Pour un comportement éthique sur le web et les réseaux sociaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pour un comportement éthique sur le web et les réseaux sociaux"

Transcription

1 Instituts et Universités Catholiques de France Pour un comportement éthique sur le web et les réseaux sociaux - GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES -

2

3 EDITO «Depuis quelques années, les recteurs des instituts et universités catholiques de France souhaitaient qu une charte éthique de l utilisation des réseaux sociaux soit mise à la disposition de leurs communautés universitaires. Il en va des valeurs portées par les établissements de l UDESCA, notamment la volonté d aider chacun à se construire d une manière respectueuse de soi-même, d autrui et du bien commun. Cette plaquette est le fruit d un séminaire qui s est tenu à Lyon en octobre Je remercie celles et ceux qui ont œuvré à son élaboration. Les journées inter-cathos de mars 2014 à Toulouse seront l occasion d une première diffusion. Nous voulons que nos campus assument leur mission éducative en tirant partie des opportunités offertes par les technologies du numérique. Cela suppose une vigilance éthique qui passe par de nouveaux apprentissages, au plan technique certes, mais aussi au plan des manières d être. Je compte sur chacun d entre vous pour l assimilation des enjeux décrits dans cette charte et pour la mise en réseau de l expérience de nos cinq institutions dans ce domaine.» Philippe Bordeyne, Président de l UDESCA GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 3

4 sommaire pourquoi les universités catholiques doivent réfléchir sur une éthique des réseaux sociaux? valeurs fondatrices Le rapport à soi le rapport aux autres le rapport à l information le rapport au temps Le rapport aux outils et à la technique le rapport à l apprendre et ma vie privée? contacts p. 5 p. 6-7 p. 8-9 p p p p p p p. 22

5 Pourquoi les universités catholiques doivent réfléchir sur une éthique des réseaux sociaux? Le choix d être présent aussi bien sur les réseaux sociaux que dans l utilisation et le développement de l ensemble des technologies actuelles et à venir relève d un droit à la liberté et d un devoir de responsabilité. Celui-ci implique que nous nous interrogions sur les manières chrétiennes d être humain, d agir en humain, dans un tel contexte. Les implicites du développement économique et technologique doivent être levés et interrogés. Nous pensons qu ils doivent passer de l allant de soi, l évidence, à l action consciente et référée. Cela suppose d être acteur de ces évolutions, mais jamais sans les interroger, sans les «juger» 1. Les réseaux sociaux numériques, dernière grande évolution des usages des technologies numériques, sont révélateurs de modes de vivre ensemble qui, s appuyant sur des traditions, embarquent de nouvelles formes induites par les outils mis en place. Chacun des outils technologiques support de ces usages «embarque» de l intention humaine, inscrite parfois au coeur des algorithmes qui les fondent 2 : réputation, popularité, reconnaissance... Ils intègrent aussi des modèles de société fondés sur des projets politiques et économiques qui aboutissent à une convergence de vues dans le soutien au numérique. Faire une analyse et des propositions en terme de valeurs, c est affirmer des choix, fondés sur une vision de l homme et de la société, et proposer d y inscrire les codes de l action encadrée par la charte d usage. 1. Jacques Ellul, le bluff technologique, Paris, Hachette Pluriel, 2012 (3è édition) 2. Dominique Cardon, La démocratie Internet. Promesses et limites, Seuil, coll. «La république des idées», 2010 GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 5

6 valeurs fondatrices la liberté + L être social qu est l humain est potentiellement un être sous influence : influence de l autre, influence de soi, influence des outils, influence économique et politique, voire idéologique. + Le choix de la liberté, c est d être en mesure de situer ces influences et de conduire sa vie en les prenant en compte, en les orientant si nécessaire. + Dans les réseaux sociaux, cette conscience des contextes est essentielle pour définir l action. le respect + La diversité est l indispensable socle que les réseaux sociaux nous invitent à explorer. + L autre que les réseaux sociaux peuvent déshumaniser s impose à nous. Il faut le respecter pour permettre la recherche du bien commun. l engagement + Le numérique, objet de culture et de consommation, oblige chacun à se situer comme acteur. + L engagement personnel et collectif implique une vision du social qui repose sur des valeurs d une humanité de plus en plus reliée.

7 la responsabilité + L impact de la parole est de plus en plus important dans notre société, notamment au sein des réseaux sociaux. Par conséquent, la nécessité de la responsabilité personnelle dans les prises de parole doit être développée. l intériorité + De l intimité à l extimité 1, l expression de soi peut perdre toute authenticité. + La nécessité d intériorité se heurte au rythme des réseaux sociaux, qui tend à développer l impatience et l immédiateté via l accélération des communications. + Le retour à soi est un impératif pour qui veut assurer la qualité d une participation authentique. + Redonner sens aux temps et aux espaces des interactions numériques et humaines, c est laisser de la place à un travail intérieur dans le quotidien. 1 : L extimité est le désir de rendre visibles certains aspects de soi jusque là considérés comme relevant de l intimité (Serge Tisseron)

8 le rapport à soi questions Qu est ce que le respect de soi? Ce que je dis et montre de moi L image que je veux donner de moi La transparence, l usage de l anonymat, l être soi-même Quel engagement personnel dans ce que l on diffuse? L interdépendance de l être réel et l être virtuel L étayage des propos tenus Quelle autorégulation de ses publications? Le choix de la liberté d expression La qualité d expression La pertinence et la cohérence des propos La capacité au silence et à l écoute réflexions La question de la vie privée au travers des réseaux sociaux n est pas nouvelle, mais elle se complexifie dans la mesure où il n est plus possible de contrôler ses informations personnelles. Il y a également le risque, au travers des réseaux sociaux, d exploitation des données personnelles à des fins commerciales. Les réseaux sociaux permettent l émancipation sur des sujets de discussion, mais aussi des déchaînements pouvant entraîner des propos ou des images dégradantes, faisant rapidement le tour d un cercle d amis ou de connaissances, ou parfois le tour de la planète en étant repris par les médias. Il faut donc réfléchir aux conséquences qu une discussion peut avoir sur ces réseaux. Les réseaux sociaux nous poussent à nous exprimer continuellement. Cela ne doit pas nous faire oublier que la discrétion, la posture de s abstenir de prendre la parole et de simplement écouter est aussi possible, et parfois utile, pour nous comme pour les autres.

9 conseils pratiques Liberté et responsabilité + Chacun a le choix de publier ce qu il souhaite à propos de sa vie personnelle ou professionnelle. Ce que vous publiez peut être lu par un grand nombre de personnes, même si cela n est destiné qu à des personnes proches. Être transparent, être soi-même + Ne trichez pas sur votre identité ou vos intentions. S identifier peut permettre de mieux contribuer à une discussion, un travail ou une réflexion. + Vous pouvez publier de manière anonyme sur certains espaces, mais cela ne doit pas faire oublier le respect des autres, ni votre propre responsabilité. Considérer que ce que vous publiez peut être vu par un très grand nombre de personnes, très longtemps + Il devient très difficile de savoir qui peut avoir accès ou pas à ce que vous publiez sur un réseau social, un blog ou une application web. + La frontière entre espaces privés et espaces publics devient de plus en plus floue. + Considérez que ce que vous publiez sur internet est enregistré, stocké, et potentiellement utilisable ou consultable par des applications tierces, ou des personnes qui ne sont pas concernées par votre publication. Réfléchir avant de publier + Prenez un peu de recul ou un peu de temps avant de publier ; parfois nous publions trop rapidement, sous le coup de l émotion. + Prendre le temps de la relecture est souvent utile. Tout contrôler n est plus possible + Sur certaines plateformes, ce que nous publions ne nous appartient pas. + Nous ne pouvons pas contrôler ce que les autres disent de nous, notre identité numérique ne nous appartient pas sur le web 2.0. Savoir parfois rester silencieux et ne pas publier + Sur les réseaux sociaux où l expression et l affirmation de soi sont pérpétuellement encouragés, la discrétion et le silence sont parfois salutaires! GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 9

10 le rapport aux autres questions Qu est ce que le respect de la vie privée? Acceptation du refus, de l opposition, des limites de l autre Anticipation, représentation de l impact sur l autre Compréhension des frontières et de leur perméabilité Quel respect dois-je aux autres? Ce que je dis des autres Mesurer les limites Quelle place donner aux autres? Est-ce que tout le monde va pouvoir s engager, participer? Ne risque-t-on pas de laisser des personnes de côté? Comment faire pour que les réseaux sociaux soient un facteur d inclusion et non d exclusion? Que montrer aux autres? Avec ou sans leur consentement La gestion des conversations et des échanges réflexions Les réseaux sociaux permettent de se regrouper en communautés d intérêts, mais il est important de ne pas enfermer des personnes ou des groupes dans des dynamiques trop communautaristes. Nous avons tendance à communiquer avec des personnes de même classe que nous, du même environnement. L ouverture vers ceux qui ne possèdent pas de point commun avec nous doit toujours être possible. Il s agit également de prendre en compte ceux qui ne peuvent ou qui ne veulent accéder aux réseaux sociaux. Il ne faut pas qu ils soient discriminés. Les réseaux sociaux doivent intégrer et non discriminer. Les réseaux sociaux ne doivent pas exclure, notre utilisation doit donner les mêmes chances à tous, quel que soit l âge, l usage ou les moyens des personnes. Il y a, avec le développement des nouvelles technologies, un «conformisme numérique», celui d une norme communément acceptée : celle d être tous connectés. L inverse tendant à une forme d exclusion sociale et donc d isolement. Parler privé en public : C est une nouvelle forme de communication sur les réseaux sociaux. Une discussion interpersonnelle peut-être lue par des personnes extérieures à cet échange. Il faut prendre en compte cette visibilité nouvelle de nos échanges privés.

11 conseils pratiques Veillez à ce que vos propos n affectent pas d autres personnes physiques (amis, famille ) ou morales (établissements, entreprises), qu ils ne soient pas diffamatoires ou injurieux. La liberté d expression est fondamentale, mais le respect de l autre l est tout autant. Respectez les personnes que vous ne connaissez pas (inconnus, personnages publics) comme vous respectez vos proches. + Certaines conversations interpersonnelles sont potentiellement visibles par un très grand nombre de personnes, mais cela ne vous donne pas forcément le droit de lire ou d intervenir si cette discussion ne vous concerne pas. + Quand vous publiez des éléments sur d autres personnes, posezvous toujours la question de ce qu elle peut ressentir : est-ce que cela ne lui pose pas de problèmes? + Nommer quelqu un, publier la photo d une personne engage votre responsabilité. Il est toujours préférable de contacter ceux que l on veut citer avant qu ils ne s en aperçoivent d eux-mêmes. + Pensez aussi à ceux qui ne sont pas présents sur les réseaux sociaux (par choix, par usage ou par contrainte), et faites en sorte de les informer et de les intégrer avec les outils qu ils utilisent (mail, téléphone ) Soyez vigilants lorsque vous publiez des informations nominatives sur d autres personnes (citation du nom, identification de personnes sur des photos...). Prenez conscience que cet élément publié constituera un élément de son identité numérique. GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 11

12 rapport à l information et au savoir QUESTIONS & RéfLExIONS Quelle circulation des savoirs au-delà des murs de l université? Développer la veille informationnelle. Articuler savoirs externes et parcours d étude. Les écrans, ouverture vers les savoirs Naviguer, repérer et prendre des notes. Discerner et choisir De nouvelles compétences cognitives Maîtriser la charge cognitive induite par la multiplicité des sources et des supports. Développer l autodirection et l autorégulation Collaborer pour mieux apprendre Dépasser l individuel pour s enrichir de la conscience collective. Développer le sens du partage et l enrichissement bien commun. Faire de l usage des réseaux sociaux numériques des opportunités pour apprendre.

13 conseils pratiques Apporter une information de qualité + Publier de l information suppose de choisir l espace et la temporalité adaptés à celui-ci. + Respectez les règles, objectifs et usages prévus par les sites sur lesquels vous publiez. N utilisez pas à mauvais escient des espaces pour faire la promotion de vous ou de vos intérêts. + La qualité de vos contributions dépend de leur pertinence et non pas de leur seule popularité. Ce n est qu en apportant du contenu de qualité sur le bon espace et au bon moment que cela sera utile à la fois pour les autres et pour vous-même. Corriger les erreurs, améliorer ses publications + Si vous avez fait une erreur, n hésitez pas à la corriger, ou à apporter un correctif. Cela est utile, car les contenus sur le web sont très souvent visibles et accessibles de manière durable. + Les espaces collaboratifs permettent d améliorer ses propos avec l aide des autres. Avoir le souci de la qualité est une attitude appréciée des lecteurs. Citer la source, citer l auteur, respecter le droit + Le droit de citation, l emprunt d idées doit toujours s accompagner de la citation la plus exacte de la source. + Vérifiez que la source utilisée est pertinente. Respecter la confidentialité des informations + Publier des informations suppose de vérifier que l on en a l autorisation. Dans certains contextes, personnels ou professionnels, la confidentialité est une règle incontournable. Renseignez-vous en cas de doute. Prendre de la distance et discerner + Prenez le temps d analyser les documents reçus avant de publier une réponse, une contribution. + Choisir les sources, les nommer, les confronter laisse au lecteur la possibilité de réfléchir, de construire sa propre pensée. GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 13

14 le rapport au temps questions Doit-on être capable de se déconnecter, de se passer des écrans? Comment gérer son temps en utilisant les réseaux sociaux? A-t-on encore le droit à l ennui? A-t-on encore le droit à la solitude? Quelle est la place de la contemplation? réflexions Une prise de distance sur nos comportements et usages est toujours intéressante. La multiplication des écrans, des alertes et notifications rend nos activités très découpées. Il faut aussi s interroger sur ce que nous devenons avec l utilisation de ces objets. Il faut différencier urgence et importance : une information importante n est pas forcément urgente. Les alertes, notifications des outils web nous contraignent à un temps que nous n avons pas forcément choisi.

15 III IV conseils pratiques Instaurez des temps de déconnexion. + Ne perdez pas de vue que le temps des réseaux sociaux est souvent le temps de l instantanéité, du très court-terme et donc parfois de la sensation et de l émotion. Il faut savoir prendre du recul, et donc du temps pour comprendre, lire et publier. + L utilisation des smartphones lors de moments de pauses réduit aussi les temps pendant lequel l esprit peut vagabonder. Prenez le temps de l ennui! + Si vous en ressentez le besoin, supprimez les notifications et alertes pour des outils ou informations qui ne nécessitent pas d être alerté immédiatement. + Posez-vous la question de la nécessité de l urgence : ai-je besoin de connaitre tout de suite cette information? + Prenez le temps de paramétrer et de régler les notifications et alertes des outils que vous utilisez. Retirez les s et notifications en push si vous pensez que cela n est pas utile. X X I X II I II IX III V II V V I V GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 15

16 Le rapport aux outils et à la technique QUESTIONS & RéfLExIONS Les réseaux sociaux sont des outils : un outil n est jamais neutre, il y a une intention humaine (commerciale, politique, ) dans l outil. Lorsque nous faisons un lien vers une page, nous donnons de l importance à ce lien au travers des algorithmes de Google et des autres moteurs de recherche.

17 conseils pratiques + Renseignez-vous sur les services et applications avant de les utiliser. + Soyez vigilant face à la publicité et la médiatisation des nouveautés technologiques, et face à la communication des acteurs de l économie du web 2.0. Les services, applications, machines ont des possibilités et des limites fixées par les concepteurs. Les connaître est indispensable pour en avoir un usage responsable. + Quand vous faites un lien vers une autre page, via votre site, blog ou compte de réseau social, prenez conscience que vous renforcez la visibilité de cette page (par les algorithmes des moteurs de recherche). inscription GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 17

18 Le rapport à l apprendre questions & réflexions Quelle circulation des savoirs au-delà des murs de l université? Développer la veille informationnelle. Articuler savoirs externes et parcours d étude. Les écrans, ouverture vers les savoirs Apprendre à utiliser les outils de manière adaptée. Naviguer, repérer et prendre des notes. Discerner et choisir les savoirs malgré la difficulté à en repérer le cadre et les limites. Enrichir l espace pédagogique par des propositions s appuyant sur le potentiel numérique. Collaborer pour mieux apprendre Dépasser l individuel pour s enrichir de la conscience collective. Développer le sens du partage et l enrichissement du bien commun. Faire de l usage des réseaux sociaux numériques des opportunités pour apprendre.

19 conseils pratiques Favoriser l apprendre + Enrichir la pédagogie en diversifiant les activités d apprentissages. + Intégrer les sources multiples comme base d une réflexion critique. + Développer les méthodes personnelles de travail autonome. + Mettre à profit les réseaux sociaux pour confronter ses apprentissages avec d autres. + Utiliser davantage les réseaux pour collaborer avec les pairs. Développer de nouvelles formes de réflexion + Réfléchir au sens des informations reçues en regard de ses connaissances antérieures. + Développer sa connaissance du fonctionnement des réseaux sociaux. Se situer par rapport au vivre et agir ensemble pour mieux apprendre + Se situer par rapport aux communautés et au communautarisme. + Développer des stratégies d échanges en ligne qui permettent de construire des apprentissages. + Refuser et s opposer aux rumeurs, tentatives de diffusion d information fausses ou déformées. + S attacher à la qualité des informations que l on veut partager. Animer et développer des activités pour apprendre sur les réseaux sociaux numériques + Mettre en place des utilisations des réseaux en lien avec les apprentissages. + Sécuriser les espaces de travail collaboratif pour mieux collaborer en groupe. + Animer et réguler une communauté en ligne pour qu elle aide à apprendre. GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 19

20 et ma vie privée? Les données personnelles qui, dans certains cas peuvent vous mettre en valeur sur la toile, peuvent être exploitées par certaines personnes dont le but serait de nuire à votre vie privée et à votre(e) réputation Où sont ces données? Comment en (re)prendre le contrôle? Que faire en cas d atteinte à votre vie privée? + Quel que soit le support ou le média, sachez que vous avez un droit sur votre image. + Vous pouvez faire valoir ce droit sur toute publication qui vous concerne, quelle qu en soit la raison (atteinte à votre image, non-respect de votre vie-privée...) + Si un contenu qui vous concerne vous dérange, la première chose à faire est de contacter la personne qui a publié ce contenu et lui demander de retirer ou modifier cette publication. + Si cette personne ne répond pas, refuse ou ne peut être identifiée (anonymat), vous pouvez dans un deuxième temps faire la demande de retirer ce contenu auprès de la plateforme qui héberge le contenu (facebook, twitter, plateforme de blog wordpress, blogspot,...)

21 + Si vous ne pouvez obtenir de réponse ni de la personne, ni de l éditeur de la plateforme, vous pouvez vous diriger vers les ressources suivantes : - Portail officiel de signalement des contenus illicites de l Internet - Formulaire de dépôt de plainte en ligne de la CNIL - OCLCTIC (Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l Information et de la Communication) + Quelques adresses utiles pour bien maîtriser et entretenir votre vie privée sur la toile : - Un jeu qui porte un regard critique sur l usage d Internet et de la vie privée : - Protéger les données personnelles, accompagner l innovation, préserver les libertés individuelles avec la CNIL : - Internet sans crainte : GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 21

22 Contacts Coordonnées des référents réseaux sociaux dans votre établissement : + UCO Camille Tulik - + UCL Jean-Paul Pinte - Jean-Marc Assie - + UCLy Sylvain Léauthier - Bruno Devauchelle - + ICP O len Gaultier - Nicolas Bilet - Frédéric Rapinel - + ICT Joëlle Christien - Guide et conseil pratiques Directeur de la publication : Philippe Bordeyne Rédacteur en chef : Sylvain Léauthier Équipe de rédaction : Rémi François, Vincent Goubier, Bruno Devauchelle, Nicolas Bilet, Jean-Paul Pinte, Frédéric Rapinel, Sylvain Léauthier et les étudiants des 5 établissements de l UDESCA Maquette et illustrations : Service communication UCLy - Adèle Bailly Avril 2014

23

24 Prendre soin des autres, du BIEN COMMUN et de soi-même sur les réseaux sociaux Le web 2.0 et les réseaux sociaux sont de formidables espaces d expression. Échanger avec d autres personnes sur les réseaux sociaux, publier du contenu, partager un savoir, un état d âme ou une réflexion constituent une ouverture sur les autres et sur le monde. Mais la facilité et la rapidité avec laquelle nous pouvons publier du contenu ne doivent pas nous faire oublier notre responsabilité. Nous pouvons aussi prendre le temps de nous interroger sur nos pratiques et les enjeux qu elles soulèvent. Prendre en compte l autre, dans sa différence et dans sa liberté de participer ou pas aux échanges sur le web 2.0. Prendre en considération les biens communs, en apportant du contenu qui permette une construction collective de l information et de la connaissance. Enfin prendre soin de soi-même, et essayer de prendre du recul sur nos pratiques, avec ses injonctions de participer, de s affirmer et d aller toujours plus vite mais aussi avec les modèles économiques et vélléités politiques qui s intégrent aux outils du web 2.0.

CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE ENCADRANT L UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX

CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE ENCADRANT L UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE ENCADRANT L UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX Service émetteur : Direction des ressources humaines Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Dernière

Plus en détail

IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION

IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION Parce qu Internet est un espace public où les données publiées non protégées sont accessibles à tous, voici des conseils pour gérer au mieux votre image sur Internet! IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION

Plus en détail

Politique d utilisation des médias sociaux et des technologies de l information

Politique d utilisation des médias sociaux et des technologies de l information CA 06-02-2015 Annexe 10.1 Politique d utilisation des médias sociaux et des technologies de l information Janvier 2015 2 1. PRÉAMBULE La Fédération des médecins résidents du Québec (FMRQ) est une fédération

Plus en détail

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Communiqué de presse L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Objectif : Aider les managers à gérer la diversité religieuse au quotidien Alors que la question de l expression religieuse

Plus en détail

Xi Ingénierie. La performance technologique au service de votre e-commerce. Comment exploiter les cookies sur vos applications web en toute légalité?

Xi Ingénierie. La performance technologique au service de votre e-commerce. Comment exploiter les cookies sur vos applications web en toute légalité? Xi Ingénierie La performance technologique au service de votre e-commerce Comment exploiter les cookies sur vos applications web en toute légalité? Copyright 2012 Xi Ingénierie Toute reproduction ou diffusion

Plus en détail

Association des juristes de justice. Lignes directrices sur les médias sociaux

Association des juristes de justice. Lignes directrices sur les médias sociaux Association des juristes de justice Lignes directrices sur les médias sociaux Le 11 octobre 2013 1 Table des matières 1.0 Lignes directrices de l AJJ en matière de médias sociaux 2.0 Conditions d utilisation

Plus en détail

Guide à l intention des parents sur. 2014 ConnectSafely.org

Guide à l intention des parents sur. 2014 ConnectSafely.org Guide à l intention des parents sur 2014 ConnectSafely.org Les adolescents canadiens aiment socialiser en ligne et surtout partager des photos. L étude réalisée par MédiaSmarts en 2014, Jeunes Canadiens

Plus en détail

CHARTE D HEBERGEMENT DES SITES INTERNET SUR LA PLATE-FORME DE L ACADEMIE DE STRASBOURG

CHARTE D HEBERGEMENT DES SITES INTERNET SUR LA PLATE-FORME DE L ACADEMIE DE STRASBOURG CHARTE D HEBERGEMENT DES SITES INTERNET SUR LA PLATE-FORME DE L ACADEMIE DE STRASBOURG Version Octobre 2014 Rectorat de l académie de Strasbourg 6 Rue de la Toussaint 67975 Strasbourg cedex 9 1 Page 1/14

Plus en détail

La sécurité sur Internet

La sécurité sur Internet La sécurité sur Internet si on en parlait en famille? Petit guide à l usage des parents Internet pour tous Internet de demain Réalisé avec l aide du ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

PARAMÉTRER SON COMPTE

PARAMÉTRER SON COMPTE PARAMÉTRER SON COMPTE Petit rappel: Facebook, qu est-ce que c est? Un réseau social sur Internet qui permet de communiquer entre «amis». Sur Facebook, on peut : Se créer un réseau d amis Poster (publier)

Plus en détail

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête!

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! 18 SEPTEMBRE 2014 E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! Réputation : de quoi parle-t-on? «Ce que les gens disent ou pensent de moi» car ils l ont vu dans le journal, à

Plus en détail

Code d éthique Version révisée février 2011

Code d éthique Version révisée février 2011 Code d éthique Version révisée février 2011 Table des matières Introduction...3 1. Devoirs et obligations...4 1.1. Déclarations de la personne accompagnatrice... 4 1.2. Dispositions générales de la personne

Plus en détail

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d école des enfants est un moment privilégié durant lequel les enfants deviennent acteurs au sein de leur école, en faisant des propositions

Plus en détail

Décryptage. c o m p r e n d r e p o u r a g i r. Le coaching en individuel ou en équipe. Alain Boureau. Septembre 2006. Les Publications du Groupe BPI

Décryptage. c o m p r e n d r e p o u r a g i r. Le coaching en individuel ou en équipe. Alain Boureau. Septembre 2006. Les Publications du Groupe BPI Décryptage c o m p r e n d r e p o u r a g i r Le coaching en individuel ou en équipe Alain Boureau Septembre 2006 Les Publications du Groupe BPI Le coaching en individuel ou en équipe Premières ressources

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014 LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS Mardi 25 mars 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme

Plus en détail

Sur Internet. tout se sait Sachez-le Vos données personnelles : quels sont vos droits?

Sur Internet. tout se sait Sachez-le Vos données personnelles : quels sont vos droits? Sur Internet tout se sait Sachez-le Vos données personnelles : quels sont vos droits? Questions Êtes-vous abonné(e) à un réseau social? Avez-vous déjà créé un blog? Avez-vous cherché les informations attachées

Plus en détail

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF 10 REPÈRES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 MEN-DGESCO 2013 Sommaire 1. LES OBJECTIFS DU DISPOSITIF 2. LES ACQUISITIONS PRIORITAIREMENT VISÉES 3. LES LIEUX

Plus en détail

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com Les réseaux sociaux Chapitre 1 : Les réseaux sociaux Chapitre 2 : 14 moyens pour être plus visible sur Facebook Chapitre 3 : Comment créer un compte Facebook Chapitre 4 : Statistiques en France Les réseaux

Plus en détail

COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3

COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3 COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3 ÉLABORER SA STRATÉGIE DE PRÉSENCE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX EN 10 ÉTAPES Pour une institution de médiation, définir sa présence sur les réseaux sociaux

Plus en détail

KOSMOPOLEAD CHARTE DE BONNE CONDUITE DES UTILISATEURS

KOSMOPOLEAD CHARTE DE BONNE CONDUITE DES UTILISATEURS KOSMOPOLEAD CHARTE DE BONNE CONDUITE DES UTILISATEURS KOSMOPOLEAD est un réseau social qui a pour objectif de favoriser la collaboration ainsi l enrichissement et le partage des compétences professionnelles.

Plus en détail

Code d éthique de l ATTrueQ

Code d éthique de l ATTrueQ Code d éthique de l ATTrueQ Version 2009 Table des matières Introduction..3 1. Devoirs et obligations..4 1.1 Déclarations du travailleur de rue...4 1.2 Dispositions générales du travailleur de rue...6

Plus en détail

le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux

le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux qu est-ce qu un réseau social? définition Un réseau social est un site où l on peut échanger des informations (actualités, photos, vidéos ) avec des

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École Charte commentée

Charte de la laïcité à l École Charte commentée Charte de la laïcité à l École Charte commentée Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser»

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» Séquence «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» CADRE PREALABLE : - Présentation du projet au CESC du collège en juin 2014. - Présentation du projet à Mme la Principale en septembre

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

GUIDE DE PARTICIPATION DES JOURNALISTES AFP AUX RESEAUX SOCIAUX

GUIDE DE PARTICIPATION DES JOURNALISTES AFP AUX RESEAUX SOCIAUX 17.07.2013 GUIDE DE PARTICIPATION DES JOURNALISTES AFP AUX RESEAUX SOCIAUX GENERALITES Les réseaux sociaux font désormais partie du quotidien de milliards de personnes et l information, foisonnante, y

Plus en détail

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Accompagnez également vos enfants sur les réseaux sociaux! Mais que font donc les jeunes sur les réseaux sociaux? Ils socialisent comme l ont toujours fait les adolescents,

Plus en détail

Facebook. Pour une organisation ou une entreprise!

Facebook. Pour une organisation ou une entreprise! Facebook Pour une organisation ou une entreprise! Réalisé en mars 2010 Révisé en décembre 2010 Par : Sultana Ahamed, Isabelle Leblanc et Joline LeBlanc Qu est-ce que Facebook? Facebook est un réseau social

Plus en détail

ATELIERS. Leadership & Talents Féminins

ATELIERS. Leadership & Talents Féminins ATELIERS Leadership & Talents Féminins Social Builder accompagne la féminisation du management par des ateliers et formations dédiés au développement de savoir-être et compétences relationnelles et humaines

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

DE LA COHÉSION SOCIALE

DE LA COHÉSION SOCIALE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA COHÉSION SOCIALE Conseil supérieur de travail social Synthèse du Rapport Le partage d'informations dans l'action sociale et le travail social remis à Madame la Ministre Marisol

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

Utiliser les ressources numériques

Utiliser les ressources numériques Utiliser les ressources numériques à Sciences Po Bordeaux ACCÉDER AUX RESSOURCES NUMÉRIQUES Comment se connecter au wifi? 1 Choisir le wifi «SciencesPoBordeaux» 2 Entrer ses codes : Identifiant : prénom.nom

Plus en détail

Politique Utilisation des actifs informationnels

Politique Utilisation des actifs informationnels Politique Utilisation des actifs informationnels Direction des technologies de l information Adopté le 15 octobre 2007 Révisé le 2 juillet 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS... 3 2. DÉFINITIONS... 3

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE Le premier contact avec vos élèves est déterminant, il y a de nombreux éléments à prendre en compte pour le réussir. Un professeur doit

Plus en détail

Code d'éthique de la recherche

Code d'éthique de la recherche Code d'éthique de la recherche Ce texte reprend le code d'éthique de la FPSE de l'université de Genève, avec une adaptation des références aux instances académiques. Cette version est plus particulièrement

Plus en détail

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée Protégez l'environnement. N'imprimez ce document que si nécessaire Principes de Conduite ÉTHIQUE des affaires SPIE, l ambition partagée Les ENGAGEMENTS de SPIE LES 10 PRINCIPES DIRECTEURS COMPORTEMENT

Plus en détail

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Regards croisés entre parents et enfants! - Principaux résultats -! Décembre 2012! Arnaud ZEGIERMAN Directeur associé az@institut-viavoice.com Aurélien PREUD HOMME

Plus en détail

Graphisme Publicitaire

Graphisme Publicitaire Graphisme Publicitaire Le street marketing actif Game Corentin Luchart Sommaire Introduction 1. Les objectifs Promouvoir la gamme de services Google Dynamiser l image de marque en créant le buzz Amorcer

Plus en détail

Projet éducatif vacances enfants et adolescents

Projet éducatif vacances enfants et adolescents Projet éducatif vacances enfants et adolescents SOMMAIRE 1- Présentation du mouvement 2- Valeurs et finalités 3- Nos objectifs 4- Nos orientations éducatives 5- L équipe d encadrement 6- Les activités

Plus en détail

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise?

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? 4 Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? à quoi sert une newsletter? Objectifs et atouts Fabriquer sa newsletter Gérer vos envois

Plus en détail

La supervision en soins infirmiers

La supervision en soins infirmiers La supervision en soins infirmiers (article en deux parties : version jumelée) La pratique de la supervision en soins infirmiers étant peu courante en France et les écrits la concernant de même, bien que

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 7, WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada Présent dans plus

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

Facebook : Attention aux images!

Facebook : Attention aux images! Facebook : Attention aux images! Petit guide pratique destiné aux parents Par Jacques Henno, spécialiste des nouvelles technologies * Bien utilisé, Facebook constitue un fabuleux outil de communication.

Plus en détail

Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet

Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet Autour de l utilisation des téléphones portables Les jeunes ont, de manière générale, leur 1 er portable dès l entrée en 6 ème. 2 risques

Plus en détail

mon compte- LE 1 ER COMPTE sans banque utile économique fiable

mon compte- LE 1 ER COMPTE sans banque utile économique fiable mon compte- LE 1 ER COMPTE sans banque utile économique fiable 01 SOMMAIRE 100% UTILE p 4 Le 1 er compte sans banque 0% TOXIQUE p 6 Ce que Compte-Nickel vous épargne MAÎTRISEZ À 100% p 8 Les tarifs des

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DE LA PAGE FACEBOOK «FNE CENTRE-VAL DE LOIRE»

CHARTE D UTILISATION DE LA PAGE FACEBOOK «FNE CENTRE-VAL DE LOIRE» CHARTE D UTILISATION DE LA PAGE FACEBOOK «FNE CENTRE-VAL DE LOIRE» La Page Facebook «FNE Centre-Val de Loire» a pour objectif de développer une communauté internet conviviale autour des actualités du réseau

Plus en détail

Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux. Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité.

Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux. Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité. Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité. 24 janvier 2012 Page 2 Guide de rédaction Politique d

Plus en détail

Relation entre la mission et les valeurs:

Relation entre la mission et les valeurs: Le respect de la dignité des personnes et la recherche de relations justes et humaines L'esprit d'intégration et la synergie Le souci de l'intégrité de la Maison Vivre Relation entre la mission et les

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SITE www.danival.fr

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SITE www.danival.fr CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SITE www.danival.fr 1. OBJET - CHAMP D APPLICATION. 1.1. Principes généraux Le présent document (ci-après «les Conditions Générales d Utilisation») a pour objet de

Plus en détail

Bonnes pratiques RÉSEAUX SOCIAUX DES

Bonnes pratiques RÉSEAUX SOCIAUX DES Bonnes pratiques RÉSEAUX SOCIAUX DES Les réseaux sociaux sont des espaces sur Internet où les utilisateurs peuvent échanger, créer des liens, partager des opinions ou des informations entre amis, proches,

Plus en détail

CONDITIONS D UTILISATION DU SITE www.loreal-paris.fr

CONDITIONS D UTILISATION DU SITE www.loreal-paris.fr CONDITIONS D UTILISATION DU SITE www.loreal-paris.fr Nous vous souhaitons la bienvenue sur ce site dédié à la marque L Oréal Paris, accessible à l adresse URL suivante : www.loreal-paris.fr (le «Site»).

Plus en détail

Charte académique relative à L HEBERGEMENT DES SITES WEB

Charte académique relative à L HEBERGEMENT DES SITES WEB Charte académique relative à L HEBERGEMENT DES SITES WEB Académie de Grenoble - Janvier 2013 1 CHARTE ACADEMIQUE RELATIVE A L HEBERGEMENT DES SITES WEB OBJET Le serveur académique, placé sous la responsabilité

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

Les fondamentaux de la culture web

Les fondamentaux de la culture web Les fondamentaux de la culture web Gérer une situation de crise liée à une publication sur les réseaux sociaux 1 Table des matières Préambule..3 I. Facebook.4 1. Savoir distinguer un profil FB d une page

Plus en détail

Monde du travail & e-réputation : Comment se protéger des dérives du net? Comment tirer le meilleur parti du monde 2.0?

Monde du travail & e-réputation : Comment se protéger des dérives du net? Comment tirer le meilleur parti du monde 2.0? Monde du travail & e-réputation : Comment se protéger des dérives du net? Comment tirer le meilleur parti du monde 2.0? Soirée Carrières Réseaux Sociaux 31 mai 2011 Thibault BULABOIS Des définitions larges

Plus en détail

Taille d entreprise Moins de 50 salariés 0% De 50 à 250 salariés 40% De 251 à 5 000 salariés 40% Plus de 5 000 salariés 20%

Taille d entreprise Moins de 50 salariés 0% De 50 à 250 salariés 40% De 251 à 5 000 salariés 40% Plus de 5 000 salariés 20% Baromètre mené en juin 2014 auprès de 1 000 salariés d entreprises et 300 dirigeants/managers impliqués dans le pilotage des réseaux sociaux et du digital pour leurs entreprises de plus de 50 salariés.

Plus en détail

Guide pratique pour l utilisation des réseaux sociaux. Vos droits, vos responsabilités expliqués de manière simple

Guide pratique pour l utilisation des réseaux sociaux. Vos droits, vos responsabilités expliqués de manière simple Guide pratique pour l utilisation des réseaux sociaux Vos droits, vos responsabilités expliqués de manière simple Introduction 1. Introduction Saviez-vous que lorsque vous devenez membre d un réseau social

Plus en détail

Guide de recherche - 1 -

Guide de recherche - 1 - Guide de recherche 1. PAGE D ACCUEIL... 2 2. IDENTIFICATION... 4 3. RECHERCHE... 5 4. RÉSULTATS (SOUS FORME DE LISTE OU DE NOTICE DÉTAILLÉE) ET DISPONIBILITÉ... 6 5. DSI DIFFUSION SÉLECTIVE DE L INFORMATION...

Plus en détail

Procédure d utilisation de Wordpress pour les membres du RBDsanté

Procédure d utilisation de Wordpress pour les membres du RBDsanté Procédure d utilisation de Wordpress pour les membres du RBDsanté Adresse du site : www.rbdsante.be 1. Consultation des articles publics : immédiat, aucune restriction 2. Consultation des pages / articles

Plus en détail

«CADRE D ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET DES QUALIFICATIONS TOUT AU LONG DE LA VIE»

«CADRE D ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET DES QUALIFICATIONS TOUT AU LONG DE LA VIE» Confédération Européenne des Syndicats 1 Union des Confédérations de l Industrie et des Employeurs d Europe UNICE/UEAPME 2 Centre Européen des Entreprises à Participation Publique et des Entreprises d

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

PERSONAL BRANDING. Wahid Rouhli. www.wahidrouhli.com

PERSONAL BRANDING. Wahid Rouhli. www.wahidrouhli.com PERSONAL BRANDING Wahid Rouhli www.wahidrouhli.com PERSONAL BRANDING??!! «Définit comme l art de promouvoir sa marque personnelle grâce à des techniques marketing utilisant au maximum les outils web 2.0

Plus en détail

Twitter et Netvibes pour la veille

Twitter et Netvibes pour la veille Personnaliser sa veille en santé publique Twitter et Netvibes pour la veille Laetitia Haroutunian Documentaliste, Inpes Au programme! Introduction : définitions et enjeux de la veille! Quelques conseils

Plus en détail

«le net, la loi et toi»

«le net, la loi et toi» Sélection téléchargeable sur le site du CRDP, rubrique «librairie» http://crdp.ac-besancon.fr/index.php?id=245 Coupe nationale biennale des élèves citoyens 2012, pour collégiens et lycéens «le net, la

Plus en détail

Développement personnel

Développement personnel Développement personnel 50 REPÉRAGE DES TALENTS : COMPÉTENCES ET PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE Repérer dans l'organisation les "talents" nécessaires à l'atteinte des objectifs de l'entreprise Construire

Plus en détail

Utiliser le site Voyages-sncf.com

Utiliser le site Voyages-sncf.com voyages-sncf.com 17 mars 2014 p 1 Utiliser le site Voyages-sncf.com Avec ce tutoriel, vous apprendrez à utiliser le site de la SNCF dédié aux trajets grandes lignes et plus particulièrement à : rechercher

Plus en détail

Safersurfing Sécurité sur les réseaux sociaux

Safersurfing Sécurité sur les réseaux sociaux Safersurfing Sécurité sur les réseaux sociaux En collaboration avec École et TIC Mentions légales Éditeur Auteur Photos educa.ch Prévention Suisse de la Criminalité www.skppsc.ch büro z {grafik design},

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 4 2. OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 4 ANS À 5 ANS

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD AVANT-PROPOS Établissement public, l Agence Française de Développement exerce une mission d intérêt public, principalement à l international. CHARTE D ÉTHIQUE

Plus en détail

Intervention de l association Fréquences Ecoles le mardi 27 Novembre

Intervention de l association Fréquences Ecoles le mardi 27 Novembre Synthèse du contenu des différentes actions de la Quinzaine d animations, de prévention et d information autour de l Internet, des réseaux sociaux et des relations aux écrans du 26 Novembre au 8 Décembre

Plus en détail

ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE

ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE Lorraine ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE Une charte informatique définit les règles d utilisation du système d information (équipements, logiciels, messagerie, fichiers

Plus en détail

Fiche métier : Le Community Manager

Fiche métier : Le Community Manager Fiche métier : Le Community Manager Le métier de Community Manager, en quoi cela consiste? 1) Un métier neuf La notion de community management étant relativement récente, il n en existe pas de véritable

Plus en détail

Manuel d utilisation de mon.vie-publique.fr

Manuel d utilisation de mon.vie-publique.fr Manuel d utilisation de mon.vie-publique.fr Sommaire Présentation Accéder à mon.vie-publique.fr Ma page : votre page d accueil personnelle Votre profil Modifier les données de votre profil Configuration

Plus en détail

Comment le digital redéfinit les frontières de la communication interne et externe en entreprise? LES DERNIÈRES TROUVAILLES EN MATIÈRE DE TRANSFORMATION DIGITALE Quel est le quotient intellectuel digital

Plus en détail

FEUILLET D INFORMATION! " Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook.

FEUILLET D INFORMATION!  Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook. AOÛT 2012 FEUILLET D INFORMATION " Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook. À chaque fois que vous utilisez Facebook, votre photo de profil vous suit. CONSEIL

Plus en détail

emploi visibilité sur Internet Développer sa pour trouver un EYROLLES emploi & carrière Patrice de BROISSIA Laëtitia FERRER

emploi visibilité sur Internet Développer sa pour trouver un EYROLLES emploi & carrière Patrice de BROISSIA Laëtitia FERRER EYROLLES emploi & carrière Patrice de BROISSIA Laëtitia FERRER Développer sa visibilité sur Internet pour trouver un emploi Bâtir une stratégie de carrière, mener une recherche active 4 profils pour identifier

Plus en détail

Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique. La commercialisation du livre dans l univers numérique

Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique. La commercialisation du livre dans l univers numérique Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique 21 octobre 2010 - Institut océanographique de Paris La commercialisation du livre dans l univers numérique IV. Webmarketing et outils sociaux

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

DÉBUTER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX

DÉBUTER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX DÉBUTER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX Le rôle des réseaux sociaux est de chercher à se faire connaître afin d agrandir ses relations amicales ou professionnelles. Ainsi, grâce à divers réseaux sociaux vous

Plus en détail

Facebook et autres médias sociaux

Facebook et autres médias sociaux Facebook et autres médias sociaux Guide pour un usage sécuritaire et responsable à l intention des élèves et des parents Collège François-de-Laval (Petit Séminaire de Québec) août 2011 Les médias sociaux,

Plus en détail

E - R E P U TAT I O N D E S I N D I V I D U S ( P E R S O N A L B R A N D I N G )

E - R E P U TAT I O N D E S I N D I V I D U S ( P E R S O N A L B R A N D I N G ) 14 MARCH A L A N A L L M A N A S S O C I A T E S A C A D A M Y 2014 E - R E P U TAT I O N D E S I N D I V I D U S ( P E R S O N A L B R A N D I N G ) L E S E N J E U X S O M M A I R E L E S R I S Q U E

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Rotary et réseaux sociaux. Séminaire Image Publique du Rotary oct. 2012 Rotary et réseaux sociaux Jacqueline Fétis

Rotary et réseaux sociaux. Séminaire Image Publique du Rotary oct. 2012 Rotary et réseaux sociaux Jacqueline Fétis Rotary et réseaux sociaux Séminaire Image Publique du Rotary oct. 2012 Rotary et réseaux sociaux Jacqueline Fétis Sommaire définition d un réseau social qui les utilise? quels outils? nos objectifs de

Plus en détail

13 NOVEMBRE 2007. Synthèse des contributions des militants MOUVEMENT DEMOCRATE sur proposition de la

13 NOVEMBRE 2007. Synthèse des contributions des militants MOUVEMENT DEMOCRATE sur proposition de la 13 NOVEMBRE 2007 Synthèse des contributions des militants MOUVEMENT DEMOCRATE sur proposition de la C H A R T E E T H I Q U E présentée par François Bayrou au Forum des Démocrates Seignosse 13-16 septembre

Plus en détail

Viadeo, prêt à l emploi. livret de formation pour les particuliers

Viadeo, prêt à l emploi. livret de formation pour les particuliers Viadeo, prêt à l emploi livret de formation pour les particuliers sommaire Objectifs de la formation Cette formation, dispensée par Viadeo et Orange, poursuit un triple objectif : vous aider à comprendre

Plus en détail

Camping, une suite pour développer & fidéliser votre clientèle sur tous les canaux Internet

Camping, une suite pour développer & fidéliser votre clientèle sur tous les canaux Internet Camping, une suite pour développer & fidéliser votre clientèle sur tous les canaux Internet appyourself répond à tous vos besoins de communication sur Internet Votre Client Vous Nous Quelles sont ses habitudes?

Plus en détail

DONNEES PERSONNELLES ET COOKIES HIKINGONTHEMOON.COM

DONNEES PERSONNELLES ET COOKIES HIKINGONTHEMOON.COM DONNEES PERSONNELLES ET COOKIES HIKINGONTHEMOON.COM I - Collecte de données par HIKINGONTHEMOON.COM A quoi servent vos données? Vos données font l objet de traitements informatiques permettant la gestion

Plus en détail

Annule : Politique relative à l utilisation des technologies de l information de la Commission scolaire. 1. TITRE... 2 2. CONTEXTE...

Annule : Politique relative à l utilisation des technologies de l information de la Commission scolaire. 1. TITRE... 2 2. CONTEXTE... Approbation : CC-120424-3691 Amendement : Annule : Règlement Politique Pratique de gestion S U J E T : Politique relative à l utilisation des technologies de l information de la Commission scolaire. TABLE

Plus en détail

coaching et formation en entreprise passons au niveau supérieur

coaching et formation en entreprise passons au niveau supérieur coaching et formation en entreprise passons au niveau supérieur Au-delà de l approche économique et technique des problèmes, la performance durable passe aussi par un travail sur les comportements des

Plus en détail

Mag. Solution marketing sur application mobile. Communiquez directement dans la poche de vos clients!

Mag. Solution marketing sur application mobile. Communiquez directement dans la poche de vos clients! http5000 Mag Communiquez directement dans la poche de vos clients! Solution marketing sur application mobile Retrouvez ce magazine et tous les autres numéros sur notre application mobile Tapez http5000

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION. Date de dernière mise à jour et d entrée en vigueur : 11 mai 2015.

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION. Date de dernière mise à jour et d entrée en vigueur : 11 mai 2015. CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION Date de dernière mise à jour et d entrée en vigueur : 11 mai 2015. Les présentes CGU sont disponibles sur le site internet www.catchmysong.com ainsi que dans l application

Plus en détail

Avant-propos. Pourquoi s intéresser à la conversion?

Avant-propos. Pourquoi s intéresser à la conversion? Avant-propos La conversion, c est l art de transformer les internautes en clients ou en membres, mais pas seulement! C est aussi inciter les visiteurs à accomplir les actions nécessaires à la réalisation

Plus en détail