3.1 L OFFRE ET LA DEMANDE : UN MODÈLE DE MARCHÉ CONCURRENTIEL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3.1 L OFFRE ET LA DEMANDE : UN MODÈLE DE MARCHÉ CONCURRENTIEL"

Transcription

1 L offre et la demande 127 Dans ce chapitre, nous exposerons les éléments du modèle de l offre et de la demande, puis nous les assemblerons avant de montrer comment ce modèle peut être utilisé pour comprendre beaucoup de marchés mais pas tous. CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE DANS CE CHAPITRE Ce qu est un marché concurrentiel et comment le modèle de l offre et de la demande permet de le décrire Ce que sont la courbe de demande et la courbe d offre La différence entre les déplacements le long d une courbe et les déplacements de toute une courbe Comment les courbes d offre et de demande déterminent le prix d équilibre et les quantités d équilibre d un marché Comment les prix ramènent le marché à l équilibre en cas de pénurie ou de surplus 3.1 L OFFRE ET LA DEMANDE : UN MODÈLE DE MARCHÉ CONCURRENTIEL Les vendeurs et les acheteurs de café composent un marché un groupe de producteurs et de consommateurs qui échangent un bien ou un service contre paiement. Dans ce chapitre, nous nous intéresserons à un type particulier de marché, un marché concurrentiel. En gros, un marché concurrentiel est un marché sur lequel il y a beaucoup d acheteurs et de vendeurs du même bien ou service. Plus précisément, la caractéristique clé d un marché concurrentiel est qu aucune action individuelle ne peut avoir d influence notable sur le prix auquel le bien ou le service est vendu. Il est cependant important de comprendre que ce n est pas une description qui convient à tous les marchés. Par exemple, ce n est pas une bonne description du marché des boissons gazeuses à base de cola. Sur ce marché, Coca-Cola et Pepsi représentent une telle proportion des ventes totales qu ils sont capables d influencer le prix auquel ces boissons sont achetées et vendues. Mais c est une bonne description du marché du café en grain. Le marché global du café en grain est tellement énorme que même un revendeur de café comme Starbucks ne représente qu une fraction minime des transactions, ce qui le rend incapable d influencer le prix auquel le café en grain est acheté et vendu. Un marché concurrentiel est un marché sur lequel il y a de nombreux acheteurs et vendeurs du même bien ou service, aucun d eux n étant en mesure d influencer le prix auquel le bien ou service est vendu. Il est difficile d expliquer pourquoi les marchés concurrentiels sont différents des autres marchés avant d avoir vu comment fonctionne un marché concurrentiel.

2 128 Partie 2 L offre et la demande Laissons donc cette question de côté nous y reviendrons à la fin du chapitre. Pour le moment, disons simplement qu il est plus facile de modéliser les marchés concurrentiels que les autres marchés. Lorsque vous passez un examen, une bonne stratégie est de commencer par répondre aux questions les plus faciles. Nous ferons la même chose dans cet ouvrage. Nous commencerons donc par les marchés concurrentiels. Quand un marché est concurrentiel, son fonctionnement peut être décrit par un modèle appelé le modèle de l offre et de la demande. Et dans la mesure où beaucoup de marchés sont concurrentiels, le modèle de l offre et de la demande est effectivement très utile. Le modèle de l offre et de la demande est un modèle qui décrit le fonctionnement d un marché concurrentiel. Il y a cinq éléments clés dans ce modèle : La courbe de demande La courbe d offre L ensemble des facteurs qui déterminent un déplacement de la courbe de demande, et l ensemble des facteurs qui déterminent un déplacement de la courbe d offre L équilibre du marché, qui comprend le prix d équilibre et la quantité d équilibre La manière dont le prix d équilibre se modifie quand les courbes d offre et de demande se déplacent La courbe de demande Combien de kilos de café en grain les consommateurs de par le monde sont-ils prêts à acheter une année donnée? À première vue on pourrait essayer de répondre à cette question en regardant le nombre total de tasses de café bues dans le monde chaque jour et la quantité de grains de café nécessaires pour faire une tasse, et en multipliant le tout par 365. Mais cela n est pas suffisant pour répondre à la question parce que la quantité de kilos de café en grain que les consommateurs veulent acheter et donc la quantité de café que les gens veulent boire dépend du prix du café en grain. Quand le prix du café augmente comme ce fut le cas en 2006, certaines personnes en boivent moins, pour passer peut-être à d autres boissons à base de caféine, comme le thé ou le Coca-Cola. (Parfaitement, il y a des gens qui boivent du Coca le matin.) De manière générale, la quantité de café en grain ou de tout autre bien ou service que les gens veulent acheter dépend du prix. Plus le prix est élevé, moins les gens veulent acheter de ce bien ou de ce service ; inversement plus le prix est faible, plus ils veulent en acheter. La réponse à la question «combien de kilos de café en grain les consommateurs veulent-ils acheter?» dépend donc du prix du café en grain. Si vous ne savez pas encore quel sera le prix, vous pouvez commencer par indiquer dans un tableau combien

3 L offre et la demande 129 de kilos de café en grain les individus voudront acheter à des prix différents. On appelle un tableau de ce genre une demande prévisionnelle. Il peut être utilisé pour tracer une courbe de demande, l un des éléments clés du modèle de l offre et de la demande La demande prévisionnelle et la courbe de demande Une demande prévisionnelle est un tableau indiquant les quantités d un bien ou d un service que les consommateurs voudront acheter à des prix différents. À la droite de la figure 3.1 est indiquée une demande prévisionnelle hypothétique de café en grain. Elle est hypothétique dans la mesure où elle n utilise pas des données réelles sur la demande mondiale de café en grain et où elle suppose que tous les cafés en grain sont de qualité égale (avec nos excuses pour les connaisseurs de café). Une demande prévisionnelle indique les quantités d un bien ou d un service que les consommateurs voudront acheter à différents prix. D après le tableau, si le café en grain coûte 1 le kilo, les consommateurs de par le monde voudront acheter 10 milliards de kilos de café en grain sur l année. Si le prix est de le kilo, ils voudront acheter seulement 8,9 milliards de kilos ; si le prix est seulement de le kilo, ils voudront acheter 11,5 milliards de kilos ; etc. Donc plus le prix est élevé, moins les consommateurs voudront acheter de kilos de café en grain. En d autres termes, quand le prix augmente, la quantité demandée de café en grain le montant effectif que les consommateurs sont prêts à acheter pour un prix spécifique diminue. La quantité demandée est le montant effectif d un bien ou service que les consommateurs souhaitent acheter à un prix spécifique. Le graphique de la figure 3.1 est une représentation visuelle des informations du tableau. (Vous pouvez vous reporter à la discussion à propos des graphiques en économie dans l annexe du chapitre 2.) Les abscisses indiquent le prix d un kilo de café, et les ordonnées indiquent les quantités de café en grain. Chaque point sur le graphique correspond à l une des entrées dans le tableau. La courbe joignant ces points est la courbe de demande. Une courbe de demande est une représentation graphique d une demande prévisionnelle, une autre manière de montrer la relation entre la quantité demandée et le prix. Une courbe de demande est une représentation graphique de la demande prévisionnelle. Elle représente la relation entre les quantités demandées et le prix. Notez que la courbe de demande représentée à la figure 3.1 est inclinée vers le bas. Ceci reflète la proposition générale d après laquelle un prix plus élevé réduit la quantité demandée. Par exemple, des personnes qui boivent deux tasses de café par jour quand les grains coûtent 1 le kilo passeront à une tasse quand les grains coûteront 2 le kilo. De la même manière, certaines personnes qui boivent une tasse quand les grains coûtent 1 le kilo boiront plutôt du thé quand les prix doubleront à 2 le kilo, et ainsi

4 130 Partie 2 L offre et la demande Demande prévisionnelle de café en grain Prix du café en grain (par kilo) Quantité de café en grain demandée (milliards de kilos) Prix du café en grain (par kilo) À mesure que le prix augmente, la quantité demandée diminue. Courbe de demande D 7,1 7,5 8,1 8,9 10,0 11,5 14, Quantité de café en grain (milliards de kilos) Figure 3.1 La demande prévisionnelle et la courbe de demande La demande prévisionnelle de café en grain permet de tracer la courbe de demande correspondante, qui indique les quantités d un bien ou service que les consommateurs veulent acheter à tout prix donné. La courbe de demande et la demande prévisionnelle reflètent la loi de la demande : quand le prix augmente, les quantités demandées diminuent. De la même manière, une diminution du prix augmente les quantités demandées. En conséquence, la courbe de demande est inclinée vers le bas. de suite. Dans le monde réel, les courbes de demande sont presque toujours inclinées vers le bas. (Les exceptions sont tellement rares qu on peut les ignorer par commodité.) De manière générale, la proposition d après laquelle toutes choses égales par ailleurs, plus le prix d un bien est élevé et plus les quantités demandées du bien diminuent, est tellement fiable que les économistes appellent cela une «loi», la loi de la demande. La loi de la demande stipule que, toutes choses égales par ailleurs, une augmentation du prix d un bien ou service entraîne une diminution de la quantité demandée de ce bien ou service Les déplacements de la courbe de demande Même si les prix du café étaient bien plus élevés en 2006 qu ils l avaient été en 2002, la consommation mondiale totale de café était plus élevée en Comment pouvonsnous rendre ce fait compatible avec la loi de la demande, selon laquelle un prix plus élevé réduit la quantité demandée, toutes choses égales par ailleurs? La réponse réside dans l hypothèse cruciale toutes choses égales par ailleurs. Dans ce cas, les choses n étaient pas égales par ailleurs. Entre 2002 et 2006, le monde

5 L offre et la demande 131 avait changé de manière à faire augmenter la quantité de café demandée pour tout prix donné. D une part, la population mondiale, et donc le nombre de buveurs de café potentiels, avait augmenté. D autre part, la popularité croissante de différentes sortes de boissons à base de café avait entraîné une augmentation de la quantité demandée pour tout prix donné. La figure 3.2 illustre ce phénomène à partir de la demande prévisionnelle et de la courbe de demande de grains de café. (Comme précédemment, les chiffres de la figure 3.2 sont hypothétiques.) Le tableau de la figure 3.2 indique deux demandes prévisionnelles. La première est une demande prévisionnelle pour 2002, la même que celle représentée à la figure 3.1. La seconde est une demande prévisionnelle pour Elle diffère de celle de 2002 à cause de facteurs tels qu une population plus importante et une plus grande popularité des boissons à base de café, facteurs qui ont entraîné une augmentation de la quantité de grains de café demandée pour tout prix donné. Donc pour n importe quel niveau de prix, la demande prévisionnelle de 2006 est plus importante que la demande prévisionnelle de Par exemple, la quantité de grains de café que les consommateurs veulent acheter pour un prix de 1 le kilo a augmenté de 10 milliards à 12 milliards de kilos par an, la quantité demandée pour le kilo est passée de 8,9 milliards à 10,7 milliards de kilos, etc. Prix du café en grain (par kilo) Courbe de demande en 2002 Courbe de demande en 2006 D 1 D 2 Demandes prévisionnelles de café en grain Prix du café en grain (par kilo) Quantité de café en grain demandée (milliards de kilos) en 2002 en ,1 8,5 7,5 9,0 8,1 9,7 8,9 10,7 10,0 12,0 11,5 13,8 14,2 17, Quantité de café en grain (milliards de kilos) Figure 3.2 Une augmentation de la demande Une augmentation de la population et d autres facteurs génèrent une augmentation de la demande une augmentation de la quantité demandée pour tout prix donné. Ceci est représenté par les deux demandes prévisionnelles l une qui représente la demande en 2002 avant l augmentation de population, et l autre qui montre la demande en 2006 après l augmentation de population et leur courbe de demande correspondante. L augmentation de la demande déplace la courbe de demande vers la droite.

6 132 Partie 2 L offre et la demande Ce qui apparaît clairement dans cet exemple est que les changements intervenus entre 2002 et 2006 ont généré une nouvelle demande prévisionnelle, pour laquelle la quantité demandée à tout prix donné était plus importante que pour la demande prévisionnelle initiale. Les deux courbes de la figure 3.2 montrent la même information graphiquement. Comme vous le voyez, la demande prévisionnelle pour 2006 correspond à une nouvelle courbe de demande D 2 qui se trouve à la droite de la courbe de demande pour 2002, D 1. Ce déplacement de la courbe de demande montre le changement de quantité demandée pour tout prix donné, représenté par le changement de position de la courbe de demande initiale D 1 vers son nouvel emplacement en D 2. Un déplacement de la courbe de demande est un changement de la quantité demandée pour tout prix donné, représenté par un déplacement de la courbe de demande initiale vers une nouvelle position indiquée par une nouvelle courbe de demande. Il est essentiel de distinguer de tels déplacements de la courbe de demande et des déplacements le long de la courbe de demande, qui correspondent à des modifications de la quantité demandée d un bien qui résultent d un changement de prix. La figure 3.3 illustre la différence. Un déplacement le long de la courbe de demande est une modification de la quantité demandée d un bien qui résulte d un changement du prix de ce bien. Le mouvement du point A au point B est un déplacement le long de la courbe de demande : la quantité demandée augmente avec une baisse du prix lorsque l on se Prix du café en grain (par kilo) A C Un déplacement de la courbe de demande B n'est pas la même chose qu'un déplacement le long de la courbe de demande. D1 D ,1 9, Quantité de café en grain (milliards de kilos) Figure 3.3 Déplacement le long d une courbe de demande vs déplacement d une courbe de demande L augmentation de la quantité demandée lorsque l on passe du point A au point B reflète un déplacement le long de la courbe de demande : c est le résultat d une diminution du prix du bien. L augmentation de la quantité demandée lorsque l on passe du point A au point C reflète un déplacement de la courbe de demande : c est le résultat d une augmentation de la quantité demandée pour tout prix donné.

7 L offre et la demande 133 déplace de haut en bas sur la courbe D 1. Ici, une baisse du prix du café en grain de à 1 le kilo génère une augmentation de la quantité demandée de 8,1 milliards à 10 milliards de kilos par an. Mais la quantité demandée peut également augmenter pour un prix inchangé s il y a une augmentation de la demande un déplacement vers la droite de la courbe de demande. Ceci est illustré sur la figure 3.3 par le déplacement de la courbe de demande de D 1 en D 2. Pour un prix constant de le kilo, la quantité demandée augmente de 8,1 milliards de kilos au point A sur D 1 à 9,7 milliards de kilos au point C sur D 2. Quand les économistes disent «la demande de X a augmenté» ou «la demande de Y a diminué», ils veulent dire que la courbe de demande de X ou de Y s est déplacée et non pas que la quantité demandée a augmenté ou diminué à cause d un changement de prix. COMPARAISONS MONDIALES PAYEZ DAVANTAGE, POMPEZ MOINS Pour une illustration concrète de la loi de la demande, regardez comment la consommation d essence varie selon les prix que les consommateurs payent à la pompe. En raison de taxes élevées, l essence et le carburant diesel sont plus de deux fois plus chers dans la plupart des pays européens qu aux États-Unis. Selon la loi de la demande, cela devrait amener les Européens à acheter moins d essence que les Américains et c est effectivement le cas. Comme vous le voyez sur la figure, les Européens consomment par personne moins de la moitié de ce que les Américains consomment en carburant, principalement parce qu ils conduisent des voitures plus petites et moins consommatrices d essence. Les prix ne sont pas le seul facteur affectant la consommation de carburant, mais ils sont probablement la principale raison de la différence de consommation de carburant par personne entre l Europe et les États-Unis. Prix de l essence (par gallon/3,8 l) Allemagne Royaume-Uni Italie France Espagne Japon États-Unis Canada 0,2 0,6 1,0 1,4 Consommation d essence (gallons par jour par habitant) Source : US Energy Information Administration, 2007.

8 134 Partie 2 L offre et la demande LES PIÈGES À ÉVITER Demande vs quantité demandée Quand les économistes parlent d «une augmentation de la demande», ils veulent dire un déplacement vers la droite de la courbe de demande, et lorsqu ils parlent d «une diminution de la demande», ils veulent dire un déplacement vers la gauche de la courbe de demande du moins s ils sont attentifs. Dans le langage quotidien la plupart des gens, y compris des économistes professionnels, utilisent le mot demande sans y faire attention. Par exemple, un économiste dirait «la demande de vols aériens a doublé au cours des 15 dernières années, en partie grâce à une diminution du prix des vols», alors que ce qu il veut dire est que la quantité demandée a doublé. Ce n est pas gênant de manquer de rigueur dans une conversation courante. Mais pour faire de l analyse économique, il est important de faire la différence entre les variations de la quantité demandée, qui impliquent des déplacements le long de la courbe de demande, et des déplacements de toute la courbe de demande. Les étudiants finissent parfois par écrire ce genre de choses : «Si la demande augmente, le prix va augmenter, mais cela entraînera une diminution de la demande, qui fera baisser le prix» et ainsi de suite. Si vous distinguez clairement les variations de la demande, qui signifient des déplacements de la courbe de demande, et les variations de la quantité demandée, vous pouvez éviter pas mal de confusions L interprétation des déplacements de la courbe de demande La figure 3.4 illustre deux manières simples de voir la courbe de demande se déplacer. Quand les économistes parlent d une «augmentation de la demande», ils veulent dire qu il y a un déplacement de la courbe de demande vers la droite : pour n importe quel prix, les consommateurs demandent une quantité plus importante du bien qu avant. Ceci apparaît dans la figure 3.4 par le déplacement vers la droite de la courbe de demande initiale de D 1 en D 2. Et quand les économistes parlent d une «diminution de la demande», ils veulent dire qu il y a un déplacement de la courbe de demande vers la gauche : pour tout prix donné, les consommateurs demandent une quantité plus faible du bien qu avant. Ceci apparaît dans la figure 3.4 par le déplacement vers la gauche de la courbe de demande initiale de D 1 en D 2. Qu est-ce qui a pu faire se déplacer la courbe de demande de café en grain? Nous avons déjà mentionné deux raisons : des changements de population et une évolution de la popularité des boissons à base de café. Mais si vous y réfléchissez, vous pouvez trouver d autres choses susceptibles de déplacer la courbe de demande de café en grain. Par exemple, supposez que le prix du thé augmente. Ceci amènera certaines personnes qui auparavant buvaient du thé à boire plutôt du café, augmentant la demande de café en grain.

Contenu du chapitre. 1. La demande du marché. L offre et la demande. La notion de Demande. Chapitre 1 D 1

Contenu du chapitre. 1. La demande du marché. L offre et la demande. La notion de Demande. Chapitre 1 D 1 L offre et la Chapitre 1 Contenu du chapitre 1. La du marché 2. L offre du marché 3. L équilibre du marché 4. Application: magnétoscope vs lecteur DVD 2 La notion de Demande 1. La du marché Prix C DEMANDE

Plus en détail

4. Offre et demande, les forces du marché

4. Offre et demande, les forces du marché 4. Offre et demande, les forces du marché Trois événements : a) Quand une vague de froid s abat sur l Espagne, le prix du jus d orange grimpe dans tous les supermarchés du pays. b) Quand la chaleur estivalle

Plus en détail

6. Offre, demande et politiques publiques

6. Offre, demande et politiques publiques 6. ffre, demande et politiques publiques Nous avons vu comment : L offre et la demande déterminent le prix d un bien et les quantités échangées à l équilibre. Divers événements déplacent les courbes d

Plus en détail

Chapitre 1: Introduction à la science économique. Objectif: Définir l économique

Chapitre 1: Introduction à la science économique. Objectif: Définir l économique Chapitre 1: Introduction à la science économique 1 Objectif: Définir l économique Tous les problèmes économiques proviennent du fait qu il y a rareté : nos besoins excèdent les ressources dont nous disposons

Plus en détail

Thème 3 : Marchés et prix

Thème 3 : Marchés et prix Thème 3 : Marchés et prix Séquence : Marché et prix Question 1 : Comment se forment les prix sur un marché? Détermination du contexte : Effectifs : 35 élèves Salles : grande salle dans laquelle les élèves

Plus en détail

THEME 3 : MARCHES ET PRIX CHAPITRE : LA DETERMINATION DU PRIX D EQUILIBRE SUR UN MARCHE ET LES VARIATIONS DE PRIX. Prérequis : Couts de production

THEME 3 : MARCHES ET PRIX CHAPITRE : LA DETERMINATION DU PRIX D EQUILIBRE SUR UN MARCHE ET LES VARIATIONS DE PRIX. Prérequis : Couts de production THEME 3 : MARCHES ET PRIX CHAPITRE : LA DETERMINATION DU PRIX D EQUILIBRE SUR UN MARCHE ET LES VARIATIONS DE PRIX Prérequis : Couts de production I. LA DETERMINATION DU PRIX D EQUILIBRE SUR UN MARCHE.

Plus en détail

15. Une théorie macroéconomique de l économie

15. Une théorie macroéconomique de l économie 15. Une théorie macroéconomique de l économie S = I + INE Epargne nationale, investissement et investissement net à l étranger en % du PIB aux Etats-Unis Année S I INE 1960 19,4 18,7 0,7 1970 18,4 18,1

Plus en détail

Chapitre 1. Le marché, lieu de rencontre entre l offre et la demande

Chapitre 1. Le marché, lieu de rencontre entre l offre et la demande Chapitre 1. Le marché, lieu de rencontre entre l offre et la demande La notion de marché, dans les économies industrialisées contemporaines, est devenue pour une large majorité d économistes la référence

Plus en détail

d Économie Politique: Séance 3

d Économie Politique: Séance 3 TP d Économie Politique: Séance 3 April 22, 2002 1 Interdépendance et Bénéfices de l échange 1.1 Rappels Contenu: Observer le bénéfice de l échange, apprendre la différence entre avantage absolu et avantage

Plus en détail

ECONOMIE : Marchés et comportements. Marges & Elasticités

ECONOMIE : Marchés et comportements. Marges & Elasticités ECONOMIE : Marchés et comportements DES COMPORTEMENTS Marges & Elasticités Séance 10 08.04.2013 Des questions sur les séances précédentes? Questions «Marges» That are the questions Raisonnement à la marge

Plus en détail

4. L élasticité et ses applications

4. L élasticité et ses applications Le chapitre précédent nous a montré que : Demande = fonction {prix (-), revenus (+/-), prix produits comparables (+/-), goûts (+), anticipations (+/-), nombre de consommateurs (+)}. Offre = fonction {prix

Plus en détail

On présente souvent les grandeurs proportionnelles dans un tableau de proportionnalité.

On présente souvent les grandeurs proportionnelles dans un tableau de proportionnalité. 3 ème A Fiche D1 - a proportionnalité 1. Rappels : *Exemples de situation de proportionnalité dans la vie courante : 1 ) le prix des fruits au kilo. + on achète de fruits + c est cher. e prix est proportionnel

Plus en détail

2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES

2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES Version intégrale 2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES Par rapport aux séries 2 publiées l'année précédente sur le stock de capital (SDC) et les amortissements, trois adaptations méthodologiques ont été pratiquées

Plus en détail

L'ELASTICITE-PRIX I- QUAND LES PRIX VARIENT...

L'ELASTICITE-PRIX I- QUAND LES PRIX VARIENT... L'ELASTICITE-PRIX La consommation dépend, entre autre, du prix des biens et des services que l'on désire acheter. L'objectif de ce TD est de vous montrer les liens existants entre le niveau et l'évolution

Plus en détail

Chapitre V. B.- Le marché des changes. Aspects financiers du CI. Remy K. Katshingu

Chapitre V. B.- Le marché des changes. Aspects financiers du CI. Remy K. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI B.- Le marché des changes Remy K. Katshingu 1 Plan de cette section 1. Définitions Taux de change Le marché des changes (définition + caractéristiques) 2. Détermination

Plus en détail

Chapitre 3 : La théorie classique des marchés, et ses limites

Chapitre 3 : La théorie classique des marchés, et ses limites Chapitre 3 : La théorie classique des marchés, et ses limites Introduction Comment expliquer l ensemble des échanges observés dans un cadre théorique cohérent? Pourquoi chercher un cadre théorique englobant?

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE PREMIÈRE SECTION : VRAI OU FAUX Question 1.1 Si le taux d intérêt canadien augmente, la demande d actifs canadiens diminue. Question 1.2 Si le dollar canadien s

Plus en détail

3 L offre et la demande

3 L offre et la demande 3 L offre et la demande Principaux points du chapitre 3 LES EFFETS DE L OFFRE ET DE LA DEMANDE SUR LES PRIX LES MARCHÉS HORTICOLES FONCTIONNENT AVEC COMPLEXITÉ DES CHANGEMENTS ONT LIEU DANS LES ARRANGEMENTS

Plus en détail

Chapitre 3 L offre et la demande

Chapitre 3 L offre et la demande Chapitre 3 L offre et la demande 1. Les marchés et les prix 2. La demande 3. L offre 4. L équilibre du marché 5. La prédiction des variations de prix et de quantité 1 Objectifs du chapitre Décrire un marché

Plus en détail

FONCTION DE DEMANDE : REVENU ET PRIX

FONCTION DE DEMANDE : REVENU ET PRIX FONCTION DE DEMANDE : REVENU ET PRIX 1. L effet d une variation du revenu. Les lois d Engel a. Conditions du raisonnement : prix et goûts inchangés, variation du revenu (statique comparative) b. Partie

Plus en détail

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI Balance des paiements & Taux de change R. Katshingu 1 Objectifs d apprentissage A.- La Balance des paiements (BP) 1. Définition et importance de la BP 2. Composition

Plus en détail

3. Un pays dont le PIB per capita est élevé possède généralement un niveau de vie plus élevé qu un pays avec un PIB per capita plus faible.

3. Un pays dont le PIB per capita est élevé possède généralement un niveau de vie plus élevé qu un pays avec un PIB per capita plus faible. Thème 2 Les indicateurs macroéconomiques Questions Vrai ou Faux 1. Pour l économie globale, les revenus doivent être égaux aux dépenses puisque les revenus d un vendeur sont nécessairement égaux aux dépenses

Plus en détail

Direction de la recherche parlementaire

Direction de la recherche parlementaire Mini bulletin MR-105F LES CARTES DE CRÉDIT À FAIBLE TAUX D INTÉRÊT : UNE INNOVATION Terrence J. Thomas Division de l économie Le 27 janvier 1993 Bibliothèque du Parlement Library of Parliament Direction

Plus en détail

Microéconomie B Interrogation du 13 Janvier 2010

Microéconomie B Interrogation du 13 Janvier 2010 Université Paris Ouest Nanterre La Défense Année universitaire 009-0 UFR SEGMI L Economie-Gestion Microéconomie B Interrogation du 3 Janvier 0 Aucun document n est autorisé et les calculatrices sont interdites.

Plus en détail

Quelle évolution pour le prix de l essence?

Quelle évolution pour le prix de l essence? Quelle évolution pour le prix de l essence? Jean-Baptiste Noé www.jbnoe.fr L essence augmente. Comme les prix d ailleurs. Il semble que cela soit une constante de l histoire : les prix augmentent et le

Plus en détail

DES TAUX À TERME POUR QUOI FAIRE? TROIS ILLUSTRATIONS SIMPLES

DES TAUX À TERME POUR QUOI FAIRE? TROIS ILLUSTRATIONS SIMPLES DES TAUX À TERME POUR QUOI FAIRE? TROIS ILLUSTRATIONS SIMPLES Après un bref rappel de la filiation dans laquelle se situe ce travail, on propose trois utilisations simples des taux d intérêt à terme. ROLAND

Plus en détail

UNE ESTIMATION DU PARC AUTOMOBILE À L AIDE DES DURÉES DE VIE DES VÉHICULES

UNE ESTIMATION DU PARC AUTOMOBILE À L AIDE DES DURÉES DE VIE DES VÉHICULES UNE ESTIMATION DU PARC AUTOMOBILE À L AIDE DES DURÉES DE VIE DES VÉHICULES François JEGER Le parc de véhicules automobiles en service vieillit de trois mois par an depuis 1993 : la durée de vie médiane

Plus en détail

STRATÉGIE MARKETING VO COMMENT LA DÉVELOPPER, COMMENT LA CONTRÔLER

STRATÉGIE MARKETING VO COMMENT LA DÉVELOPPER, COMMENT LA CONTRÔLER CHAPITRE 2 STRATÉGIE MARKETING VO COMMENT LA DÉVELOPPER, COMMENT LA CONTRÔLER Ce que Vous allez apprendre dans ce chapitre Les premiers pas de la stratégie VO Le fonctionnement de la matrice de stockage

Plus en détail

1. Une petite économie ouverte dans un monde de capitaux parfaitement mobiles

1. Une petite économie ouverte dans un monde de capitaux parfaitement mobiles Le modèle Mundell-Flemming avec parfaite mobilité des capitaux Le modèle Mundell-Flemming (Robert Mundell, Marcus Flemming, début années 1960) est l extension du modèle IS-LM en économie ouverte. Il partage

Plus en détail

Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire

Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire Les États-Unis sont le marché touristique international le plus important pour le Canada et l Ontario. Par conséquent, on déploie des efforts importants

Plus en détail

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité PRÉPARATIN DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES SÉRIE ES bligatoire et Spécialité Décembre 0 Durée de l épreuve : heures Coefficient : ou L usage d une calculatrice électronique de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

Le modèle IS-LM en économie fermée

Le modèle IS-LM en économie fermée Le modèle IS-LM en économie fermée Le modèle IS-LM en économie fermée Modèle IS-LM : interaction entre le secteur réel et le secteur financier 2 courbes équilibre sur le marché des biens et services (IS)

Plus en détail

Hausse du prix des hydrocarbures

Hausse du prix des hydrocarbures ISSN 1715-2682 Volume 1, numéro 2 17 août 2005 Hausse du prix des hydrocarbures Impact sur les équilibres financiers du Québec Sommaire 1. L augmentation du prix de l essence à la pompe depuis 1999 s explique

Plus en détail

A qui profite le logement cher?

A qui profite le logement cher? A qui profite le logement cher? L envolée des loyers et des prix immobiliers a rendu l accès au logement de plus en plus difficile, avec des coûts fixes qui grèvent fortement le pouvoir d achat des locataires.

Plus en détail

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions L économie ouverte Un modèle de petite économie ouverte V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile Quelques définitions Économie fermée Économie ouverte Exportations et importations Exportations nettes

Plus en détail

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services Chap 6 : L ouverture des économies L ouverture des économies a permis une forte progression des échanges internationaux, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale, même si tous les pays et les secteurs

Plus en détail

CENTRAL MARKET. 1. Matériel. Pour 3 à 5 joueurs, à partir de 8 ans, 45 minutes. 78 cartes : 50 cartes produits, (1 de chaque couleur)

CENTRAL MARKET. 1. Matériel. Pour 3 à 5 joueurs, à partir de 8 ans, 45 minutes. 78 cartes : 50 cartes produits, (1 de chaque couleur) CENTRAL MARKET Pour 3 à 5 joueurs, à partir de 8 ans, 45 minutes 1. Matériel 78 cartes : 50 cartes produits, 15 cartes action, 5 cartes revenu (1 de chaque couleur) 5 cartes rappel de couleur (1 de chaque

Plus en détail

Résumé. Version du 25.7.2007 heg,fm,mzi

Résumé. Version du 25.7.2007 heg,fm,mzi Etude comparative des prix des médicaments entre la Suisse, l Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark, la Grande-Bretagne, la France, l Italie et l Autriche Version du 25.7.2007 heg,fm,mzi Résumé Les coûts

Plus en détail

Gillig Philippe Faculté des Sciences sociales

Gillig Philippe Faculté des Sciences sociales SO00DM24 Approches socio-économiques de la croissance TD 7 : Décrypter les liens entre productivité et rentabilité (d après J-P Piriou, Nouveau manuel de SES, éd. La découverte) Objectifs du TD : 1) analyser

Plus en détail

SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES

SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES Sommaire 1. Suites géométriques... 2 2. Exercice... 6 3. Application des suites géométriques aux mathématiques financières... 7 4. Vocabulaire... 7 5. Exercices :... 8 6.

Plus en détail

Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale

Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale La comptabilité nationale recense deux types de production des intermédiaires financiers. La première est directement

Plus en détail

Les tendances dans les canaux de vente au détail du vin

Les tendances dans les canaux de vente au détail du vin ProWein 2015 Résumé de l étude / 25 février 2015 Les tendances dans les canaux de vente au détail du vin C est un fait largement accepté que dans le commerce mondial du vin les canaux de vente au détail

Plus en détail

LE COUT REEL DE LA VOITURE

LE COUT REEL DE LA VOITURE LE COUT REEL DE LA VOITURE Dernière mise à jour : 5 juillet 2012 Nota : une version plus courte de cet article (3 pages) peut être téléchargée sur www.adetecdeplacements.com/cout_reel_voiture_3p.pdf Quel

Plus en détail

1 Questions de cours. Cours de Olivier Cardi Université de Tours Macroéconomie L2 ECO Année universitaire 2015-2016. TD 2 : L offre de travail

1 Questions de cours. Cours de Olivier Cardi Université de Tours Macroéconomie L2 ECO Année universitaire 2015-2016. TD 2 : L offre de travail Cours de Olivier Cardi Université de Tours Macroéconomie L2 ECO Année universitaire 2015-2016 TD 2 : L offre de travail 1 Questions de cours 1. On considère un ménage représentatif disposant dans l année

Plus en détail

14. Les concepts de base d une économie ouverte

14. Les concepts de base d une économie ouverte 14. Les concepts de base d une économie ouverte Jusqu ici, hypothèse simplificatrice d une économie fermée. Economie fermée : économie sans rapport économique avec les autres pays pas d exportations, pas

Plus en détail

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca La recherche antérieure a montré que la majorité des consommateurs canadiens affichent une préférence marquée pour l achat de produits alimentaires canadiens par rapport aux produits d importation. Est-ce

Plus en détail

Introduction aux Principes d Economie

Introduction aux Principes d Economie Université de Rennes 1 Année 2000-2001 Examen AES 1 ère année Introduction aux Principes d Economie Session de septembre Thierry PENARD (Durée : 2 heures) Correction Exercice 1 : Le marché des téléphones

Plus en détail

Techniques des prévisions de ventes

Techniques des prévisions de ventes Techniques des prévisions de ventes Introduction Les techniques des prévisions de ventes servent à : Anticiper, à éviter les risques et à maitriser au mieux l avenir dans un contexte concurrentiel. PLAN

Plus en détail

Offre de capital. Complétez avec : r (taux d intérêt), C t, C t+1

Offre de capital. Complétez avec : r (taux d intérêt), C t, C t+1 Séance 4 : Offre de travail et de capital Je Révise Offre de travail Le travailleur partage sa journée de 24 heures entre le travail et le loisir de façon à maximiser son utilité. Le travail lui rapporte

Plus en détail

Qu est-ce que le crédit?

Qu est-ce que le crédit? Qu est-ce que le crédit? NIVEAU 9 11 Dans cette leçon, les élèves examineront les différents types de cartes de crédit offertes ainsi que les avantages et les inconvénients d acheter à crédit. Cours Initiation

Plus en détail

quel mode d emploi? Devant des valeurs à risque,

quel mode d emploi? Devant des valeurs à risque, Devant des valeurs à risque, quel mode d emploi? Dans les sciences exactes, la précision est reine. Pas en économie où il est difficile de quantifier certaines variables. Notamment le risque qui n est

Plus en détail

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? L industrie du transport aérien est connue pour la volatilité du prix des billets. Ce phénomène peut rendre

Plus en détail

Les mots repères : questions et calculs. Les mots repères : questions et calculs PRO9 PRO9

Les mots repères : questions et calculs. Les mots repères : questions et calculs PRO9 PRO9 Les mots repères : questions et calculs PRO9 Les mots repères : questions et calculs PRO9 Une fois la (ou les) question(s) repérée(s), il convient de repérer les mots-clés, les mots repères qui vont nous

Plus en détail

Travail de biologie. Quels types de cola les gens boivent en fonction de leur âge, sexe et corpulence

Travail de biologie. Quels types de cola les gens boivent en fonction de leur âge, sexe et corpulence Travail de biologie Projet d éthologique Cours de M. LOMBARD Quels types de cola les gens boivent en fonction de leur âge, sexe et corpulence Réalisé par : Stéphane Costa Borges 303 Ivan Hajdukovic 304

Plus en détail

Chapitre 2 - choix efficace et non-efficace des

Chapitre 2 - choix efficace et non-efficace des Chapitre 2 - choix efficace et non-efficace des firmes Arnold Chassagnon Université Paris-Dauphine (LEDA-SDFi) DU1 - Université Paris-Dauphine, 2009-2010 1 Analyse positive - analyse normative 1 Objectif

Plus en détail

FAQ pour les employés

FAQ pour les employés FAQ pour les employés Votre régime d assurance médicaments est un nouveau régime factuel qui est propulsé par Reformulary MC. Les changements qu il comporte sont innovateurs et différents des changements

Plus en détail

Introduction à la Macroéconomie

Introduction à la Macroéconomie Introduction à la Macroéconomie Cours donné par Federica Sbergami 2011-2012 Travail Pratique No 4 Correction: Vendredi 26 avril 2013 12h15-14h A. Inflation Exercice 1 En se basant sur l hypothèse des prix

Plus en détail

L équilibre Macro-Economique

L équilibre Macro-Economique L équilibre Macro-Economique Jean-Pierre Damon, octobre 1985. La position de départ des théoriciens est la situation d équilibre qui permet à la totalité de la production d être soit consommée, soit utilisée

Plus en détail

Performance des membres du CAD en matière d'aide

Performance des membres du CAD en matière d'aide Extrait de : Coopération pour le développement : Rapport 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/dcr-2010-fr Performance des membres du CAD en matière d'aide Merci de citer ce chapitre

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE MICROÉCONOMIE Licence 1 Semestre 2 - Parcours EM

TRAVAUX DIRIGÉS DE MICROÉCONOMIE Licence 1 Semestre 2 - Parcours EM TRAVAUX DIRIGÉS DE MICROÉCONOMIE Licence 1 Semestre 2 - Parcours EM Aurelia Tison, Anne-Sarah Chiambretto AMU, année 2013 1 La théorie du producteur (séances 1 à 4) La fonction de production : les facteurs

Plus en détail

Consommation et dépenses de médicaments : Comparaison des pratiques françaises et européennes

Consommation et dépenses de médicaments : Comparaison des pratiques françaises et européennes Consommation et dépenses de médicaments : Comparaison des pratiques françaises et européennes Point d information mensuel 19 octobre 2007 Pour comparer les pratiques françaises à celles de quatre autres

Plus en détail

Linéarité proportionnalité Discipline

Linéarité proportionnalité Discipline Cours 3a-1 Linéarité proportionnalité Discipline Sommaire 1 Fonctions affines et linéaires........................................... 2 1.1 Représentation graphique 2 1.2 Linéarité et proportionnalité

Plus en détail

L'économie ouverte. Y = Cd + Id + Gd + Ex

L'économie ouverte. Y = Cd + Id + Gd + Ex L'économie ouverte Dans une économie ouverte, le pays n'est pas contraint de réaliser en toute année l'équilibre entre ses dépenses et sa production de biens et services. Le pays peut dépenser plus qu'il

Plus en détail

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa.

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. L interchange Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. Il n y a pas si longtemps, les consommateurs n avaient d autre choix que d utiliser

Plus en détail

La voiture électrique : un rêve écologique?

La voiture électrique : un rêve écologique? uestion 1 (4 points) La voiture électrique : un rêve écologique?.. Les conclusions de la dernière étude du cabinet Oliver Wyman sur les perspectives du marché de l'électromobilité en 2025 contrastent violemment

Plus en détail

23. Interprétation clinique des mesures de l effet traitement

23. Interprétation clinique des mesures de l effet traitement 23. Interprétation clinique des mesures de l effet traitement 23.1. Critères de jugement binaires Plusieurs mesures (indices) sont utilisables pour quantifier l effet traitement lors de l utilisation d

Plus en détail

2/ LA DEMANDE. R1/p1 R2/p1 R3/P1 x1

2/ LA DEMANDE. R1/p1 R2/p1 R3/P1 x1 2/ LA DEMANDE Nous venons de voir dans le capitre précédent du cours, que le coix optimal du consommateur dépend de son revenu et du prix des biens. Nous allons maintenant nous intéresser aux fonctions

Plus en détail

CONSTRUCTION ET INTERPRÉTATION DE LA MATRICE BCG : LE CAS SOUND - CORRECTION

CONSTRUCTION ET INTERPRÉTATION DE LA MATRICE BCG : LE CAS SOUND - CORRECTION CONSTRUCTION ET INTERPRÉTATION DE LA MATRICE BCG : LE CAS SOUND - CORRECTION Question 1.a) Remplir le tableau Voir fichier Excel, avec les tableaux intermédiaires qui peuvent servir à affiner l analyse.

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance 1 ère partie : La baisse du prix du pétrole Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : expliquer l objectif du crédit; analyser le rôle et l importance du crédit en ce qui concerne

Plus en détail

À votre service...? Let s drive business

À votre service...? Let s drive business À votre service...? Analyse du marché : L entreprise satisfaitelle les attentes des consommateurs européens en ce qui concerne la prise de rendez-vous et les délais de livraison? Étude de marché : Prestation

Plus en détail

Note de synthèse. Lutter contre la consommation nocive d alcool Politiques économiques et de santé publique

Note de synthèse. Lutter contre la consommation nocive d alcool Politiques économiques et de santé publique Note de synthèse Lutter contre la consommation nocive d alcool Politiques économiques et de santé publique Mai 2015 Direction de l'emploi, du Travail et des Affaires sociales Le nouveau rapport phare de

Plus en détail

CHOIX OPTIMAL DU CONSOMMATEUR. A - Propriétés et détermination du choix optimal

CHOIX OPTIMAL DU CONSOMMATEUR. A - Propriétés et détermination du choix optimal III CHOIX OPTIMAL DU CONSOMMATEUR A - Propriétés et détermination du choix optimal La demande du consommateur sur la droite de budget Résolution graphique Règle (d or) pour déterminer la demande quand

Plus en détail

Chapitre 9. La théorie du choix du consommateur

Chapitre 9. La théorie du choix du consommateur Chapitre 9 La théorie du choix du consommateur Le consommateur Comment sont prises les décisions de consommation? La théorie économique propose un modèle Le consommateur a un comportement maximisateur

Plus en détail

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Répartition des actifs des fonds de pension et

Plus en détail

Exercices de TD : Commerce international

Exercices de TD : Commerce international Exercices de TD : Commerce international 1 Balance des paiements Exercice 1.1 : Soit : BC : la balance courante, S p : l épargne privée, I : l investissement, G : les dépenses publiques et T : les impôts.

Plus en détail

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes On peut calculer les rentabilités de différentes façons, sous différentes hypothèses. Cette note n a d autre prétention que

Plus en détail

Comprendre... Les Effacements

Comprendre... Les Effacements Comprendre... Les Effacements Un effacement est une diminution temporaire de Qu est-ce la consommation d électricité par rapport à une consommation initialement prévue. Cette diminution que c est? est

Plus en détail

Contribution des industries créatives

Contribution des industries créatives RÉSUMÉ - Septembre 2014 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes de PIB et d emploi Évolution 2008-2011 2 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes

Plus en détail

Initiation à la Microéconomie Licence 1, Semestre 1 TD 2 Correction des questions

Initiation à la Microéconomie Licence 1, Semestre 1 TD 2 Correction des questions Initiation à la Microéconomie Licence 1, Semestre 1 TD 2 Correction des questions 1. Utilisez les courbes d offre et de demande pour illustrer comment chacun des évènements suivants devrait affecter le

Plus en détail

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision Conclusion générale Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la rédaction de cette thèse. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision rationnelle compatible

Plus en détail

En tendance, le nombre de mariages et le taux de nuptialité sont en baisse

En tendance, le nombre de mariages et le taux de nuptialité sont en baisse Le nombre de mariages est en baisse tendancielle. Il passe de 2 236 en 196 à 1 714 en 211. Inversement, le nombre de divorces a augmenté fortement en passant de 13 en 196 à 1 27 en 211. Les mariages entre

Plus en détail

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces résumé en 2014, nous avons mené une étude auprès de 0 investisseurs dans huit pays à travers le monde (australie, france, allemagne,

Plus en détail

Partie A : revenu disponible des ménages. construction d une courbe de Lorenz

Partie A : revenu disponible des ménages. construction d une courbe de Lorenz Correction TD n 4 Math-SES Courbe de Lorenz Objectif du TD : réinvestissement des connaissances de statistiques, étude des inégalités de répartition des revenus disponibles et comparaison avec la répartition

Plus en détail

INDICATIONS COMPLÉMENTAIRES

INDICATIONS COMPLÉMENTAIRES eduscol Sciences économiques et sociales - Première ES Science économique 2. La production dans l entreprise Ressources pour le lycée général et technologique Fiche 2.1 : Comment l entreprise produit-elle?

Plus en détail

3. Interdépendance et bénéfices de l échange

3. Interdépendance et bénéfices de l échange 3. Interdépendance et bénéfices de l échange L économie étudie la manière dont la société gère ses ressources rares, càd. comment la société produit et distribue des biens et services pour satisfaire les

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

Chapitre 5. Le monopole

Chapitre 5. Le monopole Chapitre 5. Le monopole 5.1. Présentation. Une entreprise est dite en situation de monopole lorsqu elle est l unique offreur sur le marché d un bien, si le nombre de demandeurs sur le marché est grand

Plus en détail

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v 2/2013 1. Introduction. L un des freins récurrent à l achat d un Véhicule Electrique réside dans le fait que l investissement initial

Plus en détail

Memo: Comment évaluer la valeur de marché d un bateau d occasion

Memo: Comment évaluer la valeur de marché d un bateau d occasion Memo: Comment évaluer la valeur de marché d un bateau d occasion (Mis à jour en janvier 2015) Pour avoir une idée sérieuse de la valeur de marché d un bateau d occasion, on ne devrait considérer que les

Plus en détail

Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes

Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes Examen 2 Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes L usage de la calculatrice programmable est autorisé. La bonne présentation de la copie est de rigueur. Cet examen comporte 7 pages et 5 exercices.

Plus en détail

CHAPITRE 1 : DE LA FONCTION DE DEMANDE DU CONSOMMATEUR À LA DEMANDE DE MARCHÉ

CHAPITRE 1 : DE LA FONCTION DE DEMANDE DU CONSOMMATEUR À LA DEMANDE DE MARCHÉ CHAPITRE : DE LA FONCTION DE DEMANDE DU CONSOMMATEUR À LA DEMANDE DE MARCHÉ..Introduction.2. Le point de départ de l analyse micro-économique du consommateur.3. La fonction de demande individuelle.4. Effets

Plus en détail

REFORME DU CREDIT A LA CONSOMMATION DECRET SUR LE REMBOURSEMENT MINIMAL DU CAPITAL POUR LES CREDITS RENOUVELABLES

REFORME DU CREDIT A LA CONSOMMATION DECRET SUR LE REMBOURSEMENT MINIMAL DU CAPITAL POUR LES CREDITS RENOUVELABLES REFORME DU CREDIT A LA CONSOMMATION DECRET SUR LE REMBOURSEMENT MINIMAL DU CAPITAL POUR LES CREDITS RENOUVELABLES DOSSIER DE PRESSE FICHE 1 Une réforme pour réduire le coût des crédits renouvelables et

Plus en détail

Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel

Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel Objectifs du Taux Annuel Effectif Global (TAEG) et du Taux d Intérêt Effectif (TIE) Le coût réel d un crédit inclut non seulement l intérêt,

Plus en détail

Sensibilité du rendement actuariel au nombre de trimestres rachetés

Sensibilité du rendement actuariel au nombre de trimestres rachetés IV.B.2.c. Sensibilité du rendement actuariel au nombre de trimestres rachetés L étude de sensibilité est réalisée pour les profils cadre et non-cadre n entrainant pas de réversion et n ayant élevé aucun

Plus en détail

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité).

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Lycée Jacques Monod février 05 Exercice : Voici les graphiques des questions. et.. A 4 A Graphique Question. Graphique Question..

Plus en détail

Temps Distance Vitesse

Temps Distance Vitesse Temps Distance Vitesse Jean-Noël Gers Février 2005 CUEEP Département Mathématiques p1/27 Ce dossier contient un certain nombre de problèmes classiques sur la rencontre de mobiles évoluant à vitesse constante.

Plus en détail

Rappel mathématique Germain Belzile

Rappel mathématique Germain Belzile Rappel mathématique Germain Belzile Note : à chaque fois qu il est question de taux dans ce texte, il sera exprimé en décimales et non pas en pourcentage. Par exemple, 2 % sera exprimé comme 0,02. 1) Les

Plus en détail

Politique budgétaire. Notre objectif est d étudier les répercussions des dépenses publiques et de la fiscalité sur le revenu et l emploi.

Politique budgétaire. Notre objectif est d étudier les répercussions des dépenses publiques et de la fiscalité sur le revenu et l emploi. Politique budgétaire Notre objectif est d étudier les répercussions des dépenses publiques et de la fiscalité sur le revenu et l emploi. Nous continuons de supposer qu il s agit d une économie fermée mais

Plus en détail

InfoMaison No.08. LA NOTION DU NOMBRE DE MOIS D INVENTAIRE (Mi)

InfoMaison No.08. LA NOTION DU NOMBRE DE MOIS D INVENTAIRE (Mi) InfoMaison No.08 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail