Gestion des risques. Dr. Rémi Bachelet. Maître de conférences à Centrale Lille. Image : Source

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion des risques. Dr. Rémi Bachelet. Maître de conférences à Centrale Lille. Image : Source"

Transcription

1 Gestion des risques Image : Source 1

2 Avant de commencer. Objectifs Entreprendre 4 temps Confort de lecture? 1080p/haute définition, sous-titres mettre la vidéo en mode «plein écran» mettre en pause, varier la vitesse youtube.com/html5 gestiondeprojet.pm originaux des diapositives, vidéos HD, soustitres.. quiz, prise de notes partagée, ressources... MOOC GdP : forum, réseaux sociaux certification de réussite 2

3 Cours sous licence Creative Commons Paternité : citer l auteur Partage : sous. Objectifs Entreprendre 4 temps licence identique Pas d utilisation commerciale Gratuit pour un usage personnel ou dans un cadre bénévole Entreprise ou cursus universitaire : Demander l autorisation Votre organisation a-t-elle les droits? => RH ou formateur : Faire une demande d utilisation => Images : cc-by source 3

4 Objectifs 1. Identifier exhaustivement les risques liés à un projet 2. Calculer la criticité. Objectifs Entreprendre 3. Établir un plan de prévention 4 temps 4

5 Entreprendre c est prendre des risques, rencontrer des surprises, mauvaises pour la plupart. Les gérer plutôt que les subir? Objectifs. Entreprendre 4 temps Excuses : «C est pas ma faute» «Un problème inattendu nous a fait prendre du retard» «C est vraiment trop injuste!» de plus en plus mal acceptées. Image : Source 5

6 Vouloir aller trop vite Objectifs. Entreprendre 4 temps Carlo Saraceni, La chute d'icare, c Domaine public - Source 6

7 Démarche en 4 temps 1) Identifier 2) Prioriser 3) Prévenir 4) Suivre Objectifs Entreprendre. 4 temps Image Domaine Public : Source 7

8 Identifier les risques Une démarche en trois temps 4 Ressources Chapitre 1 Techniques d identification Péter Smets cc-by-nc-sa : Source 8

9 Identifier 1/ préciser les attendus. Une démarche en trois temps 4 Ressources Chapitre 1 Techniques d identification 9

10 Attendus erronés ou peu clairs : Erreurs stratégiques. Une démarche en trois temps 4 Ressources Chapitre 1 Techniques d identification > Se tromper d objectif > Compétences ou technologies inexistantes > Pas de client > 10

11 Des objectifs formalisés et négociés Sans objectifs clairs, impossible de commencer une démarche de maitrise des risques > Valider les objectifs : cahier des charges fonctionnel, dossier de cadrage, convention, matrice d objectifs. Chapitre 1. Une démarche en trois temps Livrable Démarche scientifique Gestion de projet Soutenance Documentation du projet Valorisation du projet 4 Ressources Techniques d identification Min. B Objectif minimal Objectif minimal Objectif minimal Objectif minimal Objectif minimal Objectif minimal TB Exc. 11

12 Matrice d objectifs Une démarche en trois temps 4 Ressources Chapitre 1 Techniques d identification 12

13 Identifier 2/ quelles ressources?. Une démarche en trois temps 4 Ressources Chapitre 1 Techniques d identification 13

14 Identifier 3/ les risques! Risques = menaces sur 4 types de ressources. Une démarche en trois temps 4 Ressources Chapitre 1 Techniques d identification Raison d être de la démarche en 3 temps : Les risques menacent les ressources, pas les objectifs! 14

15 Menaces sur les 4 types de ressources (1/2) Chapitre 1 Une démarche en trois temps. 4 Ressources Techniques d identification 1. Management, hommes, compétences > Compétences indisponibles : chef de projet, experts.. > Démission en cours de route de membres de l'équipe, départ de consultants > Risques politiques (voir cours d analyse stratégique) > «Facteur humain» 2. Planning Facteurs exogènes, > Achats / sous-traitance > Commande mal définie/suivie Délais, estimation des temps > Mise au point : test, débogage 15

16 Menaces sur les 4 types de ressources (2/2) Chapitre 1 Une démarche en trois temps. 4 Ressources Techniques d identification 3. Technologies, matériaux, milieu > Évolutions techniques, obsolescence Sécurité, milieu Juridique 4. Financement > Accidents, mise en danger des personnes > Environnement, pollution > Sécurité du matériel ou des données > Clauses dangereuses ou impossibles à satisfaire > Fiscalité > Marché et concurrence, prix et quantité vendues > Budget sous-estimé > Recettes arrivant trop tard (risque de trésorerie) > Satisfaction des financeurs, actionnaires 16

17 Techniques d identification des risques Une démarche en trois temps 4 Ressources Chapitre 1. Techniques d identification 1) Exploiter la documentation et les outils de gestion de projet déjà existants. Les outils de conception de projet : Analyse fonctionnelle, PERT, budget, arborescence des tâches, organigramme, dossiers sont des guides pour identifier des sources de risques : chemin critique, étape-clé, jalonnement insuffisant, tâches sans responsable Cf. le cours outils de gestion de projet 2) Réunions de brainstorming Mind maps, diagrammes cause-effet, Cf. le cours animer un Brainstorming 17

18 Techniques d identification des risques 3) Check-lists ou questionnaires préétablis et couvrant les différents domaines du projet. Techniques de l'ingénieur AG Chapitre 1 Une démarche en trois temps 4 Ressources. Techniques d identification 4) Travailler à partir des problèmes rencontrés lors de projets antérieurs Retours d expériences, post-mortem des projets précédents Avis d experts 18

19 Identifier les risques : les écueils Souvent : risques transversaux, car les 4 types de ressources sont en interaction => équipe pluridisciplinaire Biais de dissonance cognitive : plus on est investi dans un projet, moins on est réceptif aux «avertissements qui dérangent» Chapitre 1 Une démarche en trois temps 4 Ressources. Techniques d identification Compétence-clé = Remise en question, écoute Image Novartis AG cc-by-nc-nd : Source 19

20 Synthèse Identifier en 3 temps : 1. Objectifs 2. Ressources 3. Risques Chapitre 1. Une démarche en trois temps. 4 Ressources. Techniques d identification Techniques d identification des risques 20

21 Réflexion et questions Chapitre 1 Une démarche en trois temps > Avez-vous déjà été confronté à des problèmes graves que vous n aviez pas anticipés? Dans notre classement, à quelle catégorie appartenaient-ils? > Avez-vous partagé et mémorisé cette expérience? 4 Ressources Techniques d identification Quiz sous cette vidéo 21

22 Sommaire 1. Identifier les risques Sommaire 2. Prioriser 3. Prévenir 4. Le suivi des risques 22 2

23 Prioriser Chapitre 2 Fréquence, gravité, criticité Loi de Pareto Image cc-by-nc-sa Asdrubale Source 23

24 Par où commencer? Chapitre 2 Il est impossible de traiter tous les risques démoralisation, dispersion Quelles sont les priorités?. Fréquence, gravité, criticité Loi de Pareto > Un concept-clé, la criticité : Criticité = gravité * fréquence Image Nevit Dilmen CC-by : Source 24

25 Comment prioriser? Chapitre 2. Fréquence, gravité, criticité Loi de Pareto 25

26 Comment prioriser? Chapitre 2. Fréquence, gravité, criticité Loi de Pareto Risques de gravité Image : Source 26

27 Comment prioriser? Chapitre 2 Risques de fréquence. Fréquence, gravité, criticité Loi de Pareto Image : Source 27

28 Comment prioriser? Chapitre 2. Fréquence, gravité, criticité Loi de Pareto Risques négligeables 28

29 Comment prioriser? Chapitre 2 Risques intolérables. Fréquence, gravité, criticité Loi de Pareto 29

30 Quels risques gérer? Chapitre 2 Fréquence, gravité, criticité. Loi de Pareto Les risques de fréquence ne se gèrent pas : Ce sont des problèmes qui doivent être résolus Les risques négligeables ne se gèrent pas : Le domaine de la gestion des risques est ici! Les risques intolérables ne se gèrent pas Il faut changer de projet Les risques de gravité ne se gèrent pas Il faut vivre avec On les accepte Techniques de l ingénieur 30

31 Probabilité Exemple de matrice des risques Chapitre 2 Fréquence, gravité, criticité Mauvaise vision du parc installé Migration lente sur le terrain Serveurs banques non à niveau Tickets non tronqués Grands commerces non à niveau Accentuation de la campagne médiatique Apparition de fausses cartes à puce Clé simple DES. Loi de Pareto 1 Développement de solutions non CB pour la VAD Non renouvellement de l assurance Gravité 31

32 Comment prioriser? Les risques critiques sont à la fois : > Vulnérables : fréquence forte = sensibilité > Névralgiques : impact important = gravité Chapitre 2 Fréquence, gravité, criticité. Loi de Pareto donc en haut à droite de la matrice 32

33 Loi de Pareto Chapitre 2 Fréquence, gravité, criticité La criticité obéit à la loi de Pareto 20% des causes sont responsables de 80% des conséquences. Loi de Pareto Figure : source -- Image domaine public: Source 33

34 Loi de Pareto? Un diagramme de Pareto permet de trouver les risques à traiter en priorité Chapitre 2 Fréquence, gravité, criticité. Loi de Pareto Image : cc-by Source 34

35 Synthèse Criticité = gravité * fréquence Chapitre 2 1. Risque de gravité : on doit le prendre. 2. Risque de fréquence : problème à résoudre 3. Risque intolérable : à ne pas prendre 4. Risque négligeable : acceptable. Fréquence, gravité, criticité. Loi de Pareto Loi de Pareto Cours MRP : Pareto et priorisation 35

36 Réflexion et questions Chapitre 2 Fréquence, gravité, criticité Loi de Pareto > Avez-vous déjà été confronté à plusieurs menaces en même temps? Laquelle avez-vous traité en premier? > Pour prioriser deux risques ayant une même criticité, privilégiez-vous plutôt la gravité ou la fréquence? > Gestion des risques au niveau personnel : quel interprétation pour les concepts de Micromort et Microvie en termes de gravité et de fréquence? Quiz sous cette vidéo 36

37 Sommaire 1. Identifier les risques Sommaire 2. Prioriser 3. Prévenir 4. Le suivi des risques 37 3

38 Prévenir Chapitre 3 Plan de prévention Modèle, Contre-exemples Variantes Détection Value at Risk Image domaine public Source 38

39 Plan de prévention A partir d un risque identifié et évalué Gravité Prévention Risque Deux stratégies de maitrise : > Réduire sa fréquence : Prévention > Réduire sa gravité : Protection Chapitre 3. Plan de prévention Modèle, Contre-exemples Variantes Détection Value at Risk Risque acceptable Protection Fréquence... mieux : les deux à la fois... Schéma : Nandrianina ANDRIANARISON AMADOU, basé sur Techniques de l ingénieur 39

40 Dispositifs de réduction de risques Dans le Mitigation plan, des mesures :. Chapitre 3 Plan de prévention Modèle, Contre-exemples Variantes Détection Value at Risk Techniques (sécurité, Poka Yoke) Juridiques (clauses contractuelles) Organisationnelles (réaffectations de membres de l équipe) Financières (réserve de 5% d imprévus) De transfert de risque (assurance) autres (pas de limite à l imagination, «tous les coups sont permis» 40

41 Prévenir. Chapitre 3 Plan de prévention Réactivité Proactivité Modèle, Contre-exemples Variantes Détection Value at Risk Qui s'occupe du suivi de chaque risque? Optimiser le ratio (coût d'un sinistre / coût de la prévention) 41

42 Exemple de plan d action Modèle de tableau de gestion des risques 42

43 Plans d actions défaillants. Chapitre 3 Plan de prévention Modèle, Contre-exemples Variantes Détection Value at Risk «on va terminer cette tâche avant la date prévue» Pourquoi avoir un planning si on ne le respecte pas? «on va travailler dur», «on va être sérieux» Concrètement, quelles actions? Pas de priorisation Plan fouillis, pas trié par criticité 43

44 Plans d actions défaillants Risque mal identifié = impossible à traiter Deux risques à la fois Formulation floue Expert compétent non consulté. Chapitre 3 Plan de prévention Modèle, Contre-exemples Variantes Détection Value at Risk Risque identifié et prioritaire mais pas de plan d action Au secours! Pas de responsable du suivi du risque Pas de mise à jour : plan périmé 44

45 Variante : mieux calculer la criticité Prendre en compte la détection du problème :. Chapitre 3 Plan de prévention Modèle, Contre-exemples Variantes Détection Value at Risk Criticité = gravité * occurrence * détection > le problème le plus dangereux est celui qu on ne détecte pas à temps 45

46 La Value at Risk. Chapitre 3 Plan de prévention Modèle, Contre-exemples Variantes Détection Value at Risk La VAR à 1% : est le montant de la perte qui a 1% de chances de se réaliser sur une période donnée. Secteur de l assurance et de la finance Raisonnement analogue à la criticité. 46

47 VAR : 3 paramètres. Chapitre 3 Plan de prévention Modèle, Contre-exemples Variantes Détection Value at Risk 1. La distribution statistiques des pertes. Souvent cette distribution est supposée suivre une loi normale. 2. Le niveau de confiance choisi (95% ou 99%). Plus il est élevé, plus la VAR est forte. 3. L'horizon temporel : plus l'horizon est long, plus les pertes potentielles augmentent. 47

48 Synthèse... Chapitre 3 Plan de prévention Modèle, Contre-exemples Variantes Détection Value at Risk Plan de prévention des risques : Stratégies : gravité, fréquence Proactivité : anticiper En somme, on ne dit plus «Faut-il prendre des risques?», mais Quels risques faut-il prévenir/traiter? et ensuite, lesquels sont acceptables? Criticité = gravité * occurrence * détection 48

49 Réflexion et questions Chapitre 3 Plan de prévention Modèle, Contre-exemples Variantes Détection Value at Risk > Êtes-vous plutôt réactif ou proactif? > Dans votre vie quotidienne, quels sont les risques que vous acceptez? Quiz sous cette vidéo 49

50 Sommaire 1. Identifier les risques Sommaire 2. Prioriser 3. Prévenir 4. Le suivi des risques 50 5

51 Le suivi des risques Chapitre 4 Un processus continu A qui la faute? Risques... et opportunités Wikimédia Commons cc-by- Source 51

52 Suivre les risques Mettre à jour le plan de suivi des risques À intervalles réguliers (RdC) À chaque événement majeur pour le projet. Chapitre 4. Un processus continu A qui la faute? Risques... et opportunités 52

53 Que faire en cas de problème? Loi de Brooks : Chapitre 4 «Ajouter des participants à une tâche en retard la retarde encore plus» 1. Temps de formation (pour les formés et les formateurs). Erreurs de novices 2. Taille de l équipe = coûts de coordination. Un processus continu A qui la faute? Risques... et opportunités Lot de travail important? 1. Lui affecter des personnes de confiance 2. Acteurs débutants ou peu fiables => tâches bien identifiables et dont l'échec ne sera pas bloquant. 53

54 Psychologie et responsabilité Chapitre 4 Un processus continu. A qui la faute? 4 loci de contrôle en psychologie : soi, chance, pouvoir des autres, destin (...) Les sportifs "locus de control externe" (...) mettent leur performance sur le compte de la famille, de la chance ou de la superstition. Les "locus de control interne", eux, se sentent entièrement responsable de leur succès ou défaite. Marie DURU-BELLAT Risques... et opportunités En suivi des risques, mieux vaut être un peu mégalomane! 54

55 Quand ca ne va pas Chapitre 4 Qui est responsable? Comment réagir vite et efficacement? Un processus continu. A qui la faute? Risques... et opportunités 55

56 Risques et opportunités Chapitre 4 Un processus continu Changer de manière de penser : Détecter et saisir les opportunités plutôt que limiter les risques En stratégie : Analyse SWOT (strengths, weaknesses, opportunities, and threats) A qui la faute?. Risques... et opportunités Une nouvelle vision du métier du risk manager : risk & opportunities 56

57 Synthèse Suivi des risques Chapitre 4. Un processus continu. A qui la faute?. Risques... et opportunités Résoudre le problème au lieu de blâmer Risque = opportunité! 57

58 Réflexion et questions Chapitre 4 Un processus continu A qui la faute? Risques... et opportunités > Selon la phase du cycle de projet : définition, cadrage, montage, exécution, évaluation : quels sont les types de risques à surveiller en priorité? > Selon la phase : quel niveau de détail pour l étude de risques? > Vous sentez-vous responsable de votre dernier échec, de votre dernier succès? 58

59 Merci de votre attention Quiz sous cette vidéo 59

Notions fondamentales

Notions fondamentales Gestion de projet Notions fondamentales Versions récentes du cours pdf, ppt, vidéo disponibles ici : management de projet Image : domaine public (source) 1 Avant de commencer Introduction Objectifs Plan

Plus en détail

Outils essentiels d organisation

Outils essentiels d organisation Gestion de projet Outils essentiels d organisation Versions récentes du cours pdf, ppt vidéo disponibles ici : management de projet Image Wikimédia Commons cc-by : Source 1 Avant de commencer Introduction

Plus en détail

Outils avancés d organisation

Outils avancés d organisation Outils de planification et de pilotage Outils avancés d organisation Versions récentes du cours pdf, ppt, vidéo disponibles ici : management de projet photo : domaine public Avant de commencer Introduction

Plus en détail

L'évaluation des projets

L'évaluation des projets L'évaluation des projets Objectifs de la formation Concepts-clés Le cycle des opérations Source cc-by-sa : Wikimédia Commons 1 Confort de lecture? mode 1080p/haute définition mettre la vidéo en mode «plein

Plus en détail

Animer un brainstorming

Animer un brainstorming Animer un brainstorming Image : CC-BY-SA 3.0 (Source) Avant de commencer Confort de lecture? 1080p/haute définition mode «plein écran» mettre en pause, varier la vitesse youtube.com/html5. Introduction

Plus en détail

Outils et applications web

Outils et applications web Gestion de projet Image cc-by : source Outils et applications web Versions récentes du cours pdf, ppt, vidéo disponibles ici : management de projet 2 Avant de commencer Confort de lecture? 1080p/haute

Plus en détail

PROJET DE CONCEPTION (6GIN333)

PROJET DE CONCEPTION (6GIN333) PROJET DE CONCEPTION (6GIN333) Cours #7 Hiver 2012 Ordre du jour Gestion des risques Introduction Concepts & définitions Processus d analyse Outils & méthodes Résultats Pause de 15 minutes Suivit des coûts

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

Cartes conceptuelles et mind mapping

Cartes conceptuelles et mind mapping Cartes conceptuelles et mind mapping Vidéo du cours, téléchargements : carte conceptuelle Carte conceptuelle Concepts Liens Ressources s illustrent avec est composée de exemples Objets graphiques tels

Plus en détail

PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE

PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE Convergences et spécificités des référentiels ISO 9001 / 14001 / OHSAS 18001 Vianney BOCK 14, rue Cassini 06300 NICE Phone : +33 4 93 56 46 92 Mobile : +33

Plus en détail

progressons ensemble dans votre organisation et vos relations

progressons ensemble dans votre organisation et vos relations progressons ensemble dans votre organisation et vos relations CONSEIL FORMATION MANAGEMENT - RH L entreprise est notre challenge Nous soutenons votre entreprise dans toutes les réalisations visant sa réussite.

Plus en détail

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN Certification CQPM réf : 2008 07 69 0272 Animateur de la démarche LEAN pour l amélioration de la performance et des processus. BUTS DE LA FORMATION : Etre

Plus en détail

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5 Noël NOVELLI ; Université d Aix-Marseille; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 La gestion de la qualité Enjeux de la

Plus en détail

Conduite de projets informatiques Développement, analyse et pilotage (2ième édition)

Conduite de projets informatiques Développement, analyse et pilotage (2ième édition) Avant-propos 1. Objectifs du livre 13 2. Structure du livre 14 Un projet informatique 1. Les enjeux 17 1.1 Les buts d'un projet 17 1.2 Les protagonistes d'un projet 18 1.3 Exemples de projets 19 2. Les

Plus en détail

La qualité pour et par la pédagogie : exemple d animation du SMQ du Master QHSE de Valenciennes (France)

La qualité pour et par la pédagogie : exemple d animation du SMQ du Master QHSE de Valenciennes (France) La qualité pour et par la pédagogie : exemple d animation du SMQ du Master QHSE de Valenciennes (France) Jean-Luc Menet (ENSIAME-UVHC) Responsable Pédagogique Master QHSE Éric Winter (ENSIAME-UVHC) Responsable

Plus en détail

Processus Conception. Processus SAV. Processus Gestion des stocks. Activité de contrôle production

Processus Conception. Processus SAV. Processus Gestion des stocks. Activité de contrôle production Liste non exhaustive d indicateurs Processus commercial - Nombre de clients visités chaque semaine. - kilométrage moyen parcouru par visite. - Total des heures productions vendues - Indice de Satisfaction

Plus en détail

Comment l'utilisation du modèle d'affaires permet de créer ou reconfigurer son activité? Exemple d'application de la démarche par Naturhome

Comment l'utilisation du modèle d'affaires permet de créer ou reconfigurer son activité? Exemple d'application de la démarche par Naturhome Comment l'utilisation du modèle d'affaires permet de créer ou reconfigurer son activité? Exemple d'application de la démarche par Naturhome Olivier Louis Directeur Général Adjoint Naturhome Nicolas Valaize

Plus en détail

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas :

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : Introduction Le CRM se porte-t-il si mal? Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : «75 % de projets non aboutis» «La déception du CRM» «Le CRM : des

Plus en détail

Microsoft IT Operation Consulting

Microsoft IT Operation Consulting Microsoft IT Operation Consulting Des offres de services qui vous permettent : D améliorer l agilité et l alignement de votre IT aux besoins métier de votre entreprise. De maîtriser votre informatique

Plus en détail

Alignement stratégique du SI et gestion de portefeuille de projets

Alignement stratégique du SI et gestion de portefeuille de projets Alignement stratégique du SI et gestion de portefeuille de projets Le CIGREF, dans son livre blanc de 2002, précise que «l alignement stratégique de l organisation sur le métier est le fait de mettre en

Plus en détail

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Coûts délais 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Plan du cours: - Définitions, - Maîtrise des coûts et délais, - Gestion de l équipe projet, - Comité

Plus en détail

Les 10 Etapes de la conduite de projet

Les 10 Etapes de la conduite de projet Peter Stockinger, Les 0 Etapes de la conduite de projet Les 0 Etapes de la conduite de projet (Eléments méthodologiques pour la définition et la réalisation d un projet de communication basés sur le Guide

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

L'étape de planification de votre projet technologique

L'étape de planification de votre projet technologique L'étape de planification de votre projet technologique Résumé : Pour gérer l ensemble des contraintes de votre projet - humaines, matérielles, temporelles et surtout financières et accroître ses chances

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES PROJET IN2P3. Les deux infinis. G.CLAVERIE: Ecole Projet IN2P3 Fréjus 22 au 24 novembre 2012

ANALYSE DES RISQUES PROJET IN2P3. Les deux infinis. G.CLAVERIE: Ecole Projet IN2P3 Fréjus 22 au 24 novembre 2012 ANALYSE DES RISQUES PROJET IN2P3 Les deux infinis G.CLAVERIE: Ecole Projet IN2P3 Fréjus 22 au 24 novembre 2012 IN2P3 Les deux infinis 1 I Titre SOMMAIRE de chapitre : Xo 1 I L intérêt d une démarche d

Plus en détail

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 N i c o l a s C h u Réussir un projet de site web 6 e édition Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 annexe D Les indicateurs de pilotage

Plus en détail

Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier?

Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier? Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier? RISK MANAGEMENT & INSURANCE WHAT? WHERE? WHO? 2 RISK MANAGEMENT & INSURANCE 3 Agenda: 1. Définition 2. Processus standard 3. Scénario du risque

Plus en détail

FORMAT FORMA ION SUR LA ION SUR LA GESTION DE PROJET & MS PROJECT

FORMAT FORMA ION SUR LA ION SUR LA GESTION DE PROJET & MS PROJECT FORMATION SUR LA GESTION DE PROJET & MS PROJECT Présentation rapide Jamal Achiq Consultant - Formateur sur le management de projet, MS Project, et EPM Certifications: Management de projet : «PRINCE2, Praticien»

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia L Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique ODESIA 1155 University suite 800 Montreal, Qc, Canada H3B 3A7 Phone: (514) 876-1155 Fax: (514) 876-1153 www.odesia.com Guillaume Bédard,

Plus en détail

Amélioration des relations client fournisseur en utilisant escm et Six-sigma. Sylvie BRUNET Orange Consulting

Amélioration des relations client fournisseur en utilisant escm et Six-sigma. Sylvie BRUNET Orange Consulting Amélioration des relations client fournisseur en utilisant escm et Six-sigma Sylvie BRUNET Orange Consulting sommaire partie 1 partie 2 partie 3 partie 4 la vision du service le contexte de notre succès

Plus en détail

1 De la logique de l entreprise au projet managérial

1 De la logique de l entreprise au projet managérial De la logique de l entreprise au projet managérial Caisse à outils du manager en quête de performances managériales!. Rappel de ce qu est la logique de l entreprise Une entreprise se définit comme la somme

Plus en détail

C N F - Tunis. Manuel du stagiaire. Intitulé de l'atelier : Animer la qualité au quotidien Dans un établissement universitaire 1-2-3 juin 2015

C N F - Tunis. Manuel du stagiaire. Intitulé de l'atelier : Animer la qualité au quotidien Dans un établissement universitaire 1-2-3 juin 2015 C N F - Tunis Manuel du stagiaire Intitulé de l'atelier : Animer la qualité au quotidien Dans un établissement universitaire 1-2-3 juin 2015 Formateur : Pr. Abdellah CHICHI Manuel du STAGIAIRE Page 1 sur

Plus en détail

11 ème Semaine Début du stage : J 10. Programme de la semaine J-2 semaine avant le stage

11 ème Semaine Début du stage : J 10. Programme de la semaine J-2 semaine avant le stage Programme de la semaine J-2 semaine avant le stage Programme de la semaine J-2 semaines avant le stage Lundi Fondamentaux du commercial Matin Débriefing S10 + Le Go/No Go Commercial : L outil SWOT Après-midi

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans le cadre de la gestion d un projet informatique

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Lorraine Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans

Plus en détail

Les outils pour gérer et évaluer la formation

Les outils pour gérer et évaluer la formation Les outils pour gérer et évaluer la formation Identifier Exprimer Sélectionner Destiné aux managers et aux services des Ressources Humaines évaluer réalisé avec le soutien de pour quoi faire? comment ça

Plus en détail

Salon Progiciels 2007 Conférence «La description visuelle des flux d information» Avec le témoignage de la société

Salon Progiciels 2007 Conférence «La description visuelle des flux d information» Avec le témoignage de la société Salon Progiciels 2007 Conférence «La description visuelle des flux d information» Avec le témoignage de la société Contexte et historique du projet S. Chambost Demain Planning Conférence - Bélier Associés

Plus en détail

Réussir la Démarche de Management

Réussir la Démarche de Management Formation à la norme ISO 9001, V 2008 Formateur Dr Mohammed Yousfi Formateur Auditeur Consultant QSE Réussir la Démarche de Management Réussir le Projet ISO 9001, Version 2008 1 Programme Introduction

Plus en détail

Apsydia. Centres de Service. Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011. Module de Formation : GE1

Apsydia. Centres de Service. Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011. Module de Formation : GE1 Apsydia Cabinet de Conseil et d Assistance à Maîtrise d Ouvrage Centres de Service Présentation de la démarche Apsydia Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011 Module

Plus en détail

La continuité des activités informatiques. Intégrer un PCA dans mon entreprise Prangins 17 Janvier 2008

La continuité des activités informatiques. Intégrer un PCA dans mon entreprise Prangins 17 Janvier 2008 La continuité des activités informatiques Intégrer un PCA dans mon entreprise Prangins 17 Janvier 2008 Pas de recette toute faite!!! Vérité n 1 : «il existe autant de PCA différents que de sociétés» Votre

Plus en détail

overmind La solution précède le problème 2008 Overmind - All rights reserved

overmind La solution précède le problème 2008 Overmind - All rights reserved La solution précède le problème Société Overmind vous propose des solutions d optimisation, d anticipation, de pilotage global capables de prendre en compte l interdépendance des variables en terme de

Plus en détail

Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS

Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS Juin 2005 SOMMAIRE DES ANNEXES DE L ARRÊTÉ DE CRÉATION DU DIPLÔME ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel

Plus en détail

Les méthodes et les outils de la qualité en santé

Les méthodes et les outils de la qualité en santé Les méthodes et les outils de la qualité en santé SOMMAIRE I - Vocabulaire qualité... 3 II - Quelques méthodes... 6 Méthode PAQ... 7 Programme d Assurance Qualité... 7 L audit... 8 Méthode de résolution

Plus en détail

C est un outil important pour : - mener une politique de communication cohérente, - et fixer des priorités.

C est un outil important pour : - mener une politique de communication cohérente, - et fixer des priorités. Élaborer un plan de communication stratégique pour une organisation publique - Guide pour les communicateurs fédéraux - COMM Collection - N 19 Bruxelles, juin 2010 Cette démarche suppose une analyse approfondie

Plus en détail

Le diagnostic stratégique : définition. Le diagnostic stratégique : définition. Le diagnostic stratégique : le diagnostic interne

Le diagnostic stratégique : définition. Le diagnostic stratégique : définition. Le diagnostic stratégique : le diagnostic interne Le diagnostic stratégique : définition Le diagnostic stratégique consiste à évaluer la situation de l entreprise dans son environnement, afin de déterminer ses possibilités de survie et de développement.

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

Les outils classiques de diagnostic stratégique

Les outils classiques de diagnostic stratégique Chapitre I Les outils classiques de diagnostic stratégique Ce chapitre présentera les principaux outils de diagnostic stratégique dans l optique d aider le lecteur à la compréhension et à la manipulation

Plus en détail

Julien MATHEVET Alexandre BOISSY GSID 4. Rapport RE09. Load Balancing et migration

Julien MATHEVET Alexandre BOISSY GSID 4. Rapport RE09. Load Balancing et migration Julien MATHEVET Alexandre BOISSY GSID 4 Rapport Load Balancing et migration Printemps 2001 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 SYNTHESE CONCERNANT LE LOAD BALANCING ET LA MIGRATION... 4 POURQUOI FAIRE DU LOAD BALANCING?...

Plus en détail

Baccalauréat professionnel. Maintenance des Équipements Industriels

Baccalauréat professionnel. Maintenance des Équipements Industriels Baccalauréat professionnel Maintenance des Équipements Industriels 2005 SOMMAIRE DES ANNEXES DE L ARRÊTÉ DE CRÉATION DU DIPLÔME ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel des activités professionnelles...7

Plus en détail

Management de la qualité Audit qualité interne Norme iso 9000 9001 Construction d une démarche qualité par l analyse de processus

Management de la qualité Audit qualité interne Norme iso 9000 9001 Construction d une démarche qualité par l analyse de processus C A T A L O G U E F O R M A T I O N S 2014 Management de la qualité Audit qualité interne Norme iso 9000 9001 Construction d une démarche qualité par l analyse de processus Méthodes prévention AMDEC (Analyse

Plus en détail

L'évaluation par les pairs dans un MOOC. Quelle fiabilité et quelle légitimité? Rémi Bachelet Ecole Centrale de Lille 24 novembre 2014, Université

L'évaluation par les pairs dans un MOOC. Quelle fiabilité et quelle légitimité? Rémi Bachelet Ecole Centrale de Lille 24 novembre 2014, Université L'évaluation par les pairs dans un MOOC. Quelle fiabilité et quelle légitimité? Rémi Bachelet Ecole Centrale de Lille 24 novembre 2014, Université Paris-Est séminaire annuel IDEA Les diapos seront tweetées

Plus en détail

AIDE A LA REDACTION CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET

AIDE A LA REDACTION CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET AIDE A LA REDACTION CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET 30670 Aigues-Vives info@co-medias.com http://www.co-medias.com Tèl. : 04.66.80.21.25 Port : 06.69.30.72.57 Nom de l entreprise : Adresse

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT. Site manager

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT. Site manager RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT > TRAVAUX DATE DE MODIFICATION : 27/04/2015 FAMILLE : Mise en œuvre / Réalisation APPELLATIONS

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Module : Marketing Fondamental Niveau : 1 ère Année Master Enseignant : KHERRI Abdenacer Date : 13/04/2015 Site web : www.mf-ehec.jimdo.com Durée : 1 heure 30 minutes

Plus en détail

Evaluation financière : comment peut-on prendre en compte le risque en période de crise

Evaluation financière : comment peut-on prendre en compte le risque en période de crise Evaluation financière : comment peut-on prendre en compte le risque en période de crise GILBERT CANAMERAS / AMRAE FRANCIS CORNUT / APVIF OLIVIER SALUSTRO / CNCC Date 1 Introduction Comment traiter le risque

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

préventif des bâtiments

préventif des bâtiments Les défisd de l entretienl préventif des bâtiments Michel Jullien Directeur Les Consultants Ammco Inc. 5989 David-Lewis, Côte-St-Luc, Qc. H3X 4A1 Tél: (514) 739-1959, Télécopie: (514) 739-2897 www.ammco.ca

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Entrepreneuriat de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Mémoire technique Aide à la rédaction

Mémoire technique Aide à la rédaction Mémoire technique Aide à la rédaction Pour apprécier la valeur technique de l offre, le maître d ouvrage peut exiger des candidats la fourniture d un mémoire technique. Deux cas de figure s offrent alors

Plus en détail

Voyage d étude en Europe Dossier de candidature

Voyage d étude en Europe Dossier de candidature Voyage d étude en Europe Dossier de candidature Voici le «dossier de candidature type» à rendre dûment complété à la date indiquée (aucun retard ne sera toléré, un retard engendre la perte de la bourse).

Plus en détail

Savoir organiser son temps

Savoir organiser son temps Savoir organiser son temps Formation «Gestion du temps et organisation du travail» - 24 et 25 octobre 2006 - FRCIVAM Bretagne Déterminer ses objectifs Ce qui importe ce n est pas ce que vous faites mais

Plus en détail

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS LE KIT DU MANAGER DE PROJETS Ce kit est basé sur les travaux du Professeur Hugues Marchat (parus aux éditions Eyrolles) complétés par les expériences opérationnelles de Denis Lannel. Sommaire Travailler

Plus en détail

Réaliser un Business Plan Export

Réaliser un Business Plan Export Réaliser un Business Plan Export Session «Mode d emploi» Direction générale des affaires économiques 07 octobre 2011 Pour créer votre activité, vous allez avoir besoin d'argent. Pour en trouver, il vous

Plus en détail

Plan de Continuité d'activité Concepts et démarche pour passer du besoin à la mise en oeuvre du PCA

Plan de Continuité d'activité Concepts et démarche pour passer du besoin à la mise en oeuvre du PCA Qu est-ce que la Continuité d'activité? 1. Définition 11 2. Les objectifs et enjeux du PCA 12 2.1 Les objectifs 12 2.2 Les enjeux 13 3. Les contraintes et réglementations 14 3.1 Les contraintes légales

Plus en détail

Scrum Une méthode agile pour vos projets

Scrum Une méthode agile pour vos projets Avant-propos 1. Objectif du livre 17 2. Notre démarche 17 3. Structure du livre 18 4. Remerciements 20 Scrum, une méthode agile avant tout 1. Le grand départ 21 2. La gestion de projet informatique 22

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude des bonnes pratiques. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude des bonnes pratiques. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean?

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Philippe COURTY, CFPIM Dirigeant de CJP-Conseils www.cjp-conseils.com 1 Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Les

Plus en détail

Programme de Formation LEAN Six Sigma GREEN Belt Level

Programme de Formation LEAN Six Sigma GREEN Belt Level Première journée Jours Méthodes et Outils Formateurs DMAIC I. Définir, Mesurer 1. Définir : l environnement, les attendus, l équipe, la charte projet, - Outils : Matrice de sélection, VOC, MPM, diagramme

Plus en détail

Contexte général. Objectifs de ce cours. L intervenant. Plan du cours. Pourquoi La Gestion des Risques Contexte Général

Contexte général. Objectifs de ce cours. L intervenant. Plan du cours. Pourquoi La Gestion des Risques Contexte Général Objectifs de ce cours Cours d Introduction à l Analyse des Risques en Gestion de Projets et en Entreprise Bordeaux novembre 2007 Par Daniel Cohen, Président de Zalis SAS. www.zalis.com! Il s agit d une

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Le tableau de bord, outil de pilotage de l association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône-Alpes) Difficile d imaginer la conduite d un bateau sans boussole

Plus en détail

Conduite du Changement Maîtriser le changement et ses conséquences

Conduite du Changement Maîtriser le changement et ses conséquences Conduite du Changement Maîtriser le changement et ses conséquences Michel Viala MV Consulting Dave Cutler Synoptique Changement Changement de type 2 : - Structure - Organisation - Process - Culture - Accompagnement

Plus en détail

COMPETENCE , PMO. Compétence. Notre offre de service en structuration de PMO et gestion de programme JUIN 2013

COMPETENCE , PMO. Compétence. Notre offre de service en structuration de PMO et gestion de programme JUIN 2013 Compétence Notre offre de service en structuration de PMO et gestion de programme Nous avons le plaisir de vous transmettre notre offre de services en matière de gestion de programme complexe ou structuration

Plus en détail

Etude de cas «H» Doc Stagiaire Version 2

Etude de cas «H» Doc Stagiaire Version 2 Référentiel d activités et de compétences : Assurer la maintenance du parc informatique de l entreprise Assurer le support technique auprès des utilisateurs de l entreprise Participer à l évolution du

Plus en détail

Gestion de projet. Jean-Charles Régin. Licence Informatique 3 ème année - MIAGE

Gestion de projet. Jean-Charles Régin. Licence Informatique 3 ème année - MIAGE Gestion de projet Jean-Charles Régin Licence Informatique 3 ème année - MIAGE Gestion de projet : Mise en œuvre Jean-Charles Régin Licence Informatique 3 ème année - MIAGE Gestion de Projet : Mise en oeuvre

Plus en détail

HACCP Évolutions réglementaires et normatives

HACCP Évolutions réglementaires et normatives MADRPM / CEPR Rabat 30 octobre 2007 HACCP Évolutions réglementaires et normatives Une logique de maîtrise But : maîtrise de la sécurité sanitaire des aliments Système HACCP : «Analyse des dangers, points

Plus en détail

Mesure de l efficacité énergétique du site et externalisation de maintenance

Mesure de l efficacité énergétique du site et externalisation de maintenance Mesure de l efficacité énergétique du site et externalisation de maintenance Deux outils d Amélioration Continue en Facilities Management chez Merck Millipore à Molsheim Thèse professionnelle présentée

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Atelier A6 DECROISSANCE DES FOURNISSEURS, COMMENT SE PREMUNIR, SE PROTEGER DE LEURS DEFAILLANCES

Atelier A6 DECROISSANCE DES FOURNISSEURS, COMMENT SE PREMUNIR, SE PROTEGER DE LEURS DEFAILLANCES Atelier A6 DECROISSANCE DES FOURNISSEURS, COMMENT SE PREMUNIR, SE PROTEGER DE LEURS DEFAILLANCES 1 2 INTERVENANTS Cédric LENOIRE Manager Business Risk Consulting Frédéric DUROT Directeur Technique Dommages

Plus en détail

Guide pratique du DivX Converter

Guide pratique du DivX Converter Guide pratique du DivX Converter Table des matières Introduction Enregistrer le DivX Converter Profils du DivX Converter Utiliser le DivX Converter Combiner des vidéos et ajouter un menu Réglages Réglages

Plus en détail

ITIL V2. La gestion des incidents

ITIL V2. La gestion des incidents ITIL V2 La gestion des incidents Création : novembre 2004 Mise à jour : août 2009 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL a été réalisé en 2004 et la traduction des

Plus en détail

PREVENTION EVALUATION ET MANAGEMENT DU RISQUE SOCIAL

PREVENTION EVALUATION ET MANAGEMENT DU RISQUE SOCIAL Développer, Optimiser, Maintenir la Performance de lhomme et de lentreprise PREVENTION EVALUATION ET MANAGEMENT DU RISQUE SOCIAL Le «Risque Social» doit être pris en charge comme nimporte quel autre type

Plus en détail

Secteur Techn que LEAN MANAGER

Secteur Techn que LEAN MANAGER Secteur Techn que LEAN MANAGER 1 Situation de la formation Domaines Bilans de compétences Coaching Commerce Culture générale (ECG) Finances Formation de formateurs Français Horlogerie Informatique / TIC

Plus en détail

Préparation des données d entrée pour la définition d un plan de validation

Préparation des données d entrée pour la définition d un plan de validation L ingénierie des systèmes complexes Préparation des données d entrée pour la définition d un plan de validation Référence Internet 22745.010 Saisissez la Référence Internet 22745.010 dans le moteur de

Plus en détail

Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000. Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13

Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000. Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13 Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13 Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000 EVOLUTIONS INDICE DATE NATURE DE L'EVOLUTION 00 09/06/2000 Edition Originale 01 29/09/2000 Modification suite à audit interne

Plus en détail

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES Il décline les activités/compétences qui peuvent être partagées par d autres métiers et d autres familles

Plus en détail

Conseil, stratégie, organisation,

Conseil, stratégie, organisation, Le pôle Ingénierie des flux Notre vocation : Vous faire bénéficier de notre expertise afin d améliorer la performance de vos organisations pour accroitre la satisfaction de vos clients tout en optimisant

Plus en détail

Mesurer le succès Service Desk Guide d évaluation pour les moyennes entreprises :

Mesurer le succès Service Desk Guide d évaluation pour les moyennes entreprises : LIVRE BLANC SUR LES MEILLEURES PRATIQUES Mesurer le succès Service Desk Guide d évaluation pour les moyennes entreprises : Choisir la meilleure solution de support technique et améliorer le retour sur

Plus en détail

Sommaire. Première partie

Sommaire. Première partie Sommaire Introduction... XIX Première partie Pour bien piloter, il faut mieux mesurer Chapitre 1 Vos tableaux de bord ne sont plus efficaces... 3 Rôle du tableau de bord...3 Le modèle conducteur, automobile

Plus en détail

AGENCEUR D INTÉRIEUR. Une équipe aux. multiples savoir-faire. un métier valorisant! www.deviensagenceur.fr

AGENCEUR D INTÉRIEUR. Une équipe aux. multiples savoir-faire. un métier valorisant! www.deviensagenceur.fr AGENCEUR D INTÉRIEUR un métier valorisant! Une équipe aux multiples savoir-faire www.deviensagenceur.fr L architecte, l architecte d intérieur, le décorateur, le designer et l agenceur d intérieur contribuent

Plus en détail

Gestion des Incidents (Incident Management)

Gestion des Incidents (Incident Management) 31/07/2004 Les concepts ITIL-Incidents 1 «Be prepared to overcome : - no visible management ou staff commitment, resulting in non-availability of resources - [ ]» «Soyez prêts a surmonter : - l absence

Plus en détail

Critères de choix pour la

Critères de choix pour la LIVRE BLANC Critères de choix pour la mise en œuvre d un CRM Un guide pas à pas pour sélectionner le bonpartenaire d intégration de CRM adapté à vosbesoins. INTRODUCTION Vous avez fait votre travail, recherché,

Plus en détail

Retour d expérience. Le rôle du Business Analyst chez Orange. Nadia Magarino & Christophe Dufour 29 avril 2015

Retour d expérience. Le rôle du Business Analyst chez Orange. Nadia Magarino & Christophe Dufour 29 avril 2015 Retour d expérience Le rôle du Business Analyst chez Orange Nadia Magarino & Christophe Dufour 29 avril 2015 Plus de 161 000 salariés à votre service mobile entreprises internet et fixe Plus de 161 000

Plus en détail

Analyse des incidents

Analyse des incidents Analyse des incidents Formation B-Quanum 26/06/2012 N. Jacques Coordinatrice Qualité CMSE Introduction Contexte Contrat SPF Coordinateur qualité Médecine nucléaire Hôpital = Entreprise à Haut Risque Efficacité

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

L observatoire «Entreprise et Santé»

L observatoire «Entreprise et Santé» LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL L observatoire «Entreprise et Santé» Viavoice Harmonie Mutuelle en partenariat avec Le Figaro et France Info Enquête auprès des salariés et des dirigeants d entreprise

Plus en détail

PRIMAVERA RISK ANALYSIS

PRIMAVERA RISK ANALYSIS PRIMAVERA RISK ANALYSIS PRINCIPALES FONCTIONNALITÉS Guide d analyse des risques Vérification de planning Modélisation rapide des risques Assistant de registres de risques Registre de risques Analyse de

Plus en détail