Les troubles du comportement alimentaire : une addiction?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les troubles du comportement alimentaire : une addiction?"

Transcription

1 Les troubles du comportement alimentaire : une addiction? Daniele Zullino Centre collaborateur OMS pour l enseignement et la recherche sur les addictions

2 Produit Prédisposition Endophénotype ce qui sous-tend le manifeste Phénotype ce qui est manifeste

3 Produit Prédisposition Endophénotype Phénotype

4 Endophénotypes Phénotypes

5 Endophénotypes Phénotypes

6 Endophénotype Phénotypes

7 Produits Endophénotype Prédisposition Phénotypes

8 Produits Endophénotype Prédisposition? Phénotypes

9 Dépendance/Addiction CIM-10 Désir compulsif de consommer Difficultés à contrôler consommation Syndrome de sevrage Tolérance Désintérêt global en dehors produit Poursuite consommation malgré conscience problèmes Bulimia nervosa (CIM-10) Besoin irrésistible de nourriture Difficultés à contrôler consommation Préoccupation persistante concernant alimentation Essai infructueux de contrôle

10 Perte de contrôle Utilisation progressivement plus compulsive Même en face des conséquences négatives Pas une question de connaissances

11 Perte de contrôle Priming Stimuli conditionnés Stress Priming

12 Dépendance Addiction Tolérance Sevrage

13 Dépendance Comportement mal adapté Focalisation croissante sur recherche et consommation Négligence comportements alternatifs Perte de contrôle (automatisation) Addiction

14 Dépendance Comportement mal adapté Focalisation croissante sur recherche et consommation Négligence comportements alternatifs Perte de contrôle (automatisation) Addiction

15 Homéostasie Développement Homéostasie Nouvelle norme Feedback négatif Feedbacks positifs Norme Feedback négatif

16 Homéostasie Développement Homéostasie Feedback négatif Norme Feedbacks positifs Feedback négatif Nouvelle norme

17 Trop?! Juste Pas assez?!?!

18 Produits Endophénotype Prédisposition Phénotypes

19 Produits? Endophénotype Prédisposition Phénotypes

20 Le pourquoi de la consommation Initiation Contexte Consommation hédonique Plaisir Addiction Automatisation

21 Le pourquoi de la consommation Initiation Contexte Consommation hédonique Plaisir Addiction Automatisation

22 Stimuli salients Sexualité Nourriture VTA Danger Douleur automatisation Action (comportement, pensée, émotion) Nouveauté Situations sociales

23 Opiacés Nicotine VTA Cocaine Alcool THC Amphétamines automatisation Action (comportement, pensée, émotion)

24 Hypothèse évolutionnaire Sullivan & Hagen, 2002 Relation co-évolutionnaire entre homme et plantes psychotropes Consommation comme nourriture solution problèmes récurrents

25 Pourquoi la dopamine? Sullivan & Hagen, 2002 Précurseurs doivent être apportés par nutrients de haute qualité (p.ex. protéines) Durant plupart de l histoire : carence carence neurotransmetteurs effet sur comportements/capacités cognitives critiques

26 Hypothèse décalage évolutionnaire Utilisation drogues phénomène récent Disponibilité drogues purifié et synthétiques routes directes d application

27 Et la nourriture? Davis et al., 2009 Kelley et al., 2005; Gerber et al.,1999 Aliments riches en graisses et sucres Denses en calories Métaboliquement efficients Effet sur humeur Craving pour sucre et graisses évolué pour apport énergie dans environnement nutritionnel imprédictible

28

29 Colantuoni et al., 2002 Dépendance au sucre 25% glucose Naloxone

30 Dépendance au sucre Colantuoni et al., 2002

31 Comparaison drogues / nourriture Volkow et al., 2008 Efficacité comme renforçateur Nourriture ++ Drogues oral ++ nasal +++ fumé, injecté ++++ Mécanisme somatosensoriel (palatabilité) pharmacologique (glucose) pharmacologique Régulation conso périphérique et central surtout central Apprentissage conditionnement classique et opérationnel conditionnement classique et opérationnel Rôle du stress

32 Réactivité aux stimuli Volkow et al., 2008 Vidéo contrôle Vidéo cocaïne

33 Réactivité aux stimuli Volkow et al., 2008 Narration famille Exposition nourriture

34 Cravers chocolat vs. Non-cravers Rolls & McCabe, 2007 Chocolat en bouche Vue de chocolat Activation chez les cravers

35 Stoekel et al., 2008 Femmes obèses vs. contrôles

36 Femmes obèses vs. contrôles Stoekel et al., 2008

37 BMI et activation striatum Kiefer & Grosshans, 2009 Obèses vs. Contrôles Corrélation avec BMI

38 Peptides régulateurs appétit Kiefer & Grosshans, 2009

39 Produits Endophénotype Prédisposition Phénotypes

40 Produits? Endophénotype Prédisposition Phénotypes

41 Déficits de prise de décision Davis et al., 2009; Franken et al, 2008 Trait de personnalité Composante clé déficits décisionnels habilité à inhiber comportement quand retenue serait plus avantageuse apprentissage associations appropriées entre récompense et punition (essentiel pour prises de décision avantageuses)

42 Iowa Gambling Task

43 Iowa Gambling Task

44 Hyperphagie boulimique Davis et al., 2010

45 Anorexia nervosa Cavedini et al., 2004

46 Boulimie / Anorexia nervosa Liao et al., 2008

47 IGT et troubles alimentaires

48 IGT et conductance cutanée (SCR) Anticipation Réponse sensibilité récompense sensibilité punition

49 IGT et conductance cutanée (SCR) Réaction anticipatoire Boulimie = Sujets sains Anorexie < Sujects sains Réaction réponse Boulimie = Sujets sains Anorexie < Sujects sains

50 IGT et conductance cutanée (SCR) Liao et al., 2008

51 IGT et conductance cutanée (SCR) Situation d incertitude Marqueur somatique Anorexie Boulimie Prise de décision

52 Produits Endophénotype Prédisposition Phénotypes

53 Les troubles du comportement alimentaire : une addiction? Cela dépend de définition «addiction» Un trouble d «hyperautomatisation» : Tr. Alimentaires = addiction Mais (presque) tous les tr. psychiatriques le seraient! de comportements de consommation : Boulimie = addiction de comportements concernant une consommation : Tr. Alimentaires = addiction

54

55 Service d addictologie Centre collaborateur OMS pour l enseignement et la recherche sur les addictions

Les cyberaddictions. Daniele Zullino Médecin chef de service Privatdocent Faculté de Médecine UNIGE. Service d addictologie

Les cyberaddictions. Daniele Zullino Médecin chef de service Privatdocent Faculté de Médecine UNIGE. Service d addictologie Les cyberaddictions Daniele Zullino Médecin chef de service Privatdocent Faculté de Médecine UNIGE Centre collaborateur OMS pour la recherche sur les addictions Agenda C est quoi une addiction? L addiction

Plus en détail

Neurobiologie des addictions

Neurobiologie des addictions Neurobiologie des addictions Daniele Zullino Médecin chef de service Service d addictologie Département de Santé mentale et psychiatrie Hôpitaux Universitaires de Genève Faculté de médecine, Université

Plus en détail

Bases neurobiologiques de la récompense

Bases neurobiologiques de la récompense Bases neurobiologiques de la récompense Le système de récompense est la base neurobiologique de l'apprentissage. Il est indispensable à la survie, car il fournit la motivation nécessaire à la réalisation

Plus en détail

Addictions et dépendances

Addictions et dépendances Addictions et dépendances Joëlle Visier Médecin Tabacologue CES de Bobigny/CPAM 93 Dr Hervé LE CLESIAU - Médecin Directeur Drogue, toxicomanie, addiction Faiblesse, vice, manie Souffrance, maladie Récompense,

Plus en détail

Des neurosciences aux traitements : Le pharmacien face aux addictions

Des neurosciences aux traitements : Le pharmacien face aux addictions Des neurosciences aux traitements : Le pharmacien face aux addictions Colloque national de pharmacie Marrakech, 2 février 2013 Jalil Bennani Psychiatre et psychanalyste (Rabat) Habilité à diriger les recherches

Plus en détail

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL 15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS Dr Albane CHAILLOT Service de santé au travail 27/03/2015 Introduction Evaluation Prise en charge Traitement Conclusion

Plus en détail

Les Addictions Comportementales. Dr Basile Vareltzis Médecine Psychosomatique / Addictologie Décembre 2012

Les Addictions Comportementales. Dr Basile Vareltzis Médecine Psychosomatique / Addictologie Décembre 2012 Les Addictions Comportementales Dr Basile Vareltzis Médecine Psychosomatique / Addictologie Décembre 2012 C est quoi une addiction? Il s agit d une substance ou d une activité qui stimule le centre de

Plus en détail

«PERSONNALITES» ADDICTIVES. Dr C. BOY, Pr L. SCHMITT CSAPA Maurice DIDE, Hôpital La Grave Journée du CLUD 22/10/2010

«PERSONNALITES» ADDICTIVES. Dr C. BOY, Pr L. SCHMITT CSAPA Maurice DIDE, Hôpital La Grave Journée du CLUD 22/10/2010 «PERSONNALITES» ADDICTIVES Dr C. BOY, Pr L. SCHMITT CSAPA Maurice DIDE, Hôpital La Grave Journée du CLUD 22/10/2010 Le concept d addiction Plan L histoire naturelle des addictions La construction des traits

Plus en détail

LES ADDICTIONS. I) Définition, typologie des usages. 1. Pratiques addictives

LES ADDICTIONS. I) Définition, typologie des usages. 1. Pratiques addictives LES ADDICTIONS I) Définition, typologie des usages. 1. Pratiques addictives Addictions aux substances psychoactives Un psychotrope (ou substance psychoactive) est un produit, qui agit sur le SNC en induisant

Plus en détail

Troubles des conduites alimentaires

Troubles des conduites alimentaires Troubles des conduites alimentaires Dr S Guillaume Service de Psychologie Médicale s-guillaume@chu-montpellier.fr Introduction Un problème fréquent en pratique clinique i Trois types de trouble identifiés:

Plus en détail

Moi et Mes addictions

Moi et Mes addictions Hygiène de vie Moi et Mes addictions Je m évalue Je m informe PRÉSENTS POUR VOTRE AVENIR Professeur Gérard Dubois Membre de l Académie Nationale de Médecine Service Santé Publique - CHU Amiens. Membre

Plus en détail

Les différents TCA. Anorexie Mentale. Boulimie. Hyperphagie Boulimique. Comportement (A): perte de poids marquée (> 15%)

Les différents TCA. Anorexie Mentale. Boulimie. Hyperphagie Boulimique. Comportement (A): perte de poids marquée (> 15%) Les différents TCA Anorexie Mentale Comportement (A): perte de poids marquée (> 15%) Psychopathologie (BC): peur morbide de grossir importance capitale du poids et de la forme qui gouverne sa perception

Plus en détail

L'ALIMENTATION ET SES CONSEQUENCES.

L'ALIMENTATION ET SES CONSEQUENCES. L'ALIMENTATION ET SES CONSEQUENCES. L'alimentation dans l'histoire. A l 'époque de la Préhistoire, l'homme nomade se nourrissait de produits rapportés de la chasse et de la pêche afin d'assurer sa survie

Plus en détail

La prévention des conduites addictives en collectivité

La prévention des conduites addictives en collectivité Colloque SANTE SECURITE AU TRAVAIL Les collectivités territoriales face aux conduites addictives Alcool, drogues, médicaments,... Comment prévenir et gérer les consommations et addictions des agents? Laurent

Plus en détail

http://addictologie.hug-ge.ch

http://addictologie.hug-ge.ch Jeudi 5 février 2015 Gerard Calzada http://addictologie.hug-ge.ch Trainspotting (1966) ASPECTS CINÉMATOGRAPHIQUES Wikipédia 2 http://addictologie.hug-ge.ch Trainspotting (1966) ASPECTS CINÉMATOGRAPHIQUES

Plus en détail

Consommation conjointe cigarette et cannabis Quelles implications pour le sevrage?

Consommation conjointe cigarette et cannabis Quelles implications pour le sevrage? Consommation conjointe cigarette et cannabis Quelles implications pour le sevrage? Isabelle Jacot Sadowski Policlinique médicale universitaire Lausanne Berne, 03.12.2009 1 Problématique Décision d arrêt

Plus en détail

Alimentation et tabac

Alimentation et tabac Alimentation et tabac Le rôle du tabac dans la régulation du poids Les modifications à l arrêt de la cigarette Les conseils (TCC) pour ne pas prendre de poids Les constatations A âge égal, sexe et conditions

Plus en détail

La Fondation des maladies mentales

La Fondation des maladies mentales La Fondation des maladies mentales Fondée en 1980 par Dr Yves Lamontagne, psychiatre Mission: la prévention des maladies mentales Programmes de sensibilisation et de prévention Pour les jeunes des écoles

Plus en détail

CIG ARRÊTE!!! Le Sevrage Tabagique avec l aide de l hypnose Etude de 10 cas cliniques.

CIG ARRÊTE!!! Le Sevrage Tabagique avec l aide de l hypnose Etude de 10 cas cliniques. CIG ARRÊTE!!! Le Sevrage Tabagique avec l aide de l hypnose Etude de 10 cas cliniques. LUDIVINE FAGES Infirmière Anesthésiste/Hypnopraticien DIU aide au sevrage tabagique Année universitaire 2014/2015

Plus en détail

L ACTION DES DROGUES SUR

L ACTION DES DROGUES SUR L ACTION DES DROGUES SUR 16 Système de recapture de la dopamine Neuromédiateur (dopamine) Récepteur spécifique à dopamine >>LA DOPAMINE ET LE «CIRCUIT DE LA RÉCOMPENSE» Les drogues qui agissent le plus

Plus en détail

CONDUITES ADDICTIVES HISTORIQUE, DEFINITION, CONCEPTS

CONDUITES ADDICTIVES HISTORIQUE, DEFINITION, CONCEPTS CONDUITES ADDICTIVES HISTORIQUE, DEFINITION, CONCEPTS Cours de PCEM 1 Professeur Olivier COTTENCIN, Faculté de Médecine de Lille L'addiction est une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible

Plus en détail

Toxicomanie : les traitements de substitution aux opiacés. Définitions. Recherche de l héroïne (biologie)

Toxicomanie : les traitements de substitution aux opiacés. Définitions. Recherche de l héroïne (biologie) Toxicomanie : les traitements de substitution aux opiacés Définitions Quelques définitions Substituer, pourquoi? Médicaments utilisables La méthadone La buprénorphine (Subutex) Opiacés : alcaloïdes de

Plus en détail

Tabac et Anxiété. Mélina FATSEAS Université Bordeaux CNRS, USR 3413 Pôle Addictologie CH Charles Perrens

Tabac et Anxiété. Mélina FATSEAS Université Bordeaux CNRS, USR 3413 Pôle Addictologie CH Charles Perrens Tabac et Anxiété Mélina FATSEAS Université Bordeaux CNRS, USR 3413 Pôle Addictologie CH Charles Perrens Comorbidité des troubles psychiatriques NCS-R (1994) Prévalence vie entière % Trouble psychiatrique

Plus en détail

Les Addictions : Concept, Facteurs de risque, Vulnérabilité et Neurobiologie. Pr#M.#Dema*eis#(MD,#PhD) ##

Les Addictions : Concept, Facteurs de risque, Vulnérabilité et Neurobiologie. Pr#M.#Dema*eis#(MD,#PhD) ## Les Addictions : Concept, Facteurs de risque, Vulnérabilité et Neurobiologie Pr#M.#Dema*eis#(MD,#PhD) ## Unité#Fonc8onnelle#d'Addictologie,# INSERM#U1042,#UJF#EA3745,#CHU#de#Grenoble# TIS$%$Grenoble$%$2012%2013$

Plus en détail

L hyperphagie boulimique

L hyperphagie boulimique L hyperphagie boulimique Chacun de nous mange en excès de temps en temps, en prenant une troisième assiette au souper de Noël, par exemple ou en avalant un paquet entier de cookies pendant une session

Plus en détail

Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances

Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances Mickaël NAASSILA UPJ V, directeur du GRAP, INSERM SOMMAIRE I. PRISE AIGUË ET CONSOMMATION CHRONIQUE II. LES

Plus en détail

RECEPTEURS NEUROTRANSMETTEURS ET ADDICTION

RECEPTEURS NEUROTRANSMETTEURS ET ADDICTION RECEPTEURS NEUROTRANSMETTEURS ET ADDICTION Dr Richard BEAUVERD Unité d Alcoologie Policlinique de Médecine Département de Médecine Communautaire HUG 2006 I/ RAPPEL DE NEUROSCIENCE : Le cortex cérébral

Plus en détail

Drogues, toxicomanies, conduites addictives

Drogues, toxicomanies, conduites addictives Drogues, toxicomanies, conduites addictives Jean-Etienne PODIK Mots clefs Addictions, dépendance Toxicomanies Politique de réduction des risques Comportements à risques Coûts Tabac Alcool Drogues licites,

Plus en détail

Les Addictions. Dr Basile Vareltzis

Les Addictions. Dr Basile Vareltzis Les Addictions Dr Basile Vareltzis Médecin de Famille, FMH Médecine Psychosomatique, ASMPP / Addictologue GPMA, SSAM, ASAM Psychodramatist, PDH, IAGP, ASGPP La Chaux-de-Fonds, 15 mai 2014 C est quoi une

Plus en détail

Typologie des conduites addictives Principes de traitement

Typologie des conduites addictives Principes de traitement Typologie des conduites addictives Principes de traitement Jean-Dominique Favre Hôpital d instruction des armées Percy, Clamart 13 es Journées des Gens de mer, Paris, 14 mars 2008 Les éléments communs

Plus en détail

Dopage-addiction. Définitions (point de vue pharmacologique) Dr Maryse Lapeyre-Mestre

Dopage-addiction. Définitions (point de vue pharmacologique) Dr Maryse Lapeyre-Mestre Dopage-addiction Définitions (point de vue pharmacologique) Dr Maryse Lapeyre-Mestre Centre d Evaluation et d Information sur la Pharmacodépendance-Addictovigilance Service de Pharmacologie Clinique CHU

Plus en détail

La psychiatrie dans le cinéma

La psychiatrie dans le cinéma La psychiatrie dans le cinéma Plaisir de voir, plaisir de critiquer, plaisir de débattre Prof Daniele Zullino Dr Gerard Calzada Hallucinogènes Classification des substances!! Dépresseurs du SNC Stimulants

Plus en détail

Adopter une attitude critique vis-à-vis des. conduites addictives. risques et des. conduites addictives. Capacités : Contenu : Fiche 3-1

Adopter une attitude critique vis-à-vis des. conduites addictives. risques et des. conduites addictives. Capacités : Contenu : Fiche 3-1 Module 3 Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Module 1 Santé et équilibre de vie Module 2 Alimentation et santé Module 4 Sexualité et prévention Module 5 Protection du consommateur

Plus en détail

Mario Douyon de Azevedo, md, CMFC, ABAM Programme de santé mentale, Hôpital Montfort, Ottawa, ON

Mario Douyon de Azevedo, md, CMFC, ABAM Programme de santé mentale, Hôpital Montfort, Ottawa, ON Mario Douyon de Azevedo, md, CMFC, ABAM Programme de santé mentale, Hôpital Montfort, Ottawa, ON Aucun conflit Établir les diagnostics en toxicomanie selon le DSM 5 Élucider les enjeux de l ordonnance

Plus en détail

LES ADDICTIONS. Docteur Sandrine TRAPE Chef de Clinique Assistante en Psychiatrie CHU de Fort de France. le 15/04/11

LES ADDICTIONS. Docteur Sandrine TRAPE Chef de Clinique Assistante en Psychiatrie CHU de Fort de France. le 15/04/11 LES ADDICTIONS Docteur Sandrine TRAPE Chef de Clinique Assistante en Psychiatrie CHU de Fort de France Du produit à l addiction Auparavant l accent était mis sur la substance alcool/drogue qui était diabolisée

Plus en détail

CSAPA de GRASSE La «caravelle»

CSAPA de GRASSE La «caravelle» CSAPA de GRASSE La «caravelle» (Centre Soins Accompagnement Prévention en Addictologie) Centre hospitalier Clavary 06130 Grasse Tel: 04-93-09-56-83 Responsable service Dr DUMAS Philippe 2 PH, 3 IDE, 1

Plus en détail

LE JEU EXCESSIF. Dr Christine Davidson M.Philippe Maso. Décembre 2011

LE JEU EXCESSIF. Dr Christine Davidson M.Philippe Maso. Décembre 2011 LE JEU EXCESSIF Dr Christine Davidson M.Philippe Maso Décembre 2011 Qu est-ce qu un Joueur Occasionnel? Joue pour le plaisir Accepte de perdre l argent misé. Ne retourne pas pour se refaire. Joue selon

Plus en détail

Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu (PILDJ) Actions neuchâteloises

Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu (PILDJ) Actions neuchâteloises 1 Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu (PILDJ) Actions neuchâteloises Luca Fumagalli Adjoint au chef du Service des établissements spécialisés et délégué du canton au groupe d accompagnement

Plus en détail

L homme et les drogues

L homme et les drogues L homme et les drogues - PCEM 1 psychologie - Dr Perrine ADAM Service de Psychiatrie et d Addictologie Groupe Hospitalier Bichat-Claude Bernard Document : propriété de la faculté de médecinem Paris 7-7

Plus en détail

Troubles psychiques et travail

Troubles psychiques et travail Troubles psychiques et travail Dr Dominique PHAM Médecin-chef SDIS 29 ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE BURNOUT RISQUES PSYCHOSOIAUX ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE

Plus en détail

Partie du système nerveux central qui relie certains groupes de neurones à l origine de fortes sensations de plaisir et de satisfaction.

Partie du système nerveux central qui relie certains groupes de neurones à l origine de fortes sensations de plaisir et de satisfaction. avec la collaboration du Centre de vulgarisation de la connaissance, Université Paris XI LEXIQUE LE CANNABIS SOUS L ŒIL DES SCIENTIFIQUES Addiction État de besoin vis-à-vis d une drogue ou d une pratique

Plus en détail

Pr A. Avignon Maladies Métaboliques CHU Montpellier. Obésités

Pr A. Avignon Maladies Métaboliques CHU Montpellier. Obésités Pr A. Avignon Maladies Métaboliques CHU Montpellier Obésités Qu est-ce que Manger? Nécessité Plaisir Gastronomie Interdits Santé Diététique SURCHARGE ALIMENTAIRE ALIMENTAIRE M. cardiovasculaires T malignes

Plus en détail

Sevrage du patient alcoolodépendant

Sevrage du patient alcoolodépendant Sevrage du patient alcoolodépendant 1/17 Motivation Le 1 er temps de la prise en charge = temps de renforcement de la motivation. Objectif : proposer au patient un sevrage s il est prêt, sinon l aider

Plus en détail

les thermes CENTRE DE LUXOPUNCTURE www.luxopuncture.weebly.com Arrêt Tabac Relaxation Perte de poids Ménopause

les thermes CENTRE DE LUXOPUNCTURE www.luxopuncture.weebly.com Arrêt Tabac Relaxation Perte de poids Ménopause Conception graphique : Com amalice CENTRE DE LUXOPUNCTURE Arrêt Tabac Relaxation Perte de poids Ménopause les thermes 05 56 86 63 08 Du Lundi au Vendredi De 9h30 à 18h30 sans interruption Sur RENDEZ-VOUS

Plus en détail

La question du risque en addictologie

La question du risque en addictologie La question du risque en addictologie Dépendance et solitude; le risque d isolement social Karine DEGROND et Estelle PRIMAULT Assistantes sociales Centre Hospitalier de Corbie Centre de Rééducation Fonctionnelle

Plus en détail

TECHNIQUE RÉFLEXE INFRAROUGE

TECHNIQUE RÉFLEXE INFRAROUGE LUXO TECHNIQUE RÉFLEXE INFRAROUGE PERTE DE POIDS BIEN-ETRE MENOPAUSE RELAXATION ARRET DU TABAC RAJEUNISSEMENT VISAGE Depuis 2000, plus de 2000 centres agréés - 1700 en France, 300 à l étranger - et une

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : LSD & CANNABIS

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : LSD & CANNABIS Prévention ACCOMPAGNEMENT des conduites addictives PÉDAGOGIQUE collège - lycée : physique, chimie, SVT Programme Au collège : en troisième, le programme donne l occasion d investir le thème de convergence

Plus en détail

Une origine évolutive ancienne UNE ORIGINE ÉVOLUTIVE ANCIENNE 01/10/2014 LES SCHÉMAS NEUROBIOLOGIQUES DU CIRCUIT DE LA RÉCOMPENSE

Une origine évolutive ancienne UNE ORIGINE ÉVOLUTIVE ANCIENNE 01/10/2014 LES SCHÉMAS NEUROBIOLOGIQUES DU CIRCUIT DE LA RÉCOMPENSE 01/10/2014 Journées d études de l Institut des Actuaires et du SACEI LES SCHEMAS NEUROBIOLOGIQUES DE LA PRISE DE RISQUE Marion Noulhiane, PhD Neurosciences. Journées d études de l Institut des Actuaires

Plus en détail

Jeu problématique / pathologique: quels mécanismes psychologiques? Martial Van der Linden

Jeu problématique / pathologique: quels mécanismes psychologiques? Martial Van der Linden Jeu problématique / pathologique: quels mécanismes psychologiques? Martial Van der Linden Unité de Psychopathologie et Neuropsychologie Cognitive, Université de Genève Jeu problématique / pathologique:

Plus en détail

DOCTEUR CAROLE VUONG

DOCTEUR CAROLE VUONG S0MMAIRE Normes OMS Définitions des conduites d alcoolisation Comment reconnaître une personne qui a un problème d alcool? Que faire? DOCTEUR CAROLE VUONG COMMENT AIDER LE SALARIE ALCOOLO-DEPENDANT? 4

Plus en détail

Tabac et poids en pratique. Docteur Pascale Hugonnier Médecin Tabacologue Hôpital Nord - CHU de Saint-Etienne DIU tabacologie 30 janvier 2015

Tabac et poids en pratique. Docteur Pascale Hugonnier Médecin Tabacologue Hôpital Nord - CHU de Saint-Etienne DIU tabacologie 30 janvier 2015 Tabac et poids en pratique Docteur Pascale Hugonnier Médecin Tabacologue Hôpital Nord - CHU de Saint-Etienne DIU tabacologie 30 janvier 2015 Plan Frein à l arrêt, cause de rechute Rappel sur le poids:

Plus en détail

CONSULTATION «Les Modes d Usage»

CONSULTATION «Les Modes d Usage» ADDICTOLOGIE CONSULTATION «Les Modes d Usage» CENTRE DE SOINS D ACCOMPAGNEMENT ET DE PREVENTION EN ADDICTOLOGIE «C.S.A.P.A. La Caravelle» BILAN CONSULTATION ADDICTOLOGIE Le repérage et les modes d usage

Plus en détail

Réseau suisse d écoles en santé Manque de temps Gestion du temps Gestion du stress

Réseau suisse d écoles en santé Manque de temps Gestion du temps Gestion du stress Réseau suisse d écoles en santé Manque de temps Gestion du temps Gestion du stress Leïla Ksontini: psychologue du travail Plan de l atelier Actualité Définition - Stress + et Source de stress Réponse au

Plus en détail

LES MODES DE CONSOMMATION D ALCOOL

LES MODES DE CONSOMMATION D ALCOOL LES MODES DE CONSOMMATION D ALCOOL DE L USAGE A LA DEPENDANCE Dr Pierre Lahmek, CCAA CHI Le Raincy-Montfermeil CARENCE DANS LES REPRESENTATIONS DES MODES DE CONSOMMATION La dualité des représentations

Plus en détail

Cannabis 2010: se battre ou en débattre? Jeudi 23 septembre 2010. Fondation Louis-Jeantet. Service d addictologie http://addictologie.hug ge.

Cannabis 2010: se battre ou en débattre? Jeudi 23 septembre 2010. Fondation Louis-Jeantet. Service d addictologie http://addictologie.hug ge. Cannabis 2010:? se battre ou en débattre? Jeudi 23 septembre 2010 Fondation Louis-Jeantet Service d addictologie http://addictologie.hug ge.ch Cannabis: Ange ou démon point de vue 2010 Dr Thomas Rathelot

Plus en détail

I. Troubles de l anxiété

I. Troubles de l anxiété I. Troubles de l anxiété Définition : - Réponse normale à une menace ou un changement inattendu dans l environnement (situations normales, maladie psychiatrique). - Un patient atteint d un trouble de l

Plus en détail

Tabac et "non prise de poids"

Tabac et non prise de poids Tabac et "non prise de poids" Alimentation du fumeur Surconsommation de gras Salé Moins de fruits et légumes Dr Sonia Merigeaud, Dr Anne Stoebner Epidaure CRLC Val d Aurelle Montpellier le 16 décembre

Plus en détail

CONGRÈS DU CQJDC 3 MAI 2012

CONGRÈS DU CQJDC 3 MAI 2012 CONGRÈS DU CQJDC 3 MAI 2012 Formation élaborée par les services régionaux de soutien et d expertise TRP de la Montérégie et de Laval-Laurentides-Lanaudière Anne-Marie Beaulieu, Carole Carrière et Louise-Hélène

Plus en détail

Les Addictions sans produit

Les Addictions sans produit Les Addictions sans produit C est l impossibilité de contrôler son comportement vis-à-vis de l activité de prédilection telles que : le sport, le sexe, le jeu (en ligne, d argent, vidéo), les achats compulsifs,

Plus en détail

Troubles du comportement alimentaire

Troubles du comportement alimentaire Troubles du comportement alimentaire DEFINITION Le DSM-IV est le Diagnostic and Statistical Manual, un outil de classification des troubles mentaux, créé par l'association américaine de psychiatrie. Ce

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS SOCIOLOGIQUES

RENSEIGNEMENTS SOCIOLOGIQUES Services à la vie étudiante Sherbrooke (Québec) J1K 2R1 Psychologie et orientation 819 821 7666 (téléphone) 819 821 7689 (télécopieur) 1 800 267 8337 poste 67666 (sans frais) spo@usherbrooke.ca DATE :

Plus en détail

IMPACT D UNE STIMULATION SPORTIVE AU COURS DU. Centre Hospitalier Sainte-Anne, Paris Unité Addictologie Dr Roy CMME, Service du Pr.

IMPACT D UNE STIMULATION SPORTIVE AU COURS DU. Centre Hospitalier Sainte-Anne, Paris Unité Addictologie Dr Roy CMME, Service du Pr. IMPACT D UNE STIMULATION COGNITIVE, SOCIALE ET SPORTIVE AU COURS DU SEVRAGE ALCOOLIQUE Amandine Petit-Emilie Grasset Amandine Petit Emilie Grasset Centre Hospitalier Sainte-Anne, Paris Unité Addictologie

Plus en détail

La psychiatrie dans le cinéma

La psychiatrie dans le cinéma La psychiatrie dans le cinéma Plaisir de voir, plaisir de critiquer, plaisir de débattre Stephane Rothen Gerard Calzada Tabac Classification des substances Dépresseurs du SNC Stimulants du SNC Perturbateurs

Plus en détail

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15 Table des matières CHAPITRE 1: LA RELATION MÉDECIN-MALADE L ANNONCE 13 D UNE MALADIE GRAVE. L INFORMATION DU PATIENT ATTEINT DE MALADIE CHRONIQUE. LA PERSONNALISATION DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE Module

Plus en détail

Comment engager une personne durablement dans une activité physique

Comment engager une personne durablement dans une activité physique Comment engager une personne durablement dans une activité physique Christine LE SCANFF «PSYCHOLOGIE DES PRATIQUES PHYSIQUES» Université Paris-Sud 11, UFR STAPS OBJECTIFS Quels sont les modèles théoriques

Plus en détail

Neurologie et interventions pour le traitement de la toxicomanie. Dr. Michel Larivière, C.Psych

Neurologie et interventions pour le traitement de la toxicomanie. Dr. Michel Larivière, C.Psych Neurologie et interventions pour le traitement de la toxicomanie Dr. Michel Larivière, C.Psych Bref survol de la neurologie 1) Neurotransmetteurs: composés chimiques responsables de la transmission de

Plus en détail

GRILLE EVI - DOCUMENT D'INTERPRETATION

GRILLE EVI - DOCUMENT D'INTERPRETATION A1 GRILLE EVI - DOCUMENT D'INTERPRETATION Signes faibles d intoxication alcoolique OU pas de symptômes de sevrage et pas de facteur de risque pour un sevrage compliqué. Le patient présente des signes discrets

Plus en détail

Comment prévenir la malnutrition en institution? Claudine Mertens, Diététicienne 2 octobre 2013

Comment prévenir la malnutrition en institution? Claudine Mertens, Diététicienne 2 octobre 2013 Comment prévenir la malnutrition en institution? Claudine Mertens, Diététicienne 2 octobre 2013 Plan 1. Différence malnutrition et dénutrition 2. Détecter le risque de malnutrition/dénutrition 3. Le rôle

Plus en détail

Neuroleptiques et Maladie d Alzheimer

Neuroleptiques et Maladie d Alzheimer Neuroleptiques et Maladie d Alzheimer Pr. M Ceccaldi (Centre Mémoire de Ressources et de Recherche PACA Ouest, CHU Timone, APHM, Aix Marseille Université, Marseille) Dr. G Retali (Centre Mémoire de Ressources

Plus en détail

CHAPITRE 11 MODULATION DU MESSAGE NERVEUX PAR DES MOLÉCULES EXOGÈNES EXEMPLE DE LA MORPHINE

CHAPITRE 11 MODULATION DU MESSAGE NERVEUX PAR DES MOLÉCULES EXOGÈNES EXEMPLE DE LA MORPHINE CHAPITRE 11 MODULATION DU MESSAGE NERVEUX PAR DES MOLÉCULES EXOGÈNES EXEMPLE DE LA MORPHINE Introduction La transmission du message nociceptif peut être modulée par des molécules endogènes telles que les

Plus en détail

Généralités sur l addiction: Philippe CANU Sallanches, réunion du 07/06/11

Généralités sur l addiction: Philippe CANU Sallanches, réunion du 07/06/11 Généralités s sur l addiction: l Philippe CANU Sallanches, réunion r du 07/06/11 Définition: Petit Robert : désigne d une relation de dépendance à une substance ou une activité,, qui a de graves conséquences

Plus en détail

La psychologie scientifique au service de l humain

La psychologie scientifique au service de l humain THERAPIES COGNITIVO COMPORTEMENTALES La psychologie scientifique au service de l humain Ces techniques interviennent à 3 niveaux COMPORTEMENT -COGNITIF- EMOTIONNEL Environnement Comportement Cognition

Plus en détail

Les troubles du comportement alimentaire TCA

Les troubles du comportement alimentaire TCA Les troubles du comportement alimentaire TCA Quelques définitions : Boulimie, anorexie, hyperphagie, obésité, orthorexie Le Binge eating disorder ou l hyperphagie boulimique A. Épisodes répétés de binge-eating

Plus en détail

Addictions sexuelles Les stratégies thérapeutiques pour réajuster une sexualité compulsive

Addictions sexuelles Les stratégies thérapeutiques pour réajuster une sexualité compulsive Addictions sexuelles Les stratégies thérapeutiques pour réajuster une sexualité compulsive PARIS CSAPA BIZIA Dr Daulouède (Bayonne) lagadecaddiction@gmail.com Marthylle LAGADEC Psychologue clinicienne

Plus en détail

1 objectif : AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DE VIE. Année Universitaire 2006-2007. prise en charge au long cours. mai 2007 P. PERNEY

1 objectif : AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DE VIE. Année Universitaire 2006-2007. prise en charge au long cours. mai 2007 P. PERNEY Sevrage, syndrome de sevrage prise en charge au longs cours USAGE AVEC DÉPENDANCE SEVRAGE ABSTINENCE MI B / Addictologie (MT3/1) Item 45 USAGE À RISQUE USAGE NOCIF Pr PERNEY USAGE 1 objectif : AMÉLIORATION

Plus en détail

Prise de décision d Et sujet âgé : support neurobiologique

Prise de décision d Et sujet âgé : support neurobiologique Prise de décision d Et sujet âgé : support neurobiologique Pr C. Hommet Centre Mémoire M Ressources Recherche (CMRR) Médecine Interne GériatriqueG Inserm U 930 CHU Tours Angers 20 novembre 2008 Vieillissement

Plus en détail

LE MALADE DÉPENDANT Addictions : alcoolisme, toxicomanie, troubles du comportement alimentaire

LE MALADE DÉPENDANT Addictions : alcoolisme, toxicomanie, troubles du comportement alimentaire LE MALADE DÉPENDANT Addictions : alcoolisme, toxicomanie, troubles du comportement alimentaire Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine Addictions

Plus en détail

et boulimie 496. Anorexie mentale Définition Épidémiologie Étiologie Psychiatrie pathologies

et boulimie 496. Anorexie mentale Définition Épidémiologie Étiologie Psychiatrie pathologies TROUBLES DES CONDUITES ALIMENTAIRES 496. Anorexie mentale et boulimie Définition Les troubles des conduites alimentaires regroupent l anorexie mentale, associant une anorexie, une aménorrhée (chez la femme,

Plus en détail

Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013

Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013 Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013 Introduction L anxiété fait partie du registre émotionnel normal de l être humain Le caractère pathologique doit être évalué à partir de critères diagnostiques aussi

Plus en détail

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie Dr Laurence PLUMEY LE GR AND LIVRE DE L ALIMENTATION Connaître les aliments Bien se nourrir à tout âge de la vie, 2014 ISBN : 978-2-212-55740-4 Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation Table des

Plus en détail

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Jean-Paul BLANC Diététicien-Nutritionniste Neuilly sur Seine www.cabinet-de-nutrition-et-dietetique.eu LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Au cours de la dernière décennie

Plus en détail

Mésusage et addiction aux antalgiques opioïdes Point de vue de l addictologue Dr Philippe LACK Praticien Hospitalier CSAPA Hôpital Croix Rousse

Mésusage et addiction aux antalgiques opioïdes Point de vue de l addictologue Dr Philippe LACK Praticien Hospitalier CSAPA Hôpital Croix Rousse Mésusage et addiction aux antalgiques opioïdes Point de vue de l addictologue Dr Philippe LACK Praticien Hospitalier CSAPA Hôpital Croix Rousse 13/12/2013 Déclaration de conflits d intérêts Laboratoire

Plus en détail

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION OBESITE DIABETE I et II 1 OBESITE 2 OBESITES DE GRADE III ou MORBIDE, espérance de vie limitée 3 INTRODUCTION 4 1. ELEMENTS DE PHYSIOLOGIE L adipocyte

Plus en détail

Le corps humain contient 2 à 4 grammes de zinc, les plus fortes concentrations se trouvant dans la prostate et certaines parties de l œil.

Le corps humain contient 2 à 4 grammes de zinc, les plus fortes concentrations se trouvant dans la prostate et certaines parties de l œil. Zinc EN BREF Introduction Le zinc (Zn) est un oligoélément essentiel à toutes les formes de vie et que l on trouve dans près de 100 enzymes spécifiques. Après le fer, le zinc est l oligoélément le plus

Plus en détail

Des propriétés nutritionnelles uniques

Des propriétés nutritionnelles uniques P 1 Des propriétés nutritionnelles uniques Composé d un extrait d algues brunes de haute qualité, ID-alG est un ingrédient naturel alliant minceur et bien-être. Une action minceur complète Une source naturelle

Plus en détail

Former n est pas jouer.

Former n est pas jouer. Former n est pas jouer. Pour quels objectifs et à quelles conditions miser sur la pédagogie ludique? Emmanuelle ROHOU, Consultante-experte en Sciences de l Education 1. Le principe de l utilisation du

Plus en détail

ASPECTS PSYCHOPATHOLOGIQUES DE L OBESITE COMMUNE DE L ADOLESCENT

ASPECTS PSYCHOPATHOLOGIQUES DE L OBESITE COMMUNE DE L ADOLESCENT ASPECTS PSYCHOPATHOLOGIQUES DE L OBESITE COMMUNE DE L ADOLESCENT Dr Hélène LE BOURDONNEC Pédopsychiatre Responsable de l Unité Médicopsychologique Institut SAINT PIERRE 34250 PALAVAS LES FLOTS Aspects

Plus en détail

L'HYPOTROPHIE DU NOURRISSON

L'HYPOTROPHIE DU NOURRISSON L'HYPOTROPHIE DU NOURRISSON Signe d'appel fréquent en pédiatrie. Hypotrophie : insuffisamment nourri. I/ Historique Mortalité des enfants institutionnalisés aux USA dans les années 1900 était très élevé,

Plus en détail

Le circuit de la récompense

Le circuit de la récompense Le circuit de la récompense Vincent Roy, MCF Laboratoire PSY.CO EA 1780 Psychologie et Neurosciences de la Cognition Neurosciences Comportementales Animales Ce document est destiné aux étudiants de Biologie

Plus en détail

Alcool et Grossesse Syndrome d Alcoolisation Fœtale

Alcool et Grossesse Syndrome d Alcoolisation Fœtale Alcool et Grossesse Syndrome d Alcoolisation Fœtale 20 FEVRIER 2008 Colloque de Médecine Communautaire et Premier Recours MAKRIS Dionysios L apéritif du jour Vignette clinique-unité de l Alcoologie Partager

Plus en détail

Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie

Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie -I -Unité et diversité des diabètes Mesures de la glycémie en continu chez un patient diabétique 1 Les critères de diagnostic du diabète 2 3 Conclusion

Plus en détail

LES PSYCHOTHÉRAPIES. Filipe Galvão

LES PSYCHOTHÉRAPIES. Filipe Galvão LES PSYCHOTHÉRAPIES Filipe Galvão PLAN Introduction / définitions Psychothérapie de soutien Thérapies comportementales et cognitives Psychanalyse Hypnose Thérapies à médiation corporelle Thérapies collectives

Plus en détail

Les Grands Principes du Sevrage Tabagique

Les Grands Principes du Sevrage Tabagique Unité de Coordination de Tabacologie CHU de Nancy DALAT Novembre 2011 Les Grands Principes du Sevrage Tabagique Dr Nathalie WIRTH - Pr Yves MARTINET Introduction Tabagisme = Maladie Chronique The WHO s

Plus en détail

Les Troubles Psychiatriques Majeurs. Mimi Israël M.D. Avril, 2007

Les Troubles Psychiatriques Majeurs. Mimi Israël M.D. Avril, 2007 Les Troubles Psychiatriques Majeurs Mimi Israël M.D. Avril, 2007 Objectif D apprendre à reconnaître certains troubles de santé mentale et de toxicomanie dans un contexte de concomitance. Qu est-ce qu un

Plus en détail

Les médicaments du sevrage tabagique

Les médicaments du sevrage tabagique Les médicaments du sevrage tabagique La place du médecin généraliste Elle est primordiale. Il est la première ligne de défense. La tabacologie ne peut se passer de lui. Elle n en constitue que la seconde

Plus en détail

Les troubles de l humeur

Les troubles de l humeur Les troubles de l humeur I) La dépression : 1) Epidémiologie : La plus fréquente des affections psychiatriques, touche 15% de la population ( 2 femmes pour un homme). Elle représente 30% des causes de

Plus en détail

Sexualité, addiction et genre: aspects médicobiologiques

Sexualité, addiction et genre: aspects médicobiologiques Sexualité, addiction et genre: aspects médicobiologiques Barbara Broers Département de Médecine Communautaire Rencontre réseau genre, Infodrog 13/11/07 Plan de la présentation Concepts généraux Sexualité

Plus en détail

I take care Days. David Fäh

I take care Days. David Fäh I take care Days Ré-équilibrezéquilibrez votre corps et votre esprit par la nourriture David Fäh Sommaire Corps Mon poids: qu est-ce qu il signifie? Comment puis-je mettre mon poids en équilibre? L équilibre

Plus en détail

TROUBLES ANXIEUX. Filipe Galvão interne DES psychiatrie

TROUBLES ANXIEUX. Filipe Galvão interne DES psychiatrie TROUBLES ANXIEUX Filipe Galvão interne DES psychiatrie PLAN Historique du concept de trouble anxieux Attaque de panique - Trouble panique Trouble anxieux généralisé Les troubles phobiques : Agoraphobie

Plus en détail

Les métronomes de l espoir

Les métronomes de l espoir Les métronomes de l espoir Stéphane Bujold, psychologue Conseiller clinique au Centre en dépendance de Laval Colloque sur le suicide Laval, le 9 février 2012 Les métronomes de l espoir Plan de travail

Plus en détail