GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration"

Transcription

1 GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT Les devoirs et les resposabilités d u coseil d admiistratio

2 RÉALISATION École atioale d admiistratio publique Jea Asseli, professeur associé Célie Vézia, agete de recherche CONCEPTION GRAPHIQUE Boum! Commuicatio graphique ic. IMPRESSION Imprimerie BourgRoyal ic. ISBN : Dépôt légal Bibliothèque et Archives atioales du Québec, 2007 Dépôt légal Bibliothèque et Archives Caada, 2007 La couverture cartoée et les oglets sot imprimés sur u papier coteat 10 % de fibres recyclées après cosommatio. Le papier des pages itérieures cotiet 20 % de fibres recyclées après cosommatio.

3 Le Collège des admiistrateurs de sociétés* est heureux de s associer à la diffusio du guide Les rôles et les resposabilités d u coseil d admiistratio publié par l École atioale d admiistratio publique à la demade du Secrétariat aux emplois supérieurs du miistère du Coseil exécutif. Das la foulée de l adoptio de la Loi sur la gouverace des sociétés d État e décembre 2006, et das u souci d accompagemet, le Collège est fier de faire la promotio et la distributio de cet outil à tous ses participats et iterveats du programme de certificatio e gouverace de sociétés, qu ils œuvret das le secteur privé ou public. Cette publicatio permet aux membres des coseils d admiistratio de sociétés d État de disposer d u référetiel de plus pour assurer pleiemet les devoirs qui leur icombet. La formatio offerte par le Collège depuis 2005 se déroule au siège social de la Caisse de dépôt et placemet du Québec, à l Édifice Price, au cœur du Vieux-Québec. De plus, quelques modules de formatio, dot le module Rôles et resposabilités des admiistrateurs, sot aussi offerts à Motréal, à la Caisse de dépôt et placemet du Québec (Cetre CDP Capital). Par ailleurs, l ENAP offre depuis 2006 des activités de sesibilisatio et d accompagemet aux coseils d admiistratio des orgaismes publics e vue de familiariser leurs membres avec leurs foctios das u cotexte gouveremetal. L École propose égalemet ses services afi de permettre aux persoes cocerées de s approprier les cocepts et les outils présetés das ce guide. Boe gouverace! MARCEL PROULX Directeur gééral École atioale d admiistratio publique YVAN RICHARD Présidet et chef de la directio Collège des admiistrateurs de sociétés Pour e savoir plus sur les programmes de formatio e gouverace École atioale d admiistratio publique Collège des admiistrateurs de sociétés Cotact : Guy Moreau Cotact : Jacques Grisé *Parteaires : Miistère du Coseil exécutif Autorité des marchés fiaciers Caisse de dépôt et de placemet du Québec Faculté des scieces de l admiistratio de l Uiversité Laval

4 Fascicule 1 L e s r ô l e s e t l e s r e s p o s a b i l i t é s Table des matières Préambule Avat-propos U survol du cotexte Le cocept de gouverace Fascicule 1 Les rôles et les resposabilités Les rôles et les resposabilités du coseil d admiistratio Les resposabilités du présidet du coseil d admiistratio Les resposabilités des membres du coseil d admiistratio Les resposabilités des comités dits statutaires Les resposabilités du comité de gouverace et d éthique Les resposabilités du comité de vérificatio Les resposabilités du comité des ressources humaies Les resposabilités du présidet de comité Les règles de foctioemet du coseil d admiistratio Fascicule 2 Le profil de compétece et d expériece Les cosidératios préalables Le profil de compétece et d expériece des membres du coseil d admiistratio Les attetes à l edroit du présidet du coseil d admiistratio Profils types de membres Fascicule 3 L évaluatio L évaluatio de la performace du coseil Questioaire d évaluatio du redemet et de la performace du coseil Questioaire d évaluatio du foctioemet du coseil Questioaire d évaluatio du présidet du coseil Questioaire d évaluatio d u membre de coseil Questioaire d évaluatio du redemet et de la performace du comité de gouverace et d éthique Questioaire d évaluatio du redemet et de la performace du comité de vérificatio Questioaire d évaluatio du redemet et de la performace du comité des ressources humaies Questioaire d évaluatio du foctioemet d u comité Questioaire d évaluatio d u membre de comité Questioaire d évaluatio du présidet de comité Bibliographie 3

5 Préambule Avat-propos Ce documet ititulé Les devoirs et les resposabilités d u coseil d admiistratio s iscrit das la foulée de la Loi sur la gouverace des sociétés d État et modifiat diverses dispositios législatives, ci-après appelée Loi sur la gouverace des sociétés d État. Il costitue u outil mis à la dispositio des sociétés d État, à la demade du miistère du Coseil exécutif, afi que les coseils d admiistratio de ces sociétés puisset s e servir pour améliorer la performace de leur gouverace. De plus, comme les persoes qui sièget à u coseil d admiistratio assumet ue resposabilité sociale de première importace das ue orgaisatio, le préset documet peut leur être particulièremet utile afi de leur permettre de mieux s acquitter des obligatios ihéretes à leur rôle de membre. Chaque coseil d admiistratio est doc ivité à cosulter ce guide pour l adapter de maière à ce qu il correspode davatage à la réalité de la société qu il représete. De faço plus particulière, le coseil est ivité à utiliser ce guide afi de l aider à : bie circoscrire ses rôles et ses resposabilités aisi que ceux des acteurs qui e fot partie, tels que présetés das le fascicule 1 ; établir so propre profil de compétece et d expériece sur la base de celles idetifiées et décrites das le fascicule 2 ; procéder à l évaluatio de so foctioemet, du redemet et de la performace des acteurs impliqués das la vie du coseil e s ispirat, le cas échéat, des outils d évaluatio coteus das le fascicule 3. Il a été coçu pour servir de guide à u coseil d admiistratio désireux de satisfaire aux exigeces d ue boe gouverace attedue d u coseil. Il a été rédigé das le respect de la Loi sur la gouverace des sociétés d État e repreat l esprit sio la lettre des dispositios qu elle cotiet et e y itégrat les boes pratiques de gestio recesées das des grades orgaisatios et das la littérature. L emploi du masculi a pour but que d alléger le texte.

6 Fascicule 1 L e s r ô l e s e t l e s r e s p o s a b i l i t é s U survol du cotexte L itérêt des orgaisatios et des gouveremets à la mise e place de boes pratiques de gouverace s est particulièremet accru depuis la fi des aées 80. D ue part, il y a eu les défis que poset la modialisatio des marchés, la libéralisatio des échages, le développemet des ouvelles techologies aisi que les besois et les attetes des citoyes. Les différetes études meées, et plus particulièremet celles de l Orgaisatio de coopératio et de développemet écoomique (OCDE), idiquet que certais aspects fodametaux du gouveremet d etreprise jouet u rôle détermiat das l amélioratio des performaces 1. D autre part, les faillites spectaculaires ou les scadales surveus e Europe (Vivedi, Swissair, etc.), aux États-Uis (Ero, World Com, etc.), et ailleurs das le mode, icluat le Caada et le Québec, ot icité les dirigeats à revoir leur mode de gouverace pour éviter les erreurs das la prise de décisio ou pour cotrer les malversatios. C est à l OCDE que l o doit les Pricipes de gouveremet d etreprise. Publiés e 1999 et mis à jour e 2004, ils cotieet ue série de ormes et de directives e matière de gouveremet d etreprise où se retrouvet otammet le rôle des différetes parties preates das le gouveremet d etreprise, les resposabilités du coseil d admiistratio et l observatio de ormes de trasparece das la diffusio de l iformatio. D abord élaborés à l itetio de l etreprise privée, ces Pricipes sot égalemet reteus par les admiistratios publiques, car elles œuvret das des secteurs d itérêts sociaux ou écoomiques et elles représetet souvet ue fractio importate du PIB des pays. Aussi, o ote l émergece de plusieurs orgaismes qui ot porté u itérêt particulier à l égard de la gouverace tels que le Vérificateur gééral du Caada, le Vérificateur gééral du Québec, la Corporate Goverace et la Caadia Coalitio for Good Goverace, ces deriers regroupat des chercheurs et des leaders de la société. Au Québec, le mouvemet de révisio du mode de foctioemet de la foctio publique et de ses istitutios date du milieu des aées 80. Différetes études ot été meées et c est e 2000 qu u premier pas est frachi lors de l adoptio de la Loi sur l admiistratio publique dot l objectif est d améliorer les services et d axer la gestio publique sur l atteite des résultats. Puis e 2003, le gouveremet s est iscrit das u mouvemet de moderisatio de l État et a etrepris des travaux devat coduire à ue remise e questio et à ue redéfiitio e profodeur des programmes et des services publics pour les redre plus efficaces, mois coûteux, et améliorer leur qualité. Aisi, la révisio du mode de gouverace est apparue iéluctable lorsqu o a costaté des difficultés importates auxquelles les sociétés d État à vocatio écoomique ot été cofrotées et les écarts de coduite de certaies sociétés à vocatio commerciale qui ot altéré la cofiace des citoyes evers ces istitutios. Efi, e 2006, l éocé de politique «Moderiser la gouverace des sociétés d État» devait coduire à l adoptio de la Loi sur la gouverace des sociétés d État ivitat aisi ces derières, à travers leurs coseils d admiistratio, à moderiser leurs pratiques de gestio afi de satisfaire aux exigeces d ue saie gouverace. 1. Tour d horizo des évolutios e matière de gouveremet d etreprise das les pays de l OCDE, 2003, p Secrétariat du Coseil du trésor, Québec, site Web, Qu est-ce que la moderisatio?

7 Fascicule 1 L e s r ô l e s e t l e s r e s p o s a b i l i t é s Le cocept de gouverace Depuis quelques déceies, la gouverace d etreprise a été u sujet de préoccupatio et d itérêt suffisammet grads pour que le gouveremet istaure des mesures législatives et réglemetaires e matière de moderisatio de l admiistratio publique. À la suite des diverses publicatios, que ce soiet celles de l OCDE, du rapport Dey, de l Istitut caadie des comptables agréés ou de la Caadia Coalitio for Good Goverace, la performace des coseils d admiistratio fait l objet d ue attetio particulière et d u exame rigoureux. La boe gouverace s est doc imposée comme u icotourable pour la trasparece, l itégrité et la resposabilisatio des orgaisatios. La gouverace sigifie l art de gouverer e ce ses qu elle implique ue capacité de la haute directio de s assumer pleiemet das la gestio, la directio et la coduite des affaires d ue orgaisatio doée. Elle implique ue répartitio des pouvoirs et des resposabilités etre les décideurs (l actioaire, le coseil d admiistratio et le présidet-directeur gééral). Elle réfère égalemet à la faço dot les orgaisatios sot dirigées et cotrôlées. Efi, elle se rapporte à la structure et au processus qui sot utilisés pour diriger les destiées de l orgaisatio. La boe gouverace doit servir de toile de fod das la culture de gestio d ue orgaisatio. Cette culture recoaît l importace du rôle du coseil d admiistratio comme istace décisioelle supérieure de l orgaisatio aisi que les qualités et les compéteces que doivet posséder les persoes qui e fot partie. La boe gouverace d ue orgaisatio icombe d abord et avat tout au coseil d admiistratio qui doit être capable d exercer les resposabilités qui lui sot cofiées. Cette capacité d assumer pleiemet ses resposabilités passe obligatoiremet par u processus rigoureux que pred ue orgaisatio pour se gouverer. La gouverace apparaît doc comme ue faço de doer ue légitimité à l orgaisatio e matière de resposabilisatio, d efficacité et de trasparece. La démarche evisagée, pour permettre au coseil d admiistratio d assumer so rôle de boe gouverace, comporte trois parties, fortemet iterreliées. La première partie (Fascicule 1) porte sur les rôles et les resposabilités du coseil d admiistratio, sur les resposabilités des membres, sur celles des présidets du coseil et de comités et sur les règles de foctioemet du coseil. La deuxième partie (Fascicule 2) s attarde au profil de compétece et d expériece des membres du coseil d admiistratio aisi qu à certaies cosidératios etourat la costitutio d u coseil d admiistratio et à des attetes à l edroit de celui qui le préside. La troisième partie (Fascicule 3) cocere l évaluatio du foctioemet du coseil et de ses comités aisi que l évaluatio de la performace des membres e teat compte des rôles et des resposabilités attedus et du profil de compétece et d expériece établi.

8 Fascicule 1 L e s r ô l e s e t l e s r e s p o s a b i l i t é s Les rôles et les resposabilités La gouverace réfère aux règles et aux pratiques de gestio qu ue orgaisatio se doe, à la structure orgaisatioelle qu elle met e place et au partage clair des resposabilités etre les différets acteurs qu elle établit pour que sa gestio soit efficace et efficiete. Mais c est d abord et avat tout ue philosophie qui veut que la gouvere d ue orgaisatio satisfasse à de hauts stadards de trasparece, d itégrité et d efficacité. Cette première partie s attarde aux rôles et aux resposabilités du coseil, aux resposabilités du présidet et des membres du coseil, égalemet à celles des comités du coseil et du présidet d u comité et fialemet aux règles de foctioemet du coseil. Il importe de bie circoscrire le coteu de ces resposabilités afi de pouvoir détermier u profil de compétece et d expériece pour les membres du coseil d admiistratio. Das les pages qui suivet, sot présetées les resposabilités du coseil d admiistratio, celles des divers acteurs qui y œuvret aisi que les règles de foctioemet. Les éocés e caractères gras réfèret spécifiquemet à des dispositios de la Loi sur la gouverace des sociétés d État alors que les autres, qui découlet des boes pratiques recesées das des grades orgaisatios et das la littérature, s ajoutet aux précédets pour les compléter e quelque sorte. Les rôles et les resposabilités du coseil d admiistratio Le coseil d admiistratio a la resposabilité géérale : Le coseil d admiistratio d ue société d État, e sa qualité d istace suprême d ue orgaisatio, exerce u pouvoir décisioel sur toutes les grades orietatios et actios de celle-ci. Il veille aussi à ce que l orgaisatio s acquitte de ses obligatios et à ce qu elle atteige le iveau de performace attedu. Comme etité juridique, le coseil d admiistratio est imputable de ses actios devat le gouveremet et le présidet du coseil est chargé d e répodre au miistre resposable auquel l orgaisatio est rattachée. Pour s acquitter de ses resposabilités, le coseil met sur pied les comités statutaires prévus das la Loi sur la gouverace des sociétés d État. Il peut égalemet mettre sur pied des comités facultatifs ou des comités ad hoc. Tous ces comités sot chargés de scruter et d aalyser les questios relevat de leurs champs respectifs de compétece et de formuler des recommadatios au coseil. Les resposabilités qui icombet au coseil d admiistratio viset à s assurer que l orgaisatio : dispese des services devat satisfaire aux besois de la clietèle, e quatité et e qualité ; recherche le meilleur équilibre possible etre les itérêts de la populatio et sa capacité d y répodre ; soit bie représetée et recoue das le milieu ; soit performate et itègre afi de pouvoir e témoiger auprès du gouveremet à qui elle a des comptes à redre. 11 de participer à l élaboratio et d adopter les plas stratégiques et les plas d actio ; d ecadrer et de superviser la coduite des affaires de l orgaisatio ; de se doter de politiques et de pratiques de gouverace efficaces, efficietes et trasparetes ; d assurer le suivi de ses décisios et de répodre de ses résultats. Le coseil d admiistratio exerce les foctios prévues das la Loi sur la gouverace des sociétés d État. Les resposabilités qui e découlet se regroupet sous les trois grads rôles suivats : rôle de décisio, rôle de vigie et rôle de gestio. E matière de décisio, le coseil d admiistratio examie et approuve, sur recommadatio du présidet-directeur gééral le processus de plaificatio stratégique ; les orietatios stratégiques ; le pla stratégique ; le budget auel et le rapport auel d activités ; le pla d immobilisatio, le pla d exploitatio, les restructuratios orgaisatioelles majeures, les dépeses importates et les règlemets de régie itere ;

9 LES DEVOIRS ET les RESPONSABILITÉS D UN CONSEIL D ADMINISTRATION du comité de gouverace et d éthique des règles de gouverace et le code d éthique et de déotologie pour la coduite des affaires de l orgaisatio ; les codes d éthique et de déotologie applicables aux dirigeats ommés par l orgaisatio et aux employés de celle-ci et de ses filiales e propriété exclusive, sous réserve d u règlemet découlat de la Loi sur le miistère du Coseil exécutif et sous réserve de la Loi sur la foctio publique lorsque celles-ci s appliquet ; ue propositio cocerat la coduite des activités de l orgaisatio et ce, de maière éthique et socialemet resposable ; toute propositio relative au o respect par les dirigeats et les membres de l orgaisatio de leur code d éthique et de déotologie ; toute propositio de suivi à doer à la suite d ue plaite ou d u coflit d itérêt cocerat u dirigeat ou u membre de l orgaisatio et découlat de l applicatio du code d éthique et de déotologie ; du comité de vérificatio les états fiaciers ; ue politique de divulgatio de l iformatio fiacière ; ue propositio d amélioratio à la suite de l évaluatio de la pertiece et de l efficacité des systèmes de cotrôle itere ; ue propositio cocerat le suivi à doer à la suite de la réceptio d ue plaite se rapportat à des questios comptables ou de vérificatio ; ue liste de firmes de vérificatio extere pour fi de recommadatio au gouveremet ; les hooraires du vérificateur extere e lie avec la ature de so madat ; le rapport auel du vérificateur extere ; ue propositio cocerat l idépedace d esprit du vérificateur itere das l exercice de ses foctios ; ue propositio de correctif à apporter à la suite de l arbitrage d u différed etre le vérificateur extere et le vérificateur itere ; ue propositio visat l amélioratio de la situatio fiacière de l orgaisatio ; 12 u avis cocerat la découverte d opératios ou de pratiques de gestio iappropriées de la part de l orgaisatio ou de ses filiales e propriété exclusive et met e place des mesures correctives ; les orietatios à predre e matière de politiques d ecadremet de la gestio des risques fiaciers, stratégiques, opératioels, de leadership, de parteariat ou relatifs à la réputatio aux fis de la détermiatio, de l évaluatio et de la gestio des pricipaux risques associés à la coduite des affaires de l orgaisatio ; les politiques d ecadremet de la gestio des risques fiaciers, stratégiques, opératioels, de leadership, de parteariat ou relatifs à la réputatio aux fis de la détermiatio, de l évaluatio et de la gestio des pricipaux risques associés à la coduite des affaires de l orgaisatio ; ue propositio cocerat la révisio d ue activité uisible à la boe situatio fiacière de l orgaisatio ; les mesures d évaluatio de l efficacité et de la performace de l orgaisatio icluat l étaloage avec des etreprises similaires, s il y a lieu ; ue propositio sur les correctifs écessaires à implater à la suite de l évaluatio de la performace et du redemet de l orgaisatio icluat l étaloage avec des etreprises similaires, s il y a lieu ; du comité des ressources humaies la descriptio de foctios du présidet-directeur gééral aisi que celles des dirigeats ; les objectifs de redemet et de performace du présidet-directeur gééral ; les critères d évaluatio du présidet-directeur gééral ; u profil de compétece et d expériece pour la omiatio du présidet-directeur gééral ; les critères de sélectio du présidet-directeur gééral ; u programme de plaificatio de la relève des dirigeats ommés par l orgaisatio et sa révisio s il y a lieu ; u pla de relève au poste de présidet-directeur gééral ; la rémuératio du présidet-directeur gééral à l itérieur des paramètres fixés par le gouveremet ;

10 Fascicule 1 L e s r ô l e s e t l e s r e s p o s a b i l i t é s les politiques et les formes de la rémuératio aisi que les autres coditios de travail du présidet-directeur gééral à l itérieur des paramètres approuvés par le gouveremet ; les politiques de ressources humaies aisi que les ormes et barèmes de rémuératio, coformémet à la Loi, icluat ue politique de rémuératio variable, le cas échéat, et les autres coditios de travail des employés et des dirigeats ommés par l orgaisatio, lorsque ceux-ci e sot pas assujettis à la Loi sur la foctio publique ; la omiatio des dirigeats autres que le présidet-directeur gééral et celle du pricipal dirigeat de chacue de ses filiales e propriété exclusive, lorsque ces dirigeats e sot pas assujettis à la Loi sur la foctio publique ; les politiques de ressources humaies aisi que les ormes et barèmes de rémuératio, icluat ue politique de rémuératio variable, le cas échéat, et les autres coditios de travail des employés et des dirigeats de chacue des filiales e propriété exclusive de l orgaisatio, lorsque ceux-ci e sot pas assujettis à la Loi sur la foctio publique ; ue propositio sur le reouvellemet ou le remplacemet du présidet-directeur gééral à la suite de so évaluatio. De plus, le coseil d admiistratio procède à la sélectio du présidet-directeur gééral de l orgaisatio et recommade sa omiatio au gouveremet ; désige, s il y a lieu, u membre du persoel de l orgaisatio pour remplacer le présidet-directeur gééral durat so absece ou e cas d empêchemet ; soumet à l approbatio du gouveremet les politiques de rémuératio variable. E matière de vigie, le coseil d admiistratio supervise et coseille le présidet-directeur gééral et so équipe ; offre des coseils à la directio quat aux ouvelles tedaces ; s assure, das la mesure du possible, que le présidetdirecteur gééral et les autres membres de la directio sot itègres et créet ue culture d itégrité das l esemble de l orgaisatio ; assure le suivi de la performace et du redemet de l orgaisatio, du présidet-directeur gééral et des dirigeats ; s assure de la mise e applicatio des orietatios stratégiques ; surveille la mise e œuvre et évalue l efficacité du pla stratégique et du pla d exploitatio et, si écessaire, les révise à la lumière des résultats et des chagemets das l eviroemet tat extere qu itere ; s assure, e collaboratio avec le comité de vérificatio, de l utilisatio optimale des ressources de l orgaisatio ; veille à ce que les mesures d évaluatio de l efficacité et de la performace de l orgaisatio icluat la mesure d étaloage, le cas échéat, avec des etreprises similaires soiet réalisées tous les trois as par ue firme idépedate ; voit à la diffusio, das le rapport auel d activités, des résultats de l applicatio des mesures d étaloage, le cas échéat, et examie le documet avat sa publicatio ; s assure que des études et des aalyses de satisfactio auprès de la clietèle sot effectuées au besoi ; repère les pricipaux risques auxquels sot assujetties les activités de la société et s assure de la mise e œuvre des politiques d ecadremet de gestio des risques appropriées ; supervise et assure la coformité des actios de l orgaisatio e regard des exigeces des lois, règlemets et politiques e vigueur ; s assure que le processus de vérificatio a été suivi ; évalue la qualité et l itégrité des cotrôles iteres, des cotrôles de la divulgatio de l iformatio et des systèmes d iformatio ; voit à ce que l orgaisatio pree les mesures écessaires pour assurer u bo climat de travail et des relatios de travail harmoieuses à la suite d ue recommadatio du comité des ressources humaies ; 13

11 LES DEVOIRS ET les RESPONSABILITÉS D UN CONSEIL D ADMINISTRATION s assure de la divulgatio et de la publicatio, das le rapport auel d activités, des reseigemets relatifs à la gouverace cocerat le foctioemet des comités de gouverace et d éthique, de vérificatio et des ressources humaies, cocerat les membres du coseil et cocerat la rémuératio ; voit à joidre, au rapport auel d activités, le rapport cojoit de vérificatio du vérificateur gééral et du vérificateur extere ; s assure que l iformatio commuiquée aux différetes parties preates est exacte et itégrale et, s il y a lieu, apporte des modificatios à la politique ou aux procédures de commuicatio et de diffusio de l iformatio ; examie les rapports de gestio et les rapports fiaciers de l orgaisatio aisi que les documets coexes avat leur publicatio pour s assurer qu ils reflètet fidèlemet les activités et les résultats de l orgaisatio. E matière de gestio, le coseil d admiistratio examie et approuve, sur recommadatio du comité de gouverace et d éthique les règles de gouverace au sei du coseil ; les règles de foctioemet du coseil et de ses comités ; le madat et la compositio du coseil et de chaque comité et achemie, le cas échéat, ue recommadatio au gouveremet ; le code d éthique et de déotologie applicable aux membres du coseil d admiistratio ; les règles du devoir de réserve des membres du coseil ; toute propositio relative au o respect, par u membre, de la cofidetialité des iformatios obteues das le cadre de l exercice de ses foctios ; toute propositio relative au o respect par les membres du coseil de leur code d éthique et de déotologie ; ue propositio sur le suivi à doer à la suite d ue plaite ou des coflits d itérêt cocerat u membre de coseil et découlat de l applicatio du code d éthique et de déotologie ; ue politique et des procédures de commuicatio et de diffusio de l iformatio ; ue propositio sur le ombre de membres à siéger au coseil d admiistratio et ce, das les limites prévues par la Loi sur la gouverace des sociétés d État et e foctio des besois et des réalités de l orgaisatio ; ue propositio sur la compositio des comités quat au ombre de persoes habilitées à y siéger ; les resposabilités du coseil et des comités, celles du présidet du coseil et celles d u présidet de comité aisi que celles des membres ; le profil de compétece et d expériece requis pour la omiatio des membres du coseil ; u programme d accueil et d itégratio des ouveaux membres et s assure de sa mise e œuvre ; les activités de formatio cotiue à l itetio des membres et s assure de leur mise e œuvre ; u pla de relève des membres du coseil ; les objectifs de redemet et de performace du présidet du coseil ; les critères d évaluatio des membres du coseil ; les critères d évaluatio du foctioemet du coseil et des comités ; les critères d évaluatio du redemet et de la performace du coseil, des comités, du présidet du coseil et de comité, les règles et les modalités d applicatio des évaluatios des membres, du foctioemet du coseil, des comités, du présidet du coseil et de comité ; les résultats des évaluatios ; ue propositio sur les correctifs écessaires à implater à la suite de l évaluatio du foctioemet du coseil ; de chacu des comités ue propositio sur les amélioratios à apporter à leur foctioemet. De plus, le coseil d admiistratio red compte au gouveremet des décisios de l orgaisatio au regard des resposabilités qui sot cofiées au coseil ; assume la resposabilité des résultats de l orgaisatio ; 14

12 Fascicule 1 L e s r ô l e s e t l e s r e s p o s a b i l i t é s désige le présidet du comité de gouverace et d éthique ou du comité de vérificatio ou du comité des ressources humaies pour remplacer le présidet du coseil e cas d absece ou d empêchemet de celui-ci ; costitue les comités, dits statutaires, suivats : le comité de gouverace et d éthique, le comité de vérificatio et le comité des ressources humaies et, s il y a lieu, d autres comités, dits facultatifs ou ad hoc, pour l étude de questios particulières ou pour faciliter le bo foctioemet de l orgaisatio ; cofie les madats appropriés aux comités dot le rôle cosiste à faire des aalyses et des recommadatios au coseil ; omme des membres idépedats du coseil qui siègerot aux différets comités dits statutaires ; s assure que le comité de vérificatio, le comité de gouverace et d éthique, le comité des ressources humaies et d autres comités, s il y a lieu, exercet adéquatemet leurs resposabilités ; désige les membres aux divers postes de resposabilités du coseil ; détermie les délégatios d autorité et de resposabilités du coseil à des comités ou à des membres. Les resposabilités du présidet du coseil d admiistratio Le présidet du coseil préside et aime les réuios et il dirige le coseil das tous les aspects de so travail. Il lui reviet de s assurer de l applicatio des lois, des règlemets et des politiques cocerat l orgaisatio. Il voit à l orgaisatio et au bo foctioemet du coseil, s assure de l exécutio de ses resposabilités et veille aussi à l exécutio de celles des comités. Il est le pricipal iterlocuteur du coseil auprès de l orgaisatio qu il représete et assure l iterface etre le coseil et la directio de l orgaisatio. Il agit aussi à titre d iterlocuteur auprès des orgaisatios exteres et du gouveremet pour les activités relevat du coseil. Plus précisémet, le présidet du coseil d admiistratio, par rapport aux membres accueille et fait valoir les attetes et les exigeces relatives aux obligatios et aux resposabilités des membres et les règles de foctioemet du coseil et de ses comités ; fourit les reseigemets écessaires aux membres du coseil ; coseille et guide les membres das l exercice de leurs rôles ; voit à la formatio et au perfectioemet des membres ; explique aux membres la démarche et les modalités d évaluatio du coseil, des comités et des membres ; commuique à chaque membre les résultats de l évaluatio de leur redemet et de leur performace ; par rapport au coseil veille à l exécutio e boe et due forme des foctios et des resposabilités du coseil ; surveille l applicatio des pricipes et des pratiques de gouverace du coseil ; propose des objectifs à atteidre et participe à la plaificatio du travail à accomplir ; rallie les membres autour des objectifs à atteidre ; voit à ce que l orgaisatio mette à la dispositio des membres les ressources adéquates pour qu ils puisset remplir leurs rôles, obligatios et resposabilités, otammet e ayat ue iformatio exacte, pertiete et dispoible e temps opportu ; s assure que le coseil puisse recourir aux services de coseillers idépedats pour l aider à s acquitter de ses resposabilités ; voit à ce que les dirigeats resposables des dossiers à l étude présetet eux-mêmes les iformatios lors des réuios du coseil et des comités ; voit au bo foctioemet du coseil ; voit au bo foctioemet des comités, à ce qu ils remplisset efficacemet leur madat et à ce qu ils commuiquet les résultats de leurs travaux ; 15

13 LES DEVOIRS ET les RESPONSABILITÉS D UN CONSEIL D ADMINISTRATION affecte les membres aux différets comités et voit à la rotatio de ceux-ci aux différets comités, de cocert avec les membres e teat compte des besois du comité, de la préférece et des compéteces des membres, e collaboratio avec le comité de gouverace et d éthique ; istaure ue culture d évaluatio du redemet et de la performace du coseil, des comités et des membres ; évalue, e collaboratio avec le comité de gouverace et d éthique, le redemet et la performace du coseil, des présidets de comités et des membres ; commuique au coseil les résultats de l évaluatio du foctioemet du coseil et voit à la mise e place des correctifs écessaires ; reçoit et présete des suggestios relatives à des cadidatures évetuelles au poste de membre ; par rapport à l orgaisatio elle-même sert de liaiso etre le coseil et la directio ; travaille e étroite collaboratio avec le présidetdirecteur gééral ; procède, e collaboratio avec le comité des ressources humaies, à l évaluatio du redemet et de la performace du présidet-directeur gééral ; fourit des commetaires ou des coseils au présidetdirecteur gééral ; par rapport au gouveremet et aux autres orgaisatios exteres est le pricipal iterlocuteur au om de l orgaisatio auprès des autorités gouveremetales pour les activités relevat du coseil ; red compte au miistre resposable des décisios de l orgaisatio ; représete officiellemet l orgaisatio auprès d autres orgaisatios exteres pour les activités relevat du coseil ; par rapport aux réuios du coseil fixe la fréquece et la durée des réuios du coseil e cosultatio avec le présidet-directeur gééral ; élabore, de cocert avec le présidet-directeur gééral, les ordres du jour et l ageda des réuios du coseil ; préside les réuios du coseil ; 16 coduit efficacemet les réuios e cetrat les échages sur les sujets à traiter ; stimule les débats et ecourage les discussios afi de faire ressortir tous les aspects d u sujet à traiter ; gère les divergeces de poits de vue, les tesios ou les coflits pouvat surveir etre les membres ; s assure de dégager des cosesus. Les resposabilités des membres du coseil d admiistratio Chaque membre du coseil d admiistratio a le devoir de s acquitter de ses resposabilités hoêtemet, de boe foi, avec toute la diligece et le soi requis, et de redre compte de ses actios. Le membre du coseil a ue resposabilité sociale à assumer vis-à-vis celui-ci pour lui permettre de s acquitter correctemet de ses rôles et de ses resposabilités. Aisi, le membre du coseil, par rapport à so madat respecte les lois, les règlemets et les politiques e vigueur ; respecte le code d éthique et de déotologie établi pour les membres du coseil ; a u comportemet exemplaire afi de e pas uire aux itérêts de l orgaisatio ; déclare au coseil d admiistratio et au miistre, s il y a lieu, toute situatio opposat so itérêt persoel à celui de l orgaisatio coformémet aux dispositios des lois et des règlemets e vigueur ; est assidu aux réuios du coseil et des comités où il siège ; est à l affût de l iformatio sur l orgaisatio et des risques associés aux activités de la société ; respecte la cofidetialité des reseigemets obteus das l exercice de ses foctios ; se prépare aux réuios, otammet e preat coaissace de la documetatio fourie avat les réuios ;

14 Fascicule 1 L e s r ô l e s e t l e s r e s p o s a b i l i t é s participe aux délibératios e exprimat libremet sa pesée et ses opiios et ce, sas partisaerie ; etretiet des relatios collégiales avec les autres membres du coseil ; s assure que toutes les parties cocerées sot prises e compte lors des décisios à predre ; exprime so choix sur les propositios soumises au vote ; assume les coséqueces de ses actios et de ses décisios ; est solidaire des décisios prises au coseil et respecte le devoir de réserve qui correspod à l importace de so rôle das l orgaisatio ; s implique das des comités e teat compte de ses coaissaces, compéteces, expérieces et préféreces ; participe à l évaluatio de so redemet et de sa performace, à celle du coseil et à celle du ou des comités auquel ou auxquels il siège. Les resposabilités des comités dits statutaires Le coseil d admiistratio met sur pied les comités statutaires prévus das la Loi sur la gouverace des sociétés d État et il peut costituer des comités facultatifs ou des comités ad hoc pour l aider à bie remplir sa foctio de pilotage stratégique et de surveillace de la directio (OCDE). Ces comités ot la resposabilité géérale d aalyser des questios particulières relevat de leurs champs respectifs de compéteces et de formuler des recommadatios au coseil. Les resposabilités du comité de gouverace et d éthique Le comité de gouverace et d éthique s itéresse pricipalemet aux règles et aux pratiques de la gouverace, aux questios relatives à l éthique et à la déotologie, à la compositio du coseil et de ses comités aisi qu à l évaluatio de la performace des istaces et des persoes cocerées. Aisi, le comité de gouverace et d éthique, 17 par rapport à la gouverace élabore et révise, s il y a lieu, des règles de gouverace pour la coduite des affaires de l orgaisatio et les soumet au coseil pour approbatio ; développe et révise, s il y a lieu, les règles de gouverace du coseil et les soumet au coseil pour approbatio ; élabore des règles de foctioemet du coseil et de ses comités et les soumet au coseil pour approbatio ; établit et révise, s il y a lieu, le madat et la compositio du coseil et de chaque comité et e recommade l acceptio au coseil et, le cas échéat, au gouveremet ; défiit et révise, s il y a lieu, ue politique et des procédures de commuicatio et de diffusio de l iformatio et soumet ue recommadatio au coseil ; voit à la diffusio, das le rapport auel d activités, des reseigemets sur la gouverace de l orgaisatio icluat les règles de gouverace au sei du coseil et examie le documet avat sa publicatio ; voit à la diffusio, das le rapport auel d activités, des reseigemets sur les membres du coseil, otammet : la date de omiatio et la date d échéace du madat de tout membre aisi que des idicatios cocerat so statut de membre idépedat ; l idetificatio de tout autre coseil d admiistratio sur lequel u membre siège ; u résumé du profil de compétece et d expériece de chacu des membres du coseil et u état de leur assiduité aux réuios du coseil et des comités et examie le documet avat sa publicatio ; voit à la diffusio, das le rapport auel d activités, du code d éthique et de déotologie des membres du coseil et examie le documet avat sa publicatio ; voit à redre public le code d éthique des employés de l orgaisatio ; voit à la diffusio, das le rapport auel d activités, de la rémuératio et des avatages versés à chacu des membres du coseil et examie le documet avat sa publicatio ; par rapport à l éthique élabore et révise, s il y a lieu, u code d éthique et de déotologie pour la coduite des affaires de l orgaisatio et formule ue recommadatio au coseil ;

15 LES DEVOIRS ET les RESPONSABILITÉS D UN CONSEIL D ADMINISTRATION élabore et révise, s il y a lieu, u code d éthique applicable aux dirigeats ommés par l orgaisatio et aux employés de celle-ci et de ses filiales e propriété exclusive, sous réserve des dispositios d u règlemet découlat de la Loi sur le miistère du Coseil exécutif et sous réserve de la Loi sur la foctio publique lorsque celles-ci s appliquet et formule ue recommadatio au coseil ; élabore et révise, s il y a lieu, le code d éthique et de déotologie des membres du coseil et le soumet au coseil pour approbatio ; s assure du respect par les dirigeats et les membres de l orgaisatio aisi que par les membres du coseil, de leur code d éthique et de déotologie et, s il y a lieu, formule au coseil des recommadatios e cas de dérogatio ; défiit et supervise l applicatio des règles du devoir de réserve des membres du coseil et, s il y a lieu, formule au coseil des recommadatios ; s assure que les membres maitieet ue cofidetialité à l égard des reseigemets reçus das le cadre de l exercice de leurs foctios, des délibératios et des décisios du coseil et, s il y a lieu, formule au coseil des recommadatios e cas de dérogatio ; veille à ce que la coduite des activités de l orgaisatio soit faite de maière éthique et socialemet resposable et, s il y a lieu, formule des recommadatios au coseil ; établit des procédures relatives à la réceptio de plaites découlat de l applicatio du code d éthique et de déotologie et à la gestio des coflits d itérêt ; examie les plaites et les coflits d itérêt découlat de l applicatio du code d éthique et de déotologie, portés à l attetio du coseil et propose au coseil les suivis écessaires ; par rapport au coseil et aux comités défiit et révise au besoi les resposabilités du coseil et des comités, des présidets du coseil et de comité, aisi que celles des membres et achemie ue recommadatio au coseil ; élabore et révise, s il y a lieu, le profil de compétece et d expériece pour la omiatio des membres du coseil et le soumet au coseil pour adoptio ; recommade au coseil le ombre de membres pouvat y siéger et ce, das les limites prévues par la Loi sur la gouverace des sociétés d État et e foctio des besois et des réalités de l orgaisatio ; précise la compositio des comités quat au ombre de persoes habilitées à y siéger et fait ue recommadatio au coseil ; examie et idetifie, e appui au présidet, les membres du coseil qualifiés pour faire partie d u des comités du coseil et pour e assumer la présidece ; s assure que les membres désigés aux comités dits statutaires du coseil ot le statut d idépedat ; élabore le programme d accueil et d itégratio des ouveaux membres au coseil et formule ue recommadatio à ce derier ; élabore u programme de formatio cotiue à l itetio des membres et formule ue recommadatio au coseil ; élabore et révise régulièremet le pla de relève des membres du coseil et des comités et le soumet au coseil pour approbatio ; par rapport à l évaluatio défiit auellemet les objectifs de redemet et de performace du présidet du coseil et e recommade l approbatio au coseil ; élabore les critères d évaluatio des membres du coseil et e recommade l approbatio au coseil ; élabore les critères d évaluatio du foctioemet du coseil et des comités et e recommade l approbatio au coseil ; élabore les critères d évaluatio du redemet et de la performace du coseil, des comités, des présidets du coseil et de comité et soumet ue recommadatio au coseil ; élabore les règles et les modalités d applicatio des évaluatios des membres, du foctioemet du coseil, des comités, des présidets du coseil et de comité, et soumet ue recommadatio au coseil ; voit à l opératioalisatio, e appui au présidet du coseil, de l évaluatio du redemet et de la performace du coseil, des présidets de comité aisi que des membres et, e appui aux présidets de comité, de l évaluatio de leurs membres et comités respectifs ; évalue le foctioemet du coseil ; 18

16 Fascicule 1 L e s r ô l e s e t l e s r e s p o s a b i l i t é s évalue le redemet et la performace du présidet du coseil ; examie les résultats de l évaluatio du foctioemet du coseil et propose à ce derier les correctifs écessaires ; par rapport à sa gestio itere évalue le redemet et la performace du comité et des membres du comité ; aalyse les résultats de l évaluatio e vue d apporter des amélioratios au foctioemet du comité et e fait ue recommadatio au coseil ; fait rapport des travaux du comité au coseil et dépose le procès-verbal de chaque réuio ; voit à la diffusio, das le rapport auel d activités, d u sommaire sur l exécutio du madat du comité icluat l évaluatio du foctioemet du coseil et examie le documet avat sa publicatio. Les resposabilités du comité de vérificatio Le comité de vérificatio s itéresse pricipalemet à l itégrité de l iformatio fiacière, à la vérificatio itere et extere, aux états fiaciers, à la mise e place de mécaismes de cotrôle itere, d u processus de gestio des risques et d u pla d utilisatio optimale des ressources. Aisi, le comité de vérificatio, par rapport à la commuicatio fiacière discute, avec le présidet-directeur gééral, le vérificateur extere et le vérificateur itere, des pricipales questios relatives aux pricipes comptables, à la présetatio des états fiaciers et des iformatios fiacières, aux mesures mises e place pour surveiller et cotrôler les pricipaux risques fiaciers ; examie, avec le vérificateur gééral et le vérificateur extere ommé par le gouveremet, les états fiaciers auels et périodiques de l orgaisatio et les iformatios fiacières coexes avat leur diffusio et achemie ue recommadatio au coseil ; établit ue politique de divulgatio fiacière, otammet e regard du coteu de l iformatio fiacière et de sa présetatio à iclure das les différets rapports de l orgaisatio, et soumet ue recommadatio au coseil ; par rapport aux cotrôles iteres s assure que la directio a mis e place des mécaismes de cotrôle itere adéquats et efficaces à l égard de l iformatio fiacière pour préveir et détecter la fraude et les erreurs ; évalue périodiquemet, e collaboratio avec le vérificateur itere et le présidet-directeur gééral, la pertiece et l efficacité des systèmes de cotrôle et, s il y a lieu, achemie des recommadatios au coseil ; établit des procédures relatives à la réceptio de plaites au sujet de questios comptables ou de vérificatio par les employés cocerat leurs préoccupatios au sujet de la comptabilité, des cotrôles comptables iteres ou de la vérificatio ; aalyse les plaites portées à l attetio du coseil et propose les suivis écessaires au coseil ; par rapport à la vérificatio itere s assure que le resposable de la vérificatio itere relève admiistrativemet du présidet-directeur gééral ; s assure que les activités de la vérificatio itere s exercet sous l autorité du comité de vérificatio ; examie le madat du vérificateur itere et participe à sa omiatio ; approuve le pla auel de vérificatio itere ; s assure que le vérificateur itere est idépedat d esprit das l exercice de ses foctios et, à défaut, formule ue recommadatio au coseil ; s assure que le vérificateur itere s acquitte de ses resposabilités et qu il fourit u rapport périodique sur la vérificatio itere ; évalue le redemet et la performace du vérificateur itere ; arbitre, s il y a lieu, les différeds etre le vérificateur extere et le vérificateur itere et fait ue recommadatio au coseil ; révise toute activité susceptible de uire à la boe situatio fiacière de l orgaisatio portée à so attetio par le vérificateur itere ou u dirigeat et fait ue recommadatio au coseil ; 19

17 LES DEVOIRS ET les RESPONSABILITÉS D UN CONSEIL D ADMINISTRATION par rapport à la vérificatio extere prépare ue liste de firmes de vérificatio extere e teat compte otammet des compéteces, de l idépedace et de l objectivité de celles-ci et soumet ue recommadatio au coseil et, le cas échéat, au gouveremet ; recommade au coseil le motat des hooraires liés aux missios de vérificatio, d exame et d attestatio du vérificateur extere selo la ature de so madat ; supervise le travail du vérificateur extere et examie avec eux leur rapport de vérificatio portat sur les covetios et les pratiques comptables suivies par l orgaisatio et tout problème lié à leur missio de vérificatio ; recotre au besoi le vérificateur extere pour toute questio relative à la vérificatio itere ; aalyse le rapport auel du vérificateur extere icluat ue sectio cosacrée à l optimisatio des ressources de l orgaisatio et achemie ue recommadatio au coseil ; par rapport à la gestio des risques précise les orietatios à predre e matière de politiques d ecadremet de la gestio des risques fiaciers, stratégiques, opératioels, de leadership, de parteariat ou relatifs à la réputatio aux fis de la détermiatio, de l évaluatio et de la gestio des pricipaux risques associés à la coduite des affaires de l orgaisatio et les soumet au coseil pour approbatio ; soumet, à la demade du coseil, des propositios de politiques d ecadremet de la gestio des risques fiaciers, stratégiques, opératioels, de leadership, de parteariat ou relatifs à la réputatio ; s assure qu u processus de gestio des risques est mis e place ; examie les processus suivis par l orgaisatio pour détermier, évaluer et gérer les risques associés aux activités de l orgaisatio ; examie les pricipaux risques auxquels l orgaisatio doit faire face et les mesures prises par celle-ci pour cotrôler et maîtriser ces risques ; la ature des risques à examier est : a) de iveau fiacier, comme des mauvais placemets, des erreurs comptables, b) de iveau stratégique, comme les coditios du marché, les ouveaux règlemets, c) de iveau opératioel, comme ue iterruptio des opératios, des chagemets techologiques, d) liée au leadership, comme la capacité d iovatio, le choix du présidet-directeur gééral, e) liée au parteariat, comme le choix des alliaces, les relatios d affaires, f) liée à la réputatio, comme des actes cotraires à l éthique, ue fraude, u maquemet à la cofidetialité ; par rapport à la performace de l orgaisatio s assure que l orgaisatio a mis e place u pla visat ue utilisatio optimale des ressources et e assure le suivi ; avise par écrit le coseil de la découverte d opératios ou de pratiques de gestio qui e sot pas saies, i coformes aux lois, aux règlemets ou aux politiques de l orgaisatio ou de ses filiales e propriété exclusive ; s assure de la boe performace fiacière de l orgaisatio et formule ue recommadatio au coseil ; détermie les mesures d évaluatio de l efficacité et de la performace de l orgaisatio icluat l étaloage avec des etreprises similaires, s il y a lieu, et achemie ue recommadatio au coseil ; évalue l efficacité et la performace de l orgaisatio icluat l étaloage avec des etreprises similaires s il y a lieu ; aalyse les résultats de l évaluatio e vue d apporter des amélioratios au foctioemet de l orgaisatio et fait ue recommadatio au coseil ; par rapport à sa gestio itere évalue le redemet et la performace du comité et des membres du comité ; aalyse les résultats de l évaluatio e vue d apporter des amélioratios au foctioemet du comité et e fait ue recommadatio au coseil ; fait rapport au coseil des travaux du comité et dépose le procès-verbal de chaque réuio ; 20

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée Commissariat à la protectio de la vie privée du Caada LPRPDE Guide pour la petite etreprise : Rudimets de la protectio de la vie privée Miser sur la protectio de la vie privée Ue gestio adéquate des préoccupatios

Plus en détail

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER 24 Adjoit de directio F/H Votre formatio BTS Hôtellerie-restauratio BTS Maagemet des uités commerciales BTS Assistat de gestio PME-PMI Licece Maagemet d uités de restauratio Vos missios Vous aimez, formez

Plus en détail

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation Solutios Retraite collectives Liges directrices applicables aux régimes de capitalisatio RÉPONDEZ AUX EXIGENCES ÉNONCÉES DANS LES LIGNES DIRECTRICES GRÂCE AUX EXCELLENTS OUTILS DE LA FINANCIÈRE MANUVIE

Plus en détail

Réf. : 126-114015-DE. Nouvelle agence nationale de santé publique

Réf. : 126-114015-DE. Nouvelle agence nationale de santé publique Réf. : 126-114015-DE 2016 Nouvelle agece atioale de saté publique Le 25 septembre 2014, la miistre chargée de la Saté m a cofié ue missio de préfiguratio e vue de la créatio d ue agece atioale de saté

Plus en détail

CAS. Management de l énergie. janvier septembre 2016. Avec le soutien de FACULTE DES SCIENCES INSTITUT DES SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT

CAS. Management de l énergie. janvier septembre 2016. Avec le soutien de FACULTE DES SCIENCES INSTITUT DES SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT CAS Certificat de formatio cotiue Certificate of Advaced Studies Maagemet de l éergie javier septembre 2016 f o r m a t i o m o d u l a i r e e c o u r s d e m p l o i Avec le soutie de Office fédéral

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone Règlemet Télé-Equity relatif à la trasmissio d ordres par fax et téléphoe (Cliets de détail) 02541 Pour des raisos d efficacité et de rapidité, le Cliet peut trasmettre ses ordres par fax et/ou téléphoe

Plus en détail

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale»

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale» CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE «Sport Etreprises : u ejeu de performace écoomique et sociale» LE COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS, ACTEUR RÉFÉRENT ET D AVANT-GARDE Le Comité Natioal Olympique

Plus en détail

SIDEX, soutien individualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE

SIDEX, soutien individualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE SIDEX, soutie idividualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE SIDEX est ue aide spécifiquemet destiée aux PME et TPE fraçaises. Souple et très simple d accès, elle leur permet de fialiser u projet

Plus en détail

REVISION EXPERTISE COMPTABLE GESTION ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE GESTION D ENTREPRISES FISCALITE DROIT

REVISION EXPERTISE COMPTABLE GESTION ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE GESTION D ENTREPRISES FISCALITE DROIT REVISION EXPERTISE COMPTABLE GESTION ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE GESTION D ENTREPRISES FISCALITE DROIT Créée e 1934, das le quartier de Sait-Gervais au cœur de la ville de Geève, la société

Plus en détail

1 ère année > Programme

1 ère année > Programme Istitut Supérieur de Plasturgie d Aleço 1 ère aée > Programme Igéieur Polymères & Composites L igéieur ISPA est u expert e Polymères et Composites ayat ue visio globale de l etreprise lui permettat de

Plus en détail

Le Manuel de Gouvernance d Entreprise et de Gestion des Risques pour les Institutions de Microfinance dans le Monde Arabe

Le Manuel de Gouvernance d Entreprise et de Gestion des Risques pour les Institutions de Microfinance dans le Monde Arabe GJ_userMaual_Frech_Layout 1 4/6/11 10:05 PM Page 1 Le Mauel de Gouverace d Etreprise et de Gestio des Risques pour les Istitutios de Microfiace das le Mode Arabe GJ_userMaual_Frech_Layout 1 4/6/11 10:06

Plus en détail

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Votre compte Mauvie U peut cotiuer à travailler... même lorsque vous e le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Sas reveu, auriez-vous ecore ue maiso? Si vous avez des dettes à rembourser, ue blessure

Plus en détail

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002 Auaire Professioel des NTIC Présetatio aux Membres du Club.Séat.fr Octobre 2002 NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DEVENEZ RESPONSABLE DE THEME OU SPECIALISTE DE LA PREMIERE

Plus en détail

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

Création et développement d une fonction audit interne*

Création et développement d une fonction audit interne* Créatio et développemet d ue foctio audit itere* Ue démarche e 10 étapes [ Sommaire] Dix étapes pour réussir... 7 Étapes 1 à 4 Défiitio du cadre d itervetio... 9 1 Idetifier les attetes des parties preates...

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

B) CHAÎNES DE SOLIDES

B) CHAÎNES DE SOLIDES Chaîes de solides B) CHAÎNES DE SOLIDES Objectifs Cette théorie a pour but d'aalyser les comportemets statique et ciématique d'u mécaisme à partir d'u modèle défii par le schéma ciématique du mécaisme.

Plus en détail

Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l Etat de niveau I

Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l Etat de niveau I DRH DE BUSINESS UNIT Formatio itesive à temps plei - Titre certifié par l Etat de iveau I Resposable e Maagemet et Directio des Ressources Humaies Arrêté du 31/08/2011 publié au JO du 07/09/2011 BIENVENUE

Plus en détail

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION Guide du suivi et de l évaluatio axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE

Plus en détail

Quel métier pour demain Avec un BTS

Quel métier pour demain Avec un BTS Quel métier pour demai Avec u BTS Dessiateur-projeteur CAO-DAO (e bureau d'études ou bureau des méthodes). Techico-commercial à haut iveau de techicité. Cotrôle-sécurité (orgaismes de certificatio). Services

Plus en détail

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles Été 2007 l Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales U mot de la rédactrice... 2 ELNEJ dispoible e lige!... 2 Coup d oeil sur les cycles.. Cycle 6...3.. Cycle 7...3.. Cycle 8... 3 Faits saillats.. La dispositio

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES. Les archives au Québec, des ressources documentaires à découvrir

ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES. Les archives au Québec, des ressources documentaires à découvrir ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES cahier 6 Les archives au Québec, des ressources documetaires à découvrir Pour tout reseigemet cocerat l'isq et les doées statistiques

Plus en détail

Votre convention de compte

Votre convention de compte FONDS D INVESTISSEMENT ROYAL INC. Votre covetio de compte Table des matières Itroductio......................................1 Au sujet de la présete covetio.......................1 Au sujet de votre compte.............................2

Plus en détail

Diplôme de formation continue diploma of Advanced Studies. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales

Diplôme de formation continue diploma of Advanced Studies. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales DAS-qualite-sois16-17.qxp_Mise e page 1 01/02/2016 09:37 Page1 DAS Diplôme de formatio cotiue diploma of Advaced Studies Qualité et sécurité des sois: dimesios maagériales septembre 2016 > octobre 2017

Plus en détail

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ Adopté par le coseil d admiistratio le jr/ms/2004 AVANT-PROPOS Pour le réseau de la saté et des services sociaux

Plus en détail

La gouvernance décentralisée des ressources naturelles. Deuxième Partie. Expériences et leçons apprises. Première édition

La gouvernance décentralisée des ressources naturelles. Deuxième Partie. Expériences et leçons apprises. Première édition Programme des Natios Uies pour le Développemet La gouverace décetralisée des ressources aturelles Deuxième Partie Expérieces et leços apprises Première éditio Préparé par le PNUD Cetre pour le Developpemet

Plus en détail

Point presse. Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS

Point presse. Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS Poit presse Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS Sommaire 2015 : du PNRU au NPNRU, d ue aveture à l autre Ue ouvelle ambitio au service des quartiers Objectifs icotourables Chiffres clés Top départ Des

Plus en détail

Catalogue Formations 2016

Catalogue Formations 2016 Catalogue Formatios 2016 3 ÉDITO Depuis plus de 20 as, Microsept commercialise ue offre complète e matière d aalyses, formatios et coseils, afi de garatir la qualité de vos produits das les domaies alimetaires,

Plus en détail

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises C y c l e d e 7 c o f é r e c e s Les salaires équitables et la resposabilité sociale des etreprises 18 avril 20 jui 2012 Faculté des scieces écoomiques et sociales Départemets d écoomie de sociologie

Plus en détail

Plan éducatif personnalisé. Guide d élaboration et de mise en œuvre d un PEP

Plan éducatif personnalisé. Guide d élaboration et de mise en œuvre d un PEP Pla éducatif persoalisé Guide d élaboratio et de mise e œuvre d u PEP P la éducatif Persoalisé Guide d élaboratio et de mise e œuvre d u PeP 2010 éducatio Maitoba Doées de catalogage avat publicatio Éducatio

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE LA SOLUTION WMS/ TMS EXERTE EN LOISTIQUE DE DÉTAIL LOISTIS MANAER SUITE QUELS SONT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

MÉMENTO 2014. Aide-mémoire à l usage des administrateurs des coopératives PSBL-P. Programme de logement sans but lucratif privé

MÉMENTO 2014. Aide-mémoire à l usage des administrateurs des coopératives PSBL-P. Programme de logement sans but lucratif privé MÉMENTO 2014 Aide-mémoire à l usage des admiistrateurs des coopératives PSBL-P Programme de logemet sas but lucratif privé INTRODUCTION Cet outil a été coçu pour guider les admiistrateurs des coopératives

Plus en détail

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL LE WMS EXET DE LA SULY HAIN DE DÉTAIL QUELS SNT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec l évolutio des modes de cosommatio.

Plus en détail

ArcGIS. Le Système d Information Géographique universel

ArcGIS. Le Système d Information Géographique universel Le Système d Iformatio Géographique uiversel Le Système d Iformatio Géographique uiversel d Esri est u système destié aux persoes qui veulet s appuyer sur ue iformatio géographique précise pour predre

Plus en détail

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i Votre sourire a de l aveir 38 Accor est préset das près de 100 pays avec 160 000 collaborateurs. Il met au service de ses cliets, particuliers et etreprises, le savoir-faire acquis depuis près de quarate

Plus en détail

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e.

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e. t e x t e a p s b p z f y l r e d e r e FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 u r r e c d i d m La Haute Ecole Pédagogique du Valais

Plus en détail

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Écoomie sociale Pour des commuautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Ce documet a été réalisé par le miistère des Affaires muicipales et des Régios (MAMR) e

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Juin 1997

COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Juin 1997 COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Jui 1997 RÉFORME MAJEURE DANS LE DOMAINE DE LA FIXATION ET DU TRAITEMENT FISCAL DES PENSIONS ALIMENTAIRES Le mode de fixatio et la fiscalité des pesios alimetaires

Plus en détail

Outils web Achats durables appliqués aux produits de santé du CHU de Rouen

Outils web Achats durables appliqués aux produits de santé du CHU de Rouen Outils web Achats durables appliqués aux produits de saté du CHU de Roue Développeur d outils logiciels web iovats au service du Développemet Durable des etreprises 1 Actio réalisée auprès du CHU de Roue

Plus en détail

6. r e n f o r c e m e n t P o s i t i f

6. r e n f o r c e m e n t P o s i t i f 6. r e f o r c e m e t P o s i t i f La faço dot o offre u reforcemet positif est plus importate que la quatité. (traductio libre) B.F. Skier Nous avos tous besoi de reforcemet positif. Que ous e soyos

Plus en détail

Ce que les Afro-Américains atteints de diabète ou d hypertension artérielle doivent savoir

Ce que les Afro-Américains atteints de diabète ou d hypertension artérielle doivent savoir Ce que les Afro-Américais atteits de diabète ou d hypertesio artérielle doivet savoir Faites-vous examier pour les maladies réales Natioal Kidey Disease Educatio Program Que puis-je faire pour garder mes

Plus en détail

Une approche stratégique à la planification de la main-d œuvre dans l industrie minière

Une approche stratégique à la planification de la main-d œuvre dans l industrie minière Gestio tout au log du cycle Ue approche stratégique à la plaificatio de la mai-d œuvre das l idustrie miière Gestio tout au log du cycle Ue approche stratégique à la plaificatio de la mai-d œuvre das l

Plus en détail

É C O L E N A T I O N A L E D A D M I N I S T R A T I O N RAPPORT ANNUEL 2014

É C O L E N A T I O N A L E D A D M I N I S T R A T I O N RAPPORT ANNUEL 2014 É C O L E N A T I O N A L E D A D M I N I S T R A T I O N RAPPORT ANNUEL 2014 Documet édité par l École atioale d admiistratio Directrice de la publicatio : Nathalie Loiseau Coordiatio : Service commuicatio

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de techologie supérieure Mat 165-04 Algèbre liéaire et aalyse vectorielle A-015 Michel Beaudi michel.beaudi@etsmtl.ca Liste d exercices à faire e T.P./Caledrier des évaluatios Itroductio au cours

Plus en détail

Une expertise financière et opérationnelle

Une expertise financière et opérationnelle CFCA-Ivet3volets 29/06/08 23:04 Page 2 Ue expertise fiacière et opératioelle Ecoomie mixte Secteur public Hlm Améagemet Costructio Logemet Activités écoomiques 35-37 aveue Joffre 94160 Sait-Madé Tél. :

Plus en détail

Sommaire. Préambule... p.5. Introduction... p.9. Chapitre 1 : Les gains et bénéfices de la mise en place du «dossier unique»... p.

Sommaire. Préambule... p.5. Introduction... p.9. Chapitre 1 : Les gains et bénéfices de la mise en place du «dossier unique»... p. Sommaire Préambule... p.5 Itroductio... p.9 Chapitre 1 : Les gais et bééfices de la mise e place du «dossier uique»... p.23 Chapitre 2 : Les impacts opératioels de la mise e place du «Dossier Uique»..

Plus en détail

Comment se positionner face à la concurrence : la prochaine transformation des services informatiques

Comment se positionner face à la concurrence : la prochaine transformation des services informatiques 8 LA TRANSFORMATION DES DÉPARTEMENTS INFORMATIQUES Commet se positioer face à la cocurrece : la prochaie trasformatio des services iformatiques I. RÉSUMÉ ANALYTIQUE Depuis plusieurs aées, les experts e

Plus en détail

de la ville de longueuil rapport au conseil municipal Faits Saillants

de la ville de longueuil rapport au conseil municipal Faits Saillants 2 0 0 8 2 0 0 9 VÉRIFICATeur gééral de la ville de logueuil rapport au coseil muicipal Faits Saillats Vérificateur gééral Logueuil, le 31 juillet 2009 La présete brochure est ue versio succicte du Rapport

Plus en détail

en 2014, je deviens rge guide pratique tous métiers travaux d amélioration énergétique énergies renouvelables

en 2014, je deviens rge guide pratique tous métiers travaux d amélioration énergétique énergies renouvelables e 2014, je devies rge tous métiers travaux d amélioratio éergétique éergies reouvelables e 2014, je devies rge rge, c est quoi? Vous avez sas doute déjà etedu parler de la metio RGE. Ce sige de qualité

Plus en détail

Le groupement d intérêt public pour la rénovation urbaine UNE GOUVERNANCE LOCALE AU SERVICE DU RELOGEMENT. F i c h e d e x p é r i e n c e

Le groupement d intérêt public pour la rénovation urbaine UNE GOUVERNANCE LOCALE AU SERVICE DU RELOGEMENT. F i c h e d e x p é r i e n c e F i c h e d e x p é r i e c e FÉVRIER 2012 MOTS CLÉS : accompagemet social, relogemet, habitat, cadre de vie, gouverace LILLE MÉTROPOLE GIP LMRU 1, rue du Ballo, BP 749 59034 Lille Cedex Tél.: 03 20 21

Plus en détail

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC Kaize & Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club idustrielle AIAC Itroducti o Itroductio: vidéo Kai ze coclusio 1 Itroducti o Kai ze La méthode du coclusio 2 Itroducti o Kai ze A- Les types d étiquettes

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel Extrait du Guide Pratique des Représetats du Persoel Partie 5 - Moyes mis à dispositio des ititutios représetatives du persoel 5-4 Les heures de délégatio et la liberté de déplacemet A) Les heures de délégatio

Plus en détail

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Questios Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Expliquer la otio de variable et défiir les différets types de variables Décrire les échelles de classificatio et trasformer les doées pour passer

Plus en détail

Catalogue de Formation 2012-2014

Catalogue de Formation 2012-2014 Catalogue de Formatio 2012-2014 512, Coriche al Nahr B.P.: 16-5870 Beyrouth, Liba Tél: 01-425147/9. Fax: 01-426860 cotact@if.org.lb www.istitutdesfiaces.gov.lb Catalogue rédigé par l'équipe de l'istitut

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

Orange Cyberdefense Information presse janvier 2016

Orange Cyberdefense Information presse janvier 2016 Orage Cyberdefese Iformatio presse javier 2016 Sommaire p5 p7 p10 p13 Itroductio Cotexte Orage Cyberdefese protège les actifs des etreprises La répose d Orage : ue gamme de solutios pour sécuriser les

Plus en détail

- Identification du parcours Domaine de formation

- Identification du parcours Domaine de formation Uiversité : Sousse Etablissem : Istitut des Hautes Etudes Commerciales de Sousse Master Professioel Etrepreeuriat & développem iteratioal - Idificatio du parcours Domaie de formatio Ecoomie Gestio Mio

Plus en détail

RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY

RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY TABLE DES MATIÈRES Commuiqué... 5 Notes itroductives... 7 Opiios et commetaires...

Plus en détail

Chat-fou du Nord. Déclaration du gouvernement en réponse au programme de rétablissement. Ministère des Richesses naturelles et des Forêts

Chat-fou du Nord. Déclaration du gouvernement en réponse au programme de rétablissement. Ministère des Richesses naturelles et des Forêts Miistère des Richesses aturelles et des Forêts Chat-fou du Nord Déclaratio du gouveremet e répose au programme de rétablissemet Photo : Joseph R. Tomelleri LA PROTECTION ET LE RÉTABLISSEMENT DES ESPÈCES

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition sommaire Défiir sa problématique, so besoi Pourquoi faire u brief (cahier des charges)? Présélectioer so agece coseil e commuicatio Quel type d agece coseil recherchez-vous? Vous avez trouvé l agece coseil

Plus en détail

MODÉ L I S A T I O N. Avec le soutien de

MODÉ L I S A T I O N. Avec le soutien de INNOVATION & EXPÉRIMENTATION 3 MODÉ L I S A T I O N Avec le soutie de SOMMAIRE I. GENÈSE DU PROJET... 2. FONCTIONNEMENT DU DISPOSITIF... 3. ACTEURS DU PROJET ET GOUVERNANCE... 4. PUBLIC CIBLE... 5. MOYENS

Plus en détail

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse BOURSE Illkirch-Graffestade AUX PROJETS JEUNES Souteue par la Ville d'illkirch-graffestade Service Jeuesse 2 rue des Soeurs 67400 Illkirch-Graffestade Tél. 03 88 66 80 18 / 06 99 07 64 18 Cadre réservé

Plus en détail

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne Doez ue ouvelle dimesio à votre gestio Gagat sur toute la lige 74 Bd des Etats-Uis 60200 COMPIEGNE Tél. 03 44 86 36 36 Pour augmeter votre retabilité et réduire vos frais fiaciers, itroduisez cette souris

Plus en détail

U NITÉ 1: GESTION PERSONNELLE

U NITÉ 1: GESTION PERSONNELLE U NIT 1: GESTION PERSONNELLE Pla d évaluatio RAG A : Bâtir et maiteir ue image de soi positive 39 RAG B : Iteragir de faço efficace et positive avec autrui 39 RAG C : voluer et croître tout au log de sa

Plus en détail

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain ivestir Autocall EUR/USD Feu vert pour le billet vert Profiter d ue possible appréciatio du dollar américai U coupo uique évetuel de 8% brut la 1 re aée à 40% brut la 5 e aée U capital garati à 100% à

Plus en détail

Pourquoi une réforme de la protection des données dans l Union est-elle nécessaire?

Pourquoi une réforme de la protection des données dans l Union est-elle nécessaire? Pourquoi ue réforme de la protectio des doées das l Uio est-elle écessaire? La directive européee de 1995 relative à la protectio des doées a marqué u jalo das l histoire de la protectio des doées à caractère

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Questions pour un champion en ligne

Questions pour un champion en ligne Questios pour u champio e lige Le jeu télévisé QPUC préseté sur FR3 et aimé par Julie Lepers existe aussi e variate «e lige». U jeu «e lige» se déroule aisi : Six iterautes disputet ue première mache dite

Plus en détail

Options Services policiers à Moncton Rapport de discussion

Options Services policiers à Moncton Rapport de discussion Optios Services policiers à Mocto Rapport de discussio Le 22 ovembre 2010 Also available i Eglish TABLE DES MATIÈRES Chapitre 1.0 Sommaire 3 Chapitre 2.0 Problématique 4 Chapitre 3.0 Cotexte 5 Chapitre

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html Equêtes, Sodages Aalyse de doées Le Sphix! Iteret : http://www.lesphixdeveloppemet.fr/club/idex.html Lagarde J. Aalyse statistique de doées, Duod. Réaliser vos equêtes Questioaire Traitemets et aalyses

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique 2 e éditio Edité par l Autorité de régulatio des commuicatios électroiques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉCEMBRE 2010 La fibre optique arrive chez vous Deveez acteur de la révolutio umérique Petit

Plus en détail

Retraite vers une troisième étape de votre vie libérée de tout souci

Retraite vers une troisième étape de votre vie libérée de tout souci U coseil persoalisé et complet, à votre service Retraite vers ue troisième étape de votre vie libérée de tout souci Ouvros la voie 1 Itroductio 2 Modèle de coseil Raiffeise Vos besois 4 Plaificatio de

Plus en détail

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES MAC Valves, Ic. a mis au poit des solutios 100% iterchageables e remplacemet des esembles d origie istallés sur les étireuses

Plus en détail

Rappels sur les calculs financiers. Bibliographie indicative. Bodie, Merton & Thibierge, 2002, Finance, Pearson education.

Rappels sur les calculs financiers. Bibliographie indicative. Bodie, Merton & Thibierge, 2002, Finance, Pearson education. Uiversité de Nice-Sophia Atipolis Istitut Uiversitaire de Techologie Nice-Côte d Azur Départemet Gestio des Etreprises et des Admiistratios Gestio Fiacière Les objectifs pricipaux Maîtriser les cocepts

Plus en détail

Renseignements importants pour nos clients

Renseignements importants pour nos clients Reseigemets importats pour os cliets Placemets Mauvie Icorporée Table des matières A. INFORMATION SUR LA RELATION AVEC LES CLIENTS 5 1. Qui ous sommes 5 a) Placemets Mauvie icorporée 5 b) Relatios etre

Plus en détail

Réformes des Ratios Prudentiels 2010

Réformes des Ratios Prudentiels 2010 Coférece Auelle Réformes des Ratios Prudetiels 2010 CRD, Bâle II, IAS, provisioemet dyamique : avacées des travaux des régulateurs e matière de fods propres Le 26 mai 2010, Hôtel Regia, Paris Coférece

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h Etrée à Scieces Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h A P M E P Les calculatrices sot autorisées Exercice Vrai-Faux 8 poits Pour chacue des affirmatios suivates,

Plus en détail

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement Fiche stadardisée pour pla tarifaire mobile à prépayemet Opérateur Mobile Vikigs Pla tarifaire 10 Date de derière mise à jour 27/05/2015 Date de limite de validité Ne s applique pas Valeur de recharge

Plus en détail

d utilisation de la commande publique Guide Pour une politique d achat socialement responsable /// 3 e édition / 2011

d utilisation de la commande publique Guide Pour une politique d achat socialement responsable /// 3 e édition / 2011 Guide d utilisatio de la commade publique Pour ue politique d achat socialemet resposable /// 3 e éditio / 2011 Le clrq a pour missio de coforter et de démultiplier au iveau atioal la dyamique de citoyeeté

Plus en détail

Charge fiscale totale

Charge fiscale totale Charge fiscale totale Le régime fiscal caadie : complexité et compétitivité* *peseriteractif Avat-propos Das l écoomie modiale d aujourd hui, les idées ovatrices, les collaborateurs compétets et les ivestissemets

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé

ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé Décembre 2007 Série techique 07-116 Essais de performace de récupérateurs de chaleur des eaux domestiques au CCTR fåíêççìåíáçå La récupératio de la chaleur des eaux domestiques est

Plus en détail

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible.

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible. L UN DES MEILLEURS CONTRATS D ASSURANCE-VIE DU MARCHÉ ACTÉPARGNE Actéparge : l u des meilleurs cot Actéparge, la solutio persoalisée LES FRANÇAIS ET L ASSURANCE-VIE Optimisatio fiacière Gestio souple Régime

Plus en détail

Le vademecum des Services à la Personne

Le vademecum des Services à la Personne ? { Le vademecum des Services à la Persoe Uio Natioale des Cetres Commuaux d Actio Sociale INTRODUCTION Le cotexte de vieillissemet démographique s accompage depuis plusieurs aées d u développemet des

Plus en détail

CAS. Santé et diversités: comprendre et pratiquer les approches transculturelles. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i

CAS. Santé et diversités: comprendre et pratiquer les approches transculturelles. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i CAS Certificate of Advaced Studies Certificat de formatio cotiue Saté et diversités: compredre et pratiquer les approches trasculturelles octobre 2016 > jui 2017 f o r m a t i o e c o u r s d e m p l o

Plus en détail

02 Message du président du conseil d administration 03 Message du président et chef de la direction 05 Revue des activités 11 Développement durable

02 Message du président du conseil d administration 03 Message du président et chef de la direction 05 Revue des activités 11 Développement durable RAPPORT ANNUEL 2011 EXERCICE DE DOUZE MOIS TERMINÉ LE 31 DÉCEMBRE 2010 ET EXERCICE DE TROIS MOIS TERMINÉ LE 31 MARS 2011 02 Message du présidet du coseil d admiistratio 03 Message du présidet et chef de

Plus en détail

3 e Document de suivi du Vade-mecum. relatif à l usage de la langue française dans les organisations internationales

3 e Document de suivi du Vade-mecum. relatif à l usage de la langue française dans les organisations internationales 3 e Documet de suivi du Vade-mecum relatif à l usage de la lague fraçaise das les orgaisatios iteratioales Octobre 2012 Documet réalisé par l Observatoire de la lague fraçaise de la Directio de la lague

Plus en détail

Intervalles de fluctuation et de confiance

Intervalles de fluctuation et de confiance Chapitre 9 Itervalles de fluctuatio et de cofiace Sommaire 9.1 Itervalle de fluctuatio................................... 157 9.1.1 Quelques rappels..................................... 157 9.1.2 Itervalle

Plus en détail