Urbanisation de salles de Datacenter Retour d expérience. Fabrice COUSIN FTOTEAM

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Urbanisation de salles de Datacenter Retour d expérience. Fabrice COUSIN FTOTEAM"

Transcription

1 Urbanisation de salles de Datacenter Retour d expérience Fabrice COUSIN FTOTEAM

2 Introduction Parmi les leviers de modernisation du datacenter, un facteur existe dont beaucoup de responsables IT n ont pas encore mesuré toutes les potentialités : son «urbanisation» C est un prolongement du travail de l urbanisation du SI qui aligne ce dernier sur l organisation stratégique et sur les priorités «business» de l entreprise Comment décliner des principes d urbanisation à la sphère du datacenter, grande consommatrice d énergie, de mètres-carrées, ainsi que de ressources humaines engagées par des astreintes fortes?

3 L urbanisation? Urbaniser un datacenter c est structurer l occupation physique de ses salles en fonction des différents flux présents Afin d optimiser son fonctionnement, sa maintenance, ses coûts d investissement (CAPEX) et d opérations (OPEX) Elle est présente dans toutes les phases du cycle de vie d un Datacenter Plus l urbanisation est prise en amont des processus, moins elle coûte et plus elle est efficace

4 Concrètement sur le terrain Les salles historiques sont peu urbanisées et doivent pourtant accueillir de nouvelles générations d infrastructure IT. Autrefois, les équipements / grands systèmes IT étaient de faible densité électrique, non pensés pour l urbanisation avec une aéraulique non prise en compte. Ils côtoient aujourd hui des systèmes compacts et à très haute densité électrique (UCS de Cisco, bladesystems et Moonshot de HP, ). En 2015, près de 60% des nouvelles baies accueilleront des puissances > 5 kw (40% entre 5-10 kw et 20% > 10kW) Ajoutons qu au fil des ans, de nombreuses interventions et de multiples mouvements touchent les baies d une salle IT : déploiement, brassage, rackage, exploitation divers, interventions de maintenance curative exécutées par des intervenants souvent extérieurs à l entreprise «Il existe donc un réel risque de perte de la cohérence de la salle»

5 les conséquences Températures en salle hétérogènes, perte de puissance froid utile, OPEX en hausse, Implantation et urbanisation des équipements disparates, mauvais agencement interne des baies informatiques, tracé des chemins de câble, type de baies et de câblages disparates Difficultés d exploitation, incidents sur la production, Impact du non respect de l urbanisation QoS Cout Capex Cout Opex Alarmes T Ruptures de câbles Incidents Capacité froid Clim. Mobiles Energie Exploitation

6 En conclusion Un serveur d 1kW = un radiateur de 1kW => il faut répartir les serveurs dans la salle S il existe des points trop chauds dans la salle, c est qu il existe des points trop froids L hétérogénéité des températures chaud/froid en salle dégrade le MTBF des serveurs (points chauds) et gâche du froid (points froids) Urbaniser permet d améliorer le rendement de la climatisation mais ne modifie pas la charge thermique Urbaniser = maximiser le rendement de la clim et maîtriser les températures en salle 6

7 La démarche mise en place Pragmatique et en cinq temps : Recueillir Au niveau de la salle les données existantes en complétant par un audit terrain pour prise de mesures Visualiser A travers une modélisation de la salle et de son occupation Obtenir une situation de référence Simuler Grâce à un puissant outil logiciel les impacts Impact de la perte d une armoire de climatisation? Impact d un relèvement de la température de consigne? Analyser et proposer Agir A partir de la situation de référence et des simulations en tirer un plan d actions

8 Visualiser (2/2) Nous utiliserons ensuite l outil 6Sigma qui calcule et visualise en 3D les flux d air dans la salle grâce à la simulation numérique des écoulements (CFD). Différentes visualisations de la salle en l état seront proposées comme la représentation en 2D et 3D de l aéraulique de la salle celle du gradient de température au sol, à 1m et à 2m de hauteur. Aéraulique de la salle vision 2D

9 Visualiser (2/2) Aéraulique de la salle vision 3D Température à 1 m du sol

10 Simuler A partir de la situation de référence, il est possible de simuler des événements exceptionnels comme la perte de la redondance des armoires de climatisation la hausse des températures de consigne De nouveaux confinements et/ou des modifications physiques en salle Avec à chaque fois, les conséquences pour les équipements IT et les enseignements à retirer Perte d'une armoire de climatisation température à 1m du sol

11 Les gains Des CAPEX évités : Retrouver la capacité d origine de la salle et de l espace utile Des kw de froid de nouveau disponible Des emplacements «utiles» dans les baies Une réduction d OPEX : En améliorant le rendement du système de refroidissement et l efficacité opérationnelle des équipes gains en kwh consommés en relevant la température de consigne de la salle, on diminue la consommation du système de refroidissement => gains additionnels en kwh consommés Une meilleure QoS : Stabilisation des températures et suppression des points chauds => réduit le nombre d incidents techniques et leurs impacts

12 Et ensuite? Etablir des REGLES D INTERVENTION dans la salle! Avec les équipes «utilisateurs» pour qu elles les embarquent dans leur projet Avec ceux qui interviennent sur le terrain (interne et EXTERNE) Un cahier des bonnes pratiques largement diffusable Rédiger des règles d ingénierie pour le déploiement Suivre un état capacitaire de la salle en le projetant dans le temps Et s y tenir dans le temps!

Assises DATACENTER. Le 17 avril 2013 Pavillon Dauphine, Paris A. de Moissac

Assises DATACENTER. Le 17 avril 2013 Pavillon Dauphine, Paris A. de Moissac Le 17 avril 2013 Pavillon Dauphine, Paris A. de Moissac Chaine de l efficacité énergétique Parlons CAPEX,OPEX,ROI : seuil de déclenchement Urbanisation? Le froid, c est pas sorcier Contraintes et autres

Plus en détail

DATA CENTER. Règles d'ingénierie du Data Center DATA CENTER

DATA CENTER. Règles d'ingénierie du Data Center DATA CENTER Règles d'ingénierie du Data Center SOMMAIRE La problématique La climatisation Les planchers techniques L énergie L urbanisation L industrialisation Conclusion LA PROBLEMATIQUE Rappel sur les Tiers Chaque

Plus en détail

Outils de planification et gestion pour datacentres

Outils de planification et gestion pour datacentres ACT-MG-v2 Outils de planification et gestion pour datacentres Alain BIDAUD - CRIHAN TutoJRES 17 Outils de planification et gestion Agenda Pourquoi planifier? l écosystème du datacentre Les outils DCIM

Plus en détail

Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique

Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique engineering Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique APIS Engineering est un Bureau d Etudes spécialisé dans les infrastructures techniques des Centres Informatiques de nouvelle génération.

Plus en détail

Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes?

Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes? Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes? Témoignage de Hervé MAGNIER Aéroports de Paris Membre du CRIP Groupe de travail Data center Un environnement technique peu

Plus en détail

Pourquoi la simulation thermique est-elle incontournable pour gérer efficacement une salle informatique?

Pourquoi la simulation thermique est-elle incontournable pour gérer efficacement une salle informatique? Exemple d application 6SigmaFM BNP Paribas Pourquoi la simulation thermique est-elle incontournable pour gérer efficacement une salle informatique? INTRODUCTION Cet exemple relate l histoire d un déploiement

Plus en détail

Réflexion et étude d une salle informatique à haute efficacité énergétique

Réflexion et étude d une salle informatique à haute efficacité énergétique Réflexion et étude d une salle informatique à haute efficacité énergétique Client : Grand groupe bancaire Année : 2007 Surface : 750 m2 (x4) Puissance électrique Informatique : 1.5 MW Typologie : Salle

Plus en détail

FRnOG, 25/01/2013. Marilyn, un datacenter vertical

FRnOG, 25/01/2013. Marilyn, un datacenter vertical FRnOG, 25/01/2013 Marilyn, un datacenter vertical www.celeste.fr Marilyn, un datacenter vertical Pourquoi un datacenter? Pourquoi l air? Pourquoi vertical? Qui est CELESTE? CELESTE est fournisseur d accès

Plus en détail

Continuité de Service. Maîtrise de l Energie

Continuité de Service. Maîtrise de l Energie 1 Continuité de Service Maîtrise de l Energie 2 Définir une Stratégie Auditer et évaluer Développer et expertiser Améliorer et Rénover Industrialiser l exploitation Garantir la qualité dans la durée Concevoir

Plus en détail

Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère

Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère 1 Un partenariat de 3 ans entre la Préfecture de l Isère et Schneider-Electric Instrumenter le site Innovation Créer une situation de référence Business Partenaires

Plus en détail

Confinement et optimisation énergétique

Confinement et optimisation énergétique Confinement et optimisation énergétique Rédacteur : Rémy FEBVRE : remy.febvre@modul-data-center.com IPenergy 2015 communication et reproduction interdites sans accord écrit préalable Page 1/7 1 GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Face à des budgets de plus en plus serrés, des inquiétudes sur l empreinte écologique, ainsi que des coûts de plus en plus élevés

Plus en détail

Présentation des Services. STEPHYA Datacenter Global Services

Présentation des Services. STEPHYA Datacenter Global Services Présentation des Services STEPHYA Datacenter Global Services Fiche d identité Raison Sociale : STEPHYA Forme Juridique : SARL Capital : 500 000 Cotations : G3+ Banque de France 8/10 COFACE Date de création

Plus en détail

Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA

Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA Jean-Marc DUCOS, CEA DAM Jean-marc.ducos@cea.fr 1 Complexe de calcul du CEA CEA/DIF (Bruyères-Le-Châtel) 2 Evolutions de puissances des centres de calcul

Plus en détail

Réduction de la consommation énergétique des datacenter : optimisation du conditionnement d air, influence de. l architecture

Réduction de la consommation énergétique des datacenter : optimisation du conditionnement d air, influence de. l architecture Réduction de la consommation énergétique des datacenter : optimisation du conditionnement d air, influence de Orange Labs l architecture David Nörtershäuser, Recherche & Développement Stéphane Le Masson,

Plus en détail

Réduction de 4,4 GWh de la consommation électrique des systèmes CVCA d un bâtiment institutionnel. Stéphan Gagnon, ing.

Réduction de 4,4 GWh de la consommation électrique des systèmes CVCA d un bâtiment institutionnel. Stéphan Gagnon, ing. Réduction de 4,4 GWh de la consommation électrique des systèmes CVCA d un bâtiment institutionnel Stéphan Gagnon, ing., CEM, LEED GA Plan de la présentation Genèse du projet Mode de réalisation Description

Plus en détail

L audit énergétique qu est-ce que c est?

L audit énergétique qu est-ce que c est? L audit énergétique qu est-ce que c est? Ce document se propose d expliquer, à l aide de quelques extraits commentés, en quoi consiste un audit énergétique. Un audit énergétique débute par un descriptif

Plus en détail

Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail

Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail Sommaire Présentation de Greenvision L électricité : enjeux et chiffres clés Le datacenter Caractéristiques d un datacenter La consommation électrique

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE SOMMAIRE DATA CENTER OPTION SERVICE 1. Architecture proposée 2. Constituants de la solution 3. Supervision 1 1 ARCHITECTURE GENERALE 2 Implantation Plan du site et localisation de la salle informatique

Plus en détail

data center conception intégration maintenance en conditions opérationnelles

data center conception intégration maintenance en conditions opérationnelles data center conception intégration maintenance en conditions opérationnelles Des solutions dédiées aux data centers urbanisation salle IT L urbanisation d une salle informatique est un élément majeur pour

Plus en détail

AUDIT DATACENTER HEXANET Visite du 18/06/2015

AUDIT DATACENTER HEXANET Visite du 18/06/2015 Audrey CHOPITON Génie Climatique et Energétique INSA de Strasbourg BE Alain Garnier Projet de Fin d Études : Les Green Datacenters AUDIT DATACENTER HEXANET Visite du 18/06/2015 Table des matières I) Remerciements...

Plus en détail

Retour d expérience : stockage de chaleur pour le chauffage de. Montauban

Retour d expérience : stockage de chaleur pour le chauffage de. Montauban COLLOQUE ATEE Le stockage d énergies Quelles perspectives pour quels enjeux? 12 JUIN 2012 Retour d expérience : stockage de chaleur pour le chauffage de l hypermarché AUCHAN Montauban S I È G E 8, place

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OBJECTIFS

METHODOLOGIE ET OBJECTIFS «REFERENT ENERGIE» Tour de table METHODOLOGIE ET OBJECTIFS Méthodologie OBSERVER COMPRENDRE REDUIRE Objectifs Acquérir une culture des économies d énergie et savoir la partager. Disposer de toutes les

Plus en détail

PROJET. berrand. - Page 1/10 - 87430 VERNEUIL SUR VIENNE. Commentaires divers : Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier 87430 VERNEUIL SUR VIENNE

PROJET. berrand. - Page 1/10 - 87430 VERNEUIL SUR VIENNE. Commentaires divers : Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier 87430 VERNEUIL SUR VIENNE Logiciel référencé par la marque PROJET berrand 87430 VERNEUIL SUR VIENNE Date de l'étude : Commentaires divers : ARTISAN BERRAND SARL 24/02/2012 perso CLIENT Guy Berrand Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier

Plus en détail

Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie

Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie Intervenant - Fédération de la Plasturgie et des composites Intervenant - EDF Entreprises Intervenant - ACDI 1 Document : compléter

Plus en détail

Okavango, cabinet de conseil en efficacité énergétique pour l industrie

Okavango, cabinet de conseil en efficacité énergétique pour l industrie Okavango a développer les méthodes Leanergy TM et Kaizen Leanergy TM pour assister les industriels dans l optimisation de leurs coûts énergétiques et de leur émissions de CO 2. Où trouver les plus grands

Plus en détail

Housing : le principe

Housing : le principe Housing : le principe Découvrez le principe de fonctionnement d un datacentre Housing Généralités Installation / Mise en place p 02 p 03 Gestion d un datacentre Housing p 04 Octobre 2009 Généralités Qu

Plus en détail

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 ENERGY BREAKFAST Le chauffage de votre entreprise 2 TABLE DES MATIERES Le chauffage : C EST IMPORTANT! Diverses techniques de chauffage Nouvelles techniques de chauffe La

Plus en détail

Pôle IDEA. [Innovation Développement Expertise Audit]

Pôle IDEA. [Innovation Développement Expertise Audit] Présentation Société d ingénierie TCE : Depuis l audit jusqu à la solution clef en main. Notre proposition : Intégrer, Optimiser, Anticiper, Innover, Maîtriser Nos cœurs de métier : Le bâtiment et l optimisation

Plus en détail

Passez d une vision passive de votre consommation énergétique à une gestion active de l énergie

Passez d une vision passive de votre consommation énergétique à une gestion active de l énergie Passez d une vision passive de votre consommation énergétique à une gestion active de l énergie Les services de gestion de l énergie Schneider Electric valorisent votre datacenter. Schneider Electric www.schneider-electric.com

Plus en détail

En lançant un nouveau banc de charge pour data center, Rentaload relève trois défis : encombrement minimum, performances maximum & ergonomie optimum

En lançant un nouveau banc de charge pour data center, Rentaload relève trois défis : encombrement minimum, performances maximum & ergonomie optimum En lançant un nouveau banc de charge pour data center, Rentaload relève trois défis : encombrement minimum, performances maximum & ergonomie optimum Dans le domaine des équipements de tests, les innovations

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

ENTRAÎNEMENT EN CONDITIONS RÉELLES DE GESTION DES INCIDENTS NRBC ET MATIÈRES DANGEREUSES FORMER PRÉPARER AGIR

ENTRAÎNEMENT EN CONDITIONS RÉELLES DE GESTION DES INCIDENTS NRBC ET MATIÈRES DANGEREUSES FORMER PRÉPARER AGIR Leaders mondiaux dans les systèmes de formation aux incidents NRBC/Matières Dangereuses ENTRAÎNEMENT EN CONDITIONS RÉELLES DE GESTION DES INCIDENTS NRBC ET MATIÈRES DANGEREUSES FORMER PRÉPARER AGIR INTRODUCTION

Plus en détail

Par: Michel Morin, coordonnateur à l énergie et à l entretien. Président du comité d énergie régional LLL.

Par: Michel Morin, coordonnateur à l énergie et à l entretien. Président du comité d énergie régional LLL. Par: Michel Morin, coordonnateur à l énergie et à l entretien. Président du comité d énergie régional LLL. Pierre Lefrancois, B.ing., consultant en gestion d énergie. Plan de la présentation La commission

Plus en détail

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE CONFERENCE DERBI 1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE 1er SYSTEME SOLAIRE COMBINE La climatisation Le chauffage L eau chaude sanitaire HISTORIQUE Fin 2003 : Lancement du projet Début 2005 : 1er prototype opérationnel

Plus en détail

Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité

Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité La climatisation des salles informatiques: compréhension et état des lieux Charles Vion, Responsable Service Projet Sylvain Ferrier,

Plus en détail

Acheter au plus prêt de vos besoins! CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

Acheter au plus prêt de vos besoins! CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Acheter au plus prêt de vos besoins! CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières) règlementation Appel d offre si budget supérieur à 135 000 Contacter la cellule des marchés (Entité Financière) au

Plus en détail

L hébergement de vos données et applications de manière sûre et pérenne

L hébergement de vos données et applications de manière sûre et pérenne TDF, OPÉRATEUR DE DATACENTERS RÉGIONAUX L hébergement de vos données et applications de manière sûre et pérenne Notre mission : faire naître les opportunités et faciliter le développement du «business»

Plus en détail

Club des Responsables d Infrastructures et de Production L OBSERVATOIRE ECO-EFFICACITE ET URBANISATION D UN DATA CENTRE

Club des Responsables d Infrastructures et de Production L OBSERVATOIRE ECO-EFFICACITE ET URBANISATION D UN DATA CENTRE Club des Responsables d Infrastructures et de Production LiVRE BLANC L OBSERVATOIRE des Directeurs d Infrastructures et de Production ECO-EFFICACITE ET URBANISATION D UN DATA CENTRE Chaîne du management

Plus en détail

Rational Software Rational Portfolio Manager

Rational Software Rational Portfolio Manager IBM Software Group Rational Software Rational Portfolio Manager Rachid Saoui, rachid.saoui@fr.ibm.com Fabrice Grelier, fabrice.grelier@fr.ibm.com 2003 IBM Corporation genda Gouvernance et Portfolio Management

Plus en détail

Experts efficience informatique

Experts efficience informatique Experts efficience informatique Date 3 février 2014 Martin Dargent Dirigeant EasyVirt Martin.dargent@easyvirt.com 06 69 55 75 18 Présentation d EasyVirt EasyVirt Jeune Entreprise Innovante issue de 7 ans

Plus en détail

LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD. Choix d un tarif en vue de l implantation d une borne de recharge chez un particulier.

LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD. Choix d un tarif en vue de l implantation d une borne de recharge chez un particulier. BTS ÉLECTROTECHNIQUE LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD Choix d un tarif en vue de l implantation d une borne de recharge chez un particulier. BTS Electrotechnique Thème 8 : la gestion des coûts THEME 8 :

Plus en détail

Conseil opérationnel aux entreprises et aux professions juridiques, du conseil et de la finance

Conseil opérationnel aux entreprises et aux professions juridiques, du conseil et de la finance Conseil opérationnel aux entreprises et aux professions juridiques, du conseil et de la finance PROJET IMMOBILIER ET RECHERCHE DE LOCAUX DEMENAGEMENT ET INSTALLATION TRAVAUX D AMENAGEMENT ET DE RENOVATION

Plus en détail

Assises Européennes du Bâtiment Basse Consommations. Frédéric ric FRUSTA. Président Directeur Général. ENERGIVIE 25 Juin 2010

Assises Européennes du Bâtiment Basse Consommations. Frédéric ric FRUSTA. Président Directeur Général. ENERGIVIE 25 Juin 2010 c1 Assises Européennes du Bâtiment Basse Consommations Frédéric ric FRUSTA Président Directeur Général ENERGIVIE 25 Juin 2010 Diapositive 1 c1 Merci de me fournir le texte complet de la page de titre cql;

Plus en détail

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL La solution simple et efficace aux 3 défis majeurs de la direction informatique. Des bénéfices concrets,

Plus en détail

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Selon une étude, l ajout de puissantes fonctions de gestion améliorerait de 20 à 40 % les mesures de performances clés.

Plus en détail

Cours SIA 380/1, édition 2009

Cours SIA 380/1, édition 2009 Cours SIA 380/1, édition 2009 HES-SO Valais Pierre-André Seppey Novembre 2009 Aujourd hui Il y a quelques années La norme SIA 380/1, édition 2009 Les 6 chapitres de la norme: 0 Domaine d application 1

Plus en détail

Monitoring énergétique du siège de ENGIE à Bruxelles La mesure au service de la performance. Poncelet Benoit, Technum-Tractebel

Monitoring énergétique du siège de ENGIE à Bruxelles La mesure au service de la performance. Poncelet Benoit, Technum-Tractebel Monitoring énergétique du siège de ENGIE à Bruxelles La mesure au service de la performance Poncelet Benoit, Technum-Tractebel Plan de la présentation Objectifs ENGIE Towers Données disponibles Modus operandi

Plus en détail

La première infrastructure numérique au service du Cloud en Tunisie

La première infrastructure numérique au service du Cloud en Tunisie La première infrastructure numérique au service du Cloud en Tunisie Février 2014 Un data center et son écosystème L infrastructure au cœur des flux de data PME Big Data (Institutions financières Télécom..Etc)

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Logiciel Orgabat V.Net. Maîtrisez et valorisez vos infrastructures VDI et datacenter

Logiciel Orgabat V.Net. Maîtrisez et valorisez vos infrastructures VDI et datacenter Logiciel Orgabat V.Net Maîtrisez et valorisez vos infrastructures VDI et datacenter Logiciel Orgabat V.Net Pour l exploitation au quotidien des salles de données et réseaux VDI Orgabat est le logiciel

Plus en détail

Aquis. Gestion de réseaux hydrauliques

Aquis. Gestion de réseaux hydrauliques Aquis Gestion de réseaux hydrauliques 80% de votre capital est investi dans le réseau de distribution Aquis vous donne un contrôle total 2 Un avenir plein de défis Sans informations en temps réel relatives

Plus en détail

STORAGE : LA SOLUTION POUR REDUIRE LA FACTURE ENERGETIQUE DES CONSOMMATEURS

STORAGE : LA SOLUTION POUR REDUIRE LA FACTURE ENERGETIQUE DES CONSOMMATEURS STORAGE : LA SOLUTION POUR REDUIRE LA FACTURE ENERGETIQUE DES CONSOMMATEURS Le stockage d énergie vu par Energy Pool Le fort développement des énergies renouvelables pose de nouveaux problèmes auxquels

Plus en détail

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE ISO 9001:2008 la solution électrique maîtrisée Industrie Compensation d énergie réactive Suppression des pénalités sur le réactif. Optimisation en fonction

Plus en détail

Indicateurs Normes Codes de conduite. Françoise Berthoud Grenoble, 12 juin 2012

Indicateurs Normes Codes de conduite. Françoise Berthoud Grenoble, 12 juin 2012 Indicateurs Normes Codes de conduite Françoise Berthoud Grenoble, 12 juin 2012 Pas de normes globales.. Mais 2 initiatives importantes Recenser les Normes concevoir un document (2013) (Coordination Group

Plus en détail

Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement

Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement José NAVETEUR (1), Christian BRUSS (2) (1) EDF Département EnerBat - BP 46-77818 Moret-sur-Loing

Plus en détail

RÉDUISEZ VOS CONSOMMATIONS ALLÉGEZ VOS FACTURES ÉNERGÉTIQUES

RÉDUISEZ VOS CONSOMMATIONS ALLÉGEZ VOS FACTURES ÉNERGÉTIQUES RÉDUISEZ VOS CONSOMMATIONS ALLÉGEZ VOS FACTURES ÉNERGÉTIQUES «Lean Energy Analysis» : une étude de 3e-performance pour traquer vos gaspillages et bâtir une stratégie d action 1 LEAN ENERGY ANALYSIS: DISTINGUER

Plus en détail

ITIL. optimal. pour un service informatique. 2 e édition C H R I S T I A N D U M O N T. Préface de Patrick Abad

ITIL. optimal. pour un service informatique. 2 e édition C H R I S T I A N D U M O N T. Préface de Patrick Abad C H R I S T I A N D U M O N T Préface de Patrick Abad ITIL pour un service informatique optimal 2 e édition Groupe Eyrolles, 2006, 2007, ISBN : 978-2-212-12102-5 Introduction..................................................

Plus en détail

Actions de réduction carbone I

Actions de réduction carbone I Actions de réduction carbone I N Libellé Poste Dernière mise à jour : 28/12/2012 44 Télétravail Objectif de réduction (par T CO 2 et par an) Domaine Etat 68 Bornes de rechargement électriques dans les

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA Étude Total Economic Impact réalisée par Forrester Pour SAP Directrice du projet : Shaheen Parks Avril 2014 Analyse des coûts projetés de SAP HANA Économies réalisables en migrant vers SAP HANA Synthèse

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2015

OFFRE DE FORMATIONS 2015 Centre de Ressources, d Accompagnement et de Formations pour la Construction Durable et la Performance Énergétique en Aquitaine 159 Avenue de l alouette 33700 Mérignac OFFRE DE FORMATIONS 2015 LA CDPEA

Plus en détail

Le Grand Pari(s) du changement climatique? Villes, métropoles, et nouveaux défis de la météorologie urbaine.

Le Grand Pari(s) du changement climatique? Villes, métropoles, et nouveaux défis de la météorologie urbaine. Conférence internationale «Faire la ville durable. Inventer une nouvelle urbanité» 20 et 21 janvier 2011 Le Grand Pari(s) du changement climatique? Villes, métropoles, et nouveaux défis de la météorologie

Plus en détail

PRÉSENTATION DES SERVICES

PRÉSENTATION DES SERVICES PRÉSENTATION DES SERVICES TRANSFERT IT FICHE D IDENTITÉ Raison Sociale : Forme Juridique : SARL Capital : 7500 Date de création : mars 1999 Type de Clientèle : Secteur Bancaire, Opérateurs Telecom, Hébergeurs,

Plus en détail

L industrialisation de l ordonnancement en Centre de Services

L industrialisation de l ordonnancement en Centre de Services L industrialisation de l ordonnancement en Centre de Services Séminaire VITO Le 18 Novembre 2010 PLUS LOIN ENSEMBLE INTRODUCTION Présentation de SOGETI et de ces Centres de Services Séminaire VITO- Practice

Plus en détail

Plateforme d intégration B2B

Plateforme d intégration B2B Plateforme d intégration B2B B2B : Situation actuelle & Tendances ixpath: plateforme d intégration B2B Services associés Vers l externalisation 2 B2B : Situation actuelle Flux EDI / B2B incontournables

Plus en détail

Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production. Programme Energy Action pour l industrie

Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production. Programme Energy Action pour l industrie Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production Programme Energy Action pour l industrie Un programme d économies d énergie. Les solutions Energy Action de Schneider Electric. Des économies d énergie

Plus en détail

la comparaison des ampoules

la comparaison des ampoules description la comparaison des ampoules 6 e année, Sciences et technologie Source : Adapté de TDSB, Heat in the Environment Au cours de cette activité d apprentissage, les élèves exploreront leur utilisation

Plus en détail

Assises DATACENTER. Le 17 avril 2013 Pavillon Dauphine, Paris

Assises DATACENTER. Le 17 avril 2013 Pavillon Dauphine, Paris Le 17 avril 2013 Pavillon Dauphine, Paris Le présent document est l analyse d ORSYP Consulting à la demande du CESIT. Nathan SROUR Principal +33 (0) 6 09 06 76 91 Nathan.Srour@orsyp.com Damien CONVERT

Plus en détail

Projet H2M Hébergement Mutualisé à Montpellier. Tuto Jres Jeudi 18 septembre 2014

Projet H2M Hébergement Mutualisé à Montpellier. Tuto Jres Jeudi 18 septembre 2014 Projet H2M Hébergement Mutualisé à Montpellier Tuto Jres Jeudi 18 septembre 2014 Historique Étude opportunité H2M Besoin initial du Rectorat de l Académie de Montpellier, mars 2012 Étude d opportunité

Plus en détail

Moderniser les Datacenters traditionnels

Moderniser les Datacenters traditionnels Moderniser les Datacenters traditionnels Améliorer la fiabilité, l efficacité et l efficience des anciennes installations informatiques par la mise à jour de leurs systèmes de puissance et de refroidissement

Plus en détail

Clean Air Technologies. Document No - FRA021 Version 1.0

Clean Air Technologies. Document No - FRA021 Version 1.0 Clean Air Technologies . Venture. 60 La Joint Venture Clean Air Technologies SAS à été formée à partir d une Joint entre deux sociétés: Clean Air Technologies LTD (Angleterre): Spécialisée dans la conception,

Plus en détail

Paul-François Cattier, APC by Schneider Electric France : la France est un territoire propice pour les datacenters

Paul-François Cattier, APC by Schneider Electric France : la France est un territoire propice pour les datacenters Page 1 of 6 INTERNATIONAL Interviews Paul-François Cattier, APC by Schneider Electric France : la France est un territoire propice pour les datacenters octobre 2008 par Emmanuelle Lamandé Prochains sommaires

Plus en détail

LA RÉFÉRENCE. Comment comptez-vous vous développer? L'évaluation de votre infrastructure sensible peut vous aider à découvrir la bonne stratégie

LA RÉFÉRENCE. Comment comptez-vous vous développer? L'évaluation de votre infrastructure sensible peut vous aider à découvrir la bonne stratégie LA RÉFÉRENCE P O U R L E C H A N G E M E N T Comment comptez-vous vous développer? L'évaluation de votre infrastructure sensible peut vous aider à découvrir la bonne stratégie Jour après jour, le monde

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE»

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» PROGRAMME Lieu : BRUXELLES Pour tous, en fonction de l affectation du bâtiment : SOIT MODULE «DANS LE LOGEMENT INDIVIDUEL OU COLLECTIF < 10 UNITÉS)» (6 jours) SOIT

Plus en détail

U N E N O U V E L L E P E R S P E C T I V E D E G E S T I O N D E V O T R E H Ô T E L

U N E N O U V E L L E P E R S P E C T I V E D E G E S T I O N D E V O T R E H Ô T E L La gestion intelligente de l'énergie U N E N O U V E L L E P E R S P E C T I V E D E G E S T I O N D E V O T R E H Ô T E L A m é l i o r e z l e c o n f o r t d e v o s c l i e n t s t o u t e n r é d

Plus en détail

Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale

Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale Le Cloud transforme tout en service Le Cloud permet de répondre aux enjeux technologiques de votre organisation avec un maximum de flexibilité,

Plus en détail

Kick Off SCC 2015 Comment faire de votre infrastructure de stockage une source d économie? Vers de nouveaux horizons

Kick Off SCC 2015 Comment faire de votre infrastructure de stockage une source d économie? Vers de nouveaux horizons Kick Off SCC 2015 Comment faire de votre infrastructure de stockage une source d économie? Vers de nouveaux horizons cloud analytics mobile social 2015 Alain Cézard Alain.cezard@fr.ibm.com Comment faire

Plus en détail

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR Logiciel référencé par la marque PROJET SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY Date de l'étude : ARTISAN 05.01.2011 CLIENT SARL LECLERC Désiré SCI LA PLUME ROUGE Damien LECLERC 1 rue du

Plus en détail

TUTOJRES 2014 Retour d'expérience Datacentre du CC IN2P3,

TUTOJRES 2014 Retour d'expérience Datacentre du CC IN2P3, Centre de Calcul de l Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules Retour d'expérience Datacentre du CC IN2P3, 18 Septembre 2014 Sommaire } Présentation : Activités du DC CCIN2P3

Plus en détail

Sommaire 2. Généralités 3. ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4. Approche processus et cartographie 5

Sommaire 2. Généralités 3. ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4. Approche processus et cartographie 5 Sommaire 2 Généralités 3 ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4 Approche processus et cartographie 5 D une organisation fonctionnelle vers des processus 6 Pilotage des processus et Amélioration continue

Plus en détail

Jean-Luc Plourde Membre de l équipe TELUS Chicoutimi 4 mai 2012

Jean-Luc Plourde Membre de l équipe TELUS Chicoutimi 4 mai 2012 Rehausser constamment l efficacité tout en favorisant une culture de protection de l environnement. Jean-Luc Plourde Membre de l équipe TELUS Chicoutimi 4 mai 2012 TELUS et son engagement pour l environnement

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

INFO HTK-SE. Refroidisseur sec hybride auto-vidangeable. - L alternative à la tour de refroidissement - Pour les systèmes sans glycol.

INFO HTK-SE. Refroidisseur sec hybride auto-vidangeable. - L alternative à la tour de refroidissement - Pour les systèmes sans glycol. INFO HTK-SE Refroidisseur sec hybride auto-vidangeable - L alternative à la tour de refroidissement - Pour les systèmes sans glycol 2 kw JAEGGI L original JAEGGI se consacre depuis 929 au développement,

Plus en détail

Gestionnaire du Réseau de Transport d 'Electricité. La prévision de consommation d électricité à RTE

Gestionnaire du Réseau de Transport d 'Electricité. La prévision de consommation d électricité à RTE Gestionnaire du Réseau de Transport d 'Electricité La prévision de consommation d électricité à RTE 2 PLAN DE LA PRESENTATION RTE, le gestionnaire du réseau d électricité Présentation d une méthodologie

Plus en détail

LES AUDITS ENERGETIQUES

LES AUDITS ENERGETIQUES LES AUDITS ENERGETIQUES ECUBE 6 NOVEMBRE 2015 INGENIERIE CVC Sàrl Patrick Weinmann 06/11/2015 LES AUDITS ENERGETIQUES 1 Sommaire 1. Activités d Ingénierie CVC Sàrl 2. Buts des audits, démarche 3. Modélisation

Plus en détail

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur»

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» Comment récupérer des calories sur un Data Center présentation de J-Louis PERROT le 06/02/2014 Le Centre de Calcul de l IN2P3 du CNRS Le CC IN2P3 est un prestataire

Plus en détail

lct:conseil Présentation et références 2009-2014

lct:conseil Présentation et références 2009-2014 lct:conseil Présentation et références 2009-2014 Notre vocation : - vous aider à formaliser votre vision stratégique et vous accompagner dans vos projets de modernisation et de transformation, - vous aider

Plus en détail

Intégrateur de solutions informatiques,télécom et systèmes technologiques de sécurité.

Intégrateur de solutions informatiques,télécom et systèmes technologiques de sécurité. Intégrateur de solutions informatiques,télécom et systèmes technologiques de sécurité. MOZY Telecom Center est agrée par le ministère de l intérieur pour l installation des équipements sensibles. Depuis

Plus en détail

Séminaire: «Maitriser ses coûts de fonctionnement énergétiques»

Séminaire: «Maitriser ses coûts de fonctionnement énergétiques» Monitoring Energétique Gestion de sites à distance Séminaire: «Maitriser ses coûts de fonctionnement énergétiques» JP Puissant, 28 mai 2015 Jean-Pierre Puissant 0492/73 36 74 Enersolutions sprl 2011 Expertise

Plus en détail

Mieux gérer l information pour gagner plus LE PROJET GRAL

Mieux gérer l information pour gagner plus LE PROJET GRAL LE PROJET GRAL Sommaire Introduction 1 Amélioration de la maîtrise technique? 2 Le choix de la solution: le projet Gral 3 Les apports de la solution Conclusion: les systèmes d information et les objectifs

Plus en détail

Cette maison avait pour but d être la moins énergivore possible et aller au-delà en devenant une maison à énergie positive.

Cette maison avait pour but d être la moins énergivore possible et aller au-delà en devenant une maison à énergie positive. Mardi 20 Novembre 2012 Démarche du projet Cette maison est un projet personnel, pour accueillir 4 personnes. Le choix du lieu d implantation a été important par rapport au lieu de travail afin de diminuer

Plus en détail

1/ Présentation de la solution WIT. 2/ Périmètre d actions de WIT au niveau «Smart Grid» 3/ L optimisation en 4 étapes

1/ Présentation de la solution WIT. 2/ Périmètre d actions de WIT au niveau «Smart Grid» 3/ L optimisation en 4 étapes 1/ Présentation de la solution WIT 2/ Périmètre d actions de WIT au niveau «Smart Grid» 3/ L optimisation en 4 étapes 25 ans de Solutions pour la maîtrise énergétique et le pilotage à distance d installations

Plus en détail

Nous préservons l essentiel

Nous préservons l essentiel Nous préservons l essentiel Sommaire I. INTRODUCTION II. Les fondements de ISO 14001 III. La norme et son application dans la gestion du service d assainissement : cas de l office national de l assainissement

Plus en détail

C2O, une plate-forme de gestion et d automatisation de process

C2O, une plate-forme de gestion et d automatisation de process C2O, une plate-forme de gestion et d automatisation de process AVANTAGE PRODUCTION Siège social : 15 rue ampère - 60800 Crépy en Valois Tel: + 33 (0)1 76 77 26 00 - info@avantageproduction.com SARL au

Plus en détail

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité philippe.ensarguet@orange.com directeur technique Orange Business

Plus en détail

Efficacité Energétique Décret, arrêté, CSPE évitée

Efficacité Energétique Décret, arrêté, CSPE évitée Efficacité Energétique Décret, arrêté, CSPE évitée Direction des Systèmes Énergétiques Insulaires 5 juin 2013 1 2 - Efficacité Energétique SEI PROBLEMATIQUE PROBLEMATIQUE Du fait de la péréquation tarifaire,

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing A propos d Insight Insight est le spécialiste en gestion des contrats de licences, en fourniture de logiciels et services associés. Nous accompagnons

Plus en détail