Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale V1.2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2"

Transcription

1 sur la région Bourgogne Etude initiale V1.2

2 Contenu 1. Contexte Objectifs Descriptif de l existant Etude des solutions Solution n 1 : uniformisation du système de régulation à l échelle régionale Solution n 2 : utilisation du système national en cours d étude Solution n 3 : mise à disposition partagée des informations contenues dans les deux applications actuelles Solution n 4 : utilisation d un système régional de gestion des moyens héliportés Conclusion

3 1. Contexte 1.1. Objectifs Dans un souci de développer un consensus régional sur l organisation des transports sanitaires urgent afin d améliorer la prise en charge sur l ensemble du territoire, la région Bourgogne étudie aujourd hui les différentes possibilités de mutualiser l utilisation des moyens héliportés. Il s agit de mettre à disposition de chaque SAMU un système lui permettant de pouvoir visualiser la localisation et la disponibilité des différents hélicoptères de la région Descriptif de l existant A ce jour, les quatre SAMU de la région Bourgogne sont équipés de deux systèmes de régulation différents : - Centaure15 pour le SAMU 21 - AppliSamu pour les SAMU 58, 71 et 89 Les départements disposant d un hélicoptère gèrent aujourd hui de façon autonome l hélicoptère dont ils disposent directement depuis leur application de régulation. Néanmoins ce système ne permet pas de pouvoir échanger ces informations (localisation, disponibilités) avec les autres départements. A ce jour, lorsque le SAMU d un département ne disposant pas d hélicoptère a besoin d engager un moyen héliporté, il contacte par téléphone les SAMU qui en disposent et demande l engagement du moyen en fonction de sa disponibilité. 2. Etude des solutions Pour répondre à cette problématique de partage des informations du suivi des moyens héliportés entre les différents SAMU, plusieurs solutions sont envisagées : - Mettre en place à l échelle régionale un système de régulation unique afin de travailler avec une seule application pour tous les départements - S appuyer sur le système national qui est en cours d étude pour permettre de travailler sur un même outil au niveau des 4 départements - Permettre à chaque système de régulation actuel de pouvoir mettre à disposition des autres départements les informations dont il dispose sur les moyens héliportés - Déployer un système gérant de manière régionale le suivi des moyens héliportés et étant interfacé avec les systèmes de régulation déjà en place dans les différents départements 3

4 La description de ces différentes solutions est réalisée dans les chapitres ci-dessous Solution n 1 : uniformisation du système de régulation à l échelle régionale De manière à centraliser toutes les informations associées à la régulation SAMU et de pouvoir facilement les partager à l échelle de la région tout en garantissant une urbanisation la plus homogène il est proposé de mettre en place un système unique de régulation de SAMU à l échelle de la région. Pour cela il existe différentes options à savoir : - Remplacer les deux systèmes utilisés aujourd hui par un nouveau système capable de répondre à l ensemble des problématiques et des besoins de la région - Etendre l une des deux solutions utilisées aujourd hui (Centaure15 ou AppliSamu) à l ensemble de la région Quel que soit l option retenue, les impacts sur la mise en place du système sont sensiblement les même à savoir : Avantages : Cette solution offre l avantage de pouvoir gérer nativement toutes les données régionales au sein d un même outil sans avoir besoin de mettre en place différentes interfaces applicatives. Tous les départements utilisant un même outil pourront alors facilement mettre en commun leurs données et leurs moyens. La gestion des trois hélicoptères est réellement assurée à l échelle régionale par un seul et même système. Toutes les données de suivi des moyens sont centralisées facilitant ainsi leur extraction éventuelle en vue d établir des statistiques par exemple. La nouveauté du système permet d offrir une réelle souplesse au niveau des fonctionnalités disponibles. On peut par exemple supposer que ce système permette non seulement de superviser l ensemble des moyens héliportés de la région (localisation + disponibilités + suivi des missions) mais également de les engager (demander une intervention) directement depuis l application. Inconvénients : Cette solution impose un délai de mise en œuvre assez long puisqu il suppose en préalable la rédaction et la publication d un marché public pour garantir son acquisition. De plus, s agissant d un remplacement d application existante il suppose d une part un coût très élevé et d autre part une mise en œuvre assez compliqué puisqu il faut maintenir le service durant toute la phase de migration. 4

5 2.2. Solution n 2 : utilisation du système national en cours d étude Cette solution s appuie sur l étude actuelle menée par l ASIP Santé visant à uniformiser le système de régulation de tous les SAMU de France par le biais d une application unique. Avantages : Cette solution offre l avantage de pouvoir gérer nativement toutes les données régionales (voire même des régions alentours) au sein d un même outil sans avoir besoin de mettre en place différentes interfaces applicatives. Tous les départements utilisant un même outil pourront alors facilement mettre en commun leurs données et leurs moyens. Cette solution offre également l avantage de se mettre en conformité avec les objectifs nationaux et de ne pas engager de surcoût avant que cette solution nationale soit mise en place. Inconvénients : au vu du calendrier prévisionnel proposé par l ASIP Santé, le système sera mis en œuvre et opérationnel d ici à une dizaine d années, ce qui n est pas compatible avec les contraintes de temps imposées par les problématiques actuelles de la région Bourgogne. De plus le projet n étant aujourd hui qu à la phase d étude, il n est pas possible de connaître précisément l ensemble des fonctionnalités qui seront proposées et donc il n est pas certain que le système soit en total accord avec les attentes qu a la région Bourgogne à ce jour. 5

6 2.3. Solution n 3 : mise à disposition partagée des informations contenues dans les deux applications actuelles Une autre solution consiste à s appuyer sur les systèmes de régulation actuels afin de mettre en place un système d échange de données permettant de mutualiser les informations et les moyens disponibles dans chaque application. Cette solution est basée sur une architecture «partagée» où chaque SAMU peut mettre à disposition un écran (web par exemple) permettant aux autres départements de visualiser les informations de suivi des moyens héliportés. Une optimisation de cette option consiste à fusionner les 3 écrans des départements équipés de la solution AppliSamu en seul permettant ainsi à chaque SAMU de n avoir que deux écrans à consulter (un pour les moyens du SAMU21 et un pour les moyens des SAMU 58, 71 et 89) Avantages : Cette solution permet de ne pas remettre en question les logiciels de régulation actuellement en place. Elle permet également de mettre sur un même pied d égalité tant les éditeurs de solutions que les utilisateurs, ce qui doit faciliter la mise en œuvre. De plus elle offre l avantage d avoir une visibilité sur l ensemble des moyens régionaux tout en conservant un partage des informations au niveau des différents départements. Cette architecture permet donc de préserver l accès à une partie des données en cas de défaillance de l un des deux systèmes, augmentant ainsi la fiabilité globale du dispositif. 6

7 Inconvénients : cela oblige chaque éditeur de solution de régulation à développer un écran (ou un système de mise à disposition de données) pouvant être mis à disposition des autres SAMU (avantage : Centaure15 a déjà développé à ce jour un tel système). L autre inconvénient réside, pour les utilisateurs, à devoir se connecter à un dispositif supplémentaire, rendant l utilisation du système moins aisé (et l appropriation plus compliquée) que si tout était centralisé et intégré dans le logiciel de régulation. De plus cette solution n offre pas réellement une mutualisation des moyens héliportés à l échelle régionale dans la mesure où chaque département disposant d un hélicoptère à ce jour continue de gérer les informations recueillies auprès des hélicoptères avant de les partager avec les autres départements Solution n 4 : utilisation d un système régional de gestion des moyens héliportés Une dernière solution consiste à mettre en place un système régional qui se verra confier la gestion et le suivi des moyens héliportés sur l ensemble de la région Bourgogne. La mise en œuvre d un tel système peut être opérée de deux manières différentes : - S appuyer sur le système de régulation AppliSamu (déjà en place dans les SAMU 58, 71 et 89) qui propose un système régional de gestion des moyens SMUR - Utiliser un système «indépendant» des deux logiciels de régulation utilisés actuellement La première option consiste à déployer un module complémentaire à AppliSamu, nommé Eliss (dérivé de la solution Elisa développée pour assurer la géolocalisation des ambulances privées), permettant de collecter toutes les informations associées aux moyens héliportés puis de les mettre à disposition des logiciels de régulation (AppliSamu et Centaure15) par le biais d interfaces. Ce module 7

8 complémentaire étant basé sur un serveur web il est tout à fait envisageable d y accéder sans passer par le système de régulation. Cet accès permet de pouvoir visualiser les disponibilités (ou statuts) des moyens héliportés gérés par le système. Quant à la visualisation des moyens sur une carte, elle n est pas possible depuis l interface web puisque celle-ci n est pas équipée d un module cartographique. Par contre, dès lors qu un logiciel de régulation est équipé d un module cartographique et est interfacé avec la solution Eliss il est possible de visualiser à la fois les disponibilités et la localisation des moyens sur une carte. Avantages : cette option permet de centraliser toutes les données à même endroit et garantit ainsi une meilleure fiabilité du système dans la mesure où un seul système possède toutes les données. Elle offre l avantage de réellement mutualiser les moyens héliportés en centralisant toutes ces informations dans un seul système. De plus cette centralisation des données permet de faciliter leur extraction dans le cadre de statistiques ou d analyse de données. Ce module étant développé par le même éditeur qu AppliSamu (déployé dans trois départements), cela doit permettre de faciliter son intégration et donc sa mise en œuvre dans les départements concernés. L une des fonctionnalités envisagée par l application est de permettre d engager (de demander l intervention) l hélicoptère directement via le système proposé. Inconvénients : l interface à développer entre Centaure15 et AppliSamu présente un risque de difficulté de mise en œuvre étant donné qu il s agit de deux éditeurs concurrents. Ce système présente également un risque dans la mesure où il n existe aucun retour d expérience d utilisateurs, puisqu il n a encore jamais été installé en production dans d autres SAMU ou départements en France (il est actuellement simplement en test au SAMU de Versailles). Un autre inconvénient réside dans le renforcement de la position monopolistique d Appligos sur la région Bourgogne risquant de compliquer les futures négociations pour d éventuelles modifications ou évolutions logicielles. Cette solution oblige à «connecter» à AppliSamu l ensemble des moyens que l on souhaite partager y compris ceux qui étaient gérés par d autres systèmes auparavant (hélicoptère du SAMU 21 géré par Centaure15). La centralisation de toutes les informations présente le risque de «perdre» l ensemble des données en cas de défaillance du système. Budget / planning : Comme annoncé précédemment, la solution présentée par Appligos n est pas encore en production et n est donc pas associé à un modèle économique très précis. Cependant les premiers éléments fournis par l éditeur (Appligos) précisent que le coût et délai de mise en œuvre du système peuvent être déterminés approximativement de la manière suivante : o Fourniture d un PDA/GPS pour chaque moyen héliporté devant être raccordé au système : coût : environ 900 délai : 3 mois d approvisionnement 8

9 o Fourniture de la solution Eliss : coût : abonnement mensuel au service de l ordre de 25 /mois/terminal délai : fonction de la charge de travail o Mise en œuvre des connecteurs : coût : entre 3000 et 5000 délai : fonction de la charge de travail Remarque : selon Appligos, le délai de mise en œuvre d un tel système sera principalement conditionné par le délai d approvisionnement des terminaux qui est, actuellement, de 3 mois. L autre option consiste à confier la gestion des moyens héliportés à un système tiers «indépendant» des deux systèmes de régulation actuellement en place. La société Lomaco qui fournit déjà un système de géolocalisation des ambulances (Thelis) peut proposer en complément un système de gestion des moyens héliportés sous réserve de validation de l installation des équipements mobiles à l intérieur des hélicoptères et de leur utilisation en vol. Ce système est indépendant dans la mesure où : - sa mise en œuvre et sa maintenance ne sont pas assurées par l un des éditeurs des systèmes de régulation déjà en place - il collecte lui-même les informations de géolocalisation des hélicoptères - il est possible de se connecter directement à ce système pour suivre l évolution des moyens héliportés On peut ainsi considérer que cette application est sur le principe complètement autonome. En contrepartie cela implique que les utilisateurs devront se connecter à une application supplémentaire, compliquant ainsi l utilisation du système. Ainsi dans un souci d ergonomie et de facilité d utilisation, il est préférable de «connecter» ce système tiers à chacun des systèmes de régulation en place actuellement. 9

10 Cette intégration entre les différents systèmes peut être réalisée grâce à la mise en œuvre d interfaces. Les SAMU pourront alors directement depuis leur logiciel de régulation habituel : - obtenir une visualisation des moyens héliportés engagés ou disponibles - demander l engagement (attribuer la mission) d un hélicoptère lorsque cela est nécessaire - Avantages : la mise en place d un système tiers permet de ne pas mettre en concurrence directe les deux éditeurs de solutions de régulations actuels. En cas de défaillance de l un des deux systèmes de régulation, les différents SAMU pourront toujours accéder au système de gestion des moyens héliportés grâce à l accès web autonome. La gestion des trois hélicoptères est réellement assurée à l échelle régionale par un seul et même système. Toutes les données de suivi des moyens sont centralisées facilitant ainsi leur extraction éventuelle en vue d établir des statistiques par exemple. Dans l hypothèse de la mise en œuvre d un tel système par la société Lomaco, l un des points forts réside dans la possible mutualisation avec le système de géolocalisation des ambulances (Thelis) et par conséquent de réduire les coûts associés ainsi que le délai de déploiement. Enfin, de façon similaire au système de géolocalisation des ambulances il est envisageable de pouvoir sélectionner le moyen à engager d une part et de lui envoyer une mission directement sur PDA d autre part. Inconvénients : cela nécessite de développer des interfaces pour assurer l intégration de ce système avec les solutions de régulation déjà existantes. Il est donc primordial que chaque éditeur s implique dans la réalisation de ce projet. Si un seul des éditeurs ne joue pas le jeu (comme c est aujourd hui le cas avec AppliSamu dans le cadre du projet de géolocalisation des ambulances), l intégration avec les solutions actuelles ne pourra être réalisée, compromettant ainsi nettement l appropriation du système par les utilisateurs. La centralisation de toutes les informations présente le risque de perdre l accès à l ensemble des données en cas de défaillance du système. La solution envisagée par Lomaco n est à ce jour pas encore développée (même si elle suppose un développement assez limité puisque très similaire à la solution de géolocalisation des ambulances) et ne permet donc pas de connaître précisément les fonctionnalités qui pourront être offertes ni son délai de mise en œuvre. Budget / planning : Lomaco ne propose pas encore de solution permettant de gérer la coordination des moyens héliportés. Cependant pour répondre à cette problématique Lomaco souhaite s appuyer sur sa solution de géolocalisation des ambulances privées et est donc en mesure de nous donner quelques indications sur son modèle économique. En l occurrence il devrait être similaire à celui de la géolocalisation des ambulances, à savoir un forfait mensuel établi sur un certain nombre de missions. S ajoute à cela le coût du matériel à installer dans les hélicoptères pour assurer leur localisation, connaître leur statut et pouvoir leur attribuer une mission. 10

11 A titre informatif (et sans engagement vis-à-vis du devis établi dans le cadre de ce projet), dans le cadre du projet de géolocalisation des ambulances, le devis établi par Lomaco prévoyait : o un forfait mensuel de 2660 pour 4000 missions o un coût mensuel de PDA permettant de recevoir les missions de 49 / mois / terminal. NB : une dernière solution pourrait consister à s appuyer sur les sociétés de gestion des hélicoptères (Inaer et MBH) qui peuvent fournir un serveur concentrateur des données de localisation et de disponibilités des moyens héliportés. Les logiciels de régulation pourraient alors s interfacer avec ces systèmes pour recueillir les données relatives aux moyens héliportés. La société SIS France a déjà réalisé ce type d interface par le passé avec la société Inaer (une interface a été développée et testée mais jamais mise en production). L avantage de cette option réside dans le fait de pouvoir s appuyer sur un ensemble de composants existants et de n avoir à développer que les interfaces pour les faire communiquer entre eux. Un autre avantage consiste à ne pas mettre en concurrence les différents éditeurs de solutions. Enfin un dernier atout de cette solution est de permettre de conserver une cohérence des équipements installés dans les hélicoptères (puisqu ils seront installés directement par les sociétés gestionnaires des hélicoptères) et surtout de permettre une mise en œuvre plus rapide étant donné que ces sociétés sont spécialisés dans ce type d équipements et connaissent bien les règles et contraintes liés à l installation de matériel dans les hélicoptères (soumis au contrôle de la DGAC). Par contre pour que cette solution soit optimale et réellement intéressante il faudrait que tous les hélicoptères de la région soient gérés par un seul et même prestataire de telle manière à ce qu il y ait 11

12 une seule et unique base de données régionales, or aujourd hui les deux hélicoptères de la région sont gérés par deux sociétés différentes supposant un développement en double des interfaces. 3. Conclusion Bien que les deux premières solutions semblent être les meilleures solutions en termes d urbanisation du système d information, de mutualisation des moyens et d organisation des transports sanitaires urgents en région, les contraintes budgétaires et surtout de délai de mise en œuvre ne sont pas compatibles avec les objectifs fixés par la Bourgogne. Elles ne semblent donc pas adaptées au contexte actuel. Quant au deux autres solutions, bien qu englobant un certain nombre d acteurs différents, elles offrent l avantage de ne pas trop modifier l organisation et les solutions applicatives qui sont en place à ce jour. La solution n 3 est la solution qui présente le moins de modification et dont le délai de mis en œuvre est le plus court (son coût devrait également être le plus faible). Néanmoins son gros inconvénient réside dans son architecture qui ne permet pas une intégration aux systèmes de régulation actuels et qui oblige donc les utilisateurs à utiliser deux systèmes différents pour avoir une vision régionale. La solution n 4, quant à elle, offre une meilleure urbanisation et doit permettre une intégration complète du système aux applications existantes. Cependant cette intégration ne sera possible que si chaque acteur est réellement impliqué et souhaite travailler en collaboration avec les autres acteurs. En effet pour faire communiquer deux applications entre elles, cela suppose chaque application soit en mesure de proposer une demi-interface capable de «se connecter» avec la demi-interface de l autre application. Il est également important de noter que dans une option comme dans l autre, il ne s agit pas de systèmes éprouvés dans le temps et ayant fait leurs preuves en production et en condition réelles. 12

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2010 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france EVOLUTIONS DU LOGICIEL FINANCIER CORIOLIS

Plus en détail

SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Etabli en application du Code des Marchés Publics et relatif au service de la téléphonie La procédure

Plus en détail

Le titulaire doit fournir de base à l Orcca une offre de 17 lignes GSM.

Le titulaire doit fournir de base à l Orcca une offre de 17 lignes GSM. Epernay, le 19 février 2009 MP/CD/02-09 Dossier suivi par Céline Duvette 03.26.55.92.13 celine.duvette@orcca.fr CONSULTATION OBJET : Renouvellement abonnement portable Orcca L Office Régional Culturel

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. -Solution applicatives de gestion de ressources humaines. -Site intranet de notation de repas et d hôtels

CAHIER DES CHARGES. -Solution applicatives de gestion de ressources humaines. -Site intranet de notation de repas et d hôtels CAHIER DES CHARGES -Solution applicatives de gestion de ressources humaines -Site intranet de notation de repas et d hôtels Sommaire Contexte... 4 Maitrise d ouvrage... 4 Maitre d œuvre... 4 Présentation...

Plus en détail

USAGES ET PRATIQUES DES JEUNES TARNAIS EN MATIERE DE RECHERCHE ET D INFORMATION

USAGES ET PRATIQUES DES JEUNES TARNAIS EN MATIERE DE RECHERCHE ET D INFORMATION USAGES ET PRATIQUES DES JEUNES TARNAIS EN MATIERE DE RECHERCHE ET D INFORMATION Etude 2013 Usages et pratiques des jeunes tarnais en matière de recherche d information Contexte général : La Fédération

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino avec MailFlow Analyzer TM un produit de l Infrastructure Management Suite TM Copyright COOPERTEAM SOFTWARE 2013 La gestion de

Plus en détail

Description de l offre de services

Description de l offre de services Description de l offre de services Prestations en Webconférence... 2 Les prestations :... 3 Etude d éligibilité Microsoft Office 365... 3 Forfait de Mise en service... 4 Migration 5 utilisateurs... 5 Formation

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE

SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) CCTP N : 07-02 du 10 mai 2007 Etabli en application du Code des Marchés Publics et relatif au service de téléphonie

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS ACT! 2009

FOIRE AUX QUESTIONS ACT! 2009 FOIRE AUX QUESTIONS ACT! 2009 Informations générales sur ACT! 1. Quelles sont les principales fonctionnalités d ACT!? - Gérer tous vos contacts et vos clients en toute simplicité - Communiquer avec vos

Plus en détail

PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES POLITIQUE DE GESTION

PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES POLITIQUE DE GESTION Le 27/08/2014 Gestion du parc informatique de l école Jean Moulin Page 1 sur 5 PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES DE L ÉCOLE PRIMAIRE JEAN-MOULIN : POLITIQUE DE GESTION Synthèse : Pour garder des outils

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 22 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE SERVICES DE COMMUNICATIONS

Plus en détail

B-COMM. ERP 4 HR Access. Solutions d acquisition des temps de travail pour la gestion des temps et des activités d HR Access

B-COMM. ERP 4 HR Access. Solutions d acquisition des temps de travail pour la gestion des temps et des activités d HR Access B-COMM ERP 4 HR Access Solutions d acquisition des temps de travail pour la gestion des temps et des activités d HR Access HR Access et Kaba un partenariat à fort potentiel Depuis plus de 10 ans, nous

Plus en détail

ECONTROLE LOGICIEL D INSPECTIONS TECHNIQUES. Gestion des contrôles. Appareils de levage Engins de chantier. Version 16.02a

ECONTROLE LOGICIEL D INSPECTIONS TECHNIQUES. Gestion des contrôles. Appareils de levage Engins de chantier. Version 16.02a ECONTROLE LOGICIEL D INSPECTIONS TECHNIQUES Gestion des contrôles Appareils de levage Engins de chantier Version 16.02a Page 2 sur 30 Présentation Assist Développement Informatique, éditeur de logiciel,

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION SUJET NATIONAL POUR L'ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET TROISIÈME VOIE DE TECHNICIEN TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE SESSION 2014 SPÉCIALITÉ : INGENIERIE, INFORMATIQUE

Plus en détail

Information Presse. Paris, le 19 octobre 2005

Information Presse. Paris, le 19 octobre 2005 Information Presse Paris, le 19 octobre 2005 Tokheim se concentre sur la gestion des interventions afin d optimiser son Service Après-Vente au niveau européen : pour atteindre son objectif, il choisit

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Sup Hotline. Version 1.0. Un logiciel spécialement dédié à la gestion de la hotline et de la prospection des éditeurs de logiciel

Sup Hotline. Version 1.0. Un logiciel spécialement dédié à la gestion de la hotline et de la prospection des éditeurs de logiciel Sup Hotline Version 1.0 Un logiciel spécialement dédié à la gestion de la hotline et de la prospection des éditeurs de logiciel Sup Hotline est un logiciel métier au format web qui gère tous les aspects

Plus en détail

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance.

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. I-] Contexte général. Le contexte réglementaire français en matière d élimination des

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITÉ POUR LA SDIS 35 SUR DES OUTILS MOBILES PORTABILITÉ DE LA CARTOGRAPHIE DU

ETUDE DE FAISABILITÉ POUR LA SDIS 35 SUR DES OUTILS MOBILES PORTABILITÉ DE LA CARTOGRAPHIE DU ETUDE DE FAISABILITÉ POUR LA PORTABILITÉ DE LA CARTOGRAPHIE DU SDIS 35 SUR DES OUTILS MOBILES Stagiaire : Elodie GAILLARD Responsables : Anne LE GAL / Cyril PATRAULT Stage de Master 2 SIGAT réalisé du

Plus en détail

COMMENT METTRE A JOUR SON SITE WEB?

COMMENT METTRE A JOUR SON SITE WEB? Un site web est d autant plus intéressant pour l internaute qu il est actualisé. A contrario, une information obsolète peut ternir l image de l entreprise (manque de dynamisme, manque de rigueur ). Différentes

Plus en détail

OptiFlo la solution de géo-localisation intégrale... Mieux analyser. OptiFlo. Mieux voir. Mieux décider. OptiFlo: Géolocalisation intégrale

OptiFlo la solution de géo-localisation intégrale... Mieux analyser. OptiFlo. Mieux voir. Mieux décider. OptiFlo: Géolocalisation intégrale OptiFlo la solution de géo-localisation intégrale... Mieux analyser Mieux voir Mieux décider Optimisez votre productivité avec la géolocalisation! Vous voulez faire des économies de carburant

Plus en détail

Atlas départemental de la couverture 2G et 3G en France métropolitaine : Bas-Rhin (67)

Atlas départemental de la couverture 2G et 3G en France métropolitaine : Bas-Rhin (67) Novembre 2012 Atlas départemental de la couverture 2G et 3G en France métropolitaine : Bas-Rhin (67) Autorité de régulation des communications électroniques et des postes ISSN : 2258-3106 CONTENU DE L

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

Educanet 2 (complément pour l administrateur d une institution)

Educanet 2 (complément pour l administrateur d une institution) Educanet 2 (complément pour l administrateur d une institution) http://www.educanet2.ch L administration d une institution Ce document s adresse à l administrateur d une institution educanet². C est un

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION TROISIEME PARTIE LES PROGICIELS DE GESTION INTEGREE TABLE DES MATIERES Chapitre 1 : LA PLACE DES PGI... 3 Chapitre 2 : LE CYCLE DE VIE DES PGI... 6 Questions de cours...

Plus en détail

I. COMPREHENSION DU CONTEXTE

I. COMPREHENSION DU CONTEXTE I. COMPREHENSION DU CONTEXTE L informatisation du système de gestion des activités hôtelières constitue un facteur majeur de réussite pout tout projet d implantation et de gestion des établissements hôteliers.

Plus en détail

Les évolutions des marchés de l énergie en France

Les évolutions des marchés de l énergie en France Les évolutions des marchés de l énergie en France MTAIR en bref Entreprise de services énergétiques Fondée en 1991 4 M de CA (2013) 32 collaborateurs Entreprise indépendante Siège social Domont (95) 2

Plus en détail

Charte de Partenariat Cigale

Charte de Partenariat Cigale Charte de Partenariat Cigale Entre : L association Pôle Numérique Le Rhovalparc Alixan 1, avenue de la Gare Allée B B.P. 15155 26958 VALENCE CEDEX 9 (Ci-après appelée «PÔLE NUMÉRIQUE») Et : (Ci-après appelé

Plus en détail

Modèle de cahier des charges CRM

Modèle de cahier des charges CRM Modèle de cahier des charges CRM Vous trouverez dans ce modèle de cahier des charges les éléments généralement nécessaires au bon fonctionnement d un projet CRM. Chaque entreprise étant unique, il vous

Plus en détail

OFFRE GALAXIE LAFORET

OFFRE GALAXIE LAFORET OFFRE GALAXIE LAFORET AUGMENTER LA VISIBILITÉ DE VOTRE SITE INTERNET C EST NOTRE MÉTIER. 2. NOTRE SOLUTION LA GALAXIE LAFORÊT IMMOBILIER Actuellement, vos agences et annonces sont visibles sur : - Le site

Plus en détail

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes"

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie étude de cas architecture et systèmes Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes" Note obtenue : 14,75/20 HEBERGE-TOUT Le 25 mars 2010 A

Plus en détail

Cloud computing ET protection des données

Cloud computing ET protection des données Cloud computing ET protection des données Typologies du CLOUD Ce sont les solutions complètement gérées par la DSI. La DSI peut faire éventuellement appel à un prestataire (type infogérant) mais elle

Plus en détail

LA GESTION D ASTREINTE White Paper

LA GESTION D ASTREINTE White Paper LA GESTION D ASTREINTE White Paper GENERALITES SUR LA GESTION D ASTREINTE :... 2 POURQUOI METTRE EN PLACE UNE GESTION D ASTREINTE AUTOMATISEE?... 2 LA TRANSMISSION DE L INFORMATION, LE NERF DE LA GESTION

Plus en détail

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT?

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Accueil de jour de la petite enfance ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Propositions en vue d un partenariat public privé pour la mise en place de crèches et garderies Lausanne Région Août 2002

Plus en détail

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique La gestion Citrix Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique Dans les environnements informatiques complexes, une relation de support technique proactive s avère essentielle.

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET PROJET : «ensemble des actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans des délais fixés». Délimité dans le temps avec un début et une fin, mobilisant

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

Création d une base de données interservices pour une réflexion globale sur la localisation des moyens de secours à personne dans les Alpes-Maritimes

Création d une base de données interservices pour une réflexion globale sur la localisation des moyens de secours à personne dans les Alpes-Maritimes Création d une base de données interservices pour une réflexion globale sur la localisation des moyens de secours à personne dans les Alpes-Maritimes UMR ESPACE 7300 T r e i z i è m e c o n g r è s O R

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

PRESTATIONS DE RESERVATION HOTELIERE DES

PRESTATIONS DE RESERVATION HOTELIERE DES PRESTATIONS DE RESERVATION HOTELIERE DES PERSONNELS INRIA (MARCHE N 2007-00418) Informations générales sur le marché Vous n avez pas reçu vos identifiants Consulter les modalités de mise en œuvre Connaître

Plus en détail

LA FÉDÉRATION FRANCO-TÉNOISE. Appel d offres. Refonte du site Web de la Fédération franco-ténoise et ses services

LA FÉDÉRATION FRANCO-TÉNOISE. Appel d offres. Refonte du site Web de la Fédération franco-ténoise et ses services LA FÉDÉRATION FRANCO-TÉNOISE Appel d offres Refonte du site Web de la Fédération franco-ténoise et ses services Date de lancement : le 17 décembre 2015 Date limite de soumission : le 17 janvier 2016 Page

Plus en détail

Vidéosurveillance sur IP

Vidéosurveillance sur IP Vidéosurveillance sur IP Solutions de sécurité basées sur le protocole TCP/IP Pour des applications domestiques, Small Office, Professionnelles et à grande échelle. 1/12 Concept Les solutions de sécurité

Plus en détail

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012 Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mai 2013 Table des matières Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Objectifs...

Plus en détail

Personne à contacter : Françoise LE GUERN

Personne à contacter : Françoise LE GUERN Mairie de Guingamp 1 place du Champ-au-Roy BP 50543 22205 GUINGAMP cédex Tél : 02 96 40 64 40 Fax : 02 96 44 40 67 Email : mairie@ville-guingamp.com Personne à contacter : Françoise LE GUERN SOMMAIRE 1

Plus en détail

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard Conserver un client coûte 5 X moins cher que d en acquérir un nouveau Diapositive 3 Constat Les clients évoluent Moins fidèles, moins d attachement

Plus en détail

Insight Revendeur exclusif des solutions Masternaut a Maurice.

Insight Revendeur exclusif des solutions Masternaut a Maurice. Insight Revendeur exclusif des solutions Masternaut a Maurice. 1. Un pionnier sur un marché à fort potentiel Depuis sa création en 1996, Masternaut fait figure de pionnier. À ses débuts, le marché balbutiant

Plus en détail

L essentiel de la gestion pour PME-PMI

L essentiel de la gestion pour PME-PMI L essentiel de la gestion pour PME-PMI Le groupe Divalto, solutions de gestion pour toutes les entreprises 30% du CA en R&D Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à

Plus en détail

PRENEZ VOS APPAREILS PERSONNELS. Comment vous protéger lorsque vos employés utilisent leurs appareils personnels au travail?

PRENEZ VOS APPAREILS PERSONNELS. Comment vous protéger lorsque vos employés utilisent leurs appareils personnels au travail? PRENEZ VOS APPAREILS PERSONNELS Comment vous protéger lorsque vos employés utilisent leurs appareils personnels au travail? Prenez vos appareils personnels: Nouvelle approche en matière de mobilité En

Plus en détail

The AV and technology management component of Crestron Fusion

The AV and technology management component of Crestron Fusion The AV and technology management component of Crestron Fusion Fusion RV plateforme de gestion de salles Généralités Fusion RV est un outil idéal pour surveiller et contrôler très simplement plusieurs salles

Plus en détail

Calatik, la vision métier et technique pour simplifier le pilotage du système d information

Calatik, la vision métier et technique pour simplifier le pilotage du système d information Calatik, la vision métier et technique pour simplifier le pilotage du système d information Le contexte : trop d outils, d écrans et de complexité Dans le domaine du pilotage du système d information,

Plus en détail

Ozélya Retail Smart Ozélya Ozélya Smart One

Ozélya Retail Smart Ozélya Ozélya Smart One Ozélya Retail Smart Pour vous aider à faire face à un monde devenu complexe, individuel, incertain, et interdépendant, Ozélya capitalise depuis plus de 20 ans sur les meilleures pratiques rencontrées dans

Plus en détail

l eworkspace de la sécurité sociale

l eworkspace de la sécurité sociale l eworkspace de la sécurité sociale Qu est-ce que l eworkspace? L eworkspace est un espace de travail électronique destiné à la collaboration entre les institutions de sécurité sociale. Il permet de partager

Plus en détail

Solution Géolocalisation SG5 option béton. Apache technologie 2011

Solution Géolocalisation SG5 option béton. Apache technologie 2011 Solution Géolocalisation SG5 option béton Apache technologie 2011 Solution «béton» SG5 Apache technologie La livraison de béton prêt à l emploi nécessite certaines précautions, et un savoir faire particulier

Plus en détail

Les logicels de gestion en mode cloud computing

Les logicels de gestion en mode cloud computing Les logicels de gestion en mode cloud computing 2 Le groupe Divalto solutions de gestion pour toutes les entreprises Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à toutes les

Plus en détail

Structurez votre communication

Structurez votre communication www.komibox.fr Structurez votre communication Présentation KOMIbox : Des applications pour répondre aux besoins des PME... Vous désirez mieux structurer votre communication et centraliser vos informations?

Plus en détail

Fiche 15 Le système des prix de cession interne.

Fiche 15 Le système des prix de cession interne. Analyse des coûts Fiche 15 Le système des prix de cession interne. 1. Définition. Les orientations actuelles ou récentes de la gestion publique (par exemple, le développement des centres de responsabilité

Plus en détail

Convention relative à la mise à disposition de la solution «AmonEcole» dans les écoles

Convention relative à la mise à disposition de la solution «AmonEcole» dans les écoles Convention relative à la mise à disposition de la solution «AmonEcole» dans les écoles Entre Les services académiques de l académie de Versailles, situés 3 boulevard de Lesseps, 78017 Versailles Cedex,

Plus en détail

PEOPLE BASE CBM. Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale

PEOPLE BASE CBM. Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale Présentation du cabinet PEOPLE BASE CBM (Compensations and Benefits Management)

Plus en détail

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15 Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 Déploiement dans les SAMU-Centre 15 Mission de préfiguration ASIP 9, rue Georges Pitard 75 015 Paris Tél 01 58 45 32 50 Fax 01 58 45 33

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE CH : 3 EVOLUTION DES SYSTEMES DE VIDEOSURVEILLANCE 3.1 Systèmes de vidéosurveillance classique CCTV : 3.2 Systèmes de vidéosurveillance analogique avec magnétoscopes traditionnels

Plus en détail

LTE dans les transports: Au service de nouveaux services

LTE dans les transports: Au service de nouveaux services LTE dans les transports: Au service de nouveaux services 1 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services Dr. Cédric LÉVY-BENCHETON Expert Télécom, Egis Rail cedric.levy-bencheton@egis.fr Résumé

Plus en détail

Groupe de travail n 3. «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014

Groupe de travail n 3. «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014 Groupe de travail n 3 «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014 Groupe Visio-Accueil 07/02/2014 Ordre du jour Présentation de l étude pour le déploiement d un réseau

Plus en détail

Organiser un espace de travail collaboratif avec sa classe.

Organiser un espace de travail collaboratif avec sa classe. STG Travail collaboratif / c2i Février 2008 Organiser un espace de travail collaboratif avec sa classe. Olivier Mondet http://unidentified one.net A. Plateforme de travail collaboratif «Une plateforme

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté de Communes du Volvestre Direction Générale des Services Service des Marchés Publics 34 avenue de Toulouse BP 9 31390 CARBONNE Tél: 05 61

Plus en détail

Une gestion optimisée des foyers et résidences : Le projet Adoma

Une gestion optimisée des foyers et résidences : Le projet Adoma Une gestion optimisée des foyers et résidences : Le projet Adoma Auteur : Myriam Hefaiedh Aareon 2010 Page 1 / 7 Présentation de l organisme : Adoma est une société d économie mixte présente sur l ensemble

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE

CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE WEST AFRICAN HEALTH ORGANISATION ORGANISATION OUEST AFRICAINE DE LA SANTE ORGANIZAÇÃO OESTE AFRICANA DA SAÚDE CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE 1 Sommaire 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

BYOD : LES TERMINAUX PERSONNELS AU SERVICE DE L ENTREPRISE

BYOD : LES TERMINAUX PERSONNELS AU SERVICE DE L ENTREPRISE Il est commun, pour un salarié, d utiliser son véhicule personnel pour ses déplacements professionnels. Et s il en était ainsi pour le matériel informatique? De nombreuses entreprises ont adopté ce concept

Plus en détail

Constat Actuel 1. TELECOLLECTES ET DEMANDES D AUTORISATIONS

Constat Actuel 1. TELECOLLECTES ET DEMANDES D AUTORISATIONS Constat Actuel 1. TELECOLLECTES ET DEMANDES D AUTORISATIONS Les transactions bancaires (demande d autorisation et télécollecte) via Internet (connections IP) transitent grâce à un opérateur monétique,

Plus en détail

Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires

Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires Corinne MERCADIE Direction Qualité Responsable Environnement Emballages cmercadie@groupe-casino.fr Gabrielle ADAM Direction Qualité

Plus en détail

Global Network. La meilleure approche en matière de protection sociale pour les multinationales

Global Network. La meilleure approche en matière de protection sociale pour les multinationales Employee Benefits Global Network La meilleure approche en matière de protection sociale pour les multinationales À l heure actuelle, les multinationales doivent relever des défis notables en matière de

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATIONS. (Request For Information) SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE

DEMANDE D INFORMATIONS. (Request For Information) SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE Demande d informations - SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISÉE RFI_Veille_Automatisée.docx Nom de l entreprise DEMANDE D INFORMATIONS (Request For Information) - SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE R F I S o l u

Plus en détail

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012»

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Objectifs Aider les athlètes d élites désignés par leurs CNO respectifs à se préparer et à se qualifier pour les Jeux de la XXXème Olympiade à Londres 2012,

Plus en détail

Sage CRM Sage CRM.com

Sage CRM Sage CRM.com Sage CRM Solutions Sage CRM Sage CRM.com Parce que vous souhaitez > Développer votre portefeuille de prospects > Entretenir une relation régulière avec vos clients > Disposer d outils pour vous organiser

Plus en détail

Le concept FAH (ou ASP en anglais)

Le concept FAH (ou ASP en anglais) Le concept FAH (ou ASP en anglais) Présentation FAH signifie Fournisseur d Application Hébergé ASP signifie Application Service Provider L utilisation d un logiciel de gestion classique peut se révéler

Plus en détail

SOUTIEN A L INNOVATION NUMERIQUE TERRITORIALE

SOUTIEN A L INNOVATION NUMERIQUE TERRITORIALE Unité Développement Direction du Développement Economique et de l Innovation Sous-direction de l Innovation et des Partenariats DISPOSITIF REGIONAL SOUTIEN A L INNOVATION NUMERIQUE TERRITORIALE Règlement

Plus en détail

www.asais.com Téléphone: + ( 33 ) 1 43 05 58 00

www.asais.com Téléphone: + ( 33 ) 1 43 05 58 00 www.asais.com Téléphone: + ( 33 ) 1 43 05 58 00 Saturne mobile La collecte des données de comptage sur site ainsi que la gestion des tournées d interventions sont des challenges quotidiens pour les gestionnaires

Plus en détail

PCI votre spécialiste Asset Management depuis 15 ans

PCI votre spécialiste Asset Management depuis 15 ans Gestion de parc - Inventaire automatique - Lien AD Quand la gestion de parc et l inventaire des PC deviennent un jeu d enfant! SimplyAsset solution modulaire, simple et économique pour gérer les équipements

Plus en détail

Ozélya Retail One Ozélya Ozélya Retail One

Ozélya Retail One Ozélya Ozélya Retail One Ozélya Retail One Pour vous aider à faire face à un monde devenu complexe, individuel, incertain, et interdépendant, Ozélya capitalise depuis plus de 20 ans sur les meilleures pratiques rencontrées dans

Plus en détail

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins Sage CRM et Sage CRM.com Sage CRM, le CRM * à votre mesure LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L EFFICACITÉ Sage CRM dispose d une architecture technique

Plus en détail

techniciens itinérants

techniciens itinérants swingservice Application de gestion d interventions pour techniciens itinérants 1 Dans la majorité des entreprises... le SAV constitue une part importante des effectifs, et donc de l activité. Cette part

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

LuxApps Property Solution

LuxApps Property Solution Solution LuxApps Property Solution LuxApps Property Solution ou LA.P.S. est un outil professionnel permettant la gestion complète d un patrimoine immobilier. La présentation et l ergonomie ont été étudié

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

Module SIN21 Pre sentation, analyse, prise en main

Module SIN21 Pre sentation, analyse, prise en main Module SIN21 Pre sentation, analyse, prise en main Temps : 3h Objectifs : Prendre connaissance du système. Lire les diagrammes UML et comprendre le fonctionnement du système. Mettre en place une maquette

Plus en détail

PCI votre Spécialiste helpdesk depuis plus de 15 ans

PCI votre Spécialiste helpdesk depuis plus de 15 ans PCI votre Spécialiste helpdesk depuis plus de 15 ans Quand le support client devient un jeu d enfant! SIMPLYDESK : FAITES-VOUS REMARQUER POUR L EFFICACITÉ DE VOTRE SERVICE CLIENT SimplyDesk vous permet

Plus en détail

Des collaborateurs mobiles sans infrastructure sur site complexe et coûteuse

Des collaborateurs mobiles sans infrastructure sur site complexe et coûteuse Présentation de la solution SAP SAP Afaria, édition cloud Objectifs Des collaborateurs mobiles sans infrastructure sur site complexe et coûteuse Un faible investissement à forte rentabilité Objectifs Un

Plus en détail

Production Informatique

Production Informatique Production Informatique Solutions de pilotage V1.0 20 avril 2013 Un S.I. contrôlé, managé et communiquant. Sommaire 1. PREAMBULE... 3 2. OBJECTIFS... 3 3. LES REPONSES ADVIM... 3 4. QUELQUES MODULES PROPOSES...

Plus en détail

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens Frédéric ELIEN SEPTEMBRE 2011 Sommaire Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens... 3 «Pourquoi?»...

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES MOYENS INFORMATIQUES Introduction

CAHIER DES CHARGES DES MOYENS INFORMATIQUES Introduction CAHIER DES CHARGES DES MOYENS INFORMATIQUES Introduction Ce document vise à définir de manière succincte l ensemble des besoins de l Amicale TSI Rascol en termes de moyens informatiques pour assurer sa

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

FRH RESSOURCES HUMAINES

FRH RESSOURCES HUMAINES FRH RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines FRH : Paie et administration du personnel Congés et absences Gestion des talents/gpec : formation, compétences et entretiens Planification, optimisation

Plus en détail

service à la personne

service à la personne swingassist Application pour les métiers du service à la personne 1 Quelques chiffres Le service à la personne, un domaine d activités en pleine expansion 2 millions de salariés pour 3 millions 400 000

Plus en détail

Débuter avec WordPress 1/5

Débuter avec WordPress 1/5 Débuter avec WordPress 1/5 Penser son future site internet Avant de commencer la construction d un site, pour gagner du temps, essayé de penser comment se présentera ce site, voir même de l esquisser sur

Plus en détail

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010 Livre Blanc Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique Mai 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com

Plus en détail