Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique"

Transcription

1 Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition industrielle n est pas absente. Trois épisodes principaux en ont marqué l histoire : «La soierie, la tannerie, le travail du bois, l exploitation de carrières, la fabrication de matériaux de construction, et l imprimerie ont bâti les fondations d une tradition manufacturière. L arrivée du chemin de fer va développer d importantes activités de réparation et de constructions ferroviaires, de mécanique et de fabrication d équipements industriels. La troisième génération a été portée par la vague de délocalisation d entreprises. Elle a développé des secteurs nouveaux comme le caoutchouc, le plastique, l électronique, la pharmacie». 32 L aire urbaine de Tours rassemble 60% des établissements et 71% des emplois d Indre-et-Loire. Un noyau urbain dynamique La répartition spatiale des grands établissements est caractéristique du dynamisme économique des espaces de l aire urbaine. En 1999, ils sont localisés pour moitié dans la ville centre (52%, soit 103 établissements de plus de 100 salariés), à 41% dans le reste du pôle urbain et relativement peu dans le périurbain. Les trente dernières années ont vu se renforcer le rôle des communes du noyau urbain (hors Tours) 33. En effet, en 1969, seules deux communes y constituaient des pôles économiques conséquents : - Saint-Pierre-des-Corps, dont la gare de triage a suscité la polarisation d activités liées au transport ferroviaire : construction et maintenance de matériel roulant, d une part, et services aux entreprises dans le cadre du transport de marchandises, d autre part. - Joué-lès-Tours, qui a connu une croissance industrielle suite à l implantation de Michelin dans les années 50 avec notamment l arrivée d établissements comme Tampax France ou Hutchinson. Depuis, de nouveaux pôles, à dominante tertiaire, se sont développés, étendant ainsi l espace économique au sud, puis au nord de l agglomération. La Nationale 10 a été à l origine d un développement de l activité commerciale, commencé sur la commune de Chambray-lès-Tours dès 1977, puis contrebalancé au début des années 90 par la création de zones d activités à vocation commerciale au nord de Tours. Ce redéploiement de l activité commerciale s est aussi accompagné de l implantation de nombreux établissements industriels ou de services. A partir des années 80, un pôle de services a été créé aux Granges Galand à Saint-Avertin et plus récemment à Saint-Cyr-sur-Loire (Equatop). Le quartier des 2 Lions, au sud de Tours, en cours de développement, est porteur du dynamisme renouvelé de l agglomération. Dans ce quartier, dont la vocation est de rapprocher vie urbaine et monde économique, 43 établissements sont déjà implantés parmi lesquels l Université, une école d ingénieurs, des établissements de fabrication et de commercialisation de matériel médical, des services (Bouygues Télécom, ZeBank, etc.) Aujourd hui, la ville de Tours joue toujours un rôle moteur avec un service public important (administrations d Etat et des collectivités territoriales, établissements militaires, hospitaliers, scolaires et universitaires) et une forte activité de services et de commerces. Ainsi, les plus grands établissements de la ville sont des établissements du secteur public : - le CHRU (6.800 emplois dont la moitié effectivement localisée à Tours) ; - la Mairie (3.300 emplois) ; - le Conseil Général (1.700 emplois) ; - la SNCF (1.500 emplois) ; - l Université (1.400 emplois). 31 Source : INSEE ASSEDIC janvier Source : 33 Saint-Pierre-des-Corps, Joué-lès-Tours, Chambray-lès-Tours, La Riche, Saint-Avertin, Saint-Cyr-sur-Loire. 60

2 Une prédominance du secteur tertiaire Le secteur marchand 34 emploie salariés dans l aire urbaine dont 38% dans la ville de Tours, 52% dans le reste du pôle urbain et seulement 10% dans le périurbain. La répartition des salariés selon la taille des établissements du secteur marchand fait apparaître, par rapport à l aire urbaine de référence, un fort taux d emplois dans des unités de petite taille (55% des salariés travaillent dans des établissements de moins de 50 salariés contre 50% dans la zone de référence). C est dans le périurbain que la différence est la plus importante (74% contre 59%). En effet, le tissu économique tourangeau se caractérise par une densité importante de PME, d une part, et par la présence de quelques grands employeurs dans l agglomération, d autre part. Cependant, un grand nombre de ces établissements sont en réalité des filiales d entreprises nationales ou internationales. En effet, le poids en salariés des établissements dont le siège social est situé loin du département est de 43,5% (36,1% pour l aire de référence). C est dans l industrie que ce poids est le plus important puisqu il dépasse les 50%. Les quatre secteurs d activité les plus importants en terme d emplois sont : - Le commerce, emplois dont 54% sont localisés dans la banlieue de l agglomération principalement sur les communes de Chambraylès-Tours et de Saint-Pierre-des-Corps où il existe une activité de commerce de gros. - Les services aux entreprises, salariés répartis principalement entre la ville de Tours et le reste du pôle urbain (respectivement 48 et 44%). - L industrie des biens intermédiaires, salariés localisés à 67% dans la banlieue avec notamment Michelin à Joué-lès-Tours. - La construction, salariés, dont 55% en banlieue. La ville de Tours a une structure d activités très fortement marquée par les services. Les principaux secteurs d activités y sont le commerce, les services aux entreprises et aux particuliers et les transports. Tout en ayant un rôle de services important, le reste du pôle urbain a un caractère industriel plus prononcé avec des établissements comme Michelin pour l industrie des biens intermédiaires et SKF pour celle des biens d équipement. C est le secteur de la construction qui domine dans le périurbain. Avec salariés, il représente 25% des salariés du secteur marchand. Viennent ensuite, le commerce, l industrie des biens intermédiaires puis les services aux entreprises. Comparativement à la zone de référence, on constate dans l aire urbaine de Tours : - dans la ville centre, une légère sous-représentation des services aux entreprises et, a contrario, un poids plus important des secteurs de l énergie (hors production), de l éducation, santé, action sociale (dans son secteur marchand) et de l industrie des biens de consommation (présence d entreprises dans les secteurs de l édition et de l imprimerie, et de la pharmacie) ; - en banlieue, c est l industrie des biens d équipement qui paraît surreprésentée, ce qui s explique par la présence de certains établissements comme SKF ou Faiveley ; - dans le périurbain, on relève une spécialisation dans le secteur de la construction ; - globalement, une sur-représentation du secteur des transports. 34 Exercer une activité économique du secteur marchand signifie produire des biens et/ou des services destinés à la vente. Dans ce cadre, le service des eaux ou le service gestion du patrimoine forestier d une commune sont des établissements marchands appartenant à une collectivité territoriale. Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie 61

3 Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Evolution du nombre d établissements et de l emploi Un rythme continu de création d établissements Entre 1993 et 2000, le taux de création d établissements (créations pures) est resté relativement stable autour de 8 à 9% par an, avec un creux en Il est semblable à celui de la zone de référence. C est le secteur tertiaire qui a les taux les plus élevés (9 à 10%), légèrement supérieurs à la moyenne de référence. Dans l industrie, ce taux est légèrement moindre (entre 5 et 7%), comparable à la zone de référence. Le secteur de la construction montre une tendance à la croissance sur cette période. Cependant, le taux de création d établissements y reste plus faible que dans l aire urbaine de référence. Une croissance forte de l emploi dans le noyau urbain Entre 1990 et 1999, l emploi a augmenté de unités dans l aire urbaine de Tours, ce qui représente une augmentation de 4%. Il atteint emplois en Plus des trois-quarts de cette croissance (4.427 emplois) se sont réalisés dans la banlieue. La ville de Tours a gagné sur cette période 927 emplois. Le périurbain est lui très stable. Si l on excepte Notre-Dame-d Oé (commune limitrophe de Tours et classée dans le périurbain) qui gagne 547 emplois, les pertes et les gains d emplois se compensent presque. On assiste donc à une croissance du poids de l agglomération dans son aire d influence. Dans le cadre de cette croissance de l emploi, les effectifs salariés du secteur industriel sont orientés à la baisse (7% entre 1993 et 2000). Caractérisation des emplois salariés La structure de l emploi salarié dans l aire urbaine de Tours est semblable à celle de l aire urbaine de référence % des salariés sont employés et 20% ouvriers qualifiés. 9% sont des cadres. La part des employés est plus importante dans le commerce (43%) et dans les services (40%), celle des ouvriers qualifiés dans la construction (58%) et dans l industrie (40%) où l on trouve une proportion non négligeable d ouvriers non qualifiés (18%). La ville centre ayant une vocation tertiaire prononcée, c est à Tours que la part des employés (39%) mais aussi des professions intermédiaires (30%) et des cadres (11%) est la plus conséquente. La banlieue et le périurbain ont des structures d emplois comparables, sauf pour l emploi administratif et commercial (professions intermédiaires et cadres) beaucoup moins important hors de l agglomération. Catégories socio-profesionnelles des salariés, en pourcentage, source : DADS La zone de référence est constituée des 9 aires urbaines de la Région Centre. Il s agit de celles d Orléans, de Bourges, Chartres, Blois, Châteauroux, Montargis, Dreux, Vierzon, auxquelles l aire urbaine de Tours est agrégée. 62

4 Localisation des établissements de plus de 100 salariés dans l aire urbaine de Tours en 1969 et 1999 Tours Tours Source : INSEE, Bridge

5 Répartition des effectifs selon la taille des établissements et selon les périmètres de référence en 2000 Source : INSEE, Sirène

6 Répartition des effectifs salariés selon leur secteur d activité dans les communes de l aire urbaine de Tours en 1999 Tours Services aux ménages : les services aux ménages incluent l administration publique, l éducation, la santé, l action sociale, les services collectifs, sociaux et personnels. Autres services : cette rubrique comprend le transport, les activités financières et immobilières, les postes et télécommunications. Source : INSEE, Bridge

7 Comparaison des taux de création d établissements entre l aire urbaine de Tours et l aire urbaine de référence par secteur d activité entre 1993 et 2000 Evolution des effectifs salariés dans l industrie de 1993 à 2000 Source : INSEE, Sirène

8 Spécificités sectorielles des salariés de l aire urbaine de Tours par rapport à l aire urbaine de référence en 2000 Part des secteurs d activité dans l aire urbaine de Tours : effectifs salariés en 2000 Source : INSEE, Sirène

9 Spécificités des secteurs selon la catégorie socio-professionnelle en 1999 Source : INSEE, DADS

L ARTISANAT EN REGION CENTRE

L ARTISANAT EN REGION CENTRE L ARTISANAT EN REGION CENTRE 1 842 communes 2 457 516 habitants (est. 1.1.2) 32 813 entreprises artisanales employant 9 113 salariés (eff. moyen : 2,7) Dreux Nogent le Rotrou CHARTRES Châteaudun Pithiviers

Plus en détail

Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle

Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle S'étendant sur la majeure partie de la commune de La Sentinelle mais également à la marge sur les communes de Valenciennes et Trith-Saint- Léger, ce pôle regroupe plus

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 www.certu.fr Séminaire de l'observation Urbaine. 15 novembre 2011. Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 Nicolas GILLIO et Geneviève ROCHE Ministère de l'écologie, de

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

Guide méthodologique pour. les "I. R. E. F" Domaines professionnels

Guide méthodologique pour. les I. R. E. F Domaines professionnels Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) Guide méthodologique pour les "I. R. E. F" Domaines professionnels Exemple du Transport, logistique et tourisme Date de mise en ligne : Février

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire en - Chiffres clés - octobre 2014 Champ : Le périmètre de l économie sociale a été défini conjointement en mars 2008 par la délégation interministérielle à l innovation

Plus en détail

L industrie en Poitou-Charentes. Industrie chimique

L industrie en Poitou-Charentes. Industrie chimique Chiffres clés Établissements 86 1,0 % des établissements industriels en Emploi 2 292 2,6 % des emplois industriels en 4,5 % des emplois salairés industriels en France 12 e région française pour l'emploi

Plus en détail

L emploi scientifique dans le secteur privé

L emploi scientifique dans le secteur privé L emploi scientifique dans le secteur privé LES CHERCHEURS DANS LE SECTEUR PRIVE L évolution des effectifs de chercheurs dans les entreprises En 2004, les entreprises emploient plus de 105 000 chercheurs

Plus en détail

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15 Les PME à l international en région Centre-Val de Loire Le partenariat Une étude en partenariat avec Connaître les spécificités des PME exportatrices de la région Centre-Val de Loire 2 Le contexte éléments

Plus en détail

Observatoire Emploi Economie

Observatoire Emploi Economie Observatoire Emploi Economie Pays de Quimperlé Mardi 28 mai 2013 1 Contexte Demande de la COCOPAQ dans le cadre de sa stratégie de développement économique 1 er travail en observation Emploi-Economie de

Plus en détail

Enseignement et formation

Enseignement et formation TERRITOIRE Enseignement et formation Un réseau éducatif dense marqué par l importance de l enseignement Il existe un lien étroit entre la répartition spatiale des équipements d enseignement et la localisation

Plus en détail

Portrait sectoriel. Le Numérique en Languedoc-Roussillon. Edition 2014 Mars 2014. Service Etudes et Statistiques

Portrait sectoriel. Le Numérique en Languedoc-Roussillon. Edition 2014 Mars 2014. Service Etudes et Statistiques Edition 204 Mars 204 Portrait sectoriel Direction régionale Languedoc-Roussillon Le Numérique en Languedoc-Roussillon Sommaire Emploi salarié page 2 DPAE page 6 Offres d emploi page 7 Demandeurs d emploi

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles ÉLECTRICITÉ, ÉLECTRONIQUE Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles définies selon le niveau de qualification des emplois. Ces trois familles ont connu

Plus en détail

PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L effort de formation des entreprises du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

EXTRAIT. L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France. Avril 2012

EXTRAIT. L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France. Avril 2012 EXTRAIT L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Composition de la Communauté d Agglomération : 39 communes (dont 4 situées dans la Marne) Sources : IGN BD Topo, Francième Réalisation

Plus en détail

INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR

INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR DE L ECONOMIE... 8 1.3. QUATRE CATEGORIES JURIDIQUES

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

SCOT DU SAUMUROIS. Diagnostic Territorial Septembre 2014

SCOT DU SAUMUROIS. Diagnostic Territorial Septembre 2014 SCOT DU SAUMUROIS Diagnostic Territorial Septembre 2014 SOMMAIRE I. LE TERRITOIRE II. LES HOMMES III. LES ENTREPRISES 2 LE TERRITOIRE 3 Le SCOT du SAUMUROIS 4 Les projets structurants Projets urbains :

Plus en détail

Les véhicules utilitaires légers au 1 er janvier 2011

Les véhicules utilitaires légers au 1 er janvier 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 31 Avril 212 Les véhicules utilitaires légers au 1 er janvier 211 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT Début 211, 5,8 millions de véhicules utilitaires

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie

Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie Synthèse - Septembre 2012 Une étude pour anticiper les besoins en compétences à horizon 2015-2020 Contexte économique et opportunités

Plus en détail

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 18ème Bureau de la CNS 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 1 Ordre du jour Intervention du vice Président Christian Nibourel Communications des membres du bureau sur leurs actualités Présentation

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Situation au 01/01/2009

Situation au 01/01/2009 Master 2 professionnel Technologies de l'internet Sciences Nombre de diplômés : 30 / Nombre de répondants : 28 Taux de réponse : 93% Origine des étudiants Répartition par sexe Taux de réponse : 10 Situation

Plus en détail

par la suite, ont reçu d autre(s) aide(s) pour se développer ou se restructurer (27 entreprises depuis 2007 ; 6 entreprises

par la suite, ont reçu d autre(s) aide(s) pour se développer ou se restructurer (27 entreprises depuis 2007 ; 6 entreprises 6 INDUSTRIE, commerce ET SERVICES n 32 juin 213 ENTREPRISES EN RELATION AVEC UN ORGANISME DE PROMOTION économique : RÉSULTATS DE L ENQUÊTE 212 Selon l enquête 212 de l Office cantonal de la statistique

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES Diagnostic Arrondissement de BORDEAUX CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES POPULATION (SOURCE INSEE RP 2006) Les cantons et pseudo-cantons Population 2006 Bègles 24 417 Blanquefort 53 744 232 260 Carbon-Blanc

Plus en détail

Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre

Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre 1 Direction røgionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle du Centre Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre Projection à l horizon 2015 Février 2005 2 Source

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007 PANORAMA de l Economie en Haute-Normandie J U I N 2 1 EDITO La Chambre Régionale de l Economie (CRES) de Haute- Normandie est heureuse de vous présenter ce premier Panorama de l Economie dans notre Région.

Plus en détail

information Les chercheurs en entreprise

information Les chercheurs en entreprise note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.05 AVRIL En 2007, plus de 137 000 chercheurs (en personnes physiques) ont une activité de R&D en entreprise, ils étaient 81 000 en 1997, et deviennent

Plus en détail

Partie II : les déplacements domicile-travail

Partie II : les déplacements domicile-travail Des distances de déplacement différentes selon le profil des actifs Au delà des logiques d accessibilité, les distances parcourues pour se rendre au travail se déclinent différemment selon le sexe, l âge,

Plus en détail

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Contact : Fabien LALLEMENT - 05 57 14 27 13 Avril 2012 Sommaire 1. Périmètre de l analyse... Page 1 2. Définition des termes utilisés...

Plus en détail

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Yohan Baillieul* Lorsqu elles achètent des prestations de services, les administrations s adressent autant à des petites

Plus en détail

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005.

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005. PARIS 1954 1999 Données statistiques Population, logement, emploi InterAtlas 13 e arrondissement Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005 Avertissement La série de recueils «Paris Evolution 1954-1999»

Plus en détail

L emploi salarié au 1 er trimestre 2011

L emploi salarié au 1 er trimestre 2011 Juin 2011 service statistiques, études et évaluations Repères & Analyses L emploi salarié au 1 er trimestre 2011 HAUTE-SAONE Direction régionale Franche-Comté L emploi salarié en Haute-Saône croît au 1

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS. Région Lorraine

CHIFFRES CLÉS. Région Lorraine Entreprises de PropretÉ ET SERVICES ASSOCIÉS CHIFFRES CLÉS Région Lorraine Édition 2010 LA PROPRETÉ EN LORRAINE données économiques générales de la région Lorraine France métropolitaine Part de la région

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Sommaire Chapitres ELEMENTS DE CADRAGE ALSACE - TOUS SECTEURS Etablissements et effectifs en 2015 pp. 3 à 7 pp. 5 à 6 Etablissements par tranche d effectifs salariés en

Plus en détail

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010 LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE Situation 2010 Etablissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés 1 Mars 2011 1 Uniquement les établissements relevant du Centre de Formalités de la Chambre

Plus en détail

Jusqu à la fin des années 90, la majorité

Jusqu à la fin des années 90, la majorité ISSN 1286-9392 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE 00.10 MARS En quinze ans, le nombre de chercheurs en entreprise (en personnes physiques) a fortement augmenté : 78

Plus en détail

Phase 1: Elaboration du diagnostic

Phase 1: Elaboration du diagnostic Élaboration du SCOT du Pays Santerre Haute Somme Phase 1: Elaboration du diagnostic Fiche N 3: Economie et commerce 1. Les grandes caractéristiques socio-économiques de la population La population active

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

Commerce Services Recherche et développement Bureaux

Commerce Services Recherche et développement Bureaux Commerce Services Recherche et développement Bureaux L e secteur tertiaire recouvre un vaste champ d activités qui va du commerce, aux services, en passant par la recherche et développement. Au 31 décembre

Plus en détail

Document d analyse Edition janvier 2015

Document d analyse Edition janvier 2015 Les cahiers de l observatoire de la MdEF janvier 2015 Document d analyse Edition janvier 2015 Diagnostic ZTEF Grand Lyon Centre et Nord Cette nouvelle publication de l observatoire de la Maison de l Emploi

Plus en détail

Laurentides. Portrait régional

Laurentides. Portrait régional Laurentides Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés 1 Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009 Faits marquants Un secteur sensible Le commerce occupe une place stratégique dans l économie régionale par le nombre de ses emplois. Il joue, en temps

Plus en détail

1 618 entreprises I 6 636 salariés

1 618 entreprises I 6 636 salariés ÉDITION 2011 La Branche Auto/Moto de l Précision importante pour l édition 2011 Compte tenu de la nouvelle nomenclature NAF (2008) et de la modification du périmètre des activités des codes NAF partagés,

Plus en détail

Centre ville. Chiffres clés. Bretagne Decré - Cathédrale. Guist'hau. Graslin - Commerce. Dobrée - Bon Port. Madeleine - Champ de Mars

Centre ville. Chiffres clés. Bretagne Decré - Cathédrale. Guist'hau. Graslin - Commerce. Dobrée - Bon Port. Madeleine - Champ de Mars Bretagne Decré - Cathédrale Guist'hau Graslin - Commerce Dobrée - Bon Port Maleine - Champ Mars Gloriette - Feyau C OMPOSÉ DE SEPT micro-quartiers, le Centre ville allie vieux quartiers populaires, constructions

Plus en détail

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Rennes Edition 2013

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Rennes Edition 2013 Observatoire Economique de la Chiffres clefs des Pays Pays de Rennes Pays de Vitré Porte de Bretagne Pays des Vallons de Vilaine Pays de Redon et Vilaine Le territoire La Population L emploi Les entreprises

Plus en détail

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr.

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr. Transports urbains Bilan Social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) Édition 2014 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche présente les données sociales

Plus en détail

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER PROMOTIONS Entrecôtes saucisses ILE -DE- FRANCE études études Septembre 2009 Reprises et Bouch Trmissions A CEDER A CEDER d'entreprises à Paris Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France Reprises

Plus en détail

Le devenir des entreprises artisanales 5 ans après leur installation

Le devenir des entreprises artisanales 5 ans après leur installation Le devenir des 5 ans après leur installation Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Octobre 2013 Afin de mieux connaître l évolution des nouvellement créées, l INSEE a mis en place un

Plus en détail

5 788 projets de recrutement en 2013

5 788 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin de Saint Etienne 5 788 projets de recrutement en 213 15,3 % des 6 952 établissements enquêtés dans le bassin de Saint Etienne envisagent de réaliser

Plus en détail

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION SOMMAIRE TERRITOIRE... 3 ACTIVITES ECONOMIQUES... 4 EMPLOI... 5 ENSEIGNEMENT- FORMATION - APPRENTISSAGE... 6 INTERNATIONAL...

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015 Mise à jour 2015 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés La communauté d agglomération de Marne et Chantereine regroupe 4 communes : Brou-sur-Chantereine, Chelles, Courtry

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux

Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux Artiscope Région Centre Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat (1 er semestre 2011) Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux Données clés : avec 991 entreprises

Plus en détail

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques de l emploi

Plus en détail

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises Les Très Petites Entreprises en Bourgogne un rôle économique à conforter Le profil des 55 700 TPE (Très Petites Entreprises comptant moins de 20 salariés) de Bourgogne est très diversifié : commerce, médecin,

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Ce dossier a été réalisé par la sous-direction

Plus en détail

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES Diagnostic Arrondissement de MONT-DE-MARSAN CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES POPULATION (SOURCE INSEE RP 2006) Les cantons Population 2006 Aire-sur-l'Adour 9 655 Gabarret 3 598 Geaune 4 353 Grenade-sur-l'Adour

Plus en détail

Portrait économique du secteur des activités immobilières

Portrait économique du secteur des activités immobilières Portrait économique du secteur des activités immobilières Branche professionnelle de l immobilier Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS agefos-pme.com Portrait économique de la

Plus en détail

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques La Région Poitou-Charentes, Repères économiques Décembre 2006 Poitou-Charentes en France et en Europe 26 000 km² (4,7 % de la superficie française) 1,69 millions d habitants (2,8 % de la population française)

Plus en détail

L ESS A LA REUNION MDEN 2014. Jean Max BOYER. Maison de l Emploi du Nord de La Réunion 12, rue Champ Fleuri 97 940 Sainte-Clotilde www.mden-reunion.

L ESS A LA REUNION MDEN 2014. Jean Max BOYER. Maison de l Emploi du Nord de La Réunion 12, rue Champ Fleuri 97 940 Sainte-Clotilde www.mden-reunion. L ESS A LA REUNION MDEN 2014 Jean Max BOYER En 2011, l ESS regroupe, à La Réunion, plus de 1 900 établissements employeurs et 23 343 salariés, soit 11 % de l emploi salarié de la région. Entre 2010 et

Plus en détail

LES MENAGES ACTIFS DE LA ZONE D EMPLOI DU GENEVOIS FRANÇAIS FACE AU TRAVAIL FRONTALIER

LES MENAGES ACTIFS DE LA ZONE D EMPLOI DU GENEVOIS FRANÇAIS FACE AU TRAVAIL FRONTALIER LES MENAGES ACTIFS DE LA ZONE D EMPLOI DU GENEVOIS FRANÇAIS FACE AU TRAVAIL FRONTALIER Dans la zone d emploi du Genevois français, un «ménage actif» sur deux est concerné par le travail frontalier. Les

Plus en détail

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le poids de la construction sur le bassin vitryat Services 37% Répartition par secteur des salariés privés sur l arrondissement de Vitry-le-François en 2012

Plus en détail

en région Centre région, ce qui représentait un peu géographie de l emploi essentielle à appréhender pour comprendre le fonctionnement des économies

en région Centre région, ce qui représentait un peu géographie de l emploi essentielle à appréhender pour comprendre le fonctionnement des économies n 117 février 2003 2,20 Déplacements domicile-travail et marchés du travail en région Centre Stéphane Tagnani Les déplacements domicile-travail quotidiens des actifs en emploi participent de l équilibre

Plus en détail

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Novembre 2010 La Nuit à Paris recouvre des enjeux importants pour les pouvoirs publics, notamment en termes d activité économique, d activité culturelle,

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN NORD-PAS-DE-CALAIS Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009 L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 Une hausse de

Plus en détail

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région ÉDITORIAL Les mutations environnementales, économiques et sociales n ont de cesse et depuis quelques années nous ressentons que cette vitesse d évolution tend à devenir exponentielle Que sera demain? Cette

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail

Tableau de bord statistique

Tableau de bord statistique Note d information : La méthodologie précisant le périmètre statistique du champ Jeunesse et Sports dans le cadre de ce projet, est présentée dans Amélioration la fiche «Guide méthodologique de». la connaissance

Plus en détail

MARSEILLE PORTRAITS DE TERRITOIRES MARSEILLE NORD Numéro 1 Janvier 2009

MARSEILLE PORTRAITS DE TERRITOIRES MARSEILLE NORD Numéro 1 Janvier 2009 MARSEILLE PORTRAITS DE TERRITOIRES MARSEILLE NORD Numéro 1 Janvier 2009 Source : AGAM Ce recueil d indicateurs socio-économiques les plus récents sur Marseille Nord a pour objectif la réalisation de portraits

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

Master Comptabilité, Contrôle, Audit. Situation générale des diplômés 2007/2008 au 1er mars 2010

Master Comptabilité, Contrôle, Audit. Situation générale des diplômés 2007/2008 au 1er mars 2010 007/008 Faculté des Sciences Economiques et de Gestion Master Comptabilité, Contrôle, Audit Lieu de formation : Clermont-Ferrand Situation générale des diplômés 007/008 au er mars 00 Au er mars 00 Total

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto 4.1 Panorama du commerce et de la réparation auto-moto L ensemble du commerce et de la réparation d automobiles et de motocycles comprend 75 entreprises en 28 et 365 en équivalents-temps plein. Le taux

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Panorama de l Economie Sociale et Solidaire à la Martinique L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Février 2012 En 2009,

Plus en détail

SERVICES AUX PARTICULIERS

SERVICES AUX PARTICULIERS PICARD Chiffres clés du secteur ATLAS Les chiffres du secteur 2011 2010 2011 2010 (actifs au 31 décembre) 21 413 20 495 967 996 928 176 % du parc 16,5 16,4 16,6 16,5 salariés 34 990 36 234 1 874 209 1

Plus en détail

udesté on it ecl Col 1 1

udesté on it ecl Col 1 1 Collection études 1 ÉVOLUTION DÉMOGRAPHIQUE Evolution démographique 1 550 000 1 434 661 1 450 000 1 350 000 1 287 535 1 250 000 1 213 499 1 150 000 1 127 546 1 050 000 950 000 1 009 390 1 061 480 850 000

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Année 2014 SOMMAIRE ❶ Type d emploi :...3 ❷ Pyramide des âges :...4 ❸ Conditions d emploi :...5 ❹ Les emplois par catégorie socioprofessionnelle :...6

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE ÉDITION 2012 ACTUALISÉE Économie LA PROPRETÉ EN CORSE Données économiques générales de la région > Les données Pôle Emploi présentent des établissements, c est-à-dire des

Plus en détail

Outaouais. Portrait régional

Outaouais. Portrait régional Outaouais Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE. Document intermédiaire. Version Avril 2015

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE. Document intermédiaire. Version Avril 2015 Document intermédiaire Sciences Po Grenoble L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE Document intermédiaire Version Avril 2015 Rédigé par Amélie Artis et Elise Chagot, Sciences

Plus en détail