PCB Plancher collaborant Système de plancher mixte acier/béton V1/

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "www.bacacier.com PCB Plancher collaborant Système de plancher mixte acier/béton V1/2013-1-"

Transcription

1 PCB Plancher collaborant Système de plancher mixte acier/béton V1/

2 SYSTEME D EMBOITEMENT SOMMAIRE PCB Plancher collaborant Recommandations sur chantiers 3 Règles de poses 5 Coffrage des rives Plan de fixation des bacs Calage du treillis soudé 8 Treillis soudés ADETS 9 Trémie 10 Degré coupe feu et armatures 11 Etaiement et coulage du béton 12 Plancher couleur

3 RECOMMANDATIONS SUR CHANTIER Livraison déchargement > Pour les bacs de longueurs supérieures à m, utiliser une grue mobile équipée d un palonnier. > Pour des longueurs inférieures, le déchargement par chariot élévateur est possible. Stockage Afin de prévenir contre tout risque de rouille blanche (provoquée par une humidité persistante) nous vous conseillons d incliner les paquets en utilisant des cales d épaisseurs différentes et de les bâcher. Cette disposition permet d éliminer l humidité présente et de créer une circulation d air. Circulation de l air Sécurité Afin de manipuler en toute sécurité les tôles de PCB, porter un casque, des gants ainsi que des chaussures de sécurité. Si les bacs doivent être découpés utiliser des lunettes de sécurité. Découpe des bacs La découpe des bacs s effectue soit à la grignoteuse soit à la disqueuse. Dans le cas de bacs prélaqués, l utilisation de la disqueuse est déconseillée. -3-

4 RECOMMANDATIONS SUR CHANTIER SYSTEME D EMBOITEMENT Manutention des bacs Soulever les bacs sans les riper les uns sur les autres afin d éviter les rayures. Pendant l acheminement des bacs vers la zone de chantier, il est conseillé de les manipuler en position dressée Pose des bacs Le bac doit être fixé à la structure avant de continuer la pose avec un second bac. C est la fixation de recouvrement qui permet de fixer définitivement le premier bac. Ne jamais circuler sur un bac non fixé! -4-

5 RÈGLES DE POSE Structures métalliques et/ou bois APPUI D EXTRÉMITÉ APPUI INTERMÉDIAIRE 50 mm mini 80 mm mini Structures béton APPUI D EXTRÉMITÉ APPUI INTERMÉDIAIRE 0 mm mini 80 mm mini ENGRAVURE APPUI RAPPORTÉ 25 mm mini Closoir 50 mm mini Cornière Appui rapporté 0 mm Recouvrement a a = côte de recouvrement Profil Côte de recouvrement a Tôle recouvrante Tôle recouverte PCB 20 25mm maxi (voir fiche technique PCB 20) PCB 0 40 mm mini 0 à 25 mm maxi de l axe du support PCB 80 PCB ZS 40 mm mini 40 mm mini -5-

6 COFFRAGE DES RIVES SYSTEME D EMBOITEMENT Coffrage bois Treillis soudé Béton 50 mm mini Coffrage bois Treillis soudé 40 mm mini Béton Chaînage Cornière épaisseur 0,5 mm fixée au PCB avec vis autoperceuse Costière avec retour droit Treillis soudé Béton h Fixation costière f 50 mm mini L épaisseur minimum de la costière dépend du débord en porte à faux du nez de plancher f et de l épaisseur de la dalle béton h Epaisseur h (mm) Epaisseur minimum de metal galvanisé pour les costières (mm) Débord en porte-à-faux : f (mm) à 0,88 0, ,2 1,2 1,5 2 2,5 2, ,88 0,88 1 1,2 1,2 1,5 1,5 2 2,5 2, ,88 0,88 1 1,2 1,5 1, ,5 2, ,88 1 1,2 1,5 1, ,5 2,5 2, ,2 1,2 1,5 1, ,5 2,5 2, ,2 1,2 1,5 1, ,5 2,5 2, ,2 1,5 1, ,5 2,5 2,5 2, ,5 1, ,5 2,5 2,5 2, ,5 2,5 2, ,5 2,5 2, ,5 2, ,5 3 3 Costière avec retour (12mm mini) 0,88 1 1,2 1,5 Costière sans retour 2 2,

7 PLAN DE FIXATION DES BACS SYSTEME D EMBOITEMENT Fixations (le numéro indique l ordre de pose) Tôle PCB (la lettre indique l ordre de pose) C 11 D A 4 B mm mini 15 mm mini Etape 1 : Positionner le bac A Etape 2 : Fixer un côté du bac A avec les fixations 1 et 2 Etape 3 : Recouvrir transversalement le bac A avec le bac B Etape 4 : Fixer les 2 bacs à l aide des fixations 3 à. Etape 5 : Recouvrir longitudinalement le bac A avec le bac C Etape : Fixer un côté du bac C avec les fixations à 9 Etape : Recouvrir longitudinalement le bac B et transversalement le bac C avec le bac D Etape 8 : Fixer les 4 bacs à l aide des fixations 10 à 15 Fixation support métallique Fixation support béton Fixation support bois Fixation Clou 0 4,5 x 21 mm Vis autoperceuse 0,3 x 22 mm Fixation Fixation cheville à frapper 0 4,5 x 21 mm Fixation Tirefond à visser 0 8 x 0 mm Couturage Une fois posés et fixés, les bacs doivent être couturés entre eux. Ceci permet la bonne tenue des bacs et l étanchéité de la plateforme créée lors du coulage du béton. L écartement maximal entre deux coutures doit être au maximum de : - 0 cm pour le PCB 20 - cm pour le PCB 0 et le PCB cm pour le PCB ZS Couturage Vis de couture 0,3 x 22 mm --

8 CALAGE DU TREILLIS SOUDÉ Le treillis soudé sert à reprendre les efforts dus au séchage du béton ainsi que les efforts de continuité de la dalle. Un mauvais calage du Treillis soudé provoquera des fissures au droit des appuis intermédiaires car la dalle de plancher collaborant ne sera pas armée en partie haute. Le treillis soudé général doit recouvrir toute la surface de la dalle béton. Afin de respecter l enrobage du treillis prescrit dans l Avis Technique (20mm de la face supérieure de la dalle béton), utiliser des cales posées en sommet de nervure du bac PCB. 2 cm Cale Pose des chapeaux (si besoin) Sur les appuis intermédiaires et si le treillis soudé général n est pas suffisant, un treillis soudé en chapeau est disposé au droit de chaque appui sur une largeur d au moins 0,3 L de chaque côté de l appui 0,3L 0,3L L L Attention : Dans les dalles fines (épaisseur de béton au dessus du profil entre 4 et cm) l enrobage du Treillis soudés peut être difficile à cause de la superposition des nappes de Treillis soudés. Dans ce cas là, utiliser de préférence un Treillis soudé général

9 TREILLIS SOUDÉS ADETS Treillis soudés de surface (NF A35-024) Désignation ADETS Section I S cm 2 /m S s cm 2 /m E e mm D d mm Abouts AV AR ad ag mm / mm Nombre de fils N n Longueur Largeur L l m Masse nominale kg/m 2 Surface 1 rouleau ou 1 panneau m 2 Masses 1 rouleau ou 1 panneau kg Colisage PAF C 0,80 0,80 0, ,5 4,5 / / ,0 1,250 8,4 10,80 Treillis soudés de structure (NF A ou NF A ) Désignation ADETS Section S cm 2 /m S s cm 2 /m E e mm D d mm Abouts AV AR ad ag mm / mm Nombre de fils N n Longueur Largeur L l m Masse nominale kg/m 2 Surface 1 rouleau ou 1 panneau m 2 Masses 1 rouleau ou 1 panneau kg Colisage ST 10 1,19 1,19 1, ,5 5,5 / / ,80 1,80 11,52 21,54 50 ou 80 ST 15 1,42 1,42 1, / / ,220 9,0 21,31 0 ST 20 1,89 1,89 1, /150 5/ ,48 14,40 35,81 40 ST 25 2,5 2,5 1, /150 5/ ,020 14,40 43,49 40 ST 25 CS 2,5 2,5 2, /5 5/ ,02,20 28,99 40 ST 35 3,85 3,85 1, / ,2 14,40 5,98 30 ST 40 C 3,85 3,85 3, ,040 14,40 8,98 20 ST 50 5,3 5,03 1, / ,2 14,40 5,84 20 ST 50 C 5,03 5,03 5, ,900 14,40 113, 15 ST 0,3,3 2, / ,98 14,40,0 1 ST 5 C,3,3, ,980 14,40 143,1 10 L : longueur du panneau l : largeur du panneau ag D : diamètre du fil de chaîne d : diamètre du fil de trame D (fil le plus long) chaine AR : about arrière AV : about avant E ad = ag : about de rive d (fil le plus court) trame E : espacement fil de chaîne e : espacement fil de trame ad AR e AV L -9-

10 TRÉMIE SYSTEME D EMBOITEMENT Trémie de petite dimension (50x50cm maxi) Sans chevêtre : Pour des trémies de petites dimensions (50x50 cm maxi), le renforcement du plancher est effectué en fixant des cornières (à l aide de vis autotaraudeuses de,3x22mm) de 50x50x5cm sur les nervures perpendiculairement à leur direction de part et d autre de l ouverture. Les figures ci-dessus représentent un exemple de réservation avec cornières. La costière (en rouge) peut être remplacée par un bloc de mousse ou tout autre système adéquat. La découpe du plancher après prise du béton est possible si les renforts ont été prévus avant le coulage. Trémie de grande dimension Pour des trémies de plus grandes dimensions, il y a lieu de mettre en place un chevêtre qui est un élément de structure indépendant du plancher et venant se reprendre sur les solives du bac. Pour toute découpe du plancher après séchage du béton et sans mise en œuvre de renforts au niveau du coulage, adresser vous au service technique BACACIER au :

11 DEGRÉ COUPE FEU ET ARMATURES SYSTEME D EMBOITEMENT L exigence de critère Coupe Feu (CF) des planchers vérifie les critères suivants : R : La résistance mécanique (stabilité au feu) E : L étanchéité aux flammes I : L isolation thermique La durée spécifiée avec le degré coupe feu est le délai d exposition au feu normalisé pour lequel ces critères doivent être vérifiés. > > E : L étanchéité aux flammes Le critère d étanchéité aux flammes et aux gaz chauds ou inflammables est assuré par le plancher collaborant PCB lorsque les conditions de mise en œuvre de ce guide sont respectées. I : L isolation thermique Pour assurer ce critère d isolation thermique, l épaisseur de la dalle de plancher collaborant BACACIER doit respecter les valeurs données dans le tableau ci-dessous : Epaisseur de dalle mini (cm) à respecter pour degré CF par profil Degré CF Profil PCB PCB PCB PCB ZS 15 15* 1 18 * Une chape dure (ou équivalent) de 10 mm d épaisseur est à prévoir pour respecter la température maximale admissible en tous points de la face supérieure de la dalle béton. > R : La résistance mécanique (stabilité au feu) Les planchers BACACIER de la gamme PCB assure une stabilité au feu de 30 minutes sans armatures complémentaires. Au-delà, il faut ajouter des barres d aciers en nervures pour assurer la résistance mécanique. Respecter les enrobages des barres d armatures prévus dans la note de calcul. Enrobage recommandé des barres d armatures à respecter pour degré CF par profil Enrobage Degré CF Profil PCB mm 35 mm 35 mm PCB 0 25 mm 55 mm 5 mm PCB mm 55 mm 5 mm PCB ZS 25 mm 5 mm 5 mm -11-

12 ÉTAIEMENT ET COULAGE DU BÉTON Conditions d étaiement L étaiement, lorsqu il est nécessaire, doit être réalisé conformément aux règles suivantes : - la largeur d une file d étais doit être au moins de 80 mm - l étaiement doit être réalisé à mi-portée - les files d étais doivent rester en place au moins 8 jours après le coulage 80 mm mini Placer une file d étais au milieu de la portée! Minimum 8 jours en place Coulage du béton Le béton doit être réparti de manière uniforme de façon à couvrir des bandes de tôles l une après l autre. Eviter toute accumulation locale de béton

13 ÉTAIEMENT ET COULAGE DU BÉTON Le déchargement par benne du béton doit s effectuer sur les éléments porteurs des tôles afin d éviter une surcharge temporaire. Si possible utiliser une pompe à béton. Pour d autres moyens de bétonnage, créer une aire de circulation stable (planche disposée sur les tôles). Une fois le béton coulé, lisser la surface avec une truelle flamande ou taloche. -13-

14 PLANCHER COULEUR SYSTEME D EMBOITEMENT Le plancher collaborant peut être livré en finition galvanisée ou prélaquée. Optez pour un plafond en couleur avec les tôles de plancher collaborant prélaquées. Il est toutefois possible de réaliser des faux plafonds sous les bacs de planchers collaborants BACACIER. Le système de fixation par suspentes traversant la tôle en fond d onde est possible que ce soit avant coulage ou après coulage à l aide de chevilles de diamètre 8mm maximum

15 Le site le plus pratique et le plus complet du marché, compatible tous terminaux > Outils, services et logiciels online Fichiers.dwg en téléchargement et commande d échantillons de profils et de couleurs en ligne Le bâtiment industriel autrement

16 SYSTEME D EMBOITEMENT vous écoute Par téléphone : du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 18h Par Marques et implantations Trouvez le commercial proche de chez vous 1 Rendez-vous sur notre site internet rubrique «Nous contacter» QR CODE Usine de profilage Structures et ossatures métalliques, profilage industriel Négoce de produits sidérurgiques Solutions de construction métallique, livraison express Innovation esthétique du bâtiment métallique Enseigne de distribution de produits métallurgiques Pliage et distribution de produits d étanchéité Aigueperse (3) Les Roches Prémaries (8) Riscle (32) Bourg-Saint -Andéol (0) Cournon-d Auvergne (3) Aigueperse (3) Aigueperse (3) Cébazat (3) Lempdes (3) Tarbes (5) Riscle (32) Saint Yrieix la Perche (8) Chenove (21) Ville la Grand (4) St Etienne (42) Le Cheylas (38) St Martin le Vinoux (38) Vitrolles (13) Baillargues (34) Merignac (33)

PCB Plancher collaborant

PCB Plancher collaborant V1/2012 PCB Plancher collaborant Guide de mise en œuvre PCB 20 PCB 0 PCB 80 1PCB PCB ZS 1 Toutes nos documentations sont téléchargeables sur www.bacacier.com 2 Version 01 / 2012 Rédaction : Bacacier Conception

Plus en détail

www.bacacier.com Gamme 2014 V2/2014-1-

www.bacacier.com Gamme 2014 V2/2014-1- www.bacacier.com Gamme 2014 V2/2014-1- SOMMAIRE Gamme 2014 Nos sites de profilage : BACACIER AUVERGNE 63 Aigueperse BACACIER ATLANTIQUE 86 Poitiers BACACIER GASCOGNE 32 Riscle BACACIER MERIDIONALE 07 Bourg

Plus en détail

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 Plancher collaborant Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 V1/2011 caractéristiques du profil DÉTAIL GÉOMÉTRIQUE DU 22 728 104 épaisseur (mm) 0,5 0,7 poids (dan/m 2 ) 5,3 7,4 APPLICATION CONSEILLÉE

Plus en détail

ArcelorMittal Construction Belgium. Arval Plancher collaborant Cofrastra 70

ArcelorMittal Construction Belgium. Arval Plancher collaborant Cofrastra 70 ArcelorMittal Construction Belgium Arval Plancher collaborant Cofrastra 7 PANCHERS COABORANTS COFRASTRA 7 CARACTÉRISTIQUES GÉOMÉTRIQUES Face prélaquée d Épaisseur de la dalle de à cm 7 8 96 7 7 APPICATIONS

Plus en détail

PCB 20 Plancher collaborant

PCB 20 Plancher collaborant www.bacacier.com PCB 20 Plancher collaborant Fiche technique - Avis technique CSTB N 3/11-68 V1/2013-1- CARACTÉRISTIQUES DU PROFIL SYSTEME D EMBOITEMENT Profil PCB 20 22 28 104 épaisseur (mm) 0,5 0, poids

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES ÉTAIEMENT 2 MANUTENTION La manutention manuelle est aisée en raison de la légèreté des poutrelles FILIGRANE. Toutefois, en cas de manutention par grue avec élingues ou palonnier,

Plus en détail

DALLES ELEMENTS DE COURS

DALLES ELEMENTS DE COURS CESFA BTP CAO - DAO DALLES ELEENTS DE COURS Contenu : Calcul des actions et des sollicitations Règles de calcul et dimensionnement des dalles Dispositions constructives Page 1 Nous ne traiterons dans ce

Plus en détail

Régulation de la condensation

Régulation de la condensation w w w.b a c a c ier.co m Régulation de la condensation V2/2013-1- LA CONDENSATION SOMMAIRE Régulation de la condensation La condensation Qu est-ce que la condensation? Comment lutter contre ce phénomène?

Plus en détail

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle!

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! Dalles alvéolées en béton précontraint Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! 1. Généralités Les planchers en béton, appelés hourdis, sont aujourd hui devenus des

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

5 LES PLANCHERS. les modes de vibration en cas de charges dynamiques.

5 LES PLANCHERS. les modes de vibration en cas de charges dynamiques. 5 LES PLANCHERS Les planchers ont pour rôle structurel de transmettre les charges et surcharges de fonctionnement du bâtiment aux éléments principaux de l ossature. Ils participent aussi à la stabilité

Plus en détail

Arval. Planchers collaborants. Cofraplus 60

Arval. Planchers collaborants. Cofraplus 60 Cofraplus 6 es photos : Image de synthèse (a Tour) Sport City Tower, Doha (Qatar) Architecte : Concept Architect Hadi Simaan, Floride (USA) Structure : Arup, ondres (Royaume-Uni) Au milieu, à droite Parking

Plus en détail

Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général

Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général page 1 LES DOCUMENTS DE REFERENCE Plan du bureau d études de structures. Plan de préconisation de pose établi par le fabricant, validé par le bureau

Plus en détail

V1/2011 GUIDE DE MISE EN ŒUVRE. TUYLEO 1100 TUILE MéTALLIQUE

V1/2011 GUIDE DE MISE EN ŒUVRE. TUYLEO 1100 TUILE MéTALLIQUE V1/2011 GUIDE DE MISE EN ŒUVRE TUYLEO 1100 TUILE MéTALLIQUE Toutes nos documentations sont téléchargeables sur www.bacacier.com TUYLEO 1100 GROUPE BACACIER Dans sa recherche permanente de compléter sa

Plus en détail

Réhabilitation de bâtiments anciens

Réhabilitation de bâtiments anciens Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars Réhabilitation de bâtiments anciens Remplacer un plancher en bois existant par une dalle massive 1 Introduction Dans les constructions anciennes la plupart

Plus en détail

Le plancher poutrelles hourdis

Le plancher poutrelles hourdis Le plancher poutrelles L E P L A N C H E R POUTRELLES-HOURDIS Chapitre I: Chapître II: Chapitre III: Chapitre IV: Chapitre V: CARACTERISTIQUES GENERALES LES POSSIBILITES DE MONTAGE LA MISE EN ŒUVRE LIMITES

Plus en détail

Modulation de construction et préfabrication

Modulation de construction et préfabrication Chapitre 5 : LES COMPOSANTS PREFABRIQUES EN BETON POUR LE BATIMENT Les composants préfabriqués pour le bâtiment seront divisés en 2 grandes catégories : Les composants linéaires (pieux, poteaux, poutres

Plus en détail

Planchers COFRADAL 200, 230, 260 Version P.A.C ( Prêt Au Coulage du béton sur chantier )

Planchers COFRADAL 200, 230, 260 Version P.A.C ( Prêt Au Coulage du béton sur chantier ) ArcelorMittal Construction France Planchers COFRADAL 200, 230, 260 Version P.A.C ( Prêt Au Coulage du béton sur chantier ) Bureau d études techniques BP 7339 34 086 MONTPELLIER Tel. 04 67 525 176 / Fax.

Plus en détail

PROFIL : 3.45.1000. PROFIL MÉTALLIQUE POUR COUVERTURE SÈCHE Longueur standard : de 1500 à 12000 mm Nuance de l acier : S320 GD selon norme NF EN 10147

PROFIL : 3.45.1000. PROFIL MÉTALLIQUE POUR COUVERTURE SÈCHE Longueur standard : de 1500 à 12000 mm Nuance de l acier : S320 GD selon norme NF EN 10147 Édition n 1 PROFIL : 3.45.1000 PROFIL MÉTALLIQUE POUR COUVERTURE SÈCHE Longueur standard : de 1500 à 12000 mm Nuance de l acier : S320 GD selon norme NF EN 10147 Revêtement Épaisseur (mm) Galvanisé Z275

Plus en détail

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO NERGALTO, NERLAT, GALTO Facilité d emploi, Adaptabilité, Performance Les lattis métalliques nervurés NERLAT et NERGALTO sont la solution LATTIS adoptée par les

Plus en détail

Transformation de couverture sèche en toiture-terrrasse

Transformation de couverture sèche en toiture-terrrasse F-c1 2 e édition Janvier 2006 Cahier de Prescriptions de Pose Transformation de couverture sèche en toiture-terrrasse Travaux de rénovation 1 - Objet Le présent Cahier concerne la mise en œuvre de panneaux

Plus en détail

LES DIFFERENTS PLANCHERS

LES DIFFERENTS PLANCHERS LES DIFFERENTS PLANCHERS 1. FONCTIONS: 1.1. Stabilité mécanique : Les planchers sont calculés pour supporter les charges et les transmettre aux éléments porteurs sur les lesquels ils reposent (poutres,

Plus en détail

GUIDE DU BONNE EMPLOI Stockage et manipulation des colis et panneaux

GUIDE DU BONNE EMPLOI Stockage et manipulation des colis et panneaux Page: 1 de 10 1. OBJET L objet de cet document c est d informer le client sur des réglés de correcte emploi des panneaux en matière de logistique et mise en ouvre a fin d obtenir un résultat final optimisé

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

Chainage Longrines Semelles Poteaux Linteaux

Chainage Longrines Semelles Poteaux Linteaux Édition n 3 5 5 2 3 4 5 Chainage Longrines Semelles Poteaux Linteaux 4 2 3 5 3 Profils, dimensions gérés en stock Autre format, nous consulter Les poids indiqués dans les tableaux sont théoriques 2 Assemblage

Plus en détail

Créer ou rénover un plafond

Créer ou rénover un plafond Plafonds Novembre 2004 Code : F3820 Photo : Nomades. Créer ou rénover un plafond Plafonds suspendus Placostil, Plafonds enduits au plâtre Perfoplaque Vous voulez : remettre à neuf un plafond abîmé, réduire

Plus en détail

La plate-forme de stockage

La plate-forme de stockage La plate-forme de stockage Optimisez l espace disponible et multipliez par deux les surfaces de votre entreprise. Robustesse Sécurité Esthétique 2 solutions techniques pour satisfaire au mieux vos exigences

Plus en détail

Plancher poutrelle précontrainte. La solution idéale pour votre maison.

Plancher poutrelle précontrainte. La solution idéale pour votre maison. Plancher poutrelle précontrainte La solution idéale pour votre maison. Le plancher poutrelle précontrainte : la solution idéale Choisir le plancher poutrelle précontrainte, c est choisir une solution industrielle

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES 1 INTRODUCTION AU PRODUIT 3 QUALITE PROFILS 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 9 TABLEAU DE PRE-DIMENSIONNEMENT 10 2 INTRODUCTION AU PRODUIT DESCRIPTION Les

Plus en détail

Planchers à entrevous FABRIBOIS LA PERFORMANCE À TOUS LES NIVEAUX. www.planchers-fabre.fr

Planchers à entrevous FABRIBOIS LA PERFORMANCE À TOUS LES NIVEAUX. www.planchers-fabre.fr s à entrevous FABRIBOIS LA PERFORMANCE À TOUS LES NIVEAUX www.planchers-fabre.fr Domaines d application et performances 5 bonnes raisons de choisir la solution FABRIBOIS Applications planchers Performances

Plus en détail

TUILE REX 24.183.910 MODE D'EMPLOI

TUILE REX 24.183.910 MODE D'EMPLOI TUILE REX 24.183.1100 REX 24.183.910 MODE D'EMPLOI CONTENU LES AVANTAGES 3 LES CARACTERISTIQUES 4 LA MISE EN OEUVRE ILLUSTRÉE 5 LES BONNES PRATIQUES SUR CHANTIER 9 LES ACCESSOIRES 11 2 LES AVANTAGES MONTAGE

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES

2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES 2.4.1. DESCRIPTION 2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES RONVODAL fabrique 3 types de planchers en béton précontraint : - la dalle alvéolaire classique ou dalle RC utilisée en plancher et éventuellement

Plus en détail

www.omnias.be REZ Pour calculer le prix budget d'une ossature OAS type MODUHOME(sur mesure) (habitable, extérieur murs) /m2 /m2 /m2 /m2 /m2

www.omnias.be REZ Pour calculer le prix budget d'une ossature OAS type MODUHOME(sur mesure) (habitable, extérieur murs) /m2 /m2 /m2 /m2 /m2 www.omnias.be Groupe MODUHOME POURQUOI OMNIAS? Données ou créations Etudes de stabilité Note de calcul Etude d'exécution Commandes Logistique Service du projet et optimisation Normes Officielles Traçage

Plus en détail

ArcelorMittal Construction Benelux. Arval Cofradal 200. Bâtiment : Espace Petrusse, Luxembourg

ArcelorMittal Construction Benelux. Arval Cofradal 200. Bâtiment : Espace Petrusse, Luxembourg ArcelorMittal Construction Benelux Cofradal Bâtiment : Espace Petrusse, Luxembourg SOMMAIRE COFRADAL COFRADAL Caractéristiques géométriques 70 Page 130 CARACTÉRISTIQUES GÉOMÉTRIQUES 1 1 140 CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

PLANCHERS À PRÉDALLES CARNET DE CHANTIER. Guide de mise en œuvre COLLECTION RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT MÉTIER. Édition SEBTP

PLANCHERS À PRÉDALLES CARNET DE CHANTIER. Guide de mise en œuvre COLLECTION RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT MÉTIER. Édition SEBTP PLANCHERS À PRÉDALLES Guide de mise en œuvre COLLECTION RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT MÉTIER Édition SEBTP SOMMAIRE PLANCHERS À PRÉDALLES GUIDE DE MISE EN ŒUVRE 1. Au démarrage 1. Documents de référence -----------------------03

Plus en détail

APPLICATION RULES Fication mecanique de l étancheite

APPLICATION RULES Fication mecanique de l étancheite APPLICATION RULES Fication mecanique de l étancheite AR-09 APPLICATION RULES 1.1 GENERALITES Avec un complexe d étanchéité fixé mécaniquement, on peut considérer trois familles de techniques : A. Les panneaux

Plus en détail

Bora. Panneau sandwich de couverture Bora

Bora. Panneau sandwich de couverture Bora Bora by Panneau sandwich de couverture Bora PANNEAU SANDWICH DE COUVERTURE Bora Le panneau Bora est un produit technique combinant les fonctions de couverture, de structure portante, d isolation et de

Plus en détail

Système de Construction Support de Prévention

Système de Construction Support de Prévention La Prévention Système de Construction Support de Prévention Guide de Mise en œuvre Sécurisée des poutres KP1 Version n 1 La poutre sécurisée KP1 CORRESPONDANCES Des composants sécurisés à manipuler avec

Plus en détail

Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers

Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers Septembre 2011 Termocoffrage Lambda (λ) = 0,038 W/(m.K) Panneau de laine de roche à haute performance thermique

Plus en détail

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Gamme Star L étanchéité Star Parastar : l étanchéité bicouche soudable Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Parastar / Adestar Comment utiliser cette brochure? Pour vous orienter rapidement

Plus en détail

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 57 P.2.0.8 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont

Plus en détail

Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC

Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC Révision A du 25/02/11 Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC Sommaire : I) Introduction Page 1 II) La formation des opérateurs Page 1 III) Les conditions d exploitation 1) La constitution des charges

Plus en détail

KAB-WATERSTOP-COMBINE

KAB-WATERSTOP-COMBINE KAB-WATERSTOP-COMBINE Le profilé KAB est un waterstop-combiné avec bande hydrogonflante incorporée dans sa partie inférieure pour l étanchéité des joints de reprise. Le waterstop-combiné KAB est un PVC

Plus en détail

LES PLANCHERS. Université Joseph Fourier Grenoble

LES PLANCHERS. Université Joseph Fourier Grenoble LES PLANCHERS L3 GCI Université Joseph Fourier Grenoble Plancher en dalle pleine matériel d'étaiement dense coûteux en matériel, en main d'oeuvre et en temps (cf.cours précédent) Structure monolithique

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET... 3

SOMMAIRE 1. OBJET... 3 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET... 3 2. DOMAINE D APPLICATION... 5 3. CALCULS EN ENVIRONNEMENT AGRESSIF... 7 3.1 Généralités... 7 3.2 Vérification des dalles... 12 3.3 Vérification des poutres... 24 3.4 Calculs

Plus en détail

BACACIER PLIAGE Fabrication d accessoires de finition pour l enveloppe du bâtiment. finitions standards ou réalisées sur mesure.

BACACIER PLIAGE Fabrication d accessoires de finition pour l enveloppe du bâtiment. finitions standards ou réalisées sur mesure. 04/2010 Catalogue Catalogue pliage pliage BACACIER PLIAGE Fabrication d accessoires de finition pour l enveloppe du bâtiment. finitions standards ou réalisées sur mesure. Sommaire La force d une équipe

Plus en détail

PANNEAUX SANDWICHS Détails de mise en œuvre

PANNEAUX SANDWICHS Détails de mise en œuvre PANNEAUX SANDWICHS Un système de toiture Détail de toiture avec ferme Panne faîtière Panne intermédiaire Poinçon Entrait retroussé Panneaux REXOTOIT PSE REXOTOIT PU Semelle Arbalétrier 3 Détail de toiture

Plus en détail

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme.

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme. LES PLANCHERS Introduction - Charges supportées par les planchers -Poids propre -Revêtement -Cloisons -Exploitation Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le

Plus en détail

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Produit Breveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Toiture-Terrasse Combles Sous-toiture Haut d étage Haut

Plus en détail

Les prédalles Standards opérationnels

Les prédalles Standards opérationnels avec le conseil de Les prédalles Standards opérationnels Contexte et objectif La prédalle est un produit éprouvé depuis plus de 50 ans, pour réaliser des dalles allant jusqu à 8 m de portée. Les planchers

Plus en détail

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam Tablier métallique Une division du Groupe Canam TABLE DES MATIÈRES PAGE NOS SERVICES... 4 NOTES SUR LES TABLEAUX DE CHARGE... 5 P-3615 & P-3606 DIMENSIONS & PROPRIÉTÉS PHYSIQUES... 6 TABLEAUX DES CHARGES

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 01 13 Le maçon à son poste de travail Partie 5 : Stabilisation des murs maçonnés en phase de construction La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les

Plus en détail

L HABILLAGE MÉTALLIQUE PROFIL GAGNANT. www.profil-services-distribution.com

L HABILLAGE MÉTALLIQUE PROFIL GAGNANT. www.profil-services-distribution.com L HABILLAGE MÉTALLIQUE PROFIL GAGNANT COUVERTURE TÔLE TUILE PAGE PAGE 4 COVER STEEL 3.35 COVER STEEL 3.39 PLATEAUX DE BARDAGE PAGE 13 TÔLE TUILE 1100 26 MUR STEEL 400.90 BARDAGES & CLINS PAGE 18 MUR STEEL

Plus en détail

Le Plancher Nouvelle Génération

Le Plancher Nouvelle Génération Le Plancher Nouvelle Génération ISOLTOP ZAC du Plan 191 Avenue du counoise 84320 Entraigues sur la sorgue Tel : 04 90 23 52 42 Fax : 04 90 23 51 83 contact@isoltop.com www.isoltop.com Version 5 1 Bien

Plus en détail

Isolants en sous face de dalle Principes de mise en œuvre

Isolants en sous face de dalle Principes de mise en œuvre Isolants en sous face de dalle Principes de mise en œuvre Détail produits p. 106 à 132 Les panneaux de la gamme Fibralith sont mis en œuvre : soit en coffrage isolant de dalle béton ou fond de coffrage

Plus en détail

Des solutions innovantes pour votre entrepôt www.bito.fr. Rayonnages à palettes P R O. La perfection est notre passion!

Des solutions innovantes pour votre entrepôt www.bito.fr. Rayonnages à palettes P R O. La perfection est notre passion! Rayonnages à palettes P R O La perfection est notre passion! Rayonnage à palettes, système PRO Des rayonnages à la pointe de la technologie produit BITO la compétence du fabricant combinée à une équipe

Plus en détail

Conduits-gaines horizontaux Stucal

Conduits-gaines horizontaux Stucal E01 Conduits-gaines de ventilation et de désenfumage Conduits-gaines horizontaux Stucal Généralités et principes de fonctionnement On appelle conduit un volume fermé servant au passage d un fluide déterminé

Plus en détail

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003 KNAUF Thane 24 KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Description Panneaux isolants en polyuréthane rigide KNAUF Thane 24 à performances thermiques

Plus en détail

> GUIDE DE MISE EN OEUVRE LES SOLUTIONS RECTOR. Sommaire

> GUIDE DE MISE EN OEUVRE LES SOLUTIONS RECTOR. Sommaire > GUIDE DE MISE EN OEUVRE LES SOLUTIONS RECTOR Sommaire 1- Plan de pose 2- Réception, stockage et manutention 3- Mise en œuvre > préparation des supports > pose des poutrelles > étaiement et enlèvement

Plus en détail

GAMME SANDWICH. Isolant : Polystyrène PG Th 32 thermo-acoustique.

GAMME SANDWICH. Isolant : Polystyrène PG Th 32 thermo-acoustique. GAMME SANDWICH Descriptif Général Parement supérieur : Panneau de particules de bois 10 mm hydrofuge (P5), pouvant recevoir sur demande 2 contrelattes en bois de section 25 x 27, permettant de reconstituer

Plus en détail

Déchargement, manutention et stockage des armatures sur les chantiers du bâtiment

Déchargement, manutention et stockage des armatures sur les chantiers du bâtiment Fiche Prévention - E5 F 03 13 Déchargement, manutention et stockage des armatures sur les chantiers du bâtiment La manutention d armatures sur les chantiers du bâtiment est une tâche fréquente, voire quotidienne.

Plus en détail

Pilkington Profilit. Verre profilé et système de montage Pilkington Profilit. Conforme à l Avis Technique 2/09-1385. - Édition française -

Pilkington Profilit. Verre profilé et système de montage Pilkington Profilit. Conforme à l Avis Technique 2/09-1385. - Édition française - Systèmes verriers Verre profilé et système de montage Conforme à l Avis Technique /09-385 - Édition française - - Le programme de livraison Épaisseur du verre 6 mm, hauteur des ailes 4 mm 6 6 50 K5 7 4

Plus en détail

Solutions de plancher

Solutions de plancher Solutions de plancher partenaire En SOLutiOnS DE plancher DE L AVAnt-prOJEt A LA realisation Echo est un fabricant d éléments de plancher en béton précontraint destinés à la construction résidentielle

Plus en détail

Prédalles Alpha-Béton

Prédalles Alpha-Béton 1. Description Elément de plancher préfabriqué constitué d une dalle de béton mince préfabriquée en atelier de 5 à 7 cm d épaisseur comprenant l armature inférieure nécessaire et complétée par une couche

Plus en détail

proforma terrassement

proforma terrassement proforma terrassement La qualité du terrassement est décisive, un terrassier professionnel doit vous garantir un strict respect des cotes et des niveaux. Nous vous conseillons vivement la mise en place

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects:

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects: Les toitures plates 1. Introduction aux toitures plates Les toitures plates peuvent être constituer d'une charpente traditionnelle en acier jouant le rôle de support, composée de poutres et de pannes surmontées

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE CHALET

FICHE TECHNIQUE CHALET Chalet FICHE TECHNIQUE CHALET I- DESCRIPTION ET UTILITE DU PRODUIT : C est une construction préfabriquée modulaire, à multiple usages (Habitation, Bureau, Réfectoire, Sanitaire, ), Cette diversité de modules

Plus en détail

Arval. Haironville-Pab COFRADAL 200. Steel solutions for a better world

Arval. Haironville-Pab COFRADAL 200. Steel solutions for a better world COFRADAL 200 Steel solutions for a better world SOMMAIRE COFRADAL 200 Page CARACTÉRISTIQUES GÉOMÉTRIQUES 1 CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES 2 PERFORMANCES MÉCANIQUES 3 AUTRES PERFORMANCES 4 DÉTAILS CONSTRUCTIFS

Plus en détail

Les solutions support d enduit mince avec isolation

Les solutions support d enduit mince avec isolation Les solutions support d enduit avec isolation Th38 SE Th38 SE FM+ Dimensions : Th38 SE : 1200 x 600 x épaisseurs 20 à 300 mm Th38 SE FM+ : 500 x 500 x épaisseurs 60 à 120 mm (autres dimensions sur consultation)

Plus en détail

Le Prémur KP1. Le guide d utilisation

Le Prémur KP1. Le guide d utilisation Le Prémur KP1 Le guide d utilisation Le Prémur complète la gamme des produits KP1. Pour tirer avantages de ce procédé et l associer avec nos autres solutions et l adapter à votre chantier, il est nécessaire

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA PLATE FORME SUR POTEAUX

GUIDE PRATIQUE DE LA PLATE FORME SUR POTEAUX GUIDE PRATIQUE DE LA PLATE FORME SUR POTEAUX FORM QUA 137 B Platefor me sur poteaux. H J F K G D E I A B C A : Poteau. B : Cale. C : Semelle de répartition. D : Porteur. E : Cale entre porteurs. F : Solive.

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF

Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF Système d isolation HF Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF Prescriptions de Mise en œuvre des enduits de finition sur panneaux Fibre de bois Version 02

Plus en détail

1 Les Systèmes TPO Firestone

1 Les Systèmes TPO Firestone 1 Les Systèmes TPO Firestone 1. Pour obtenir une étanchéité durable et sans problème, l utilisation d une membrane de qualité supérieure ne suffit pas. L expérience a montré que la membrane d étanchéité

Plus en détail

1 Les Systèmes EPDM Firestone

1 Les Systèmes EPDM Firestone 1 Les Systèmes EPDM Firestone 1. Pour obtenir une étanchéité durable et sans problème, l utilisation d une membrane de qualité supérieure ne suffit pas. L expérience a montré que la membrane d étanchéité

Plus en détail

Le Seacbois LE SEACBOIS. Seacbois

Le Seacbois LE SEACBOIS. Seacbois Le LE SEACBOIS Chapitre I : Chapitre II : Chapitre III : Chapitre IV : CARACTERISTIQUES GENERALES POSSIBILITES DE MONTAGE LA MISE EN OEUVRE LIMITES DE PORTEE 35 Le C H A P I T R E I : CARACTERISTIQUES

Plus en détail

BÂCHE FERMETURE TERRASSE TOIT DE TERRASSE DÉTAILS TECHNIQUES

BÂCHE FERMETURE TERRASSE TOIT DE TERRASSE DÉTAILS TECHNIQUES I - Description : Les toits de terrasses sont des bâches spécialement conçues pour couvrir le toit d une terrasse ouverte. Toile PVC assemblée par soudure, renforts périphériques par ourlets. Avantages

Plus en détail

Dalles alvéolaires précontraintes

Dalles alvéolaires précontraintes Fiche Prévention - E4 F 09 13 Dalles alvéolaires précontraintes Mise en œuvre et stabilité en phase provisoire Les dalles alvéolaires précontraintes (DAP) sont des dalles fabriquées en usine, constituées

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Faciles à poser, économiques, les plaques ondulées sont idéales pour constituer un endroit abrité dans le jardin.

Faciles à poser, économiques, les plaques ondulées sont idéales pour constituer un endroit abrité dans le jardin. Faciles à poser, économiques, les plaques ondulées sont idéales pour constituer un endroit abrité dans le jardin. A) Avant de commencer : Trucs et astuces : En cas de faible pente, utiliser du mastic d'étanchéité

Plus en détail

BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON

BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON c e s t é l é m e n T E R R E Savoir-faire et innovation SOMMAIRE B RIQUES DE STRUCTURE Réglementation Briques C Briques C à barrettes 3 ACCESSOIRES DES BRIQUES DE STRUCTURE

Plus en détail

PANNEAUX SANDWICH BARDAGE EDITION

PANNEAUX SANDWICH BARDAGE EDITION F A Ç A D E PANNEAUX SANDWICH BARDAGE EDITION 1 PANNEAUX SANDWICH BARDAGE SOMMAIRE MOUSSE POLYURETHANE Page ONDATHERM 1040 B 4 PROMISOL 1003 B ou HB PROMISOL 1003 BA ou HBA acoustique G AMME ALLIANCE 6

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

Les bonnes pratiques ANTICIPER ASSURER MAITRISER GUIDE CHANTIER

Les bonnes pratiques ANTICIPER ASSURER MAITRISER GUIDE CHANTIER Les bonnes pratiques ASSURER MAITRISER ANTICIPER GUIDE CHANTIER Anticiper, maîtriser, assurer sont les maîtres mots de la Charte QUALIpreDAL qui attestent la construction qualitative des planchers à prédalles.

Plus en détail

Règlement pour construire une école 4 salles de classe

Règlement pour construire une école 4 salles de classe inter aide Lancem ent et suivi de pro grammes concrets d e développement Règlement pour construire une école 4 salles de classe Ce document présente 9 étapes pour réussir la construction --------- Dimensions

Plus en détail

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F 31 61 Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes 1 PROFIL 6 50 PROFIL 5 BRUCHAPaneel PROFIL 4 PROFIL 3 PROFIL Panneau de bardage laine de roche WP-F FIXATION VISIBLE bonnes

Plus en détail

Plafonds en plaques Gyplat à enduire

Plafonds en plaques Gyplat à enduire A04 Plafonds à enduire au plâtre Plafonds en plaques Gyplat à enduire Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement

Plus en détail

Plafonds Placostil sur montants Montage standard

Plafonds Placostil sur montants Montage standard A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds Placostil sur montants Montage standard Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

LE GÉNIE PARASISMIQUE

LE GÉNIE PARASISMIQUE LE GÉNIE PARASISMIQUE Concevoir et construire un bâtiment pour qu il résiste aux séismes 1 Présentation de l intervenant Activité : Implantation : B.E.T. structures : Ingénierie générale du bâtiment. Siège

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques GUIDE PRATIQUE Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques En application des normes NF DTU 25.41 et 25.42 2 e ÉDITION

Plus en détail

> Guide des planchers isolants. Maisons individuelles

> Guide des planchers isolants. Maisons individuelles > Guide des planchers isolants Maisons individuelles > IPSEO Mieux préserver l énergie ensemble Préserver l énergie est une impérieuse nécessité et la réglementation thermique nous impose de nouvelles

Plus en détail

Knauf façade isolante A1 Enduits décoratifs et laine de roche, une conception ininflammable

Knauf façade isolante A1 Enduits décoratifs et laine de roche, une conception ininflammable Knauf façade isolante A1 Enduits décoratifs et laine de roche, une conception ininflammable Arch. bur. ADW La façade isolante Knauf A1 est recommandée en nouvelles constructions ou en rénovations, là où

Plus en détail

Gamme de chambres froides modulables Notice de montage.

Gamme de chambres froides modulables Notice de montage. Gamme de chambres froides modulables Notice de montage. - 1 - SOMMAIRE CONSEILS PRELIMINAIRES ---------------------------------------------------------------------------------------- - 3 - PRINCIPE D ASSEMBLAGE

Plus en détail

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

LES PLANCHERS COLLABORANTS PCB 60

LES PLANCHERS COLLABORANTS PCB 60 PCB 60 60 61 107 207 828 Détail géométrique de la tôle Détail géométrique de l embossage épaisseur (mm) 0,75 0,88 1 poids (dan/m 2 ) 8,67 10,18 11,57 Application conseillée Coffrage et armature de dalles

Plus en détail

Le Système d isolation ROSE d Owens Corning

Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Plafonds cathédrale (si intégrés) Greniers / Plafonds plats Murs extérieurs Murs intérieurs Sous les planchers Murs

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP: Prescriptions particulières MURS PORTEURS INTERIEURS Allotissement S 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré

Plus en détail