I N S I G H T SERVICES FINANCIERS ENERGIE & UTILITIES TRANSPORT & LOGISTIQUE TELECOMS & MEDIAS RESSOURCES HUMAINES & CHANGE MANAGEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I N S I G H T SERVICES FINANCIERS ENERGIE & UTILITIES TRANSPORT & LOGISTIQUE TELECOMS & MEDIAS RESSOURCES HUMAINES & CHANGE MANAGEMENT"

Transcription

1 LA LERE SIA PARNERS 3er trimestre I N S I G H SERVICES FINANCIERS ENERGIE & UILIIES RANSPOR & LOGISIQUE ELECOMS & MEDIAS RESSOURCES HUMAINES & CHANGE MANAGEMEN EVOLUION DE L E-OURISME QUELS PEUVEN ERE LES IMPACS DE L ENREE DE GOOGLE SUR CE MARCHE? Le marché européen du voyage représente 242 milliards en 2012 (source phocuswright) dont 42% pour l e-tourisme. Ce dernier a les atouts nécessaires pour attirer de nouveaux entrants en particulier les géants du net américains : Google, Microsoft, Apple, Facebook. Le secteur du voyage est déjà un marché majeur pour les revenus publicitaires des moteurs de recherche comme Google ou Microsoft. Les agences en ligne comme Expedia ou Priceline dépensent des budgets considérables en achat de mots clefs dont une grande partie en direction de Google. Capable de s imposer comme un intermédiaire privilégié des internautes en s appuyant sur un taux d utilisation supérieur à 90% en France, Google investit progressivement sur ce marché : rachat de la société technologique IA software en 2010 (700 millions $ en 2010), prise de participation par le fond d investissement Google ventures dans le spécialiste de la location de vacances sur Internet HomeAway (25 millions $ en 2010), rachat des guides touristiques Frommers en 2012 (23 millions $ en 2012). Quels sont les impacts de l entrée de Google sur ce marché? Quelles sont les menaces ou opportunités pour les acteurs déjà présents (agences en ligne, comparateurs, tour-opérateurs, compagnies aériennes, chaînes hôtelières )? I/ Les acteurs présents sur le secteur du e-tourisme Internet a profondément bouleversé le marché du tourisme en permettant l émergence de nouveaux acteurs comme les OA (Online ravel Agency) ou les comparateurs de voyage en ligne. En Europe, le e-tourisme représente à présent 42% du marché du voyage et en France, il pèse plus de 11 milliards en La chaîne de valeur traditionnelle séparant d un côté les producteurs de voyage (compagnies aériennes, hôteliers, loueurs de voitures ) et de l autre les distributeurs / assembleurs de produits de voyage (réseaux d agences de voyage, our-opérateurs, ) a connu une évolution importante. En facilitant la distribution en ligne, Internet a permis aux producteurs de développer leur distribution directe et de diversifier ainsi leurs canaux de distribution. 1. Les comparateurs Avec l essor des sites internet de vente de voyages et la multiplication des offres tarifaires, les comparateurs sont très vite devenus des acteurs importants dans le secteur du e-tourisme. Ils se positionnent en fournisseurs d information exhaustive sur les prix des vols, des hôtels, des compagnies de location de voitures, des croisières, ou d autres types d offres de tourisme. Comparateurs Origine Couverture (en nombre de pays) room 77 USA 1 booking buddy USA 1 travelsupermarket UK 1 fly.com USA 4 easyvoyages France 5 liligo France 6 hipmunk USA 7 kelkoo France 9 mobissimo USA 12 momondo.com Danemark 14 kayak USA 17 skyscanner UK 20 tripadvisor USA 30 et plus trivago Allemagne 30 et plus dohop Islande 30 et plus 2. Les agences en ligne ou OA (Online ravel Agency) Les OA sont devenues en l espace de 15 ans des acteurs 1 3 er trimestre S i a P a r t n e r s l C u l t i v e z v o t r e e s p r i t d i n d é p e n d a n c e

2 LA LERE SIA PARNERS incontournables du marché du e-tourisme. Au niveau européen, elles pèsent 37% du marché en 2012 (source Phocuswright). A titre d exemple, le groupe américain Expedia créé en 1996 réalise à présent 30 milliards de volume d affaire et 73% de ses revenus proviennent de la vente en ligne de produits hôtel au travers de ses marques comme hotels.com. En France, voyages-sncf.com, l agence de voyage en ligne de la SNCF comptabilise 11 millions de visiteurs uniques par mois pour un volume d affaires de 3,6 milliards (en 2012) Pour se différencier, certaines OA ont mis en œuvre des modèles innovants comme voyageprive.com : cette agence en ligne a appliqué le concept de vente privé au domaine du voyage. Lancée en 2006, elle fait partie du OP 5 des agences de voyages en ligne les plus visitées en France à côté de voyages-sncf.com, edreams et Opodo (groupe Odigeo) et lastminute. Face à la montée en puissance des comparateurs de voyage en ligne dans la préparation des voyages sur internet, certaines OA ont pris position sur ce marché comme le montre le tableau suivant Comparateur de voyage OA présent au capital Date de l'entrée au Liligo Voyages-sncf.com 2010 rivago Room77 Kayak 3. Les réseaux d agences Expedia (62% du capital pour 632 millions $) Expedia (investissement de 30 millions $) Priceline Group (100% capital pour 1,8 milliards $) Face à la montée en puissance des OA et à la désintermédiation réalisée par les producteurs distribuant en direct leurs produits, les réseaux d agences de voyages doivent faire face à de profonds changements de leur modèle économique. Une des clefs de développement réside dans la mise en place d une stratégie cross canal performante permettant de faire levier sur le réseau d agences physiques. Ainsi, le réseau d agences AS voyages a mise en place un site Internet permettant à l internaute de démarrer la préparation de son voyage en ligne et de le finaliser dans l agence de voyages la plus proche de son domicile. 4. Les producteurs (compagnies aériennes, chaînes hôtelières, loueurs, ) Deux tendances caractérisent l évolution du positionnement des producteurs : la désintermédiation (c est-à-dire le développement des ventes directe auprès des clients) et le développement de la vente de produits complémentaires. Provoquée par le développement de la vente en ligne, la désintermédiation est la disparition d intermédiaires entre le producteur et le voyageur. Désormais, le passage par les agences de voyage n est plus obligatoire. La vente directe se développe et séduit de plus en plus les consommateurs qui cherchent à personnaliser leurs voyages. L accès facilité à l information dû à l émergence des réseaux sociaux (Facebook, Google+, tumblr, ) et des sites de commentaires comme ripadvisor, permet aux voyageurs de décomposer leurs voyages en d achetant les prestations directement aux fournisseurs sans passer par un intermédiaire distributeur. A titre d exemple, Air France souhaite passer de 2 milliards (2011) à 3 à 3,5 milliards d euros en 2015 sur la vente en ligne. De son côté, Accor compte investir 30 millions d ici à 2016 sur les systèmes de distribution avec la volonté d atteindre les 50% de vente en ligne. Les producteurs tendent également à rechercher des revenus complémentaires en vendant des produits complémentaires. L exemple de la compagnie low cost Easyjet est assez probant, puisque celle-ci ne se limite plus à vendre ses propres billets d avions, mais propose désormais aux consommateurs des hôtels, des locations de voitures ou même des packages. Illustration de la diversification des gammes de produits Compagnie régulière Air France British Airways XL Airways Corsair Low cost Easyjet Ryanair Hôtelerie Accor Hyatt Loueurs de voiture Avis Europcar Légende 5. Les tours opérateurs Vol Hôtel Voiture Vol+hôtel Vente en ligne Les tours opérateurs ont vu leur modèle économique mis à mal par la tendance des internautes à construire leur voyage eux-mêmes en achetant séparément chaque composante (train, vol, hôtel, voiture de location ) et par le développement du dynamic packaging proposé par les agences en ligne permettant une plus grande flexibilité sur la durée du séjour et le choix des prestations transports et hôtels er trimestre

3 LA LERE SIA PARNERS Face à ces changements, les principaux tours opérateurs européens (homas Cook, UI, Kuoni) ont dû amorcer des stratégies de distribution tournées vers internet. homas Cook Group plc a ainsi comme objectif d augmenter la pénétration web de plus de 50% à horizon De son côté UI France qui regroupe les marques Nouvelles Frontières, Marmara, Passion des îles et Aventuria, souhaite atteindre 25% des ventes en ligne d ici à 3 ans. II/ Les évolutions récentes dans le positionnement de Google 1. Google : un intermédiaire déjà incontournable au travers son moteur de recherche Les chiffres parlent d eux même : En, la part de marché du moteur de recherche Google est de plus de 90% en Europe et d un peu moins de 70% aux USA Aux USA, 62% des voyageurs loisirs utilisent un moteur de recherche pour planifier leur voyage selon l étude Google «Le portrait du voyageur 2012» La visibilité sur le moteur de recherche Google est devenue un enjeu majeur pour les sites internet des acteurs du voyage ; en témoignent les budgets colossaux dédiés aux référencements payant (achats de mots clés) par les agences en ligne comme Expedia ou Priceline. 2. Google : une accélération des innovations technologiques dédiées au secteur du voyage Déjà très présent sur l étape de recherche, Google se positionne progressivement sur l ensemble du parcours client : Information, sélection, réservation et paiement, expérience voyage, après-vente (se référer au schéma ci-dessous). Google a ainsi développé des moteurs de recherche spécialisés pour le vol (Google flight Search) et l hôtel (Google Hotel finder) permettant de couvrir les étapes d information et de sélection pour l internaute et de rediriger un trafic web encore plus qualifié vers les sites internet des distributeurs (agences en ligne, sites internet des compagnies aériennes ou des hôteliers). déduit rapidement que Google possède là une force de frappe incomparable pour développer ses applications mobiles liées au tourisme. our d horizon des outils développés par Google - Flight Search / Flight explorer permet de rechercher des vols au départ des Etats-Unis, du Canada et de plusieurs pays européens dont la France. Une fois le vol choisi l internaute est redirigé vers le site de la compagnie aérienne ou vers une agence en ligne. A la création Google avait choisi de ne proposer que des réservations par compagnies aériennes mais depuis Mars 2012, Orbitz et Priceline ont fait leur apparition. - Hotel Finder est un outil de recherche d hôtel dans lequel Google récupère et répertorie toutes les informations possibles sur les hôtels (informations tarifaires, équipements, photos ). Cet outil de recherche permet d utiliser un certain nombre de critères de recherche, consulter la position géographique des hôtels sur la carte et d être ensuite redirigé vers une page de réservation qui peut être en fonction de l hôtel : une agence en ligne (Booking.com, Priceline, Hotels.com, Expedia ) ou le site de réservation de l hôtel ou de la chaine d hôtels (accorhotels). - Google Places est un service gratuit qui permet aux professionnels de se positionner géographiquement sur Google Map. - Google transit permet aux utilisateurs de rechercher des itinéraires de proximité (ransport public) dans 500 villes du monde. - Google Wallet est le porte-monnaie électronique, reposant sur la technologie NFC (Near Field Communication) proposé par Google. Il est pour le moment disponible uniquement sur certains téléphones mais Google souhaite le développer sur tous les systèmes d exploitation mobiles. Celui-ci n est pas encore utilisable avec des fournisseurs de voyage mais Google étend son activité paiement. - Google Now est l assistant personnel intelligent qui répond aux requêtes des utilisateurs, comme par exemple les horaires de vols, les rendez-vous, les horaires des transports en commun, les alertes trafics, la conversion de monnaies, la définition et la traduction de mots. Certaines fonctionnalités de Google Flight sont également disponibles via Google Now. - Quiksee permet à chaque utilisateur de charger des vidéos géo localisées, qui viendront alimenter la base de données des Street View de Google Map. Concernant le mobile, l absence d application mobile a été un frein à l utilisation de Google flight aux Etats- unis. Google s est alors basé sur les résultats de son étude sur «Le portrait du voyageur 2012» pour développer Google Now. Cette étude met notamment en évidence que les touristes utilisent de plus en plus les téléphones mobiles (31% en 2012 contre 18% en 2010) ou les tablettes (17% en 2012, l Ipad ayant fait son apparition en 2010) pour accéder à l'information. Cette enquête montre également que 44% des voyageurs ont téléchargé une application mobile liée au voyage en Si on ajoute à cela le fait que 97% des recherches mobiles se font sur Google, on en outes ces évolutions font de Google un acteur incontournable sur la scène du tourisme. Plusieurs types de menaces apparaissent alors pour l ensemble des parties prenantes. ant que Google ne distribue pas de billets les principales menaces concernent les comparateurs et les agences ème trimestre S i a C o n s e i l C u l t i v e z v o t r e e s p r i t d i n d é p e n d a n c e

4 LA LERE SIA PARNERS 3. Google : une menace pour les comparateurs, les agences en ligne et les tour-opérateurs? Les principales menaces pour ces acteurs sont : - La désintermédiation à l extrême : Google peut devenir le passage classique pour la conception du voyage de l internaute, et celui-ci peut passer directement du moteur de recherche à la compagnie aérienne ou au site de l hôtel et donc diminuer la fréquentation des agences de voyages, tour-opérateurs ou comparateurs de prix. - La performance technologique des outils Google : rapidité d accès aux informations, facilité d utilisation pour les internautes ; autant de points forts présents sur l ensemble de la gamme des outils Google qui viennent concurrencer les sites internet développés par les autres acteurs en ligne - La maîtrise des acteurs référencés dans les moteurs de recherche : l apparition dans les recherches des outils de Google est payante pour toutes les compagnies. Google a de plus le pouvoir d exclure certaines compagnies aériennes/agences de voyage s il ne veut pas qu elles apparaissent dans ses recherches, tout comme il l a fait aux débuts de Google Flight en ne permettant pas aux agences en ligne d apparaître dans les recherches, ou comme il le fait aujourd hui en ne proposant pas de rechercher de vol avec Kayak. - La non-transparence de l algorithme de recherche : la pertinence de l ordre d apparition des résultats est remise en cause par certains acteurs comme ceux faisant partie du groupe Fairsearch.org (on y retrouve des sociétés comme Expedia, ripadvisor, Hotwire, ). - L abus de position dominante : avec le rachat d IA software, Google est devenu le fournisseur de logiciels de ses propres concurrents (Bing, Kayak, mais aussi des compagnies aériennes). Le ministère de la justice américaine a imposé à Google la poursuite de la commercialisation et le développement du logiciel pour ses clients comme l aurait fait IA software. Cependant cet accord est à durée limitée pour 5 ans. L entrée de Google fait peur aux acteurs de l e-tourisme. Ses outils ultra-ergonomiques, la capacité d évolution rapide de ses moteurs de recherches et sa popularité peuvent faire de Google flight et Hotel finder des références en termes de recherche touristique. D autres géants du net regardent également le marché du e-tourisme de près. Microsoft a développé un moteur de recherche vol spécifique, Bing travel, intégrant des outils innovants comme un indicateur sur l évolution des prix des billets d avion (Price predicator). Facebook dépasse déjà le moteur de recherche aux Etats- Unis en termes d apport de trafic pour les médias et dispose d opportunités de développement sur le tourisme. En effet selon une étude L2 Digital IQ Index, les réseaux sociaux apportent déjà 7% du trafic des sites de voyage notamment grâce aux pages des compagnies mais aussi aux fonctionnalités de partage offertes aux utilisateurs, alors que ces fonctionnalités ne sont pas encore disponibles sur tous les sites touristiques. Les compagnies ont donc tout à gagner à tenter de développer leur présence sur ces réseaux sociaux de manière à diversifier leur apport de trafic. Plus d infos sur Cependant, la non-exhaustivité actuelle, aussi bien en termes de compagnies aériennes que de tarifs, laisse supposer que le voyageur en quête du tarif le plus bas, effectuera toujours une recherche parallèle avant de sélectionner son voyage (tout comme Bing qui permet de faire des recherches parallèles sur différents comparateurs ou agences en ligne). De même, les voyageurs fidélisés continueront de se connecter directement sur le site de leur compagnie favorite. 4. Google : une opportunité pour les producteurs? Google peut apparaître comme une opportunité pour les producteurs (compagnies aériennes, hôteliers ) qui souhaiteraient développer leur distribution directe et éviter ainsi les commissions versées aux distributeurs comme les agences en ligne. Cela leur permettrait d accroitre leur maitrise des ventes ainsi que la relation client. A titre d exemple, Accor a récemment intégré Hotel Finder, dans une stratégie de récupération du client sur le marché US. Des chaînes hôtelières comme le Louvre hotels group, Holiday Inn, Best western et des compagnies aériennes comme Air France KLM, ransavia, Lufthansa, Alitalia, British Airways ont intégrés respectivement Hotel Finder et Flight Search er trimestre

5 LA LERE SIA PARNERS Si vous souhaitez nous faire part de vos commentaires ou vous abonner, contactez-nous : I N S I G H est édité par Sia Partners SAS au capital de euros RCS Paris B boulevard Montmartre Paris el : Fax : Web : Directeur de la publication : Matthieu Courtecuisse 5 3 er trimestre

STRATÉGIE HÔTELIÈRE NUMÉRIQUE OTAS : ENJEUX & SOLUTIONS

STRATÉGIE HÔTELIÈRE NUMÉRIQUE OTAS : ENJEUX & SOLUTIONS STRATÉGIE HÔTELIÈRE NUMÉRIQUE OTAS : ENJEUX & SOLUTIONS Valérian RENAUD Photo Google Pro Saarah et Jean-Baptiste VILAIN Solution Hôtentic Animation Numérique de Territoire Julie LEGROS - Office de Tourisme

Plus en détail

Le développement du tourisme en ligne (marché de consommation et plaintes de consommateurs)

Le développement du tourisme en ligne (marché de consommation et plaintes de consommateurs) N 27 Mai 2014 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Auteur : Odile Lefranc 1 Le développement du

Plus en détail

Le Moteur de Recherche du Voyageur

Le Moteur de Recherche du Voyageur Le Moteur de Recherche du Voyageur Contacts presse : Kalima 01 44 90 02 36 Gersende Facchini : gfacchini@kalima-rp.fr Tygénia Saustier : tsaustier@kalima-rp.fr L EDITO Faciliter la recherche de voyages

Plus en détail

BRAVOFLY DOSSIER DE PRESSE 2012

BRAVOFLY DOSSIER DE PRESSE 2012 BRAVOFLY DOSSIER DE PRESSE 2012 Le Groupe Bravofly, une web success-story Agence de voyages en ligne spécialisée dans la recherche, la comparaison et la réservation de vols sur compagnies low cost et traditionnelles,

Plus en détail

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014 LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS Mardi 25 mars 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme

Plus en détail

Comportement Web des touristes québécois

Comportement Web des touristes québécois Comportement Web des touristes québécois Faits saillants - Mai 2011 Sondage Ipsos Descarie Réseau de veille en tourisme En partenariat avec le ministère du Tourisme du Québec Le sondage concernant le comportement

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

«Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet»

«Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet» «Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet» Présentation du 22 mars 2011 1 Il y avait l'an dernier en France 38 millions d'internautes, soit 18 millions de plus qu'en 2003 Source"Le

Plus en détail

LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME

LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME ISIC L3 LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME Dossier : Communication des organisations DAL ZOTTO Delphine 23/04/2010 Dossier : Le marketing mobile dans le secteur du tourisme 0 "M-tourisme",

Plus en détail

Internet reste un support il ne pourra pas remplacer tout le travail marketing et stratégique en amont.

Internet reste un support il ne pourra pas remplacer tout le travail marketing et stratégique en amont. :! En préambule : Internet reste un support il ne pourra pas remplacer tout le travail marketing et stratégique en amont. Parlons solutions numériques plutôt qu uniquement de site Internet! Pour structurer

Plus en détail

11/12 décembre 2012. Evolution des métiers du Tour Operating

11/12 décembre 2012. Evolution des métiers du Tour Operating 11/12 décembre 2012 Evolution des métiers du Tour Operating Métier et valeur ajoutée du Tour Operator Quelles évolutions? 2 L'industrie du Tourisme et en particulier le secteur du Tour Operating est exposée

Plus en détail

Référencement Google en 2013, faisons un point!

Référencement Google en 2013, faisons un point! Référencement Google en 2013, faisons un point! Chambre de Commerce Bayonne Pays Basque BAYONNE le 15 février 2013 Neil McCarthy - Goodness Neil McCarthy - Goodness Je google, tu googles, il google, nous

Plus en détail

Intervention Lundi 29 septembre 2014

Intervention Lundi 29 septembre 2014 Intervention Lundi 29 septembre 2014 Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier La théorie de l Iceberg Définir votre stratégie E-tourisme Annuaires spécialisés Blog Labels/ Réseaux Version mobile

Plus en détail

Une mise en commercialisation novatrice de notre offre répondant aux attentes des internautes 3 avril 2009

Une mise en commercialisation novatrice de notre offre répondant aux attentes des internautes 3 avril 2009 Une mise en commercialisation novatrice de notre offre répondant aux attentes des internautes 3 avril 2009 1 Créé en 2001 La version 2 a été présentée le 22 juin 2005 : avec les fonctionnalités d aujourd

Plus en détail

La stratégie de distribution de Best Western : marque forte et présence multicanaux

La stratégie de distribution de Best Western : marque forte et présence multicanaux STÉPHANE GAUTHIER La stratégie de distribution de Best Western La stratégie de distribution de Best Western : marque forte et présence multicanaux STÉPHANE GAUTHIER DIRECTEUR COMMERCIAL ET MARKETING BEST

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

L outil de réservation en ligne de Carlson Wagonlit Travel dédié aux PME. Guide utilisateur

L outil de réservation en ligne de Carlson Wagonlit Travel dédié aux PME. Guide utilisateur L outil de réservation en ligne de Carlson Wagonlit Travel dédié aux PME Guide utilisateur Connexion et profils Copyright 2008 CWT 2 Aux prochaines connexions, il vous suffira d entrer votre identifiant

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012)

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) 12,2 millions ont réservé en ligne, soit 73 % de transformation. (Source

Plus en détail

Programme 2013 Formations e-tourisme ATELIERS NUMERIQUES

Programme 2013 Formations e-tourisme ATELIERS NUMERIQUES Programme 2013 Formations e-tourisme ATELIERS NUMERIQUES Les ateliers numériques Pourquoi des ateliers numériques? Pour accompagner les entreprises du territoire dans leur stratégie sur internet, afin

Plus en détail

www.umaap.com DOSSIER DE PRESSE Juillet 2015

www.umaap.com DOSSIER DE PRESSE Juillet 2015 www.umaap.com DOSSIER DE PRESSE Juillet 2015 Le réseau social qui vous permet d identifier qui - dans votre entourage - connaît votre prochaine destination! Contact : Fabrice BOUVARD, Co-fondateur fabrice@umaap.com

Plus en détail

PERSPECTIVES TECHNOLOGIQUES

PERSPECTIVES TECHNOLOGIQUES PERSPECTIVES TECHNOLOGIQUES ET ENJEUX DU M-TOURISME Bernard Benhamou Délégué aux Usages de l Internet auprès du Ministère chargé des PME, de l Innovation et de l Économie numérique Au premier trimestre

Plus en détail

La distribution multicanal

La distribution multicanal Les opérateurs traditionnels s emparent du multicanal La distribution multicanal Réalité, enjeux et perspectives F L O R E N C E C I O M E I Consultante, fondatrice d ADhoc Tourisme [florence.ciomei@club-internet.fr]

Plus en détail

Amadeus étudie la possibilité d établir des partenariats avec des acteurs de l économie collaborative.

Amadeus étudie la possibilité d établir des partenariats avec des acteurs de l économie collaborative. Amadeus étudie la possibilité d établir des partenariats avec des acteurs de l économie collaborative. 56 Point de vue d un Gds frédéric saunier IntervIeW DirECTEur COMMErCiaL Frédéric Saunier présente

Plus en détail

Réunion des partenaires 7 novembre 2014

Réunion des partenaires 7 novembre 2014 «Tous sur le web» Réunion des partenaires 7 novembre 2014 1 Tous sur le web: Historique Point de départ de la réflexion : RDV PRO d Isère Tourisme juillet 2013 Tous sur le web Avec 3 constats : LE E-COMMERCE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2013

DOSSIER DE PRESSE 2013 APPLICATOUR PRESENTE VIA SYSTEM, LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DES PRODUCTEURS DE VOYAGES DOSSIER DE PRESSE 2013 Contact Presse : Tika Media Caroline Melin 80 rue Belgrand 75020 Paris 06 61 14 63 64 01 40

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. 01 l Résumé 02. 05 l La suite appyourself 06 l Les partenaires 07 l appyourself en infographie

TABLE DES MATIERES. 01 l Résumé 02. 05 l La suite appyourself 06 l Les partenaires 07 l appyourself en infographie TABLE DES MATIERES 01 l Résumé 02 l [Evolution des usages] Une clientèle multi-connectée 03 l [Distribution e-tourisme] Reprendre la main sur sa commercialisation 04 l [Technologie] Passer d une logique

Plus en détail

5 CLES DE SUCCES POUR L E-TOURISME EN 2013 TRAVEL D OR 2013

5 CLES DE SUCCES POUR L E-TOURISME EN 2013 TRAVEL D OR 2013 5 CLES DE SUCCES POUR L E-TOURISME EN 2013 TRAVEL D OR 2013 Préparé par Guillaume Weill et Florence Le Guyader, CRM Metrix Travel d Or 2013, mars 2013 1 TRAVEL D OR 2013: UNE CONSULTATION UNIQUE EN SON

Plus en détail

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet?

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet? Intégrer le webmarketing dans sa stratégie de développement touristique Pourquoi se lancer dans le webmarketing? Pour répondre à un consommateur qui utilise désormais Internet pour préparer, organiser

Plus en détail

INTRODUCTION...4 1. TOURISME A L ERE D INTERNET...3

INTRODUCTION...4 1. TOURISME A L ERE D INTERNET...3 S O M M A I R E INTRODUCTION....4 1. TOURISME A L ERE D INTERNET...3 1.1 Emergence du e-commerce et du e-tourisme... 4 1.2 DÉveloppement d un nouveau profil du consommateur... 6 1.3 emergence de nouvelles

Plus en détail

Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC. Si vous remplissez les conditions suivantes : Votre entreprise compte moins de 250 salariés

Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC. Si vous remplissez les conditions suivantes : Votre entreprise compte moins de 250 salariés > FORMATIONS CLES EN MAIN > FORMATIONS SUR MESURE Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC Dans le cadre du Pacte Régional de Continuité Professionnelle signé par l Etat, la Région et les Partenaires

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

Intervenant. Jocelyn Bouilhol. (Espace Numérique Entreprises) www.rhonetourisme.com

Intervenant. Jocelyn Bouilhol. (Espace Numérique Entreprises) www.rhonetourisme.com Intervenant Jocelyn Bouilhol (Espace Numérique Entreprises) www.rhonetourisme.com Préambule E-réputation Communication «Médias sociaux» plus large que «Réseaux sociaux» Commentaire négatif mauvaise fois

Plus en détail

BILAN DES ACTIONS E.MARKETING 1 ER TRIMESTRE 2011

BILAN DES ACTIONS E.MARKETING 1 ER TRIMESTRE 2011 BILAN DES ACTIONS E.MARKETING 1 ER TRIMESTRE 2011 Les actions internet ont pour but d accroître la visibilité de la destination sur nos principaux marchés de proximité et certains marchés lointains correspondant

Plus en détail

Les spécificités des hôtels-restaurants Enjeux, stratégie, outils, acteurs de la vente en ligne

Les spécificités des hôtels-restaurants Enjeux, stratégie, outils, acteurs de la vente en ligne 1 Agence de communication interactive Les spécificités des hôtels-restaurants Enjeux, stratégie, outils, acteurs de la vente en ligne DESIGN Matthieu Laurent 04.66.42.68.35 matthieu@bm-services.com Introduction

Plus en détail

Perspectives sur les Politiques Voyages en Europe

Perspectives sur les Politiques Voyages en Europe Perspectives sur les Politiques Voyages en Europe Synthèse de l étude Réalisé par TRW Travel & Expense Management LLC Synthèse de l étude Egencia, la Fondation NBTA et les consultants de TRW Travel and

Plus en détail

Le Etourismeen 2012. Jean-Luc BOULIN - MOPA. 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac

Le Etourismeen 2012. Jean-Luc BOULIN - MOPA. 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac Le Etourismeen 2012 Jean-Luc BOULIN - MOPA 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d Aquitaine Renforcersa communication 5 MISSIONS D ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Tous droits réservés

Tous droits réservés Tous droits réservés Dans le contexte actuel, l optimisation des revenus est devenue incontournable pour les acteurs touristiques. Cette rencontre avait pour objectifs : De familiariser les participants

Plus en détail

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014 Diagnostic Numérique Territoire de Caen 2013 1 L Enquête 1. Activité principale des répondants 1030 questionnaires envoyés sur la circonscription CCI Caen Normandie 46 réponses 4,5 % de retours 2 Le Site

Plus en détail

tourisme et Internet la deuxième vague Journée du tourisme des Îles de la Madeleine - novembre 2008

tourisme et Internet la deuxième vague Journée du tourisme des Îles de la Madeleine - novembre 2008 tourisme et Internet la deuxième vague Journée du tourisme des Îles de la Madeleine - novembre 2008 sommaire le tourisme (voyage) et Internet : un bref retour les trois composantes de la présence en ligne

Plus en détail

Construire son e-réputation. Les médias sociaux au service de l e-réputation

Construire son e-réputation. Les médias sociaux au service de l e-réputation Construire son e-réputation Les médias sociaux au service de l e-réputation Les réseaux sociaux sont devenus stratégiques à chacune des 5 étapes d un séjour. Réservation Les réseaux sociaux au service

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 10 bis du 22 décembre 2008 C2008-110 / Lettre du ministre de l économie, de l industrie et de l emploi du 12 novembre

Plus en détail

Distribution et ventes en ligne sur supports mobiles

Distribution et ventes en ligne sur supports mobiles Distribution et ventes en ligne sur supports mobiles NOV 2012 1 The World is your hotel Marketplace Sommaire DES VENTES EN AUGMENTATION MAIS QUI RESTENT FAIBLES... 4 EVOLUTION DE L INTERNET FIXE ET MOBILE

Plus en détail

Un système de réservation puissant. Central Reservation Offices (CRO), e-mails et intra Resaweb. Sites web directs AccorHotels & mobile 18 % 59 %

Un système de réservation puissant. Central Reservation Offices (CRO), e-mails et intra Resaweb. Sites web directs AccorHotels & mobile 18 % 59 % DES SOLUTIONS DE DISTRIBUTION ET DE REVENUE MANAGEMENT PUISSANTES CHIFFRES CLÉS 2014 59 % de taux de contribution au chiffre d affaires total de l hôtel, + 3,7 points versus n-1 38 millions de réservations

Plus en détail

Proposition de partenariat promotionnel / Table nature. Proposition de partenariat promotionnel carte tarifaire 1

Proposition de partenariat promotionnel / Table nature. Proposition de partenariat promotionnel carte tarifaire 1 Proposition de partenariat promotionnel / Table nature Proposition de partenariat promotionnel carte tarifaire 1 Partenariat promotionnel Québec Nature Le Québec a fait de la promotion du tourisme une

Plus en détail

Mutations et restructurations des opérateurs français du voyage

Mutations et restructurations des opérateurs français du voyage Mutations et restructurations des opérateurs français du voyage Juillet 2008 Sommaire Introduction 7 L impact de l économie numérique sur la filière touristique : un fait établi 7 Périmètre de l étude

Plus en détail

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée.

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée. Agent de Voyages Rome G1303 1 Le métier Le métier : Agent de voyage Recevoir le client, le conseiller, conclure une vente en réglant toutes les formalités nécessaires tel est l objectif de l agent de voyages.

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 Contexte Globale & Objectifs INTERNET : Un média incontournable dans l organisation des séjours touristiques Un prestataire qui n a pas de site perd 82% de ses clients

Plus en détail

Les rendez-vous Numérique 14

Les rendez-vous Numérique 14 Les rendez-vous Numérique 14 Ben Chams - Fotolia Programme d actions avec le soutien du FRED (Fonds pour les REstructurations de la Défense) dans le cadre du PLR (Plan Local de Redynamisation) d Angers

Plus en détail

WORLDHOTELS, en résumé

WORLDHOTELS, en résumé WORLDHOTELS, en résumé Nom de la société: WORLD HOTELS AG Date de création: 1970 Profil de la société: WORLDHOTELS est une collection exclusive d hôtels indépendants parmi les plus singuliers du monde.

Plus en détail

Tarifs publicitaires 2014-2015 A LA RENCONTRE DES MELOMANES PASSIONNES!

Tarifs publicitaires 2014-2015 A LA RENCONTRE DES MELOMANES PASSIONNES! Tarifs publicitaires 2014-2015 A LA RENCONTRE DES MELOMANES PASSIONNES! Le Magazine Music, Opera & Dance Le Site Internet www.music-opera.com Vos contacts : Cécile Temime - Hugues Rameau Cecile.temime@music-opera.com

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE CONFERENCE DE PRESSE Lourdes, le 20 mars 2013 OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Corine LAUSSU Chargée de promotion et de communication Tél. : 05 62 42 77

Plus en détail

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Contact : Karel CHAUCHEPRAT Plan de Formation régional CRDT Auvergne Parc Technologique la Pardieu 7 allée Pierre de Fermat - CS 50502 63178 Aubière Cedex

Plus en détail

Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique

Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique Communiqué de presse Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique Havas Voyages et Intel collaborent pour comprendre et adresser les nouvelles attentes

Plus en détail

Ma première visibilité sur le Web. en 60 min avec des outils gratuits

Ma première visibilité sur le Web. en 60 min avec des outils gratuits Ateliers Commerce Internet Ma première visibilité sur le Web en 60 min avec des outils gratuits 23/04/2015 1 Ma première visibilité sur Internet Même sans site internet! Pourquoi être présent sur Internet?

Plus en détail

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 2 : avis clients et e-réputation. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 03 mars 2015

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 2 : avis clients et e-réputation. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 03 mars 2015 NUMÉRIQUE VALLÉE Les ateliers numériques de l Office de Tourisme Atelier n 2 : avis clients et e-réputation Mardi 03 mars 2015 Présentation Anaïs VERGER Agent d Accueil Numérique Elise CORRE-POYET Apprentie

Plus en détail

Acteurs du tourisme : Optimisez votre présence et votre visibilité sur le web. Le 7 novembre 2011 Centre de Formation Pierre Cointreau

Acteurs du tourisme : Optimisez votre présence et votre visibilité sur le web. Le 7 novembre 2011 Centre de Formation Pierre Cointreau Acteurs du tourisme : Optimisez votre présence et votre visibilité sur le web Le 7 novembre 2011 Centre de Formation Pierre Cointreau Acteurs du tourisme : Optimisez votre présence et votre visibilité

Plus en détail

Référencement naturel & E-tourisme. Pau 02/10/2008

Référencement naturel & E-tourisme. Pau 02/10/2008 Référencement naturel & E-tourisme Pau 02/10/2008 Enjeux de la visibilité de votre site e-tourisme Principe de fonctionnement d un moteur de recherche Evaluer la qualité de référencement de son site internet

Plus en détail

UNIV AIRPLUS 2012. Focus sur les tendances du Voyage d Affaires. Paris, 28 août 2012. AIRPLUS. WHAT TRAVEL PAYMENT IS ALL ABOUT.

UNIV AIRPLUS 2012. Focus sur les tendances du Voyage d Affaires. Paris, 28 août 2012. AIRPLUS. WHAT TRAVEL PAYMENT IS ALL ABOUT. UNIV AIRPLUS 2012. Focus sur les tendances du Voyage d Affaires. Paris, 28 août 2012. AIRPLUS. WHAT TRAVEL PAYMENT IS ALL ABOUT. Avec la contribution de Introduction. A l occasion d Univ AirPlus 2012,

Plus en détail

internet : 9 points clés

internet : 9 points clés POUR TOUS Par filière Restaurateurs Débits de boissons Hébergeurs Activités de pleine nature Lieux de visite et sites culturels 1. Référencement internet : 9 points clés Version janvier 2015: le web est

Plus en détail

SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING

SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING Mieux vaut faire une seule chose et la faire bien. Le cœur de métier d Ad s up est le Search Engine Advertising. Grâce à notre équipe expérimentée et au développement

Plus en détail

Qualité d accès aux sites d e-travel

Qualité d accès aux sites d e-travel Qualité d accès aux sites d e-travel Etude réalisée du 26 avril au 9 mai 2010 sur un périmètre de 128 sites d e-travel mesurés par Observer. La performance des sites d e-travel peut s expliquer par de

Plus en détail

Économie et réseaux sociaux

Économie et réseaux sociaux Économie et réseaux sociaux Forum financier belge Louvain-la-Neuve 23/10/2012 Économie et réseaux sociaux Olivier de Wasseige @defimedia.be Plus de 7 internautes sur 10 sont membres d au moins un réseau

Plus en détail

VOYAGES RÊVE > TARIFS DE PUBLICITÉ 2014 > PRINT & WEB. & hôtels de

VOYAGES RÊVE > TARIFS DE PUBLICITÉ 2014 > PRINT & WEB. & hôtels de AUDIENCE GLOBALE : + 24 % EN 2013! (SOURCE MLP) > TARIFS DE PUBLICITÉ 2014 > PRINT & WEB Informations & contact : VIP Médias Tél. +33 (0)4 42 23 22 45 voyagesdereve@vipmedias.com Voyages & Hôtels de Rêve

Plus en détail

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Nous créons vos annonces Nos experts, créent vos annonces et choisissent des mots clés qui sont des mots ou des expressions en rapport

Plus en détail

Jeudi 16 octobre 2014

Jeudi 16 octobre 2014 Jeudi 16 octobre 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 TOUR DE TABLE Salah Animateur numérique du territoire un ensemble d individus, organisations reliés entre eux

Plus en détail

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet Evaluation comparative de sites Internet Quoi? Ce document est un résumé des résultats de l étude menée sur une quinzaine de sites Internet dans le domaine

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

Les excursions numériques

Les excursions numériques Les excursions numériques Pays touristique de Vannes Lanvaux Vannes Questembert Landes de Lanvaux Rochefort-en-Terre E-tourisme Golfe du morbihan 2012-2013 L e-tourisme, c est quoi? Pourquoi ce programme

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale

Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale Accor est une entreprise d origine française, mais dont le capital et l activité se sont largement internationalisés. Premier hôtelier

Plus en détail

Liste de contrôle pour renforcer la vente en direct

Liste de contrôle pour renforcer la vente en direct Liste de contrôle pour renforcer la vente en direct Oui Prévu Non 1. Renforcer vos connaissances et votre savoir-faire 1.1 Connaissez-vous le nombre de réservations et le chiffre d affaires généré par

Plus en détail

Dossier de presse. Mai 2015

Dossier de presse. Mai 2015 Dossier de presse Mai 2015 03 05 06 07 08 10 12 13 Les débuts Le site skyscanner skyscanner en chiffres Les applications mobiles L équipe de direction Des données pour la presse Nos récompenses Contacts

Plus en détail

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran!

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! 1 Parlons Stratégie! 2 UNE STRATÉGIE? EST- CE BIEN NÉCESSAIRE? Peut- on se contenter de participer à la course sans stratégie? 3 POURQUOI PARLER

Plus en détail

SOMMAIRE. 1/ L e-tourisme Définition Les prestataires touristiques sur internet Les différents supports numériques utilisés

SOMMAIRE. 1/ L e-tourisme Définition Les prestataires touristiques sur internet Les différents supports numériques utilisés SOMMAIRE De nos jours, en tant que professionnel du tourisme, il n est plus nécessaire de se questionner sur l utilité d internet et des réseaux sociaux pour le développement de son activité. 1/ L e-tourisme

Plus en détail

Croissance continue des plates-formes de réservation en ligne

Croissance continue des plates-formes de réservation en ligne Croissance continue des plates-formes de réservation en ligne Résultats d une enquête en ligne sur les canaux de distribution dans l hôtellerie suisse en 2012 Roland Schegg & Michael Fux roland.schegg@hevs.ch

Plus en détail

Atelier numérique E-tourisme

Atelier numérique E-tourisme Atelier numérique E-tourisme 21 mars 2011- Pavillon de Marquèze Parc naturel régional Landes de Gascogne -L Etourisme? «tourisme électronique» - activités du secteur du tourisme sur internet - permet de

Plus en détail

Pourquoi une stratégie de sites dédiés? Laurent-Pierre GILLIARD AEC 14/06/2007 Vincent MOREAU SYSTONIC 09/06/2006

Pourquoi une stratégie de sites dédiés? Laurent-Pierre GILLIARD AEC 14/06/2007 Vincent MOREAU SYSTONIC 09/06/2006 Pourquoi une stratégie de sites dédiés? Laurent-Pierre GILLIARD AEC 14/06/2007 Vincent MOREAU SYSTONIC 09/06/2006 Pour répondre précisément aux attentes de vos publics cibles Pour répondre aux contraintes

Plus en détail

Pour vous, Que signifie «monter un projet web?...»

Pour vous, Que signifie «monter un projet web?...» Bienvenue! Pour vous, Que signifie «monter un projet web?...» Intro / qqs chiffres 1 000 milliard de pages recensées sur le web en 2008 250 Millions de recherches sur Google par Jour (Google, Sept. 2006)

Plus en détail

Professionnel, mettez en avant votre expertise!

Professionnel, mettez en avant votre expertise! Professionnel, mettez en avant votre expertise! Créer un blog pro pour vous rendre plus visible sur le web Avoir un site web, c'est bien. Etre vu, c'est mieux! 20 millions de Français se connectent chaque

Plus en détail

Forums et Ateliers numériques

Forums et Ateliers numériques 2015 Programme Animation Numérique de Territoire Forums et Ateliers numériques Châtaigneraie Cantal F O R U M S A T E L I E R S ACCOMPAGNEMENT N U M E R I Q U E ANIMATION NUMERIQUE DE TERRITOIRE EN CHÂTAIGNERAIE

Plus en détail

Be Brighter, Bolder, Better. Agenda. April 2013

Be Brighter, Bolder, Better. Agenda. April 2013 Agenda Be Brighter, Bolder, Better April 2013 1. Strategie mise en place 2. Comment améliorer l image de la Tunisie 3. Comment utiliser la Technologie au moment de crise 4. Questions & réponses 1 Mise

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME 2014

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME 2014 1 ER SEMESTRE LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME 2014 Conquérir, vendre et fidéliser grâce à Internet Conférences et ateliers 100% pratiques pour les acteurs touristiques de Cornouaille UNE INITIATIVE... Quimper

Plus en détail

De l observatoire à l action

De l observatoire à l action De l observatoire à l action 13 MARS 2014 BEST WESTERN Soleil & Jardin Sanary sur Mer BEST WESTERN Soleil & Jardin Sanary sur Mer 40 chambres,180m2 de salles de conférence, Spa, 2 piscines, restauration

Plus en détail

AVIS, RÉPUTATION ET RETOUR SUR INVESTISSEMENT

AVIS, RÉPUTATION ET RETOUR SUR INVESTISSEMENT AVIS, RÉPUTATION ET RETOUR SUR INVESTISSEMENT Tirez le maximum de votre présence en ligne et sur TripAdvisor Présenté par Massimiliano Gallo Territory Manager, France & Benelux $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $

Plus en détail

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE Diagnostic numérique de territoire Comité D Expansion Touristique et Economique de la Drôme Provençale 8 bd Joliot Curie 26130 Saint-Paul-Trois-Châteaux

Plus en détail

La contribution des réseaux sociaux peut et doit être mesurée

La contribution des réseaux sociaux peut et doit être mesurée La contribution des réseaux sociaux peut et doit être mesurée Jean-François Renaud, M.Sc. Associé, Adviso Conseil Inc. 4 novembre 2010 www.adviso.ca 3 points de mesures principaux Mesurer le trafic généré

Plus en détail

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? L industrie du transport aérien est connue pour la volatilité du prix des billets. Ce phénomène peut rendre

Plus en détail

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com Créer une page Google+ Pro Développer concrètement son activité grâce à Internet Créer une page Google + Pro Créer une page «Google pour les pros» vous permettra de vous rendre immédiatement visible pour

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES PLAN DE PROMOTION ET DE COMMUNICATION 2014

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES PLAN DE PROMOTION ET DE COMMUNICATION 2014 OFFICE DE TOURISME DE LOURDES PLAN DE PROMOTION ET DE COMMUNICATION 2014 2014 Budgets de promotion et communication contraints Nécessité d optimiser nos priorités, plus de concentration sur l essentiel

Plus en détail

Diagnostic numérique de territoire Pays Mer Estérel. Roquebrune-sur-Argens Puget sur Argens. Claire Botella 2013 Chargée de mission e-tourisme

Diagnostic numérique de territoire Pays Mer Estérel. Roquebrune-sur-Argens Puget sur Argens. Claire Botella 2013 Chargée de mission e-tourisme Diagnostic numérique de territoire Pays Mer Estérel Roquebrune-sur-Argens Puget sur Argens Claire Botella 2013 Chargée de mission e-tourisme SOMMAIRE I) Le contexte 3 a) Le territoire 3 b) L Office de

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes. CRT Bretagne FNCRT 2013

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes. CRT Bretagne FNCRT 2013 M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes CRT Bretagne FNCRT 2013 Constats Importance indéniable et grandissante d Internet et supports mobiles d informations dans toutes

Plus en détail

Les défis de la Gestion de la Relation Client

Les défis de la Gestion de la Relation Client Les défis de la Gestion de la Relation Client 1 1. Le client au cœur de votre stratégie 2 1.1 Définition La Gestion Relation Client est un système qui doit vous permettre : De mieux comprendre vos clients

Plus en détail

Qu est ce que le référencement web?

Qu est ce que le référencement web? Qu est ce que le référencement web? 1. Introduction La première préoccupation des e-commerçants et des possesseurs de sites ou blog est d attirer les internautes sur leurs pages web. Pour arriver à ce

Plus en détail

Guide de procédures Mise à jour faite le 29/03

Guide de procédures Mise à jour faite le 29/03 Guide de procédures Mise à jour faite le 29/03 Copyright 2012 CWT SOMMAIRE Votre agence page 3 Le profil voyageur page 4 Choix du mode de réservation page 5 Le process online SIMBAD Transport page 6 à

Plus en détail

Référencement naturel

Référencement naturel Référencement naturel 1er novembre 2011 Pour optimiser votre positionnement dans les moteurs de recherche, renforcer votre visibilité en ligne et améliorer le contenu de votre site web pour le référencement

Plus en détail

GOOGLE ADWORDS SEARCH PPC - BONNE PRATIQUE

GOOGLE ADWORDS SEARCH PPC - BONNE PRATIQUE GOOGLE ADWORDS SEARCH PPC - BONNE PRATIQUE 30 juin 2014 WSI Business Performance Copyright 2014 - Venturi Internet SA. 1. La méthodologie WSI 1.1 Pourquoi investir dans une campagne publicitaire sur Google?

Plus en détail