Investir sur les marchés de taux au sein des pays émergents

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Investir sur les marchés de taux au sein des pays émergents"

Transcription

1 Gestion obligataire Investir sur les marchés de taux au sein des pays émergents Nous pensons que la répression financière se prolongera encore plusieurs années. Dans cet intervalle, il sera de plus en plus difficile de générer des rendements suffisants à partir des obligations investment grade ou high yield du monde développé. AUTEURS : GREG SAICHIN, BEATRIX ANTON-GRÖNEMEYER ET THOMAS KNIGGE 24

2 Il semble difficile d ignorer les obligations des marchés émergents. Ces pays représentent 42 % de la production économique mondiale, quasiment 50 % du pouvoir d achat et leur poids ne cesse de grandir. Cette tendance est d autant plus marquée sur les marchés de la dette émergente que ces obligations sont progressivement devenues une classe d actifs à part entière, avec une notation investment grade en moyenne depuis Suite aux turbulences induites sur les marchés financiers par la décision de la Réserve Fédérale américaine de diminuer progressivement son programme de rachat d actifs les obligations des marchés émergents sont redevenues attrayantes par rapport aux autres actifs obligataires, et ce pour la première fois depuis de nombreuses années. Avec une décote d environ 140 points de base des rendements moyens de la dette émergente par rapport aux obligations investment grade libellées en USD, les obligations des marchés émergents offrent une prime de risque largement suffisante eu égard aux processus d ajustement en cours au sein du monde émergent face à la normalisation des taux d intérêt américains. En d autres termes, la classe d actifs est attrayante non seulement en termes relatifs, mais également en termes absolus, à un niveau de rendement actuellement de 6 % pour les emprunts d État (EMBIG, 6 février 2014). L évolution du contexte requiert une nouvelle approche de la dette émergente L investissement dans les obligations des marchés émergents ne peut plus reposer exclusivement sur l exploitation des écarts de valorisation. 25

3 GESTION OBLIGATAIRE «Une gestion active devient dès lors essentielle pour assurer le succès de toute approche d investissement dans un contexte aussi hétérogène et évolutif.» Dès lors, la maîtrise des risques propres à chaque pays deviendra essentielle au cours des années à venir (cf. graphique n 1). La remontée des taux de rendement aux États-Unis a permis de jeter la lumière sur les pays émergents dont les fondamentaux sont peu robustes ou dont les politiques monétaires et budgétaires ne sont pas adaptées. Cependant, la liquidité sur les marchés obligataires a radicalement évolué, confrontant les investissements dans les pays émergents à un risque systémique accru. Les banques centrales du monde émergent cherchent à freiner les sorties de capitaux étrangers et même à inverser la tendance, afin de stabiliser leurs balances des paiements. En outre, dans la mesure où les pays émergents sont également affectés par la dévaluation de leurs devises, on ne peut exclure une nouvelle hausse des taux d intérêt à travers ces régions. Par conséquent, si les rendements et les devises au sein des marchés émergents offrent encore une valeur relative attrayante, la poursuite des sorties de capitaux pourrait exercer des pressions techniques supplémentaires sur les taux de rendement et les taux de change. Une gestion active devient dès lors essentielle pour assurer le succès de toute approche d investissement dans un contexte aussi hétérogène et évolutif. La gestion de la dette émergente chez Allianz Global Investors Un investissement dans les marchés émergents requiert une parfaite maîtrise des corrélations et des interconnections, tant au niveau mondial que local. Nous avons par conséquent cherché à affecter des ressources élargies et dédiées à la gestion des obligations des marchés émergents, afin de faire face aux contraintes actuelles de la classe d actifs. L équipe d Allianz Global Investors, dirigée par Greg Saichin, bénéficie de plus de 50 ans d expérience cumulée sur ce segment. À lui seul, Greg Saichin suit les évolutions des cycles des marchés émergents depuis près de 30 ans en qualité de gérant de fonds. Notre équipe s appuie sur une approche à la fois tactique et stratégique, fondée sur de la recherche ciblée et développée au niveau régional. Notre forte empreinte mondiale, étayée localement par notre présence à New York (suivi des marchés d Amérique latine), Londres (suivi des marchés d Europe de l Est, du Moyen Orient et de l Afrique) et Hong Kong (suivi des marchés asiatiques), nous permet d assurer une gestion continue de nos portefeuilles et d optimiser notre compréhension des risques et des flux de capitaux ainsi que notre maîtrise des spécificités des marchés locaux. Cette présence locale constitue une condition essentielle pour assurer le succès de toute participation à de nouvelles émissions. Dans le cadre de notre approche matricielle unique, nous associons une gestion indicielle traditionnelle avec des poches d alpha gérées par des spécialistes. Sur la base de cette approche, nous déployons des stratégies fondées sur une gestion active et de conviction au sein de l ensemble des segments de l univers de la dette émergente qui nous permettent de générer des performances ajustées du risque régulières. 26

4 Update I/ PROCESSUS D INVESTISSEMENT 1. Analyse géographique 2. Stratégies / poches d alpha 3. Construction de portefeuille ANALYSE MACRO-ÉCONOMIQUE TOP-DOWN Notations de crédit Statistiques économiques Facteurs clés : croissance mondiale, croissance chinoise, cycle des matières premières GRILLE DE NOTATION EMPRUNTS D ÉTAT / OBLIGATIONS QUASI-SOUVERAINES OBLIGATIONS D ENTREPRISES CONVERGENCE DES SPREADS VALEUR RELATIVE MARCHÉS DES CHANGES / MARCHÉS DE TAUX LOCAUX MOMENTUM BUDGÉTISATION DU RISQUE Allocation stratégique Allocation tactique GESTION PROACTIVE DE LA LIQUIDITÉ OVERLAY STRUCTUREL DE PROTECTION CONTRE LES RISQUES PORTEFEUILLE APPROCHE BOTTOM-UP Mix politique, cadre juridique Paramètres techniques de marché Gouvernance d entreprise Source : AllianzGI, T

5 GESTION OBLIGATAIRE 02 SÉLECTION GÉOGRAPHIQUE Analyse de la qualité de crédit d un État Balance commerciale Réserves de change Balance des paiements Besoins de financement Statistiques économiques Inflation Cycle de taux d intérêt Production industrielle Dépendance aux matières premières Dépendance à la production de biens TOP-DOWN Évaluation par pays : Surpondération / sous-pondération Tendances politiques Politique de la banque centrale Calendrier électoral Cohérence et pérennité des politiques Cadre législatif Profil d endettement Situation budgétaire Poids de la dette souveraine Volumes d émission anticipés Devise Investisseurs étrangers BOTTOM-UP Mix politique, État de droit, gouvernance d entreprise Analyse des paramètres techniques de marché Source : AllianzGI, T

6 Update I/2014 «Notre processus d investissement associe une analyse quantitative à une approche fondamentale, afin d identifier les opportunités d amélioration du couple rendement / risque au sein des indices de chaque pays.» Processus d investissement Notre processus d investissement associe une analyse quantitative à une approche fondamentale, afin d identifier les opportunités d amélioration du couple rendement / risque au sein des indices de chaque pays (cf. graphique n 2). Pour chaque pays émergent, l analyse quantitative génère une évaluation statique et une évaluation dynamique des indicateurs macroéconomiques, ainsi qu une appréciation du degré de vulnérabilité aux chocs économiques et une valorisation des obligations. Sur cette base, l attrait individuel des émetteurs souverains est défini en vue d étayer la décision d investissement. Dans le cadre de l approche fondamentale, nous analysons la situation macroéconomique de chaque pays, notamment le climat politique, l environnement réglementaire, les risques politiques, la gouvernance d entreprise, le climat des affaires et les paramètres techniques du marché. Les résultats de cette analyse font l objet d un stress test qui prend en considération les différentes évolutions possibles des facteurs susceptibles de masquer l existence de risques systémiques au sein des marchés émergents, notamment en ce qui concerne l évolution du cycle économique mondial, les prix des matières premières et la croissance chinoise. Les résultats de ces deux composantes permettent à l équipe de gestion de se forger une opinion. L équipe détermine l allocation stratégique sur les émetteurs souverains et quasi-souverains par rapport à l indice de référence de chaque stratégie gérée, représentant ainsi notre allocation «core». Cette divergence stratégique par rapport aux pondérations géographiques de l indice de référence est réalisée sur un horizon de long terme, généralement de 18 mois. Dans le cadre de l allocation tactique, les pondérations des émetteurs peuvent être temporairement accrues ou réduites. Cette approche permet de tirer profit d opportunités de génération de rendements supplémentaires liées à certains événements tels que les décisions des banques centrales, les nouvelles émissions souveraines ou le report de nouvelles législations. D une manière générale, ces allocations tactiques sont neutralisées par la suite, de sorte que le positionnement stratégique reste inchangé à plus long terme. Ce positionnement actif sur la partie centrale de l indice de référence est effectué pour chaque stratégie dans le respect d un budget de risque prédéfini. Par conséquent, une partie du budget de risque est expressément réservée au facteur «PLUS» de la stratégie globale, c est-à-dire à la génération d alpha complémentaire. 29

7 GESTION OBLIGATAIRE «Dans ce nouvel environnement de marché, marqué par des périodes d assèchement de la liquidité, l ajustement d allocations existantes est devenu une opération de plus en plus complexe et chronophage.» La gestion «PLUS» s applique essentiellement à cinq poches d alpha déterminées 1) Les stratégies de crédit : incluant généralement la duration courte, le «roll-down» et le portage. 2) L arbitrage de crédit : impliquant des stratégies de convergence ou de divergence entre les spreads de rendement par rapport à la moyenne des émetteurs souverains et quasi-souverains, pour des raisons exclusivement techniques. 3) Les stratégies de valeur relative : un positionnement par paire, notamment des emprunts d État / des obligations d entreprises, des emprunts d État / d autres emprunts d État, une pentification / un aplatissement de la courbe de taux des obligations souveraines et quasi-souveraines. 4) L arbitrage de taux et de devises des pays émergents : ciblant des applications complémentaires via des paris de penti fication aplatissement des courbes de taux des emprunts d État libellés en devise locale, ainsi que la maximisation des performances via des paris de volatilité sur les devises émergentes. 5) La sélection de momentum qui vise à capturer les primes de taux d intérêt sur le marché primaire. Si le gérant de portefeuille pilote l ensemble de la stratégie et le budget de risque au sein des stratégies Core et PLUS, la gestion de chaque poche PLUS est confiée à des spécialistes. Cette approche implique que les poches PLUS ne sont pas nécessairement ajustées individuellement en fonction de chaque fonds. Seuls les volumes COMPRENDRE. AGIR. Dans un environnement marqué par la faiblesse des taux d intérêt, les obligations des marchés émergents offrent des opportunités de rendements à long terme. Du fait des turbulences observées ces derniers mois, l attrait relatif de la classe d actifs s est amélioré. Cependant, la sélection individuelle reste essentielle. Les stratégies de gestion actives et de conviction sont employées de sorte à atteindre un niveau de rendement potentiel conforme aux objectifs d investissement des clients. d investissement affectés à chaque poche PLUS déterminent l orientation du profil de risque du fonds. Ce processus d investissement est complété par notre overlay de couverture des risques systémiques et spécifiques (notamment les risques pays, de change et de duration). Cet overlay est ajusté pour chacune de nos stratégies individuelles. Dans ce nouvel environnement de marché, marqué par des périodes d assèchement de la liquidité, l ajustement d allocations existantes est devenu une opération de plus en plus complexe et chronophage. Dans la mesure où il convient de faire preuve d une grande réactivité face aux événements systémiques ou 30

8 Update I/

9 GESTION OBLIGATAIRE 32

10 Update I/2014 spécifiques, l utilisation de ce type d instruments de couverture requiert une grande expérience. Ils permettent à l équipe de gestion de couvrir un facteur de risque prédéfini dans le cadre de la stratégie globale (couverture indicielle) ou à l égard de pays individuels (CDS, devises et taux d intérêt). Greg Saichin est Responsable Monde - dette émergente chez Allianz Global Investors. La nouvelle équipe de gestion de la dette émergente est épaulée par les importantes ressources régionales existantes d Allianz Global Investors en Europe, aux États-Unis et en Asie. Avant de rejoindre Allianz Global Investors, Greg Saichin a occupé le poste de responsable fonds de dette émergente et de leveraged loans chez Pioneer Investments à Dublin et à Londres. Il est titulaire d un BA de gestion ainsi que d un MBA de la Wharton School de l Université de Pennsylvanie. Notre gamme de produits Nous observons une pentification des courbes de taux des emprunts d État et obligations d entreprises libellés en USD des marchés émergents. Face à cette tendance, Allianz Global Investors a rapidement cherché à répondre au besoin croissant de placement à haut rendement sur les marchés émergents et lancera prochainement une stratégie flexible de duration courte. Pour les investisseurs institutionnels qui accordent volontairement une attention accrue aux notations de crédit ou qui sont assujettis à des contraintes réglementaires strictes, nous proposerons également une stratégie plus conservatrice, excluant expressément les marchés émergents de moindre qualité (notation inférieure à B-). Cette approche permettra de réduire significativement le niveau de risque global de la stratégie, dans la mesure où les pays présentant les risques spécifiques les plus importants et les probabilités de défaut les plus élevées seront écartés. Beatrix Anton-Grönemeyer dirige l équipe de spécialistes produits gestion obligataire en Europe chez Allianz Global Investors. Elle a débuté sa carrière à la Dresdner Bank en qualité de conseiller en investissement pour une clientèle internationale, spécialisée dans les actions et les obligations allemandes. Avant de rejoindre Allianz Global Investors en 2002, Beatrix Anton-Grönemeyer a occupé plusieurs postes de management, en charge notamment du développement commercial, du marketing et des ventes, ainsi que de la coordination de la distribution. Beatrix Anton-Grönemeyer est juriste. Après des études de droit à l Université de la Sarre à Sarrebruck, elle a travaillé dans un premier temps comme avocat. Enfin, nous proposerons également d autres solutions, telles que des stratégies Core PLUS en USD et en devise locale, ainsi que des solutions de performance absolue flexibles et diversifiées. Conclusion Les investissements obligataires au sein des marchés émergents offrent un potentiel de rendement attrayant. L évolution des conditions de marché a généré des opportunités d investissement de premier plan à travers l ensemble de l univers d investissement des marchés émergents, que ce soit sur les emprunts d État, les obligations d entreprises, les titres high yield et les devises. Des décisions d investissement actives et de conviction, fondées sur une maîtrise approfondie des spécificités locales, sont la clé du succès à long terme d une stratégie d investissement sur les marchés émergents. Thomas Knigge est un spécialiste produit gestion obligataire. Il a débuté sa carrière en qualité de gérant de portefeuille sur des mandats diversifiés à la Dresdner Bank, avant de rejoindre la division dresdnerbank investment management (dbi) en gestion de portefeuilles clients investis dans des fonds diversifiés, avant de se spécialiser dans les mandats de gestion obligataire. Thomas Knigge a étudié l économie mathématique à l Université de Hambourg et est titulaire du CEFA. 33

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions Stratégie Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions La recherche des primes de risque constitue une stratégie relativement courante sur les marchés obligataires

Plus en détail

Des solutions performantes pour une prise de risque pertinente : 60 années d expérience de la gestion obligataire. Obligations

Des solutions performantes pour une prise de risque pertinente : 60 années d expérience de la gestion obligataire. Obligations Obligations Des solutions performantes pour une prise de risque pertinente : 60 années d expérience de la gestion obligataire L environnement de la gestion obligataire a été compliqué par les politiques

Plus en détail

La gestion à succès d une stratégie «market neutral» alternative

La gestion à succès d une stratégie «market neutral» alternative Stratégie 24 Update II/2014 La gestion à succès d une stratégie «market neutral» alternative Depuis la fin de l année 2007, le secteur des hedges funds a entamé une traversée du désert. Pourtant, le nouveau

Plus en détail

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014 Expertise Crédit Euro La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion Décembre 2014 destiné à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF Performance cumulée

Plus en détail

Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant)

Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant) Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant) Présentation Cogefi Gestion est la société de gestion, filiale à 100% de la maison mère Cogefi. Elle fait partie

Plus en détail

GENERALI INVESTMENTS EUROPE GF FIDELITE FR0010113894 15 juin 2015

GENERALI INVESTMENTS EUROPE GF FIDELITE FR0010113894 15 juin 2015 Sur la période 11 mai 2015 au 10 juin 2015, la performance du fonds est en retrait de -1.04% par rapport à son indicateur de référence*. Néanmoins, depuis le début d année, GF Fidélité surperforme son

Plus en détail

Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente. Insight + Process = Results

Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente. Insight + Process = Results Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente Insight + Process = Results Des fondamentaux solides Un potentiel de diversification Dans un environnement

Plus en détail

La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil

La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil Conseil en investissement (fiduciary management) La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil Les besoins des clients institutionnels, et en particulier ceux des fonds de pension, sont

Plus en détail

FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT. Notice d Information

FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT. Notice d Information FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000097549 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun

Plus en détail

Gamme tre off. HPWM Select. offre de fonds alloc multigestionnaires. mul

Gamme tre off. HPWM Select. offre de fonds alloc multigestionnaires. mul e Gamme HPW iva te Ba nk Fr an c Gamme Notre tre off offre de fonds d allocation alloc d actifs multigestionnaires mul La multigestion Avec un savoir-faire de près de 20 ans et une recherche permanente

Plus en détail

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ mai 2014 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 INTRODUCTION L heure semble au découplage entre les Etats-Unis et l Europe. Alors que de l autre côté de l Atlantique, certains plaident

Plus en détail

thématique d'investissement

thématique d'investissement 6// thématique d'investissement PRéSERVER LE CAPITAL AVEC DU CRéDIT DE QUALITé Alors qu elles avaient bien résisté à la crise de la dette souveraine sur le premier semestre, les obligations d entreprise

Plus en détail

PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA

PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA Plusieurs investisseurs nous demandent à juste titre quelle est la véritable situation du crédit

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

Quels enseignements de l expérience française (1983-1990)

Quels enseignements de l expérience française (1983-1990) Développement des marchés de capitaux Quels enseignements de l expérience française (1983-1990) Séminaire de clôture Tunis, le 23 mai 2013 Françoise Drumetz Directeur de la coopération extérieure CONTEXTE

Plus en détail

Une porte d entrée vers un nouveau monde. par Sergio Trigo-Paz

Une porte d entrée vers un nouveau monde. par Sergio Trigo-Paz Une porte d entrée vers un nouveau monde Pour les investisseurs professionnels uniquement par Sergio Trigo-Paz STRATEGIC SOLUTIONS Edition Printemps 2013 Une porte d entrée vers un nouveau monde par Sergio

Plus en détail

http://www.octo am.com UNE VISION INDEPENDANTE DES MARCHES DE CREDIT

http://www.octo am.com UNE VISION INDEPENDANTE DES MARCHES DE CREDIT UNE VISION INDEPENDANTE DES MARCHES DE CREDIT L EQUIPE Matthieu BAILLY, Associé - Gérant Matthieu est gérant des fonds obligataires et RCCI. Diplômé d Audencia, il bénéficie de 10 ans d expérience sur

Plus en détail

Natixis Global Risk Parity un an après : une performance au rendez-vous dans le cadre d une approche équilibrée en risque

Natixis Global Risk Parity un an après : une performance au rendez-vous dans le cadre d une approche équilibrée en risque DOCUMENT RESERVE EXCLUSIVEMENT AUX CLIENTS PROFESSIONNELS AU SENS DE LA DIRECTIVE MIF Natixis Global Risk Parity un an après : une performance au rendez-vous dans le cadre d une approche équilibrée en

Plus en détail

NOTE D'INFORMATION SUR L'ÉMISSION OBLIGATAIRE DE $.US 1 MILLIARD SUR 10 ANS (JANVIER 2015)

NOTE D'INFORMATION SUR L'ÉMISSION OBLIGATAIRE DE $.US 1 MILLIARD SUR 10 ANS (JANVIER 2015) NOTE D'INFORMATION SUR L'ÉMISSION OBLIGATAIRE DE $.US 1 MILLIARD SUR 10 ANS (JANVIER 2015) En vue d éclairer l opinion publique tunisienne, initiée et non initiée, sur l opportunité de l émission obligataire

Plus en détail

ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION

ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION ANNEE 2011 1 ANANTA PATRIMOINE S.A. (Genève) est une société de gestion affiliée à l O.A.R.G. (Organisme d Autorégulation des Gérants de patrimoine) sous le numéro d agrément

Plus en détail

Privilégier les actions et les emprunts d entreprise aux placements monétaires et aux emprunts d Etat AAA

Privilégier les actions et les emprunts d entreprise aux placements monétaires et aux emprunts d Etat AAA Swisscanto Asset Management SA Waisenhausstrasse 2 8021 Zurich Téléphone +41 58 344 49 00 Fax +41 58 344 49 01 assetmanagement@swisscanto.ch www.swisscanto.ch Politique de placement de Swisscanto pour

Plus en détail

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE DE LA GESTION PRIVÉE COMPTE RENDU DAVID DESOLNEUX DIRECTEUR DE LA GESTION SCÉNARIO ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS La croissance économique redémarre, portée par les pays développés. Aux Etats-Unis, après une croissance

Plus en détail

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 13 JANVIER 2015 UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM UFF Oblicontext 2021 est un

Plus en détail

Introduction au modèle multi-boutique unique de BNY Mellon Asset Management

Introduction au modèle multi-boutique unique de BNY Mellon Asset Management Introduction au modèle multi-boutique unique de BNY Mellon Asset Management La construction de solutions d investissement sur mesure requiert une maîtrise d oeuvre adaptée Les boutiques de gestion dédiées

Plus en détail

HSBC Global Asset Management

HSBC Global Asset Management HSBC Global Asset Management Présentation destinée à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF. HSBC Global Asset Management combine présence mondiale et savoir-faire local

Plus en détail

Les «Incontournables»

Les «Incontournables» LA SELECTION DES SUPPORTS «PATRIMONIAUX» DE SKANDIA QU EST CE QU UN «SUPPORT PATRIMONIAL»? Les supports dits «patrimoniaux» ne sont pas officiellement classés dans une catégorie (AMF, Morningstar ou autres).

Plus en détail

1. Le Groupe AISM. 2. AISM Luxembourg Société de gestion agréée par la CSSF. 3. AISM Low Volatility : FCP UCITS IV

1. Le Groupe AISM. 2. AISM Luxembourg Société de gestion agréée par la CSSF. 3. AISM Low Volatility : FCP UCITS IV 1. Le Groupe AISM 2. AISM Luxembourg Société de gestion agréée par la CSSF 3. AISM Low Volatility : FCP UCITS IV AISM Gestionnaire" de Fonds Gestionnaire de Patrimoine Conseiller en Investissement Gestion

Plus en détail

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011 Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations 12 Mai 2011 Sommaire I Présentation du marché des ETF II Construction des ETF III Principales utilisations IV Les ETF dans le contexte

Plus en détail

Fonds Assurance Retraite du contrat BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014. Communication à caractère publicitaire

Fonds Assurance Retraite du contrat BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014. Communication à caractère publicitaire Fonds Assurance Retraite BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014 Communication à caractère publicitaire Le contrat BNP Paribas Avenir Retraite est géré par Cardif Assurance Vie avec un

Plus en détail

Comprendre les produits structurés

Comprendre les produits structurés Comprendre les produits structurés Sommaire Page 3 Introduction Page 4 Qu est-ce qu un produit structuré? Quels sont les avantages des produits structurés? Comment est construit un produit structuré? Page

Plus en détail

Processus et stratégie d investissement

Processus et stratégie d investissement FCP Bryan Garnier Long Short Equity Recherche de performance par le «stock picking» Processus et stratégie d investissement FCP Bryan Garnier Long Short Equity TABLE DES MATIERES Introduction 2 I Méthodologie

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille

Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille (33 points) Monsieur X est un gérant de fonds obligataire qui a repris la responsabilité de gestion du portefeuille obligataire

Plus en détail

La dette émergente estelle une réponse pertinente à l environnement durable de taux bas?

La dette émergente estelle une réponse pertinente à l environnement durable de taux bas? La dette émergente estelle une réponse pertinente à l environnement durable de taux bas? Greg Saichin, CIO Dette Emergente Paris, le 17 mars 2015 Comprendre. Agir. 1 Revue du marché et perspectives macroéconomiques

Plus en détail

Pleins feux sur BlueBay Asset Management L un des plus grands gestionnaires mondiaux de titres à revenu fixe spécialisés

Pleins feux sur BlueBay Asset Management L un des plus grands gestionnaires mondiaux de titres à revenu fixe spécialisés Pleins feux sur BlueBay Asset Management L un des plus grands gestionnaires mondiaux de titres à revenu fixe spécialisés BlueBay : À la pointe des titres à revenu fixe spécialisés BlueBay a été fondée

Plus en détail

Séminaire IST Insight du 23 avril 2013

Séminaire IST Insight du 23 avril 2013 Séminaire IST Insight du 23 avril 2013 Comment investir sur le marché des actions suisses Serge Ledermann Directeur s.ledermann@retraitespopulaires.ch Caroline 9 CP 288-1001 Lausanne Tél. 021 348 21 11

Plus en détail

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Je ne caractériserais pas la récente correction du marché comme «une dégringolade». Il semble

Plus en détail

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue!

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Boussole Juin 2015 Divergence des indicateurs avancés Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Les règles du placement financier - Partie III Votre patrimoine,

Plus en détail

Faites. grimper. vos actifs. de manière. innovante. et performante. www.rivolifinance.com

Faites. grimper. vos actifs. de manière. innovante. et performante. www.rivolifinance.com Faites grimper vos actifs de manière innovante www.rivolifinance.com et performante 2011 Objectif : 1 milliard d euros d encours sous gestion. 2008 Création de la gamme Rivoli Finance dédiée aux investisseurs

Plus en détail

La dynamique du cycle européen reste robuste en dépit des incertitudes sur la Grèce

La dynamique du cycle européen reste robuste en dépit des incertitudes sur la Grèce CONVICTIONS Conclusions du comité d investissement mensuel de Natixis Asset Management Juillet 2015 ANALYSE MACROECONOMIQUE La dynamique du cycle européen reste robuste en dépit des incertitudes sur la

Plus en détail

ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION

ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION On constate trois grandes phases depuis la fin de la 2 ème guerre mondiale: 1945-fin 50: Deux blocs économiques et

Plus en détail

AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014

AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014 AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL Exercice clos le 31 décembre 2014 Code ISIN : Part A : FR0011619345 Part B : FR0011619352 Part C : FR0011619402 Dénomination : AFIM MELANION DIVIDENDES Forme juridique

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

Investir dans la volatilité :

Investir dans la volatilité : Investir dans la volatilité : un nouvel horizon pour les solutions traditionnelles de diversification des portefeuilles Destiné aux clients professionnels au sens de la directive MIF www.seeyond-am.com

Plus en détail

Credit Suisse Asset Management Headline Ideas 2015 Sur la voie du rendement Update. Réservé aux investisseurs qualifiés

Credit Suisse Asset Management Headline Ideas 2015 Sur la voie du rendement Update. Réservé aux investisseurs qualifiés Credit Suisse Headline Ideas 2015 Sur la voie du rendement Update Réservé aux investisseurs qualifiés Sur la voie du rendement Le début de l année 2015 a été marqué par des évolutions politiques rapides

Plus en détail

JANVIER 2012 THEMA 14

JANVIER 2012 THEMA 14 JANVIER 2012 THEMA 14 THEMATIQUE D INVESTISSEMENT LES OBLIGATIONS D ENTREPRISES JANVIER 2012 Janvier 2012 P.2 THEMATIQUE OBLIGATIONS D ENTREPRISES Alors qu elles avaient bien résisté à la crise de la dette

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION du Fonds Commun de Placement d Entreprise

NOTICE D INFORMATION du Fonds Commun de Placement d Entreprise NOTICE D INFORMATION du Fonds Commun de Placement d Entreprise «AVENIR OBLIG EURO INFLATION» N de code AMF : 990000092209 Nourricier oui non Compartiment oui non Un Fonds Commun de Placement d Entreprise

Plus en détail

Christian Lopez Responsable Recherche Tél. 01 53 15 70 79 christian.lopez@cpr-am.fr 25/06/2014

Christian Lopez Responsable Recherche Tél. 01 53 15 70 79 christian.lopez@cpr-am.fr 25/06/2014 Comment s adapter aux modèles standards : de la recherche aux nouvelles offres de services et de produits Christian Lopez Responsable Recherche Tél. 01 53 15 70 79 christian.lopez@cpr-am.fr 25/06/2014

Plus en détail

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Chapitre 5 Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Introduction (1/3) Dans le chapitre 4, on a étudié les aspects tactiques de la politique monétaire Comment la BC utilise les instruments

Plus en détail

Gestion financière et. Assurance Vie au Luxembourg

Gestion financière et. Assurance Vie au Luxembourg Gestion financière et Assurance Vie au Luxembourg 1- IGEA Finance : Présentation de la structure IGEA Finance - Gestion financière et Assurance Vie au Luxembourg La Société de Gestion IGEA Finance La structure

Plus en détail

Membre du Groupe AG2R LA MONDIALE

Membre du Groupe AG2R LA MONDIALE PIERRE DE LUNE Membre du Groupe AG2R LA MONDIALE PIERRE DE LUNE PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Optimiser la fiscalité de votre patrimoine Accéder à une gestion financière sur mesure Diversifier votre épargne

Plus en détail

IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF

IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF Présentation La Société de Gestion IGEA Finance La structure L approche originale Société de gestion agréée par l AMF Gestion diversifiée, patrimoniale Clients privés

Plus en détail

GAIPARE Selectissimo GAIPARE Select F GAIPARE Sélection GAIPARE II

GAIPARE Selectissimo GAIPARE Select F GAIPARE Sélection GAIPARE II Assurance vie GAIPARE Selectissimo GAIPARE Select F GAIPARE Sélection GAIPARE II Annexe descriptive présentant les caractéristiques principales des supports en vigueur à compter du 3 mars 2014 proposés

Plus en détail

Stratégie d Investissement

Stratégie d Investissement STRATÉGIE Mars 2015 Stratégie d Investissement Perspectives trimestrielles Marge de sécurité Les perspectives pour l économie mondiale restent mitigées. La croissance américaine se généralise, sans pour

Plus en détail

AGICAM 14 rue Auber 75009 Paris Paris, le 18 mai 2015

AGICAM 14 rue Auber 75009 Paris Paris, le 18 mai 2015 AGICAM 14 rue Auber 75009 Paris Paris, le 18 mai 2015 Objet : Modifications du FIA ALM ANDRENA Madame, Monsieur, Vous êtes porteurs de parts du FIA ALM ANDRENA (FR0010962936). 1. L opération Nous vous

Plus en détail

Guide de l investisseur

Guide de l investisseur Guide de l investisseur Sommaire 2 Les principes d investissement 5 Les différentes formes d investissement 6 Les obligations 16 Les actions 24 Les fonds d investissement 36 Les produits dérivés 42 Les

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel 3 Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel Rendements revenus au risque, de stables et de gains en capital Mai 2015 1 6 5 2 2 de 0 1 2 3 4 5 6 7 8 Rendement Marchés émergents

Plus en détail

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Royaume du Maroc La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Table des Matières 1. Données sur la masse salariale...2 1.1. Importance de la masse salariale...2 1.2. Aggravation

Plus en détail

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 29.06.2011 Groupe de placement Prisma Risk Budgeting Line 5 (RBL 5) Caractéristiques du groupe de placement 1. Le RBL 5 est un fonds composé d actifs susceptibles

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 %

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR démarre l année avec de solides performances grâce à la mise en œuvre rigoureuse de son plan stratégique

Plus en détail

Indices Pictet LPP 2015. Une nouvelle référence pour les caisses de pension suisses

Indices Pictet LPP 2015. Une nouvelle référence pour les caisses de pension suisses Indices Pictet LPP 2015 Une nouvelle référence pour les caisses de pension suisses Pictet Asset Management Janvier 2015 Table des matières Une nouvelle famille d indices 3 Un examen des indices LPP existants

Plus en détail

Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain

Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain PORTFOLIO RESEARCH AND CONSULTING GROUP Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain Tirer parti de l approche Durable Portfolio Construction * Nous pensons que les investisseurs

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

A7 Picking : 1 fonds, 7 expertises... L'interview gérant de P. Maupas

A7 Picking : 1 fonds, 7 expertises... L'interview gérant de P. Maupas A7 Picking : 1 fonds, 7 expertises... L'interview gérant de P. Maupas Joseph Alfonsi, vous êtes Directeur Général Délégué et Directeur de la gestion de LGA Investissement Associé, dont vous êtes également

Plus en détail

Cedrus Sustainable Opportunities CSO Présentation du fonds Réservé exclusivement aux clients professionnels au sens de la Directive MIF

Cedrus Sustainable Opportunities CSO Présentation du fonds Réservé exclusivement aux clients professionnels au sens de la Directive MIF Cedrus Sustainable Opportunities CSO Présentation du fonds Cette information est établie à l'intention exclusive de son destinataire et est strictement confidentielle Cedrus AM est une Société de Gestion

Plus en détail

PER Convergence Le Guide de l épargnant

PER Convergence Le Guide de l épargnant Comment choisir vos supports de placement? PER Convergence Le Guide de l épargnant Avec PER Convergence, votre entreprise met à votre disposition deux dispositifs d épargne au service de vos projets dans

Plus en détail

Prospérer dans un contexte de faibles taux

Prospérer dans un contexte de faibles taux LEADERSHIP DE LA PENSÉE perspectives AGF Prospérer dans un contexte de faibles taux Comment ajouter de la valeur dans ce contexte difficile pour les titres à revenu fixe Par David Stonehouse, B. Sc. Eng.,

Plus en détail

Profils de stratégies et résultats Juin 2015

Profils de stratégies et résultats Juin 2015 Profils de stratégies et résultats Juin 2015 Table des matières Profil de l entreprise 2 REVENU FIXE Marché monétaire 4 Revenu fixe Gestion active univers 6 Revenu fixe Gestion active long terme 8 Obligations

Plus en détail

Crises financières et de la dette

Crises financières et de la dette Institut pour le Développement des Capacités / AFRITAC de l Ouest / COFEB Cours régional sur la Gestion macroéconomique et les questions de dette Dakar, Sénégal du 4 au 15 novembre 2013 S-2 Crises financières

Plus en détail

Table des matières. l a r c i e r

Table des matières. l a r c i e r Chapitre 1 Introduction... 1 1.1. Objectifs et structure du livre.... 1 1.2. Qu est-ce que la gestion de portefeuille?.... 2 1.3. Qu est-ce que «investir»?.... 3 1.4. Canalisation des flux d épargne et

Plus en détail

LOI FÉDÉRALE SUR LES PLACEMENTS COLLECTIFS DE CAPITAUX (LPCC) DU 23 JUIN 2006

LOI FÉDÉRALE SUR LES PLACEMENTS COLLECTIFS DE CAPITAUX (LPCC) DU 23 JUIN 2006 LOI FÉDÉRALE SUR LES PLACEMENTS COLLECTIFS DE CAPITAUX (LPCC) DU 23 JUIN 2006 NEUFLIZE USA OPPORTUNITES $ Société d investissement à capital variable de droit français Fusion-absorption de la SICAV NEUFLIZE

Plus en détail

Quelles perspectives pour les marchés de taux, crédit et devises?

Quelles perspectives pour les marchés de taux, crédit et devises? Quelles perspectives pour les marchés de taux, crédit et 2007 a été marquée par une crise monétaire sans précédent et une aversion générale pour les marchés à risque. Risque-t-on une récession économique

Plus en détail

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive!

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive! Allianz Suisse Case postale 8010 Zurich www.allianz-suisse.ch Info Finance 01 YDPPR267F et Prévoyance Édition 01, mars 2013 EXCÉDENTS LPP En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale

Plus en détail

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT)

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) Portefeuille de trésorerie de l Université d Ottawa Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) 1. But L Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie

Plus en détail

Optimiser la Gestion des réserves ou des excédents de trésorerie des Entreprises et des Associations

Optimiser la Gestion des réserves ou des excédents de trésorerie des Entreprises et des Associations Optimiser la Gestion des réserves ou des excédents de trésorerie des Entreprises et des Associations L opportunité pour l Expert- Comptable de proposer un audit financier aux clients concernés Au sommaire

Plus en détail

Les placements et leurs risques

Les placements et leurs risques Les placements et leurs risques Octobre 2012 1/49 Table des matières Table des matières... 2 1. Introduction... 4 1.1. Notice sur le présent document... 4 1.2. Définition des principaux risques d un placement...

Plus en détail

La guerre des devises, une source d opportunités Mars 2015

La guerre des devises, une source d opportunités Mars 2015 PERSPECTIVES La guerre des devises, une source d opportunités Mars 2015 Depuis le début de l année 2015, de nombreuses banques centrales à travers le monde ont abaissé leur taux d intérêt ou pris d autres

Plus en détail

Message des associés. En bref

Message des associés. En bref En bref En bref Février 2015 Agir dans l'intérêt de nos clients que nous rencontrons fréquemment afin de rester attentifs à leurs besoins fait partie intégrante des responsabilités que nous assumons en

Plus en détail

Investir avec succès grâce au budget de risque et au contrôle de la volatilité

Investir avec succès grâce au budget de risque et au contrôle de la volatilité ab Focus pour la clientèle institutionnelle Juin 2012 Investir avec succès grâce au budget de risque et au contrôle de la volatilité Dans notre pays, il n est pas une institution de prévoyance qui n établisse

Plus en détail

Options en matière de réforme des systèmes financiers

Options en matière de réforme des systèmes financiers Options en matière de réforme des systèmes financiers Hansjörg Herr et Rainer Stachuletz Le projet de mondialisation néolibérale est monté en puissance à la fin des années 1970 grâce aux politiques de

Plus en détail

Deutsche Bank AG (DE) (A / A2) Fund Opportunity Coupon 2023 VI. Type d investissement A QUOI VOUS ATTENDRE? Public cible

Deutsche Bank AG (DE) (A / A2) Fund Opportunity Coupon 2023 VI. Type d investissement A QUOI VOUS ATTENDRE? Public cible Deutsche Bank AG (DE) (A / A2) Fund Opportunity Coupon 2023 VI A QUOI VOUS ATTENDRE? Titre de dette structuré émis par Deutsche Bank AG. Coupon brut annuel variable lié à la performance annualisée d un

Plus en détail

Investments Europe PERSPECTIVES 2015 UNE ÉCONOMIE MONDIALE FRAGILISÉE QUI AVANCE MALGRÉ TOUT. www.generali-investments-europe.com

Investments Europe PERSPECTIVES 2015 UNE ÉCONOMIE MONDIALE FRAGILISÉE QUI AVANCE MALGRÉ TOUT. www.generali-investments-europe.com Investments Europe PERSPECTIVES 2015 UNE ÉCONOMIE MONDIALE FRAGILISÉE QUI AVANCE MALGRÉ TOUT RÉSERVÉ AUX INVESTISSEURS PROFESSIONNELS Vue d ensemble 2014 marque le septième anniversaire du déclenchement

Plus en détail

J.P. Morgan Asset Management

J.P. Morgan Asset Management J.P. Morgan Asset Management Insight + Process = Results Héritage du groupe JPMorgan Chase & Co. De la Bank of the Manhattan Company - première institution de l héritage du groupe agréée en 1799 à l acquisition

Plus en détail

Millésime Excellence VI Investir au cœur de la gestion privée

Millésime Excellence VI Investir au cœur de la gestion privée Millésime Excellence VI Investir au cœur de la gestion privée Obligation de droit français à capital intégralement garanti à l échéance émise par Natixis * Durée de détention conseillée : 8 ans jusqu au

Plus en détail

Service actions et options

Service actions et options Rob Wilson/schutterstock.com Service actions et options Réussir ses investissements en actions exige du temps, des recherches et de la discipline. Le service actions et options de KBC Private Banking vous

Plus en détail

PortfolioPraxis: Akadémie. «Je m appelle «Bond» «Corporate Bond» Les Obligations Privées

PortfolioPraxis: Akadémie. «Je m appelle «Bond» «Corporate Bond» Les Obligations Privées «Je m appelle «Bond» «Corporate Bond» Les Obligations Privées Janvier 2011 Contenu Les Obligations Privées 3 I Le crédit corporate 4 II Les ressorts de sa valeur 4 III L évolution du marché corporate depuis

Plus en détail

Credit Suisse Bond Fund (Lux) Fonds commun de placement de droit luxembourgeois

Credit Suisse Bond Fund (Lux) Fonds commun de placement de droit luxembourgeois Prospectus Septembre 2006 ADDENDUM AU PROSPECTUS POUR LA FRANCE La Directive européenne n 85/611/CEE du 20 décembre 1985 sur les OPCVM telle que modifiée instaure des règles communes en vue de permettre

Plus en détail

Assurance vie Le contrat haut de gamme : souple et évolutif transparent avec plus d'avantages fiscaux avec un accès à la multigestion

Assurance vie Le contrat haut de gamme : souple et évolutif transparent avec plus d'avantages fiscaux avec un accès à la multigestion Assurance vie Fipavie Premium Le contrat haut de gamme : souple et évolutif transparent avec plus d'avantages fiscaux avec un accès à la multigestion Fipavie Premium Un contrat souple et évolutif qui s

Plus en détail

SSgA Investment Funds SICAV. PROSPECTUS COMPLET comprenant : Un DICI pour chaque catégorie d actions La note détaillée Les statuts

SSgA Investment Funds SICAV. PROSPECTUS COMPLET comprenant : Un DICI pour chaque catégorie d actions La note détaillée Les statuts complet SSgA Investment Funds SICAV PROSPECTUS COMPLET comprenant : Un DICI pour chaque catégorie d actions La note détaillée Les statuts Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations

Plus en détail

COMPOSITION DE L ALLOCATION COMPOSITION & RÉPARTITION

COMPOSITION DE L ALLOCATION COMPOSITION & RÉPARTITION COMPOSITION DE L ALLOCATION COMPOSITION & RÉPARTITION Composition du portefeuille, et répartition par Société de Gestion ISIN PORTEFEUILLE SOCIÉTÉ DE GESTION % Cette répartition n est pas figée dans le

Plus en détail

Des dividendes élevés, synonymes d une forte croissance des bénéfices futurs

Des dividendes élevés, synonymes d une forte croissance des bénéfices futurs Des dividendes élevés, synonymes d une forte croissance des bénéfices futurs Plus le taux de versement des dividendes est élevé, plus les anticipations de croissance des bénéfices sont soutenues. Voir

Plus en détail

CONTRAT D ASSURANCE VIE ASSURANCE

CONTRAT D ASSURANCE VIE ASSURANCE Ligne Beta Ligne Alpha CONTRAT D ASSURANCE VIE LOI ASSURANCE MADELIN VIE Version Arborescence Retraite Essentielle Madelin 1 unité 20 X X Notice Logotype La retraite est un sujet d actualité pour bon nombre

Plus en détail

COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF

COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF LE 20 NOVEMBRE 2014 Sébastien Naud, CFA, M.Sc. Conseiller principal L investissement guidé par le passif Conférenciers

Plus en détail

Les actions : la nouvelle «valeur sûre» des portefeuilles?

Les actions : la nouvelle «valeur sûre» des portefeuilles? Stratégie et investissement Les actions : la nouvelle «valeur sûre» des portefeuilles? Si les investisseurs appréhendaient la notion de sécurité en termes de protection du pouvoir d achat et non en fonction

Plus en détail

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Direction Épargne et Clientèle Patrimoniale Date de diffusion : 26 janvier 2015 N 422 CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Dans une démarche d accompagnement auprès de vos clients, plusieurs communications

Plus en détail

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions L économie ouverte Un modèle de petite économie ouverte V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile Quelques définitions Économie fermée Économie ouverte Exportations et importations Exportations nettes

Plus en détail

Elle s effectuera sans frais et n aura aucune incidence sur la date de disponibilité de vos avoirs.

Elle s effectuera sans frais et n aura aucune incidence sur la date de disponibilité de vos avoirs. Lettre d information relative à la transformation du FCPE «Destination bon port» en FCPE nourricier du Fonds d Investissement à Vocation Générale (FIVG) Maître «MONESOR» A Malakoff, le 22/04/2015, Madame,

Plus en détail

Notre offre ISR pour l Epargne Salariale. Document non contractuel

Notre offre ISR pour l Epargne Salariale. Document non contractuel Notre offre ISR pour l Epargne Salariale Document non contractuel HSBC et le développement durable Un engagement de conviction Contribuer à développer un monde durable Parmi celles-ci, HSBC a apporté son

Plus en détail

R Credit Horizon 12M Cet OPCVM est géré par Rothschild & Cie Gestion Code Isin : FR0010697482 (Part C EUR)

R Credit Horizon 12M Cet OPCVM est géré par Rothschild & Cie Gestion Code Isin : FR0010697482 (Part C EUR) abc Informations Clés pour l'investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s'agit pas d'un document promotionnel. Les informations qu'il contient

Plus en détail