4.5 Coefficients de pression et de forces Ecoulement de l air autour d une construction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4.5 Coefficients de pression et de forces. 4.5.1 Ecoulement de l air autour d une construction"

Transcription

1 4.5 Coefficients de pression et de forces Pour les bâtiments, il convient de déterminer les coefficients de pressions extérieure et intérieure. Les coefficients de pression extérieure permettent de calculer l effet du vent sur les surfaces extérieures des bâtiments en fonction des parois (ou des zones de parois) ; les coefficients de pression intérieure donnent l effet du vent sur les surfaces intérieures des bâtiments. Les coefficients de pression extérieure c pe dépendent de l aire de la surface chargée A qui est la surface de la paroi produisant l action du vent dans l élément que l on étudie. Ils sont répartis en coefficients globaux et en coefficients locaux. Les coefficients locaux (c pe,1 ) permettent de calculer la pression pour les surfaces chargées d aire inférieure ou égale à 1m 2. Ils peuvent être utilisés pour le calcul des petits éléments de façade et de toiture et de leurs fixations. Les coefficients globaux (c pe,10 ) permettent de calculer la pression pour les surfaces chargées d aire supérieure ou égale à 10m 2. Ils peuvent être utilisés pour le calcul de la structure portante générale des bâtiments. La formule d interpolation c pe =c pe,1 -(c pe,1 -c pe,10 )log 10 A permet de traiter les surfaces pour lesquelles 1m 2 < A<10m 2. Les valeurs des c pe indiquées dans les tableaux suivants pour les directions orthogonales du vent, sont les valeurs les plus défavorables pour une gamme de directions à ± 45, de chaque côté de la direction orthogonale considérée. Pour les toitures isolées, les murs isolés, les acrotères et les clôtures, il convient d utiliser les coefficients de pression nette ou résultante c p,net qui donnent l effet résultant du vent par unité d aire sur une construction, un élément de construction ou un composant. Pour les murs et les surfaces parallèles à l action du vent, il convient de déterminer les coefficients de frottement c fr. Pour les panneaux de signalisation, les éléments structuraux de section transversale rectangulaire, de section à arêtes vives, de section polygonale régulière, les cylindres à base circulaire, les sphères, les structures en treillis,, il convient d utiliser les coefficients de force c f. Les coefficients de force donnent l effet global du vent sur une construction, un élément ou un composant de la construction, considéré dans sa totalité, y compris le frottement, lorsqu il n est pas spécifiquement exclu. Pour les avancées de toit, la pression exercée sur la face inférieure de l avant-toit est égale à la pression applicable à la zone du mur vertical directement relié à l avancée de toit ; la pression exercée sur la face supérieure de l avant-toit est égale à la pression de la zone définie pour la toiture elle-même Ecoulement de l air autour d une construction Lorsqu on étudie l écoulement de l air autour d une construction disposée perpendiculairement à la direction du vent, on constate que la présence de l obstacle a pour effet de créer un coussin d air de pression élevée sur la face «au vent» ; l écoulement s incurve graduellement à l approche de la construction, se divise pour l envelopper et se réunit ensuite à une certaine distance à l arrière de la construction, y délimitant une zone relativement stagnante et en dépression appelée «sillage». Cette déviation de l écoulement s accompagne d un certain nombre de mouvements turbulents : - à la base de la construction, un tourbillon d axe horizontal se forme au niveau du sol sur la face «au vent», dans lequel l air est conduit du centre vers l extérieur ; - le frottement de l air à la surface de l obstacle crée une couche limite turbulente intermédiaire entre l écoulement et le sillage. Les tourbillons, qui forment cette couche limite, prennent naissance aux points de séparation se situant aux arêtes du bâtiment, et grandissent en se déplaçant vers l aval ; - lorsque le vent souffle en oblique sur un bâtiment avec toiture «terrasse», l écoulement forme deux tourbillons coniques le long des bords de la toiture, exerçant localement de fortes dépressions. Actions vent sur les struct. - Deh

2 4.6 Coefficients de pression extérieure c pe Coefficients de pression extérieure pour murs verticaux de bâtiments rectangulaires Dans ce cas, les valeurs des coefficients de pression extérieure dépendent du rapport de la hauteur totale du bâtiment h à sa dimension en plan, parallèle à la direction du vent d, donc h/d ; on distingue cinq zones sur les parois du bâtiment où les coefficients prennent des valeurs différentes : une zone D pour la paroi «au vent» dans sa totalité, une zone E pour la paroi «sous le vent» dans sa totalité et trois zones A, B, et C pour les deux parois «parallèles au vent». Dans les zones D et E, une interpolation en fonction de la valeur du rapport h/d peut être nécessaire. Les valeurs ci-dessus s appliquent aussi bien aux bâtiments à toitures plates, à toitures inclinées à un ou deux versants. Pour les bâtiments avec h/d > 5, la charge totale du vent peut être calculée à partir du coefficient de forme c f. Dans les cas où la force aérodynamique s exerçant sur un bâtiment est calculée par l application des coefficients de pression c pe sur les faces «au vent» et «sous le vent» (zones D et E) du bâtiment de manière simultanée, le défaut de corrélation entre les pressions aérodynamiques, au vent et sous le vent, peut être pris en considération comme suit : - pour les bâtiments avec h/d = 5, la force résultante est multipliée par 1 ; - pour les bâtiments avec h/d = 1, la force résultante est multipliée par 0,85 ; - il convient d appliquer une interpolation linéaire pour les valeurs intermédiaires de h/d. Les dimensions et répartition des zones A, B, C figurent sur les croquis suivants. Elles dépendent de la dimension e qui est la plus petite des deux dimensions b ou 2h. Ces croquis sont valables quelle que soit la direction du vent (transversale ou longitudinale), seul le rapport h/d change car d est la dimension du bâtiment parallèle au vent. Actions vent sur les struct. - Deh

3 Lorsque les fluctuations instantanées du vent sur les surfaces peuvent entraîner une asymétrie significative de pressions ou forces et lorsque le type de structure est susceptible d être sensible à un tel chargement (par exemple torsion dans le cas de bâtiments à noyau unique nominalement symétriques), il convient alors de prendre en compte leur effet. On pourra procéder comme suit : a) pour les constructions rectangulaires sensibles aux effets de torsion, il est recommandé d appliquer la répartition de la pression indiquée à la figure ci-dessous pour la représentation des effets de torsion dus à un vent oblique ou à l imparfaite corrélation entre les forces aérodynamiques agissant aux différents points de la construction ; b) pour les autres cas, la prise en compte de lasymétrie du chargement est généralement obtenue en éliminant entièrement l action de calcul du vent des parties de la construction sur lesquelles ladite action produit un effet bénéfique. Actions vent sur les struct. - Deh

4 4.6.2 Coefficients de pression extérieure pour toitures-terrasses Les toitures plates ou toitures terrasses sont définies comme ayant une pente a comprise entre 5 et +5. Il convient de diviser la toiture en zones F, G, H et I comme indiqué ci-dessous. Actions vent sur les struct. - Deh

5 Les coefficients à utiliser dans chaque zone figurent au tableau ci-dessous : Coefficients de pression extérieure pour toitures-terrasses Remarque : Les croquis et coefficients de zones précédents sont valables quelle que soit la direction du vent (transversale ou longitudinale), seul le rapport h/d change, d étant la dimension du bâtiment parallèle au vent. En cas de vent transversal, d est donc la «largeur» du bâtiment et en cas de vent longitudinal, d est la «longueur» du bâtiment! Actions vent sur les struct. - Deh

6 4.6.3 Coefficients de pression extérieure pour toitures à un versant Il convient de diviser la toiture, y compris les avancées de toiture, en zones F, G, H et I comme indiqué ci-dessous. Il faut bien noter que, dans ce cas, les croquis de zones sont différents selon la direction du vent. La direction transversale est notée «θ = 0 ou 180» et la direction longitudinale «θ = 90». Actions vent sur les struct. - Deh

7 Les coefficients à utiliser dans chaque zone figurent au tableau ci-dessous : Coefficients de pression extérieure pour toitures à un versant Actions vent sur les struct. - Deh

8 4.6.4 Coefficients de pression extérieure pour toitures à deux versants Il convient de diviser la toiture, y compris les avancées de toiture, en zones F, G, H, I et J comme indiqué ci-dessous. Il faut bien noter que, dans ce cas également, les croquis de zones sont différents selon la direction du vent. La direction transversale est notée «θ = 0 ou 180» et la direction longitudinale «θ = 90». Actions vent sur les struct. - Deh

9 Les coefficients à utiliser dans chaque zone figurent au tableau ci-dessous : Coefficients de pression extérieure pour toitures à deux versants Actions vent sur les struct. - Deh

BAC3 COURS DE CALCUL DES STRUCTURES

BAC3 COURS DE CALCUL DES STRUCTURES BAC3 COURS DE CALCUL DES STRUCTURES ACTIONS DU VENT SUR LES STRUCTURES INSTITUT HEMES GRAMME Ir. Jacques Dehard Professeur Actions vent sur les struct. - Deh 007 3 1. Généralités L objectif de cette troisième

Plus en détail

Guide pour la détermination des actions sur un bâtiment à simple rez-de-chaussée selon l EN 1990 et l EN 1991

Guide pour la détermination des actions sur un bâtiment à simple rez-de-chaussée selon l EN 1990 et l EN 1991 Projet SKILLS ACTIONS OBJECTIFS DU MODULE Guide pour la détermination des actions sur un bâtiment à simple rez-de-chaussée selon l EN 1990 et l EN 1991 Principe du calcul aux états limites Détermination

Plus en détail

Cours de Projet de Pont Actions du vent. cours de projet de pont - actions 1

Cours de Projet de Pont Actions du vent. cours de projet de pont - actions 1 Cours de Projet de Pont Actions du vent cours de projet de pont - actions 1 NF EN 1991 - Eurocode 1 Actions sur les structures Partie 1-4 : Actions du vent cours de projet de pont - actions 2 SOMMAIRE

Plus en détail

de construction métallique

de construction métallique sous la direction de Jean-Pierre Muzeau Manuel de construction métallique Extraits des Eurocodes à l usage des étudiants Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : 978-2-12-465370-6 ISBN Eyrolles : 978-2-212-13469-8

Plus en détail

PROTOCOLE Enveloppe du bâtiment

PROTOCOLE Enveloppe du bâtiment CERTIFICAT DE PERFORMANCE ENERGETIQUE POUR LES HABITATIONS INDIVIDUELLES PROTOCOLE Enveloppe du bâtiment Partie III : Méthode de détermination et de mesure des superficies de déperdition Table des matières

Plus en détail

BÂTIMENTS EN ACIER EN EUROPE

BÂTIMENTS EN ACIER EN EUROPE PROJET SKILLS BÂTIMENTS EN ACIER EN EUROPE Bâtiments en acier à simple rez-dechaussée Partie 3 : Actions Octobre 2013 Bâtiments en acier à simple rez-dechaussée Partie 3 : Actions 3 - ii AVANT-PROPOS

Plus en détail

Emprise au sol en élévation et sous-sol : Voir le mode de calcul à la page suivante

Emprise au sol en élévation et sous-sol : Voir le mode de calcul à la page suivante Bâtiment annexe : Est considéré comme bâtiment annexe, une construction, accolée ou non à la construction principale, non affectée à l habitation, ou aux activités économiques mais à un usage annexe à

Plus en détail

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A 105 CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL Article 1 A - Occupations et utilisations du sol interdites 1. Les bâtiments à usage d habitation,

Plus en détail

Guide de l utilisateur CNB 2005, Commentaires sur le calcul des structures (Partie 4 de la division B)

Guide de l utilisateur CNB 2005, Commentaires sur le calcul des structures (Partie 4 de la division B) Guide de l utilisateur CNB 2005, Commentaires sur le calcul des structures (Partie 4 de la division B) Errata Publié par la Commission canadienne des codes du bâtiment et de prévention des incendies Le

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Communauté d Agglomération Chalon Val de Bourgogne Commune de Givry Plan Local d Urbanisme 1.1 Additif au rapport de présentation Modification simplifiée n 1 Vu pour être annexé à notre délibération en

Plus en détail

1. Introduction. 2. Bases. 3. Evacuation des eaux des toits plats

1. Introduction. 2. Bases. 3. Evacuation des eaux des toits plats Evacuation des eaux des toitures plates SOMMAIRE 1. Introduction 2. Bases 3. Evacuation des eaux des toits plats 1. Introduction La conception et le calcul des installations d évacuation des eaux de toitures

Plus en détail

4 IDEA 02-12 Maison Stocker Lee, Rancate/TI

4 IDEA 02-12 Maison Stocker Lee, Rancate/TI 4 IDEA 02-12 Maison Stocker Lee, Rancate/TI Les arrondis au pied de la façade donnent une impression de flottement de l habitation IDEA 02-12 5 La finition de la façade est parfaite, chaque joint étant

Plus en détail

OBLIGATION D INSTALLATION D UN GARDE-CORPS

OBLIGATION D INSTALLATION D UN GARDE-CORPS 2 CHAPITRE OBLIGATION D INSTALLATION D UN GARDE-CORPS 2.1. CAS GÉNÉRAL L installation d un garde-corps est obligatoire lorsque la hauteur de chute comptée à partir de la zone de stationnement normal (ZSN)

Plus en détail

LES COUPES VERTICALES

LES COUPES VERTICALES LES COUPES VERTICALES 1- GENERALITES : La coupe verticale est effectuée sur la totalité de la construction. Elle peut être droite ou brisée à plans parallèles. Le repérage de la coupe doit figurer sur

Plus en détail

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONVECTION - 93. [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONVECTION - 93. [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés CONVECTION - 93 Introduction Ce mode de transfert est basé sur le fait qu il y a déplacement de matière : il ne concerne donc que les fluides (liquides et gaz). Contrairement à la conduction où le transfert

Plus en détail

«7.53 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES DE MAISON DE VÉTÉRANS

«7.53 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES DE MAISON DE VÉTÉRANS RÈGLEMENT VL-2015-605 MODIFIANT LE RÈGLEMENT 01-4501 SUR LE ZONAGE, AFIN D AJOUTER DES NORMES PARTICULIÈRES POUR LES MAISONS DE VÉTÉRANS, D ASSUJETTIR LA ZONE H22-233 À CES NOUVELLES NORMES ET D ABROGER

Plus en détail

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX CARACTERE ET VOCATION DE LA ZONE UX Il s agit d une zone d activité créée à l Est de l agglomération, sous la forme d un lotissement dont les règles

Plus en détail

Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3

Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3 Fiche d application : Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3 Date Contenu de la mise à jour Version 7 janvier 2009 2 Préambule : La détermination des classes BR1, BR2 BR3 s effectue en fonction du

Plus en détail

CONSIGNE ARGB SORTIE MURALE POUR APPAREIL GAZ

CONSIGNE ARGB SORTIE MURALE POUR APPAREIL GAZ CONSIGNE ARGB SORTIE MURALE POUR APPAREIL GAZ G.2 Vue d ensemble Illustration G1 - Ensemble G.3 Sortie dans la même surface que l ouverture dans cette surface Illustration G.2 Sortie dans une façade plane

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Tableaux des Pressions de vent W50 applicables aux façades légères et déterminées selon l Annexe Nationale NF EN 1991-1-4/NA

FICHE TECHNIQUE. Tableaux des Pressions de vent W50 applicables aux façades légères et déterminées selon l Annexe Nationale NF EN 1991-1-4/NA FICHE TECHNIQUE CSTB CEBTP Bureau VERITAS CETEN APAVE Int. DEKRA SOCOTEC SNFA du COPREC N 45 - Indice : B Date : Octobre 2010 Nombre de pages : 8 Tableaux des Pressions de vent W50 applicables aux façades

Plus en détail

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change 18 mai 2013 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Façades Bâtiments bas 3.5.1 Façades simple paroi 3.5.1.1 Séparation entre compartiments Ce qui change est souligné (+ Euroclasses) Fixations des

Plus en détail

Commune de Petit-Quevilly REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

Commune de Petit-Quevilly REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Département de la Seine-Maritime Commune de Petit-Quevilly REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Tome 2 : Partie règlementaire Version pour concertation Sommaire Titre 1 : Champ d application et zonage... 3 Article

Plus en détail

TABLEAU 6.2 : Paramètre B (suite)

TABLEAU 6.2 : Paramètre B (suite) 197 TABLEAU 6.2 : Paramètre B (suite) 198 TABLEAU 6.3 : Paramètre B (suite) 199 TABLEAU 6.4 : Paramètre B (suite) 200 TABLEAU 6.5 : Paramètre B (suite) 201 240. PARAMÈTRE C : CHARGE D ODEUR Le paramètre

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

LE TOIT. Les formes de toits

LE TOIT. Les formes de toits Les formes de toits Le toit ou la toiture : ensemble des parois inclinées et/ou horizontales (dans le cas d une toiture-terrasse) qui couvrent une construction. Le toit comprend les éléments qui composent

Plus en détail

ANNEXE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal»

ANNEXE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal» ANNEE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal» Définition des familles d éléments non structuraux du cadre bâti 1 Les éléments constitutifs du bâtiment sont

Plus en détail

Charges & actions sur les structures du génie civil

Charges & actions sur les structures du génie civil Charges & actions sur les structures du génie civil Préambule Les règlements "neige et vent" en vigueur concernés par ce cours sont : - règles nationales : NV 65 modifiée en 1999 et N 84 modifiées en 1995.

Plus en détail

RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH

RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH PRESENTATION Le réservoir souterrain horizontal, type ECODEPUR, modèle RSH est fabriqué en Polyéthylène Linéaire avec additif anti-uv, par système de rotomoulage,

Plus en détail

Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53).

Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53). Objet : Publicité, enseignes et pré-enseignes. Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53). Le décret n 96-946 du 24 octobre 1996 pris en

Plus en détail

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS Câbles Energie SILEC CABLE 0 ENERGIE BT EDF - SOUTERRAIN CABLES DE BRANCHEMENT H1 XDV-AU Documents de normalisation : NF C 33-210, HD 603. Tension nominale Tension assignée : 0.6/1 kv Utilisation Excellent

Plus en détail

Extension nouvelle d un bâtiment existant. (extension)

Extension nouvelle d un bâtiment existant. (extension) Fiche d application : Extension nouvelle d un bâtiment existant (extension) Date Modification 8 juillet 2013 1 08 janvier 2015 Mise à jour suite à la parution des arrêtés du 11 décembre 2014 et du 19 décembre

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 12 juin 2012 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une partie

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

La construction parasismique : règles pratiques

La construction parasismique : règles pratiques La construction parasismique : 1/6 Les fiches «enseignant» et «élève» citées ci-dessous permettent d illustrer cette fiche «documentation» à travers des expériences ou des études de documents (vidéo ou

Plus en détail

PLAN D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ECRITE

PLAN D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ECRITE Commune de CONTERN PLAN D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ECRITE 1. PROJET DE MODIFICATION relative au PAP Quartier existant «HAB-1» 03/03/2015 28A rue Jean-Pierre Brasseur, L-1258 Luxembourg, tel. 25 34

Plus en détail

Thème 17: Optimisation

Thème 17: Optimisation OPTIMISATION 45 Thème 17: Optimisation Introduction : Dans la plupart des applications, les grandeurs physiques ou géométriques sont exprimées à l aide d une formule contenant une fonction. Il peut s agir

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 01 13 Le maçon à son poste de travail Partie 5 : Stabilisation des murs maçonnés en phase de construction La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les

Plus en détail

Cours CONSTRUCTION ET DURABILITE I et II - CONSTRUCTION STRUCTURE, MATERIAUX, ESPACE

Cours CONSTRUCTION ET DURABILITE I et II - CONSTRUCTION STRUCTURE, MATERIAUX, ESPACE Cours CONSTRUCTION ET DURABILITE I et II - CONSTRUCTION EXERCICE 1: STRUCTURE, MATERIAUX, ESPACE Lieu: - introduction auditoire SG1 - poursuite du travail à atelier de projet, présence sur place de Dan

Plus en détail

Définitions DÉFINITIONS

Définitions DÉFINITIONS DÉFINITIONS Accès et voie nouvelle : L accès est constitué par la limite entre le terrain et la voie qui le dessert. La voie nouvelle est une emprise publique ou privée qui permet de desservir plusieurs

Plus en détail

Dimensions Extérieures (m) Dimensions Intérieures (m) Passage de Porte (m) Longueur Largeur Hauteur Longueur Largeur Hauteur Largeur Hauteur

Dimensions Extérieures (m) Dimensions Intérieures (m) Passage de Porte (m) Longueur Largeur Hauteur Longueur Largeur Hauteur Largeur Hauteur - modèle TRIAS - Les parois ont une épaisseur de 10 cm en moyenne (renfort et résine d imperméabilisation disponible en option), - Toiture terrasse en béton armé admettant une charge de 250 kg/m² avec

Plus en détail

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ;

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ; Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones. (B.O. n 2739 du 28-4-1965,

Plus en détail

Isodrain Tapis à excroissances pour protection de murs enterrés

Isodrain Tapis à excroissances pour protection de murs enterrés Isodrain Tapis à excroissances pour protection de murs enterrés Isodrain Standard Tapis à excroissances pour protection de murs enterrés Notre gamme de produit à base de HDPE est de très haute qualité.

Plus en détail

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment :

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment : INTRODUCTION Constructions de pointe et d usage courant, les escaliers métalliques doivent répondre à d autres exigences, que celle de pouvoir passer d un niveau à un autre. L un des principaux points

Plus en détail

MFA/UFA/UFK. Grille universelle pour montage au sol, au mur ou en appui de fenêtre. Tableau de sélection rapide

MFA/UFA/UFK. Grille universelle pour montage au sol, au mur ou en appui de fenêtre. Tableau de sélection rapide Grille universelle pour montage au sol, au mur ou en appui de fenêtre MFA/UFA/UFK Quelques caractéristiques Peut être utilisée pour le soufflage et la reprise Très flexible : la grille peut être réalisée

Plus en détail

MATERIAU D ISOLATION THERMIQUE

MATERIAU D ISOLATION THERMIQUE Base de données de produits dans le cadre de la réglementation PEB MATERIAU D ISOLATION THERMIQUE doc_1.1 Add1_S.a_FR_isolant thermique_v2.0_20090804.doc 4 août 2009 Addendum 1 : panneaux isolants sous

Plus en détail

NORMES FRANÇAISES. I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public

NORMES FRANÇAISES. I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public NORMES FRANÇAISES I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public II. Garde-corps pour terrasses techniques inaccessibles au public I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation

Plus en détail

DOSSIER DE VALIDATION DU LOGICIEL CONDUCTEÖ [S] 2D. version 3.0

DOSSIER DE VALIDATION DU LOGICIEL CONDUCTEÖ [S] 2D. version 3.0 DOSSIER DE VALIDATION DU LOGICIEL CONDUCTEÖ [S] 2D version 3.0 Déclaration de conformité... 4 Tests de validation de la norme EN 10211... 5 Cas n 1... 5 Cas n 2... 6 Tests de validation de la norme EN

Plus en détail

Rappels et compléments :

Rappels et compléments : CHAPITRE 6 MECANIQUE DES FLUIDES VISQUEUX Pr. M. ABD-LEFDIL Université Mohammed V- Agdal Département de Physique Année universitaire 05-06 SVI-STU Rappels et compléments : Un fluide est un milieu matériel

Plus en détail

Section zonage Chapitre 13 Bâtiment principal

Section zonage Chapitre 13 Bâtiment principal Chapitre 13 Bâtiment principal Table des matières 13 BÂTIMENT PRINCIPAL... 13-3 13.1 NOMBRE DE BÂTIMENTS PRINCIPAUX PAR TERRAIN... 13-3 13.1.1 Cas particuliers... 13-3 13.2 DIMENSIONS DU BÂTIMENT PRINCIPAL...

Plus en détail

Règlement Local de Publicité de la Ville de Bergerac - DISPOSITIONS SPECIFIQUES PAR ZONE ZPi. REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE INTERDITE

Règlement Local de Publicité de la Ville de Bergerac - DISPOSITIONS SPECIFIQUES PAR ZONE ZPi. REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE INTERDITE REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE INTERDITE 75 XIII. REGLEMENTATION de la ZONE de PUBLICITE INTERDITE Article 58 : Situation géographique Cette zone comprend le périmètre de la commune hors agglomération

Plus en détail

DESSIN TECHNIQUE ET LECTURE DE PLAN

DESSIN TECHNIQUE ET LECTURE DE PLAN Jean-Pierre GOUSSET Série Technique des dessins du bâtiment DESSIN TECHNIQUE ET LECTURE DE PLAN 2e édition enrichie ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL FORMATION CONTINUE Principes Exercices Groupe Eyrolles, 2011,

Plus en détail

Alignements et Accès garages dans bâtisses existantes

Alignements et Accès garages dans bâtisses existantes . Aménagement de garages individuels dans ou à côté de constructions existantes.1. L échéance d une deuxième procédure.1.1..1.2..1.3..1.3.1..1.3.1.1..1.3.1.2..1.3.2. Pour l aménagement de garages dans

Plus en détail

RELEVE DE COQUES. I ) Mise en place de la coque.

RELEVE DE COQUES. I ) Mise en place de la coque. RELEVE DE COQUES Effectuer le relevé d une coque est une chose simple mais qui demande un peu de méthode et de soin avant les premiers coups de crayon sur la feuille de papier. I ) Mise en place de la

Plus en détail

CHAPITRE 4 LES CONSTRUCTIONS PRINCIPALES

CHAPITRE 4 LES CONSTRUCTIONS PRINCIPALES CHAPITRE 4 LES CONSTRUCTIONS PRINCIPALES 4.1 NOMBRE DE BÂTIMENTS ET D USAGES EXERCÉS DANS UN BÂTIMENT PRINCIPAL Sous réserve des dispositions particulières et à l exception des projets intégrés, des complexes

Plus en détail

Etanchéité à l air et au vent en rénovation

Etanchéité à l air et au vent en rénovation Etanchéité à l air et au vent en rénovation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 20 novembre 2012 Gembloux Triangle inséparable Isolation Etanchéité à l air Ventilation 1 étanchéité à l air du côté intérieur

Plus en détail

Commune de BALBIGNY REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

Commune de BALBIGNY REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Département de la Loire Commune de BALBIGNY REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Tome 2 : partie règlementaire Version projet pour concertation Sommaire Titre 1 : Champ d application et zonage... 3 Article 1 Champ

Plus en détail

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Applications résidentielles Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et

Plus en détail

PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT

PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT PLAN D EXTENSION «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT Règlement du plan d extension partiel s appliquant aux secteurs «En Dalaz» et «Les Assenges» et modifiant le règlement des zones de villas, de l ordre

Plus en détail

Mise en œuvre GFP 01/2014 6.1

Mise en œuvre GFP 01/2014 6.1 Mise en œuvre GFP GFP panneau grand format: Détails de construction 6.2 Le plus important en bref 6.3 Détail assemblage d angle 6.4 Détail angle intérieur 6.5 Détail appui de mur 6.6-6.9 Détail appui de

Plus en détail

REGLEMENT MUNICIPAL DE PUBLICITE PREENSEIGNES ET ENSEIGNES ANNEXES

REGLEMENT MUNICIPAL DE PUBLICITE PREENSEIGNES ET ENSEIGNES ANNEXES REGLEMENT MUNICIPAL DE PUBLICITE PREENSEIGNES ET ENSEIGNES ANNEXES MAIRIE DE NICE DIRECTION ADJOINTE DE LA REGLEMENTATION DES ESPACES 1 SOMMAIRE REPRESENTATION SCHEMATIQUE DES PRESCRIPTIONS RELATIVES A

Plus en détail

PROTECTION PARASISMIQUE

PROTECTION PARASISMIQUE POUR SE PRÉMUNIR CONTRE LE RISQUE SISMIQUE En cas de séisme, 90 % des pertes en vie humaines sont dues à l effondrement des constructions. La prévention constitue le meilleur moyen de se prémunir contre

Plus en détail

Département Fabrication

Département Fabrication fatem sa Département Fabrication Rayonnage bibliothèque et châssis démontable RF1 Contacts Adresse la pierreire 1029 villars-ste-croix EMAIL fabrication@fatem.ch TEL 021 / 635 44 58 FAX 021 / 634 32 04

Plus en détail

Consignes de montage pour baffles type MBK

Consignes de montage pour baffles type MBK Consignes de montage pour baffles type MBK Ferdinand Schad KG Steigstraße 25-27 D-78600 Kolbingen Telefon 0 74 63-980 - 0 Telefax 0 74 63-980 - 200 info@schako.de www.schako.de Contenu Consignes de montage...3

Plus en détail

Europàisches Patentamt European Patent Office Numéro de publication: 0 121 487 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

Europàisches Patentamt European Patent Office Numéro de publication: 0 121 487 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN ê Europàisches Patentamt European Patent Office Numéro de publication: 0 121 487 Office européen des brevets A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 84420059.2 Int. Cl.3: A 47 B 57/06» A 47 B 57/20

Plus en détail

INSTALLATION DU BARDEAU DE CÈDRE BLANC

INSTALLATION DU BARDEAU DE CÈDRE BLANC MISE EN GARDE Si un produit est défectueux, ne le posez pas. Les matériaux défectueux seront remplacés sous garantie uniquement si vous en faites la demande avant l installation et si les conditions d

Plus en détail

PREFORMA-PF Postes de Distribution publique préfabriqués en élévation Type PAC Jusqu à 24 kv

PREFORMA-PF Postes de Distribution publique préfabriqués en élévation Type PAC Jusqu à 24 kv Postes de Distribution HTA/ BT PREFORMA-PF Postes de Distribution publique préfabriqués en élévation Type PAC Jusqu à 24 kv PRESENTATION Les Postes de transformation PREFORMA-PF comportent une enveloppe

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz Caractère et vocation de la zone Il s agit d une zone destinée à l accueil d activités économiques, notamment d activités commerciales, tertiaires, de services

Plus en détail

DESSINS D ARCHITECTURE

DESSINS D ARCHITECTURE Les dessins d architecture Page 1 DESSINS D ARCHITECTURE Objectifs : - Connaitre à partir d une application les différents plans réalisés dans le domaine de la construction, et plus particulièrement les

Plus en détail

Construire bioclimatique

Construire bioclimatique Définitions 1 L architecture est un mode de conception qui consiste à trouver le meilleur équilibre entre un bâtiment, le climat environnant et le confort de l habitant. Une construction est un bâtiment

Plus en détail

Dans tous les cas ci-après, il résulte du passage du liquide au point singulier une perte de charge donnée par la formule : V

Dans tous les cas ci-après, il résulte du passage du liquide au point singulier une perte de charge donnée par la formule : V Hauteur et ligne piézométriques - Charge et ligne de charge Les notations ci-dessus étant conservées*, si, dans l écoulement d un liquide, on fait correspondre à chaque position d une particule liquide

Plus en détail

Toiture et facades GAMME DE PRODUIT

Toiture et facades GAMME DE PRODUIT Toiture et facades GAMME DE PRODUIT FM 4880 for internal use Cert. No. 650a to LPS 1208 LES PANNEAUX COUPE-FEU TRIMOTERM Trimoterm FTV 1200 EN 14509:2006 Les panneaux Trimoterm FTV s utilisent pour la

Plus en détail

Nombre : Une toilette accessible dans chaque bloc sanitaire ; L accès ne doit pas être strictement réservé.

Nombre : Une toilette accessible dans chaque bloc sanitaire ; L accès ne doit pas être strictement réservé. Nombre : Une toilette accessible dans chaque bloc sanitaire ; L accès ne doit pas être strictement réservé. Dimensions : Local de 150cm x 150cm ; Espace libre de 110cm d un côté de l axe du wc et dans

Plus en détail

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE,

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE, DECRET N 2-64-445 DU 21 CHAABANE 1384 (26 DECEMBRE 1964) DEFINISSANT LES ZONES D HABITAT ECONOMIQUE ET APPROUVANT LE REGLEMENT GENERAL DE CONSTRUCTION APPLIABLE A CES ZONES (B.O. n 2739 du 28-4-1965, page

Plus en détail

DÉCLARATION PRÉALABLE

DÉCLARATION PRÉALABLE DÉCLARATION PRÉALABLE Gagnons du temps! Guide des pièces à fournir www.ressonslelong.fr SOMMAIRE LA DÉCLARATION PRÉALABLE? :... 03 DP1 : LE PLAN DE SITUATION... 04 DP2 : LE PLAN DE MASSE... 05-06 DP3 :

Plus en détail

Solutions par passion

Solutions par passion GARAGES PRéFABRIQUéS Des solutions de garages en béton sur mesure Solutions par passion Un garage de Creabeton vous offre les avantages suivants: vous choisissez vos dimensions nous respectons vos souhaits

Plus en détail

Les Panneaux COUPE-FEU Trimoterm

Les Panneaux COUPE-FEU Trimoterm Les Panneaux COUPE-FEU Trimoterm Les Panneaux COUPE-FEU Trimoterm Les panneaux incombustibles Trimoterm FTV et SNV sont particulièrement destinés au secteur de la construction industrielle. Ils répondent

Plus en détail

Stationnement automobile

Stationnement automobile H.02 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux parcs de stationnement automobile, des articles R.111-19 à R.111-19-3 ; R.111-19-6, R.111-19-8 et R.111-19-11du code

Plus en détail

LA GAMME TRILATTE CAISSONS CHEVRONNES CAISSONS CHEVRONNES. Caissons chevronnés

LA GAMME TRILATTE CAISSONS CHEVRONNES CAISSONS CHEVRONNES. Caissons chevronnés LA GAMME TRILATTE CAISSONS CHEVRONNES CAISSONS CHEVRONNES Caissons chevronnés 32 LES SECRETS DU PANNEAU LA CAISSONS GAMME CHEVRONNES TRILATTE Les chevrons traités et fixés en usine. Ils remplacent les

Plus en détail

SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS

SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS 1. Lignes directrices 2. Issue extérieure au niveau du sol Accès et aire de manœuvre Sécurité fonctionnelle 3. Étages desservis par un Bâtiment protégé par des extincteurs automatiques

Plus en détail

Notions et méthodes de mesure

Notions et méthodes de mesure Projet pour la mise en consultation 05.07.04 Annexe Notions et méthodes de mesure 1. Bâtiments et parties de bâtiment 1.1 Bâtiments ou constructions Les bâtiments sont des constructions immobilières pourvues

Plus en détail

PROFIL D AILE, PORTANCE ET TRAINEE

PROFIL D AILE, PORTANCE ET TRAINEE PROFIL D AILE, PORTANCE ET TRAINEE 9 Une aile se désigne par son profil. De ce profil découle la portance (Rz) et la traînée (Rx), mais aussi la finesse de l aile et quelques autres paramètres dont nous

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ AFEB COMMISSION PROFESSIONNELLE RECAPITULATIF DES EXIGENCES APPLICABLES AUX ESCALIERS EN BOIS

ACCESSIBILITÉ AFEB COMMISSION PROFESSIONNELLE RECAPITULATIF DES EXIGENCES APPLICABLES AUX ESCALIERS EN BOIS ACCESSIBILITÉ RECAPITULATIF DES EXIGENCES APPLICABLES AUX ESCALIERS EN BOIS Le présent document établi par la Commission Professionnelle de l'afeb récapitule et précise certaines exigences applicables

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune de Givry Communauté d Agglomération Chalon Val de Bourgogne Plan Local d Urbanisme Modification simplifiée n 1 Notice Révision approuvée le 27 septembre 2012 Modification simplifiée n 1 Le 10 ème

Plus en détail

Fascicule 4/5 PAROIS OPAQUES

Fascicule 4/5 PAROIS OPAQUES Règles Th-U i Fascicule 4/5 PAROIS OPAQUES SOMMAIRE Chapitre I. Introduction......................... 1 1.1 Références normatives..................... 1 1.2 Définitions symboles et indices...............

Plus en détail

TP2 Opérations et filtres

TP2 Opérations et filtres TP2 Opérations et filtres 1. Opérations arithmétiques Mettre en place les fonctions Min et Max sur 2 images en niveaux de gris. Min() conserve entre 2 images les pixels de luminance minimum, Max() conserve

Plus en détail

Chambéry, le 07 avril 2011 Sandrine Charrier / Romuald Jobert

Chambéry, le 07 avril 2011 Sandrine Charrier / Romuald Jobert Chambéry, le 07 avril 2011 Sandrine Charrier / Romuald Jobert Objectifs de la présentation Connaître les origines de la perméabilité à l air et sa mécanique Identifier les enjeux de l étanchéité à l air

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

Systèmes d ancres à corps mort autoportants

Systèmes d ancres à corps mort autoportants L A S E C U R I T E A U P L U S H A U T N I V E A U Systèmes d ancres à corps mort autoportants Acier galvanisé conforme à ISO 1461 TOTALEMENT AUTOPORTANT AUCUNE FIXATION STRUCTURALE OU PENETRATION DE

Plus en détail

Thème 12: Généralités sur les fonctions

Thème 12: Généralités sur les fonctions GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS 69 Thème 12: Généralités sur les fonctions 12.1 Introduction Qu est-ce qu une fonction? Une fonction est une sorte de "machine". On choisit dans un ensemble de départ A un

Plus en détail

Procap Accessibilité et intégration. Adresses web. www.goswim.ch Accès sans obstacles aux piscines

Procap Accessibilité et intégration. Adresses web. www.goswim.ch Accès sans obstacles aux piscines Adresses web Le Guide des piscines pour personnes avec handicap www.goswim.ch Bureau fédéral de l égalité pour les personnes handicapées BFEH www.edi.admin.ch/ebgb Procap Accessibilité et intégration www.procap.ch

Plus en détail

Aménagements industriels et de stockage

Aménagements industriels et de stockage LISTA Compact Aménagements industriels et de stockage Systèmes de rayonnages ROBUSTES ET POLYVALENTS Qu il s agisse de documents, de liquides, d appareils ou d outils : les systèmes de rayonnages de LISTA

Plus en détail

Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre

Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre 1 Démarche générale Avec Gambit Création d une géométrie Maillage Définition des conditions aux limites Avec Fluent 3D Choix des équations

Plus en détail

VERSION FINALE DU 1 SEPTEMBRE 2010

VERSION FINALE DU 1 SEPTEMBRE 2010 Département ENVELOPPE et REVÊTEMENTS Division BAIES et VITRAGES Tél. (33) 01 64 68 83 62 Fax. (33) 01 64 68 85 36 ACCESSIBILITÉ DES DISPOSITIFS DE MANŒUVRE DES FENÊTRES VERSION FINALE DU 1 SEPTEMBRE 2010

Plus en détail

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Lors de l installation de la clôture Zenturo ou Zenturo Super en tant que mur décoratif, vous devez tenir compte de quelques

Plus en détail

Bâtiments à façades double-peau

Bâtiments à façades double-peau Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

CRITÈRES d APPROBATION pour CIRCUIT TOUT-TERRAIN CRÉÉ APRÈS le 1 er janvier 2005

CRITÈRES d APPROBATION pour CIRCUIT TOUT-TERRAIN CRÉÉ APRÈS le 1 er janvier 2005 CRITÈRES d APPROBATION pour CIRCUIT TOUT-TERRAIN CRÉÉ APRÈS le 1 er janvier 2005 SONT ADMIS : A - PISTE: Les véhicules : - Poursuite sur terre promotion - Poursuite sur terre T1 - Poursuite sur terre T2

Plus en détail

Alignements et Accès emplacements de stationnement

Alignements et Accès emplacements de stationnement . Aménagement d emplacements de stationnement ou de carports dans l espace du recul antérieur ou dans les espaces du recul latéral, avec accès directs à la voirie de l Etat.1..1.1..1.2..1.2.1..1.2.2..1.3..1.4..1.5..1.6..1.7..2.

Plus en détail

CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES

CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES Article 7.- Secteur de faible densité. a) Les secteurs d'habitation de faible densité comprennent les parties du territoire communal réservées aux maisons d'habitation

Plus en détail

Zone d aménagement concerté du Parc d Activité Economique Haute Lande

Zone d aménagement concerté du Parc d Activité Economique Haute Lande DEPARTEMENT DES LANDES Commune de LABOUHEYRE COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA HAUTE LANDE Zone d aménagement concerté du Parc d Activité Economique Haute Lande REGLEMENT D AMENAGEMENT DE ZONE 75 Rue du Tuc

Plus en détail

INBTP-TECHNOBAT-LECON_011

INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 CIRCULATIONS VERTICALES INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 1 PROGRAMME LECONS LECON_001 [T] Présentation Notions de Technobat LECON_002 [T] Technobat Tropicale Les classes énergétiques LECON_003 [T] Les matériaux

Plus en détail