

Contrôle et protection incendie des systèmes de ventilation Contrôle et protection incendie des systèmes de ventilation Des technologies innovantes et exclusives éprouvées dans des conditions extrêmes Depuis sa création, il y a plus de 35 ans, VRACO est spécialisé

Plus en détail

Panorama 11 mars 2011 : le choc de Fukushima, et après?

Panorama 11 mars 2011 : le choc de Fukushima, et après? Plus de quatre ans après l accident de Fukushima, l énergie nucléaire suscite toujours autant de réticences et de débats. Plusieurs pays comme l Allemagne ont ainsi décidé de «sortir du nucléaire», tandis

Plus en détail

Projet de résolution sur les zones humides et la prévention des risques de catastrophe

Projet de résolution sur les zones humides et la prévention des risques de catastrophe CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) 48 e Réunion du Comité permanent Gland, Suisse, 26 30 janvier 2015 SC48 28 Projet de résolution sur les zones humides et la prévention des risques

Plus en détail

DIVISION DE LYON Lyon, le 31/10/2013

DIVISION DE LYON Lyon, le 31/10/2013 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 31/10/2013 N/Réf. : CODEP-LYO-2013-060148 Monsieur le Directeur du centre nucléaire de production d'électricité du Bugey EDF - CNPE du Bugey BP 60120 01 155

Plus en détail

Réussir un grand projet de transformation : 20 bonnes pratiques pour changer l entreprise

Réussir un grand projet de transformation : 20 bonnes pratiques pour changer l entreprise David Autissier et Thierry Meslin Réussir un grand projet de transformation : 20 bonnes pratiques pour changer l entreprise Le projet OEEI du parc nucléaire d EDF Préface de Dominique Minière et de Philippe

Plus en détail

LA CENTRALE NUCLEAIRE DE PALUEL OUVRE LA VOIE DU GRAND CARENAGE

LA CENTRALE NUCLEAIRE DE PALUEL OUVRE LA VOIE DU GRAND CARENAGE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE PALUEL OUVRE LA VOIE DU GRAND CARENAGE 3 ème visite décennale de l unité de production n 2 N imprimez ce document que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de PALUEL BP 48 76450

Plus en détail

Plan d action du personnel de la CCSN concernant les recommandations du Groupe de travail de la CCSN sur Fukushima INFO-0828

Plan d action du personnel de la CCSN concernant les recommandations du Groupe de travail de la CCSN sur Fukushima INFO-0828 Plan d action du personnel de la CCSN concernant les recommandations du Groupe de travail de la CCSN sur Fukushima INFO-0828 Décembre 2011 Plan d action du personnel de la CCSN concernant les recommandations

Plus en détail

Le coût du nucléaire EPR. Benjamin Dessus Global Chance 14 mai 2013

Le coût du nucléaire EPR. Benjamin Dessus Global Chance 14 mai 2013 Le coût du nucléaire EPR Benjamin Dessus Global Chance 14 mai 2013 Des caractéristiques très particulières Densité de puissance considérable : 5000 MW th dans un faible volume (500 000 logements), La création

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ. «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE»

ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ. «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE» ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE» STEP d Abdelmoumen Synthèse non technique Demande de services n MA/2007/02

Plus en détail

Le contexte législatif et réglementaire

Le contexte législatif et réglementaire Le contexte législatif et réglementaire En France, la réglementation ne prévoit pas d imposer de durée pour l autorisation d exploiter une INB : L article 29 (I) de la loi TSN dispose que la création de

Plus en détail

La sûreté du réacteur EPR

La sûreté du réacteur EPR La sûreté du réacteur EPR Jean-Michel EVRARD Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire Direction de la Sûreté des Réacteurs Conférence au Visiatome 13 septembre 2007 En préambule L Institut de

Plus en détail

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache COGEMA Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache Roger FANTON Chef des services QSSE Directeur Adjoint Journées SFRP, les 17 et 18 novembre 2005 COGEMA L'énergie, cœur

Plus en détail

Référentiel de la radioprotection au CEA

Référentiel de la radioprotection au CEA Page 3 sur 7 TABLE DES MATIERES 1. OBJET... 4 2. CHAMP D APPLICATION... 4 3. RESPONSABILITES... 4 4. COMPOSITION DU REFERENTIEL DE LA RADIOPROTECTION AU... 4 5. LISTE DES DOCUMENTS CONSTITUANT LE REFERENTIEL

Plus en détail

: Loi n 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la tran sparence et à la sécurité en matière nucléaire, notamment son article 40.

: Loi n 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la tran sparence et à la sécurité en matière nucléaire, notamment son article 40. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LILLE Douai, le 13 octobre 2011 CODEP-DOA-2011-57631 LD/NL Monsieur le Directeur du Centre Nucléaire de Production d Electricité B.P. 149 59820 GRAVELINES Objet : Contrôle

Plus en détail

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté PPMS Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement Page 1 1 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT Année de réalisation du PPMS Nom de l établissement

Plus en détail

Conduite de l exploitation : Gestion des accidents : Programmes de gestion des accidents graves touchant les réacteurs nucléaires REGDOC-2.3.

Conduite de l exploitation : Gestion des accidents : Programmes de gestion des accidents graves touchant les réacteurs nucléaires REGDOC-2.3. Conduite de l exploitation : Gestion des accidents : Programmes de gestion des accidents graves touchant les réacteurs nucléaires REGDOC-2.3.2 Septembre 2013 Gestion des accidents : Programmes de gestion

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

Sûreté nucléaire en France post Fukushima :

Sûreté nucléaire en France post Fukushima : INSTITUTE FOR ENERGY AND ENVIRONMENTAL RESEARCH 6935 Laurel Avenue, Suite 201 Takoma Park, MD 20912-4413 USA Tél. : (301) 270-5500 Fax : (301) 270-3029 e-mail : ieer@ieer.org http://www.ieer.org WORLD

Plus en détail

RAPPORT SUR LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE ET LA RADIOPROTECTION DES INSTALLATIONS NUCLÉAIRES DE SAINT-ALBAN SAINT-MAURICE

RAPPORT SUR LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE ET LA RADIOPROTECTION DES INSTALLATIONS NUCLÉAIRES DE SAINT-ALBAN SAINT-MAURICE 2013 RAPPORT SUR LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE ET LA RADIOPROTECTION DES INSTALLATIONS NUCLÉAIRES DE SAINT-ALBAN SAINT-MAURICE Ce rapport est rédigé au titre des articles L125-15 et L125-16 du Code de l environnement

Plus en détail

Accident de la centrale nucléaire Fukushima Dai-Ichi - Décontamination et gestion des déchets - Point de la situation en mars 2015

Accident de la centrale nucléaire Fukushima Dai-Ichi - Décontamination et gestion des déchets - Point de la situation en mars 2015 9 mars 2015 Accident de la centrale nucléaire Fukushima Dai-Ichi - Décontamination et gestion des déchets - Point de la situation en mars 2015 L accident de la centrale de Fukushima Dai-Ichi (F-1), survenu

Plus en détail

L échéance des 40 ans pour le parc nucléaire français

L échéance des 40 ans pour le parc nucléaire français L échéance des 40 ans pour le parc nucléaire français Processus de décision, options de renforcement et coûts associés à une éventuelle prolongation d exploitation au delà de 40 ans des réacteurs d EDF

Plus en détail

Les travaux de l IRSN sur la gestion des compétences dans les CNPE

Les travaux de l IRSN sur la gestion des compétences dans les CNPE Les travaux de l IRSN sur la gestion des compétences dans les CNPE Réunion IRSN/ANCLI sur les visites décennales 9 novembre 2010, Paris Présenté par Jean-Marie ROUSSEAU, IRSN/DSR/SEFH Système de management

Plus en détail

La centrale nucléaire de Saint-Alban Saint-Maurice : une production d électricité au cœur de la région Rhône-Alpes

La centrale nucléaire de Saint-Alban Saint-Maurice : une production d électricité au cœur de la région Rhône-Alpes La centrale nucléaire de Saint-Alban Saint-Maurice : une production d électricité au cœur de la région Rhône-Alpes N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Saint-Alban / Saint-Maurice

Plus en détail

Démonstration de sûreté nucléaire

Démonstration de sûreté nucléaire Démonstration de sûreté nucléaire Titre 3 - Extraits commentés de l'arrêté du 7 février 2012 fixant les règles générales relatives aux INB et dispositions associées (titres 1, 8 et 9) 21 mars 2014 Séminaire

Plus en détail

POURSUITE DU FONCTIONNEMENT DU REACTEUR N 4 DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DU BUGEY APRES SON TROISIEME REEXAMEN DE SURETE

POURSUITE DU FONCTIONNEMENT DU REACTEUR N 4 DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DU BUGEY APRES SON TROISIEME REEXAMEN DE SURETE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RAPPORT A L'ATTENTION DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L ECOLOGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE, ET DE L ENERGIE POURSUITE DU FONCTIONNEMENT DU REACTEUR N 4 DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DU BUGEY

Plus en détail

Gestion de crise en milieu hospitalier : Evolution de la réflexion

Gestion de crise en milieu hospitalier : Evolution de la réflexion 54 es Journées d'études et de formation des Ingénieurs Hospitaliers de France TOULOUSE 2014 Gestion de crise en milieu hospitalier : Evolution de la réflexion Mme Frédérique BRAYDA- CASABONNE Bonjour,

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région de Haute-Normandie

Une production d électricité au cœur de la région de Haute-Normandie La centrale nucléaire de Paluel Une production d électricité au cœur de la région de Haute-Normandie N imprimez ce document que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de PALUEL BP 48 76450 CANY-BARVILLE Fil

Plus en détail

La sûreté nucléaire en question

La sûreté nucléaire en question La sûreté nucléaire en question Les risques liés à la production d électricité d origine nucléaire en France La problématique des risques Le débat sur les risques qu implique l utilisation de l énergie

Plus en détail