MErkur. Plan d'affaires Avancez plus facilement avec 1,2,3,GO. JuillEt/aoÛt XXX Editorial

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MErkur. Plan d'affaires Avancez plus facilement avec 1,2,3,GO. JuillEt/aoÛt 2009. www.cc.lu. XXX Editorial"

Transcription

1 MErkur de lëtzebuerger MErkur BullEtiN de la CHaMBrE de CoMMErCE du GraNd-duCHÉ de luxembourg JuillEt/aoÛt 2009 Pla d'affaires Avacez plus facilemet avec 1,2,3,GO XXX Editorial XXX décisios de la tripartite e faveur de l appretissage réussir l adéquatio etre ambitio des jeues et besoi des etreprises SaNtE Grippe porcie: les etreprises sot appelées à préparer u pla de cotiuité de l activité (PCa) uel lacemet du certificat «Social et Egalité des chaces professioelles»

2 LEASING Optez pour le leasig de la BCEE! Optimisez le fiacemet du matériel que vous utilisez das l exercice de votre professio. La BCEE vous propose, plutôt que d acheter votre matériel, de le louer e recourat à u cotrat de leasig. Aisi vous préservez votre trésorerie et vous bééficiez e plus d avatages fiscaux décisifs. Itéressés? Nos coseillers PME sot à votre dispositio pour tout reseigemet supplémetaire. Vous pouvez égalemet effectuer directemet ue demade d offre de leasig e lige sur otre site Baque et Caisse d Eparge de l Etat, Luxembourg, établissemet public autoome, 1, Plcae de Metz, L-2954 Luxembourg, R.C.S. Luxembourg B 30775,

3 Editorial JUILLET/AOUT 2009 Décisios de la Tripartite e faveur de l appretissage Réussir l adéquatio etre ambitio des jeues et besoi des etreprises La Chambre de Commerce est u des parteaires istitutioels de l appretissage au Luxembourg. Das l accomplissemet de cette missio elle s egage à développer et à implémeter de ouvelles formatios e étroite collaboratio avec les etreprises des différets secteurs écoomiques et les resposables du Miistère de l Educatio atioale et de la Formatio professioelle. A cet effet, la Chambre de Commerce mèe des equêtes et sodages auprès des etreprises avec le but d augmeter l adéquatio etre les besois des etreprises et l offre des formatios proposées à l appretissage. Pour les jeues, la cosultatio systématique des etreprises permet d augmeter l attractivité de la formatio professioelle qui leur est proposée car ils reçoivet l assurace d ue offre réaliste de formatios répodat à des demades précises de mai d œuvre qualifiée das les différets secteurs de l écoomie. C est das ce souci permaet de parfaire l adéquatio etre l offre de formatio et les besois de l écoomie que la Chambre de Commerce, esemble avec la clc et d autres parteaires et le Miistère de l Educatio atioale et de la Formatio professioelle avait meé u projet «Observatoire des qualificatios» dot les coclusios ot été présetées e février 2009 aux resposables du Miistère. La sesibilisatio des patros-formateurs potetiels tiet u rôle primordial das la mise e place d u programme d appretissage réussi. C est la raiso pour laquelle la Chambre de Commerce participe régulièremet à des campages de sesibilisatio et orgaise des séaces d iformatio à l itetio des etreprises formatrices. Esemble avec ses parteaires de la FEDIL, de la clc et de l HORESCA, la Chambre de Commerce mettra e place u programme d iformatio et d iitiatio pour toute etreprise qui s egage pour la première fois das l appretissage. E parallèle, elle cotiue à iformer les jeues et les parets sur les débouchés de l appretissage et les ouvertures offertes vers d autres diplômes actuels ou à créer. Das le cadre des récetes discussios tripartites pour l emploi et la cohésio sociale la décisio a été précise de sauter le pas et d impliquer les Services de Psychologie et d Orietatio Scolaire (SPOS) das l orietatio des jeues à la recherche d ue place d appretissage. Aussi, le Miistère de l Educatio atioale et de la Formatio professioelle viet d aocer l etrée e vigueur au 1 er juillet 2009 d ue ouvelle procédure pour les modalités de placemet des jeues e appretissage. E effet, désormais ce placemet e se fait plus exclusivemet par le Service de l Orietatio professioelle de l Admiistratio de l Emploi, mais égalemet par les services suivats: Service de psychologie et d orietatio scolaire (SPOS), Actio Locale pour Jeues (ALJ), Cetre de psychologie et d orietatio scolaire (CPOS) et Cetre Natioal de Formatio Professioelle Cotiue (CNFPC). A cet effet, u outil iformatique met à dispositio des SPOS, ALJ, CNFPC et CPOS le relevé des postes d appretissage déclarés par les etreprises. Ce relevé sera alimeté et mis à jour exclusivemet par le Service de l Orietatio professioelle (OP) de l Admiistratio de l Emploi. Cette ouvelle procédure permet à l élève à la recherche d u poste d appretissage de se préseter soit à l OP comme par le passé, soit de profiter directemet des ouvelles dispositios auprès de l u des services suivats: SPOS, ALJ, CNFPC et pedat le mois d août au CPOS. Pour autat que l offre soit suffisate, l élève reçoit ue liste omiative de ciq offres de places d appretissage. Il peut alors se préseter auprès des etreprises idiquées et e cas de promesse d embauche, il se red immédiatemet à l OP qui s occupe de la procédure e vue de l établissemet d u cotrat d appretissage. Ce cotrat e pourra être coclu qu après l obtetio du bulleti de fi d aée scolaire. Si les démarches de l élève e sot pas cocluates, l élève recevra ue ouvelle liste de ciq etreprises de la part du service coceré. Cette ouvelle procédure devra permettre de gérer d ue faço plus rapide et plus efficace les dossiers des élèves. Les coseillers à l appretissage de la Chambre de Commerce sot impliqués das cette démarche qui sera ecore ue fois pleiemet déployée à partir du 1 er septembre. La Chambre de Commerce salue cette ouvelle avacée das l orgaisatio de l appretissage au Luxembourg et reste cofiate de réussir avec ses parteaires le pari de proposer aussi bie des postes d appretissage itéressats aux jeues que des cadidats potetiels à recruter aux etreprises qui s egaget à les former. Ce système de formatio e peut cepedat porter ses fruits que si les etreprises sot prêtes à se mobiliser das l itérêt de l aveir des jeues et leur itérêt propre de travailler avec des collaborateurs bie formés. La Chambre de Commerce lace doc u appel à l egagemet et à la resposabilité sociale de tous ses membres et les ivite vivemet à déclarer ecore maiteat tous les postes d appretissage qu ils peuvet offrir et ecadrer de faço adéquate au Service de l Orietatio professioelle auprès de l Admiistratio de l Emploi compétets. Les services de la Chambre de Commerce se tieet à la dispositio des etreprises pour leur doer toute iformatio utile. Merkur 1

4 SOMMAIRE JUILLET/AOUT 2009 DOSSIER 4 1,2,3,GO: des etrepreeurs aidet des etrepreeurs! FLASH 16 Crise fiacière: «Bak crisis : the ad ow» DOSSIER 4 1,2,3,GO: des etrepreeurs aidet des etrepreeurs! SANTE 10 Grippe porcie: les etreprises sot appelées à préparer u pla de cotiuité de l activité (PCA) FLASH 12 Flash e bref 12 Accueil d ue délégatio de la Corée du Sud 14 Remise des distictios hoorifiques 15 Quiz spécial Chambre de Commerce Foire de Pritemps 2009: U tirage au sort viet de désiger les trois heureux gagats 16 Crise fiacière: «Bak crisis : the ad ow» INTERNATIONAL 18 Missio de promotio éco omique au Maroc et e Tuisie 18 Présetatio du rapport auel 2008 et ouveau produit pour cotrer la crise 18 Caledrier Foires de septembre à octobre New Small Ticket Export Fiace Solutio for Europea Exports e Fiera del Levate à Bari 22 Approfodissez vos coaissaces sur les marchés étragers! 22 La Chambre de Commerce à la Foire Iteratioale de la Havae e 2009? 23 Les salos URBEST et ECO Grad Est au Parc des Expositios de Metz Métropole 24 Horecatel: le redez-vous icotourable des métiers de bouche 26 Le Salo du Bourget a 100 as et cofirme so succès modial 27 Participez aux redez-vous b2b persoalisés à la foire agricole de Libramot 28 Visite accompagée au salo CeBIT Eurasia Bilisim 28 Visite accompagée au salo EMO à Mila 29 «b2fair BICT 2009 Busiess Iteratioal Cooperatio Trade» à Liège 30 Visite accompagée au salo Ecomodo e italie 31 Salo professioel «CONTACT» et «Forum de l Etreprise» à Luxembourg 32 BOA Bourse d Opportuités d Affaires 34 Textes europées publiés 27 mai jui 2009 FORMATION 36 Coférece proposat des mesures aux etreprises luxembourgeoises face à la crise 37 Séace d iformatio relative au lacemet de la 3 e sessio du Master 37 Coférece sur les impacts du reportig fiacier et comptable sur la gestio des PME-PMI 38 Nouvelles modalités de placemet des jeues e appretissage 39 New Europea Corporate Goverace Research Foudatio 40 Programme des formatios e été 40 Des bourses américaies pour deux étudiates de l Uiversité du Luxembourg 41 Ue ouvelle publicatio pour se préparer aux tests Busiess Laguage Testig Service (BULATS) INNOVATION 42 Les parteariats public-privé au service de la recherche et de la croissace e Europe 43 Le secteur spatial à l hoeur das le ouveau «FOCUS o Research ad Iovatio i Luxembourg» 44 Première participatio luxembourgeoise pour le 100 e aiversaire du salo du Bourget Naissace d u ouveau départemet: «Advaced Materials ad Structures» 46 Nouvelle formatio pour les chefs de projets 47 Remise d u do à l asbl Jok Etrepreeure par les orgaisateurs de la coférece «Jourées de l Ecoomie 2009» 48 Le CRP Gabriel Lippma: u cetre performat 49 8 e Forum des Mii-Etreprises ECONOMIE 50 Recommadatios de la Chambre de Commerce à destiatio de la future coalitio gouveremetale 52 Luxembourg Busiess Compass Jue Deutsch-Luxemburgische Wirtschaftskoferez: Ethik i der Wirtschaft 56 Télécom: le retour e force des opérateurs de réseaux 2 Merkur

5 FORMATION 38 Nouvelles modalités de placemet des jeues e appretissage 57 Les coûts de la mai-d œuvre ot augmeté 58 IMF Executive Board Cocludes 2009 Articles IV Cosultatio with Luxembourg LÉGISLATION & AVIS 60 Projets de loi soumis pour avis à la Chambre de Commerce 60 Cogé pour l accompagemet des persoes e fi de vie 61 Abolitio de l obligatio de fourir ue copie certifiée coforme d u documet origial 62 Deux ouvelles brochures vieet de paraître sur le bruit au travail 62 La Déclaratio d Impôt 63 Idetificatio à partir du 1 er juillet 2009 FÉDÉRATIONS/UEL 64 Lacemet du certificat «Social et Egalité des chaces professioelles» 65 Ue covetio relative au harcèlemet et à la violece au travail viet d être sigée au iveau iterprofessioel 65 La cofiace, l étoffe dot est fait l aveir! Ue crise, des opportuités INNOVATION 44 Première participatio luxembourgeoise pour le 100 e aiversaire du salo du Bourget Le Coseil de la Publicité et la Commissio pour l Ethique e Publicité sot opératioels 67 Assemblée géérale de l associatio des ageces coseils e marketig et commuicatio asbl INFO ENTREPRISES 68 E bref 68 Ue brochure d iformatio à l usage des etreprises luxembourgeoises 70 L Assemblée géérale extraordiaire des actioaires d ArcelorMittal reouvelle et élargit le capital autorisé 70 Private Bakig Group, Luxembourg: Développer u cetre d excellece e gestio de fortue 71 myyellow: le compte persoel sur Yellow.lu 72 BGL fête le 50 e aiversaire de so agece à Viade et le 40 e aiversaire de so agece à Esch/Alzette 73 Meilleure boe pratique 2009 pour BPM-Lux 74 MediaXim lace la pige publicitaire luxembourgeoise 74 CTI Systems S.A. rejoit le Groupe Paul Wurth INFO ENTREPRISES 68 Simplificatio admiistrative: ue brochure d iformatio à l usage des etreprises luxembourgeoises 75 Ouverture d u espace «Apple Premium Reseller» à Esch/Alzette 75 LuxairTours primé par ServiceQualitéit Lëtzebuerg 76 BNP Paribas Luxembourg fait u do de à SOS Villages d Efats Mode 76 Le produit de la vete aux echères du mobilier de l aciee aérogare versé à trois œuvres de biefaisace 77 La Baque Raiffeise offre so soutie aux victimes de L Aquila BOURSE 78 LES 100 VISAGES DE LA CDC 80 Editeur: Chambre de Commerce du Grad-Duché de Luxembourg 7, rue Alcide de Gasperi L-2981 Luxembourg Tél.: Fax: homepage: Paraît 10 fois par a Tirage: exemplaires Reproductio autorisée avec metio de la source. Copie à l éditeur Rédactio: Patrick Erzer, rédacteur e chef Marie-Hélèe Trouillez Violaie Mathuri Mise e page et impressio: Imprimerie Cetrale S.A. Coceptio graphique: rose de claire, desig. Couverture: lola Crédit photographique: MEV Verlag, EU, SIP, ONT Luxembourg, M-H. Trouillez Publicité: Imprimerie Cetrale Service Régie, Bureaux: 15, rue du Commerce L-1351 Luxembourg Tél.: (+352) Fax: (+352) Les articles publiés et sigés egaget que la resposabilité de leurs auteurs et e reflètet pas forcémet l opiio de la Chambre de Commerce, qui e peut doer aucue garatie expresse ou implicite sur l exacti tude, l exhaustivité, la véracité, l actualité, la pertiece ou la fiabilité des iformatios figurat das le Merkur. Merkur 3

6 dossier JUILLET/AOUT 2009 Aide à la créatio d etreprise 1,2,3,GO: des etrepreeurs aidet des etrepreeurs! Promouvoir l esprit d etreprise iovate e Grade Régio et favoriser la diversificatio écoomique du Luxembourg, telles sot les missios que l asbl Busiess Iitiative poursuit depuis sa créatio e l a Pour répodre à ces ambitios, Busiess Iitiative place so activité au service des futurs créateurs d etreprises iovates. D ue part, elle orgaise le parcours auel iterrégioal de pla d affaires 1,2,3,GO. D autre part, elle gère et aime le réseau 1,2,3,GO qui compte actuellemet près de 350 experts et etrepreeurs e Grade Régio. E Grade Régio, 1,2,3,GO est représeté depuis 2003 par des relais locaux: l Iterface-Etreprises-Uiversité à Liège e Belgique, les CCI Sarre et Trèves e Allemage ou ecore la CCI54 et Syergie e Lorraie et Luxiovatio à Luxembourg. Ces relais itervieet pour la prospectio et la maturatio des projets iovats das leur régio respective et coordoet la mise e relatio des experts avec les porteurs de projet de leur régio. Les porteurs de projet, futurs créateurs d etreprise, qui participet au parcours de pla d affaires 1,2,3,GO représetet ue mae importate e terme d iovatio e Grade Régio. Deveir etrepreeur e s improvise pas. Avoir ue idée et qui plus est, ue idée iovate, avoir la voloté de faire évoluer cette idée e u véritable projet d etreprise pour efi oser créer et deveir idépedat, demade réflexio et jugemet. 1,2,3GO iterviet afi 4 Merkur

7 d épauler les futurs etrepreeurs das ce processus de maturatio. Qui sot les porteurs de projet 1,2,3,GO? Quelques chiffres illustret la répartitio par âge et l origie par catégorie socio-professioelle des porteurs de projet. Eviro 13 % d etre eux sot des femmes. Selo ue equête meée auprès des porteurs de projet iscrits à l éditio 2008/2009 du parcours, il apparaît que 87 % souhaitet participer au parcours pour avoir des coseils sur leur pla d affaires et bééficiet de coachig régioal ou iterrégioal au iveau de l élaboratio de leur pla d affaires. 30 % bééficiet de coseils pratiques de leur coach e tat qu etrepreeur. 73 % se diset satisfaits du coachig reçu et l esemble des porteurs de projet se diset prêts à recommader le parcours à de futurs etrepreeurs. Quelques commetaires spotaés ot égalemet été recueillis lors de cette equête auprès des porteurs de projet au sujet du parcours. Pour les us, 1,2,3,GO a permis de faire coaître u projet de créatio d etreprise au-delà des frotières de leur régio et de recotrer d autres professioels. Pour d autres, le coachig de 1,2,3,GO s est avéré idispesable pour ceux qui ot u projet de creatio d etreprise. Le parcours les a icités à aller au bout du pla d affaires et le processus a permis de clarifier les idées. Pour d autres ecore, le parcours iterrégioal a permis de préseter u pla d affaires de maière plus sythétique. Il a égalemet permis de coaître et d appliquer des outils, comme par exemple, la méthode Mc Kisey (voir plus loi), utilisée par le réseau. Ces outils ot permis de formaliser le pla d actio de la société à créer. 1,2,3,GO et la prospectio de projets Même si 35 % des porteurs de projet ot eu coaissace d 1,2,3,GO via Iteret et que le bouche à oreille semble bie foctioer pour promouvoir le réseau et so activité (17 % selo les statistiques), la prospectio de projets sur le terrai est ue activité primordiale pour Busiess Iitiative. Afi de faire coaître l iitiative et le parcours e Grade Régio, l équipe de Busiess Répartitio des porteurs de projets par âge 14% 15% as as 12% 12% as as 9% 17% 21% as as > 50 as Répartitio des porteurs de projets par occupatio 55-27,92 % Sas emploi Employé Idépedat 73-37,06 % 38-19,29 % Etudiat Chercheur 19-9,64 % 12-6,09 % Domaie d activité des projets Editio IT IT New Materials New Médecie Materials / Biotechologie Médecie Idustrie / Biotechologie Idustrie Eergie / Développemet durable Eergie Commerce / Développemet / Marketig durable Commerce Loisirs / Marketig Loisirs Autres Autres Merkur 5

8 dossier JUILLET/AOUT 2009 Formatio au Busiess Pla le 5 mars 2009 à la Chambre de Commerce de Luxembourg Iitiative se déplace régulièremet pour aller à la recotre de porteurs de projet potetiels ou d orgaismes travaillat e étroite collaboratio avec eux. Busiess Iitiative participe aussi à différetes foires et salos e Grade Régio destiés à l etrepreariat et publie régulièremet des aoces das la presse iterrégioale. Les relais locaux, souteus par l équipe de Luxembourg etretieet égalemet des cotacts privilégiés avec les prescripteurs locaux, les cetres de recherche, les iterfaces etreprises-uiversité et les cellules de valorisatio. 1,2,3,GO et so parcours iterrégioal de pla d affaires Le parcours iterrégioal de pla d affaires 1,2,3,GO s adresse à tout porteur de projet satisfaisat aux critères d iovatio, de faisabilité écoomique, d implatatio e Grade Régio et e devat pas être fiacé au préalable par du capital-risque. Il est possible de postuler tout au log de l aée au parcours e déposat les projets e toute cofidetialité sur le site Das le cadre du parcours, Busiess Iitiative aide les porteurs de projet iovat à élaborer leur pla d affaires grâce à des séaces de coachig gratuites assurées par les experts du réseau 1,2,3,GO. Les plas d affaires doivet appliquer la méthodologie McKisey, qui impose d emblée u certai ombre de critères de qualité recous. La rédactio d u pla d affaires est deveue ue étape icotourable avat la créatio d ue etreprise. E effet, le pla d affaires costitue le documet de référece selo lequel des ivestisseurs potetiels et les baques, déciderot ou o de souteir le projet. U pla d affaires correctemet rédigé, respectat des règles et des critères précis fait gager u temps précieux au porteur de projet et optimise ses chaces de succès lors du lacemet de so activité. Les porteurs de projet ot égalemet l opportuité de soumettre, à terme, leur pla d affaires à l évaluatio d u jury d experts du réseau 1,2,3,GO. Ayat accès directemet aux commetaires et aux otes des jurés sur le site d 1,2,3,GO, ils reçoivet u avis professioel sur la qualité du documet avat la créatio effective de leur société. Efi, le parcours offre ue visibilité médiatique certaie aux porteurs de projet ayat déposé u pla d affaires lors d ue soirée de de clôture iterrégioales, orgaisée à tour de rôle das chacue des régios. Cette soirée aura lieu cette aée le 23 septembre à la Chambre de Commerce de la Sarre à Sarrebruck. Aussi, à l issue du parcours, les plas d affaires les plus prometteurs de l éditio sot récompesés et dotés d u soutie fiacier attrayat ( répartis etre les gagats). Last but ot least, la catégorie «Le Coup de Cœur des Sposors», créée e 2008, met e lumière la persoalité et la motivatio d u porteur de projet e particulier et lui permet de doubler sa récompese. Tout au log du parcours, des évèemets iterrégioaux sot orgaisés afi de permettre aux porteurs de projet et aux coachs du réseau de se recotrer, d appredre à se coaître et d approfodir leurs compéteces e participat à des séaces de «speed-coachig» ou de «busiess pla booster». Grâce à cette activité de mise e réseau, il est possible de multiplier les cotacts et les échages e Grade Régio. 1,2,3,GO, et so réseau iterrégioal d experts Véritable vivier de compéteces au service des futurs créateurs d etreprises iovates, le réseau 1,2,3,GO rassemble des femmes et des hommes de terrai, issus de divers secteurs d activité spécifiques tels que les NTIC, l éergie, les biotechologies, l eviroemet, la médecie, le développemet durable ou des secteurs plus gééralistes comme le marketig, la fiace, le droit, la comptabilité, etc. Les experts 6 Merkur

9 du réseau itervieet e tat que coach auprès des porteurs de projets ou jurés das le cadre du parcours de pla d affaires. Le réseau est égalemet représeté par des parteaires et sposors qui apportet, à des degrés divers, ue aide fiacière ou logistique à l associatio et itervieet aussi, e tat que coach ou parrai. Efi, des sposors média soutieet l iitiative e apportat leur aide pour reforcer la visibilité et la médiatisatio d 1,2,3,GO. L augmetatio régulière mais progressive du ombre de membres au sei du réseau 1,2,3,GO (quelque 30 ouveaux membres chaque aée depuis 2004) est la preuve que le cocept 1,2,3,GO suscite u itérêt gradissat auprès des experts et etrepreeurs de la Grade Régio. Busiess Iitiative travaille cotiuellemet à l élargissemet et à la diversificatio du réseau e Grade Régio, das le but de pouvoir offrir aux créateurs d etreprise l expertise professioelle à la fois la plus large et la plus spécialisée possible. Faire adhérer de ouveaux membres, les accueillir et les itégrer au sei du réseau, mais aussi les fidéliser à log terme, représete ue partie de l activité d aimatio du réseau. Les membres du réseau 1,2,3,GO bééficiet d u accès privilégié à l etrepreariat iovat e Grade Régio et peuvet saisir les ouvelles tedaces du marché. Grâce à ue stratégie de commuicatio résolumet dyamique, 1,2,3,GO assure à ses membres ue visibilité de premier pla et leur doe ue image «socialemet resposable» ayat u impact direct sur le développemet écoomique e Grade Régio. Lors du derier workshop orgaisé e octobre 2008 à l attetio des experts du réseau, les participats ot pu échager leurs expérieces et traiter de sujets relatifs à leur activité au sei du réseau. Aisi, répodat à la questio de savoir ce qui motive les experts à rejoidre le réseau 1,2,3,GO, les argumets suivats ot été avacés: trouver de la satisfactio, assouvir sa curiosité, appredre à coaître des projets iovats, accepter des challeges, relever des défis, gager et aider à gager ou ecore ouer des cotacts erichissats avec d autres membres du réseau. 1,2,3,GO et le coachig Le coachig s oriete vers u partage d expérieces propice à favoriser la maturatio des projets suivis et permet de cocrétiser la rédactio du pla d affaires. Au cours d u atelier de travail orgaisé à l itetio des coachs e octobre 2008, ces deriers ot émis u certai ombre de poits qui costituet, selo eux, la missio d u coach du réseau 1,2,3,GO. Aisi, le coach accompage le porteur de projet, il appred à le coaître, examie et aalyse ses objectifs, ses souhaits et ses rêves. Le coach doit parveir à les mettre e adéquatio avec les talets, les coaissaces et les capacités du porteur de projet, afi de permettre au porteur de projet de réussir so projet avec succès et de répodre à ses propres attetes. Il se doit de créer ue situatio de Wi-Wi. Par ailleurs, le coach doit piloter le porteur de projet, il doit filtrer et aider le porteur de projet à mettre des priorités et à recoaître ces priorités et doit le motiver, afi qu il puisse surmoter des phases de découragemet évetuel. Le coach doit détecter les problèmes, Séace de travail etre porteurs de projets et coachs du réseau 1,2,3,GO le 14 mai 2009 au Coseil Régioal de Lorraie à Metz Merkur 7

10 dossier JUILLET/AOUT 2009 apporter des solutios et proposer des alteratives aux problèmes posés. Efi, le coach doit guider le porteur de projet vers les objectifs fixés tout e lui laissat suffisammet de latitude. 1,2,3,Go et so site iteret Le site Iteret costitue ue véritable plate-forme d échage iteractive et assure u lie permaet etre le réseau d experts, les relais 1,2,3,GO et les porteurs de projets. L etièreté du parcours est gérée sur base du site Iteret: de l iscriptio e passat par le dépôt du pla d affaires, jusqu à la présetatio des évaluatios par les jurés. Ue ewsletter trimestrielle est diffusée à toutes les persoes aboées (par simple eregistremet sur le site) et relate les deriers évèemets et iformatios utiles au réseau. Des articles spécifiques cocerat des membres du réseau y sot régulièremet publiés. Le site Iteret 1,2,3,GO va prochaiemet être actualisé et adapté à la ouvelle charte graphique d 1,2,3,GO. Ces amélioratios ot pour but d apporter à ses utilisateurs de ouveaux outils de commuicatio, tels qu u petit film vidéo à caractère pédagogique expliquat le déroulemet du parcours, aisi qu u blog ouvert aux membres du réseau leur permettat d échager des iformatios utiles. Evèemets iterrégioaux 1,2,3GO: Editio 2008/ octobre: Workshop pour les coaches (Luxembourg) 04 décembre: Speed-Coachig (Belgique Gembloux) 05 mars: Formatio au Busiess Pla (Luxembourg) 14 mai: Busiess Pla Booster (Lorraie Metz) 15 jui: Date limite de dépôt du Busiess Pla 23 septembre: Soirée de clôture (Sarrebruck) NOS PARTENAIRES FINANCIERS : NOS PARTENAIRES MéDIAS : PIERRE THIELEN AVOCATS Fiduciaire Weber et Botemps S.à r.l., Husky S.A., SES S.A. BIP Ivestmet Parters, Ceratizit S.A., La Luxembourgeoise ORGANISé PAR : Format S.àr.l., Buker Palace S.A. labellisé PAR: 8 MErkur

11 1,2,3,GO de 2000 à 2009 Bila des 9 éditios passées A. Les statistiques depuis la créatio d 1,2,3,GO e 2000 Graphique 1: Nombre de projets déposés sur le site Iteret et ombre de projets acceptés das le réseau 1,2,3,GO (proportio de projets acceptés au Luxembourg) Projets déposés depuis 2000 Projets acceptés depuis 2000 Sociétés créées depuis Belgique fracophoe Lorraie Luxembourg Sarre et Trèves Total Le bila chiffré des huit premières aées d existece d 1,2,3,GO motre ue stabilité das le ombre de projets déposés auellemet sur le site depuis 2000: 228 projets déposés e moyee Plus de projets déposés, dot 850 acceptés et souteus par 1,2,3,GO (42 %). Plus de 800 projets acceptés: 441 Busiess Plas déposés (51 %). 441 Busiess Plas, dot 59 % aboutisset à ue créatio d etreprise > moyee de 31 créatios d etreprises par a avec u taux de faillite moye de 25 %. Les Projets au Luxembourg: Depuis 2000, 560 projets luxembourgeois ot été reçus, 213 acceptés (soit 38 % du total) et 48 récompesés. B. Etreprises créées depuis 2000 A ce jour, le bila est très positif. Le réseau 1,2,3,GO a cotribué à la créatio ou au développemet de 190 etre prises e Grade Régio: 63 e Belgique fracophoe, 56 au Grad-Duché de Luxembourg, 31 e Lorraie, 40 e Sarre et à Trèves. Ces start-ups emploiet aujourd hui 900 persoes (dot 200 au Luxembourg)* et ot gééré plus de 51 millios d de chiffre d affaires (dot eviro 10 millios d au Luxembourg). Les sociétés luxembourgeoises qui ot bééficié du soutie d 1,2,3,GO ot u taux de faillite d eviro 22 %. * estimatios réalisées sur base de doées téléphoiques trasmises par les créateurs. Pour plus d iformatios, cosultez le site ou cotacter M. Frédérique Gueth Maager 1,2,3,GO Tél.: (+352) ou M. Samuel Paulus Chargé de Missio 1,2,3,GO Tél.: (+352) Merkur 9

12 SANTE JUILLET/AOUT 2009 Commuicatio du Miistère de l Ecoomie et du Commerce extérieur Grippe porcie: les etreprises sot appelées à préparer u pla de cotiuité de l activité (PCA) Le Miistère de l Ecoomie et du Commerce extérieur viet d iformer la Chambre de Commerce que suite au décret par l Orgaisatio Modiale pour la Saté du iveau 6 du seuil d alerte face à la grippe porcie (Niveau 5 au Grad-Duché de Luxembourg), chaque etreprise doit préparer u pla de crise padémie grippale ayat pour but d assurer la protectio de so persoel et le maitie de l activité de l etreprise e cas de taux d absetéisme élevés dus à ue évetuelle padémie grippale. Ce risque de padémie grippale cocere toutes les etreprises et tous leurs salariés, et le pla de cotiuité de l activité (PCA) devra par coséquet permettre à l etreprise de maiteir ue activité et u service miimum au plus fort de la vague padémique, lorsque l absetéisme pourrait atteidre jusqu à 40 % du persoel. Ces mesures de précautio fot partie d u catalogue de 187 mesures éocées das le pla gouveremetal «Padémie grippale» élaboré sous l égide du Haut- Commissariat à la Protectio atioale. Ce catalogue, qui est libremet cosultable sur u site dédié lu/mesures/gouv/idex.html, livre le cadre pour la préparatio et pour la gestio d ue situatio potetielle de padémie grippale, à laquelle il coviet dès à préset de se préparer. Ce pla gouveremetal prévoit, etre autres, la mise e place de plas de cotiuité que les admiistratios et services de l Etat, aisi que les établissemets publics, les collectivités et acteurs écoomiques doivet préparer idividuellemet afi de pouvoir répodre le momet veu à ue situatio pouvat potetiellemet toucher la cotiuité même de otre écoomie. Le pla de cotiuité d activité (PCA) désige à la fois le cocept, la procédure, mais surtout, le documet décrit au iveau d ue orgaisatio e particulier les mesures, procédures, et dispositios prévues e cas de crise, de catastrophe ou de siistre ayat u impact sur l activité de l orgaisatio. Le Miistère estime que si les etreprises ot certaiemet des PCA das leurs domaies respectifs pour couvrir les cas de catastrophes les plus divers, il faudrait maiteat aalyser ces PCA existats pour vérifier s ils sot égalemet adaptés à répodre au risque plus spécifique d ue padémie grippale. Le Miistère de l Ecoomie et du Commerce extérieur et la Chambre de Commerce souhaitet par la présete: 1) sesibiliser les etreprises à la problématique de la padémie grippale et à la écessité d ue mise e place d u pla de cotiuité d activité (PCA); 2) prier les etreprises de compléter les mesures coteues das leurs PCA pour gérer das les meilleures coditios ue potetielle situatio de padémie grippale; 3) prier les etreprises de mettre e place u PCA, si u tel pla est pas ecore e vigueur; 4) iviter les etreprises à commuiquer au Miistère de l Ecoomie et du Commerce extérieur quelles sot les dispositios de leur PCA das la mesure où elles e sot pas cofidetielles. Les etreprises qui e disposet pas ecore d u pla de cotiuité d activité (PCA), peuvet suivre les quelques simples démarches suivates pour la mise u place d u tel pla: élaborer u pla de cotiuité pour u foctioemet e mode dégradé; idetifier quelles activités doivet être assurées e toutes circostaces et celles qui doivet être différées; évaluer les ressources humaies écessaires au maitie des activités idispesables; prévoir des mesures pour protéger la saté des salariés: orgaisatio du travail e temps de crise, mesures d hygièe, port de masques ; prévoir des stocks suffisats de produits d hygièe et de masques; faire coaître les dispositios prises au sei de l etreprise. La Chambre de Commerce est e cotact avec d autres orgaisatios pour défiir esemble avec le Miistère de l Ecoomie et du Commerce extérieur et les autorités publiques les mesures à predre par les etreprises. Des iformatios supplémetaires serot fouries e temps utile. Des iformatios complémetaires sot dispoibles sur le site officiel du Gouveremet luxembourgeois 10 Merkur

13 Chaque mois, cochez les boes réposes du Quiz du Merkur et participez au tirage au sort pour gager u ipod ao 16 GB silver! LE QUIZ DU MERKUR Chaque mois, la Chambre de Commerce vous ivite à tester vos coaissaces sur les thèmes écoomiques les plus divers e participat au quiz mesuel du Merkur. Les lecteurs attetifs trouverot toutes les réposes aux questios das l éditio courate du magazie. U tirage au sort sera orgaisé parmi tous les participats ayat trouvé les boes réposes. Le prix à gager est u ipod ao 16 GB silver La Chambre de Commerce a orgaisé au mois de jui ue missio de promotio écoomique au Maroc et e Tuisie. La Tuisie, après plusieurs réformes etreprises avec succès, cherche aujourd hui à reforcer la compétitivité de so écoomie. Quelle politique poursuit-elle pour y arriver? Ue politique de privatisatio Ue politique de atioalisatio Ue politique commerciale iteratioale Depuis le 1 er juillet 2009, ue ouvelle procédure cocerat les modalités de placemet des jeues e appretissage est e vigueur. Celle-ci etraîe ue série de chagemets. Quels sot les chagemets qui e sot pas liés à cette ouvelle procédure? Le placemet des jeues e se fait plus exclusivemet par le Service de l Orietatio professioelle de l Admiistratio de l Emploi mais égalemet par les SPOS, ALJ, CPOS et CNFPC U ouveau module du fichier élèves a été mis à dispositio par le Miistère L élève doit attedre qu o lui téléphoe avat de se préseter à l OP ou auprès d u des services suivats: SPOS, ALJ, CNFPC et CPOS Coçu pour promouvoir la recherche et l iovatio au Luxembourg auprès d u public atioal et iteratioal, le magazie FOCUS, publié par Luxiovatio, e collaboratio avec plusieurs parteaires publics cotribue à reforcer l attractivité du Grad-Duché de Luxembourg. Quel est le secteur mis à l hoeur das la derière éditio du magazie? Le secteur aéroautique Le secteur spatial Le secteur pharmaceutique Pour participer au tirage au sort et gager u ipod ao 16 GB silver, il suffit de revoyer ce questioaire dûmet rempli par fax au (Rédactio Merkur) avat le 25 août Ue seule répose par foyer. Nom Préom Adresse Code postal Localité Téléphoe Félicitatios à: M. Robert Muller, le gagat du Quiz de l éditio Merkur 04/2009, qui s est vu remettre u ipod ao 8GB silver! Gagat du Quiz de l éditio Merkur 05/2009: M. Luc Ewe (Nospelt, Luxembourg) Les doées collectées sot traitées e coformité avec les dispositios de la loi du 2 août 2002 relative à la protectio des persoes à l égard du traitemet des doées à caractère persoel. Le participat recoaît avoir MErkur reçu les iformatios 11 prévues par l article 26 de cette loi. Resposable du traitemet: Chambre de Commerce. Fialité du traitemet: participatio au jeu-cocours. Destiataire des doées: Chambre de Commerce. Toutes les rubriques de la fiche d iscriptio sot à remplir obligatoiremet. E cas de o répose, la participatio pourra être refusée. Le cadidat dispose d u droit d accès aux doées le cocerat et peut demader leur rectificatio e cas d erreur. Les doées serot coservées jusqu au tirage.

14 FLASH JUILLET/AOUT 2009 FLASH EN BREF 15 jui 2009 Visite de l Ambassadeur du Japo S.E. Takashi Suetsua, le ouvel Ambassadeur du Japo au Luxembourg, a été reçu le 15 jui derier, à l ivitatio de Pierre Gramega, Directeur de la Chambre de Commerce. Les échages ot porté sur les boes relatios existates etre les deux pays. L Ambassadeur, qui a pris ses foctios e mai 2009, s est dit prêt à servir et à reforcer le développemet des échages écoomiques etre les deux pays. Il fera e sorte de susciter l ouverture d esprit et la compréhesio etre les deux civilisatios et secodera les etreprises luxembourgeoises das leurs démarches e terre ippoe. Sa missio cosiste égalemet à servir au mieux les quelque 460 de ses compatriotes vivat au Grad-Duché, les sociétés japoaises implatées ici, sas oublier les touristes de so pays veat au Luxembourg. 12 jui 2009 Accueil d ue délégatio de la Corée du Sud Le 12 jui 2009, ue délégatio de la Corée du Sud, coduite par M. Hyeog-Soo Kim, maire du district de Yeogdeugpo-Gu de la ville de Séoul, a été reçue à la Chambre de Commerce du Luxembourg. Le district de Yeogdeugpo-Gu, situé au sud-est de Séoul, couvre ue superficie de m 2 et compte ue populatio de persoes. Réuissat l Assemblée Natioale, la Bourse aisi que de ombreuses etreprises du secteur des médias, cette régio est deveue la Mecque pour la politique, la fiace et les médias. Yeogdeugpo-Gu a affiché ue croissace cotiue sur les derières aées et dispose d u importat potetiel de développemet. A côté de la réalisatio de produits Hi-Tech, basée sur l expertise techique et l iovatio, la capitale développe actuellemet ses activités fiacières et ambitioe de se positioer comme cetre fiacier de l Asie du Nord-Est. Cette voloté est souligée par la costructio du «Seoul Iteratioal Fiacial Cetre» (SIFC) das le district de Yeogdeugpo-Gu. Lors de la missio écoomique e Europe, la délégatio coréee qui comptait quelque 15 hommes d affaires a visité à côté du Luxembourg les Pays-Bas, la Belgique aisi que la Suisse. Lors d u déjeuer de etworkig orgaisé par la Chambre de Commerce, les hommes d affaires corées ot eu l occasio de préseter leurs produits et services à leurs homologues luxembourgeois, afi d explorer d évetuelles opportuités d affaires das les domaies les plus M. Hyeog-Soo Kim, maire du district de Yeogdeugpo-Gu de la ville de Séoul, lors de la sigature du Livre d Or de la Chambre de Commerce e présece de M. Pierre Gramega, so directeur divers, comme otammet les techologies de l iformatio, l équipemet militaire, la coceptio de matériaux ou bie les techologies à destiatios du secteur de la saté et des biotech. La délégatio de la Corée du Sud a été reçue à la Chambre de Commerce du Luxembourg 12 Merkur

15 8 ème GALA DES RESSOURCES HUMAINES LE Mardi 6 octobre 2009 Today s choices Tomorrow s cosequeces table rode: Viviae Harois Viciae Istace Christia Scharff Thierry Schuma Paul Schoeberg ivité d HoEur 2009 Frédéric Laveir Directeur des Ressources Humaies du Groupe BNP Paribas DRH, ABN Amro & HR Maager of the Year 2007 Huma Capital Parter, PricewaterhouseCoopers & HR Maager of the Year 2006 DRH, Dexia & HR Maager of the Year 2005 Member of the Maagemet Board, BGL & HR Maager of the Year 2004 Staff Delegatio Presidet, Clearstream & HR Maager of the Year 2003 Modératio : Petra Brockers Fabie Amoretti programme : 15h00 15h15 15h20 15h50 16h20 16h35 16h50 17h00 Ouverture des portes Mot d etrée: Fabie Amoretti Discours d ouverture: Miistre du Travail et de l Emploi (à cofirmer) Discours de Frédéric Laveir Votig Pause café Itroductio: Petra Brockers Table rode: «RH & maagemet : les leços de la crise» DRH, KPMG & HR Maager of the Year 2008 Geeral Maager, HR Oe Mardi 6 octobre 2009 Cette aée ecore, la coférece sera suivie d u etworkig cocktail puis de la cérémoie des HR Awards. 22 prix récompeserot les meilleurs professioels RH. LE gala Hr oe professioels RH iscrits e 2008 pour le plus grad évéemet RH & Maagemet de l aée au Luxembourg. Précédemmet, HR Oe a été hooré par les itervetios de grads DRH iteratioaux tels que Hallstei Moerk, Executive Vice Presidet, Huma Resources de Nokia, e 2008, Neil Rode, DRH modial de RBS, e 2007, Erst Bauma, DRH modial de BMW, e 2006, et Cocetta Laciaux, alors à la tête des RH de LVMH, e Lux-cogrès, 1 rue du fortthüge, L-1499 Luxembourg iscriptio sur : cotact : HR ONE 5, rue des Mérovigies L-8070 Bertrage Tél Format: ( x mm); Date: Jul 06, :13:30; Output Profile: CMYK ISO Coated v2 (ECI); IkSave 280 HROe_Merkur_07-09.idd 1 3/07/09MErkur 16:41:4513

16 FLASH JUILLET/AOUT 2009 Lors d ue cérémoie qui a eu lieu le 18 jui derier à la Chambre de Commerce, M. Jeaot KRECKE, Miistre de l Ecoomie et du Commerce Extérieur et M. Ferad BODEN, Miistre des Classes Moyees, du Tourisme et du logemet, ot remis les décoratios coférées à plusieurs ressortissats de la Chambre de Commerce, couvrat otammet les secteurs de l idustrie, du commerce et de l Horesca, aisi qu à ses employés méritats. Ordre Grad-ducal de la Couroe de Chêe Commadeur Mosieur Marcel MATHES act. Membre du Groupemet des Producteurs de Vis Mousseux et Crémats Luxembourgeois Ehe Officier Mosieur Lucie BAATZ Membre du Groupemet des Etrepreeurs Asbl Colmar-Berg 18 jui 2009 Remise des distictios hoorifiques Mosieur Jea FEYEREISEN Membre du Coseil d Admiistratio du Groupemet des Etrepreeurs Asbl Luxembourg Mosieur Heri NEY Membre Fodateur Secrétaire Gééral de la FEDIMA Esch/Alzette Mosieur Nicolas SOISSON Directeur de la FEDIL Breiert Mosieur Frak WAGENER Vice-Présidet de la Chambre de Commerce Brouch Mosieur Ferad WEILAND Membre Fodateur Présidet de la FEDIMA Luxembourg Chevalier Mosieur Reé KREMER Membre du Coseil d Admiistratio du Groupemet Pétrolier Luxembourgeois Luxembourg Médaille e vermeil Madame Erestie DOSTERT Secrétaire auprès de la clc Bettembourg Mosieur Fraçois KOEPP Membre du Comité de l Horesca Luxembourg Mosieur Pierre KREMP Membre du Comité cosultat Horesca et de la Commissio des exames Bereldage Médaille e arget Mosieur Marc GIORGETTI Membre du Coseil d Admiistratio du Groupemet des Etrepreeurs Asbl Dodelage Ordre de mérite Commadeur Mosieur Jea KRIER act. Membre du Comité du Groupemet des Producteurs de Vis Mousseux et Crémats Luxembourgeois Remich Mosieur Arthur LORANG Présidet ho. du Groupemet Trasports asbl Membre du Comité du Groupemet Trasports asbl Luxembourg Officier Mosieur Claude BAER 14 Merkur

17 Admiistrateur FEDIL, Présidet du STI, Membre du Groupemet Pétrolier Esch/Alzette Mosieur Marc GALES Membre du Comité du Groupemet des Producteurs de Vis Mousseux et Crémats Luxembourgeois Luxembourg Mosieur Charles LOESCH Admiistrateur FEDIL Luxembourg Mosieur Paul REICHERT Membre de l Idustrie Luxembourgeoise de la Techologie du Métal Holzem Chevalier Mosieur Steve BREIER Membre du Comité de Directio de la Chambre de Commerce Bettembourg Madame Aita GEORG Assistate de Directio à la Chambre de Commerce Rollige Mosieur Jea-Michel HERBER Directeur chez Perrard S.A. Altwies Mosieur Gérard HOFFMANN Admiistrateur FEDIL, Présidet du GT TIC Luxembourg Mosieur Jacques LANNERS Admiistrateur FEDIL, Présidet de l ILTM Steisel Mosieur Reé WINKIN Secrétaire Gééral de la FEDIL Docols La médaille Mosieur Roger PELZER Présidet de l Associatio européee des commerçats-forais Asbl Clemecy Quiz spécial Chambre de Commerce Foire de Pritemps 2009: U tirage au sort viet de désiger les trois heureux gagats Les trois gagats qui ot répodu correctemet aux dix questios du Quiz Spécial Chambre de Commerce, orgaisé das le cadre de la Foire de Pritemps 2009 à Luxexpo, se sot vus remettre des mais de Pierre Gramega, Directeur de la Chambre de Commerce, leur prix à l occasio d ue cérémoie qui s est déroulée das les locaux de la Chambre de Commerce. Plus de 400 persoes avaiet pu tester leurs coaissaces sur les activités de la Chambre de Commerce et teter leur chace pour remporter l u des trois prix mis e jeu, e répodat correctemet aux dix questios du Quiz lors de leur passage sur le stad de la Chambre de Commerce. Les trois heureux gagats ot reçu leurs prix des mais de Pierre Gramega, Directeur de la Chambre de Commerce. De g. à dr.: Alexadra Berg, 2 e Prix; Nico Scheer, 1 er prix; Pierre Gramega, Directeur de la Chambre de Commerce et Claude Neuberg, 3 e prix Parmi les boes réposes, u tirage au sort a attribué le premier prix à Mosieur Nico Scheer qui s est vu remettre u I-Pod ao 8 GB silver. Le deuxième et le troisième prix, u chèque-formatio d ue valeur de 300 euros, ot été attribués respectivemet à Madame Alexadra Berg et Mosieur Claude Neuberg. La cérémoie a été suivie d ue séace photo et d ue réceptio doée e l hoeur des gagats et e présece de plusieurs membres du Comité de Directio et du persoel de la Chambre de Commerce. Merkur 15

18 FLASH JUILLET/AOUT 2009 Coférece e collaboratio avec l'ambassade de Suède Crise fiacière: «Bak crisis : the ad ow» De g. à droite: Ageta Söderma, Ambassadrice de Suède au Luxembourg, Lars Heikeste, membre de la Cour des comptes européee et acie gouvereur de la Baque cetrale de Suède et Yves Mersch, Gouvereur de la Baque cetrale du Luxembourg et membre du coseil de gouverace de la Baque cetrale européee Depuis le 1er juillet, la Suède a la présidece du Coseil de l Uio européee. Sa tâche majeure sera de coordoer les actios de l Europe face à la crise. C est das ce cotexte qu a eu lieu ue coférece sous le thème de la crise fiacière iteratioale le ludi 8 juillet orgaisée par la Chambre de Commerce, cojoitemet avec l Ambassade de Suède. Après ue brève allocutio d ouverture, proocée par Pierre Gramega, Directeur de la Chambre de Commerce, S.E. Mme Ageta Söderma, Ambassadrice de Suède au Luxembourg, a rappelé que la Suède avait déjà cou ue importate crise bacaire das les aées 90. Dès lors, même si le pays est égalemet touché par la récessio, comme le reste du mode, la Suède dispose tout de même d ue certaie expériece das la gestio de crises fiacières. E effet, e 1992, suite à l éclatemet d ue bulle immobilière, le gouveremet suédois avait été cotrait de sauver so système bacaire, qui avait cou l éclatemet de ciq des sept baques majeures. D après Lars Heikeste, la rapidité de la répose das le cas suédois a été essetielle pour sortir de la crise sas trop de dégâts. E effet, à l exemple du Japo, qui a aussi souffert d ue crise bacaire de grade ampleur das les aées 90 mais qui a attedu trop logtemps pour recoaître la gravité de la situatio et agir e coséquece, u maque de réactio rapide pourrait causer ue déceie de marasme écoomique. Das so exposé, Lars Heikeste, membre de la Cour des comptes européee et acie gouvereur de la Baque cetrale de Suède, a esuite rappelé les mesures qui avaiet été prises par le gouveremet suédois à l époque pour cotrer la crise. Après avoir garati tous les dépôts des baques suédoises, le gouveremet avait ijecté de l arget das les baques qui semblaiet pouvoir s e sortir tadis qu il avait délibérémet laissé les autres s effodrer. Par ailleurs, ue agece atioale chargée de la supervisio bacaire, la «Bak Support Agecy», avait égalemet été créée pour aider les baques qui avaiet besoi d être recapitalisées. Efi, les actifs «toxiques» avaiet été repris par des sociétés de gestio d actifs afi que les baques puisset se recetrer sur leur missio pricipale qui était l attributio des crédits. L acie gouvereur de la Baque cetrale de Suède a aussi 16 Merkur

19 relevé la complexité des produits fiaciers à l origie de la crise fiacière et le degré de difficulté de résolutio de cette derière. Le gouvereur de la Baque Cetrale du Luxembourg (BCL), Yves Mersch, a pour sa part dressé u parallèle etre la récessio actuelle et la Grade Dépressio des aées Selo M. Mersch la prise e compte des leços tirées des crises fiacières coues das le passé s est exprimée par ue réactio agressive des acteurs publics, qui a permis de limiter les effets dévastateurs d ue crise d evergure modiale. L Eurosystème dispose aujourd hui d u évetail d istrumets de lutte cotre la crise qui va beaucoup plus loi que le simple taux directeur, compreat des mesures dites «o stadard» dot la provisio de liquidités et les opératios de «swap». Le modèle de régulatio domiat qui se basait sur l autorégulatio a clairemet atteit ses limites avec la crise. Avat d aborder les mécaismes permettat de trouver ue sortie de la crise, M. Mersch s est peché sur l évolutio de l activité écoomique das la zoe euro et a préseté les projectios macroécoomiques récetes de la Baque cetrale européee. Efi, des recommadatios visat à préveir des futures crises et à mieux cotrôler l impact de futurs chocs sur la stabilité fiacière et écoomique ot été discutées. S appuyat sur les résultats d expérieces de crises historiques, Yves Mersch a souligé que la crise fiacière globale actuelle allait avoir u impact égatif sur le potetiel de croissace et d activité écoomique à log terme du Luxembourg. La crise écoomique a exposé l urgece absolue de procéder à des réformes structurelles des marchés de l emploi et des produits afi d absorber les effets éfastes de la crise. Das ce ses, la crise pourrait costituer ue opportuité «bieveue» pour assurer la voloté politique écessaire pour meer à bie des réformes structurelles et rétablir le potetiel de croissace à log terme. Fialemet, la crise doit iciter les autorités de régulatio à costruire u ouveau cadre de régulatio et de supervisio au iveau modial, dotat les autorités de régulatio d outils permettat de cotrecarrer des développemets dagereux meat à des crises fiacières, à u stade beaucoup plus précoce. Pierre Gramega, directeur de la Chambre de Commerce, lors de l allocutio d ouverture Format: (88.50 x mm); Date: Jul 07, :25:16; Output Profile: CMYK ISO Coated v2 (ECI); IkSave 280 MErkur 17

20 INTERNATIONAL JUILLET/AOUT 2009 Caledrier 2009 Juillet Visite accompagée au salo SIMM à Madrid (Espage) Septembre Forum Iteratioal «Sotchi 2009» à Sotchi (Russie) Moaco Yacht Show 29 Sémiaire pays Thaïlade 30 Visite d ue délégatio de Turquie Octobre 5-7 Stad collectif au salo «EXPO REAL» à Muich (Allemage) 6-8 Visite accompagée au salo «CeBIT Eurasia Bilisim» à Istabul (Turquie) 8-9 Visite accompagée au salo «EMO» à Mila (Italie) Stad collectif au Forum des Etrepreeurs by Iitiatives et évéemet de matchmakig «Busiess Iteratioal Cooperatio Trade» à Liège (Belgique) 22 Salo de coopératio au «Salo à l Evers» à Thioville (Frace) Visite accompagée au salo «ECOMONDO» à Rimii (Italie) Novembre Evéemet de matchmakig b2fair das le cadre du salo «ELMIA» à Jököpig (Suède) Missio écoomique e Espage Visite accompagée au salo «Poleko» à Poza (Pologe) Evéemet de matchmakig «SME Forum» das le cadre du salo «CONTACT» à Luxembourg Foires de septembre à octobre GO. AUTOMATION TECHNOLOGY Bâle (Suisse) Tél.: HI-INDUSTRIE Herig (Daemark) Tél.: NARO-TECH Salo et cogrès sur les matières premières reouvelables Erfurt (Allemage) Tél.: FOIRE EUROPÉENNE DE STRASBOURG Strasbourg (Frace) Tél.: ELMIA HUSVAGN & HUSBIL Jököpig (Suède) Tél.: L Office du Ducroire a préseté so rapport auel 2008 ce 19 jui. Placé sous l autorité du Miistère des Fiaces, cet établissemet public a so secrétariat rattaché à la Chambre de Commerce. Sa missio pricipale est d iciter les etreprises luxembourgeoises à exporter au moye de deux istrumets: l assurace-crédit d ue part, et le soutie fiacier d autre jui 2009 Missio de promotio écoomique au Maroc et e Tuisie La Chambre de Commerce du Grad-Duché a emmeé ue délégatio d hommes d affaires luxembourgeois à Casablaca, au Maroc et à Tuis, e Tuisie. Les sociétés participates veaiet de différets secteurs d activité, dot le secteur fiacier. Sur chacue des deux destiatios, des redez-vous idividuels et sur mesure avec des sociétés locales étaiet orgaisés avec la coopératio des attachés écoomiques et commerciaux belges respectifs. Le Maroc, qui a affiché des performaces écoomiques remarquables ces derières aées, diversifie actuellemet so écoomie. La mise e place de réformes par les autorités et les opérateurs publics vise le développemet des ifrastructures écoomiques, das le but de reforcer la performace des secteurs traditioels de l écoomie et dyamiser les ouvelles iches à forte valeur ajoutée, tels les secteurs des techologies de l iformatio et de la commuicatio, de l automobile et de l aéroautique. Das le cadre de la mise e œuvre d ue zoe de libre-échage avec l Uio européee, le pays sera d ici 2012 u parteaire commercial privilégié. La Tuisie occupe le premier rag parmi les pays d Afrique du Nord das le classemet «Doig Busiess» établi par la Baque modiale e Après certaies réformes etreprises e vue de la covertibilité du diar, de la libéralisatio commerciale et de l amélioratio des performaces bacaires, le gouveremet poursuit actuellemet sa politique de privatisatio, afi de reforcer la compétitivité de so écoomie. Parallèlemet, les secteurs des télécommuicatios et du trasport coaisset ue forte expasio, basée sur l amélioratio des ifrastructures et la privatisatio des secteurs. Pour de plus amples reseigemets sur cette missio, cotactez le Départemet Iteratioal, Mme Viviae Hoor Tél.: (+352) Office du Ducroire Présetatio du rapport auel 2008 et ouveau produit pour cotrer la crise part. Le COPEL (Comité pour la promotio des exportatios) est dédié exclusivemet à la promotio des exportatios luxembourgeoises. Résultats du COPEL Le ombre de dossiers traités par le COPEL e 2008 a triplé. La campage de commuicatio lacée e 2007 semble ecore avoir porté ses fruits e Merkur

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER 24 Adjoit de directio F/H Votre formatio BTS Hôtellerie-restauratio BTS Maagemet des uités commerciales BTS Assistat de gestio PME-PMI Licece Maagemet d uités de restauratio Vos missios Vous aimez, formez

Plus en détail

Point presse. Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS

Point presse. Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS Poit presse Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS Sommaire 2015 : du PNRU au NPNRU, d ue aveture à l autre Ue ouvelle ambitio au service des quartiers Objectifs icotourables Chiffres clés Top départ Des

Plus en détail

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale»

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale» CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE «Sport Etreprises : u ejeu de performace écoomique et sociale» LE COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS, ACTEUR RÉFÉRENT ET D AVANT-GARDE Le Comité Natioal Olympique

Plus en détail

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002 Auaire Professioel des NTIC Présetatio aux Membres du Club.Séat.fr Octobre 2002 NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DEVENEZ RESPONSABLE DE THEME OU SPECIALISTE DE LA PREMIERE

Plus en détail

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée Commissariat à la protectio de la vie privée du Caada LPRPDE Guide pour la petite etreprise : Rudimets de la protectio de la vie privée Miser sur la protectio de la vie privée Ue gestio adéquate des préoccupatios

Plus en détail

SIDEX, soutien individualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE

SIDEX, soutien individualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE SIDEX, soutie idividualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE SIDEX est ue aide spécifiquemet destiée aux PME et TPE fraçaises. Souple et très simple d accès, elle leur permet de fialiser u projet

Plus en détail

Réf. : 126-114015-DE. Nouvelle agence nationale de santé publique

Réf. : 126-114015-DE. Nouvelle agence nationale de santé publique Réf. : 126-114015-DE 2016 Nouvelle agece atioale de saté publique Le 25 septembre 2014, la miistre chargée de la Saté m a cofié ue missio de préfiguratio e vue de la créatio d ue agece atioale de saté

Plus en détail

Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l Etat de niveau I

Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l Etat de niveau I DRH DE BUSINESS UNIT Formatio itesive à temps plei - Titre certifié par l Etat de iveau I Resposable e Maagemet et Directio des Ressources Humaies Arrêté du 31/08/2011 publié au JO du 07/09/2011 BIENVENUE

Plus en détail

Orange Graduate Programme. Edition 2016

Orange Graduate Programme. Edition 2016 Orage Graduate Programme Editio 2016 Commet Orage vous rapproche de l essetiel? Editorial Vous êtes passioé(e) par les progrès rapides et multiples du umérique? L Orage Graduate programme, c est pour vous!

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i Votre sourire a de l aveir 38 Accor est préset das près de 100 pays avec 160 000 collaborateurs. Il met au service de ses cliets, particuliers et etreprises, le savoir-faire acquis depuis près de quarate

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

Quel métier pour demain Avec un BTS

Quel métier pour demain Avec un BTS Quel métier pour demai Avec u BTS Dessiateur-projeteur CAO-DAO (e bureau d'études ou bureau des méthodes). Techico-commercial à haut iveau de techicité. Cotrôle-sécurité (orgaismes de certificatio). Services

Plus en détail

Orange Cyberdefense Information presse janvier 2016

Orange Cyberdefense Information presse janvier 2016 Orage Cyberdefese Iformatio presse javier 2016 Sommaire p5 p7 p10 p13 Itroductio Cotexte Orage Cyberdefese protège les actifs des etreprises La répose d Orage : ue gamme de solutios pour sécuriser les

Plus en détail

1 ère année > Programme

1 ère année > Programme Istitut Supérieur de Plasturgie d Aleço 1 ère aée > Programme Igéieur Polymères & Composites L igéieur ISPA est u expert e Polymères et Composites ayat ue visio globale de l etreprise lui permettat de

Plus en détail

en 2014, je deviens rge guide pratique tous métiers travaux d amélioration énergétique énergies renouvelables

en 2014, je deviens rge guide pratique tous métiers travaux d amélioration énergétique énergies renouvelables e 2014, je devies rge tous métiers travaux d amélioratio éergétique éergies reouvelables e 2014, je devies rge rge, c est quoi? Vous avez sas doute déjà etedu parler de la metio RGE. Ce sige de qualité

Plus en détail

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse BOURSE Illkirch-Graffestade AUX PROJETS JEUNES Souteue par la Ville d'illkirch-graffestade Service Jeuesse 2 rue des Soeurs 67400 Illkirch-Graffestade Tél. 03 88 66 80 18 / 06 99 07 64 18 Cadre réservé

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

CAS. Management de l énergie. janvier septembre 2016. Avec le soutien de FACULTE DES SCIENCES INSTITUT DES SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT

CAS. Management de l énergie. janvier septembre 2016. Avec le soutien de FACULTE DES SCIENCES INSTITUT DES SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT CAS Certificat de formatio cotiue Certificate of Advaced Studies Maagemet de l éergie javier septembre 2016 f o r m a t i o m o d u l a i r e e c o u r s d e m p l o i Avec le soutie de Office fédéral

Plus en détail

Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise

Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise ductio et la distributio d éergie. Ils assuret ue mise e relatio plus précise de l offre et la demade etre les producteurs et les cosommateurs. Ce choixrésulte du comité cosultatifteu par l ILNAS e javier

Plus en détail

Diplôme de formation continue diploma of Advanced Studies. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales

Diplôme de formation continue diploma of Advanced Studies. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales DAS-qualite-sois16-17.qxp_Mise e page 1 01/02/2016 09:37 Page1 DAS Diplôme de formatio cotiue diploma of Advaced Studies Qualité et sécurité des sois: dimesios maagériales septembre 2016 > octobre 2017

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE. n r e. a u t r e. s p. d i m. t u d. n V o. s é. s i o n

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE. n r e. a u t r e. s p. d i m. t u d. n V o. s é. s i o n e INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE e s p r e e t u e a u t r e t u d d i m s é V o s i o La puissace de l Uiversité, la force de 7 Grades Écoles. Uiversité origiale das le paysage de l'eseigemet

Plus en détail

Accueil chez l assistante maternelle

Accueil chez l assistante maternelle Accueil chez l assistate materelle 2 Ce livret a été réalisé par u groupe d assistates materelles idépedates qui se réuisset régulièremet pour réfléchir à leurs pratiques professioelles. Ce groupe est

Plus en détail

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation Solutios Retraite collectives Liges directrices applicables aux régimes de capitalisatio RÉPONDEZ AUX EXIGENCES ÉNONCÉES DANS LES LIGNES DIRECTRICES GRÂCE AUX EXCELLENTS OUTILS DE LA FINANCIÈRE MANUVIE

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone Règlemet Télé-Equity relatif à la trasmissio d ordres par fax et téléphoe (Cliets de détail) 02541 Pour des raisos d efficacité et de rapidité, le Cliet peut trasmettre ses ordres par fax et/ou téléphoe

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles Été 2007 l Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales U mot de la rédactrice... 2 ELNEJ dispoible e lige!... 2 Coup d oeil sur les cycles.. Cycle 6...3.. Cycle 7...3.. Cycle 8... 3 Faits saillats.. La dispositio

Plus en détail

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e.

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e. t e x t e a p s b p z f y l r e d e r e FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 u r r e c d i d m La Haute Ecole Pédagogique du Valais

Plus en détail

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS PERFORMANCE CONTACT vous présete so LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS OBTENEZ sas effort LES RENDEZ-VOUS que vous SOUHAITEZ SIMPLICITÉ ET EFFICACITÉ Spécialisée das la prise de redez-vous depuis de ombreuses

Plus en détail

AU cœur de l innovation

AU cœur de l innovation Vos bureaux AU cœur de l iovatio 91 ESSONNE 13 000 m 2 das la première techopole européee cosacrée à la Simulatio et au Calcul Haute Performace Ue grade souplesse d implatatio Immeuble de 13 000 m², le

Plus en détail

- Identification du parcours Domaine de formation

- Identification du parcours Domaine de formation Uiversité : Sousse Etablissem : Istitut des Hautes Etudes Commerciales de Sousse Master Professioel Etrepreeuriat & développem iteratioal - Idificatio du parcours Domaie de formatio Ecoomie Gestio Mio

Plus en détail

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises C y c l e d e 7 c o f é r e c e s Les salaires équitables et la resposabilité sociale des etreprises 18 avril 20 jui 2012 Faculté des scieces écoomiques et sociales Départemets d écoomie de sociologie

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT Les devoirs et les resposabilités d u coseil d admiistratio RÉALISATION École atioale d admiistratio publique Jea Asseli, professeur

Plus en détail

Réformes des Ratios Prudentiels 2010

Réformes des Ratios Prudentiels 2010 Coférece Auelle Réformes des Ratios Prudetiels 2010 CRD, Bâle II, IAS, provisioemet dyamique : avacées des travaux des régulateurs e matière de fods propres Le 26 mai 2010, Hôtel Regia, Paris Coférece

Plus en détail

REVISION EXPERTISE COMPTABLE GESTION ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE GESTION D ENTREPRISES FISCALITE DROIT

REVISION EXPERTISE COMPTABLE GESTION ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE GESTION D ENTREPRISES FISCALITE DROIT REVISION EXPERTISE COMPTABLE GESTION ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE GESTION D ENTREPRISES FISCALITE DROIT Créée e 1934, das le quartier de Sait-Gervais au cœur de la ville de Geève, la société

Plus en détail

ArcGIS. Le Système d Information Géographique universel

ArcGIS. Le Système d Information Géographique universel Le Système d Iformatio Géographique uiversel Le Système d Iformatio Géographique uiversel d Esri est u système destié aux persoes qui veulet s appuyer sur ue iformatio géographique précise pour predre

Plus en détail

Catalogue Formations 2016

Catalogue Formations 2016 Catalogue Formatios 2016 3 ÉDITO Depuis plus de 20 as, Microsept commercialise ue offre complète e matière d aalyses, formatios et coseils, afi de garatir la qualité de vos produits das les domaies alimetaires,

Plus en détail

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

Une expertise financière et opérationnelle

Une expertise financière et opérationnelle CFCA-Ivet3volets 29/06/08 23:04 Page 2 Ue expertise fiacière et opératioelle Ecoomie mixte Secteur public Hlm Améagemet Costructio Logemet Activités écoomiques 35-37 aveue Joffre 94160 Sait-Madé Tél. :

Plus en détail

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES MAC Valves, Ic. a mis au poit des solutios 100% iterchageables e remplacemet des esembles d origie istallés sur les étireuses

Plus en détail

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Scop Scic Coopératives Etreprises sociales Fiaceurs

Plus en détail

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

MATHÉMATIQUES Corrigé

MATHÉMATIQUES Corrigé Exame de ovembre 009 Exame du premier trimestre Le 30 ovembre 009 Classes de ère STG Durée 3 heures MATHÉMATIQUES Corrigé Note aux cadidats L emploi des calculatrices est autorisé (circulaire 99 86 du

Plus en détail

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais 2013 / 2014 Après les aées MEP, les aées mis Pour ma mutuelle, je sais où je vais Bieveue das vos aées mis Vos études sot termiées, il vous faut doc passer de votre mutuelle étudiate à ue mutuelle spécialisée

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO UN APPROCH D LA COMPÉTITIVITÉ D LA ZON URO : L TAU D CHANG FFCTIF D L URO Le taux de chage effectif d ue moaie omial et réel costitue u idicateur privilégié pour apprécier la compétitivité d ue écoomie

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Fiace d Etreprise, Gestio des systèmes d iformatio. SESSION 2012 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatique, comptabilité et fiace d etreprise

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel Extrait du Guide Pratique des Représetats du Persoel Partie 5 - Moyes mis à dispositio des ititutios représetatives du persoel 5-4 Les heures de délégatio et la liberté de déplacemet A) Les heures de délégatio

Plus en détail

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible.

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible. L UN DES MEILLEURS CONTRATS D ASSURANCE-VIE DU MARCHÉ ACTÉPARGNE Actéparge : l u des meilleurs cot Actéparge, la solutio persoalisée LES FRANÇAIS ET L ASSURANCE-VIE Optimisatio fiacière Gestio souple Régime

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition sommaire Défiir sa problématique, so besoi Pourquoi faire u brief (cahier des charges)? Présélectioer so agece coseil e commuicatio Quel type d agece coseil recherchez-vous? Vous avez trouvé l agece coseil

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Questions pour un champion en ligne

Questions pour un champion en ligne Questios pour u champio e lige Le jeu télévisé QPUC préseté sur FR3 et aimé par Julie Lepers existe aussi e variate «e lige». U jeu «e lige» se déroule aisi : Six iterautes disputet ue première mache dite

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Juin 1997

COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Juin 1997 COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Jui 1997 RÉFORME MAJEURE DANS LE DOMAINE DE LA FIXATION ET DU TRAITEMENT FISCAL DES PENSIONS ALIMENTAIRES Le mode de fixatio et la fiscalité des pesios alimetaires

Plus en détail

CAS. Santé et diversités: comprendre et pratiquer les approches transculturelles. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i

CAS. Santé et diversités: comprendre et pratiquer les approches transculturelles. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i CAS Certificate of Advaced Studies Certificat de formatio cotiue Saté et diversités: compredre et pratiquer les approches trasculturelles octobre 2016 > jui 2017 f o r m a t i o e c o u r s d e m p l o

Plus en détail

Création et développement d une fonction audit interne*

Création et développement d une fonction audit interne* Créatio et développemet d ue foctio audit itere* Ue démarche e 10 étapes [ Sommaire] Dix étapes pour réussir... 7 Étapes 1 à 4 Défiitio du cadre d itervetio... 9 1 Idetifier les attetes des parties preates...

Plus en détail

AUGMENTEZ VOS CHANCES DE REUSSITE AU DEC

AUGMENTEZ VOS CHANCES DE REUSSITE AU DEC Adré-Paul BAHUON Présidet Jea-Luc SCEMAMA Présidet délégué AUGMENTEZ VOS CHANCES DE REUSSITE AU DEC Les préparatios au DEC proposées par l ASFOREF ot u seul objectif : vous aider à réussir ce diplôme tat

Plus en détail

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine Suggestios d activités d aimatio de la lecture du magazie 7B D epuis 2005, le Cetre fraco-otarie de ressources pédagogiques élabore et produit ue ressource qui répod aux besois et aux champs d itérêt des

Plus en détail

Chèque Isolation. Le Petit Guide Pratique du. Des questions? Contacter l Espace Info Energie du Conseil Général des Pyrénées-Orientales 04.68.85.82.

Chèque Isolation. Le Petit Guide Pratique du. Des questions? Contacter l Espace Info Energie du Conseil Général des Pyrénées-Orientales 04.68.85.82. Le Petit Guide Pratique du Chèque Isolatio Des questios? Cotacter l Espace Ifo Eergie du Coseil Gééral des Pyréées-Orietales 04.68.85.82.18 www.cg66.fr > L Accet Catala de la République Fraçaise Le mot

Plus en détail

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Votre compte Mauvie U peut cotiuer à travailler... même lorsque vous e le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Sas reveu, auriez-vous ecore ue maiso? Si vous avez des dettes à rembourser, ue blessure

Plus en détail

Tablettes de fenêtres Une qualité, un partenaire experimenté.

Tablettes de fenêtres Une qualité, un partenaire experimenté. Tablettes de feêtres Ue qualité, u parteaire experimeté. L'histoire Passé Préset Futur Depuis 40 as SFS est le spécialiste et le parteaire idéal pour vos tablettes de feêtres. Aujourd'hui la tablette de

Plus en détail

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement Fiche stadardisée pour pla tarifaire mobile à prépayemet Opérateur Mobile Vikigs Pla tarifaire 10 Date de derière mise à jour 27/05/2015 Date de limite de validité Ne s applique pas Valeur de recharge

Plus en détail

SUR LA DEMANDE D AUTORISATION DE CONSTRUCTION DU GRAND PROJET

SUR LA DEMANDE D AUTORISATION DE CONSTRUCTION DU GRAND PROJET ENQUÊTE PUBLIQUE SUR LA DEMANDE D AUTORISATION DE CONSTRUCTION DU GRAND PROJET DE PORT DE JARRY Qu est-ce que c est? L equête publique costitue le secod temps de cosultatio du public, après la cocertatio

Plus en détail

de formation continue Diploma of Advanced Studies Communication digitale expertise web et réseaux sociaux

de formation continue Diploma of Advanced Studies Communication digitale expertise web et réseaux sociaux DAS Diplôme de formatio cotiue Diploma of Advaced Studies Commuicatio digitale expertise web et réseaux sociaux septembre à jui* * Iscriptio e cours d aée possible f o r m a t i o e c o u r s d e m p l

Plus en détail

Newsletter du Syndicat Intercommunal de Gestion Informatique www.sigi.lu. Edition Juillet-Août 2012

Newsletter du Syndicat Intercommunal de Gestion Informatique www.sigi.lu. Edition Juillet-Août 2012 Newsletter du Sydicat Itercommual de Gestio Iformatique www.sigi.lu Editio Juillet-Août 2012 VIEW «La formatio : pour ue admiistratio modere et efficace» Page 3 «Nouveaux services iteractifs grâce à la

Plus en détail

Directeurs Juridiques 2012

Directeurs Juridiques 2012 L uique redez-vous 100% métier pour et par les Directeurs Juridiques 17 e Réuio Auelle Directeurs Juridiques 2012 Nouveaux idicateurs de performace et priorités face aux risques expoetiels et aux exigeces

Plus en détail

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne Doez ue ouvelle dimesio à votre gestio Gagat sur toute la lige 74 Bd des Etats-Uis 60200 COMPIEGNE Tél. 03 44 86 36 36 Pour augmeter votre retabilité et réduire vos frais fiaciers, itroduisez cette souris

Plus en détail

Solution pour gérer votre éclairage de sécurité. Mobilisez vos données n importe où, n importe quand

Solution pour gérer votre éclairage de sécurité. Mobilisez vos données n importe où, n importe quand Solutio pour gérer votre éclairage de sécurité Mobilisez vos doées importe où, importe quad Mobilisez vos doées importe où, importe quad Votre solutio e-lige pour la gestio et la maiteace de votre éclairage

Plus en détail

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Écoomie sociale Pour des commuautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Ce documet a été réalisé par le miistère des Affaires muicipales et des Régios (MAMR) e

Plus en détail

MODÉ L I S A T I O N. Avec le soutien de

MODÉ L I S A T I O N. Avec le soutien de INNOVATION & EXPÉRIMENTATION 3 MODÉ L I S A T I O N Avec le soutie de SOMMAIRE I. GENÈSE DU PROJET... 2. FONCTIONNEMENT DU DISPOSITIF... 3. ACTEURS DU PROJET ET GOUVERNANCE... 4. PUBLIC CIBLE... 5. MOYENS

Plus en détail

Catalogue de Formation 2012-2014

Catalogue de Formation 2012-2014 Catalogue de Formatio 2012-2014 512, Coriche al Nahr B.P.: 16-5870 Beyrouth, Liba Tél: 01-425147/9. Fax: 01-426860 cotact@if.org.lb www.istitutdesfiaces.gov.lb Catalogue rédigé par l'équipe de l'istitut

Plus en détail

Retraite vers une troisième étape de votre vie libérée de tout souci

Retraite vers une troisième étape de votre vie libérée de tout souci U coseil persoalisé et complet, à votre service Retraite vers ue troisième étape de votre vie libérée de tout souci Ouvros la voie 1 Itroductio 2 Modèle de coseil Raiffeise Vos besois 4 Plaificatio de

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

Un système d enseignement supérieur de renommée internationale

Un système d enseignement supérieur de renommée internationale 1/6 Des uiversités et ue recherche plus fortes et plus attractives pour les étudiats et chercheurs étragers Attirer les compéteces et les talets étragers das os uiversités et os cetres de recherche costitue

Plus en détail

Santé au travail: quand le management n est pas le problème mais la solution? Mathieu Detchessahar (IEMN-IAE de l Université de Nantes)

Santé au travail: quand le management n est pas le problème mais la solution? Mathieu Detchessahar (IEMN-IAE de l Université de Nantes) Saté au travail: quad le maagemet est pas le problème mais la solutio? Mathieu Detchessahar (IEMN-IAE de l Uiversité de Nates) Les résultats du programme SORG ANR: Saté, Orgaisatio et Gestio des Ressources

Plus en détail

Se former, Progresser, Evoluer...

Se former, Progresser, Evoluer... Se former, Progresser, Evoluer... CCI HAUTE-SAVOIE www.formatio-cci.fr Des formatios qui preet e compte les besois de chacu Deuxième orgaisme de formatio après l Educatio Natioale, les Chambres de Commerce

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

ACTUalités. Comment transformer notre modèle? 29-30/08 Lille Comment réussir la mobilisation des professionnels? www.anap.fr

ACTUalités. Comment transformer notre modèle? 29-30/08 Lille Comment réussir la mobilisation des professionnels? www.anap.fr cotact : c.bohomme@fhf.fr Jourée d étude Ue stratégie de groupe pour la chirurgie ambulatoire La chirurgie ambulatoire progresse das les hôpitaux publics (cf. os précédetes éditios). Elle est aussi très

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES SOMMAIRE Les visites d etreprises : pourquoi ouvrir ses portes?.... 8 1.1 Des motivatios variées pour les etreprises... 8 1.2 Les freis à l ouverture

Plus en détail

LE PRICING COMME LEVIER STRATEGIQUE DE RENTABILITE

LE PRICING COMME LEVIER STRATEGIQUE DE RENTABILITE «Simo-Kucher est le leader NEW modial Beijig du Pricig» 2011 Sydey Eric Mitchell, Présidet de Professioal Pricig Society, Atlata Amsterdam Beijig Bo Bosto Brussels Cologe Copehage Dubai Frakfurt Istabul

Plus en détail

ACTUalités. Agenda 10/02 Paris Les infirmiers et la recherche face au défi de la qualité www.ehesp.fr - www.anfh.fr

ACTUalités. Agenda 10/02 Paris Les infirmiers et la recherche face au défi de la qualité www.ehesp.fr - www.anfh.fr cotact : c.bohomme@fhf.fr Das u service hospitalier de éoatalogie, au Vietam. Ageda 10/02 Paris Les ifirmiers et la recherche face au défi de la qualité www.ehesp.fr - www.afh.fr 26-27/03 La Rochelle Le

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre des solutios itégrées pour optimiser la mobilité et la productivité de votre etreprise.

Plus en détail

> Actualités : Bourges rêvait de sa patinoire... BC la construira

> Actualités : Bourges rêvait de sa patinoire... BC la construira La revue itere de baudi chateaueuf - N 7 - Novembre 2002 - Javier 2003 > Actualités : Bourges rêvait de sa patioire... BC la costruira > Métier : être igéieur d affaires chez BC > Dossier : TGV Est Europée

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O pour toute souscriptio (Offre soumise à coditios) MUTUELLE D&O Copilote de votre saté Seiors AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services

Plus en détail

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE LA SOLUTION WMS/ TMS EXERTE EN LOISTIQUE DE DÉTAIL LOISTIS MANAER SUITE QUELS SONT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec

Plus en détail

É C O L E N A T I O N A L E D A D M I N I S T R A T I O N RAPPORT ANNUEL 2014

É C O L E N A T I O N A L E D A D M I N I S T R A T I O N RAPPORT ANNUEL 2014 É C O L E N A T I O N A L E D A D M I N I S T R A T I O N RAPPORT ANNUEL 2014 Documet édité par l École atioale d admiistratio Directrice de la publicatio : Nathalie Loiseau Coordiatio : Service commuicatio

Plus en détail

Penser pour agir, agir en pensant

Penser pour agir, agir en pensant Peser pour agir, agir e pesat Claisse & associés est u Cabiet d avocats dédié aux droits de l etreprise et des persoes publiques. SPECIALISATION Fort de sa vigtaie d avocats spécialisés, Claisse & associés

Plus en détail

à l intention du personnel enseignant aux élèves de maternelle (4-5 ans)

à l intention du personnel enseignant aux élèves de maternelle (4-5 ans) Guide pédagogique sur le thème de la prévetio des icedies à l itetio du persoel eseigat aux élèves de materelle (4-5 as) Service de sécurité icedie de Motréal 2010 Illustratios : Roxae Fourier, Lise Moette

Plus en détail

école d ingénieurs la physique au service des sciences et Technologies de l Information et de la Communication

école d ingénieurs la physique au service des sciences et Technologies de l Information et de la Communication école d igéieurs la physique au service des scieces et Techologies de l Iformatio et de la Commuicatio des cursus d igéieur e 3 as Votre ambitio est de répodre aux ouveaux défis des Techologies de l Iformatio

Plus en détail

EPREUVES AU CHOIX DU CANDIDAT. Durée : De 09 h 00 à 12 h 00 (Heure de Yaoundé, TU + 1)

EPREUVES AU CHOIX DU CANDIDAT. Durée : De 09 h 00 à 12 h 00 (Heure de Yaoundé, TU + 1) CYCLE DESS-A 02 JUILLET 200 20 ème Promotio 200 / 202 CONCOURS D ENTREE A L IIA EPREUVES AU CHOIX DU CANDIDAT Durée : De 09 h 00 à 2 h 00 (Heure de Yaoudé, TU + ) Le cadidat traitera au choix l ue des

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.communaute-urbaine-alencon.fr

GUIDE PRATIQUE. www.communaute-urbaine-alencon.fr GUIDE PRATIQUE XEDE SÉJOU TA R s r u e g r e b é h s e d à l attetio www.commuaute-urbaie-aleco.fr sommaire 1. Qu est-ce que la taxe de séjour? 3 2. Qui peut istaurer la taxe de séjour? 3 3. Quelle peut

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans L Oréal e chiffres Résultats du groupe sur u, ciq et dix as chiffre d affaires cosolidé (e millios d euros) RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ 2008 PAR DEVISE (1) (e %) 17 542 17 063 15790 14533

Plus en détail