Directives concernant le traitement de l'eau des installations de chauffage à eau chaude

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Directives concernant le traitement de l'eau des installations de chauffage à eau chaude"

Transcription

1 Traitement de l'eau - Annexe 1-1/8 Directives concernant le traitement de l'eau des installations de chauffage à eau chaude Comme il n existe pas d eau pure pour le transfert thermique, il faut veiller à une bonne qualité de l eau. Des qualités d eau inadaptées peuvent entraîner la formation de tartre et de corrosion. Par conséquent, il est nécessaire de porter une attention toute particulière à la qualité, au traitement et surtout au contrôle continu de l eau. Le traitement de l eau représente un facteur essentiel garantissant un fonctionnement sans panne ainsi que la disponibilité, la durée de vie et la rentabilité de l installation de chauffage. Terminologie Générateur de chaleur Inclut tous les produits servant à générer la chaleur comme les chaudières, les pompes à chaleur et les modules de cogénération Formation de tartre Dépôts qui s incrustent sur les parois en contact avec l eau des installations de chauffage à eau chaude. Ces dépôts sont composés de constituants de l eau, principalement de carbonate de calcium. Eau de chauffage Volume total de l eau nécessaire au chauffage dans une installation à eau chaude. Eau de remplissage Volume total de l eau utilisée pour le premier remplissage et la première mise en température côté chauffage de l ensemble de l installation à eau chaude. Eau d appoint Chaque quantité d eau rajoutée côté chauffage après la première mise en température. Température de service Température mesurée sur la buse de départ du générateur de chaleur d une installation de chauffage à eau chaude en parfait état de marche. Volume d eau Vmax Volume maximum autorisé en m 3 pour l eau de remplissage et d appoint sur toute la durée de vie du générateur de chaleur. Circuits fermés anti-corrosion Installations de chauffage à eau chaude sur lesquelles la pénétration d oxygène dans l eau de chauffage est Comment éviter les dégâts dus à la corrosion Généralement, la corrosion ne joue qu un rôle secondaire dans les installations de chauffage à eau chaude. A condition que l installation fonctionne en circuit fermé de manière à éviter la pénétration permanente d oxygène qui favorise la corrosion et la rouille ainsi que la formation de boue rouge. L embouage peut provoquer des obstructions, donc une sous-alimentation thermique, de même que des dépôts (semblables aux dépôts calcaires) sur les surfaces chaudes des équipements de transfert thermique. Les volumes d oxygène qui s introduisent dans l installation via l eau de remplissage et d appoint sont habituellement faibles et donc négligeables. Le maintien de la pression et en particulier le fonctionnement, le dimensionnement exact et le réglage correct (pression admissible) du vase d expansion jouent un rôle majeur en ce qui concerne la pénétration d oxygène. La pression admissible et le fonctionnement doivent être contrôlés une fois par an. Si la pénétration continue d oxygène (par ex. en raison de tuyaux en plastique non étanches à la diffusion) ou si l installation ne peut pas nécessaire de prendre des mesures anti-corrosion, par ex. en rajoutant des additifs chimiques autorisés ou en séparant le système au moyen d un échangeur thermique. Les générateurs de chaleur avec échangeurs thermiques en aluminium ne doivent fonctionner que dans ces installations à circuit fermé anticorrosion. Les anciennes installations à circuit ouvert doivent être converties en circuits fermés. Sur les installations qui ne sont pas étanches à l oxygène (par ex. tuyaux en plastique non étanches à la diffusion), il faut séparer le système lorsque les générateurs de chaleur sont équipés d un échangeur thermique en aluminium. Tarif tertiaire et industrie 214

2 Traitement de l'eau - Annexe 1-2/8 Essence Graphique - Dans un souci constant d amélioration de ses produits, la société Bosch Thermotechnologie se réserve le droit de procéder à toute modification - Document et photographies non contractuels Si un échangeur thermique en aluminium est monté sur inappropriés ont été utilisés dans l ancienne installation. Dans ce cas, l installation existante doit être rincée soigneusement. Le ph d une eau de chauffage doit être compris entre 8,2 et,5 pour les générateurs de chaleur en matériaux ferreux. Il faut également tenir compte du fait que le ph varie après la mise en service, en particulier suite à la diminution d oxygène et l élimination du calcaire (effet d auto-alcalinisation). Il est recommandé de contrôler le ph après plusieurs mois de chauffage. Dans le cas de générateurs de chaleur en matériaux ferreux, l alcalinisation peut s avérer éventuellement nécessaire en rajoutant par ex. du trinatriumphosphate. Si vous utilisez de l eau Comment éviter la formation de tartre Les valeurs de référence en ce qui concerne la quantité d agents de formation calcaire (somme des métaux alcalino-terreux) sont fonctions des plages de puissance. De plus, la détermination est basée sur l expérience pratique dont il résulte que les dégâts dus au tartre du volume de l installation, de la quantité totale de l eau de remplissage et d appoint sur toute la durée de vie, et de la construction du générateur de chaleur. Mesures relatives au traitement de l eau Déminéralisation complète La déminéralisation complète implique l extraction de l eau de remplissage et d appoint non seulement de tous les agents de dureté comme le calcaire, mais également de tous les agents corrosifs comme le chlorure. L eau de remplissage et d appoint doit être versée dans l installation avec une conductivité <= 1 μs/ cm (microsiemens/cm). L eau entièrement déminéralisée avec cette conductivité peut être mise à disposition par des cartouches à lit mixte (avec résine échangeuse d anions et de cations) ainsi que par des installations d osmose inverse. entièrement déminéralisée, le ph peut être inférieur à 8,2 sans que cela porte à conséquence. Avec des échangeurs thermiques en aluminium, l alcalinisation ne doit pas être assurée par l adjonction de produits chimiques. Si des adjuvants ou produits antigel (dans la mesure où ils ont été autorisés par Buderus) sont introduits dans l installation de chauffage à eau chaude, il y a lieu de respecter les indications du fabricant des produits utilisés. En particulier pour ce qui concerne leur concentration dans l eau de remplissage, les contrôles effectués réguliers de l eau de l installation ainsi que les mesures correctives nécessaires. Le Ph d une eau de chauffage ne doit pas dépasser 8,5 pour une installation avec des chaudières dont le corps est constitué d aluminium. Les indications suivantes concernant nos générateurs de chaleur se basent sur notre longue expérience et nos nombreuses analyses relatives à la durée de vie. Elles déterminent la quantité maximale d eau de remplissage et d appoint en fonction de la puissance, de la dureté de l eau et du matériau de la chaudière. Les exigences requises. Les droits à la garantie pour nos générateurs de chaleur sont uniquement valables en liaison avec d exploitation. Après avoir rempli l installation avec de l eau entièrement déminéralisée, le chauffage fonctionne après plusieurs mois avec une eau à faible teneur en sels, ce qui permet d obtenir une qualité d eau idéale. L eau de l installation est alors libérée de tous les agents de dureté, tous les agents corrosifs ont été retirés et la conductivité est à un niveau très faible. La tendance générale à la corrosion ou la vitesse de corrosion est ainsi réduite au minimum. La déminéralisation complète est adaptée à toutes les installations de chauffage nécessitant un traitement d eau

3 Traitement de l'eau - Annexe 1-3/8 Adoucissement complet L adoucissement complet implique d extraire de l eau tous les agents calcaires comme les ions calcium et magnésium (somme des métaux alcalino-terreux) pour les remplacer par le sodium. Sur les chaudières en matériaux ferreux, l adoucissement complet de l eau de remplissage et d appoint est une mesure éprouvée depuis longtemps pour éviter la formation de calcaire. L adoucissement complet est, de même que la déminéralisation complète, une mesure fortement recommandée. L adoucissement complet n est pas adapté aux générateurs de chaleur avec échangeurs thermiques en aluminium. Adoucissement partiel On obtient généralement un adoucissement partiel en mélangeant de l eau potable entièrement déminéralisée avec de l eau potable non traitée. Cette eau contient encore des restes de calcium. Une dureté résiduelle de F a fait ses preuves dans la pratique. Exigences requises pour l eau de remplissage et d appoint des générateurs de chaleur Pour protéger les générateurs de chaleur des dégâts dus au calcaire sur toute leur durée de vie et garantir un fonctionnement sans panne, la quantité totale d agents de dureté doit être limitée dans l eau de remplissage et d appoint du circuit de chauffage. Par conséquent, l eau de remplissage et d appoint est soumise à des conditions précises en fonction de la puissance totale des générateurs de chaleur et du volume d eau de l installation de chauffage. Le volume d eau autorisé en fonction de la qualité de l eau de remplissage peut être plus facilement calculé à l aide des diagrammes ou des formules de calcul suivants. Les mesures appropriées sont indiquées sur les différents diagrammes. Un exemple de lecture est représenté sur les diagrammes 2, 4 et 5. Exigences requises pour les générateurs de chaleur en aluminium Conditions et limites d utilisation des diagrammes pour les générateurs de chaleur en aluminium Puissance totale [kw] Exigences requises pour la dureté de l eau et le volume de l eau de remplissage et d appoint 5 Calculer le selon le diagramme 1 > 5 à 6 Calculer le selon le diagramme 1 à 3 > 6 Le traitement de l eau est toujours nécessaire (dureté totale selon nos recommandations <,2 F) En fonction de la puissance Sur les installations à très grands volumes d eau (> 5 l/kw), l eau doit toujours être traitée. * Tarif tertiaire et industrie 214

4 Traitement de l'eau - Annexe 1-4/8 Diagramme 1 Exigences requises pour l eau de remplissage et d appoint des générateurs de chaleur en aluminium jusqu à 1 kw Essence Graphique - Dans un souci constant d amélioration de ses produits, la société Bosch Thermotechnologie se réserve le droit de procéder à toute modification - Document et photographies non contractuels Diagramme 2 Capacité maximale de l'installation pendant la durée de vie de la chaudière en m 3 3, 2,8 2,6 2,4 2,2 2, 1,8 1,6 1,4 1,2 1,,8,6,4,2, Exigences requises pour l eau de remplissage et d appoint des générateurs de chaleur en aluminium de 1 à 3 kw Capacité maximale de l'installation pendant la durée de vie de la chaudière en m 3 8, jusqu'à 3 kw 7,5 7, bis 3 kw 6,5 jusqu'à 25 kw 6, bis 25 kw 5,5 jusqu'à 2 kw 5, bis 2 kw 4,5 jusqu'à 175 kw bis 175 kw 4, jusqu'à 15 kw bis 15 kw 3,5 jusqu'à 125 kw bis 125 kw 3, jusqu'à 1 kw 2,5 bis 1 kw 2, 1,5 1,,5, Au-dessus des courbes, utiliser de l eau de remplissage entièrement déminéralisée avec une conductivité <= 1 microsiemens/cm. En dessous des courbes, possibilité d utiliser de l eau courante non traitée selon la réglementation relative à l eau potable. A partir de 6 kw, toujours utiliser uniquement de l'eau de remplissage entièrement déminéralisée avec une conductivité <= 1 microsiemens/cm. Sur les installations à plusieurs générateurs de chaleur (cascade), par exemple. Au-dessus des courbes, utiliser de l'eau de remplissage entièrement déminéralisée avec une conductivité <= 1 microsiemens/cm. En dessous des courbes, possibilité d'utiliser de l'eau courante non traitée selon la réglementation relative à l'eau potable. A partir de 6 kw, toujours utiliser uniquement de l'eau de remplissage entièrement déminéralisée avec une conductivité <= 1 microsiemens/cm, sur les installations à plusieurs générateurs de chaleur (cascade), par exemple. jusqu'à 5 kw jusqu'à 1 kw Puissance du générateur de chaleur 12 kw. Avec une dureté totale de 21,6 F, le volume maximum d'eau de remplissage et d'appoint est d'env. 1,5 m 3. Si le volume nécessaire est supérieur, l'eau doit être traitée

5 Traitement de l'eau - Annexe 1-5/8 Diagramme 3 Exigences requises pour l eau de remplissage et d appoint des générateurs de chaleur en aluminium de 3 à 6 kw Capacité maximale de l'installation pendant la durée de vie de la chaudière en m 3 16, 15, 14, 13, 12, 11, 1,, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1, jusqu'à 6 kw jusqu'à 55 kw jusqu'à 5 kw jusqu'à kw jusqu'à 4 kw jusqu'à 35 kw jusqu'à 3 kw Au-dessus des courbes, utiliser de l'eau de remplissage entièrement déminéralisée avec une conductivité <= 1 microsiemens/cm. En dessous des courbes, possibilité d'utiliser de l'eau courante non traitée selon la réglementation relative à l'eau potable. A partir de 6 kw, toujours utiliser uniquement de l'eau de remplissage entièrement déminéralisée avec une conductivité <= 1 microsiemens/cm, sur les installations à plusieurs générateurs de chaleur (cascade), par exemple. Mesures de traitement d eau pour les générateurs de chaleur en aluminium Les mesures appropriées pour le traitement de l eau dans les générateurs de chaleur en aluminium sont : Utilisation d eau de remplissage et d appoint entièrement déminéralisée avec une conductivité <= 1 μs/cm (microsiemens/cm). Consignes particulières pour les cascades de chaudières Si la régulation Logamatic 4121 est réglée en usine, chaque chaudière tourne pendant un nombre d heures à peu près équivalent, la chaudière principale étant priorisée quotidiennement. Ceci permet de garantir que la somme des métaux alcalino-ferreux comprise dans l eau de remplissage se répartit de manière uniforme sur toutes les chaudières. Avec la régulation Logamatic 4323, il convient de prendre en compte la puissance individuelle de chaque chaudière sur le diagramme adéquat. Dispositif générale «Traitement d eau» de notre catalogue. Veuillez vous rapprocher de vos partenaires habituels spécialisés dans la vente de dispositifs et de moyens de traitement d eau. Exigences requises pour les générateurs de chaleur en matériaux ferreux Conditions et limites d utilisation des diagrammes pour les générateurs de chaleur en matériaux ferreux Puissance totale [kw] Exigences requises pour la dureté de l eau et le volume de l eau de remplissage et d appoint 5 Aucune exigence requise pour le Vmax > 5 à 6 Calculer le Vmax selon les diagrammes 4 et 5 > 6 Le traitement de l eau est toujours nécessaire (dureté totale selon nos recommandations <,2 F) En fonction de la puissance Sur les installations à très grands volumes d eau (> 5 l/kw), l eau doit toujours être traitée. * = volume maximal en fluide caloporteur de l installation. Tarif tertiaire et industrie 214

6 Traitement de l'eau - Annexe 1-6/8 Diagramme 4 Volume d eau de remplissage et d appoint pour les générateurs de chaleur en matériaux ferreux de 5 à 15 kw Essence Graphique - Dans un souci constant d amélioration de ses produits, la société Bosch Thermotechnologie se réserve le droit de procéder à toute modification - Document et photographies non contractuels Capacité maximale de l'installation pendant la durée de vie de la chaudière en m 3 12, 1, 8, 6, 4, 2,, Diagramme 5 jusqu'à 15 kw jusqu'à 13 kw jusqu'à 11 kw jusqu'à kw jusqu'à 7 kw jusqu'à 5 kw Au-dessus des courbes de puissance, des mesures correctrices sont nécessaires, en dessous des courbes, verser de l'eau courante non traitée. Sur les installations à plusieurs chaudières (puissance totale < 6 kw), les courbes de puissance valables sont celles de la plus petite puissance de chaudière individuelle. Volume d eau de remplissage et d appoint pour les générateurs de chaleur en matériaux ferreux de 15 à 6 kw Capacité maximale de l'installation pendant la durée de vie de la chaudière en m jusqu'à 6 kw jusqu'à 5 kw jusqu'à 4 kw jusqu'à 3 kw jusqu'à 25 kw jusqu'à 2 kw Puissance de chaudière 15 kw, volume de l'installation env. 1,1 m 3 Avec une dureté totale de 3 F, le volume maximum d'eau de remplissage et d'appoint est d'env. 1,8 m 3 l'installation peut être remplie avec de l'eau non traitée. Au-dessus des courbes de puissance, des mesures sont nécessaires, en dessous des courbes, verser de l'eau courante non traitée. Sur les installations à plusieurs chaudières (puissance totale < 6 kw), les courbes de puissance valables sont celles de la plus petite puissance de chaudière individuelle. 32 Puissance de chaudière 25 kw, de l'installation env. 7,5 m 3 Avec une dureté totale de 32 F, le volume maximum d'eau de remplissage et d'appoint est d'env. 6, m 3 le volume seul de l'eau de remplissage est déjà supérieur au volume autorisé de l'eau de remplissage et d'appoint. L'installation doit donc être remplie avec de l'eau traitée

7 Traitement de l'eau - Annexe 1-7/8 Mesures de traitement d eau pour les générateurs de chaleur en matériaux ferreux Les mesures appropriées pour le traitement de l eau dans les générateurs de chaleur en matériaux ferreux sont : Eau de remplissage et d appoint entièrement déminéralisée avec une conductivité <= 1 μs/cm (microsiemens/cm). Adoucissement complet (consulter vos partenaires spécialisés) Exigences requises pour les installations à plusieurs générateurs de chaleur en aluminium et métaux ferreux Pour calculer le volume d eau de remplissage et d appoint autorisé pour l installation de chauffage, utiliser la formule ou le diagramme correspondant au générateur de chaleur en aluminium installé. En ce qui concerne la puissance du générateur de chaleur, utiliser la plus petite puissance individuelle. Si l eau doit être traitée, il faut appliquer la mesure de déminéralisation complète de l eau de remplissage et d appoint et s assurer d une conductivité <= 1 μs/cm (microsiemens/cm). Sur les installations dont la puissance totale de chaudière est supérieure à 6 kw, l eau de remplissage et d appoint doit toujours être traitée. Calcul des quantités d eau de remplissage et d appoint Sur les installations de chauffage > 5 kw, nous recommandons l installation d un compteur d eau et la tenue d un livret d exploitation. Selon la réglementation en vigueur, vous trouverez ce dernier dans la documentation technique jointe à nos générateurs de chaleur ou dans l exemple ci-dessous. Les droits de garantie pour nos générateurs de chaleur ne sont et avec la tenue d un livret d exploitation. Calcul du volume autorisé d eau de remplissage et d appoint Base de calcul Les exigences requises pour l eau de remplissage et d appoint dépendent de la puissance totale et du volume d eau de l installation d un générateur de chaleur. Le volume maximum d eau de remplissage non traitée est calculé selon la formule ci-contre. Générateur de chaleur > 5 kw et < = 6 kw en aluminium (m 3 ) =,235 x Q(kW) Ca(HCO 3 (mol/m 3 ) en matériaux ferreux (m 3 ) =,626 x Q(kW) Ca(HCO 3 (mol/m 3 ) (m 3 ) Volume maximum d eau de remplissage et d appoint non traitée à verser pendant la durée de vie totale du générateur de chaleur Q (kw) Puissance totale du générateur de chaleur. Sur les installations à plusieurs générateurs de chaleur en matériaux ferreux, on utilisera la plus petite puissance d un générateur de chaleur individuel. Ca(HCO 3 (mol/m 3 ) Concentration de carbonate d hydrogène de calcium Tarif tertiaire et industrie 214

8 Traitement de l'eau - Annexe 1-8/8 Essence Graphique - Dans un souci constant d amélioration de ses produits, la société Bosch Thermotechnologie se réserve le droit de procéder à toute modification - Document et photographies non contractuels Exemple de calcul Calcul du volume maxi. autorisé d eau de remplissage et d appoint pour une installation de générateur de chaleur en aluminium avec une puissance totale de 56 kw. Dureté carbonatée 28,2 F Dureté de calcium 21,4 F Calcul à partir de la dureté carbonatée : Ca (HCO 3 = 28,2 F x,1 = 2,8 mol/m 3 Calcul à partir de la dureté de calcium : Ca (HCO 3 = 21,4 F x,1 = 2,14 mol/m 3 Exemplaire de livret d exploitation Livret d exploitation Informations relatives à l installation de chauffage : La valeur la plus faible des deux duretés calculées sert de référence pour le calcul du volume d eau maxi. autorisé (m 3 ) =,235 x 56 (kw) 6,2 m 3 2,14 (mol/m 3 ) Date de mise en service : Volume d eau maxi. m 3 avec concentration de Ca(HCO 3 : mol/m 3 Total eau de remplissage [m 3 ] Eau d appoint [m 3 ] Date Volume d eau (mesuré) m 3 Nota : chaudières acier de type Logano S825 L, S825 L LN, SB825 L et SB825 L LN, désignées dorénavant par de traitement est mise à disposition pour chaque projet Concentration de Ca(HCO 3 1) mol/m 3 1) Conversion : degré de dureté en [ F] x,1 = Ca(HCO 3 concentration en [mol/m 3 ] Volume d eau total m 3 Nom de la société (tampon) Signature Attention! Si le volume d eau de remplissage et d appoint est supérieur au volume d eau calculé, le générateur de chaleur risque d être endommagé. Une fois le volume d eau atteint, il faut soit verser uniquement de l eau traitée soit détartrer le générateur de chaleur

Traitement de l'eau - 1/9 Directives concernant le traitement de l'eau des installations de chauffage à eau chaude

Traitement de l'eau - 1/9 Directives concernant le traitement de l'eau des installations de chauffage à eau chaude Traitement de l'eau - 1/9 Directives concernant le traitement de l'eau des installations de chauffage à eau chaude Comme il n existe pas d eau pure pour le transfert thermique, il faut veiller à une bonne

Plus en détail

Traitement de l eau d alimentation pour les chaudières. La chaleur est notre élément. Traitement de l eau Aperçu des produits.

Traitement de l eau d alimentation pour les chaudières. La chaleur est notre élément. Traitement de l eau Aperçu des produits. [ Air ] [ Eau ] Traitement de l eau Aperçu des produits [ Terre ] [ Buderus ] Traitement de l eau d alimentation pour les chaudières La chaleur est notre élément Exigences requises pour la qualité et le

Plus en détail

6301 8856 11/2001 FR Pour l utilisateur. Notice d utilisation. Chaudière spéciale fioul/gaz Logano GE515. Lire attentivement avant utilisation SVP

6301 8856 11/2001 FR Pour l utilisateur. Notice d utilisation. Chaudière spéciale fioul/gaz Logano GE515. Lire attentivement avant utilisation SVP 6301 8856 11/2001 FR Pour l utilisateur Notice d utilisation Chaudière spéciale fioul/gaz Logano GE515 Lire attentivement avant utilisation SVP Préface Remarque Cet appareil répond aux exigences de base

Plus en détail

Nos références sur le canton de Genève : SIG chauffage à distance CAD, Bureau d ingénieurs, chauffagistes.

Nos références sur le canton de Genève : SIG chauffage à distance CAD, Bureau d ingénieurs, chauffagistes. BIO-DESEMBOUAGE 100% biologique pour pompes à chaleur, chauffage sol, circuits fermés de chauffage, climatisation et refroidissement. Un procédé physique et naturel Plus de consommable Pas d intervention

Plus en détail

Procédés de traitement des eaux de chauffage et de refroidissement par addition de produits et rétention de particules

Procédés de traitement des eaux de chauffage et de refroidissement par addition de produits et rétention de particules Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 19 Traitement des eaux Procédés de traitement des eaux de chauffage et de refroidissement par addition de produits et rétention de

Plus en détail

Calcul d'un vase d'expansion Flexcon pour des installations de chauffage central avec membrane fixe ou interchangeable

Calcul d'un vase d'expansion Flexcon pour des installations de chauffage central avec membrane fixe ou interchangeable Calcul du vase pour des installations de chauffage central Calcul d'un vase d'expansion Flexcon pour des installations de chauffage central avec membrane fixe ou interchangeable Notions de base pour le

Plus en détail

QUALITÉ DE L EAU DANS LES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT

QUALITÉ DE L EAU DANS LES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT Remplissage des eaux de chauffage et traitement d'eau QUALITÉ DE L EAU DANS LES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT SA Route du Madelain 6 1753 Matran Association des techniciens en chauffage, climatisation

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes de circulation des sociétés membres d Europump portent le label volontaire «Energy», qui utilise le classement de A à G déjà bien

Plus en détail

Laddomat 21-60 Kit de chargement

Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21 a pour fonction de... Guide d utilisation et d installation... lors du chauffage, permettre à la chaudière de rapidement atteindre la température de service....

Plus en détail

La formulation du FRIOGEL NEO est exempte de Borax, additif classé Toxique selon la 30 ème ATP européenne (Adaptation to Technical Progress)

La formulation du FRIOGEL NEO est exempte de Borax, additif classé Toxique selon la 30 ème ATP européenne (Adaptation to Technical Progress) Le, à base de Mono Propylène Glycol et d'inhibiteurs de corrosion, est un fluide caloporteur antigel concentré particulièrement étudié pour les circuits des installations frigorifiques travaillant à basse

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 CCTP : CONSTRUCTION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Traitement d eau. Fourniture et pose d un traitement d eau destiné à l alimentation d eau froide

Plus en détail

Qualité d eau pour le remplissage de circuits Groupe E Entretec SA Qualité d eau de circuits

Qualité d eau pour le remplissage de circuits Groupe E Entretec SA Qualité d eau de circuits Qualité d eau pour le remplissage de circuits Groupe E Entretec SA Qualité d eau de circuits I Page 1 I ... 14h MOTS DE BIENVENUE M. Freddy Moret, secrétaire romand de suissetec... 14h05 REMANIEMENT DE

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes à haut rendement équipées de moteurs à aimant permanent ou de «moteurs EC» (Electronic Commutation) sont jusqu à 3x plus efficientes

Plus en détail

Qui de Monsieur EAUCLAIR ou de son ami a raison?

Qui de Monsieur EAUCLAIR ou de son ami a raison? CME 5.3 Pourquoi adoucir l eau? Monsieur EAUCLAIR emménage dans une nouvelle région. Il constate que sa cafetière s est entartrée au bout de deux mois. Un de ses amis lui dit que : «ton eau n est pas claire

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0 Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon PS V 1.0 TABLE DES MATIERES 1. Description du produit... 2 1.1 Type... 2 1.2 Isolation thermique... 2 1.3 Spécifications... 2 2. Généralités... 2 3.

Plus en détail

BALLON TAMPON NBTAE - AVEC CUVE E.C.S.

BALLON TAMPON NBTAE - AVEC CUVE E.C.S. ATTENTION : Il est très important de remplir d abord le ballon interne pour l eau chaude sanitaire (la cuve E.C.S.) en le portant à une pression de 6 bars (maximum), et de remplir ensuite le réservoir

Plus en détail

Lut try le 17 nov. 2011

Lut try le 17 nov. 2011 Lut try le 17 nov. 2011 Qualité d eau pour le remplissage de circuits I Page 1 I Sommaire Pourquoi traiter l eau des circuits Ce qui a changé ces dernières années Les moyens de traitement possibles Les

Plus en détail

6302 7351 06/2003 FR Pour l'utilisateur. Notice d'utilisation. Chaudière spéciale gaz Logano G124 WS. Lire attentivement avant utilisation SVP

6302 7351 06/2003 FR Pour l'utilisateur. Notice d'utilisation. Chaudière spéciale gaz Logano G124 WS. Lire attentivement avant utilisation SVP 6302 7351 06/2003 FR Pour l'utilisateur Notice d'utilisation Chaudière spéciale gaz Logano G124 WS Lire attentivement avant utilisation SVP Préface Cet appareil répond aux exigences de base des normes

Plus en détail

Schéma de principe hydraulique

Schéma de principe hydraulique 1. Schéma de fonctionnement Ces s de fonctionnement sont des solutions préférentielles et éprouvées fonctionnant sans problèmes et permettant une plus haute efficacité de l'installation de pompe à chaleur.

Plus en détail

Remplissage d installations à sondes géothermiques

Remplissage d installations à sondes géothermiques Août 2014 ImmoClimat Suisse Remplissage d installations à sondes géothermiques 2 ImmoClimat Suisse Sommaire 1. Points importants pour le remplissage d installations à sondes géothermiques 1.1. Impuretés

Plus en détail

Qualité d eau pour le remplissage des circuits de Chauffage Directive SICC BT102-01

Qualité d eau pour le remplissage des circuits de Chauffage Directive SICC BT102-01 Qualité d eau pour le remplissage des circuits de Chauffage Directive Qualité d eau des circuits Page 1I I Page 2 I 1 La directive BT102-01 remplace la directive SICC 97-1 F. (Entrée en Vigueur 1 Avril

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

Une production économique! Echangeur d ions TKA

Une production économique! Echangeur d ions TKA Une eau totalement déminéralisée Une production économique! Echangeur d ions TKA Eau déminéralisée pour autoclaves, laveurs, analyseurs automatiques, appareils d'eau ultra pure... SYSTÈMES DE PURIFICATION

Plus en détail

ECHANGEURS DE CHALEUR DE PISCINES

ECHANGEURS DE CHALEUR DE PISCINES ECHANGEURS DE CHALEUR DE PISCINES A utiliser avec des chaudières, des panneaux solaires et des pompes de chaleur Guide d'installation, d'exploitation et d'entretien ECHANGEURS DE CHALEUR DE PISCINES Guide

Plus en détail

Procédés de traitement des eaux de chauffage et de refroidissement par addition de produits et rétention de particules

Procédés de traitement des eaux de chauffage et de refroidissement par addition de produits et rétention de particules Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 19 Traitement des Eaux Procédés de traitement des eaux de chauffage et de refroidissement par addition de produits et rétention de

Plus en détail

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol :

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Page : 1 de 6 Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Référence article 058.01.250: VX18 Référence article 058.01.251: VX20 Référence article 058.01.252: VX30 Chaudière spéciale à gazéification

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS QUELQUES CONSEILS POUR L UTILISATION OPTIMALE DE VOTRE ADOUCISSEUR D EAU POUR L UTILISATION OPTIMALE DE VOTRE ADOUCISSEUR D EAU

QUELQUES CONSEILS QUELQUES CONSEILS POUR L UTILISATION OPTIMALE DE VOTRE ADOUCISSEUR D EAU POUR L UTILISATION OPTIMALE DE VOTRE ADOUCISSEUR D EAU QUELQUES CONSEILS QUELQUES CONSEILS POUR L UTILISATION OPTIMALE DE VOTRE ADOUCISSEUR D EAU POUR L UTILISATION OPTIMALE DE VOTRE ADOUCISSEUR D EAU Un adoucisseur d eau permet de limiter les problèmes liés

Plus en détail

ANTIGEL CHAUFAGEL M. Domaine d'emploi. Propriétés

ANTIGEL CHAUFAGEL M. Domaine d'emploi. Propriétés ANTIGEL CHAUFAGEL M Fluide caloporteur concentré à diluer.inhibé contre la corrosion, empêche la prolifération bactérienne et l'altération des solutions eau/chaufagel M.Base MEG (monoéthylène glycol);

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

PAC ET SONDES GEOTHERMIQUES Dimensionnement, raccordement et remplissage

PAC ET SONDES GEOTHERMIQUES Dimensionnement, raccordement et remplissage PAC ET SONDES GEOTHERMIQUES Dimensionnement, raccordement et remplissage PAC ET SONDES GEOTHERMIQUES 1. Quelques statistiques sur l énergie et les PAC 2. La chaîne de l assurance de la qualité 3. Notions

Plus en détail

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Les solutions techniques Principes et critères de choix Par Sébastien LIBOZ - Hydrogéologue Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Plus en détail

«Regudis W-HTU» Stations d appartement

«Regudis W-HTU» Stations d appartement Information technique Descriptif du cahier des charges: Les stations d appartement Oventrop «Regudis W-HTU» s utilisent pour l alimentation d appartements individuels en eau de chauffage, eau chaude sanitaire

Plus en détail

Lire attentivement avant le montage et l entretien SVP! Pompe à chaleur air-eau pour système hybride GB212 6 720 806 598 (2013/01) BE

Lire attentivement avant le montage et l entretien SVP! Pompe à chaleur air-eau pour système hybride GB212 6 720 806 598 (2013/01) BE Pompe à chaleur air-eau pour système hybride 6720646970-00.5Wo 6 720 806 598 (2013/01) BE Journal de montage, d installation et de mise en service avec formulaire de demande de mise en service Logatherm

Plus en détail

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Gamme L É N E R G I E E S T N O T R E A V E N I R, É C O N O M I S O N S - L A. * La culture du Meilleur Pour le chauffage et l eau chaude sanitaire des maisons

Plus en détail

Pourquoi traiter l eau des réseaux de chauffage Les principales causes de dégradation du réseau La mise en œuvre Les recommandations Saunier Duval

Pourquoi traiter l eau des réseaux de chauffage Les principales causes de dégradation du réseau La mise en œuvre Les recommandations Saunier Duval Pourquoi traiter l eau des réseaux de chauffage Les principales causes de dégradation du réseau La mise en œuvre Les recommandations Saunier Duval Guide de la Qualité de l eau Analyses Causes Contrôle

Plus en détail

Les chaudières à condensation

Les chaudières à condensation Les chaudières à condensation Combustion du gaz naturel : CH 4 + 2 O 2 CO 2 + 2 H 2 O + chaleur CH4 : Le méthane qui est le combustible O2 : L oxygènede l air qui est le comburant comburant CO2 : Le dioxyde

Plus en détail

Dureté de l eau et son traitement

Dureté de l eau et son traitement I - Introduction : Dureté de l eau et son traitement L eau bien que sans danger n est pas chimiquement pure. Après son évaporation, il reste des sels minéraux dont certains rendent l eau dure. Ces sels

Plus en détail

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation M002867-B 300029621-001-02

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation M002867-B 300029621-001-02 FR Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 Notice d utilisation M002867-B 300029621-001-02 Sommaire 1 Introduction...4 1.1 Symboles utilisés...4 1.1.1 Symboles utilisés dans la notice...4 1.1.2

Plus en détail

«Regudis W-HTF» Stations d appartement avec circuit à haute température

«Regudis W-HTF» Stations d appartement avec circuit à haute température Information technique Descriptif du cahier des charges: Les stations d appartement Oventrop «Regudis W-HTF» avec circuit à haute température s utilisent pour l alimentation d appartements individuels en

Plus en détail

La chaudière traditionnelle par excellencelogano G125 Eco

La chaudière traditionnelle par excellencelogano G125 Eco [ Air ] [ Eau ] Chaudières fonte Plage de puissance : de 21 à 85 kw Brûleurs flamme jaune Brûleurs flamme bleue [ Terre ] [ Buderus ] La chaudière traditionnelle par excellencelogano G125 Eco Parce que

Plus en détail

CatoCool. Traitement de l eau pour systèmes de refroidissement

CatoCool. Traitement de l eau pour systèmes de refroidissement CatoCool Traitement de l eau pour systèmes de refroidissement Eau de refroidissement Avantages et défauts En plus d être un produit de base facilement disponible, l eau a également la propriété d être

Plus en détail

VIESMANN VITODENS 111-W

VIESMANN VITODENS 111-W VIESMANN VITODENS 111-W Feuille technique Référence et prix : voir tarif VITODENS 111-W type B1LA Chaudière gaz compacte à condensation, de 6,5 à 35,0 kw, pour le gaz naturel et le propane 6/2012 Caractéristiques

Plus en détail

Le nec plus ultra en termes de centrales de traitement d air : combustion directe et combustion indirecte

Le nec plus ultra en termes de centrales de traitement d air : combustion directe et combustion indirecte KLIMAT Le nec plus ultra en termes de centrales de traitement d air : combustion directe et combustion indirecte Mark possède une série de centrales de traitement d air qui peuvent être utilisées dans

Plus en détail

Une eau de chauffage optimale Pour protéger durablement votre installation de chauffage et maintenir son efficacité énergétique

Une eau de chauffage optimale Pour protéger durablement votre installation de chauffage et maintenir son efficacité énergétique Une eau de chauffage optimale Pour protéger durablement votre installation de chauffage et maintenir son efficacité énergétique U N E PROTECTION PL U S É C O L O G I Q U E E T P L U S S Û R E P O U R V

Plus en détail

Complément à la notice d exploitation

Complément à la notice d exploitation Systèmes d entraînement \ Systèmes d automatisation \ Intégration de systèmes \ Services Complément à la notice d exploitation Réducteurs des types R..7, F..7, K..7, K..9, S..7, SPIROPLAN W Systèmes de

Plus en détail

Pompes à chaleur eau/eau

Pompes à chaleur eau/eau HEAT PUMP Systems Principe de fonctionnement d une pompe à chaleur eau/eau Les eaux souterraines constituent un réservoir d énergie permanent qui offre des conditions optimales pour l installation d une

Plus en détail

Module Harmony SOMMAIRE

Module Harmony SOMMAIRE sd 201 1 NOTICE D'INSTALLATION ET D'EMPLOI Module Harmony SOMMAIRE page Présentation ------------------------------------------------ 3 Caractéristiques techniques ------------------------------ 3 Descriptif

Plus en détail

TOUTE LA PUISSANCE DE LA GÉOTHERMIE

TOUTE LA PUISSANCE DE LA GÉOTHERMIE produc t ion d'eau chauffage aux énergies concep ts de chauffage chaude sani ta ire renouvel ables élec tr ique TOUTE LA PUISSANCE DE LA GÉOTHERMIE pompes À chaleur eau glycolée/eau ou eau/eau puissances

Plus en détail

Puissance maximale dans un espace minimum

Puissance maximale dans un espace minimum [ Air ] [ Eau ] Chaudière gaz murale à condensation Plage de puissance : de 65 à 100 kw [ Terre ] [ Buderus ] Puissance maximale dans un espace minimum Logamax plus GB162 La chaleur est notre élément F_Logamax

Plus en détail

Catalogue-Tarif éco-énergétique 2013

Catalogue-Tarif éco-énergétique 2013 Tarif indicatif HT, Applicable à partir du 01.01.13 Catalogue-Tarif éco-énergétique 2013 Les Systèmes Eco-énergétiques et Sanitaire Roth Distribution > > Systèmes de Planchers Chauffants Rafraîchissants

Plus en détail

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K L HYDRAULIQUE 1) Formules de notions de base Puissance nécessaire pour élever une certaine quantité d eau d un différentiel de température Puissance (W) = 1.163 x Volume (l) x T ( C) Débit nécessaire en

Plus en détail

Victori. Victori - Version: 01. FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575

Victori. Victori - Version: 01. FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575 Victori Victori - Version: 01 623538 FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575 [01] x 2 [02] x 2 [03] x 2 [04] x 1 [05] x 1 [06] x 2 623538 Mitigeur thermostatique bain/douche 623538

Plus en détail

L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix - JUIN 2013

L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix - JUIN 2013 L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix de 0,7 à 196 kw Chaudières électriques murales Une chaudière exceptionnelle aux performances exceptionnelles! Remplace facilement tout type de chaudière Silencieuse

Plus en détail

Table des matières. Table des matières

Table des matières. Table des matières Document technique de conception Édition 02/2010 Fügen Sie auf der Vorgabeseite das zur Produktgruppe passende Bild ein. Sie finden die Bilder auf der Referenzseite 14: Buderus Product groups. Anordnung

Plus en détail

Notions sur les différentes Chaudières au sol

Notions sur les différentes Chaudières au sol TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Chaudières au sol Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différentes Chaudières au sol On donne : Un dossier ressource définissant

Plus en détail

Etanchéité des conduites de gaz et d eau sans démolition

Etanchéité des conduites de gaz et d eau sans démolition 2015 Etanchéité des conduites de gaz et d eau sans démolition Ent. ALLEGRETTI SPRL rue de Dilbeek 104 1080 Bruxelles Téléphone : +32(2)410.88.80. Fax : +32(2)414.81.60. Email : info@allegretti.be Internet

Plus en détail

Split - Inverter - Bi-étagée Très haute température e-connectée AÉROTHERMIE CHANGEZ D ENERGIE SANS CONTRAINTES

Split - Inverter - Bi-étagée Très haute température e-connectée AÉROTHERMIE CHANGEZ D ENERGIE SANS CONTRAINTES AJP@C À CHALEUR Split - Inverter - Bi-étagée Très haute température e-connectée 80 CPOMPE AÉROTHERMIE CHANGEZ D ENERGIE SANS CONTRAINTES AJP@C UNE POMPE À CHALEUR TRES HAUTE TEMPERA POUR LE REMPLACEMENT

Plus en détail

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB..

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Les ballons d eau chaude électriques à circuit fermé HAJDU sont créés pour fournir de l eau chaude

Plus en détail

GEOTWIN 2 LE BIEN-ÊTRE D UNE CHALEUR NATURELLE GEOTHERMIE. Fabricant français

GEOTWIN 2 LE BIEN-ÊTRE D UNE CHALEUR NATURELLE GEOTHERMIE. Fabricant français Fabricant français GEOTWIN 2 GEOTHERMIE Accessoires hydrauliques intégrés Une gamme complète de 45 à 65 C Mono et Bi-compresseurs LE BIEN-ÊTRE D UNE CHALEUR NATURELLE 30/35 C 40/45 C 47/55 C 55/65 C Mono-compresseur

Plus en détail

Rapport technique. Principes de conception fondamentaux pour la génération optimale de vapeur et de chaleur

Rapport technique. Principes de conception fondamentaux pour la génération optimale de vapeur et de chaleur Rapport technique Dipl.-Ing. Hardy Ernst Dipl.-Wirtschaftsing. (FH), Dipl.-Informationswirt (FH) Markus Tuffner, Bosch Industriekessel GmbH Principes de conception fondamentaux pour la génération optimale

Plus en détail

Calcul d un vase d expansion à pression variable Flexcon pour une installation de chauffage central

Calcul d un vase d expansion à pression variable Flexcon pour une installation de chauffage central Calcul des vases d'expansion pour les installations de chauffage central Calcul d un vase d expansion à pression variable Flexcon pour une installation de chauffage central Pour le calcul de vases d expansion

Plus en détail

INSTRUCTIONS D ENTRETIEN

INSTRUCTIONS D ENTRETIEN INSTRUCTIONS D ENTRETIEN Pompe à chaleur Danfoss DHP-R VUBME104 VUBME104 Sommaire 1 Important... 4 1.1 Consignes de sécurité...4 1.2 Protection...4 2 Généralités... 5 2.1 Description du produit...5 2.2

Plus en détail

Notice d'utilisation. Logano plus GB202-62/95. Chaudière gaz à condensation. Pour le professionnel

Notice d'utilisation. Logano plus GB202-62/95. Chaudière gaz à condensation. Pour le professionnel Notice d'utilisation Chaudière gaz à condensation Logano plus GB202-62/95 Pour le professionnel Lire attentivement avant le montage et l entretien SVP. 6 720 617 787-10/2008 FR/BE/CH/LU Chers clients,

Plus en détail

UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE

UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE Présenté par: Marco Girouard, ing. CIDES 1 AVIS Les informations contenues dans ce document Les

Plus en détail

Spécificités thermiques d une installation DualSun

Spécificités thermiques d une installation DualSun Spécificités thermiques d une installation DualSun Table des matières 1. Introduction... 1 2. Raccordement hydraulique... 3 2.1. Raccordement inter-panneaux... 3 2.2. Calepinage des panneaux DualSun...

Plus en détail

Notice de montage et d entretien

Notice de montage et d entretien 630 4988 05/003 FR Pour le professionnel Notice de montage et d entretien Préparateur d eau chaude sanitaire SU160/1 300/1 Lire attentivement avant le montage et l entretien SVP Préface Remarque Cet appareil

Plus en détail

- 1 - L&B Protekt GmbH Neuhofstrasse 86 b CH-8590 Romanshorn Tel. +41 71 414 04 38 Fax. +41 71 414 04 34 - info@protekt.ch www.protekt.

- 1 - L&B Protekt GmbH Neuhofstrasse 86 b CH-8590 Romanshorn Tel. +41 71 414 04 38 Fax. +41 71 414 04 34 - info@protekt.ch www.protekt. Antigel Antigel mélangé à la quantité d'eau appropriée est utilisé dans divers domaines en tant que liquide de transmission frigorifique et calorifique. Le produit Antigel à base de propylène glycol (resp.

Plus en détail

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Premys

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Premys SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Premys CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE EASYLIFE L'essentiel du confort, la tranquillité en plus >> Qualité garantie >> Eau chaude à volonté >> Simplicité

Plus en détail

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind made in Belgium With the future in mind HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC Chaudière au gaz à condensation, à fonction double HeatMaster TC à condensation pour le chauffage central HeatMaster

Plus en détail

Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur

Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur NBN EN 15450:2008 Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction

Plus en détail

Robinet thermostatique à préréglage pour conduites de circulation d E.C.S. «Aquastrom T plus»

Robinet thermostatique à préréglage pour conduites de circulation d E.C.S. «Aquastrom T plus» Robinet thermostatique à préréglage pour conduites de circulation d E.C.S. Information technique Descriptif du cahier des charges: Robinet thermostatique Oventrop à préréglage pour conduites de circulation

Plus en détail

Critères d admissibilité ENERGY STAR pour les pompes à chaleur géothermiques

Critères d admissibilité ENERGY STAR pour les pompes à chaleur géothermiques Critères d admissibilité ENERGY STAR pour les pompes à chaleur Vous trouverez dans la présente la version 3.1 des spécifications de produit pour les pompes à chaleur homologuées ENERGY STAR. Un produit

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

Réservoir stratifié solaire

Réservoir stratifié solaire Made in Tirol by Teufel & Schwarz Réservoir stratifié solaire Réservoir stratifié solaire Pro-Clean Réservoir solaire d'eau d appoint FS Pro-Clean FS Réservoir stratifié Pro-Clean Le réservoir de chaleur

Plus en détail

Dimensionnement de champs de sondes géothermiques

Dimensionnement de champs de sondes géothermiques Dimensionnement de champs de sondes géothermiques Sommaire 1: géothermie et ENR 2: la sonde géothermique 3: dimensionnement d une sonde simple 4: dimensionnement d un champ de sondes 5: TRT Source: EED

Plus en détail

Vannes de radiateur. Building Technologies HVAC Products. Série NF, pour installations de chauffage bitube

Vannes de radiateur. Building Technologies HVAC Products. Série NF, pour installations de chauffage bitube 06 EN - Vannes droites à voies VDN... Vannes d'équerre VEN... Vannes d'équerre inverse VUN... Vannes de radiateur Série NF, pour installations de chauffage bitube VDN VEN VUN Boîtier en laiton, nickelé

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

Information technique

Information technique Das Qualitätsmanagementsystem von Oventrop ist gemäß DIN-EN- ISO 001 zertifiziert. Descriptif du cahier des charges: Robinet thermostatique Oventrop «Aquastrom T plus» à préréglage pour conduites de circulation

Plus en détail

Systèmes de régulation

Systèmes de régulation Systèmes de régulation Les systèmes de régulation Bosch constituent les solutions idéales pour tous les types de chauffage dans les installations à une et plusieurs chaudières. Leur conception modulaire

Plus en détail

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré.

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. FBGC 4C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R

Plus en détail

Varino et Varino Grande

Varino et Varino Grande Varino et Varino Grande Chaudières gaz à condensation modulantes de 8 % à 100 % Très Bas NOx De 65 kw à 600 kw Varino et Varino Grande L excellence en matière de chauffage La VARINO, comme la VARINO GRANDE,

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

Roulements à billes en plastique

Roulements à billes en plastique Roulements à billes en plastique Linear Motion and Assembly Technologies 1 STAR Roulements à billes en plastique Roulements à billes en plastique Construction Bague intérieure/extérieure Polyacétal Cage

Plus en détail

Ajustement de la valeur du ph

Ajustement de la valeur du ph Entretien du spa Ajustement de la valeur du ph Afin de garantir un entretien réussi de l'eau, il est important que la valeur du ph se situe entre 7,0 et 7,4. C est lorsque le ph est situé dans cette fourchette

Plus en détail

INSTALLATION CHAUFFE-EAU SOLAIRE A 2 ECHANGEURS NASH TEC (200 à 1000 litres)

INSTALLATION CHAUFFE-EAU SOLAIRE A 2 ECHANGEURS NASH TEC (200 à 1000 litres) INSTALLATION CHAUFFE-EAU SOLAIRE A 2 ECHANGEURS NASH TEC (200 à 1000 litres) Boîtier de programmation de la chaudière au fioul + chaudière et son brûleur Entrée du fluide caloporteur MPG(en provenance

Plus en détail

EcoTherm Kompakt WBS/WBK/WBC Chaudières murales gaz à condensation

EcoTherm Kompakt WBS/WBK/WBC Chaudières murales gaz à condensation EcoTherm Kompakt WBS/WBK/WBC Chaudières murales gaz à condensation il n y a pas mieux pour faire des économies Chaudières murales gaz à condensation pour la rénovation ou la construction neuve. EcoTherm

Plus en détail

Tarif tertiaire et industrie 2016

Tarif tertiaire et industrie 2016 e.l.m. leblanc SAS Etablissement de Haguenau 4 rue Wilhelm Schaeffler B.P. 31 67501 Haguenau www.bosch-industrial.fr 0 825 124 800 0,12 / min Systèmes thermiques de 50 à 20 000 kw Systèmes thermiques de

Plus en détail

AWm Central. Module hydraulique. Guide de l'utilisateur. N d'art. 12995 Version : 1.0

AWm Central. Module hydraulique. Guide de l'utilisateur. N d'art. 12995 Version : 1.0 AWm Central Module hydraulique Guide de l'utilisateur N d'art. 12995 Version : 1.0 Guide de l'utilisateur Module hydraulique AWm Central Buderus 05/2007 Numéro d'article : 12995 Version 1.0 Copyright 2007.

Plus en détail

Sulfate SO 4. Potassium K + b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Sulfate SO 4. Potassium K + b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 2 nde : Sciences et laboratoires (SL) Activité : Etude qualitative d une eau minérale Objectif : Comparer les résultats expérimentaux observés avec les valeurs données sur les étiquettes de quelques eaux

Plus en détail

Installation de la station FS36

Installation de la station FS36 Installation de la station FS36 Plancher sans chape CaleôSol, Mur Chauffant CaleôMur Introduction Le chauffage par le sol à base d'eau est dit à basse température, ce qui signifie que la température d'écoulement

Plus en détail

Traitement et analyse d eau modernes

Traitement et analyse d eau modernes Rapport technique Dipl.-Wirtschaftsing. (FH), Dipl.-Informationswirt (FH) Markus Tuffner, Bosch Industriekessel GmbH Traitement et analyse d eau modernes Les constituants peuvent entraîner des difficultés

Plus en détail

Le Solaire Thermique à son Optimum. Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique

Le Solaire Thermique à son Optimum. Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique Le Solaire Thermique à son Optimum Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique Le Solaire Thermique à son Optimum Réaliser une économie de 60 à 90% sur votre facture d

Plus en détail

PRODUITS CHIMIQUES POUR EAU DE CHAUDIÈRE

PRODUITS CHIMIQUES POUR EAU DE CHAUDIÈRE Produits détartrants pour lavages chimiques NYTRA LC 1430 Détartrant pour chaudières PRODUITS CHIMIQUES POUR EAU DE CHAUDIÈRE Produit acide constitué d un mélange d acides inorganiques et organiques, d

Plus en détail

ÉLABORATION DES PROJETS

ÉLABORATION DES PROJETS ---------------------------------------------------------------------- Base de dimensionnement Données nécessaires : Le besoin de refroidissement (le mieux est d utiliser le programme ProClim de Swegon)

Plus en détail

OUTIL CIRCULATEUR DE CHAUFFAGE : les bonnes pratiques SIG-éco21/immobilier

OUTIL CIRCULATEUR DE CHAUFFAGE : les bonnes pratiques SIG-éco21/immobilier Au bureau: 1. Demander à la régie ou au propriétaire: a) le numéro du compte de contrat (compris entre 200'000'000 et 200'999'999) b) le numéro du compteur électrique desservant la chaufferie (compris

Plus en détail

VEX270 - HCE Batterie de chauffage électrique avec Automatique EXact2

VEX270 - HCE Batterie de chauffage électrique avec Automatique EXact2 3005129-2014-08-21 HCE_VEX270 VEX270 - HCE Batterie de chauffage électrique avec Automatique EXact2 É ÉCHANGEURS ROTATIFS Product information...chapter 1 + 5 Mechanical assembly...chapter 2 Electrical

Plus en détail

Problème d'hydrodynamique.

Problème d'hydrodynamique. Problème d'hydrodynamique. On s'intéresse au réseau hydraulique d'un système de plancher chauffant de bâtiment. Ce système se compose de plusieurs éléments (de haut en bas, voir Figure 1) : -Un réservoir

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation Module ECS instantanée

Manuel d installation et d utilisation Module ECS instantanée Manuel d installation et d utilisation Module ECS instantanée Manuel d installation et d utilisation Module ECS instantanée FWS 30 ECO FR Fixation murale Mars 2015 Sous réserve de modifications en vue

Plus en détail