Ile-de-France. Données statistiques des Industries Graphiques. Édition 2007 IMPRIMERIE SÉRIGRAPHIE RELIURE BROCHURE DORURE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ile-de-France. Données statistiques des Industries Graphiques. Édition 2007 IMPRIMERIE SÉRIGRAPHIE RELIURE BROCHURE DORURE"

Transcription

1 Ile-de-France Données statistiques des Industries Graphiques Édition 2007 IMPRIMERIE SÉRIGRAPHIE RELIURE BROCHURE DORURE

2 SOMMAIRE Introduction Entreprises et effectifs Répartition des établissements et des effectifs Répartition des entreprises de salariés et plus Répartition des effectifs Formation initiale s lycéens et apprentis Résultats aux examens Formation continue Plan de formation des entreprises de moins de salariés Plan de formation des entreprises de salariés et plus Période de professionnalisation Contrat de professionnalisation REPÈRES CODES NAF 222 C : Imprimerie de Labeur 222 E : Finition 222 G : Composition / Photogravure

3 Données statistiques des Industries Graphiques Édition 2007 INTRODUCTION Les objectifs Les organisations professionnelles d employeurs, les organisations syndicales de salariés, les instances paritaires, mais aussi tous les partenaires institutionnels souhaitent disposer d outils de repérage des évolutions de la branche pour soutenir et accompagner les actions en matière d emploi et de formation. Pour répondre à ces besoins, un tableau de bord a été validé par le groupe de travail paritaire de l Observatoire ; il reprend les données les plus récentes et les plus pertinentes en matière d emploi et de formation dans le secteur d activité des Industries graphiques. Les sources Les données sont issues de diverses sources internes ou externes en fonction des informations souhaitées : - l UNEDIC, la CARPILIG et la FICG pour les données sur les entreprises et les effectifs - l OPCA CGM pour les données relatives à la formation - le CEREQ, les CFA de la branche et le Ministère de l Education Nationale pour les effectifs lycéens et apprentis. Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia. Septembre

4 ENTREPRISES ET EFFECTIFS >>> REPARTITION DES ETABLISSEMENTS ET DES EFFECTIFS PAR DEPARTEMENT Etablissements Moins de 500 et à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,5 222E ,2 222G , ,0 73,2 13,3 9,6 2,5 1,1 0,2 0,0 s Moins de à à à 99 0 à à et plus 222C ,2 222E ,3 222G , ,0 24,0 15,7 24,9 14,4 12,9 4,6 3,6 0,0 s H/F En Hommes 71,2 Femmes 28,8 Etablissements Moins de à à à 99 0 à à et plus 222C ,3 222E ,8 222G , ,0 7 14,1 11,1 3,0 1,4 0,4 0,0 0,0 s Moins de à à à 99 0 à à et plus 222C ,4 222E ,6 222G , ,0 20,0 14,6 26,2 15,4 14,2 7,9 1,7 0,0 s H/F En Hommes 65,7 Femmes 34,3 Source : UNEDIC 2006 Champ : - Codes Naf 222CEG - Les salariés assujettis au régime des ASSEDIC (sont exclus les non salariés et les salariés de la fonction publique) - L'entité est l'établissement et non l'entreprise. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 3/35

5 ENTREPRISES ET EFFECTIFS - Répartition des établissements et des effectifs DEPARTEMENT 75 Moins de 500 et Etablissements à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,4 222E ,8 222G , ,0 81,5 11,6 5,8 0,9 0,2 0,0 0,0 0,0 s Moins de 500 et à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,1 222E ,7 222G , ,0 41,2 23,8 23,9 7,6 3,4 0,0 0,0 0,0 s H/F En Hommes 63,5 Femmes 36,5 DEPARTEMENT 77 Moins de 500 et Etablissements à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,5 222E ,3 222G , ,0 61,7 18,0 11,3 4,5 1,5 2,3 0,8 0,0 s Moins de 500 et à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,5 222E ,7 222G , ,0,4 9,7 15,6 12,8 8,9 24,0 18,6 0,0 s H/F En Hommes 80,8 Femmes 19,2 Source : UNEDIC 2006 Champ : - Codes Naf 222CEG - Les salariés assujettis au régime des ASSEDIC (sont exclus les non salariés et les salariés de la fonction publique) - L'entité est l'établissement et non l'entreprise. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 4/35

6 ENTREPRISES ET EFFECTIFS - Répartition des établissements et des effectifs DEPARTEMENT 78 Moins de 500 et Etablissements à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,2 222E ,3 222G , ,0 78,3 11,6 8,7 1,4 0,0 0,0 0,0 0,0 s Moins de 500 et à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,9 222E ,6 222G , ,0 39,2 19,7 24,8 16,2 0,0 0,0 0,0 0,0 s H/F En Hommes 67,5 Femmes 32,5 DEPARTEMENT 91 Moins de 500 et Etablissements à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,4 222E ,2 222G , ,0 64,6 11,8 12,6 7,9 3,1 0,0 0,0 0,0 s Moins de 500 et à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,2 222E ,8 222G , ,0 13,9 8,8 22,3 31,7 23,3 0,0 0,0 0,0 s H/F En Hommes 67,6 Femmes 32,4 Source : UNEDIC 2006 Champ : - Codes Naf 222CEG - Les salariés assujettis au régime des ASSEDIC (sont exclus les non salariés et les salariés de la fonction publique) - L'entité est l'établissement et non l'entreprise. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 5/35

7 ENTREPRISES ET EFFECTIFS - Répartition des établissements et des effectifs DEPARTEMENT 92 Moins de 500 et Etablissements à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,7 222E ,1 222G , ,0 78,4 9,3 9,9 1,2 1,2 0,0 0,0 0,0 s Moins de 500 et à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,1 222E ,3 222G , ,0 30,6 11,7 31,5 7,4 18,8 0,0 0,0 0,0 s H/F En Hommes 67,6 Femmes 32,4 DEPARTEMENT 93 Moins de 500 et Etablissements à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,8 222E ,0 222G , ,0 66,7 13,8 17,5 1,6 0,5 0,0 0,0 0,0 s Moins de 500 et à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,1 222E ,4 222G , ,0 25,1 16,7 43,9 9,4 5,0 0,0 0,0 0,0 s H/F En Hommes 71,8 Femmes 28,2 Source : UNEDIC 2006 Champ : - Codes Naf 222CEG - Les salariés assujettis au régime des ASSEDIC (sont exclus les non salariés et les salariés de la fonction publique) - L'entité est l'établissement et non l'entreprise. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 6/35

8 ENTREPRISES ET EFFECTIFS - Répartition des établissements et des effectifs DEPARTEMENT 94 Moins de 500 et Etablissements à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,7 222E ,1 222G , ,0 73,4 14,5 7,5 2,3 2,3 0,0 0,0 0,0 s Moins de 500 et à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,7 222E ,8 222G , ,0 22,9 17,0 19,5 14,7 25,9 0,0 0,0 0,0 s H/F En Hommes 72,8 Femmes 27,2 DEPARTEMENT 95 Moins de 500 et Etablissements à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,2 222E ,2 222G , ,0 64,8 20,0 9,6 4,0 1,6 0,0 0,0 0,0 s Moins de 500 et à à à 99 0 à à 499 plus 222C ,8 222E ,0 222G , ,0 20,0 21,2 22,6 18,5 17,7 0,0 0,0 0,0 s H/F En Hommes 74,0 Femmes 26,0 Source : UNEDIC 2006 Champ : - Codes Naf 222CEG - Les salariés assujettis au régime des ASSEDIC (sont exclus les non salariés et les salariés de la fonction publique) - L'entité est l'établissement et non l'entreprise. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 7/35

9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS - Répartition des établissements et des effectifs L'Ile-de-France est le premier pôle graphique, concentre 24 des entreprises et 21 des salariés de la branche (codes Naf 222CEG). Cette région regroupe 15 de l'ensemble des effectifs salariés du secteur industriel. Le tissu industriel graphique est composé d'entreprises de petite taille, 73 sont des TPE de moins de salariés. Cette répartition est cohérente avec celle enregistrée dans l'industrie de biens intermédiaires/d'équipements en Ile-de-France : 76 de ces établissements ont moins de salariés (Source : INSEE 2006). La région Ile-de-France enregistre, comme l'ensemble du secteur graphique, des défaillances d'entreprises. Celles-ci ont été particulièrement importantes dans cette région, on compte depuis 2000 une suppression de 640 établissements (- 31 contre 23 au niveau national) et de 9000 emplois salariés (- 35 ). Les établissements de 50 à 99 salariés et le secteur du prépresse ont été les plus touchés par ces difficultés ( 44 des entreprises supprimées). L'année 2006 enregistre à nouveau en Ile-de-France des difficultés d'emploi dans ce secteur : - 6 d'entreprises et - 8 de salariés (- 5 au niveau national). Dans l'ensemble du secteur industriel, les effectifs franciliens ont reculé de 1 en un an (Source : GARP 2006) La part des imprimeries de Labeur reste stable ( 70 ). Les 3/4 des entreprises de 0 salariés et plus relèvent du code Naf 222C. Paris rassemble le plus grand nombre d'établissements (31 ) et de salariés (19 ) en Ile-de- France. Ce département regroupe une très grande majorité de TPE (8 sur ) et près de la moitié des établissements du secteur du prépresse de la région. La proportion d'hommes est plus élevée en Ile-de-France, surtout dans les entreprises relevant des codes Naf 222E et 222G : 7 salariés sur sont des hommes dans ces établissements contre 6 sur au niveau national. Dans l'ensemble du secteur industriel régional, la part des hommes ayant une activité salariée est de 76 (Source : INSEE 2005). Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 8/35

10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS >>> REPARTITION DES ENTREPRISES DE SALARIES ET PLUS Entreprises sal et + Entreprises Entreprises sal et + Entreprises 222C ,2 222C ,2 222E* 43 17,1 222E 90 8,4 222G 32 12,7 222G 89 8, , ,0 Salariés s Salariés s 222C ,6 222C ,6 222E* ,1 222E 5 268,2 222G 938 7,3 222G , , ,0 * et hors secteur Source: Enquête annuelle de branche 2005 FICG Champ: Entreprises de salariés et + Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 9/35

11 ENTREPRISES ET EFFECTIFS >>> REPARTITION DES EFFECTIFS REPARTITION DES EFFECTIFS HOMMES/FEMMES PAR CSP (EN ) Ouvriers Employés Cadres Agents de maîtrise art 36 Agents maîtrise non cadres Apprentis sous contrat Cadres supérieurs VRP exclusifs non cadres VRP exclusifs cadres Femmes 11,5,9 4,2 0,7 0,6 0,4 0,2 28,6 Hommes 43,9 8,8 14,3 1,6 1,0 1,0 0,4 0,2 71,4 55,4 19,7 18,5 2,3 1,6 1,3 0,5 0,4 0,0 Ouv riers Employ és Cadres Agents maîtrise non cadres Agents de maîtrise art 36 Apprentis sous contrat VRP exclusif s non cadres Cadres supérieurs VRP exclusif s cadres Femmes 16,4 12,5 2,7 0,9 0,5 0,4 33,5 Hommes 42,4 8,7 1 2,1 1,4 1,1 0,2 0,2 66,5 58,8 21,2 12,8 2,9 2,0 1,5 0,2 0,0 Source : CARPILIG 2005 Champ : Codes Naf 222CEG, la Convention Collective Nationale n'étant pas renseignée dans la déclaration annuelle à la CARPILIG La part des emplois ouvriers continue à se réduire progressivement dans l ensemble des régions. En Ile-de- France, on enregistre une baisse de 1 point en un an ( 4 points depuis 2002) au profit des employés et des cadres. La région Ile-de-France se distingue des autres régions par une proportion plus importante de cadres (18 contre 13 au niveau national). Comme en 2004, 34 des cadres et cadres supérieurs de la branche travaillent en Ile-de-France. La proportion des ouvriers reste moins élevée : ils représentent 55 des salariés dans la branche en Ilede-France (59 au niveau national). La proportion des hommes est plus importante en Ile-de-France et reste stable par rapport à Ils sont présents essentiellement chez les cadres (77 ) et les ouvriers (79 en IDF contre 72 au niveau national). Les femmes sont présentes majoritairement chez les employés (56 ) et les VRP non cadres (44 en Ile-de-France contre 29 au niveau national). Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia /35

12 ENTREPRISES ET EFFECTIFS - Répartition des effectifs REPARTITION DES EFFECTIFS PAR CODE NAF ET PAR CSP (EN ) 222C 222E 222G Ouvriers 38,9 8,4 8,1 55,4 Employés 14,4 1,0 4,2 19,7 Cadres 13,9 1,0 3,6 18,5 Agents de maîtrise art 36 1,8 0,4 2,3 Agents maîtrise non cadres 1,1 0,4 1,6 Apprentis sous contrat 1,1 0,2 1,3 Cadres supérieurs 0,4 0,5 VRP exclusifs non cadres 0,4 VRP exclusifs cadres 72,3,7 17,1 0,0 Ouv riers Employ és Cadres Agents maîtrise non cadres Agents de maîtrise art 36 Apprentis sous contrat VRP exclusif s non cadres Cadres supérieurs VRP exclusif s cadres 222C 222E 222G 48,2 4,7 5,9 58,8 16,6 1,3 3,3 21,2 1 0,6 1,9 12,8 2,4 2,9 1,7 0,2 2,0 1,3 0,2 1,5 0,2 0,2 0,2 81,4 6,8 11,9 0,0 Source : CARPILIG 2005 Champ : Codes Naf 222CEG, la Convention Collective Nationale n'étant pas renseignée dans la déclaration annuelle à la CARPILIG La répartition des catégories socio-professionnelles par code Naf reste stable. Le secteur de la finition reste toujours un secteur où la proportion des ouvriers est élevée notamment en Ilede-France; ils sont 80 (70 au niveau national) contre 60 dans les imprimeries de labeur. Les employés sont proportionnellement importants dans les entreprises du prépresse en Ile-de-France comme au niveau national : 25 des salariés de ces entreprises sont des employés contre 20 dans les imprimeries de Labeur et 9 dans le secteur de la finition. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 11/35

13 ENTREPRISES ET EFFECTIFS - Répartition des effectifs 17 et et + PYRAMIDE DES AGES et et REPARTITION DES EFFECTIFS PAR AGE Moins de 25 ans de 25 à 29 ans de 30 à 34 ans de 35 à 39 ans de 40 à 44 ans de 45 à 49 ans de 50 à 55 ans 56 ans et + 9,6 8,0,8 14,7 16,0 13,9 13,3 13,6 0,0 Moins de 25 ans de 25 à 29 ans de 30 à 34 ans de 35 à 39 ans de 40 à 44 ans de 45 à 49 ans de 50 à 55 ans 56 ans et +,7 9,5 12,7 15,5 15,5 13,3 12,3 1 0,0 Source : CARPILIG 2005 Champ : Codes Naf 222CEG, la Convention Collective Nationale n'étant pas renseignée dans la déclaration annuelle à la CARPILIG 57 des salariés de la branche ont au moins 40 ans en région Ile-de-France (+ 1 point par rapport à 2004). Cette proportion est importante compte tenu du nombre important de cadres dans cette région. L âge moyen des salariés en Ile-de-France est de 41 ans comme en 2004 (40 ans au niveau national). La moyenne d âge varie selon la catégorie socio-professionnelle des salariés : elle est de 39 ans pour les employés, 41 ans pour les ouvriers et 46 ans pour les cadres (2/3 des cadres ont 45 ans et plus). Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 12/35

14 ENTREPRISES ET EFFECTIFS - Répartition des effectifs ESTIMATION DES DEPARTS A LA RETRAITE PAR ACTIVITE Cette analyse admet par postulat que la répartition des emplois est identique pour toutes les tranches d'âges et que les effectifs actuels de 52 ans et plus seront encore présents dans les entreprises dans les années considérées. Les départs estimés ne sont pas forcément synonymes de besoins équivalents: l'interprétation devra être modulée en fonction de l'évolution des métiers ainsi que de l'environnement économique et technologique du secteur. Les départs en 2007 intègrent les salariés qui avaient au moins 58 ans en Les chiffres avancés sont des moyennes: une variation de - à + pourra être appliquée pour obtenir une hypothèse basse et une hypothèse haute. Répartition Nombre départs retraite Activités Imprimerie et RBD Cadres dirigeants 5, Impression Offset 29, Découpe finition 7, Administration 5, Prépresse informatique 7, Reliure brochure 20, Commercial 5, Prépresse traditionnel 2, Services généraux 2, Gestion production 2, Conception graphique 1, Autres procédés impression 0, Impression Typo 0, Logistique 2, Maintenance 1, Impression Hélio 4, Assurance qualité 0, Reprographie 0, Impression Flexo 0, Impression numérique Multimédia Source : CARPILIG 2005 Champ : Codes Naf 222CEG, la Convention Collective Nationale n'étant pas renseignée dans la déclaration annuelle à la CARPILIG Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 13/35

15 ENTREPRISES ET EFFECTIFS - Répartition des effectifs Cette analyse admet par postulat que la répartition des emplois est identique pour toutes les tranches d'âges et que les effectifs actuels de 52 ans et plus seront encore présents dans les entreprises dans les années considérées. Les départs estimés ne sont pas forcément synonymes de besoins équivalents: l'interprétation devra être modulée en fonction de l'évolution des métiers ainsi que de l'environnement économique et technologique du secteur. Les départs en 2007 intègrent les salariés qui avaient au moins 58 ans en Les chiffres avancés sont des moyennes: une variation de - à + pourra être appliquée pour obtenir une hypothèse basse et une hypothèse haute. ESTIMATION DES DEPARTS A LA RETRAITE PAR CSP Agents de maîtrise cadres et non cadres Apprentis sous contrat Cadres et cadres supérieurs Employés Ouvriers VRP exclusifs cadres et VRP exclusifs non cadres Source : CARPILIG 2005 Champ : Codes Naf 222CEG, la Convention Collective Nationale n'étant pas renseignée dans la déclaration annuelle à la CARPILIG Avec le vieillissement des effectifs salariés, les départs à la retraite s accélèreront à partir de 2009 dans l ensemble des régions. Compte tenu de l âge des cadres (40 ont 50 ans et +), leur départ à la retraite d ici 2015 sera proportionnellement plus important : 3 cadres sur seront à la retraite entre 2008 et 2015 contre 2 ouvriers ou 2 employés sur. Les conducteurs de machine (impression et finition) représentent en Ile-de-France près de 6 départs sur chaque année. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 14/35

16 ENTREPRISES ET EFFECTIFS - Répartition des effectifs REPARTITION PAR ANCIENNETE DANS LA BRANCHE (EN ) Agents de maîtrise art 36 Agents maîtrise non cadres Apprentis sous contrat Cadres Cadres supérieurs Employés Ouvriers VRP exclusifs cadres VRP exclusifs non cadres Moins de 5 ans 0,4 1,3 2,6 8,1 13,5 26,3 de 5 à 9 ans 2,5 4,1 8,6 16,0 de à 14 ans 0,4 2,4 2,4 6,3 11,9 de 15 à 19 ans 0,4 3,2 2,2 8,5 14,7 20 ans et plus 0,9 0,4 7,8 0,2 3,0 18,5 31,0 2,3 1,6 1,3 18,5 0,5 19,7 55,4 0,4 0,0 Agents de maîtrise art 36 Agents maîtrise non cadres Apprentis sous contrat Cadres Cadres supérieurs Employ és Ouv riers VRP exclusifs cadres VRP exclusif s non cadres Moins de 5 ans 0,2 0,7 1,5 1,6 7,7 14,8 26,7 de 5 à 9 ans 0,5 1,7 4,6 1 17,7 de à 14 ans 0,4 1,8 2,7 7,3 12,6 de 15 à 19 ans 0,5 2,0 2,5 8,8 14,2 20 ans et plus 0,8 0,9 5,7 3,7 17,6 28,9 2,0 2,9 1,5 12,8 21,2 58,8 0,2 0,0 Source : CARPILIG 2005 Champ : Codes Naf 222CEG, la Convention Collective Nationale n'étant pas renseignée dans la déclaration annuelle à la CARPILIG Les salariés de la région Ile-de-France ont, toutes CSP confondues, une ancienneté moyenne de 14 ans dans la branche comme au niveau national. L ancienneté des cadres est de 18 ans tandis que celle des employés est de 9 ans. Un employé change en moyenne 2 fois plus d entreprise qu un cadre (l ancienneté moyenne d un cadre en entreprise est de ans). Un ouvrier change d entreprise en moyenne tous les 7 ans. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 15/35

17 ENTREPRISES ET EFFECTIFS - Répartition des effectifs REPARTITION DES SALARIES PAR TAUX D'ACTIVITE A TEMPS PARTIEL ( EN ) 1 à à à à 99 Femmes 8,4 17,4 23,7 7,6 57,1 Hommes 5,2 15,6 13,6 8,6 42,9 13,6 33,0 37,3 16,2 0,0 1 à à à à 99 Femmes 9,0 19,9 30,6 11,4 70,8 Hommes 2,8,4 9,5 6,5 29,2 11,8 30,2 4 17,9 0,0 Source : CARPILIG 2005 Champ : Codes Naf 222CEG, la Convention Collective Nationale n'étant pas renseignée dans la déclaration annuelle à la CARPILIG 4,6 des salariés de la région Ile-de-France travaillent à temps partiel (6,6 au niveau national). Pour la majorité de ces salariés, le temps partiel correspond à une activité à mi-temps ou moins importante. La répartition hommes/femmes des salariés franciliens travaillant à temps partiel est sensiblement identique à 2004 : 6 femmes pour 4 hommes (7 femmes au niveau national). Sur salariés exerçant une activité à temps partiel, 2 sont des ouvriers et 4 sont des employés. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 16/35

18 ENTREPRISES ET EFFECTIFS - Répartition des effectifs REPARTITION DES SALARIES DE L'IMPRIMERIE SELON LA CODIFICATION DE L'IMPRIMERIE DE LABEUR Les analyses suivantes portent sur environ 1/4 des effectifs de la branche dont la rubrique "codification" a été renseignée par les entreprises dans la déclaration Annuelle à la Carpilig (la codification a été mise en place par la profession et la CARPILIG en 1999 et se réfère à la classification). Cette analyse reste donc représentative de la répartition des effectifs globaux. Codification I : Dirigeant d'entreprise Codification I A : Chef de fab/ingénieur Codification I B : Directeur Codification II : Chef d'atelier, DRH Codification III A : Comptable, ATC, deviseur Codification III B : Contremaître, fabricant Codification IV : Opérateur texte image, conducteur Codification V A : Aide conducteur, massicotier Codification V B : secrétaire, monteur, opérateur PAO, conducteur Codification V C : Préparateur, conducteur Codification VI A : Agent de nettoyage, manutention Codification VI B : Standard, aide finition Codification 7 : Apprentis Codification 8 : Travailleur à domicile Codification 9 : Jeune en formation 6,2 3,7 3,6 8,7 2,2 1,3 17,2,8 15,7 8,2 5,5 15,3 1,2 0,4 0,0 Codification I : Dirigeant d'entreprise Codif ication I A : Chef de f ab/ingénieur Codification I B : Directeur Codification II : Chef d'atelier, DRH Codification III A : Comptable, ATC, deviseur Codification III B : Contremaître, fabricant Codif ication IV : Opérateur texte image, conducteur Codif ication V A : Aide conducteur, massicotier Codif ication V B : secrétaire, monteur, opérateur PAO, conducteur Codif ication V C : Préparateur, conducteur Codif ication VI A : Agent de nettoy age, manutention Codif ication VI B : Standard, aide f inition Codif ication 7 : Apprentis Codif ication 8 : Trav ailleur à domicile Codif ication 9 : Jeune en f ormation 4,0 1,8 2,5 6,0 4,3 1,4 17,2 14,5 21,5 8,0 4,9 12,2 1,1 0,5 0,0 Source : CARPILIG 2005 Champ : Codes Naf 222CEG, la Convention Collective Nationale n'étant pas renseignée dans la déclaration annuelle à la CARPILIG La répartition des salariés selon la codification de la Carpilig reste sensiblement identique à Les salariés identifiés dans les codifications I, IA et IB sont plus nombreux en Ile-de-France (14 contre 8 au niveau national) compte tenu de la proportion de cadres dans cette région. A contrario, les effectifs identifiés dans les codifications IV, V et VI représentent 73 des salariés en Ile-de-France alors qu ils concernent 78 des salariés dans la branche. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 17/35

19 ENTREPRISES ET EFFECTIFS - Répartition des effectifs REPARTITION DES SALARIES DE LA RBD SELON LA CODIFICATION SPECIFIQUE DE LA RBD Les analyses suivantes portent sur environ 40 des effectifs de la branche dont la rubrique "codification" a été renseignée par les entreprises dans la déclaration Annuelle à la Carpilig (la codification a été mise en place par la profession et la CARPILIG en 1999 et se réfère à la classification). Cette analyse reste donc représentative de la répartition des effectifs globaux. REPARTITION PAR EMPLOI Répartition Ile-de-France Agents d'exécution Opérateurs de production Conducteurs Cadres Agents de maîtrise Jeunes en formation Apprentis Travailleurs à domicile 4 29,0 23,0 6,2 1,1 0,6 0,0 Opérateurs de production Agents d'exécution Conducteurs Cadres Agents de maîtrise Trav ailleurs à domicile Jeunes en f ormation Apprentis 34,3 33,7 20,4 7,0 2,7 1,2 0,6 0,2 0,0 REPARTITION PAR GROUPE Répartition Ile-de-France Conducteurs, opérateurs de prod, agents d'exécution Cadres et agents de maîtrise Jeunes en formation Apprentis Travailleurs à domicile 92,1 7,3 0,6 0,0 Conducteurs, opérateurs de prod, agents d'exécution Cadres et agents de maîtrise Trav ailleurs à domicile Jeunes en f ormation Apprentis 88,3 9,7 1,2 0,6 0,2 0,0 REPARTITION PAR CODIFICATION Brochure Reliure Dorure Administration Commercial Maintenance Qualité Cadres dirigeants 81,1 7,4 4,7 4,2 1,7 0,9 0,0 Brochure Reliure Administration Commercial Dorure Maintenance Qualité Cadres dirigeants 56,7 27,4 7,8 3,6 3,0 1,5 0,0 Source : CARPILIG 2005 Champ : Codes Naf 222CEG, la Convention Collective Nationale n'étant pas renseignée dans la déclaration annuelle à la CARPILIG L Ile-de-France se distingue par une proportion plus importante de salariés relevant de la brochure (81). 62 des salariés relevant du secteur de la RBD sont des hommes en Ile-de-France (58 au niveau national). 9 salariés sur sont conducteurs, opérateurs ou agents d exécution. Septembre 2007 Observatopire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 18/35

20 ENTREPRISES ET EFFECTIFS - Répartition des effectifs REPARTITION DES EFFECTIFS ENTRANT DANS UNE ENTREPRISE Ouvriers Employés Cadres Apprentis sous contrat Agents de maîtrise art 36 Agents maîtrise non cadres Cadres supérieurs VRP exclusifs non cadres VRP exclusifs cadres entrant Eff. 57, , , , ,6 77 1, , , Eff. 57, , , , ,6 77 1, , , Ouv riers Employ és Cadres Apprentis sous contrat Agents maîtrise non cadres Agents de maîtrise art 36 VRP exclusif s non cadres Cadres supérieurs VRP exclusif s cadres entrant Eff. 61, , , , , , ,2 41 0, , Eff. 61, , , , , , ,2 41 0, , REPARTITION DES SORTIES PAR TYPE AUTRES LICENCIEMENT DEMISSION INCONNU RETRAITE CHANGEMENT DE CSP MUTATION DECES FIN CONTRAT / répondants ,3 18,9 16,3 12,8 4,6 3,5 1,9 0,9 1,1 AUTRES LICENCIEMENT DEMISSION INCONNU RETRAITE CHANGEMENT DE CSP MUTATION DECES FIN CONTRAT / répondants Ef f ectif ,0 16,7 16,2 12,5 4,0 3,8 3,2 0,8 1,1 Source : CARPILIG 2005 Champ : Codes Naf 222CEG, la Convention Collective Nationale n'étant pas renseignée dans la déclaration annuelle à la CARPILIG Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 19/35

21 ENTREPRISES ET EFFECTIFS - Répartition des effectifs REPARTITION DES SORTIES PAR CSP Ouvriers Employés Cadres Agents de maîtrise art 36 Apprentis sous contrat Agents maîtrise non cadres Cadres supérieurs VRP exclusifs cadres VRP exclusifs non cadres Sorties Eff. 57, , , ,3 4 2,1 95 1,6 70 0, ,2 11 0, Eff. 57, , , ,3 4 2,1 95 1,6 70 0, ,2 11 0, Ouv riers Employ és Cadres Agents maîtrise non cadres Apprentis sous contrat Agents de maîtrise art 36 VRP exclusif s non cadres Cadres supérieurs VRP exclusif s cadres Sorties Eff. 59, , , , , , ,2 39 0,2 37 0, Eff. 59, , , , , , ,2 39 0,2 37 0, Source : CARPILIG 2005 Champ : Codes Naf 222CEG, la Convention Collective Nationale n'étant pas renseignée dans la déclaration annuelle à la CARPILIG Rappel : les effectifs sortis d une entreprise dans l année correspondent aux motifs précisés par la CARPILIG : décès, démission, licenciement, maladie, changement de CSP, invalidité, retraite, mutation, fin de contrat, fin de garantie, autre. Le volume des salariés entrés dans une entreprise de la branche en région Ile-de-France progresse en 2005 (+ 200 entrés) après une baisse régulière de ces effectifs. Le taux d entrée (nombre d entrées/effectifs en début d année) se situe à 0,23 en 2005 contre 0,20 en Le volume des sorties recule en 2005 (- 500 sorties), le taux de sortie a oscillé entre 0,21 et 0,27 depuis 5 ans, se situe en 2005 à 0,21. Le taux de rotation (taux d entrée + taux de sortie/2) atteint 0,22 en 2005 (0,21 en 2004). Il est plus important dans les entreprises de moins de salariés (0,23 contre 0,21 dans les entreprises de salariés et plus). Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 20/35

22 FORMATION INITIALE >>> EFFECTIFS LYCEENS ET APPRENTIS EFFECTIFS LYCEENS PAR DIPLOME s s CAP sérigraphie 30 2,7 CAP sérigraphie 343 7,4 BEP MCIG ,8 BEP MCIG ,4 Mention Complémentaire Finition 5 0,5 Mention Complémentaire Finition 12 BAC PRO PG ,5 BAC PRO PG ,6 BAC PRO PI ,6 BAC PRO PI ,2 BTS CIG Option ERPG ,0 BTS CIG Option ERPG 447 9,7 BTS CIG Option ERPI 65 5,9 BTS CIG Option ERPI 208 4,5 Licence professionnelle IG 0 0,0 Licence professionnelle IG 11 0,2 Ingénieur IG (*) 0 0,0 Ingénieur IG (*) 80 1,7 des lycéens 1 1 0,0 des lycéens ,0 Source: MEN Année scolaire 2006/2007 Champ: Jeunes préparant un diplôme de la filière des Industries Graphiques en lycée professionnel. (*) La spécialisation IG intervient à partir de la 2ème année Lycées préparant aux diplômes IG: A. Costes (Bobigny), A. Malraux (Montereau-Fault-Yonne), M. Vox (Paris), Corvisart (Paris), Estienne (Paris), C. Garamont (Colombes), J. Monnet (Garches), Notre-Famille (Osny). TAUX DE LYCEENS PAR RAPPORT AUX EFFECTIFS SALARIES Lycéens/s salariés UNEDIC 6,7 Lycéens/s salariés UNEDIC 5,8 Les lycéens franciliens représentent 1/4 de l'ensemble des effectifs lycéens conformément à la répartition des salariés dans la branche. Les lycéens préparant un diplôme IG d'un niveau égal ou supérieur au Bac Pro représentent à nouveau près de la moitié des effectifs. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 21/35

23 FORMATION INITIALE - s lycéens et apprentis EFFECTIFS APPRENTIS PAR DIPLOME s s CAP sérigraphie 19 6,0 CAP sérigraphie ,2 BEP MCIG 46 14,6 BEP MCIG ,0 Mention Complémentaire Finition 0 0,0 Mention Complémentaire Finition 15 1,0 BAC PRO PG 87 27,6 BAC PRO PG ,2 BAC PRO PI 62 19,7 BAC PRO PI ,8 BTS CIG Option ERPG 39 12,4 BTS CIG Option ERPG 131 8,5 BTS CIG Option ERPI 38 12,1 BTS CIG Option ERPI 114 7,4 Licence professionnelle IG 24 7,6 Licence professionnelle IG 28 1,8 Ingénieur IG (*) 0 0,0 Ingénieur IG (*) 17 1,1 des apprentis 315 0,0 des apprentis ,0 Source: CFA Année scolaire 2006/2007 Champ: Jeunes préparant un diplôme de la filière des Industries Graphiques par la voie de l'apprentissage (*) La spécialisation IG intervient à partir de la 2ème année CFA préparant aux diplômes IG: Gobelins Ecole de l'image (Noisy-Le-Grand), Université (Marne-La-Vallée). TAUX D'APPRENTIS PAR RAPPORT AUX EFFECTIFS SALARIES Apprentis/s salariés UNEDIC 1,9 Apprentis/s salariés UNEDIC 1,7 Le nombre d'apprentis continue sa progression en Ile-de-France avec 35 jeunes supplémentaires à la rentrée 2006 (+ 12 ). Tous les niveaux de formations bénéficient de cette évolution excepté le CAP de sérigraphie. On note la création de la Licence Professionnelle "Ingénierie et management de projets en communication et industries graphiques" au CFA des Gobelins. Les apprentis représentent comme les années précédentes 1/4 des apprenants de Ile-de-France. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 22/35

24 FORMATION INITIALE >>> RESULTATS AUX EXAMENS RESULTATS PAR STATUT D'APPRENANT s s Scolaires ,0 Scolaires ,5 Apprentis 0 18,7 Apprentis ,7 Formation Continue 24 4,5 Formation Continue 81 3,2 Autres 1,9 Autres 88 3,5 des diplômés 535 0,0 des diplômés ,0 Source: CEREQ Résultats juin 2006 Champ: diplômés des sections CAP sérigraphie, BEP MICG, BAC PRO PG, BAC PRO PI, BTS CIG Options ERPG et ERPI, licence professionnelle et Ingénieur IG. RESULTATS PAR DIPLÔME s s CAP sérigraphie 22 4,1 CAP sérigraphie 236 9,4 BEP MCIG ,6 BEP MCIG ,0 Mention Complémentaire Finition 6 1,1 Mention Complémentaire Finition 11 0,4 BAC PRO PG ,4 BAC PRO PG ,5 BAC PRO PI 63 11,8 BAC PRO PI ,2 BTS CIG Option ERPG 53 9,9 BTS CIG Option ERPG 200 8,0 BTS CIG Option ERPI 53 9,9 BTS CIG Option ERPI 151 6,0 Licence professionnelle 12 2,2 Licence professionnelle 27 1,1 Ingénieur IG 0 0,0 Ingénieur IG 11 0,4 des diplômés 535 0,0 des diplômés ,0 Source: CEREQ Résultats juin 2006 Champ: diplômés dans la filière Industries Graphiques sous statut scolaire, par apprentissage ou dans le cadre de la Formation Continue. TAUX DE DIPLOMES PAR RAPPORT AUX EFFECTIFS SALARIES Diplômés/ salariés UNEDIC 3,2 Diplômés/ salariés UNEDIC 3,1 En 2006, 690 jeunes se sont présentés à un examen des Industries Graphiques. Le taux de réussite moyen est de 78. On enregistre moins de diplômés franciliens de niveau V (4 sur contre 5 sur en 2005) au profit du niveau IV. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 23/35

25 FORMATION CONTINUE - Plan de formation moins de salariés >>> PLAN DE FORMATION MOINS DE SALARIES N B : Les éléments qui suivent concernent les dossiers engagés en 2006 par l OPCA CGM (imprimerie de Labeur, RBD, sérigraphie) REPARTITION DES FORMATIONS PAR BRANCHE Imprimerie RBD Sérigraphie ,3 3,8 3,8 0,0 Imprimerie Sérigraphie RBD Ef f ectif ,4 6,4 2,2 0,0 REPARTITION DES DOSSIERS PAR DUREE de 4 à 16 heures de 17 à 32 heures 33 heures et + 12,8 22,1 65,1 0,0 de 4 à 16 heures de 17 à 32 heures 33 heures et + 26,0 26,0 48,0 0,0 REPARTITION DES DOSSIERS PAR TYPE DE FORMATION Formation à la chaîne graphique Formation aux fonctions de l'entreprise Formation générale Formation commerciale Autre formation ,4 2,6 2,2 1,6 0,0 Formation à la chaîne graphique Formation aux f onctions de l'entreprise Formation générale Formation commerciale Autre f ormation Ef f ectif ,5 29,4 5,9 3,9 1,3 0,0 FORMATIONS AUX FONCTIONS DE L'ENTREPRISE Comptabilité Secrétariat/bureautique Informatique Manutention/transport Direction entreprise Gestion de production Ressources humaines Prévention/sécurité Démarche qualité ,4 28,2,9 9,1 5,5 3,6 3,6 1,8 0,9 0,0 Comptabilité Secrétariat/bureautique Informatique Direction entreprise Gestion de production Manutention/transport Prév ention/sécurité Ressources humaines Démarche qualité Ef f ectif ,8 19,5 16,8 7,5 6,9 6,6 4,6 1,3 0,9 0,0 Source : 2006 Champ : dossiers engagés en 2006 pour des entreprises de moins de salariés adhérant à l'opca CGM (Imprimerie, RBD, sérigraphie) Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 24/35

26 FORMATION CONTINUE - Plan de formation moins de salariés FORMATIONS A LA CHAINE GRAPHIQUE Prépresse Multimédia Impression Devis/fabrication Finition Divers IG ,9 13,7 8,1 5,0 0,0 Prépresse Impression Multimédia Devis/fabrication Finition Divers IG Ef f ectif ,3 11,0 9,4 4,2 2,1 0,0 REPARTITION DES FORMATIONS PREPRESSE PAO Flashage/CTP CTF Montage/imposition Photogravure Typographie Préparation copie correction Scanner Maquette ,9 7,3 1,9 1,1 0,4 0,4 0,0 PAO Flashage/CTP CTF Montage/imposition Photograv ure Ty pographie Scanner Maquette Préparation copie correction Ef f ectif ,5 15,6 4,5 0,9 0,4 0,4 0,4 0,0 Source : 2006 Champ : dossiers engagés en 2006 pour des entreprises de moins de salariés adhérant à l'opca CGM (Imprimerie, RBD, sérigraphie) Les demandes de prise en charge engagées en Ile-de-France représentent à nouveau plus d un tiers des dossiers de l année L activité formation des entreprises de moins de salariés en région Ile-de-France est en augmentation pour la troisième année consécutive (+ 0 dossiers, soit + 23 pour les secteurs de l imprimerie et de la sérigraphie). Cette progression s accompagne d une hausse de la durée moyenne de formation (53 heures contre 47 heures en 2005). La moitié des actions durent au moins 32 heures. Les formations à la chaîne graphique représentent à nouveau 6 actions sur. Les formations à l impression sont 3 fois plus nombreuses, concernent essentiellement l impression offset et l impression numérique. 2/3 des formations aux fonctions de l entreprise concernent la comptabilité et la bureautique ; les actions durent 42 heures en moyenne. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 25/35

27 FORMATION CONTINUE - Plan de formation moins de salariés REPARTITION DES STAGIAIRES HOMMES/FEMMES Hommes Femmes ,8 39,2 0,0 Hommes Femmes ,3 42,7 0,0 REPARTITION DES STAGIAIRES PAR CSP ET PAR AGE (EN ) Employés Ingénieurs et cadres Ouvriers qualifiés Techniciens, agents de maîtrise Ouvriers non qualifiés Moins de 25 ans 3,3 0,2 1,0 4,8 25 à 34 ans 12,7 3,8 4,3 1,0 0,5 22,3 35 à 44 ans 16,4 9,1 5,6 3,1 0,5 34,6 45 ans et plus 11,1 16,6 6,4 3,4 0,7 38,3 43,5 29,7 17,3 7,4 2,1 0,0 Employ és Ouv riers qualif iés Ingénieurs et cadres Techniciens, agents de maîtrise Ouv riers non qualif iés Moins de 25 ans 3,0 2,3 0,2 0,5 6,1 25 à 34 ans 13,2 7,3 2,8 1,5 1,0 25,8 35 à 44 ans 17,0 8,4 6,2 3,0 0,8 35,4 45 ans et plus,8 6,0 12,4 3,0 0,5 32,6 44,0 23,9 21,6 7,6 2,8 0,0 Source : OPCA CGM 2006 Champ : stagiaires correspondant aux dossiers PFE moins engagés par l'opca CGM en 2006 Chaque action a concerné 2 stagiaires en moyenne comme en Le taux d accès à la formation dans les TPE en Ile-de-France est de 20 des effectifs adhérents (17 au niveau national). La répartition des stagiaires par tranche d âge est identique à la répartition des années précédentes : près de 7 stagiaires sur sont âgés de 35 ans et +. La catégorie «employés» reste la principale bénéficiaire de formations dans les entreprises de moins salariés (+ 3 points par rapport à 2005). Plus de 2/3 d entre eux ont suivi une formation à la chaîne graphique en Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 26/35

28 FORMATION CONTINUE - Plan de formation salariés et plus >>> PLAN DE FORMATION SALARIES ET PLUS REPARTITION DES FORMATIONS PAR BRANCHE Imprimerie RBD Sérigraphie ,6 2,8 0,6 0,0 Imprimerie RBD Sérigraphie Ef f ectif ,6 3,5 2,9 0,0 REPARTITION DES DOSSIERS PAR DUREE de 4 à 16 heures de 17 à 32 heures 33 heures et + 53,5 25,7 20,8 0,0 de 4 à 16 heures de 17 à 32 heures 33 heures et + 51,0 26,4 22,6 0,0 REPARTITION DES DOSSIERS PAR TYPE DE FORMATION Formation aux fonctions de l'entreprise Formation à la chaîne graphique Formation générale Autre formation Formation commerciale ,9 34,5 7,5 3,5 2,6 0,0 Formation aux f onctions de l'entreprise Formation à la chaîne graphique Formation générale Formation commerciale Autre f ormation Ef f ectif ,5 36,3 5,6 3,5 2,1 0,0 FORMATIONS AUX FONCTIONS DE L'ENTREPRISE Comptabilité Manutention/transport Prévention/sécurité Ressources humaines Secrétariat/bureautique Informatique Gestion de production Direction entreprise Démarche qualité ,6 17,6 16,4 11,0 9,5 8,3 7,0 5,9 2,7 0,0 Comptabilité Manutention/transport Prév ention/sécurité Direction entreprise Inf ormatique Secrétariat/bureautique Gestion de production Ressources humaines Démarche qualité Ef f ectif ,0 19,5 15,8,5 9,8 9,0 6,4 4,7 2,4 0,0 Source : OPCA CGM 2006 Champ : dossiers engagés en 2006 pour des entreprises de salariés et + adhérant à l'opca CGM (Imprimerie, RBD, sérigraphie) Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 27/35

29 FORMATION CONTINUE - Plan de formation salariés et plus FORMATIONS A LA CHAINE GRAPHIQUE Prépresse Impression Devis/fabrication Finition Multimédia Divers IG ,8 22,0 11,9,8 5,8 0,7 0,0 Prépresse Impression Dev is/f abrication Finition Multimédia Divers IG Ef f ectif ,2 18,5 13,4 12,4 3,1 0,4 0,0 REPARTITION DES FORMATIONS PREPRESSE PAO Flashage/CTP CTF Photogravure Montage/imposition Maquette Scanner Typographie Préparation copie correction ,5 36,8 6,9 6,3 2,1 1,4 0,0 PAO Flashage/CTP CTF Montage/imposition Photograv ure Maquette Ty pographie Scanner Préparation copie correction Ef f ectif ,7 34,5 7,2 4,2 2,1 0,7 0,5 0,0 Source : OPCA CGM 2006 Champ : dossiers engagés en 2006 pour des entreprises de salariés et + adhérant à l'opca CGM (Imprimerie, RBD, sérigraphie) Les dossiers engagés en Ile-de-France représentent plus du ¼ des dossiers de l année 2006, en cohérence avec la répartition des effectifs de la branche. L activité formation des entreprises de salariés et plus a progressé dans cette région de 15 par rapport à 2005 (+ 130 dossiers pour les secteurs de l imprimerie et de la sérigraphie). La durée moyenne de formation en Ile-de-France recule à nouveau (25 heures contre 31 heures en 2005) en raison du transfert des actions longues sur les périodes de professionnalisation. Les formations aux fonctions de l entreprise (transversales ou tertiaires) représentent à nouveau la moitié des actions engagées en Ile-de-France. Les formations «manutention/transport» et «prévention/sécurité» concernent plus du tiers des actions (1/4 l année dernière). 3 formations sur concernent la chaîne graphique dont 1 sur 2 la PAO. Les formations relatives au prépresse sont en léger recul au profit des actions en finition (+ 6 dossiers) et multimédia (+ 17 dossiers, soit 3 fois plus qu en 2005). Le report des formations en prépresse s est surtout opéré sur les périodes de professionnalisation. Près de 250 entreprises franciliennes ont sollicité l OPCA CGM en 2006 pour une moyenne de 3 dossiers. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 28/35

30 FORMATION CONTINUE - Plan de formation salariés et plus REPARTITION DES STAGIAIRES HOMMES/FEMMES Hommes Femmes ,6 28,4 0,0 Hommes Femmes Ef f ectif ,0 31,0 0,0 REPARTITION DES STAGIAIRES PAR CSP ET PAR AGE (EN ) Ouvriers qualifiés Ingénieurs et cadres Employés Techniciens, agents de maîtrise Ouvriers non qualifiés Moins de 25 ans 1,4 0,9 0,9 3,4 25 à 34 ans 8,8 3,8 4,7 2,2 1,3 20,9 35 à 44 ans 16,2,0 6,3 7,6 2,1 42,2 45 ans et plus 9,5 11,6 5,2 5,7 1,6 33,5 36,0 25,5 17,0 15,6 5,9 0,0 Ouv riers qualif iés Ingénieurs et cadres Employ és Techniciens, agents de maîtrise Ouv riers non qualif iés Moins de 25 ans 1,9 0,2 1,1 0,7 4,0 25 à 34 ans 11,1 3,2 5,6 3,4 1,6 24,9 35 à 44 ans 17,8 8,2 6,3 6,1 1,8 40,2 45 ans et plus,6 9,5 5,2 4,3 1,3 31,0 41,4 21,1 18,2 13,9 5,4 0,0 Source : OPCA CGM 2006 Champ : stagiaires correspondant aux dossiers PFE et + engagés par l'opca CGM en 2006 Chaque action a concerné 3 stagiaires en moyenne comme en Le taux d accès à la formation en Ile-de-France est de 16 des effectifs des adhérents. La répartition des stagiaires par tranche d âge est identique à la répartition des 3 années précédentes : près de 7 stagiaires sur sont âgés de 35 ans et +. Par rapport à la pyramide des âges de la branche : 1/3 des stagiaires sont âgés de 45 ans et plus (41 dans la branche) et l accès à la formation est à nouveau plus important pour les 35/44 ans (+ 11 points par rapport à la proportion dans la branche). La proportion d ouvriers ayant suivi une formation en 2006 est légèrement supérieure à 2005 (+ 3 points) notamment en raison du nombre d actions en «manutention» et «prévention/sécurité». Malgré cela, la formation s adresse à nouveau 4 fois sur aux ingénieurs et cadres, aux techniciens/agents de maîtrise (23 des effectifs de la branche). Ce constat de surreprésentation rejoint celui du volume conséquent d actions transversales et tertiaires. 6 de ces actions sur sont suivies par des cadres et agents de maîtrise. 7 stagiaires sur sont des hommes, répartition conforme aux effectifs de la branche en région Ile-de- France. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 29/35

31 FORMATION CONTINUE >>> PERIODE DE PROFESSIONNALISATION REPARTITION DES DOSSIERS PAR BRANCHE Imprimerie RBD Sérigraphie ,6 7,8 0,6 0,0 Imprimerie Sérigraphie RBD Ef f ectif ,4 2,7 1,9 0,0 REPARTITION DES DOSSIERS PAR DUREE de 4 à 70 heures de 71 à 140 heures 141 heures et plus 66,9 12,0 21,1 0,0 de 4 à 70 heures de 71 à 140 heures 141 heures et plus 62,3 18,9 18,8 0,0 REPARTITION DES DOSSIERS PAR TYPE DE FORMATION Formation à la chaîne graphique Formation commerciale Formation aux fonctions de l'entreprise Formation générale Autre formation ,3 6,6 4,8 1,2 0,0 Formation à la chaîne graphique Formation aux f onctions de l'entreprise Formation commerciale Formation générale Autre f ormation Ef f ectif ,7 18,3 6,1 1,0 0,9 0,0 FORMATIONS A LA CHAINE GRAPHIQUE Prépresse Impression Finition Multimédia Devis/fabrication Divers IG ,3 26,2 23,4 0,7 0,7 0,7 0,0 Prépresse Impression Finition Dev is/f abrication Multimédia Divers IG Ef f ectif ,7 28,5 19,2 2,4 1,0 0,2 0,0 Source : OPCA CGM 2006 Champ : périodes de professionnalisation engagées en 2006 pour les entreprises adhérant à l'opca CGM (Imprimerie, RBD, sérigraphie) Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 30/35

32 FORMATION CONTINUE - Période de professionnalisation REPARTITION DES FORMATIONS PREPRESSE PAO Flashage/CTP CTF Montage/imposition Maquette Typographie Photogravure ,3 25,7 5,7 4,3 0,0 PAO Flashage/CTP CTF Montage/imposition Photograv ure Maquette Ty pographie Ef f ectif ,3 17,7 2,9 2,9 1,2 0,0 NIVEAU DES STAGIAIRES AVANT LA FORMATION CAP, BEP Bac Aucun Bac + 2 Bac + 3 ou + BEPC 28,3 22,9 22,9 18,1 6,0 1,8 0,0 CAP, BEP Bac Bac + 2 BEPC Aucun Bac + 3 ou + 36,8 21,0 2,2 8,3 3,7 0,0 REPARTITION DES STAGIAIRES HOMMES/FEMMES Hommes Femmes 75,3 24,7 0,0 Hommes Femmes 74,4 25,6 0,0 Source : OPCA CGM 2006 Champ : périodes de professionnalisation engagées en 2006 pour les entreprises adhérant à l'opca CGM (Imprimerie, RBD, sérigraphie) Le nombre de périodes de professionnalisation progresse de façon significative (+ 70 dossiers, soit + 70) après une année 2005 de lancement effectif. La durée moyenne de formation est en très nette recul dans l ensemble des régions (125 heures en Ile-de-France contre 295 en 2005) mais reste importante par rapport à la moyenne enregistrée par les OPCA professionnels (84 heures au niveau national). Cette durée reste également conséquente par rapport à la durée moyenne de 25 heures de formation engagées en Ile-de-France dans le cadre du plan de formation des entreprises de salariés et plus. La durée moyenne des actions consacrées à la chaîne graphique varie selon le type de formations : 61 heures pour une formation à la finition, 98 heures pour une action concernant l impression et 172 heures pour le prépresse. 9 formations sur concernent la chaîne graphique (contre 7 sur en 2005) dont la moitié en prépresse. La grande majorité des actions financées sont issues «de la liste des actions prioritaires retenues par la CPNE». La proportion des formations à l impression et à la finition progresse (respectivement + 15 et + points) au détriment des formations en prépresse. Septembre 2007 Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia 31/35

Haute-Normandie. Données statistiques des Industries Graphiques. Édition 2007 IMPRIMERIE SÉRIGRAPHIE RELIURE BROCHURE DORURE

Haute-Normandie. Données statistiques des Industries Graphiques. Édition 2007 IMPRIMERIE SÉRIGRAPHIE RELIURE BROCHURE DORURE Haute-Normandie Données statistiques des Industries Graphiques Édition 2007 IMPRIMERIE SÉRIGRAPHIE RELIURE BROCHURE DORURE SOMMAIRE Introduction......................................................................................

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique Chiffres clés 2010 ENTREPRISES ET EFFECTIFS ENTREPRISES : 6 664 établissements en 2009 6 000 5 000 4 000 3 000 2 000 1 000 0 Évolution

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Activité économique. L activité globale du secteur. Les échanges commerciaux. La production d imprimés entre 2000 et 2010

Activité économique. L activité globale du secteur. Les échanges commerciaux. La production d imprimés entre 2000 et 2010 Activité économique L activité globale du secteur L activité globale pour le secteur de l Imprimerie s élève en 2010 à environ 2,5 millions de tonnes produites, pour un chiffre d affaires que l on peut

Plus en détail

Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique. Données 2012. Pour plus d informations, www.agefospme-cgm.

Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique. Données 2012. Pour plus d informations, www.agefospme-cgm. Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique Données Pour plus d informations, www.agefospme-cgm.fr SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS NOMBRE ET CARACTÉRISTIQUES... P. 2 LES SALARIÉS

Plus en détail

[Données 2013] Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique ÉDITION 2015

[Données 2013] Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique ÉDITION 2015 Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique ÉDITION 2015 [Données ] Pour plus d informations, www.agefospme-cgm.fr SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS ÉVOLUTION PAR SECTEUR D'ACTIVITÉ

Plus en détail

NORD PAS DE CALAIS - PICARDIE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE

NORD PAS DE CALAIS - PICARDIE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE NORD PAS DE CALAIS - PICARDIE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE _ ÉDITION 216 DONNÉES 214 SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS ET LES SALARIÉS.......................................................

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION. Limousin 2010

Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION. Limousin 2010 Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION 2010 SOMMAIRE ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS 2 LES SALARIÉS 4 LE PROFIL DES SALARIÉS 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des «cabinets dentaires» (NAF 851E). Elles sont

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail

ÎLE-DE-FRANCE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE _ ÉDITION 2016 DONNÉES

ÎLE-DE-FRANCE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE _ ÉDITION 2016 DONNÉES ÎLE-DE-FRANCE SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS ET LES SALARIÉS....................................................... 2 LE PROFIL DES SALARIÉS....................................................... 4 LA FORMATION

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

Professions de la photographie

Professions de la photographie DONNÉES 200 & REPÈRES TENDANCES Professions de la photographie 0267 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Dénombrement des entreprises................................ 4 Dénombrement

Plus en détail

GFE 12 Techniques graphiques Impression

GFE 12 Techniques graphiques Impression PLAN RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES FORMATIONS MIDI-PYRÉNÉES (PRDF) 2007-2011 GFE 12 Techniques graphiques Impression AVRIL 2006 Contribution au diagnostic du PRDF par GFE Fonds social européen Dernières

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR Etude statistique des données fournies par MEDIAFOR Avant-propos Cette étude a été réalisée par l

Plus en détail

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit Un volume d emploi en croissance fectifs ariés NAF 6920Z Eff Évolution du nombre de ariés du secteur (NAF 6920Z) au total de 1993 à 2008 135 000 130 000 125 000 120 000 115 000 110 000 105 000 100 000

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1 FORM@DOSSIER L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis Form@dossier mars 2015 1 SOMMAIRE Enquête IPA 2014... 3 Contexte :... 3 Résultats de l enquête... 3 Situation des alternants

Plus en détail

PANEL 100. Synthèse. Enquête annuelle. Imprimerie Brochure Dorure

PANEL 100. Synthèse. Enquête annuelle. Imprimerie Brochure Dorure Enquête annuelle PANEL 100 Édition 200 9 Imprimerie Sérigraphie Reliure Brochure Dorure Synthèse L évolution de l emploi et de la formation dans les Industries de la Communication Graphique et du Multimédia

Plus en détail

Table des matières : TABLE DES MATIERES :... 5 BPRESENTATION DE LA PHOTOGRAPHIE DE LA BRANCHE PLASTURGIE PAR NAF :... 6 55B5B 66B6B 77B7B 88B8B 99B9B

Table des matières : TABLE DES MATIERES :... 5 BPRESENTATION DE LA PHOTOGRAPHIE DE LA BRANCHE PLASTURGIE PAR NAF :... 6 55B5B 66B6B 77B7B 88B8B 99B9B PORTRAIT SECTORIEL PAR CODE D ACTIVITE PRINCIPALE (INSEE : NAF2) DE LA BRANCHE PLASTURGIE AU 31/12/2010. Document réalisé par Audrey CHERRIERE Responsable de l Observatoire de la Plasturgie Novembre 2011

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche

Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche I N T E R- S E C T E U R S P A P I E R S C A R T O N S Production Transformation Distribution Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche Observatoire Prospectif des Métiers

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE EXERCICE 2009. Convention Collective Nationale n 3240 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie

RAPPORT DE BRANCHE EXERCICE 2009. Convention Collective Nationale n 3240 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie RAPPORT DE BRANCHE EXERCICE 2009 Convention Collective Nationale n 3240 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie 1 2 SOMMAIRE SOMMAIRE 3 AVANT PROPOS METHODOLOGIQUE 5 1. Périmètre de l étude 6 2.

Plus en détail

1 L offre de formation des Industries graphiques en apprentissage... 4. 2 L évolution des effectifs lycéens et apprentis... 7

1 L offre de formation des Industries graphiques en apprentissage... 4. 2 L évolution des effectifs lycéens et apprentis... 7 Panorama de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques Sommaire L essentiel... 2 1 L offre de formation des Industries graphiques en apprentissage... 4 2 L évolution

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

SYNTHÈSE. Note méthodologique. Édition 2008

SYNTHÈSE. Note méthodologique. Édition 2008 Enquête annuelle PANEL 100 Édition 2008 SYNTHÈSE Note méthodologique Pour la huitième année consécutive, l Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia publie les

Plus en détail

PANORAMA DE L APPRENTISSAGE DANS LES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION ET DES INDUSTRIES GRAPHIQUES. Tableau de bord national

PANORAMA DE L APPRENTISSAGE DANS LES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION ET DES INDUSTRIES GRAPHIQUES. Tableau de bord national Tableau de bord national 212 DE L APPRENTISSAGE DANS LES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION ET DES INDUSTRIES GRAPHIQUES Institut de développement et d expertise du plurimédia Sommaire L ESSENTIEL... 3 1. L OFFRE

Plus en détail

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération Panorama de branche Industries et commerce de la récupération Industries et commerce de la récupération Avant-propos méthodologique La partie «données économiques» prend en compte l ensemble du secteur

Plus en détail

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques de l emploi

Plus en détail

Panorama national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques

Panorama national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques Panorama national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques Données Année scolaire 2013 / 2014 SOMMAIRE L ESSENTIEL... P. 2 L OFFRE DE FORMATION... P. 4 L ÉVOLUTION

Plus en détail

profession d'avenir LE FRANCILIEN

profession d'avenir LE FRANCILIEN profession d'avenir L EMPLOI DANS LES CABINETS FRANCILIENS Des chiffres pleins de promesses Comment va l emploi dans les cabinets franciliens? Qui sont les collaborateurs qui y travaillent? Comment ont-ils

Plus en détail

Mise de jeu 2 La certification des formations

Mise de jeu 2 La certification des formations Mise de jeu 2 La certification des formations Une formation certifiante délivre un diplôme reconnu par le RNCP Le plus souvent, les formations certifiantes ou qualifiantes sont celles qui mènent à «un

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Synthèse d enquête terrain pour la Branche Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des Rappel méthodologique Méthodologie employée pour

Plus en détail

BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION S U P P L E M E N T EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 LES PRINCIPAUX RESULTATS

BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION S U P P L E M E N T EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 LES PRINCIPAUX RESULTATS n 21 Mars 2010 S U P P L E M E N T BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 Depuis novembre 2004, le contrat de professionnalisation remplace

Plus en détail

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 n o 19 2015 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 TAUX D INSERTION 77,4 % PART DES EMPLOIS STABLES 67,8% PART DE POURSUITES D ÉTUDES 88,7% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 472 O B S E R VATO

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire 20 février 2013 Service Observatoires AGEFOS

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Quadrat Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Tél : 01 75 51 42 70 contact@quadrat etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

Tableau de bord national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques

Tableau de bord national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques Tableau de bord national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques PANORAMA Édition 2013 SOMMAIRE L ESSENTIEL... P. 3 L OFFRE DE FORMATION EN APPRENTISSAGE...

Plus en détail

Petit déjeuner de Presse

Petit déjeuner de Presse Petit déjeuner de Presse ALTERNANCE ET APPRENTISSAGE Lundi 23 juin 2014-8h30 Salon jaune de l hôtel préfectoral Préfecture de Seine-et-Marne 12, rue des Saints Pères 77000 Melun Contacts presse Virginie

Plus en détail

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr.

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr. Transports urbains Bilan Social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) Édition 2014 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche présente les données sociales

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Rapport de synthèse Secteur des Etudes et du Conseil Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T. 2 rue Jean Mermoz - BP 68401. 44984 SAINTE LUCE S/LOIRE 02 40 18 13 13 Jehan-paullabrusse@aft-iftim.

PAYS DE LA LOIRE. Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T. 2 rue Jean Mermoz - BP 68401. 44984 SAINTE LUCE S/LOIRE 02 40 18 13 13 Jehan-paullabrusse@aft-iftim. TABLEAU DE BORD RÉGIIONAL DE L EMPLOII ET DE LA FORMATIION PROFESSIIONNELLE DANS LES TRANSPORTS ROUTIIERS ET LES ACTIIVIITÉS AUXIILIIAIIRES DU TRANSPORT PAYS DE LA LOIRE 2009 Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T.

Plus en détail

1 618 entreprises I 6 636 salariés

1 618 entreprises I 6 636 salariés ÉDITION 2011 La Branche Auto/Moto de l Précision importante pour l édition 2011 Compte tenu de la nouvelle nomenclature NAF (2008) et de la modification du périmètre des activités des codes NAF partagés,

Plus en détail

Bilan Social 2015. Données du 01/01/2014 au 31/12/2014 BILAN SOCIAL 2015 1

Bilan Social 2015. Données du 01/01/2014 au 31/12/2014 BILAN SOCIAL 2015 1 Bilan Social 2015 Données du 01/01/2014 au 31/12/2014 BILAN SOCIAL 2015 1 Introduction Une source statistique nécessaire à la réflexion des partenaires sociaux de la Mutualité Le Bilan social de la branche

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Commission paritaire nationale pour l'emploi 26 septembre 2013

Plus en détail

Emploi et Formation Secteur Publicité

Emploi et Formation Secteur Publicité Rapport statistique Emploi et Formation Secteur Publicité 2009-2010 AFDAS / R&D - Septembre 2012 Sommaire 1. DONNEES SUR L EMPLOI 3 1.1. POINT METHODOLOGIQUE ET PRECAUTIONS D USAGE 4 1.2. LES ENTREPRISES

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE 2009

RAPPORT DE BRANCHE 2009 RAPPORT DE BRANCHE 2009 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie Convention Collective Nationale n 3240 Données 2008 2 SOMMAIRE SOMMAIRE-I Perimetre de l étude SOMMAIRE...3 Précisions méthodologiques...5

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS. Région Lorraine

CHIFFRES CLÉS. Région Lorraine Entreprises de PropretÉ ET SERVICES ASSOCIÉS CHIFFRES CLÉS Région Lorraine Édition 2010 LA PROPRETÉ EN LORRAINE données économiques générales de la région Lorraine France métropolitaine Part de la région

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d expertises en automobile - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d expertises en automobile - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d expertises en automobile - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d expertises en

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines L assurance emploie environ 205 000 personnes en France. Fort recruteur depuis des années, elle offre des perspectives de mobilité et de carrière intéressantes, favorisées par la formation initiale et

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 5 182 emplois en LR dont 80%

Plus en détail

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité 1 Introduction Le bilan social existe depuis 1992. il constitue la source d information statistique

Plus en détail

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Commission Mixte Paritaire 19 septembre 2013 Service Observatoires

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Des tendances stables En 2007, le périmètre de la presse tel que défini par l Observatoire comprenait 2 066 entreprises, soit 321

Plus en détail

AGEFOS PME - CGM AGEFOS CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGE-

AGEFOS PME - CGM AGEFOS CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGE- Statistiques Emploi-Formation AGEFOS dans les PME secteurs - CGM de AGEFOS PME - CGM AGEFOS la Communication PME - CGM AGEFOS PME - CGM graphique AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGE-

Plus en détail

Emploi et Formation Secteur Publicité

Emploi et Formation Secteur Publicité Rapport statistique Emploi et Formation Secteur Publicité 2009-2010 AFDAS / R&D - Septembre 2012 Sommaire 1. DONNEES SUR L EMPLOI 3 1.1. POINT METHODOLOGIQUE ET PRECAUTIONS D USAGE 4 1.2. LES ENTREPRISES

Plus en détail

LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES EN 2014

LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES EN 2014 LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES EN 2014 Vous pouvez prendre connaissance du rapport de branche dans son intégralité sur le site internet de la FNH

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles ÉLECTRICITÉ, ÉLECTRONIQUE Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles définies selon le niveau de qualification des emplois. Ces trois familles ont connu

Plus en détail

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés 1 Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009 Faits marquants Un secteur sensible Le commerce occupe une place stratégique dans l économie régionale par le nombre de ses emplois. Il joue, en temps

Plus en détail

BRETAGNE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE _ ÉDITION 2016 DONNÉES

BRETAGNE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE _ ÉDITION 2016 DONNÉES BRETAGNE SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS ET LES SALARIÉS....................................................... 2 LE PROFIL DES SALARIÉS....................................................... 4 LA FORMATION

Plus en détail

Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04

Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04 Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04 Date d extension : 27/01/2006 OPCA : AGEFAFORIA Convention collective : n 3247 Code NAF : 159N -

Plus en détail

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 06 DONNÉES EMPLOI Page 09 DONNÉES FORMATION Page 11 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI

Plus en détail

Services de l automobile

Services de l automobile ÉDITION 2009 LA BRANCHE DES Services de l automobile L 1 473 entreprises I 6 876 Les activités de la Branche Entreprises Salariés Commerce de véhicules automobiles 158 2 574 Entretien et réparation automobile

Plus en détail

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de MÉCANIQUE, TRAVAIL DES MÉTAUX Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de la réparation automobile représente 9 emplois et rassemble 8,1 % de actifs

Plus en détail

Profils types. à fin décembre 2011

Profils types. à fin décembre 2011 Qui sont les allocataires indemnisés par l Assurance chômage? Profils types à fin décembre 2011 Le profil de l Assurance chômage à fin 2011 est très lié au parcours professionnel suivi en amont de l inscription

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LA FORMATION PROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE La loi 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle Les mesures de cette loi sont, pour certaines, directement inspirées de l accord national interprofessionnel

Plus en détail

Les magasins de bricolage DONNÉES 2011

Les magasins de bricolage DONNÉES 2011 026117 & REPÈRES TENDANCES Les magasins de bricolage DONNÉES 2011 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Chiffre d affaires des magasins de plus de 300 m 2........ 4 Profil

Plus en détail

BRANCHE PROFESSIONNELLE DES GARDIENS, CONCIERGES ET EMPLOYES D'IMMEUBLE

BRANCHE PROFESSIONNELLE DES GARDIENS, CONCIERGES ET EMPLOYES D'IMMEUBLE Portrait statistique des entreprises et des salariés BRANCHE PROFESSIONNELLE DES GARDIENS, CONCIERGES ET EMPLOYES D'IMMEUBLE Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS agefos-pme.com

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses AVRIL 2011 N 033 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques PARCOURS DES INTÉRIMAIRES : les intérimaires les plus expérimentés ont été moins

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 : Métiers de la communication, de la publicité, de la documentation Fiche Synthèse - Métier 2004 Métiers de la communication, de la publicité, de la documentation (FAP n 84) Points-clés : Les tensions

Plus en détail

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 décembre 2013 «Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse Fiche «Vue d ensemble» Face à la crise, le diplôme protège du chômage et favorise l accès à la formation

Plus en détail

Qualification. Niveau technique requis par le poste de travail

Qualification. Niveau technique requis par le poste de travail 22 L'EMPLOI EST-IL DE PLUS EN PLUS QUALIFIE? A Qu'est-ce que la qualification de l'emploi? a) Définitions 1. La qualification peut se définir comme l'ensemble des aptitudes acquises par l'individu ou requises

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Avec près de 220 000 contrats en 2006, l économie sociale régionale rassemble plus de 11% des contrats de l ensemble du secteur privé et semi-public.

Plus en détail

Le Contrat de Professionnalisation. Bilan d une année de contrat de professionnalisation - 2007 -

Le Contrat de Professionnalisation. Bilan d une année de contrat de professionnalisation - 2007 - Bilan d une année de contrat de professionnalisation - 2007 - Contrats par mois sur 3 ans 2.077 Contrats de Qualification en 2003 2.882 Contrats de Qualification en 2004 2.055 Contrats de Professionnalisation

Plus en détail

PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR

PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS ET LES SALARIÉS....................................................... 2 LE PROFIL DES SALARIÉS.......................................................

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

NORMANDIE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE _ ÉDITION 2016 DONNÉES

NORMANDIE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE _ ÉDITION 2016 DONNÉES NORMANDIE SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS ET LES SALARIÉS....................................................... 2 LE PROFIL DES SALARIÉS....................................................... 4 LA FORMATION

Plus en détail