Intervention ADRHESS Qu est-ce qu une gestion informatisée du temps de travail réussie?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Intervention ADRHESS Qu est-ce qu une gestion informatisée du temps de travail réussie?"

Transcription

1 Intervention ADRHESS Qu est-ce qu une gestion informatisée du temps de travail réussie? Qu est-ce qu une gestion informatisée du temps de travail réussie? Vanessa FAGE- MOREEL, DRH du CHU de Bordeaux et Alain BRUGIERE, ancien DRH du CHU de Strasbourg Objectif 1 : Garantir une application uniforme de la réglementation du temps de travail L utilisation du logiciel de gestion (GESTOR) doit s accompagner d une adaptation du cadre réglementaire ; dès qu une modification est nécessaire, le CTE doit être impliqué. Objectif 2 : Assouplir les horaires de travail Pour l assouplissement des horaires de travail, la gestion informatisée du temps de travail avait été initialement conçue sur la base d horaires souples, à partir de plages fixes et de plages variables, mais la part de ces dernières s est réduite à leur plus simple expression, pour les soignants, au cours des dernières années, les plages variables se réduisant à quelques minutes. L avantage est ainsi conservé, de limiter les anomalies de badgeage, susceptibles d être corrigées a posteriori par le cadre, si l agent ne badge pas à l heure exacte. L inconvénient est que le système met en exergue des temps excédant l horaire journalier plus ou moins facilement validés par le cadre en heures supplémentaires, ou tout au moins, génère malgré tout au fil des mois un «débit-crédit» non négligeable. Même si ce dernier n est plus alimenté, au-delà d un plafond qui a été fixé en 2002, à 25h, dans le cadre de l accord local du temps de travail, son existence est un facteur conflictuel entre la Direction et les cadres d une part, et les agents de l autre. L agent est en tout cas l acteur de son système horaire, via le badgeage. La question de la suppression éventuelle ou de la diminution du «débit-crédit» a été abordée à plusieurs reprises, mais syndicats et agents s y sont opposés. Objectif 3 : Améliorer la transparence Cela se traduit par la possibilité d éditer les horaires de pointage, aussi bien pour les agents que pour les cadres, qui peuvent en outre éditer bon nombre de compteurs. Objectif 4 : L élaboration et la gestion des plannings L élaboration transparente des plannings, elle, permet de pouvoir visionner : - Les plannings de roulement - Les plannings prévisionnels - Les plannings réels

2 Quant au repos compensateur (RC), il n est pas aux HUS récupéré dans le cadre de chaque cycle, comme cela est pourtant prévu par les textes, mais le droit à récupération est toléré sans limite à ce jour, ce qui peut correspondre à des années, d où une réelle nécessité de modifier le système. Inconvénients de l informatisation du temps de travail La gestion serait-elle devenue «épicière»? En réalité, il s agit davantage d un problème de management que de gestion, selon les termes employés par des cadres soignants et CSS interviewés dans le cadre d une enquête réalisée ces derniers jours, certes sur un échantillon restreint. Selon les personnes interviewées, il appartient aux cadres de faire œuvre de pédagogie auprès des équipes, pour que soient intégrés par les agents la culture de l informatisation et le respect des procédures. Les cadres gèrent en amont le temps de travail de leurs agents, qui peuvent ainsi être amenés à être déplacés sur les différents sites en fonction du temps de travail qu ils ont à accomplir. Avantages de l informatisation du temps de travail Un oubli de badgeage peut être régularisé dans les trois mois, ce qui présente un avantage certain en termes de gestion. Par ailleurs, l informatisation du temps de travail permet une nette uniformisation des tâches, et d assurer davantage d équité entre les agents. Présentation du CHU de Bordeaux Le CHU de Bordeaux ne pratique pas le pointage ; il utilise cependant également le logiciel GESTOR. IL n y a pas eu au CHU de Bordeaux un dialogue social sur le temps de travail, ce temps n étant pas «décompté à la minute». Certes, cela induit en pratique une perte des agents, liée à des problèmes de management : comment les cadres peuvent ils s assurer que les agents respectent bien leurs horaires? Le CHU de Bordeaux a ainsi manifestement présenté un problème de suivi du temps de travail, en ne présentant au compteur que heures supplémentaires, ce qui semble excessif au regard des effectifs (à savoir un peu moins de agents). L utilisation qu a faite le CHU de Bordeaux de GESTOR a été très différente de celle des HUS. Le CHU de Bordeaux va, par ailleurs, commencer le déploiement de son nouveau logiciel, CHRONOS, en mai. En effet, le travail de ressaisie induit par GESTOR était particulièrement chronophage ; GESTOR n est en effet pas totalement conforme, en pratique, à la réalité du temps de travail car ce logiciel n a pas été mis à jour. Les cadres affirment par ailleurs avoir du mal à utiliser ce logiciel. Le CHU de Bordeaux a donc amorcé son passage à CHRONOS, en réalisant certaines opérations préalables :

3 - Clarification des règles de gestion du temps de travail ; les organisations syndicales avaient du mal à appréhender ces règles, ce qui a donc nécessité de les former à l outil informatique de gestion, en l occurrence à l outil GESTOR aux HUS. - Annualisation du temps de travail, en replaçant ledit temps dans un cycle du 1 er janvier au 31 décembre. Des fonctionnalités attendues du logiciel de gestion plus complètes que celles exigées dans les années L outil GESTOR n était pas assez ergonomique ; - Il était souhaitable de procéder au contrôle automatisé des effectifs réellement présents ; - L outil devait permettre une élaboration poussée des tableaux de bord (suivi du temps partiel, suivi des astreintes etc.) ; - L outil devait également permettre une gestion plus rigoureuse, via notamment des alertes en terms de réglementation (cf. au CHU de Bordeaux, la journée de solidarité non-rendue). La gestion informatisée du temps de travail permet ainsi, a minima, de lutter contre l absentéisme et de gérer les effectifs. Cependant, l outil informatique reste précisément un «outil» ; il y a, à cet égard, des habitudes à prendre et un accompagnement managérial à réaliser. Question posée 1 : Ne serait-il pas préférable contrairement à l expérience proposée par le CHU de Bordeaux de commencer le changement du système de gestion en début d année plutôt qu au milieu, afin de réaliser ce changement sur une année pleine? Réponse apportée par Vanessa Fage-Moreel : Cela est tout à fait possible. Le pilote informatique peut faire coexister les deux outils GESTOR et CHRONOS, en attendant la bascule du premier vers le second. Tout sera cependant terminé, dans le cas du CHU de Bordeaux, au 31 décembre. Question posée 2 : Quels acteurs ont été sollicités pour le projet? Quels membres de la direction? Réponse apportée par Vanessa Fage-Moreel : La rédaction du cahier des charges a été réalisée par le comité de pilotage, accompagné de quatre groupes d utilisateurs s occupant chacun de thématiques précises, notamment la question de l intégration du système et celle de la «mise à plat» des procédures. Le déploiement du système, quant à lui, a été réalisé par le comité de pilotage et un groupe d utilisateurs (comprenant notamment deux cadres dans la gestion du temps de travail et un référent RH) : ils ont

4 défini de concert le paramétrage de l outil, fourni ultérieurement à la société le mettant en place, et opèrent un suivi opérationnel du projet jusqu à la mi Ensuite, les plannings GESTOR ont dû être basculés sur CHRONOS, ce qui a nécessité de recruter six personnes supplémentaires pour paramétrer les différents plannings des services. Le dépannage de l outil, le cas échéant, sera réalisé par l équipe de gestion du temps de travail. Question posée 3 : Le logiciel de gestion peut présenter une difficulté, qui est que les cadres ne le remplissent qu a posteriori, afin de calculer le montant de la paye. Etait-ce la même chose au CHU de Bordeaux? Réponse apportée par Vanessa Fage-Moreel : Le rôle de la DRH est à cet égard primordial, en termes d incitation des cadres à utiliser convenablement et systématiquement le logiciel. A un moment, il faut une véritable volonté politique, en parler tous les jours aux cadres. Les responsables RH doivent ainsi voir les cadres à ce sujet régulièrement. Question posée 4 : - Quelle a été l implication de la Direction des Soins dans la gestion du temps de travail? A-t-elle participé au paramétrage des plannings? - Les délais de paramétrage étant assez courts, comment se sont positionné les partenaires sociaux? Réponse apportée par Vanessa Fage-Moreel et Alain Brugière : A Strasbourg, la DRH et la Direction des Soins recouvrent une même réalité ; le recrutement des soignants est ainsi réalisé par la DRH. Le cadre de santé travaillant à la gestion du temps de travail au sein de la DRH dépend en réalité de la Direction des Soins. En ce qui concerne les partenaires sociaux, un comité de suivi des organisations a été constitué au CHU de Bordeaux, pour remettre la DRH au sein du système des organisations. La Direction des Soins est associée à ce comité de suivi.

5 Table Ronde sur les Pré-Requis de la Gestion du Temps de Travail Pierrette Leroy, Responsable RH au CH de Versailles et Noémie Schoebel, DRH au CH des Quatre Villes L expérience du CH des Quatre Villes (Sèvres et Saint-Cloud) a consisté à réaliser un changement de logiciel afin d opérer une nécessaire harmonisation des pratiques pour les agents après la fusion des deux établissements en Cela est d abord passé par une mobilisation des acteurs, avec une consultation des cadres, une discussion avec les représentants syndicaux, le secteur RH et le secteur informatique afin de connaitre les attentes et les besoins des uns et des autres. Cette phase de consultation très large a conduit à la rédaction du cahier des charges. 3 prestataires ont ensuite été reçus pour une présentation de leur produit avant le choix final : le logiciel AGILETIME, développé par la société EQUITIME. Le paramétrage a été réalisé par une équipe plus restreinte (DRH, DSSI, responsable RH et cadres de santé). La rédaction du cahier des charges et le paramétrage ne devaient pas induire une création de poste dédié, ce qui a été respecté. A posteriori, il est cependant évident que cette opération a engendré un grand investissement et une charge de travail supplémentaire conséquente. Il est important de noter par ailleurs que, alors que l opération a duré plus d un an, les acteurs impliqués sont restés dans la boucle, ce qui a permis de mieux gérer le temps imparti et les contraintes liées à la mise en place de l outil. Lors du déploiement du logiciel le choix a été fait de ne pas tout bouleverser dans la gestion, dans la mesure où il existait déjà plusieurs centaines de codes en termes de temps de travail. Ainsi, la procédure a consisté en un toilettage, sans modifier toutes les données au départ. Il a été décidé de travailler sur l organisation du temps de travail et plus particulièrement sur la mise en place des cycles dans un second temps, une fois l outil bien maitrisé par les uns et les autres. Les avantages de l outil sont multiples : - Une implication plus grande de la DRH et la DSI dans la gestion du temps de travail et son contrôle, - Une simplification des procédures pour les cadres, - Une simplification du travail pour les gestionnaires RH en assurant une bascule automatique du système de paie. L outil présente également l avantage de pouvoir gérer le temps de travail médical, même si cela n est pour l instant pas encore réalisé au CH de Saint Cloud Ville d Avray. Le ressenti des acteurs n était pas négatif au départ, puisque la direction avait clairement affiché sa volonté de ne pas tout modifier. A l heure actuelle, dans la mesure où les questions portent désormais sur la définition des cycles de travail, les tensions sont plus nombreuses.

6 La gestion du temps de travail paramédical Pierre-Etienne HAAS, Chargé de mission, Cellule Performance de l ARS La gestion du temps de travail paramédical s est traduite par l accompagnement de 51 services hospitaliers en Cette gestion implique plusieurs préalables, notamment le respect de la législation en vigueur par les plannings, et la maitrise de la pénibilité du temps de travail : pour les agents, des cycles de travail homogènes sont préférables. Par ailleurs, la gestion du temps de travail paramédical permet aux cadres, de manière transversale, de se servir de ces outils afin d aider leurs équipes et de mutualiser les compétences requises. Enfin, l outil de gestion permet d adapter le temps de travail des équipes en fonction des pics d activité dans les services. La question du management se pose évidemment en ce qui concerne l articulation nécessaire entre les exigences des agents et l harmonisation des temps de travail. Question posée : Est-il possible, par le biais de ces outils, de faire coïncider la gestion du temps médical et celle du temps paramédical? Réponse apportée par Pierre-Etienne Haas : Cela est tout à fait possible, et s avère très intéressant en ce qui concerne l organisation des journées. Les outils sont tout à fait compatibles ; cependant, ils sont confrontés à des degrés d acceptation différents : il est plus difficile de faire accepter un outil de gestion du temps médical, qu un outil de gestion du temps paramédical. Quelle méthodologie de déploiement d un logiciel de gestion du temps de travail (GTT)? Jérôme Sontag, DRH du CHI de Créteil et M. Panoryia La question de l organisation interne se pose au niveau de la DRH, qui va encadrer les utilisateurs finaux de la GTT. A cet égard, le cahier des charges est l élément de base de toute étude ; il est rédigé avec la participation des services informatiques. Beaucoup de sociétés prestataires proposent par ailleurs d accompagner les hôpitaux dans le déploiement de leur outil, mais cela a un coût non-négligeable. Le comité de pilotage de la DRH est important ; il va décider de la gestion avec plusieurs groupes de travail thématiques. La DSI participe également au COPIL, qui définit et valide les étapes du projet. Les directions doivent penser en amont à réaliser un travail d inventaire, pour demander, le cas échéant, des développements spécifiques de l outil à l éditeur ; le faire a posteriori augmenterait les coûts de la mise en place de l outil. De plus, plus les développements spécifiques sont nombreux au sein de l outil, plus sa mise à jour à partir de la trame de base du logiciel s avère compliquée.

7 Lors de la phase de réalisation, il est important de bien séquencer les opérations, et de valider le calendrier à toutes les étapes. En ce qui concerne le CHI de Créteil, la réalisation des premiers éléments techniques a été opérée par le binôme «informatique» de la DRH. La question se pose également de savoir comment, a posteriori, organiser l assistance et la maintenance de ce type d outil ; vers qui les cadres peuvent-ils se tourner s ils rencontrent des difficultés avec l outil de gestion? Qu il s agisse de la DRH ou de la DSI, il est important de structurer l aide a posteriori pour que la difficulté ne crispe pas les utilisateurs en opposition par rapport à l outil ; le problème doit être perçu, et géré, de manière positive. L accompagnement au changement est en effet un prérequis essentiel ; il faut notamment que les directions associent les organisations syndicales au projet. Quant aux suites du projet, il est possible que les acteurs de la mise en place de l outil - direction, cadres etc. changent au fil de cette mise en place, ce qui impacte nécessairement le calendrier, dans la mesure où le travail d explication et d accompagnement réalisé par et pour les acteurs précédents doit être effectué de nouveau avec leurs remplaçants. Pour éviter de bloquer la suite du projet, il est nécessaire d intégrer en amont, dans le calendrier, ces possibles aléas. Enfin, il est primordial d intégrer les besoins futurs de formation à la GTT sur le nouveau logiciel de GTT.

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines 1/ Les constats les plus marquants sont : - l absentéisme de courte durée qui continue d évoluer fortement et qui met sous

Plus en détail

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte La GRH constitue une préoccupation permanente de toute entreprise, de tout dirigeant, qu il s agisse de

Plus en détail

74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales

74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales 74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales Introduction Une politique des Ressources Humaines est au cœur de défis majeurs. Un réel levier de performance publique. L

Plus en détail

Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté

Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté Dr Denis BABORIER CH LONS-LE-SAUNIER 31 Août 2009 La géographie du projet ISYS Projet d informatisation du système de soins Franche-Comté EMOSIST-fc

Plus en détail

Choisir une pointeuse, badgeuse ou système de gestion des temps

Choisir une pointeuse, badgeuse ou système de gestion des temps Choisir une pointeuse, badgeuse ou système de gestion des temps Ce guide a été conçu pour vous assister dans votre démarche de sélection d un système de gestion des temps. Nous souhaitons ici vous faire

Plus en détail

Réussir le choix de son SIRH

Réussir le choix de son SIRH Réussir le choix de son SIRH Pascale Perez - 17/09/2013 1 L évolution du SI RH 1960 à 1970 : le progiciel de paie. Le système d information RH apparaît dans les années soixante avec la construction des

Plus en détail

Annexe au règlement intérieur relative. à la gestion du temps de travail

Annexe au règlement intérieur relative. à la gestion du temps de travail Annexe au règlement intérieur relative à la gestion du temps de travail Sommaire. I - La durée annuelle du travail...3 II - La durée hebdomadaire du travail / cycle de travail...3 III - La journée de travail...4

Plus en détail

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2014 Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique OUTILS DE LA GRH

Plus en détail

Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture

Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture Enjeux L accélération des délais de clôture ou Fast Close s est tout d abord très largement répandu dans les grandes entreprises

Plus en détail

Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé. Accord Cadre. Relatif à. L exercice médical à l hôpital

Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé. Accord Cadre. Relatif à. L exercice médical à l hôpital Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé Accord Cadre Du Relatif à L exercice médical à l hôpital Au cœur du système de santé, l hôpital en assure la continuité et la permanence. Avec son fonctionnement

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Les responsables occupent un «poste clé» autant dans l organisation et la gestion des activités que dans l animation de leur équipe et la qualité

Plus en détail

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15 Assemblée Générale SUdF 04 juin 2014 Agenda 1. Genèse du projet 2. Solution envisagée 3. Feuille de route 4. Point d étape Projet de modernisation des SI

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des RH Page 1 Introduction

Plus en détail

Circuit du médicament informatisé

Circuit du médicament informatisé Circuit du médicament informatisé Points de vigilance axe technique SOMMAIRE... 1 FICHE N 1- DISPONIBILITE ET PERFORMANCE... 2 FICHE N 2- ENVIRONNEMENT DE TEST... 4 FICHE N 3- VERSIONNING... 5 FICHE N

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans le cadre de la gestion d un projet informatique

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Lorraine Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans

Plus en détail

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas :

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : Introduction Le CRM se porte-t-il si mal? Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : «75 % de projets non aboutis» «La déception du CRM» «Le CRM : des

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

Objet : Question-Réponse relatif à la mise en œuvre de la journée de solidarité. Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale

Objet : Question-Réponse relatif à la mise en œuvre de la journée de solidarité. Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Direction des relations du travail Sous-direction de la négociation collective

Plus en détail

1 Comment organiser son année civile du point de vue social/rh?

1 Comment organiser son année civile du point de vue social/rh? 1 Comment organiser son année civile du point de vue social/rh? «Le social et la RH, vont encore me compliquer la vie» «On ne sait jamais ce qui va nous tomber dessus, il y a toujours quelque chose que

Plus en détail

Ch@rte. de messagerie

Ch@rte. de messagerie Ch@rte de messagerie 14 2 3 PARTIE 1 POURQUOI UNE CHARTE DE MESSAGERIE A L UDA? Le message électronique, plus connu sous le nom d email ou courriel, est un moyen numérique de communication par l écrit.

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 13 juin 2013 portant orientations sur le cadre de régulation du système de comptage évolué de GrDF Participaient à la séance : Olivier

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

Consultation pour la réalisation d une étude sur : Formations et compétences Big Data et Cloud Computing en France

Consultation pour la réalisation d une étude sur : Formations et compétences Big Data et Cloud Computing en France 21/04/15 Cahier des charges Consultation pour la réalisation d une étude sur : Formations et compétences Big Data et Cloud Computing en France CDC Big Data et Cloud Computing COPIL 21/04/2015 COPIIEC 1/18

Plus en détail

L organisation d un séminaire Une démarche de management de projet

L organisation d un séminaire Une démarche de management de projet Les fiches En Lignes de La lettre du CEDIP* Fiche n 65 décembre 2014 L organisation d un séminaire Une démarche de management de projet Sommaire : Qu est-ce qu un séminaire?...p. 1 Le séminaire est-il

Plus en détail

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Gagner des parts de marché, optimiser ses investissements, sécuriser

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Organisation

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Organisation MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction générale de l offre de soins _ Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins _ Bureau des coopérations et contractualisations

Plus en détail

L actualité de la fonction publique. SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012

L actualité de la fonction publique. SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012 L actualité de la fonction publique SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012 L actualité de la Fonction publique 1 L agenda social de la fonction publique : 1.1 De nouvelles orientations, de nouvelles

Plus en détail

Guide pour aider à l évaluation des actions de formation

Guide pour aider à l évaluation des actions de formation Guide pour aider à l évaluation des actions de formation Pourquoi évaluer? L évaluation constitue la dernière étape du service d ingénierie que le conseiller de l AGEFOS PME Bretagne peut apporter à l

Plus en détail

ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI

ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI PREAMBULE Pour répondre à la continuité du service que l entreprise doit assurer à ses clients, certaines activités pour certains rôles ou fonctions, recourent à

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Mise en place de démarches d appui conseil «gestion des âges» dans le cadre du contrat de génération CADRAGE Cet appel à propositions a pour objet l identification

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

Fourniture d un outil de gestion du courrier électronique pour les sites internet de la Documentation Française

Fourniture d un outil de gestion du courrier électronique pour les sites internet de la Documentation Française Fourniture d un outil de gestion du courrier électronique pour les sites internet de la Documentation Française Cahier des Clauses Techniques Particulières 1 Préambule L objet du présent appel d offres

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

MESURES D ADAPTATION DE LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE

MESURES D ADAPTATION DE LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE Le Ministère de la santé, de la famille Et des personnes handicapées. MESURES D ADAPTATION DE LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE Le ministre de la santé, de la famille

Plus en détail

La pause de midi :... 8

La pause de midi :... 8 Le guide du pointage UMONS Sommaire 1. La cellule gestion de temps... 3 2. Le répondeur 065/373019... 3 3. La pointeuse... 3 La pointeuse présente 3 compteurs :... 3 Pointage à l entrée:... 4 Pointage

Plus en détail

Charte de contrôle interne

Charte de contrôle interne Dernière mise à jour : 05 mai 2014 Charte de contrôle interne 1. Organisation générale de la fonction de contrôle interne et conformité 1.1. Organisation Le Directeur Général de la Société, Monsieur Sébastien

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Ce dossier de référencement est permanent. Il est possible à un prestataire

Plus en détail

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 1 Le GCS Télésanté Lorraine La télésanté en lorraine Groupement de Coopération Sanitaire créé en

Plus en détail

I. MODALITES DE RECOURS A DU TEMPS DE TRAVAIL ADDITIONNEL

I. MODALITES DE RECOURS A DU TEMPS DE TRAVAIL ADDITIONNEL Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières (RH4) Personne chargée du dossier : Isabelle COUAILLIER Adjointe

Plus en détail

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement

de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement point de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement La conduite du changement est une dimension essentielle de tout grand projet de transformation des entreprises.

Plus en détail

Acheter des actions de formation

Acheter des actions de formation L achat, quel enjeu? Acheter une action, c est acheter une prestation de services intellectuels qui nécessite un certain formalisme pour optimiser l achat au regard des enjeux. C est pourquoi, en complément

Plus en détail

GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE

GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE Avril 2013 Sommaire SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ 6 FONCTIONNEMENT ET VIE DE LA COPROPRIÉTÉ Quel est son rôle? Comment est rémunéré votre syndic? Les différents acteurs Assemblée Générale

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO NUMERIQUE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques porté par AGEFOS PME

Plus en détail

AGILITE DIGITAL RESPONSIVE DESIGN PERSONNALISATION OPTIMISATION DES PROCESSUS INDICATEURS DE ROI EFFICIENCE TRANSFORMATION HR ENGINE DATA

AGILITE DIGITAL RESPONSIVE DESIGN PERSONNALISATION OPTIMISATION DES PROCESSUS INDICATEURS DE ROI EFFICIENCE TRANSFORMATION HR ENGINE DATA AGILITE DIGITAL RESPONSIVE DESIGN PERSONNALISATION OPTIMISATION DES PROCESSUS INDICATEURS DE ROI EFFICIENCE TRANSFORMATION HR ENGINE DATA VISUALISATION CLOUD SOCIAL HR INNOVATION 1 PRÉSENTATION GLOBALE

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

FRH RESSOURCES HUMAINES

FRH RESSOURCES HUMAINES FRH RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines FRH : Paie et administration du personnel Congés et absences Gestion des talents/gpec : formation, compétences et entretiens Planification, optimisation

Plus en détail

Séminaire en ligne : Diffuser un management transversal des projets dans une université

Séminaire en ligne : Diffuser un management transversal des projets dans une université Séminaire NQI du jeudi 14 février 2013 En partenariat avec : Séminaire en ligne : Diffuser un management transversal des projets dans une université NQI COMPTE RENDU DE SEMINAIRE EN LIGNE Présenté par

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte

Délibération. 1. Contexte Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 9 juillet 2014 portant approbation du modèle de contrat d accès au réseau public de transport d électricité pour les clients «consommateurs»

Plus en détail

Optimisez vos ressources humaines. Kelio Optima

Optimisez vos ressources humaines. Kelio Optima Optimisez vos ressources humaines Kelio Optima Kelio Optima Votre solution stratégique Kelio Optima est une solution qui permet de rendre l information accessible à tous les acteurs de votre politique

Plus en détail

Constats et certificats de décès à domicile ou sur site privé ou public : aspects éthiques et déontologiques

Constats et certificats de décès à domicile ou sur site privé ou public : aspects éthiques et déontologiques Rapport adopté lors de la session du Conseil national de l Ordre des médecins d octobre 2013 Section éthique et déontologie Constats et certificats de décès à domicile ou sur site privé ou public : aspects

Plus en détail

La GMAO, au cœur de la performance technique des Hospices Civils de Lyon

La GMAO, au cœur de la performance technique des Hospices Civils de Lyon Visite de site : Retour d expérience La GMAO, au cœur de la performance technique des Hospices Civils de Lyon Dix ans après le lancement d un vaste «Projet maintenance», les HCL (Hospices Civils de Lyon)

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DIRECTION DES AFFAIRES LOGISTIQUES 2, place Saint Jacques 25030 BESANÇON CEDEX

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DIRECTION DES AFFAIRES LOGISTIQUES 2, place Saint Jacques 25030 BESANÇON CEDEX CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DIRECTION DES AFFAIRES LOGISTIQUES 2, place Saint Jacques 25030 BESANÇON CEDEX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P) APPEL D OFFRES OUVERT n 2002/39 du

Plus en détail

catégorie - développement rh

catégorie - développement rh Mise en œuvre d un outil de développement des compétences 360 Feedback au sein de l Université du Courrier du Groupe La Poste Marion TREMINTIN Diplômée d un DESS Gestion Stratégique des Ressources Humaines

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL RELATIF A L ACHAT D UN LOGICIEL DE GESTION DU TEMPS POUR L AGENCE REGIONALE DE SANTE DU NORD PAS DE CALAIS

CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL RELATIF A L ACHAT D UN LOGICIEL DE GESTION DU TEMPS POUR L AGENCE REGIONALE DE SANTE DU NORD PAS DE CALAIS CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL RELATIF A L ACHAT D UN LOGICIEL DE GESTION DU TEMPS POUR L AGENCE REGIONALE DE SANTE DU NORD PAS DE CALAIS Emetteur : Agence Régionale de Santé du Nord Pas-de-Calais (ARS)

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Volet " Informer pour mieux faire connaître les métiers de l Enseignement agricole " Action : étude d opportunité (2010) et mise en œuvre du développement selon les conclusions de l étude (2011/2012) pour

Plus en détail

Plan d assurance qualité

Plan d assurance qualité Plan d assurance qualité Exemple de PAQ C3rb Informatique PLAN D ASSURANCE QUALITE (PAQ) C3RB - XXX 2014 Date 22 mai 2014 Version 1 Rédacteur C3rb Informatique SOMMAIRE 1. Suivi des modifications de ce

Plus en détail

Les PME parlent aux PME

Les PME parlent aux PME Les PME parlent aux PME Retour d expériences de 10 PME ayant mis en place la méthode ULYSSE Préambule Réalisation d une étude exploratoire auprès de 10 PME ayant utilisées au cours des derniers mois la

Plus en détail

CATALOGUE 2015. 21 b boulevard Tellene 13007 Marseille Tél / Fax : 04 91 31 02 17 / 06 12 46 30 26 / tsalmon@wanadoo.fr

CATALOGUE 2015. 21 b boulevard Tellene 13007 Marseille Tél / Fax : 04 91 31 02 17 / 06 12 46 30 26 / tsalmon@wanadoo.fr CATALOGUE 2015 1 LE MOT DU DIRECTEUR Fort du succès de nos formations vous avez été plus nombreux à vouloir poursuivre l aventure avec TS CONSULTANT. Aussi pour satisfaire une demande continuellement forte,

Plus en détail

FICHE. La GMAO en quelques lignes OCTOBRE 2008 THÉMATIQUE. Vincent Drecq

FICHE. La GMAO en quelques lignes OCTOBRE 2008 THÉMATIQUE. Vincent Drecq FICHE OCTOBRE 2008 THÉMATIQUE Direction de projets et programmes La GMAO en quelques lignes La G.M.A.O. (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur) est un logiciel spécialisé qui facilite la réalisation

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Les dirigeants face à l innovation

Les dirigeants face à l innovation Les dirigeants face à l innovation Vague 2 FACD N 111164 Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d'entreprise flore-aline.colmet-daage@ifop.com Mai

Plus en détail

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers Lorraine La nécessité de «piloter au plus juste» les équipements et les ateliers est à l origine de la naissance des logiciel de Manufacturing

Plus en détail

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS LE KIT DU MANAGER DE PROJETS Ce kit est basé sur les travaux du Professeur Hugues Marchat (parus aux éditions Eyrolles) complétés par les expériences opérationnelles de Denis Lannel. Sommaire Travailler

Plus en détail

3 e symposium international

3 e symposium international 3 e symposium international de l Association internationale des Acheteurs et Approvisionneurs publics et privés de la Santé Bruxelles, les 18 et 19 octobre 2012 Les Achats: Du support à la coordination

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

Concertation relative à la mise en place du compte personnel de prévention de la pénibilité Michel de Virville

Concertation relative à la mise en place du compte personnel de prévention de la pénibilité Michel de Virville Concertation relative à la mise en place du compte personnel de prévention de la pénibilité Michel de Virville Préconisations établies par M de Virville au terme de la deuxième étape de la concertation

Plus en détail

Le télétravail au sein du Conseil général du Lot. Évaluation expérimentation

Le télétravail au sein du Conseil général du Lot. Évaluation expérimentation Le télétravail au sein du Conseil général du Lot Évaluation expérimentation Cadre général Initiative d une étude-action sur le télétravail à l échelle du Massif Central pilotée par MACEO janvier 2010-août

Plus en détail

H2012 : Cahier des charges

H2012 : Cahier des charges H2012 : Cahier des charges Présentation COPIL régional 28/10/2010 ES 1 Rappel de la démarche ES 1 ES 3 Cartographie du SI ES 37 Définition du contexte de mise en œuvre dans chaque ES ES 1 ES 1 ES 3 ES

Plus en détail

COMPTE RENDU DE WORKSHOP

COMPTE RENDU DE WORKSHOP COMPTE RENDU DE WORKSHOP Date 23/02/2015 :Lieu : AME Rédigé par : M. Chouiter Objet : Première session du groupe de réflexion portant sur l insertion du véhicule électrique en Martinique. Structures présentes:

Plus en détail

Consultation publique 2-30 juillet 2014

Consultation publique 2-30 juillet 2014 DATE : 30/07/2014 Proposition de Méthodologie Tarifaire transitoire applicable aux gestionnaires de réseau de distribution d électricité actifs en Wallonie pour la période 2015-2016 Consultation publique

Plus en détail

DURÉE PUBLIC CONCERNÉ PRÉ-REQUIS. OUTIL PÉDAGOGIQUE FORMATEUR(S) PRIX Consultant CQS

DURÉE PUBLIC CONCERNÉ PRÉ-REQUIS. OUTIL PÉDAGOGIQUE FORMATEUR(S) PRIX Consultant CQS 43 A-011 2 demi-journées / 7 heures Utilisateur :Tout personnel de la structure qui sera Obligatoire : Aucun pré-requis n est nécessaire. amené à utiliser le logiciel au quotidien. Facultatif : Avoir des

Plus en détail

Gestion des. Des solutions informatiques enfin accessibles aux PME

Gestion des. Des solutions informatiques enfin accessibles aux PME Gestion des Des solutions informatiques enfin accessibles aux PME RH Gestion des temps Gestion du recrutement Gestion des emplois et des compétences Gestion de la Ce guide a été réalisé à l initiative

Plus en détail

progressons ensemble dans votre organisation et vos relations

progressons ensemble dans votre organisation et vos relations progressons ensemble dans votre organisation et vos relations CONSEIL FORMATION MANAGEMENT - RH L entreprise est notre challenge Nous soutenons votre entreprise dans toutes les réalisations visant sa réussite.

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE

DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE RAPPORT RELATIF AUX AGREMENTS DES CONVENTIONS ET ACCORDS APPLICABLES AUX SALARIES DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX PRIVES A BUT NON LUCRATIF POUR 2010

Plus en détail

Comment réussir la mise en place d un ERP?

Comment réussir la mise en place d un ERP? 46 Jean-François Lange par Denis Molho consultant, DME Spécial Financium La mise en place d un ERP est souvent motivée par un constat d insuffisance dans la gestion des flux de l entreprise. Mais, si on

Plus en détail

Polypoint/PEP. Gestion des prestations et planification d horaire. Les nouveautés de la version g2.8.3

Polypoint/PEP. Gestion des prestations et planification d horaire. Les nouveautés de la version g2.8.3 Polypoint/PEP Gestion des prestations et planification d horaire Les nouveautés de la version g2.8.3 C-consult advice Table des matières 1. Introduction...2 2. Attestation d heures...3 2.1 Définition du

Plus en détail

DDO/D2OM/DPMI Séminaire ACORS SMI Septembre 2014. Quitter sommaire préc. suiv.

DDO/D2OM/DPMI Séminaire ACORS SMI Septembre 2014. Quitter sommaire préc. suiv. 1 Séquence 1 : La continuité dans nos démarches centrées sur nos clients L engagement du directeur général Historique des démarches Présentation du référentiel SMI Séquence 2 : Les outils du SMI Le référentiel

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013 Groupe Expert Dialogue de Gestion 1 ère rencontre 30 mai 2013 Plan de la présentation LE CONTEXTE LES OBJECTIFS SPECIFIQUES DES TRAVAUX DU GROUPE EXPERT DIALOGUE DE GESTION DEFINITION DU PROGRAMME DE TRAVAIL

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

Solution intégrée de gestion des ressources humaines. Kelio Integral

Solution intégrée de gestion des ressources humaines. Kelio Integral Solution intégrée de gestion des ressources humaines Kelio Integral Kelio Integral Votre solution intégrée 100% utile Kelio Integral est une synthèse des outils de gestion des Ressources Humaines les plus

Plus en détail

Introduction des progiciels intégrés dans les PME : évaluer les risques et compétences associés au projet

Introduction des progiciels intégrés dans les PME : évaluer les risques et compétences associés au projet Introduction des progiciels intégrés dans les PME : évaluer les risques et compétences associés au projet Mouna Ben Chouikha *, François Deltour **, Patrick Leconte **, André Mourrain **, * Laboratoire

Plus en détail

8 bonnes raisons d automatiser la gestion des déplacements et frais professionnels

8 bonnes raisons d automatiser la gestion des déplacements et frais professionnels 8 bonnes raisons d automatiser la gestion des déplacements et frais professionnels Si certaines entreprises ont d ores et déjà opté pour une gestion automatisée des notes de frais, d autres distinguent

Plus en détail

Universit 2014. Action sociale & Protection sociale complémentaire des enjeux importants pour les collectivités territoriales

Universit 2014. Action sociale & Protection sociale complémentaire des enjeux importants pour les collectivités territoriales Universit niversités s des maires 2014 Action sociale & Protection sociale complémentaire des enjeux importants pour les collectivités territoriales De la réponse aux attentes des agents à la généralisation

Plus en détail

AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON

AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON RAPPORT DU PRESIDENT A L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DU 1er JUIN 2004 SUR

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES IDCC : 438. ÉCHELONS INTERMÉDIAIRES DES SERVICES EXTÉRIEURS DE PRODUCTION DES SOCIÉTÉS D

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

Modalités de coopérations sur le bassin de Valence

Modalités de coopérations sur le bassin de Valence Modalités de coopérations sur le bassin de Valence Séminaire FHF-RA - 24 septembre 2015 - Jean-Pierre BERNARD, Directeur du Centre Hospitalier de Valence - Denis GOSSE, Directeur du Centre Hospitalier

Plus en détail