Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de. Les enseignements des. dernières EMD

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de. Les enseignements des. dernières EMD"

Transcription

1 Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de Cliquez la pour mobilité modifier urbaine les styles du? texte du masque Les enseignements des Deuxième niveau dernières EMD Troisième niveau Quatrième niveau Cinquième niveau Séminaire GRT Namur 13 février 2012

2 La loi sur l air de décembre 1996 Rend obligatoire les PDU dans les agglomérations de plus de habitants Premier objectif assigné aux PDU : «La diminution du trafic automobile» Objectif jugé totalement irréaliste par beaucoup 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 2

3 La loi sur l air de décembre 1996 Depuis le milieu du 20ème siècle, l usage de la voiture en ville comme ailleurs ne faisait que croître à un rythme soutenu et régulier et aucun ralentissement de cette croissance n était perceptible Mais à partir de 2006, toutes les EMD montrent une stabilisation et souvent une baisse de l usage de la voiture 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 3

4 Sommaire Rappel des évolutions passées ( ) 2005 : retournement de tendance? Pourquoi? 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 4

5 Sources utilisées Enquêtes ménages déplacements «CERTU» réalisées en France de 1975 à 2011 : plus de 100 enquêtes dans plus de 50 agglomérations Enquêtes nationales transports Comptes transports de la nation Microrecensements suisses BIPE (d après Ministères des transports) 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 5

6 Rappel des évolutions passées ( ) 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 6

7 Mobilité tous modes Evolution de la mobilité tous modes : agglomérations ayant au moins une enquête par période Tous modes Croissance (+14%) après une période de stabilité 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 7

8 Mobilité par modes Evolution de la mobilité selon le mode Marche Voiture conducteur Voiture passager Croissance continue de la mobilité en voiture Stabilisation de la mobilité à pied après une forte baisse 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 8

9 Nombre de déplacements par personne et par jour 2.30 MOBILITÉ EN VOITURE CONDUCTEUR 2.10 Côte Basque Pau Voiron Belfort Brest Toulouse 1.90 Bordeaux Clermont Saint Nazaire Aix Bethune Troyes Lorient Valence Etang De Berre Le Mans Besancon Toulouse Strasbourg Montpellier Lille 1.70 Reims Maubeuge Nancy Clermont Cherbourg Rennes Dunkerque Grenoble Etang De Berre Belfort Toulon Saint Etienne Reims Elbeuf Côte d'azur Bordeaux Le Havre 1.50 Lyon Nantes Rouen Dijon Grenoble Valenciennes Fort De France Mulhouse Dunkerque Metz Rennes Douai Strasbourg Aix Toulouse Saint Etienne Grenoble Lille Angers Marseille Belfort 1.30 Valence Amiens Lyon Grenoble Perpignan 1.10 Bordeaux Marseille Toulouse Avignon Toulon Valenciennes Amiens Paris Paris Nantes Lyon 0.90 Paris Nancy Lille Marseille Paris février 2012 Evolutions de la mobilité 9

10 Mobilité par modes Evolution de la mobilité selon le mode TCU Autre TC Vélo Deux roues motorisés Stabilité de la mobilité en TCU (sauf dans les agglomérations à TCSP) Baisse continue de l usage des deux roues (en particulier du vélo) 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 10

11 Motorisation et mobilité des voitures Evolution de l'utilisation des voitures Voitures à disposition pour 1000 personnes Déplacements quotidiens par voiture Ralentissement de la croissance de la motorisation Croissance constante de la mobilité des voitures 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 11

12 Les motifs MOBILITE INDIVIDUELLE MOYENNE PAR PERIODE Travail Affaires personnelles Achats Scolaire Loisirs Visites Université Travail Université Ecole Achats Affaires personnelles Loisirs Visites 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 12

13 Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier les styles du texte du masque 2005 : Retournement de tendance? Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau Cinquième niveau

14 Trafic routier national Evolutions comparées du PIB et du trafic routier en V*Km (base 100 en 1970) PIB Trafic tous réseaux Source : Commission des comptes des transports de la Nation 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 14

15 Mobilité en voiture conducteur Nombre de déplacements par personne et par jour 2.30 MOBILITÉ EN VOITURE CONDUCTEUR Grenoble Bordeaux Toulouse Pau Voiron Beaujolais Côte Basque Vienne Belfort Savoie Brest Côte Basque Limoges Toulouse Genevois Français Nord Isere Bordeaux Clermont Saint Nazaire Aix Bethune Troyes Bordeaux Valence Etang De Berre Le Mans Besancon Lorient Toulouse Strasbourg Dunkerque Montpellier Lille Saint Etienne Reims Maubeuge Reims Clermont Toulon Tours Cherbourg Elbeuf Agglo Bas-Rhin Etang De Berre Grenoble Nancy Elbeuf Nice Saint Etienne Lille Lens Belfort Le Havre RennesAmiens Bordeaux Toulon Rennes Reims Lyon Grenoble Dijon Mulhouse Nantes Rouen Pointe A Pitre Valenciennes Dunkerque Rennes Fort De France Rouen Agglo Aix Toulouse Metz Douai Grenoble Lille Strasbourg Angers Le Havre Grenoble Saint Etienne Marseille Belfort Côte D'Azur Lyon Saint Quentin En Yvelines Valence Lyon Amiens Marseille Strasbourg Cus Perpignan Valenciennes Toulon Amiens Avignon Marseille Paris Paris Lyon Nantes 0.90 Paris Marseille Nancy Lille Paris Source : EMD CERTU 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 15

16 LMCU EMD 2006 Tous modes Pour la première fois, baisse de la mobilité 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 16

17 Grand Lyon EMD 2006 Tous modes Une évolution en dents de scie 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 17

18 Nombre de déplacements par personne et par jour MOBILITÉ TOUS MODES 4.50 Reims Strasbourg 4.00 Lille 3.50 Lyon Strasbourg Lille Rennes Reims Côte d'azur Lyon BordeauxRennes Rouen Toulon ReimsRennes Lille Bordeaux Strasbourg Rouen Toulon Lyon Lyon 3.00 Bordeaux Bordeaux Toulon 2.50 Lille février 2012 Evolutions de la mobilité 18

19 Nombre de déplacements par personne et par jour 4.40 MOBILITÉ TOUS MODES 4.20 Strasbourg 4.00 Lille Grenoble Belfort Dunkerque Grenoble Le Havre Rennes Saint Etienne Clermont Belfort Lyon Aix Reims Cote D'Azur Etang De Berre Rennes Bordeaux Saint Etienne Toulouse Toulon Elbeuf Rouen Côte Basque Toulouse Clermont Dunkerque Reims Lille Lyon Le Havre Rennes Amiens Bordeaux Grenoble Strasbourg Cus Toulon Rouen Agglo Elbeuf Agglo Marseille Côte Basque 3.20 Paris Marseille Paris Côte D'Azur Amiens février 2012 Evolutions de la mobilité 19

20 LMCU LMCU : EVOLUTION DES MOBILITES PAR MODE +40% +27% +20% +25% +21% +15% +5% +0% Voiture conducteur -7.5% Voiture passager Total voiture -12% Deux roues motorisés -7% TCU (Transpole) Vélo Marche Autres Tous -1% modes -6% -22% -21% -31% -36% 1998/ / % 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 20

21 Grand Lyon GRAND LYON : EVOLUTION DES MOBILITES PAR MODE +200% +21% +14% +19% +0% +12% +9% +4% +0% +12% Voiture conducteur Voiture passager Total voiture Deux roues motorisés TCU (TCL) Vélo Marche Autres Tous -3% modes -15% -14% -15% -33% -33% 1995/ / % -7% 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 21

22 La voiture Voiture conducteur Voiture passager Source EMD LMCU 2006 Voiture conducteur Voiture passager Source EMD Lyon 2006 baisse sensible de la mobilité en voiture (-12% à Lille, -15% à Lyon) depuis l'enquête précédente à Lille, baisse de la voiture passager (-22%) nettement supérieure à celle de la voiture conducteur (-7,5%), à Lyon, baisses voisines : taux d occupation des voitures en baisse à Lille, stable à Lyon, 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 22

23 Changements de comportement ou effets de structure A Lille, les évolutions dans la structure de la population devraient entraîner une légère croissance de la mobilité (4,02 contre 4,00 en 1998 et 3,76 observé en 2006). A Lyon, les évolutions de structure de population devraient entraîner effectivement une baisse de la mobilité mais la baisse observée est bien plus forte (3,60 contre 3,63 en 1995 et 3,36 observé en 2006). 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 23

24 Changements de comportement ou effets de structure Evolution de la mobilité selon le type de personne (Lille 2006/1998) 2% 0% 5 à 18 ans Elèves étudiants de plus de 17 ans Actifs moins de 35 ans Actifs ans Actifs plus de 49 ans -1% Chomeurs Retraités Autres inactifs -4% Ensemble -6% -5.3% -8% -9% -10% 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 24

25 Strasbourg (CUS) Une explication à la baisse de la mobilité : le vieillissement de la population 6 30% 5 25% % 15% 10% Population 1997 Population 2009 Mobilité 1997 Mobilité % 0 5 à 17 ans 18 à 24 ans 25 à 34 ans 35 à 49 ans 50 à 64 ans 65 et + 0% Mais explique seulement 12% de la baisse Source ADEUS 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 25

26 Strasbourg (CUS) Une autre explication à la baisse de la mobilité : plus de journées continues Part des journées continues 70% 60% 50% 40% 50% 58% 58% 56% 49% 41% % % 10% 0% Travail École Étude Explique «directement» 20% de la baisse Source ADEUS 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 26

27 Taux de motorisation et usage des voitures CUS Mobilité des voitures Taux de motorisation LMCU Grand Lyon Déplacements par voiture Voitures pour 1000 personnes Déplacements quotidiens par voiture Voitures à disposition pour 1000 personnes Déplacements quotidiens par voiture Découplage possession usage Voitures à disposition pour 1000 personnes 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 27

28 LMCU Temps et distances Déplacements internes des résidents Budget temps en minutes Budget distance en km Durée moyenne des déplacements en minutes Longueur moyenne des déplacements en km Mobilité Vitesse en km/h Évolution 2006/ % +0.4% -5% +7% +5% -2% 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 28

29 Grand Lyon Temps et distances Déplacements internes des résidents Budget temps en minutes Budget distance en km Mobilité Durée moyenne des déplacements en minutes Longueur moyenne des déplacements en km Vitesse en km/h Évolution 2006/ % -7% -7% +5% +1% -4% 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 29

30 Le trafic automobile Déplacements internes des résidents LMCU : évolution des déplacements en voiture comme conducteur Déplacements Trafic (v*km) Longueur moyenne Durée moyenne 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 30

31 Le trafic automobile Déplacements internes des résidents GRAND LYON : évolution des déplacements en voiture comme conducteur Déplacements Trafic (v*km) Longueur moyenne Durée moyenne 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 31

32 La part de la voiture régresse partout Part de marché de la voiture 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 50% 64% 68% 64% BORDEAUX 1978 BORDEAUX 1990 BORDEAUX 1998 BORDEAUX % 53% 38% 48% 54% 53% 48% 42% 55% 60% 56% 38% 48% 53% 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 32 49% 33% COTE D'AZUR 1998 COTE D'AZUR 2009 GRENOBLE 1978 GRENOBLE 1985 GRENOBLE 1992 GRENOBLE 2002 GRENOBLE 2010 LILLE 1976 LILLE 1987 LILLE 1998 LILLE 2006 LYON 1976 LYON 1985 LYON 1995 LYON 2006 MARSEILLE 1976 MARSEILLE % 58% 55% 55% 58% 59% 56% 54% 52% 50% 50%50% 49% 45% 50% 60% 55% MARSEILLE 1997 MARSEILLE 2009 REIMS 1987 REIMS 1996 REIMS 2006 RENNES 1991 RENNES 2000 RENNES 2007 ROUEN 1996 ROUEN 2007 STRASBOURG CUS 1988 STRASBOURG CUS 1997 STRASBOURG CUS 2009 TOULON 1985 TOULON 1998 TOULON 2008

33 La part de la voiture régresse partout sauf dans les petites agglomérations Part de marché de la voiture 80% 70% 62% 64% 67% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% ELBEUF 1997 ELBEUF 2007 MOLSHEIM 1997 MOLSHEIM février 2012 Evolutions de la mobilité 33

34 Et dans l'agglomération stéphanoise Saint Etienne : Part de la voiture conducteur 50% 45% 40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% 44% 47% 40% février 2012 Evolutions de la mobilité 34

35 Mais pas dans les zones urbaines Agglomération stéphanoise : part de la voiture conducteur 70% 60% 50% 52% 50% 49% 46% 54% 54% 44% 44% 60% 56% 55% 55% 47% 44% 40% 30% 33% 33% 20% 10% 0% Z01 Z02 Z03 Z04 Z05 Z06 Z07 Total février 2012 Evolutions de la mobilité 35

36 Et un dépeuplement des centres Agglomération stéphanoise population (en milliers d'habitants) Z1 Z2 Z3 Z4 Z5 Z6 Z7-10% +5% -5% 0% -5% +7% +15% février 2012 Evolutions de la mobilité 36

37 Et les autres modes? Mobilité en vélo 0.30 Strasbourg 0.25 Strasbourg Déplacements quotidiens par personne Rennes Grenoble Rennes Bordeaux 0.10 Bordeaux Grenoble Lille 0.05 Lille Lyon Rouen Reims Toulon Toulon Reims Côte D'Azur Lyon Rouen Cote D'Azur Marseille 0.00 Marseille février 2012 Evolutions de la mobilité 37

38 Et les autres modes? Mobilité en TCU 0.60 Grenoble Déplacements quotidiens par personne Lyon Reims Marseille Strasbourg Rouen Rennes Bordeaux Toulon Lille Cote D'Azur Grenoble Lyon Reims Lille Rennes Strasbourg Marseille Rouen Bordeaux Toulon Côte D'Azur février 2012 Evolutions de la mobilité 38

39 En Suisse Source: La mobilité en Suisse, OFS et ARE 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 39

40 Évolution moyenne annuelle des voyageurs-km réalisés en voiture particulière Croissance moyenne France 1.3% -0.8% R-U 0.9% 0.4% Italie 1.4% -0.2% Allemagne 0.5% -0.3% Espagne 3.8% 2.4% «G5» 1.3% 0.0% Source : analyse BIPE d après Ministères des transports 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 40

41 Les enquêtes nationales transports 1982, 1994, 2008 Après la légère baisse de 1994, la mobilité tous modes est stable : 1982 : 3, : 3, : 3,15 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 41

42 Les enquêtes nationales transports Evolution de la répartition modale (France entière) 63% 65% 49% 34% 23% 22% 9.0% 8.5% 8.1% 8.7% 4.2% 4.4% 0.4% 0.2% 0.5% Marche TC VP Deux roues Autres février 2012 Evolutions de la mobilité 42

43 Des évolutions contrastées entre les aires urbaines de plus de habitants et le reste de la France Déplacements quotidiens par personne Aire urbaine de plus de habitants Reste France février 2012 Evolutions de la mobilité 43

44 Des évolutions contrastées entre les aires urbaines de plus de habitants et le reste de la France Aires urbaines de plus de habitants Reste France Voiture Deux roues motorisé Transport collectif Vélo Marche Voiture Deux roues motorisé Transport collectif Vélo Marche février 2012 Evolutions de la mobilité 44

45 Quelques enseignements des enquêtes nationales Stabilité du nombre moyen de déplacements par personne mais croissance du volume de déplacements Moindre progression des distances parcourues mais croissance des budgets temps : vitesses à peine croissantes Plus faible croissance de la longueur des déplacements qui est surtout le fait des déplacements obligés Le poids du motif travail se renforce Fort ralentissement de la croissance de l'usage de la voiture mais le trafic automobile progresse encore de 30% 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 45

46 Explications possibles 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 46

47 Pourquoi une baisse de la mobilité à Strasbourg, Lille ou Lyon? Internet : achats et démarches réalisés sans sortir du domicile Baisse des pratiques d accompagnement Repli sur soi (baisse des visites) Vieillissement de la population Journée continue Mobilité «rentrée» 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 47

48 Pourquoi une baisse de l usage de la voiture? Augmentation du prix des carburants Politiques publiques (PDU ) Préoccupations environnementales (effet de serre changements climatiques) 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 48

49 Influence du prix du pétrole Baril à 150 $ : «En juin, la consommation de carburants s'est effondrée de 10% en France.» «La consommation de carburants en France a chuté de 12,3 % en août par rapport à août 2007, du «jamais vu» selon l'union française des industries pétrolières (Ufip)» Baril à 50 $ : «Selon l'ufip (Union Française des Industries Pétrolières), la consommation de carburants a chuté en France de 12,3 % en novembre 2008 (par rapport à novembre 2007).» 13 février 2012 Evolutions de la mobilité 49

S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació.

S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació. S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació. Sabadell, del 5 al 6 de juliol de 2007 Observatori de la mobilitat. El cas de França. Marie-Odile Gascon, Observation de la mobilité,

Plus en détail

LES ENQUETES MENAGES ET LA MOBILITE URBAINE

LES ENQUETES MENAGES ET LA MOBILITE URBAINE LES ENQUETES MENAGES ET LA MOBILITE URBAINE ORT PACA Françoise MERMOUD, CETE de LYON Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des

Plus en détail

De l'usage de moyens de transport... À l'usage de services à la mobilité

De l'usage de moyens de transport... À l'usage de services à la mobilité De l'usage de moyens de transport... À l'usage de services à la mobilité Une importante évolution de la société autour de la mobilité et des déplacements? Mobilité : nombre moyen de déplacements par personne

Plus en détail

LES DEPLACEMENTS EN LIEN AVEC LE TRAVAIL. Constats et Éléments de réflexions

LES DEPLACEMENTS EN LIEN AVEC LE TRAVAIL. Constats et Éléments de réflexions LES DEPLACEMENTS EN LIEN AVEC LE TRAVAIL Constats et Éléments de réflexions Direction Cadre de Vie, Octobre 2009 L ENQUETE DEPLACEMENTS 2006 : ELEMENTS DE CADRAGE SUR LA MOBILITE Les «Enquêtes Ménages

Plus en détail

L enquête ménages déplacements standard Certu

L enquête ménages déplacements standard Certu www.certu.fr L enquête ménages déplacements standard Certu Une norme qui évolue Régis de SOLERE Séminaire de l observation urbaine 3 novembre 2010 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

L enquête ménages déplacements, méthode standard CERTU

L enquête ménages déplacements, méthode standard CERTU L enquête ménages déplacements, méthode standard CERTU 1.Présentation générale L objet des enquêtes ménages déplacements (EMD) est de recueillir les pratiques de déplacements d une population urbaine.

Plus en détail

6 741 6 883 7 199 7 194 7 328 2004 2005 2006 2007 2008 î î î BRUXELLES LILLE CAEN ROUEN COURBEVOIE METZ BREST SAINT-BRIEUC QUIMPER RENNES VANNES VERSAILLES PARIS CRÉTEIL STRASBOURG NANTES TOURS DIJON

Plus en détail

URL analysées. Informations générales

URL analysées. Informations générales 1 sur 13 VRDCI 10, rue Augereau 75007 Paris - FRANCE Tel : 01 45 35 00 80 Email : vrdci@vrdci.com - Référencement naturel avec paiement aux résultats - Ingénierie et design de sites web, intranet et applicatifs

Plus en détail

Liste des organisations sportives universitaires

Liste des organisations sportives universitaires LISTE DES ORGANISATIONS SPORTIVES UNIVERSITAIRES SIUAPS, SUAPS, DAPSE Classement des universités par académie ACADEMIE D AIX-MARSEILLE - Avignon : http://www.univ-avignon.fr/fr/presentation/organisation/servicescommuns/strservcom/structure/suaps.html

Plus en détail

Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise

Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise DOSSIER DE PRESSE Lundi 22 janvier 2007 Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise Premiers résultats et évolutions entre 1995 et 2006 sur le territoire du Grand Lyon L EMD en

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier Le télétravail, les styles du texte du masque un outil du management de la mobilité? Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau

Plus en détail

Les réseaux locaux PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal

Les réseaux locaux PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal Les réseaux locaux PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal Dunkerque Calais Boulogne Tourcoing Lille Roubaix Béthune Lens Douai Valenciennes Amiens St-Quentin Charleville- Cherbourg

Plus en détail

Le vélo urbain : un objet de loisir plus qu un moyen de déplacement quotidien. Les Pays-Bas et le Danemark, pays de référence pour la pratique du vélo

Le vélo urbain : un objet de loisir plus qu un moyen de déplacement quotidien. Les Pays-Bas et le Danemark, pays de référence pour la pratique du vélo 1 La place du vélo dans la ville : le vélo est très peu utilisé, mais pourrait concurrencer l automobile sur 5 km Le vélo urbain : un objet de loisir plus qu un moyen de déplacement quotidien Dans les

Plus en détail

Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL

Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL Aide à la décision pour les politiques de mobilité : recherche et besoins des collectivités Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire

Plus en détail

MMES et MM les Directeurs des Unions Régionales des Caisses d'assurance Maladie

MMES et MM les Directeurs des Unions Régionales des Caisses d'assurance Maladie l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale &LUFXODLUH&1$076 Date : 15/12/2000 Origine : DDRE Réf. : DAR n 14/2000 n / n / n / MMES et MM les Directeurs des Caisses Primaires d'assurance

Plus en détail

MARCHES IMMOBILIERS :

MARCHES IMMOBILIERS : MARCHES IMMOBILIERS : CONTRASTE DES TENDANCES ET EVOLUTIONS 4EME TRIMESTRE 2008 1 Carte des évolutions des prix : T42008/T42007 Supérieure à 5% De + 1% à + 5% De - 1% à + 1% De - 5% à - 1% De - 10% à -

Plus en détail

L'évolution de la mobilité en France

L'évolution de la mobilité en France L'évolution de la mobilité en France Résultats de l Enquête Nationale Transports Déplacements "La mobilité des résidents français : résultats de l Enquête Nationale Transports et Déplacements de 2008"

Plus en détail

UNE NOUVELLE FAÇON DE COMMUNIQUER SUR LE MÉDIA BUS

UNE NOUVELLE FAÇON DE COMMUNIQUER SUR LE MÉDIA BUS UNE NOUVELLE FAÇON DE COMMUNIQUER SUR LE MÉDIA BUS LE BUS, UN MEDIA URBAIN INTÉGRÉ À NOTRE QUOTIDIEN Pour 85% des interviewés, la publicité sur les bus attire le regard. La publicité sur les bus permet

Plus en détail

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014 Sessions 2014 DCG 2014 s de 0 1 Contrôle de Anglais appliqué aux affaires 4 langue vivante Inscrits 5603 9956 9092 9913 5030 5565 8142 5085 8709 10613 9356 8480 2616 1350 Présents 4784 8484 7694 8405 4212

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 23 décembre 2013 modifiant l arrêté du 18 avril 2011 portant liste et classification en deux catégories des emplois de greffier

Plus en détail

Quels indicateurs de suivi de l efficience des services de transports? (focus sur les agglomérations de plus de 100 000 habitants)

Quels indicateurs de suivi de l efficience des services de transports? (focus sur les agglomérations de plus de 100 000 habitants) Quels indicateurs de suivi de l efficience des services de transports? (focus sur les agglomérations de plus de 100 000 habitants) Florian Vanco - CERTU Situation 2011 «Au 1 er janvier 2014, les 8 Cete,

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie Lyon 2011. Mardi 15 février 2011

Les tendances de l hôtellerie Lyon 2011. Mardi 15 février 2011 Les tendances de l hôtellerie Lyon 2011 Mardi 15 février 2011 Avant-propos : Méthodologie Deloitte : Un leader de l observation statistique en France Une base de données rassemblant les performances de

Plus en détail

Les Ptits Géographes. Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français

Les Ptits Géographes. Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français Les Ptits Géographes Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français Géographie Tu es mon ptit géographe Tu vas découvrir le territoire français Objectif : Comprendre les notions de territoire

Plus en détail

Les dispenses. Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD

Les dispenses. Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD Les dispenses d épreuves du DSCG Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD Type Date limite d obtention CAPET D2 Techniques s CAPET Economie et gestion option A Economie et gestion administrative

Plus en détail

QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT

QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT Densité d implantation des divisions NBRE DE DIVISIONS Aca Paris Aca Lyon Aca Versailles Aca Nantes Aca Lille Aca Rennes

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MM les Directeurs et Agents Comptables Date : des Caisses Primaires d'assurance Maladie 07/09/87 des

Plus en détail

Facturation de la délivrance du Kit Anti-Grippe A (H1 N1)

Facturation de la délivrance du Kit Anti-Grippe A (H1 N1) Pharmaciens CDC 1.31 / 1.40 Fiche n 05_FR74 septembre 2009 Contexte Dans le cadre de la pandémie de la grippe A, les pharmaciens sont rémunérés spécifiquement pour effectuer la délivrance des kits gratuits

Plus en détail

Le plus grand Poker Tour jamais organisé

Le plus grand Poker Tour jamais organisé Le plus grand Poker Tour jamais organisé QUALIFICATIONS ONLINE DÈS LE 15 SEPTEMBRE 2011 ETAPES LIVE DÈS LE 5 NOVEMBRE 2011 COMPÉTITION 100 % GRATUITE 69 ÉTAPES PARTOUT EN FRANCE 37 VILLES 10 000 JOUEURS

Plus en détail

L'annuaire pour tirer un échantillon?

L'annuaire pour tirer un échantillon? Journées d'échange sur la mobilité urbaine Recueils et sources de données déplacements L'annuaire pour tirer un échantillon? Paris La Défense 25 et 26 janvier 2010 Sommaire 1. Quand utilise-t-on l'annuaire

Plus en détail

L espace de la France

L espace de la France L espace de la France Belgique Luxembourg Allemagne Suisse La France a des frontières communes avec six pays. Parfois, les frontières sont constituées par des obstacles naturels : les fleuves et les montagnes.

Plus en détail

Répertoire ( / /10)

Répertoire ( / /10) Enseignement supérieur et universités ; Direction générale des enseignements supérieurs et de la recherche ; Direction des enseignements supérieurs ; Sous-direction de la prospective et de l'administration

Plus en détail

Enquête Ménages Déplacements du Calvados 2010-2011 - Conférence publique - en partenariat avec :

Enquête Ménages Déplacements du Calvados 2010-2011 - Conférence publique - en partenariat avec : Enquête Ménages Déplacements du Calvados 2010-2011 - Conférence publique - en partenariat avec : 1 Introduction Étude réalisée en groupement de commande et en partenariat (75% du financement) avec : Budget

Plus en détail

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k )

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k ) DRG 2016 Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE Prestation de base (en k ) Gares ou Segments de Gares montant total dont rémunération de l'actif (WACC) dont rétrocession du résultat

Plus en détail

Annexe 1 PROMOTIONS 2002-2015. 1 Bilan juin 2003 12 étudiants ( 76%)

Annexe 1 PROMOTIONS 2002-2015. 1 Bilan juin 2003 12 étudiants ( 76%) Annexe 1 PROMOTIONS 2002-2015 1 Bilan juin 2003 12 étudiants ( 76%) 1 Ecole Supérieure des Arts et de la Communication de Paris 1 Ecole Supérieure de Cambrai 1 Ecole Nationale Supérieure de Dijon 1 Ecole

Plus en détail

Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise : premiers résultats généraux

Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise : premiers résultats généraux DOSSIER DE PRESSE Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise : premiers résultats généraux Lundi 19 mars 2007 L EMD en chiffres sur le territoire du Grand Lyon L EMD en chiffres

Plus en détail

Le déménagement : déclencheur du changement des comportements de déplacement? Le cas de trois villes du nord de la France

Le déménagement : déclencheur du changement des comportements de déplacement? Le cas de trois villes du nord de la France Le déménagement : déclencheur du changement des comportements de déplacement? Le cas de trois villes du nord de la France Evolution de la mobilité en voiture Source : Quételard Bernard, 28, Transports

Plus en détail

URL analysées. Informations générales

URL analysées. Informations générales 1 sur 5 VRDCI 10, rue Augereau 75007 Paris - FRANCE Tel : 01 45 35 00 80 Email : vrdci@vrdci.com - Référencement naturel avec paiement aux résultats - Ingénierie et design de sites web, intranet et applicatifs

Plus en détail

LES TRANSPORTS ET LES DÉPLACEMENTS

LES TRANSPORTS ET LES DÉPLACEMENTS 0 LES TRANSPORTS ET LES DÉPLACEMENTS p.4 Les modes de déplacement p.44 Le taux de motorisation p.46 Les migrations inter-aires urbaines p.48 Les migrations intra-aires urbaines p.50 Synthèse La loi sur

Plus en détail

- mardi 23 octobre 2007 -

- mardi 23 octobre 2007 - DOSSIER DE PRESSE Premiers résultats et évolutions entre 1999 et 2007 sur l aire urbaine rennaise - mardi 23 octobre 2007 - Contacts Presse Rennes Métropole : Vincent Le Berre - Attaché de Presse Tél.

Plus en détail

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1 Surveillance syndromique SurSaUD Bulletin du réseau SOS Médecins / InVS Numéro 323, du 4 mars 2014 Evolution de l activité globale L activité SOS Médecins est stable tous âges confondus depuis 3 semaines,

Plus en détail

Charte des agences d urbanisme de l espace Rhin-Rhône

Charte des agences d urbanisme de l espace Rhin-Rhône Charte des agences d urbanisme de l espace Rhin-Rhône Signataires : Hubert Belz, Président de l AUTB Jean-Paul Dillschneider, Président de l AUDAB Alain Aubert, Président délégué de l ADU Jean Rottner,

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 TABLEAU REPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 Préconisation du Ministère (Guillaume BOUDY secrétaire général du MCC) dans ses modèles de statuts types : article 8.6 dans sa note aux préfets et aux DRAC

Plus en détail

Le baptême et les catholiques de France

Le baptême et les catholiques de France Le baptême et les catholiques de France La France métropolitaine de 2014 compte 41 Millions de baptisés : Situation au 1er janvier 2014 en métropole Population 64 millions Dont catholiques 41 millions

Plus en détail

Ce que nous apprennent les enquêtes-ménages sur les tendances passées. Ce que nous apprennent quelques exercices prospectifs. Alain MEYERE IAURIF

Ce que nous apprennent les enquêtes-ménages sur les tendances passées. Ce que nous apprennent quelques exercices prospectifs. Alain MEYERE IAURIF L usage de l automobile au quotidien en Ile-de-France Ce que nous apprennent les enquêtes-ménages sur les tendances passées Ce que nous apprennent quelques exercices prospectifs. 1 Alain MEYERE IAURIF

Plus en détail

ETUDES DANS LES 50 PLUS GRANDES VILLES DE FRANCE

ETUDES DANS LES 50 PLUS GRANDES VILLES DE FRANCE FÉVRIER 2014 Parité Diversité & Maires & adjoint.e.s ETUDES DANS LES 50 PLUS GRANDES VILLES DE FRANCE AVANT PROPOS À l occasion des élections municipales de mars, République & Diversité et le CRAN ont

Plus en détail

LA SECURITE PAR L ARCHITECTURE. L offre Citrix Patrick ROHRBASSER Directeur des Régions et du Secteur Public

LA SECURITE PAR L ARCHITECTURE. L offre Citrix Patrick ROHRBASSER Directeur des Régions et du Secteur Public LA SECURITE PAR L ARCHITECTURE L offre Citrix Patrick ROHRBASSER Directeur des Régions et du Secteur Public La consommation d informations est incontrôlable 2 L enjeu sécurité dans le SI? Protéger la propriété

Plus en détail

Etat de la mobilisation dans les universités jeudi 15 novembre Point effectué par la FSE Paris

Etat de la mobilisation dans les universités jeudi 15 novembre Point effectué par la FSE Paris Etat de la mobilisation dans les universités jeudi 15 novembre Point effectué par la FSE Paris 37 universités totalement ou partiellement en grève avec piquets de grève bloquants : Paris I (site de Tolbiac),

Plus en détail

CODES DES BUDGETS OU SECTIONS DE BUDGETS POUR 2015

CODES DES BUDGETS OU SECTIONS DE BUDGETS POUR 2015 CODES DES BUDGETS OU SECTIONS DE BUDGETS POUR 2015 Bulletins de paie éligibles sans code «MIN» : - Bulletins de paie des militaires, portant la mention «Bulletin de solde» ; - Bulletins de paie des agents

Plus en détail

Ferrand www.admission-postbac.org

Ferrand www.admission-postbac.org Académie IUT Site Internet Dates inscription Modalités particilières Nantes Poitiers Lille Caen Rouen Strasbourg Clermont Ferrand www.admission-postbac.org Montpellier Du 20 janvier au 25 mars 2008 Corse

Plus en détail

CONTACTS. fatene.benhabyles-foeth@diplomatie.gouv.fr. marianne.zalc-muller@diplomatie.gouv.fr. Fatène Benhabyles-Foeth. Marianne Zalc-Müller

CONTACTS. fatene.benhabyles-foeth@diplomatie.gouv.fr. marianne.zalc-muller@diplomatie.gouv.fr. Fatène Benhabyles-Foeth. Marianne Zalc-Müller CONTACTS _ Marianne Zalc-Müller marianne.zalc-muller@diplomatie.gouv.fr 06 11 69 43 00 Fatène Benhabyles-Foeth fatene.benhabyles-foeth@diplomatie.gouv.fr 06 46 82 16 66 / 01 43 17 52 61 Marie Jaudet presse@cop21.gouv.fr

Plus en détail

Forfaits à déplorer (10) Résultats des matchs joués

Forfaits à déplorer (10) Résultats des matchs joués La gazette est enrichie au fil des renseignements donnés (résultats - sous réserve de la vérification de la feuille de match, dates prévues ). L historique demeure (en petits caractères noirs, les nouveautés

Plus en détail

Etat de la mobilisation dans les universités mardi 13 novembre

Etat de la mobilisation dans les universités mardi 13 novembre Etat de la mobilisation dans les universités mardi 13 novembre 28 universités totalement ou partiellement en grève avec piquets de grève bloquants : Paris I (site de Tolbiac), La Sorbonne, Paris VIII Saint

Plus en détail

L analyse de Roland Tripard, Président du directoire du Groupe SeLoger

L analyse de Roland Tripard, Président du directoire du Groupe SeLoger Prix de l Immobilier constatés à la location en BAROMETRE NATIONAL ET REGIONAL DES PRIX DE L OFFRE IMMOBILIERE L analyse de Roland Tripard, Président du directoire du Groupe SeLoger Hausse généralisée

Plus en détail

DISCIPLINES BUREAU GROUPES CNU SECTIONS CNU Lettres et sciences humaines

DISCIPLINES BUREAU GROUPES CNU SECTIONS CNU Lettres et sciences humaines 78 PERSONNELS Ministère de la jeunesse, de l éducation nationale et de la recherche Direction des personnels enseignants Service de gestion des ressources humaines Sous-direction de la gestion des carrières

Plus en détail

DGF 2007 Répartition des dotations de fonctionnement 2007

DGF 2007 Répartition des dotations de fonctionnement 2007 AIX-MARSEILLE I 6 619 129 45 000 6 664 129 3 029 401 AIX-MARSEILLE II 6 178 461 55 000 6 233 461 1 541 438 AIX-MARSEILLE III 5 830 730 87 000 5 917 730 2 502 146 CUFR JEAN-FRANCOIS CHAMPOLLION 1 939 800

Plus en détail

Bulletin national d information Système de veille sanitaire SOS Médecins 07 septembre 2010 (Numéro 142)

Bulletin national d information Système de veille sanitaire SOS Médecins 07 septembre 2010 (Numéro 142) Bulletin national d information Système de veille sanitaire SOS Médecins 07 septembre 2010 (Numéro 142) L association SOS La Rochelle a rejoint le système de surveillance SOS Médecins / InVS et transmet

Plus en détail

Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14.

Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14. Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14. Organisme signataire Type TP Organisme AMC Libellé 01011 CPAM BOURG EN BRESSE RO T Néant 01021 CPAM LAON RO T Néant 01022 CPAM ST QT RO T

Plus en détail

Etude préalable à l enquête nationale de l OVE sur les conditions de vie et d études des étudiants étrangers

Etude préalable à l enquête nationale de l OVE sur les conditions de vie et d études des étudiants étrangers UNIVERSITÉ DE PARIS 8 CENTRE DE RECHERCHES SUR L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Etude préalable à l enquête nationale de l OVE sur les conditions de vie et d études des étudiants étrangers Alain Coulon et Saeed

Plus en détail

L'évolution récente des prix des logements anciens

L'évolution récente des prix des logements anciens L'évolution récente des prix des logements anciens Claude Taffin (DINAMIC) Les Journées de l Economie 14 Décembre 2013 Evolution 1998-2013 des prix des logements anciens (Source : bases notariales) 2 Premiers

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015 Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes Vendredi 13 février 2015 Bilan et perspectives de l hôtellerie en France Progresser dans des environnements complexes 1. Bilan

Plus en détail

Les outils de recueil de la mobilité. Enquête nationale transports déplacements Enquêtes ménages déplacements. Plan de la présentation

Les outils de recueil de la mobilité. Enquête nationale transports déplacements Enquêtes ménages déplacements. Plan de la présentation 1 Rencontre méthodologique PIVER, 3/12/2009 Enquête nationale transports déplacements Enquêtes ménages déplacements Bernard QUETELARD, CETE Nord Picardie / Département Villes et Territoires Jimmy ARMOOGUM,

Plus en détail

Codes d'activation pour les établissements éligibles

Codes d'activation pour les établissements éligibles Codes d'activation pour les établissements éligibles Les étudiants des institutions suivantes peuvent s inscrire auprès de XXLPIX en utilisant le code d activation. L inscription gratuite est généralement

Plus en détail

CODES MIN 2016 ACTION SOCIALE INTERMINISTERIELLE DECONCENTREE

CODES MIN 2016 ACTION SOCIALE INTERMINISTERIELLE DECONCENTREE CODES MIN 2016 ACTION SOCIALE INTERMINISTERIELLE DECONCENTREE Réservations de places en crèches et de logements sociaux, logement temporaires, actions SRIAS Bulletins de paie éligibles sans code «MIN»

Plus en détail

Centre d'études et d'expertise pour les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement CODES MIN 2014

Centre d'études et d'expertise pour les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement CODES MIN 2014 CODES MIN 2014 Bulletins de paie éligibles sans code «MIN» : - Bulletins de paie des militaires, portant la mention «Bulletin de solde» ; - Bulletins de paie des agents de la DILA, portant la mention «Direction

Plus en détail

Le diplôme national supérieur d'expression plastique (DNSEP)

Le diplôme national supérieur d'expression plastique (DNSEP) Le diplôme national supérieur d'expression plastique (DNSEP) des écoles supérieures d'art du ministère de la Culture et de la Communication Il existe deux cursus menant à des diplômes nationaux : - le

Plus en détail

L esprit village! DOSSIER DE PRESSE

L esprit village! DOSSIER DE PRESSE L esprit village! DOSSIER DE PRESSE Les sites Internet vous tiennent au courant de ce qui se passe au bout du monde. Tous Voisins vous informe de ce qui se passe en bas de chez vous. Contact Clément Gayet

Plus en détail

DEEE : une seconde vie. Stanley Security, PACA (France)

DEEE : une seconde vie. Stanley Security, PACA (France) DEEE : une seconde vie. Stanley Security, PACA (France) Congrès Développement Durable Arles 6 et 7 octobre 2014 Laurent Sommerard 1 Sommaire 1/ Le groupe Stanley Black & Decker 2/ Stanley Security en France

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : MM les Directeurs et Agents Comptables 16/07/81 des Caisses Primaires d'assurance Maladie Origine

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES BUDGET Arrêté du 27 juillet 2012 relatif au classement de postes comptables et d emplois de chef de service comptable

Plus en détail

Etat de la mobilisation dans les universités mercredi 21 novembre Point effectué par la FSE Paris

Etat de la mobilisation dans les universités mercredi 21 novembre Point effectué par la FSE Paris Etat de la mobilisation dans les universités mercredi 21 novembre Point effectué par la FSE Paris 47 universités totalement ou partiellement en grève avec piquets de grève bloquants (ou fermés administrativement)

Plus en détail

Licences professionnelles ouvertes dans les départements GMP de France (version 2009)

Licences professionnelles ouvertes dans les départements GMP de France (version 2009) Licences professionnelles ouvertes dans les départements GMP de France (version 2009) Département GMP (ville) : Aix en Provence Spécialité (ou option) 1 : Ingénierie Intégrée Spécialité (ou option) 2 :

Plus en détail

RÉGIONALISATION DES AÉROPORTS des évolutions juridiques à une véritable stratégie publique SOLUTIONS POUR LES COLLECTIVITÉS SOLUTIONS POUR LES COLLECTIVITÉS 28, rue Desaix 75015 Paris tél : 01 45 67 23

Plus en détail

Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel

Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel STATISTIQUES Les Notes Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel dépendant du Ministère de la culture et de la communication Effectifs et diplômes Année scolaire 2002-2003 Ministère

Plus en détail

Les Français et la ville idéale

Les Français et la ville idéale Les Français et la ville idéale Contact : OpinionWay 15 Place de la République, 75003 Paris Tel : 01 78 94 90 00 A Méthodologie page 2 Méthodologie Echantillon de 1022 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Annexe PERSONNELS. G aide logistique université de Picardie 3 G aide technique du bâtiment université de Picardie 2. Académie d Aix-Marseille

Annexe PERSONNELS. G aide logistique université de Picardie 3 G aide technique du bâtiment université de Picardie 2. Académie d Aix-Marseille 1801 RECRUTEMENT NOR : MENA0301785V RLR : 716-0 AVIS DU 20-8- MEN DPMA B7 Recrutements externes d agents des services techniques de recherche et de formation En application de l article 65-2 du décret

Plus en détail

EXERCICE 1 Ce tableau récapitule la consommation d essence d un automobiliste effectuant un trajet :

EXERCICE 1 Ce tableau récapitule la consommation d essence d un automobiliste effectuant un trajet : EXERCICE 1 Ce tableau récapitule la consommation d essence d un automobiliste effectuant un trajet : parcourue (km) 50 80 120 150 Essence consommée (L) 4 6,4 9,6 12 a Calculer chacun des quotients suivants

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 14 juin 2013 JOURNAL OICIEL DE LA RÉPUBLIQUE RANÇAISE Texte 27 sur 118 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 11 juin 2013 autorisant

Plus en détail

URL analysées. www.accor.com www.alliance-hospitality.com www.elior.fr www.hiexpress.com www.holidayinn.com www.hyatt.com

URL analysées. www.accor.com www.alliance-hospitality.com www.elior.fr www.hiexpress.com www.holidayinn.com www.hyatt.com 1 sur 5 VRDCI 10, rue Augereau 75007 Paris - FRANCE Tel : 01 45 35 00 80 Email : vrdci@vrdci.com - Référencement naturel avec paiement aux résultats - Ingénierie et design de sites web, intranet et applicatifs

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse COMMUNIQUÉ DE PRESSE Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse L Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) livre ce jour les derniers chiffres

Plus en détail

LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE

LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE 1 Ces analyses ont été réalisées sur la base des informations communiquées par les notaires de France. Tous les prix correspondent aux prix de vente hors droits,

Plus en détail

Barres d entrée du mouvement inter 2014

Barres d entrée du mouvement inter 2014 Discipline : Allemand L 0421 Aix-Marseille 421.3 Besançon 21 Bordeaux 148 Caen 185.1 Clermont-Ferrand 121.1 Dijon 21 Grenoble 71.1 Guadeloupe 144 Guyane 121 Lille 71 Limoges 528.2 Lyon 221.3 Martinique

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE AU 3EME TRIMESTRE 2012, LE LOGEMENT NEUF ENTRE EN RECESSION Pour le 3 ème trimestre consécutif, les ventes de logements neufs par les promoteurs accusent une forte baisse. L Observatoire

Plus en détail

2011 (année de référence) N2O Autre gaz: (Tonnes) (Tonnes) N2O (Tonnes) Total. :Facultatif CO2 b: CO2 issu de la biomasse

2011 (année de référence) N2O Autre gaz: (Tonnes) (Tonnes) N2O (Tonnes) Total. :Facultatif CO2 b: CO2 issu de la biomasse Fnac Logistique SIREN : 414.702.506 catégories d'émissions Emissions indirectes associées à l énergie Postes d'émissions Emissions de gaz à effet de serre dues au fuel léger (gasoil) 0,000 Emissions de

Plus en détail

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Un déficit important dû pour une large part aux migrations des familles Entre et, la Champagne-Ardenne a perdu beaucoup

Plus en détail

Biozeo. Votre unité de méthanisation biogaz à la ferme

Biozeo. Votre unité de méthanisation biogaz à la ferme Biozeo Votre unité de méthanisation biogaz à la ferme Cofely Ineo en bref filiale de GDF SUEZ 15 500 collaborateurs 300 implantations en France BEAUVAIS AMIENS ROUEN LE HAVRE CAEN CHERBOURG CHARTRES DREUX

Plus en détail

lille 16/06 17/06 session 8 toulouse 11/06 12/06 session 63 pau 18/06 19/06 session 32

lille 16/06 17/06 session 8 toulouse 11/06 12/06 session 63 pau 18/06 19/06 session 32 Juin 2015 Atelier cas cliniques le patient diabétique, le patient sous anticoagulants ORLEANS 09/06 10/06 session 12 REIMS 09/06 10/06 session 13 PERPIGNAN 16/06 17/06 session 14 Soins infirmiers et différence

Plus en détail

Cartographie régionale des risques

Cartographie régionale des risques Direction des Etudes et de l Observatoire Immobilier L investissement en immobilier résidentiel neuf Cartographie régionale des risques Synthèse Juillet 2009 Direction Etudes & Observatoire Immobilier

Plus en détail

Répertoire ( / /8) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1977

Répertoire ( / /8) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1977 Enseignement supérieur et universités ; Direction des enseignements supérieurs et de la recherche ; Service des formations supérieures ; Sous-direction des enseignements technologiques supérieurs ; Bureau

Plus en détail

De la marche comme mode à la marche intermodale

De la marche comme mode à la marche intermodale De la marche comme mode à la marche intermodale Journées d échanges sur la Mobilité Urbaine Mathieu Rabaud Cyprien Richer Cerema Nord Picardie Paris La Défense 31/03/2015 Introduction La marche est quasiment

Plus en détail

contrôle technique I Vérifications techniques I Coordination SPS www.groupe-qualiconsult.fr

contrôle technique I Vérifications techniques I Coordination SPS www.groupe-qualiconsult.fr contrôle technique I Vérifications techniques I Coordination SPS I Diagnostics et assistance technique I DIAGNOSTICS IMMOBILIERS I CONSTRUCTION DURABLE et environnement I ASSISTANCE à MAîTRISE D OUVRAGE

Plus en détail

ANNEXE N 1 : CODES DES BUDGETS OU SECTIONS DE BUDGETS POUR 2016

ANNEXE N 1 : CODES DES BUDGETS OU SECTIONS DE BUDGETS POUR 2016 NOMENCLATURE DES CODES annexe 1-1 ANNEXE N 1 : CODES DES BUDGETS OU SECTIONS DE BUDGETS POUR 2016 Bulletins de paie éligibles sans code MIN : - Bulletins de paie des militaires, portant la mention «Bulletin

Plus en détail

L HÔTEL PARTICULIER EUROSITES

L HÔTEL PARTICULIER EUROSITES L HÔTEL PARTICULIER EUROSITES RÉUNIONS CONVENTIONS ASSEMBLÉES GÉNÉRALES WORKSHOPS PROJECTIONS DE FILMS COCKTAILS SOIRÉES DINERS FORMATIONS L HÔTEL PARTICULIER EUROSITES 7, rue de Liège - 75009 Paris T.

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

Cofely Ineo, partenaire d une maintenance performante. cofelyineo-gdfsuez.com

Cofely Ineo, partenaire d une maintenance performante. cofelyineo-gdfsuez.com Cofely Ineo, partenaire d une maintenance performante cofelyineo-gdfsuez.com Maîtrise des coûts, continuité de service, performance énergétique, respect de l environnement, suivi des évolutions règlementaires

Plus en détail

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : Le parc des immeubles en copropriété : un échantillon

Plus en détail

Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique

Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique N 2 / mars 2006 De quelques données statistiques complémentaires sur l évolution passée, présente et à venir des effectifs d enseignants-chercheurs

Plus en détail

Création Service de la communication CCAS

Création Service de la communication CCAS Création Service de la communication CCAS Rencontre nationale de Golf 2005 Règlement général Cette épreuve est ouverte : - aux agents bénéficiant du statut national EGF, de la convention collective nationale

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 26 septembre 2014 relatif au comité technique ministériel de l

Plus en détail

CENTRE D ETUDES SUR LES RESEAUX, LES TRANSPORTS, L URBANISME ET LES CONSTRUCTIONS PUBLIQUES LIENS ENTRE FORME URBAINE ET PRATIQUES DE MOBILITE

CENTRE D ETUDES SUR LES RESEAUX, LES TRANSPORTS, L URBANISME ET LES CONSTRUCTIONS PUBLIQUES LIENS ENTRE FORME URBAINE ET PRATIQUES DE MOBILITE CENTRE D ETUDES SUR LES RESEAUX, LES TRANSPORTS, L URBANISME ET LES CONSTRUCTIONS PUBLIQUES LIENS ENTRE FORME URBAINE ET PRATIQUES DE MOBILITE LES RESULTATS DU PROJET SESAME Juin 1999 0 SOMMAIRE RESUME

Plus en détail