Équipements de travail et de manutention - Moyens de protection... p. 8

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Équipements de travail et de manutention - Moyens de protection... p. 8"

Transcription

1 Vos obligations réglementaires Vérifications périodiques Formation de votre personnel

2 Bureau Veritas propose une gamme complète de prestations qui vous permet de satisfaire à toutes vos obligations réglementaires en matière de contrôle et de vérification de vos équipements et installations ainsi que de formation de vos personnels. Électricité p. 3 Incendie p. 4 Ascenseurs - Monte-charges - Portes et portails p. 6 Équipements sous pression p. 7 Équipements de travail et de manutention - Moyens de protection.... p. 8 Machines p. 8 Appareils de levage p. 8 Échafaudages - échelles p. 9 EPI p. 9 Installations consommant de l énergie thermique p. 9 Aires de jeux - Équipements sportifs p. 10 Hygiène - Santé p. 10 Ambiance de travail p. 10 Risques professionnels p. 11 Substances dangereuses p.12 Rayonnements ionisants p.13 ICPE p. 14 Environnement p > Art. : Article - D. : décret - A. : Arrêté - C. : Circulaire - CdT : Code du Travail - CdS. : Code de la Santé Publique - CdE : Code de l'environnement

3 ÉLECTRICITÉ Etablissements Recevant du Public (ERP) Ensemble des installations 1 an (1) 5 ans (4) 1 an (3) 1 an (5) Art. EL19 A. 24/09/09 (1) Art. PE 4 A. 22/06/90 modifié (2) Art. PS 32 A. 09/05/06 modifié (4) Art. CTS 35 A. 23/01/85 modifié (5) Dispositifs de protection contre la foudre (ICPE) (1) Pour les ERP du 1er groupe (1 ère à 4 ème catégorie) (2) Pour les ERP du 2 ème groupe (5 ème catégorie) (3) Pour les ERP de 5 ème catégorie, si le Code du Travail Art. R à R est applicable. (4) La périodicité de 5 ans est applicable aux parcs de stationnement au titre de l'article PS 32. Elle est annuelle au titre du Code du Travail Art. R à R (5) La vérification périodique annuelle des chapiteaux, tentes, structures est réalisée obligatoirement une fois sur deux par un organisme agréé. 1 an Art. EL19 A. 24/09/09 Immeubles de Grande Hauteur (IGH) Ensemble des installations 1 an Art. GH5 A. 30/12/11 Dispositifs de protection contre la foudre 2 ans Art. GH5 A. 30/12/11 Vérification complète à chaque visite Etablissements soumis au Code du Travail Ensemble des installations permanentes Installations temporaires (chantiers du bâtiment et des travaux publics, de construction ou de réparation des navires et bateaux) 1 an CdT Art. R à R Art. 3. A. 26/12/11 La périodicité peut être portée à 2 ans si le rapport précédent ne présente aucune observation ou si, avant l'échéance, le chef d'établissement a fait réaliser les travaux de mise en conformité de nature à répondre aux observations contenues dans le rapport de vérification. L'inspecteur du travail doit être tenu informé de cette procédure par lettre recommandé avec accusé de réception. 1 an (1) CdT Art. R ans (2) Art. 4. A. 26/12/11 (1) Pour les chantiers de longue durée (2) Vérification dite "biennale" portant à minima sur 25 % des tableaux et 25 % des circuits de distribution Formation Périodicité Textes de référence Habilitation électrique Initiale 3 ans CdT Art. R et R A. 26/04/12 Norme NF C D /08/10 D /09/10 C. 09/10/12 Personnel d encadrement de travaux électriques ou non électriques dans un environnement électrique. Personnel utilisant des installations électriques, effectuant des travaux non électriques en environnement électrique. Personnel effectuant des interventions ou des travaux hors tension sur des installations basse et haute tension. Personnel réalisant des opérations électriques, même élémentaires, telles que : raccordement, remplacement ou réarmement. La liste des contrôles, vérifications et formations réglementaires ci-dessus n'est pas exhaustive et peut être soumise à modification. Mise à jour novembre

4 INCENDIE Etablissements Recevant du Public (ERP) Installations de désenfumage 1 an 3 ans (1) Art. DF10 A. 25/06/80 modifié (1) Par organisme agréé : installations de désenfumage mécanique associées à SSI de catégorie A ou B Moyens d extinction et de secours 1 an Art. MS73 A. 25/06/80 modifié Systèmes de Sécurité Incendie (SSI) 1 an 3 ans (1) Art. MS73 A. 25/06/80 modifié (1) Par organisme agréé : pour SSI de catégorie A ou B Systèmes d'extinction automatique à eau de type sprinkleur 1 an 3 ans (1) Art. MS73 A. 25/06/80 modifié (1) Par organisme agréé Continuité des communications radioélectriques en infrastructure Installations de chauffage, ventilation, réfrigération, climatisation et conditionnement d'air et installations d'eau chaude sanitaire Appareils et installations utilisant des gaz combustibles Initiale (1) 3 ans (2) Art. MS71 A. 25/06/80 modifié Par organisme agréé (1) Pour tous les bâtiments neufs/existants et pour les installations de relayage neuves (2) Pour les bâtiments équipés de relais 1 an 1 an Art. CH58 A. 25/06/80 modifié Art. GZ30 A. 25/06/80 modifié Appareils de cuisson ou de remise en température destinés à la restauration 1 an Art. GC22 A. 25/06/80 modifié Installations des espaces scéniques 1 an 3 ans (1) Art. L57 A. 05/02/07 ERP de type L : (1) Par organisme agréé Installations fixes de gaz médicaux 1 an Art. U64 A. 10/12/04 ERP de type U Installations de désenfumage mécanique, systèmes d alarme, de détection et de sécurité incendie, moyens de lutte contre l incendie, dispositifs d obturation coupe-feu A la mise en service (1) 1 an (2) 2 ans (3) 5 ans (1) Parcs de stationnement couverts : (1) Par organisme agréé (2) Parcs > 250 véhicules (3) Parcs 250 véhicules Art. PS32 A. 09/05/06 4 > Art. : Article - D. : décret - A. : Arrêté - C. : Circulaire - CdT : Code du Travail - CdS. : Code de la Santé Publique - CdE : Code de l'environnement

5 Immeubles de Grande Hauteur (IGH) Moyens d'extinction (extincteurs, RIA, alimentation des secours en eau, bouches et poteaux d incendie privés, colonnes sèches et en charge) Systèmes de Sécurité Incendie (SSI) Installations de désenfumage (1) (2) Systèmes d'extinction automatique (eau, gaz, poudre, mousse) Evacuation des eaux d extinction Interphones, moyens de liaisons phoniques, moyens de télécommunication de sécurité Ouverture des portes automatiques coulissantes de l immeuble Installations de gaz combustibles Appareils de cuisson ou de réchauffage destinés à la restauration Installations de chauffage Installations de gaz médicaux (3) Etablissements soumis au Code du Travail Avant occupation des locaux Après toute modification 1 an Art. GH5 A. 30/12/11 Art. GHU12 4 A. 30/12/11 (3) Par organisme agréé (1) ouvrants de désenfumage naturel de secours : 20 %/an (2) désenfumage mécanique : mesures de vitesses, débits et pressions de 20% des compartiments/an Charge calorifique des éléments mobiliers et Initiale (2) 5 ans Art. GH61 A. 30/12/11 d aménagements intérieurs combustibles (1) Par organisme agréé (1) Hors locaux d habitation (2) Dans l année qui suit l installation dans les lieux ou toute modification importante de l aménagement Moyens de secours et de lutte contre l'incendie CdT Art. R Signaux de sécurité (lumineux ou acoustiques) 6 mois CdT Art. R A. 04/11/93 Dispositifs de désenfumage CdT Art. R A. 05/08/92 Systèmes d'extinction automatique à eau de type sprinkleur 6 mois CNPP/APSAD R1 Vérification par personnes et organismes certifiés demandée par l'assureur dans le cadre des référentiels CNPP/APSAD Assistance Prévention Conseil Incendie (APCI) Initiale 1 an 5 ans CNPP/APSAD R11 Mission par personnes et organismes certifiés demandée par l'assureur dans le cadre des référentiels CNPP/APSAD Formations Périodicité Textes de référence Entraînement à la lutte contre l incendie 6 mois CdT Art. R , R et R C. 04/05/05 Salariés d'un établissement soumis au code du travail Qualification des services de sécurité incendie - SSIAP 3 ans A. 02/05/05 Personnel occupant la fonction, d'agent, de chef d'équipe, ou de chef de service, de sécurité incendie dans un ERP/IGH La liste des contrôles, vérifications et formations réglementaires ci-dessus n'est pas exhaustive et peut être soumise à modification. Mise à jour novembre

6 ASCENSEURS MONTE-CHARGES - PORTES ET PORTAILS Tous les établissements Contrôle technique des ascenseurs 5 ans D /09/04 modifié Responsabilité du propriétaire de l installation Vérifications périodiques (ascenseurs, monte-charges et équipement assimilés) Portes et portails automatiques et semi-automatiques 1 an CdT Art. R à R A. 29/12/10 Responsabilité de l employeur lorsque l établissement est assujetti au code du travail Ascenseurs, monte-charges, élévateurs de personnes n excédant pas une vitesse de 0,15 m/s, installés à demeure 6 mois CdT Art. R et R A. 21/12/93 À la suite de toute défaillance Etablissement recevant du public (ERP) Vérification technique des ascenseurs Initiale Art. AS9 A. 25/06/80 Avant leur remise en service Suite à une transformation importante Vérification générale périodique des ascenseurs par rapport au risque incendie Vérification technique des escaliers mécaniques et trottoirs roulants Vérification générale périodique des escaliers mécaniques et trottoirs roulants Examens des chaînes et crémaillères des escaliers mécaniques et trottoirs roulants 5 ans Art. AS9 A. 25/06/80 Responsabilité de l exploitant Initiale Art. AS10 A. 25/06/80 Avant leur remise en service Suite à une transformation importante 1 an Art. AS10 A. 25/06/80 6 mois Art. AS10 A. 25/06/80 Immeubles de grande hauteur (IGH) Ascenseurs et monte-charges 6 mois (1) 1 an (2) Art. GH5 A. 30/12/11 (1) Pour les appareils munis d'un appel prioritaire pompiers (2) Pour tous les autres appareils Formation Périodicité Textes de référence Préparation à l'habilitation manœuvre Initiale D /12/08 de secours sur ascenseurs Travailleurs effectuant des travaux de vérification d entretien, de réparation ou de transformation sur les ascenseurs, les escaliers mécaniques, les trottoirs roulants 6 > Art. : Article - D. : décret - A. : Arrêté - C. : Circulaire - CdT : Code du Travail - CdS. : Code de la Santé Publique - CdE : Code de l'environnement

7 ÉQUIPEMENTS SOUS PRESSION ÉQUIPEMENTS SOUS PRESSION DE GAZ Inspection périodique des bouteilles pour appareils 1 an 40 mois (1) respiratoires utilisées pour la plongée subaquatique, récipients mobiles en matériaux autres que métalliques (1) Pour les récipients mobiles en matériaux autres que métalliques ayant fait l objet d essais de contrôle du vieillissement en service satisfaisants Inspections périodiques des autres équipements 40 mois Requalification périodique des bouteilles pour appareils respiratoires utilisées pour la plongée subaquatique ainsi que pour les récipients autres que métalliques Requalification périodique des récipients ou tuyauteries contenant du fluor, du fluorure de bore, du fluorure d'hydrogène, du trichlorure de bore, du chlorure d'hydrogène, du bromure d'hydrogène, du dioxyde d'azote, du chlorure de carbonyle (ou phosgène), du sulfure d'hydrogène Requalification périodique des récipients ou tuyauteries contenant un fluide toxique ou très toxique, ou un fluide corrosif 2 ans 5 ans (1) Pour les bouteilles pour appareils respiratoires utilisées pour la plongée subaquatique ayant fait l'objet d'inspections annuelles par du personnel formé pour ces inspections ou pour les récipients mobiles en matériaux autres que métalliques ayant fait l'objet d'essais de contrôle du vieillissement en service satisfaisants 3 ans Lorsque ceux-ci ne peuvent pas être exempts d'impuretés corrosives 5 ans Requalification périodique des autres équipements 10 ans Inspections périodiques des tuyauteries Définie dans le programme de contrôle établi par l'exploitant ÉQUIPEMENTS SOUS PRESSION DE VAPEUR Inspection des générateurs de vapeur, appareils à couvercle amovible 18 mois à fermeture rapide, récipients à pression de vapeur d eau ou d eau surchauffée dont la pression de dernière épreuve est < à PE initiale Inspection périodique des autres récipients sous pression 40 mois Requalification périodique des générateurs, récipients, appareils à couvercle amovible à fermeture rapide Inspections périodiques des tuyauteries 10 ans Définie dans le programme de contrôle établi par l'exploitant Formations Périodicité Textes de référence Formation des conducteurs Initiale d'autoclaves Personnel amené à intervenir sur un appareil à pression à couvercle amovible : conducteurs d autoclaves Formation à la conduite des équipements sous pression Formation à la surveillance des installations de vapeur avec ou sans présence humaine (habilitation rondier) Formation annuelle du personnel à la sécurité Initiale Personnel en charge de la conduite et de la maintenance des chaudières, chaufferies installations connexes : techniciens, personnel d'entretien et d'exploitation, rondiers Initiale Techniciens, personnels d'entretien ou d'exploitation, rondiers Initiale A. 30/07/03 Opérateurs chargés d'intervenir sur les alarmes de sécurité des chaudières des installations de combustion de puissance supérieure à 20 MWth La liste des contrôles, vérifications et formations réglementaires ci-dessus n'est pas exhaustive et peut être soumise à modification. Mise à jour novembre

8 ÉQUIPEMENTS DE TRAVAIL ET DE MANUTENTION - MOYENS DE PROTECTION MACHINES (HORS APPAREILS DE LEVAGE) Presses de divers types - Massicots - Compacteurs à déchets - 3 mois CdT Art. R A. 05/03/93 Bennes à ordures ménagères - Machines à cylindres Centrifugeuses - Machines mobiles d'extraction, de terrassement, d'excavation ou de forage du sol - Machines à battre les palplanches 1 an CdT Art. R A. 05/03/93 Formation Périodicité Textes de référence Mise en œuvre et maintenance des Initiale CdT Art. R , R et R équipements de travail-machine Personnel chargé de la maintenance, de la mise en œuvre et de la conduite des machines APPAREILS DE LEVAGE Chariots automoteurs à conducteur porté A. 01/03/04 modifié CdT Art. R à R Chariots automoteurs à conducteur 6 mois accompagnant Lors des remises en service : - Après accident ou réparation - Après modification ou transformation - Élévateurs de personnel motorisés À la suite de tout remontage et à la suite de tout changement de site ou de condition d'utilisation Appareils à bras pour l élévation de personnel Tous appareils soumis à des déplacements fréquents (grues mobiles, engins de chantier, hayons élévateurs pour véhicules ) Accessoires de levage Ponts élévateurs pour véhicules Autres appareils 3 mois A. 01/03/04 modifié CdT Art. R à R Lors des remises en service : - Après accident ou réparation - Après modification ou transformation - À la suite de tout remontage et à la suite de tout changement de site ou de condition d'utilisation 6 mois A. 01/03/04 modifié CdT Art. R à R Lors des remises en service : - Après accident ou réparation - Après modification ou transformation - À la suite de tout remontage et à la suite de tout changement de site ou de condition d'utilisation 1 an A. 01/03/04 modifié CdT Art. R à R Lors des remises en service : - Après accident ou réparation - Après modification ou transformation - À la suite de tout remontage et à la suite de tout changement de site ou de condition d'utilisation Formations Périodicité Textes de référence Conduite d'engins Initiale et actualisation CdT Art. R et R A. du 02/12/98 Travailleurs affectés à la conduite d'appareils de levage. Nécessaire à la délivrance de l'autorisation de conduite Autorisation de conduite Initiale et actualisation CdT Art. R à R Personnel chargé de la conduite des équipements de travail mobiles automoteurs CACES pour la conduite des appareils de levage Initiale et recyclage tous les 5 ans pour les chariots, PEMP, grues mobiles, grues auxiliaires Initiale et recyclage tous les 10 ans pour les engins de chantier Travailleurs affectés à la conduite d'appareils de levage Recommandations CNAM R372M, R377M, R383M, R386, R389, R390 8 > Art. : Article - D. : décret - A. : Arrêté - C. : Circulaire - CdT : Code du Travail - CdS. : Code de la Santé Publique - CdE : Code de l'environnement

9 ÉCHAFAUDAGES - ÉCHELLES Échafaudages 3 mois A. 21/12/04 Échelles Périodicité à fixer par le chef d'établissement (1 an recommandé) CdT Art. R Formation Périodicité Textes de référence Échafaudages Initiale CdT R Recommandations CNAMTS 408 CdT R Monteurs et démonteurs d'échafaudage EPI - ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE (EN SERVICE OU EN STOCK) Appareils de protection respiratoire autonomes - Stocks de cartouches filtrantes antigaz - Gilets de sauvetage gonflables - Systèmes de protection individuelle contre les chutes de hauteur 1 an CdT Art. R à R A. 19/03/93 Formations Périodicité Textes de référence Utilisation des EPI Avant utilisation CdT Art. R à R Manutention manuelle (gestes et postures) Tous les salariés devant utiliser un EPI Tout personnel pouvant exercer son activité professionnelle en hauteur Initiale CdT Art. R Travailleurs dont l'activité comporte des manutentions manuelles de charges INSTALLATIONS CONSOMMANT DE L ÉNERGIE THERMIQUE Existence et bon fonctionnement des appareils de mesure et de contrôle des installations thermiques Rendement caractéristique des chaudières Contrôle de la pollution atmosphérique 2 ans CdE Art. R à R CdE Art. R à R D /06/09 A. 02/10/09 Chaudières d une puissance comprise entre 400 kw et 20 MW Dans le cas de nouvelles installations, le premier contrôle doit être réalisé dans les 24 mois suivant sa mise en service. CdE Art. R à R ans (1) 3 ans (2) CdE Art. R à R D /06/09 A. 02/10/09 (1) Chaudières d une puissance comprise entre 400 kw et 2MW (2) Chaudières d une puissance comprise entre 2MW et 20MW Dans le cas de nouvelles installations, le premier contrôle doit être réalisé dans les 24 mois suivant sa mise en service. Systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles d une puissance supérieure à 12kW 5 ans CdE Art. R D /03/10 Par des inspecteurs certifiés Pour les systèmes existants, la première inspection doit avoir lieu : - d ici au 02/04/2012 pour les systèmes d une puissance supérieure à 100 kw - d ici au 02/04/2013 pour les systèmes d une puissance comprise entre12 kw et 100 kw Pour les installations neuves ou les remplacements : dans l année suivant la mise en service La liste des contrôles, vérifications et formations réglementaires ci-dessus n'est pas exhaustive et peut être soumise à modification. Mise à jour novembre

10 AIRES DE JEUX - EQUIPEMENTS SPORTIFS Équipements et aires de jeux Périodicité définie par l'exploitant D /08/94 D /12/96 Buts sportifs Autres équipements sportifs (Parcours acrobatiques en hauteur, structures artificielles d escalade ) Périodicité définie par l'exploitant En général 1 an Code du Sport Art. R à 26 Selon l équipement HYGIÈNE - SANTÉ AMBIANCE DE TRAVAIL Mesurage des niveaux sonores aux postes de travail Au moins tous les 5 ans D /07/06 A. 19/07/06 CdT Art. R à R En cas de modification des installations ou des modes de travail Mesurage des vibrations aux postes de travail Mise à jour conseillée tous les 5 ans D /07/05 A. 06/07/05 CdT Art. R à R Lors du changement de matériel ou de la durée d'utilisation des différents matériels Mesure des niveaux d éclairement Périodicité à définir en fonction des règles d entretien fixées par l employeur Lors de travaux CdT Art. R à R Examens des installations d'aération des locaux à pollution non spécifique Examens des installations d'aération des locaux à pollution spécifique sans système de recyclage Examens des installations d'aération des locaux à pollution spécifique avec système de recyclage 1 an A. 08/10/ mois A. 08/10/1987 Formations Périodicité Textes de référence Risques liés à l'exposition Initiale CdT Art. R au bruit Salariés exposés à un niveau sonore supérieur ou égal à 80dB ou quand la pression acoustique de crête dépasse 135dB Risques liés à l'exposition aux vibrations Initiale CdT Art. R Tout personnel exposé à des vibrations répétées 10 > Art. : Article - D. : décret - A. : Arrêté - C. : Circulaire - CdT : Code du Travail - CdS. : Code de la Santé Publique - CdE : Code de l'environnement

11 RISQUES PROFESSIONNELS Mise à jour du Document Unique 1 an D /11/01 CdT Art. R à R En cas d'apparition de nouveaux risques Après décision d'aménagement important modifiant les conditions de santé et de sécurité ou les conditions de travail En cas d' information supplémentaire intéressant l'évaluation d'un risque Atmosphère explosive (ATEX) : zonage, audit d'adéquation, DRPE Moyens et dispositifs de signalisation de sécurité Vérification des alimentations de secours des signalisations de sécurité qui ont besoin d'une source d'énergie pour fonctionner sur les lieux de travail Mise à jour lorsque des modifications, des extensions ou des transformations notables sont apportées aux lieux, aux équipements de travail ou à l'organisation du travail 6 mois 1 an D /12/02 D /12/02 A. 08/07/03 A. 28/07/03 CdT Art. R à R A. 04/11/93 A. 04/11/93 Formations Périodicité Textes de référence Formation ATEX Initiale et recyclage CdT Art. R A. 08/07/03 D /12/02 Employeur, chef d'établissement, personnel d'encadrement, tout salarié intervenant en zone ATEX Personnel de maintenance sur des équipements ATEX. Formation générale à la sécurité au travail Initiale CdT Art. L à L CdT Art. R et R CdT Art. R CdT Art. R CdT Art. R Tout salarié nouvellement embauché Tout salarié changeant de poste de travail Tout salarié reprenant une activité une activité après un arrêt de travail d'au moins 21 jours Travailleur temporaire ou en CDD Salarié d'entreprise extérieure Sauveteur - Secourisme Initiale Recyclage tous les ans CdT Art. R CdT Art. R Circulaire 53/2007 Personnel volontaire à la fonction de Sauveteur Secouriste du Travail, des établissements ou chantier où sont effectués des travaux dangereux. Personnel titulaire d'un certificat de Sauveteur Secouriste du Travail. CHSCT Initiale et renouvellement à l'issue des 4 années de mandat, consécutives ou non CdT Art. L à L Représentants du personnel au CHSCT, chargé de sécurité, médecin du travail, personnel d'infirmerie Risque routier CdT Art. L et L Employeur, chef d'établissement, personnel d'encadrement, salarié Écran de visualisation Initiale et recyclage D. 14/05/91 CdT Art. R Tout personnel travaillant sur un écran de visualisation La liste des contrôles, vérifications et formations réglementaires ci-dessus n'est pas exhaustive et peut être soumise à modification. Mise à jour novembre

12 SUBSTANCES DANGEREUSES Évaluation du risque chimique En cas de modification importante des conditions pouvant affecter la santé ou la sécurité des travailleurs CdT Art. R à R CdT Art. R à R Pour toute activité exposant les travailleurs à des agents chimiques dangereux (y compris solvants, poussières de bois, fumées de soudage...) Mesure de l'exposition au risque chimique : polluants à valeurs limites contraignantes 1 an CdT Art. R à R CdT Art. R à R A.15/12/09 A l'issue d'une évaluation des risques chimiques, il est procédé à l'établissement d'une stratégie de prélèvement, de campagnes de mesures et à l'établissement du diagnostic de respect de la VLEP État de conservation des flocages, calorifuges, faux plafonds (matériaux liste A) contenant de l'amiante 3 ans (maximum) CdS Art. R A l'occasion de toute modification susbstantielle de l'ouvrage et de son usage Surveillance du niveau d'empoussièrement dans l'atmosphère Selon les résultats de l'évaluation de l'état de conservation des flocages calorifugeages ou faux plafonds (matériaux liste A) contenant de l'amiante Suite à des travaux de retrait ou de confinement des flocages calorifugeages ou faux plafonds (matériaux liste A) contenant de l'amiante Suite à des travaux de retrait ou de confinement de matériaux ou produits de la liste B contenant de l amiante lorsqu'ils sont effectués à l intérieur de bâtiments occupés ou fréquentés. CdS Art. R et R CdS Art. R et R Mise à jour du Dossier Technique Amiante 3 ans (maximum) CdS Art. R Suite à prestation de : - Vérification périodique de l'état de conservation des flocages, calorifugeages et faux plafonds - Travaux de retrait ou de confinement de matériaux contenant de l'amiante - Communication aux entreprises intervenantes sur le site - Repérage amiante avant travaux pour intègration des éléments relatifs aux matériaux et produits contenant de l amiante découverts à l occasion de travaux ou d opérations d entretien. Contrôle des disconnecteurs 1 an CdS Art. R Par une personne habilitée Analyses Legionella (et mise en place d'un carnet sanitaire) Prélèvement et analyse des eaux sanitaires 1 an A. 01/02/10 ERP équipé de productions collectives d'eau chaude sanitaire (ECS) et mettant à disposition du public de l'eau chaude sanitaire sur des points d'usage à risque (ex: douche...) 1 an conseillé CdS R à R D. 11/01/07 12 > Art. : Article - D. : décret - A. : Arrêté - C. : Circulaire - CdT : Code du Travail - CdS. : Code de la Santé Publique - CdE : Code de l'environnement

13 Formations Périodicité Textes de référence Légionellose Renouvellement conseillé tous les 5 ans A. 13/12/04 Initiale Gestionnaires de réseaux d air et d eau de tout type d'établissement Amiante Initiale et recyclage CdT R et suivants Personnel "encadrant" et "opérateur" exposé au risque amiante lors d'interventions sur des matériaux, des équipements, des matériels ou des articles susceptibles de provoquer l émission de fibres d amiante. Risque chimique - Agents chimiques cancérogènes, mutagènes et toxiques Transports de matières dangereuses Initiale et renouvellement (lors de changement de poste ou de technique) D /12/03 CdT Art. R CdT Art. R CdT Art. R à R Travailleurs manipulant des produits dangereux. Salarié d'entreprise extérieures ayant à intervenir dans des usines chimiques, pétrochimiques, raffineries. Initiale A. 01/06/01 A. 29/05/09 Tout personnel ayant à assurer un transport de matières dangereuses RAYONNEMENTS IONISANTS Générateurs électriques de rayons X 1 an sauf pour les activités du domaine médical et vétérinaire soumises au régime de déclaration dont la périodicité est de 1, 3, 5 ans suivant le type d appareil ou d installation CdT Art. R à R CdS Art. R et R A. 21/05/2010 (modalités et périodicités) Périodicité des contrôles techniques de radioprotection et d ambiance externe Pour la périodicité des contrôles internes, se référer à l A. du 21/05/2010 Accélérateurs de particules Sources radioactives scellées, dispositifs, installations Sources radioactives non scellées, locaux, installations Conditions d'élimination des effluents et des déchets des sources radioactives non scellées 1 an CdT Art. R à R CdS Art. R et R A. 21/05/2010 (modalités et périodicités) Périodicité des contrôles techniques de radioprotection et d ambiance externe Pour la périodicité des contrôles internes, se référer à l A. du 21/05/ ans CdS Art. R et R A. 21/05/2010 (modalités et périodicités) Périodicité des contrôles techniques de radioprotection et d ambiance externe Pour la périodicité des contrôles internes, se référer à l A. du 21/05/2010 Formations Périodicité Textes de référence Radioprotection Initiale puis tous les 5 ans (1) CdT Art. R à R Au moins 1 fois tous les 3 ans (2) CdT Art. R à R A. 26/10/2005 modifiés par A. 13/01/2006 et par A. 21/12/2007 (1) Personne Compétente en Radioprotection (2) Travailleurs susceptibles d intervenir en zone surveillée, contrôlée ou d être exposés à des rayonnements naturels significatifs La liste des contrôles, vérifications et formations réglementaires ci-dessus n'est pas exhaustive et peut être soumise à modification. Mise à jour novembre

14 ICPE Contrôle des ICPE soumises au régime DC 5 ans CdE Art. R à ans (1) Installations à déclaration seulement (1) Pour les installations certifiées EMAS ou ISO Bilan de fonctionnement des ICPE 10 ans A. 29/06/04 Installations à autorisation seulement A compter du dernier arrêté préfectoral pris en compte par l'inspection des installations classées Dispositifs de protection contre la foudre 1 an Art.16 à 23 A. 04/10/2010 Vérifications complètes et visuelles réalisées en alternance Prélèvement et analyse d'eau des tours aéroréfrigérantes des ICPE 1 mois (1) 2 mois (2) A. 13/12/04 3 mois (3) C. 08/12/05 Inspection périodique des tours aéroréfrigérantes des ICPE (1) Installations à autorisation (2) Installations à déclaration (3) si non dépassement du seuil pendant 12 mois continus 1 mois après la mise en service 1 an ou 2 ans A. 13/12/04 En fonction de la typologie des installations et contraintes du site Vérification des niveaux sonores dans l'environnement des ICPE Dans les 6 mois après la mise en service. Périodicité définie par arrêté ministériel de prescriptions générales ou par l'arrêté préfectoral d'autorisation. A. 20/08/85 A. 23/01/97 Installations à déclaration et à autorisation. En général tous les 3 ans. Déclaration annuelle sur les déchets dangereux Périodicité définie par arrêté ministériel du 31/08/08 CdE Art. R A. 31/01/08 Installations à autorisation et produisant plus de 10 tonnes de déchets dangereux / an (cas général). Contrôle des rejets atmosphériques des ICPE Contrôle des rejets aqueux des ICPE Réservoirs aériens manufacturés de liquides inflammables d'une capacité équivalente > 10 m 3 Périodicité définie par arrêté préfectoral d'autorisation ou par arrêté ministériel de prescriptions générales Installations à déclaration et à autorisation. Tous les 3 ans (cas général). 5 ans pour les inspections externes détaillées 10 ans pour les inspections hors exploitation détaillées (si capacité eq. > 100 m 3 ) A. 02/02/98 Art. 28 et 29 A. 03/10/10 Installations de stockage de liquides inflammables soumises à autorisation au titre de la rubrique n 1432 de la nomenclature des ICPE (1) Réservoirs atmosphériques à basse température (<-10 C) de stockage de gaz liquéfiés toxiques ou inflammables ou d oxygène (2) Réservoirs de gaz de distillation des gaz de l air (autres que l oxygène) liquéfié > m ans ou celui fixé par le guide professionnel reconnu Art. 3 A. 04/10/10 (1) Sites Seveso (2) ICPE soumises à autorisation 14 > Art. : Article - D. : décret - A. : Arrêté - C. : Circulaire - CdT : Code du Travail - CdS. : Code de la Santé Publique - CdE : Code de l'environnement

15 Réservoir aériens cylindriques 5 ans pour les inspections externes détaillées Art. 4 A. 04/10/10 verticaux de substances ou préparations dangereuses (>10 ou 100 m 3 selon dangerosité) 10 ans pour les inspections hors exploitation détaillées (si capacité > 100 m 3 ) ICPE soumises à autorisation Capacités & tuyauteries susceptible d être à l origine d un accident grave, ou contenant ou véhiculant des substances dangereuses Ouvrages critiques (massifs des réservoirs, cuvettes de rétention, supports des tuyauteries inter-unités, caniveaux en béton et les fosses humides) Définie par l'exploitant sur la base d un guide professionnel reconnu ou d une méthodologie développée par lui ICPE soumises à autorisation Définie par l'exploitant sur la base d un guide professionnel reconnu ou d une méthodologie développée par lui ICPE soumises à autorisation Art. 5 A. 04/10/10 Art. 6 A. 04/10/10 Mesures de maîtrise des risques (MMR) faisant appel à de l instrumentation de sécurité. Définie par l'exploitant sur la base d un guide professionnel reconnu ou d une méthodologie développée par lui ICPE soumises à autorisation et classées SEVESO Art. 7 A. 04/10/10 Formations Périodicité Textes de référence Tours aéroréfrigérantes Initiale A. 13/12/04 Personnel désigné, chargé de la surveillance, de l'exploitation, de la maintenance d'installations de refroidissement, exposé aux risques de la légionnelle ENVIRONNEMENT Contrôle d'étanchéité des éléments assurant le confinement des fluides frigorigènes utilisés dans les équipements frigorifiques et climatiques 1 an (1) 6 mois (2) CdE Art. R à R A. 07/05/07 3 mois (3) (1) Si la charge en fluide frigorigène de l équipement est supérieure à 2 kilogrammes (2) Si la charge en fluide frigorigène de l équipement est supérieure à 30 kilogrammes (3) Si la charge en fluide frigorigène de l équipement est supérieure à 300 kilogrammes Pour une charge supérieure à 30Kg et si le contrôle d'ambiance est réalisé à l'aide de détecteurs alors la fréquence des contrôles est réduite de moitié. La liste des contrôles, vérifications et formations réglementaires ci-dessus n'est pas exhaustive et peut être soumise à modification. Mise à jour novembre

16 Bureau Veritas, votre partenaire pour une gestion simple et efficace de vos obligations réglementaires. Des rapports en temps réel Tous nos rapports d inspection sont maintenant livrés au format électronique, dès l issue de l inspection. Grâce à son tablette PC, l inspecteur rédige son rapport pendant l intervention. Le rapport est transmis directement sous format électronique et immédiatement disponible en ligne. Valorisez vos rapports d inspection avec Opale + Avec Opale +, Bureau Veritas propose une solution sur-mesure adaptée à vos besoins pour : Exploiter les contenus de vos rapports d inspection en les intégrant à vos systèmes d informations (GMAO) Simplifier la gestion des non-conformités et observations relevées lors de nos interventions (visualisation des non confomités sur photo, hiérarchisation ) Une large gamme de formations Bureau Veritas Formation propose une offre extrêmement complète de stages intra et interentreprises, d'e-learning et de cycles métier, constamment enrichie et actualisée, dans plus de 20 domaines : Électricité Levage / Manutention Amiante Bâtiment Environnement / Développement durable Risque chimique Ambiance de travail Risque industriel Radioprotection Aéronautique Automobile Incendie Secourisme Sécurité/ Santé au travail CHSCT La solution pour piloter votre conformité Qualité Risque routier / Eco-conduite ATEX Travaux en hauteur Machine / ESP Nucléaire Agroalimentaire Exposition aux risques professionnels Retrouvez toutes les formations (planning, programme ), et inscrivez-vous sur : Parce que les réglementations HSE évoluent rapidement et deviennent de plus en plus contraignantes, Bureau Veritas a conçu Amadeo, une solution innovante et sur mesure vous permettant : de connaître les réglementations qui impactent votre activité avec une veille réglementaire totalement personnalisée ; d évaluer à tout moment votre conformité par rapport aux réglementations en vigueur ou de mettre à jour votre évaluation des risques professionnels ; de suivre et gérer votre plan d actions de prévention des risques HSE ou de mise en conformité. Réalisation : - 07/ Photos : Bureau Veritas, Dreamstime, Fotolia, Shutterstock *Avançons en confiance Retrouvez toutes nos coordonnées sur

Les contrôles réglementaires :

Les contrôles réglementaires : Les contrôles réglementaires : 3 électricité 4 compte rendu Q18 4 attestation Consuel 3 incendie 3 levage DOC 2014 - CIAL 000007 - version 2 Les contrôles réglementaires Descriptif 3 Maintenir vos équipements

Plus en détail

Principales vérifications périodiques

Principales vérifications périodiques Note HYGIENE & SECURITE Principales vérifications périodiques 004 005 2011 Etablissements soumis au Code du Travail (ateliers, locaux de travail) Aération - Installations de ventilation Local à pollution

Plus en détail

GUIDE DES PRINCIPALES OBLIGATIONS

GUIDE DES PRINCIPALES OBLIGATIONS GUIDE DES PRINCIPALES OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES APPLICABLES AUX ERP Mise à jour 2013 Plus d informations sur www.alpes-controles.fr Principes généraux de prévention Evaluation des risques : Document unique

Plus en détail

Obligations des propriétaires et gestionnaires ÉTABLISSEMENTS TERTIAIRES ET INDUSTRIELS

Obligations des propriétaires et gestionnaires ÉTABLISSEMENTS TERTIAIRES ET INDUSTRIELS Obligations des propriétaires et gestionnaires ÉTABLISSEMENTS TERTIAIRES ET INDUSTRIELS Édition février 2014 INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES ET INCENDIE ÉLECTRICITÉ Ensemble des installations XXvérification

Plus en détail

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Nom : Prénom : Classe :

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Nom : Prénom : Classe : BTS Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Nom : Prénom : Classe : 1 Vérifications et contrôles réglementaires : Les vérifications techniques peuvent être dictées par : 1. 2. 3. 4. 5. 6.. 7. C

Plus en détail

Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 03/2012

Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 03/2012 Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP Pilote : P Date : 03/2012 Généralités sur les ERP Définition de l ERP et généralités en sécurité contre l incendie Qu est-ce qu un E.R.P.? Art.

Plus en détail

FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Prévention et Sécurité au Travail Fiche Santé et Travail n 111 Date : 01/09/2014 "Un homme averti en vaut deux" Ce proverbe souligne que l on est plus

Plus en détail

1. GENERALITES. Bases réglementaires. Les différents types de vérifications

1. GENERALITES. Bases réglementaires. Les différents types de vérifications 1. GENERALITES Bases réglementaires Conformément à l'article 2 du décret 85-603 du 10 juin 1985 modifié et à l'article R. 4224-17 du Code du Travail; "l'autorité territoriale doit maintenir en état les

Plus en détail

Dans quels cas réaliser un plan de prévention?

Dans quels cas réaliser un plan de prévention? Dans quels cas réaliser un plan de prévention? «L opération» peut être de différentes natures : chantiers, travaux de bâtiment, entretien de locaux, prestations intellectuelles Planification d une opération

Plus en détail

Calendrier Prévisionnel des Formations Inter-Entreprises 2015 Agence de BORDEAUX (Saint Aubin) (dernière mise à jour : 31/08/15)

Calendrier Prévisionnel des Formations Inter-Entreprises 2015 Agence de BORDEAUX (Saint Aubin) (dernière mise à jour : 31/08/15) Préparations à l'habilitation électrique Electricien B1 B2 B1V B2V BT BR Initial Electricien B1 B2 B1V B2V BT BR Recyclage (1,5 jours) Non électricien exécutant B0 H0 Initial / Recyclage Non électricien

Plus en détail

PRINCIPALES OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES DANS LES IAA ENERGIES FLUIDES

PRINCIPALES OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES DANS LES IAA ENERGIES FLUIDES PRINCIPALES OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ENERGIES FLUIDES Sommaire: - Réglementation sur les chaudières: Décret 2009-648 - Installations soumises à déclaration et autorisation ICPE 2910 - Equipements sous

Plus en détail

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION 1. OBJET Le décret n 92-158 du 20 février 1992 s'applique dès lors qu'une entreprise extérieure intervient dans un établissement d'une collectivité ou dans ses dépendances ou chantiers. 2. REGLEMENTATION

Plus en détail

Obligations des propriétaires et gestionnaires

Obligations des propriétaires et gestionnaires Obligations des propriétaires et gestionnaires Établissements recevant du public Édition février 2014 Installations électriques et incendie Électricité Ensemble des installations XXvérification à l occasion

Plus en détail

Fiche Hygiène et Sécurité

Fiche Hygiène et Sécurité Fiche Hygiène et Sécurité N 15 01/13 I nterventions d entreprises extérieures Définition - Généralités On appelle entreprise extérieure toute entreprise amenée à faire travailler son personnel pour la

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.14

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.14 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.14 Equipements sous pression et chaudières Décret n 99-1046 du 13 décembre 1999 relatif aux équipements sous pression Arrêté du 15 mars 2000 relatif à l exploitation

Plus en détail

Obligations RÉGLEMENTAIRES en matière d information et de formation des travailleurs à la prévention des risques à l amiante

Obligations RÉGLEMENTAIRES en matière d information et de formation des travailleurs à la prévention des risques à l amiante Obligations RÉGLEMENTAIRES en matière d information et de formation des travailleurs à la prévention des risques à l amiante Partie réglementaire nouvelle QUATRIÈME PARTIE : SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

Plus en détail

LA SECURITE INCENDIE

LA SECURITE INCENDIE LA SECURITE INCENDIE Prévention et Réglementation Béatrice Kissien-Schmit Inspectrice du travail Formatrice INTEFP Mai 2013 Formation des membres du CHSCT 1 PLAN PREVENTION Objectifs Mesures de prévention

Plus en détail

0.03 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES TOME I INTERCALAIRE 0 INTERCALAIRE 1 INTERCALAIRE 2. Tables

0.03 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES TOME I INTERCALAIRE 0 INTERCALAIRE 1 INTERCALAIRE 2. Tables TOME I INTERCALAIRE 0 Tables Sommaire général... 0.01 Présentation de l ouvrage... 0.02 Table des matières générale... 0.03 Liste des abréviations... 0.04 Table chronologique des textes réglementaires..

Plus en détail

RAPPORTS PROCES VERBAUX REGISTRES DOCUMENTS OBLIGATOIRES

RAPPORTS PROCES VERBAUX REGISTRES DOCUMENTS OBLIGATOIRES RAPPORTS PROCES VERBAUX REGISTRES DOCUMENTS OBLIGATOIRES Document unique d'évaluation des risques professionnels Règlement intérieur de la commission hygiène et sécurité Procès verbaux des commissions

Plus en détail

Mémento des formations en C.N.P.E.

Mémento des formations en C.N.P.E. 1/23 Mémento des formations en C.N.P.E. Pour toutes ces formations, vous pouvez contacter l Assistante de Direction du GIM Est ou les ingénieurs sécurité du GIM Est afin de définir les modalités de mise

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Objet de la consultation : GROUPEMENT DE COMMANDE POUR LES VERIFICATIONS PERIODIQUES DES EQUIPEMENTS ET DES INSTALLATIONS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU TRIEVES

Plus en détail

FORMATIONS REGLEMENTAIRES SANTE SECURITE AU TRAVAIL

FORMATIONS REGLEMENTAIRES SANTE SECURITE AU TRAVAIL FORMATIONS REGLEMENTAIRES SANTE SECURITE AU TRAVAIL L'employeur organise et dispense une information sur les risques et les mesures prises pour y remédier (CT L. 4141-1) L'employeur ou son représentant

Plus en détail

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO :

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO : Etat des lieux en hygiène et sécurité dans un établissement scolaire Rectorat Inspection en Hygiène et sécurité Dossier suivi par M. Gilbert ROUSSEAU Téléphone 05 57 57 39 82 Fax 05 57 57 87 40 Mél: Gilbert.rousseau@acbordeaux.fr

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

OBLIGATIONS DE LA COLLECTIVITE AVANT INTERVENTION D ENTREPRISES EXTERIEURES PLAN DE PREVENTION

OBLIGATIONS DE LA COLLECTIVITE AVANT INTERVENTION D ENTREPRISES EXTERIEURES PLAN DE PREVENTION OBLIGATIONS DE LA COLLECTIVITE AVANT INTERVENTION D ENTREPRISES EXTERIEURES PLAN DE PREVENTION Service Santé Sécurité au Travail Maison des Communes Cité Administrative Rue Renoir BP 609 64006 PAU Cedex

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.22

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.22 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.22 Les formations réglementaires Code du Travail Articles R4141-1 à R4141-20 et R4143-1 à R4143-2 Code du Travail R4224-15 Code du Travail R4224-16

Plus en détail

Page 1. Le Plan de Prévention

Page 1. Le Plan de Prévention Page 1 Le Plan de Prévention 01 LA REGLEMENTATION Rappel : Le document Unique d Evaluation des Risques Dans toute entreprise, le chef d entreprise a pour obligation d assurer la sécurité et la santé de

Plus en détail

Prévention des risques professionnels Secourisme Electricité Santé et sécurité au travail Levage Manutention Incendie Amiante

Prévention des risques professionnels Secourisme Electricité Santé et sécurité au travail Levage Manutention Incendie Amiante C A T A L O G U E 2016 Management de la sécurité F O R M A T I O N S Elaborer son document unique Formation du référent sécurité Formation à l analyse des AT : L arbre des causes Formation des membres

Plus en détail

N 267.3.a.: Peinture (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres produits de protection)

N 267.3.a.: Peinture (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres produits de protection) LOI DU 10 JUIN 1999 RELATIVE AUX ETABLISSEMENTS CLASSES FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION CLASSE 2 (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres

Plus en détail

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE Pièce V Notice d hygiène et de sécurité Page 344 SOMMAIRE I. ORGANISATION GENERALE... 346 A- Effectif et rythme de travail... 346 B- C.H.S.C.T.... 346 C- Formation

Plus en détail

OBJECTIF PEDAGOGIQUE. PUBLIC Tout public PROGRAMME. Partie théorique. Exercices pratiques

OBJECTIF PEDAGOGIQUE. PUBLIC Tout public PROGRAMME. Partie théorique. Exercices pratiques Cette formation doit permettre aux stagiaires de s'intégrer dans le Plan d'intervention de l'entreprise, conformément à la législation Art.233-39 du Code du Travail section 3 : Prévention des incendies

Plus en détail

JANVIER FÉVRIER 2016. Cariste

JANVIER FÉVRIER 2016. Cariste Stages dans vos locaux (nous consulter pour dates, durée et tarif) ou Dans nos locaux : avec 6 salles de formation équipées Pour des formations en conditions réelles : 1100 m² de hall et 2000 m² extérieurs

Plus en détail

FICHE D ENTREPRISE. Etablie en application de l article R. 4624-37 du code du travail Conforme à l arrêté du 29 mai 1989

FICHE D ENTREPRISE. Etablie en application de l article R. 4624-37 du code du travail Conforme à l arrêté du 29 mai 1989 I RENSEIGNEMENTS D ORDRE GÉNÉRAL 1. Date d établissement de la fiche FICHE D ENTREPRISE Etablie en application de l article R. 462437 du code du travail Conforme à l arrêté du 29 mai 1989 Médecin du travail

Plus en détail

Fiche conseil n 6. SST OHSAS 18001 4.4. 2 : Compétence, formation et sensibilisation. Correspondance avec ILO OSH 2001 3.4. Compétences et formation

Fiche conseil n 6. SST OHSAS 18001 4.4. 2 : Compétence, formation et sensibilisation. Correspondance avec ILO OSH 2001 3.4. Compétences et formation Fiche conseil n 6 FORMATION, COMPETENCE 1. Ce qu exigent les référentiels Environnement ISO 14001 4.4.2 : Compétence, formation et sensibilisation EMAS Annexe II.-A.4.2. : Compétence, formation et sensibilisation

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

QUESTIONNAIRE «SECURITE»

QUESTIONNAIRE «SECURITE» QUESTIONNAIRE «SECURITE» IDENTIFICATION (Facultatif) Etablissements ou services (Nom et adresse) : Adresse : Adhérent? OUI NON Association gestionnaire : Nom du gestionnaire (Directeur, Présidence ) :

Plus en détail

Principales vérifications des équipements de travail, des EPI et des installations pour les entreprises du BTP

Principales vérifications des équipements de travail, des EPI et des installations pour les entreprises du BTP Fiche Prévention - A1 F 18 11 Principales vérifications des équipements de travail, des EPI et des installations pour les entreprises du BTP REMARQUES Les équipements de travail ou de protection, les installations

Plus en détail

Plan de prévention. Quoi?

Plan de prévention. Quoi? 2 Plan de prévention Quoi? Ce document a pour objectif d évaluer les risques inhérents à la coactivité entre les agents d'une collectivité et les salariés d'une Entreprise Extérieure (). Cette coactivité

Plus en détail

PÔLE PRÉVENTION TECHNIQUE

PÔLE PRÉVENTION TECHNIQUE PRESTATIONS PÔLE PRÉVENTION TECHNIQUE Risques chimiques ANALYSE DES RISQUES, FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ, AMIANTE... Ergonomie ÉTUDES DE POSTES Métrologie MESURES SONORES, LUMIÈRE, POUSSIÈRES... Formations

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Préambule : Cette notice concerne les dispositions essentielles de sécurité à prévoir en fonction du classement de l'établissement

Plus en détail

Installation et maintenance en froid, conditionnement d'air

Installation et maintenance en froid, conditionnement d'air Appellations Agent / Agente de maintenance en climatisation Agent / Agente de maintenance en conditionnement d'air Agent / Agente de maintenance en génie climatique Monteur-dépanneur / Monteuse-dépanneuse

Plus en détail

Nouveau Code du travail

Nouveau Code du travail Nouveau Code du travail Sommaire de la partie «Santé et sécurité au travail» Entré en vigueur au 1 er mai 2008 Partie législative nouvelle - Partie règlementaire nouvelle (Livres et titres) QUATRIÈME PARTIE

Plus en détail

Formation Durée TP Référence Ville Juil. Aôut Sept. Oct. Nov. Déc. + TP 0,5 jour optionnel AT/B001. + TP 0,5 jour optionnel AT/B002 3 AT/X017

Formation Durée TP Référence Ville Juil. Aôut Sept. Oct. Nov. Déc. + TP 0,5 jour optionnel AT/B001. + TP 0,5 jour optionnel AT/B002 3 AT/X017 ATEX Habilitation ATEX niveau 1 - Agent d exécution technique intervenant dans les zones à risques d explosion 1 + TP 0,5 jour optionnel AT/B001 02 Habilitation ATEX niveau 2 2 + TP 0,5 jour optionnel

Plus en détail

de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante s applique.

de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante s applique. FORMATION DES TRAVAILLEURS A LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L AMIANTE POUR LES INTERVENTIONS SUSCEPTIBLE DE PROVOQUER L EMISSION DE FIBRES D AMIANTE DES ACTIVITES DEFINIES A L ARTICLE R.4412-139 DU CODE

Plus en détail

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION Lieu de l intervention :... Service, local, secteur ou atelier :... Nature de l opération

Plus en détail

Annexe 6. 17 mars 2009

Annexe 6. 17 mars 2009 Service prévention sécurité environnement Annexe 6 Comité d hygiène et de sécurité de l UdS Programme annuel de prévention (2009) des risques professionnels et des risques concernant les usagers (art 48

Plus en détail

FORMATION CONTINUE 2015

FORMATION CONTINUE 2015 FORMATION CONTINUE 2015 Prévention du risque chimique ORME CONSEIL Spécialiste du risque chimique 10 rue Fournet, 69006 LYON contact@orme-conseil.com www.orme-conseil.com PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE

Plus en détail

Étude de dangers et Maîtrise de l urbanisation autour des entrepôts 1510-A

Étude de dangers et Maîtrise de l urbanisation autour des entrepôts 1510-A 1 Étude de dangers et Maîtrise de l urbanisation autour entrepôts 1510-A P. CASTEL Service Prévention Risques Risques Industriels Accidentels 2 Programme Généralités réglementaires sur la maîtrise de l

Plus en détail

Guide de bonne pratique sous section 4 amiante

Guide de bonne pratique sous section 4 amiante Guide de bonne pratique sous section 4 amiante Orienter, organiser, construire sa démarche de prévention dans le cadre d interventions susceptibles de provoquer l émissions de fibres d amiante ACERFS Formation

Plus en détail

PrÉvention sécurité. environnement. Environnement. Prévention Sécurité Environnement. Manutention pages 70-71. Sécurité pages 72-81

PrÉvention sécurité. environnement. Environnement. Prévention Sécurité Environnement. Manutention pages 70-71. Sécurité pages 72-81 SOMMAIRE PrÉvention sécurité Environnement Prévention Sécurité Environnement Manutention pages 70-71 Sécurité pages 72-81 école PSE pages 82-85 Environnement page 86 PrÉvention sécurité Environnement les

Plus en détail

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN CIRCULAIRE N 49/2002 Cl. C 44 Colmar, le 30 octobre 2002 Màj juillet 2008 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN Fonction Publique Territoriale 22, rue Wilson - 68000 COLMAR TÉL. 03.89.20.36.00 / FAX. 03.89.20.36.29

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015 PLAN DE PRÉVENTION PLAN DE PREVENTION Qu est-ce qu un plan de prévention? C est un document dans lequel sont notifiées les mesures de coordination générales prises pour prévenir les risques liés à l interférence

Plus en détail

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH)

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) 1 Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) Conformément à Article R*111-19-17 du CCH, la présente notice fait partie du dossier permettant de vérifier la conformité

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS DIVERS

RENSEIGNEMENTS DIVERS NOTICE DE SECURITE Références: A joindre obligatoirement à tout dossier de permis de construire ou déclaration de travaux exemptés de permis de construire relatifs à un établissement recevant du public

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

Formation Durée TP Référence Ville Juil. Sept. Oct. Nov. Déc. + TP 0,5 jour optionnel. + TP 0,5 jour optionnel 2 BA/X035 3 BA/X050

Formation Durée TP Référence Ville Juil. Sept. Oct. Nov. Déc. + TP 0,5 jour optionnel. + TP 0,5 jour optionnel 2 BA/X035 3 BA/X050 ATEX Habilitation ATEX niveau 1 - Agent d exécution technique intervenant dans les zones à risques d explosion Habilitation ATEX niveau 2 2 Bâtiment 1 + TP 0,5 jour optionnel + TP 0,5 jour optionnel AT/B001

Plus en détail

Amiante Protection des travailleurs

Amiante Protection des travailleurs P/DN/IJ 7/7/2006 Amiante Protection des travailleurs Le décret n 2006-761 du 30 juin 2006 modifie le Code du travail et introduit de nouvelles règles pour la protection des travailleurs contre les risques

Plus en détail

Plan de formation Projeteur en technique du bâtiment ventilation CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Projeteur en technique du bâtiment ventilation CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Organisation de l'entreprise Expliquer et appliquer les procédures de l'entreprise Objectifs évaluateurs Décrire le plan directeur et l'organigramme de l'entreprise Expliquer et

Plus en détail

Document unique démarche de progrès

Document unique démarche de progrès Document unique démarche de progrès D.U.E.R Réaliser l évaluation des risques professionnels Animation: Mohamed SEBIA CCIT des Alpes de Haute-Provence 1 Ordre du jour Les enjeux de la prévention des risques

Plus en détail

Consultation du CHSCT

Consultation du CHSCT Fondamentaux De manière générale, le CHSCT peut être saisi de toute question relevant de sa compétence par l'employeur, le comité d'entreprise et les délégués du personnel (art. L. 4612-13 du Code du travail).

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 2 Index Abréviations Lexique. 3 Adresses utiles et renseignements pratiques. 4 La prévention dans les collectivités territoriales

TABLE DES MATIÈRES. 2 Index Abréviations Lexique. 3 Adresses utiles et renseignements pratiques. 4 La prévention dans les collectivités territoriales Table des matières 1 p. 1 1 TABLE DES MATIÈRES 2 Index Abréviations Lexique 2.1 Table des matières 2.2 Index 2.3 Abréviations 2.4 Lexique 3 Adresses utiles et renseignements pratiques 3.1 Table des matières

Plus en détail

Diagnostic Gaz. Objectifs. Formation. Programme. Sessions 2014 Contactez-nous. Méthode pédagogique. Application du diagnostic selon les domaines :

Diagnostic Gaz. Objectifs. Formation. Programme. Sessions 2014 Contactez-nous. Méthode pédagogique. Application du diagnostic selon les domaines : Diagnostic Gaz Application du diagnostic selon les domaines : Tuyauteries fixes Organe de coupure supplémentaire GPL en récipient Robinet de commande d appareil Les lyres GPL Volume, Ouvrant Ventilation

Plus en détail

Fiche des risques professionnels (fiche d entreprise)

Fiche des risques professionnels (fiche d entreprise) (fiche d entreprise) Tampon Médical Tampon de la collectivité Signature Signature Art. 14-1 du Décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié Dans chaque service d une collectivité territoriale et dans chaque

Plus en détail

Fiche des risques professionnels (fiche d entreprise)

Fiche des risques professionnels (fiche d entreprise) (fiche d entreprise) Tampon Médical Tampon de la collectivité Signature Signature Art. 14-1 du Décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié Dans chaque service d une collectivité territoriale et dans chaque

Plus en détail

Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) : Le plan de prévention

Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) : Le plan de prévention Fonction Publique Territoriale Centre de Gestion de Maine et Loire Service Hygiène & Sécurité Fiche n 82 Création : Mai 2013 Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) :

Plus en détail

NOM DE L ENTREPRISE LOGO DE L ENTREPRISE

NOM DE L ENTREPRISE LOGO DE L ENTREPRISE NOM DE L ENTREPRISE LOGO DE L ENTREPRISE Cahier des charges type pour une prestation dans le cadre du Plan de Modernisation des Installations Industrielles (PM2I) (Arrêté du 04/10/10 relatif à la prévention

Plus en détail

Adéquation Conseil Contrôle & Formation. Formations, Conseils, Vérifications générales périodiques ENGINS DE CHANTIER GRUE AUXILIAIRE

Adéquation Conseil Contrôle & Formation. Formations, Conseils, Vérifications générales périodiques ENGINS DE CHANTIER GRUE AUXILIAIRE Adéquation Conseil Contrôle & Formation Formations, Conseils, Vérifications générales périodiques GRUE A TOUR PONT ROULANT ENGINS DE CHANTIER GRUE AUXILIAIRE ECHAFAUDAGE 680 Allée du Vivarais 26300 BOURG

Plus en détail

Formation à la sécurité

Formation à la sécurité Former à la sécurité les salariés constitue une obligation légale du chef d entreprise et fait partie intégrante de la politique de prévention qu il doit mettre en œuvre. Formation à la sécurité Obligations

Plus en détail

Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT. Infos SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT

Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT. Infos SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Dordogne - Infos Prévention n 16 Janvier 2011 Infos Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT 1- Les lieux de

Plus en détail

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I.

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I. Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés Le Code du Travail R 232-1-13: La signalisation relative à la sécurité et à la santé au travail doit être conforme à des modalités déterminés par

Plus en détail

Sommaire général détaillé

Sommaire général détaillé Sommaire général détaillé 1 - Les établissements accueillant des personnes âgées (MR.1) Chap. 1 Les maisons de retraite : une réalité complexe (MR.11)... 31 1/1 Généralités (MR.111)... 31 1/2 La typologie

Plus en détail

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_33

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_33 PAE 1/15 Règlement grand-ducal du 16 juillet 1999 portant nomenclature et classification des établissements classés; Annexe Nomenclature des établissements classés : N 33 Ateliers et garages de réparation

Plus en détail

SQY SAFETY SSIAP 1 PLANNING DES SEQUENCES DISPENSES

SQY SAFETY SSIAP 1 PLANNING DES SEQUENCES DISPENSES SQY SAFETY SSIAP 1 PLANNING DES SEQUENCES DISPENSES 1re Partie : LE FEU ET SES CONSEQUENCES 6h00 FORMATEUR DE LA SESSION : M WITKOWSKI SSIAP 3 SEQUENCE 1 LE FEU 4 h00 Éclosion et développement du feu Théorie

Plus en détail

Les anciennes références du code du travail sont donc repérées par cette couleur dans les tableaux ci-après.

Les anciennes références du code du travail sont donc repérées par cette couleur dans les tableaux ci-après. L obligation générale de formation à la sécurité est introduite par la loi n 76-1106 du 06 décembre 1976 relative à la prévention des accidents du travail. Compte tenu des modifications de codification

Plus en détail

SOMMAIRE. Signature. Signature

SOMMAIRE. Signature. Signature SOMMAIRE I. Statistiques sur les sinistres en établissements industriels II. Rappels de l aspect règlementaire relatif aux risques incendie/explosions en entreprises III. Les référentiels APSAD IV. Management

Plus en détail

EQUIPEMENTS SOUS PRESSION

EQUIPEMENTS SOUS PRESSION EQUIPEMENTS SOUS PRESSION GENERATEUR DE VAPEUR TYPE HA 54X - BRULEUR GAZ PRODUCTION HORAIRE : 3000 kg / vapeur PRESSION MAXIMALE (admissible) EN SERVICE : 14 bars EXTINCTEUR A EAU AVEC ADDITIF : FS9 EV

Plus en détail

Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001

Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001 Table des matières 1. Généralités Introduction Table des matières Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001 2. Politique de sécurité Accueil et formation des nouveaux engagés

Plus en détail

VOUS APPORTER PLUS QUE LA FORMATION

VOUS APPORTER PLUS QUE LA FORMATION VOUS APPORTER PLUS QUE LA FORMATION NOS FORMATIONS 2015 NOS S DE FORMATIONS 2015 FORMATION DE CONDUITE D ENGINS EN SECURITE SELON LES RECOMMANDATIONS LUXEMBOURGEOISES DE L AAA PAGE ENGINS DE CHANTIER :

Plus en détail

1 Table des matières générale

1 Table des matières générale OUTILS PRATIQUES chap. 1 page 1 1 0 - Outils pratiques Chap. 1 - Chap. 2 - Index Chap. 3 - Abréviations et sigles 1 - Sécurité incendie Chap. 1 - Généralités concernant les ERP Chap. 2 - Principes de sécurité

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Dénomination de l'établissement : Gymnase des Closeaux Adresse principale : Petite voie des Fontaines 94.150 RUNGIS Maîtrise d ouvrage (Nom ou raison sociale) : Ville de

Plus en détail

Veille Réglementaire VEILLE REGLEMENTAIRE. Réponse DAJ. Réponse DAJ. Nanoparticules. Nanoparticules

Veille Réglementaire VEILLE REGLEMENTAIRE. Réponse DAJ. Réponse DAJ. Nanoparticules. Nanoparticules 30 e rencontres du GP'Sup Université de Strasbourg 9 et 10 décembre 2010 Veille Réglementaire Janvier 2005 IHSESR - Présentation 1 VEILLE REGLEMENTAIRE Réponses DAJ Électricité Rayonnements optiques A

Plus en détail

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3.

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3. NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Pour tous les ERP du 1er groupe et les ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) Avec locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente

Plus en détail

LA REGLEMENTATION INCENDIE

LA REGLEMENTATION INCENDIE LA REGLEMENTATION INCENDIE SOMMAIRE 1/ Les objectifs de la règlementation incendie 2/ Les grandes familles de construction soumises à la règlementation incendie 3/ La règlementation incendie en bref 4/

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Le présent document et les modèles qui l'accompagnent sont donnés exclusivement pour un usage informatif. Le document unique d évaluation des risques

Plus en détail

L amiante, un polluant fortement réglementé

L amiante, un polluant fortement réglementé L amiante, un polluant fortement réglementé Journée technique CoTITA «Prise en compte de la qualité sanitaire dans les 28/03/2014 bâtiments» 27 mars 2014 3 codes principaux Code de la santé publique Code

Plus en détail

Qualité Hygiène-Santé Sécurité Environnement Bureau Veritas, un partenaire à la hauteur de vos enjeux

Qualité Hygiène-Santé Sécurité Environnement Bureau Veritas, un partenaire à la hauteur de vos enjeux Bureau Veritas Adresse postale : 67-71 Boulevard du Château 92571 Neuilly-sur-Seine Cedex - France Tél. : +33 (0) 1 55 24 70 00 - Fax : +33 (0) 1 55 24 81 06 info@fr.bureauveritas.com www.bureauveritas.fr

Plus en détail

R E D A N G E / A T T E R T

R E D A N G E / A T T E R T FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION COMMODO/INCOMMODO CLASSE 2 N 0403010201: ATELIERS DE TRAVAIL DU BOIS, à l exception de ceux exploités à des fins purement éducatives dans les écoles Etablissements

Plus en détail

Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail

Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail Destiné aux entreprises réalisant des travaux susceptibles d'être en présence d'amiante

Plus en détail

REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP)

REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Direction des Lycées REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Avril 2002 I. Réglementation en vigueur. Code de la construction et de l'habitation. ( CCH ) Arrête du 25 juin 1980 modifié

Plus en détail

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Section 2 : Exposition à l'amiante dans les immeubles bâtis Sous-section 1 : Immeubles construits avant le 1er janvier 1980 Article R1334-14 : Les articles de la présente sous-section

Plus en détail

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ 16 A GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ Plan de prévention - Protocole de sécurité pour le chargement ou le déchargement de véhicule Permis de feu - Dossier des plans de prévention, protocoles de sécurité pour

Plus en détail

MINI GUIDE DES FORMATIONS OBLIGATOIRES AU REGARD DE LA REGLEMENTATION DU TRAVAIL

MINI GUIDE DES FORMATIONS OBLIGATOIRES AU REGARD DE LA REGLEMENTATION DU TRAVAIL MINI GUIDE DES FORMATIONS OBLIGATOIRES AU REGARD DE LA REGLEMENTATION DU TRAVAIL L obligation générale de formation à la sécurité est introduite par la loi n 76-1106 du 06 décembre 1976 relative à la prévention

Plus en détail

0.03 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES TOME I. INTERCALAIRE 0 Tables. INTERCALAIRE 1 Synthèse thématique de la réglementation incendie des ERP

0.03 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES TOME I. INTERCALAIRE 0 Tables. INTERCALAIRE 1 Synthèse thématique de la réglementation incendie des ERP TOME I INTERCALAIRE 0 Tables Sommaire du tome 1... 0.01a Sommaire du tome 2... 0.01b Sommaire du tome 3... 0.01c Introduction... 0.02a Structure de l ouvrage... 0.02b Table des matières générale... 0.03

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. OPERATION N du. Responsables des Entreprises

PLAN DE PREVENTION. OPERATION N du. Responsables des Entreprises PLAN DE PREVENTION Décret N 92-158 du 20 février 1992 : Travaux effectués dans un établissement par une entreprise extérieure Arrêté du 19 mars 1993 : Liste des dangereux - Code du travail articles R.237-1

Plus en détail