DCG 6. Finance d entreprise CORRIGÉS DU MANUEL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DCG 6. Finance d entreprise CORRIGÉS DU MANUEL"

Transcription

1 DCG 6 Finance d entreprise CORRIGÉS DU MANUEL

2 EXPERT SUP L expérience de l expertise Les manuels DCG DCG 1 Introduction au droit, Manuel et Applications corrigées Jean-François Bocquillon, Martine Mariage DCG 2 Droit des sociétés, Manuel et Applications corrigées France Guiramand, Alain Héraud DCG 3 Droit social, Manuel et Applications corrigées Paulette Bauvert, Nicole Siret DCG 4 Droit fiscal, Manuel et Applications Emmanuel Disle, Jacques Saraf, Nathalie Gonthier-Besacier, Jean-Luc Rossignol Droit fiscal, Corrigés du manuel Emmanuel Disle, Jacques Saraf, Nathalie Gonthier-Besacier, Jean-Luc Rossignol DCG 5 Économie, Manuel et Applications corrigées François Coulomb, Jean Longatte, Pascal Vanhove DCG 6 Finance d entreprise, Manuel et Applications Jacqueline Delahaye, Florence Delahaye-Duprat Finance d entreprise, Corrigés du manuel Jacqueline Delahaye, Florence Delahaye-Duprat DCG 7 Management, Manuel et Applications corrigées Jean-Luc Charron, Sabine Sépari DCG 8 Systèmes d information de gestion, Tout-en-Un Jacques Sornet, Ocna Hengoat, Nathalie Le Gallo DCG 9 Introduction à la comptabilité, Manuel et Applications Charlotte Disle,Robert Maeso, Michel Méau Introduction à la comptabilité, Corrigés du manuel Charlotte Disle, Robert Maeso, Michel Méau DCG 10 Comptabilité approfondie, Manuel et Applications Robert Obert, Marie-Pierre Mairesse Comptabilité approfondie, Corrigés du manuel Robert Obert, Marie-Pierre Mairesse DCG 11 Contrôle de gestion, Manuel et Applications Claude Alazard, Sabine Sépari Contrôle de gestion, Corrigés du manuel Claude Alazard, Sabine Sépari La collection Expert Sup : tous les outils de la réussite Les Manuels clairs, complets et régulièrement actualisés, présentent de nombreuses rubriques d exemples, de définitions, d illustrations ainsi que des fiches mémo et des énoncés d application. Les Corrigés sont disponibles en fin d ouvrage, sur le site expert-sup.com ou dans un ouvrage publié à part. La série Tout l entraînement propose de nombreux exercices d application avec corrigés commentés ainsi que des rappels de cours : elle permet ainsi de travailler efficacement toutes les difficultés du programme.

3 DCG 6 Finance d entreprise CORRIGÉS DU MANUEL Jacqueline DELAHAYE Agrégée de techniques économiques de gestion Ancienne élève de l ENS Cachan Florence DELAHAYE-DUPRAT Agrégée d économie et gestion Ancienne élève de l ENS Cachan Diplômée de l expertise comptable Enseignante à l IUT de Nantes 4 e édition

4 Dunod, Paris, 2013 ISBN ISSN

5 Sommaire 1 Capitalisation et actualisation 1 2 La valeur et le risque 9 3 La valeur et l information Le marché financier 17 4 Le diagnostic financier des comptes sociaux 25 5 Analyse fonctionnelle du bilan 35 6 Analyse de la structure financière et de l équilibre financier 45 7 Analyse de la rentabilité, du risque économique et du risque financier 57 8 Le tableau de financement 67 9 Les flux de trésorerie Les tableaux de flux de trésorerie Le besoin en fonds de roulement : prévision et gestion Caractéristiques d un projet d investissement Coût du capital Les critères de sélection des investisseurs Le financement par fonds propres Le financement par endettement et par crédit-bail Le choix de financement Le plan de financement 151 V

6 Sommaire 18 Les prévisions de trésorerie Les financements et placements à court terme La gestion du risque de change 181 VI

7 1 Capitalisation et actualisation APPLICATION 1 Capital unique et inflation 1. Valeur acquise (1,032) 3 = 1 648,66 2. Intérêts produits Premier calcul : 1 648, = 148,66 Deuxième calcul : Première année : ,2 % = 48 Deuxième année : ( ) 3,2 % = 49,54 Troisième année ( ,54) 3,2 % = 51,12 3. Calcul déflaté Total : 148,66 Valeur acquise après élimination de l inflation (c est-à-dire en euros constants et non courants) : (1,032) (1,02) ,66 = = 1 553,57 (1,02) 3 Intérêts déflatés : 1 553, = 53,57 ou, de façon approchée : (1,032 1,02) 3 = 54,65 APPLICATION 2 Évaluation d une somme à plusieurs dates 1. Taux de 4 % Aujourd hui : (1,04) 1 = 9 615,38 Dans 1 an : Dans 2 ans : (1,04) = Dans 3 ans : (1,04) 2 =

8 1 Capitalisation et actualisation 2. Taux de 10 % Aujourd hui : (1,10) 1 = 9 090,91 Dans 1 an : Dans 2 ans : (1,10) = Dans 3 ans : (1,10) 2 = Commentaire On constate des écarts significatifs entre les deux séries de résultats. La valeur actuelle et la valeur acquise sont très sensibles au taux utilisé pour les calculer. APPLICATION 3 Doublement d un capital unique 1. Durée nécessaire au doublement Soit X le capital placé, on a : X (1,05) n = 2X (1,05) n = 2 n = 14,21 n = 14 ans et 74 jours 2. Taux nécessaire au doublement en 10 ans X (1 + t) 10 = 2X (1 + t) 10 = t = 2 1/10 t = 7,18 % APPLICATION 4 Suite de versements constants 1. Valeur acquise Les versements étant effectués en fin d année, il est possible d appliquer sans modification la formule donnant la valeur acquise par une suite de sommes constantes : (1,03) V 3 = = ,03 2. Valeur actuelle C est la valeur aujourd hui des trois versements de compte tenu d un taux de 3 %. Premier calcul (actualisation de la valeur acquise) : (1,03) 3 = ,23 Deuxième calcul (actualisation des trois sommes) : 1 (1,03) V 0 = = ,23 0,03 2

9 Capitalisation et actualisation 1 APPLICATION 5 Placement en début ou fin de période? 1. Valeur acquise Versements de fin de période (formule classique) (1,035) = ,43 0,035 Versements de début de période On ne peut appliquer directement la formule classique ; il est nécessaire de l adapter. On sait que le 1 er versement sera placé pendant 4 ans, le 2 e pendant 3 ans On obtient la suite : (1,035) 4, (1,035) 3, (1,035) 2, (1,035) La raison reste (1,035), mais le premier terme est 1,035 (au lieu de 1) ; on aboutit donc à la formule suivante : (1,035) (1,035) = ,66 0, Différence Les intérêts perçus sont supérieurs dans le deuxième cas : Différence : , ,43 = 1 475,23 Explication : Comme on l a déjà dit, chaque versement est placé une période de plus. Ils sont rémunérés en conséquence. Vérification : ,43 (0,035) = 1 475,23 3. Valeur actuelle Versements de fin de période 1 (1,035) = ,79 0,035 Versements de début de période Le même problème se pose. La formule classique doit être adaptée. On actualise chaque somme sur une période de moins : 1 (1,035) (1,035) = ,37 0,035 APPLICATION 6 Taux de rendement d une opération boursière 1. Schéma des flux de l opération (somme placée)

10 1 Capitalisation et actualisation 2. Taux de rendement Le taux de rendement est le taux qui réalise l équivalence entre le montant placé et la valeur actuelle des sommes reçues en contrepartie. Soit t le taux cherché : = (1 + t) (1 + t) 2 t = 16,52 % Commentaire : La plus-value réalisée en bourse a permis d augmenter fortement le taux de rendement. APPLICATION 7 Choix entre deux modalités de placement 1. Taux trimestriel proportionnel 3,2 % = 0,8 % 4 2. Valeur acquise Placement annuel 1, = ,43 0,032 Placement trimestriel Il y a 20 trimestres sur la période considérée, donc 20 placements de , = ,26 0, Commentaire La seconde modalité est financièrement plus intéressante. Les sommes sont versées plus tôt (en grande partie en cours d année), donc elles produisent un peu plus d intérêts qu avec la première modalité. De plus, l utilisation d un taux trimestriel proportionnel revient à bénéficier d un taux annuel équivalent légèrement supérieur à 3,20 %. APPLICATION 8 Capucine 1. Annuité constante 0,03 a = a = ,05 1 (1,03) 5 2. Dette restante au bout d un an Premier calcul (à partir de la 1 re annuité) On sait qu il est possible de décomposer la 1 re annuité constante a 1 : 4

11 Capitalisation et actualisation 1 a 1 = Emprunt taux + Premier remboursement de capital Premier remboursement = a ,03 = , = ,05 Montant restant à rembourser : ,05 = ,95 Deuxième calcul (valeur actuelle des annuités restant à verser) Juste après le règlement de la 1 re annuité, il reste encore 4 annuités à verser, la première dans 1 an. 1 (1,03) Dette restante : , = ,96 0,03 APPLICATION 9 Rente perpétuelle 1. Valeur de l action On sait que normalement le rendement d une action dépend uniquement des dividendes reçus si cette action est conservée très longtemps ; la plus-value qui se situe très loin dans le temps peut être négligée. Dans ce cas, la valeur actuelle de ces dividendes est donnée par la relation : D/t (voir la démonstration dans le cours). En appliquant cette relation, on trouve : = 523,81 0,042 Commentaire Si l investisseur exige un taux de rendement de 4,2 % et conserve l action sur une longue durée, il peut accepter de la payer 523,81. Le résultat est basé sur une anticipation des dividendes. Si ces derniers diminuent, la rentabilité exigée ne sera pas obtenue (et inversement). 2. Signification Le taux de 4,2 % correspond au taux de rentabilité exigé par les investisseurs pour des actions présentant le même niveau de risque. APPLICATION 10 Taux proportionnels Taux équivalents 1. Mensualité constante Il y aura 24 versements mensuels constants. 6 % Elle est calculée en utilisant le taux mensuel proportionnel, soit : = 0,5 % 12 0,005 m = = 1 772,82 1 (1,005) 24 5

12 1 Capitalisation et actualisation 2. Taux équivalents Taux mensuel équivalent au taux annuel de 6 % (1 + t m ) 12 = 1,06 t m = 1,06 1/12 1 = 0,00487 ou 0,487 % 0,5 % Taux annuel équivalent au taux mensuel proportionnel (1,005) 12 = 1 + t t = 1, = 0,0617 ou 6,17 % 6 % 3. Supplément d intérêts On a : Intérêts versés = Total des versements Capital emprunté Pour comparer les deux possibilités, il faut connaître la mensualité qui aurait été trouvée en cas d application du taux mensuel équivalent : 0,00487 m = = 1 770,01 1 (1,00487) 24 Intérêts versés si taux proportionnel 1 772, = 2 547,68 Intérêts versés si taux équivalent 1 770, = 2 480,24 Le supplément d intérêts avec un taux proportionnel est de : 67,44 APPLICATION 11 Questions diverses aujourd hui ou dans un an? Il existe deux calculs possibles : ramener à la date d aujourd hui : (1,04) 1 = 961, calculer la valeur de 900 dans 1 an : 900 (1,04) = Conclusion : Les deux calculs sont concordants. Au taux de 4 %, il est préférable de percevoir dans un an plutôt que 900 aujourd hui. 2. Valeur actuelle et taux d actualisation La valeur actuelle est plus faible quand le taux utilisé est plus élevé. Calculer une valeur actuelle revient à diminuer cette somme, d autant plus que le taux est plus grand. Donc : Valeur actuelle à 10 % Valeur actuelle à 5 % 3. Taux de rendement t Résultat obtenu On cherche t tel que : 6

13 Capitalisation et actualisation = (1 + t) 2 En utilisant une calculatrice contenant un programme de résolution d équation, on trouve : t = 4,88 % 4. Valeur actuelle d une suite de sommes constantes On fera l hypothèse que les versements seront effectués en fin d année. 1 (1,04) = ,96 0,04 5. Taux annuel t équivalent à un taux mensuel de 0,9 % Calcul 0,9 % = 0,009 En raisonnant sur la base d un euro, on peut écrire : (1,009) 12 = 1 + t (1,009) 12 1 = t D où : t = 11,35 % Commentaire Ce taux est supérieur à : 0,9 % 12 = 10,80 %, c est-à-dire au taux annuel ayant servi à déterminer le taux mensuel. On peut en déduire qu utiliser un taux mensuel proportionnel revient à bénéficier d un le taux annuel équivalent plus élevé. Cette majoration est faible si le taux est peu élevé. 7

14

15 2 La valeur et le risque APPLICATION 1 Rentabilité historique d une action 1. Rentabilités de l action X et du marché Semaines Action X R X Marché R M ,62 523, = 0, ,03 % = 0,98% , = 0, ,90% 788 0,96% = 3,75% ,88% = 0,62% 802 0,09% = 0,13% ,42% = 1,50% ,58% = 0,49% ,53% Rentabilité hebdomadaire moyenne de l action X (exprimée en %) 1,03 1, ,49 R X = = 0,63 7 Rentabilité hebdomadaire moyenne du marché (exprimée en %) 0,98 096, + 2, ,53 R M = = 0,76 7 9

16 2 La valeur et le risque 2. Risque relatif à l action X On calcule la variance et l écart type de la rentabilité hebdomadaire de l action X : R X (R X ) 2 1,03 1,0609 1,90 3,61 3,75 14,0625 0,62 0,3844 0,13 0,0169 1,50 2,25 0,49 0,2401 VAR. ( R X ) = = = Σ R 7 X ( ) 2 R X 3,0893 0,3969 2,6924 σ RX = 2,6924 = 1,64 % APPLICATION 2 Rentabilité et risque des actions BZ et JD 1. Rentabilité mensuelle et écart type de la rentabilité mensuelle Rappel Cours en fin de période Cours en début de période + Dividende versé R = Cours en début de période Exemple de calcul de la rentabilité mensuelle (relatif à l action BZ) La rentabilité d une action, sur une période donnée, se calcule de la façon suivante : Janvier = 10 % Février = 4,55 % 44 etc. Calcul des rentabilités mensuelles Action BZ : Mois J F M A M J J A S O N D 4,38 21,6248 Action JD : 10 4,55 9,52 7,89 2, ,53 7,14 6,67 4,17 4 5,77 Mois J F M A M J J A S O N D Rentabilité Rentabilité 16,67 22,86 13,95 18,37 17,5 27,27* 30 3, , ,64 * ( )/66 10

DCG 6. Finance d entreprise. L essentiel en fiches

DCG 6. Finance d entreprise. L essentiel en fiches DCG 6 Finance d entreprise L essentiel en fiches DCG DSCG Collection «Express Expertise comptable» J.-F. Bocquillon, M. Mariage, Introduction au droit DCG 1 L. Siné, Droit des sociétés DCG 2 V. Roy, Droit

Plus en détail

DSCG 2. Finance CORRIGÉS DU MANUEL

DSCG 2. Finance CORRIGÉS DU MANUEL DSCG 2 Finance CORRIGÉS DU MANUEL EXPERT SUP L expérience de l expertise Les manuels DSCG DSCG 1 Gestion juridique, fiscale et sociale, Manuel et Applications Jean-Michel Do Carmo Silva, Laurent Grosclaude

Plus en détail

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations Chapitre 5 Calculs financiers 5.1 Introduction - notations Sur un marché économique, des acteurs peuvent prêter ou emprunter un capital (une somme d argent) en contrepartie de quoi ils perçoivent ou respectivement

Plus en détail

DCG 6. Finance d entreprise. Tout-en-un. 5 e édition

DCG 6. Finance d entreprise. Tout-en-un. 5 e édition DCG 6 Finance d entreprise Tout-en-un Jacqueline DELAHAYE Ancienne élève de l ENS Cachan Agrégée de techniques économiques de gestion Florence DELAHAYE-DUPRAT Ancienne élève de l ENS Cachan Agrégée d économie

Plus en détail

DCG 4. Droit fiscal CORRIGÉS DU MANUEL

DCG 4. Droit fiscal CORRIGÉS DU MANUEL DCG 4 Droit fiscal CORRIGÉS DU MANUEL EXPERT SUP L expérience de l expertise Les manuels DCG DCG 1 Introduction au droit, Manuel et Applications corrigées Jean-François Bocquillon, Martine Mariage DCG

Plus en détail

T.D. 1. Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8

T.D. 1. Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8 Mathématiques Financières Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8 C. FISCHLER & S. GOUTTE T.D. 1 Exercice 1. Pour chacune des suites ci-dessous, répondre aux questions suivantes : Est-ce une suite monotone?

Plus en détail

DCG 10. Comptabilité approfondie CORRIGÉS DU MANUEL

DCG 10. Comptabilité approfondie CORRIGÉS DU MANUEL DCG 10 Comptabilité approfondie CORRIGÉS DU MANUEL EXPERT SUP L expérience de l expertise Les manuels DCG DCG 1 Introduction au droit, Manuel et Applications corrigées Jean-François Bocquillon, Martine

Plus en détail

Les obligations. S. Chermak infomaths.com

Les obligations. S. Chermak infomaths.com Les obligations S. Chermak Infomaths.com Saïd Chermak infomaths.com 1 Le marché des obligations est un marché moins médiatique mais tout aussi important que celui des actions, en terme de volumes. A cela

Plus en détail

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts Chapitre 4 : cas Transversaux Cas d Emprunts Échéanciers, capital restant dû, renégociation d un emprunt - Cas E1 Afin de financer l achat de son appartement, un particulier souscrit un prêt auprès de

Plus en détail

Plan. 5 Actualisation. 7 Investissement. 2 Calcul du taux d intérêt 3 Taux équivalent 4 Placement à versements fixes.

Plan. 5 Actualisation. 7 Investissement. 2 Calcul du taux d intérêt 3 Taux équivalent 4 Placement à versements fixes. Plan Intérêts 1 Intérêts 2 3 4 5 6 7 Retour au menu général Intérêts On place un capital C 0 à intérêts simples de t% par an : chaque année une somme fixe s ajoute au capital ; cette somme est calculée

Plus en détail

Chapitre 1. La valeur et le temps. 1 Exercice 01-16. 2 Corrigé rigé de l exercice 01-16

Chapitre 1. La valeur et le temps. 1 Exercice 01-16. 2 Corrigé rigé de l exercice 01-16 Chapitre 1 La valeur et le temps 1 Exercice 01-16 16 Échéance commune de plusieurs effets Définition. L échéance commune de plusieurs effets est l échéance d un effet unique qui, le jour de l équivalence,

Plus en détail

Le financement des investissements

Le financement des investissements Les modes de financement Le crédit aux particuliers Le crédit aux entreprises 1 Les modes de financement L autofinancement Le crédit bancaire Le crédit-bail La location longue durée 2 L autofinancement

Plus en détail

DCG 10 Comptabilité approfondie

DCG 10 Comptabilité approfondie DCG 10 Comptabilité approfondie ANNALES 2014 DCG 10 Comptabilité approfondie ANNALES 2014 Robert OBERT Agrégé des techniques économiques de gestion Docteur en sciences de gestion Diplômé d expertise comptable

Plus en détail

DCG Comptabilité approfondie

DCG Comptabilité approfondie DCG Comptabilité approfondie Manuel et Applications Expert sup L expérience de l expertise DSG 1 Introduction au droit, Manuel et Applications corrigées Jean-François Bocquillon, Martine Mariage DCG 2

Plus en détail

Chapitre 2 L actualisation... 21

Chapitre 2 L actualisation... 21 III Table des matières Avant-propos Remerciements.... Les auteurs... XI XII Chapitre 1 L intérêt.... 1 1. Mise en situation.... 1 2. Concept d intérêt... 1 2.1. L unité de temps... 2 2.2. Le taux d intérêt...

Plus en détail

DCG 4. Droit fiscal CORRIGÉS DU MANUEL

DCG 4. Droit fiscal CORRIGÉS DU MANUEL DCG 4 Droit fiscal CORRIGÉS DU MANUEL EXPERT SUP L expérience de l expertise Les manuels DCG DCG 1 Introduction au droit, Manuel et Applications corrigées Jean-François Bocquillon, MartineMariage DCG 2

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement...

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement... III Table des matières Avant-propos Remerciements................................. Les auteurs..................................... Chapitre 1 L intérêt............................. 1 1. Mise en situation...........................

Plus en détail

La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES. Ce qui est demandé. Les étapes du travail

La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES. Ce qui est demandé. Les étapes du travail La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES Suites géométriques, fonction exponentielle Copyright c 2004 J.- M. Boucart GNU Free Documentation Licence L objectif de cet exercice

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES Objet de la séance 5: les séances précédentes

Plus en détail

15/02/2009. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts Les intérêts simples. Le calcul des intérêts Les intérêts simples

15/02/2009. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts Les intérêts simples. Le calcul des intérêts Les intérêts simples Le taux d intérêt Comparer ce qui est comparable 2 Chapitre 1 La valeur du temps Aide-mémoire - 2009 1 Deux sommes de même montant ne sont équivalentes que si elles sont considérées à une même date. Un

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2010-2011 Mathématiques Financières Intérêts composés. Université de Picardie Jules Verne Année 2010-2011 UFR des Sciences

S5 Info-MIAGE 2010-2011 Mathématiques Financières Intérêts composés. Université de Picardie Jules Verne Année 2010-2011 UFR des Sciences Université de Picardie Jules Verne Année 2010-2011 UFR des Sciences Licence mention Informatique parcours MIAGE - Semestre 5 Mathématiques Financières I - Généralités LES INTERETS COMPOSES 1) Définitions

Plus en détail

Cet ouvrage couvre totalement le programme de l UE 6 Finance

Cet ouvrage couvre totalement le programme de l UE 6 Finance Cet ouvrage couvre totalement le programme de l UE 6 Finance d entreprise du Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) des études de l expertise comptable. Il s inscrit également dans le cadre des programmes

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. II. La théorie de la valeur... 20 A. Les notions de base de mathématiques financières... 20 B. Les annuités constantes...

TABLE DES MATIÈRES. II. La théorie de la valeur... 20 A. Les notions de base de mathématiques financières... 20 B. Les annuités constantes... TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 La valeur et le temps... 15 I. De la difficulté d estimer la valeur d un bien... 15 A. La valeur est une rente... 16 B. La valeur est un retour sur investissement... 18 II.

Plus en détail

Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple

Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple Laurent Batsch ahier de recherche n 2005-01 Le financement adossé est une des modalités de financement de l investissement

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Mathématique financière à court terme I) Les Intérêts : Intérêts simples Mathématiques financières - Intérêts terme échu et terme à échoir - Taux terme échu i u équivalent à un taux terme à échoir i r

Plus en détail

EMPRUNT INDIVIS. alors : a = III. Comment établir un tableau de remboursement d emprunt à amortissements constants?

EMPRUNT INDIVIS. alors : a = III. Comment établir un tableau de remboursement d emprunt à amortissements constants? EMPRUNT INDIVIS Objectifs : - Savoir calculer une annuité de remboursement constante ; - Dresser un tableau d amortissement d emprunt par annuités constantes ou par amortissements constants ; - Calculer

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2013-2014 Mathématiques Financières Les bases de l évaluation des investissements

S5 Info-MIAGE 2013-2014 Mathématiques Financières Les bases de l évaluation des investissements Université de Picardie Jules Verne Année 2013-2014 UFR des Sciences Licence mention Informatique parcours MIAGE - Semestre 5 Mathématiques Financières LES BASES DE L EVALUATION DES INVESTISSEMENTS Les

Plus en détail

MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015

MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015 MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015 Christophe CHOUARD et Sébastien LOTZ Informations financières omniprésentes: Indices boursiers - CAC 40, DJIA, Euro

Plus en détail

EVALUATION D ENTREPRISE

EVALUATION D ENTREPRISE EVALUATION D ENTREPRISE «Combien vaut mon entreprise?» EVALUATION PLAN DU MODULE 1) Objectifs et enjeux de l évaluation Pour le propriétaire Pour le repreneur 2) Évaluation : apports et limites 3) Rappel

Plus en détail

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan Actualiser un titre à revenus fixes Obligations zéro coupon Obligations ordinaires A échéance identique, rendements identiques? Évolution du cours des obligations

Plus en détail

Chapitre 4 - La valeur de l argent dans le temps et l'actualisation des cash-flows

Chapitre 4 - La valeur de l argent dans le temps et l'actualisation des cash-flows Chapitre 4 - La valeur de l argent dans le temps et l'actualisation des cash-flows Plan Actualisation et capitalisation Calculs sur le taux d intérêt et la période Modalités de calcul des taux d intérêts

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES Table des matières Version 2012 Lang Fred 1 Intérêts et taux 2 1.1 Définitions et notations................................ 2 1.2 Intérêt simple......................................

Plus en détail

DCG 6. Finance d entreprise ANNALES 2015

DCG 6. Finance d entreprise ANNALES 2015 DCG 6 Finance d entreprise ANNALES 2015 DCG 6 Finance d entreprise ANNALES 2015 Fabrice BRIOT Agrégé d économie et gestion Professeur en classes préparatoires au DCG Membre des commissions d examen de

Plus en détail

Cours de calculs nanciers. Chapitre 7 : Evaluation des actions

Cours de calculs nanciers. Chapitre 7 : Evaluation des actions Cours de calculs nanciers Chapitre 7 : Evaluation des actions L2 Economie et Gestion Vincent Bouvatier vbouvatier@u-paris10.fr Université de Paris 10 - Nanterre Année universitaire 2008-2009 Modèle d actualisation

Plus en détail

Le coût du capital C H A P I T R E

Le coût du capital C H A P I T R E JOB : mp DIV : 10571 ch04 p. 1 folio : 103 --- 29/8/07 --- 11H4 [ Le coût du capital q Le coût du capital est une notion fondamentale pour les entreprises en matière de politique financière car il est

Plus en détail

DSCG 4 Fusion Consolidation

DSCG 4 Fusion Consolidation DSCG 4 Fusion Consolidation Robert Obert Agrégé des techniques économiques de gestion Docteur en sciences de gestion Diplômé d'expertise comptable 3 e édition Collection «Express Expertise comptable» DCG

Plus en détail

5) À la fin de l examen, insérer votre questionnaire dans votre cahier d examen.

5) À la fin de l examen, insérer votre questionnaire dans votre cahier d examen. ACT2025 groupes 20, 21, 22. Mathématiques financières I EXAMEN DE MI-SESSION mercredi 4 novembre 2009 Professeurs: Version 2. Robert Bédard Claude Pichet Nom de famille (en lettres majuscules): Prénom:

Plus en détail

Suites numériques 2. n=0

Suites numériques 2. n=0 Suites numériques 1 Somme des termes d une suite Dans les applications, il est souvent nécessaire de calculer la somme de quelques premiers termes d une suite (ou même de tous les termes, mais on étudiera

Plus en détail

Chapitre 25. Le financement par crédit-bail

Chapitre 25. Le financement par crédit-bail Chapitre 25 Le financement par crédit-bail Introduction La location d actifs par une entreprise s appelle le créditbail. Celle-ci présente les mêmes caractéristiques que la location d un bien par un particulier

Plus en détail

Structure et contraintes de financement

Structure et contraintes de financement Chapitre 13 Structure et contraintes de financement 1 Exercice 13.05 Incidence de l endettement l sur le bénéfice par action La société anonyme Zéphyr au capital divisé en 1 000 000 d actions, a investi

Plus en détail

Apllication au calcul financier

Apllication au calcul financier Apllication au calcul financier Hervé Hocquard Université de Bordeaux, France 1 er novembre 2011 Intérêts Généralités L intérêt est la rémunération du placement d argent. Il dépend : du taux d intérêts

Plus en détail

Cours et applications

Cours et applications MANAGEMENT SUP Cours et applications 3 e édition Farouk Hémici Mira Bounab Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-058279-2 Table des matières Introduction 1 1 Les techniques de prévision : ajustements linéaires

Plus en détail

CORRIGES DES CAS TRANSVERSAUX. Corrigés des cas : Emprunts

CORRIGES DES CAS TRANSVERSAUX. Corrigés des cas : Emprunts CORRIGES DES CAS TRANSVERSAUX Corrigés des cas : Emprunts Remboursement par versements périodiques constants - Cas E1 Objectifs : Construire un échéancier et en changer la périodicité, Renégocier un emprunt.

Plus en détail

DCG 10. Comptabilité approfondie

DCG 10. Comptabilité approfondie DCG 10 Comptabilité approfondie EXPERT SUP L expérience de l expertise Les manuels DCG DCG 1 Introduction au droit, Manuel et Applications corrigées Jean-François Bocquillon, Martine Mariage DCG 2 Droit

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Collection les mémentos finance dirigée par Jack FORGET Gestion de trésorerie Optimiser la gestion financière de l entreprise à court terme Jack FORGET Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3250-4

Plus en détail

I Suites géométriques, maths fi (1 + α + α 2 + + α n )

I Suites géométriques, maths fi (1 + α + α 2 + + α n ) UPV MathsL1S1 1 Suites. Maths fi I Suites géométriques, maths fi (1 + α + α 2 + + α n ) I Deux résultats fondamentaux 1) 1 + 2 + + n = n (n + 1) / 2 On peut connaître ce résultat par coeur. (D ailleurs

Plus en détail

Éléments de calcul actuariel

Éléments de calcul actuariel Éléments de calcul actuariel Master Gestion de Portefeuille ESA Paris XII Jacques Printems printems@univ-paris2.fr 3 novembre 27 Valeur-temps de l argent Deux types de décisions duales l une de l autre

Plus en détail

Analyse financière (Modigliani Miller) Cours de gestion financière (M1) Analyse financière (Modigliani Miller) Analyse financière (Modigliani Miller)

Analyse financière (Modigliani Miller) Cours de gestion financière (M1) Analyse financière (Modigliani Miller) Analyse financière (Modigliani Miller) Cours de gestion financière (M1) Séance (9) du 27 novembre 2015 Coût Moyen Pondéré du Capital (cadre de Modigliani et Analyse financière () Définition du coût moyen pondéré du capital Taux d actualisation

Plus en détail

DISCOUNTED CASH-FLOW

DISCOUNTED CASH-FLOW DISCOUNTED CASH-FLOW Principes généraux La méthode des flux futurs de trésorerie, également désignée sous le terme de Discounted Cash Flow (DCF), est très largement admise en matière d évaluation d actif

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2013-2014 Mathématiques Financières Intérêts simples. Université de Picardie Jules Verne Année 2013-2014 UFR des Sciences

S5 Info-MIAGE 2013-2014 Mathématiques Financières Intérêts simples. Université de Picardie Jules Verne Année 2013-2014 UFR des Sciences Université de Picardie Jules Verne Année 2013-2014 UFR des Sciences I - Définitions Licence mention Informatique parcours MIAGE - Semestre 5 Mathématiques Financières LES INTERETS SIMPLES Capital ou principal

Plus en détail

GEOSI. Les intérêts et les Emprunts

GEOSI. Les intérêts et les Emprunts GEOSI Les intérêts et les Emprunts 1.Définition Lorsque qu une personne (prêteur) prête une somme à une autre personne (emprunteur) il est généralement convenu de rembourser, à l échéance, cet emprunt

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 6 DECISIONS D INVESTISSEMENT

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 6 DECISIONS D INVESTISSEMENT COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 6 DECISIONS D INVESTISSEMENT SEANCE 6 DECISIONS D INVESTISSEMENT EFFET DE LEVIER La séance 6 (première partie) traite des décisions d investissement. Il s agit d optimiser

Plus en détail

Taux d intérêts simples

Taux d intérêts simples Taux d intérêts simples Les caractéristiques : - < à 1 ans - Rémunération calculée uniquement sur investissement initial. Période de préférence = période sur laquelle on définit le taux de l opération

Plus en détail

Amortissement annuité 1 180 000 14 400 12 425,31 26 825,31 2. 2) Indiquer ce que sera la deuxième ligne du tableau en justifiant chacun des résultats.

Amortissement annuité 1 180 000 14 400 12 425,31 26 825,31 2. 2) Indiquer ce que sera la deuxième ligne du tableau en justifiant chacun des résultats. EXERCICES SUR LES EMPRUNTS INDIVIS Exercice 1 Pour financer l extension de son magasin, un responsable a contracté un emprunt remboursable, intérêts compris, sur 10 ans par annuités constantes. Voici le

Plus en détail

TD 1 : Taux d intérêt en univers déterministe

TD 1 : Taux d intérêt en univers déterministe Université Paris VI Master 1 : Introduction au calcul stochastique pour la finance 4M065) TD 1 : Taux d intérêt en univers déterministe 1 Interêts simples / Intérêts composés Définition : a) L intérêt

Plus en détail

ECGE1314 - Finance d entrepise Scéance 2 : évaluation d actifs Professor : Philippe Grégoire Assistant : J.Clarinval

ECGE1314 - Finance d entrepise Scéance 2 : évaluation d actifs Professor : Philippe Grégoire Assistant : J.Clarinval ECGE1314 - Finance d entrepise Scéance 2 : évaluation d actifs Professor : Philippe Grégoire Assistant : J.Clarinval Exercice 1 : Vous achetez une voiture 30.000 euros et vous empruntez ce montant sur

Plus en détail

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes On peut calculer les rentabilités de différentes façons, sous différentes hypothèses. Cette note n a d autre prétention que

Plus en détail

Préparation et révision

Préparation et révision 2 MÉTHODO Préparation et révision 1. Comment s organiser au cours de la période de formation? a) Bien connaître le programme et la nature de l épreuve Il faut évidemment lire attentivement le programme

Plus en détail

La comptabilité de gestion : Fiche pourquoi?

La comptabilité de gestion : Fiche pourquoi? La comptabilité de gestion : Fiche pourquoi? 1 Définition Selon le plan comptable général, la comptabilité de gestion fait apparaître deux aspects : Connaître les coûts et les résultats par produit. Agir

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

La maîtrise de la Dette. Pour un développement harmonieux du patrimoine

La maîtrise de la Dette. Pour un développement harmonieux du patrimoine La maîtrise de la Dette Pour un développement harmonieux du patrimoine Les Constats L environnement économique est le même pour tous L environnement professionnel : le Bilan Actif Passif L environnement

Plus en détail

DCG 4 Droit fiscal. en 35 fiches 2013. Emmanuel DISLE Agrégé d économie et gestion Professeur en classes préparatoires au DCG

DCG 4 Droit fiscal. en 35 fiches 2013. Emmanuel DISLE Agrégé d économie et gestion Professeur en classes préparatoires au DCG DCG 4 Droit fiscal en 35 fiches 2013 Emmanuel DISLE Agrégé d économie et gestion Professeur en classes préparatoires au DCG Jacques SARAF Agrégé d économie et gestion Collection «Express Expertise comptable»

Plus en détail

Intérêts. Administration Économique et Sociale. Mathématiques XA100M

Intérêts. Administration Économique et Sociale. Mathématiques XA100M Intérêts Administration Économique et Sociale Mathématiques XA100M 1. LA NOTION D INTÉRÊT 1.1. Définition. Définition 1. L intérêt est la rémunération d un prêt d argent effectué par un agent économique

Plus en détail

Chapitre 15 : Les techniques de financement

Chapitre 15 : Les techniques de financement Chapitre 15 : Les techniques de financement I. Les intérêts composés On utilise les intérêts composés au lieu des intérêts simples lorsque la durée d un placement ou d un emprunt dépasse un an. A. La valeur

Plus en détail

Mathématiques Financières Exercices

Mathématiques Financières Exercices Mathématiques Financières Exercices Licence 2, 2015-16 - Université Paris 8 J.CORIS & C.FISCHLER & S.GOUTTE 1 TD 1 : Suites numériques et somme de suites Exercice 1. Pour chacune des suites ci-dessous,

Plus en détail

DUT Techniques de commercialisation Mathématiques et statistiques appliquées

DUT Techniques de commercialisation Mathématiques et statistiques appliquées DUT Techniques de commercialisation Mathématiques et statistiques appliquées Francois.Kauffmann@unicaen.fr Université de Caen Basse-Normandie 3 novembre 2014 Francois.Kauffmann@unicaen.fr UCBN MathStat

Plus en détail

Le financement des investissements par emprunts

Le financement des investissements par emprunts Le financement des investissements par emprunts Définition Pour bien démarrer I) Les emprunts a) Remboursables par amortissements constants b) Remboursables par échéances constantes c) Conclusion sur les

Plus en détail

EXPERT SUP L expérience de l expertise

EXPERT SUP L expérience de l expertise DCG 3 Droit social EXPERT SUP L expérience de l expertise Les manuels DCG DCG 1 Introduction au droit, Manuel et Applications corrigées Jean- François Bocquillon, Martine Mariage DCG 2 Droit des sociétés,

Plus en détail

DCG 10. Comptabilité approfondie

DCG 10. Comptabilité approfondie DCG 10 Comptabilité approfondie EXPERT SUP L expérience de l expertise Les manuels DCG DCG 1 Introduction au droit, Manuel et Applications corrigées Jean-François Bocquillon, Martine Mariage DCG 2 Droit

Plus en détail

Un peu de calculs financiers

Un peu de calculs financiers Un peu de calculs financiers 1. Les intérêts simples Intérêt : somme rapportée par le prêt d un capital. Il est proportionnel au montant de la somme prêtée et à la durée du prêt Période : le temps est

Plus en détail

LE FINANCEMENT D UN INVESTISSEMENT IMMOBILIER

LE FINANCEMENT D UN INVESTISSEMENT IMMOBILIER LE FINANCEMENT D UN INVESTISSEMENT IMMOBILIER Dans le cadre de l optimisation du financement d une acquisition immobilière, il est souvent difficile de faire le point de toutes les propositions et d optimiser

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1

Table des matières. Chapitre 1 Table des matières Chapitre 1 Les objectifs de la planification financière et les objectifs de placement 1 Les objectifs de la planification financière personnelle 1 Premier objectif: atteindre un certain

Plus en détail

Associations : La fiscalité de leurs revenus mobiliers MAI 2015

Associations : La fiscalité de leurs revenus mobiliers MAI 2015 Associations : La fiscalité de leurs revenus mobiliers MAI 2015 Associations : La fiscalité de leurs revenus mobiliers 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 LES PLACEMENTS NON BOURSIERS 5 LES PLACEMENTS BOURSIERS

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I Deuxième cours Rappel: Intérêt Rappel: Intérêt Fonction de capitalisation 1 Rappel: Intérêt Fonction de capitalisation Fonction d accumulation Rappel: Intérêt Fonction de capitalisation

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

UE 6 Finance d entreprise Le programme

UE 6 Finance d entreprise Le programme UE 6 Finance d entreprise Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. La valeur (15 heures)

Plus en détail

SOMMAIRE OPÉRATIONS COURANTES OPÉRATIONS D INVENTAIRE

SOMMAIRE OPÉRATIONS COURANTES OPÉRATIONS D INVENTAIRE SOMMAIRE OPÉRATIONS COURANTES OPÉRATIONS D INVENTAIRE 1 Factures de doit p. 9 Processus 1 2 Réductions sur factures de doit p. 11 Processus 1 3 Frais accessoires sur factures p. 13 Processus 1 4 Comptabilisation

Plus en détail

DCG 2. Droit des sociétés TOUT-EN-UN. France GUIRAMAND Agrégée d économie et de gestion Titulaire d un DEA de droit des affaires

DCG 2. Droit des sociétés TOUT-EN-UN. France GUIRAMAND Agrégée d économie et de gestion Titulaire d un DEA de droit des affaires DCG 2 Droit des sociétés TOUT-EN-UN France GUIRAMAND Agrégée d économie et de gestion Titulaire d un DEA de droit des affaires 2015/2016 EXPERT SUP L expérience de l expertise Les manuels DCG DCG 1 Introduction

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION

PROGRAMMES DE GESTION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes du cycle préparatoire et de l'enseignement

Plus en détail

- 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE. Connaissance des caractéristiques des moyens de financement des investissements.

- 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE. Connaissance des caractéristiques des moyens de financement des investissements. - 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE Objectif(s) : o Choix du financement des investissements ; o Coût du financement. Pré-requis : o Modalités : Connaissance des caractéristiques

Plus en détail

Chapitre 1 L intérêt. 2. Concept d intérêt. 1. Mise en situation. Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de :

Chapitre 1 L intérêt. 2. Concept d intérêt. 1. Mise en situation. Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de : Chapitre 1 L intérêt Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de : 1. Comprendre la notion générale d intérêt. 2. Distinguer la capitalisation à intérêt simple et à intérêt composé. 3. Calculer la

Plus en détail

Analyse financière détaillée

Analyse financière détaillée Analyse financière détaillée L analyse financière détaillée réintègre le cadre comptable de la comptabilité générale. En particulier les hypothèses introduites dans l analyse sommaire sont levées. Cela

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Mathématiques financières 1 Licence 3 Gestion ESDHEM PARIS 2015 Sabrina CHIKH Déroulé 2 n 16H n 4 séances de 4 heures, 4 thèmes n Cours / applications n Evaluation : un contrôle continu à chaque séance

Plus en détail

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes sources de revenus de placement et leur imposition; De connaître des stratégies afin de réduire

Plus en détail

Prediagri Retraite. Préparer sa retraite, c est essentiel. Solutions Assurances Agriculteurs

Prediagri Retraite. Préparer sa retraite, c est essentiel. Solutions Assurances Agriculteurs Solutions Assurances Agriculteurs Complément de retraite Préparer sa retraite, c est essentiel. Votre retraite, c est à vous d en décider. Plus tôt vous la préparez, plus vous mettez d atouts de votre

Plus en détail

Patrick TOPSACALIAN Jacques TEULIÉ FINANCE. 7 e édition

Patrick TOPSACALIAN Jacques TEULIÉ FINANCE. 7 e édition Patrick TOPSACALIAN Jacques TEULIÉ FINANCE 7 e édition TABLE DES MATIÈRES 939 QUATRIÈME PARTIE: LES ACTIFS CONDITIONNELS ET LEURS APPLICATIONS 12 La théorie des options 439 1. Le concept d option 440

Plus en détail

Préparation CCF n 2 : APS La compagnie des hôtels bleus

Préparation CCF n 2 : APS La compagnie des hôtels bleus Préparation CCF n 2 : APS La compagnie des hôtels bleus Introduction La compagnie des hôtels bleus est une société qui gère un grand nombre d hôtels répartis sur tout le territoire français. Vous venez

Plus en détail

La valeur présente (ou actuelle) d une annuité, si elle est constante, est donc aussi calculable par cette fonction : VA = A [(1-1/(1+k) T )/k]

La valeur présente (ou actuelle) d une annuité, si elle est constante, est donc aussi calculable par cette fonction : VA = A [(1-1/(1+k) T )/k] Evaluation de la rentabilité d un projet d investissement La décision d investir dans un quelconque projet se base principalement sur l évaluation de son intérêt économique et par conséquent, du calcul

Plus en détail

Chapitre II : Les emprunts indivis

Chapitre II : Les emprunts indivis Chapitre II : Les emprunts indivis I. Caractéristiques générales On appelle emprunt indivis, un contrat entre un et un seul prêteur et un et un seul emprunteur. Un tel emprunt fait l objet d un remboursement

Plus en détail

Investissements. Plan

Investissements. Plan Investissements Plan Relation entre placement, revenus et taux d intérêt Relation entre emprunt, sommes remboursées et taux d intérêt Bilan: relation entre flux monétaires résultant d un échange intertemporel

Plus en détail

Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel

Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel Objectifs du Taux Annuel Effectif Global (TAEG) et du Taux d Intérêt Effectif (TIE) Le coût réel d un crédit inclut non seulement l intérêt,

Plus en détail

7 ème Salon de la Transmission de Cabinet

7 ème Salon de la Transmission de Cabinet 7 ème Salon de la Transmission de Cabinet 21 septembre 2012 Evaluation et financement : le point de vue du banquier Salon de la Transmission ROUEN, le 21.9.2012 2 Evaluation et financement 1. Valeur financière

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 6 DECISIONS D INVESTISSEMENT EFFET DE LEVIER

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 6 DECISIONS D INVESTISSEMENT EFFET DE LEVIER COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 6 DECISIONS D INVESTISSEMENT EFFET DE LEVIER SEANCE 6 DECISIONS D INVESTISSEMENT EFFET DE LEVIER La séance 6 traite des décisions d investissement. Il s agit d optimiser

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Kénitra Mathématiques financières Enseignant: Mr. Bouasabah Mohammed ) بوعصابة محمد ( ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION -KENITRA- Année universitaire:

Plus en détail

3 Financement et emprunts

3 Financement et emprunts C. Terrier 1 / 6 12/12/2013 Cours Mathématiques financières Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre

Plus en détail

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION FINANCE D ENTREPRISE DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison)

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) Université de Lorraine Faculté des Sciences et Technologies MASTER 2 IMOI, parcours AD et MF Année 2013/2014 Ecole des Mines de Nancy LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) 2.1 Un particulier place 500 euros

Plus en détail

Opérations financières à intérêts simples

Opérations financières à intérêts simples 9 Opérations financières à intérêts simples cχ Activité 1 Placement à la banque Intérêts simples Baptiste a en sa possession 15 000. En prévision de l acquisition d une voiture, il place cette somme pendant

Plus en détail