GUIDE. de formations.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE. de formations. www.aemq.com"

Transcription

1 GUIDE de formations

2 FORMATIONS OFFERTES PAR L AEMQ F1 Notions de base d un ouvrage en maçonnerie F2 Gestion et techniques de mise en place d éléments de maçonnerie (GTMPEM) F3 Notions d entrepreneuriat en maçonnerie F4 Lecture et interprétation de plan et devis - Notions de base F5 Lecture et interprétation de plan et devis - Formation avancée (Estimation de quantité de matériaux) F6 Notions portant sur les hypothèques légales dans l industrie de la construction F7 Maçonnerie alternative (pierres collées) - Notions de base F8 Maçonnerie alternative (pierre collées) et techniques de construction d un ouvrage - formation avancée F9 Lecture et interpretation d un parement en maçonnerie L AEMQ est détentrice d un certificat d agrément à titre d organisme formateur délivré par Emploi Québec (no de certificat : ). Admissible à la Loi favorisant le développement de la formation de la main-d oeuvre. Décret concernant le Règlement sur la déontologie des formateurs et des organismes formateurs en vigueur depuis le 23 novembre F1 : Notions de base d un ouvrage en maç onnerie Objectif : Cette activité de formation vise à permettre au participant de s initier avec les pratiques courantes du monde du travail dans le secteur de la construction résidentielle, commerciale et industrielle en lien avec les règles et normes en vigueur dans un ouvrage de maçonnerie et les conséquences d une malfaçon. Duré e de la formation : 7,5 heures Composantes d un ouvrage en maçonnerie Code national du bâtiment section 9.20 et 9.21 en lien avec le code de construction du Québec chapitre I Bâtiment. Les différentes normes qui régissent la fabrication des matériaux et la mise en place dans un ouvrage de maçonnerie. Les malfaçons et conséquences du non-respect des règles en vigueur. Représentant de fabricants et distributeurs de matériaux et accessoires de maçonnerie. Technicien en bâtiment et concepteur de projet désirant s initier au domaine de la maçonnerie.

3 F2 : Gestion et techniques de mise en place d é lé ments de maç onnerie (GTMPEM) Objectif : Cette activité de formation des maçons vise à permettre au participant d adapter ses connaissances professionnelles et techniques avec les pratiques courantes du monde du travail dans les secteurs de la construction résidentielle, commerciale et industrielle relatifs au domaine de la maçonnerie : organisation du travail en lien avec les règlements du Code national du bâtiment et des normes de l ACNOR (CSA), utilisation de nouveaux matériaux, de nouveaux procédés, de nouveaux outils et l application de méthodes de travail. Duré e de la formation : 30 heures Connaître et comprendre les différents règlements du code national du bâtiment et du code de construction du Québec. Identifier et repérer les différentes normes applicables aux matériaux de maçonnerie. Identifier et repérer les différentes normes applicables aux liants dans un ouvrage de maçonnerie (Mortier et coulis) Identifier et repérer les différentes normes applicables aux accessoires (attaches, connecteurs, linteaux, etc.) composant un ouvrage en maçonnerie. Identifier et repérer les différentes normes (CSA), règlements et mise en œuvre. *Volumes originaux obligatoires, non inclus aux coûts de formation. Entrepreneur et travailleur en maçonnerie Technicien en bâtiment et concepteur de projet désirant approfondir leurs connaissances du domaine de la maçonnerie. Bonne nouvelle: depuis le 25 novembre 2009, ce cours est admissible à un remboursement. Qui est admissible à un remboursement? Pour être admissible au remboursement par le FFIC (secteur institutionnel, commercial et industriel) Être titulaire d un certificat de compétence valide émis par la CCQ; - Il doit avoir 400 heures de travaillées et déclarées à la CCQ au secteur institutionnel, commercial et industriel; - Au moins 8000 heures travaillées et déclarées à la CCQ dont une heure au cours des cinq dernières années. - Le travailleur qui déclare ses heures majoritairement dans le secteur résidentiel ne pourra obtenir de remboursement. Pour être admissible aux activités de perfectionnement et au soutien financier du Plan de formation résidentiel ou titulaire d un certificat de compétence valide émis par la Commission de la construction du Québec (CCQ) et avoir un minimum de 400 heures travaillées déclarées (avec prélèvements à la CCQ) dans votre métier ou votre occupation dont plus de la moitié auront été déclarées dans le secteur résidentiel au cours des deux (2) dernières années; Remboursement par la CCQ - En attente de décision suite à une restructuration du comité de formation professionnelle de l industrie de la construction - CFPIC avoir au moins 8000 heures travaillées (avec prélèvements à la CCQ) dans votre métier ou votre occupation dont plus de la moitié auront été déclarées dans le secteur résidentiel, et au moins une (1) heure au cours des cinq (5) dernières années. l activité choisie doit être en lien direct avec votre métier ou votre occupation et doit satisfaire aux exigences du cours sélectionné.

4 F3 : Notions d entrepreneuriat en maç onnerie Objectif : Cette activité de formation vise à permettre au participant d évaluer leurs aptitudes et explorer les connaissances de base dans le but d obtenir une licence d entrepreneur en maçonnerie. Duré e de la formation : 3,5 heures Gestion d une entreprise en maçonnerie. Gestion de chantier d un ouvrage de maçonnerie. Gestion des règlements en santé et sécurité du travail. Toute personne désirant se lancer en entreprise dans le domaine de la maçonnerie. F4 : Lecture et interpré tation de plan et devis - Notions de base Objectif : Cette activité de formation vise à permettre au participant de s initier avec les pratiques courantes de lecture et interprétation des plans et devis pour la construction résidentielle et commerciale. Duré e de la formation : 15 heures Étapes de réalisation d un projet de construction. Les échelles. Vues utilisées en dessin d architecture. Les symboles utilisés dans les dessins d architecture. Les différents cahiers de plan (architecture, mécanique électrique et dessin de détails ou d atelier). Les devis de construction. Représentant de fabricants et distributeurs de matériaux et accessoires de maçonnerie. Entrepreneur, contremaître et maçon désirant parfaire leur connaissance des plans et devis.

5 F5 : Lecture et interpré tation de plan et devis - Formation avancé e. (Estimation de quantité de maté riaux) Objectif : Cette activité de formation vise à permettre au participant d approfondir les notions essentielles de lecture et interprétation des plans et devis pour la construction résidentielle, commerciale, ainsi que d être en mesure d effectuer des relevés de mesure sur plan, d effectuer des croquis de détails nécessaires à l exécution de partie de travaux et d estimer des quantités de matériaux et accessoires nécessaires à la construction d ouvrage en maçonnerie. Duré e de la formation : 30 heures Les différents cahiers de plan (architecture, mécanique et électrique). Être en mesure d utiliser les différentes échelles. Reconnaître l interrelation entre-elles des différentes vues utilisées en dessin d architecture. Être en mesure de reconnaître rapidement les symboles utilisés dans les dessins d architecture. Méthodes de calcul de quantité de matériaux et accessoires. L importance de la relation du plan et du devis de construction en lien avec les différents règlements et normes applicables à des travaux de maçonnerie. Entrepreneur et contremaître en maçonnerie F6 : Sé minaire portant sur les hypothè ques lé gales dans l industrie de la construction Objectif : Cette activité de formation vise à permettre à l entrepreneur d avoir accès, en quelques minutes, aux informations de base lui permettant de protéger, pour autant que la loi lui permet, ses comptes recevables. Il traitera des dénonciations et avis requis par la loi et d en connaître les effets. Il met l emphase sur l aspect pratique du problème. Duré e de la formation : 2,5 heures L avantage du recours hypothécaire sur la simple action sur compte L hypothèque légale de la construction Les cautionnements d usage dans l industrie de la construction Modèles de dénonciation, de lettre d état de situation CCQ, demande d attestation de conformité CSST, quittance, déclaration statutaire, etc. Entrepreneur et administrateur Toute personne désirant se lancer en entreprise dans le domaine de la maçonnerie.

6 F7 : Maç onnerie alternative (pierres collé es) - Notions de base Objectif : Cette activité de formation vise à permettre au participant d acquérir les informations de base sur les techniques de mise en place des éléments alternatifs en regard du code et des normes et des règles de l art de l industrie Duré e de la formation : 7,5 heures Les différentes normes qui régissent la fabrication des matériaux et la mise en place dans un ouvrage de maçonnerie alternative Descriptif de la préparation des arrières murs Descriptif des techniques d ancrage des éléments Technique de finition aux périphéries Les mortiers utilisés et les additifs Entrepreneur et administrateur Représentant Fabricant Distributeur F8 : Maç onnerie alternative (pierres collé es) techniques de construction d un ouvrage Formation avancé e Objectif : Cette activité de formation vise à permettre au participant d acquérir les techniques de mise en place des éléments alternatifs en regard du code et des normes et des règles de l art de l industrie Duré e de la formation : 15 heures Vérification et préparation des arrières murs selon les situations de travail et leur emplacement Normes et réglementation Descriptif des produits tels que les additifs et types d éléments utilisés en fonction de leur emplacement Technique de jointement et mortiers utilisés Techniques et l ancrage des éléments à l arrière mur Technique de mise en place par la pratique et mise en situation Entrepreneur et administrateur

7 F9 : Lecture et interpretation d un parement en maç onnerie Objectif : Cette activité de formation vise à permettre au participant d approfondir les notions de base essentielles à la vérification d un parement de maçonnerie. Elles permettront d établir les causes et effets tvs ef t câujn f out f xjtubout, of vgt f u bodf tusbvx. Duré e de la formation : 4 heures Descriptif des différents règlements du Code national du bâtiment et normes de l Association canadienne de normalisation à vérifier lors d une inspection visuelle Principe de fonctionnement d un parement de maçonnerie Analyse des effets Établissement des causes Conséquences et solutions à court, moyen et long terme. Entrepreneur désirant parfaire leur connaissance d un parement de maçonnerie Représentant de fabricants et distributeurs Firme d inspection de bâtiments LE SOMMET EN MAÇ ONNERIE, C EST NOTRE BUT COMMUN À ATTEINDRE Support technique Mutuelle de pré vention Formation spé cialisé Site Internet Contrat type Solidarité entre entrepreneurs Logiciel d estimation AVANTAGES D ETRE MEMBRE Vous avez un problè me sur votre chantier, un appel à l AEMQ et notre technicien vous viendra en aide. L AEMQ est une Association reconnue par la RBQ comme émettrice de Cautionnement. Votre taux de CSST est élevé. Nous avons développé une Mutuelle de prévention. Informez-vous! Notre site Internet vous propose des informations techniques. Consulter Vous rechercher de l aide juridique, un courtier d assurance, un fabricant, etc. nous avons des membres spécialisés dans ces domaines. Vous voulez vendre, acheter, vous rechercher des employés ou des contrats, ce ne sont que quelques uns des services offerts par l AEMQ. Cautionnement gratuit VOTRE SUPPORT NE FAIT QUE RENFORCER L ASSOCIATION

8 4097, boul. St-Jean-Baptiste, bureau 101 Montréal (Québec) H1B 5V3 Téléphone : Télécopieur :

DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ

DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ FORMATION DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ HIVER-PRINTEMPS 2014 Exemption des examens de la RBQ Une attestation officielle de réussite vous permettra d être exempté des examens

Plus en détail

MÉCANIQUE DE PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES

MÉCANIQUE DE PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E MÉCANIQUE DE PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES CONNAÎTRE LA QUALIFICATION LES FONCTIONS DU TRAVAIL Le certificat de qualification en mécanique de

Plus en détail

PLOMBERIE EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E CONNAÎTRE LA QUALIFICATION 2015-03-31 LES FONCTIONS DU TRAVAIL

PLOMBERIE EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E CONNAÎTRE LA QUALIFICATION 2015-03-31 LES FONCTIONS DU TRAVAIL EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E PLOMBERIE CONNAÎTRE LA QUALIFICATION LES FONCTIONS DU TRAVAIL Le certificat de qualification en plomberie est obligatoire pour toute personne

Plus en détail

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes :

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes : Dessin de bâtiment Secteur de formation : Bâtiment et travaux publics Sanction des études : DEP Numéro du programme : 5250 Durée de la formation : 1 800 heures Nombre d'unités : 120 unités Objectifs du

Plus en détail

L obligation d être titulaire du certificat ou de la carte d apprenti et les modalités d obtention de ces documents sont définies par :

L obligation d être titulaire du certificat ou de la carte d apprenti et les modalités d obtention de ces documents sont définies par : EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E CHAUFFAGE CONNAÎTRE LA QUALIFICATION LES FONCTIONS DU TRAVAIL Le certificat de qualification en chauffage est obligatoire pour toute personne

Plus en détail

un investissement dans les compétences de votre personnel

un investissement dans les compétences de votre personnel EMPLOI-QUÉBEC La qualification obligatoire un investissement dans les compétences de votre personnel LA QUALIFICATION OBLIGATOIRE avant-propos La compétence de la main-d œuvre constitue un des facteurs

Plus en détail

COURS 1 325011 COURS 2 325262

COURS 1 325011 COURS 2 325262 COURS 1 325011 MÉTIER ET FORMATION Objectif de situation Se situer au regard du métier et de la démarche de formation. Connaître la réalité du métier; comprendre le projet de formation; confirmer son orientation

Plus en détail

Pour qui, pour quoi RTHQ - Mai 2013

Pour qui, pour quoi RTHQ - Mai 2013 La CMMTQ Pour qui, pour quoi RTHQ - Mai 2013 La CMMTQ, pour qui, pour quoi et sa version 2.0 Qu est-ce que la CMMTQ, d où vient elle, quel est son statut et son rôle. La CMMTQ, pour qui, pour quoi et sa

Plus en détail

Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre

Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre satisfaction! Faut-il un permis municipal? Vérifiez auprès de

Plus en détail

Informations utiles pour travailler en plongée professionnelle au Québec

Informations utiles pour travailler en plongée professionnelle au Québec Informations utiles pr travailler en plongée professionnelle au Québec Le programme Plongée professionnelle (ELW.08), sanctionné par une Attestation d études collégiales et offert au Québec exclusivement

Plus en détail

IMPORTANT, LORS DU DÉPÔT DE LA PRÉSENTE DEMANDE VOUS DEVEZ VOUS ASSURER QUE :

IMPORTANT, LORS DU DÉPÔT DE LA PRÉSENTE DEMANDE VOUS DEVEZ VOUS ASSURER QUE : 1. Construction bâtiment principal; 2. Construction bâtiment accessoire; 3. Rénovation/Réparation; 4. Transformation/Agrandissement; 5. Permis ou certificat d autorisation autre(s) Municipalité de L Isle-aux-Coudres

Plus en détail

Que faire quand on embauche un entrepreneur?

Que faire quand on embauche un entrepreneur? Que faire quand on embauche un entrepreneur? De nombreux entrepreneurs expérimentés et fiables travaillent dans votre région, des professionnels hautement qualifiés, qui font des affaires selon les règles.

Plus en détail

EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards

EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards Table des matières Code et titre de compétence Page 01UJ Analyser la fonction de travail...3 AE3A Analyser

Plus en détail

Adapter. son domicile C EST POSSIBLE

Adapter. son domicile C EST POSSIBLE Adapter son domicile C EST POSSIBLE Adapter son domicile, c est possible. Vous avez été victime d un accident de la route et vous êtes resté avec une incapacité physique qui vous empêche d accéder à votre

Plus en détail

CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION

CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION [Loi sur l aménagement et l urbanisme, article 119, article 120 et article 237] 4.1 Nécessité du permis de construction Tout projet de construction, de transformation,

Plus en détail

GUIDE LES EXAMENS ET LEUR PRÉPARATION

GUIDE LES EXAMENS ET LEUR PRÉPARATION GUIDE LES EXAMENS ET LEUR PRÉPARATION 5925, boulevard Décarie Montréal (Qc) H3W 3C9 Téléphone : 514 738-2184 / 1 800 361-9061 Télécopieur : 514 738-9159 / 1 866 738-9159 Courriel : qualif@cmeq.org TABLE

Plus en détail

Guide des formations 2015-2016. Formations aux Architectes et professionnels du bâtiment conformes aux crédits à la formation continue

Guide des formations 2015-2016. Formations aux Architectes et professionnels du bâtiment conformes aux crédits à la formation continue Guide des formations 2015-2016 Formations aux Architectes et professionnels du bâtiment conformes aux crédits à la formation continue En 2015, Synergia se redéfinit et se rapproche encore plus de la communauté

Plus en détail

FORMULAIRE DE RÉCLAMATION - ENTREPRISES

FORMULAIRE DE RÉCLAMATION - ENTREPRISES FORMULAIRE DE RÉCLAMATION - ENTREPRISES PROGRAMME GÉNÉRAL D AIDE FINANCIÈRE LORS DE SINISTRES RÉELS OU IMMINENTS DATE DU SINISTRE : À expédier au plus tard trois mois suivant la date de publication à la

Plus en détail

ZEBRA ENTREPRISES SÉCURITÉ SURVEILLANCE & GARDIENNAGE SOMMAIRE. Les secteurs d intervention de Zebra Entreprises Sécurité

ZEBRA ENTREPRISES SÉCURITÉ SURVEILLANCE & GARDIENNAGE SOMMAIRE. Les secteurs d intervention de Zebra Entreprises Sécurité SÉCUR ITÉ SOMMAIRE PAGE 3 : Les secteurs d intervention de Zebra Entreprises Sécurité PAGES 4 : Les solutions Zebra Entreprises Sécurité Nos principes & mode de fonctionnement PAGE 5 : Notre personnel

Plus en détail

Description de l expérience de travail Mécanicien en réfrigération et climatisation commerciales

Description de l expérience de travail Mécanicien en réfrigération et climatisation commerciales Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Description de l expérience de travail Mécanicien en réfrigération et climatisation commerciales Prénom officiel Initiale du second

Plus en détail

Obligations pour. les propriétaires d ascenseurs et autres appareils élévateurs. Montez. avec nous!

Obligations pour. les propriétaires d ascenseurs et autres appareils élévateurs. Montez. avec nous! Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 afin d être accessible à toute personne handicapée ou non. Toutes les notices entre accolades

Plus en détail

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RAPPORT DEKRA N 044688791201 R 001 (Vérifications réalisées du 26/12/2012 au 07/03/2013) C C T

Plus en détail

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 Les précisions d éléments de contenu A. Repérer des éléments sur des plans : d installations électriques; d architecture; de climatisation; de plomberie. Les dessins

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR ALIMENTER L AVENIR CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR 20 mars 2006 / Mise à jour Septembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 11 12 13 14 15 16 17 18 19 10 Page Définitions 2 Interprétation 3 Objet 3 Règles de conduite

Plus en détail

Vous bâtissez le monde, le FFIC le perfectionne!

Vous bâtissez le monde, le FFIC le perfectionne! 1 Vous bâtissez le monde, le FFIC le perfectionne! 2 Dans le secteur du génie civil et voirie, on ne manquera pas de main-d œuvre, à condition que... 3 Travaux de construction projetés en 2010-2011 pour

Plus en détail

Architecture d intérieur, rénovation et décoration

Architecture d intérieur, rénovation et décoration Attestation d études collégiales (AEC) Architecture d intérieur, rénovation et décoration EEC.1Q (Programme axé sur l architecture) 2013-2014 Responsable de la formation : Manon Lamontagne 418 723-1880,

Plus en détail

La formation professionnelle au Québec :

La formation professionnelle au Québec : La formation professionnelle au Québec : S outiller pour réussir! 200 centres de formation professionnelle 21 170 programmes secteurs de formation La formation professionnelle du Québec La formation professionnelle

Plus en détail

VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS

VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT # 15-888 RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS Avis de motion donné le 18 août 2015 Adopté le 8 septembre

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE L'ASCENSION 59, rue de l'hôtel-de-ville L'Ascension (Québec) J0T 1W0 Tél.: (819) 275-3027 Téléc.: (819) 275-3489

MUNICIPALITÉ DE L'ASCENSION 59, rue de l'hôtel-de-ville L'Ascension (Québec) J0T 1W0 Tél.: (819) 275-3027 Téléc.: (819) 275-3489 MUNICIPALITÉ DE L'ASCENSION 59, rue de l'hôtel-de-ville L'Ascension (Québec) J0T 1W0 Tél.: (819) 275-3027 Téléc.: (819) 275-3489 Préalables pour les demandes de permis de construction ou d agrandissement,

Plus en détail

Rapport d évaluation CCMC 13302-R

Rapport d évaluation CCMC 13302-R Rapport d évaluation CCMC 13302-R RÉPERTOIRE NORMATIF 07 44 50 Publié 2008-03-12 Révisé 2008-04-25 Réévaluation 2011-03-12 6XUH7RXFK 1. Opinion Le Centre canadien de matériaux de construction (CCMC) est

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE Juillet 2010 ADMINISTRATION... 4 MANAGEMENT... 4 Initiation à l organisation...

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440

MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440 DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION Généralités MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440 1. La demande doit être conforme aux règlements de construction,

Plus en détail

PROGRAMME ASSURANCE QUALITÉ (PAQ) ET GARANTIE

PROGRAMME ASSURANCE QUALITÉ (PAQ) ET GARANTIE PROGRAMME ASSURANCE QUALITÉ (PAQ) ET GARANTIE CETTE PAGE EST LAISSÉE BLANCHE TABLE DES MATIÈRES PROGRAMME D ASSURANCE QUALITÉ ET GARANTIE PUBLICATION FÉVRIER 2001 Page Date de révision Introduction.........

Plus en détail

Description de l expérience de travail Calorifugeur (chaleur et froid)

Description de l expérience de travail Calorifugeur (chaleur et froid) Description de l expérience de travail Calorifugeur (chaleur et froid) Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Prénom officiel Initiale du second prénom Nom de famille officiel

Plus en détail

Une formation obligatoire pour les frigoristes et les mécaniciens en protection-incendie qui travaillent avec les halocarbures.

Une formation obligatoire pour les frigoristes et les mécaniciens en protection-incendie qui travaillent avec les halocarbures. Une formation obligatoire pour les frigoristes et les mécaniciens en protection-incendie qui travaillent avec les halocarbures. À compter du 1 er juin 2007, les frigoristes* et les mécaniciens en protection-

Plus en détail

Olympiades canadiennes des métiers et des technologies

Olympiades canadiennes des métiers et des technologies Olympiades canadiennes des métiers et des technologies Description de concours Niveau secondaire 27-30 mai 2015 Saskatoon 1. L'importance des compétences essentielles dans les métiers et les technologies

Plus en détail

PRÉSENTATION INTERVENTIONS INTENSIVES VISANT CERTAINS SECTEURS DANS LE DOMAINE DE LA CONSTRUCTION

PRÉSENTATION INTERVENTIONS INTENSIVES VISANT CERTAINS SECTEURS DANS LE DOMAINE DE LA CONSTRUCTION PRÉSENTATION INTERVENTIONS INTENSIVES VISANT CERTAINS SECTEURS DANS LE DOMAINE DE LA CONSTRUCTION 1 OBJECTIFS DE LA RENCONTRE 2 Au cours des dernières semaines, nous avons transmis des lettres à certaines

Plus en détail

Formulaire du dépôt de plan de cours

Formulaire du dépôt de plan de cours Formulaire du dépôt de plan de cours H 2013 H 2014 PROGRAMME : Technologie de l électronique industrielle TITRE : Gestion de projets CODE : 243-374-RA PONDÉRATION : 1-2-1 DISCIPLINE : Génie électrique

Plus en détail

Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu

Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu Daniel JACQUEMOT Le 09 décembre 2013 La définition de la 4453 445 METALLERIE RESISTANT AU FEU 4453 Fabrication et mise en œuvre d'ouvrages de

Plus en détail

programmes de formation spécialisée

programmes de formation spécialisée programmes de formation spécialisée L École de technologie gazière (ÉTG) a développé quatre programmes de formation en fonction de besoins identifiés par des employeurs et des travailleurs du milieu. Les

Plus en détail

DESTINATAIRES : Entrepreneurs accrédités à la GCR Département de l enregistrement ET Département de l inspection et de la gestion des réclamations

DESTINATAIRES : Entrepreneurs accrédités à la GCR Département de l enregistrement ET Département de l inspection et de la gestion des réclamations INFOS IMPORTANTES DESTINATAIRES : Entrepreneurs accrédités à la GCR EXPÉDITEURS : Département de l enregistrement ET Département de l inspection et de la gestion des réclamations DATE : Le 23 février 2015

Plus en détail

Officier Municipal en Bâtiment et en Environnement

Officier Municipal en Bâtiment et en Environnement Officier Municipal en Bâtiment et en Environnement VOUS ÊTES INSPECTEUR MUNICIPAL? VOUS DÉLIVREZ DES PERMIS? AMÉLIOREZ VOS COMPÉTENCES ET VOYEZ VOTRE EXPERTISE RECONNUE EN OBTENANT LE TITRE D OFFICIER

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY DOCUMENT D APPEL D OFFRES NO : SP-14-144 CHAPITRE E CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES FOURNITURE

Plus en détail

IMPORTANT, LORS DU DÉPÔT DE LA PRÉSENTE DEMANDE VOUS DEVEZ VOUS ASSURER QUE :

IMPORTANT, LORS DU DÉPÔT DE LA PRÉSENTE DEMANDE VOUS DEVEZ VOUS ASSURER QUE : 1. Construction bâtiment principal; 2. Construction bâtiment accessoire; 3. Rénovation/Réparation; 4. Transformation/Agrandissement; 5. Permis ou certificat d autorisation autre(s) Municipalité de L Isle-aux-Coudres

Plus en détail

DEMANDE D ADHÉSION D ENTREPRENEUR

DEMANDE D ADHÉSION D ENTREPRENEUR DEMANDE D ADHÉSION D ENTREPRENEUR Veuillez compléter ce formulaire en entier et le faire parvenir avec votre paiement à: CUFCA - L ASSOCIATION CANADIENNE DES ENTREPRENEURS EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE INC.

Plus en détail

CONSEILLER ACCOMPAGNER FORMER BÂTIMENT. www.gretacotesarmor.fr BTS ÉTUDES ET ÉCONOMIE DE LA CONSTRUCTION EN ALTERNANCE A PARTIR DE SEPTEMBRE

CONSEILLER ACCOMPAGNER FORMER BÂTIMENT. www.gretacotesarmor.fr BTS ÉTUDES ET ÉCONOMIE DE LA CONSTRUCTION EN ALTERNANCE A PARTIR DE SEPTEMBRE CONSEILLER ACCOMPAGNER FORMER BÂTIMENT www.gretacotesarmor.fr BTS ÉTUDES ET ÉCONOMIE DE LA CONSTRUCTION EN ALTERNANCE A PARTIR DE SEPTEMBRE 2012 BTS ÉTUDES ET ÉCONOMIE DE LA CONSTRUCTION EN ALTERNANCE

Plus en détail

LISTE D INSPECTION PRÉRÉCEPTION

LISTE D INSPECTION PRÉRÉCEPTION Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 afin d être accessible à toute personne handicapée ou non. Toutes les notices entre accolades

Plus en détail

ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE

ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE GUIDE TECHNIQUE Pour projets résidentiels INTRODUCTION De nombreux appareils élévateurs sont installés dans les projets d habitation de condominiums,

Plus en détail

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER.

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. OBJECTIF DE NOTRE RENCONTRE Je sais à quel point l achat d une propriété est un projet important. Je sais également combien il est capital que

Plus en détail

Février 2013. L outil de référence de l industrie de la maçonnerie du Québec

Février 2013. L outil de référence de l industrie de la maçonnerie du Québec L outil de référence de l industrie de la maçonnerie du Québec À lire: - Mot du président - Baisse de mises en chantiers - Éditorial - Les grands enjeux 2013 - Information technique - Implication du règlement

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

Modulex montage (disponible au Québec seulement) RBQ: 8352 6103 49

Modulex montage (disponible au Québec seulement) RBQ: 8352 6103 49 Modulex montage (disponible au Québec seulement) RBQ: 8352 6103 49 Maître charpentier et installateur d habitations écoénergétiques de qualité supérieure 1 Pourquoi choisir les services de «Modulex montage»

Plus en détail

3. Identité fonctionnelle

3. Identité fonctionnelle PROFIL DE FONCTION CONTROLEURS DE TRAVAUX «CONSTRUCTION» (H/F) REFERENCES : C3 DD1 2010 023 ; C3 DD1 2011 013 ; C3 DD2 2011 001; C3 DD1 2012 002; C3 DD2 2013 007; C3 DD2 2013 008 PROCEDURE MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Estimation en travaux de construction et de rénovation

Estimation en travaux de construction et de rénovation Attestation d études collégiales (AEC) Estimation en travaux de construction et de rénovation EEC.35 Responsable du programme : Catherine LeHir-Roy 418 723-1880, poste 2547 Type de sanction : Durée totale

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS

RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS VILLE DE QUÉBEC Conseil de la Ville RÈGLEMENT R.V.Q. 2269 RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS Avis de motion donné le Adopté le

Plus en détail

Chapitre 7. Organismes, associations et principales obligations de l entrepreneur

Chapitre 7. Organismes, associations et principales obligations de l entrepreneur Chapitre 7 Organismes, associations et principales obligations de l entrepreneur Chapitre 7 Organismes, associations et principales obligations de l entrepreneur Nous avons cru bon de faire le tour des

Plus en détail

CEMAFROID FORMATION. Bilan thermique et dimensionnement des installations frigorifiques et climatiques

CEMAFROID FORMATION. Bilan thermique et dimensionnement des installations frigorifiques et climatiques Bilan thermique et dimensionnement des installations frigorifiques et climatiques Le 05/03/2015 Objectifs : Acquérir les notions de bases permettant d appréhender les réglementations thermiques dans les

Plus en détail

916.402. Dispositions générales. du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin 2012)

916.402. Dispositions générales. du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin 2012) Ordonnance concernant la formation de base, la formation qualifiante et la formation continue des personnes travaillant dans le secteur vétérinaire public 916.402 du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin

Plus en détail

ECT FORMATION. Module Validation des Acquis et de l Expérience / formation qualifiante C.Q.P 1 et 2

ECT FORMATION. Module Validation des Acquis et de l Expérience / formation qualifiante C.Q.P 1 et 2 ECT FORMATION Organisme de Formation pour la qualification des Techniciens Cordistes et des opérateurs utilisant des E.P.I de classe 3 contre les chutes de hauteur (CE EN 363) Module Validation des Acquis

Plus en détail

L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS. Pour dissiper la confusion générale à démêler

L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS. Pour dissiper la confusion générale à démêler L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS Le présent document s adresse particulièrement aux entrepreneurs qui n embauchent pas de salariés ou qui embauchent un salarié occasionnellement,

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en ÉLECTRICITÉ. Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en ÉLECTRICITÉ. Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière DEP en ÉLECTRICITÉ DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T Commission scolaire des Affluents (450) 492-3411 C

Plus en détail

Description de l expérience de travail Vitrier

Description de l expérience de travail Vitrier Description de l expérience de travail Vitrier Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Prénom officiel Initiale du second prénom Nom de famille officiel Date de naissance

Plus en détail

Loi sur les contrats des organismes publics (2006, c. 29, a. 26)

Loi sur les contrats des organismes publics (2006, c. 29, a. 26) POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE CONCERNANT LA CONCLUSION DES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION DES ORGANISMES PUBLICS Loi sur les contrats des organismes publics

Plus en détail

DEMANDE D ADHÉSION AU PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS

DEMANDE D ADHÉSION AU PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS 7171, RUE JEAN-TALON EST, BUREAU 200 MONTRÉAL (QUÉBEC) H1M 3N2 TÉLÉPHONE : 514 657-2333 NUMÉRO SANS FRAIS : 1 855 657-2333 TÉLÉCOPIEUR : 514 657-2334 INFO@GARANTIEGCR.COM WWW.GARANTIEGCR.COM DEMANDE D

Plus en détail

2- DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION BÂTIMENT / CONSTRUCTION ACCESSOIRE

2- DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION BÂTIMENT / CONSTRUCTION ACCESSOIRE 1. Construction bâtiment principal; 2. Construction bâtiment accessoire; 3. Transformation/Agrandissement; 4. Permis ou certificat d autorisation autre(s). 2- DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION BÂTIMENT

Plus en détail

VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE

VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE DEMANDE DE VALIDATION SUR LE FOND Nom Prénom Matricule RÉSERVÉ AU SERVICE N de la demande Date de réception Date de recevabilité Décision de recevabilité jointe Date

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC

POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC SECTION I MOTIFS ET OBJET 1. La présente Politique sur la formation supplémentaire est justifiée

Plus en détail

PROGRAMME 2015-2016 DE FORMATION CONTINUE «COLLABORATEUR D ARCHITECTE D INTÉRIEUR» DEUXIÈME ANNÉE

PROGRAMME 2015-2016 DE FORMATION CONTINUE «COLLABORATEUR D ARCHITECTE D INTÉRIEUR» DEUXIÈME ANNÉE PROGRAMME 2015-2016 DE FORMATION CONTINUE «COLLABORATEUR D ARCHITECTE D INTÉRIEUR» DEUXIÈME ANNÉE PRÉSENTATION Cette formation s adresse à un public de personnes désireuses d apprendre les bases de l architecture

Plus en détail

Soudeuse en tuyauterie (haute pression)

Soudeuse en tuyauterie (haute pression) Soudeuse en tuyauterie (haute pression) Le plan de formation des apprentissages (soudeuse en tuyauterie (haute pression)) Les tâches de l occupation de soudeuse en tuyauterie (haute pression) Tâche

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128 VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128 SERVICES PROFESSIONNELS EN ARCHITECTURE POUR LE RÉAMÉNAGEMENT DE L AGORA-PHASE II POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY 1. GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

566, des Actionnaires Chicoutimi (Québec) Canada - G7J 5A9. Tél : (418) 696-4299 Fax : (418) 696-4329. info@groupepog.com

566, des Actionnaires Chicoutimi (Québec) Canada - G7J 5A9. Tél : (418) 696-4299 Fax : (418) 696-4329. info@groupepog.com 566, des Actionnaires Chicoutimi (Québec) Canada - G7J 5A9 Tél : (418) 696-4299 Fax : (418) 696-4329 info@groupepog.com Profil d entreprise - Groupe POG 2011 PRÉSENTATION Le Groupe POG et ses filiales,

Plus en détail

Tâche Sous-tâches Notation 1. Entretenir les outils et l équipement. 1.01 Entretenir les outils à main. 0 1 2 3 4 5

Tâche Sous-tâches Notation 1. Entretenir les outils et l équipement. 1.01 Entretenir les outils à main. 0 1 2 3 4 5 Description de l expérience de travail Ébéniste Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Prénom officiel Initiale du second prénom Nom de famille officiel Date de naissance

Plus en détail

Rapport sur les résultats pour l année 2012-2013 Subvention du Programme des coûts indirects

Rapport sur les résultats pour l année 2012-2013 Subvention du Programme des coûts indirects Rapport sur les résultats pour l année 2012-2013 Subvention du Programme des coûts indirects a) La définition des coûts indirects de la recherche à l UQAC Selon la Politique relative aux subventions de

Plus en détail

Commission de la construction du Québec 2012-11-08

Commission de la construction du Québec 2012-11-08 de la construction 1 Contenu de la session... L'industrie de la construction Rôles et mandats de la CCQ Les conventions collectives et la Loi R-20 Enregistrement d'entreprise Certificats de compétence

Plus en détail

DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE

DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE Libellé de la certification : DECLARANT EN DOUANE ET CONSEIL Niveau : II Code(s) NSF : 311N Autorité(s) délivrant la certification : AFTRAL Publication au

Plus en détail

PRÉVENTION DES INCENDIES - JCC.07

PRÉVENTION DES INCENDIES - JCC.07 Attestation d études collégiales (AEC) PRÉVENTION DES INCENDIES - JCC.07 Formation en classe virtuelle et en classe traditionnelle à temps partiel de jour Prévention des incendies JCC.07 Type de sanction

Plus en détail

RÉGLEMENTATION SÉCURITÉ

RÉGLEMENTATION SÉCURITÉ RÉGLEMENTATION SÉCURITÉ Amiante page 22 Utiliser des échafaudages de pied 10068 - page 23 Monter et démonter des échafaudages de pied de type multidirectionnels 10085 - page 23 Monter et démonter des échafaudages

Plus en détail

ENTREPRENEURS GÉNÉRAUX ET ENTREPRENEURS SPÉCIALISÉS

ENTREPRENEURS GÉNÉRAUX ET ENTREPRENEURS SPÉCIALISÉS EXTRAIT DU REGISTRE DES PROGRAMMES DE FORMATION RECONNUS PAR LA RÉGIE DU BÂTIMENT DU QUÉBEC ET LA CORPORATION DES MAÎTRES ÉLECTRICIENS DU QUÉBEC AUX FINS D EXEMPTION À UN EXAMEN ENTREPRENEURS GÉNÉRAUX

Plus en détail

Présentation de la Régie du bâtiment du Québec. Licence

Présentation de la Régie du bâtiment du Québec. Licence Présentation de la Régie du bâtiment du Québec Licence Date: Janvier 2012 Notre mission Assurer la qualité des travaux de construction et la sécurité des personnes qui accèdent à un bâtiment, à un équipement

Plus en détail

À propos du programme pour les compagnies SAFE.

À propos du programme pour les compagnies SAFE. À propos du programme pour les compagnies SAFE. Le programme de certification de l Association de sécurité de forêt du Nouveau-Brunswick est basé sur le modèle du programme BC Forest Safety Council s SAFE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 21 novembre 2006 définissant les critères de certification des compétences des personnes

Plus en détail

Testeuse ou testeur de jeux vidéo

Testeuse ou testeur de jeux vidéo Description du métier Testeuse ou testeur de jeux vidéo La testeuse ou le testeur de jeux vidéo réalise principalement des tests afin de détecter et de rapporter des bogues dans un jeu électronique. Les

Plus en détail

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence :

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence : STAGIAIRE - DEMANDE D INSCRIPTION AU STAGE AVOCAT - DEMANDE D AUTORISATION D AGIR COMME MAÎTRE DE STAGE Articles 26, 27, 28 et 29 du Règlement sur la formation professionnelle des avocats Ce formulaire

Plus en détail

Une fois que vous avez votre permis municipal en main, le cas échéant, vous pouvez :

Une fois que vous avez votre permis municipal en main, le cas échéant, vous pouvez : Vous pourriez devoir obtenir d abord auprès de votre municipalité un permis de construction correspondant à la nature des travaux que vous comptez entreprendre. Vérifiez auprès de votre municipalité. Les

Plus en détail

PROGRAMME D ATTESTATION D ÉTUDES COLLÉGIALES (AEC) AEC en Génie civil. Formation continue/services internationaux Cégep de l Abitibi-Témiscamingue

PROGRAMME D ATTESTATION D ÉTUDES COLLÉGIALES (AEC) AEC en Génie civil. Formation continue/services internationaux Cégep de l Abitibi-Témiscamingue PROGRAMME D ATTESTATION D ÉTUDES COLLÉGIALES (AEC) AEC en Génie civil Formation continue/services internationaux Cégep de l Abitibi-Témiscamingue Automne 2010 AEC en Génie civil 1 PROBLÉMATIQUE À L ORIGINE

Plus en détail

TYPE DE CONSTRUCTION PISCINE HORS-TERRE PISCINE CREUSÉE OU SEMI-CREUSÉE SPA

TYPE DE CONSTRUCTION PISCINE HORS-TERRE PISCINE CREUSÉE OU SEMI-CREUSÉE SPA FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION / RÉNOVATION D UNE PISCINE OU D UN SPA IMMEUBLE VISÉ PAR LA DEMANDE ADRESSE : LOT : MATRICULE : PROPRIÉTAIRE REQUÉRANT* (SI AUTRE QUE PROPRIÉTAIRE) NOM :

Plus en détail

Description de l expérience de travail Finisseur de béton

Description de l expérience de travail Finisseur de béton Description de l expérience de travail Finisseur de béton Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Prénom officiel Initiale du second prénom Nom de famille officiel Date

Plus en détail

SOMMAIRE : COMITÉ SPÉCIAL ASSURANCE DE LA COPROPRIÉTÉ

SOMMAIRE : COMITÉ SPÉCIAL ASSURANCE DE LA COPROPRIÉTÉ SOMMAIRE : COMITÉ SPÉCIAL ASSURANCE DE LA COPROPRIÉTÉ TABLE DES MATIÈRES Présentation...3 Méthodologie...3 Aperçu de certaines problématiques relevées...4 Conclusion...6 Chambre de l assurance de dommages

Plus en détail

EMPLOYEUR. Vous êtes un employeur et aimeriez faire reconnaitre les compétences d un ou de plusieurs de vos employés?

EMPLOYEUR. Vous êtes un employeur et aimeriez faire reconnaitre les compétences d un ou de plusieurs de vos employés? La reconnaissance des compétences en milieu de travail est un processus officiel de l industrie par lequel on identifie, évalue et confirme les compétences acquises à travers l expérience professionnelle

Plus en détail

Une carrière. à la hauteur de vos talents. Optez pour une carrière en assurance de dommages Prosdelassurance.ca

Une carrière. à la hauteur de vos talents. Optez pour une carrière en assurance de dommages Prosdelassurance.ca Une carrière à la hauteur de vos talents. Optez pour une carrière en assurance de dommages Prosdelassurance.ca Explorez toutes les possibilités L ASSURANCE DE DOMMAGES, C EST... Assurance automobile Assurance

Plus en détail

Certification des produits d'ingénierie

Certification des produits d'ingénierie Certification des produits d'ingénierie Sylvain Gagnon, ing. Chercheur Systèmes de construction 418-659 659-2647, poste 3102 sylvain.gagnon@qc.forintek.ca www.valuetowood.ca www.valeuraubois.ca Plan de

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr Comité Français des Olympiades des Métiers - WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n :12 CARRELAGE Cofom : e-mail : cofom@cofom.org

Plus en détail

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 108-15 Le 11 septembre 2015

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE TECHNICIEN EN CONSTRUCTION ET TRAVAUX PUBLICS

DOSSIER PEDAGOGIQUE TECHNICIEN EN CONSTRUCTION ET TRAVAUX PUBLICS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION TECHNICIEN EN CONSTRUCTION

Plus en détail

Description de l expérience de travail Plombier

Description de l expérience de travail Plombier Description de l expérience de travail Plombier Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Prénom officiel Initiale du second prénom Nom de famille officiel Date de naissance

Plus en détail

Démêler les normes NSF et CSA

Démêler les normes NSF et CSA 1 Démêler les normes NSF et CSA Donald Ellis, ing. Direction des eaux municipales Carrefour de l eau Express Congrès annuel de l AESEQ 10 avril 2015 2 Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les

Plus en détail

Travaux interdits et travail en élévation. Aspects réglementaires applicables en EPLE. Les interdits et les dérogations

Travaux interdits et travail en élévation. Aspects réglementaires applicables en EPLE. Les interdits et les dérogations Travaux interdits et travail en élévation Aspects réglementaires applicables en EPLE Les interdits et les dérogations Adresse du site hygiène et sécurité académique: http://www.ac-creteil.fr/hygiene-securite

Plus en détail

Programme 2015. Artisanat. Industrie. Bâtiment. Evénementiel. www.layher-formation.fr Conventionné

Programme 2015. Artisanat. Industrie. Bâtiment. Evénementiel. www.layher-formation.fr Conventionné Formations aux métiers de l échafaudage agréées par le Syndicat Français Artisanat Industrie Bâtiment Evénementiel Quel que soit votre domaine d activité, ces formations vous concernent 2015 www.layher-formation.fr

Plus en détail

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La gestion de la santé et de la sécurité du travail doit faire partie intégrante des activités quotidiennes d un établissement.

Plus en détail

CONTRAT DE VENTE D ACTIONS

CONTRAT DE VENTE D ACTIONS CONTRAT DE VENTE D ACTIONS Le présent contrat est intervenu à, province de Québec, en date du 20. IDENTIFICATION DES PARTIES ENTRE : PRÉNOM ET NON, ayant une résidence au, à, province de, ; (Ci-après l

Plus en détail