Pour un comportement éthique sur le web et les réseaux sociaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pour un comportement éthique sur le web et les réseaux sociaux"

Transcription

1 Instituts et Universités Catholiques de France Pour un comportement éthique sur le web et les réseaux sociaux - GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES -

2

3 EDITO «Depuis quelques années, les recteurs des instituts et universités catholiques de France souhaitaient qu une charte éthique de l utilisation des réseaux sociaux soit mise à la disposition de leurs communautés universitaires. Il en va des valeurs portées par les établissements de l UDESCA, notamment la volonté d aider chacun à se construire d une manière respectueuse de soi-même, d autrui et du bien commun. Cette plaquette est le fruit d un séminaire qui s est tenu à Lyon en octobre Je remercie celles et ceux qui ont œuvré à son élaboration. Les journées inter-cathos de mars 2014 à Toulouse seront l occasion d une première diffusion. Nous voulons que nos campus assument leur mission éducative en tirant partie des opportunités offertes par les technologies du numérique. Cela suppose une vigilance éthique qui passe par de nouveaux apprentissages, au plan technique certes, mais aussi au plan des manières d être. Je compte sur chacun d entre vous pour l assimilation des enjeux décrits dans cette charte et pour la mise en réseau de l expérience de nos cinq institutions dans ce domaine.» Philippe Bordeyne, Président de l UDESCA GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 3

4 sommaire pourquoi les universités catholiques doivent réfléchir sur une éthique des réseaux sociaux? valeurs fondatrices Le rapport à soi le rapport aux autres le rapport à l information le rapport au temps Le rapport aux outils et à la technique le rapport à l apprendre et ma vie privée? contacts p. 5 p. 6-7 p. 8-9 p p p p p p p. 22

5 Pourquoi les universités catholiques doivent réfléchir sur une éthique des réseaux sociaux? Le choix d être présent aussi bien sur les réseaux sociaux que dans l utilisation et le développement de l ensemble des technologies actuelles et à venir relève d un droit à la liberté et d un devoir de responsabilité. Celui-ci implique que nous nous interrogions sur les manières chrétiennes d être humain, d agir en humain, dans un tel contexte. Les implicites du développement économique et technologique doivent être levés et interrogés. Nous pensons qu ils doivent passer de l allant de soi, l évidence, à l action consciente et référée. Cela suppose d être acteur de ces évolutions, mais jamais sans les interroger, sans les «juger» 1. Les réseaux sociaux numériques, dernière grande évolution des usages des technologies numériques, sont révélateurs de modes de vivre ensemble qui, s appuyant sur des traditions, embarquent de nouvelles formes induites par les outils mis en place. Chacun des outils technologiques support de ces usages «embarque» de l intention humaine, inscrite parfois au coeur des algorithmes qui les fondent 2 : réputation, popularité, reconnaissance... Ils intègrent aussi des modèles de société fondés sur des projets politiques et économiques qui aboutissent à une convergence de vues dans le soutien au numérique. Faire une analyse et des propositions en terme de valeurs, c est affirmer des choix, fondés sur une vision de l homme et de la société, et proposer d y inscrire les codes de l action encadrée par la charte d usage. 1. Jacques Ellul, le bluff technologique, Paris, Hachette Pluriel, 2012 (3è édition) 2. Dominique Cardon, La démocratie Internet. Promesses et limites, Seuil, coll. «La république des idées», 2010 GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 5

6 valeurs fondatrices la liberté + L être social qu est l humain est potentiellement un être sous influence : influence de l autre, influence de soi, influence des outils, influence économique et politique, voire idéologique. + Le choix de la liberté, c est d être en mesure de situer ces influences et de conduire sa vie en les prenant en compte, en les orientant si nécessaire. + Dans les réseaux sociaux, cette conscience des contextes est essentielle pour définir l action. le respect + La diversité est l indispensable socle que les réseaux sociaux nous invitent à explorer. + L autre que les réseaux sociaux peuvent déshumaniser s impose à nous. Il faut le respecter pour permettre la recherche du bien commun. l engagement + Le numérique, objet de culture et de consommation, oblige chacun à se situer comme acteur. + L engagement personnel et collectif implique une vision du social qui repose sur des valeurs d une humanité de plus en plus reliée.

7 la responsabilité + L impact de la parole est de plus en plus important dans notre société, notamment au sein des réseaux sociaux. Par conséquent, la nécessité de la responsabilité personnelle dans les prises de parole doit être développée. l intériorité + De l intimité à l extimité 1, l expression de soi peut perdre toute authenticité. + La nécessité d intériorité se heurte au rythme des réseaux sociaux, qui tend à développer l impatience et l immédiateté via l accélération des communications. + Le retour à soi est un impératif pour qui veut assurer la qualité d une participation authentique. + Redonner sens aux temps et aux espaces des interactions numériques et humaines, c est laisser de la place à un travail intérieur dans le quotidien. 1 : L extimité est le désir de rendre visibles certains aspects de soi jusque là considérés comme relevant de l intimité (Serge Tisseron)

8 le rapport à soi questions Qu est ce que le respect de soi? Ce que je dis et montre de moi L image que je veux donner de moi La transparence, l usage de l anonymat, l être soi-même Quel engagement personnel dans ce que l on diffuse? L interdépendance de l être réel et l être virtuel L étayage des propos tenus Quelle autorégulation de ses publications? Le choix de la liberté d expression La qualité d expression La pertinence et la cohérence des propos La capacité au silence et à l écoute réflexions La question de la vie privée au travers des réseaux sociaux n est pas nouvelle, mais elle se complexifie dans la mesure où il n est plus possible de contrôler ses informations personnelles. Il y a également le risque, au travers des réseaux sociaux, d exploitation des données personnelles à des fins commerciales. Les réseaux sociaux permettent l émancipation sur des sujets de discussion, mais aussi des déchaînements pouvant entraîner des propos ou des images dégradantes, faisant rapidement le tour d un cercle d amis ou de connaissances, ou parfois le tour de la planète en étant repris par les médias. Il faut donc réfléchir aux conséquences qu une discussion peut avoir sur ces réseaux. Les réseaux sociaux nous poussent à nous exprimer continuellement. Cela ne doit pas nous faire oublier que la discrétion, la posture de s abstenir de prendre la parole et de simplement écouter est aussi possible, et parfois utile, pour nous comme pour les autres.

9 conseils pratiques Liberté et responsabilité + Chacun a le choix de publier ce qu il souhaite à propos de sa vie personnelle ou professionnelle. Ce que vous publiez peut être lu par un grand nombre de personnes, même si cela n est destiné qu à des personnes proches. Être transparent, être soi-même + Ne trichez pas sur votre identité ou vos intentions. S identifier peut permettre de mieux contribuer à une discussion, un travail ou une réflexion. + Vous pouvez publier de manière anonyme sur certains espaces, mais cela ne doit pas faire oublier le respect des autres, ni votre propre responsabilité. Considérer que ce que vous publiez peut être vu par un très grand nombre de personnes, très longtemps + Il devient très difficile de savoir qui peut avoir accès ou pas à ce que vous publiez sur un réseau social, un blog ou une application web. + La frontière entre espaces privés et espaces publics devient de plus en plus floue. + Considérez que ce que vous publiez sur internet est enregistré, stocké, et potentiellement utilisable ou consultable par des applications tierces, ou des personnes qui ne sont pas concernées par votre publication. Réfléchir avant de publier + Prenez un peu de recul ou un peu de temps avant de publier ; parfois nous publions trop rapidement, sous le coup de l émotion. + Prendre le temps de la relecture est souvent utile. Tout contrôler n est plus possible + Sur certaines plateformes, ce que nous publions ne nous appartient pas. + Nous ne pouvons pas contrôler ce que les autres disent de nous, notre identité numérique ne nous appartient pas sur le web 2.0. Savoir parfois rester silencieux et ne pas publier + Sur les réseaux sociaux où l expression et l affirmation de soi sont pérpétuellement encouragés, la discrétion et le silence sont parfois salutaires! GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 9

10 le rapport aux autres questions Qu est ce que le respect de la vie privée? Acceptation du refus, de l opposition, des limites de l autre Anticipation, représentation de l impact sur l autre Compréhension des frontières et de leur perméabilité Quel respect dois-je aux autres? Ce que je dis des autres Mesurer les limites Quelle place donner aux autres? Est-ce que tout le monde va pouvoir s engager, participer? Ne risque-t-on pas de laisser des personnes de côté? Comment faire pour que les réseaux sociaux soient un facteur d inclusion et non d exclusion? Que montrer aux autres? Avec ou sans leur consentement La gestion des conversations et des échanges réflexions Les réseaux sociaux permettent de se regrouper en communautés d intérêts, mais il est important de ne pas enfermer des personnes ou des groupes dans des dynamiques trop communautaristes. Nous avons tendance à communiquer avec des personnes de même classe que nous, du même environnement. L ouverture vers ceux qui ne possèdent pas de point commun avec nous doit toujours être possible. Il s agit également de prendre en compte ceux qui ne peuvent ou qui ne veulent accéder aux réseaux sociaux. Il ne faut pas qu ils soient discriminés. Les réseaux sociaux doivent intégrer et non discriminer. Les réseaux sociaux ne doivent pas exclure, notre utilisation doit donner les mêmes chances à tous, quel que soit l âge, l usage ou les moyens des personnes. Il y a, avec le développement des nouvelles technologies, un «conformisme numérique», celui d une norme communément acceptée : celle d être tous connectés. L inverse tendant à une forme d exclusion sociale et donc d isolement. Parler privé en public : C est une nouvelle forme de communication sur les réseaux sociaux. Une discussion interpersonnelle peut-être lue par des personnes extérieures à cet échange. Il faut prendre en compte cette visibilité nouvelle de nos échanges privés.

11 conseils pratiques Veillez à ce que vos propos n affectent pas d autres personnes physiques (amis, famille ) ou morales (établissements, entreprises), qu ils ne soient pas diffamatoires ou injurieux. La liberté d expression est fondamentale, mais le respect de l autre l est tout autant. Respectez les personnes que vous ne connaissez pas (inconnus, personnages publics) comme vous respectez vos proches. + Certaines conversations interpersonnelles sont potentiellement visibles par un très grand nombre de personnes, mais cela ne vous donne pas forcément le droit de lire ou d intervenir si cette discussion ne vous concerne pas. + Quand vous publiez des éléments sur d autres personnes, posezvous toujours la question de ce qu elle peut ressentir : est-ce que cela ne lui pose pas de problèmes? + Nommer quelqu un, publier la photo d une personne engage votre responsabilité. Il est toujours préférable de contacter ceux que l on veut citer avant qu ils ne s en aperçoivent d eux-mêmes. + Pensez aussi à ceux qui ne sont pas présents sur les réseaux sociaux (par choix, par usage ou par contrainte), et faites en sorte de les informer et de les intégrer avec les outils qu ils utilisent (mail, téléphone ) Soyez vigilants lorsque vous publiez des informations nominatives sur d autres personnes (citation du nom, identification de personnes sur des photos...). Prenez conscience que cet élément publié constituera un élément de son identité numérique. GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 11

12 rapport à l information et au savoir QUESTIONS & RéfLExIONS Quelle circulation des savoirs au-delà des murs de l université? Développer la veille informationnelle. Articuler savoirs externes et parcours d étude. Les écrans, ouverture vers les savoirs Naviguer, repérer et prendre des notes. Discerner et choisir De nouvelles compétences cognitives Maîtriser la charge cognitive induite par la multiplicité des sources et des supports. Développer l autodirection et l autorégulation Collaborer pour mieux apprendre Dépasser l individuel pour s enrichir de la conscience collective. Développer le sens du partage et l enrichissement bien commun. Faire de l usage des réseaux sociaux numériques des opportunités pour apprendre.

13 conseils pratiques Apporter une information de qualité + Publier de l information suppose de choisir l espace et la temporalité adaptés à celui-ci. + Respectez les règles, objectifs et usages prévus par les sites sur lesquels vous publiez. N utilisez pas à mauvais escient des espaces pour faire la promotion de vous ou de vos intérêts. + La qualité de vos contributions dépend de leur pertinence et non pas de leur seule popularité. Ce n est qu en apportant du contenu de qualité sur le bon espace et au bon moment que cela sera utile à la fois pour les autres et pour vous-même. Corriger les erreurs, améliorer ses publications + Si vous avez fait une erreur, n hésitez pas à la corriger, ou à apporter un correctif. Cela est utile, car les contenus sur le web sont très souvent visibles et accessibles de manière durable. + Les espaces collaboratifs permettent d améliorer ses propos avec l aide des autres. Avoir le souci de la qualité est une attitude appréciée des lecteurs. Citer la source, citer l auteur, respecter le droit + Le droit de citation, l emprunt d idées doit toujours s accompagner de la citation la plus exacte de la source. + Vérifiez que la source utilisée est pertinente. Respecter la confidentialité des informations + Publier des informations suppose de vérifier que l on en a l autorisation. Dans certains contextes, personnels ou professionnels, la confidentialité est une règle incontournable. Renseignez-vous en cas de doute. Prendre de la distance et discerner + Prenez le temps d analyser les documents reçus avant de publier une réponse, une contribution. + Choisir les sources, les nommer, les confronter laisse au lecteur la possibilité de réfléchir, de construire sa propre pensée. GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 13

14 le rapport au temps questions Doit-on être capable de se déconnecter, de se passer des écrans? Comment gérer son temps en utilisant les réseaux sociaux? A-t-on encore le droit à l ennui? A-t-on encore le droit à la solitude? Quelle est la place de la contemplation? réflexions Une prise de distance sur nos comportements et usages est toujours intéressante. La multiplication des écrans, des alertes et notifications rend nos activités très découpées. Il faut aussi s interroger sur ce que nous devenons avec l utilisation de ces objets. Il faut différencier urgence et importance : une information importante n est pas forcément urgente. Les alertes, notifications des outils web nous contraignent à un temps que nous n avons pas forcément choisi.

15 III IV conseils pratiques Instaurez des temps de déconnexion. + Ne perdez pas de vue que le temps des réseaux sociaux est souvent le temps de l instantanéité, du très court-terme et donc parfois de la sensation et de l émotion. Il faut savoir prendre du recul, et donc du temps pour comprendre, lire et publier. + L utilisation des smartphones lors de moments de pauses réduit aussi les temps pendant lequel l esprit peut vagabonder. Prenez le temps de l ennui! + Si vous en ressentez le besoin, supprimez les notifications et alertes pour des outils ou informations qui ne nécessitent pas d être alerté immédiatement. + Posez-vous la question de la nécessité de l urgence : ai-je besoin de connaitre tout de suite cette information? + Prenez le temps de paramétrer et de régler les notifications et alertes des outils que vous utilisez. Retirez les s et notifications en push si vous pensez que cela n est pas utile. X X I X II I II IX III V II V V I V GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 15

16 Le rapport aux outils et à la technique QUESTIONS & RéfLExIONS Les réseaux sociaux sont des outils : un outil n est jamais neutre, il y a une intention humaine (commerciale, politique, ) dans l outil. Lorsque nous faisons un lien vers une page, nous donnons de l importance à ce lien au travers des algorithmes de Google et des autres moteurs de recherche.

17 conseils pratiques + Renseignez-vous sur les services et applications avant de les utiliser. + Soyez vigilant face à la publicité et la médiatisation des nouveautés technologiques, et face à la communication des acteurs de l économie du web 2.0. Les services, applications, machines ont des possibilités et des limites fixées par les concepteurs. Les connaître est indispensable pour en avoir un usage responsable. + Quand vous faites un lien vers une autre page, via votre site, blog ou compte de réseau social, prenez conscience que vous renforcez la visibilité de cette page (par les algorithmes des moteurs de recherche). inscription GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 17

18 Le rapport à l apprendre questions & réflexions Quelle circulation des savoirs au-delà des murs de l université? Développer la veille informationnelle. Articuler savoirs externes et parcours d étude. Les écrans, ouverture vers les savoirs Apprendre à utiliser les outils de manière adaptée. Naviguer, repérer et prendre des notes. Discerner et choisir les savoirs malgré la difficulté à en repérer le cadre et les limites. Enrichir l espace pédagogique par des propositions s appuyant sur le potentiel numérique. Collaborer pour mieux apprendre Dépasser l individuel pour s enrichir de la conscience collective. Développer le sens du partage et l enrichissement du bien commun. Faire de l usage des réseaux sociaux numériques des opportunités pour apprendre.

19 conseils pratiques Favoriser l apprendre + Enrichir la pédagogie en diversifiant les activités d apprentissages. + Intégrer les sources multiples comme base d une réflexion critique. + Développer les méthodes personnelles de travail autonome. + Mettre à profit les réseaux sociaux pour confronter ses apprentissages avec d autres. + Utiliser davantage les réseaux pour collaborer avec les pairs. Développer de nouvelles formes de réflexion + Réfléchir au sens des informations reçues en regard de ses connaissances antérieures. + Développer sa connaissance du fonctionnement des réseaux sociaux. Se situer par rapport au vivre et agir ensemble pour mieux apprendre + Se situer par rapport aux communautés et au communautarisme. + Développer des stratégies d échanges en ligne qui permettent de construire des apprentissages. + Refuser et s opposer aux rumeurs, tentatives de diffusion d information fausses ou déformées. + S attacher à la qualité des informations que l on veut partager. Animer et développer des activités pour apprendre sur les réseaux sociaux numériques + Mettre en place des utilisations des réseaux en lien avec les apprentissages. + Sécuriser les espaces de travail collaboratif pour mieux collaborer en groupe. + Animer et réguler une communauté en ligne pour qu elle aide à apprendre. GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 19

20 et ma vie privée? Les données personnelles qui, dans certains cas peuvent vous mettre en valeur sur la toile, peuvent être exploitées par certaines personnes dont le but serait de nuire à votre vie privée et à votre(e) réputation Où sont ces données? Comment en (re)prendre le contrôle? Que faire en cas d atteinte à votre vie privée? + Quel que soit le support ou le média, sachez que vous avez un droit sur votre image. + Vous pouvez faire valoir ce droit sur toute publication qui vous concerne, quelle qu en soit la raison (atteinte à votre image, non-respect de votre vie-privée...) + Si un contenu qui vous concerne vous dérange, la première chose à faire est de contacter la personne qui a publié ce contenu et lui demander de retirer ou modifier cette publication. + Si cette personne ne répond pas, refuse ou ne peut être identifiée (anonymat), vous pouvez dans un deuxième temps faire la demande de retirer ce contenu auprès de la plateforme qui héberge le contenu (facebook, twitter, plateforme de blog wordpress, blogspot,...)

21 + Si vous ne pouvez obtenir de réponse ni de la personne, ni de l éditeur de la plateforme, vous pouvez vous diriger vers les ressources suivantes : - Portail officiel de signalement des contenus illicites de l Internet - Formulaire de dépôt de plainte en ligne de la CNIL - OCLCTIC (Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l Information et de la Communication) + Quelques adresses utiles pour bien maîtriser et entretenir votre vie privée sur la toile : - Un jeu qui porte un regard critique sur l usage d Internet et de la vie privée : - Protéger les données personnelles, accompagner l innovation, préserver les libertés individuelles avec la CNIL : - Internet sans crainte : GUIDE ET CONSEILS PRATIQUES page 21

22 Contacts Coordonnées des référents réseaux sociaux dans votre établissement : + UCO Camille Tulik - + UCL Jean-Paul Pinte - Jean-Marc Assie - + UCLy Sylvain Léauthier - Bruno Devauchelle - + ICP O len Gaultier - Nicolas Bilet - Frédéric Rapinel - + ICT Joëlle Christien - Guide et conseil pratiques Directeur de la publication : Philippe Bordeyne Rédacteur en chef : Sylvain Léauthier Équipe de rédaction : Rémi François, Vincent Goubier, Bruno Devauchelle, Nicolas Bilet, Jean-Paul Pinte, Frédéric Rapinel, Sylvain Léauthier et les étudiants des 5 établissements de l UDESCA Maquette et illustrations : Service communication UCLy - Adèle Bailly Avril 2014

23

24 Prendre soin des autres, du BIEN COMMUN et de soi-même sur les réseaux sociaux Le web 2.0 et les réseaux sociaux sont de formidables espaces d expression. Échanger avec d autres personnes sur les réseaux sociaux, publier du contenu, partager un savoir, un état d âme ou une réflexion constituent une ouverture sur les autres et sur le monde. Mais la facilité et la rapidité avec laquelle nous pouvons publier du contenu ne doivent pas nous faire oublier notre responsabilité. Nous pouvons aussi prendre le temps de nous interroger sur nos pratiques et les enjeux qu elles soulèvent. Prendre en compte l autre, dans sa différence et dans sa liberté de participer ou pas aux échanges sur le web 2.0. Prendre en considération les biens communs, en apportant du contenu qui permette une construction collective de l information et de la connaissance. Enfin prendre soin de soi-même, et essayer de prendre du recul sur nos pratiques, avec ses injonctions de participer, de s affirmer et d aller toujours plus vite mais aussi avec les modèles économiques et vélléités politiques qui s intégrent aux outils du web 2.0.

Les bonnes pratiques sur les médias sociaux LE GUIDE. Entrée

Les bonnes pratiques sur les médias sociaux LE GUIDE. Entrée direction de LA COMMUNICATION Les bonnes pratiques sur les médias sociaux LE GUIDE Entrée Ce document s adresse à vous, collaborateurs du Groupe La Poste, dès lors que : vous participez ou souhaitez participer

Plus en détail

Politique encadrant l utilisation des médias sociaux au Collège de Rosemont

Politique encadrant l utilisation des médias sociaux au Collège de Rosemont 1410 C.A.310.VI.a Politique encadrant l utilisation des médias sociaux au Collège de Rosemont Responsabilité de gestion: Direction des affaires étudiantes et des communications Date d approbation : 2015

Plus en détail

Charte d utilisation des réseaux/médias sociaux numériques IUT de Rennes

Charte d utilisation des réseaux/médias sociaux numériques IUT de Rennes Charte d utilisation des réseaux/médias sociaux numériques IUT de Rennes 1/8 Les réseaux sociaux font aujourd hui partie intégrante de notre quotidien. Les lieux d échanges sur internet sont de plus en

Plus en détail

Utiliser les ressources numériques

Utiliser les ressources numériques Utiliser les ressources numériques à Sciences Po Bordeaux ACCÉDER AUX RESSOURCES NUMÉRIQUES Comment se connecter au wifi? 1 Choisir le wifi «SciencesPoBordeaux» 2 Entrer ses codes : Identifiant : prénom.nom

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Les outils de communication

Les outils de communication FICHE DE SYNTHÈSE Module 8 Les outils de communication - MODULE SEMAINE 8 - SOMMAIRE : I) Les différents média de communication...2 II) Savoir tirer parti des réseaux sociaux...2 1/6 I) LES DIFFÉRENTS

Plus en détail

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement 16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement Rencontre sur le thème «Une Solidarité Collective au service des Malades et des Aidants» Lundi 21 Septembre

Plus en détail

ItsLearning TUTORIEL : «CRÉER UN COURS» Hervé Mevel LYCÉE SAINT-JOSEPH JANVIER 2014

ItsLearning TUTORIEL : «CRÉER UN COURS» Hervé Mevel LYCÉE SAINT-JOSEPH JANVIER 2014 ItsLearning TUTORIEL : «CRÉER UN COURS» Hervé Mevel LYCÉE SAINT-JOSEPH JANVIER 2014 Sommaire : 1. Phase n 1 Je crée mon espace de cours. 2. Phase n 2 J explore l espace de cours que je viens de créer :

Plus en détail

Atelier d animation «Le respect sur le terrain et sur Internet»

Atelier d animation «Le respect sur le terrain et sur Internet» Temps estimé: 20 min Intégré à la séance d entraînement GUIDE PRATIQUE POUR LES EDUCATEURS Atelier d animation «Le respect sur le terrain et sur Internet» 1 ATELIER D ANIMATION ENGAGEMENT CITOYEN Cet atelier

Plus en détail

IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION

IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION Parce qu Internet est un espace public où les données publiées non protégées sont accessibles à tous, voici des conseils pour gérer au mieux votre image sur Internet! IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION

Plus en détail

PARAMÉTRER SON COMPTE

PARAMÉTRER SON COMPTE PARAMÉTRER SON COMPTE Petit rappel: Facebook, qu est-ce que c est? Un réseau social sur Internet qui permet de communiquer entre «amis». Sur Facebook, on peut : Se créer un réseau d amis Poster (publier)

Plus en détail

Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education

Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education Jeudi 19 décembre 2013 Programme de la présentation interactive Faire entrer l École dans l ère du numérique Introduction de Catherine

Plus en détail

Section 3. Promouvoir une utilisation responsable des ressources informatiques. Assurer une protection des renseignements personnels.

Section 3. Promouvoir une utilisation responsable des ressources informatiques. Assurer une protection des renseignements personnels. SECTION 3 : ADMINISTRATION CENTRALE Titre de la procédure: Utilisation des médiaux sociaux Politique : En vertu de la politique 3.1 : Relations : La direction de l éducation doit assurer le traitement

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX

POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX 1- CONTEXTE Compte tenu de la popularité et de l influence grandissantes des médias sociaux comme véhicule d information, la présente politique a pour

Plus en détail

CONTEXTE PÉDAGOGIQUE

CONTEXTE PÉDAGOGIQUE CONTEXTE PÉDAGOGIQUE Le principe L Isoloir est un dispositif participatif en ligne innovant, ludique et interactif, simple à mettre en œuvre et qui ménage une véritable place aux enseignants. Face à la

Plus en détail

CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE ENCADRANT L UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX

CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE ENCADRANT L UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE ENCADRANT L UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX Service émetteur : Direction des ressources humaines Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Dernière

Plus en détail

Espace Numérique de Travail (ENT)

Espace Numérique de Travail (ENT) Espace Numérique de Travail (ENT) (http://ent.univcasa.ma) Qu est ce que c est l ENT? Définition et objectifs Services offerts et futurs Comment j utilise mon ENT? Accéder à mon espace ENT Obtenir mon

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

PROSPECTER avec les RESEAUX SOCIAUX. Nicole ANTONIETTI 10 Octobre 2014

PROSPECTER avec les RESEAUX SOCIAUX. Nicole ANTONIETTI 10 Octobre 2014 PROSPECTER avec les RESEAUX SOCIAUX Nicole ANTONIETTI 10 Octobre 2014 Objectif de la présentation A quoi servent les réseaux sociaux professionnels Comment les utiliser pour prospecter Avantages et inconvénients

Plus en détail

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association ,, Véritable partenaire du commerce de proximité, nous vous accompagnons

Plus en détail

Dans les pages qui suivent, vous trouverez les fiches de travail issues du livre Le marketing du bouche à oreille. Ces fiches sont à votre entière

Dans les pages qui suivent, vous trouverez les fiches de travail issues du livre Le marketing du bouche à oreille. Ces fiches sont à votre entière Dans les pages qui suivent, vous trouverez les fiches de travail issues du livre Le marketing du bouche à oreille. Ces fiches sont à votre entière disposition : n hésitez pas à les imprimer autant de fois

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DE LA PAGE FACEBOOK «FNE CENTRE-VAL DE LOIRE»

CHARTE D UTILISATION DE LA PAGE FACEBOOK «FNE CENTRE-VAL DE LOIRE» CHARTE D UTILISATION DE LA PAGE FACEBOOK «FNE CENTRE-VAL DE LOIRE» La Page Facebook «FNE Centre-Val de Loire» a pour objectif de développer une communauté internet conviviale autour des actualités du réseau

Plus en détail

Projet Informa TIC. Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer

Projet Informa TIC. Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer Projet Informa TIC Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer Informa TIC Technologies de l information et de la communication

Plus en détail

méthodes de recrutement

méthodes de recrutement méthodes de recrutement recherche d emploi Pour trouver un emploi..réseauter Recrutement en mode web 2.0 Lorsqu'on est jeune diplômé, on a très peu d'expérience professionnelle, hormis les différents stages

Plus en détail

Coaching Identifier et valoriser ses propres potentiels et ceux des autres

Coaching Identifier et valoriser ses propres potentiels et ceux des autres Identifier et valoriser ses propres potentiels et ceux des autres Thèmes du dossier Gestion Personnel Direction Succès & carrière Communication Marketing & Vente Finances IT & Office Avantages immédiats

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DE L OBSERVATOIRE DE PSYCHOLOGIE ÉVOLUTIONNAIRE

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DE L OBSERVATOIRE DE PSYCHOLOGIE ÉVOLUTIONNAIRE CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DE L OBSERVATOIRE DE PSYCHOLOGIE ÉVOLUTIONNAIRE L Observatoire de psychologie évolutionnaire est l organe central des activités de la formation Le Créateur. L Observatoire

Plus en détail

Nos solutions pour l'education

Nos solutions pour l'education Nos solutions pour l'education Microsoft Éducation Engagement Microsoft Programme Microsoft Education E-learning et soutien scolaire Bénéfices clés pour tous Microsoft Live@edu Présentation Principes de

Plus en détail

Scénario n 1 : CRÉATION D UN DOCUMENT DE COLLECTE DE RESSOURCES EN LIGNE EN CLASSE DE LATIN VIA L OUTIL DE CURATION «SCOOP.IT»

Scénario n 1 : CRÉATION D UN DOCUMENT DE COLLECTE DE RESSOURCES EN LIGNE EN CLASSE DE LATIN VIA L OUTIL DE CURATION «SCOOP.IT» Scénario n 1 : CRÉATION D UN DOCUMENT DE COLLECTE DE RESSOURCES EN LIGNE EN CLASSE DE LATIN VIA L OUTIL DE CURATION «SCOOP.IT» SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la

Plus en détail

Manuel d utilisation de mon.vie-publique.fr

Manuel d utilisation de mon.vie-publique.fr Manuel d utilisation de mon.vie-publique.fr Sommaire Présentation Accéder à mon.vie-publique.fr Ma page : votre page d accueil personnelle Votre profil Modifier les données de votre profil Configuration

Plus en détail

En quoi les espaces virtuels facilitent-ils l enseignement du PI?

En quoi les espaces virtuels facilitent-ils l enseignement du PI? Intentions de l atelier Familiariser les usagers avec les différents espaces virtuels de la communauté Faire prendre conscience de l utilité de la communauté PI et des outils qu elle propose pour soutenir

Plus en détail

Domaine 1 : S approprier un environnement informatique de travail (3 items / 7 aptitudes)

Domaine 1 : S approprier un environnement informatique de travail (3 items / 7 aptitudes) Domaine 1 : S approprier un environnement informatique de travail (3 items / 7 aptitudes) 1.1 Utiliser, gérer des espaces de stockage à disposition 6 5 4 3 1.1.1 L'élève distingue les espaces accessibles

Plus en détail

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 PG-3 - Normes d utilisation des médias sociaux Septembre 2011

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 PG-3 - Normes d utilisation des médias sociaux Septembre 2011 NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 MISE EN CONTEXTE Les médias sociaux permettent aux gens de se réunir en ligne en fonction de leurs intérêts et de créer, partager ou prendre connaissance

Plus en détail

DÉBUTER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX

DÉBUTER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX DÉBUTER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX Le rôle des réseaux sociaux est de chercher à se faire connaître afin d agrandir ses relations amicales ou professionnelles. Ainsi, grâce à divers réseaux sociaux vous

Plus en détail

EXCLUSION ET PÉRIODE PROBATOIRE

EXCLUSION ET PÉRIODE PROBATOIRE EXCLUSION ET PÉRIODE PROBATOIRE Vous venez de prendre connaissance de vos résultats de la session et on vous annonce que vous êtes exclue ou exclu de votre programme d études! Ceci indique que vous ne

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Facebook. Pour une organisation ou une entreprise!

Facebook. Pour une organisation ou une entreprise! Facebook Pour une organisation ou une entreprise! Réalisé en mars 2010 Révisé en décembre 2010 Par : Sultana Ahamed, Isabelle Leblanc et Joline LeBlanc Qu est-ce que Facebook? Facebook est un réseau social

Plus en détail

Utiliser le site Voyages-sncf.com

Utiliser le site Voyages-sncf.com voyages-sncf.com 17 mars 2014 p 1 Utiliser le site Voyages-sncf.com Avec ce tutoriel, vous apprendrez à utiliser le site de la SNCF dédié aux trajets grandes lignes et plus particulièrement à : rechercher

Plus en détail

1ère fédération en France exclusive Coaching de Vie!

1ère fédération en France exclusive Coaching de Vie! Dossier de Presse Septembre 2015 1ère fédération en France exclusive Coaching de Vie! 2015 Création de la FEDERATION DE COACHING DE VIE! Vivre l accompagnement Coaching de Vie FCV Fédération de Coaching

Plus en détail

L évolution du métier de communicant public et l impact du numérique

L évolution du métier de communicant public et l impact du numérique L évolution du métier de communicant public et l impact du numérique Intervenante : Dominique MÉGARD Présidente Cap Com, réseau de la communication publique et territoriale La communication publique, une

Plus en détail

Guide de l étudiant Mon cours en ligne. 27 juin 2015 Institut Français d Espagne Innovation pédagogique et multimédia Institut français de Madrid

Guide de l étudiant Mon cours en ligne. 27 juin 2015 Institut Français d Espagne Innovation pédagogique et multimédia Institut français de Madrid Guide de l étudiant Mon cours en ligne 27 juin 2015 Institut Français d Espagne Innovation pédagogique et multimédia Institut français de Madrid Ce guide vous accompagnera tout au long de votre formation.

Plus en détail

Créez vos propres. réseaux sociaux privatifs. Dossier de presse

Créez vos propres. réseaux sociaux privatifs. Dossier de presse Créez vos propres réseaux sociaux privatifs Dossier de presse 2 Whaller, le réseau privatisé : «Du père de famille qui veut protéger ses enfants à la multinationale qui souhaite créer une communauté avec

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

Règles d encadrement pour une utilisation adéquate des MÉDIAS SOCIAUX

Règles d encadrement pour une utilisation adéquate des MÉDIAS SOCIAUX Règles d encadrement pour une utilisation adéquate des MÉDIAS SOCIAUX 1. POLITIQUE ÉDITORIALE Objectifs Les contenus des médias sociaux visent à : Faire connaître la Commission scolaire des Découvreurs,

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les cabinets d avocats pour développer de nouvelles compétences professionnelles indispensables

Plus en détail

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Accompagnez également vos enfants sur les réseaux sociaux! Mais que font donc les jeunes sur les réseaux sociaux? Ils socialisent comme l ont toujours fait les adolescents,

Plus en détail

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com Créer une page Google+ Pro Développer concrètement son activité grâce à Internet Créer une page Google + Pro Créer une page «Google pour les pros» vous permettra de vous rendre immédiatement visible pour

Plus en détail

Comment faire connaître mon groupe local?

Comment faire connaître mon groupe local? + Séminaire de Formation Vendredi 7 mars 2009 Comment faire connaître mon groupe local? communication@jeunes-europeens.org Clotilde LARROSE + Communication Newsletter En Interne Relations presse En Externe

Plus en détail

Les personnes âgées et les personnes en fin de vie. L animation Conduire des ateliers spécifiques en lien avec les besoins des personnes âgées

Les personnes âgées et les personnes en fin de vie. L animation Conduire des ateliers spécifiques en lien avec les besoins des personnes âgées CFPC Formation Professionnelle Sommaire Les personnes âgées et les personnes en fin de vie 9 heures Repérer, pour mieux y répondre, les phases de la fin de vie. Comment prendre soin des personnes âgées

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES»

PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES» 1 PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES» 2 SOMMAIRE. I. Une Histoire...3 II. Les principes fondamentaux...3 III. Les objectifs...4 IV. Les actions...4 Actions envers les jeunes...4 Actions envers les

Plus en détail

Référencement dans des bases de données

Référencement dans des bases de données Marketing Site web du guide des ressources pour l édition de revues numériques Coordination : Ghislaine Chartron et Jean-Michel Salaun Doctorant en science de l'information La création numérique, ou la

Plus en détail

Parlez-vous chinois? Allumer l appareil. Commencer. Le premier écran de l application

Parlez-vous chinois? Allumer l appareil. Commencer. Le premier écran de l application Parlez-vous chinois? SOMMAIRE Allumer l appareil... 1 Lancer l application... 1 Commencer... 1 Créer un compte... 1 Se connecter... 2 Consulter les messages... 2 Rédiger un message... 3 Juger un message...

Plus en détail

CHARTE DE BONNE CONDUITE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

CHARTE DE BONNE CONDUITE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX CHARTE DE BONNE CONDUITE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX Avril 2015 DÉFINITION Le terme «réseaux sociaux» désigne généralement l ensemble des sites internet permettant de se constituer un réseau d amis ou de

Plus en détail

facebook un monde à connaître.

facebook un monde à connaître. facebook un monde à connaître. Par Yves DUPRAZ / DCLIC.NET ANT PROPOS Comment lire cette brochure? Le contenu de cette brochure peut être parcouru de trois façons différentes. La première Vous pouvez consulter

Plus en détail

Sur Internet. tout se sait Sachez-le Vos données personnelles : quels sont vos droits?

Sur Internet. tout se sait Sachez-le Vos données personnelles : quels sont vos droits? Sur Internet tout se sait Sachez-le Vos données personnelles : quels sont vos droits? Questions Êtes-vous abonné(e) à un réseau social? Avez-vous déjà créé un blog? Avez-vous cherché les informations attachées

Plus en détail

Accueil des PC. Le Parent correspondant. Le parent correspondant au collège. Vérifier vos coordonnées Emarger Prendre un café, un thé

Accueil des PC. Le Parent correspondant. Le parent correspondant au collège. Vérifier vos coordonnées Emarger Prendre un café, un thé Accueil des PC Vérifier vos coordonnées Emarger Prendre un café, un thé Le parent correspondant au collège Représenter, Accueillir, Animer, Informer Le Parent correspondant Il est nommé pour l année scolaire,

Plus en détail

Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants

Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants Auteur : Université Paris-Est Rédacteurs : Isabelle Gautheron, Ecole des Ponts ParisTech,

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Le Site «Greenbet», accessible via l adresse www.greenbet.fr est confié en conception, réalisation et développement à HALLOWEEN SAS.

Le Site «Greenbet», accessible via l adresse www.greenbet.fr est confié en conception, réalisation et développement à HALLOWEEN SAS. MENTIONS LEGALES Le Site «Greenbet», accessible via l adresse www.greenbet.fr est confié en conception, réalisation et développement à HALLOWEEN SAS. HALLOWEEN SAS, («La Société»), au capital de 95.000,

Plus en détail

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR!

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LES MOTEURS DU PLAISIR POUR L APPRENANT Comment peut-on avoir du plaisir en apprenant? Le plaisir d apprendre doit être identique au plaisir

Plus en détail

Le concept inédit de formation sur-mesure

Le concept inédit de formation sur-mesure Le concept inédit de formation sur-mesure Les formations innovantes Allor permettent aux cadres, managers et dirigeants d optimiser leur efficacité professionnelle (Organisation, communication, etc.) et

Plus en détail

Charte académique relative à L HEBERGEMENT DES SITES WEB

Charte académique relative à L HEBERGEMENT DES SITES WEB Charte académique relative à L HEBERGEMENT DES SITES WEB Académie de Grenoble - Janvier 2013 1 CHARTE ACADEMIQUE RELATIVE A L HEBERGEMENT DES SITES WEB OBJET Le serveur académique, placé sous la responsabilité

Plus en détail

Le blog vous aide pour votre BII version OBII 2012

Le blog vous aide pour votre BII version OBII 2012 Le blog vous aide pour votre BII version OBII 2012 Version 01 du 22 Octobre 2012 Rappel des sept compétences du socle commun : la maîtrise de la langue française la pratique d une langue vivante étrangère

Plus en détail

Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique. La commercialisation du livre dans l univers numérique

Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique. La commercialisation du livre dans l univers numérique Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique 21 octobre 2010 - Institut océanographique de Paris La commercialisation du livre dans l univers numérique IV. Webmarketing et outils sociaux

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage LE RAPPORT DE STAGE Le rapport de stage a pour objet de présenter des faits et des réflexions sur un stage d apprentissage qui, généralement, s est déroulé dans le cadre d un programme de formation professionnelle.

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Situation 1 : Collège Piste Situation 2 Piste

Situation 1 : Collège Piste Situation 2 Piste Liste de situations Situation 1 : Collège Une de vos élèves vous raconte qu elle dispose d un compte sur «Facebook» et qu elle l a ouvert à l insu de ces parents. Inquiété par des faits relatés par les

Plus en détail

Cours SPIP pour administrateur (contenu) 1. Introduction. 2. Hiérarchie des utilisateurs d un site SPIP

Cours SPIP pour administrateur (contenu) 1. Introduction. 2. Hiérarchie des utilisateurs d un site SPIP Cours SPIP pour administrateur (contenu) 1. Introduction L objectif de ce cours est d apprendre à utiliser le logiciel SPIP en tant qu administrateur et savoir gérer et animer la partie rédactionnelle

Plus en détail

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie»

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» JOURNEE IFRES 2014 Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» Les élèves moniteurs, piliers d une méthode pédagogique active

Plus en détail

Le blog pédagogique. Domaine 1 S'approprier un environnement informatique de travail

Le blog pédagogique. Domaine 1 S'approprier un environnement informatique de travail Le blog pédagogique Un professeur de français, seul ou dans une logique interdisciplinaire, peut se lancer, même s'il est peu expérimenté en matière de TICE dans la création d'un blog avec sa classe. Sont

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX

POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX Page 4005-1 1.0 Contexte Présents depuis quelques années tant dans notre vie personnelle que dans notre vie professionnelle, les médias sociaux ont été très rapidement adoptés par les jeunes et les moins

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

604-101-MQ Langue anglaise et communication. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités. Note préliminaire Objet de la discipline

604-101-MQ Langue anglaise et communication. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités. Note préliminaire Objet de la discipline Langue anglaise et communication Compétence 4SA1 Communiquer en anglais avec une certaine aisance. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités Objectif Énoncé de la compétence Standard

Plus en détail

Muriel Brunet, directrice d Educalab

Muriel Brunet, directrice d Educalab Muriel Brunet, directrice d Educalab Les partenaires de l événement : #Educalab www.magency.fr/educalab Wifi : Hélène Lesourd, Chargée des relations institutionnelles L Etudiant - EducPros Dispositif de

Plus en détail

Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires

Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires Énoncé de valeurs La direction Gestion des installations et services auxiliaires (GISA) s est engagée à protéger

Plus en détail

L usage du genre masculin inclut le genre féminin; il n est utilisé que pour alléger le texte.

L usage du genre masculin inclut le genre féminin; il n est utilisé que pour alléger le texte. COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Politique numéro 43 POLITIQUE PORTANT SUR L UTILISATION ET LE DÉVELOPPEMENT DES MÉDIAS SOCIAUX Adoptée le 23 avril 2014 CA-13-193-1612 L usage

Plus en détail

ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE

ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE Lorraine ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE Une charte informatique définit les règles d utilisation du système d information (équipements, logiciels, messagerie, fichiers

Plus en détail

Conseil - Formation Management du changement

Conseil - Formation Management du changement KEY PARTNERS 55 avenue Marceau, 75116 Paris Tel 09 77 19 51 14 / Fax 01 53 01 35 68 email : infos@key-partners.biz www.key-partners.biz Conseil - Formation Management du changement Key Partners est un

Plus en détail

Créer un blog. Objectifs

Créer un blog. Objectifs Créer un blog Objectifs - Initier à la publication en ligne d un journal multimédia (textes, sons et images) - Développer des comportements plus critiques quant à l usage d Internet - Responsabiliser les

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

www.lamako.net Présentation rapide du blog

www.lamako.net Présentation rapide du blog www.lamako.net Présentation rapide du blog Lamako.net version 2.O 1. Pourquoi ce blog? Echanger, communiquer, valoriser son savoir-faire et partager son actualité, trouver des informations professionnelles

Plus en détail

Charte de la page Facebook Biarritz Tourisme Conditions générales d utilisation

Charte de la page Facebook Biarritz Tourisme Conditions générales d utilisation Charte de la page Facebook Biarritz Tourisme Conditions générales d utilisation Bienvenue sur la fan page Facebook officielle de Biarritz Tourisme La page Facebook «Biarritz Tourisme» a pour objectif de

Plus en détail

Comment utiliser la vidéo en classe

Comment utiliser la vidéo en classe Comment utiliser la vidéo en classe Aujourd hui, les étudiants sont toujours «branchés» au web et aux médias sociaux, et c est afin de susciter leur intérêt que les enseignants ont recours à la technologie

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Rolle, le 22 avril 2014 À l occasion de la Coupe du Monde de Football, la Fondation Education 4 Peace (E4P) publie en coopération avec l UEFA l ouvrage Maître de tes Émotions. La sortie

Plus en détail

Questions. Étapes clés. Formats d apprentissage. Offres sur mesures. Investissement. mais

Questions. Étapes clés. Formats d apprentissage. Offres sur mesures. Investissement. mais 3 Questions 4 Étapes clés 2 Formats d apprentissage 4 mais Investissement s sur mesures 1 Qu est-ce que T-BOOK? T-BOOK c est une plateforme de MLERANING/BLENDED qui permet: La mise en place d une application

Plus en détail

Contribuer à la professionnalisation des étudiants dans un dispositif de formation hybride

Contribuer à la professionnalisation des étudiants dans un dispositif de formation hybride Contribuer à la professionnalisation des étudiants dans un dispositif de formation hybride 1 retour d expérience sur le dispositif de formation hybride à l institut de formation en soins infirmiers de

Plus en détail

GRAINE Pays de la Loire Réseau régional d éducation à l environnement et à la citoyenneté vers un développement durable

GRAINE Pays de la Loire Réseau régional d éducation à l environnement et à la citoyenneté vers un développement durable GRAINE Pays de la Loire Réseau régional d éducation à l environnement et à la citoyenneté vers un développement durable Publier une info sur le site du GRAINE Le site du GRAINE, basé sur un système de

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD)

Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD) Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD) Le Cercle de c oopération des organisations non g ouvernementales de développement La Plateforme éducation à l environnement et au développement durable

Plus en détail

La recherche et vous. Pourquoi accepter ou refuser de participer à un projet de recherche?

La recherche et vous. Pourquoi accepter ou refuser de participer à un projet de recherche? La recherche et vous Pourquoi accepter ou refuser de participer à un projet de recherche? La recherche et vous Dépôt légal - octobre 2012 Bibliothèque et archives nationales du Québec Bibliothèque et archives

Plus en détail

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire?

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Cette question s inscrit dans le contexte où plusieurs acteurs

Plus en détail

Individualisation et usages des TIC en formation de base

Individualisation et usages des TIC en formation de base Individualisation et usages des TIC en formation de base Professionnalisation de la lutte contre l illettrisme et de la formation de base Modules de base pour la formation de formateurs TRAIN - Module

Plus en détail

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Communication & Médias Sociaux Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Postulat de départ,, Le Web social fait référence à une vision d'internet considérée,,

Plus en détail

A. Introduction. B. Réussir avec les médias sociaux

A. Introduction. B. Réussir avec les médias sociaux Chapitre 2.6 : Stratégie d utilisation des médias sociaux 237 A. Introduction Chapitre 2.6 : Stratégie d utilisation des médias sociaux Réseaux sociaux Chaque média social présente des fonctionnalités

Plus en détail

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée Pédagogie inversée 35 Pédagogie inversée 36 Pédagogie inversée «Le numérique nous recentre sur les apprentissages.» Ces derniers temps, on voit (re)fleurir la pédagogie inversée ou Flip Classroom, une

Plus en détail

Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire

Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire Roselyne TABORISKY, chargée de formation au Centre académique d Aide aux Écoles et aux Établissements (C.A.A.E.E.) de l académie de Versailles

Plus en détail

Code d éthique de la recherche pour les Hautes Ecoles pédagogiques

Code d éthique de la recherche pour les Hautes Ecoles pédagogiques pour les Hautes Ecoles pédagogiques adopté par la CDHEP, le 31 mai 2002 Préambule 1 Un code d éthique n est pas assimilable à un ensemble de règles applicables à la lettre. En sciences humaines, la recherche

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail